Vous êtes sur la page 1sur 4

UMBB- Faculty of Technology

Department of Mechanical Engineering


Module: RDM
2° Année Licence

Corrigé du TD N°1 (Rappel-Equilibre statique)

Ex N° 1
On isole le système mécanique (la poutre) et on applique la Loi Fondamentale de la Statique
(LFS dit aussi principe fondamental de la statique) (cf. Fig. 1). L’encastrement sera remplacé

par son torseur de liaison

z
x

Fig. 1
Rappel : le principe fondamental de la statique stipule : un système mécanique est en
équilibre statique si et seulement si le torseur des forces extérieures appliqué au système est
un torseur nul.
Mathématiquement parlant :

1° Condition

Donc ou bien

1/4
A.Bensefia
N. Hedeili
UMBB- Faculty of Technology
Department of Mechanical Engineering
Module: RDM
2° Année Licence

Corrigé du TD N°1 (Rappel-Equilibre statique)

2° Condition (on choisit comme point d’articulation le point )

Alors ou bien

Ex N° 2
On procède de la même manière que l’exercice 1, on trouve :

Ex N° 3
N.B. On donne une solution détaillée pour le cas (a) et on vous laisse le soin de résoudre le
reste.
On est en présence d’un système plan, le nombre d’équations algébriques de LFS va se
réduire à trois équations (la projection de la résultante sur le plan donne deux équations et la
projection du moment donne une équation)
Isolons la poutre tout en remplaçant les liaisons en et par leurs torseurs de liaison (cf.
fig.2)

fig.2

2/4
A.Bensefia
N. Hedeili
UMBB- Faculty of Technology
Department of Mechanical Engineering
Module: RDM
2° Année Licence

Corrigé du TD N°1 (Rappel-Equilibre statique)

On constate bien que le système est isostatique (3 inconnues ( ) = 3 équations)


Le chargement uniformément répartie le long du tronçon peut être remplacé par une force
appliquée au centre de gravité du chargement (cf. fig.3) (Equivalence de 2 torseurs).

fig.3

: Centre de gravité du rectangle de longueur et de largeur .


: Surface du rectangle =
En vertu des résultats ci-dessus, le système devient :

fig.4
La LFS donne :

1° condition d’équilibre (La résultante)

2° condition d’équilibre (Le moment)


On choisit un point d’appui, dans notre cas c’est , et un sens de rotation arbitraire (cf. fig.4).

On remplace dans , on trouve :

Remarque :
Si la surface du chargement n’est pas une forme usuelle (rectangle, triangle, trapèze….etc.),
on procède généralement par intégration.
3/4
A.Bensefia
N. Hedeili
UMBB- Faculty of Technology
Department of Mechanical Engineering
Module: RDM
2° Année Licence

Corrigé du TD N°1 (Rappel-Equilibre statique)

fig.5
On considère un élément infinitésimal (très très petit) situé à une distance . Cette élément se
présente comme un rectangle infinitésimal de dimensions et (cf. fig.5). Il
engendre un effort infinitésimal d’intensité . Le moment infinitésimal de ce dernier
par rapport à est obtenu par .

L’effort total et le moment total sont obtenus par une sommation allant du début
à la fin du chargement . Mathématiquement parlant :
Effort : , Moment :
Dans notre cas :
Projection sur l’axe (Effort)

c’est l’équation
Projection sur l’axe (Moment)

c’est l’équation (2)

4/4
A.Bensefia
N. Hedeili