Vous êtes sur la page 1sur 5

REGION DU SUD-OUEST REPUBLIQUE DU CAMEROUN

****** ******
DEPARTEMENT DU FAKO PAIX-TRAVAIL-PATRIE

CONVENTION PORTANT CREATIO N D’UN SY NDICAT DE


COMMUNES DANS LE DEPARTEMENT DU FAKO

Préambule
 Les communes de CEFAMO, BUEA,
 Considérant la loi n° 2004/017 du 22 juillet 2004 d’orientation de la décentralisation,
 Considérant la loi n° 2004/018 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux
communes,
 Considérant la loi n° 2009/011 du 10 juillet 2009 portant régime financier des collectivités
territoriales décentralisées,
 Considérant le décret n° 2011/0002/PM du 13 janvier 2011 fixant les modalités d’exercice
de certaines compétences transférées par l’Etat aux communes en matière de formation
professionnelle,
 Considérant les nécessités de formation professionnelle des populations en nouvelles
technologies de l’information et de la communication (NTIC) de leurs territoires respectifs,
 Décidées à s’organiser et à agir à travers une intercommunalité pour assumer les nouvelles
compétences qui leur sont transférées en matière de formation professionnelle,
 Conscientes des économies d’échelle et des capacités additionnelles que permettent la
coopération et la solidarité intercommunales, notamment à travers les regroupements de
communes en vue de réaliser des opérations d’intérêt commun,
 Considérant les délibérations concordantes de leurs conseils municipaux respectifs en vue
de la création d’un syndicat de communes dans le département du FAKO,
 Adoptent la convention dont la teneur suit :

SECTION 1 – ENGAGEMENTS DES COMMUNES


ARTICLE 1. OBJET
La présente convention a pour objectif de fixer un cadre de coopération entre les Communes de
CEFAMO et de BUEA et détermine les conditions du partenariat instauré dans un but de «
développer la formation professionnelle auprès des populations ».

ARTICLE 2 : LOCAUX ET MOYENS MIS A DISPOSITION.


Article 2.1 : dispositions communes.
La Commune de BUEA met à la disposition gratuite de celle de CEFAMO qui l’accepte,
le Centre multimédia dédié pour la formation en secrétariat bureautique, en infographie et en
maintenance informatique.
1/5
Cette mise à disposition est consentie à titre précaire et peut être révoquée à tout moment
pour des motifs d’intérêt général.
Etat des locaux :
La Commune de CEFAMO utilisera les locaux dans l’état où ils se trouvent, déclarant
bien les connaître pour les avoir vus et visités à leur convenance.
Modification des locaux :
La Commune de CEFAMO ne pourra apporter aucune modification de la nature ou de la
consistance des biens mis à sa disposition sans autorisation écrite préalable de la Commune de
BUEA. Sauf autorisation de la mairie, il n'est pas permis de percer les murs pour quelconque
usage (décoration, connexion des câbles, etc.).
Surveillance des locaux :
La Commune de CEFAMO assurera la surveillance, la police, l’arrêt des lumières et la
fermeture des locaux qui lui sont confiés.
Cession, sous-location :
De même la Commune de CEFAMO s’interdit de sous-louer tout ou partie des locaux,
objet de la présente convention et plus généralement d’en conférer la jouissance totale ou
partielle à un tiers par quelque modalité que ce soit.
Charges :
Les frais d’eau, d’électricité, seront supportés par la Commune de BUEA.
Les autres frais de fonctionnement, tels que frais de téléphone, ainsi que tous les frais liés
à la maintenance des équipements sont supportés par la Commune de CEFAMO.
Entretien des locaux :
La Commune de CEFAMO est responsable de la propreté du Centre multimédia dédié.
La Commune de BUEA assurera le ménage à condition que les locaux soient dans un
état acceptable.
La Commune de CEFAMO est garante à l’égard de celle de BUEA, de la bonne
application de cette convention.
Désignation des locaux :
Le Centre multimédia est mis à disposition les mardis de 7h30 à 15h30 pour la formation
en secrétariat bureautique, les mercredis de 7h30 à 15h30 pour l’infographie, les jeudis de 7h30 à
15h30 pour la maintenance informatique.
Ils pourront également être mis à disposition pendant les congés scolaires selon un
planning établi en commission.
La Commune de BUEA assurera l’entretien des locaux en usure normale. Toute
dégradation imputable aux adhérents sera à la charge de la Commune de CEFAMO.

ARTICLE 3 : MOYENS HUMAINS


La Commune de BUEA pourra mettre à disposition deux (02) formateurs par type de
formation, cent huit heures maximum de septembre 2015 à juin 2016, sur les périodes
scolaires concernées, et réparties comme suit :
- Tous les mercredis de 17h à 19h.
2/5
Toute demande de formation en dehors des périodes ainsi définies devra être soumise, par
écrit, à Monsieur le Maire de BUEA au moins trois (03) semaines avant la date de la mise à
disposition. Une réponse écrite sera alors donnée à la Commune de CEFAMO.
Les formateurs pourront intervenir le dimanche avec autorisation donnée
préalablement par Monsieur le Maire de BUEA.
En cas de besoin d’un volume horaire supérieur à celui ainsi défini, la demande de
formation devra être soumise à Monsieur le Maire de BUEA.

ARTICLE 4 : MOYENS FINANCIERS ET DISPOSITIONS RELATIVES A


L’ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION ANNUELLE.
Pour faciliter le fonctionnement de la formation par la Commune de CEFAMO et aider à
la réalisation des actions indiquées dans la présente, la Commune de BUEA s’engage à lui
attribuer une subvention de fonctionnement sous réserve du dépôt de demande dans le respect des
règles établies en la matière.
La subvention sera déterminée chaque année en fonction des impératifs du budget de la
Commune de BUEA, des rapports d’activité et des comptes de résultats N-1 de la Commune de
CEFAMO.
La subvention sera versée après le vote du budget avant le 31 décembre de l’année N au
vu du dossier de demande de subvention dûment rempli et adressé avant le 31 Janvier de l’année
N.

SECTION 2 – ENGAGEMENTS DE LA COMMUNE DE CEFAMO


ARTICLE 5 : OBJECTIF
La Commune de CEFAMO s’engage à promouvoir la formation professionnelle envers la
population afin de leur faire bénéficier des connaissances en NTIC (secrétariat bureautique,
infographie, maintenance informatique).

ARTICLE 6 : ASSURANCES.
La Commune de CEFAMO souscrira toutes les polices d’assurances nécessaires pour
garantir sa responsabilité civile générale dans le cadre des activités prévues dans ses Statuts. Elle
paiera les primes et cotisations de ces assurances de façon que la Commune de BUEA ne puisse
en aucun cas être inquiétée. Elle devra fournir chaque année à la Commune de BUEA la copie
des polices d’assurances.
De la même manière, la Commune de CEFAMO s’assurera contre les risques d’incendie,
de vol, de dégâts des eaux et contre tout risque locatif résultant de son activité ou de sa qualité.

ARTICLE 7 : CHARGES DIVERSES ET RECETTES


La Commune de CEFAMO reste bénéficiaire des frais éventuels d’inscription demandés
et de cours demandés.
Toute demande d’heures complémentaires pour les formateurs pourra être facturée,
après acceptation par la Commune de CEFAMO.
3/5
Pour information, le coût horaire du formateur est de 2.000FCFA par heure.
Le volume horaire accordé par la collectivité devra apparaître dans les comptes de la
Commune de CEFAMO comme avantage en nature. Le coût financier sera communiqué à
la Commune de CEFAMO au mois de décembre.

ARTICLE 8 : RESPONSABILITE, RECOURS


La Commune de CEFAMO sera personnellement responsable vis-à-vis de la Commune de
BUEA et des tiers, des conséquences dommageables résultant des infractions aux clauses et
conditions de la présente convention de son fait ou de celui de ses membres ou de ses préposés.
La Commune de CEFAMO répondra des dégradations causées aux locaux mis à sa
disposition pendant le temps qu’elle en aura la jouissance et commises tant par elle que par ses
membres, préposés et toute personne effectuant des travaux ou des interventions pour son
compte.
Les formateurs seront placés sous la seule responsabilité fonctionnelle de la
Commune de CEFAMO lors de ses interventions. La Commune de BUEA ne pourra en
aucun cas être mise en cause.

ARTICLE 9 : REDDITION DES COMPTES ET PRESENTATION DES DOCUMENTS


FINANCIERS.
La Commune de CEFAMO, dont les comptes sont établis pour un exercice annuel, devra :
- Formuler sa demande de subvention accompagnée d’un budget prévisionnel.
- Communiquer à la Commune de BUEA la date de l’arrêt des comptes, ses bilans et
comptes de résultats du dernier exercice, un compte rendu d’activité et un document prévisionnel
pour l’exercice suivant (tous ces documents devront être détaillés).
- La Commune de CEFAMO s’engage à justifier à tout moment de l’utilisation des
subventions et tiendra sa comptabilité à la disposition de la Commune de BUEA.
- La Commune de CEFAMO s’engage à améliorer sa gestion en particulier à minimiser
les dépenses énergétiques.

SECTION 3 – DISPOSITIONS DIVERSES


ARTICLE 10 : DUREE
La présente convention est conclue pour une période allant du 1er septembre 2015 au 31
août 2016.
Son renouvellement devra être sollicité expressément au plus tard le 15 juin 2016.
La Commune de BUEA acceptera ou non le renouvellement de la convention au plus tard
le 31 juillet 2016.
La Commune de BUEA peut y mettre fin à tout moment pour des motifs d’intérêt général.

ARTICLE 11. EVALUATION DE L’ACTION


Un bilan annuel de l’action sera effectué au cours du mois de juin 2015.
Ce bilan permettra de reconduire éventuellement l’action sur l’année scolaire 2015-2016.
4/5
ARTICLE 12. MODIFICATIONS.
Le texte de la convention pourra être révisé par accord entre les deux parties contractantes
ou à la demande de l’une d’elles. Les modifications feront l’objet d’avenant pris sous la même
forme que le présent document.

ARTICLE 13 : SIEGE
Pour l’exécution de la présente convention, le siège est fixé à BUEA (locaux de la
Commune).

ARTICLE 14 : RESILIATION.
En cas de non-respect par l'une des parties de l'une des obligations contenues dans la
présente convention, celle-ci sera résiliée de plein droit, à l'expiration d'un délai de 15 jours
suivant l'envoi par l'autre partie d'une lettre recommandée avec accusé réception, contenant mise
en demeure d'avoir à exécuter, et restée sans effet.

ARTICLE 16 : DIFFERENDS ET LITIGES


Les parties s’engagent à rechercher une issue amiable à tout litige. A défaut, tout contentieux
portant sur l’interprétation ou sur l’application de cette convention devra être porté devant le
Tribunal Administratif de BUEA.

Entrée en vigueur à la date de son approbation par le Ministre en charge de la


décentralisation.

Le Maire de la commune de CEFAMO, Le Maire de la commune de BUEA,


(Ngo ELOUGA Aline) (PEMPEME Marie Germaine)

Le 22 mars 2015
Vu et approuvé
LE PREFET
Du département du FAKO

5/5