Vous êtes sur la page 1sur 24

Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :

Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session :


Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Durée : 6h Coef : 6

BOITE AUTOMATIQUE
AL - 4

DOSSIER QUESTIONS
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier Questions
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DQ 1/9

ANALYSE DE LA BOITE

1ère PARTIE: TRANSMISSION DE PUISSANCE


1.1. Etude du double train épicycloïdal (voir document DT7 et DT8)
On donne sur la page suivante les schémas cinématiques (représentant le convertisseur et les
deux trains d’engrenages) correspondant à la 1ère, 2ème et 3ème. Chaque rapport est obtenu suivant
l’état des embrayages ou freins E1, E2, F1, F2, F3, activés selon le tableau récapitulatif suivant.

Position du levier de vitesses Rapport engagé Embrayages et freins


E1 E2 F1 F2 F3
P P X
R R X X
N N X
1 X X
2 X X
D 3 X X
4 X X
1 X X
3 2 X X
3 X X
1 X X
2
2 X X
2+ appui sur le bouton «1» du
sélecteur de programme 1 X X

1 – 1ère vitesse P1 planétaire 1


2 – 2ème vitesse P2 planétaire 2
3 – 3ème vitesse E1 embrayage 1
4 – 4ème vitesse E2 embrayage 2
R – Marche arrière F1 frein 1
C1 couronne à dentures intérieures 1 F2 frein 2
C2 couronne à dentures intérieures 2 F3 frein 3
PS1 porte satellites 1 P embrayage de pontage
PS2 porte satellites 2 S1, S2 satellites

1.1.1. En prenant pour modèle les schémas de la page suivante, compléter les schémas R (marche
arrière) et 4ème en coloriant sur le document DR 1/6
− en rouge les éléments liés cinématiquement à l’arbre d’entrée,
− en noir les éléments liés au bâti,
− en bleu ceux liés à PS2.

1.1.2. Compléter de même pour toutes les vitesses le tableau situé dans chaque cadre en citant
− les embrayages activés,
− les éléments qui ne reçoivent aucun effort (non sollicités).
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier Questions
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DQ 2/9

1.1.3. Qu'elle est parmi les figures 1, 2, 3 ci-dessous et 4, R du document DR 1/6 celle qui correspond
à une prise directe ? Indiquer son numéro sur feuille de copie et justifier votre réponse.

F3 F2 F1
1 E1 Freins ou embrayages activés

C2 C1 E1, F3
P2 E2
S2
Eléments non sollicités
P
PS1 S1

PS2
P1

F3 F2 F1
2 E1 Freins ou embrayages activés

C2 C1 E2, F3
P2 E2
S2
Eléments non sollicités
P
S1
PS1
PS2
P1 P1, S1

F3 F2 F1
3 E1 Freins ou embrayages activés

C2 C1 E1, E2
P2 S2 E2
Eléments non sollicités
P
S1
PS1
PS2
P1 P2
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier Questions
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DQ 3/9

1.2. Embrayages ( ou freins)

Les embrayages sont commandés hydrauliquement par l’intermédiaire d’électrovannes hydrauliques ; ils
permettent de relier deux éléments du train épicycloïdal entre eux.
Le document DR2 représente les embrayages E1 et E2 (pour chaque embrayage, les disques cannelés
sont comprimés entre un piston et un plateau d’appui situé à l’opposé).
- Les disques 30 et le plateau 31 sont clavetés sur la cloche 34.
- Les disques 29 sont clavetés sur la cloche 32
- La cloche 32 et le planétaire p1 sont encastrés.
- La cloche 34 et l’arbre 1 sont encastrés.
- 27 : piston de commande embrayage.
- 28 : ressort de rappel.

Pour chacune des vitesses D3 (3ème vitesse) et D4 (4ème vitesse) et en se limitant aux éléments de la
représentation fournie sur le document DR 2/6, colorier, en rouge l’espace occupé par l’huile sous
pression et entourer les repères des anneaux élastiques sollicités (C1, C2…).

1.3. Commande hydraulique (sur feuille de copie)

1.3.1. Pendant le passage de rapport de 3ème en 4ème certains embrayages et freins changent d’état;
lesquels ?

1.3.2. Ce changement n’est pas instantané : on représente ci-dessous trois graphes de variation de la
pression exercée sur l'embrayage E1 et le frein F1. Après avoir analysé ces courbes et évalué les
conséquences sur le fonctionnement de la boîte, choisir le graphe correspondant au meilleur
changement de vitesse et critiquer les deux autres (patinage, à-coups, échauffement….)

P P P
E1 E1 E1
F1 F1 F1

0,3 0,6 t 0,3 0,6 t 0,3 0,6 t

2ème PARTIE : STRATEGIE DU FONCTIONNEMENT AUTOMATIQUE.


Le changement de rapport de la boîte est défini par les informations suivantes :
- position papillon.
- vitesse du véhicule et charge du moteur.
La décision de changement de rapport est prise par le calculateur à partir d’un jeu de courbes appelées
«lois de passage». Une de ces lois est représentée sur le document DR3/6.
On peut y déterminer les différents seuils de passage.

A : passage de 2ème en 1ère C : passage de 3ème en 2ème E : passage de 4ème en 3ème


B : passage de 1ère en 2ème D : passage de 2ème en 3ème F : passage de 3ème en 4ème
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier Questions
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DQ 4/9

2.1. Changement de rapport


2.1.1. A l'aide du document DR 3/6 expliquer, sur feuille de copie, ce qui advient pour les cas définis
ci-dessous :
- Un véhicule roule à 120 km/h, monte une côte avec une charge de 90% et sa vitesse chute jusqu’à 50
km/h
- Un véhicule roule à 110 km/h et le conducteur accélère, modifie rapidement la charge de 50% à 100%.
2.1.2. Que doit faire le conducteur pour que le rétrogradage se fasse ?
2.1.3. Compléter le tableau représenté sur document DR3 en relevant les seuils de passage sur le
graphe charge/vitesse.

2.2. Les tableaux du document DT13 donnent les seuils pour plusieurs lois de passage ; quelle est la loi
représentée sur le graphe document DR3 ?

2.3. Choix de la loi à utiliser : Document DT12


Lorsque le calculateur a déterminé la loi conducteur et la loi charge la mieux adaptée sa stratégie est
guidée par des priorités données dans le tableau suivant :

Conditions
Conditions de roulage du véhicule
d’utilisations par
le conducteur Descente Plat Légère montée Forte montée
Loi économique Loi descente Loi économique Loi freinage1 Loi freinage 2
Loi médium Loi descente Loi médium Loi freinage1 Loi freinage 2
Loi sport Loi sport Loi sport Loi sport Loi freinage 2

A partir du tableau ci-dessus et sachant que les conditions d’utilisation correspondent à la loi sport, la
voiture roule sur le plat. Quelle est la loi choisie par le calculateur ?
En vous aidant des tableaux des documents DT 12 et DT13 tracer sur le graphe charge/vitesse du
document DR3 :
- en rouge la courbe de passage de 2ème en 3ème,
- en bleu celle de 3ème en 4ème.

2.4. Expliquer les différences prévisibles du comportement entre les deux lois (économique et sport).

3EME PARTIE : CONVERTISSEUR DE COUPLE.


Le convertisseur de couple se compose de trois roues à aubes (voir document DT9).
- la pompe ou impulseur 20 est entraînée par le moteur.
- la turbine 19 est équipée d’une garniture de friction 24 permettant son accouplement (pontage) avec
l’arbre d’entrée de la boîte de vitesses 22.
- le réacteur 21 lié au carter de la boîte par l’intermédiaire d’une roue libre.

3.1 Convertisseur non ponté :


La pression d’huile dans la cavité 23 provenant du circuit de contrôle du pontage assure le décollement
du piston. Le régime de rotation de la turbine est alors inférieur à celui de la pompe. Les courbes
(document DR3) renseignent sur les performances du convertisseur non ponté. Le rapport CT/CP
désigne le rapport de couple turbine sur couple pompe.
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier Questions
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DQ 5/9

3.1.1. La turbine tourne à1000 tr/min, le couple moteur étant de 100 Nm. A l’aide de ces courbes
déterminer le couple transmis à la turbine. Evaluer la puissance transmise à la boîte (sur feuille de
copie).

3.1.2. Relever le rendement (pour 1000 tr/min de la turbine). Evaluer la puissance absorbée par la
pompe. Calculer alors la vitesse de l’arbre moteur. Calculer la puissance perdue dans le convertisseur.

3.1.3. Que devient cette puissance perdue ? Quels sont les avantages et les inconvénients du
convertisseur, dans la plage de vitesse turbine comprise entre 0 et 2000 tr/min ?

3.2. Convertisseur ponté :


Le calculateur provoque la chute de la pression dans la cavité 23 ; la pompe et la turbine sont alors
accouplées sans glissement.
3.2.1. A 2500 tr/min de la turbine on décide de ponter le convertisseur ; quelle est alors la vitesse du
moteur ?
3.2.2. Que deviennent le rendement et le rapport CT/CP ? Tracer sur le graphe DR3/6 les nouvelles
évolutions des courbes à partir de 2500 tr/min.

3.2.3. Quel est l’intérêt de ce dispositif, quand sera-t-il utilisé ?

4EME PARTIE : DIAGNOSTIC


4.1. Entrée sortie du calculateur : documents DT1 à DT6, DT10, DT11 et DQ6
Sur le document réponse DR4 compléter le tableau des entrées sorties du calculateur. Préciser la
désignation et le repère s’il existe.

4.2. 1ère imposée


Pour traiter cette question vous vous inspirerez de l’exemple fourni (documents DQ6 et DQ7)
concernant le contrôle de la ligne de commande et d’alimentation en + après contact de l’électrovanne
«d’estompage de couple» 1631.

Un véhicule équipé d’une boîte automatique de type AL4 n’a plus la fonction 1ère imposée.
A partir de la 2ème imposée et après appui sur le bouton «1» le système reste en 2ème et au tableau de
bord l’indication «2» reste allumée.
Remarque : toutes les autres fonctions sont présentes et le véhicule ne présente aucune autre anomalie.

4.2.1.A l’aide des documents DR5, DR6, DT2, DT3 et DT4 il vous est demandé de définir quelle est
l’information manquante au niveau du calculateur et sur quelle voie ?

4.2.2. A partir des documents DR5, DT1 et DT3 identifier le ou les éléments (repère, désignation,
numéro des fils) à mettre en cause. Colorier la ou les lignes à mettre en cause sur le document DR5
(exemple document DQ6)

4.2.3. Sur le document DR6 colorier la ou les lignes que vous allez contrôler (exemple document DQ7)
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier Questions
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DQ 6/9
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier Questions
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DQ 7/9
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier Questions
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DQ 8/9

4.2.4. On se propose de mener un diagnostic rapide à partir du bouton sélecteur de programme 1640 afin
de définir le secteur sur lequel vont se porter les recherches. Représenter sur feuille de copie le tableau
ci-dessous en le complétant (un exemple de renseignement à fournir est donné sur la première ligne)
Eléments mesurés Appareil de mesure Points de mesure Valeur attendue
Bouton Voltmètre Entre borne 36 du connecteur 56 0V
appuyé voies du calculateur et la masse
……… ……… ………
……… ……… ………
4.2.5. Que se passerait-il si le fil 6764 était en court circuit à la masse ?

4.3. Étude du contacteur multifonction : (voir DT11/13)


Le contacteur multifonction 1600 informe le calculateur 1630 de la position du levier de vitesses. On
distingue six positions différentes (P, R, N, D, 3 et 2). Il est constitué de sept contacts internes dont cinq sont
reliés au calculateur. Si l’on écarte le contact «P» qui a une fonction annexe au niveau du blocage du levier
de vitesses, il reste quatre contacts (S1, S2, S3 et S4) pour décrire six positions.
Le contacteur multifonction d’une boîte de vitesses automatique a été contrôlé à l’aide d’une boîte à bornes
branchées sur le connecteur 33 voies du contacteur. Le contrôle a donné le tableau de relevés suivant:
Position du levier Mesure entre les bornes R=0 Mesure entre les bornes R=infinie
A4-A5
A4-A8
A7-A9
A5-A8 A7-A11
P A7-A10 A7-A12
A8-A9
A8-A10
A8-A11
A8-A12
A1-A2
R A7-A10 A9-A10
A7-A11
A7-A12
A4-A5
A4-A8
A5-A8 A7-A10
N A7-A11 A7-A12
A10-A11
A10-A12
A11-A12
D A7-A12 A7-A11
A7-A9
A7-A12 A9-A10
3 A9-A12
A11-A12
A7-A9
A7-A10 A7-A12
2 A7-A11 A9-A12
A9-A10 A11-A12
A9-A11
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier Questions
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DQ 9/9

Le tableau suivant, fourni par le constructeur, indique les contacts qui sont fermés en fonction de la
position du levier.

Contrôles Contact mis


Conditions de contrôles Moteur arrêté
contacts
Conditions de détection Affichage des conditions Véhicule
contact mis à l’arrêt roulage P/N S4 S3 S2 S1
Position du levier P -
Levier de vitesse en Rapport engagé - - 1 0 0 1 0
position P Autorisation de démarrage oui -
Position du levier R R
Rapport engagé R R
Levier de vitesse en Feux de recul allumés oui oui 0 1 1 1 0
position R Autorisation de démarrage non -
Position du levier N -
Levier de vitesse en Rapport engagé - - 1 0 1 0 0
position N Autorisation de démarrage oui -
Position du levier D D
Levier de vitesse en Rapport engagé 1 1-2-3-4 0 1 0 0 0
position D Autorisation de démarrage non -
Position du levier 3 3
Levier de vitesse en Rapport engagé 1 1-2-3 0 1 1 0 1
position 3 Autorisation de démarrage non -
Position du levier 2 2
Levier de vitesse en Rapport engagé 1 1-2 0 0 1 1 1
position 2 Autorisation de démarrage non -
Levier de vitesse en Position du levier 2 2
position 2 Rapport engagé 1 1 0 0 1 1 1
Interrupteur sur 1 Autorisation de démarrage non -

En comparant les relevés effectués aux valeurs indiquées par le constructeur, déterminer quelle(s) est
(sont) la (les) information(s) manquante(s) au niveau du calculateur et quels vont être les symptômes
clients. On précise que la panne est apparue véhicule roulant.
(voir pour cette question DT4, DT5, DT6 et DT11).
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session :
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Durée : 6h Coef : 6

BOITE AUTOMATIQUE
AL - 4

DOSSIER TECHNIQUE

1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13


2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13
2.1. Levier de sélection de vitesses (1638) : PAGE DT 2/13
2.2. Sélecteur de programme (1640) : PAGE DT 2/13
2.3. actionneur de blocage de levier de vitesse (1638) : PAGE DT 3/13
3. FONCTIONS ELECTRONIQUES : PAGE DT 3/13
3.1. Calculateur d’injection (1320) : PAGE DT 3/13
3.2. Calculateur de boîte de vitesses automatique : PAGE DT 3/13
4. ELEMENTS MECANIQUES DE LA BOITE DE VITESSES : PAGE DT 6/13
4.1. Constitution : PAGE DT 6/13
4.2. Schéma de structure : PAGE DT 7/13
4.3. Schéma d’ensemble : PAGE DT 8/13
4.4. Pompe à huile : PAGE DT 8/13
4.5. Embrayage du pontage de convertisseur PAGE DT 9/13
5. BLOC HYDRAULIQUE : PAGE DT 9/13
5.1. Electrovannes de séquence (1 à 6) : PAGE DT 9/13
5.2. Electrovannes de modulation de pression : PAGE DT 10/13
5.3. Electrovanne de pilotage de débit échangeur (EPDE) : PAGE DT 10/13
6. CAPTEURS : PAGE DT 10/13
6.1. Capteur de vitesse d’entrée boîte de vitesses : PAGE DT 10/13
6.2. Capteur de vitesse de sortie de boîte de vitesses (1621) : PAGE DT 10/13
6.3. Sonde de température d’huile : PAGE DT 10/13
6.4. Capteur de pression d’huile (1615) : PAGE DT 10/13
6.5. Contacteur de rétrocommande (kick-down) (1637) : PAGE DT 10/13
6.6. Contacteur de stop : PAGE DT 11/13
6.7. Contacteur multifonction (1600) PAGE DT 11/13
7. LOI DE PASSAGE DES VITESSES PAGE DT 11/13
7.1. Détermination d’une loi de passage (LC) : PAGE DT 11/13
7.2. Tableau des valeurs des seuils de passage des vitesses PAGE DT 13/13
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT1/13

1. PRESENTATION : Le dossier suivant concerne l’équipement d’un véhicule Citroën Xantia ayant une
motorisation diesel (moteur XUD9BTF)

0004 : combiné 1630 : calculateur BVA


C001 : connecteur diagnostic 1631 : électrovanne d’estompage de couple
1005 : relais interdiction démarrage 1635 : bloc hydraulique
1313 : capteur régime 1637 : contacteur rétrocommande
1317 : potentiomètre levier de charge (injection 1638 : sélecteur de vitesses (voir DT2/13)
diesel) 1640 : sélecteur de programme
1320 : calculateur injection 2100 : contacteur de stop
1600 : contacteur multifonction 2210-15 : feux arrière de recul
1613 : capteur vitesse turbine Shift lock : blocage du levier de vitesse en position
1615 : capteur de pression de ligne park
1621 : capteur vitesse de sortie de boîte EPDE : électrovanne de pilotage du débit
t° C : capteur de température d'huile BVA échangeur.
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT2/13

2. POSTE DE CONDUITE :

1 : afficheur au combiné 6 : actionneur de blocage de levier de vitesse


2 : voyant sport 7 : bruiteur d’oubli de positon P
3 : voyant neige 8 : interrupteur 1ère imposée
4 : sélecteur de programme 9 : interrupteur neige
5 : levier de vitesse (à grille décalée) 10 : interrupteur sport

2.1. Levier de sélection de vitesses (1638) :


Le levier de vitesses permet :
− au conducteur de choisir le mode de fonctionnement de la boîte,
− d’entraîner le contacteur multifonctions et la vanne manuelle du bloc hydraulique.
Le levier de vitesses permet de sélectionner six positions :
− P : parking (verrouillage)
− R : marche arrière
− N : point neutre (le véhicule est en roue libre)
− D : commande automatique (1ère à 4ème vitesse)
− 3 : rapport imposé (1ère à 3ème vitesse)
− 2 : rapport imposé (1ère à 2ème vitesse)
Le levier de vitesses est guidé par la forme de la grille, les sécurités manuelles de sélection sont assurées
par la forme de la grille. Il est équipé d’un dispositif de blocage en position P. Pour déverrouiller, il faut
mettre le contact et appuyer sur la pédale de frein.

2.2. Sélecteur de programme (1640) :


Le conducteur indique au calculateur son choix de programme. Trois programmes sont disponibles :
− Normal : programme adapté à une conduite normale le (gain en consommation est privilégié)
− Sport : programme adapté à une conduite sportive (au détriment de la consommation)
− Neige : programme adapté à une conduite sur sol à faible adhérence.
Le premier rapport imposé est obtenu en plaçant le levier de vitesses en «2» et en appuyant sur «1» du
sélecteur de programme.
Le choix du programme est effectué par une information masse (0V) sur la ligne de commande
correspondante.
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT3/13

1630 : calculateur de boîte de vitesses


1640 : sélecteur de programme (1, ❅, S)
2.3. actionneur de blocage de levier de vitesse(1638) :
Il assure la fonction sécurité qui oblige le conducteur à
appuyer sur la pédale de frein pour permettre le
déplacement du levier de vitesses de «P» vers «R»

Cette fonction permet de s’assurer de la présence d’un


conducteur (par appui sur la pédale de frein) et d’éviter
le démarrage brutal du véhicule à l’engagement d’une
vitesse («R» ou «D»)
1630

3. FONCTIONS ELECTRONIQUES
.
1317 : potentiomètre de levier de charge.
1320 : calculateur d’injection.
1630 : calculateur de boîte automatique
3.1. Calculateur d’injection (1320) :

L’interconnexion du calculateur de boîte de vitesses permet d' :


− améliorer l’agrément de conduite,
− augmenter la protection de la boîte et du moteur (protection sur
régime),
− augmenter la sécurité d’utilisation.
Le calculateur de boîte de vitesses reçoit du calculateur d’injection
l’information charge moteur.
En mode dégradé la plage située entre 95% et 100% assure la fonction
rétrocommande.
Le calculateur de boîte à vitesses envoie au calculateur d’injection
l’information demande d’estompage de couple. La modulation du couple
1630
est obtenue en réduisant le débit de carburant par la mise à l’air libre de la
capsule de correction de débit (1631).

3.2. Calculateur de boîte de vitesses automatique

3.2.1. Fonctions assurées


Le calculateur assure les fonctions suivantes :
− gestion et auto-adaptativité du passage des vitesses et des programmes,
− permet l’estompage du couple moteur en fonction du passage des vitesses,
− détection d’une rétro commande (kick-down),
− pilotage du convertisseur de couple,
− gestion de l’affichage au combiné,
− gestions des paramètres auto-adaptatifs (prise en compte du vieillissement de la boîte),
− demande de l’allumage du voyant EOBD (diagnostic des équipements de dépollution),
− autodiagnostic et modes de secours.
Le calculateur est équipé d’un connecteur 56 voies.
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT4/13

3.2.2. Affectation des voies :

N° de voie Description
1 Alimentation des électrovannes de séquences
2 Alimentation électrovanne de pilotage de débit échangeur
3 Commande coupure de compresseur de réfrigération (non utilisée)
4 Afficheur combiné
5 Commande électrovanne d’estompage de couple
6 /
7 Commande électrovanne de séquence EVS3
8 Commande électrovanne de séquence EVS4
9 Commande électrovanne de séquence EVS2
10 Commande électrovanne de séquence EVS1
11 Commande actionneur de blocage en position « P »
12 Commande électrovanne de pilotage de débit échangeur
13 Commande électrovanne de séquence EVS5
14 Commande électrovanne de séquence EVS6
15 Information contacteur rétrocommande (kick-down)
16 Information contact de stop
17 Ligne diagnostic : L
18 Ligne diagnostic : K
19 Commande électrovanne de pontage
20 Commande électrovanne de modulation de pression
21-22 /
23 Potentiomètre levier de charge
24 Alimentation du capteur de pression de ligne
25 Masse du capteur de pression d’huile
26 Alimentation des électrovannes de modulation de pression et de pontage
27 Alimentation du calculateur
28 Masse calculateur
29-30 /
31 Information contact S2 de position du contacteur multifonction
32 Information contact S3 de position du contacteur multifonction
33 Information contact S4 de position du contacteur multifonction
34 Information contact Parking/Neutre du contacteur multifonction
35 /
36 Information sélecteur de programme, bouton « 1 »
37 Information contact S1 de position du contacteur multifonction
38-39 /
40 Information sélecteur de programme, bouton « neige »
41 Information sélecteur de programme, bouton « normal/sport »
42 Masse électronique du contacteur multifonction
43-44 /
45 Signal (+) du capteur régime turbine
46 Signal (-) du capteur régime turbine
47 Signal (-) du capteur de vitesse de sortie de boîte
48 Signal (+) du capteur de vitesse de sortie de boîte
49 Information régime moteur (PMH)
50-51-52 /
53 Signal (-) de la sonde de température d’huile
54 Signal (+) de la sonde de température d’huile
55 Signal du capteur de pression en ligne
56 /
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT5/13

3.2.3. Estompage de couple :

L’estompage de couple est réalisé par une réduction du débit


de gazole.

La réduction du débit est obtenue par la mise à l’air libre de la


capsule de correction de débit (information suralimentation).

La mise à l’air libre est réalisée au moyen de l’électrovanne


d’estompage de couple (1631).

3.2.4. Liste des défauts détectables par le calculateur :

• Fonction régime moteur • Fonction calculateur


• Fonction capteurs vitesse (entrée et sortie de boîte) • Fonction blocage clé (key-lock)
• Fonction contacteur multifonction (contact • Fonction blocage levier (schift-lock)
park/neutre, position incohérente, position instable) • Fonction EOBD
• Alimentation capteur analogique • Fonction cohérence freins
• Fonction capteur pression d’huile • Tension batterie
• Fonction régulation de pression • Fonction feux de recul
• Fonction température • Fonction sélecteur de programme
• Circuit électrique du bloc hydraulique • Fonction électrovannes (modulations, pontage,
• Fonction signal couple moteur débit échangeur et séquences)
• Ligne série afficheur
• Fonction estompage de couple

3.2.5. Mode dégradé


On distingue six niveaux de mode dégradé.

Niveau Défaut constaté effet


1 Entrée kick-down Pas d’impact sur le fonctionnement de la boîte
Température huile boîte de vitesses Dégradation légère du fonctionnement
2 Commande afficheur Impact sur le confort de conduite.
Actionneur de blocage en position P
Vitesse véhicule Dégradation importante du fonctionnement de
Electrovanne de modulation de pontage la boîte
Sortie estompage de couple Qualité de passage moins bonne
3 Capteur de pression d’huile Pertes de fonctions
Alimentation des capteurs
Entrée contacteur de frein
Electrovanne de pilotage de débit échangeur
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT6/13

Régime moteur Dégradation importante du fonctionnement de


4 Capteur de vitesse d’entrée de boîte la boîte
Pertes de fonctions
Fonctions dégradées
Information position du levier de charge Passage en 3ème hydraulique à la mise du
Contacteur multifonctions contact
Alimentation des capteurs analogiques Ce mode dégradé est appelé «mode refuge»
Electrovanne de modulation de pression
5 Régulation de pression hydraulique principale
Commande de l’électrovanne de pilotage du débit
échangeur.
Capteurs de vitesse d’entrée et de sortie
Capteur de vitesse d’entrée et information régime
moteur
Capteur de vitesse de sortie et information régime
moteur
Calculateur inactif Passage en 3ème hydraulique à la mise du
6 Electrovannes de séquences contact
Alimentation des électrovannes de séquence Ce mode dégradé est appelé «mode refuge»
Apprentissage pédale d’accélérateur non effectué

4. ELEMENTS MECANIQUES DE LA BOITE DE VITESSES : dessin page suivante

4.1. Constitution

A - carter convertisseur (9) embrayage «E2»


B - carter de boîte de vitesses (10) embrayage «E1»
C - carter de différentiel (11) capteur de vitesse d’entrée de boîte
(1) arbre de turbine (12) train épicycloïdal 2
(2) convertisseur de couple (13) train épicycloïdal 1
(3) pompe à huile (14) arbre secondaire
(4) frein «F3» (15) pignon de descente sur arbre secondaire
(5) pignon de descente sur arbre de sortie (16) boîtier différentiel
(6) bloc hydraulique (17) capteur de vitesse de sortie de boîte
(7) frein «F2» (18) arbre de sortie
(8) frein «F1»
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT7/13

4.2. Dessin d'ensemble :


Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT8/13

4.3. Schéma d’ensemble :

“C1” couronne à dentures intérieures 1 “E1” embrayage 1


“C2” couronne à dentures intérieures 2 “E2” embrayage 2
“PS1” porte satellites 1 “F1” frein 1
“PS2” porte satellites 2 “F2” frein 2
“P1” planétaire 1 “F3” frein 3
“P2” planétaire 2 “P” embrayage de pontage

F3 F2 F1
E1
11

P2 S1
S2 E2

PS2

PS1
1
P1

14

17

4.4. Pompe à huile :


La pompe à huile assure l’alimentation en huile du bloc hydraulique, du convertisseur de couple et
le graissage des éléments de la boîte de vitesses.
Un clapet intégré au bloc hydraulique permet de limiter la pression.
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT9/13

4.5. Embrayage de pontage du convertisseur

Sens de circulation de l’huile suivant flèches.

(19) turbine (23) cavité rotor


(20) pompe (24) garniture de friction
(21) réacteur de convertisseur (25) piston de l’embrayage de pontage
(22) moyeu de turbine et arbre d’entrée de boîte (26) amortisseur à ressorts

Le convertisseur de couple est équipé d’un embrayage de pontage qui permet :


− De shunter la transmission hydraulique du couple en reliant l’arbre de turbine à la sortie moteur.
− Un gain en consommation.
− D’obtenir du frein moteur dans certaines phases de fonctionnement.
− De limiter l’échauffement de l’huile.
L’embrayage fonctionne en « tout ou rien ». Son mode de fonctionnement est déterminé par
cartographies internes au calculateur il peut être
utilisé sur les rapports 2, 3 et 4.

5. BLOC HYDRAULIQUE :

5.1. Electrovannes de séquence (1 à 6) :

Au nombre de 6 elles sont implantées sur le bloc


hydraulique1635. Elles permettent le changement de
vitesse en pilotant des distributeurs hydrauliques.
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT10/13

5.2. Electrovannes de modulation de pression :


Repérées 7 et 8, elles sont implantées sur le bloc hydraulique 1635. L’électrovanne (7) fait varier la pression
hydraulique principale en fonction du rapport engagé et du couple à transmettre
L’électrovanne (8) pilote l’embrayage de pontage du convertisseur de couple.
Les électrovannes sont alimentées en 12 V et sont mise à la masse par le calculateur.

5.3. Electrovanne de pilotage de débit échangeur (EPDE) :


L’électrovanne permet :
de moduler le débit d’huile dans l’échangeur thermique,
d’optimiser le temps de montée en température de la boîte de vitesses.
L’électrovanne s’ouvre lorsque les deux conditions suivantes sont remplies :
température de l’huile supérieure à un certain seuil,
régime moteur supérieur à un certain seuil fonction du rapport engagé.

6. CAPTEURS :

6.1. Capteur de vitesse d’entrée boîte de vitesses :


Le capteur fournit au calculateur la vitesse d’entrée de boîte. Cette information permet au calculateur de :
− déterminer le glissement du convertisseur de couple par comparaison avec la vitesse du moteur,
− prendre la décision du changement de rapport de vitesse.

6.2. Capteur de vitesse de sortie de boîte de vitesses (1621) :


Le capteur fournit au calculateur la vitesse de sortie de boîte. Cette information permet au calculateur de :
− prendre la décision du changement de rapport de vitesse,
− déterminer le glissement des embrayages et des freins lors du changement de rapport et ainsi ajuster
le temps de passage,
− corriger ses auto-adaptatifs (déterminer les lois de passage des vitesses : page DT12/13).

6.3. Sonde de température d’huile : ( de type CTN)


Cette information permet au calculateur de :
− corriger la pression d’huile principale,
− obtenir un fonctionnement adapté de la boîte dans des conditions de haute température,
− intervenir sur la stratégie de pontage du convertisseur de couple.

6.4. Capteur de pression d’huile (1615) :


Cette information permet au calculateur de corriger la valeur de la pression principale en fonction de la
valeur de consigne.

6.5. Contacteur de rétrocommande (kick-down) (1637) : (de type «tout ou rien»)


Cette information permet au calculateur de détecter l’enfoncement complet de la pédale d’accélérateur
afin de gérer la fonction rétrocommande. Le contacteur est fermé lorsque la pédale d’accélérateur est «à
fond». Le contacteur est fermé dans la course de la pédale d’accélérateur au delà de la charge maximale.
Le contacteur réalise une mise à la masse du calculateur.
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT11/13

6.6. Contacteur de stop :


Le contacteur de stop permet :
− de forcer le rétrogradage lors d’une action sur la pédale de frein,
− d’assurer la fonction déblocage du levier de vitesses de la position «P»,
− de forcer le dépontage du convertisseur de couple lorsque les roues vont vers le blocage,
− de réduire l’entraînement de la transmission à l’arrêt (consigne de ralenti).

6.7. Contacteur multifonction (1600)

Le contacteur «multifonction» est entraîné par le


1630 22 - - levier de vitesses.

423332313734 Il permet :
- la coupure de l’alimentation du relais
d’excitation du démarreur lorsque le levier de
M
G

D
C

N
E

B
F

J
I

vitesses n’est pas en position «P» ou «N»,


0004 - l'alimentation des feux de recul, levier de
A12
A11
A10

A5
A8
A2
A1
A7

A9

A4
A3

Dém sélection en position «R»,


- l'information marche arrière pour rétroviseur
indexé,
- d'indiquer la position du levier de vitesses au
calculateur (l’affichage au combiné est
S1
S4

S2
S3

1005
R

commandé par le calculateur en fonction de


l’information donnée par le contacteur
P/N

1600 multifonction).

7. LOI DE PASSAGE DES VITESSES

Les différents points de changement des vitesses sont définis par les informations suivantes :
• position du levier de charge (pédale d'accélérateur),
• vitesse du moteur.
En fonctionnement la décision de changement de rapport est prise par le calculateur à partir d’un jeu de
courbes appelées «lois de passage».

7.1. Détermination d’une loi de passage (LC) :

Le système possède dix lois de passage. Les lois sports (L3) et neige (L7) peuvent être imposées par le
conducteur par l’intermédiaire du bouton de sélecteur de programme (1640).
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT12/13

(L1) loi économique. (L4) loi freinage 1. (L7) loi neige. (L9) loi de réchauffement.
(L2) loi médium. (L5) loi freinage 2. (L8) loi non pontée. (L10) loi de protection thermique.
(L3) loi sport. (L6) loi descente.

Les lois L1 à L6 sont auto-adaptatives. Le calculateur choisit parmi l’une de ces lois en fonction des
conditions d’utilisation du véhicule.
Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Code :
Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Dossier technique
Epreuve : COMPREHENSION DES SYSTEMES Page N° : DT13/13

7.2. Tableau des valeurs des seuils de passage des vitesses

Loi de passage des vitesses pied levé Charge moyenne 50% pleine charge rétrocommande
Passage de 1ère en 2ème (km/h)
Economique 19 19 29 44
Médium 19 19 42 44
Sport 19 19 44 44
Freinage1 19 19 43 44
freinage2 30 32 47 49
Descente 19 19 30 44
Passage de 2ème en 3ème (km/h)
Economique 48 52 82 91
Médium 55 58 83 91
Sport 60 61 86 91
Freinage1 56 60 83 91
freinage2 67 72 88 91
Descente 60 60 75 91
Passage de 3ème en 4ème (km/h)
Economique 70 72 114 135
Médium 75 77 120 135
Sport 82 83 130 135
Freinage1 78 78 126 135
freinage2 135 135 135 135
Descente 91 91 114 135
Passage de 4ème en 3ème (km/h)
Economique 60 60 96 126
Médium 69 69 109 126
Sport 74 74 121 126
Freinage1 69 69 110 126
freinage2 84 84 122 126
Descente 93 78 100 126
Passage de 3ème en 2ème (km/h)
Economique 42 44 61 79
Médium 45 48 70 79
Sport 51 51 78 79
Freinage1 48 51 71 79
freinage2 58 58 79 79
Descente 53 49 67 79
Passage de 2ème en 1ère (km/h)
Economique 9 9 9 36
Médium 12 12 12 36
Sport 14 14 29 36
Freinage1 14 12 12 36
freinage2 14 14 41 41
Descente 14 12 25 36