Vous êtes sur la page 1sur 22

Avis Te ch n iqu e 1 4 / 1 2 - 1 8 1 5

An n u le e t r e m pla ce l’Avis Te ch n iqu e 1 4 / 0 7 - 1 2 0 4

Chauffe- eau solaire individuel à t herm osiphon

Chauffe- eau solaire


individuel ( CESI )
Solar Dom est ic Hot Wat er
KSH m odè le s 2 0 1 S.H ,
Syst em ( SDHW Syst em )
Sonnenboiler
2 0 2 S.H , 3 0 2 S.H , 3 0 3
Ne peuvent se prévaloir du présent S.H , 4 0 3 S.H , 5 0 3 S.H ,
Avis Technique que les product ions
cert ifiées, m ar que CSTBat , dont la
list e à j our est consult able sur
I nt er net à l’adr esse :
6 0 4 S.H
w w w .ce r t it a .fr Tit u la ir e : Jacques GI ORDANO I ndust r ies
529 avenue de la Fleur ide
ZI Les Paluds
FR– 13685 Aubagne
Tél. : + 33 ( 0) 4 42 84 58 00
Fax : + 33 ( 0) 4 42 70 08 70
E- m ail : com m ercial- France@giordano.com
I nt er net : ww w.giordano.com
D ist r ibu t e u r : Jacques GI ORDANO I ndust r ies
529 avenue de la Fleur ide
ZI Les Paluds
FR– 13685 Aubagne
Tél. : + 33 ( 0) 4 42 84 58 00
Fax : + 33 ( 0) 4 42 70 08 70
E- m ail : com m ercial- France@giordano.com
I nt er net : ww w.giordano.com

Com m ission chargée de form uler des Avis Techniques


( arrêt é du 21 m ars 2012)
Gr ou pe Spé cia lisé n ° 1 4
I nst allat ions de Génie Clim at ique et I nst allat ions Sanit aires

Vu pour enr egist rem ent le 13 j uin 2013

Secrét ariat de la com m ission des Avis Techniques


CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Cham ps sur Marne, FR- 77447 Marne la Vallée Cedex 2
Tél. : 01 64 68 82 82 - Fax : 01 60 05 70 37 - I nt ernet : www.cst b.fr

 CSTB 2013
Les Avis Techniques sont publiés par le Secr ét ariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les v ersions aut hent ifiées sont disponibles grat uit em ent sur le sit e int ernet du CSTB ( ht t p: / / www.cst b.fr)
Le Gr ou pe Spé cia lisé n °1 4 « I n st a lla t ions de Gé n ie Clim a t iqu e e t I n st a lla t ion s
Sa n it a ir e s » de la Com m ission ch a r gé e de for m u le r le s Avis Te ch n iqu e a e x a m in é ,
le 1 2 dé ce m br e 2 0 1 2 , la de m a n de r e la t ive a u x ch a u ffe - e a u sola ir e s « KSH m odè le s
2 0 1 S.H , 2 0 2 S.H , 3 0 2 S.H , 3 0 3 S.H , 4 0 3 S.H , 5 0 3 S.H , 6 0 4 S.H » , pr é se n t é e pa r la
socié t é GI ORD AN O I n du st r ie s. I l a é t é for m u lé , su r ce pr océ dé , l’Avis ci- a pr è s. Ce t
Avis a n n u le e t r e m pla ce l’Avis 1 4 / 0 7 - 1 2 0 4 . L’Avis Te ch n iqu e for m u lé n ’e st va la ble
qu e si la ce r t ifica t ion visé e da n s le D ossie r Te ch n iqu e e st e ffe ct ive .

1. D é fin it ion su ccin ct e St a bilit é


Capt eurs : voir Avis Technique 14/ 11- 1658.
1 .1 D e scr ipt ion su ccin ct e Le m aint ien en place des chauffe- eau solaire est considéré com m e
Chauffe- eau solaires individuels ( CESI ) à t herm osiphon form ant des norm alem ent assuré en part ie courant e de couvert ure ( au sens des
ensem bles com prenant : règles NV65 m odifiées) , com pt e t enu de la concept ion des support s et

 un ou plusieurs capt eurs solaires plans ( Avis Technique 14/ 11- 1658) ,
de l’expérience acquise en ce dom aine.

 un ou plusieurs réservoirs de st ockage disponibles en 2 versions : en Sé cur it é e n ca s de sé ism e e n n e uf e t e n r é n ova t ion


acier inoxydable ou en acier avec revêt em ent m inéralo- synt hét ique Les zones et cat égories de bât im ent s’ent endent au sens de l’arrêt é
SALVAROC. Les réservoirs de st ockage peuvent êt re équipés en op- relat if à la prévent ion du risque sism ique du 22 oct obre 2010 m odifié
t ion d’un appoint élect rique. par les arrêt és du 19 j uillet 2011 et du 25 oct obre 2012.
Le procédé com port e égalem ent les accessoires hydrauliques néces- La m ise en œuvre au sol sur châssis est aut orisée dans t out es les
saires à sa m ise en œuvre. zones de sism icit é.
Les chauffe- eau fonct ionnent par t herm osiphon avec passage direct de En dehors des m ises en œuvre au sol sur châssis, l’im plant at ion des
l’eau sanit aire dans le ou les capt eurs solaires. chauffe- eau en couvert ure ( en version com pact e ou élém ent s séparés)
Les chauffe- eau se déclinent en différent es versions, t elles que décrit es et en t oit ure- t errasse est lim it ée selon le t ableau suivant :
dans le t ableau 1 du Dossier Technique.
Cat égorie d’im port ance du bât im ent
1 .2 I de n t ifica t ion
I II III IV
Les capt eurs du CESI sont ident ifiables par un m arquage conform e aux
exigences de la m arque de cert ificat ion effect ive visée dans le Dossier Mise
Technique. en C T C T C T C T
œuvr e
Zone 1
2. AVI S
Zone de sism icit é

Zone 2 3 2 3 2
2 .1 D om a in e d’e m ploi a cce pt é 1 ou
Zone 3 I nst allat ion 2 3 2 3 2
I dent ique au dom aine proposé au § 1.3 du Dossier t echnique. 3
possible
1 ou
2 .2 Appr é cia t ion su r le pr océ dé Zone 4
3
2 3 2 3 2

2.21 Apt it ude à l’em ploi Zone 5 3 2 3 2 3 2

Pr oj e ct ion de liqu ide su r ch a u ffé C : Mise en œuvre en couvert ure.


La Direct ive 97/ 23/ CE du Parlem ent et du Conseil, du 27 m ai 1997, T : Mise en œuvre en t oit ure- t errasse
relat ive au rapprochem ent des législat ions des Et at s Mem bres concer-
1 : I nst allat ion possible en couvert ure pour les bât im ent s rem plissant
nant les équipem ent s sous pression, n’im pose pas le m arquage CE sur
les condit ions des Règles de Const ruct ion Parasism iques PS-
les capt eurs solaires, les canalisat ions du circuit prim aire, le réservoir
MI " Const ruct ion parasism ique des m aisons individuelles et bât i-
de st ockage et les CESI KSH SH en t ant qu’ensem ble.
m ent s assim ilés".
Rè gle m e n t sa n it a ir e : t e m pé r a t u r e d’e a u ch a u de 2 : I nst allat ion possible en t oit ure- t errasse, dans la m esure où :
sa n it a ir e e t m a t é r ia u x e n con t a ct a ve c de s pr odu it s - l’ouvrage const it ué du bât im ent surchargé par les CESI est conçu
de st in é s à l’a lim e n t a t ion h u m a in e . pour résist er aux act ions sism iques ( cf. EN1998) ,
- la sous- face du châssis est disposée au m axim um à 1 m
L'ut ilisat ion de ce chauffe- eau solaire individuel ne fait pas obst acle au au- dessus de la prot ect ion d’ét anchéit é et à au m oins 1 m des
respect des disposit ions de l'art icle 36 de l'arrêt é int erm inist ériel du bords de la t oit ure- t errasse.
23 j uin 1978, m odifié par l’arrêt é du 30 novem bre 2005 :
 les disposit ions relat ives au m it igeur t herm ost at ique en sort ie de
3 : I nst allat ion possible en couvert ure pour les CESI dont le syst èm e
de fixat ion résist e not am m ent à la charge sism ique horizont ale
ballon sont sat isfaisant es,
 dans le cas des inst allat ions de volum e supérieur ou égal à 400 lit res
suivant e ( voir not a) :
Fa = a x M x g avec a, coefficient , choisi dans le t ableau suivant :
avec appoint int égré, des disposit ions part iculières devront êt re prises
afin de respect er les prescript ions relat ives à la prévent ion des lé- Cat égorie d’im port ance du bât im ent
gionnelles.
I II III IV
L’ensem ble des m at ériaux en cont act avec l’eau sanit aire répondent aux
exigences de l’arrêt é du 29 m ai 1997 m odifié relat if aux m at ériaux et Zone 1
Zone de sism icit é

obj et s ut ilisés dans les inst allat ions fixes de product ion, de t rait em ent et
de dist ribut ion d’eau dest inée à la consom m at ion hum aine. Zone 2 0,85 0,99

Le procédé perm et de sat isfaire au Règlem ent Sanit aire Départ em ent al Zone 3 1,11 1,33 1,55
t ype.
Zone 4 1,61 1,94 2,26
Ré gle m e n t a t ion t h e r m iqu e
Ce chauffe- eau solaire individuel ne fait pas obst acle au respect de la Zone 5 2,35 2,83 3,30
réglem ent at ion t herm ique. M m asse du CESI en kg, g = 9,81 m .s- 2,
Sé cur it é é le ct r ique Fa charge sism ique horizont ale dans la direct ion la plus défavorable en
N.
Le m arquage CE apposé sur l’équipem ent élect rique ( réservoir de
st ockage incluant l'appoint élect rique) ut ilisé pour la confect ion des Not a : Selon EN1998- 1, § 4.3.5 avec les hypot hèses suivant es :
chauffe- eau solaires at t est e de l’engagem ent du fabricant de ces équi- Classe de sol E pour la valeur du param èt re de sol S,
Coefficient d’im port ance a= 1, coefficient de com port em ent q a = 1
pem ent s à respect er la direct ive européenne n°2006/ 95/ CE
du 12 décem bre 2006, dit e " direct ive basse t ension" .
z/ H = 1, Ta/ T1 = 1.

2 14/ 12-1815
Et a n ch é it é à l’e a u 2.32 Prescript ions t echniques part iculières
Voir Avis Technique 14/ 11- 1658.
2 .3 2 1 M ise e n œ u vr e
Sé cu r it é a u fe u Gé n é r a lit é s
Les crit ères de réact ion et de résist ance au feu prescrit s par la régle- La m ise en œuvre des chauffe- eau solaires, effect uée par des ent re-
m ent at ion doivent êt re appliqués en fonct ion du bât im ent concerné prises form ées aux spécificit és du procédé, ayant les com pét ences
( habit at ion, ét ablissem ent s recevant du public) . requises en génie clim at ique, plom berie et en couvert ure, conform é-
En fonct ion des exigences, un essai peut s’avérer nécessaire. m ent aux préconisat ions du Dossier Technique et en ut ilisant les ac-
cessoires décrit s dans celui- ci, perm et d’assurer une bonne réalisat ion
Dans le cas d’ensem ble dont la plus grande dim ension est inférieure à
des inst allat ions.
4 m ou couvrant m oins de 50% de la surface de la couvert ure, les
caract érist iques de sécurit é incendie à prendre en com pt e sont les En com plém ent des prescript ions définies dans le Dossier Technique et
caract érist iques propres de la couvert ure. dans la not ice d’inst allat ion du chauffe- eau, le prescript eur devra :
 vérifier que la surcharge occasionnée par l’inst allat ion de ce chauffe-
2.22 Durabilit é – Ent ret ien eau n’est pas de nat ure à affaiblir la st abilit é des ouvrages port eurs.
La durabilit é propre des com posant s et leur com pat ibilit é, la nat ure des Le m ait re d’ouvrage devra, le cas échéant , faire procéder au renfor-
cont rôles effect ués t out au long de leur fabricat ion ainsi que le ret our cem ent de la st ruct ure port euse avant m ise en place du chauffe- eau
d’expérience perm et t ent de préj uger favorablem ent de la durabilit é du sur son support ,
chauffe- eau solaire dans le dom aine d’em ploi prévu.  prévoir les pénét rat ions dans la t oit ure des canalisat ions conform é-
L’ent ret ien des chauffe- eau solaires perm et de lim it er l’encrassem ent m ent aux DTU des séries 40 et 43. Dans le cas de t oit ures à élé-
des com posant s. Cet ent ret ien ne pose pas de difficult és part iculières m ent s discont inus, ces pénét rat ions doivent êt re réalisées à l’aide
dès lors que les préconisat ions définies au Dossier Technique ét abli par d’élém ent s de t ype chat ières ou passe- barre. Ces pénét rat ions sont
le dem andeur, com plét ées par le Cahier des Prescript ions Techniques, réservées exclusivem ent au passage de ces canalisat ions. En aucun
sont respect ées. cas elles ne peuvent êt re ut ilisées pour le passage de câbles élec-
t riques ou aut res ( t élévision, t éléphone, …) ,
2.23 Fabricat ion et cont rôles  faire réaliser, dans le cas de lest age en t oit ure- t errasse, un calcul au
La fabricat ion des chauffe- eau solaires fait l'obj et d'un cont rôle int erne cas par cas t enant com pt e de la configurat ion de l’ouvrage.
de fabricat ion syst ém at ique.
Ve r sion m on obloc
Le t it ulaire du présent Avis Technique doit êt re en m esure de j ust ifier du
droit d’usage d’une cert ificat ion at t est ant de la régularit é et du résult at L’inst allat ion doit êt re réalisée à l’aide des support s fournis par le
sat isfaisant du cont rôle int erne de fabricat ion des chauffe- eau solaires. fabricant .
Les produit s bénéficiant d'un cert ificat valide sont ident ifiables par la V e r sion é lé m e n t s sé pa r é s
présence de la m arque de cert ificat ion effect ive visée par le Dossier En com plém ent des prescript ions définies dans le Dossier Technique et
Technique. dans la not ice d’inst allat ion du chauffe- eau, il convient :

2.24 Mise en œuvre  lorsque le ballon de st ockage est inst allé dans un com ble non am é-
nagé ou perdu, de s’assurer de l’accessibilit é à ce com ble afin de
La m ise en œuvre du CESI est effect uée par des ent reprises form ées facilit er d’une part , les opérat ions d’inst allat ion, et d’aut re part ,
aux spécificit és du procédé, ayant les com pét ences requises en génie perm et t re les opérat ions de vérificat ion et de m aint enance ult érieu-
clim at ique, plom berie et en couvert ure, conform ém ent aux préconisa- rem ent à cet t e inst allat ion,
 d’inst aller le ballon horizont alem ent en respect ant égalem ent les
t ions du Dossier Technique, et en ut ilisant les accessoires décrit s dans
celui- ci.
préconisat ions t elles que définies au Dossier Technique ou dans la
Cet t e disposit ion, com plét ée du Cahier des Prescript ions Techniques not ice d’inst allat ion. Un bac de rét ent ion doit êt re placé sous ce bal-
( §2.3 du présent Avis) , perm et d’assurer une bonne réalisat ion des lon. Ce bac sera raccordé à l’égout à l’aide d’une canalisat ion en
inst allat ions. PVC ou en cuivre de diam èt re int érieur 40 m m m inim um . Les bords
vert icaux du bac de rét ent ion auront une haut eur m inim um de
2.25 Données environnem ent ales et sanit aires 10 cm ,
I l n’exist e pas de PEP ( Profil Environnem ent al Produit ) pour ce produit .  de vérifier que les posit ions respect ives des capt eurs sur la t oit ure
I l est rappelé que le PEP n’ent re pas dans le cham p d’exam en d’apt it ude et du ballon dans le com ble respect ent les prescript ions suivant es :
à l’em ploi du produit .
- la canalisat ion ent re le collect eur supérieur du ou des capt eurs
2 .3 Ca h ie r de s Pr e scr ipt ions Te ch n iqu e s solaires et le point de raccordem ent au ballon de st ockage res-
pect e les préconisat ions définies au Dossier Technique et dans la
2.31 Prescript ions com m unes not ice d’inst allat ion ( not am m ent , respect d’une longueur m axi qui
peut êt re fonct ion du diam èt re de la canalisat ion de liaison et de
Les prescript ions à caract ère général pour l'inst allat ion des capt eurs la différence de niveau ent re capt eurs et ballon) ,
solaires sur t oit ures inclinées sont définies dans les docum ent s sui-
vant s : - la générat rice inférieure du ballon de st ockage doit se sit uer à une

 Cahier du CSTB 1827 : « Cahier des Prescript ions Techniques com -


alt it ude supérieure à celle du collect eur supérieur du ou des cap-
t eurs solaires équipant ce chauffe- eau. De cet t e m anière, la liai-
m unes aux capt eurs solaires plans à circulat ion de liquide »,
 NF DTU 65.12 : « Réalisat ion des inst allat ions de capt eurs solaires
son hydraulique ent re le collect eur supérieur et le ballon de
st ockage doit présent er une pent e cont inue faisant avec le plan
plans à circulat ion de liquide pour le chauffage et la product ion d'eau horizont al un angle d’au m oins 5°. Une cassure de p ent e au droit
chaude sanit aire ». de la t raversée de t oit ure est cependant accept ée dans la m esure
Les prescript ions à caract ère général pour l'inst allat ion des capt eurs où, à ce niveau, la canalisat ion respect e la pent e m inim um de 5°
solaires sur t oit ure- t errasse sont définies dans de la norm e NF P 84- 204 t elle que définie ci- dessus.
( Réf DTU 43.1) « Travaux d'ét anchéit é des t oit ures- t errasses avec Les préconisat ions générales d’inst allat ion des capt eurs solaires équi-
élém ent s port eurs en m açonnerie - Cahier des Clauses Techniques pant ces chauffe- eau sont définies dans le DTU 65.12. Elles sont com -
com plét é de son am endem ent ». plét ées par celles définies dans le Dossier Technique et dans la not ice
Les t ravaux de plom berie pour le raccordem ent du réservoir de st ock- d’inst allat ion.
age au réseau d'alim ent at ion en eau froide et au réseau de dist ribut ion
I n st a lla t ion é le ct r iqu e
d'eau chaude sanit aire doivent êt re exécut és en respect ant les préconi-
sat ions définies dans les norm es : Le circuit élect rique alim ent ant les com posant s élect riques du chauffe-
 NF P 41- 221 ( DTU 60.5) : Canalisat ions en cuivre - Dist ribut ion d'eau
eau doit êt re réalisé conform ém ent aux prescript ions de la norm e
NF C 15- 100 et de ses am endem ent s. En part iculier, la prot ect ion
froide et d'eau chaude sanit aire, évacuat ion d'eaux usées, d'eaux
cont re les cont act s indirect s doit êt re réalisée par un disposit if à cou-
pluviales, inst allat ions de génie clim at ique – Cahier des clauses t ech-
rant différent iel résiduel haut e sensibilit é 30 m A m axi.
niques + Am endem ent s A1, A2,
 NF P40- 201 ( DTU 60.1) : Plom berie sanit aire pour bât im ent s à usage Pr ot e ct ion a n odique
d'habit at ion - Cahier des charges + Am endem ent s A1, A2. Dans le cas où une anode à courant im posé serait m ise en œuvre, son
alim ent at ion sera réalisée de m anière à évit er sa déconnexion acciden-
t elle. Un branchem ent par l'int erm édiaire d'une prise débrochable
m anuellem ent est de ce fait int erdit .
De plus, un syst èm e perm et t ant de s'assurer que l'anode est alim en-
t ée ( voyant ) devra êt re m is en place.

14/ 12-1815 3
Sé cu r it é de s in t e r ve n a n t s
2 .3 2 4 Se r vice a pr è s- ve nt e e t con dit ions d’e nt r e t ie n
La m ise en œuvre du procédé en haut eur im pose les disposit ions rela-
t ives à la prot ect ion et la sécurit é des personnes cont re les risques de Les condit ions d’ut ilisat ion et d’ent ret ien sont précisées dans les no-
chut es t elles que : t ices du t it ulaire. Ces préconisat ions doivent a m inim a définir des
 la m ise en place de disposit ifs perm et t ant la circulat ion des personnes
périodicit és d’int ervent ion et port er not am m ent sur les point s sui-
vant s :
sans appui direct sur les capt eurs,
 la m ise en place de disposit ifs ant ichut e selon la réglem ent at ion en
- vérificat ion de la propret é des capt eurs solaires,

vigueur : d’une part pour évit er les chut es sur les capt eurs et d’aut re - cont rôle et rem placem ent évent uel des j oint s et raccords,
part , pour évit er les chut es depuis la t oit ure. - cont rôle de l’int égrit é et rem placem ent évent uel de l’isolat ion des
Lors de l’ent ret ien et de la m aint enance, la sécurit é des int ervenant s conduit es,
doit êt re assurée par la m ise en place de prot ect ions cont re les chut es - cont rôle des support s et de leur int égrit é,
grâce à des disposit ifs de garde- corps ou équivalent s ( se report er aux - vérificat ion du bon fonct ionnem ent du groupe de sécurit é,
préconisat ions indiquées dans la fiche prat ique de sécurit é ED137 de
l’I NRS « Pose et m aint enance de panneaux solaires t herm iques et - vérificat ion de l’anode de prot ect ion.
phot ovolt aïques ») . L’ensem ble des cont rôles à effect uer doit êt re spécifié dans la not ice
d’ent ret ien et de m aint enance fournie lors de la livraison.
2 .3 2 2 Pr e scr ipt ion s t e ch n iqu e s pa r t icu liè r e s r e la t ive s
a u x disposit ifs d’a ppoin t 2 .3 2 5 Assist a n ce t e ch n iqu e
Pour assurer une priorit é à l’ut ilisat ion de l’énergie solaire pour la pro- La sociét é GI ORDANO I ndust ries est t enue d’apport er son assist ance
duct ion d’eau chaude sanit aire, il convient , pour les chauffe- eau équipés t echnique à t out e ent reprise, inst allant ou réalisant la m aint enance du
d’un disposit if d’appoint hydraulique et / ou élect rique, de respect er les procédé, qui en fera la dem ande.
disposit ions suivant es :
Appoin t h ydr a u liqu e
Con clu sions
Sans obj et .
Appoint é le ct r iqu e Appréciat ion globale
Le disposit if d’appoint doit êt re com m andé par un disposit if de régula- L'ut ilisat ion des chauffe- eau solaires «KSH m odèles 201 S.H, 202
t ion réglable ent re 40 °C et 60 °C dont l’élém ent s ensible se sit ue au S.H, 302 S.H, 303 S.H, 403 S.H, 503 S.H, 604 S.H », bénéficiant
niveau supérieur de l’enveloppe du t herm oplongeur élect rique ou de du droit d’usage de la cert ificat ion visée dans le Dossier Technique,
l’échangeur hydraulique. est appréciée favorablem ent dans le dom aine d'em ploi accept é et
Les disposit ifs de com m ande générale et de cont rôle évent uel du t em ps com plét é par le Cahier des Prescript ions Techniques de l’Avis.
de fonct ionnem ent de l’appoint ( int errupt eur m arche - arrêt , horloge ou
program m at eur) doivent êt re facilem ent accessibles à l’ut ilisat eur. I ls Validit é
peuvent pour cela êt re placés par exem ple, dans la cuisine, le garage ou Jusqu’au 31 décem bre 2017.
le cellier.
Si la puissance nom inale de la résist ance d’appoint est supérieure à
Pour le Groupe Spécialisé n°14
1000 W, cet t e résist ance devra, le cas échéant , êt re rem placée de façon
à respect er les condit ions de puissance ci- après en fonct ion de la capa- Le Président
cit é du ballon : Alain FI LLOUX
- 12 W / l ( rapport é au volum e t ot al du ballon de st ockage) si
l’appoint est géré par un syst èm e à enclenchem ent m anuel per-
m et t ant de lim it er dans le t em ps le fonct ionnem ent de cet appoint ,
avec une durée m axim um de 3 heures,
- 12 W / l si l’appoint est géré par une horloge ou un program m at eur
qui perm et son ut ilisat ion en heure de nuit uniquem ent ( de 22
heures à 6 heures) ,
- 6 W / l en l’absence des disposit ifs de gest ion de l’appoint m en- 3. Re m a r que s com plé m e n t a ir e s du Gr oupe
t ionnés ci- dessus.
Le disposit if d’appoint ( t herm oplongeur élect rique) doit êt re conform e à
Spé cia lisé
la norm e NF EN 60355 part ies 1 et 2. Dans le cas part iculier des chauffe- eau à appoint élect rique ( appelés
aussi élect rosolaires) , l'at t ent ion du lect eur est at t irée sur le dim en-
2 .3 2 3 Equ ipe m e n t s de sé cu r it é su r le r é se a u d’e a u sionnem ent de la résist ance d'appoint élect rique.
sa n it a ir e
Aussi, on veillera à ce que le dim ensionnem ent de cet t e puissance ne
Les équipem ent s de sécurit é suivant s doivent êt re m is en place : soit pas la cause d'une augm ent at ion conséquent e de la puissance
 lim it eur de t em pérat ure en sort ie du syst èm e de product ion d’ECS souscrit e par l'ut ilisat eur et donc de la prim e fixe de son cont rat
conform e aux exigences t echniques du docum ent t echnique 8 « Lim i- d'abonnem ent .
t eurs de t em pérat ure ECS » de la m arque NF « Robinet t erie de ré- Ce syst èm e faisait déj à l’obj et de l’Avis Technique 14/ 07- 1204. A
glage et de sécurit é » ( inclus dans la fournit ure) , l’occasion de cet t e révision, le Dossier Technique a fait l’obj et de
 groupe de sécurit é conform e à la norm e EN 1487 à l’ent rée d’eau quelques m odificat ions, en part iculier : l’aj out de la cuve en acier avec
froide du chauffe- eau. revêt em ent m inéralo- synt hét ique et le changem ent des piquages du
ballon.
Le Rappor t eur du Groupe Spécialisé n° 14
Coralie NGUYEN

4 14/ 12-1815
D ossie r Te ch n iqu e
é t a bli pa r le de m a n de u r

A. D e scr ipt ion


1. D e scr ipt ion gé né r a le 2. Elé m e n t s con st it ut ifs
Les élém ent s décrit s dans ce paragraphe font part ie de la livraison
1 .1 Pr é se n t a t ion assurée par la sociét é GI ORDANO I ndust ries.
Chauffe- eau solaires individuels ( CESI ) à t herm osiphon form ant des
ensem bles com prenant : 2 .1 Ca pt e u r s sola ir e s
 un ou plusieurs capt eurs solaires plans ( Avis Technique 14/ 11- 1658) , Capt eurs solaires de t ype C8/ 11.SU t els que décrit s dans l’Avis Tech-
 un ou plusieurs réservoirs de st ockage disponibles en 2 versions : nique 14/ 11- 1658. Le t ableau ci- dessous présent e la synt hèse des
acier inoxydable ou en acier avec revêt em ent m inéralo- synt hét ique caract érist iques t echniques des capt eurs :
SALVAROC. Les réservoirs de st ockage peuvent êt re équipés en op-
t ion d’un appoint élect rique. Capt eur C8 / 1 1 .SU

Le procédé com port e égalem ent les accessoires hydrauliques néces- Surface hors t out ( m 2 ) 2,10
saires à sa m ise en œuvre. Superficie d’ent rée ( m 2 ) 2,00
Les chauffe- eau fonct ionnent par t herm osiphon avec passage direct de 2
Surface de l’absorbeur ( m ) 1,97
l’eau sanit aire dans le ou les capt eurs solaires.
Cont enance en eau de
1,89
1 .2 D é n om in a t ion com m e r cia le l’absorbeur ( l)
Les chauffe- eau solaires KSH sont déclinés en plusieurs m odèles en Pression m axim ale de service ( bars) 7
fonct ion du volum e de st ockage et du nom bre de capt eurs solaires :
201 S.H, 202 S.H, 302 S.H, 303 S.H, 403 S.H, 503 S.H et 604 S.H. Poids à vide ( kg) 36
Les réservoirs de st ockage sont raccordés à un, deux, t rois ou quat re Dim ensions hors t out :
2002 x 1050 x 75
capt eurs C8/ 11.SU ou C8/ 12.SU au m oyen d'une canne d'alim ent at ion l x h x ép. ( m m )
et d'une boucle de ret our en t ube inox.
Voir figure 1 et t ableau 3.
Les chauffe- eau solaires KSH m odèles 202 S.H et 303 SH ont les
m êm es réservoirs de st ockage respect ifs que les m odèles 201 S.H et 2 .2 Ré se r voir de st ock a ge
302 SH m ais ne sont pas raccordés au m êm e nom bre de capt eurs.
Les chauffe- eau solaires KSH m odèles 403 S.H, 503 S.H et 604 S.H 2.21 Cuve
résult ent de l'assem blage de ballons issus des m odèles 201 S.H et La cuve, de diam èt re int érieur 450 m m , est const it uée d'un corps
302 S.H. Les raccordem ent s ent re cuves s’effect uent par l’int erm édiaire cylindrique ferm é par deux fonds bom bés.
de piquages sit ués en part ie haut e et basse de celles- ci.
Les piquages hydrauliques sont de diam èt re 20/ 27 et sont à em bout
Voir figures 4 et 5. filet é. Les piquages sont assem blés par soudure MI G sur les fonds
Le t ableau 1 en annexe du Dossier Technique précise les différent es bom bés.
déclinaisons. Un des fonds bom bé est équipé d’une bride inox 316L Ø150/ 90 avec
6 t rous M8 et perm et la m ise en place d’une résist ance élect rique
1 .3 D om a in e d’e m ploi d’appoint en opt ion. Un t am pon plein en acier galvanisé
a) Les chauffe- eau solaires GI ORDANO " KSH, 201 S.H, 202 S.H, DX51D Z275NA de classe 2, équipé d’un j oint à oreilles en EPDM
302 S.H, 303 S.H, 403 S.H, 503 S.H et 604 S.H" sont dest inés à la avec m em brane perm et d’obt urer l’orifice au niveau de la bride. Ce
product ion d'eau chaude sanit aire en circuit direct . t am pon plein peut êt re rem placé par la résist ance élect rique en op-
t ion. Ces ensem bles sont m aint enus par des vis en acier inoxydable.
b) Ut ilisat ion sous un angle com pris ent re 15° ( 26% ) , et 40° ( 84% )
correspondant à la lim it e d’em ploi des chauffe- eau solaires. Les raccordem ent s eau froide et eau chaude ent re deux cuves sont
réalisés à l'aide de flexibles ondulés en inox 316L, DN 20, m unis
c) Ut ilisat ion dans les at m osphères ext érieures suivant les indicat ions d'écrous t ournant s 3/ 4" lait on à leurs ext rém it és.
du t ableau 4 en annexe 1. Voir figures 2 et 3.
d) I m plant at ion lim it ée aux zones sism iques t elles que définies dans
Cu ve a cie r in ox yda ble
l’Avis au §2.21 .
L’assem blage des élém ent s de la cuve est réalisé par soudure TI G
e) I m plant at ion pouvant êt re réalisée de m anière dit e « indépendant e sans m ét al d’apport .
sur support » en Guadeloupe, Mart inique, à La Réunion, en Guyane
Le corps cylindrique est en acier inoxydable, LDX 2101® , d'épaisseur
et à Mayot t e :
1,2 m m , et les fonds bom bés sont en acier inox 316L d’épaisseur
- sur t oit ures inclinées revêt ues de t ôles ondulées m ét alliques ou 1,5 m m .
isot echniques et t ôles nervurées 1000P,
Les piquages sont en acier inox 316.
□ en im plant at ion « m onobloc » avec capt eurs et ballons dans le
plan de la t oit ure, Cuve Sa lva r oc
□ en im plant at ion ballons et capt eurs séparés dit e « à élém ent s Le corps cylindrique et les fonds bom bés sont en acier lam iné à chaud
séparés », S235JRG2, d'épaisseur 2 m m , revêt u de deux couches d'un revêt e-
- sur t oit ure t errasse, m ent ant icorrosion const it ué d'un m ort ier lié par un adj uvant inert e
vis à vis de l'eau sanit aire.
- au sol.
Les piquages sont en acier inox 304L.
Not e : en t out ét at de cause, les pent es m inim ales des t oit ures sont
définies dans les norm es NF DTU de la série 40 ou dans un les Avis 2.22 Echangeur de chaleur solaire
Techniques des élém ent s de couvert ure concernés.
Sans obj et .

2.23 Appoint élect rique


Les chauffe- eau peuvent êt re branchés en am ont de t out préparat eur
d'eau chaude classique.

14/ 12-1815 5
I ls peuvent êt re équipés en opt ion d'un appoint élect rique int égré. Cet Les canalisat ions ent re le( s) réservoirs de st ockage( s) et le( s) cap-
appoint est com posé d'une résist ance élect rique alim ent ée sous 230 V t eur( s) sont en inox 316.
m onophasé et d'un t herm ost at de régulat ion. Le t herm ost at de régula-
t ion est unipolaire à sécurit é bim ét allique réarm able. Celui- ci est inséré 2 .4 Ra ccor de m e n t h ydr a u liqu e
dans la bride au niveau du doigt de gant . La consigne est réglable de Ce kit est com posé des élém ent s suivant s :
40°C à 80°C et la sécurit é est à 115°C.
- groupe de sécurit é conform e à la norm e NF EN 1487,
La puissance de la résist ance d’appoint est de 2200 W. Cet t e résist ance
est placée au niveau de la bride au niveau d’un fond bom bé de la cuve - m it igeur t herm ost at ique,
du ballon. - réduct eur de pression.
Voir figures 6, 7 et 8.
2 .5 Elé m e n t s de su ppor t a ge e t de fix a t ion à la
La puissance de la résist ance d’appoint est com prise ent re 6 et 12W/ l
pour t ous les m odèles de KSH. Cet t e puissance ét ant supérieure à
st r u ct u r e por t e u se
1000 W, il est nécessaire de respect er une des condit ions ci- dessous : ( « im pla n t a t ion in dé pe n da n t e » )
- l’appoint est géré par un syst èm e à enclenchem ent m anuel, per- La nat ure des m at ériaux des support s et de la visserie est référencée
m et t ant de lim it er le t em ps de fonct ionnem ent de cet appoint , à au t ableau 4 du dossier t echnique qui précise le choix de la nuance
une durée m axim um de 3 heures, m at ière des élém ent s selon les environnem ent s ext érieurs.
- l’appoint est géré par une horloge ou un program m at eur qui per- Les support s sont const it ués de profilés en acier galvanisé à chaud
m et son ut ilisat ion en heures de nuit uniquem ent ( de 22 heures à recouvert s d’un revêt em ent m ét allique Magnelis®  (com posé d’un

de 25 m / face. Le ballon et les capt eurs sont boulonnés sur des


6 heures) . alliage de zinc ( 93,5% ) , d’alum inium ( 3,5% ) et de m agnésium ( 3% ) )
Afin d'assurer la sécurit é des ut ilisat eurs, ce m ont age doit répondre aux
exigences suivant es : t raverses de m êm e nat ure, elles- m êm es fixées au support .

- le raccordem ent au réseau d’alim ent at ion élect rique de la résis- Les inst ruct ions de m ont age sont précisées dans la not ice j oint e à
t ance élect rique et de ses disposit ifs de régulat ion et de gest ion chaque livraison.
sera réalisé conform ém ent aux disposit ions définies dans la norm e Pour une m ise en œuvre en at m osphère ext érieure classée E16 selon
NF C 15- 100 " I nst allat ions élect riques à basse t ension" , le t ableau 4 du dossier t echnique, il est de plus nécessaire d’insérer
- prot ect ion cont re les cont act s indirect s : les circuit s alim ent ant la un séparat eur physique ( rondelles en polyam ide PA66 : M8 16 x
résist ance élect rique et ses disposit ifs de régulat ion et de gest ion 8,4 épaisseur 1,6 m m ) ent re les vis et boulons de fixat ion et les
seront prot égés par un disposit if à courant différent iel résiduel à élém ent s de support age.
haut e sensibilit é ( 30 m A m axi) ,
2.51 Toit ure inclinée
- le disposit if d’appoint est conform e à la norm e NF EN 60 355 par-
t ies 1 et 2, Les support s sont const it ués de t raverses/ cornières m aint enues sur la
st ruct ure port euse par l’int erm édiaire de longerons fixés d’une part
- at t est at ion de conform it é aux norm es en vigueur : m arquage CE aux t raverses/ cornières et d’aut re part à la t oit ure. La fixat ion des
élect rique suivant EN NF 60335. longerons sur la t oit ure est effect uée à l’aide d’un ensem ble ( non
fourni) const it ué d’une rondelle chem inée, d’un cavalier- ent ret oise
2.24 Appoint hydraulique adapt é à la form e de la t oit ure, d’une rondelle d’ét anchéit é, et d’une
Sans obj et . cale d’onde ( pont et ) . L’ensem ble est fixé aux pannes exist ant es à
l’aide de vis aut operceuses ( non fournies) .
2.25 I solat ion
Voir figure 12.
L'isolat ion t herm ique du réservoir de st ockage est réalisée par inj ect ion
de m ousse de polyurét hanne ent re la paroi ext erne de la cuve et l'en- Le nom bre d’élém ent s et les dim ensions des élém ent s const it uant le
veloppe. L’inj ect ion est réalisée à haut e pression dans un conform at eur support varient en fonct ion du m odèle de KSH ( voir figure 10) .
avec m élange et dosage aut om at ique des deux com posant s const it uant Elém ent s fournis const it uant les support s :
la m ousse polyurét hane ( polyol + diisocyanat e de diphénylm ét hane) .
- longerons, en acier revêt u de Magnelis® d’épaisseur 20/ 10,
L'épaisseur m inim ale de l'isolant est de 50 m m .
- t raverse support capt eurs en acier revêt u de Magnelis®
Classem ent au feu de l'isolant : D selon EN 13501. d’épaisseur 20/ 10,
La densit é ent re la paroi ext erne de la cuve de st ockage et son enve- - cornière support ballon en acier revêt u de Magnelis® d’épaisseur
loppe ext érieure est de 44 kg/ m 3 . 20/ 10,
La conduct ivit é t herm ique de l’isolant est de 0,022 W.m - 1 .K- 1 . - t raverse support ballon/ capt eur en en acier revêt u de Magnelis® ,
d’épaisseur 20/ 10,
2.26 Enveloppe ext érieure
- vis M6 et M8 inox ,
La prot ect ion ext érieure du réservoir de st ockage est assurée par une
enveloppe en t ôle d'acier galvanisée DX51D/ Z225 prélaquée ( 5 µm de - rondelles M8 inox,
prim aire + 20 µm de laque de finit ion polyest er) , d'épaisseur 0,45 m m . - écrous M8 inox,
Les ext rém it és sont obst ruées par un capot en plast ique inj ect é en - plaque support capt eur, pour les m odèles à part ir du m odèle
polypropylène + 20% de t alc. KSH 302 SH, en acier revêt u de Magnelis® , d’épaisseur 20/ 10.
Les prot ect ions ext érieures ent re deux réservoirs de st ockage sont
réalisées avec une enveloppe en t ôle de m êm e nat ure que l'habillage Voir figures 10 et 11.
des réservoirs.
Préconisat ions pour les élém ent s de fixat ion non fournis :
Un capot plast ique noir en ABS t rait é ant i UV am ovible est placé au-
- vis aut ot araudeuses m odele SFS SX5/ 55- S16- 5,5 X 80- Pk 1220
dessus de la bride perm et t ant la m ise en place de la résist ance élec-
( daN) , pour les ossat ures m ét alliques d’une épaisseur com prise
t rique d’appoint .
ent re 1 m m et 3 m m ,
Des rondelles en plast ique sont insérées dans les chapeaux au niveau
- vis aut ot araudeuses m odèle SFS SX5/ 55- S16- 5,5 X 80- Pk 1220
des t raversées des piquages.
( daN) , pour les ossat ures m ét alliques d’une épaisseur supérieure
à 3 mm,
2.27 Prot ect ion cont re la corrosion int érieure
- vis aut ot araudeuses m odèle SFS SXW- S( r) - 6,5 X 99- Pk 453
Cu ve a cie r in ox yda ble ( daN) , pour les ossat ures bois,
La cuve est en acier inoxydable. Les soudures sont inert ées. Aucun - rondelles " chem inée" en PVC,
disposit if cont re la corrosion n’est nécessaire - cavaliers en acier galvanise S235JR AZ350,
Cuve Sa lva r oc - rondelles d’ét anchéit é en EPDM sous cavalier : duret é 55 à
65 DI DC,
Le revêt em ent SALVAROC, déposé sur la face int érieure de la cuve du
réservoir de st ockage est un revêt em ent ant icorrosion const it ué d’un - pont et s ( ces pont et s correspondent aux cales d’onde qui devront
m ort ier lié par un adj uvant inert e vis- à- vis de l’eau sanit aire. êt re adapt ées à la form e de la couvert ure en t ôle) . Voir figure 12.

Le nom bre de vis aut ot araudeuses correspondant au nom bre point s


2 .3 Ca n a lisa t ion s
de fixat ion du support sur la t oit ure dépend du m odèle de KSH: 6 vis
Une not ice de m ont age et les accessoires de raccordem ent hydraulique pour les m odèles 201 SH, 202 SH, et 302 SH ; 12 vis pour les m o-
ent re capt eur et ballon sont livrés avec le procédé. dèles 303 SH, 403 SH, 503 SH, et 604 SH.

6 14/ 12-1815
2.52 Surface plane Les cont rôles en cours de fabricat ion sont les suivant s :
Ces support s peuvent êt re fournis pour des inclinaisons de 15°, 30° ou - cont rôles à récept ion des m at ières prem ières,
40° avec fixat ion par ancrage sur dés en bét on. - cont rôles dim ensionnels syst ém at iques sur gabarit ,
I ls sont const it ués de pieds en t riangle sur lesquels viennent se fixer les - cont rôles visuels et syst ém at iques du revêt em ent des absorbeurs
t raverses du support . des capt eurs,
Le nom bre d’élém ent s ou les dim ensions des élém ent s const it uant le - cont rôles visuels et syst ém at iques du revêt em ent ant i- corrosion
support varient en fonct ion du m odèle de KSH et de l’inclinaison sou- des ballons,
hait ée ( voir figure 14) .
- cont rôles quot idiens du dosage de la m achine à inj ect er et du
Le support pour surface plane est const it ué de deux en- poids des com posant s,
sem bles assem blés ent re eux:
- cont rôle d’ét anchéit é de chaque cuve sous une pression de
- un ensem ble ident ique au support pour t oit ure inclinée ( voir para- 12 bars,
graphe 2.51 pour la descript ion des élém ent s fournis) ,
- cont rôles visuels et syst ém at iques des vit rages des capt eurs,
- un pied support .
- épreuve syst ém at ique de t enue à la pression des absorbeurs fi-
Elém ent s fournis const it uant le pied support : nalisés sous 12 bars ( m ise en pression en eau) .
- sem elles en acier S250GD ZM310 revêt u de Magnelis® d’épaisseur
20/ 10, 5. Condit ion ne m e n t , m a r qua ge ,
- pieds arrières en acier S250GD ZM310 revêt u de Magnelis®
d’épaisseur 20/ 10,
é t ique t a ge , st ock a ge e t t r a n spor t
- bracons en acier S250GD ZM310 revêt u de Magnelis® d’épaisseur  Con dit ion n e m e n t
20/ 10, Les chauffe- eau KSH 201 S.H, 202 S.H, 302 S.H, 303 S.H, 403 S.H,
- croisillons en acier S250GD ZM310 revêt u de Magnelis® 503 S.H et 604 S.H sont livrés com plet s prêt s à êt re m ont és et inst al-
d’épaisseur 20/ 10, lés.
- vis M8 inox, Chaque envoi com prend :
- rondelles M8 inox, - 1 colis réservoir de st ockage, sous em ballage cart on,
- écrous M8 inox. - 1, 2, 3, ou 4 colis de capt eur solaire, sous em ballage plast ique
t herm orét ract able avec cales cart on aux ext rém it és,
Voir figures 10 et 14.
- 1 colis support , profilés cerclés avec prot ect ion aux ext rém it és et
Les vis perm et t ant la fixat ion des support s sur dé en bét on ne sont pas
sachet de visserie de fixat ion,
fournies. Chaque sem elle du support sera fixée par 2 vis M12 en inox
A2 ou A4 avec rondelles de séparat ion en plast ique présent ant chacune - 1 colis accessoires hydrauliques, sous em ballage cart on,
une résist ance m inim um de 1000 daN. - 1 not ice de m ont age, de m ise en œuvre et d'ent ret ien.
L’expédit ion est syst ém at iquem ent accom pagnée de la saisie d’un bon
3. Au t r e s é lé m e n t s de livraison client sur lequel est consigné le num éro de série des
cuves et des capt eurs ou le num éro de lot des kit s.
La fournit ure ne com prend pas les élém ent s suivant s, t out efois indis-
pensables à la réalisat ion de l’inst allat ion et au bon fonct ionnem ent des Et iqu e t a ge e t m a r qu a ge
chauffe- eau solaire.
Les capt eurs reçoivent une ét iquet t e com m erciale m ent ionnant l'iden-
t it é du fabricant , le t ype de capt eur et le num éro de série.
3 .1 Ba c de r é t e n t ion
Les réservoirs de st ockage reçoivent une ét iquet t e com m erciale m en-
Dans le cas d’une inst allat ion dit e « à élém ent s séparés » la m ise en
t ionnant l'ident it é du fabricant , le t ype de réservoir, la capacit é de
œuvre d’un bac de rét ent ion doit êt re conform e aux prescript ions ci-
st ockage, la nat ure de la cuve et le num éro de série.
dessous :
Une ét iquet t e est apposée sur chaque réservoir de st ockage et com -
- le bac de rét ent ion doit êt re placé sous le ballon de st ockage,
prend :
- le bac sera raccordé à l’égout à l’aide d’une canalisat ion en PVC ou
- les coordonnées du fabricant ,
en cuivre de diam èt re int érieur 40 m m m inim um ,
- la dénom inat ion com m erciale,
- les bords vert icaux du bac auront une haut eur m inim um de 10 cm .
- les num éros de série du capt eur et du ballon,
3 .2 Ca n a lisa t ion s - la superficie d’ent rée de capt eur ( m ² ) ,
Dans le cas d’une m ise en œuvre version à élém ent s séparés, les cana- - le volum e du réservoir de st ockage ( lit res) ,
lisat ions ent re le( s) capt eurs( s) et ballons ne sont pas fournies. Celles-
- la pression m axim ale de service,
ci doivent êt re en cuivre ou en inox 316L.
- la dat e de fabricat ion,
3 .3 Elé m e n t s de t r a ve r sé e de cou ve r t u r e - le num éro d'Avis Technique,
Lorsque les canalisat ions doivent t raverser la couvert ure, la m ise en - le logo CSTBat suivi du num éro de cert ificat avec le repère de
œuvre devra êt re réalisée avec des élém ent s adapt és de t ype MF de la l'usine et les 3 derniers chiffres du num éro de l’Avis Technique.
sociét é SFS I NTEC.
Ces élém ent s com prennent : St ock a ge , t r a n spor t
- une em base en alum inium adapt ée à la form e de la couvert ure, Le st ockage et le t ransport ne nécessit ent pas de disposit ion part icu-
lière.
- un j oint en EPDM en cont act avec la couvert ure,
- un cône en EPDM noir ( canalisat ion « froide ») ou silicone rouge
( canalisat ion « chaude ») adapt able en fonct ion du diam èt re des 6. M ise e n œ u vr e
canalisat ions,
- un collier de serrage en inox A2,
6 .1 Con dit ion s gé n é r a le s de m ise e n œ u vr e
- une série de vis SLX- S16 ( Ø8 m m ) avec j oint en EPDM ( Ø16 m m ) .. La m ise en œuvre des syst èm es de chauffe- eau solaires relève néces-
sairem ent d’ent reprises ayant les com pét ences requises en génie
Voir figure 13. clim at ique, plom berie et couvert ure.

Ea u sa n it a ir e
4. Fa br ica t ion e t con t r ôle s
Si la pression du réseau d’eau froide est supérieure à 5 bars, il sera
Les chauffe- eau KSH, 201 S.H, 202 S.H, 302 S.H, 303 S.H, 403 S.H, nécessaire de prévoir un réduct eur de pression, conform ém ent au
503 S.H et 604 S.H, sont fabriqués par la sociét é Jacques GI ORDANO guide t echnique « Réseaux d’eau dest inée à la consom m at ion hu-
I ndust ries dans ses usines d'Aubagne et de la Réunion. m aine à l’int érieur des bât im ent s - Part ie 1 Guide t echnique de con-
Le processus de fabricat ion est déposé au secrét ariat de la Com m ission cept ion et de m ise en œuvre ».
Chargée de Délivrer des Avis Techniques. I l conviendra de placer ce réduct eur de pression sur le circuit
Cet t e fabricat ion est régulièrem ent cont rôlée dans le cadre de la cert ifi- d’alim ent at ion d’eau froide, en am ont du ballon et du groupe de
cat ion CSTBat des procédés solaires par un organism e t iers. sécurit é, de m anière à ce que les pressions d’eau chaude et d’eau
froide soient voisines aux point s de puisage.

14/ 12-1815 7
M it ige u r t h e r m ost a t iqu e Ce support sera d'aut re part pourvu d'un bac de rét ent ion qui recevra
la surface d'appui t ot ale du ballon. Ce bac, ét anche, sera équipé d'un
Lors de la m ise en service, l’inst allat eur doit s’assurer que le réglage du
orifice de vidange, sans vanne ni obt urat eur et raccordé à une éva-
m it igeur t herm ost at ique perm et de respect er l’art icle 36 de l’arrêt é du
cuat ion ( voir préconisat ions décrit es au § 3.1) .
23 j uin 1978, m odifié par l’arrêt é du 30 novem bre 2005.
La m ise en œuvre s’effect ue selon les opérat ions suivant es par ordre
A défaut , le m it igeur doit êt re réglé à une t em pérat ure de 50°C m axi-
chronologique ( capt eur( s) dans le plan de la t oit ure) :
m um .
1. perçage de la couvert ure en som m et d’onde en respect ant les
Ra ccor de m e n t a u r é se a u diam èt res et ent raxes im posés par les longerons const it uant s la
Le raccordem ent au réseau des KSH s'effect ue en respect ant les préco- base du support ,
nisat ions du DTU 60.1 ( NF P 40- 201) . Les raccords hydrauliques sont 2. fixat ion des longerons aux pannes exist ant es ( à l’aide de
de t ype 3/ 4" au pas gaz. l’ensem ble rondelle chem inée, cavalier, rondelle d’ét anchéit é, cale
d’onde et vis aut operçeuse adapt ée à l’élém ent de charpent e
6 .2 Con dit ion s spé cifiqu e s de m ise e n œ u vr e ( cf. paragraphe 2.41) ) ,
La prem ière ét ape sera de vérifier que la surcharge occasionnée par 3. fixat ion de la t raverse support capt eur sur les longerons à l’aide la
l’inst allat ion du chauffe- eau n’est pas de nat ure à affaiblir la st abilit é visserie fournie ; choix des t rous correspondant s aux ent raxes ;
des ouvrages port eurs. Le m ait re d’ouvrage devra, le cas échéant , faire s’il y a deux capt eurs prévus sur la t raverse, fixer la plaque sup-
procéder au renforcem ent de la st ruct ure port euse avant m ise en place port capt eur sur la t raverse,
du chauffe- eau sur son support . 4. fixat ion de la t raverse support ballon/ capt eur sur les longerons ;
choix des t rous correspondant s aux ent raxes,
6.21 Raccordem ent ballon / capt eur - version
5. placem ent des capt eurs ent re la t raverse support capt eur et la
m onobloc t raverse support ballon/ capt eur et raccordem ent hydrauliques
Le réservoir de st ockage horizont al est sit ué en part ie haut e du procé- ent re eux ( s’il y en a plusieurs) ,
dé. Le réservoir est raccordé au( x) capt eur( s) au m oyen de 6. fixat ion des capt eurs aux t raverses en ut ilisant la visserie fournie,
2 canalisat ions en cuivre de diam èt re 25,4 m m .
7. inst allat ion du ballon en part ie haut e et fixat ion de celui- ci sur la
Les ext rém it és des collect eurs haut / gauche et bas / droit des capt eurs t raverse support ballon/ capt eur à l’aide la visserie fournie,
sont obt urés par des bouchons filet és en lait on 7/ 8".
8. fixat ion de la cornière support ballon.
Le raccordem ent du réservoir de st ockage aux collect eurs bas / gauche
Le( s) ballon( s) de st ockage doivent êt re bien cent rés sur le support .
et haut / droit des capt eurs est réalisé à l'aide de t uyaut eries en flexible
inox DN 20 m m équipées aux ext rém it és de collet s bat t us, j oint s plat s Voir figures 10, 11 et 12.
et écrous t ournant s en lait on 1" . La m ise en œuvre de la t raversée de couvert ure sera fait e avec les
Le raccordem ent des capt eurs ent re eux est réalisé direct em ent ( cap- élém ent s décrit s au §3.3. Les principales ét apes de m ise en œuvre
t eurs M/ F) en ut ilisant des j oint s plat s. sont les suivant es :
L'isolat ion t herm ique des t uyaut eries est réalisée avec de la m ousse 1- découpe de la couvert ure en som m et d’onde au diam èt re de la
sem i- rigide t rait ée ant i- U.V. canalisat ion,
2- pose du j oint EPDM,
6.22 Raccordem ent ballon / capt eur - version à
3- passage de la canalisat ion dans la chat ière,
élém ent s séparés
4- fixat ion de l’ensem ble ( j oint EPDM, em base alum inium et cha-
Les KSH S.H peuvent êt re inst allés en version "à élém ent s séparés", t ière) à l’aide de 4 vis de cout ure SLX- S16 ( Ø8 m m ) avec j oint en
c’est à dire sur t oit ure ballon et capt eur séparés. Dans ce cas, les cap- EPDM ( Ø16 m m ) .
t eurs sont inst allés sur la t oit ure et le ballon sous celle- ci en veillant
que le ballon soit bien au- dessus des capt eurs. 6.24 I nst allat ion sur surface plane
Voir figure 16. La m ise en œuvre s’effect ue suivant les opérat ions suivant es par
Un kit hydraulique qui perm et de raccorder les ent rées et sort ies cap- ordre chronologique:
t eurs et ballon est fourni. Les liaisons hydrauliques ent re ces ent rées et
1. fixat ion des sem elles au sol, en respect ant les ent raxes donnés,
sort ies sont à la charge de l'inst allat eur et doivent respect er les préco-
nisat ions suivant es: 2. assem blage des longerons qui support eront capt eur( s) et bal-
lon( s) aux sem elles,
- le point le plus haut des capt eurs doit se sit uer sous le point le
plus bas du ballon avec une différence de haut eur m ini de 3. assem blage des croisillons aux part ies inférieures des pieds ar-
150 m m . rière du support ,
- les canalisat ions ballon/ capt eur doivent observer une pent e 4. assem blage ent re eux des deux ensem bles pieds arrière, se-
de 5° m inim um , sans port ion horizont ale ou cont re- p ent e. Leur m elles, et bracons,
longueur doit êt re la plus direct e possible en évit ant les coudes et 5. fixat ion des croisillons aux part ies supérieures des pieds arrière
les réduct ions. du support . Bien veiller à respect er l’ent raxe ent re les sem elles su
- les longueurs de ces canalisat ions doivent êt re inférieures ou support ,
égales à celles indiquées en annexe 4. 6. fixat ion des bracons aux longerons,
- les diam èt res int érieurs de ces canalisat ions doivent êt re supé- 7. fixat ion des pieds arrière aux longerons.
rieurs ou égaux à ceux indiqués en annexe 4.
- les canalisat ions reliant la cuve et les capt eurs doivent êt re en Les opérat ions suivant es sont sim ilaires à celles décrit es à part ir de
cuivre ou en inox 316L, l’opérat ion 3 pour une inst allat ion sur t oit ure inclinée.

- l’isolat ion des canalisat ions ent re la cuve et les capt eurs doit êt re Voir figures 14, 15 et 16.
réalisée en m at ériau résist ant aux haut es t em pérat ures, aux UV et
aux at t aques aviaires. 6 .2 4 1 Fix a t ion su r t oit u r e - t e r r a sse a ve c dè s e n
bé t on
6.23 I nst allat ion sur t oit ure inclinée Le support des chauffe- eau est fixé sur des dés en bét on recouvert s
Ve r sion m onobloc par un capot m ét allique fixé de façon ét anche. Les dés en bét on sont
réalisés conform ém ent à la norm e NF P 10- 203 référencée DTU 20.12.
Dans le cas d'une inst allat ion en t oit ure, le chauffe- eau est boulonné
sur ses t raverses lesquelles sont fixées sur des support s accrochés aux La m ise en œuvre du relevé d’ét anchéit é de 15 cm sur les dés en
élém ent s de charpent e de m anière à respect er l'ét anchéit é de la cou- bét on est effect uée conform ém ent à la norm e NF P 84- 204 à 208
vert ure. référencée DTU 43.

Ve r sion à é lé m e nt s sé pa ré s
7. Ut ilisa t ion e t e n t r e t ie n
Le ballon sera fixé sous la t oit ure, à l'horizont ale, sur un support con-
fect ionné à façon par l'inst allat eur. Une not ice de m ont age, d’ut ilisat ion et d’ent ret ien des com posant s de
l’inst allat ion est fournie aux ut ilisat eurs.
Préconisat ion concernant le support sous t oit ure : le support pourra
êt re réalisé en bois, de classe d’em ploi 2 selon la norm e NF EN 335, I l convient périodiquem ent d’effect uer les opérat ions de cont rôle et
avec des élém ent s de sect ion m inim um de 75 x 95 m m . Ce support d’ent ret ien suivant es :
devra pouvoir sout enir le poids du réservoir de st ockage conj ugué avec - vérificat ion de la propret é des vit rages des capt eurs et net t oyage
les effort s sism iques indiqués au niveau de l’Avis au § 2.21. évent uel,

8 14/ 12-1815
- cont rôle et rem placem ent évent uel des j oint s et raccords, Ré sist a n ce a u x e ffor t s d'a r r a ch e m e n t de la cou ve r t u r e
- cont rôle de l’int égrit é et rem placem ent évent uel de l’isolat ion des t r a n spa r e n t e du ca pt e u r sola ir e
conduit es, Essai réalisé suivant les m odalit és définies au § 7.4 ( essai de sécurit é)
- vérificat ion du bon fonct ionnem ent du groupe de sécurit é. de la norm e NF EN 12211 :
- Laborat oire : CSTB,
8. Assist a n ce t e ch n iqu e - N° du com pt e rendu d'essai : SE01- 3012,
La sociét é GI ORDANO I ndust ries assure la form at ion et / ou l’assist ance - Dat e du com pt e rendu d'essai : Sept em bre 2001.
au dém arrage sur chant ier, auprès des inst allat eurs qui en font la
dem ande.
Essa i de vie illisse m e n t e n e x posit ion n a t u r e lle
Not a : cet t e assist ance ne peut êt re assim ilée ni à la concept ion Essai réalisé selon les m odalit és définies par le GS14 :
d’ouvrage, ni à la récept ion des support s, ni à un cont rôle de la m ise en - Laborat oire : CSTB
œuvre. - N° du com pt e rendu d’essai : ESE 03- 01- 3010

B. Ré su lt a t s e x pé r im e n t a u x - Dat e du com pt e rendu d’essai : Décem bre 2003

Pe r for m a n ce s t h e r m iqu e s de s ch a u ffe - e a u C. Ré fé r e n ce s


Essai réalisé selon les m odalit és de la m ét hode de caract érisat ion des
perform ances t herm iques des chauffe- eau solaires pour la product ion Les chauffe- eau solaires KSH m odèles 201 S.H, 202 S.H, 302 S.H,
d'eau chaude sanit aire individuelle - m ét hode m ensuelle: 303 S.H, 403 S.H, 503 S.H et 604 S.H sont une évolut ion des m o-
dèles KSH 201, 201 H et 302 H obj et s de l'Avis Technique 14/ 01- 693.
- Laborat oire : CSTB
Des dizaines de m illiers de KSH ont ét é inst allés dans les DOM.
- N° des com pt es rendus d’essai : V SE 01- 3009, ESE 0 1- 3011, et
ESE 03- 04- 4031.
- Dat e du com pt e rendu d’essai : Oct obre 2001, Janvier 2002, et
Janvier 2004

14/ 12-1815 9
Ta ble a u x e t figu r e s du D ossie r Te ch n iqu e
Ta ble a u 1 - Ca ra ct é r ist ique s gé né r a le s de s cha u ffe - e a u sola ir e s GI ORD AN O " KSH " .

Modèles

2 0 1 S.H 2 0 2 S.H 3 0 2 S.H 3 0 3 S.H 4 0 3 S.H 5 0 3 S.H 6 0 4 S.H

Version de cuve inox salvaroc inox salvaroc inox salvaroc inox salvaroc inox salvaroc inox salvaroc inox salvaroc
Nom bre de
1 2 2 3 3 3 4
capt eurs
Dim ensions hors
2,550x1,580 2,550x2,180 2,550x2,180 2,550x3,260 2,550x3,260 2,550x3,870 2,550x4,470
t out ( m )
Superficie d’ent rée
2 4 4 6 6 6 8
des capt eurs ( m ² )
Capacit é nom inale
187 187 282 282 375 470 565
du réservoir ( lit res)
Poids à vide
50 80 50 80 70 135 70 135 100 160 120 215 140 270
réservoir( s) ( kg)
Poids à vide
36 72 72 108 108 108 144
capt eur( s) ( kg)
Poids en charge
t ot al ( hors
275 305 315 345 430 495 470 535 590 650 705 800 860 990
canalisat ions et
support s) ( kg)
Pression m axim ale
6
de service ( bars)
Type d’appoint
Elect rique Elect rique Elect rique Elect rique Elect rique Sans appoint Sans appoint
( opt ionnel)

Caractéristiques

Coefficient de dé-
Volume Superficie Capacité thermique Surface équivalente Coefficient de déperdition
perdition
Modèles nominal d'entrée du stockage Cs de captage Ac* thermique du capteur Uc*
-1 du stockage Us -2 -1
(l) (m²) (MJ.K ) -1 (m²) (W.m .K )
(W.K )

201 SH 2 0,67 1,32 1,14 6,01


187
202 SH 4 0,67 1,32 2,27 6,01
302 SH 4 1,01 1,99 2,27 6,01
282
303 SH 6 1,01 1,99 3,41 6,01
403 SH 375 6 1,47 3,03 3,80 6,28
503 SH 470 6 1,84 3,80 3,80 6,28
604 SH 565 8 2,21 4,57 5,07 6,28
Va le u r s e n gra s ca lcu lé e s se lon le s m oda lit é s dé fin ie s da n s le s e x ige nce s t e chnique s de la ce r t ifica t ion CSTBa t Pr océ dé s sola ir e s

Ta ble a u 2 – Pe r for m a nce s t he r m ique s.

Product ion en fonct ion des sit es m ét éorologiques

Gillot – Besoins Gillot – Product ion


Modèles
( kWh/ an) ( kWh/ an)

201 SH 1752 1419


202 SH 1752 1699
302 SH 2637 2348
303 SH 2637 2567
403 SH 3504 3294
503 SH 4389 3898
604 SH 5282 4827

10 14/ 12-1815
Ta ble a u 3 - Ca ra ct é r ist ique s de s ca pt e ur s.

Type de ca pt e ur

C8 / 1 1 .SU
Dim ensions hors t out ( m m ) 2002 x 1050 x 75
Superficie hors- t out ( m ² ) 2,1
Superficie d’ent rée ( m ² ) 2
Cont enance en eau de l’absorbeur ( lit re) 1,89
Pression d’essai ( bars) 12
Pression de service ( bars) 7

Figur e 1 - Vue e n coupe de s ca pt e ur s C8 / 1 1 .SU.

14/ 12-1815 11
1 Ca pot pla st ique e n ABS

2 Ca pot pla st ique e n PP + 2 0 % t a lc

3 Colle re t t e de bride con iqu e e n PP

4 Tôle h a billa ge e n a cie r D X5 1 D/ Z2 7 5 pr é la qué e


Cuve ve r sion « a cie r in ox yda ble » : inox LD X 2 1 0 1
5 Cu ve ve r sion « Sa lva r oc » : a cie r la m iné à ch a u d S2 3 5 JRG2 + r e vê t e m e n t
m iné r a lo- synt hé t ique
6 I sola nt polyur é t ha ne ( polyol + diisocya na t e )

7 Tu be in ox : dé pa r t ve r s ba s ca pt e u r ( s)

8 Ta m pon ple in e n a cie r ga lva n isé

9 Br ide in ox 3 1 6 L

10 Join t à or e ille e n EPD M a ve c m e m br a n e

11 Visse r ie inox

Figu r e 1 bis – Vue s e n coupe du r é se r voir de st ock a ge .

A C
A

B
B D

A : Sortie Eau Chaude


B : Entrée Eau Froide / Vers le bas des capteurs
C : Retour capteurs
D : Piquage bouché

Figu r e 2 - Vu e de la cu ve de s de u x t ype s de ba llon s de st ock a ge .

12 14/ 12-1815
KSH 201 SH KSH 202 SH KSH 302 SH KSH 303 SH

KSH 403 SH KSH 503 SH

KSH 604 SH

Figu r e 3 – Vu e de s a ssocia t ions de ba llon s e t de ca pt e u r s su iva n t le s diffé re n t s m odè le s de la ga m m e de cha u ffe - e a u KSH .

Figu r e 4 – Ex e m ple s de cir cuit s h ydr a u lique s de s cha uffe - e a u sola ir e s GI ORD AN O " KSH 3 0 2 S.H " ( à ga uch e ) e t « KSH 6 0 4 S.H »
( à dr oit e ) a ve c ca pt e ur s C8 / 1 1 .SU.

14/ 12-1815 13
Figu r e 5 – D im e n sion s de la ré sist a n ce d’a ppoin t é le ct r iqu e de 2 2 0 0 W e n opt ion .

Figu r e 6 – D é t a il de s é lé m e n t s pou r a sse m bla ge su r la cu ve de la ré sist a n ce d’a ppoin t e n opt ion .

Figu r e 7 – Ra ccor de m e n t a u ré se a u é le ct r ique de l’e nse m ble t he r m ost a t e t ré sist a nce d’a ppoint e n opt ion.

14 14/ 12-1815
An n e x e 1 : M ise e n œ u vr e e t gé n é r a lit é s

Ta ble a u 4 - Com pa t ibilit é du pr océ dé a ve c le s a t m osph è re s e x t é r ie u r e s.

At m osphère ext érieure


Rurale Urbaine ou Marine Mixt e Part iculi
non indust rielle ère
polluée ( E19)
( E11)
Elém ent du procédé Désignat ion Référence Norm ale Sévère 10 à 20 3 à < 3 km Norm ale Sévère
des m at ériaux norm at ive ( E12) ( E13) km du 10 km du ( E17) ( E18)
lit t oral du lit t oral*
( E14) lit t oral ( E16)
( E15)

        
Support s pour Tôle S250GD NF EN 10346
t oit ures inclinées + ZM310 SEW 022

        
Support s pour Tôle S250GD NF EN 10346
surfaces planes + ZM310 SEW 022
NF P 24- 351
    
Visserie A2
Visserie NF EN 1993- 1- 4 - - - -
( 1.4301)
NF EN 1088
NF P 24- 351
        
Visserie A4
Visserie NF EN 1993- 1- 4
( 1.4401)
NF EN 1088

Not es et légende :
* : sauf front de m er
Définit ion des am biances suivant NF P 24- 351 – Annexe A / DTU 40.35 ( NF P34- 205- 1) Annexe D
 : em ploi accept é
 : em ploi possible après ét ude spécifique et accord du t it ulaire
- : em ploi int erdit

14/ 12-1815 15
1 Té 3 / 4 ”

2 Ré duct ion M M 1 ”x 3 / 4 ”

3 Joint e n gr a phit e e x pa nsé e t fibr e s d’a r a m ide

4 Fle x ible e n in ox 3 1 6

5 M a m e lon M M 1 ”

6 Ca n n e d’a lim e nt a t ion e n in ox 3 1 6

7 Ré duct ion M M 1 ”x 7 / 8 ”

8 Bouchon Fe m 7 / 8 ”

9 Fle x ible e n in ox 3 1 6

10 Bouchon Fe m 3 / 4 ”

11 Ré du ct ion M F 1 ”x 3 / 4 ”
Visse r ie M 6 in ox pou r fix a t ion ca pt e ur s e t ba llon sur le s t r a ve r se s.
12 - I n ox A2 pou r zon e a t m osph è re e x t é r ie u re E1 1 - E1 2 - E1 4 e t E1 5
- I nox A4 pour zone a t m osphè re e x t é r ie ure E1 6

Figu r e 8 - Vu e é cla t é e d’u n cha u ffe - e a u sola ir e GI ORDAN O " KSH 3 0 2 S.H " a ve c n om e ncla t ur e du k it d’a sse m bla ge .

16 14/ 12-1815
An n e x e 2 : M ise e n œ u vr e su r t oit u r e in clin é e

1 Longe r ons e n a cie r re vê t u de M a gne lis® d’é pa isse u r 2 0 / 1 0

2 Tr a ve r se su ppor t ca pt e u r e n a cie r re vê t u de M a gn e lis® d’é pa isse u r 2 0 / 1 0

3 Cor n iè re su ppor t ba llon e n a cie r r e vê t u de M a gn e lis® d’é pa isse u r 2 0 / 1 0

4 Tr a ve r se suppor t ba llon / ca pt e ur e n a cie r r e vê t u de M a gne lis® d’é pa isse u r 2 0 / 1 0


Pla que su ppor t ca pt e u r ( qu a nd il y a 2 ca pt e ur s) e n a cie r re vê t u de M a gn e lis® d’é pa isse ur
5 20/ 10
La visse r ie M 8 u t ilisé e pou r l’a sse m bla ge de ce s é lé m e n t s e st e n :
- I n ox A2 pou r zon e a t m osph è re e x t é r ie u re E1 1 - E1 2 - E1 4 e t E1 5
- I nox A4 pour zone a t m osphè re e x t é r ie ure E1 6

M odè le de KSH
Elé m e n t s du suppor t Toit u re
in clin é e 201 S.H 202 S.H 302 S.H 303 S.H 403 S.H 503 S.H 604 S.H
Nom bre 2 2 2 4 4 4 4
1 Longerons
Longueur 2500 m m 2500 m m 2500 m m 2500 m m 2500 m m 2500 m m 2500 m m

Traverse support Nom bre 1 1 1 2 2 2 2


2 capt eur Longueur 1050 m m 2130 m m 2130 m m 1606 m m 1606 m m 1606 m m 2146 m m
Nom bre 1 1 1 2 2 2 2
Cornière support 1050 m m
3 ballon Longueur 1050 m m 1050 m m 1510 m m 1510 m m 1050 m m et 1510 m m
1510 m m
Traverse support Nom bre 1 1 1 2 2 2 2
4 ballon/ capt eur Longueur 1050 m m 2130 m m 2130 m m 1606 m m 1606 m m 1606 m m 2146 m m

Plaque support Nom bre - 1 1 2 2 2 2


5 capt eur Longueur - 130 m m 130 m m 130 m m 130 m m 130 m m 130 m m
Vis M8 + Ecrou +
- Rondelle
Nom bre 6 8 8 16 16 16 16

Figu r e 9 – D é t a il e t n om e n cla t ur e de s é lé m e nt s const it ua nt le suppor t de s cha uffe - e a u KSH


pour t oit ur e r e vê t ue de t ôle ondulé e .

14/ 12-1815 17
Figu r e 1 0 – Vu e de côt é KSH m is e n œ u vr e sur t oit u r e in cliné e .

Figur e 1 1 – M ise e n œ uvr e sur t oit ur e in cliné e r e vê t u e de t ôle s on du lé e s.

18 14/ 12-1815
Figur e 1 2 – Pa ssa ge de s ca na lisa t ions.

14/ 12-1815 19
An n e x e 3 : M ise e n œ u vr e su r su r fa ce pla n e
Support des ballon(s) + capteur(s)
(Composants identiques au support pour toiture inclinée) Pieds du support

1 Longe r ons e n a cie r re vê t u de M a gne lis® d’é pa isse u r 2 0 / 1 0

2 Tr a ve r se su ppor t ca pt e u r e n a cie r re vê t u de M a gn e lis® d’é pa isse u r 2 0 / 1 0

3 Cor n iè re su ppor t ba llon e n a cie r r e vê t u de M a gn e lis® d’é pa isse u r 2 0 / 1 0

4 Tr a ve r se su ppor t ba llon / ca pt e u r e n a cie r re vê t u de M a gn e lis® d’é pa isse u r 2 0 / 1 0


Pla que su ppor t ca pt e u r s ( qu a n d il y a 2 ca pt e u r s) e n a cie r re vê t u de M a gne lis® d’é pa isse ur
5 20/ 10
6 Se m e lle e n a cie r r e vê t u de M a gn e lis® d’é pa isse u r 2 0 / 1 0

7 Pie d a r r iè re e n a cie r re vê t u de M a gne lis® d’é pa isse ur 2 0 / 1 0

8 Br a con e n a cie r r e vê t u de M a gne lis® d’é pa isse u r 2 0 / 1 0

9 Cr oisillon e n a cie r r e vê t u de M a gn e lis® d’é pa isse u r 2 0 / 1 0


La visse r ie M 8 u t ilisé e pou r l’a sse m bla ge de ce s é lé m e n t s e st e n :
- I n ox A2 pou r zon e a t m osph è re e x t é r ie u re E1 1 - E1 2 - E1 4 e t E1 5
- I nox A4 pour zone a t m osphè re e x t é r ie ure E1 6

M odè le de KSH
Elé m e nt s du suppor t sur fa ce pla ne
201 S.H 202 S.H 302 S.H 303 S.H 403 S.H 503 S.H 604 S.H

Nom bre 2 2 2 4 4 4 4
1 Longerons
Longueur 2500 m m 2500 m m 2500 m m 2500 m m 2500 m m 2500 m m 2500 m m

Nom bre 1 1 1 2 2 2 2
Traverse support
2
capt eur
Longueur 1050 m m 2130 m m 2130 m m 1606 m m 1606 m m 1606 m m 2146 m m

Nom bre 1 1 1 2 2 2 2
Cornière support
3 1050 m m
ballon
Longueur 1050 m m 1050 m m 1510 m m 1510 m m 1050 m m et 1510 m m
1510 m m
Nom bre 1 1 1 2 2 2 2
Traverse support
4
ballon/ capt eur
Longueur 1050 m m 2130 m m 2130 m m 1606 m m 1606 m m 1606 m m 2146 m m

Nom bre - 1 1 2 2 2 2
Plaque support
5
capt eur
Longueur - 130 m m 130 m m 130 m m 130 m m 130 m m 130 m m

Nom bre 2 2 2 4 4 4 4
6 Sem elle
Longueur 2137 m m 2137 m m 2137 m m 2137 m m 2137 m m 2137 m m 2137 m m

Nom bre 2 2 2 4 4 4 4

Longueur ( en 15° 650 m m 650 m m 650 m m 650 m m 650 m m 650 m m 650 m m


7 Pied arrière
fonct ion
30° 1170 m m 1170 m m 1170 m m 1170 m m 1170 m m 1170 m m 1170 m m
inclinaison
du support ) 40° 1441 m m 1441 m m 1441 m m 1441 m m 1441 m m 1441 m m 1441 m m

Nom bre 2 2 2 4 4 4 4

Longueur 15° 629 m m 629 m m 629 m m 629 m m 629 m m 629 m m 629 m m


8 Bracon
( en fonct ion
30° 1091 m m 1091 m m 1091 m m 1091 m m 1091 m m 1091 m m 1091 m m
inclinaison
du support ) 40° 1334 m m 1334 m m 1334 m m 1334 m m 1334 m m 1334 m m 1334 m m

Nom bre 2 2 2 4 4 4 4
9 Croisillon
Longueur 1500 m m 1500 m m 1500 m m 1500 m m 1500 m m 1500 m m 1500 m m
Vis M8 + Ecrou +
- Nom bre 27 29 29 58 58 58 58
Rondelle

Figu r e 1 3 – D é t a il e t n om e n cla t u r e de s de u x e nse m ble s con st it u a n t le suppor t pou r sur fa ce pla n e .

20 14/ 12-1815
Figu r e 1 4 - Vu e d’u n suppor t pou r sur fa ce pla ne a sse m blé .

Côtes  (en mm) 
C  D 
A  B 
15°  30°  40°  15°  30°  40° 
560  2550  1170  1680  1980  2420  2170  1920 
Figur e 1 5 – D é t a il de configur a t ion pour m ise e n œ uvre de s suppor t s sur sur fa ce pla ne .

14/ 12-1815 21
An n e x e 4 : M ise e n œ u vr e ve r sion à é lé m e n t s sé pa r é s

Figur e 1 6 - M ont a ge de la ve rsion à é lé m e nt s sé pa r é s ( vue e n coupe ) .

22 14/ 12-1815