Vous êtes sur la page 1sur 4

DU LANGAGE GRAPHIQUE A LA CREATION PUBLICITAIRE

Introduction

PROBLEMATIQUE

Le langage graphique étant en soi différent de tout autre langage qui puisse
exister, il a ainsi une identité qui lui est particulière et a aussi ses propres règles
pour communiquer.

Comme dit, le langage graphique est un mode à part entier de la communication,


et peut être appliqué dans tous les domaines tels qu'économique, commercial,
social, institutionnel, politique, culturel, etc.

Ainsi donc, nous avons à côté du langage graphique, la création publicitaire, qui
lui aussi, comporte sa propre identité et ses propres règles de communication qui
ne sont pas nécessairement celles du langage graphique ; qui peut être applicable
dans tous les domaines de la communication. La création publicitaire elle,
s'adonne à convaincre, à vendre, etc.

Sur ce, notre étude consiste à savoir comment faire ou procéder en passant par le
langage graphique ordinaire vers le langage graphique publicitaire qui a pour
mission de vendre un produit ou un service ; donc vouer à des fins commerciales
seulement ou également dans le cas de la publicité d'Etat, qui consiste à changer
ou à faire adopter un certain comportement.

D'ores et déjà, nous devons savoir qu'une bonne création graphique doit être
originale et authentique.

C'est là que nous nous trouvons devant cette délicatesse de l'exercice : partir d'un
langage globalisant (graphique) vers la création publicitaire.

Ainsi donc, notre problématique se situe au niveau de la jonction entre


l'utilisation du langage graphique et la création d'un message publicitaire ; en
d'autres termes, comment peut-on utiliser le langage graphique pour aboutir à
une création publicitaire originale ?

Il sied de rappeler que le choix des « matériaux » (code, type d'images, type de
slogan, etc.) dépend du type et de l'objet d'une publicité quelconque et
également de la nature du produit ou service en présence.

C'est de cette manière que nous aborderons notre étude et ainsi chercher à
concilier ou établir ce pont entre langage graphique et création publicitaire.
HYPOTHESE

La maîtrise des spécificités dans l'utilisation du code graphique, et la capacité de


la bonne exploitation de l'imaginaire nous semble nécessaire pour aboutir à une
création publicitaire digne. Comme dit dans les précédentes lignes, le langage
graphique englobe tous les domaines de la communication et régit ses propres
règles pour y parvenir ; ce qui le rend différent de toute autre forme de langage.

Donc connaître en quoi consiste cette régulation et révéler l'identité du langage


graphique, seraient des atouts pour le graphiste publicitaire.

CHOIX ET INTERET DU SUJET

Dans le métier de communicateur graphique que nous sommes, la transmission


du message s'avère un problème de temps à autre. Et cela est dû aux difficultés
de langage en d'autres termes, du code que nous utilisons.

Le choix de ce sujet est celui de relever ce défi de la communication


publicitaire.

Vivant dans cette réalité « la publicité », notre souci est d'allumer les lanternes
sur le langage graphique et la création publicitaire, afin que tout communicateur
soit capable de concilier son message ou sa création par rapport au langage
graphique utilise.

Quant à l'intérêt de notre travail, c'est de nous permettre au bout de notre étude,
d'être capable de facilement saisir le message (code) issu du langage graphique
afin qu'à notre tour, nous transmettons au public.

METHODOLOGIE DU TRAVAIL

L'aboutissement de notre travail nous a poussé à recourir à la méthode


descriptive et la technique documentaire, avec l'appui d'un recensement pour
nous munir des images de certaines affiches publicitaires y afférentes.

La méthode descriptive nous a permis tant soit peu de décrire et analyser


succinctement notre sujet d'étude et ainsi être dans les méandres de notre travail.

La technique documentaire, quant à elle, nous a servi pour acquérir certaines


informations que les professionnels ont eu l'amabilité de coucher cela sur du
papier, dans des ouvrages, des livres, etc.
Et elle nous a permis d'entrer encore dans la profondeur de notre étude en nous
basant aussi sur leurs expériences.

DELIMITATION DU SUJET

Le langage en soi est un concept comportant plusieurs autres, tel que le langage
mathématique, le langage spirituel, le langage formel, le langage de
programmation, etc. et pour donner un sens à notre travail, notre étude du
langage, se limite à celui qui est graphique, le langage graphique.

Ainsi, nous avons limité notre champ d'action dans le domaine de la création
publicitaire. Et ainsi établir ce pont entre le langage graphique et la création
publicitaire.

SUBDIVISION DU TRAVAIL

Eu égard à la pertinence de certains concepts, notre étude a été subdivisée en


quatre chapitres dont le premier porte sur les généralités et l'approche
conceptuelle, le deuxième, lui , parle du trajet allant du langage à la création en
publicité ; le troisième, quant à lui, se penche sur la preuve de la délicatesse de
l'exercice qui est en soi la conclusion de notre intitulé et enfin un quatrième
chapitre nous donne quelques exemples du rapport entre création publicitaire et
langage graphique en se basant sur les quelques images récoltées par-ci par-là.

Et par une conclusion, ce travail sera sanctionné.