Vous êtes sur la page 1sur 91

James Twyman

Le Code de Moïse

Traduit de l’anglais ( Etats-Unis) par Eva GUERDA

1
L’outil de manifestation le plus puissant dans l’histoire du
monde

Cette appellation peut sembler d’une grande prétention, une phrase délibérément
pompeuse que l’on écrirait simplement pour vendre des livres ou pour attirer
l’attention…mais… qu’en serait-il si c’était vrai ? Se pourrait-il qu’il existe un code ancien,
une formule magique qu’aurait utilisée l’un des plus grands guides de l’humanité mais que
cette formule ait été dérobée pendant des milliers d’années ? Force est de constater que bon
nombre d’entre nous en ont déjà entendu parler et qu’ils ont connaissance des miracles
réalisés dès les premières utilisations du code, à savoir certains des événements les plus
impressionnants de l’histoire. Cependant, peu d’entre nous sont conscients du fait que c’est
ce code qui est à l’origine de ces manifestations miraculeuses ; et lorsqu’il est appliqué, il peut
nous attirer absolument tout ce que nos cœurs ont toujours désiré.
Pourquoi est-il resté caché et inutilisé pendant aussi longtemps ? Voilà qui demeure
un mystère. Pourtant, pour la première fois, le Code de Moise va pouvoir être utilisé par nous
tous et plus seulement par un groupe de grands initiés. Ce livre vous montrera comment
utiliser le Code de Moise pour changer votre vie… et même pour transformer le monde. Les
merveilleux événements rapportés dans la Bible sont le résultat de cette utilisation, et
désormais vous pouvez, vous aussi, vous servir de son pouvoir pour faire des miracles dans
votre propre vie. Grâce au Code vous pourrez attirer tout ce dont vous avez toujours rêvé -
tant la richesse, que la relation ou la demeure parfaite, et bien d’autres choses
encore…Cependant plus l’on met en pratique le Code de Moise, plus l’on se rend compte
qu’il est fait pour un objectif bien plus élevé c’est à dire pour inspirer la paix et pour créer un
monde fondé sur la compassion et sur l’amour.
Je suis devenu conscient de l’existence du Code de Moise lorsque j’étais en train
d’écrire mon précédent livre The Art Of Spiritual Peace-Making, (L’art de faire la paix
spirituellement). Des indices me sont parvenus pendant que j’écrivais, comme si les secrets
cachés cherchaient à nouveau à respirer. Ou peut-être bien que l’humanité était prête à voir les

2
choses d’une autre manière ? Lorsque j’ai réalisé ce que j’étais en train de voir, j’ai eu la
certitude, que je devais mettre en place des expériences pour découvrir par moi-même si le
Code existait réellement ou non.
Lorsque je travaillais à mon livre précédent, des références au nom de Dieu –JE
SUIS CE JE SUIS1 arrivèrent à moi de façon répétée. Je compris alors le pouvoir contenu
dans ce nom, mais je ne l’avais pas encore mis en relation avec la Loi de l’Attraction. C’est
seulement lorsque j’ai commencé à étudier et à utiliser ce nom, que son pouvoir me devint
évident : comme le dit le sous-titre de ce livre, il s’agit effectivement bel et bien du plus
puissant outil de manifestation de l’histoire.
A cette époque-là j’avais écrit neuf livres et seulement l’un d’entre eux était
parvenus à arriver dans la liste des meilleures ventes du New-York Times. The Proposing tree
commença en vingt-cinquième position et y resta pendant une semaine. Je vous dis cela
simplement pour vous signifier que je ne suis pas un auteur à succès. Mon premier livre
Emissary of Light s’est très bien vendu au fil des années, mais il n’est jamais parvenu à
atteindre une liste de best-sellers. En un mot, je me suis dit que c’était là une parfaite occasion
de tester le Code.
Je décidai alors d’utiliser le Code de Moise pour faire en sorte que The Art Of
Spiritual Peacemaking, devienne le numéro un sur la liste des best-sellers dans le monde le
jour de sa sortie en librairie.
Pendant plusieurs mois, je mis en pratique tout ce que j’avais appris sur le Code.
Lorsque je me réveillais le matin, je méditais là-dessus. J’ai même imprimé une douzaine de
fois la couverture du livre de façon à pouvoir m’exercer pendant la journée. A chaque fois que
je voyais la couverture sur les murs de la cuisine, de ma chambre et partout ailleurs chez moi,
je faisais des pauses de quelques secondes et je méditais sur mon but. Je sentais l’énergie se
mettre en place, et de nouvelles idées affluer dans mon esprit qui me disaient comment je
pouvais réaliser mon rêve qui consistait à faire de mon livre le numéro un des ventes
mondiales.
Arriva le jour où mon livre devait sortir en librairie. Je me suis connecté sur
Amazon.com et j’ai regardé où il était situé. La veille, il était dans les 10 000 mais très tôt ce
matin là, le 6 juin 2006, il avait atteint les 300 ! Il semblait bien qu’il était en train de monter.
A midi, le livre était dans les 20 premiers et à 15heures il était en troisième position. « plus

1
[l’auteur utilise la version anglaise du nom de Dieu : I AM THAT I AM, littéralement JE SUIS CE JE
SUIS alors qu’en français nous avons davantage l’habitude de la version « Je sui celui qui est » NdT]-

3
que deux clics» me suis-je dit. A 17h, il était en deuxième position. « On y est presque » me
suis-je dit.
Il resta en seconde position pendant des heures.
C’était insoutenable. Je vérifiais son rang toutes les heures mais il ne bougeait pas.
J’ai même cherché à me faire une raison : le livre en têtes de ventes était un livre de poche ce
qui signifiait que mon livre était en tête des ventes des livres brochés- mais je savais que ce
n’était pas assez. Lorsque j’avais utilisé le Code de Moise je l’ai visualisé en tête des ventes,
et je n’allais pas faire de compromis. Je savais qu’il y parviendrait, il suffisait que j’aie la
foi…
A 21heures, j’ai vérifié à nouveau : première position!
J’aimerais pouvoir dire que j’étais surpris mais à ce moment-là je savais déjà que
cela fonctionnait. Le Code de Moise n’est pas quelque chose que j’ai inventé ou que j’ai
découvert, en fait c’est plutôt l’inverse : c’est lui qui m’a, pour ainsi dire, découvert,.
Récemment on a beaucoup parlé de la Loi de l’Attraction et comment il est possible de
l’utiliser pour réaliser nos rêves ce qui revient dans la plupart des cas à se demander «
comment puis-je attirer à moi toutes les choses que je ne possède pas pour le moment qui me
rendraient bien plus heureux une fois acquises ».2 J’admets qu’il s’agit-là d’une première
étape importante mais je sentais que le Code de Moise offrait quelque chose que cette formule
ne contient pas. En clair, le but ultime est-il de satisfaire la faim de l’ego, ou y a t’il autre
chose en nous, quelque chose de bien plus significatif, qui se réalise d’une tout autre manière?
Le Code de Moise parle de l’étape suivante, étape d’une importance cardinale.
Comment satisfaisons-nous les besoins de l’âme ? L’histoire de mon livre arrivant en têtes de
ventes le jour de sa sortie en librairies, est un merveilleux exemple de la manière dont nous
pouvons utiliser le Code pour notre propre profit… mais faut-il s’arrêter-là ? nous a t’on
donné ces outils sacrés simplement pour manipuler la réalité à notre seule convenance, ou
sommes-nous appelés à quelque chose de bien plus élevé, un objectif qui correspond à
l’intention première à l’origine de ce don fait à l’humanité ?
Bien que je parle plus loin dans le livre des différences entre les besoins de l’âme et
la soif de l’ego, il peut être bon d’en dire quelques mots ici pour mettre les choses en place.
L’ego est constamment en train de chercher à obtenir ce qu’il pense lui faire défaut, alors que

2
[ La Loi de l’Attraction a été révélée en 1985 par un groupe d’entités non physiques appelées Abraham,
au couple Esther et Jerry Hicks. C’est Abraham qui ont les premiers, employé cette terminologie. Voir à
ce propos le livre La Loi de l’Attraction, par Abraham-Hicks, paru chez Guy Trédaniel. Cependant
l’auteur semble ici se référer au film et au livre de Ronda Byrne, le Secret, qui vise davantage à la
satisfaction de l’ego qu’aux profonds besoins de l’âme. Ce n’est cependant pas le cas dans les
Enseignements d’Abraham-Hicks. (NdT) ]

4
l’âme cherche à donner tout ce dont elle a besoin, prenant par là conscience que tout cela est
déjà présent en elle.
Voilà l’intention véritable du Code de Moise, et le but ultime de la Loi de
l’Attraction. Le Code a dans un premier temps, été utilisé pour assurer la libération des
Israélites, esclaves en Egypte. Il peut désormais être utilisé pour vous libérer de
l’asservissement de l’ego. Après tout, l’endroit où vous vivez signifie bien peu de chose si
votre esprit et votre âme sont opprimés. Le but de ce livre est de vous offrir l’outil le plus
puissant de l’histoire du monde, afin que vous puissiez acquérir la vraie liberté. Qu’est-ce à
proprement parler que la vraie liberté ? C’est simplement la capacité à exprimer la partie
divine de vous dans chacune des situations, et dans chacun des instants de votre vie, et de
réaliser que vous êtes le créateur de l’Univers dont vous faites l’expérience. L’ego cherche à
vous rendre esclaves alors que votre âme, tout comme Moise aspire à vous rendre libres.
Permettez-moi de vous donner autre un exemple du pouvoir contenu dans cette
méthode. J’écris ces mots assis dans un petit café près de ma maison à Talent, dans l’Oregon,
m’immergeant dans les idées et l’énergie du Code de Moise. Il y a quelque temps j’ai passé
quelques instants à utiliser le Code de Moise pour accomplir un de mes objectifs consistant à
vendre une maison qui m’appartient. J’ai pris quelques respirations profondes et j’ai éprouvé
l’énergie des mots que je me suis chanté à moi-même, et ensuite je l’ai relâchée. Bien que je
n’aie passé que quelques secondes concentré de cette façon, je savais que cela aurait de
profondes conséquences.
Il est pratiquement 16 heures, il est samedi c’est l’heure où le café s’apprête à
fermer. Il n’y a que deux autres personnes dans la pièce- un couple d’une quarantaine
d’années assis à une table à environ cinq mètres de moi, parlant à voix basse, et regardant un
journal. Je sens une nécessité urgente de les regarder et de m’intéresser à leur conversation ;
apparemment, ils viennent du Minnesota, et ils s’apprêtent à déménager pour un travail à la
Southern Oregon University. Je remarque qu’ils regardent les annonces immobilières, et
qu’ils parlent de maisons et d’appartements. Cela est certes intéressant mais cela ne suffit pas
à me faire dévier ma concentration. Après tout, je suis venu ici pour écrire. Je dois rendre mon
manuscrit à ma maison d’édition dans deux jours, et j’ai encore du travail.
Je retourne à mon ordinateur et je tape les mots « Code de Moise ». Au moment où
ils apparaissent sur l’écran je ressens quelque chose me serrer dans mon cœur : « parle leur de
la maison que tu veux vendre ». La maison en question est, à ce moment-là, en location, et
bien que j’aie l’intention de la mettre sur le marché, je ne l’ai toujours pas fait. Même si je
ressens ce besoin urgent, il me semble impoli d’interrompre la conversation avec ce couple

5
qui semble de manière évidente tellement absorbé dans leurs pensées. Mais la sensation
demeure et s’amplifie au point que je leur dis finalement bonjour.
Quinze minutes plus tard nous avons négocié la vente de la maison qu’ils ont adorée.
Je savais que cela serait le cas étant donné qu’elle possède tout ce qu’ils recherchaient, et que
je la vendais pour la somme qu’ils étaient en mesure de payer. Le Code de Moise est bien le
plus puissant outil de manifestation dans l’histoire du monde !
Parfois même moi j’ai besoin qu’on me le rappelle.

PARTIE I

La Loi de l’Attraction

La Loi de l’Attraction a fait couler beaucoup d’encre, dernièrement3. Partout dans le


monde les gens commencent à réaliser qu’ils ont le pouvoir d’attirer à eux tout ce qu’ils
désirent. En fait, il serait plus juste de dire qu’ils commencent à comprendre qu’ils ont
toujours eu ce pouvoir. La Loi de l’Attraction n’est pas une chose que nous mettons parfois en
pratique ; en fait on ne peut pas échapper à ce Divin principe.
Ce livre vous donnera des informations sur cette technique ancienne qui est connue
dans le monde depuis plus de 3500 ans mais qui est restée secrète parce que les autorités avait
décidé qu’elle était bien trop puissante pour être utilisée de façon arbitraire. Il avaient
probablement raison. Que nous soyons suffisamment matures pour l’utiliser désormais, voilà
qui reste à prouver, mais ce dont je suis absolument certain c’est que nous n’avons plus
d’autre choix. Le monde est maintenant arrivé à un point critique, et les décisions que nous
prenons concernant la manière dont nous utiliserons cette sagesse peuvent déterminer si nous
évoluerons à un niveau supérieur d’accomplissement ou de destruction. Le choix, nous le
voyons, n’appartient qu’à nous.
Il se peut que ce livre ne soit pas le livre le plus important de l’histoire, mais il me
semble que les techniques et les principes qui y sont présentés sont cruciaux. Quand le Code
de Moise a été révélé aux Israélites, les plus grands miracles de l’histoire se sont accomplis.
Peu de temps après, des chefs influents ont décrété que ce pouvoir était bien trop grand et

3
En grande partie par la vulgarisation de cette Loi par le film Le Secret, à qui il a été reproché son matérialisme.
C’est en fonction de ce reproche que l’auteur écrit ce livre : voir la note au début de l’appendice dernières parties
10 clefs pour obtenir( NdT)

6
qu’il était potentiellement trop dangereux pour être mis à la portée de ceux qui n’étaient pas
déjà de grands initiés.
Notre histoire personnelle est parsemée de légendes et d’histoires de maîtres
spirituels qui ont évolué au point où ils ne comprenaient pas seulement le Code de Moise mais
où ils étaient également capables de le mettre en pratique et d’accomplir ainsi des choses
extraordinaires. Jésus de Nazareth était l’un de ces maîtres. Il est désormais temps pour
chacun d’entre nous de maîtriser ce Code aussi, non seulement pour acquérir davantage de
richesses dans nos vies, mais pour créer un monde fondé sur les lois de la compassion et de la
paix. Si nous continuons à utiliser cet outil simplement pour notre propre profit, alors nous
sommes perdus.
Ceci peut sembler radical à juste titre. Le plus puissant outil de l’histoire vous est
offert pour créer votre propre réalité. Ce n’est pas une fabulation du New Age ; mais bel et
bien réel et vrai. Il faut simplement que nous éclairions nos âmes de façon à construire le
monde de nos rêves. Notre planète n’est pas arrivée à ce état terrible par elle même mais à
travers des décisions collectives. La question est désormais simple : choisirons- nous cela à
nouveau ou nous résoudrons-nous finalement à suivre l’appel de l’âme plutôt que la tentation
de l’ego ? Quoiqu’il en soit, le monde et tout ce qu’il contient se transformera de manière à
être en adéquation avec cette croyance.
Vous avez un rôle important à jouer, et c’est pourquoi ce livre vous est parvenu.
La première partie du Code de Moise examine l’histoire de Moise et la base
spirituelle qui constitue ce Code. La seconde partie en revanche insistera à nouveau sur
l’importance de vos choix pour créer et avancer en conscience.
Pour le moment détendez vous et prenez du plaisir…vous êtes sur le point
d’entreprendre un voyage qui changera votre vie !

7
Chapitre premier

Une histoire à travers les âges

Vous connaissez probablement l’histoire de Moise conduisant les Hébreux hors


d’Egypte, une épopée incroyable qui débuta lorsque celui-ci se tenait face à un buisson
ardant, et écoutait la Voix de Dieu. Mais avez vous pris conscience qu’un message bien plus
profond était communiqué non seulement à Moise mais à chacun d’entre nous ? est-il possible
qu’il y ait un code caché dans cette histoire – un code qui nous donne la capacité d’attirer tout
ce que nous voulons dans nos vies ? Il se pourrait bien que ce soit le don le plus puissant que
Dieu ait jamais octroyé au monde ?
Que voulez-vous attirer en priorité dans vos vies? l’abondance, votre âme sœur, la
maison parfaite, ou la voiture de vos rêves ?
Lorsque Dieu communiqua ce message crypté à Moise, Celui-ci souhaitait-il que
nous aussi nous découvrions la clef pour réaliser nos rêves, aussi facilement et de manière
aussi systématique, pour n’attirer dans nos vies que ce que nous avions toujours demandé ?
Si tel est le cas, alors il est aussi possible pour vous d’utiliser ce même secret
aujourd’hui et pour le reste de votre vie, obtenant ainsi ce que le reste du monde qualifierait
de miraculeux ?
Bienvenus au Code de Moise !
Commençons par revoir l’histoire, en la replaçant dans son contexte afin que nous
comprenions le secret le plus spectaculaire jamais occulté à l’Humanité.
Il est dit que Moise était le fils d’une esclave Israélite, mais soit par chance soit par
Intervention Divine, il fut élevé comme un prince par ses oppresseurs. Selon une loi édictée
par le Pharaon, chaque enfant mâle né d’une femme israélite devait être noyé dans le Nil.
Jochebed, la femme d’Amram, un Lévite donna naissance à un fils et le cacha pendant trois
mois. Cependant quand elle réalisa qu’il serait bientôt découvert et mis à mort, elle plaça son
enfant sur le Nil dans une petite barque en roseaux. Peu après la fille du Pharaon le trouva et
l’adopta. Elle l’appela Moise, qui signifie « celui qui est sauvé des eaux ».
Voici un point important de l’histoire : la sœur de Moise, Myriam regarda la barque
flotter vers la ville et ensuite au palais royal. Quand elle vit la fille du Pharaon sauver l’enfant,

8
Myriam s’approcha et elle demanda à celle-ci si elle souhaitait que son fils ait pour nourrice
une femme Israélite. Elle lui recommanda alors Jochebeb, la mère biologique de Moise et la
fille du Pharaon l’éleva comme petit-fils du Pharaon. Dés le début Moise était entre deux
mondes… et avait deux mères distinctes avec des aspirations très différents.
L’histoire se poursuit, Moise est un courageux chef de l’Empire Egyptien. Mais un
jour sa vie change du tout au tout. Moise se trouve parmi des esclaves et il voit un soldat
égyptien maltraiter un homme israélite. Outragé par cet abus, Moise tue le soldat et cache sa
dépouille sous le sable, en espérant que personne ne découvrira son crime ; cependant, il
apprend que son secret s’est répandu parmi les esclaves. Craignant que son grand père le
Pharaon ne soit informé de son forfait et ne le mette à mort, Moise s’enfuit vers la péninsule
du Sinaï, et trouve refuge chez Jethro un prêtre de Midian. Finalement, Moise épouse la fille
de Jethro, Zipporah et reste chez eux pendant quarante ans.
Nous arrivons maintenant au moment clef, moment où le grand mystère de la
création fut révélé à l’humanité pour être occulté sur le champ dès la première manifestation
de son énorme pouvoir. C’était l’une premières conversations de Moise avec Dieu, une
conversation qui allait changer le monde. L’heure est maintenant venue pour chacun d’entre
nous de mettre en pratique son contenu et de l’adopter.
Un jour, alors qu’il menait son troupeau sur le Mont Horeb, Moise vit un buisson qui
brûlait d’un feu lumineux, mais ce feu ne consumait cependant pas l’arbuste. Il dévia de son
chemin pour regarder cette merveille et c’est alors que Dieu lui adressa la parole.
Que dit à Moise, Dieu ?
Ces mots ont été partagés et adorés par des millions de personnes à travers le monde
pendant 3500 ans. Quelqu’un a t’il jamais réalisé que c’était là l’un des plus grands dons que
Dieu eut jamais offerts à l’humanité, car le secret pour faire des miracles venait d’être révélé ?
Vous allez être l’un des premiers à comprendre le Code de Moise et à appliquer cette
incroyable technique dans votre vie, mais seulement à condition que vous choisissiez vous-
même de la faire vôtre.
Examinons maintenant quelques uns des passages du livre de l’Exode qui décrit
cette conversation avec Dieu. Il commence par dire :

Dieu l’appela depuis le buisson et dit « Moise, Moise » et Moise répondit

Soyez très attentifs à la réaction de Moise lorsqu’il entendit la voix de Dieu surgir du
buisson ardent. Il ne s’enfuit pas, apeuré. Il ne tombe pas non plus à genoux en disant «

9
Pourquoi me parlez-vous ? Ne savez vous pas que je suis indigne de cela ? » Au lieu de cela,
Moise se retourne vers le buisson et dit « Je suis-là » Cela peut sembler une réponse anodine
mais si nous y regardons de plus près nous réalisons que cela est bien plus significatif que cela
en a l’air. Cependant il est impossible de comprendre l’impact de cette affirmation tant que
nous n’avons pas la suite de la conversation.
En entendant la réponse de Moise, il semble que Dieu est satisfait. Ensuite Dieu lui
dit
Ne pars pas. Enlève tes chaussures car l’endroit où tu te tiens est sacré (EX 3 :5)

Pourquoi cet endroit est-il sacré ? La réponse évidente est que c’est parce qu’il s’agit
de l’endroit où Dieu s’est manifesté et s’est fait connaître au monde. La présence de Dieu est
révélée dans un buisson ordinaire sur un rocher escarpé. Et le fait que ce buisson brûle d’un
feu qui ne le consume pas, est certainement miraculeux. Cela fait certes, de ce moment
ordinaire, un moment assez extraordinaire.

Mais il y a une autre explication à la sacralisation de ce lieu.

Dieu comprend clairement Dieu. Voilà qui ne fait aucun doute puisque Dieu est Tout
Puissant et omniprésent. Par conséquent, puisque Dieu se sait être partout tout le temps,
pourquoi le Créateur décrèterait-il cet endroit en particulier sacré, simplement parce qu’un
certain homme y vit la présence de Dieu? Dieu n’a t’il pas le désir d’être vu et ressenti partout
et en chacun d’entre nous ? Selon Dieu, tous les endroits sont sacrés parce que Dieu est
partout. Cela signifie qu’il est fort peu probable que le Créateur décrète un endroit plus sacré
que les autres. Ce type de raisonnement est un raisonnement humain, mais Dieu ne verrait pas
les choses de cette façon pas parce qu’alors il limiterait ce qui n’a pas de limites.

La plus grande difficulté pour nous, êtres humains, est que nous sommes incapables
de voir ou de ressentir Dieu partout et en permanence : nos esprits ne peuvent tout simplement
pas concevoir cet infini. Mais le Divin, en revanche ne partage pas cette limitation. S’il en
allait ainsi, alors Dieu serait aussi restreint que nous, incapable de voir lui–même comme qui
il est vraiment, c’est à dire Lui-Même.

Et qu’en serait-il si lorsque Dieu demanda à Moise d’enlever ses chaussures, Dieu
était en train de parler de façon bien plus intime qu’il nous avait d’abord semblé ? Moise dit à

10
Dieu « Je suis là » ; C ‘est presque comme si Dieu était en train de sourire à Moise et lui disait
« ah ! bravo Moise, en effet Je Suis est là» cet endroit est sacré parce que c’est l’endroit où tu
as découvert toi-même qui tu es vraiment.

Peut-être vous dites-vous « un instant ! êtes vous en train de nous dire que Dieu
était content parce que Moise avait l’air de reconnaître qu’il ne faisait qu’Un avec son
Créateur »

La réponse est oui !

Pendant des milliers d’années on nous a fait croire des mensonges, et cela nous a
conduit à la suppression du Code de Moise partout dans le monde. On nous a fait croire que
nous étions faibles et vulnérables, et que nous ne pouvions vivre dans le meilleur des cas
qu’une médiocre existence sur la Terre. Si nous avons de la chance nous pouvons parvenir à
un certain confort, peut-être même parviendrons-nous à acheter quelques maisons et avoir un
grand compte en banque, mais rien de tout cela ne pourra jamais nous satisfaire réellement.
Notre but est de vivre et ensuite mourir en espérant avoir quelques moments de joie entre les
deux. Nous nous sommes imaginés dans une prison d’où nous ne pourrons jamais échapper, et
nous avons fini par nous convaincre que c’est notre véritable demeure.

Mais qu’en serait-il si la porte de la demeure n’avait jamais été fermée ? Qu’en
serait-il si le monde dans lequel nous vivons n’était rien d’autre qu’une projection de nos
pensées sur nous-mêmes et qu’en serait-il si Dieu n’avait pas partagé un seul instant cette
vision que nous avions de nous mêmes.

Si Dieu est Tout Puissant, s’il sait tout, et s’il est entièrement présent en chaque
instant, alors il est possible que le Créateur se réjouisse lorsque nous découvrons la Vérité ?

Ne répondez pas tout de suite. Votre réponse déterminera entièrement votre


expérience de vie et jusqu’à quel point vous êtes prêt à recevoir tout ce que Dieu a à nous
offrir, à quel point vous êtes ouvert aux miracles, et en définitive à pénétrer le Code de
Moise ;

Poursuivons la conversation entre Moise et Dieu. Dieu Dit à moise :

Je suis ici pour les délivrer [les israélites] du joug Egyptien, et pour les conduire hors de
cette terre vers une terre bonne…où le lait et le miel abondent. ( ex 3 ;8)

11
C’est une grande promesse que Dieu fait-là à Moise : offrir une voie de sortie de
l’Egypte vers un nouveau lieu où ils seront dans l’abondance et libres de vivre comme ils le
souhaitent. Encore une fois regardons la nature de Dieu de voyons si le reste d’entre nous
sommes inclus dans cette même promesse. Si Dieu est partout tout le temps alors il se pourrait
que ce décret n’ait pas été fait seulement à un individu ou à un groupe à l’exclusion du reste
d’entre nous. Serait-il possible que cette promesse ait été faite à chaque personne qui écoute,
c’est à dire, y compris à vous-même en cet instant ? Si vous voulez bien écouter et croire
alors vous découvrirez tout comme Moise que Dieu ne rompt jamais une promesse qu’il a
faite ; ainsi vous serez conduit à la même terre, où le lait et le miel coulent à flots – en
d’autres termes, l’endroit où vos rêves deviennent réalité.
Dieu est en train de dire à Moise qu’il va délivrer les Hébreux de l’esclavage et les
conduire vers une terre promise. Là-bas, nous est-il dit, Moise et ceux qui le suivent auront
tout ce dont ils auront besoin, et rien ne leur sera refusé. Pourquoi ? Parce qu’ils sont les
enfants du Créateur, dignes de toutes les bonnes choses et de toutes les bénédictions. La
plupart des générations qui nous ont précédées ont cru que c’était là un don fait uniquement
aux Israélites. Et selon cette croyance Dieu privilégie un groupe plutôt qu’un autre et c’est
pourquoi il offre au peuple élu, quelque chose que les autres ne peuvent pas recevoir.

Mais est-ce-là la vérité ? Dieu dit « je suis ici pour vous délivrer du joug Egyptien »
vers la terre des Canaaïtes, des Hittites et des Amorites, et des Périzzites, et les Hivites et les
Jébusites ». En d’autres termes, il y a déjà plein d’autres peuples là-bas. Peut-être que ces
gens n’ont jamais quitté la terre promise ou peut-être qu’ils ont su utiliser le Code pour arriver
là avant. Tout ce que nous savons est que Dieu les veut libres et que cela ne peut pas être
réservé à un seul groupe d’individus. La liberté est faite pour nous tous comme l’est la terre
qui déborde d’abondance.
Moise est quelqu’un comme nous tous. En présence d’un tel don, la plupart d’entre
nous tomberaient dans l’un des schèmes de l’ego qui a gouverné nos vies pendant très
longtemps : la peur.
Notre ego également connu pour être la part de nous qui se perçoit comme étant
séparée de Dieu et de tout le reste, croit que nous ne méritons rien, et surtout pas la réalisation
de nos rêves les plus grands. Un bon acronyme au terme d’ego serait Edging God Out (
Exclure Dieu dehors ) (1) [cet acronyme ne fonctionne pas en français, NdT ]. Comment
pouvons nous exclure la Force Créative de l’Univers tout entier et espérer encore avoir ce que

12
notre âme désire le plus. L’ego nous force à nous rétracter et « à nous protéger » nous
empêchant ainsi de comprendre l’immense pouvoir qui gît en nous. Tout comme Moise nous
répondons à Dieu :

Qui suis-je moi, pour aller voir Pharaon et mener les enfants d’Israël hors d’Egypte ? (
Exode 3 :11)

Dieu aurait pu lui répondre « qui est tu pour ne pas les conduire hors d’Egypte ? »
En général nous attendons des autres qu’ils fassent le travail, et cela nous fait oublier qu’il n’y
a en réalité personne d’autre. C’est vous que Dieu a choisi en cet instant pour recevoir tout ce
que vous désirez. Ainsi, vous êtes un exemple vivant du grand secret qui vous enrichira au
delà de ce que vous avez jamais imaginé.
Nous arrivons maintenant au point crucial de la question et de la réponse sur
lesquelles se fonde le Code de Moise. Dieu a confié une mission à Moise, une mission qui
semblait impossible. En fait Dieu dit également à Moise que le Pharaon ne l’écouterait jamais
et ne considèrerait pas une seconde sa demande, ce qui ne surprend pas le moins du monde
Moïse. Après tout ce sont les Israélites qui ont construit la moitié de l’Egypte. Sans leurs
travaux forcés, le Pharaon n’aurait jamais pu construire des temples aussi somptueux ou ses
splendides villes modernes. En un mot, sans le peuple de Moïse le Pharaon serait perdu, et il
n’allait pas prendre une telle perte à la légère. Moïse avait besoin d’une chose supplémentaire,
-quelque chose qu’il pourrait dire au Pharaon et à son peuple - qui convaincrait celui-ci que
sa volonté était celle d’un Dieu unique.

Et Moise de demander à Dieu, « quand j’irai voir les enfants d’Israël et que je leur dirai «
le Dieu de vos pères m’a envoyé à vous » et qu’ils me diront « quel est son nom ? » que leur dirai-
je ? » ( Ex 3 :13)

Un nom a énormément de pouvoir. Non seulement il permet d’ identifier les


personnes et de les distinguer les unes des autres, mais dans de nombreuses cultures il définit
qui ils sont- ainsi un nom contient l’essence même de l’individu. Lorsque Moise demande
quel nom il devra donner à son peuple de façon à ce qu’il soit sûr qu’il dit la vérité, il s’agit là
d’une très grande requête. Il devra s’agir d’un nom qui incite à la passion et à la dévotion ; il
doit également être digne du Créateur de tout ce qui est, la source unique de la vie dans

13
l’Univers tout entier. Quel genre de nom peut englober le pouvoir et la majesté d’un tel être,
tout en contenant la magie et le mystère que Dieu mérite ?

Et Dieu dit à Moise, « JE SUIS CE JE SUIS. Voilà ce que tu diras aux enfants d’Israël. JE
SUIS m’a envoyé à vous. » ( Ex 3 :14)

JE SUIS, l’a envoyé lui, Moise? rappelez-vous ce que Moise a dit à Dieu, quand il le
vit pour la première fois près du buisson ardant : Je suis là. Que moise l’ait réalisé ou non il
avait identifié le pouvoir de Dieu comme étant le sien, et Dieu était content de cela. En fait
lorsque Moise a partagé ce nom avec les Israélites et ensuite avec le Pharaon, des miracles
survinrent autour d’eux. Les choses les unes à la suite des autres, tout se mit à confirmer
l’idée que Moise avait dans sa tête : les Israélites seraient délivrés d’Egypte. En définitive, la
force de sa demande, unie au nom de Dieu était indéniable, et le Pharaon n’avait pas d’autre
choix que de céder. Les enfants de Dieu furent autorisés à partir retrouver la terre promise où
tous leurs rêves se réaliseraient.
Mais voici la question à laquelle il nous faut répondre : ayant été témoin du pouvoir
suprême qui leur avait été donné par Dieu à travers son nom, pourquoi les Israélites ont-ils
enfoui ce nom, ne l’utilisant que très rarement ? Pendant des siècles et des millénaires,
beaucoup d’entre nous ont cru que les êtres humains ne devaient jamais prononcer ce nom
donné à Moise. Il était interdit de le prononcer, et ainsi la magie qui y était contenue était
dérobée au monde…
Jusqu’à maintenant ! Vous allez apprendre à déverrouiller le Code de Moise ; ce
faisant tout ce que vous avez jamais désiré sera vôtre. Croyez-vous que cela soit possible ? Ou
demanderez-vous comme Moise davantage de preuves ?
Si c’est de preuves dont vous avez besoin vous allez être servis.

14
Chapitre deux

Un Don de Dieu

Etes –vous prêt à bénéficier de la même conversation avec Dieu que Moise ? Je
vous assure que c’est là la clef pour obtenir tout ce qui vous est réservé dans le monde. Vous
pensiez mériter le manque, la maladie, et finalement la mort. Pourquoi devriez vous vivre ces
choses- là si vous n’en voulez pas ?
Il se peut que ce concept-ci soit le plus difficile à admettre : c’est vous-même qui
êtes créé tout cela dans votre vie, y compris ce vous dessert.
Une fois que vous aurez assimilé cela, vous serez également en mesure d’accepter le
bonheur, l’abondance, et le parfait équilibre. Vous êtes ici pour jouir de tout cela ! C’est la
raison pour laquelle vous avez ouvert ce livre…plus rien ne pourra plus vous satisfaire
désormais.
Il est temps maintenant d’ouvrir ce portail d’acier qui vous a tenu à l’écart des désirs
de votre cœur. Le Code de Moise est sur le point d’être déverrouillé, mais vous devez être
averti d’une chose : Une fois que vous ouvrirez ce portail, vous ne pourrez plus jamais le
refermer. Vous en saurez bien trop, une fois que vous aurez pris connaissance de ce secret
vous ne pourrez plus retomber dans l’ignorance. A partir de maintenant vous réaliserez que
vous avez la clef pour tout ce dont vous rêvez. Si vous choisissez de ne pas profiter de ce don,
alors ce sera votre propre décision.
Soyez conscient aussi que cet outil est bien plus puissant que ce auquel votre mental
accès. Les mots peuvent sembler bien simples mais ils déverrouillent littéralement la source
d’énergie qui a créé tout ce que vous percevez. Vous avez été créé par Dieu et c’est pourquoi
vous possédez les qualités de Dieu tout comme vous possédez l’information génétique de vos
parents et ancêtres. Les scientifiques peuvent explorer l’ADN d’une personne et déterminer
qui sont ses enfants- et cette même idée peut-être appliquée à Dieu. Vous êtes sur le point
d’explorer un code qui a été verrouillé à l’intérieur de votre âme ; et ce faisant vous
découvrirez que vous êtes un enfant du Divin, qui possède le même pouvoir créateur.

Le monothéisme et le polythéisme

Lorsque Moise a demandé à Dieu son nom, il lui a été donné ce qui peut sembler de
prime abord un message crypté. Dieu ne lui a pas communiqué un nom normal mais une

15
affirmation qui indiquait une présence, transcendant ainsi les définitions ordinaires. Dieu a dit
JE SUIS CE JE SUIS, et ordonna ensuite à Moise de dire aux gens « JE SUIS m’a envoyé
vers vous ». Voilà qui semble résoudre la question qui nous occupe. Y- a t’il plusieurs dieux,
comme le croyaient les Egyptiens, ou seulement un Dieu fondateur de la foi Hébraïque ?
Ce n’était pas la première fois que de telles idées arrivaient en Egypte. De 1375 a
1358 avant Jésus-Christ, ce fut le règne du Pharaon Akhenaton qui rejeta les anciens dieux et
initia le culte monothéiste du fils de Dieu, Aton. Etant donné que l’on considère que Moise a
vécu de 1300 avant Jésus-Christ, il est clair que les Egyptiens avaient déjà vécu une tentative
d’instituer une société construite sur la croyance en un Dieu unique et suprême.
L’affirmation ou le nom JE SUIS CE JE SUIS dit aux Hébreux et aux Egyptiens que
dieu existe en effet et il y a un pouvoir inhérent à ce nom lorsqu’il est prononcé. Moise a
apparemment reçu encore davantage de pouvoir qu’Abraham, pourtant père de trois religions
monothéistes, en ce sens qu’il est conscient du nom de Dieu, alors qu’Abraham ne l’est pas.
Au chapitre six du livre de l’Exode, Dieu dit à Moise qu’Abraham n’a jamais reçu le nom du
créateur même si celui–ci lui est apparu. Grâce à ce nom Moise tient tête au plus puissant
souverain du Monde et l’oblige à relâcher chaque esclave Hébreu en Egypte. Qu’est ce qui a
obligé le Pharaon à commettre un tel acte ?

Les miracles !

En utilisant le nom de Dieu Moise est capable de :

 Transformer son bâton de marche en serpent


 Transformer le Nil en une rivière de sang
 Créer des invasions de grenouilles, de mouches, puces et d’autres choses
terribles
 Tuer chaque premier-né égyptien
 Ouvrir la Mer Rouge et détruire l’armée égyptienne qui les poursuivait

Cela est plus que suffisant pour faire une forte impression sur n’importe qui. A la
fin, Moise et les Hébreux poursuivent leur Destin, et retrouvent la Terre Promise
Et maintenant vous allez utiliser le nom de Dieu tout comme le fit Moise pour
réaliser vos rêves. Ce que vous êtes sur le point d’apprendre alignera votre pouvoir avec celui
de Dieu, vous conférant ainsi l’autorité pour attirer dans votre vie tout ce que vous désirez.
L’autorité est la clef, car sans votre autorité, les énergies cosmiques et élémentaires se

16
tiennent devant vous inactives. Cependant quand le nom et l’autorité de la Divinité les
ravivent, elles accourent à vous et s’affairent à votre commande, vous reconnaissant comme
étant le collaborateur de Dieu.

Exercice 1 Première leçon

Que souhaitez-vous voulez attirer dans votre vie ? Voilà le premier pas. Vous pouvez choisir
de commencer par quelque chose de petit ou par le plus grand désir de votre cœur. Cela ne
dépend que de vous étant donné que le Code de Moise ne reconnaît pas de niveaux de
difficulté. Il traite tout de la même façon – comme étant des extensions de Dieu, et c’est
pourquoi vous les méritez. Vous êtes également une extension de Dieu et c’est pourquoi il est
logique que ce que vous demandez vous soit attribué. Cela peut sembler à votre mental
rébarbatif, mais en pratiquant continuellement, vous saurez que c’est vrai.
Avez-vous choisi de vous focaliser sur l’abondance financière, sur un objet en particulier, ou
la relation parfaite ? Ecrivez cela sur une feuille et laissez là posée devant vous afin que vous
puissiez percevoir clairement votre but. Maintenant allez quelque part où vous pouvez vous
vous reposer et rester seul. Au début vous pratiquerez cet exercice seulement quelques
minutes, mais après quelque temps cela deviendra une habitude et vous en viendrez à l’utiliser
plusieurs fois par jour. Une fois que vous êtes seul et relaxé, respirez profondément.
Ouvrez vos yeux, regardez la feuille de papier et dites à voix haute : « JE SUIS CELA ».
Expirez en disant ces mots, et lorsque vous inspirez, continuez en disant « JE SUIS » Le son
sera différent parce que vous prononcez la seconde phrase sur l’inspire. Répétez cette
respiration et cette phrase circulaire en même temps que vous fixez ce que vous avez noté sur
la feuille. Il est important d’éprouver l’émotion que vous éprouveriez si vous aviez déjà ce
que vous demandez. Nous reprendrons cette explication un peu plus loin. Pour le moment
continuez à créer en vous l’émotion de votre but accompli, continuez à respirer et répétez
l’opération.
Permettez –moi de vous expliquer ce que vous êtes en train de faire. Lorsque vous expirez en
disant : « JE SUIS CELA » vous êtes en train de vous identifier à l’état ou à l’objet désiré.
Vous affirmez que vous êtes un avec la chose que vous demandez ; vous êtes contenu en elle,
et elle est contenue en vous. Autrement dit, vous étendez la définition de qui vous êtes et vous
amenez dans votre être quelque chose que vous croyez mériter.
Cette revendication –de ne faire qu’un avec l’objet désiré- est en réalité une affirmation vraie.
En fait vous n’êtes séparé de rien : vous êtes un aspect de la vie de Dieu qui englobe tout.
Vous êtes un avec Dieu, donc vous êtes un avec toutes les choses qui sont aussi Dieu.
Entendez-vous cela ? Peut-être que cela ne résonne pas dans votre esprit logique et
raisonnable, mais votre âme comprend cette affirmation parfaitement, et c’est pourquoi le
Code de Moise fonctionne. C’est comme si vous agissiez avec le savoir de votre âme plutôt
qu’avec celui de votre mental, lequel est confus dans ces perceptions. Il voit tout comme étant
séparé et seul , alors que votre âme voit tout comme étant intimement connecté à sa source.
Lorsque vous inspirez en disant « JE SUIS », imaginez que c’est la réponse que Dieu vous
fait, proclamant et acceptant ce que vous désirez attirer dans votre vie. Vous dites à Dieu « JE
SUIS CELA » et Dieu répond : « JE SUIS » Le nom de Dieu accourt désormais à toute allure
et vous apporte ce sur quoi vous êtes focalisé.
Soyez attentif à cette partie de l’explication. Si vous la comprenez malgré les limites de votre
esprit humain limité, vous réaliserez le pouvoir d’utiliser le nom de Dieu pour manifester vos
désirs. Lorsque vous dites « JE SUIS CELA » à Dieu, Dieu ne vous répond pas « Vous êtes ».
Le Créateur vous répond « JE SUIS ». Autrement dit, Dieu est en train de dire à travers

17
vous : « si vous le proclamez, je le proclame moi aussi, car nous sommes un ! » JE SUIS CE
JE SUIS, devient désormais une affirmation unique et non plus deux affirmations séparées.
C’est Dieu qui parle à Dieu et Dieu qui répond à Dieu. Et qu’est-ce que Dieu pourrait bien
s’accorder ? Tout !

Vous comprenez maintenant le premier cours du Code de Moise. Lorsque vous le


mettrez en pratique et que vous commencerez à expérimenter les résultats obtenus, vous aurez
une connaissance directe du pouvoir du nom de Dieu, tout comme l’avaient Moise et les
Israélites. Les miracles qui surviendront dans votre vie seront le reflet des plus grands
miracles que l’humanité ait jamais connus. Seront-ils aussi éclatants que le partage de la Mer
Rouge ? Evidemment parce que pour Dieu un petit miracle est égal à un miracle qui change le
monde. Il n’y a aucune différence parce que l’éternité n’est pas concernée par les concepts de
grand ou de petit- seul notre mental s’intéresse à cela, et le Code de Moise vous mène bien
loin de votre mental jusqu’à votre âme.
Comme je l’ai dit précédemment, il est important que vous ayez la sensation que ce
que vous demandez vous appartient déjà. Voilà l’un des aspects les plus importants du Code
de Moise. Dieu vous donne exactement ce que vous voulez dans votre vie. Malheureusement
nous demandons souvent des choses dont nous ne voulons pas, et elles nous sont données
parce que c’est ce que nous avons réellement demandé. Autrement dit, si vous ressentez
quelque chose comme n’étant pas à vous, ou que quelque chose est au-delà de votre portée,
vous ne le recevrez pas- le profond désir de votre cœur demeurera hors de votre portée.
L’Energie Divine coule dans la direction que vous désirez. Si vous ressentez que quelque
chose vous fait défaut, l’énergie répondra à cette sensation de manque. Si vous ressentez que
vous avez déjà ce que vous vous voulez, alors Dieu répondra en accord avec ce que vous
éprouvez.
Vos émotions sont les chauffeurs du volant qui guide la barque de votre vie vers
votre plus haut désir, réglant le cours de votre destinée vers la réalisation de vos rêves les plus
grands.

Exercice 2 : Attirer ce que vous voulez

Faites une liste des choses que vous voulez vous attirer dans votre vie. Scannez ensuite cette
liste et choissiez celle qui exalte le plus votre esprit. Qu’est-ce qui suscite le plus d’
enthousiasme? Qu’est- ce qui vous inspire le plus et vous appelle à mettre en pratique le Code
de Moise. Cela sera votre première tentative pour utiliser cette technologie sacrée alors une
fois que vous êtes prêt, trouvez un endroit calme où vous pouvez être seul. Relaxez-vous et
mettez vous à l’aise.

18
Imaginez que vous êtes assis dans un cinéma et que vous voyez votre vie en film. Vous
regardez une scène de votre futur, lorsque vous avez déjà réussi à attirer ce que vous avez
choisi dans votre liste. Visualisez la scène dans ses moindres détails. Etes-vous en compagnie
d’autres personnes ? Que disent t-elles ? Ecoutez les conversations et prêtez attention à leur
moindres détails. Efforcez-vous d’être le plus réaliste possible.
Maintenant prenez une grande inspiration et imaginez que vous venez d’entrer dans l’une de
ces scènes. Vous ne la regardez plus, mais vous la vivez, avec toutes les émotions qui en
surgissent. Si vous voulez attirer la relation parfaite, visualisez-vous avec votre âme sœur
éprouvant intensément l’amour et la gratitude. Investissez-vous dans la scène en question.
Mettez toute votre énergie, à éprouver les émotions dues à l’attraction de cette chose désirée.
Tandis que vous continuez à vivre cette scène, mettez en pratique le Code de Moise. Lorsque
vous expirez dites à voix haute « JE SUIS CELA » en étant persuadé que vous êtes déjà
devenu ce que vous vouliez être. Puis, prenez une grande inspiration en disant « JE SUIS » et
sachez que Dieu l’a proclamé par vous, et comme étant vous. Maintenez cette vision, en vous
laissant pénétrer de l’énergie de ce chant et de cet instant. Permettez à l’émotion due au fait
d’avoir réussi à attirer cela de grandir en vous, et d’emplir complètement votre cœur d’amour.
Lorsque vous sentez que vous avez terminé, prenez une grande inspiration et gardez vos yeux
fermés. Permettez à l’énergie de se fondre en votre âme lorsque vous vous relaxez. Le plus
important est d’éprouver de la gratitude parce que vous avez réussi à vous attirer ce sur quoi
vous aviez placé l’intention de votre cœur. Notez bien que j’ai moi-même considéré que cela
vous était déjà arrivé. Voilà ce que vous devez faire vous aussi. – tirer l’énergie du futur
jusqu’au moment présent.
Vous avez fait tout ce qu’il fallait. Votre énergie et votre sentiment d’appréciation sont les
seuls ingrédients nécessaires. A présent qu’ils sont réunis le Code de Moise est tout entier à
l’intérieur de vous.

19
Chapitre Trois

Ramsès le Grand

Comment Moise qui était déjà un vieillard oublié a t’il pu affronter l’homme le plus
puissant du monde et l’obliger à libérer les Hébreux esclaves en Egypte ? Y a t’il des
différences entre la force du Pharaon et l’Energie Divine que Moise a été capable de générer
en utilisant le nom de Dieu ?
Souvenons-nous que Moise – un membre respecté de la famille Royale d’Egypte- a
été obligé de s’exiler et de garder des moutons pendant quarante ans. S’il avait environ une
vingtaine d’années lorsqu’il fut banni, il avait donc bien la soixantaine au moment de sa
rencontre avec le buisson ardant. A notre époque, la soixantaine est un âge courant mais à
l’époque de Moise atteindre cet âge était quasiment inespéré. Il faut également prendre en
considération que les soixante ans de Moise équivaudraient aujourd’hui à quatre vingt dix
ans- et que Moise était un vieillard sans influence ni une quelconque forme de pouvoir
d’action.
D’autre part le Pharaon possédait le pouvoir le plus absolu du monde connu. Il est
bien difficile d’imaginer ce que c’était que de gouverner un pays comme l’Egypte à cette
époque, mais il suffit de se rappeler de sa suprématie incontestée. La plupart des chefs
d’œuvres d’architecture de l’histoire sont reconnus comme étant de l’époque de Ramsès II et
celui-ci était le Roi des Rois.
Examinons de plus près cet important personnage.
Ramsès II ou (Ramsès le Grand) est souvent considéré comme le plus grand
souverain de l’Egypte. C’est lui qui a fait construire les temples et les villes les plus
sophistiquées, tout en conduisant ses armées vers des victoires extraordinaires, élevant
l’empire Egyptien au rang de première puissance mondiale. Il est né environ en 1302 avant
Jésus Christ et a probablement accédé au pouvoir lorsqu’il avait vingt ans, gouvernant ainsi de
1279 à 1213, à savoir soixante six ans et deux mois. D’aucuns pensent qu’il aurait vécu
quatre-vingt dix neuf ans mais il est plus probable qu’il soit mort vers quatre vingt dix ou
quatre vingt et onze ans. Cela signifie que Ramsès connaissait probablement Moise lorsque
celui-ci vivait encore dans la famille Royale, quoiqu’on ne sache pas à proprement parler si
celui-ci connaissait ou non les racines israélites de Moise.

20
Ramsès le grand a accompli de grandes choses au cours de sa vie et trois mille ans
plus tard il est toujours considéré comme l’un des plus grands souverains que l’Egypte ait
connu. Ses préoccupations avant la bataille de Kadesh (guerre qui conduit aboutit à asseoir
davantage encore son autorité) était de faire construire des temples, des monuments et des
villes. Il construisit la ville de Pi-Ramesse dans le Delta du Nil, qui devint sa nouvelle capitale
et son quartier général lors de la guerre contre les Hittites. La ville qui était établie pour
honorer son éminence était située sur les vestiges d’Avais, la capitale des Hyksos. C’est
également là-bas que le temple de Seth était Situé. Pi Ramesse était une ville sacrée pour
Ramsès car c’est là que Ramsès recevait l’énergie des divinités Seth, Horus, Ra et Amon ; et
de son père Seti.
Ainsi Ramsès était –il investi du pouvoir des dieux, qualité qui souleva certainement
l’intérêt et le mépris des Israélites à cause de la religion monothéiste qui était la leur. Mais en
dépit de cela le roi avait atteint un statut divin et il était l’essence même de l’autorité et de la
puissance.
Il est facile d’imaginer ce que Ramsès a dû penser lorsque Moise pénétra son Palais
Royal la toute première fois. L’a t’il reconnu ?- En gardait-il de vieux souvenirs d’ enfance ?
Se souvenait-il de la tombée en disgrâce de Moise et de sa fuite vers un endroit sûr d’où on
n’entendrait plus jamais parler de lui ; au moins jusqu’à ce moment-là. Tout ce que nous
savons de façon certaine c’est que Moise n’était nullement impressionné, car il savait de façon
sûre qui lui avait commandé de se rendre là-bas. Il est fort probable que Moise soit arrivé là-
bas en tenue de berger, alors que Ramsès était en tenue de dieu. Moise était là pour défendre
les Israélites, mais ils étaient des esclaves dont l’unique importance résidait en la force de leur
dos. Le Pharaon représentait tout ce qui était civilisé et bon dans le monde- il incarnait à la
fois la puissance et l’autorité. A première vue, il semblait bien que Moise n’avait aucune
chance.
Mais ce n’est pas ainsi que les choses se sont déroulées.
Il est fort probable que Moise ait été aussi peu sûr de lui que Ramsès était sûr de lui.
Il se peut qu’au moment où il entra habillé en berger pour affronter le Pharaon, il se soit
demandé non seulement si le rêve de liberté de son peuple n’allait pas être écrasé sur le
champ, mais aussi si sa propre vie n’allait pas s’arrêter là. Sa fuite d’Egypte lui avait assuré la
sécurité pendant de nombreuses années mais plusieurs décennies plus tard, Dieu l’avait investi
d’une mission : retourner en Egypte pour transformer le cours des choses. La majesté de
Pharaon pouvait faire penser que la simplicité volontaire de Moise était à la fois bien naïve et
beaucoup trop peu sophistiquée, ce qui l’aurait desservi.

21
Mais il y a un autre scénario possible. Le fait que Moise décide de suivre les
instructions Divines pouvait signifier également qu’il était certain de son ultime victoire. Dieu
lui dit qu’utiliser le Nom Sacré lui confèrerait à la fois autorité et pouvoir, et Moise en était
convaincu.
Se peut-il que Moise ait testé le Code avant d’entreprendre son voyage ? Si tel était
le cas, et qu’il avait vu par lui même la force créative inhérente à un tel nom, alors il se serait
tenu devant Ramsès en étant sûr de sa puissance et de sa force.
Comment le Pharaon aurait-il réagit face à une telle assurance ? Le fait que Moise
n’ait pas immédiatement été puni ou mis à mort atteste du fait que Ramsès choisit de se laisser
distraire un instant. Il se peut que Ramsès ait été curieux de voir à quel point ses ordres
semblaient avoir échappé à Moise. Ramsès s’attendait certainement à remettre à leur place
Moise et les Hébreux une fois sa curiosité satisfaite.
Moise commença par demander à Ramsès d’accorder aux Hébreux quelques jours de
congé qui leur permettraient d’aller dans le désert pendant trois jours pour faire des sacrifices
en l’honneur de Dieu. Ramsès fut certainement ébahi par cette requête et il fit tout le
contraire. Jusqu’à ce moment là les Egyptiens fournissaient aux Israélites suffisamment de
paille pour fabriquer les briques pour la construction. Ramsès en vue de montrer à Moise qui
commandait vraiment, les força à ramasser eux-mêmes la paille ce qui leur donnait le double
de travail.
Mais Moise revenait à la charge, et insistait sur le fait que les désirs de Dieu seraient
exaucés. Le temps était donc venu de prouver, une fois pour toutes, que le commandement de
Pharaon et la volonté de Dieu étaient arrivés à un point de collision… et que le Roi allait
perdre.
S’il s’agissait d’un Western, nous en serions rendus au moment crucial. Moise avait
testé les techniques de manifestation, et avait ainsi appris comment transformer ses objets en
serpents et l’eau en sang, ainsi que d’autres manifestations étranges de ce pouvoir. Mais cela
arrivait à une époque où la magie et les magiciens était monnaie courante, particulièrement
pour un souverain de la carrure d’un Ramsès. Lorsqu’il se tint en face du Pharaon, Ramsès
jeta son bâton à terre et celui-ci commença à bouger. Le magicien de Pharaon opéra la même
transformation mais Moise eut le dessus. Le serpent qui représentait l’envoyé de Dieu mangea
le serpent du Pharaon et le combat fut ainsi remporté par Moise.
Même si les magiciens du Pharaon furent capables d’accomplir certains des
miracles de Moise, il était clair qu’ils n’étaient pas en train de gagner la partie. Une série de

22
plaies descendirent sur l’Egypte apparemment causées par le fait que Moise utilisait le nom de
Dieu.
Comme il est dit dans le livre de l’ Exode, les événements miraculeux incluaient les
plaies suivantes :

 Les rivières et les autres sources d’eau se transformèrent en sang (7 :14-25)


 Les grenouilles (7 : 26- 8 : 15)
 Les poux (8 :16-19)
 Les mouches, les animaux sauvages ou les scarabées (8 :20-32)
 Les ulcères ( 9 : 30-12)
 La grêle mélangée au feu (9 :13-35)
 Les sauterelles (10 : 1-20)
 Les ténèbres (10 : 21-29)

Petit à petit, Ramsès réalisa qu’il était en face d’un pouvoir qui lui échappait. Il
consentit même à un moment donné aux trois jours de congé des Hébreux, mais seulement si
Moise arrêtait la plaie des grenouilles. Lorsque toutes les grenouilles moururent soudainement
laissant derrière eux une atroce puanteur dans la région, le Pharaon se mit tellement en colère
qu’il revint sur sa promesse. Cela mena à la plus terrible de toutes les plaies. Le premier
enfant mâle né de chaque famille égyptienne, mourut de façon inexpliquée.
A mesure que nous évoquons ce dernier coup qui finit par avoir raison de la
détermination du Pharaon, il nous faut répondre à une importante question. Après tout le Dieu
présenté ici et dans la majeure partie des Livres de l’Ancien Testament, est différent de celui
décrit par le Christ et par d’autres grands prophètes. Dans cette histoire-ci, Moise est investi
de grande et vaste énergie inhérente au nom de Dieu et celle-ci est utilisée sans merci sur la
population Egyptienne, allant même jusqu’au meurtre.

Le Dieu de l’Ancien Testament

Nous pouvons nous demander si l’histoire qui s’est propagée –celle qui rend compte
de la victoire de Moise et des Israélites- est complètement exacte ou si elle a été embellie
pendant 3 000 de façon à prouver que les Israélites sont le peuple élu de Dieu. Le Dieu
présent dans le livre de l’Exode est jaloux et vindicatif, rapide dans ses réactions quand le
bénéficiaire élu est ignoré. Cela ne reflète aucunement la vision moderne d’un Dieu d’amour
inconditionnel. Il m’est arrivé moi aussi de mélanger ces deux Dieux différents, faisant d’une
part le portrait d’un Dieu compatissant et altruiste, et d’autre part m’appuyant sur le concept
plus ancien d’un être suprême qui désire être obéit à tout prix.
Alors laquelle de ces deux descriptions est la plus fiable ?

23
Il nous est impossible de savoir de façon certaine laquelle de ces deux histoires est le
plus en accord avec les faits historiques. Les universitaires et les théologiens se sont penchés
sur la question pendant des années, et comme je ne prétends être ni universitaire, ni
théologien, je laisse ce débat à ce dont c’est le métier. Ce qui nous occupe ici est quelque
chose de bien plus significatif : oublions la question de l’exactitude historique : que nous
enseigne t’elle aujourd’hui sur nous-mêmes ?
La leçon, selon moi est de réaliser le fait que nous sommes un avec le Divin, chose
qui a été déjà été réalisée (au moins à un moment donné) par Moise et les Israélites grâce à
l’utilisation de ce Nom Sacré. Nous commençons tout juste à comprendre que ce nom contient
des mystères qui nous ont échappé jusqu’à aujourd’hui (dans l’appendice, vous trouverez un
article écrit par Jonathan Goldman, qui révèle une découverte sidérante, sur les propriétés
mathématiques et vibratoires du nom de Dieu). Ces mystères indiquent qu’il y a une intention
puissante derrière le Nom Sacré et même dans la façon dont l’histoire de Moise a été
présentée.
La plupart d’entre nous sommes également conscients que les cinq premiers livres
de la Bible Hébraïque, la Torah, contiennent des messages et des propriétés qui n’ont été
découvertes qu’au moment où de complexes programmes d’ordinateurs ont été utilisés pour
desceller les codes. Le Code de la Bible, de Michael Drosnin est un livre qui impressionna le
monde entier lorsqu’il révéla que le texte dans la Torah prophétisait l’assassinat du premier
ministre Yitzhak Rabin. Apparemment, on avait mis en garde Rabin contre l’événement fatal
en question, mais il décida d’ignorer l’avertissement, ce qui lui coûta la vie.
Isaac Newton était également un grand exégète de la Bible ; il croyait fermement
que la Bible était un « cryptogramme fait par l’Etre Tout Puissant […] une énigme de
l’Entendement Divin, énigme du passé et des événements futurs préalablement coordonnés [
…] cette prophétie s’appelle la Révélation, en référence à l’Ecriture de la Vérité, que Daniel
fut prié de fermer et sceller, jusqu’au dernier moment[…]et jusqu’à l’arrivée de ce moment
l’agneau est en train d’ouvrir les sceaux. »
Disons simplement que les mystères de la Torah sont tellement vastes qu’il n’est pas
étonnant que nous soyons encore en train de découvrir les énigmes qui y sont contenues. Mais
pourquoi le Code de Moise a t’il été tellement étudié ?
Le Livre de l’Exode, le second livre de la Torah, décrit la méthode par laquelle les
Israélites furent libérés d’Egypte et menés vers la terre promise. Cela fut accompli par la
création de miracles que Moise produisit en utilisant la terme : JE SUIS CE JE SUIS, ou en

24
hébreu AHSH ASR AHYH. Le fait que la plupart des Juifs orthodoxes aient choisi de mettre
le Nom Sacré de côté, ou de ne l’utiliser qu’au temple, signifie que sa véritable fonction a été
oubliée et que sa prononciation originelle a été perdue.
Pendant ce temps, deux autres religions – le Christianisme et l’Islam- sont nées de la
racine originelle d’Abraham, mais à ce moment-là on ne prêtait déjà plus d’attention au nom,
du moins telle était l’intention.
Mais il y a quelqu’un qui ne l’oublia pas…

Jésus-Christ !

Dans le livre de Jean 8:58, Jésus dit « … avant Abraham il y avait « JE SUIS »
En utilisant les mots Je suis Jésus déclare qu’il est un avec Dieu, ce qui apparaît
évident dans le prochain vers rapporté par les scribes concernant la réaction des Pharisiens :
« ensuite ils prirent des pierres et les lui lancèrent ».
Jésus se contenta pas de dire simplement ce Nom- il le proclama. Pour les scribes et
les Pharisiens c’était-là le pire des blasphème, car la vision qu’ils avaient de Dieu était celle
d’un être inapprochable et au delà de toute connexion humaine. Lorsque Jésus arriva et dit en
définitive « JE SUIS Dieu » ils lui répondirent de la manière la plus violente qui soit.
Et pourtant voilà l’essence du Code de Moise : réaliser que nous sommes tous un
avec Dieu, et une fois cela réalisé, agir avec le pouvoir et la passion de Dieu dans le monde.
Lorsque Jésus fit cela des miracles suivirent partout où il alla. Il était l’incarnation du nom de
Dieu, et ce même jusque dans sa mort.
Depuis notre perspective, voilà l’objectif ultime et le plus élevé du Code de Moise :
réaliser notre nature éternelle et transcender la mort d’une manière semblable. Jésus dit :

En vérité, en vérité je vous le dis, celui qui croit en moi, les choses que je fais il les fera
aussi ; et des choses plus grandes encore que celles-ci. ( Jean 14 : 12)

Si cela est vrai, alors la capacité de faire des miracles sommeille en chacun de nous.
Dans Un cours en miracles, texte spirituel moderne il est dit que les miracles sont naturels, et
qu’ils indiquent l’alignement entre Dieu et notre conscience. Ce texte affirme par ailleurs
qu’il n’y a pas d’ordre de difficulté en ce qui concerne les miracles. Par exemple, créer une
place de parking dans un parking plein opère selon les mêmes règles que de faire ressusciter
quelqu’un d’entre les morts. L’alignement avec notre Source- également connue comme
Dieu- est la clef, et une fois que nous parvenons à cela, tout devient possible.

25
Faire appel au nom de Dieu nous unit à la source de pouvoir qui nous permet de
créer des miracles. Cela agit comme un pont entre ce monde-ci et le Paradis, attirant dans nos
vies tout ce dont nous avons besoin pour être heureux et parfaitement réalisés.
Aujourd’hui nous vivons dans un monde où nous sommes à l’abri de la lapidation à
mort si nous utilisons cette Energie Divine ; en fait il n’y a aucune raison pour que nous nous
retenions davantage ! Des milliers d’années se sont écoulées depuis que nous avons reçu ce
don, mais il est plus nécessaire maintenant que jamais.

Exercice 3 : dépasser ses limitations

Lorsque Moise se tenait devant le Pharaon, il avait une parfaite confiance dans le rôle
qui lui avait été assigné par Dieu, mais en raison d’un problème d’élocution, il était incapable
de lui parler sans l’aide d’un ami.
Tout comme Moise nous avons tous nos propres points faibles qui nous enlèvent
notre confiance en soi. Il se peut que vous ayez vécu une enfance difficile ou que vous ayez
une quelconque faiblesse physique.
Commencez par écrire une liste de facteurs qui peuvent vous empêcher d’obtenir
votre souhait le plus cher. Laissez de la place en dessous de chacun d’entre eux pour la
seconde partie de l’exercice.
Une fois que vous avez fini votre liste de limitations soumettons-les au Code de
Moise : remettons-les à Dieu pour être pouvoir être utilisés tout comme Dieu utilisa Moise.
Relisez toute votre liste, et prenez une profonde inspiration. Comment Dieu utiliserait-il cela
pour apporter de l’amour dans ce monde ? Par exemple, si vous avez écrit « mes parents sont
tous les deux alcooliques » sur la ligne suivante écrivez « cette expérience me donne de la
compassion pour cohabiter avec d’autres personnes ayant un comportement de dépendance
aux drogues ». Ensuite réduisez la phrase à un mot qui résume l’intention et le caractère
positifs. Dans notre exemple ce serait la compassion : avoir des parents souffrant d’alcoolisme
vous a donné la compassion dont vous avez besoin pour aider les autres. Choisissez un ou
deux de ces mots lorsque vous parcourez la liste et écrivez les sur une feuille de papier de
façon à ce qu’ils puissent être facilement lus.
A présent retournons au Code de Moise. Lorsque vous regardez l’un de ce mots – un
de ceux qui reflètent le don que vous avez reçu de cette soi-disant limitation- commencez
votre chant. Si votre mot est compassion expirez en disant « JE SUIS CELA » en éprouvant
que votre cœur s’emplit d’empathie, d’amour et de gentillesse. Puis inspirez en disant « JE
SUIS » en sachant que Dieu a proclamé cette qualité en même temps que vous comme étant
vous. Restez en conscience et continuez le chant jusqu’à ce que vous vous sentiez revivre par
cette nouvelle disposition de votre esprit, et que vous réalisiez que vous pouvez utiliser ce
don chaque fois que vous le désirerez tout comme Moise, qui utilisa le Code pour découvrir
son don et dépasser ses propres limitations-.

26
Chapitre quatre

Une conversation avec Dieu

Mon mentor et ami le plus important de ces dix dernières années est l’auteur et
scientifique Gregg Braden. Lorsque nous nous sommes rencontrés la première fois en 1998,
nous avons tous les deux décidé avec Doreen Virtue de nous lancer dans une Grande
Expérience consistant à voir si un groupe important d’individus particulièrement concentrés
pouvait influer sur les événements mondiaux, par l’usage d’une prière sous forme d’
affirmation.
Nous nous sommes fixés un but très simple : choisir un lieu spécifique dans le
monde où la coopération et la compassion faisaient cruellement défaut et projeter le sentiment
suivant : « la paix prévaut désormais ». Nous avons dirigé cette expérience vers l’Iraq, Israël
et ailleurs et nous sommes convaincus que ce type de prière est sans doute la force la plus
puissante de l’Univers.
Voici une expérience de ce genre. En 1999 les Etats-Unis et ses alliés étaient sur le
point de déclarer la guerre à l’Iraq. Saddam Hussein avait écarté les inspecteurs de l’ONU et il
ne semblait y avoir aucun moyen d’éviter un conflit international. Gregg, Doreen et moi
avons annoncé lors d’une conférence en Floride le 13 novembre, une méditation mondiale,
pour prier pour la paix dans cette dangereuse situation de non-retour.
Nous avons envoyé des emails d’information aux groupes de personnes connectées
et au moment venu, des milliers de personnes de partout dans le monde se joignirent à nous.
Nous étions tous ensemble sur scène, conduisant la prière qui était diffusée sur le net, et nous
pouvions en ressentir l’énergie. Je me souviens d’avoir eu la sensation que la paix pleuvait
mais il fallut attendre jusqu’au matin suivant pour réaliser à quel point les effets de notre
prière avaient été puissants en Iraq.
Selon le journal du matin, le Président Clinton avait décidé de commencer à lancer
les bombes l’après-midi où nous avons débuté la prière ; en fait, les avions de guerre avaient
déjà été mis en place et n’attendaient plus que les ordres pour commencer. Mais ils ont
attendu très longtemps et les pilotes se sont demandés les raisons de ce retard. Puis, au grand
étonnement de tous ceux qui étaient impliqués dans cette affaire, le Président Clinton ordonna
aux avions de retourner à leurs bateaux. Quelques instants plus tard, comme si l’on avait
reconsidéré l’ordre, les avions furent renvoyés à leur position initiale. Une fois de plus

27
personne ne donna le « feu vert » pour lancer les bombes, et les avions durent faire demi-tour
avec leurs armes. Il avait été donné un ordre de retrait, mais personne ne savait vraiment
pourquoi.
Cela vous étonne t’il de savoir que cela est arrivé au moment même où des milliers
de personnes se concentraient sur la paix dans cette région ? Si ce n’est pas le cas, alors cela
signifie que vous avez déjà foi en le pouvoir de cet outil, pour faire advenir tout ce que vous
désirez, y compris la paix. Ce qu’il nous a été possible de faire à un niveau international, vous
pouvez l’accomplir vous même, dans votre propre vie.

Une mission impossible

Mettons-nous à la place de Moise, un vieux berger dont les jours de gloire étaient
bien révolus lorsque Dieu lui a demandé d’aller voir l’homme le plus puissant du monde pour
qu’il relâche la partie la plus conséquente de sa main d’oeuvre. Le mot impossible semble un
euphémisme, et pourtant Moise n’a pratiquement pas hésité. Il se mit à entreprendre
immédiatement son voyage vers le Pharaon , et lui fit sa requête, tout en sachant parfaitement
quelle serait la réponse du Pharaon. Mais cela ne le désarçonna nullement, car il détenait un
secret qui échappait au Pharaon- un secret bien plus puissant qu’une armée entière. Il fallut un
certain temps au Pharaon pour en être convaincu, mais quand il réalisa que ni lui, ni ses
puissants magiciens ne pouvaient comparer leur pouvoir à celui que détenait Moise, il ouvrit
ses portes et laissa les Israélites quitter l’Egypte.
A présent, vous possédez le même secret que Moise- le Nom Sacré de Dieu. Une
fois que vous aurez appris comment utiliser cette incroyable énergie dans votre vie, vous
aurez accès à ce que les grands esprits de l’histoire comprenaient : le pouvoir de Dieu est en
vous, et grâce à lui vous pouvez accomplir tout ce que vous voulez. En fait, vous l’avez
toujours utilisé, sans en avoir conscience. Désormais, vous pouvez l’utiliser pour créer le bien
pour vous-même et pour votre entourage.
Dans son livre, Le Code de Dieu, Gregg Braden, démontre que le nom de Dieu est
littéralement gravé dans chaque corps humain. D’après les recherches de Gregg Braden, les
éléments de base de l’ADN – hydrogène, nitrogène, oxygène, et carbone- se traduisent
littéralement dans les lettres spécifiques de l’alphabet hébreu (YHVG) qui se traduisent à leur
tour en un autre nom de Dieu. Selon Gregg Braden, lorsque une fois que nous aurons réalisé
que la signature de Dieu est transportée dans chacune des cellules de chaque personne de la

28
Terre, l’humanité aura la preuve qu’elle doit vaincre le mal par le bien. Alors, dans un
moindre délai nous parviendrons à réaliser le plus grand désir de l’humanité : la paix.

« Au delà du fait que nous soyons des Chrétiens, Musulmans, Hindous, Bouddhistes,
Shintoïstes, Indiens d’Amérique, Aborigènes, Blancs, Noirs, Rouges ou Jaunes ; au delà du
fait que nous soyons que des hommes, des femmes, des enfants, le message est toujours que
nous sommes des êtres humains. Comme tels, nous partageons les mêmes ancêtres, et nous
existons comme enfants d’un même Créateur. Dans les moments où nous doutons de cette
vérité unique et immuable, il nous faut simplement regarder les cellules de notre corps pour
nous en rappeler. Tel est le pouvoir du message de nos cellules. »
Gregg Braden

Le code de Moise est dans nos corps, et dans nos esprits. Chacune de nos cellules
chante le même chant, le chant de la création, et chacun de nos cœurs bat au rythme de cette
même mélodie. C’est une énergie qui transcende tout ce que nos corps peuvent comprendre et
qui nous unit aux forces élémentaires qui échappent à l’intellect. Les universitaires les plus
érudits ne pourront jamais saisir la complexité de ce secret, et pourtant le plus innocent
d’entre nous est déjà en résonance avec ce secret. Voilà qui nous sommes, et lorsque nous
descellons ce Code, en réalité nous déverrouillons la partie la plus profonde de notre être.
Alors comment nous connecter au Code de Moise qui réside en chacun de nous ?

Si le nom de Dieu est à l’intérieur de chacune de nos ADN, cela signifie que c’est le
fondement de nos vies. Le nom de Dieu, alors crée un schéma qui résonne lorsque nous
l’activons et s’aligne avec tout ce que nous désirons, peu importe que ce soit grand ou petit.
Comme je l’ai dit plus haut, il est dit dans Un cours de miracles qu’il n’y a pas de degré de
difficulté lorsque l’on crée des miracles. En d’autres termes, un grand miracle n’est pas plus
difficile à créer qu’un petit miracle, parce qu’ils opèrent selon les mêmes lois. Une fois que
nous comprenons ces lois et que nous les appliquons, des événements fabuleux arriveront par
eux-mêmes.
Cela signifie qu’il n’y aucune de limite à ce que vous pouvez construire ! Peu
importe l’abondance que vous visualisiez, à quel point vous voulez être heureux, quel genre
de voiture vous voulez conduire, dans quel style de maison vous souhaitez vivre, ou quel
genre de relation vous voulez vivre… si vous comprenez et appliquez le Code de Moise,
atteindre vos objectifs, ne sera pas plus difficile qu’obtenir 20$.

29
En définitive, desceller le Code de Moise signifie entrer dans la même conversation
que Moise eut avec Dieu. En réalité nous sommes impliqués dans ce genre de dialogue à
chaque instant de nos vies. Parfois nous appelons cela prière, mais pour la plupart d’entre
nous, notre conception de la prière est très limitée. En réalité, cependant, chaque pensée est
une prière qui crée une attraction magnétique, attirant tout et n’importe quoi dans nos vies.
Malheureusement nous avons tendance à concevoir la prière comme une demande
de chose voulue, fondée sur un besoin ou sur un manque. Si nous prions et ne recevons pas ce
que nous voulons alors nos prières deviennent parfois des prières autoritaires.

La Bicyclette Rouge

Un jeune garçon avait entendu dire que l’utilisation de la prière était efficace pour
obtenir ce que l’on désire. Ses parents lui avaient dit que s’il demandait à Jésus ce qu’il
voulait avec suffisamment de conviction, Jésus le lui donnerait. Cette nuit-là le jeune garçon
s’agenouilla au bord de son lit pour prier.
« Cher Jésus, je veux vraiment une nouvelle bicyclette rouge. Ma mère m’a dit que
si je priais suffisamment fort tu me la donnerais. S’il te plaît donne moi une nouvelle
bicyclette. »
Le matin suivant, il se réveilla et vit qu’il n’y avait pas de vélo. La nuit venue, il
s’agenouilla à nouveau pour prier.
« Cher Jésus, je veux vraiment un nouveau vélo, et je crois fermement que tu me le
donneras, si je prie très fort. S’il te plait donne moi un nouveau vélo ! »
Le lendemain matin, une fois de plus il n’y avait toujours pas de vélo.
Le garçon faisait ses dernières préparations pour l’école, lorsqu’il passa devant un
rideau où se tenait la statue de la Sainte Vierge. Il trouva un bout de corde, prit la statue
derrière le rideau et l’enveloppa de corde. Puis il la mit dans son sac à dos. Lorsqu’il arriva à
l’école il ouvrit son casier, plaça la statue dedans et verrouilla la porte.
Cette nuit là avant de rentrer dans son lit, le garçon s’agenouilla à nouveau pour
prier.
«Cher Jésus, si tu veux revoir ta mère un jour… »

Le problème c’est qu’à ce moment-là la prière ne peut plus fonctionner, nous


sommes dans la réclamation : si je ne parviens pas à parler à Dieu de façon à obtenir de Lui ce
que je veux, peut être puis-je le forcer à la faire.

30
Le Code de Moise ne fonctionne pas lorsque vous demandez ce que vous voulez,
mais plutôt lorsque vous ressentez et savez que vous avez déjà ce que vous cherchez. Alors la
chose que vous cherchez vient immédiatement à vous parce que l’Univers ne connaît pas le
manque. Il ne connaît que l’abondance et ce, parce que Dieu ne fait que donner ou accroître.
Même si la tâche que Dieu a demandé à Moise d’accomplir pouvait sembler
totalement impossible à accomplir d’un point de vue rationnel, Moise alla néanmoins de
l’avant et transforma le monde. Si nous entrons dans la même conversation avec Dieu, en
ayant la certitude que chacune des choses que nous demandons nous est donnée, alors nous
ferons pareil que Moise. La question n’est pas de savoir si cela nous est offert ou non ; mais
plutôt si nous sommes suffisamment ouverts pour pouvoir la recevoir.
Le problème c’est que nos conversations avec Dieu sont généralement à sens unique,
non pas parce que Dieu ne nous répond pas, mais parce que généralement nous n’écoutons
pas la réponse. Dieu nous répond en nous donnant ce que nous lui demandons. C’est aussi
simple que cela.
Jésus dit « demandez et vous recevrez ». Pensez-vous que ce sont là simplement de
jolis mots auxquels il ne croyait pas vraiment ? qu’en serait-il si Jésus pensait chacun de ces
mots ? Qu’en serait-il s’il s’agissait là d’une Loi qui fonctionne à tous les coups, que vous en
soyez conscient ou non ?
Songez-y un instant. Dieu vous donne tout ce que vous demandez, toujours. Cela
peut devenir assez effrayant si vous êtes entouré de choses dont vous ne voulez pas. Mais
savez-vous savez quoi ? il n’y a pas de « non-vouloirs » dans votre vie. Ce serait fabuleux si
l’on pouvait dire cela de façon plus diplomatique, mais il n’y en a pas. Plus vous en prendrez
conscience rapidement, mieux ce sera car alors vous commencerez à prendre votre entière
responsabilité dans tout ce qu’il advient dans votre vie – et pas seulement dans ce que vous
aimez.
Si vous pensez qu’il y a des choses que vous avez demandées, mais qu’il y en a
d’autres que vous n’avez pas demandées, il n’y aura pas moyen d’accéder au Code de Moise.
Vous serez emprisonné dans une forteresse que vous aurez vous-même construite, derrière
une porte qui n’est même pas fermée à clef. Touchez-la et elle s’ouvrira grand, mais
seulement lorsque vous considérez que le pouvoir de Dieu est en vous à chaque instant de
votre vie. C’est vous qui avez construit la prison, vous qui vous y êtes condamné, vous qui
vous êtes mis dans une cellule, et vous-même qui avez fermé la porte. Il n’y a qu’un seul
problème :

31
Dieu ne vous a pas donné le pouvoir de la verrouiller !
Arrêtons-nous un instant et remercions-le. Cela est une bonne nouvelle, car cela
signifie qu’il y a un « défaut de construction » qui fait que le système est entièrement sous
votre contrôle. Il y aura peut-être une part de vous même, -une part importante de vous- qui ne
voudra pas entendre ce qui est écrit ci-dessous. En fait cette partie va tout faire pour l’éviter,
même au prix de votre bonheur. Lorsque l’ego a le choix entre le bonheur et jouer à la
victime, il choisit toujours la seconde option.
C’est l’une des ironies les plus fascinantes de votre ego, que de ne pas avoir à cœur
votre bonheur. Votre ego vous verrait plutôt souffrir que d’accepter la vérité. Pourquoi ?
Parce que la vérité réclame de vous de devenir responsable de tout ce qui arrive dans votre
vie. Ahhh ! Voilà qui est bien difficile à comprendre. Cela prouverait que chacune des choses
que vous avez vécues jusqu’ici- à la fois bonnes et mauvaises- vous est arrivée parce que vous
le vouliez bien. Cela signifie que

Houston, nous avons un problème !

Cela signifie que vous avez en vous le pouvoir de Dieu et qu’il n’y rien qui échappe
à votre contrôle. Comme je l’ai déjà dit, cela est quelque chose dont il faut être reconnaissant,
parce que désormais vous avez la sagesse et la possibilité de faire de nouveau choix, des choix
qui reflètent votre liberté plutôt que votre servitude. Lorsque vous faites un choix libre, le
résultat de ce choix vous apporte encore plus de liberté. Lorsque vous acceptez cela, vous
pouvez recevoir tout ce que vous désirez, simplement en reconnaissant que vous avez déjà
tout ce que vous voulez… et alors davantage de ce que vous désirez viendra à vous.

Lorsque vous comprenez le Code de Moise et que vous le mettez en pratique, votre
abondance reflètera votre liberté et tout ce que vous avez toujours désiré sera à vous.

Tout ce qu’il y a dans votre vie est là parce que vous l’avez appelé dans votre
existence. En d’autre termes, il vous est impossible de ne pas utiliser la Loi de l’Attraction, et
ce, simplement parce que vous avez toujours possédé en vous le pouvoir créatif de Dieu - ce
n’est pas quelque chose que vous allez pouvoir commencer à mettre en pratique mais quelque
chose que vous avez toujours pratiqué. Vous créez tout comme Dieu crée, attirant dans votre
vie toutes les choses sur lesquelles vous vous centrez et que vous aimez. S’il y a des choses
dans votre vie dont vous ne voulez pas ou qui ne servent pas votre plus grand bien, la question
n’est pas de savoir pourquoi elles sont là, mais pourquoi vous les aimez ? Représentent-elles

32
des choses que vous n’avez pas encore découvertes ? Ou bien sont-elles le résultat de la
limitation de vos croyances et de vos concepts qui préfèreraient contrôler votre vie plutôt que
de la délivrer. Dans ce cas, la question devient : voulez vous continuer à les entretenir, attirant
davantage d’insuffisances, ou bien le temps est-il venu finalement de les relâcher dans la
lumière ?
Pourquoi chérissons nous toutes ces choses inadéquates ? La réponse variera d’une
personne à une autre mais elle, est toute simple : nos défaillances sont le résultat de la
croyance qui réside en elles : que nous sommes indignes de recevoir les dons que Dieu a à
nous offrir. Nous ne méritons pas l’amour, la bonheur, et la paix ; en revanche il est plus
probable que nous méritions la séparation, le malheur, la maladie et la mort. Voilà ce que
l’ego voudrait que vous croyiez, mais votre âme, qui est toujours alignée avec le vœu de Dieu
a une toute autre idée de la question.
La volonté de Dieu pour vous est la joie parfaite. Cela dit vous ne pouvez pas
profiter de cela tant que vous ne partagez pas cette même volonté, car sans votre
consentement, Dieu travaillerait à votre encontre et non en collaboration avec vous. Jusqu’à
présent la plupart d’entre nous avons dit « je ne mérite pas d’aussi bonnes choses» n’est-il
pas vrai? Vos erreurs passées ont-elles mit un frein à l’amour de Dieu qui a le pouvoir de
passer outre ces erreurs ? Dans ce cas, nous aurons tous un énorme problème parce nous
sommes tous pareils.
Heureusement pour nous ce n’est pas le cas, vos erreurs passé n’ont rien bloqué du
tout.
Il est temps de réaligner votre vision de vous même avec la vision de Dieu, qui vous
voit comme parfait et entier, peu importe ce que vous avez fait par le passé. L’amour de Dieu
est inconditionnel, et il n’y a rien que vous ne puissiez faire pour y mettre un terme. Acceptez
cela et l’amour affluera dans votre vie ; continuez à vous accrocher aux illusions de l’ego et
l’amour sera bloqué, bien qu’il soit toujours présent.

Exercice 4 : La volonté de Dieu pour vous

Sur une feuille de papier blanc faites deux colonnes : l’une pour vos propres croyances
et l’autre pour celles de Dieu. Dans la première colonne faites une liste de vos croyances qui
se sont concrétisées dans votre vie. Peut-être n’êtes vous pas complètement heureux, ou vous
continuez à vivre une vie de sacrifice et de manque, ou encore vous pensez que vous n’êtes
pas aimable ou que vous n’êtes pas digne d’amour. Dieu veut que vous soyez heureux à
chaque moment de votre vie et que vous viviez l’abondance dans tous les domaines. Ainsi,
vous avez essayé de contredire la volonté de Dieu dans l’un de ces domaines et ce faisant une
lutte s’est engagée.

33
Il est temps pour vous d’admettre que vous avez perdu la bataille.
Si jamais vous avez à vous battre, ne le faites pas contre Dieu car c’est une bataille que
toujours vous perdue d’avance. Refusez de remporter la guerre de l’ego car elle ne vous mène
nulle part excepté à votre malheur continuel. Lorsque vous vous en remettez à la partie divine
en vous, tous les blocages aux cadeaux de Dieu sont éradiqués et son amour affluera
naturellement vers vous.
Maintenant dans la seconde colonne écrivez la réponse de Dieu à côté de chaque
pensée ou croyance que vous avez noté. Si vous avez écrit « je ne mérite pas la richesse »
dans la colonne de face notez : « la volonté de Dieu pour moi est l’abondance parfaite » . Si
vous avez écrit : « je ne mérite pas une relation parfaite » dans l’autre colonne notez : « La
volonté de Dieu pour moi est la relation parfaite. »
Une fois que vous avez ajouté la vision de Dieu à côté de la vôtre prenez la décision
consciente de choisir celle de Dieu. Vous y parviendrez en utilisant le pouvoir de vos
émotions, exactement comme vous l’avez fait dans l’exercice précédant. Quelle émotion
choisirez-vous ? Faites en sorte que ce soit la joie ! Lisez chacune des lignes de la seconde
colonne- celles qui correspondent à la volonté de Dieu- et utilisez le sentiment de joie pour les
attirer dans votre vie. Puis tout comme la fois précédente, faites surgir en vous le sentiment de
gratitude, vous remerciant pour cette nouvelle décision que vous avez prise, une décision qui
est en alignement avec la vision que Dieu a de vous.
Si vous choisissez cela, votre vie commencera à changer en cet instant même :
Permettez qu’il en soit ainsi car il en est ainsi

Chapitre cinq

LA REALITE ET L’ IMAGINATION

Posez-vous la question suivante : voulez-vous être prisonnier, ou libre ? Personne en


pleine possession de ses moyens ne choisirait la captivité si le choix s’offrait de manière aussi
explicite. Mais songeons-y quelques instants. Personne en pleine possession de ses moyens ne
choisirait la captivité, et pourtant, si l’on est honnête envers soi-même, il est évident que
jusqu’à présent, c’est ce qui a d’abord été notre choix. Choisir d’être faible et insuffisant est
une sorte de prison. Est-il possible alors que nous n’ayons pas été en pleine possession de nos
capacités mentales ? Quelle autre possibilité y a t’il ? La réponse est simple : vous avez
réfléchi avec votre esprit-divisé
La croyance selon laquelle l’on a réussi à s’éloigner de Dieu est le symptôme d’ un
esprit-divisé. A partir de là, il est facile d’en déduire que l’on s’est également coupé de tout le
reste- toutes les personnes que l’on rencontre, le monde, et tout ce qu’il implique. Bien
entendu, les individus autour de nous reflèteront la décision initiale que nous avons prise
concernant notre relation à Dieu, qui dit jusqu’ à présent que nous sommes séparés de Dieu et
esseulés. Et si l’on est isolé et esseulé, cela signifie également que l’on est vulnérable et que

34
l’on peut nous attaquer, et ainsi vous êtes en guerre avec tout le reste. Cela ne vous rappelle
t’il rien?
Une croyance qui ne s’enracine pas dans la réalité, ne peut pas devenir une vérité
simplement parce que l’on veut que cela soit ainsi. Une pensée peut sembler juste et se
manifester dans notre vie de différentes façons, mais si elle n’est pas alignée avec la volonté
de Dieu alors elle n’a pas d’effet véritable- et ce qui n’a pas d’effet véritable, n’est pas
véritable.

Il s’agit de notre imagination

Nous pouvons imaginer le monde que nous voulons, mais si cela n’existe que dans
notre esprit, alors ce ne sera pas un monde réel Le monde réel est celui qui est soutenu par des
lois véritables, et les lois véritables peuvent venir seulement de Dieu –également connu
comme étant la « Force Créatrice de l’Univers ».
Il fut un temps où la plupart des gens sur la planète croyaient que celle-ci était plate.
La croyance collective à propos de cette soi disant platitude était si ancrée que toute sortie en
mer était accompagnée d’une terreur extrême. Que se passerait-il si l’on allait trop loin et l’on
tombait du bord ? Cette sagesse n’a jamais été questionnée ; en fait toutes les preuves
semblaient corroborer cette théorie. Vous pouviez vous mettre sur n’importe quelle plage du
monde, regarder au loin et voir où le monde se terminait. Il était juste-là en face de vous….
Mais cela rend-il la théorie vraie ?
Que pensez-vous qu’il serait arrivé si vous aviez voyagé à travers le temps en
retournant aux temps passés, et que vous aviez dit à tout le monde la vérité ? Vous leur
expliquez que la terre est en réalité ronde, et que la platitude apparente est la conséquence que
la courbure de la planète. Comment pensez-vous que les gens auraient réagi ? demandez à
Galilée !
Cette nouvelle n’aurait probablement pas été accueillie à bras ouverts ; comme l’a
tristement montré l’histoire, les personnes qui ont des opinions trop éloignées des conventions
de leur époque, sont souvent ramenées sur le « droit chemin ». Après tout la captivité est
monnaie courante en prison : tout le monde sait où il se trouve et ce qu’on attend de lui. Que
la décision soit juste ou fausse, ou que la preuve utilisée pour décider du verdict est truquée
ou non, voilà qui importe peu. Ce qui compte c’est l’idée car il surgit un certain confort
lorsqu’on pense avoir raison.
Encore une fois, penser que nous avons raison ne veut pas dire que cela soit le cas.
Si une pensée n’est pas alignée à la réalité, alors elle n’a pas d’effet sur le réel ; et comme je

35
l’ai dit plus haut, ce qui n’a pas d’effet n’est pas réel. On ne peut pas vouloir que ce soit réel,
on peut mettre toute notre énergie de façon à faire que cela le soit, et le désirer avec tout votre
être mais certaines lois ne peuvent pas être vaincues. Si l’on travaille contre la Force Créatrice
de l’Univers, alors on aura beau désirer de toutes ses forces cela ne fonctionnera pas.
Retournons donc à cette force créative également connue sous le nom de Dieu.

L’ego croit que vous êtes vulnérable, faible et isolé mais Dieu croit l’inverse : en
lequel des deux aurez-vous foi

Dieu que dit-il au juste de vous?

 Vous êtes sacré.


 Vous êtes parfait
 Vous êtes en sécurité

L’abondance à laquelle vous aspirez vient de la prise de conscience de ces vérités,


non pas par votre esprit metal mais par votre cœur tout entier. Voilà ce que vous offre le Code
de Moise- l’habilité à aligner votre volonté à celle de Dieu par l’utilisation de son nom. Plus
vous pratiquez ces exercices, plus vous embrasserez tous ces dons et plus vous serez en
mesure de les partager avec les autres. Dieu donne en permanence parce que tout ce qui vous
est donné, est donné par Dieu, et retourne à Dieu. Si vous imitez cela, il n’y aura rien que
vous ne puissiez accomplir.

Exercice 5 La Loi du Donner et du Recevoir

Si la nature de Dieu est de donner, alors cela il serait bon pour nous de l’imiter en
cela. Jusqu’à présent la plupart d’entre nous avons focalisé nos esprits sur le don en
vue de recevoir. Autrement dit, derrière chaque acte apparent de don, il y avait
l’espérance d’obtenir quelque chose en retour. L’un des problèmes que pose cette
façon de penser est que généralement nous croyons savoir exactement ce que nous
devrions recevoir, et c’est pourquoi nous donnons aux autres de façon à marchander
ce que nous pensons vouloir. Si nous voulons que notre compagnon nous masse le
dos, nous proposerons sans doute de lui masser d’abord le sien. Bien entendu, il n’y
a nul mal à cela, mais il y a certainement une façon de donner plus élevée qui ne
réclame pas ce genre de marchandage.
Que se passe t’il si vous proposez à votre partenaire de lui masser son dos, que
celui-ci accepte avec plaisir, mais ne vous rend pas la pareille ? Si votre faveur a été
faite dans le but de recevoir, il est fort probable que vous soyez frustré voire même
fou de rage. « Je te masse toujours le dos, et toi tu ne me masses jamais le mien ! »
voilà sans doute à quoi ressemblera votre réponse, et même si elle n’est pas
« vraie », elle semblera vraie à votre ego. Pourquoi ? Simplement parce que l’ego
n’est intéressé que par une chose : recevoir. L’idée de donner gratuitement- sauf

36
pour imiter Dieu semble totalement insensée. « Quel avantage en tirerai-je? se
demande l’ego » La réponse est claire. L’avantage que vous en tirerez, est un don
plein, un don bien plus grand qu’un simple massage de votre dos ou n’importe quoi
d’autre que vous puissiez jamais imaginer. Ce que vous recevez c’est votre liberté.
Quelle liberté ? Le but de votre âme est de savoir qu’elle est libre d’expérimenter
quoi que ce soit qu’elle souhaite. Cela dit si l’on veut faire l’expérience de sa
sacralité, alors il faut agir de façon différente. Etant donné que donner et recevoir
sont en dernière instance la même chose, la seule façon de voir notre caractère sacré
est de voir les autres. En d’autres termes, si l’on veut recevoir des dons de Dieu, on
doit d’abord les offrir.
Une petite seconde : Dans les paragraphes précédents nous avons évoqué le fait de
donner sans recevoir. Or si l’on cherche à voir les autres comme des êtres saints de
façon à se savoir soi même tel, alors ne sommes nous pas en situation de don en
attente de retour?
J’aime appeler cela « l’Egoisme Divin4 ». Le fait est, qu’il nous est pratiquement
impossible d’exister sans les motivations de l’ego. La solution n’est pas de les
détruire mais de les utiliser d’une façon différente- une façon qui permette la
réalisation des buts de notre âme. Il y a des choses que chacun d’entre nous désire
tels que la paix, la joie, le contentement et le succès pour ne citer que quelques uns.
S’il est vrai que donner et recevoir sont une seule et même chose, alors il n’est pas
absurde de donner ce que nous voulons par dessus tout.
Ainsi, si votre plus grand but est d’être heureux, faites en sorte que les autres le
soient aussi. Plus vous sèmerez le bonheur, plus le récolterez. Voilà une nouvelle
façon d’utiliser l’ego, façon qui honore chaque partie de vous-même : votre âme qui
cherche à donner, et votre ego qui cherche à recevoir.
Retournons au massage de dos. Demandez-vous, « est-ce que le fait de me faire
masser le dos est réellement mon objectif ou y a t’il quelque chose derrière cela ?
Peut-être que ce que vous souhaitez vraiment est de vous sentir aimé et que l’on
prenne soin de vous, et cela peut venir d’ailleurs que de la personne à qui vous
offrez quelque chose. L’Univers a peut-être un plan différent pour vous- quelque
chose que vous ne pouvez pas percevoir au moment ou vous faites ce don. Vous
pouvez très bien donner de l’amour et de l’affection et le recevoir en retour d’une
façon à laquelle vous ne vous attendiez pas du tout.
Consacrez du temps aujourd’hui à rester focalisé sur ce que vous voulez vraiment. Il
s’agit certainement de bien plus que d’obtenir une nouvelle voiture ou toute autre
possession. Vous parviendrez à obtenir ces choses, mais si l’âme est ignorée, vous
n’arriverez pas à atteindre la véritable réalisation ou complétude qui échappera
toujours à l’ego. Choisissez une qualité que vous souhaitez recevoir aujourd’hui
dans votre vie. Est-ce la joie ? La paix ? l’amour ? Maintenant, trouvez des façons
créatives d’apporter cette qualité dans la vie d’une personne qui vous est proche ou
même à quelqu’un que vous venez de rencontrer. Donnez à cette personne ce que
vous désirez, et ensuite prêtez attention à la manière dont vous vous sentez. Est-ce
que votre désir a changé ? Pouvez-vous sentir la qualité que vous avez contribué à
inspirer à l’autre personne ?
Une fois que vous aurez réussi cela, vous voudrez certainement réajuster votre vie de
façon à faire cela le plus possible. Tel est le secret que l’ego tente de nous occulter.

4
L’expression anglaise est Divine selfishness : le mot selfishness n’a pas son équivalent en français. Le terme
self sur lequel est construit l’adjectif selfish veut dire qui se rapporte à soi. Le terme égoïste existe également en
anglais : egoistic

37
Chapitre Six

LE NOM SACRE DE DIEU

Lorsque Moise dit à Dieu qu’il ne pourrait jamais accomplir l’impossible mission
qui consistait libérer les Hébreux d’Egypte (de fait, le père même de cette religion trouverait
la tâche insurmontable), Dieu lui fit une réponse très simple :

Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob, par le nom de Dieu Tout Puissant, mais mon nom leur
était inconnu. ( Ex 6 :3)

Abraham connaissait le Divin par un titre- le titre de « Dieu Tout Puissant ». Pour la
première fois, cependant, Dieu s’est fait connaître par son nom véritable : JE SUIS CE JE
SUIS. Cela indique une intimité qui n’existait pas jusqu’à ce moment-là. La question devient
alors : cette proximité n’était-elle réservée qu’à Moise et aux Hébreux ou était-ce un don fait à
chacun d’entre nous ? L’idée que Dieu préfère un groupe ou une personne aux autres est
humaine… c’est ce que nous, nous faisons, mais ce n’est pas ce que Dieu fait.
L’amour de Dieu est inconditionnel et le nom de Dieu qui indique cette intimité ou
cette fusion est un don, que Dieu fait à chacun d’entre nous. Alors que devons-nous en faire ?
Nous défiler comme l’a fait Moise tout au début, en disant que nous en sommes indignes ?
L’utiliser une fois ou deux, devenant les témoins du pouvoir de ce Nom Sacré et ensuite le
ranger dans un tiroir pour ne plus jamais le rouvrir ? N’allons-nous pas l’utiliser pour changer
notre vie et celle du monde ?

Le commandement

Au fil des ans, j’ai eu la chance d’emmener de nombreux groupes en Israël, la terre
promise à Moise et au peuple Hébreu. Dans un voyage récent, nous avons passé du temps
dans une petite ville appelée Safed, qui est connue pour être le plus grand centre de la
Kabbale, l’un des chemins les plus mystiques, et les plus spirituels du monde. Pendant que
nous visitions un magasin de cadeaux, j’ai remarqué une sculpture derrière le comptoir avec le
nom de Dieu écrit en caractères hébraïques. J’ai demandé à la jeune femme qui y travaillait de
prononcer ce nom pour moi.
« Cela serait violer l’un des commandements de Dieu », me répondit-elle de manière
évidente, l’air de dire : « même un enfant le saurait ! « Dieu a dit que nous ne devons jamais
utiliser le nom de Dieu en vain, et c’est pourquoi il ne doit pas être prononcé du tout. »

38
J’ai expliqué que j’avais été élevé moi aussi sous ce même commandement mais
avec une compréhension tout autre que celle-là. On apprend aux Chrétiens que lorsqu’on dit
de ne pas utiliser le nom de Dieu en vain, cela signifie en fait de ne pas jurer ou injurier, mais
la jeune femme semblait avoir une interprétation bien plus littérale de la chose.
« non ce n’est pas cela du tout », dit-elle, « c’est une des choses que nous savons de
façon catégorique , et c’est écrit là, noir sur blanc. Utiliser le nom de Dieu en vain signifie que
nous ne pouvons pas le prononcer du tout. Si nous le faisons, des choses terribles risquent de
nous arriver. »
Je lui ai demandé où elle avait appris cela, et s’il s’agissait-là d’une croyance juive
commune.
« cela n’a rien à voir avec le fait d’être répandu ou non », continua t’elle. C’est la
pure vérité, et il n’y a nul autre moyen de l’interpréter. Si vous dites le nom de Dieu alors un
jour futur il s’en souviendra, et vous en punira. « Cela dit, il y a un moyen d’éviter cela. »
Bien sûr j’étais intrigué.
« Parfois nous en changeons une lettre de façon à le dire, sans le dire vraiment. Si je
voulais dire votre nom, James, mais si vous me demandiez de ne pas le faire, je pourrais dire
Yames à la place. De cette façon-là je suis libre et je ne fais rien de mal ».
Je réalisai alors que c’était là ce qui était arrivé aux Hébreux lorsqu’ils quittèrent
l’Egypte et commencèrent à chercher la Terre que Dieu avait mis leur disposition. Ils étaient
en possession du pouvoir du Nom Sacré, mais celui-ci était laissé de côté.
Etait-ce là ce que Dieu voulait, ou était-ce le résultat de la peur ?
Il n’y a rien dans la Torah qui empêche véritablement les Juifs d’utiliser le nom de
Dieu. En fait il est clair, d’après de nombreuses sources anciennes que le nom de Dieu était
habituellement prononcé à voix haute, spécialement lorsqu’on priait dans le temple. Le
Mishna, - un compilation de textes Juifs anciens de tradition orale, qui devint la base de la
Torah- recommande d’utiliser le nom de Dieu comme une forme de salut ( Bérakhot 9 : 5).
Cependant à l’époque du Talmud, la coutume était de trouver des substituts au nom de Dieu.
Certains rabbins enseignaient même que la personne qui prononce le nom véritable au lieu
d’utiliser un substitut devrait être mis à mort ( ce qui faillit arriver à Jésus). Les choses avaient
certainement dû changer.
Il est également intéressant de noter que la version du nom de Dieu que nous
utilisons pour le Code de Moise est en réalité une mésinterprétation du texte original. Pendant
des années et même des siècles, la plupart d’entre nous ont été conduits à faire confiance à la
traduction la plus répandue des mots de Dieu – le nom d’origine donné à Moise, JE SUIS CE

39
JE SUIS. Beaucoup d’écoles ésotériques ont emprunté et répandu cette traduction, certaines
même ont utilisé cela comme étant le fondement de leurs enseignements.
Les termes réels que Dieu utilisa lorsqu’il parla à Moise étaient : « EHYEH ASHER
EHYEH », qui lorsque cela est traduit correctement devient « je serai qui je serai ». Dieu, en
réalité, s‘adressa à Moise au futur et non au présent. La question devient alors : dans quelles
mesures, cela influence t’il ou renie t’il notre utilisation de cette traduction erronée,
particulièrement lorsqu’elle est appliquée à l’utilisation de Nom Sacré comme outil de
manifestation.
Dieu existe en tout temps et partout. Si cela est vrai alors Dieu vit au présent, au
passé et au futur tout à la fois. Voilà qui peut être accepté par la plupart des gens ayant un
quelconque degré de foi ou de croyance en Dieu, donc cela n’a pas à être discuté. Cependant
cela a son importance rôle dans ce débat potentiel.
Se référer aux personnes au passé équivaut à s’en référer au présent ; pour le dire
autrement l’individu dont nous parlons n’a pas changé. Lorsque nous disons « Bob était ici »,
nous nous référons à la même personne que lorsque nous disons « Bob est ici ».
Cependant lorsque nous disons « JE SERAI QUI JE SERAI », en sachant que nous
nous référons à la Réalité que nous appelons parfois Dieu, cela n’est pas différent que de dire
« JE SUIS CE JE SUIS » Comme l’affirme mon ami Jonathan Goldman, l’un des meilleurs
musico-thérapeutes au monde « Le son uni à l’intention crée la guérison ». C’est l’intention
qui appelle l’esprit de Dieu dans l’équation et voilà ce qui crée ce mystère.
Revenons à la dame de la boutique. Sa tentative d’éviter le jugement de Dieu en
changeant une lettre au nom ou en le disant avec une inflexion différente était inutile. Changer
une lettre ou deux ne change pas l’intention, quel que soit ce nom car c’est l’intention qui,
plus encore que tout autre chose, crée le Lien Divin.
Alors pourquoi accordons nous une quelconque importance au Nom Sacré.
Connaître le nom d’une personne amplifie votre connexion à elle. Que vous
m’appeliez James ou Jimmy- je vous répondrai, peu importe lequel de ces deux noms vous
choisirez. Cependant chacun de ces deux noms comporte une énergie différente et peut me
pousser à répondre de façon différente. James est utilisé de façon formelle, dans mon rôle
d’auteur ou lorsque je fais un concert ou une présentation. Jimmy est utilisé par la plupart de
mes amis ; c’est un nom plus intime et plus ludique. Mais je les aime tous les deux, et
finalement peu importe celui qui est utilisé, cela ne change pas grand chose, si j’éprouve la
connexion avec la personne qui l’utilise.
Se peut-il qu’il en aille de même pour Dieu ?

40
Dieu donna à Moise le Nom Sacré de façon à assurer aux Hébreux leur libération de
leur joug. Ce faisant, une intimité qui n’avait jamais existé auparavant, s’est établie entre Dieu
et l’humanité. Lorsque vous rencontrez quelqu’un dont vous souhaitez devenir l’ami, vous
donnez à la personne votre nom en pensant qu‘elle l’utilisera lorsqu’elle aura besoin de
quelque chose. Comment vous sentiriez vous si cette personne pensait que votre amour est
trop grand et indigne d’être utilisé par eux ? L’intention alors n’est plus de s’unir mais de
demeurer séparé et à part, et tel en est le résultat. Lorsque nous faisons appel au nom de Dieu
que ce soit au passé ou au présent ou au futur, avec l’intention de nous unir à lui, une
connexion se fait qui nous permet de créer des miracles. Voilà l’essence du Code de Moise.
Ainsi que vous utilisiez le JE SUIS CE JE SUIS ou JE SERAI CE JE SERAI, il
semblerait bien que le résultat soit le même [POURQUOI AVOIR FAIT CE DETOUR
INUTILE ALORS ?]. L’intention de se connecter au Divin unie au nom sacré crée une
intimité avec Dieu qui vous unit à la fonction la plus importante du créateur. Et quelle est
cette fonction ?

Créer !

Tel est l’objectif de ce livre : vous aider à prendre conscience une fois pour toutes
que la fonction de Dieu et la vôtre sont exactement la même. Vous êtes ici pour être une force
créatrice de paix et d’harmonie. Tout comme vous répondez aux vibrations de votre propre
nom, les traitant de la même façon et en tenant compte de l’intention, Dieu vous répond quand
votre cœur est ouvert et lorsque vos intentions sont claires.

Exercice 6 deuxième niveau

Jusqu’à présent vous avez peut-être utilisé le mantra du Code de Moise pour attirer dans votre
vie tout ce qui vous tient à cœur. Il est important de se souvenir, cependant, que nous ne
pouvons acquérir quelque chose que si nous sommes prêts à l’offrir aux autres. En d’autres
termes, nous devons être prêts à partager les dons de Dieu.
Pour assimiler cela de façon énergétique, nous allons inverser le mouvement du mantra. Au
lieu d’expirer sur la phrase « JE SUIS CE » commencez par dire ces mots sur l’inspire.
Lorsque vous faites cela, faites en sorte de ressentir l’énergie de la qualité que vous intégrez.
Par exemple si votre but est de diffuser la compassion, alors éprouvez comment vous vous
sentez lorsque vous éprouvez de la compassion. Pensez JE SUIS cette compassion et
éprouvez l’émotion dans tout votre corps.
Maintenant expirez à voix haute : « JE SUIS ». Ce faisant, ressentez cette qualité se diffuser
touchant chaque personne, et être vivant où qu’ils soient. Souvenez-vous que votre objectif
majeur en utilisant le Code de Moise est d’agir de la même façon que Dieu le ferait sur terre :
en d’autres termes de donner comme Dieu donne. Comme je l’ai dit plusieurs fois, Dieu
donne de façon inconditionnelle ; toujours. Si la fonction de Dieu est de donner, alors c’est la

41
nôtre aussi. Utilisez ce mantra pour éprouver vraiment ce qu’on ressent lorsqu’on diffuse la
lumière, le bonheur, et la joie à travers le monde.

Derniers mots pour clore la première partie

La volonté de Dieu pour vous est la joie parfaite. Songez-y un instant. La joie
parfaite signifie la joie totale, et chaque chose que vous désirez est incluse en elle. Mais cela
indique aussi quelque chose de plus élevé, un niveau de jubilation qui transcende le monde.
Cela signifie que Dieu veut que vous viviez dans l’abondance, que vous ayez du succès, et
que vous ayez une relation parfaite, mais cela signifie également qu’il y a aussi des réalités au
delà du physique que vous pouvez également revendiquer.

Jésus a dit :

Chercher d’abord le Royaume de Dieu et la droiture de Dieu et toutes ces choses viendront en vous.
(Mat. 6 : 3)

Il ne nous a pas dit de rechercher les richesses du monde pour être heureux. En fait,
il a dit tout autre chose. Jésus nous a conseillé de chercher les riches des Cieux qui sont
invulnérables au ravages du temps. La richesse matérielle ne peut jamais remplir le vide qu’il
y a en nous. Si la volonté de Dieu pour nous est la joie parfaite, il doit y avoir quelque chose
de plus- il doit y avoir un appel plus profond derrière ce royaume physique qui nous donne ce
dont nous avons vraiment besoin.
C’est là que nous irons à présent. Nous avons appris à maîtriser le pouvoir du nom
de Dieu pour attirer absolument tout ce que nous voulons. Maintenant nous l’utiliserons pour
focaliser notre attention sur les dons qui s’étendent au delà des limitations de ce monde. Telle
était l’intention de Dieu pendant tout ce temps. Les richesses terrestres n’étaient rien d’autre
qu’une introduction aux richesses véritables qui nous attendent. La bonne nouvelle est que
vous n’avez pas besoin de mourir pour les recevoir. Bon ombre d’entre nous pensons que
nous ne pouvons expérimenter la joie parfaite qu’une fois au Paradis et que le Paradis est un
endroit ou nous ne pouvons accéder qu’une fois mort. Pourtant Jésus a dit « Le Royaume de
Dieu se trouve en vous » ( Luc 17 :21)
Le Royaume de Dieu est en soi-même, attendant d’être exprimé partout où vous
allez. Chaque respiration que vous prenez, chaque mouvement que vous faites est une
opportunité d’étendre le Paradis et les dons de Dieu aux personnes qui vous entourent. C’est
ce que Dieu fait ; et en imiter cela est bien plus qu’une forme d’adulation.. c’est votre salut.

42
Seconde Partie

Le vrai voyage commence

Mise en garde de l’auteur

J’espère que vous prêterez bien attention à ce que vous êtes sur le point de lire, et
que vous comprendrez que ce que je vous dis est à prendre au pied de la lettre et très
sérieusement. Si vous choisissez de continuer à explorer ces enseignements après avoir lu
cette note, alors ce sera à votre risques et périls. Peut-être déciderez- vous de vous arrêter ici-
même et d’appliquer seulement tout ce que vous avez appris jusqu’à présent. ; et si vous le
faites je peux vous garantir que votre vie sera formidable. Vous avez toute l’information
nécessaire pour tout bouleverser autour de vous, en fait désormais, plus rien ne sera plus
comme avant. Vous pouvez utiliser le Code de Moise pour attirer la richesse au-delà de ce que
vous pouvez imaginer, l’abondance dont vous avez toujours rêvé, et tout ce que votre cœur
désire. Si vous vous arrêtez ici-même et que vous vous contentez d’utiliser simplement tout ce
que vous avez déjà appris vous serez un brillant exemple pour tous ceux que vous rencontrez,
en leur montrant de nouvelles possibilités dans leur vie. Vous êtes déjà arrivés jusqu’ici, et
personne ne vous en voudra si vous décidez d’arrêter là le voyage.
Mais il y a encore un long chemin à parcourir- l’acquisition d’informations et d’
expériences dont votre esprit n’a même pas idée. Si vous choisissez de rester sur ce chemin et
d’aller encore un peu plus loin, je vous garantis que tout va changer. Absolument tout ! En fait
ce que vous avez appris jusqu’à présent n’est qu’une petite fraction de tout ce qui vous
attend… si vous le souhaitez. Tout ce que je peux vous dire c’est que vous devez vous y
impliquer sérieusement si vous souhaitez vous embarquer pour reste du voyage. Cela n’est
pas fait pour les personnes pusillanimes mais pour ceux qui sont prêts à tout risquer pour
pouvoir être tout.
Est-ce que vous me suivez toujours ?
C’est comme si nous avions fait une promenade à travers une forêt enchantée et que
nous étions arrivés à la croisée des chemins. L’un mène à la direction déjà mentionnée au
début du livre, vous offrant la possibilité d’attirer tout ce que vous voulez dans votre vie- et
ceci est à prendre au pied de la lettre. Une fois compris, le Code vous donne les moyens de
produire des miracles dans votre vie et dans le monde, et il n’y a pas de limites. Si c’est ce
que vous voulez alors c’est ce que vous vous parviendrez de façon certaine à réaliser.

43
Disons que ce chemin mène à gauche. Si vous avez une quelconque question
concernant le fait de continuer ou non alors je vous conseille de le prendre. Posez ce livre et
commencez à faire les exercices et à assimiler l’information qui y est contenue. Engagez-vous
à utiliser le pouvoir contenu dans le nom de Dieu pour attirer tout ce que vous pouvez
imaginer dans votre esprit. Vous n’avez pas besoin d’informations supplémentaires pour faire
cela, parce que tout ce dont vous avez besoin existe déjà en vous.
Cependant il y a un autre chemin devant nous, un chemin qui nous mène dans une
nouvelle direction que nous n’avons pas encore fréquentée. Ce chemin est beaucoup plus
étroit que ceux que nous avons expérimentés jusqu’ici, et la multitude d’arbres devant nous
rend la forêt sombre, si bien qu’elle paraît un peu dangereuse. En effet, ce n’est pas là une
illusion. Elle est plus dangereuse et la vie que vous connaissez jusqu’à présent est en grand
péril si vous choisissez de continuer. Je ne suis pas en train de dire que vous serez blessé
physiquement ou que vous allez mourir si vous vous aventurez dans ce chemin ou que vous
êtes incapable de continuer. Cela peut sembler un peu emphatique mais cette description n’est
pas excessive. Ce que vous risquez de perdre est bien plus précieux et important que votre vie
physique et c’est là ce que vous devez concevoir.
Ce que vous devez également savoir est que si vous décidez de continuer, la vie que
je décris sera perdue de toute façon, à un moment ou à un autre. Le chemin que nous avons
parcouru- même lorsqu’il se divise en deux directions différentes- revient exactement à la
case départ. Autrement dit, la fin est inévitable. Ce qui vous sera proposé dans le nouveau
chemin, est un chemin plus rapide et plus direct, un chemin qui vous évitera des chagrins
inouïs et de vous briser le cœur.
Oui : je persiste et signe. Le chemin à gauche – celui qui mène à ce qui à première
vue paraît être le chemin sûr- ne pourra jamais vous satisfaire. C’est vrai qu’il vous permettra
d’attirer de la richesse incroyable et de l’abondance, mais vous finirez par découvrir que ces
choses ne sont pas ce que vous cherchez réellement. En réalité, vous cherchez vraiment ce que
le chemin de droite vous offre, ce qui signifie que les deux chemins ont leur propres dangers.
Le chemin « de gauche » peut sembler sûr, mais finalement vous ne pouvez pas éviter les
leçons que vous devez apprendre ; le chemin « droit » exige un niveau d’engagement dont
vous n’avez pas encore fait l’expérience.
Lequel des deux choisirez vous ?
Si vous continuez toujours à lire, je présume que vous avez décidé de continuer
notre chemin vers l’éveil. A partir de là, vous marcherez dans un monde qui échappe à votre
mental mais que votre cœur saisit déjà. Vous avez réalisé que c’est la seule chose qui soit en

44
mesure de vous satisfaire. Et surtout, vous saurez que vous êtes prêt à franchir ce pas et que le
Code de Moise vous donnera tout ce que votre cœur désire réellement.
A partir d’ici, commence le voyage vers l’éternité …

Chapitre sept

Les deux chemins

Dieu aime les décisions claires et résolues. Elles signifient que vous avez considéré
toutes les options, évalué et les investissements et les bénéfices de part et d’autre, et que vous
avez pris la décision d’avancer. Maintenant que vous avez décidé d’avancer dans les niveaux
plus profonds du Code de Moise, les anges vous apporteront leur soutien. Continuons sur ce
chemin qui mène à des mondes que jusqu’ici vous n’aviez pas même imaginés.
Commencez par vous visualiser à la croisée des chemins. Mettez un pied devant
l’autre et commencez à avancer vers le chemin qui conduit à droite. Le passage devient de
plus en plus étroit et il est difficile de voir où il mène. Pourtant à l’intérieur de vous-même
vous êtes empli de joie, car vous savez que cette décision vous mènera à une meilleure
compréhension du Code de Moise- une compréhension qui satisfait les besoins de l’âme
plutôt que ceux de l’ego.
Nous avons enfin défini la différence entre ces deux niveaux. Le chemin que nous
avons emprunté jusqu’à présent est celui qui mène à la réalisation de l’ego ( la partie de vous
même qui se croit séparée de Dieu et de tout le reste) quant au chemin de droite il mène à la
réalisation de l’âme.
Quelle différence y a t’il entre ces deux états de conscience?
Commençons par l’ego. Voici quelques unes des caractéristiques de cet état de
conscience élusif :
 L’ego croit à la séparation de tout ce qu’il perçoit. Autrement dit, vous êtes
séparé de la personne assise à côté de vous, de la maison dans laquelle vous
vivez, du monde qui vous soutient, et de l’Univers qui contient toute forme
de vie. Et bien sûr vous êtes séparé de Dieu.
 Comme vous êtes seul et isolé, vous devez trouver une façon de défendre
votre vie de tout ce qui peut probablement vous attaquer. Sinon quelque
chose – tôt ou tard- va venir vous prendre. C’est ce que l’ego appelle la mort.

45
 Etant donné que la mort est la seule chose dont l’ego soit complètement sûr,
il vit dans la peur. Il a peur de tout parce qu’il n’y a aucune façon de savoir
quelle partie de cet Univers séparé viendra lui ôter la vie.
 Une façon d’éloigner la mort au moins pour un court moment, est
d’accumuler autant de choses que possible. Tout ce qui a de la valeur
convient, mais l’ego préfère les choses grandes. Plus la maison est grande
plus l’ego est confortable, - jusqu’à ce qu’il finisse par réaliser que rien ne
peut assurer sa vie. Il continue de chercher, espérant trouver la prochaine
chose–grande qui le maintiendra en vie. Mais à la fin, tout finit par faillir,
peu importe combien cela est grandiose, et l’ego meurt aussi sûrement que
tout ce qu’il a créé et perçut.

Maintenant examinons quelques unes des caractéristiques de votre âme :


 L’âme ne cherche jamais à rien acquérir car elle sait qu’elle possède déjà tout
ce qui a de la valeur ; tout ce qui manque de valeur est déconsidéré et l’âme
ne lui prête que peu ou pas d’attention. Pourquoi ? parce que l’âme sait que
tout arrive facilement et de façon naturelle lorsque cela est aligné à la Divine
Source. L’abondance, les relations idéales, et la sécurité ne sont pas ses buts,
mais elle y parvient sans effort.
 Alors que l’ego cherche à acquérir, pensant qu’une fois acquis, il possèdera
tout ce dont il a besoin, l’âme cherche à donner, sachant que ses besoins sont
déjà réalisés.
 L’âme comprend que la mort n’est pas réelle car tout ce qui est réel ne peut
être abîmé ou menacé en aucune façon. La peur est ainsi vaincue parce que
l’âme se sait invulnérable, parfaitement protégée de tout danger ou de toute
erreur apparente.

Il va sans dire que l’ego – avec toutes ses défenses et désirs- n’est pas réel : il est une
ombre de la réalité. Pourtant nous avons construit notre existence toute entière en prêtant foi
à cette illusion, mettant toute notre foi en ses assertions et en rassurant l’ego dans son propre
monde où il peut gouverner et régir.
Imaginez qu’une lumière claire vous éclaire sur le côté. Elle éclaire votre corps et
crée une ombre sur le sol, qui a la même forme que votre corps. Si vous deviez rester
longtemps dans cette chambre, ou si quelque chose devait vous arriver qui vous fasse perdre

46
votre mémoire, vous pourriez être tenté d’oublier votre corps et la lumière, et vous focaliser
uniquement sur l’ombre, en lui attribuant de la vie, alors qu’elle est pourtant inanimée. La
forme n’est plus celle de votre corps mais celle d’un monstre qui peut vous attaquer n’importe
quand. A chaque fois que vous bougez, elle bouge aussi, quoique vous soyez incapable de
percevoir le rapport entre elle et vous, parce que vous avez oublié que votre corps et l’ombre
sont en réalité une seule et même chose. Vous avez commencé à avoir peur du corps qui a
crée ces deux choses.
Mais est-ce que l’ombre et tout ce qu’elle représente existent vraiment ? Ne serait-il
pas plus exact de dire qu’elles sont une projection de la réalité ? Et que dire du corps- quel
rôle joue t’il dans cette analogie ?
Le corps à l’origine de cette ombre est votre âme, bien plus tangible et plus véritable
que toutes les projections de l’ego. Et où cela nous mène t’il ? Ce que j’essaye de vous
communiquer peut sembler la chose la plus difficile de ce livre pourtant c’est le dernier
ingrédient nécessaire pour comprendre et utiliser le Code de Moise. C’est là notre destination
finale- l’endroit où ce chemin mène en dernière instance. Si vous êtes capable d’accepter ce
simple fait, alors la vérité elle-même se manifestera dans tout ce qui vous entoure.

Le corps qui projette l’ombre que nous appelons maintenant âme n’est pas plus véritable que
l’âme elle-même.

En définitive la seule lumière (à savoir Dieu) existe et pré-existe à tout. Votre but est
de toucher, embrasser et finalement d’absorber cette vérité-ci ; et ensuite de la projeter dans
chaque aspect de votre vie. Mais pour accomplir cette tâche, vous devez faire un pas à la fois,
car il n’y a aucun moyen de hâter cette transformation. Elle arrivera en trois niveaux
différents. Pour l’instant nous allons nous référer à eux de la manière suivante:
l’ombre représente l’ego
le corps représente l’âme
la Lumière représente Dieu

Un peu plus loin dans ce livre, nous aurons l’occasion de redéfinir tout cela en
retournant à l’histoire biblique de la conversation de Moise avec Dieu. Dieu vous donne toute
la réponse, même si en cet instant il semble difficile de considérer l’impact de tout ceci. Il est
sûrement plus aisé de n’entendre qu’une petite partie du message : celle qui vous a déjà servi
dans les décisions que vous avez prises concernant votre vie, vous même, et tout ce que vous

47
désirez. Il est temps de mettre tout ça de côté, car ce que vers quoi vous vous aventurez
désormais est un territoire incertain- du moins depuis la perspective de l’ego.
Le terrain est certainement différent de ce que vous avez imaginé, mais il vous mène
à la demeure que vous n’avez jamais quitté, excepté dans votre imagination. Cependant votre
imagination ne peut pas rendre concrètes les choses qui n’ont pas de substance véritable. Elle
ne peut que les faire sembler véritables, mais ce qui semble tel, ne peut pas remplacer ce qui
l’est vraiment. Voilà où mène le Code de Moise.
Avançons donc vers le monde véritable…

Exercice 7. Ce que votre âme veut vraiment

Commencez par faire une liste de tout ce que votre âme désire. Quelques unes des choses que
vous seriez susceptible d’écrire seront sans doute la paix, l’amour, la joie ou la compassion.
Votre but est de déverrouiller les portes qui leur font obsacle, de façon à partager ces choses
avec les autres, réalisant ainsi qu’elles sont déjà en vous.
Utilisez le Code de Moise pour stimuler la sensation de chacune des qualités dont vous avez
fait la liste. Si vous voulez déverrouiller l’expérience de l’amour, chantez sur l’expiration «
JE SUIS CET AMOUR », ressentez-le emplissant votre corps tout entier. Lorsque vous
expirerez, dites à voix haute « JE SUIS », et éprouvez que Dieu –en même temps que vous-
est en train d’accroître cela dans le monde. Conservez ce chant jusqu’à ce que vous
commenciez à sentir la qualité pleinement vivante et présente dans votre vie. Ensuite passez
au prochain élément de votre liste.
Ce procédé est un outil puissant pour réveiller les caractéristiques que votre âme attend
avidement mais qui sont toujours restés cachés en vous même. Lorsque vous avez terminé cet
exercice, restez assis pendant quelques minutes en silence et voyez si vous ressentez un autre
type d’énergie. Vous sentez vous réalisé d’une manière qui échappe à l’entendement de votre
ego ? Si tel est le cas, alors vous êtes sur la bonne voie !

Chapitre huit

Religion et spiritualité

En 1995, un livre fut publié qui choqua bon nombre d’entre nous. Conversations
avec Dieu, de Neale Donald Walsch, arriva en têtes des ventes du New York Times pendant
plus de deux ans, et le monde de l’édition n’a jamais été le même depuis. Une bonne partie
d’entre nous n’avait jamais considéré le fait que Dieu n’avait jamais cessé de parler à
l’humanité et que chacun d’entre nous pouvait avoir une rencontre intime avec la Présence
Divine- parfois appelée Dieu- à chaque fois qu’ils le souhaitaient. On pensait que Dieu parlait
uniquement aux grands prophètes et au professeurs desquels il est question dans la Bible ou

48
dans d’autres textes sacrés, mais l’idée que Dieu puisse parler à une personne ordinaire vivant
aujourd’hui, semblait impossible.
Mais ainsi que nous en prenons désormais conscience, rien n’est impossible,
spécialement lorsqu’il s’agit précisément de ce sujet.
L’histoire qui mena Neale à sa propre rencontre avec le Divin, n’est probablement
pas si différente de la vôtre. Cela arriva à un moment où Neale semblait avoir perdu tout ce
qui avait de la valeur dans sa vie. Il était au fond du trou lorsqu’il entendit une voix de
l’intérieur. Une voix qu’il reconnut, quoiqu’il n’en crut pas ses oreilles. C’était la voix de
Dieu ; et une conversation commença qui changea la façon que nous avons de nous regarder,
de regarder le monde et notre connexion avec le Créateur.
Combien de fois vous êtes vous senti perdu et ayant perdu tout contrôle de votre
existence et à ce moment là vous avez ressenti une douce voix venant de l’intérieur et vous
assurant que tout irait bien ? Nous pensons souvent qu’il s’agit là d’une conversation avec soi
même, peut-être avec une partie plus élevée de soi qui se tient juste au dessus de notre esprit
conscient. Si nous pouvions nous souvenir que c’est exactement de cela qu’il s’agit et qu’il
n’y a pas le moindre écart entre le Moi Supérieur et Dieu, alors sans doute réaliserions nous
que nous conversons avec le Divin à chaque instant de nos vies. C’est comme si la ligne
téléphonique entre Dieu et nous mêmes était toujours ouverte et que Dieu attendait d’être
inclus dans la conversation. Au lieu de cela nous continuons notre chemin, pensant que nous
sommes seuls et que nous sommes capables de contrôler les détails sans fin de notre existence
sans l’influence de notre Bienfaiteur Divin.
Mais que se passe t’il lorsque nous nous souvenons de cette connexion et que nous
avons recours à sa sagesse dans tout ce que nous pensons, disons ou faisons ?
Dieu est dans chaque détail de notre vie, nous guidant vers la réalité infinie dans
laquelle nous avons été crées et dans laquelle nous sommes toujours. Arrêtons-nous un instant
parce que ceci est très important ; en fait, il se pourrait bien que cette phrase soit l’assertion la
plus cruciale du livre. Regardons-y de plus près.

Dieu est dans chaque détail de votre vie

Voilà une chose que la plupart des personnes qui ont un quelconque concept de Dieu
n’ont pas de mal à accepter. L’intérêt de toute vie religieuse est de voir l’emprunte divine à
chaque instant de la vie, en sachant que Dieu est en charge de tout et qu’il veille sur nous.
Notez bien que nous avons utilisé le mot religieux plutôt que spirituel. Nous aurions tout aussi

49
bien pu écrire « tout l’intérêt d’une vie spirituelle … » mais cela n’aurait pas signifié ce que
nous essayons d’illustrer.
Alors quelle différence y a t’il entre une personne religieuse et une personne
spirituelle Voici ce qu’un ami m’a dit il y a de nombreuses années : « la différence c’est
qu’une personne religieuse croit en l’enfer alors qu’une personne spirituelle y est déjà allée ».
cela peut sembler un trait d’esprit, mais pourtant c’est vrai. Quelles sont les autres différences
possibles ?
 Les personnes religieuses croient souvent que Dieu est au dehors,
généralement au Paradis alors que les personnes spirituelles savent qu’il n’y
a pas de séparation entre elles même et leur Source Divine.
 Les personnes religieuses pensent souvent qu’elles doivent mourir avant de
pouvoir accéder au paradis quant aux personnes spirituelles, elles pensent
que Jésus avait raison lorsqu’il dit : « le Royaume de Dieu se trouve en
vous »
 Les personnes religieuses pensent que Dieu est saint et qu’elles ne le sont
pas, alors que les personnes spirituelles savent que chaque chose créée par
Dieu est encore unie à Dieu. Ainsi tout comme Dieu est saint, elles le sont
également. Comme il est dit dans les Corinthiens « ne savez vous pas vous
êtes le Temple de Dieu et que l’Esprit est en vous ? »
 Les personnes religieuses pensent que l’amour de Dieu est conditionnel et
qu’il peut être retiré à n’importe quel moment, mais les personnes spirituelles
savent que l’amour de Dieu est éternel et inconditionnel.
Ces caractéristiques religieuses ne sont pas systématiques et elles varient d’une personne à
une autre. Il est possible d’être spirituel et religieux en même temps. Ce que nous essayons de
dire en définitive c’est que les personnes spirituelles font l’expérience de Dieu d’une manière
qui transcende la pensée et la logique, et que leur expérience du Divin n’est pas limitée à une
tradition unique qu’elle soit spirituelle ou religieuse. Plus on va loin dans l’expérience
spirituelle, plus celle-ci devient universelle. Les théologiens chrétiens peuvent trouver de
grandes différences entre leurs croyances et celles des musulmans, des Juifs ou encore des
autres sectes du Christianisme. Un mystique Chrétien par ailleurs expérimente clairement
l’absurdité de ces schismes et regarde calmement comment tous ces courants divergents
voguent tranquillement vers le même océan.

50
Une Vue du Dessus

Vous souvenez vous de l’histoire des astronautes qui virent notre planète pour la
première fois depuis l’espace ? Leur perspective du monde changea radicalement lorsqu’il la
découvrirent au-delà des limites et des divisions qui gouvernent nos vies. Les frontières qui
séparent nos pays ne signifient plus grand chose à celui qui voit la planète dans son entièreté -
tout comme le mystique qui s’élève au-delà des croyances divergentes des religions et de leur
particularismes propres, pour voir que tous les chemins mènent finalement à Dieu.
La seconde partie de la phrase que nous allons sommes entrain d’examiner dit «
vous guidant vers la réalité infinie de laquelle vous avez été crée et dans laquelle vous êtes
toujours »
Voilà une chose bien différente de ce que la plupart d’entre nous avons appris aux
cours de catéchisme du dimanche ! Lorsque je grandissais à l’école Catholique, je n’avais
jamais rien entendu concernant le fait que j’aie demeuré aussi parfait que lorsque je fus créé.
En fait, on m’a plutôt dit le contraire- nous sommes nés dans le pêché et nous serons rédimés
grâce à un sacrement merveilleux appelé le Baptême. Si vous mourez avant d’être baptisé –
comme le dit l’histoire – alors vous descendrez directement en enfer et brûlerez pour
l’éternité, ce qui soit dit en passant, dure un bon moment !
Je me suis senti soulagé lorsque j’ai appris que Dieu réservait un endroit spécial aux
enfants qui mouraient avant d’avoir reçu le baptême. Apparemment les limbes sont juste entre
le Paradis et l’enfer et elles ont été créées spécialement pour ces pauvres enfants. Bien qu’ils
ne puissent jamais accéder à Dieu, du moins, ils ne souffriront pas les flammes éternelles de
l’enfer- voilà une petite consolation de la part d’un Dieu clément.
Voilà qui mène à la différence ultime entre une personne spirituelle et une personne
religieuse : une personne religieuse peut croire que nous sommes nés dans le pêché et que
nous avons besoin d’être rédimés, alors qu’une personne spirituelle sait que la rédemption
n’est pas nécessaire. En d’autres termes vous êtes aussi parfaits que lorsque vous avez été
crées et il n’y a rien que vous ne deviez faire pour changer l’amour qui est à votre Source. La
plupart des Chrétiens croient que le rôle de Jésus, était de rédimer nos pêchés et de nous
réunir à notre Héritage Divin. Une personne spirituelle au contraire croit que le vrai rôle de
Jésus était de révéler le vrai sens de l’Amour en conquérant la mort, nous montrant par là
l’infini potentiel non seulement de son âme mais aussi de la nôtre.
A présent, une nouvelle conversation peut débuter, une conversation qui n’est plus
fondée sur l’inégalité et la disparité, mais sur l’union et l’amour. Et c’est ici que s’insère le

51
Code de Moise. Lorsque Dieu parla à Moise sous la forme du buisson ardent, il établit un lien
entre le Paradis et la Terre, qui n’avait pas encore existé avant cet instant. Dieu dit à Moise
son Nom Sacré. Cela peut ne pas sembler un moment aussi extraordinaire que cela depuis la
perspective qui est la nôtre, mais depuis la perspective de Moise ça l’était.
Il est difficile d’avoir une conversation avec quelqu’un dont on ne connaît pas le
nom. Si vous n’avez qu’un titre, en l’occurrence « Dieu Tout Puissant » ou « le Dieu de nos
pères » alors aucune intimité ne peut être établie. Après tout tel est l’objectif de la communion
qui est le résultat ultime d’une conversation profonde.
Moise ouvrit la porte afin que l’Humanité puisse avoir une conversation intime avec
le Divin. Quelques siècles plus tard, bien après Moise un autre meneur juif, le Roi Salomon,
décrivit Dieu comme étant un amant et un partenaire intime. Sa relation extatique avec le
Divin ne fut pas perçue comme inaccessible et inapprochable mais comme un époux dont la
présence rend ivre d’amour.

Qu’il m’embrasse avec les baisers de sa bouche- car son amour est meilleur que le vin
Cantique des Cantiques 1:2

Des mystiques de traditions diverses ont fait écho à ces mêmes émotions faisant
l’expérience du Divin moins dans l’esprit que dans le cœur. Dans la religion chrétienne dans
saints tels que Thérèse d’Avila ou Saint Juan de la Cruz et François d’Assise ont partagé les
splendides moments de leur ravissement. En ce qui concerne le Soufisme, Rufi atteignit de
rares sommets lorsqu’il écrivit :

J’ai avalé
Des baisers du doux vin du Bien-Aimé
Et maintenant je suis malade
Mon corps me fait mal
Ma fièvre est élevée
Ils ont appelé le docteur et celui ci a dit
Bois ce thé
Prends ces médicaments
Maintenant il est temps de prendre ces pilules.
Le docteur a dit
Débarrasse-toi

52
Du doux vin des ses lèvres
Voilà qu’ il est temps de se débarrasser du docteur
Dieu est du vin et nous sommes devenus des ivres de ce vin moelleux, perdant notre
être antérieur et découvrant ainsi notre nature sacrée qui est digne d’une étreinte que le monde
entier ne comprendra jamais. Dieu est passé d’être celui qui n’est pas nommé à celui qui est
nommé, et en ultime instance Le Bien-Aimé.
La question devient alors : « Est-ce Dieu qui vient vers nous ou avançons-nous vers
Dieu ? Si nous croyons que Dieu se rapproche de l’humanité au fil des siècles, nous pensons
sans doute également que l’amour de Dieu est conditionnel. En d’autres termes plus Dieu
nous connaît plus son affection nous arrive. Mais cela reflète les relations humaines plutôt que
celles du Divin. Depuis la perspective Divine, Dieu ne donne qu’à Dieu. Nous retenons nos
dons jusqu’à ce que nous soyons sûrs qu’ils seront acceptés et qu’ils nous reviendront. Si tel
est le cas, alors peut être y a t’il quelque chose à apprendre de notre intimité nouvellement
retrouvée avec Dieu. Peut-être est-il temps de commencer à imiter Dieu plutôt que d’attendre
que notre créateur nous imite nous.
Que signifie dire que Dieu ne fait que donner ? Cela est impossible d’un point de
vue humain parce que croyant donner nos ressources d’énergie à des personnes qui existent en
dehors de nous, il arrive un moment où il n’y a plus rien à donner. Si nous donnions toute
notre énergie, nous mourions… alors où serions- nous ? Notre conception du don est
« connais ta limite, et ne donne pas davantage que ce que tu peux te permettre de perdre.
Changeons de perspective afin que nous puissions comprendre comment Dieu donne.
La plupart d’entre nous souhaitons considérer la possibilité que Dieu ne perçoit pas
la séparation. Autrement dit, tout est contenu dans la totalité que nous appelons Dieu, et il n’y
a rien en dehors de ce Tout. La physique nous enseigne que l’énergie ne peut être ni crée ni
détruite : elle se meut d’un endroit à un autre. Dans ce cas, alors tout ce que nous donnons à
autrui n’est rien d’autre qu’un échange d’énergie. Mais depuis la perspective divine en réalité
elle n’est allée nulle part. Pour parler simplement, l’énergie n’a pas quitté la source et c’est
pourquoi elle ne peut aller ni partir nulle part. Elle demeure là où elle a toujours été, même si
elle peut sembler aller d’une personne à une autre.

Bien venu à un monde nouveau!

Voilà qui nous conduit à une autre possibilité. Donner et recevoir ne sont pas des
expériences différentes mais une seule, identique.

53
O Divin Maître
Aide moi à chercher davantage à consoler
Qu’à être consolé
A être compris
Qu’à comprendre
A être aimé
Qu’à aimer
Car c’est dans le don que l’on reçoit
C’est dans le pardon que nous sommes pardonnés
Et c’est par la mort que nous naissons à la vie éternelle

François d’Assise

L’objectif du Code de Moise est de faire l’expérience de l’intimité de notre relation


avec le Divin et de la faire partager aux autres. Nous sommes ici pour imiter Dieu, mais nous
ne pouvons pas le faire à moins de comprendre notre Créateur. La compréhension vient du
fait de se relier ou de communiquer avec quelqu’un ou quelque chose et nous ne pouvons
communiquer avec quelqu’un que si nous connaissons la personne. Le don que Moise nous a
transmis, est le Nom Divin et au fil de ce livre nous avons cherché à avancer vers Dieu plutôt
que d’attendre qu’il avance vers nous.

Exercice 8 Conversation avec Dieu

Il est temps de rentrer dans cette conversation de façon plus intime tout comme l’a fait Moise.
Jusqu’à présent vous avez été en mesure d’utiliser le Code de Moise pour attirer à vous les
choses que vous ne possédiez pas dans votre vie, ou pour accroître dans le monde les qualités
plus essentielles que l’âme recherche. Maintenant vous utiliserez le Code pour amplifier et
accroître la connexion sacrée entre vous-même et la Source, également connue sous le nom de
Dieu.
Dans cet exercice vous pouvez choisir soit d’inspirer, soit d’expirer sur la phrase JE SUIS
CE…Parfois il pourra vous sembler plus approprié d’expirer lorsque vous dites cela, attirant
par là tout ce que vous avez décidé d’attirer dans votre vie. D’autres fois, il vaudra peut-être
mieux utiliser ce chant pour accroître votre énergie ; alors vous commencerez par expirer
lorsque vous répétez ces mots. Pour l’instant cela importe peu car le but de cet exercice est
différent de tout ce que vous avez pratiqué jusqu’à présent.
Votre but est d’éprouvez que vous conversez avec Dieu tout comme l’a fait Moise. Focalisez
vous sur l’intimité de ce dialogue. Lorsque vous prononcez les mots : « JE SUIS CE » sentez

54
que vous êtes la connexion littérale entre le Ciel et la Terre. Lorsque vous dites « JE SUIS »
éprouvez que Dieu vous répond, affirmant son lien. Continuez cet exercice jusqu’à ce que
vous réalisiez que vous êtes un avec Dieu, partageant un niveau d’intimité qui échappe à votre
esprit logique.

Chapitre Neuf

“The Trickle down theory of enlightenment”5

Il peut sembler bien étrange d’appliquer un des fondements du Reaganisme6 au Code


de Moise mais cela permet de bien comprendre la différence essentielle entre les désirs de
l’ego et les aspirations de l’âme. L’ego recherche son propre confort et accumule les choses et
l’argent dans le but d’éloigner la mort. Autrement dit il recherche à obtenir le plus possible et
à utiliser tout cela comme barricade, pour parer à sa mort inévitable. L’âme en revanche,
cherche à donner le plus possible car elle sait qu’elle n’est limitée ni par la séparation ni par la
mort, et qu’elle ne peut réaliser cela qu’en donnant ce qu’elle désire le plus.
Vous ne pouvez pas céder ce qui vous fait défaut. L’âme comprend cela ; c’est
pourquoi elle donne tout le temps.

Mère Térésa écrivit:

Lorsque j’ai faim, donne-moi quelqu’un à qui je puisse donner à manger, lorsque j’ai soif donne-moi
quelqu’un à qui je puisse donner à boire.

Tout comme Saint François d’Assise, lorsqu’il écrivit dans sa prière :

Etre aimé tout comme aimer ; car il s’agit c’est en donnant que nous recevons.. et c’est en mourant
que nous naissons à la vie éternelle.

C’est là la différence fondamentale: l’ego cherche à recevoir alors que l’âme cherche
à donner.
La première étape du Code de Moise (dans notre analogie : l’ombre qui représente
l’ego) utilise ce puissant outil de manifestation pour obtenir ou avoir tout ce dont il croit avoir

5
Trickle down : signifie s’écouler ; ruisseler du haut vers le bas ; enlightenment, signifie « instruction », ou/ou
« illumination ». C’est aussi le terme utilisé pour désigner le Siècle des Lumières en France au XVIIème siècle (
NdT)
6
Reaganisme : qui se rapporte au président Reagan. Président Républicain des Etats-Unis de 1981 à 1989.
La théorie du Trickle Down Economy a été utilisée à plusieurs reprise par le gouvernement des Etats-Unis :
Reagan, Bush (père et fils) ; elle consiste a augmenter la dette du pays pour donner de l’argent aux classes riches
de façon à stimuler l’économie. Son opposé est la Trickle Up Economy : le gouvernement augmente sa dette pour
créer du travail pour les classes pauvres. Cette méthode a été utilisée par les présidents Clinton, Roosevelt. La
Trikle Up Economie a été développée par l’économiste anglais Keynes ( NdT)

55
besoin et ne possède pas déjà. Précisons dès le début : il n’y a rien de mal à cela ! En fait,
c’est une étape nécessaire dans le processus de l’éveil, mais précisons aussi que ce n’est que
la première étape. Il peut être tentant d’envier tous ceux qui ont maîtrisé cette technique –
ceux qui semblent avoir obtenu tout ce qu’ils voulaient et qui ont atteint la terre promise
d’abondance et de richesse. Malheureusement maîtriser la première étape sans comprendre le
reste satisfait peu les aspirations véritables qui ne peuvent être que réalisées que par l’âme.
L’âme ne se préoccupe pas des choses qu’elle sait venir automatiquement à elle, une
fois qu’elle a atteint ce niveau supérieur. Elle n’est concernée que par les qualités et les dons
éternels, au delà du monde physique : la paix, l’amour, la compassion et la douceur. Elle est
focalisée sur la bienveillance de l’esprit sachant que les dons du monde arrivent facilement
lorsqu’on recherche un but plus élevé.
Le Christ a dit :

Ne recherchez pas pour vous même les trésors de la terre qui peuvent être corrompus par les mites et
la rouille et où les voleurs entrent et volent. Mais choisissez pour vous les trésors du paradis où ni les
mites ni la rouille ne peuvent rien corrompre, et où les voleurs ne peuvent entrer et ne rien dévaliser ,
car là où se trouvera votre cœur, se trouvera aussi votre trésor. ( Matthieu 6 :19-21)

J’aime appeler cela la théorie “The Trickle down theory of enlightement”. Le Christ
explique que seuls ces dons éternels sont dignes de votre attention, et que lorsque vous
focalisez votre attention sur ces dons, le reste vous vient automatiquement. Un peu plus loin,
il ajoute :

Ne pensez pas « que mangerons-nous ? ou « que boirons-nous ? » ou « comment nous habillerons –


nous ? » votre Divin Père sait que vous avez tous ces besoins. Cherchez d’abord le Royaume de Dieu
et sa droiture et toutes ces choses viendront à vous (Mathieu 6 :31-33)

En d’autres termes, lorsque vous visez le niveau le plus élevé, tout ce qui est en
dessous est assuré sans le moindre effort. La clef consiste à poursuivre le plus grand don que
l’Univers a à vous offrir – ce que Le Christ appelle le Royaume de Dieu. Les choses dont
vous avez besoin pour maintenir votre maison qu’il s’agisse de l’argent ou de l’habillement-
arriveront aisément à vous parce qu’une fois de plus, ce que Dieu désire pour vous est la joie
parfaite.

La pyramide des désirs.

Visualisez une pyramide ouverte à plein de niveaux ou étages. Appelons-la


« pyramide des désirs ». Au niveau le plus élevé se trouve le Paradis ou le Royaume de Dieu.
Le niveau suivant peut être le désir d’une vie remplie d’amour et de paix ; en dessous se

56
trouveraient les désirs d’abondance financière. Vous êtes la seule personne à savoir où se
trouvent ces choses sur votre pyramide personnelle.
Maintenant imaginez que vous accomplissez votre but le plus élevé- à savoir la
réalisation du Paradis sur Terre en ce moment précis et non au moment de votre mort. Le but
est de vivre les dons paradisiaques dans l’ ici et maintenant, et leur énergie remplira le second
niveau, une vie remplie d’amour et de paix. Une fois cela accompli, l’énergie emplira celui de
l’abondance financière et de tous les niveaux inférieurs. Vous commencerez à réaliser que le
plan Divin apporte du succès à chaque domaine de votre vie- pas seulement dans le désir
initial.
Que se passe t’il si vous vous acharnez à resté focalisé aux niveaux inférieurs- par
exemple le désir d’abondance financière ? Si vous utilisiez le Code de Moise, -le pouvoir
inhérent au nom de Dieu- pour accomplir cela, étant donné que l’Univers vous donne toujours
ce que vous demandez vous pouvez aisément atteindre ce but, et votre compte en banque
débordera soudainement d’argent. Et comme la théorie du « trickle down enlightment » agit
également, tout ce qui est en dessous de ce désir se réalise également. Vous pourriez vous
offrir tous les jouets dont vous pensiez avoir besoin pour être plus heureux que vous ne l’avez
été jusqu’à présent. Vous pourriez acquérir également un niveau d’influence qui vous
permettrait de grimper dans l’échelle sociale.
Mais qu’en sera t’il des choses qui sont au-dessus de l’abondance financière dans
votre pyramide ? Vous avez certes tout l’argent que vous souhaitiez gagner mais votre vie
familiale est un vrai désastre et vous ne vivez pas dans la paix. D’abord, vous êtes incapable
de réussir le Royaume de Dieu, qui est ce que votre âme désire réellement. C’est pourquoi peu
importe l’argent que vous ayez, vous n’êtes toujours pas satisfait. Au début vous pensiez
simplement que ce dont vous aviez besoin était d’avoir davantage de ce-sur-quoi-vous-vous-
étiez-focalisé (en l’occurrence plus d’argent). Mais vous vous apercevez désormais que peu
importe combien d’argent vous gagnez, même si vous deveniez la personne la plus riche du
monde votre sentiment d’insatisfaction persiste.

Quel bonheur peut venir à un homme s’il acquiert le monde entier au prix de son âme
( Mathieu 16 :26)

La réalisation de l’âme est votre unique désir, mais peut-être ne l’aviez vous pas
réalisé jusqu’à présent. Même si vous l’ignorez, il est impossible de brimer l’âme en
permanence. Cela dit, il est possible de continuer à la négliger en permanence. Le désir de
l’âme devient de plus en plus insistant jusqu’à ce que vous ne puissez plus nier son appel.

57
Ignorer l’âme devient de plus en plus douloureux, jusqu’au moment où il ne reste plus d’autre
choix que de rechercher le Royaume de Dieu ou de se résoudre à une vie insatisfaisante. On
peut finir par avoir une maison incroyable, la voiture la plus rapide, et être une personne
influente mais passer totalement à côté des choses essentielles. C’est comme si Dieu avait
crée un système d’échec de sécurité pour vous assurer l’acceptation de la vérité.
Voilà la vérité que nous cherchons et le Code de Moise est le sentier sur lequel nous
marcherons vers notre dernière récompense. Il est temps de reconnaître que notre seul but est
d’imiter les dons et la générosité de Dieu ; et ce faisant nous réaliserons que nous avons déjà
tout ce dont notre âme a besoin pour être heureuse et complètement satisfaite. Dieu ne fait que
donner, et Dieu sait aussi parfaitement recevoir. Un don ne peut jamais quitter sa source, et
voilà ce qui nous mène à notre acceptation finale du Royaume de Dieu qui réside en nous.

Exercice 9 Votre pyramide des désirs

Dessinez votre propre pyramide représentant la trickle down theory of


enlightenment. Faites-en sorte qu’elle soit suffisamment grande pour que vous ayez la place
d’y écrire quelques mots à chaque niveau. Commencez tout en haut, au sommet de la
pyramide. Comment décririez-vous ce que Le Christ appelle le Royaume de Dieu, le Paradis,
l’illumination et l’amour parfait ? Ecrivez cela tout en haut. Maintenant descendez tout en bas
de la pyramide et faites une liste de choses dont vous avez besoin pour survivre, tels que la
nourriture, l’habillement et l’habitat. Vous pouvez vous focaliser sur la création de
l’abondance dans ces domaines, ou faire confiance au fait que plus vous vous élevez dans la
pyramide, plus vous êtes prêt à recevoir de Dieu.
Quels sont les dons que vous pourriez manifester directement au-dessus de vos
besoins les plus basiques ? Ecrivez-les juste au-dessus du premier niveau. A combien de
niveaux pouvez-vous encore penser ? Mis à part vos besoins physiques et émotionnels que
pouvez-vous ajouter de plus à votre pyramide ? Prenez le temps de noter ces choses le plus en
détail possible et ensuite décidez sur quoi vous voulez vraiment vos focaliser. Souvenez-vous
que d’après la trickle down theory of enlightenment, tout ce qui se trouve en dessous de ce sur
quoi vous vous focalisez sera crée automatiquement, alors que tout ce qui se trouve au-dessus
sera automatiquement oublié. Par exemple si vous vous focalisez sur vos besoins physiques
alors tout ce qui se trouve au-dessus de cela sur votre pyramide sera laissé pour compte.
Une fois votre pyramide complétée, faites un effort conscient pour rester centré et
créer à partir du niveau supérieur. Votre but devrait être d’atteindre la Royaume du Seigneur,
en sachant que par là, tous vos autres buts seront automatiquement réalisés.

Chapitre dix

Voir par les yeux de Dieu

L’ombre, ( le premier niveau du Code de moise ) utilise le pouvoir inhérent au nom


de Dieu JE SUIS CE JE SUIS pour attirer à soi toutes ces choses qui semblent manquer et qui

58
selon lui viendront enrichir sa vie une fois acquises. C’est en fait la première étape dans la
maîtrise de la spiritualité : la réalisation que c’est en soi que réside le pouvoir de l’Univers ou
de Dieu, et que l’on peut en faire tout ce que l’on veut. Si l’on souhaite s’attirer une prospérité
incroyable, alors il en sera ainsi. Si l’on utilise cette énergie pour que la maison de ses rêves
se manifeste, alors elle nous appartiendra bientôt.
Mais il est important de garder à l’esprit que c’est là simplement la première étape et
qu’il ne s’agit pas là d’un but véritable.
Chaque fois que vous obtiendrez une chose sur laquelle vous vous êtes focalisé,
votre ego sera satisfait de façon momentanée, l’ennui c’est que l’ego n’en a jamais assez. Une
fois qu’un but a été atteint, l’on devient conscient que le souhait intérieur qui est à l’origine de
la première requête est toujours là et qu’il n’a pas été satisfait du tout. Alors vous passez à
l’article suivant sur votre liste- qui vous, vous semble t’il, remplira ce creux de manière
irréprochable. Ce procédé sera répété jusqu’à ce que vous arriviez à une réalisation profonde :
il n’y a rien dans le monde du dehors qui puisse satisfaire ce besoin que vous ressentez à
l’intérieur de vous.
Il est donc temps de chercher une nouvelle stratégie. Il est temps de chercher à
l’intérieur de soi.
Vous êtes désormais prêt à passer à l’étape suivante du Code de Moise, celle du
Corps (qui dans notre analogie représente l’âme). L’ego, vous l’avez compris, ne peut être
satisfait par rien du monde du dehors et sa véritable satisfaction vient de l’imitation des
qualités et des modèles de Dieu. Cela requiert une nouvelle décision, une décision qui nous
mène dans une direction différente. Maintenant focalisons notre attention sur l’âme.
Retournons à l’analogie utilisée précédemment- celle où une lumière sur un corps
créé une ombre sur le sol qui était prise pour la réalité. Nous avons déplacé notre attention de
l’ombre vers la chose qui la créa : le corps. Si l’ombre est une représentation de l’ego, alors le
corps devient le symbole de l’âme. C’est seulement lorsque nous réalisons la futilité qu’il y a
à vouloir remplir les désirs de l’ego, que nous commençons à tourner notre attention dans
cette direction.
Imaginez que vous êtes dos à la lumière si bien que vous regardez l’ombre. Il est
maintenant temps de vous retourner et de vous mettre à nouveau face à la lumière, de façon à
symboliquement déconsidérer les désirs de l’ego. Se tourner vers la lumière équivaut
symboliquement à voir comme Dieu voit, recherchant davantage les dons de l’âme plutôt que
ceux qui ne vous satisferont pas.

59
Peut-être que vous vous demandez ce que cela signifie de voir par les yeux de Dieu .
A chaque instant de votre vie, vous pouvez choisir comment vous percevez ce qui vous
entoure. A savoir les personnes de votre vie, les circonstances que vous expérimentez et les
événements que vous rencontrez. Si vous décidez de voir par les yeux de l’ego (l’ombre),
vous verrez tout comme étant séparé et isolé. Comme nous l’avons vu précédemment, l’une
des croyances de l’ego est que vous devez vous défendre de ce qui se trouve à l’extérieur de
vous, qui peut vous attaquer sans prévenir. Vous observez le monde à travers des yeux
suspicieux, incapables de percevoir véritablement les choses autrement qu’à travers un filtre
noirci. Les personnes ou les circonstances qui auraient pu bien vous servir ou qui vous
apportent de la joie sont déconsidérées ou même attaquées – tout cela parce que vous
choisissez de voir le monde de cette façon.
Si vous choisissez de voir par les yeux de l’âme alors le monde et tout ce qu’il
contient apparaîtra dans une tout autre lumière. Vous réaliserez que vous n’êtes séparé de
rien ni de personne, mais que vous êtes intimement lié à la réalité que vous observez. Nul
besoin d’attaquer quoi que ce soit car vous savez que vous n’attaqueriez que vous-même. La
seule chose qui vous reste à faire c’est de bénir tout ce que vous percevez parce que
finalement chacune de vos expériences vous guide vers une compréhension plus profonde de
votre but ultime de vie.
Un peu plus haut nous avons vu que l’ego aspire à recevoir alors que l’âme aspire à
donner. C’est parce que l’âme – qui fait désormais face à la lumière par opposition à l’ombre-
aspire à imiter la lumière ou Dieu. L’âme est vraiment le lien, ou le pont, entre l’ego et le
Divin. Une fois que vous avez traversé ce pont et mêlé votre conscience à celle de Dieu, son
objectif est accomplit et elle s’identifie comme étant unie à son créateur. Autrement dit, l’âme
est absorbée par l’intention de Dieu, et elle s’accroît et s’étend exactement comme Dieu
s’accroît et s’étend.
Cela nous mène à la dernière étape – la lumière.
Telle est la source de tout ce que vous percevez et qui éclaire le Corps (l’âme) et
l’ombre (l’ego). Le but du Code de Moise est d’arrêter de vous identifier à l’ego pour voir à
travers les yeux de l’âme, pour en arriver à finalement vous souvenir que vous n’êtes aucune
de ces deux choses. Vous êtes la Lumière – unie à la Source- qui éclaire le reste de la création.
C’est là votre but, mais réussir à l’atteindre requiert davantage de ce que vous pouvez
imaginer pour le moment.
Au début de la seconde partie il vous a été donné l’opportunité d’arrêter votre
lecture, de profiter des leçons que vous aviez déjà apprises, et de les utiliser pour attirer tout

60
ce que vous avez toujours désiré dans votre vie. Si vous aviez choisi de vous arrêter là, vous
auriez possédé les outils nécessaires pour que la réalité que vous avez toujours désirée se
manifeste à vous et cela vous aurait apaisé quelques temps. Mais cette satisfaction n’aurait pas
duré longtemps parce que vous auriez simplement obtenu la satisfaction des désirs de l’ego et
vous n’auriez pas réalisé qu’il y avait un besoin plus profond- celui de votre âme, qui ne peut
pas être apaisée par des réalisations physiques. L’âme recherche quelque chose qui se trouve
derrière ce monde quelque chose qui ne peut pas être ni défini ni enlevé par le temps ou la
mort. Il recherche l’éternel – ou au moins les qualités de l’éternel – qui se manifestent sur
cette terre.
Quelles sont ces qualités ?

 La paix
 L’amour
 La grâce
 La joie
 La patience

Ces qualités sont présentes à la fois sur terre et au Paradis qui se définit plutôt par un
état de conscience que par un endroit auquel on accède une fois mort. Elles sont des ponts
solides qui connectent ce monde au monde véritable à savoir un monde basé sur les lois de
l’Unicité plutôt que sur celles de la séparation. L’ego et l’âme sont comme les véhicules qui
nous conduisent à ces dimensions aussi loin qu’elles le peuvent. Si vous conduisiez une
voiture et que vous atteigniez la plage vous ne seriez pas capable d’aller plus loin, vous auriez
besoin d’un bateau, et ensuite d’un avion pour aller encore plus vite.
L’ego est comme une voiture. Il peut vous transporter sur terre mais il est très limité
lorsqu’il s’agit d’autres besoins. Le bateau peut vous faire traverser la mer, mais il est
également limité et vous n’atteignez de l’autre rive après un long voyage. Seul un avion peut
vous transporter n’importe où parce qu’il a la capacité de se soulever du sol et il n’est pas
limité par le terrain. Peu importe si vous voyagez à travers le désert ou une montagne. La
capacité d’aller toujours plus haut lui permet de dépasser les restrictions du monde du
dessous.
Dans la première partie de ce livre, c’est comme si l’on avait conduit une voiture et
que l’ego était en charge de tout. Ensuite nous avons pris un bateau et l’âme a commencé à
nous amener aux endroits auxquels la voiture ne pouvait accéder. Maintenant il est temps de
monter à bord d’un avion car là où nous allons ne peut être atteint par voiture ou bateau. Cet

61
avion nous élèvera au dessus du sol, et nous emmènera à un nouveau lieu, un lieu qui n’est
pas limité par les lois et les coutumes du passé.
A partir d’ici nous avançons vers la Lumière.

Exercice 10 L’affirmation de l’Unicité

Vous allez utiliser le Code de Moise pour voir à travers les yeux de l’âme, ce qui équivaut à
voir comme Dieu voit. Aussi souvent qu’il vous sera possible aujourd’hui, regardez et
observez les gens autour de vous comme s’ils faisaient partie de vous même. Vous savez déjà
que c’est le cas- que vous êtes uni à tout et à tout le monde. Ceci vous donnera la possibilité
d’appliquer cela dans votre vie ; et ce faisant vous sentirez cette réalité à travers tout votre
être.
Si vous vous trouvez dans un lieu où les gens s’agitent dites « JE SUIS CELA » Essayez de
vous identifier à une personne en particulier lorsque vous le dites, et faites de votre mieux
pour éprouver que c’est vrai. En d’autres termes ne récitez pas simplement ces mots- laissez
vos émotions remplir les espaces vides qui semblent exister entre vous et l’autre personne.
Ensuite inspirez et dites « JE SUIS » en étant conscient que vous affirmez cette unicité avec
l’individu qui est Dieu. Il est une chose est de dire que l’on est un avec Dieu, mais notre but
ici est de littéralement ressentir cette réalité, et de savoir par là que c’est vrai. Ce faisant,
l’affirmation n’est plus un simple concept, mais une expérience qui peut être aimée et
partagée.

Chapitre onze

L’ego et l’âme

Jusqu’à présent nous avons utilisé une analogie pour décrire le voyage sacré du
Code de Moise- l’Ombre, le Corps et la Lumière. Maintenant nous allons revenir à l’histoire
de Moise de façon à avoir une vue plus profonde.
Il y a en réalité trois figures dans l’histoire au moment où celle-ci bascule : et où le
Nom Sacré est donné à Moise et au monde entier. Si vous vous souvenez, Moise était en train
de faire paître ses brebis lorsqu’il vit un buisson en flammes qui ne se consumait pas. Il
entendit alors une voix lui parler, lui donnant pour mission d’assurer la libération des
Israélites.
Le nom de Dieu, JE SUIS CE JE SUIS possédait la force dont Moise avait besoin pour
créer des miracles prouvant par là que le véritable pouvoir ne vient pas des riches de la terre
mais de la réalisation de notre unicité avec Dieu.

62
Maintenant nous allons superposer l’histoire de Moise à notre analogie d’origine.

1. L’Ombre (l’ego) devient Moise


2. le Corps ( l’âme) devient le buisson ardant.
3. La Lumière représente toujours Dieu / la Voix

La première caractéristique de l’ego est de rechercher en dehors de lui-même tout ce


qui satisfera ses désirs. Moise pensait que les Hébreux ne pourraient pas être heureux tant
qu’ils n’étaient pas libres, et la liberté signifiait d’être délivrés du joug égyptien. Mais une
liberté extérieure sans la conscience de la véritable liberté n’a que peu d’action sur le
soulagement du désir profond. C’est pourquoi les Israélites étaient incapables de laisser
derrière eux le symbole de leur esclavage, une idole qu’ils créèrent de la forme d’un veau
d’or. L’influence de leurs maîtres égyptiens continuait de gouverner leur esprit, et à la
première occasion venue ils abandonnèrent leurs racines monothéistes en faveur du
polythéisme.
Le polythéisme se fonde sur l’idée qu’il y a beaucoup de dieux qui sont tous séparés
les uns des autres et de l’humanité. Un tel concept est conforme aux exigences et aux
expectatives de l’ego, étant donné que celui-ci est incapable de comprendre sa singularité.
Moise en revanche alla voir les Israélites et le Pharaon avec un plan différent. Il alla montrer
au Pharaon que Dieu est un et cela dû être une énorme déception pour lui lorsque son peuple
abandonna sa propre religion polythéiste.

Le programme de l’ego

L’ego n’a qu’un seul programme : sa propre survie. Comme il est en ultime instance
une vaine illusion, l’ego doit utiliser tout ce qui est à sa disposition pour alimenter les fausses
images qu’il crée. C’est pourquoi il abandonne tellement rapidement une croyance en faveur
d’une autre, même si les deux croyances sont opposées. Même quand l’ego a plein de raisons
de soutenir la vérité –ici, le fait que Moise puisse assurer la libération des Hébreux en utilisant
le pouvoir inhérent au nom de Dieu- à partir du moment où celle-ci ne sert pas son
programme, elle est immédiatement déconsidérée. Il s’asservirait plutôt que de mourir car il
a une grande peur de la mort. L’ego nous convainc que s’il meurt nous mourons ainsi
devenons nous nous-mêmes des conspirateurs dans cette farce. Voilà comment l’ego rend
chacune de ses décisions rationnelles, faisant paraître rationnel le fait qu’il choisisse un
chemin puis un autre totalement opposé à la minute qui suit.

63
Moise (et les Israélites) représentent la partie de nous-mêmes qui aurait davantage
tendance à suivre la séparation plutôt que la promesse Divine. Dieu promit que les Hébreux
seraient conduits à « une terre débordant de lait et de miel », la terre où naîtraient leurs droits.
Mais au moment où les vents du désert commencèrent à souffler, ils se demandèrent s’ils
pouvaient survivre et retournèrent à leur zone de confort- décision qui finalement les priva de
leur grade récompense.
Pour parler simplement, le pouvoir de l’ego est insignifiant ; c’est pourquoi il
cherche à en recevoir davantage du dehors. Malheureusement la plupart d’entre nous vivons
selon cette croyance limitée. Il nous arrive de croire que nous ne pouvons faire que très peu de
choses par soi-même, un peu comme Moise au début de son voyage. Tout ce qui est faible
doit être renforcé par quelque chose de fort, alors l’ego cherche sa force à l’extérieur de soi,
de façon à se sentir plus puissant.
L’âme par ailleurs, réalise qu’il n’y a rien au dehors qui soit susceptible de l’aider
aucunement. La véritable force est à l’intérieur de nous et lorsque nous agissons depuis le lieu
de sagesse contenu dans notre âme nous nous sentons capables de créer d’une façon nouvelle.
Lorsque nous vivons en nous laissant guider par l’âme, nous réalisons rapidement que la
véritable fonction de la vie est de créer et de s’accroître tout comme Dieu crée et s’accroît.
Lorsque nous surmontons l’absence de pouvoir de l’ego, nous parvenons à un niveau de
satisfaction qui échappe au mental.
L’âme accomplit cela, comme nous l’avons vu, en donnant ce qu’elle désire. Si la
paix est son but, alors l’âme offre la paix aux autres. Si son objectif est l’amour, il est exprimé
à tout le monde et partout. L’âme reçoit immédiatement ces dons parce qu’elle réalise qu’elle
n’est pas séparée des autres âmes. En d’autres termes, il y a en dernière instance une âme qui
s’exprime en une infinité de façons. A travers les services que nous rendons, nous dépassons
les croyances limitées de l’ego pour aller vers l’expansion de l’âme. Finalement l’âme se
souvient qu’elle est unie à chacune des autres âmes, et nous avançons vers la Lumière – c’est
à dire Dieu.
A partir de ce moment-ci de notre réflexion, nous appliquerons la conversation avec
Dieu comme toile de fond pour comprendre le Code et nous l’utiliserons pour attirer tout ce
que nous désirerons. Encore une fois, Moise représente l’ego, la partie de nous qui perçoit
l’abondance Divine comme existant à l’extérieur de nous ; le buisson ardant représente l’âme,
c’est à dire la partie de nous qui brûle les désirs de l’ego et cherche une vision et un appel plus
élevé ; et Dieu est le but ultime, la partie la plus suprême de nous qui se souvient de son unité

64
avec toute la réalité. La Code de Moise est en ultime instance la fusion de ces trois aspects,
rassemblant chacun d’eux pour créer la paix dans nos vies et dans le monde.
La question qui se pose à vous est désormais simple: qui êtes vous dans cette faable
de manifestation ? Etes-vous un Moise, qui utilise les techniques apprises pour attirer toutes
les choses que vous voulez possédez, pensant qu’elles enrichiront votre vie ? Etes-vous le
buisson ardant, empli de l’énergie de la création et l’offrant à chacune des personnes que vous
rencontrez. Ou êtes vous Dieu, conscient de la connexion intime que vous partagez avec
chacun des êtres vivants que vous rencontrez et simultanément pleinement présent au cœur
même du Divin?
Le choix vous a toujours appartenu, votre conscience se fonde sur la figure que vous
choissiez d’incarner. Le fait que vous soyez arrivés jusqu’ici dans le livre, indique que vous
avez en définitive réalisé la vanité du chemin de l’ego. Vous avez certainement attiré à vous
toutes les choses qui vous le pensiez, satisferaient votre désir intérieur et profond- maisons,
voitures, et abondance- mais la soif ne vous a jamais vraiment quittée peu importe combien de
choses vous avez accumulées. Vous avez certainement appris à donner ce que votre âme
désire le plus et ce faisant vous avez réalisé que cela vous a toujours appartenu. Cependant il
y a une dernière étape à entreprendre, un étape que votre esprit ne peut pas réellement
comprendre.

Chapitre douze

La dernière marche

Est-il temps d’entrer à présent dans cette dernière réalité ? Etes-vous prêts à
finalement atteindre le but le plus vrai et le plus élevé du Code de Moise ? Si tel est le cas
alors vous unirez votre conscience à la conscience de Dieu et vous réaliserez que vous êtes Un
avec le créateur. Ne soyez pas surpris si cela vous fait l’effet d’un tremblement de terre
emplissant votre cœur à la fois de crainte et de panique. Cela est tout naturel, mais comme
vous avez déjà eu plusieurs fois l’occasion de le lire, l’issue en est sûre. Vous ne seriez pas en
train de lire ceci si vous n’étiez pas encore prêt ou si vous ne l’aviez pas attiré dans votre vie.
Tout ce qu’il faut que vous fassiez c’est un pas en avant. Les anges feront tout le reste.
C’est comme si vous aviez joué le même rôle dans une pièce pendant de très
nombreuses années si bien que la ligne de séparation entre le personnage que vous avez crée
et votre moi véritable a fini par se brouiller. Au lieu d’enlever le costume et le maquillage une

65
fois la pièce finie, vous rentrez chez vous et vous continuez à jouer ce personnage. A chaque
fois qu’une circonstance advient qui requiert votre attention ou une réponse de votre part,
vous décidez d’agir comme le ferait ce personnage fictif, qui n’existe pas réellement. Ce
faisant, la vérité en vous s’est obscurcie et vous avez perdu la trace de vos véritables besoins
et désirs. Le vous perçu par Dieu s’est endormi et il semble qu’il ne se réveillera plus jamais.
Mais votre réveil était réglé d’avance et si vous le choisissez, vous pouvez vous en
souvenir et immédiatement sortir de ce rêve de séparation avec Dieu. Il n’est pas vrai que cela
prenne du temps et que vous devriez changer qui vous êtes de manière à être qui vous êtes
vraiment. Cela vous parle t’il ? Pourquoi devriez-vous changer de manière à devenir votre
moi authentique. A présent que la folie de l’ego est mise en évidence, il est désormais grand
temps de le mettre de côté pour définitivement l’écarter en faveur de la vision de Dieu qui
elle, ne change jamais.
Relisons cela : la vision de Dieu ne change jamais. Même lorsque vous jouiez le rôle
dans cette pièce que vous aviez vous même écrite, Dieu n’a jamais oublié qui vous êtes
vraiment. Et si Dieu ne l’a pas oublié, vous non plus. Voilà la meilleure nouvelle de l’Univers
parce qu’elle signifie que vous avez été protégé de tous les concepts sans signification que
vous vous êtes créés pour occulter qui vous êtes vraiment. En fait, ils n’ont jamais existé
excepté dans votre propre imagination. Quel autre choix avez-vous que de vous lever, vous
étirer et de réaliser que vous n’avez jamais réellement quitté votre véritable maison ? Vous
avez été protégé et en sûreté depuis le début et il n’y a rien que vous n’ayez fait – aucun pêché
ou erreur- qui ait jamais changé quoi que ce soit.
Si vous êtes un avec Dieu, et Dieu n’a pas oublié qui vous êtes vraiment alors il ne
devrait pas être très difficile pour vous de vous souvenir. Quels changements y aura t’il quand
vous accomplirez finalement cela ?

Aucun.

Une fois de plus votre ego croit que vous devez changer, et que tout ce qui vous
concerne de près ou de loin se transforme lorsque vous finissez par acceptez la vérité.
Vous êtes vous imaginé comment vous agiriez une fois éclairé ? s’agirait-il d’imiter
quelqu’un que vous percevez être différent de vous, quelqu’un qui vous semble être éveillé ?
En bref, lorsque vous vous réveillerez, peut-être vous comportez-vous plutôt comme cette
personne que comme vous-même. Si l’individu vient d’un autre pays, croit à une autre
religion, et parle avec un accent bizarre, l’ego est se réjouit parce qu’alors il a plein de raisons

66
de nier qui vous êtes en ce moment précis. Il regarde de travers les illusions d’être éveillé que
vous créez et dit : « un jour vous serez sans doute comme cela ».

Mais ce jour là n’arrive jamais.

L’idée que vous deviez altérer votre être pour être un être éveillé est une des
principales défenses de l’ego lorsqu’il s’oppose à la vérité- au lieu de considérer si cette
illusion fonctionne ou non pour vous, il se peut que craigniez de changer plutôt que de réaliser
la vérité. Vous pouvez craindre ce que signifie de posséder autant de pouvoir et comment
vous agiriez si vous êtes totalement libres. Cependant ces peurs ne sont fondées sur quoi que
ce soit de réel ; ce sont seulement des ombres de la réalité. Ce qui est vrai ne peut être ni
menacé, ni menaçant. Acceptez cela, car c’est de cela dont il est question dans le voyage à
l’éveil.
Alors comment ceci s’applique t’il au Code de Moise ? Pour parler simplement, la
dernière marche dans ce processus – qui consiste à reconnaître que vous êtes un avec Dieu et
pour cette raison que vous avez été appelé à agir comme Dieu sur Terre- est la chose la plus
effrayante de l’Univers. Il est facile d’accepter que vous deviez cesser de prêter attention à
l’ego lorsqu’il insiste pour obtenir tout ce qu’il croit être à l’extérieur de vous-même. Mais
l’idée que vous êtes en fait un avec Dieu…voilà une idée que vous ne pouvez pleinement
embrasser. En fait, il se peut que fassiez tout, absolument tout pour éviter d’accepter cela au
plus profond de vous-même.
Alors quelle est la réponse ? Comment pouvez vous relâcher toutes ces peurs
cachées et primordiales qui vous ont empêché de réaliser la vérité.

Vous n’avez pas à les relâcher !

Une petite minute s’il vous plait. Peut-être est-ce quelque chose de nouveau, quelque
chose d’imprévisible que vous n’aviez jamais envisagé auparavant. Sans doute vous dites-
vous : ne rien faire du tout ? Ne pas même essayer de se défaire de l’illusion finale de
séparation- qui m’a empêché de réaliser que je suis déjà éveillé ?
Vous sentez vous détendu en comprenant que vous n’avez besoin de rien faire du
tout ? Voilà toute l’idée dans sa totalité. Lorsque vous avez peur de quelque chose vous
construisez des murs de protection qui sont difficiles ou même impossibles à surmonter. Mais
lorsque vous êtes à l’aise ces murs sont à même le sol- tellement bas que n’importe quel

67
enfant pourrait sauter par-dessus. Le but est d’arrêter de vous mettre la pression, pour quoi
que ce soit…

…Mais de permettre que cela soit fait pour vous.

Prenez une inspiration. Pendant tout ce temps, vous étiez resté focalisé sur ce que
vous deviez faire pour mettre en pratique le Code de Moise de façon à attirer à vous tout ce
que vous désirez ; du moins était-il facile de dire qui faisait le travail. C’était vous, mais
maintenant la consigne est totalement différente. Il vous est demandé de vous mettre en retrait
et de ne rien faire du tout, et en ne faisant rien, tout tombera du ciel.

Pas vraiment

Ce qu’on vous demande en réalité de faire est de rester tranquille une bonne fois
pour toutes et de laisser Dieu monter les dernières marches à votre place. Vous avez déjà fait
tout ce que vous deviez faire. Vous avez déjà dépassé les désirs sans fin de l’ego et vous avez
adopté une nouvelle façon de regarder le monde et tout ce qu’il contient. Vous avez aussi
appris à donner ce que vous désirez le plus, réalisant ainsi que cela était en vous pendant tout
ce temps. Vous avez déjà accompli un immense travail et devrez en être récompensé.
Mais cette dernière marche n’est plus de votre ressort ; plus vous accepterez cela
rapidement, plus cela arrivera vite. C’est littéralement un pas de plus vers l’éternité. Jusqu’à
présent les décisions que vous avez prises se sont fondées sur votre croyance en des
limitations telles que le temps et l’espace. Il est désormais temps de faire confiance à ce Un
qui ne connaît pas ces limitations- ce Un qui a un rôle sacré et qui vous débarrasse de toutes
les choses que le temps pourrait dérober, établissant votre cœur dans le véritable monde.
En d’autres termes, vous ne pouvez pas faire ce dernier pas par vous-même mais on
peut le faire à votre place. C’est le pas qui incombe à Dieu parce qu’ alors seulement
réaliserez-vous que vous et Dieu n’êtes Un.
C’est ici la meilleure partie. La dernière marche que nous décrivons a déjà été
entreprise il y a bien longtemps, avant que le temps ne commence- autrement dit, cette étape
ne mène nulle part excepté là où vous avez déjà été. C’est l’étape qui vous mène à votre cœur
et au Paradis qui a toujours été votre demeure.
C’est un voyage sans distance. Notre seul but a été de réaliser -non pas dans nos
esprits mais dans nos cœurs- que la vérité en nous n’a jamais changé, et que nous avons la

68
possibilité et le droit de vivre à l’intérieur de cette vérité à présent… en cet instant. Il n’y a
rien que nous ne devions faire et rien que nous ne devions altérer, car ce sur quoi nous
sommes focalisés ne peut pas changer quoiqu’il arrive. Cela peut nous sembler une des choses
les plus compliquées à accepter, parce que jusqu’à présent on nous a appris le contraire. On
nous a appris que nous pouvons perdre notre héritage divin par le pêché ou en faisant des
choix qui détruisent l’âme. Ce que nous apprenons désormais est qu’il n’y a rien dans ce
monde qui puisse détruire l’âme, étant donné que l’amour de Dieu est inconditionnel.
Maintenant, vous avez l’opportunité d’accepter la dernière marche du Code de Moise,
embrassant ainsi votre éternelle Unité avec la Source Divine. Est-ce difficile pour vous de
reconnaître que cette solution a toujours été proche de vous et que ce n’était rien qu’un choix
à faire ? Cependant ce n’est pas la question que vous devriez vous poser maintenant étant
donné que le passé est déjà passé et qu’il ne signifie rien. La seule question appropriée est :
allez vous l’embrasser maintenant.

Comment allez –vous répondre ?

Si vous dites oui, alors Dieu fera le pas que vous n’avez pas pu faire vous-même, et
vous souviendrez de qui vous êtes. Les jours de lutte pour satisfaire l’appétit insatiable de
l’ego sont maintenant derrière vous. Et les seules choses qui vous restent désormais sont les
dons à votre portée ici et maintenant, qui vous attendent pour être reçus et partagés. C’est ce
que Dieu fait, et maintenant c’est à vous de faire la même chose.
Le Code de Moise est désormais à l’intérieur de vous dans sa totalité. Votre décision
était tout ce qui était requis, puis votre désir de vous mettre en retrait et de laisser Dieu faire le
dernier pas. Le monde et tout ce qu’il contient se dissout dans cet Objectif Divin, car tel est
aussi votre but.
Prenez une grande inspiration et permettez que cela soit.

***************************************************************

Dernières pensées pour la deuxième partie

69
Bienvenus chez vous. Vous avez entrepris ce voyage en étant focalisé sur tout ce que
vous perceviez comme étant extérieur à vous- toutes les choses dont vous pensiez avoir
besoin pour être heureux et réalisé. Ensuite, vous avez réalisé qu’il n’y avait rien à l’extérieur
de la vérité qui se trouve en vous, et vous avez commencé à offrir ce don à votre entourage
pour vous en souvenir et pour le faire advenir. Finalement, vous avez très bien choisi de
lâcher prise vous abandonnant à la tranquillité et permettant que la dernière marche soit faite
pour vous, dernière marche allant du monde que vous avez créé vers le monde que Dieu a
crée pour vous.
Le voyage est maintenant terminé, mais pas parce que je dis que c’est le cas. Vous
allez faire l’expérience de la véritable réalisation de votre désir le plus élevé, lorsque vous le
revendiquez, et cela ne peut venir que de vous. Il y aura toujours ceux qui vous rappelleront
ce que vous savez déjà, mais la volonté d’avancer dans la Lumière vous appartient. Le Code
de Moise est un don du Paradis, une conversation qui vous mène à une relation Divine qui
réalise chaque espoir et chaque rêve que vous puissiez jamais concevoir. Il n’y a rien à
l’extérieur du Dieu que vous avez crée –rien que vous ne puissiez recevoir de qui que ce soit
ou de personne qui ne soit pas déjà présent en vous. Embrassez-le et c’est à vous, car la vérité
ne vous abandonne jamais.
Même si Moise n’a jamais atteint la Terre Promise vous vous l’avez atteinte. Vous
avez réussi en réalisant qu’il y a nulle part que vous ne puissiez aller ; vous avez découvert où
vous avez toujours été, le Paradis. Il n’y a pas de désert à traverser, pas de Pharaon à
vaincre… il n’y a rien que vos propres pensées et décisions que vous prenez sur vous mêmes.
Affirmez n’être qu’un avec Dieu et utilisez votre voix pour Dieu et tout le reste vous sera
donné automatiquement. Le Royaume de Dieu est autour de vous en cet instant même.
Ouvrez vos yeux et voyez, et seulement alors verrez vous pleinement et véritablement.

Postface

Rien n’est impossible sauf si vous le décrétez tel. Que pensez-vous être irréalisable ?
Pensiez-vous qu’il était impossible de réaliser les désirs de votre cœur et être satisfait à tous
les niveau de votre vie ? Avez-vous décidé qu’il y a des choses que vous méritez et d’autres
que vous ne méritez pas, ou bien encore que vous êtes simplement dignes d’une petite
parcelle du Royaume de Dieu ?

70
Si vous ne deviez ne retenir qu’une chose de ce livre, espérons que ce sera ceci :
vous méritez tout le Royaume, pas seulement une parcelle. Et comment obtiendrez-vous
cela ? simplement en le donnant aux autres. Votre âme veut donner tout comme Dieu donne.
Votre ego veut vous retenir, car c’est ce qu’il fait, il vous empêche de tout avoir. La seule
question que vous avez à vous poser est : qui vous offre davantage ? Est-ce que le chemin de
l’ego vous a jamais donné ce que vous vouliez ou bien est-ce que ses promesses vides vous
ont finalement obligé à regarder dans une nouvelle direction ? Maintenant votre regard est
focalisé vers le Paradis, car vous réalisez que les dons de Dieu sont les seules choses qui vous
apporteront le bonheur et la paix. Et voici la meilleure de toutes les nouvelles :

Les dons de Dieu sont déjà à vous !

Vous n’avez pas besoin de les mériter, et vous n’avez pas besoin de changer qui
vous êtes pour les recevoir. Tout ce que vous avez à faire est de dire oui, et ils afflueront vers
vous depuis toutes les directions. C’est pourquoi vous êtes né et c’est la raison pour laquelle
vous avez pris ce livre. Le Paradis s’ouvre à vous et vous offre tous les dons que vous désirez
réellement. Il ne vous reste plus rien à faire excepté d’ouvrir votre cœur et permettre à toutes
ces bénédictions et de permettre qu’elles s’étendent à tous ceux que vous rencontrez. C’est la
seule façon de faire en sorte que le flux ne cesse jamais.
Alors dites oui et commencez à présent l’énorme tâche qui se trouve devant vous.
Les portes du Paradis sont grandes ouvertes, et il est temps pour vous d’y rentrer avec un
cœur ouvert et reconnaissant.

Appendice

Petit cours en manifestation

[ainsi que nous en avions parlé ensemble cette partie est probablement à enlever
dans son intégralité. Il est fait référence à des personnes que le public français ne connaît
absolument pas et par ailleurs elle parle du film le Secret pratiquement inconnu en France,
pour le démonter. Cette partie explique en substance que ce livre a été contre le Secret. Et par

71
ailleurs il peut sembler aux lecteurs francophones qui ne connaissent pas ces personnes dont il
est question que l’auteur est quelque peu vantard. La suppression de toute cette partie en
rouge ne nuit absolument pas à la compréhension de ce qui suit, qui est pour le coup très
pédagogique et utile. Note de la traductrice]

Le sous-titre de ce livre est « l’outil de manifestation le plus puissant dans l’histoire


du monde » Au début cela a pu sembler une affirmation pompeuse ou peut-être cela a t’il été
la raison pour laquelle vous avez choisi ce livre. J’aimerais ajouter que je crois sincèrement
que Le Code de Moise est la technique la plus puissante que j’aie jamais rencontrée.
Pourquoi ? ¨Parce que j’ai été l’un des premiers à expérimenter le pouvoir transformateur de
Dieu avec d’autres techniques traditionnelles de manifestation. Cependant, je ne suis pas en
train de dire que les autres pratiques n’ont pas leur place, et c’est pourquoi j’ajoute cette
section à ce livre. Pour que le Code de Moise soit plus efficace, il est très important de
comprendre quelques uns des éléments fondamentaux pour créer tout ce que vous désirez.
En 2006 des milliers de personnes dans le monde entier se sont intéressées de
manière enthousiaste à une documentaire appelée Le Secret7. A premier abord il semblait être
complètement focalisé sur l’utilisation de la Loi de l’Attraction pour obtenir les choses qui
vous apporteraient du bonheur et de la satisfaction dans votre vie. Si vous n’aimiez pas votre
voiture vous pouviez m’utiliser pour en obtenir une nouvelle. Si vous n’aimiez pas votre
maison vous pouvez en faire advenir une qui comble tous vos songes. Tout cela semble très
bien mais il y avait des éléments très importants ou des secrets plus profonds qui semblaient
avoir été mis de côté.
Par ailleurs ce qui m’a également inquiété c’est que le film laissait de côté des
ingrédients cardinaux qui pouvaient déterminer le succès ou l’échec d’une personne. J’ai
commencé à entendre parler de beaucoup de personnes qui avaient suivi les techniques et les
pratiques s’imaginant que tout dans leur vies allait changer soudainement. Pour certains
d’entre eux, cela fut le cas, mais pour plein d’autres non. Malheureusement ceux qui
échouèrent décidèrent de laisser de côté tout le procédé dans son ensemble et de laisser
tomber. Ils en conclurent qu’il n’y avait pas de secret du tout et continuèrent à vivre leur vies
de victimes.
Un jour je discutais avec mon amie Debbie Ford, l’auteur de plusieurs de best-sellers
tels que le Côté Sombre des Chasseurs de Lumière. Elle, tout comme bien d’autres maîtres

7
De Ronda Byrne, également chez Guy Trédaniel. Le film existe en version française

72
spirituels que je connais voulait trouver une manière d’offrir une vision plus ample de la Loi
de l‘Attraction, et montrer comment on peut l’utiliser pour se réaliser dans notre vie. Nous
avons décidé de demander à quelques uns de nos amis de se joindre à nous dans une série de
conférences qui exploreraient les moyens d’utiliser la Loi de l’Attraction pour donner plutôt
que pour recevoir Je suis un grand partisan du fait de rendre service pour arriver à la
réalisation de soi et je sais parfaitement que tenter de satisfaire les besoins infinis de l’ego
mène au désillusionnement total. Malheureusement c’est ce que nous voyons parmi les gens
qui mettent en pratique les conseils du Secret. On se référait à nos conférences comme étant
l’utilisation du secret pour créer la paix. Avec Neale Donald Walsch, Michaêl Beckwith,
Jean Huston et James Ray, nous avons lancé le cours avec Debbie. Je n’ai pas été du tout
surpris lorsque plus de 13 000 personnes du monde entier se joignirent à nous, écoutant et
participant à cette conversation vitale. Il semblait qu’il y avait davantage de personnes que
nous aurions pu l’imaginer qui étaient prêts à entreprendre la seconde étape.
Même si je suis honnête avec moi même par rapport au point de vue du Secret, je
veux également dire que je crois que cela a été une étape importante pour bon nombre
d’individus qui ont vu ce film. En effet réaliser que nous créons tout ce que nous
expérimentons que ce soit positif ou négatif, est la première étape d’évolution spirituelle.
Mais ce n’est seulement que le début, et on ne devrait pas s’imaginer être arrivés à l’université
alors qu’en réalité on est encore à l’école primaire. Il semblait de plus en plus évident que
nous avions besoin d’une vue plus compréhensive de la Loi de l’Attraction.
Une semaine après la conférence, Debbie me contacta et me fit part d’une
intéressante idée. Elle me demanda si j’étais prêt à travailler avec elle sur un nouveau film, un
film qui aiderait les gens qui se trouvaient désenchantés par le Secret. Elle ne savait pas que
quelques mois auparavant j’avais décider d’arrêter tout rapport avec le cinéma, étant
complètement vidé de mon énergie après la production et direction de trois autres films tels
qu’ Indigo où il était question des enfants élevés spirituellement. Heureusement pour moi, elle
insista et elle me convainquit finalement que l’humanité avait besoin d’une nouvelle approche
sur ce sujet.
Nous avons considéré plusieurs angles et nous avons songé à travailler avec d’autres
réalisateurs de films, mais finalement j’ai eu la sensation que le Code de Moise offrait tout ce
que je voulais exprimer. J’avais déjà écrit une bonne partie de ce livre et j’ai décidé de
combiner mes efforts pour faire d’une pierre deux coups : un puissant travail écrit qui serait
soutenu par un film convainquant.

73
Mon but dans ces deux projets a été de partager mon expérience avec le Code de
Moise tout en offrant une fondation solide aux pratiques de manifestation. Lorsque celles-ci
sont combinées, elles créent une puissante énergie qui est bien plus puissante que tout ce que
j’ai expérimenté avant. La suivante section de cet appendice sera focalisé sur ces techniques-
le cadre nécessaire pour que la Loi de l’Attraction fonctionne. Utilisez ce qui vous parlera et
sentez vous libre de laisser de côté ce qui ne vous parlera pas. C’est vous qui êtes l’autorité et
votre volonté d’activer votre connexion avec votre partie sacrée est la seule chose dont vous
avez besoin pour avoir du succès. La plupart des gens qui tentent de mettre en œuvre la Loi de
l’Attraction et échouent sont totalement inconscient des problèmes qui bloquent leur capacité
à manifester leur désirs. C’est généralement parce qu’ils n’ont pas fait le travail requis pour
attirer clairement ce qu’ils croient désirer. La raison pour laquelle je dis « ils croient désirer »
c’est parce que contrairement à ce qu’ils croient la technique fonctionne parfaitement.
Les êtres humains sont complexes ; et malheureusement les solutions à une seule
dimension résolvent rarement les problèmes compliqués. La plupart des techniques de
manifestation et des outils qui sont populaires aujourd’hui sont efficaces et ils peuvent
produire des bénéfices merveilleux, mais seulement si de bons fondements sont mis en place
leur permettant d’avoir leur merveilleux effet. Faire une liste d’affirmations et les réciter est
un méthode très puissante, mais vous dire à vous même« je suis un être d’abondance » ne fait
pas grand chose si au fond de vous même – en votre esprit conscient, vous pensez le contraire.
Il y a beaucoup de bons programmes qui peuvent vous aider à résoudre ces
problèmes, alors je ne vais pas les inclure ici. Cependant en voici un que je peux
recommander fortement Le procédé de l’ombre, une retraite proposée par Debbie Ford. J’ai
assisté aux ateliers de Debbie et je peux dire en toute honnêteté que cela a changé ma vie,
m’offrant des outils qui m’ont permis de gérer les ombres qui m’empêchaient d’attirer ce que
je veux réellement dans ma vie. Si vous voulez en apprendre davantage, je vous encourage à
participer à son atelier ou d’acheter l’un des ses livres qui sont des best-sellers. (Pour plus
d’information,vous pouvez aller sur son site www.debbieford.com)
Pour le moment, je veux simplement ajouter que ce travail est essentiel si vous
voulez attirer de bonnes choses et des bénédictions dans votre vie. Aussi puissant que soit le
Code de Moise, vous avez en vous le pouvoir de Dieu et il ne peut pas vous être enlevé.
L’univers est à votre service, qu’il soit conscient ou inconscient. Il vous donnera tout ce que
vous demandez, alors il est vital que vous sachiez exactement ce que vous êtes en train de
demander. Sinon vous allez mettre en pratique ces techniques et attirer dans votre vie toutes

74
les choses que vous ne voulez pas vraiment, et vous direz que cela ne marche pas. Cela
marche- à tous les coups !
Maintenant il est temps pour vous de faire le travail pour que le désir de votre âme -
et non pas de votre ego- se réalise.

Dix clefs pour que se manifeste tout ce que vous désirez

1. Soyez clair
2. Soyez ouvert
3. Ayez-en envie
4. Soyez heureux
5. Resté concentré
6. Attendez-vous au meilleur
7. Soyez énergique
8. Soyez positif
9. Soyez vrai
10. Soyez reconnaissant

Voici quelques une des clefs les plus importantes pour la manifestation de tout ce que
vous voulez dans votre vie. Vous remarquerez que la plupart de ces clefs commencent par
le mot « soyez » - par exemple soyez clair. Il en est ainsi parce qu’elles sont davantage
centrées en ce que vous devez être plutôt qu’en ce que vous devez faire.

« Vous devez être ce changement que vous souhaitez voir dans le monde »
-Gandhi

Combien de fois avons nous parlé des choses que nous croyons ou voulons
mais au fond de nous même nous ne voulons pas vraiment intégrer ces qualités qui
attireraient ces choses ? Les mots signifie peu de chose si nos vies ne reflètent pas ce que
nous disons. Saint François d’Assise a dit : « prêchez toujours l’Evangile, et si besoin est,
utilisez des mots » Cela veut dire que les mots que nous utilisons sont secondaires par
rapport à la façon dont nous vivons nos vies.
Avez-vous jamais rencontré des personnes qui disaient de bonnes choses mais
lorsque vous étiez avec eux, quelque chose semblait ne pas fonctionner ? C’est comme si
un radar en nous, nous indiquait ce à quoi l’esprit n’a pas accès. D’un autre côté, avez
vous passé du temps avec des personnes qui parlaient peu mais en la présence de qui vous
vous sentiez très heureux ? Ce sont les personnes qui se sont perfectionnés dans l’art
d’être, l’ingrédient essentiel pour attirer tout ce que vous pouviez jamais désirer.
Ces dix clefs sont des lignes directrices, et il y en a d’autres que vous pouvez
ajouter aussi. Il n’y a pas d’ordre particulier à suivre étant donné que tout le monde aura
une expérience différente en fonction de son propre cheminement. Lisez-les et trouvez
des moyens de les intégrer dans votre propre vie. N’essayez surtout pas de les analyser
avec votre esprit logique, le plus important est de les vivre dans les moments ordinaires de
votre vie.

75
Nous nous attendons souvent à ce que nos vies soient déterminées par des
expériences extraordinaires alors que c’est généralement dans les situations ordinaires qui
nous apprennent le plus.

1 Soyez clair

Vous avez probablement entendu le dicton qui dit « attention à ce que vous
demandez car vous risquez de l’obtenir » Avez-vous jamais été dans une situation ou vous
pensiez que vous vouliez quelque chose – que vous le vouliez vraiment- et ensuite vous
avez mis toute votre énergie à l’achèvement de cette chose pour vous rendre compte qu’en
fait ce n’était pas du tout ce que vous vouliez ? Vous avez probablement également
expérimenté l’incapacité à rester suffisamment centré sur un but précis et vous avez fini
par attirer quelque chose qui n’était pas vraiment en alignement avec votre intention
première.
La clarté est l’une des clefs les plus importantes à la manifestation de ce que vous voulez.
Si vos pensées ne sont pas claires alors l’Univers – c’est à dire Dieu- ne sait pas comment
vous donner ou ce qu’il faut vous donner. S’il y a quelque chose que vous avez déjà
déterminé pour vous-même ( rappelez-vous que vous ne devriez jamais essayer de créer
quelque chose pour quelqu’un d’autre), écrivez une liste avec chaque détail auquel vous
pouvez penser, et chacun des attributs et des caractéristiques qui définit ce but. Regardez
cette liste régulièrement et ajoutez-y des choses. Concentrez-vous sur les détails aussi
clairement que vous le pourrez et imaginez–les dans votre tête. Dieu aime les pensées
claires, alors que l’ego aime ce qui est confus et peu net.
La clarté signifie également la simplicité. Plus vous rendez les détails simples,
plus vous viserez droit. Essayez de ne pas compliquer votre but, mais permettez-lui de se
révéler de la manière qui aille le plus vers l’avant possible. Si c’est clair pour vous, cela
sera clair aussi pour Dieu, et le chemin pour achever votre désir sera dégagé.

2. Soyez ouvert

Votre esprit est semblable à un parachute- il travaille le mieux lorsqu’il est


ouvert. Il est difficile de trouver des failles à cette logique. Un esprit fermé ne sert à
personne car il croit connaître le chemin à emprunter et peut manquer des opportunités
lorsqu’elles se présentent. La capacité à rester ouvert quand votre esprit ou votre cœur est
focalisé sur un objet en particulier peut sembler une proposition ardue mais elle est
essentielle pour attirer l’énergie requise à la manifestation de vos rêves.
Etre clair et ouvert peut sembler à première vue comme étant deux choses
opposées. Dans le premier cas, il vous a été conseillé de définir exactement ce que vous
êtes déterminé à faire advenir. Maintenant il vous est conseillé de rester ouvert aux
nouveaux mouvements- tout ce que l’Univers peut vous envoyer dans votre direction qui
soit amplifie ou clarifie le but désiré. En réalité ils vont de pair, ils se suivent l’un l’autre.
Une fois que vous avez clairement défini l’expérience désirée et que vous avez mis votre
esprit dans une attitude particulière, vous restez ouvert à toute variation possible. C’est
comme si vos déclariez à l’Univers que vous voulez « cela ou davantage »
Etre ouvert est la même chose que le lâcher-prise, une expérience qui est
étrangère à l’ego mais qui est totalement confortable à l’âme. Pour l’ego lâcher-prise
équivaut à un échec ; pour l’âme, c’est le premier pas vers la victoire ultime. Cela montre
à Dieu que vous êtes disposé à faire confiance à un niveau supérieur- un niveau que vous
êtes prêt à embrasser à n’importe quel moment. Ainsi conçues l’ouverture et la clarté vont

76
de pair comme deux membres d’une même famille, qui bien que différents ne peuvent se
passer l’un de l’autre.

3. Ayez-en envie

Votre envie d’observer, absorber, et ensuite relâcher tout ce qui arrive à votre
conscience vous aidera à déterminer la facilité avec laquelle cela arrive dans votre vie.
Commencez par observer ce que vous désirez :
 est-ce quelque chose qui vous servira davantage que vos propres intérêts –
c’est à dire est-ce que cela pourra être utile à l’humanité et au reste du monde.
Si c’est quelque chose qui ne concerne que vous alors cela ne vaut pas le coup
parce que cela ne vous apprendra pas la leçon supérieure : à savoir que chaque
don que vous faites à autrui est déjà en vous
 Est-ce quelque chose que vous pouvez com-prendre dans votre cœur aussi bien
que dans votre âme ? Il est important que vous puissiez ressentir le don que
vous êtes sur le point de recevoir car votre esprit seul ne peut pas contenir les
buts les plus élevés que vous désirez vraiment. En d’autres termes ne vous y
méprenez pas. Une voiture neuve est un merveilleux cadeau et c’est quelque
chose que vous pouvez faire advenir et apprécier, mais est-ce que cela est
véritablement en mesure d’inspirer votre cœur. Est-ce que cela peut inspirer les
coeurs des autres ? vous êtes capable de com-prendre cela, alors foncez !
 Etes-vous prêt à lâcher- prise pour atteindre le but, et avoir confiance que cela
viendra à vous facilement et de manière naturelle ? si n’est pas le cas alors
vous êtes peut-être en train de vous forcer à obtenir une chose qui n’est pas
pour vous. Essayez de réfréner votre ego et permettez à Dieu de vous donner
tout ce qui vous appartient déjà.

4. Soyez Heureux

 On ne saurait trop insister sur cette clef-ci. Comme vous l’avez lu, la volonté
de Dieu pour vous est la parfaite joie. La parfaite joie ! Cela signifie qu’il y
a un degré de bonheur que ni le monde ni l’ego ne peuvent comprendre
mais que votre cœur cherche à atteindre sans cesse. C’est ce que vous
désirez réellement, car c’est la joie qui unit le Ciel et la Terre. Mais en
acceptant cela vous devenez aussi un symbole pour les autres qui sont aussi
dignes de ce don que vous l’êtes. Plus vous réalisez que vous méritez la
joie parfaite et plus vous l’acceptez, plus vous devenez le genre de
professeur dont le monde a le plus besoin. Vous devenez un exemple de la
seule chose qui permette la réalisation de chacun de nous. Est-ce que le
bonheur vous semble être quelque chose qui vaille le coup ou non? A dire
vrai, nous le sacrifions souvent aux désirs de l’ego, négligeant les choses
les plus simples qui nous serviraient à un niveau plus profond. C’est
généralement lié à la façon dont nous sommes perçus dans le monde.
Donner à manger à une personne qui a faim est susceptible de vous
satisfaire bien davantage que de manger dans un restaurent chic. Aider
quelqu’un sans logis peut vous apporter bien plus de joie que d’ajouter une
extension à votre maison. Votre âme ne recherche pas ce qui vous rehausse
dans votre estime de soi. Elle est heureuse uniquement lorsque vous faites
ce don aux autres, alors votre estime de vous-même s’accroît dans des
façons qui échappe à votre esprit mental.

77
5. Restez concentré

Restez concentré sur ce qui est derrière votre but plutôt que sur votre but lui
même. Demandez-vous : Qu’est ce qui m’a poussé à rechercher cela ? Quel est le désir
qui m’a motivé que je ne regarde pas ? Peut-être êtes vous concentré sur le fait d’attirer
une nouvelle maison. Quel est le désir qui a motivé cela ou qui vous a poussé à cette
création ? Peut-être que vous ne vous sentez pas en sécurité là où vous vivez à présent, ou
encore n’êtes-vous pas à votre aise dans votre maison. Resté concentré un instant là-
dessus, éprouvez-le en vous même, et ensuite demandez-vous d’où cela vient. Une fois
que vous avez découvert la réponse, resté concentré sur la réalisation de ce qui se trouve
au fond de votre cœur. Cela fera advenir la maison parfaite par elle-même. Ce ne sera
peut-être pas celle que vous aviez visualisée – peut-être sera t’elle plus simple ou plus
petite que l’était votre premier choix- mais vous en serez autrement satisfait que vous
l’auriez été avec une maison plus grande ou plus grandiose. Et cela parce que vous vous
êtes connecté à votre être intérieur et vous avez rempli le profond désir de votre âme.
Nous voyons souvent la concentration sur un objectif comme étant quelque chose
de fixe et de stable. Je suggère de la concevoir comme étant une chose fluide, en
mouvement. Lorsque vous réalisez que votre esprit ne sait pas toujours ce qu’il y a de
meilleur pour vous et qu’un esprit strict ou rigide risque d’attirer quelque chose qui ne
vous sert pas pour votre plus grand bien, alors le fait de s’ouvrir à une concentration fluide
vous parlera davantage. Faites confiance au fait que votre cœur en sache davantage que
votre esprit lorsqu’il s’agit de ces choses-là, et permettez qu’une concentration plus légère
guide votre chemin.

6. Attendez-vous au meilleur

Attendez-vous toujours au meilleur ! affirmez que tout ce que vous désirez viendra
à vous facilement et de manière naturelle. Souvenez-vous que l’énergie arrive là où va
votre attention. Si vous êtes concentré sur le fait de créer quelque chose mais que vos
pensées intérieures sont fixées sur un échec, c’est cela que vous attirerez. L’énergie tout
comme l’eau cherche toujours le puits le plus profond ou encore la source, et elle afflue
tout naturellement dans cette direction. Essayez d’être conscient de vos pensées et de vos
impulsions profondes et si besoin est répandez de l’amour dans leur direction. Lorsque
vous pensez à l’amour cela signifie généralement que vous êtes ouvert, compréhensif et
bienveillant. Vous découvrirez que vous serez capable de soulager vos doutes davantage
avec de l’amour qu’avec de la critique. L’attention négative sert seulement à renforcer les
schémas qui ont crée les blocages, alors que l’amour et la gentillesse dissolvent tout sur
leur passage.
Nous avons tous entendu le dicton : « attendez-vous à un miracle ». C’est un très
bon conseil, car ce à quoi vous vous attendez réellement sera toujours à vous. Le truc est
de savoir ce que vous demandez réellement . Lorsque vous serez en mesure de procéder
avec un esprit et un cœur ouverts ce que vous demandez sera toujours à vous. Voilà une
des leçons les plus cruciales dans l’art d’attirer à soi : Dieu vous donne toujours ce que
vous demandez. Arrêtez de demander ce dont vous ne voulez pas, et attendez-vous à ce
que vous voulez. Voilà ce qu’il faut maîtriser.

7 Soyez énergique

78
Plus votre impulsion est énergique, plus la réponse le sera. Autrement dit, votre
énergie s’accroît généralement lorsque vous demandez ce que votre âme veut réellement.
Par exemple imaginez que votre attention est centrée sur l’obtention d’une nouvelle
voiture. Certaines personnes sont extrêmement passionnés par les automobiles, mais la
plupart des gens se contentent simplement de suivre les modes, ou les opinions en cours.
Est-ce que le désir d’une voiture neuve est en accord avec les désirs de l’âme ? Qu’est-ce
qui peut vous inspirer davantage? Peut-être avez-vous toujours voulu travailler mais vous
n’en avez jamais eu l’opportunité, ou peut être avez-vous voulu acquérir un nouveau
savoir ou vous mettre à une occupation nouvelle mais vous n’avez jamais eu
suffisamment confiance pour vous y mettre. Projeter de faire une croisière autour du
monde, créerait davantage d’énergie positive qu’une nouvelle voiture, tout comme de
décider de prendre des cours de dessin. Laissez votre passion vous guider, et l’énergie
requise suivra.
Etre énergique est aussi contagieux. Si vous parlez à des amis et vous leur décrivez
quelque chose que vous tentez d’attirer dans votre vie mais qu’ils ne ressentent aucune
passion derrière vos discours, ils seront incapables de vous aider en ajoutant de l’énergie.
Cependant s’il se sentent inspirés par votre vision, deux choses surviendront
probablement. D’abord, ils ajouteront de l’énergie à votre projet, et ensuite il iront créer
quelque chose pour eux-mêmes- quelque chose qui les inspirera dans leurs vies. La clef
est de suivre votre cœur, et non votre esprit. Votre cœur est toujours un meilleur
baromètre de ce que le Ciel a choisi d’ajouter à votre vie.

8 Soyez positif

Cette clef est incontournable. Si vous êtes négatif à propos de ce que vous voulez
attirer, l’Univers interprètera votre négativité comme étant une absence de volition, et
vous n’atteindrez pas votre but.
L’ennui c’est que cette énergie peut quelque fois être difficile à discerner. Elle se
cache dans votre conscience et échappe aux mouvements de votre esprit rationnel. Cela
est dû au fait que les blocages à votre positivité ne sont souvent pas rationnels même s’ils
sont déguisés en la personne la plus optimiste que vous ayez rencontrée. Souvenez-vous
que chacun de vos buts ou pensées a une pensée qui le sponsorise- et il y a également des
pensées sponsors aux pensées sponsors. ( Cela commence t’il à vous sembler
compliqué ?) En fait vos pensées en surface peuvent ne pas être représentatives de ce qui
se passe sous la surface, mais l’énergie va continuer à affluer vers la force la plus
puissante.
La solution n’est pas de compliquer davantage le problème et que vous croyiez
qu’il s’agisse de défaire chacune des couches de vos croyances qui ont gouverné votre vie
jusqu’ici. Il suffit simplement ayez envie de regarder et de bénir. Ces croyances négatives
ont simplement besoin d’être reconnues et ensuite, elles peuvent suivre leur chemin. A
partir du moment où vous en êtes conscient, elles peuvent être adressées rapidement et
définitivement. Puis vous serez capables de faire le pas suivant.

9 Soyez vrais

Cette clef suit de très près les précédentes. Etre vrai est la même chose que d’être
honnête- quelque chose qui est requis si vous voulez réussir à faire se manifester les
désirs de votre cœur. Souvenez-vous que l’Univers cherche toujours à vous donner ce que
vous voulez vraiment. La plupart de ces leçons cherchent à vous aider à devenir le plus

79
clair possible- ainsi les choses se manifestent-elles clairement. La plupart des gens
pensent simplement que tout ce qu’ils doivent faire est de suivre une simple liste
d’instructions, et que tout viendra à eux directement. En théorie cela est le cas, mais la
plupart des personnes n’ont pas fait le travail intérieur requis de façon à ce que ce procédé
soit réussi. Ils suivent les directives qui leur ont été données et cela ne fonctionne pas.
Certains décident alors qu’ils ne sont pas comme les autres qui eux sont capables d’attirer
les bonnes choses, et ils croient qu’ils n’ont pas les capacités de réussir leurs désirs. Cela
est dommage étant donné que nous possédons tous ce don de manière égale, tout
simplement parce que nous avons tous été crées par le même Dieu. La seule différence
c’est que certaines personnes ont effectué leur travail intérieur et que les autres ne l’ont
pas fait. Etre vrai signifie être vrai envers soi même, et voilà un don que personne ne peut
vous offrir excepté… devinez qui ?
Il faut que vous soyez honnête envers vous-même. Il n’y a rien qui puisse pallier à
cela. Vous pouvez essayer toutes les clefs de manifestation qui vous sont offertes ici, mais
si vous n’avez pas le désir d’être vrai, vous ne réussirez qu’à attirer ce qui en sert pas
votre plus grand bien. Notez bien que je n’ai pas dit que vous étiez condamné à l’échec,
parce que l’échec est impossible. La question qu’il faut vous poser est « comment est-ce
que je réussis à attirer ce que mon âme désire ? » La réponse est de toujours faire le
travail qui est requis pour balayer les croyances limitatives qui vous barrent la route. Alors
tout ce que vous voulez, affluera naturellement dans votre direction, et tout cela parce que
vous avez été honnête envers vous-même et que vous avez voulu recherchez les désirs
cachés que vous étiez incapables de voir aupravant.

10. Soyez reconnaissants

La gratitude est la clef la plus importante pour attirer tout ce que vous méritez.
C’est la force d’activation que Dieu ne peut pas nier, et l’Univers accourt vers les cœurs
remplis d’appréciation divine. Et cela est valable pour vous aussi. Lorsque quelqu’un est
reconnaissant pour un don que vous lui avez fait, ou un simple acte de gentillesse que vous
lui avez témoigné, cela vous donne envie de lui en offrir davantage. A l’inverse si vous offrez
quelque chose à quelqu’un et que cette personne n’est pas reconnaissante, vous serez offensé.
Il est même possible que vous soyez incapable de donner à nouveau, car vous sentirez que ce
cadeau ne sera pas pleinement apprécié.
L’Univers fonctionne d’une façon semblable, alors soyez reconnaissant pour chaque
cadeau divin, peu importe qu’il soit grand ou petit. Dieu ne comprend pas la différence entre
les petits cadeaux et les grands cadeaux- ils sont identiques parce qu’ils proviennent du même
cœur. Soyez aussi reconnaissant envers vos échecs qu’envers vos succès. Nous apprenons
bien davantage des choses auxquelles nous échouons que de celles où nous réussissons. Une
fois que vous avez appris la leçon, vous pouvez avancer en évitant de faire la même erreur, et
tout cela parce que vous avez su être reconnaissant d’une manière qui dépasse la logique.

Les dix choses qui bloquent la manifestations de vos désirs.

1. Ne pas se sentir digne

80
2. Ne pas se sentir prêt
3. Ne pas être clair
4. Ne pas être enthousiaste
5. Ne pas être ouvert
6. Mauvais pour la santé
7. Ne pas en être réellement disposé
8. Ne pas se sentir préparé
9. Pas utile
10. Pas réaliste

1 Pas Digne

On s’est tous déjà senti indignes d’attirer les bonnes choses dans nos vies. Peut –être
qu’une enfance difficile ou d’autres expériences traumatisantes nous ont conduits à adopter
ces croyances limitatives ou dévastatrices envers nous-mêmes. Nous pensons quelquefois que
ces pensées sont cimentées et nous n’avons jamais réussi à les dépasser. Pourtant l’inverse est
vrai aussi.
Vous avez l’opportunité de renaître et vivre le nouveau départ que vous vous êtes
refusé à vous-même. Le première choses est de savoir que cela est possible et ensuite
d’avancer vers cette nouvelle possibilité. Etes-vous prêt ? Si vous dites oui, un nouveau
monde vous attend en cet instant.
Vous êtes digne de chacun des dons que vous désirez pour une simple raison : Vous
êtes un enfant parfait de Dieu et cela à chaque instant. Le fait que vous lisiez ce livre signifie
déjà que vous croyez au pouvoir Universel que nous appelons parfois Dieu. Peu importe
comment vous mettez cela en pratique, mais le fait de savoir qu’il y a une force au delà de vos
propres limites est crucial pour réussir à relâcher les schémas qui vous ont contrôlés jusqu’à
présent.
J’ai la ferme conviction que Dieu voit chacun d’entre nous comme complet et entier,
peu importe ce que nous avons fait par le passé et ce que nous ferons dans le futur. Autrement
dit, Dieu nous aime pour qui nous sommes en cet instant. S’il en est ainsi, cela signifie
qu’aucune des choses terribles que vous avez faites par le passé ne signifie quoi que ce soit.
Ce sont simplement les expériences qui vous ont conduit jusqu’à cet instant- et c’est ici que
vous pouvez accepter une nouvelle vision – la vision de Dieu et c’est elle qui vous permet
d’attirer à votre vie tout ce qui est bon pour vous et digne d’un parfait enfant de Dieu. Alors
vous serez capables de vous voir tel que Dieu vous voit et de savoir que vous êtes digne de
chacun des dons que vous vous êtes refusé auparavant.

2. Pas Prêt.

Dans la section précédente, il vous a été ai demandé si vous vous sentiez prêt à
accepter les dons que vous méritez. Espérons que vous avez répondu par l’affirmative, car le
fait que vous acceptiez cela est le début de votre acceptation finale de tout ce qui vous
appartient déjà. Alors, qu’est ce que cela signifie exactement.
Comme je vous l’ai expliqué de nombreuses fois, les dons que vous voulez
réellement sont ceux qui sont déjà en vous, et non à l’extérieur de vous. L’ego cherche à
acquérir les choses qu’il perçoit comme étant à l’extérieur de lui-même, de manière à se faire
une plus longue vie, alors que votre esprit, - ou votre âme- cherche au contraire à donner les
choses que vous souhaitez réellement, réalisant ainsi qu’elles étaient déjà en vous.

81
Quels sont ces dons ? Peut être pouvons-nous tous nous mettre d’accord sur l’amour
comme étant l’un d’eux, étant donné que c’est ce que nous cherchons à le vivre dans chacun
des domaines de notre vie. Nous voulons être aimés par nos enfants, par notre conjoint, par
nos amis, mais aussi par les personnes que nous connaissons à peine. Nous désirons cela parce
que nous voulons croire que nous sommes aimables- c’est à dire que nous méritons d’être
aimés.
Voilà pourquoi la plupart des choses que l’ego recherche sont destinées à vous faire
vous sentir plus aimable. Pourquoi ? Parce que l’ego a une vision très différente de celle que
Dieu a de vous. Dieu vous perçoit comme étant totalement digne d’amour, peut importe ce
que nous pensons, disons ou faisons. Notre ego en revanche accepte rarement cela. Même
lorsque vous vous prouvez que vous êtes dignes d’amour, il doute que cela puisse durer. Alors
votre ego commence tout une mascarade pour prouver aux autres que la vision négative qu’il
a de vous-même n’est pas vraie. Il commence à accumuler des choses autour de vous qui
selon lui, tromperont les autres. Si vous avez la belle voiture, la maison appropriée ou
quoique ce soit d’autre qu’il ait choisi, alors vous serez dignes de l’attention de quelqu’un de
bien plus merveilleux que vous-même.
Dieu ne croit rien de tel. Il n’a y a rien que vous ne puissiez accumuler qui ne puisse
altérer la vérité. Dieu vous voit comme sacré et la seule chose qui soit digne de quelqu’un
d’aussi sacré que vous est l’amour. C’est pourquoi Dieu répand l’amour à chacun de vos pas,
mais l’effet de cet amour est perdu à moins que vous ne soyez prêt à le demander pour vous-
même. Vous avez le choix d’écouter l’une ou l’autre voix.
Le Christ a dit « personne ne peut servir deux maîtres » ( Mathieu 6 :24) De la
même façon, vous ne pouvez pas accorder votre confiance à deux voix, spécialement
lorsqu’elles se contredisent l’une, l’autre. Laquelle choisirez-vous ? Si vous choisissez la voie
sacré et que vous méritez l’amour il vous sera demandé de faire ce don à quelqu’un d’autre
que vous. Alors vous serez en mesure de le demander pour vous-même. C’est seulement
lorsque vous agissez comme Dieu dans le monde – donnant aux autres ce qu’ils méritent, que
vous découvrirez que les dons que vous voulez réellement, ont toujours été en vous. Ils étaient
cachés, certes mais ils ne vous ont jamais quitté. A travers cet acte de service, vous
découvrirez la vérité de qui vous êtes vraiment, et ce faisant vous réaliserez que vous êtes prêt
pour tout.

3. Pas Clair

Une des choses qui risquent de bloquer la réalisation de l’intention de votre cœur
est que vous ne soyez pas clair concernant ce que vous demandez vraiment. Comme je l’ai
écrit précédemment, vous êtes peut-être clair à propos de ce que vous pensez demander. Mais
si quelque chose d’autre que ce que vous pensé avoir demandé apparaît dans votre vie, alors
il y a un problème dont vous n’êtes pas conscient.
Vous savez déjà que Dieu vous donne tout ce que vous demandez. Si vous voulez
savoir ce que vous voulez réellement, regardez simplement ce qui apparaît dans votre vie.
Cela est un parfait arbitrage, étant donné qu’il ne ment jamais. Si vous pensez que vous
demandez une relation parfaite mais que vous attirer constamment des personnes qui ne vous
apprécient pas, ou qui vous prennent pour acquis, ou qui n’écoutent jamais ce qui est
important pour vous, alors ce que vous demandez en réalité est une personne qui ne vous
apprécie pas, vous prenne pour acquise, et qui ne vous écoute pas.
Alors partons de là. Même cela, peut être le début pour attirer ce qui servira votre
âme. Ecartons toute forme de jugement et contentons-nous simplement d’être clairs sur ce qui
arrive réellement. Dans votre esprit vous demandez un partenaire parfait mais les personnes

82
qui arrivent sont aussi imparfaites que vous. Alors peut-être est-ce là un indice. Si tout ce que
vous percevez est une réflexion des décisions que vous prenez vous concernant, c’est donc
votre opinion à votre sujet qui doit changer, et non pas l’opinion de l’autre personne.
Maintenant nous avons une image plus claire. Comme je l’ai dit, le travail intérieur
est requis pour défaire les croyances limitatives qui vont ont retenu. La question est : voulez-
vous continuer à vous voir dans cette lumière-là ou voulez vous prendre un nouveau départ ?
Pourquoi ne pas vous focaliser sur les choses que vous aimez vraiment en vous-même ? Etant
donné que tout ce sur quoi vous vous focalisez augmente, cela peut s’avérer un exercice
parfait. Ayez une image des qualités de vous-même que vous voulez vraiment attirer plutôt
que celles que vous ne voulez pas attirer. Cela commence par la clarté, et cela se terminera
par la réception de ce que votre âme veut vraiment.

4. Pas Enthousiaste

Une des clefs pour attirer ce que vous désirez vraiment est d’être énergique
concernant vos désirs. Plus vous investissez d’énergie dans une chose, plus elle vous en
donnera. Il en va de même pour l’enthousiasme et il doit être considéré de la même façon.
Si vous n’êtes pas enthousiaste à propos de ce que vous êtes en train de créer,
l’Univers ne vous prendra pas au sérieux. Par exemple, si vous rencontrez quelqu’un qui vous
plait et vous voulez lui demander un rendez-vous, il est de bon ton de montrer un certain
enthousiasme. Cela montre à l’autre que vous le trouvez spéciale, et votre simple énergie peut
suffire à obtenir un rendez-vous.
Mais que se passe t’il si vous ne montrez aucun enthousiasme ? vous proposez à la
personne de sortir sans aucune émotion et d’une voix monotone, et la personne pensera
certainement que vous plaisantez, ou que vous avez d’autres choses de prévues parce que
visiblement, vous n’êtes pas intéressé par un vrai rendez-vous.
Lorsque vous sollicitez l’Univers de cette façon vous recevez les mêmes résultats. Il
est important d’être excité par ce que vous demandez étant donné que c’est une forme
d’énergie. Nous avons déjà établi que donner et recevoir sont une seule et même chose, et
plus vous donnez d’énergie plus vous en recevrez. Vous ne pouvez pas vous attendre à
recevoir quelque chose que vous ne donnez pas, alors n’espérez pas que Dieu vous donnera
quelque chose si vous ne vous y investissez pas vraiment. L’enthousiasme est en quelque sorte
un engagement, alors soyez sélectif et focalisez vous uniquement sur ce que vous voulez
vraiment.

5. Pas Ouvert

Il est impossible de passer à travers une porte fermée. De la même façon, il vous
sera impossible de recevoir une chose si vous n’êtes pas ouvert. Quelques uns des blocages
évoqués peuvent sembler totalement évidents, pourtant ce sont ceux qui nous échappent le
plus souvent. Ce n’est pas parce qu’une chose est posée devant nous que nous la voyons.
Nous pouvons aussi la voir avec notre mental et ne pas la percevoir avec notre cœur.-
autrement dit, nous ne la comprenons pas vraiment et nous ne sommes pas ouverts pour la
recevoir.
Il ne faut pas s’ imaginer pas que l’on connaît déjà tout cela- ou pire encore que
l’on est immunisé à tous ces blocages. Au fil des ans, je me suis aperçu n’être immunisé à
rien. Je tombe dans les mêmes pièges que n’importe qui et cela m’aide à me souvenir que je
dois encore grandir.
Le fait que vous ayez appris quelque chose ne signifie pas que la leçon soit finie.
Souvenez-vous de ceci : le seul voyage que vous n’entrepreniez jamais est un voyage de vingt

83
centimètres – de l’esprit jusqu’au cœur. Je ne compte pas les fois où j’ai appris une leçon
dans ma tête mais j’ai ensuite échoué dans la pratique. Il m’est également arrivé d’oublier
quelque chose que j’avais déjà appris sans m’en rendre compte. Il est important de
reconnaître que l’on grandit toujours et que l’on se bonifie. Restez ouverts pour voir tous vos
défis aussi bien que toutes vos victoires. Voilà le chemin le plus sûr pour continuer à évoluer,
en attirant ce que vous désirez réellement, en devenant de plus en plus expert.

6. Mauvais pour la santé

La question suivante est essentielle, et il est vital que vous y répondiez aussi
honnêtement que possible : est ce que le but que vous recherchez créée l’harmonie ou la
discorde ?
Voilà en substance ce qu’est la santé : l’équilibre et l’harmonie. Si le but que vous
visez dérègle votre équilibre et ne favorise pas votre bien-être à tout niveaux, alors je vous
suggère soit de le laisser tomber, soit de lui permettre de devenir quelque chose d’autre,
quelque chose qui favorise la santé à tout point de vue. Vous avez à n’en pas douter, ce
pouvoir en vous de créer tout ce que vous choisissez- ce qui vous comble et vous guérit tout
comme ce qui vous apporte la discorde dans votre vie.
Souvenez –vous néanmoins que quoique vous offriez aux autres et au monde, vous
vous l’offrez également à vous. Vous pouvez même utiliser le Code de Moise pour blesser
quelqu’un d’autre mais soyez très prudent. Par ce Code vous flirtez avec le paradis et il est
important que son autel demeure vierge de tout ce qui n’en soit pas le but ultime. Agissez
comme le ferait Dieu lui-même, et utilisez le pouvoir contenu dans le Code pour répandre le
bien-être et la guérison chez tous ceux que vous rencontrez et alors cela vous reviendra.

7 . Pas disposé

Si vous n’êtes pas disposé à travailler pour le but que vous recherchez, alors il est
certainement mieux d’arrêter et de vous économiser cet effort. Cela n’est pas fait pour ceux
qui souhaitent agiter une baguette magique, ou réciter une formule secrète qui vous enlève
toute forme de responsabilité. Dans certains cas, le procédé requiert un changement
fondamental chez ceux qui cherchent à faire se manifester une nouvelle réalité. Le fait d’être
disposé à faire le travail intérieur montre que vous êtes prêt à recevoir.- et pas seulement que
vous voulez attendre que les choses se fassent. Il y a une différence énorme entre ces deux
choses, et votre détermination doit le prouver de façon à montrer que vous êtes prêt pour ce
cadeau.
La disposition montre à l’Univers que vous êtes flexible et que vous êtes capable de
vous dépasser sans arrêt en regardant les choses depuis des angles et des perspectives
différents. Si vous vous enfermez dans une seule direction ou dans un seul chemin, il se peut
que vous manquiez les ouvertures que Dieu vous présente. N’oubliez pas que lorsque vous
rentrez dans ce chemin de la création, vous co-créez avec le Divin. Dieu se manifeste avec et
en vous, et vous feriez bien de vous aligner à son pouvoir, reconnaissant l’inspiration divine
lorsqu’elle vous est offerte.
C’est être disposé à reconnaître aussi, que vous n’avez pas une vue de l’ensemble et
que votre intention bien qu’elle soit très intense, doit aussi être ouverte aux nouvelles
possibilités. Au début cela vous semblera peut-être une façon de reconnaître votre faiblesse,
mais en réalité c’est un signe de sagesse et de force. Si vous n’êtes pas disposé à vous
adapter et à grandir, vous continuerez à faire se manifester des réalités qui reflètent votre
inflexibilité. Cependant, si vous vous approchez de ce processus avec humilité et grâce, il

84
s’ouvrira à vous comme une fleur Divine, répandant son parfum dans votre vie de façons
inimaginables.

8. Pas préparé

Lorsque j’étais scout, on m’avait dit d’être toujours préparé. C’était notre devise et
cela s’applique aussi dans le monde de la manifestation. Il est important pour vous d’être
préparé à recevoir les dons sur lesquels vous vous êtes concentré. Cela montre à l’Univers
que vous êtes sérieux et disposé à bâtir les fondements nécessaires à l’accomplissement de
votre but. Si vous voulez vous concentrer sur la manifestation d’une nouvelle maison,
commencez par trouver une agence qui soit en mesure de vous aider. Si vous fixez votre
attention sur le fait d’attirer un compagnon qui apportera de l’amour et de l’énergie à vitre
vie, alors trouver d’autres manières de créer ces choses dans votre vie. Comme je l’ai déjà
affirmé l’énergie attire davantage d’énergie, donc n’ayez pas peur d’enclencher le processus.
Faites les pas nécessaires pour vérifier que vous êtes réellement prêt. Si le but que
vous cherchez à atteindre n’est rien qu’un fantasme, amenez-le au niveau de la réalité. . Si
vous souhaiter attirer le compagnon idéal, mais qu’il n’y pas de place dans votre vie pour
accueillir une telle personne, créez de l’espace aussi tôt que possible. ! Si vous voulez faire se
manifester une nouvelle maison mais vous ne pouvez pas obtenir de crédit commencez par
réparer votre côte de crédit. Alors vous serez prêt quand la maison parfaite arrivera.
Etre préparé signifie de garder l’espace ouvert pour qu’une nouvelle réalité puisse
affluer. Si vous n’êtes pas préparé, peut importe que votre but soit devant vos yeux, vous ne
serez pas prêt et il disparaîtra aussi rapidement qu’il est venu.

9. Pas Utile

Voilà une grande idée : si vous souhaitez apprendre l’art de la manifestation,


commencez par aider les autres à l’apprendre. Parfois la meilleure façon d’apprendre
quelque chose est de l’enseigner aux autres. Cela s’applique définitivement à moi, et peut-être
que cela vous semblera valable également pour vous. J’ai passé ma vie à enseigner les
principes pour faire la paix parce que c’est là ce que je veux apprendre le plus. J’ai
découvert que plus je les enseigne plus je les comprends. Cela peut sembler une approche
régressive mais je sais par expérience que cela fonctionne. Un de mes amis décida
d’enseigner à une classe l’abondance dans une église locale. J’ai été d’abord surpris parce
que dans mon esprit, cette personne était tout sauf abondante. En l’occurrence il était en train
de perdre sa maison et il a dû emprunter de l’argent pour s’en sortir. J’ai même songé à
intervenir en lui suggérant de commencer d’abord par mettre en pratique ses théories avant
de les enseigner à d’autres.
Mais alors, quelque chose d’incroyable arriva. Quelques semaines après le début du
cours, la situation financière de mon ami commença à se transformer. Un fonds pour un
projet sur lequel il avait travaillé pendant des années fut mis à sa disposition et au même
moment ses affaires s’améliorèrent. Pour faire court, plus mon ami aidait les autres à
acquérir l’abondance plus elle venait à lui. Voilà l’un des meilleurs exemples que j’aie jamais
vus, qui prouve à quel point donner et recevoir sont une seule et même chose.

10. Pas réaliste

Ce dernier élément qui fait obstacle à ce que vous souhaiter réaliser est difficile à
exprimer. Vous n’avez pas cessé d’entendre que vous êtes capable d’attirer tout ce que sur

85
quoi vous fixer votre attention, et c’est le cas. Mais il y a aussi un élément de la réalité qu’il
faut prendre en considération. Par exemple, si vous mettez toute votre volonté à devenir une
star de la NBA mais que vous avez la quarantaine et vous n’êtes pas dans une grande forme
physique, il vaut mieux jeter un œil à ce que vous voulez réellement. Ceci n’est pas destiné à
limiter votre création de quelque façon que ce soit ; c’est plutôt le fait de reconnaître que
votre motivation réelle est de chercher et non de trouver.
Malheureusement nous nous fixons souvent des buts que nous n’atteindrons jamais,
de manière à prouver que nous ne les méritons pas vraiment. Notre ego veut regarder de haut
et dire « tu vois je t’avais dit que cela n’allait pas marcher ! maintenant retourne là où tu
appartiens »
Soyez conscient de cela lorsque vous vous fixez vos buts. C’est une chose que la plupart des
gens doivent gérer, alors, ne soyez pas surpris si cela vous arrive aussi à vous. Si vous décidez
ce que vous voulez faire se manifester, demandez-vous : est-ce réellement ce que je veux ou
bien y a t’il quelque chose qui satisfera davantage mon âme ? si vous vous fixer pour but de
faire se manifester une maison qui coûte 3millions de dollars, mais que vous en gagnez 50
0000 par an, vérifiez votre motivation. Si vous êtes vraiment sérieux commencez par faire les
pas qui vous mèneront à l’endroit où vous pouvez vous payer une maison qui coûte plusieurs
millions. Comme je l’ai écrit plus haut, rien n’est impossible à condition que vous le décrétiez
tel. La clef est de devenir conscient de ce que vous dites.

NOTE DE L’AUTEUR

Il y a quelques temps on m’a demandé de faire une intervention lors d’une


conférence sur la musico–thérapie à San Francisco. Mon ami Jonathan Goldman animait
également la conférence, et lorsque nous avons déjeuné ensemble, je lui ai expliqué en détail
le Code de Moise. Alors j’ai demandé à Jonathan s’il connaissait des sons ou des fréquences
associées au nom Sacré de Dieu tel qu’il fut donné à Moise. C’est à ce moment là qu’il me
confia qu’il serait heureux de faire des recherches sur le sujet, et que nous en discutions
ensemble. Le texte qui suit est un compte rendu détaillé des découvertes révolutionnaires de
Jonathan qu’il a expérimentées lorsqu’il a accordé des diapasons qui correspondaient au nom
de Dieu. Espérons que ce travail vous étonnera et vous fascinera autant qu’il m’a moi-même
fasciné
Il me semble que les recherches de Jonathan Goldman prouvent que les mystères derrière le
Code vont bien plus loin que ce que nous avions d’abord imaginé. Le fait que les noms sacrés
de Dieu soient codés dans ces fréquences prouvent que nous vivons dans un Univers
multidimensionnel, et que la réalité de Dieu se manifeste à chaque niveau.

86
Les fréquences de Je Suis Ce Je Suis

Par Jonathan Goldman

Nos anciens mystiques et nos physiciens quantiques sont tous d’accord : tout est son. Depuis
les électrons qui gravitent autour d’un atome jusqu’aux planètes dans les galaxies lointaines
en orbite autour de leurs soleils, tout est en état vibratoire. Cela inclut aussi la chaise sur
laquelle vous êtes assis ou les pages de ce livre. Nos corps aussi sont des composés vibrations
complexes.
Si vous examinez les doctrines des diverses croyances religieuses de la planète vous trouverez
qu’ils tombent tous d’accord sur un point : la force créative initiale -ce que les scientifiques
appellent le Big Bang- était bel et bien du son. Cette force créative est appelée « le Verbe »
par Saint Jean. L’Ancien Testament nous dit « Au commencement, Dieu dit : « Que la
Lumière soit ! » Le seul fait de parler créa l’énergie de la Lumière ; ainsi, le son précédat-il la
Lumière.
Les sons voyagent comme des vagues – appelées « fréquences sonores »- et elles sont
mesurées en cycles par seconde ( écrit scientifiquement en Hertz, Hz) Les vagues lentes de
son manifestent des sons très profonds ; les vagues rapides créent des aigus. Nos sommes
capables de saisir de 16 à 20000 Hz. Voilà notre spectre d’audition. Cependant les créatures
telles les dauphins peuvent recevoir et projeter des fréquences allant jusqu’à 180 000 Hz –
c’est à dire dix fois notre niveau d’audition ! Comme l’ont dit les anciens mystiques « tout est
son ». Nous devons comprendre que le son englobe bien plus que notre éventail d’audition
limité.

Les nombreux noms de Dieu

Lorsque j’utilise le son comme thérapie je me concentre sur « Les Noms Sacrés » Ce sont des
noms de Dieu que l’on trouver dans diverses traditions. J’ai travaillé en particulier avec le
nom sacré dans les traditions Hindouistes et Tibétaines, où il y a de nombreuses déités avec de
nombreux attributs. J’ai également effectué des recherches concernant le nom de Dieu dans
les traditions Juives et Chrétiennes, en m’appuyant sur les textes bibliques mais également sur
les livres perdus de source kabbalistique.
L’un de mes projets impliquant le nom de Dieu s’appelle le Nom Divin 8 Le concept du Nom
Divin s’est d’abord manifesté en rêve il y a de nombreuses années ; c’était le son d’un
tétragrammaton – c’est à dire le nom de Dieu à quatre lettres trouvé dans le Vieux Testament,
comme YHWH- créé uniquement par des sons vocaliques. Lorsque j’ai fait sonner ces sons de
voyelles spécifiques, c’était parmi les tons les plus puissants que j’aie jamais expérimentés.
En raison de son énergie nous avons mis plus de dix ans, Gregg Braden et moi à offrir cette
découverte au public9.

Gématrie

L’une de mes grandes passions est la gématrie. C’est un système ancien de la tradition
kabbalistique qui assigne des chiffres spécifiques aux lettres de l’alphabet hébraïque. Les

8
Disponible chez Hay House en CD, fait en collaboration avec mon ami et collègue Gregg Braden, auteur de
The Divine Matrix, the God Code.)
9
Pour ceux qui sont intéressés par cela, il y a une énorme quantité d’informations dans les notes
d’accompagnement du CD

87
nombres peuvent êtres assignés à des mots entiers, des phrases etc…. La Gématrie est un type
de numérologie mystique qui a de puissantes applications. De nombreux livres sont
disponibles sur ce sujet ; j’ai souvent utilisé notamment L’Encyclopédie Kabbalistique de
Godwin, par David Godwin, pour m’assister dans mon travail.
Lors de ma rencontre avec James Twyman à une conférence de musicothérapie, nous nous
sommes tous les deux demandés s’il y avait des chiffres spécifiques associés à la phrase
« EHYEH ASHER EHYEH ». Ce sont les mots que l’Etre Divin dit à Moise sur le Mont
Sinaï lorsque Moise demanda son nom au Divin. La réponse prononcée « EHYEH ASHER
EHYEH » est souvent traduite par « JE SUIS CE JE SUIS10 ».
Lorsque je suis rentré chez moi après la conférence je me suis souvenu de ma discussion avec
James et j’ai immédiatement entrepris de consulter les sources Kabbalistiques pour voir s’il y
avait des références nombrées à ce Nom Sacré. J’ai été ravis et surpris de constater qu’il y en
avait. « EHYEH » avait pour transcription la valeur 501 et la phrase entière avait pour valeur
543 ( 21+501+21)
Quoique travaillant avec le son – qui se mesure en cycles par seconde appelés fréquences-
personnellement, je n’ai jamais trouvé de relation spécifique entre la valeur numérique d’un
nom et la fréquence de ce nom. J’ai déjà essayé, et n’ai rien trouvé. Cependant ce soir-là il
arriva quelque chose d’étrange lorsque je parcourais la gématrie du Nom Divin.
Je me laisse souvent conduire par ma guidance interne. C’était le cas ce jour là en regardant
les différents nombres ; j’ai eu l’intuition que ce que je cherchais n’était pas un simple
nombre, tel que 543 mais deux chiffres. Par ailleurs je m’attendais à ce que ces deux chiffres
soient assez proches les uns des autres pour qu’ils fussent dans la même octave.

Octaves

Le mot octave est un terme musical. C’est soit le ton en dessus d’une fréquence donnée avec
deux fois plus de vibrations à la seconde (Hz) que le son original, ou bien c’est le ton en
dessous d’une fréquence donnée avec deux fois moins de vibrations ( Hz) que le son original.
Par exemple, si une fréquence est de 100 Hz, l’octave au dessus serait 200Hz. Si vous vouliez
trouver une octave au dessus des 200Hz vous devriez simplement doubler ce chiffre ce qui
ferait une octave de 400 Hz. A l’inverse si vous vouliez trouver l’octave au-dessous de 400
Hz il vous suffirait de la diviser en deux et vous obtiendriez 200 Hz. Lorsque ce chiffre est
divisé à nouveau, on obtient 100 Hz, créant ainsi l’octave en dessous de 200 Hz. Le concept
de l’octave est facile à comprendre, cependant, il a des implications bien plus profondes.
Lorsqu’on considère la loi des octaves, elles obéissent à un principe hermétique ancien : « tel
qu’il en va en haut, il en va en bas. » Fréquemment dans le monde de la musico thérapie, les
gens doublent ou divisent une fréquence par deux de manière à voir s’il peuvent créer une
correspondance avec une autre fréquence.
La raison pour laquelle je recherchais deux chiffres plutôt qu’un seul- plus spécifiquement
deux nombres qui se trouvent dans la même octave, - est que mes expériences m’ont
démontré récemment qu’il y a plus de pouvoir en deux vibrations de deux objets qui vibrent
simultanément qu’il y a en une simple vibration. Deux vibrations peuvent créer un champ
spécifique, s’elles sont dans un genre de relation particulière, - c’est à dire si elles sont dans
l’intervalle d’un octave. D’aucuns pensent que les champs qui sont générés ont des pouvoirs
et des capacités spécifiques, et certains affirment qu’il peuvent même être comparés à un
portail tri – dimensionnel.
J’ai fait des recherches incroyables en ce qui touche à la relation de deux notes différentes. Le
plus souvent, je fais cela en créant des diapasons avec ces deux notes et ensuite en

10
Il s’agit de la traduction en français de la traduction anglaise du nom de Dieu ( NdT)

88
expérimentant les résultats de leurs effets en les écoutant. Parfois ces sons peuvent être assez
extraordinaires. Il y a plus d’une douzaine d’années, j’ai découvert plusieurs associations
thérapeutiques puissantes, j’ai été par ailleurs le premier à reconnaître l’importance de la
racine de 8 /1311 et ensuite à faire fabriquer des diapasons dans cette racine. Le succès de ces
diapasons a été incommensurable et maintenant, plus de dix ans plus tard, une ligne complète
de diapasons radio de la racine Phi sont sur le marché.
Ainsi après ma conversation initiale avec James Twyman, je me suis demandé s’il serait
possible de faire faire des diapasons de manière à créer les fréquences qui utilisent les
nombres de la gématrie de JE SUIS CE JE SUIS. Je ne pourrais savoir à quoi ressemblerait
cet intervalle musical jusqu’à ce que les diapasons soient créés et expérimentés.
En fait, dans mes recherches sur le son, j’ai expérimenté de nombreuses variétés de son, en
écoutant les fréquences produites par leurs diapasons correspondants. Parfois ces nombres
peuvent être puissants et ils ont des pouvoirs guérisseurs. Lorsque deux diapasons différents
sonnent en même temps, les résultats peuvent être merveilleux. D’autres fois, cependant ils
créent des sons extrêmement désagréables. Leurs effets peuvent également être à tout le
contraire de la guérison, mais vous ne pouvez le savoir que lorsque vous les entendez la
première fois.
Avant que les diapasons puissent être créés, je devais décider quelles fréquences seraient
utilisées. Etant donné que je voulais créer des diapasons dans la même octave, j’ai eu recours
aux mathématiques pour voir si je pouvais avoir les mêmes nombres dans la même amplitude.
Me doutant intuitivement que 501 (la valeur numérique de « ASHER ») ferait une excellente
fréquence pour un diapason, j’ai également commencé à travailler avec le nombre 21,
l’équivalent numérique du nom sacré d’ « EHYEY ».
Je l’ai ensuite doublé : 21- 42-84-168-336-672. En voyant le nombre 672 et j’ai
immédiatement eu l’intuition qu’il y avait quelque chose de significatif en lui. J’ai vérifié la
gématrie de ce nombre dans l’encyclopédie Kabbalistique, pour voir s’il y avait un sens
spécial à ce nombre. Il y en avait bien un ! Par exemple 168 était l’équivalence du mot «
protéger ». J’ai continué à regarder les nombres. Ensuite je me suis arrêté net en découvrant
que 672 était l’équivalent numérique d’un autre nom sacré –le nom YHVH ELOHIM. Le
nombre était également traduit ainsi « recevoir l’illumination. « mes cheveux se sont dressés
sur la tête – il y avait quelque chose de très puissant dans ce nombre !
Ensuite j’ai fait faire des diapasons pour les 168 Hz, 336 Hz, et 672 Hz pour représenter le
son « EHYEH ». De la même façon j’ai fait tailler des diapasons à 501 Hz et aux octaves plus
basses : 205.5 Hz, et 125.5 Hz.
Ma prochaine étape fut d’attendre de recevoir les diapasons pour pouvoir commencer
l’expérimentation. Lorsque je suis conduit à faire faire des diapasons dans une certaine
fréquence, je ne sais jamais à quoi ressembleront les résultats, mais je suis toujours ouvert à la
possibilité que les diapasons que j’ai crées ne soient pas agréables à écouter.
J’étais tout excité à la venu des diapasons JE SUIS CE JE SUIS. Je les ai doucement tapés les
uns contre les autres, et j’ai écouté leur puissantes et apaisantes fréquences ! Lorsque
j’écoutais leur fréquence j’eu l’intuition que la tonalité était en train de créer un champ
d’Energie Divine- je l’appelle le champ JE SUIS CE JE SUIS. Les différentes octaves des
diapasons JE SUIS CE JE SUIS, produisent des sons tranquilles et sacrés, qui créent un
champ de lumière et d’amour. Par ailleurs j’ai fait un enregistrement contenant toutes ces
différentes octaves qui semble posséder une extraordinaire synergie des effets de ces sons.
Pour ceux qui ont l’oreille musicale, les fréquences du champ JE SUIS CE JE SUIS, créent à
peu près l’intervalle (c’est à dire la relation musicale) de la quarte avec une première note
quelque part entre le si et le do, et une seconde note entre le mi et le fa. Cette intervalle de

11
La racine de 8/13 crée un son très puissant appelé Phi, et considéré comme étant le son de l’amour (NdT)

89
quarte a été étudiée et de nombreux praticiens du son ont fait des recherches sur elle. Selon
certains elle équilibrerait le système nerveux, augmenterait le champ aurique et pourrait même
accroître notre conscience. Il y a bien d’autres attributs positifs associés à cette intervalle. Elle
est utilisée dans le chant grégorien de manière particulière. Les accords crées par la gématrie
et les octaves qui manifestent une relation de son positive telle que celle-ci, sont probablement
astronomiques ; de même que l’association entre les nombres de EHYEH et YHVH ELOHIM
est quant à elle mathématique
Dans tous mes livres, y compris dans mon livre The Seven Secrets of Sound Healing12 je
présente une formule que j’ai créée : la fréquence + l’intention = guérison. « la fréquence »
comme je l’ai dit au début de ces pages, est le son crée – les cycles par seconde du son. «
L’intention » est l’énergie derrière ce son- la conscience qui est contenue dans le
son. « L’intention » est importante à la fois pour la personne qui crée le son aussi bien que
pour celle qui reçoit le son. « La guérison » dans cette formule-ci représente le but désiré. En
fonction de la personne et de son intention, d’autres aspects de la conscience peuvent être
substitués au terme de guérison, tels que des concepts comme la paix et l’harmonie. Peut-être
que les fréquences spécifiques de ces diapasons JE SUIS CE JE SUIS, lorsqu’elles sont
combinées à une intention particulière venant des personnes qui expérimentent ces sons, sont
en effet un outil incroyable de guérison, de manifestation et d’éveil spirituel.
A la suite de mes expériences je peux estimer le pouvoir de ces diapasons positif et bénéfique
à ceux qui en reçoivent leur énergies. Des comptes-rendus ont été rédigés par les personnes
qui ont expérimenté le champ JE SUIS CE JE SUIS. Comme je l’ai dit, leur son est à la fois
beau et apaisant. En outre les personnes qui les ont écouté ont rapporté qu’ils avaient des
propriétés de guérison exceptionnelles et également qu’ils aident à accroître les expériences
d’ordre sacré.
Les diapasons JE SUIS CE JE SUIS, et leurs champs associés, sont une expérience de sons
provocante et excitante, et son potentiel est prometteur, tout particulièrement lorsqu’ils sont
combinés avec les exercices de respiration que James a développés dans le Code de Moise. Je
suis très reconnaissant d’avoir pu participer à cette puissante nouvelle découverte sonique.

[ Certainement à modifier pour le public français, Note de la traductrice]


Jonathan Goldman est une autorité internationale de musicothérapie et c’est un pionnier dans
le domaine de l’harmonie. Il est l’auteur de Healing Sounds, Shifting Frequences,, The Lost
Chord , et Tantra of Sound ( écrit en collaboration avec son épouse, Andi Goldman) qui a
gagné le Prix Visionary Award, comme meilleur livre de médecine parallèle. Son dernier livre
est The 7 secrets of Sound Healing. Jonathan présente des séminaires de musico-thérapie à
travers le monde. Il est le directeur de l’Association de Musico-Thérapeutes et le président de
Spirit Musci Inc, à Boulder Colorado. Nommé aux Grammy Awards, Jonathan Goldman a
crée de nombreux disques qui sont des best-sellers ou qui sont primés, comme The Divine
Name ( avec Gregg Braden) ; Reiki Chants, Ultimate Om, The Lost Chord et Chakra Chants,
disque qui lui a fait remporter le prix Visionary Award dans la catégorie « Meilleur Album
Pour La Médidation Et La Guérison ». Il donne aussi des conférences à la Société
internationale de Musique et Médecine.
Pour en savoir plus sur le travail de Jonathan vous pouvez aller sur son site
www.healingsounds.com, ou www.soundhealersassocitation.org Les diapasons qui

12
Les Sept Secrets de la Musicothérapie, paru chez Hay House,

90
correspondent aux fréquences du Code de Moise sont également disponibles sur
www.themosescode.com

Sur l’auteur

L’auteur

James Twyman est l’auteur de plusieurs best-sellers tels que Emissary of light et The Art of
Spiritual Peacemaking
Il est également connu pour être un troubadour de la paix, qui rassemble des milliers de
personnes pour prier et apaiser les crises à travers le monde. Il a été invité par les chefs
d’Etats tels que l’Iraq, l’Ireland du Nord, l’Afrique du Sud, la Bosnie, la Croatie, la Serbie
pour y donner le Concert de la Paix- souvent lorsque les conflits faisaient rage dans ces
régions ; il a également été présent aux Nations Unies, au Pentagone, etc…James Twyman
est également le producteur délégué et co-scénariste du film Indigo, et il a dirigé le film The
Indigo Evolution, et le documentaire The Moses Code.
Pour plus d’information sur Le Code de Moise, y compris sur les cours sur le net, les ateliers
et des consultation téléphoniques, veuillez visiter, les sites www.themosescode.com, ou
www.jamestwyman.com

91