Vous êtes sur la page 1sur 5

Calcul d’un réseau maillé 2019/2020

Calcul d’un réseau maillé


(Méthode de Hardy Cross)

Le réseau maillé dérive du réseau ramifié par connexion des extrémités des conduites
(généralement jusqu'au niveau des conduites tertiaires), permettant une alimentation de retour.
Ainsi, chaque point du réseau peut être alimenté en eau de deux ou plusieurs côtés.

Les petites rues sont toujours alimentées par des ramifications.

Ce type de réseaux présente les avantages suivants: plus de sécurité dans l'alimentation (en cas
de rupture d'une conduite, il suffit de l'isoler et tous les abonnés situés à l'aval seront alimentés
par les autres conduites) et une répartition plus uniforme des pressions et des débits dans tout
le réseau. Il est, par contre, plus coûteux et plus difficile à calculer.

I. Calcul des réseaux maillés:

Pour un réseau maillé, après le calcul des débits en route de tous les tronçons. Il faut vérifier
que la somme des débits aux nœuds est égale à la somme des débits en route de tous les
tronçons.
Le calcul des réseaux ramifiés, tel que nous l'avons vu, ne présente pas de difficulté. En
revanche, le calcul des réseaux maillés est plus compliqué. Plusieurs méthodes ont été utilisées
pour réaliser ce calcul. Une des méthodes la plus utilisée est celle de Hardy Cross, par
approximations successives, et que nous allons présenter.

1. Principe de la méthode :

Un réseau maillé est formé des nœuds et mailles :

 Nœud : un endroit où sont branchées plusieurs conduites.


 Maille : Un circuit fermé composé d’éléments constitutifs d’un réseau.
Un réseau est en équilibre lorsque la somme algébrique des débits Q (y compris le débit de
consommation) aux nœuds est nulle, simultanément, la somme algébrique des pertes de
charge ∆H autour d’une maille s’annule, Ceci définit la loi des nœuds et la loi des mailles.

1. Loi des nœuds : En un nœud quelconque de conduite, la somme des débits qui arrivent
à ce nœud est égale à la somme des débits qui partent. C’est à dire somme des débits
dans un nœud est nulle. ∑Q=0 pour chaque nœud,
2. Loi des mailles : Le long d’un parcours orienté et fermé, la somme algébrique des
pertes de charge est nulle. ∑ ∆H =0

Ghammouri Aida 1
Calcul d’un réseau maillé 2019/2020

2. Procédure :

1. On choisit arbitrairement des valeurs de débit (Qa) dans chaque tuyau qui assure la continuité
dans chaque nœud.
2. Calculer la valeur correspondante de perte de charge (à l’aide de l’équation de DARCY-
WEISBACH par exemple).
3. Déterminer la somme des pertes de charge pour chaque circuit fermé (maille).
∆H a
4. Calculer la valeur de ∑ pour chaque circuit.
𝑄𝑎
∑ ∆𝐻𝑎
5. Calculer le facteur de correction ∆𝑄 =− ∆𝐻𝑎
2.∑
𝑄𝑎

6. Réviser les débits dans tous les tuyaux par 𝑄 = 𝑄𝑎 + ∆𝑄


7. Répéter à partir de l’étape 2 jusqu’à ∑ ∆𝐻 → 0 pour tous les circuits.

Démonstration de la correction ∆Q

8𝜆𝐿
D’après l’équation universelle de DARCY-WEISBACH ∆H=rQ² avec 𝑟 = 𝑔𝜋2 𝐷5

(i) r1Q1² + r6Q6² - r5Q5² =0 (maille I)

(ii) r2Q2² + r3Q3² - r4Q4² - r6Q6² =0 (maille II)

Pour un tuyau donné ∆𝐻 = 𝑟𝑄² = r(𝑄𝑎 + ∆𝑄)²

Ghammouri Aida 2
Calcul d’un réseau maillé 2019/2020

Pour un circuit donné

Donc

3. Exemple

Calculer les débits dans chacun des tuyaux de réseau suivant :

Tuyau r

AB 69,17

BC 17,07

CD 74,05

DE 23,47

EF 14,47

FA 24,27

BE 178,5

Ghammouri Aida 3
Calcul d’un réseau maillé 2019/2020

Schéma du réseau avec des débits arbitraires

Maille 1 (circuits1)

1ère itération 2 ème itération 3 ème Itération


∆𝐻 ∆H ∆𝐻 ∆H ∆𝐻
N° r Qa ∆H Qac Qac Qac
Qa Qa Qa
AB 69,17 0,14 1,356 9,684 0,074 0,379 5,119 0,087 0,523 6,015 0,066
BE 178,5 0,2 7,140 35,700 0,090 1,458 16,134 0,140 3,477 24,913 0,110
EF 14,47 0,02 0,006 0,289 -0,046 -0,031 0,665 -0,033 -0,016 0,478 -0,054
FA 24,27 -0,26 -1,641 6,310 -0,326 -2,579 7,912 -0,313 -2,378 7,598 -0,334
∑= 6,861 51,983 ∑= -0,773 29,831 ∑= 1,606 39,004
∆Q= -0,066 ∆Q= 0,013 ∆Q= -0,021

Maille 2 (circuits2)

1ère itération 2 ème itération 3 ème Itération


∆H ∆𝐻 ∆𝐻 ∆H ∆𝐻
N° r Qa Qac ∆H Qac Qac
Qa Qa Qa
BC 17,07 0,38 2,465 6,487 0,424 3,063 7,231 0,387 2,562 6,613 0,396
CD 74,05 0,1 0,741 7,405 0,144 1,527 10,635 0,107 0,854 7,952 0,116
DE 23,47 -0,18 -0,760 4,225 -0,136 -0,437 3,201 -0,173 -0,699 4,051 -0,164
EB 178,5 -0,2 -7,140 35,700 -0,090 -1,458 16,134 -0,140 -3,477 24,913 -0,110
∑= -4,695 53,816 ∑= 2,696 37,201 ∑= -0,761 43,529
∆Q= 0,044 ∆Q= -0,036 ∆Q= 0,009

Ghammouri Aida 4
Calcul d’un réseau maillé 2019/2020

Conduite BE appartient aux deux mailles, il faut faire une double correction dans chaque
itération pour cette maille (Il faut respecter le sens de débit et le signe de correction)

(1) : 0.090 = +0.20 -0.066 - 0.0436


(2) : 0.140 = 0.090 + 0.013 - 0.037
(3) : -0.090 = +0.20 + 0.0436- (-0.066)
(4) : -0.140 = 0.090 + 0.037 - 0.013

On peut vérifier que la continuité aux nœuds est satisfaisante :

Tuyau Q (l/s)
AB 0,066
BC 0,396
CD 0,116
DE 0,054
EF 0,334
FA 0,164
BE 0,11

II. Vérification de la condition d'incendie:

Pour un réseau de distribution (réseau ramifié ou réseau maillé), il faut vérifier les conditions
d'incendie.

Il s'agit de refaire le calcul du réseau, avec les mêmes diamètres, en ajoutant un ou plusieurs
débits d'incendie (17 l/s) aux points sensibles du réseau. Il faut vérifier alors que les vitesses
dans tous les tronçons sont inférieures à 2,5 m/s et que les pressions dans tous les nœuds sont
supérieures à 10 mètres. Le nombre de débits d'incendie à ajouter dépend de l'importance de
la ville et de son risque aux incendies.

Si ces conditions ne sont pas vérifiées, on doit modifier les diamètres de certains tronçons et
recommencer le calcul dès le début (pendant l'heure de pointe, ensuite une autre vérification
pendant l'heure de pointe + incendies).

Ghammouri Aida 5