Vous êtes sur la page 1sur 103

Baromètre de la perception de

l’alimentation
Baromètre 4
Étude réalisée pour le Ministère de l’Agriculture
et de la Pêche

Août 2009
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! Obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! Éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 22
Note méthodologique

! Quatrième vague du baromètre alimentation

! Enquête auprès d'un échantillon national représentatif de la population


française âgée de 18 ans et plus.

! 998 personnes ont été interrogées du 3 au 17 juillet 2009 en face-à-face à leur


domicile.

! Méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, PCS du
chef de famille, après stratification géographique par région et catégorie
d’agglomération.

! Lectures des résultats :


! *** Significatif au seuil de 0,1%
! ** Significatif au seuil de 1%
! * Significatif au seuil de 5%
! NS Non significatif

CRÉDOC – 2009 33
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! Obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! Éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 44
Très forte chute de la confiance des ménages déconnectée
des indicateurs économiques

Source : Insee, comptabilité nationale

CRÉDOC – 2009 55
Fort ralentissement du pouvoir d'achat et de la
consommation en 2009
Évolution annuelle des dépenses de consommation et du pouvoir d'achat par UC
5,0%

4,0% Dépenses de consommation


3,8%
3,6% (en volume)
Pouvoir d'achat par 3,5%

3,0% UC 2,8% 2,6% 2,8%


2,5% 2,6% 2,6%
2,4%
2,4% 2,6% 2,4%
2,5% 2,4%
2,2%
2,0% 2,2%
1,8% 1,8%
1,3% 1,6%

1,6%
1,0%
1,0% 1,0% 1,0%
0,9%
0,7%
0,5%

0,1%
0,0% -0,1% -0,1% 0,0%
-0,2% 0,0%
1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
-0,5%

-1,0% -1,0%

-2,0%
Source : INSEE

CRÉDOC – 2009 66
Déconnexion entre pouvoir
d’achat réel et perçu depuis 2004
Évolution
4,0 annuelle du pouvoir d’achat par UC 1987-2008 -10

-20

3,0 2,7 2,8


2,8
2,8 2,8 2,5
2,6 -30
2,4 2,6 2,4

2,0
1,8 -40
1,8

1,1 -50
1,0 1,0
1,0 0,7

-60

0,2 0,0
0,1
0,0 -0,1 -0,1
-0,2 -70

Pouvoir d'achat par UC - échelle de gauche


-1,0 Niveau de vie passé perçu - échelle de droite -80
1987

1988

1989

1990

1991

1992

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008
Source : INSEE

CRÉDOC – 2009 77
Reflux de l'inflation en 2009
Évolution des indices de prix et de la perception des prix

Source : INSEE

CRÉDOC – 2009 88
Baisse des prix de l’alimentation entre juin 2008 et juin
2009 : -0,8%
Indice des prix – base 100 en 1998
135

Restaurants & café


130

125
Alimentation
120
Ensemble
115

110

105

100

95

90
8

jan 3

9
98

99

00

01

02

03

04

05

06

07

08

09
l.-9

l.-9

l.-0

l.-0

l.-0

l.-0

l.-0

l.-0

l.-0

l.-0

l.-0

l.-0
v.-

v.-

v.-

v.-

v.-

v.-

v.-

v.-

v.-

v.-

v.-

v.-
jui

jui

jui

jui

jui

jui

jui

jui

jui

jui

jui

jui
jan

jan

jan

jan

jan

jan

jan

jan

jan

jan

jan
Source : Comptabilité nationale, INSEE

CRÉDOC – 2009 99
Des arbitrages des consommateurs en défaveur de
l’alimentation depuis 2003 - effet structurel ?
Coefficients budgétaires de l’alimentation
(hors domicile et à domicile y.c. boissons alcoolisées)
% 35,7
35,0 34,6

Poids : 35,7 en 1959


33,7
33,1
32,4
31,8
31,4
30,9
30,0 30,1
29,1
28,3
27,7 27,1
26,9
26,4 25,7
25,3
-1 pt en 12 ans
25,0 25,7 25,0
25,0 24,4 23,7 23,5 -1,7 pt en 5 ans
23,2
23,9 22,6 22,1
23,5 23,6 22,3
21,8 21,3 21,4
22,9 21,5 21,321,3
22,3 22,1 21,3
21,8 21,5 20,8
21,0 21,3 21,2 20,3 19,7
20,0 20,0
19,7

15,0
59 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 000 001 002 003 004 005 006 007 008
19 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 2

Source : Comptabilité nationale, INSEE


CREDOC - 22 janvier
CRÉDOC – 2009 2009 10
10
Baisse très élevée du coefficient budgétaire
de la restauration hors foyer
Coefficients budgétaires de la RHF et de la consommation à domicile Effet RTT eu hausse des prix
au moment du passage à l’euro
% %
28,0 RHF (échelle de droite) 5,2

26,0 Alimentation à domicile


(échelle de gauche) 5,0

24,0

4,8
22,0

20,0 4,6

18,0
4,4

16,0

4,2
14,0

12,0 4,0
60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 00 01 02 03 04 05 06 07 08
19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 1 9 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 1 9 19 19 19 19 20 20 20 20 20 20 20 20 20

Source : Comptabilité nationale, INSEE


CREDOC - 22 janvier
CRÉDOC – 2009 2009 11
11
Les jeunes générations consacrent une très faible part
de leur budget à l’alimentation

Effets d’âge et de génération sur le coefficient budgétaire des dépenses en


alimentation et boissons non alcoolisées

Génération Pénurie
30%
(1907-1916)

25%
Génération Hypermarché
Génération livraison (1947-1956)
1984
20% 1979
à domicile (1957-1966) 1989
Génération Rationnement
1995
2000 (1917-1926)
15% 2005
Génération Réfrigérateur (1927-1936)
Génération Robot
Génération Low électrique (1937-1946)
10%
Cost (1967-1971)
Génération Internet
5% (1977-1986)

0%
13-22 18-27 23-32 28-37 33-42 38-47 43-52 48-57 53-62 58-67 63-72 68-77 73-82 78-87 83-92

Source : Enquêtes Budget des Familles 1979, 1984, 1989, 1995, 2000, 2005

CRÉDOC – 2009 12
12
Croissance en volume par habitant de 1% par an depuis
10 ans
Evolution des dépenses en alimentation (hors boissons alcoolisées) par habitant en
euros constants
2,0%

1,5% 1,4%

1,2%

1,1%
0,9%
1,0%
0,8%
0,7% 0,7%

0,6%
0,5% 0,4% 0,4%
0,5%
0,4%

0,3%
-0,1%
0,0%
0,0%
1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008

-0,3% -0,4%
-0,5% -0,3%

-1,0% Source : Comptabilité nationale, INSEE

CRÉDOC – 2009 13
13
Baisse des produits bruts
Evolution des postes de consommation alimentaire
TCAM 2007-2008 (en euros constants)

6,00%
Café, thé et cacao

5,00% Sel, épices, sauces et produits


alimentaires n.c.a.

4,00%

Sucre, confitures, miel,


3,00% chocolat et confiserie

Poissons et crustacés
2,00%

Lait, fromages et oeufs


1,00%
Alcools
Poids en 2008
Pain et céréales
0,00%
0,0% 5,0%
Huiles et graisses
Fruits 10,0% 15,0% 20,0% 25,0%
Légumes
-1,00% Autres boissons non
alcoolisées
Vins, cidres et champagnes
Bières
-2,00%
Viandes

-3,00%

Source : Insee, comptabilité nationale

CRÉDOC – 2009 14
14
Entre 2000 et 2006, le poids budgétaire diminue surtout
dans les classes moyennes (d4 à d7)
Inégalités selon les fonctions de consommation
Coefficient budgétaire
24,0%

22,0%

20,0%
2000

18,0% 2006

16,0%

14,0%

12,0%
d1 d2 d3 d4 d5 d6 d7 d8 d9 d10
•Décile des revenus par UC

Source : Insee, BDF 2001 et BDF 2006

CRÉDOC – 2009 15
15
Le logement explose, les services progressent

Évolution des coefficients budgétaires par ménage, en valeur

25,4%
25% Logement

20%

Transport

15%
Autres

10% Loisirs et culture


Hôtels et restaurants

5% Santé

Communication
0%
19 9
60

19 1
62

19 3
19 4
19 5
66

19 7
68

19 9
70

19 1
19 2
73

19 4
75

19 6
77

19 8
79

19 0
81

19 2
83

19 4
85

19 6
19 7
88

19 9
19 0
91

19 2
93

19 4
19 5
96

19 7
98

20 9
00

20 1
02

20 3
04

20 5
06

20 7
08
5

6
6
6

7
7

8
8

8
9

9
9

0
19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

20

20

20

20
Source : Insee, comptabilité nationale

CRÉDOC – 2009 16
16
2008 : baisse des postes NTIC

Évolution des coefficients budgétaires par ménage, en valeur

2,5%
Services
Télécom

2,0%
Equipement
audiovidéo

1,5%

Sorties
1,0%

Presse

0,5%

Support images et sons


0,0%

08
19 9
19 0
19 1
19 2
19 3
19 4
19 5
19 6
19 7
19 8
69

19 0
71

19 2
73

19 4
75

19 6
77

19 8
79

19 0
81

19 2
19 3
19 4
85

19 6
87

19 8
89

19 0
91

19 2
93

19 4
95

19 6
97

19 8
99

20 0
20 1
02

20 3
04

20 5
20 6
07
5
6
6
6
6
6
6
6
6
6

8
8
8

0
0

0
0
19
19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

20

20

20

20
Source : Insee, comptabilité nationale

CRÉDOC – 2009 17
17
Re-hausse du critère label de qualité, baisse du
critère prix…
« Voici plusieurs raisons d’acheter des produits de consommation. Pour chacune
d’entre elles, dites-moi si elle vous incite personnellement (beaucoup, assez, un peu,
pas du tout) à acheter un produit. » - Réponses « beaucoup » + « assez »
90%

85% 83%
81% 82% Le produit présente des
81% garanties d’hygiène et de
80% 78% 78% 79% sécurité
77%
76%
75% 76% 75% Le prix est compétitif
72% 71% 74%
70% 68%
70% 67% 70%
68%
Avant 2007 et 2009 : Le
65% 66% produit est fabriqué en
65% 65% France
2007 et 2008 : Le produit
60% est d'origine française
57% Le produit porte un label
58% de qualité
55%
53%
50% La marque vous inspire
confiance

45%
93

94

95

96

97

98

99

00

01

02

03

04

05

06

07

08

09
19

19

19

19

19

19

19

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20
Source : CRÉDOC, enquêtes
consommation

CRÉDOC – 2009 18
18
Hausse des garanties écologiques, de la régionalité,
du soutien de cause humanitaire, etc.
« Voici plusieurs raisons d’acheter des produits de consommation. Pour chacune
d’entre elles, dites-moi si elle vous incite personnellement (beaucoup, assez, un peu,
pas du tout) à acheter un produit. » - Réponses « beaucoup » + « assez »
90%

Le produit a des
80% garanties écologiques

70%
70% 70% C’est un produit
65% 66% régional; 2009 "le
63% produit est fabriqué
61% 64%
64% dans votre région"
64%
60%
60% 59% 60% Le fabricant soutient
57% financièrement une
54% cause humanitaire
72% 55% 54%
50% 52%
50%
Le fabricant est
soucieux du droit des
salariés
40%
38%
Le produit comporte
une innovation
30% technologique (2009)
93

94

95

96

97

98

99

00

01

02

03

04

05

06

07

08

09
19

19

19

19

19

19

19

20

20

20

20

20

20

20

20

20

20
Source : CRÉDOC, enquêtes
consommation

CRÉDOC – 2009 19
19
La consommation moins dynamique
depuis les années 2002
TCAM des dépenses des ménages en euros courants
TCAM 2002-2008
Poids
Poids du
du poste
poste dans
dans lesles
Education dépenses
dépenses des
des ménages
ménages en
en 2008
2008

8,0%

Santé
Logement, eau, gaz,
6,0%
électricité et autres
combustibles

Transport Communications
Hôtels, cafés
Autres biens et services et restaurants

4,0%

Meubles, articles de ménage Loisirs et culture


Prod. alimentaires et et entretien courant de
boissons non alcoolisées l'habitation

2,0%

Articles d'habillement et
chaussures Boissons alcoolisées et
tabac
TCAM 1995-2002
0,0%
0,0% 1,0% 2,0% 3,0% 4,0% 5,0% 6,0% 7,0% 8,0% 9,0%

Source : Insee, comptabilité nationale

CRÉDOC – 2009 20
20
L’estime des Français pour les produits premier prix par
rapport aux produits de marque remonte en 2009…
« À votre avis, par rapport aux produits de marque connue, est-ce que les produits de
premier prix sont… ? »

54,9% 1993
52,5%
50,2% 2005
43,9% 44,9% 43,4% 2008
40,2%
36,4% 2009

8,2%
4,9% 6,2%
3,0% 2,1% 2,4% 2,8% 4,1%

De meilleure qualité De qualité égale De moins bonne Ne sait pas


qualité

Source : CRÉDOC, enquête consommation – juillet 2009

CRÉDOC – 2009 21
21
… mais reste stable pour les produits de MDD

« À votre avis, par rapport aux produits de marque connue, est-ce que les produits de
marques de distributeurs (auchan, casino, leaderprice, …) sont… ? »

72,8%72,8%72,7%
65,9%

1993
2005
2008
2009

18,4% 19,7%19,2%
15,2%
11,0%
8,6%
4,7%3,5% 3,6% 4,7% 4,6%
2,8%

De meilleure qualité De qualité égale De moins bonne Ne sait pas


qualité

Source : CRÉDOC, enquête consommation – juillet 2009

CRÉDOC – 2009 22
22
Depuis 1979, les inégalités des coefficients
budgétaires diminuent pour l’alimentation
Inégalités des coefficients budgétaires selon les fonctions de consommation
Ecart entre le 5e quintile Ecart entre les cadres,
(ménages aisés) professions
et le 1er quintile Supérieures,
, professions
(ménages modestes) libérales et les ouvriers
de niveau de vie
1979 2006 1979 2006

Lecture : en 2006, la part moyenne des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées
dans la consommation des cadres, des professions intellectuelles supérieures et des
professions libérales est inférieure de 4,0 points à celle des ouvriers.
Source : Insee, Enquête Budget de famille 2006
Champ : France Métropolitaine
Produits alimentaires et boissons non
alcoolisées -16,9 -4,5 -11,1 -4
Santé -2,8 1 -1,4 0,8
Logement, eau, gaz, électricité et
autres combustibles (hors loyers
fictifs) -1,5 -13,5 0,2 -7,4
Boissons alcoolisées et tabac -0,5 -1 -1,2 -1,3
Éducation 0 -0,1 0,8 0,5
Communications 0,3 -1,5 0,8 -0,8

Habillement et chaussures 1,5 0,8 1,2 1


Autres biens et services 2,1 0,9 1,3 0,7
Loisirs et culture 3 6,4 2,3 5,2
Meubles, articles de ménage et
entretien courant de l'habitation 3,2 3,1 1,3 2,7
Hôtels, cafés et restaurants 5,2 3,2 3,5 2,7
Transports 6,3 5 2,3 -0,2

Source : Insee, BDF 1979 et BDF 2006

CRÉDOC – 2009 23
23
Les inégalités sont stables entre 2000 et 2006

Inégalités selon les fonctions de consommation Rapport de la moyenne du d9 / moyenne d1


(déciles définis selon les revenus par UC)
2000 2006

5,5 7,7
RESTAURANTS ET HOTELS

AMEUBLEMENT, EQUIPEMENT ET ENTRETIEN MENAGER 3,9 6,0

ENSEIGNEMENT 2,2 5,7

TRANSPORTS 3,8 5,3

LOISIRS ET CULTURE 4,0 4,7

3,5 4,5
ARTICLES D'HABILLEMENT ET ARTICLES CHAUSSANTS
SANTE 2,8 3,4

AUTRES BIENS ET SERVICES 3,0 3,3

BOISSONS ALCOOLISEES ET TABAC 2,0 2,1

1,9 2,0
PRODUITS ALIMENTAIRES ET BOISSONS NON ALCOOLISEES

COMMUNICATIONS 1,7 2,0

LOGEMENT, EAU, ELECTRICITE, ET COMBUSTIBLES 1,3 1,2

CONSOMMATION GLOBALE 2,6 3,0

Source : Insee, BDF 2001 et BDF 2006


Les 10% les plus riches dépensent 4,5 fois plus en habillement et
chaussures que les 10% les plus pauvres

CRÉDOC – 2009 24
24
Les boissons alcoolisées sont les premières dont on se
prive en cas de difficultés financières
En cas de difficultés financières, quel est, parmi la liste suivante, l’aliment que vous n’achèteriez
pas ? En premier
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009 45,8%
Les boissons alcoolisées 46,5%
62,2% 2009
30,0%
Les plats préparés
7,1%
27,8%
2008 ***
9,9%
L'épicerie sucrée et salée 9,6% 2007
11,7%
6,6%
La viande et le poisson 7,0%
6,6%
2,4%
Les produits en conserve 2,1%
2,8%
1,6%
Les boissons non alcoolisées 2,3%
3,8%
1,6%
Les fruits et légumes frais 2,0%
1,6%
1,0%
Le fromage 1,5%
2,1%
0,9%
[Aucun / NSP] 0,8%
1,6%
0,1%
Les produits laitiers 0,6%
0,6%
0,1%
Autre 0,0%
0,0%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%

•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 25
25
Les Français se priveraient également des
plats préparés et des produits d’épicerie
En cas de difficultés financières, quel est, parmi la liste suivante, l’aliment que vous n’achèteriez
pas ? Cité au moins une fois (sur les 3)
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009 82,8%
Les boissons alcoolisées 79,6%
84,8% *** 2009
72,5%
Les plats préparés 72,8%
36,5% *** 2008
59,8% NS
L'épicerie sucrée et salée 60,5% 2007
66,8%
19,4%
Les produits en conserve 19,0% NS
20,0%
18,1% NS
La viande et le poisson 16,4%
17,8%
17,1% Les 18-24 ans sont ceux
Les boissons non alcoolisées 19,3%
30,4% *** qui se priveraient le plus
9,3% de viande/poisson (27%),
Le fromage 10,9% NS
12,6%
7,6% fromages (22%), boissons
[Aucun / NSP] 6,5% NS non alcoolisées (21%).
12,2%
7,0%
Les fruits et légumes frais 7,5%
8,4%
NS Ce sont ceux qui se
2,4% priveraient le moins des
Les produits laitiers 4,0% NS
4,1% plats préparés (58%).
0,3%
Autre 0,6%
1,1% ***
0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%

•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 26
26
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! Obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! Éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 27
27
La hausse des hard-discounts en premier
circuit fréquenté se maintient
Chez qui vous approvisionnez-vous le plus souvent pour vos achats alimentaires ? En premier
•Base : N=1025 en 2006, N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009

Un supermarché / 69,2%
66,2% 2009
un hypermarché 74,1%
75,4%
2008
Un magasin hard 15,1%
15,2% 2007
**
discount 9,3%
9,2%
2006
8,5%
Un petit commerce 9,3%
8,2%
8,4%
5,6%
Un marché 7,6%
6,1%
5,9%
1,0%
Une ferme 1,0%
1,8%
0,9%
0,3%
[Aucun / NSP] 0,3%
0,4%

0,2%
Autre 0,2%
0,2%

Coopérative / 0,1%
0,2%
producteur 0,0%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%

•Source : Baromètre alimentation 2006-07-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 28
28
Presque 1 Français sur 2 choisit le hard
discount dans ses 3 circuits privilégiés
Chez qui vous approvisionnez-vous le plus souvent pour vos achats alimentaires ? Cité au moins
une fois (sur les 3) •Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009

93,7% NS
Un supermarché / un hypermarché 93,6%
2009
94,0%
59,9%
Un marché 57,7% NS 2008
57,9%
56,4%
Un petit commerce 56,4% NS 2007
55,2%
46,4%
Un magasin hard discount
35,6%
48,0%
***
22,8%
[Aucun / NSP] 24,5% NS
34,4%
12,7%
Une ferme 10,9% NS
10,5%
0,7%
Autre 0,9%
1,7%
0,5%
Coopérative / producteur 0,8%

0,4%
Magasins de surgelés
0,2%
Jardin 0,4%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%

•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 29
29
Des choix de circuits liés à l’âge et au niveau social

Caractéristiques sociodémographiques des choix de circuits (fréquentation au moins citée une fois parmi les 3 premiers
critères)
Supermarché, Marché - 60% Petit commerce - 56%
hypermarché – 94%
• RP (65%), Sud-ouest (70%),
• Les plus jeunes (18-24 ans : • Les plus jeunes (18-24 ans :
Sud-est (69%)
98%, 25-34 ans : 96%, 35-49 : 65%, 25-34 ans : 57%, 35-49 ans :
• Les plus diplômés (niveau
95%) 60%)
bac : 65%, niveau bac+2 : 69%,
• Les couples avec enfant(s) • RP (66%), Ouest (64%), Sud-est
niveau !bac+3 : 68%)
(97%) (60%)
• Les plus aisés (+3809€/m
• Les plus aisés (1904-3809€/m • Agriculteurs, artisans,
76%)
97%, +3809€/m 97%) commerçants (61%), professions
libérales (69%), professions
Hard-discount - 46% intermédiaires (62%)
Ferme - 13% • Les plus diplômés (niveau bac+2
• Moins chez les 65 ans et plus : 68%, niveau !bac+3 : 70%)
(29%)
• Moins chez les plus aisés • Les plus âgés (50-64 ans :
(+3809€/m 27%) 16%, 65 ans et plus : 16%)
• Plus en BP Est (61%), BP Ouest • Nord (36%), Ouest (18%),
(50%), Est (60%) Sud-ouest (5%), Méditerrannée
• Plus chez les foyers avec (15%)
enfants (52%) • Communes rurales (18%)
• Plus chez employés (59%), • Agriculteurs, artisans,
ouvriers (62%) commerçants (18%), retraités
• Plus chez les moins diplômés (19%)
(BEPC : 50%, CAP BEP : 57%)
•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 30
30
En 2009, le prix reste devant la qualité pour
déterminer en premier le choix du lieu
Parmi les critères suivants, lequel détermine le plus le choix du lieu où vous achetez vos aliments ?
En Premier ?
•Base : N=1025 en 2006, N=994 en 2007, N=1009 en 2008, 36,2%
N=998 en 2009 Le prix 35,3%
28,8% 2009
29,2%
29,8% 2008
La proximité du lieu d'achat 30,8%
31,0% ***
25,4% 2007
19,9%
La qualité des produits 20,5% 2006
26,1%
31,6%
5,0%
La variété des produits 3,9%
4,3%
5,5%
3,0%
La renommée du magasin ou du commerçant 1,8%
2,4%
2,1%
1,9%
1,4%
La possibilité de stationnement 1,5%
1,3%
La qualité de l'accueil et les conseils donnés par le
1,3%
3,2%
1,7%
commerçant 1,9%
1,2%
Les horaires d'ouverture 1,2%
1,4%
0,7%
0,5%
1,4%
La présentation des produits 0,8%
0,7%
1,3%
Autre 0,6%
2,1%
0,7%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100
%
•Source : Baromètre alimentation 2006-07-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 31
31
Sur l’ensemble des 4 premiers choix, prix,
qualité et proximité sont le tiercé gagnant
Parmi les critères suivants, lequel détermine le plus le choix du lieu où vous achetez vos aliments ?
Cité en premier (sur 4)
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009 83,1%
Le prix 82,1%
77,4% ** 2009
81,8%
La qualité des produits 79,1% NS 2008
79,2%
71,4%
2007
La proximité du lieu d'achat 70,8%
64,6% ***
59,4%
La variété des produits 55,8% NS
54,7%
La qualité de l'accueil et les conseils donnés par le 21,5%
commerçant
24,8%
20,1% *
18,1%
Les horaires d'ouverture 18,8% NS
17,0%
15,2%
La renommée du magasin ou du commerçant 13,6% NS
16,0%
14,8%
La présentation des produits 17,0% NS
17,4%
14,6%
La possibilité de stationnement 15,8% NS
17,5%
2,8%
La possibilité de livraison à domicile 2,5% NS
2,7%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100
%
•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 32
32
Prix chez les plus jeunes, proximité chez les
plus âgés, qualité chez les plus aisés
Détail sociodémographique du choix du lieu

Prix (36%) Qualité (20%) Proximité (30%)

• 18-24 ans : 47% • 1904-3809 €/m : 23% • 35-49 ans : 32%


• 25-34 ans : 40% • >3809 €/m : 35% • 66 ans et plus : 37%
• 50-64 ans : 38%
• Agriculteurs, commerçants,
• Employés : 53%% artisans : 45%
• Ouvriers : 41% • Inactifs : 34%
• Inactifs : 45% • Retraités : 33%

• Sans diplôme : 44% • Bac +2 : 36%


• CEP : 38% • Bac +3 : 39%
• BEPC : 38% • Sans diplôme : 33%
• CAP BEP : 41%

• Moins de 1219 €/m : 38%


• 1219-1904 €/m : 42%

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 33
33
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! L’obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! Éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 34
34
Augmentation de l’obésité en France
Prévalence de l’obésité chez les adultes de 15 ans et plus
2006
13,0% Obépi
12,4%
12,0% 2003
Obépi
11,3%
11,0%
2000
10,0% Obépi 10,1%

9,0%
8,5%
8,0% 1991
INSEE 1997
Obépi
7,0% 1980 INSEE
6,5% Augmentation dans toutes les générations
6,1%
6,0% IMC moins fort pour les générations nées
avant la fin de la guerre
5,0%
1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010

Source : Obépi, 2006

CRÉDOC – 2009 35
35
14% d’obèses chez les 18 ans et plus
•IMC (poids / taille²)
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009
100%
5% 6% 4% NSP
90% 11%
14% 14%

80%

Obèses
70% 29% (>=30)
26% 28%
60%

50% En
surpoids
40% ([25 ; 30[)

30% 51% 49% 50% Normo


pondéraux
20%
([18,5 ; 25[)
10%
Maigres
0% 4% 4% 4% (<18,5)
2007 2008 2009

•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 36
36
Surpoids lié à l’âge, au sexe et au diplôme du
chef de famille
Modèle d’analyse de la variance sur l’IMC (en classe, régression logistique généralisée)

DDL Khi-2 de Pr > Khi-2


Wald Sens de la relation
Les femmes sont plus enclines à être maigres plutôt que
normopondérales par rapport aux hommes ; Elles sont également
Age 16 52,2654 <,0001
moins enclines à être en surpoids plutôt que normopondérales par
rapport aux hommes.
Les 18-24 ans sont moins enclins à être obèses plutôt que
normopondéraux par rapport aux 35-49 ans ; Les 50-64 ans sont
Sexe 4 42,0042 <,0001
plus enclins à être obèses plutôt que normopondéraux par rapport
aux 35-49 ans.
Les niveaux 2ème et 3ème cycle ont moins tendance à être en
Diplôme du chef de famille 28 44,6631 0,0239 surpoids que normopondéraux par rapport à ceux qui ont un
niveau BAC.
Type de ménage 20 29,9994 0,0699 NS
Taille d'agglomération 16 23,0848 0,1115 NS
Revenu du foyer 16 22,0423 0,1418 NS

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 37
37
Plus d’individus en surpoids et obèses chez
les plus âgés
Proportion de minces, normo-pondéraux, en surpoids et obèses selon l’âge (%)
•Base : N=998 en 2009
100%
6% 2% 3% 4% 6% 4% NSP
4% 7%
90% 12%
14%
12% 24% 17%
80%
22%
Obèses
70% 27%
28% (>=30)

60%
31% 39%
50% En surpoids
([25 ; 30[)
68%
40%
64%
30% 55% 50% Normo
39% pondéraux
20% 36% ([18,5 ; 25[)

10%

9% Maigres
0%
4% 3% 2% 2% 4% (<18,5)
18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 et + Ensemble

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 38
38
Légère augmentation des régimes pour mincir
•Suivez-vous une régime alimentaire particulier ?
•Base : N=1025 en 2006, N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009

75,6%
78,0% NS 2009
Non, pas de régime 75,4%
85,0% 2008
14,7% 2007
15,0%
Oui, pour des raisons médicales 14,0% NS
9,8% 2006
8,6%
4,9%
Oui, pour mincir 7,4% **
3,1%
2,7%
Oui, par conviction personnelle 1,5% NS
2,4%
(végétarien) ou religieuse 0,0%
1,1%
0,6%
Oui, en raison d'une allergie alimentaire 0,8% NS
0,2%
0,8%
Oui, pour être en bonne santé / manger 0,9% NS
1,4%
sainement / garder la forme
0,7%
0,9% NS
Oui, pour une autre raison
1,6%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100
%
•Source : Baromètre alimentation 2006-07-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 39
39
Font des régimes pour mincir : les diplômés,
les femmes, les surpoids et obèses
•Régime pour mincir
Chef : Prof lib et cadres
16,6%
>=BAC+3 15,4%
50-64 ans 14,3%
Chef : Agri, arti, com m 13,4%
Obèses 13,0%
BAC+2 12,8%
Chef : Em ployés 12,7%
Fem m e 11,3%
En surpoids 10,8%
25-34 ans 10,0%
BAC 9,8%
18-24 ans 9,8%
Chef : Prof. Interm 9,1%
BEPC 8,6%
Ensemble : 8,6%
35-49 ans 6,3%
Norm opondéraux 6,2%
CEP 6,2%
CAP - BEP 5,8%
Chef : Retraités 5,7%
Hom m e 5,6%
Chef : Ouvriers 5,4%
Aucun diplôm e 4,3%
Chef : Inactifs 3,6%
65 et + 3,3%
Maigres 0,0%
0% 2% 4% 6% 8% 10% 12% 14% 16% 18%

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 40
40
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! L’obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! Éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 41
41
+6 points pour le maintien de l’activité agricole
en France comme 1er critère…
A partir de la liste suivante, dites-moi selon vous, à quoi doit servir, aujourd’hui, la politique
d’alimentation menée par les pouvoirs publics en France, en premier
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009
27,7%
Encadrer les prix des produits de première 2009
36,7%
nécessité pour permettre à tous de se nourrir 26,8%

23,1%
2008 ***
Maintenir l'activité agricole et l'emploi dans le
17,2%
domaine agroalimentaire en France 18,9% 2007

19,9%
Veiller à la qualité nutritionnelle des produits mis
19,3%
sur le marché 22,4%

18,2%
Apprendre à manger équilibré 16,4%
21,4%

6,3%
Assurer une offre variée et diversifiée de produits 6,2%
6,6%

4,2%
Développer le patrimoine culinaire et
2,9%
gastronomique 2,2%

0,6%
[Aucun / NSP] 1,4%
1,8%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100
%
•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 42
42
…et +7 points dans les 3 premiers critères
A partir de la liste suivante, dites-moi selon vous, à quoi doit servir, aujourd’hui, la politique
d’alimentation menée par les pouvoirs publics en France, cité au moins une fois (sur 3)
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009
71,4%
Encadrer les prix des produits de première
nécessité pour permettre à tous de se nourrir
75,6% *** 2009
64,1%
2008
65,9%
Veiller à la qualité nutritionnelle des produits mis NS 2007
62,2%
sur le marché
64,3%

58,2%
Maintenir l'activité agricole et l'emploi dans le
domaine agroalimentaire en France
51,4%
52,9%
**
45,4%
Apprendre à manger équilibré 49,8% ***
54,5%

34,6%
Assurer une offre variée et diversifiée de produits 34,7% NS
33,3%

16,9%
Développer le patrimoine culinaire et NS
13,2%
gastronomique
15,7%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100
%
•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 43
43
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! L’obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! L’éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 44
44
L’éducation à l’alimentation reste avant tout
l’apprentissage de l’équilibre alimentaire
A partir de la liste suivante, en quoi devrait consister l’éducation à l’alimentation ? En premier
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009

50,0%
Apprendre à manger 2009
46,4%
équilibré 52,4% NS
2008
27,6%
Apprendre les règles 2007
30,6%
d'hygiène 26,9%

10,3%
Apprendre à cuisiner 9,9%
8,4%

Initier au goût et à la 8,8%


diversité des 8,9%
produits 8,3%

3,2%
Faire découvrir
3,4%
différentes saveurs 3,2%

0,2%
[Aucun / NSP] 0,9%
0,8%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%

•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 45
45
+8 points pour le choix « Apprendre à
cuisiner » en 2 ans
A partir de la liste suivante, en quoi devrait consister l’éducation à l’alimentation ? Cité au moins
une fois (sur 3)
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009
88,7%
Apprendre à manger 2009
équilibré
85,2%
*
88,0% 2008

75,8% 2007
Apprendre les règles NS
73,0%
d'hygiène
74,9%

Initier au goût et à la 55,0%


diversité des 52,8% NS
produits 55,4%

51,6%
Apprendre à cuisiner 50,7% **
44,1%

25,6%
Faire découvrir NS
28,8%
différentes saveurs
26,2%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%

•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 46
46
Manger équilibré pour les jeunes et + diplômés, hygiène
et apprentissage de la cuisine pour les plus âgés
Détail sociodémographique sur l’éducation à l’alimentation (en 1er)
Apprendre à manger Apprendre les règles Apprendre à
équilibré (50%) d’hygiène (28%) cuisiner (10%)

• 18-24 ans : 57% • 50-64 ans : 33% • 50-64 ans : 12%


• 35-49 ans : 55% • 65 ans et plus : 32% • 65 ans et plus : 17%

• Présence d’enfants de • Pas d’enfants de • Pas d’enfants de


moins de 18 ans : 56% moins de 18 ans : 31% moins de 18 ans : 13%

• Prof lib, cadres (chef) : 68% • Ouvriers (chef) : 32% • Agri, arti, comm (chef) : 14%
• Prof interm (chef): 63% • Inactifs (chef) : 37% • Ouvriers (chef) : 11%
• Empl (chef) : 54% • Retraités (chef) : 35% • Inactifs (chef) : 11%
• Retraités (chef) : 15%
• Bac (chef) : 56% • CEP (chef) : 35%
• Bac+2 (chef) : 60% • BEPC (chef) : 36% • CEP (chef) : 16%
• !Bac+3 (chef) : 57% • CAP BEP (chef) : 30% • CAP BEP (chef) : 12%
• Aucun diplôme (chef) : 33%
• 1904-3809 €/m : 57% • Moins de 1219 €/m : 12%
• Plus de 3809 €/m : 58% • Moins de 1219 €/m : 38% • 1219-1904 €/m : 14%
• 1219-1904 €/m : 31%
•Normopondéraux : 52% • Obèses : 16%
•Surpoids : 51% • Obèses : 31% • Maigres : 16%
• Surpoids : 30%
•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 47
47
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! L’obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! L’éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 48
48
Le repas gastronomique n’est pas seulement
une affaire de grand chef
Pour vous, le repas gastronomique est-il…?
•Base : N=998 en 2009
2009

...une affaire de
grand chef
16% 23% chez les
18-24 ans

...l'une et l'autre à
la fois
53%
...une culture dont
tous les Français
sont porteurs
31%
40% chez les
65 ans et plus

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 49
49
Presque tous les Français sont d’accord : la gastronomie fait
partie du patrimoine et doit être transmise aux générations
futures
Questions sur la gastronomie et les pratiques alimentaires
•Base : N=998 en 2009
2009

100%
5% 1% 3%
90%
8%
80%

70%

60% NSP
50%
95% 99%
89%
40% Non
30%

20%
Oui
10%

0%
Selon vous, la gastronomie Pensez-vous qu'il soit Pour l'Unesco, les
fait-elle partie du important de préserver, de pratiques alimentaires font
patrimoine et de l'identité valoriser et de transmettre partie du patrimoine
des français ? aux générations futures les culturel. Dans ce contexte,
traditions gastronomiques soutenez-vous le projet de
des Français ? demande de
reconnaissance par la
France de la gastronomie
française à l'Unesco ?

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 50
50
Le plaisir au cœur du repas gastronomique
Pour vous, un repas gastronomique se caractérise-t-il par…
•Base : N=998 en 2009
2009

Un plaisir 72% 26% 1%


0%

Le choix de produits de qualité 61% 35% 3%


1%

Une convivialité 56% 37% 5%


2%

La réalisation de recettes différentes du quotidien 52% 41% 6%


1%

La présentation de la table 42% 41% 14% 3%

Un temps consacré à la préparation 39% 48% 10%3%

Le choix de produits plus rarement utilisés 32% 47% 18% 3%

La présence de vins 30% 43% 17% 10%

Des circonstances particulières 26% 49% 16% 7%

La durée du repas 24% 43% 25% 8%

Le nombre de plats servis 17% 36% 39%


7%

Oui, beaucoup Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout [nsp]

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 51
51
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! L’obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! L’éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 52
52
Le plaisir toujours devant la santé pour les
Français
De laquelle des trois affirmations suivantes vous sentez-vous le plus proche ? (%)
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009

40,8% 2009
L'alimentation est avant
44,5% NS
tout une nécessité 2008
42,1%

2007

38,1%
L'alimentation doit avant
36,2%
tout être un plaisir
36,3%

L'alimentation doit avant 20,9%


tout être un moyen de
19,3%
prévenir les problèmes
de santé 21,7%

0,1%
[Aucune / NSP] 0,1%

0,0%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%

•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 53
53
Les foyers où le représentant est plus diplômé
associent davantage alimentation et plaisir
Qui se sent le plus proche de quelle affirmation?
! Pas de différences selon l’âge, le sexe, la région, la taille d’agglomération, la PCS, le
type de ménage

! Les différences observées portent sur le diplôme du chef de famille et le revenu :


! Nécessité (41%)
! Aucun diplôme : 50%
! Moins de 1219 €/m : 49%
! Plus de 3809 €/m : 47%
! Plaisir (38%)
! Bac +2 : 43%
! ! Bac +3 : 50%
! 1904-3809 €/m : 40%
! Plus de 3809 €/m : 38%
! Santé (21%)
! CEP : 25%
! CAP, BEP : 22%
! Bac : 25%
! Moins de 1219 €/m : 24%
! 1219-1904 €/m : 26%

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 54
54
Le message sur les F&L est toujours en tête. Baisse
des messages sur l’augmentation des prix
•Quel message relatif à l’alimentation avez-vous retenu au cours des 12 derniers mois ?
•(question ouverte)
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009
40,5%
Manger 5 fruits et légumes par jour 24,3%
40,6%
***
18,5% 2009
Manger équilibré 18,2% NS
18,3%
18,3% NS 2008
Ne pas manger trop sucré ni trop gras 15,4%
15,8%
13,9% NS
Nsp 11,2%
12,9% 2007
10,7%
Ne pas manger trop salé 9,9%

9,4%
Manger et Bouger / faire du sport 6,8%
7,6% NS
8,8%
Autres 5,4%
5,6%
6,9%
**
Aucun / Rien 6,9%
15,8% ***
6,3%13,3%
Augmentation des prix 0,7% ***
4,3%
Eviter de grignoter entre les repas 3,2%
5,1% NS
2,8%
Consommer Bio 1,8%
0,9% **
Message santé Spot Télé
2,4%
2,8%
0,4%
***
2,4%
Faire attention à ce que l’on mange 1,7%
3,9% **
2,1%
Obésité de la population 1,1%
1,1% NS
2,1% NS
Il faut manger varié 2,2%
1,5%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%

•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 55
55
Apparition légère de nouveaux thèmes…
•Quel message relatif à l’alimentation avez-vous retenu au cours des 12 derniers mois ?
•(question ouverte)
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009 1,3%
Grippe porcine
1,3% 2009
Attention à l’alcool 0,9%
2,8%

1,3% 2008
Qualité des produits / Manger sain 3,3%
6,7%

1,2%
Manger des produits laitiers 0,9%
0,5% 2007
1,1%
Profit de la grande distribution sur les producteurs
0,8%
Beaucoup de bla-bla, on nous fait peur
0,8%
Utilisation de pesticides
0,8%
Crise du lait
0,7%
Faire attention à la viande de volaille / Grippe aviaire 0,2%
1,6%
0,7%1,3%
Contrôle de l’étiquetage 1,1%
0,6%
Cuisiner et ne pas acheter des plats préparés
0,6%
Ne pas trop manger 0,6%
0,9%
0,5%
Apprendre le goût aux enfants / Obésité des enfants 1,1%
1,9%
0,5%
Il faut boire de l’eau 0,8%

0,5%
Attention aux OGM 0,5%
0,7%

0% 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8%

•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 56
56
Les classes aisées, diplômées, entre 25 et 49 ans,
retiennent particulièrement plus que les autres le
message 5 F&L
Le message « manger 5 fruits et légumes par jour » : qui l’a retenu?
•Base : N=998 en 2009

>3809 euros 62,1%


Chef : agri arti comm 55,9%
Budget : 200 à 249 € 54,0%
Chef : Bac+2 53,7%
Chef : Prof int. 53,6%
Chef : Prof lib, cadre 52,7%
35-49 ans 50,6%
Chef : Bac+3 ou + 49,2%
Solo actif 47,1%
Budget : 150- 199 € 46,9%
Couple avec enfant 46,4%
Chef : Bac 46,0%
Budget : 100 à 149 € 45,8%
25-34 ans 44,2%
1904-3809 € 44,0%
Femme 43,7%
Monoparental actif 42,3%
0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70%

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 57
57
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! L’obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! L’éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 58
58
Augmentation du critère Information sur la
traçabilité
Pour vous personnellement, chacun des critères suivants compte-t-il beaucoup, plutôt, pas vraiment ou
pas du tout pour vous faire une idée sur la qualité d’un produit alimentaire ? Beaucoup + plutôt
•Base : N=1025 en 2006, Le goût apprécié lors d'un achat antérieur
96,3%
93,8%
97,2%
96,0%
**
•N=994 en 2007, N=1009 en 2008, 89,6%
89,5% NS
2009
Le prix 88,9%
81,0%
•N=998 en 2009 2008
87,1%
L'apparence de l'aliment 86,0%
89,0%
NS
81,0%
84,2% 2007
La durée de conservation 82,8%

82,2% 2006
Une information sur la traçabilité du produit 77,8%
77,1%
75,0%
*
80,4%
78,1%
L'avantage santé du produit
53,0%
77,3% NS
80,3%
77,6% NS
La composition du produit 75,2%
75,0%
79,8%
La garantie respect environnement et bien-être animal 78,6%
79,8% NS
74,0%
70,2%
Le type de distributeur 70,6%
68,4% NS
67,0%
68,0%
L'existence d'un label qualité officiel 65,7%
69,6%
NS
71,0%
65,9%
64,3%
L'aliment est produit à côté de chez vous
46,8% NS
45,2%
Le conditionnement, packaging 48,2%
46,0%
46,0%
44,5%
La marque du produit 49,8% NS
56,0%

29,3%
31,9%
La récompense dans les concours 29,7% NS
24,4%
La publicité et la promotion faite dans les médias 21,2%
25,7% NS
28,0%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%
•Source : Baromètre alimentation 2006-07-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 59
59
La baisse sur tous les critères amorcée en
2008 n’est plus de mise en 2009
Seriez-vous prêt à payer plus cher un produit…?
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009

Oui, si vous avez apprécié le goût lors d' achat 68,7%


69,3% NS 2009
antérieur 71,4%

68,4% 2008
NS
Oui, si le produit présente un avantage santé 66,8%
68,4%
2007
Oui, si le produit a une garantie de respect de 67,4%
63,1% NS
l'environnement et du bien-être animal 68,3%

55,5%
Oui, si le produit est issu du commerce équitable 53,3% NS
56,0%

52,9%
Oui, si le produit a un label officiel de qualité 50,6% ***
59,4%

Oui, si le produit a eu des récompenses dans des


24,1%
19,3% NS
concours 22,5%

21,8%
Oui, pour sa marque 22,1% ***
29,1%

21,2%
Oui, si le conditionnement packaging vous plaît 17,7% NS
19,7%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100
%
•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 60
60
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! L’obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! L’éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 61
61
Bonne image avant tout pour les petits
commerçants et les professionnels de santé
Avez-vous globalement une très bonne, bonne, assez mauvaise ou très mauvaise image de…
(% bonne + très bonne)
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009
91,6%
Professionnels de santé 88,7% *
93,0% 2009
89,6%
Petits commerçants 89,9% NS 2008
87,5%
86,2% *** 2007
Associations de consommateurs 83,9%
89,7%
85,7%
Agriculteurs 85,6% NS
83,4%
76,7%
Organismes de recherche et d'alertes 72,7%
79,1%
***
63,4%
Ministère santé et solidarités 60,7%
73,0%
***
60,9%
Ministère agriculture et pêche 57,5%
67,6%
***
44,9%
Grande distribution 52,2%
55,3%
***
40,4%
Médias 36,0%
42,8%
*
34,6% ***
Industriels de l'alimentation 34,7%
44,3%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%
•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 62
62
Progression des petits commerçants et des
agriculteurs
Parmi les acteurs suivants, à qui faites-vous le plus confiance pour vous donner des
informations fiables sur ce qu’est une alimentation saine ? En premier ?
•Base : N=1025 en 2006 35,0%
33,0%
•N=994 en 2007, N=1009 en 2008, Les professionnels de santé 30,5%
35,0% 2009
•N=998 en 2009 19,4%
19,1%
Les associations de consommateurs 20,2% 2008
16,0%
10,5% ***
Les petits commerçants ou commerces de proximité 9,4%
8,3% 2007
8,0%

8,8%
10,2% 2006
Les agriculteurs, les pêcheurs 8,3%
8,0%
8,3%
10,2%
La famille et les amis 10,4%
11,0%
3,2%
3,3%
Les supermarchés / les hypermarchés 2,5%
6,0%
2,8%
Les médias (presse écrite, radio, TV, Internet) 4,0%
4,0%
6,0%
2,7%
3,3%
Les autres ministères compétents : Santé, Economie 5,3%
3,0%
1,8%
2,1%
[Aucun / NSP] 1,1%
2,0%
1,7%
1,5%
L'école 1,9%
1,0%
1,6%
0,9%
Les organisations professionnelles et collectives 2,7%

1,0%
1,5%
Les industries agroalimentaires 0,7%
2,0%
0,8%
1,0%
Le ministère de l'Agriculture et de la Pêche 2,8%
1,0%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100
%
•Source : Baromètre alimentation 2006-07-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 63
63
Une confiance de plus en plus forte dans les
professionnels de santé
Parmi les acteurs suivants, à qui faites-vous le plus confiance pour vous donner des
informations fiables sur ce qu’est une alimentation saine ? Cité au moins une fois (sur 3)
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009
68,4%
Les professionnels de santé 64,5%
61,4%
**
2009
Les associations de consommateurs
47,3%
46,9%
46,9% NS
35,6% 2008
La famille et les amis 37,5% NS
34,9%
25,6% 2007
Les agriculteurs, les pêcheurs 25,0%
18,7% ***
24,5%
Les petits commerçants ou commerces de proximité 26,5%
21,8%
*
18,5%
Les autres ministères compétents : Santé, Economie 19,0%
26,0% ***
12,7%
Les médias (presse écrite, radio, TV, Internet) 11,3% NS
11,0%
11,5%
Les organisations professionnelles et collectives 9,9%
14,3% ***
10,9%
L'école 10,5%
13,9%
*
7,8%
Les supermarchés / les hypermarchés 9,7% NS
9,5%
6,9%
Le ministère de l'Agriculture et de la Pêche 7,0%
10,2% **
5,6%
Les restaurateurs 5,5% NS
6,0%
3,3% NS
Les industries agroalimentaires 3,6%
4,2%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100
•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture%et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 64
64
L’action du ministère de l’agriculture est jugée
satisfaisante surtout pour la sécurité sanitaire et la
qualité des produits labellisés
Pensez-vous que le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche mène une action : très satisfaisante et
assez satisfaisante ?
•Base : N=1025 en 2006,
72,7%
Pour garantir la sécurité sanitaire des 68,9%
•N=994 en 2007, N=1009 en 2008, aliments 73,9% * 2009
62,0%
•N=998 en 2009 2008
68,0%
Pour garantir la qualité des produits 66,0% * 2007
72,9%
labellisés
2006
59,3%
Pour préserver les produits du terroir, 57,9%
produits typiques 61,2% *
60,0%

56,3%
Pour améliorer la qualité nutritionnelle des 54,6%
**
62,0%
produits alimentaires 52,0%

55,7%
Pour maintenir et favoriser la diversité des 53,4%
59,8%
**
productions 46,0%

50,7% NS
Pour développer une agriculture durable 50,9%
51,9%
et respectueuse de l'environnement

50,6%
Pour encourager la consommation de 47,3% NS
53,5%
produits alimentaires européens

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%

•Source : Baromètre alimentation 2006-07-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 65
65
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! L’obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! L’éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 66
66
Forte progression du risque des traitements de
culture : 1/3 le citent en premier…
En pensant aux risques liés à l’alimentation sur la santé des personnes, quels sont ceux qui vous
inquiètent le plus ? En premier
•Base : N=1025 en 2006, Les traitements (exemple: pesticides) sur les 32,2%
27,1%
•N=994 en 2007, N=1009 en 2008, cultures
21,7%
15,0%
2009
•N=998 en 2009 16,9% 2008
Les épidémies animales
16,1%
18,1%
***
17,0% 2007
15,7%
16,0%
Les OGM 17,7% 2006
19,0%
12,8%
Contamination des aliments par les polluants 13,5%
10,2%
présents dans l'environnement

La présence de microbes / bactéries sur les produits 7,9%


6,6%
7,3%
alimentaires 15,0%
4,9%
Une alimentation déséquilibrée : trop grasse ou trop 5,5%
7,3%
riche en sucres 8,0%
4,1%
7,3%
Les colorants ou conservateurs 7,7%
14,0%
3,0%
5,7%
Le dépassement des dates limites de conservation 5,8%
6,0%

1,6%
1,4%
Les allergies alimentaires 2,7%
5,0%
0,9%
0,7%
[Aucun / NSP] 1,4%
1,0%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100
% et de la pêche, CRÉDOC
•Source : Baromètre alimentation 2006-07-08-09, Ministère de l’agriculture

CRÉDOC – 2009 67
67
…et presque 2/3 le citent au moins une fois
En pensant aux risques liés à l’alimentation sur la santé des personnes, quels sont ceux qui vous
inquiètent le plus ? Cité au moins une fois (sur 3)
•Base : N=994 en 2007, N=1009 en 2008, N=998 en 2009
Les traitements (exemple: pesticides) sur les 61,3%
58,0%
cultures
50,7%
*** 2009
44,5%
Les épidémies animales 39,9% NS 2008
41,4%

41,5% 2007
Les OGM 39,9% NS
41,2%

Contamination des aliments par les polluants 38,5%


présents dans l'environnement
40,4% *
34,8%

La présence de microbes / bactéries sur les produits 33,6%


32,9% NS
alimentaires 34,4%
30,6%
Les colorants ou conservateurs 29,0% NS
32,0%

Une alimentation déséquilibrée : trop grasse ou trop 18,5%


21,8% NS
riche en sucres 22,7%
17,2%
Le dépassement des dates limites de conservation 22,1%
21,7%
*
8,9%
Les allergies alimentaires 8,4% NS
10,3%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100
% et de la pêche, CRÉDOC
•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture

CRÉDOC – 2009 68
68
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! L’obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! L’éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 69
69
Hausse de confiance pour l’AFSSA et le
Ministère de l‘agriculture
De manière générale, en ce qui concerne les risques sanitaires des aliments, avez-vous tout à fait confiance,
plutôt confiance, pas vraiment confiance ou pas confiance du tout en l’information que vous recevez de la part
de chacun des acteurs suivants ? Tout à fait et plutôt confiance
•Base : N=1025 en 2006, 93,5%
•N=994 en 2007, Les professionnels de santé 92,1%
95,7%
92,0%
** 2009
•N=1009 en 2008, 89,6%
•N=998 en 2009
Les associations de consommateurs 86,6%
91,5%
88,0% ** 2008
86,2%
Les services de contrôle 85,6%
86,8% NS 2007
73,0%
81,6% NS
83,1% 2006
Les agriculteurs et les pêcheurs 80,8%
74,0%
80,7%
Les petits commerçants 81,0%
82,5% NS
73,0%
73,2%
78,3%
L'AFSSA
64,0%
76,5%
**
66,0%
Le ministère de l'agriculture et de la pêche 62,9%
66,0%
73,1% ***
65,4%
61,9%
Les organisations professionnelles 70,0% **
47,1%
47,1%
Les lieux de restauration 51,7% NS
48,0%
45,3%
Les grandes surfaces 52,8%
58,2%
52,0% ***
43,9%
Le gouvernement 40,9%
52,5% ***
39,8%
Les industriels de l'alimentation 42,3%
41,0%
51,0% ***
35,4%
Les médias 34,1%
39,5% NS

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%
•Source : Baromètre alimentation 2006-07-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 70
70
Baromètre de la perception de l’alimentation
! Le contexte de l’alimentation en 2009
! Conjoncture et dépenses alimentaires
! Les habitudes d’achat en matière d’alimentation
! L’obésité

! Enjeux de l’alimentation
! L’opinion quant aux enjeux de l’alimentation dans notre société
! L’éducation en alimentation
! Les repas gastronomiques

! La perception des Français sur l’alimentation et sur les acteurs


! L’alimentation et la santé
! Critères de qualité
! Le regard sur les acteurs

! Le regard des Français sur les risques alimentaires et les crises sanitaires
! Les risques liés à l’alimentation
! L’information en période de crise sanitaire

! Synthèse : Typologie

CRÉDOC – 2009 71
71
6 groupes d’individus
Typologie

Les méfiants Les confiants


17% 15%

Les adeptes de
proximité
Les attentifs aux
16%
prix
16%

Les respectueux
de Les "manger pour
l'environnement vivre"
20% 16%

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 72
72
Arbre de classification
Typologie

1 - Les 2 - Les 3 - Les 4 - Les 5 - Les 6 - Les


confiants adeptes de « manger pour respectueux de attentifs aux méfiants
proximité vivre » l’environnement prix
15% 17%
16% 16% 20% 16%

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 73
73
Projection des classes sur les 2 premiers axes de l’analyse

Analyse des correspondances Forte recherche


multiples de qualité
Les respectueux de
l’environnement
Les adeptes Les méfiants
de proximité

Les confiants

Confiance Méfiance

Les attentifs aux


prix

Les « manger pour


vivre »

Faible recherche
de qualité
•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 74
74
Les Confiants : Plus d’individus à faibles
revenus…
Les Confiants
15%

! Plus de faibles revenus :


! Moins de 1219 € (21%, contre 15% dans la population générale)
! 1219-1904 € (28%, contre 23%)

! Plus d’inactifs (48%, contre 37%)

! Plus qui n’ont pas Internet à domicile (53%, contre 39%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 75
75
…Très confiants, ils ont aussi une bonne image des
acteurs et sont satisfaits du ministère de l’agriculture…
Les Confiants
15%

! Font fortement confiance, en ce qui concerne les risques sanitaires des aliments, en l’information qu’il reçoivent de
nombreux acteurs :
! Les grandes surfaces (88% leur font confiance, contre 45% en moyenne)
! Les IAA (83%, contre 40%)
! Les médias (73%, contre 35%)
! Les gouvernement (73%, contre 44%)
! Les organisations professionnelles (91%, contre 65%)
! Les lieux de restauration (73%, contre 47%)
! Le ministère de l’agriculture et de la pêche (88%, contre 66%)
! Les agriculteurs et les pêcheurs (94%, contre 82%)
! L’AFSSA (87%, contre 78%)

! Très bonne image de nombreux acteurs :


! Les médias (76% ont une bonne ou très bonne image, contre 40% en moyenne)
! Les IAA (70%, contre 35%)
! La grande distribution (80%, contre 45%)
! Le ministère de l’agriculture et de la pêche (87%, contre 61%)
! Le ministère de la santé et des solidarités (87%, contre 63%)
! Les organismes de recherche et d’alerte (90%, contre 77%)
! Les professionnels de santé (98%, contre 92%)
! Les agriculteurs (92%, contre 86%)

! Ils jugent de manière très et assez satisfaisante l’ensemble des actions menées par le Ministère de
l’Agriculture et de la Pêche

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 76
76
…Très sensibles à la marque, la publicité, le
packaging des produits…
Les Confiants
15%

! + Sensibles à de nombreux critères pour juger de la qualité d’un produit :


! La marque (79% trouvent que ce critère compte, contre 46% en moyenne)
! La publicité et la promotion faite dans les médias (55%, contre 24%)
! Le conditionnement, packaging (73%, contre 47%)
! Les récompenses dans les concours (56%, contre 32%)
! La composition du produit (95%, contre 80%)
! L’avantage santé du produit (95%, contre 80%)
! Le type de distributeur (87%, contre 70%)
! L’existence d’un label officiel de qualité (82%, contre 68%)
! L’existence d’une garantie de respect de l’environnement et du bien-être animal (89%, contre 80%)

! Sont + prêts à payer plus cher un produit :


! Si le conditionnement, packaging leur plaît (45%, contre 21%)
! Pour sa marque (42%, contre 22%)
! Si le produit a eu des récompenses dans les concours (39%, contre 24%)
! Si le produit a un label officiel de qualité (66%, contre 53%)
! Si le produit a un avantage santé (80%, contre 68%)

! L’éducation à l’alimentation devrait permettre d’apprendre les règles d’hygiène (86% le citent dans les 3
premiers, contre 76% en moyenne) et non d’initier au goût et à la diversité des produits (39%, contre 55%)

! Plus prêts à renoncer, en cas de difficultés financières, aux fruits et légumes (13%, contre 7%), aux produits en
conserve (28%, contre 19%), mais pas aux boissons alcoolisées (75%, contre 83%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 77
77
…Plus inquiets par les épidémies animales,
moins par les traitements sur les cultures
Les Confiants
15%

! Pensent qu’aujourd’hui, la politique d’alimentation menée par les pouvoirs publics en France doit permettre :
! de développer le patrimoine culinaire et gastronomique (41% citent cette réponse dans les 3 premières,
contre 17%)
! d’assurer une offre variée et diversifiée des produits (61%, contre 35%).

! Ils évoquent beaucoup moins le fait


! d’encadrer les prix des produits de première nécessité pour permettre à tous de se nourrir (51%, contre
71%)
! d’apprendre à manger équilibré (34% contre 45%)

! Risques qui les inquiètent + :


! épidémies animales (35% le citent en premier, contre 17%)
! OGM (23%, contre 16%)
! colorants ou conservateurs (6%, contre 4%)
! Risques qui les inquiètent - :
! traitements sur les cultures (47% le citent dans les 3 premiers, contre 61%)
! contamination des aliments par les polluants présents dans l’environnement (14%, contre 39%)

! Plus nombreux à penser qu’un repas gastronomique se caractérise par :


! la présentation de la table (91%, contre 83%)
! le nombre de plats servis (73%, contre 54%)
! la durée des repas (79%, contre 67%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 78
78
Les Adeptes de proximité : Des individus plus
âgés…
Les adeptes
de proximité
15%

! Plus âgés :
! 50-64 ans (26%, contre 24% dans la population générale)
! 65 ans et plus (33%, contre 21%)

! Plus de retraités (39%, contre 27%)

! Plus de peu diplômés


! CEP (22%, contre 15%)
! CAP-BEP (36%, contre 28%)

! Plus en RP (26%, contre 19%), Est (12%, contre 9%), Sud-ouest (13%, contre 11%)

! Plus qui n’ont pas Internet à domicile (50%, contre 61%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 79
79
…Ils font très confiance à tout ce qui touche à
l’agriculture et la pêche ; mauvaise image des médias…
Les adeptes
de proximité
15%

! Ils jugent de manière très et assez satisfaisante l’ensemble des actions menées par le Ministère de
l’Agriculture et de la Pêche

! Font fortement confiance, en ce qui concerne les risques sanitaires des aliments, en l’information qu’il reçoivent :
! Des agriculteurs et pêcheurs (97%, contre 82%)
! Du ministère de l’agriculture et de la pêche (80%, contre 66%)
! Des petits commerçants ou commerces de proximité (88%, contre 81%)

! Font peu confiance, en ce qui concerne les risques sanitaires des aliments, en l’information qu’il reçoivent :
! Des médias (22%, contre 35%)
! Des grandes surfaces (34%, contre 45%)

! Font fortement confiance, pour donner des informations fiables sur ce qu’est une alimentation saine :
! Aux agriculteurs et pêcheurs (44%, contre 26%)
! Au ministère de l’agriculture et de la pêche (80%, contre 66%)

! Font peu confiance, pour donner des informations fiables sur ce qu’est une alimentation saine :
! Aux médias (3%, contre 13%)
! Aux professionnels de santé (59%, contre 68%)
! Aux autres ministères (12%, contre 18%)

! Ont une mauvaise ou très mauvaise image des médias (71%, contre 58%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 80
80
…Sensibles à de nombreux critères, surtout
éthiques…
Les adeptes
de proximité
15%

! + Sensibles à de nombreux critères pour juger de la qualité d’un produit :


! Une information sur la traçabilité du produit, dont le pays d’origine (96% trouvent que ce critère compte, contre
82% en moyenne)
! L’existence d’une garantie de respect de l’environnement et du bien-être animal (95%, contre 80%)
! L’existence d’un label officiel de qualité (85%, contre 68%)
! La composition du produit (94%, contre 80%)
! Le conditionnement, packaging (64%, contre 47%)
! Le type de distributeur (87%, contre 70%)
! L’apparence de l’aliment (96%, contre 87%)
! L’avantage santé du produit (90%, contre 80%)
! La marque (57% trouvent que ce critère compte, contre 46% en moyenne)
! Les récompenses dans les concours (42%, contre 32%)

! Sont + prêts à payer plus cher un produit :


! Si le produit a une garantie de respect de l’environnement et du bien-être animal (86%, contre 67%)
! Si le conditionnement, packaging leur plaît (38%, contre 21%)
! Si le produit a un avantage santé (85%, contre 68%)
! Si le produit a un label officiel de qualité (66%, contre 53%)
! Si le produit est issu du commerce équitable (68%, contre 56%)
! Si vous avez apprécié le goût lors d’un achat antérieur (78%, contre 69%)
! Si le produit a eu des récompenses dans les concours (32%, contre 24%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 81
81
…Leur sensibilité agricole se ressent également dans
leurs opinions et lieux d’achats
Les adeptes
de proximité
15%

! Pensent qu’aujourd’hui, la politique d’alimentation menée par les pouvoirs publics en France doit permettre :
! de maintenir l’activité agricole et l’emploi dans le domaine agroalimentaire en France (74% citent cette
réponse dans les 3 premières, contre 58%)
! d’encadrer les prix des produits de première nécessité pour permettre à tous de se nourrir (81%, contre
71%)

! Ils évoquent beaucoup moins le fait


! d’assurer une offre variée et diversifiée des produits (17%, contre 35%).

! Plus prêts à renoncer, en cas de difficultés financières, aux produits en conserve (8% les citent en premier, contre
2%)

! L’éducation à l’alimentation devrait permettre d’apprendre à cuisiner (68% le citent dans les 3 premiers,
contre 52% en moyenne), et non à manger équilibré (79%, contre 89%) ni d’initier au goût et à la diversité des
produits (42%, contre 55%)

! Plus nombreux à penser qu’un repas gastronomique se caractérise par la présentation de la table (90%, contre
83%), le nombre de plats servis (64%, contre 54%)

! Risques qui les inquiètent + : les colorants ou conservateurs (8% le citent en premier, contre 4%)
! Risques qui les inquiètent - : la contamination des aliments par les polluants présents dans l’environnement (25%,
contre 39%), les épidémies animales (33%, contre 45%)

! Plus nombreux à s’approvisionner dans des fermes (21%, contre 13%), et moins nombreux à aller en
supermarché ou hypermarché (89%, contre 94%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 82
82
Les « Manger pour vivre » : Des individus plus
jeunes, à faibles revenus…
Les « manger
pour vivre »
15%

! Plus âgés :
! 18-24 ans (20%, contre 11% dans la population générale)
! 25-34 ans (27%, contre 16%)

! Couples avec enfant (51%, contre 42%)


! Couples sans enfant (15%, contre 12%)
! Célibataires (26%, contre 19%)

! Plus d’employés (25%, contre 21%), d’ouvriers (18%, contre 13%), d’inactifs (24%, contre 16%)

! Plus de peu diplômés


! CAP-BEP (30%, contre 28%)
! Aucun diplôme (21%, contre 10%)

! Des faibles revenus (Moins de 1219 € : 21%, contre 15%)

! Plus de locataires (65%, contre 50%)


•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 83
83
…Pas prêts à payer plus cher les produits…
Les « manger
pour vivre »
15%

! Peu sensibles à de nombreux critères pour juger de la qualité d’un produit :


! L’existence d’un label officiel de qualité (33% trouvent que ce critère compte, contre 68% en
moyenne)
! Une information sur la traçabilité du produit, dont le pays d’origine (59% trouvent que ce critère
compte, contre 82% en moyenne)
! La composition du produit (58%, contre 80%)
! L’existence d’une garantie de respect de l’environnement et du bien-être animal (59%, contre
80%)
! Les récompenses dans les concours (17%, contre 32%)
! Le type de distributeur (56%, contre 70%)
! L’avantage santé du produit (70%, contre 80%)

! Ne sont pas prêts à payer plus cher un produit :


! Si le produit a un label officiel de qualité (20%, contre 53%)
! Si le produit a une garantie de respect de l’environnement et du bien-être animal (37%, contre
67%)
! Si le produit est issu du commerce équitable (32%, contre 56%)
! Si le produit a eu des récompenses dans les concours (10%, contre 24%)
! Si le produit a un avantage santé (54%, contre 68%)
! Si vous avez apprécié le goût lors d’un achat antérieur (58%, contre 69%)
! Si le conditionnement, packaging leur plaît (13%, contre 21%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 84
84
…Plus inquiets par le déséquilibre de leur alimentation
que par des problèmes environnementaux…
Les « manger
pour vivre »
15%

! Risques qui les inquiètent + : une alimentation déséquilibrée (35% le citent dans les 3 premiers,
contre 19% en moyenne), la présence de microbes ou bactéries sur les produits alimentaires
(51%, contre 34%), le dépassement des DLC ( 31%, contre 17%), les allergies alimentaires (16%,
contre 9%)
! Risques qui les inquiètent - : les OGM (14%, contre 42%), les traitements sur les cultures (40%,
contre 61%), les colorants ou conservateurs (20%, contre 31%)

! Font confiance, en ce qui concerne les risques sanitaires des aliments, en l’information qu’il
reçoivent de nombreux acteurs :
! Les grandes surfaces (72% leur font confiance, contre 45% en moyenne)
! Les IAA (64%, contre 40%)
! Le ministère de l’agriculture et de la pêche (86%, contre 66%)
! Le gouvernement (59%, contre 44%)
! Les agriculteurs et les pêcheurs (92%, contre 82%)
! Les services de contrôle (95%, contre 86%)
! Les organisations professionnelles (77%, contre 65%)
! Les lieux de restauration (59%, contre 47%)
! Les médias (46%, contre 35%)
•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 85
85
…Plus nombreux à privilégier les produits
transformés aux produits bruts…
Les « manger
pour vivre »
15%

! Bonne image de :
! Les IAA (60% ont une bonne ou très bonne image, contre 35% en moyenne)
! La grande distribution (67%, contre 45%)
! Les médias (56%, contre 40%)

! Ils jugent de manière très et assez satisfaisante l’ensemble des actions menées par le Ministère de
l’Agriculture et de la Pêche

! Plus prêts à renoncer, en cas de difficultés financières :


! au fromage (20% le citent au moins une fois sur 3, contre 9%)
! aux fruits et légumes (12%, contre 7%)
! à la viande et au poisson (25%, contre 18%)

! Moins prêts à renoncer, en cas de difficultés financières :


! aux produits en conserve (8%, contre 19%)
! aux plats préparés (60%, contre 72%)
! aux produits d’épicerie (49%, contre 60%)

! Pensent qu’aujourd’hui, la politique d’alimentation menée par les pouvoirs publics en France doit permettre :
! d’apprendre à manger équilibré (60% citent cette réponse dans les 3 premières, contre 45%)
! d’assurer une offre variée et diversifiée des produits (44%, contre 35%).
! Ils évoquent beaucoup moins le fait
! de maintenir l’activité agricole et l’emploi dans le domaine agroalimentaire en France (43%, contre 58%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 86
86
…Plus nombreux à considérer l’alimentation
d’abord comme une nécessité
Les « manger
pour vivre »
15%

! Plus nombreux à citer le prix comme premier critère pour déterminer le lieu d’achat (46%, contre 36%)

! Plus nombreux à penser que l’alimentation est avant tout une nécessité (51%, contre 41%)

! Plus nombreux à s’approvisionner dans des Hard-discounts (59%, contre 46%), et moins nombreux à aller chez
des petits commerçants (49%, contre 56%) ou à la ferme (7%, contre 13%)

! Moins nombreux à penser qu’un repas gastronomique se caractérise par :


! la présentation de la table (75%, contre 83%)
! le choix de produits de qualité (93%, contre 97%) ou la présence de vins (62%, contre 73%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 87
87
Les Respectueux de l’environnement : Des
individus plus aisés, plus diplômés…
Les respectueux de
l’environnement
15%

! Des âges moyens :


! 25-34 ans (18%, contre 16% dans la population générale)
! 35-49 ans (35%, contre 49%)

! Couples avec enfant (54%, contre 42%)

! Communes rurales (32%, contre 25%)


! Agglomérations de 20 000 à 100 000 hab (15%, contre 13%)
! Agglomérations de plus de 100 000 hab (31%, contre 29%)

! Plus d’agriculteurs, artisans, commerçants (6%, contre 5%), de professions libérales et intellectuelles
supérieures (15%, contre 8%), de professions intermédiaires (16%, contre 11%), d’employés (22%, contre 21%)

! Plus de diplômés
! Bac (21%, contre 16%)
! Niveau DEUG (14%, contre 9%)
! 2ème, 3ème cycles (18%, contre 14%)

! Des revenus élevés :


! 1904-3809 € (46%, contre 35%)
! Plus de 3809 € (13%, contre 7%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 88
88
…Des individus avec un budget alimentaire
important…
Les respectueux de
l’environnement
15%

! Plus de propriétaires (68%, contre 48%), logeant en maison individuelle avec


jardin (72%, contre 56%)

! Accès Internet :
! A domicile (74%, contre 61%)
! Au travail (51%, contre 33%)
! Chez les amis, les parents (42%, contre 28%)

! Budget alimentaire par semaine moyen et élevé :


! 100-149 € (30%, contre 28%)
! 150-199 € (18%, contre 14%)
! 200-249 € (7%, contre 4%)
! + de 249 € (14%, contre 13%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 89
89
…Une recherche de la qualité labellisée et des
préoccupations éthiques…
Les respectueux de
l’environnement
15%

! + Sensibles à certains critères pour juger de la qualité d’un produit :


! L’existence d’un label officiel de qualité (91% trouvent que ce critère compte, contre 68%)
! Une information sur la traçabilité du produit, dont le pays d’origine (95%, contre 82% en moyenne)
! L’existence d’une garantie de respect de l’environnement et du bien-être animal (89%, contre 80%)

! - Sensibles à certains critères pour juger de la qualité d’un produit :


! Le conditionnement, packaging (33%, contre 47%)
! La publicité et la promotion faite dans les médias (14%, contre 24%)
! Le prix (84%, contre 90%)
! La marque (38% trouvent que ce critère compte, contre 46% en moyenne)

! Sont + prêts à payer plus cher un produit :


! Si le produit a une garantie de respect de l’environnement et du bien-être animal (90%, contre 67%)
! Si le produit a un label officiel de qualité (77%, contre 53%)
! Si vous avez apprécié le goût lors d’un achat antérieur (86%, contre 69%)
! Si le produit est issu du commerce équitable (72%, contre 56%)
! Si le produit a un avantage santé (81%, contre 68%)
! Si le produit a eu des récompenses dans les concours (31%, contre 24%)

! Sont - prêts à payer plus cher un produit :


! Si le conditionnement, packaging leur plaît (10%, contre 21%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 90
90
…Bonne image du secteur public et mauvaise
image du secteur privé…
Les respectueux de
l’environnement
15%

! L’éducation à l’alimentation devrait permettre d’initier au goût et à la diversité des produits (77% le citent dans les
3 premiers, contre 55% en moyenne) ou d’apprendre à manger équilibré (96%, contre 89%) et non d’apprendre à
cuisiner (31%, contre 52%)

! Meilleure image de :
! Le ministère de la santé et des solidarités (84% bonne ou très bonne image, contre 63%)
! Les associations de consommateurs (99%, contre 86%)
! Les organismes de recherche et d’alerte (88%, contre 77%)
! Les professionnels de santé (98%, contre 92%)
! Le ministère de l’agriculture et de la pêche (72%, contre 61%)

! Moins bonne image de :


! Les IAA (28%, contre 35%)
! La grande distribution (37%, contre 45%)

! Font fortement confiance, pour donner des informations fiables sur ce qu’est une alimentation saine :
! Aux professionnels de santé (87%, contre 68%)
! Aux autres ministères (32%, contre 18%)
! Aux associations de consommateurs (60%, contre 47%)

! Font peu confiance, pour donner des informations fiables sur ce qu’est une alimentation saine :
! Aux agriculteurs et pêcheurs (12%, contre 26%)
! Aux petits commerçants (12%, contre 25%)
! Aux super et hypermarchés (1%, contre 8%)
! Aux IAA (0%, contre 3%)
•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 91
91
…Des inquiétudes sur les risques
environnementaux…
Les respectueux de
l’environnement
15%

! Font fortement confiance, en ce qui concerne les risques sanitaires des aliments, en l’information qu’il reçoivent de
nombreux acteurs :
! Le ministère de l’agriculture et de la pêche (85%, contre 66%)
! Le gouvernement (63%, contre 44%)
! L’AFSSA (91%, contre 78%)
! Les associations de consommateurs (98%, contre 90%)
! Les organisations professionnelles (79%, contre 65%)
! Les professionnels de santé (99%, contre 94%)
! Les services de contrôle (94%, contre 86%)
! Les petits commerçants (87%, contre 81%)

! Risques qui les inquiètent + :


! contamination des aliments par les polluants présents dans l’environnement (59% le citent dans les 3
premiers, contre 39%)
! traitements sur les cultures (77%, contre 61%)

! Risques qui les inquiètent - :


! colorants ou conservateurs (19%, contre 31%)
! dépassement DLC (59%, contre 39%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 92
92
…Moins prêts à renoncer aux produits frais et
« bruts »…
Les respectueux de
l’environnement
15%

! Plus prêts à renoncer, en cas de difficultés financières :


! aux plats préparés (84% le citent au moins une fois sur 3, contre 72%)
! aux produits d’épicerie (71%, contre 60%)
! Aux boissons alcoolisées (91%, contre 83%)

! Moins prêts à renoncer, en cas de difficultés financières :


! à la viande et au poisson (6%, contre 18%)
! aux fruits et légumes (1%, contre 7%)
! Aux produits en conserve (13%, contre 19%)

! Plus nombreux à penser que le ministère de l’agriculture mène une action satisfaisante pour garantir la
qualité des produits labellisés (82%, contre 68%), et pour garantir la sécurité sanitaire des aliments (83%,
contre 73%), mais non pour développer une agriculture durable et respectueuse de l’environnement (42%, contre
51%)

! Plus nombreux à aller en premier dans les super/hypermarchés (77%, contre 69%)

! Plus nombreux à fréquenter, dans leurs 3 premiers circuits d’achat, les petits commerçants (64%, contre 56%), et
moins nombreux à aller au hard-discount (37%, contre 46%)

! Plus nombreux à citer comme premier critère pour déterminer le lieu d’achat :
! La proximité (39%, contre 30%)
! La variété (9%, contre 5%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 93
93
…Très favorables à la reconnaissance de la
gastronomie française
Les respectueux de
l’environnement
15%

! Pensent qu’aujourd’hui, la politique d’alimentation menée par les pouvoirs publics en France doit permettre :
! de veiller à la qualité nutritionnelle des produits mis sur le marché (74% citent cette réponse dans les 3
premières, contre 66%)

! Plus nombreux à penser que la gastronomie fait partie du patrimoine et de l’identité des Français (99%,
contre 95%)

! Plus nombreux à soutenir le projet de demande de reconnaissance par la France de la gastronomie française
à l’Unesco (94%, contre 89%)

! Plus nombreux à penser qu’un repas gastronomique se caractérise par :


! le choix de produits de qualité (100%, contre 97%)
! la présence de vins (80%, contre 73%)

! Moins nombreux à penser qu’un repas gastronomique se caractérise par :


! Le nombre de plats servis (43%, contre 54%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 94
94
Les Attentifs aux prix : Des individus moins
diplômés…
Les attentifs aux
prix
15%

! Des âges moyens :


! 25-34 ans (17%, contre 16% dans la population générale)
! 50-64 ans (34%, contre 24%)

! Plus d’agriculteurs, artisans, commerçants (6%, contre 5%), d’employés (24%,


contre 21%), d’ouvriers (16%, contre 13%), de retraités (31%, contre 27%)

! Plus de peu diplômés


! CEP (21%, contre 15%)
! CAP (37%, contre 28%)
! Aucun diplôme (14%, contre 10%)

! Plus de locataires (63%, contre 50%)

! Plus nombreux à ne pas avoir Internet sur leur lieu de travail (24%, contre 33%)
•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 95
95
…Des individus très sensibles aux prix et
méfiants…
Les attentifs aux
prix
15%

! Plus nombreux à ne pas être prêts à payer plus cher un produit, quelle que soit la raison

! Plus nombreux à penser qu’à part pour le prix, aucun des critères ne compte pour se faire une
idée sur la qualité d’un produit alimentaire

! Plus nombreux à n’avoir confiance en aucun acteur de l’alimentation en ce qui concerne


l’information reçue sur les risques sanitaires des aliments

! Plus nombreux à ne pas avoir une bonne image de l’ensemble des organismes qui jouent un rôle
dans l’alimentation

! Plus nombreux à ne pas être satisfaits des actions du ministère de l’agriculture et de


l’environnement

! Plus nombreux à évoquer le prix comme premier critère qui détermine le lieu d’achat (53%, contre
36%)

! Moins nombreux à soutenir le projet de demande de reconnaissance par la France de la


gastronomie française à l’Unesco (80%, contre 89%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 96
96
…La politique d’alimentation devrait encadrer
les prix de première nécessité
Les attentifs aux
prix
15%

! Plus nombreux à penser qu’aujourd’hui, la politique d’alimentation menée par les pouvoirs publics en France doit
permettre :
! D’encadrer les prix de première nécessité pour permettre à tous de se nourrir (83% le citent dans les 3
premiers, contre 71%)
! Ils évoquent beaucoup moins le fait
! de veiller à la qualité nutritionnelle des produits mis sur le marché (52%, contre 66%)
! d’apprendre à manger équilibré (34%, contre 45%)

! L’éducation à l’alimentation devrait permettre d’apprendre à cuisiner (63% le citent dans les 3 premiers, contre
52% en moyenne), et non à initier au goût et à la diversité des produits (40%, contre 55%)

! Font fortement confiance, pour donner des informations fiables sur ce qu’est une alimentation saine à la famille et
aux amis (44%, contre 36%) et moins aux autres

! Risques qui les inquiètent + :


! contamination des aliments par les polluants présents dans l’environnement (49% le citent dans les 3
premiers, contre 39%)

! Risques qui les inquiètent - :


! traitements sur les cultures (50%, contre 61%)
! Alimentation déséquilibrée (11%, contre 19%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 97
97
Les Méfiants : Des individus plus aisés, plus
diplômés…
Les méfiants
15%

! Des âges moyens :


! 35-49 ans (34%, contre 27% dans la population générale)
! 50-64 ans (31%, contre 24%)

! Pas d’enfants de moins de 18 ans à charge dans le foyer (31%, contre 38%)
! Plus d’agriculteurs, artisans, commerçants (8%, contre 5%), de professions libérales et intellectuelles
supérieures (11%, contre 8%), de professions intermédiaires (19%, contre 11%), de retraités (32%, contre 27%)

! Plus de diplômés
! CEP (16%, contre 15%)
! Bac (21%, contre 16%)
! Niveau DEUG (11%, contre 9%)
! 2ème, 3ème cycles (25%, contre 14%)

! Des revenus moyens et élevés :


! 1219-1904 € (24%, contre 23%)
! 1904-3809 € (37%, contre 35%)
! Plus de 3809 € (11%, contre 7%)

! Plus de propriétaires (59%, contre 48%)


! Plus dans le Sud-ouest (19%, contre 11%), RP (20%, contre 19%), Est (10%, contre 9%)
! Plus nombreux à ne pas avoir Internet à domicile (70%, contre 61%)
! Plus d’obèses (23%, contre 14%) et de maigres (5%, contre 4%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 98
98
…Des individus qui n’ont pas confiance dans
les acteurs de l’alimentation…
Les méfiants
15%

! Plus nombreux à n’avoir confiance en aucun acteur de l’alimentation en ce qui concerne l’information reçue sur
les risques sanitaires des aliments

! Plus nombreux à ne pas être satisfaits des actions du ministère de l’agriculture et de l’environnement

! Plus nombreux à ne pas avoir une bonne image de l’ensemble des organismes qui jouent un rôle dans
l’alimentation

! Sont + prêts à payer plus cher un produit :


! Si le produit a une garantie de respect de l’environnement et du bien-être animal (88%, contre 67%)
! Si le produit est issu du commerce équitable (77%, contre 56%)
! Si le produit a un label officiel de qualité (73%, contre 53%)

! Risques qui les inquiètent + :


! traitements sur les cultures (80% le citent dans les 3 premiers, contre 61%)
! Les OGM (51%, contre 42%)

! Risques qui les inquiètent - :


! dépassement DLC (9%, contre 17%)
! La présence de microbes/bactéries sur les produits alimentaires (23%, contre 34%)
! Les épidémies animales (35%, contre 45%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 99
99
…Des individus sensibles aux problèmes
environnementaux…
Les méfiants
15%

! Plus nombreux à fréquenter, dans leurs 3 premiers circuits d’achat, les petits commerces (65%, contre 56%) et les
marchés (70%, contre 60%) et moins nombreux à aller au hard-discount (39%, contre 46%) et au supermarché
(90%, contre 94%)

! Plus nombreux à évoquer la qualité comme premier critère qui détermine le lieu d’achat (32%, contre 20%). Dans
les 3 premiers critères cités, plus nombreux à citer la qualité (93%, contre 82%) et la qualité de l’accueil (34%, contre
21%), mais moins nombreux à citer le prix (67%, contre 83%) et la présentation des produits (9%, contre 15%)

! + Sensibles à certains critères pour juger de la qualité d’un produit :


! Une information sur la traçabilité du produit, dont le pays d’origine (95% trouvent que ce critère compte,
contre 82% en moyenne)
! La composition du produit (90%, contre 80%)
! L’existence d’un label officiel de qualité (79%, contre 68%)
! L’existence d’une garantie de respect de l’environnement et du bien-être animal (89%, contre 80%)

! - Sensibles à certains critères pour juger de la qualité d’un produit :


! La publicité et la promotion faite dans les médias (11%, contre 24%)
! Le conditionnement, packaging (34%, contre 47%)
! Le prix (81%, contre 90%)
! L’apparence de l’aliment (78%, contre 87%)
! La marque (37% trouvent que ce critère compte, contre 46% en moyenne)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 100


100
…Des individus attentifs à la qualité
nutritionnelle des produits mis sur le marché
Les méfiants
15%

! Pensent qu’aujourd’hui, la politique d’alimentation menée par les pouvoirs publics en France doit
d’abord permettre de veiller à la qualité nutritionnelle des produits mis sur le marché (34% le
citent en premier, contre 20% en moyenne)

! N’ont pas confiance dans les super/hypermarchés pour donner des informations fiables sur ce
qu’est une alimentation saine (2% ont confiance, contre 8% en moyenne)

! Plus prêts à renoncer, en cas de difficultés financières aux plats préparés (40% le citent en
premier, contre 30%)

! L’éducation à l’alimentation devrait permettre d’initier au goût et à la diversité des produits


(64% le citent au moins une fois, contre 55%)

•Source : Baromètre alimentation 2009, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 101


101
Baisse des « manger pour vivre » et
augmentation des «méfiants »
Projection rétroactive de la typologie en 2007 et 2008
30%
28,2%
2007

25% 24,3% 2008

20,9% 2009
19,5%
20%
17,3%
16,4% 15,9% 16,5%16,1% 16,4%
16,0%
14,8% 15,3%
15% 13,9%
13,1%
12,2% 11,7%
11,5%

10%

5%

0%
Les confiants Les adeptes de Les "manger Les respectueux Les attentifs aux Les méfiants
proximité pour vivre" de prix
l'environnement

•Source : Baromètre alimentation 2007-08-09, Ministère de l’agriculture et de la pêche, CRÉDOC

CRÉDOC – 2009 102


102
Conclusion
! Baisse de la focalisation sur le prix en 2009 dans les raisons d’achat, et réaugmentation de l’attrait
pour les labels et les raisons éthiques

! Politique alimentaire :
! Baisse du souhait d’encadrer les prix des produits de première nécessité pour permettre à
tous de se nourrir
! Hausse du souhait de maintenir l’activité agricole et l’emploi dans le domaine agroalimentaire
en France

! Éducation alimentaire
! Comme en 2008, un peu plus de la moitié pensent que l’éducation à l’alimentation devrait
passer par des cours de cuisine

! Dans un contexte morose (malgré une remontée en 2009, le climat de confiance des ménages est
très bas), les consommateurs ont besoin de rassurance :
! Ils ont confiance en leurs petits commerçants, les petits agriculteurs et les professionnels de
santé
! Forte montée du critère de traçabilité et origine du produit pour juger de la qualité d’un produit
! Image de plus en plus mauvaise de la grande distribution et des industries agroalimentaires
! Des niveaux de satisfaction sur les actions du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche qui
réaugmentent, sans atteindre le niveau de 2007
! Hausse de la confiance envers l’AFSSA

! L’inquiétude sur les traitements des cultures continue de progresser.

CRÉDOC – 2009 103


103