Vous êtes sur la page 1sur 85

-•

•••

:

itftr

i

/ •'•'••^1

KT jj3|

F ^f «£*«£«

•*£-"~~^W k vHH

LE MYSTERE KOUMIKO

—• Entre les prises de vues, nous parlons, Kumiko et moi. Dialogue quelquef ois diffi cile, quelquef ois desaccorde, ne serait-ce

que par la facon charmante, mais un peu

personnelle avec laquelle Kumiko manie la

langue de Robbe-Grillet. Mais nous parlons.

PREMIERS DIALOGUES SHIMBASHI ET GINZA

— Tu es completement japonaise ou tu

n'es pas completement japonaise?

Je suis completement japonaise comwe race comme

race

— Et comme esprit?

Je suis trop melangee.

— Tu es quoi?

Trop melangee. C'est autre chose.

— Qu'est-ce qui t'a melangee comme ca?

C'est le fait d'etre nee en Mandchourie?

Dans un sens

oui

— Dans un quoi?

Dans-un-sens !

— Ah, dans un sens

A quel age tu as vu

le Japon pour la premiere fois?

A /'age de dix ans J'etais tout a fait etrangere.

— Et maintenant?

Maintenant Maintenant

14

LE MYSTERE KOUMIKO

— Maintenant tu n'es plus tout a fait

etrangere?

Maintenant, je dois etre Japonaise, parce que je

ne peux plus quitter I'esprit japonais.

— Qu'est-ce que c'est, l'esprit japonais?

C'est la vie japonaise.

— Qu'est-ce que c'est, la vie japonaise?

C'est vivle en japonais C'est vivle an Japon.

— Et

en quoi c'est different de vivre en

France, ou en Amerique?

C'est d'abord Fair!

— Qu'est ce qu'il a, l'air?

L'air mouille

LES PARAPLUIES DE TOKYO

15

tes-;-.^

W '' -J •

- IP

11 j

m

•r

Centres d'intérêt liés