Vous êtes sur la page 1sur 44
GUICHET ONEGATE Cahier des charges informatique à l’attention des remettants C ollecte des déclarations des

GUICHET ONEGATE

Cahier des charges informatique à l’attention des remettants

Collecte des déclarations des intermédiaires financiers pour compte propre

VERSION – 0.5 – 01/10/2010

pour compte propre VERSION – 0.5 – 01 /10/2010 ORGANISATION ET INFORMATIQUE S.D.E.S.S. Collecte des

ORGANISATION ET INFORMATIQUE S.D.E.S.S.

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 1 sur 1

Correspondants Banque de France

Direction de la Balance Des Paiements Service des Intermédiaires Financiers (SIF)

Sif.flux-if@banque-france.fr

Direction des enquêtes et des statistiques sectorielles Service des Investissements Directs (SID)

sid.invest@banque-france.fr

Direction de l'Organisation et des Développements Service de Développement pour les Études, les Statistiques et la Supervision bancaire (SDESS)

OneGate-support@banque-france.fr

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 2 sur 2

Sommaire

1. INTRODUCTION

5

1.1. CONTEXTE DE LA COLLECTE

5

1.2. PRÉSENTATION DU GUICHET DE COLLECTE

5

1.3. CALENDRIER PRÉVISIONNEL

6

2. ACTEURS DE LA COLLECTE

7

3. CONTENU DE LA COLLECTE

8

3.1. PÉRIMÈTRE DE LA COLLECTE

8

3.2. PÉRIODICITÉS DE REMISE DES ÉTATS

8

4. FONCTIONNEMENT DE LA COLLECTE

9

4.1.

CANAUX DE TRANSMISSION

9

4.2.

CANAUX A2A ET U2A - UPLOAD

9

4.3.

CANAUX U2A – SAISIE MANUELLE

11

4.4.

MÉTHODOLOGIE DES DÉCLARATIONS

11

4.2.

CONTRÔLE DES COLLECTES

11

4.5.

ENTRÉE EN VIGUEUR ET DISPOSITIONS DIVERSES

12

4.6.

FORMAT DES RESTITUTIONS

12

4.7.

NOTES TECHNIQUES

12

5. COMPTES-RENDUS DE TRANSACTIONS POUR COMPTE-PROPRE13

5.1. PÉRIODICITÉS DE REMISE

13

5.2. ÉCHÉANCES

13

5.3. PARAMÉTRAGE

13

5.4. UNITÉ DE MESURE ET DE VALORISATION

14

5.5. RESPONSABILITÉ DE DÉCLARATION DU CRT

14

5.6. RÈGLES DE GESTION

14

5.7. MODES DE REMISE

15

5.8. LE RAPPORT HPD

15

5.9. LE RAPPORT PFD

19

5.10. EXEMPLE COMPLET DE REMISE EN MODE A2A

22

6. COMPTES-RENDUS RELATIFS AUX FLUX D’INVESTISSEMENTS DIRECTS

25

6.1. SEUIL DE DÉCLARATION

25

6.2. PÉRIODICITÉ

25

6.3. ÉCHÉANCES

25

6.4. PARAMÉTRAGE DU RAPPORT

25

6.5. UNITÉ DE MESURE ET DE VALORISATION

26

6.6. RÈGLES DE GESTION

26

LISTE DES ACTIONNAIRES RÉSIDENTS DÉTENANT AU MOINS 10 % DU CAPITAL SOCIAL DE L’ENTREPRISE NON RÉSIDENTE APRÈS L’OPÉRATION FAISANT L’OBJET DU COMPTE RENDU

28

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 3 sur 3

LISTE DES ACTIONNAIRES NON RÉSIDENTS DÉTENANT AU MOINS 10 % DU CAPITAL SOCIAL DE L’ENTREPRISE NON RÉSIDENTE APRÈS L’OPÉRATION FAISANT L’OBJET DU COMPTE RENDU LISTE DES ACTIONNAIRES RÉSIDENTS DÉTENANT AU MOINS 10 % DU CAPITAL SOCIAL DE L’ENTREPRISE RÉSIDENTE APRÈS L’OPÉRATION FAISANT L’OBJET DU COMPTE RENDU

LISTE DES ACTIONNAIRES NON RÉSIDENTS DÉTENANT AU MOINS 10 % DU CAPITAL SOCIAL DE L’ENTREPRISE RÉSIDENTE APRÈS L’OPÉRATION FAISANT L’OBJET DU COMPTE RENDU

6.7. EXEMPLE COMPLET DE REMISE EN MODE A2A DU RAPPORT A1

28

31

31

33

7. ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES SUCCURSALES, FILIALES ET PARTICIPATIONS À L’ÉTRANGER

34

7.1. SEUIL DE LA REMISE

34

7.2. PÉRIODICITÉ

34

7.3. ÉCHÉANCE

34

7.4. PARAMÉTRAGE DU RAPPORT

34

7.5. UNITÉ DE MESURE ET DE VALORISATION

35

7.6. CONTENU

35

7.7. RÈGLES DE VALIDATION

36

7.8. DESCRIPTION DES CHAMPS DU RAPPORT SID

36

7.9. EXEMPLE COMPLET DE REMISE EN MODE A2A DU RAPPORT SID

39

8. ANNEXES

41

8.1. CONTRÔLES SUR LE DÉCLARANT, LE REMETTANT ET LA REMISE SUR LES DOMAINES HPD ET PFD (QUEL QUE SOIT LE FORMULAIRE)

8.2. CONTRÔLES SUR LES CHAMPS SUR LES DOMAINES HPD ET PFD (QUEL

41

QUE SOIT LE FORMULAIRE)

42

8.3. CONTRÔLES SUR LE DÉCLARANT, LE REMETTANT ET LA REMISE SUR LES DOMAINES FID ET SFP (QUEL QUE SOIT LE FORMULAIRE)

43

8.4. CONTRÔLES SUR LES CHAMPS SUR LE DOMAINE FID (QUEL QUE SOIT LE FORMULAIRE)

43

8.5. CONTRÔLES SUR LES CHAMPS SUR LE DOMAINE SFP (QUEL QUE SOIT

LE FORMULAIRE)

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

44

Page 4 sur 4

1. INTRODUCTION

1.1. Contexte de la collecte

Le nouveau cadre de la collecte pour compte propre est donné par la Décision n ° 2009-04 du gouverneur de la Banque de France. Dans ce cadre, les intermédiaires financiers sont tenus de déclarer certaines de leurs opérations pour compte propre avec les non-résidents et de fournir des informations sur leurs succursales, filiales et participations à l’étranger pour alimenter les statistiques de balance des paiements (revenus, services financiers, investissements directs et produits financiers dérivés) et de position extérieure.

Ils établissent à cet effet des comptes rendus de transactions (« CRT ») au titre des transactions qu’ils effectuent pour compte propre (hors opérations de dépôts crédits collectés via SURFI et investissements de portefeuille collectés via Protide) avec des non- résidents, des comptes rendus de leurs opérations d’investissements directs et des déclarations statistiques annuelles sur leurs stocks d’investissements directs à l’étranger.

1.2. Présentation du guichet de collecte

Le projet ONEGATE a pour objectif d’instituer une Organisation Nouvelle des Echanges via un Guichet d’Alimentation et de Transferts vers l’Extérieur, en réponse aux attentes exprimées par la profession bancaire et dans un mouvement d’harmonisation européen (Comité des Statistiques et Comité de la Surveillance Bancaire).

La collecte des opérations pour compte propre des intermédiaires financiers s’effectue par le guichet ONEGATE. L'objet du Cahier des Charges Informatique est de fournir aux établissements émetteurs les formats de données, règles de gestion et les normes de transmission des données au travers du guichet OneGate.

Les termes définis ci-dessous sont utilisés dans la suite du document :

Remettant

Acteur (établissement financier par exemple) autorisé à déposer des fichiers pour lui-même ou pour le compte de tiers

Déclarant

Acteur (établissement financier par exemple) assujetti/soumis à une obligation de reporting

Utilisateur BdF

Utilisateur (personne physique) accrédité au sein de la Banque de France, pour réaliser des opérations d’administration ou de suivi sur le guichet

Application cliente (application back- end)

Application utilisatrice des données collectées via le guichet

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 5 sur 5

1.3. Calendrier prévisionnel

4.1.1. Phase de tests

Les tests de ligne et applicatifs avec les remettants commenceront dans le courant du 2 ème semestre de 2010. Un environnement de tests permanent sera accessible par internet. Ce dernier offrira les mêmes fonctionnalités que l’environnement de production.

4.1.2. Mise en production

La mise en production de la collecte pour compte propre des intermédiaires financiers est déclinée selon ses différentes composantes :

- dès le mois de février 2011 pour les données mensuelles et courant 2012 pour les données annuelles des comptes-rendus de transaction (CRT) et des comptes rendus de flux d’investissement direct ;

- Dès juin 2011 pour les déclarations relatives aux données annuelles de stock d’investissement direct.

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 6 sur 6

2. ACTEURS DE LA COLLECTE

Agents déclarants : les intermédiaires financiers résidant en France métropolitaine, dans les départements d’outre mer, à Saint-Barthélemy et Saint-Martin, dans les collectivités de Saint- Pierre-et-Miquelon et Mayotte, et soumis à la remise des statistiques sur les opérations transfrontières pour compte propre des intermédiaires financiers en vertu d’obligations de déclaration définies à l’article 2 de la Décision 2009-04 du 29 décembre 2009.

Les intermédiaires financiers sont :

Les établissements de crédit au sens de l’article L.511-1 du Code monétaire et financier ainsi que les établissements de crédit implantés à Monaco ;

les entreprises d’investissement au sens de l’article L.531-4 du Code monétaire et financier, incluant les sociétés de gestion de portefeuille au sens de l’article 531-9 dudit Code ;

les compagnies financières au sens de l’article L.517-1 du Code monétaire et financier;

les établissements de paiement au sens de l’article L522-1 du Code monétaire et financier relative aux conditions régissant la fourniture de services de paiement et portant création des établissements de paiement

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 7 sur 7

3. CONTENU DE LA COLLECTE

3.1. Périmètre de la collecte

Les Statistiques sur les opérations transfrontières pour compte propre des intermédiaires financiers comprennent :

les comptes-rendus de transactions, qui visent à recenser les opérations transfrontières détaillées en fonction de leur objet économique selon les différentes rubriques de la balance des paiements et correspondant à un cadre normalisé aux niveaux international et européen ;

les comptes-rendus relatifs aux flux d’investissements directs sous forme d’opérations en capital social et investissements immobiliers ;

la déclaration statistique annuelle sur les stocks d’investissements directs (dont les résultats de l’année de référence sont un élément) : données sur les succursales, filiales et participations à l’étranger des intermédiaires financiers ;

3.2. Périodicités de remise des états

La remise des documents pour compte propre est réalisée selon des fréquences qui diffèrent en fonction du type de données et, pour les CRT, selon une périodicité mensuelle ou annuelle en fonction du seuil déclaratif. Ci-dessous un récapitulatif des périodicités et des échéances des remises attendues :

Données

Périodicité

Délai de remise à la Banque de France

Comptes-rendus de transactions (CRT)

Mensuelle et

20 jours ouvrés après la fin du mois sous revue pour les données mensuelles

annuelle

 

60 jours ouvrés après la fin de l’année pour les données annuelles

Comptes-rendus relatifs aux flux d’investissements directs

A la demande du remettant

Dans les 20 jours ouvrés suivant l’investissement ou le désinvestissement.

Stocks d’investissements directs

Annuelle

Dans les 120 jours ouvrés après la date d’arrêté annuel

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 8 sur 8

4. FONCTIONNEMENT DE LA COLLECTE

4.1. Canaux de transmission

Le guichet ONEGATE offre la possibilité de réceptionner plusieurs formats de fichiers (XML et XBRL) avec différents canaux :

Canal A2A : télétransmission de fichiers

Canal U2A - Upload : chargement de fichiers via une IHM

Canal U2A - Saisie manuelle : formulaire de saisie via une IHM

Les différents canaux de transmission, les modalités d’échange A2A ainsi que les formats de fichier sont détaillés dans les documents suivants :

Manuel utilisateur à destination des déclarants – version 1.1 en date du 11/02/2010 Lien sera disponible prochainement sur le site du SGCB

Note technique sur les modalités d’échanges A2A – Mars 2010

http://www.banque-france.fr/fr/supervi/telechar/supervi_banc/reporting/ONEGATE-

Note-Technique-Modalites-Echanges-V1-2.doc

Note technique format fichier – Mars 2010 http://www.banque-france.fr/fr/supervi/telechar/supervi_banc/reporting/

ONEGATE_Note_Technique_Format_Fichier_mars2010.pdf

4.2. Canaux A2A et U2A - Upload

4.1.3. Remise d’un fichier XML

4.1.3.1. Principes

Une remise par fichier XML est utile pour une remise régulière. Elle ne comporte que les données déclarées :

pour un même déclarant,

pour un même domaine (exemple : HPD ou PFD)

pour une même période de référence

Le principe est valable quel que soit le canal de collecte retenu.

Lors des contrôles effectués en réception par ONEGATE, seuls les fichiers présentant une ou des anomalie(s) bloquante(s) sont rejetés (règle de validation non respectée, fichier mal structuré). Ils doivent alors faire l'objet d'un nouvel envoi après correction.

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 9 sur 9

4.1.3.2.

Modes de chargement

Le mode standard de chargement du fichier XML est le mode "annule et remplace" : les anciennes données sont remplacées intégralement par les nouvelles. Ce mode de chargement est valable pour un déclarant, un domaine ( 1 ) et une période donnée.

Les déclarants n’ayant aucune activité à déclarer pour la période considérée reporteront un état NEANT.

4.1.3.3. Nom des fichiers

Le fichier télétransmis doit obligatoirement comporter l’extension « .xml » (minuscules obligatoires).

4.1.3.4. Validation du format des fichiers

Le format de fichier retenu pour les remises est le XML. La Banque de France fournit le fichier XML de référence afin que les remettants puissent s’y conformer.

L’utilisation de XML donne beaucoup de souplesse aux documents qui seront remis. En effet, les données ne sont plus contenues dans des zones fixes (avec l’obligation de remplir la zone), mais dans des champs (entourés de balises XML).

Le fichier XSD « declarationReport.xsd » (fichier transmis conjointement à ce document) définit la structure du document XML acceptée par l’application ONEGATE. Ce fichier permet de vérifier la validité du fichier XML avant envoi à l’application ONEGATE. De manière à vérifier la validité du document XML avant envoi, il est nécessaire d’utiliser une application dédiée au langage XML et supportant cette fonctionnalité de validation de format (par exemple l’outil en ligne http://tools.decisionsoft.com/schemaValidate ).

4.1.3.5. Volumétrie maximale pour une remise par fichier XML

Tout fichier XML doit avoir un volume maximal de 150 MO pour être accepté par le guichet ONEGATE. Tout fichier d’une taille supérieure à 150 MO devra être obligatoirement zippé ( 2 ). Il est possible de remettre directement un fichier zippé.

4.1.3.6. Format et règles générales de codage des champs

Les règles de codage des champs constituant les enregistrements des fichiers de collecte sont à respecter strictement :

Zone alphanumérique : tous les caractères sont autorisés et la saisie peut être en majuscule ou en minuscule ; les caractères accentués sont autorisés.

Les champs non renseignés (i.e. valeur vide) ne devront pas apparaître dans les fichiers XML.

Tous les montants sont exprimés sans décimale, ils peuvent être positifs ou négatifs.

1 Cf. Note technique format fichier ci-dessus référencée et paramétrages des tableaux définis ci-après dans le document.

2 Seul le mode de compression ZIP est accepté (un fichier RAR ne sera par exemple pas pris en compte).

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 10 sur 10

En cas de modification d'une information (correction),

un nouveau fichier complet doit

être adressé avec cette modification (mode annule et remplace voir § 4.1.3.2) pour un déclarant, un domaine et une période de référence.

4.3. Canaux U2A – Saisie manuelle

Une interface de saisie est disponible. Elle est particulièrement adaptée pour des remises ponctuelles ayant une faible volumétrie.

Une fonctionnalité d’aide à la saisie import/export au format csv est disponible permettant par exemple d’exporter des données d’une période et de les importer dans une autre (pour un même formulaire).

4.4. Méthodologie des déclarations

Lorsqu’un déclarant n’est pas en mesure de fournir dans les délais requis une donnée définitive, il est autorisé à transmettre des données estimées. Il veille dans cette éventualité à minimiser l’écart entre la donnée estimée et la donnée définitive.

Les agents déclarants doivent informer la Banque de France des changements de méthode susceptibles d’entraîner des incohérences temporelles significatives dans les déclarations préalablement à leur mise en œuvre.

Les déclarants devront prendre les dispositions nécessaires pour archiver les deux dernières années glissantes et être en mesure le cas échéant de les restituer en tout ou partie à la Banque de France dans un délai maximum de deux semaines.

4.2. Contrôle des collectes

Les contrôles sont effectués d’une part par le guichet ONEGATE, à la réception des collectes, pour vérifier l’intégrité physique et la conformité des fichiers et des données transmis ; d’autre part par le service gestionnaire de la collecte au sein de la Banque de France. Les éléments liés à l’ensemble de ces contrôles sont retransmis aux remettants via le guichet.

Pour limiter au maximum les rejets, il est nécessaire que les contrôles soient effectués également par les remettants lors de l'élaboration des fichiers.

Les contrôles seront précisés pour chacun des rapports.

4.2.1. Les différents niveaux de contrôles

Les contrôles sont de trois types :

1. Contrôles de conformité du fichier (exemple : contrôle conformité XML) Le non-respect entraînera un rejet systématique du fichier remis.

2. Contrôles de structure (exemple : par rapport à un schéma XSD pour un fichier XML) Le non-respect entraînera un rejet systématique du fichier remis.

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 11 sur 11

3.

Contrôles de référentiel (exemple : vérification d’une donnée par rapport à un référentiel, contrôle d’un champ obligatoire) Au-delà d’une certaine limite, le non-respect des contrôles de référentiel est bloquant et entraînera un rejet du fichier remis.

4. Contrôle de qualité sur les données (exemple : contrôle de cohérence temporelle, ou contrôles croisés). Les contrôles de qualité sur les données ne seront pas bloquants mais entraineront des comptes rendus d’anomalies adressés au déclarant.

Ces contrôles étant partagés entre le guichet OneGate et les applications du service gestionnaire de chacune des collectes (« métier »), plusieurs comptes-rendus de collecte sont susceptibles d’être restitués. Les comptes-rendus de collecte OneGate et métier sont déposés sur le guichet OneGate. Les contrôles OneGate sont décrits pour chaque rapport en Annexes

(§9)

4.2.2. Délai de correction

Dans le cas où les contrôles a posteriori révèlent des anomalies de cohérence non détectées lors de la collecte, les remettants doivent prendre les dispositions nécessaires pour transmettre les déclarations corrigées au plus tôt. En tout état de cause, les données erronées doivent être corrigées dans les deux mois suivants l’échéance de référence.

4.5. Entrée en vigueur et dispositions diverses

La première déclaration des comptes-rendus de transaction et des flux d’investissement direct porte sur les données du mois de janvier 2011 pour les remises mensuelles et sur les données de l’année 2011 pour les remises annuelles.

La première déclaration des stocks annuels d’investissement direct porte sur les données de décembre 2011. Les déclarants qui le souhaitent pourront toutefois utiliser le nouveau système pour leurs déclarations de stock à fin 2010.

4.6. Format des restitutions

Il existe deux types de restitutions :

L’accusé de réception (consultable dans l’application OneGate), Le compte-rendu de collecte

4.7. Notes techniques

Les notes techniques relatives à la collecte des déclarations pour compte propre sont publiées sur le site Internet de la Banque de France à la page suivante :

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 12 sur 12

5. COMPTES-RENDUS DE TRANSACTIONS POUR COMPTE-PROPRE

Le compte-rendu de transaction pour compte propre retrace les échanges de valeur entre l’entité déclarante (au premier euro) et une entité non résidente ayant un impact sur le compte de résultat ou qui se traduisent par une variation de son compte de patrimoine, hors dépôts, crédits et opérations sur titres avec des non-affiliés. Les opérations sur produits financiers dérivés intègrent les transactions ainsi définies et les flux de réévaluation.

La déclaration est effectuée au « premier euro ». Toutefois, afin de limiter la volumétrie des échanges de données, les transactions sont globalisées selon les critères définis au point 5.6.

Certaines informations sont définies par rattachement aux postes des états périodiques SURFI livrés à la Commission Bancaire et notamment le document CPTE-RESU (compte de résultat semestriel). La collecte CRT est également reliée à la partie « non-résident » des documents SURFI ventilée par pays de contrepartie et certaines monnaies de transaction.

5.1. Périodicités de remise

Les intermédiaires financiers dont les flux avec les non-résidents atteignent au cours d’une année :

s’agissant des services financiers, un montant de produits supérieur à 40 millions d’euros ou un montant de charges supérieur à 90 millions d’euros ;

s’agissant des produits financiers dérivés, un flux net (en valeur absolue) supérieur à 1 milliard d’euros.

sont assujettis à une remise mensuelle. L’assujettissement pourra toutefois être anticipé par la Direction de la Balance des paiements dans les cas de création d’établissement dont l’activité prévisible dans l’année dépasse le seuil défini.

Le seuil est revu tous les ans. La liste des déclarants mensuels est publiée sur le site internet de la Banque de France.

Dans tous les autres cas la remise est annuelle (total des flux de l’année).

5.2. Échéances

Échéance à 20 jours ouvrés après la fin du mois sous revue pour les données mensuelles Échéance à 60 jours ouvrés après la fin de l’année pour les données annuelles

5.3. Paramétrage

- Identifiant du premier domaine : HPD (données hors produits financiers dérivés)

- Identifiant du rapport : HPD

- Identifiant du formulaire 1 : HPFDRES (données hors produits financiers dérivés ayant un lien avec le compte de résultat)

- Identifiant du formulaire 2 : HPFD (données hors produits financiers dérivés n’ayant pas de lien avec le compte de résultat)

- Identifiant du second domaine : PFD (données sur les produits financiers dérivés)

- Identifiant du rapport : PFD

- Identifiant du formulaire 1 : CRTPFD

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 13 sur 13

5.4.

Unité de mesure et de valorisation

Les transactions sont converties en euros à la date de la transaction ; à défaut la conversion est opérée à partir du cours moyen mensuel. Le recours au cours fin de mois peut être envisagé si les flux sont dérivés des variations d’encours.

Les déclarations de montants doivent être effectuées en milliers d’euros sans décimale.

Les transactions et les flux de réévaluation pour les produits financiers dérivés doivent être déclarés en valeur de marché.

5.5. Responsabilité de déclaration du CRT

Il est précisé que, sous réserve de l’accord explicite préalable de la Direction de la balance des paiements, un intermédiaire résident peut effectuer une remise de CRT pour le compte d’autres intermédiaires résidents, une condition sine qua non étant que toutes les opérations entre résidents et non résidents soient recensées, sans compensation. Dans ce cas le déclarant désigne un responsable des informations transmises à la Banque de France : le remettant.

Les établissements remettants sont donc soit :

Les déclarants eux-mêmes, Soit un tiers remettant, chargé d’élaborer et de diffuser les informations requises à destination de la Banque de France.

Le remettant est responsable de la transmission des données. Le déclarant est responsable des données elles-mêmes.

Les remettants doivent faire une demande d’accréditation à l’application OneGate à l’aide de formulaire disponible auprès de l’équipe Support OneGate :

OneGate-support@banque-france.fr

5.6. Règles de gestion

Agrégations des informations élémentaires pour construire le CRT : les données élémentaires alimentant le CRT doivent être regroupées pour un déclarant selon les critères de ventilation du document. Sauf accord préalable explicite de la Direction de la balance des paiements, aucun doublon de ces critères n’est admis dans le fichier transmis à la balance des paiements.

Le regroupement des opérations est effectué selon les critères suivants :

- même déclarant

- même mois de référence

- même sens

- même monnaie (ou famille de monnaies)

- même pays

- même code économique

- même type de flux

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 14 sur 14

Les déclarants peuvent choisir au maximum deux remettants. Dans ce cas l’un des

deux remettants transmettra obligatoirement les données relatives au domaine PFD. Les déclarants mensuels renseignent obligatoirement le champ correspondant au mois de référence (MOIS-REF). Ce champ n’est pas renseigné par les déclarants annuels.

5.7. Modes de remise

Le déclarant doit remettre l’ensemble des données du mois en une seule fois (une remise) ; des remises correctrices sont possibles et doivent reprendre l’intégralité de la remise (mode « annule et remplace») portant sur un déclarant, un domaine et une période.

5.8. Le rapport HPD

5.8.1. Généralités

Le rapport HPD est composé de deux formulaires : HPFDRES et HPFD dont voici la description.

5.8.2. Description des champs du formulaire HPFDRES

Rubriques hors PFD ayant un lien avec le compte de résultat (voir note technique DGS n°09- 01). Ces transactions servent notamment à l’élaboration de la ligne « services financiers » et permettent de déterminer les commissions et marges d’intermédiation sur l’étranger.

Certains champs décrits ci-dessous ont été modifiés depuis la version précédente de ce CDCI. Les champs impactés apparaissent en rouge dans le tableau.

CODE XML

LIBELLE

TYPE

LONG-

PRESENCE

COMMENTAIRES

UEUR

OB/FA/CO

MAX

MONNAIE

Monnaie de

Alph

3

OB

Monnaie de la transaction, codifiée selon la norme ISO. La ventilation devises demandée n’est pas une ventilation exhaustive, elle correspond à celle retenue pour le tableau DEVI-SITU dans SURFI. Les valeurs autorisées pour ce champ sont les suivantes :

EUR

la

transaction

USD

CHF

GBP

JPY

DKK

SEK

BNG

CZK

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 15 sur 15

         

EEK

 

HUF

LTL

LVL

PLN

RON

ZDV

PAYS_CTPT

Pays de la contrepartie

Alph

2

OB

Pays de la contrepartie, codifié selon la norme ISO 3166 ou pseudo-codes IDO des organismes internationaux, à l'exception des codes suivants :

FR (France)

 

GP (Guadeloupe)

GF (Guyane)

 

MQ (Martinique)

RE (Réunion)

 

MC (Monaco)

CODE_ECO

Code

Alph

5

OB

Code économique : ce code doit être servi sur tous les CRT. Il identifie la nature économique de la transaction entre le résident et le non- résident et permet d’alimenter les lignes pertinentes de la balance des paiements. Les codes économiques autorisés sont les suivants :

SV010

économique

SV020

 

SV040

SV051

SV060

SV070

SV071

SV072

SV073

SV082

RV010

RV021

RV031

RV032

CA022

MTT_TRSCT

Montant

de

Num

12

OB

Montant de la transaction : il

la

doit

être

déclaré

en

contre-

transaction

valeur

euro,

en

milliers

d’euros,

sans

décimale,

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 16 sur 16

         

strictement positif.

SENS_TRSCT

Sens

de

la

Alph

1

OB

- Crédit : 1

transaction :

- Débit : 2

débit

ou

crédit

du

compte

du

déclarant

MOIS_REF

Mois

de

Alph

2

FA

Les déclarants mensuels renseignent obligatoirement le champ correspondant au mois de référence (MOIS-REF). Ce champ n’est pas renseigné par les déclarants annuels. Sa

valeur est comprise entre 01 et

référence

 

12.

ANNEE_REF

Année

de

Num

4

OB

 

référence

TYPE_FLUX

Type de flux (annuel/men suel)

Bool

1

OB

-

Mensuel : 1

-

Annuel : 2

5.8.3. Description des champs du formulaire HPFD

Rubriques hors PFD n’ayant pas de lien avec le compte de résultat, notamment :

Investissements immobiliers Investissements directs

Certains champs décrits ci-dessous ont été modifiés depuis la version précédente de ce CDCI . Les champs impactés apparaissent en rouge dans le tableau.

CODE XML

LIBELLE

TYPE

LONG-

PRESENCE

COMMENTAIRES

UEUR

OB/FA/CO

MAX

MONNAIE

Monnaie de

Alph

3

OB

Monnaie de la transaction, codifiée selon la norme ISO. La ventilation devises demandée n’est pas une ventilation exhaustive, elle correspond à celle retenue pour le tableau DEVI-SITU dans SURFI. Les valeurs autorisées pour ce champ sont les suivantes :

EUR

la

transaction

USD

CHF

GBP

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 17 sur 17

• JPY • DKK • SEK • BNG • CZK • EEK • HUF •
• JPY
• DKK
• SEK
• BNG
• CZK
• EEK
• HUF
• LTL
• LVL
• PLN
• RON
• ZDV
PAYS_CTPT
Pays de la
contrepartie
Alph
2
OB
Pays de la contrepartie, codifié
selon la norme ISO 3166 ou
pseudo-codes IDO des
organismes internationaux, à
l'exception des codes
suivants :
• FR (France)
• GP (Guadeloupe)
• GF (Guyane)
• MQ (Martinique)
• RE (Réunion)
• MC (Monaco)
CODE_ECO
Code
Alph
5
OB
économique
Code économique : ce code
doit être servi sur tous les
CRT. Il identifie la nature
économique de la transaction,
entre le résident et le non-
résident et permet d’alimenter
les lignes pertinentes de la
balance des paiements. Les
codes économiques autorisés
sont les suivants :
• CA010
• ID051
• ID052
• ID053
• ID054
• ID055
• ID056
• ID058
• ID059
MTT_TRSCT
Montant
de
Num
12
OB
la
transaction
montant de la transaction : il
doit être déclaré en contre-
valeur euro, en milliers
d’euros, strictement positif.
SENS_TRSCT
Sens
de
la
Num
1
OB
-
Crédit : 1

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 18 sur 18

 

transaction :

     

-

Débit : 2

débit

ou

 

crédit

du

compte

du

déclarant

MOIS_REF

Mois

de

Alph

2

FA

Les déclarants mensuels renseignent obligatoirement le champ correspondant au mois de référence (MOIS-REF). Ce champ n’est pas renseigné par les déclarants annuels. Sa

valeur est comprise entre 01 et

référence

12.

ANNEE_REF

Année

de

Num

4

OB

 

référence

TYPE_FLUX

Type de flux (annuel/men suel)

Bool

1

OB

-

Mensuel : 1

-

Annuel : 2

5.9. Le rapport PFD

5.9.1. Généralités

Le rapport PFD est composé d’un formulaire : PFD dont voici la description.

5.9.2. Description des champs du formulaire PFD

Les déclarations de flux de PFD doivent permettre d’identifier les opérations relevant de transactions, d’une part, et celles relevant de réévaluations, d’autre part.

La définition des transactions s’appuie sur les recommandations du 6 ème manuel du FMI (par exemple achats et vente d’instruments conditionnels ; intérêts sur swaps….) et distingue le contenu selon la nature du marché (gré à gré / organisé / chambres de compensation), le type de risque et le type de produit (instruments conditionnels, instruments à terme). Les transactions sont déclarées en valeur de marché selon la nomenclature détaillée en annexe E.

Un code particulier est dédié à l’identification de l’activité de gré-à-gré réalisée avec des entités non résidentes du groupe. Les entités à retenir sont les sociétés non résidentes qui font partie du périmètre de consolidation comptable de la société mère (qui peut être différente du déclarant).

De manière similaire, la définition des flux de réévaluations est fondée sur les critères du 6 ème manuel du FMI et détaillée dans note technique DGS n°09-01en fonction de la nature du marché, du type de risque et de produit. De manière générique, les réévaluations correspondent à la différence entre la variation de la valeur de marché des PFD et les transactions correspondantes.

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 19 sur 19

Certains champs décrits ci-dessous ont été modifiés depuis la version précédente de ce CDCI . Les champs impactés apparaissent en rouge dans le tableau.

CODE XML

LIBELLE

TYPE

LONG-

PRESENCE

COMMENTAIRES

UEUR

OB/FA/CO

MAX

MONNAIE

Monnaie de

Alph

3

OB

Monnaie de la transaction, codifiée selon la norme ISO. La ventilation devises demandée n’est pas une ventilation exhaustive, elle correspond à celle retenue pour le tableau DEVI-SITU dans SURFI. Les valeurs autorisées pour ce champ sont les suivantes :

la

transaction

EUR

USD

CHF

GBP

JPY

DKK

SEK

BNG

CZK

EEK

HUF

LTL

LVL

PLN

RON

ZDV

PAYS_CTPT

Pays de la contrepartie

Alph

2

OB

Pays de la contrepartie, codifié selon la norme ISO 3166 ou pseudo-codes IDO des organismes internationaux, à l'exception des codes suivants :

FR (France)

GP (Guadeloupe)

GF (Guyane)

MQ (Martinique)

RE (Réunion)

MC (Monaco)

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 20 sur 20

CODE_ECO

Code

Alph

5

OB

Ce code doit être servi sur tous les CRT. Il identifie la nature économique de la transaction, et dans le cas des PFD des réévaluations, entre le résident et le non-résident et permet d’alimenter les lignes pertinentes de la balance des paiements. Les codes économiques autorisés sont les suivants :

économique

OA110

OP110

OA111

OP111

OA120

OP120

OA210

OP210

OA211

OP211

SA110

SP110

SA111

SP111

SA120

SP120

SA210

SP210

SA211

SP211

FA120

FA121

FP121

FA210

FP210

FA211

FP211

DA210

DP210

DA211

DP211

MTT_TRSCT

Montant

de

Num

12

OB

montant de la transaction : il doit être déclaré en contre- valeur euro, en milliers d’euros, non nul.

la

transaction

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 21 sur 21

SENS_TRSCT

Sens

de

la

Num

1

OB

- Crédit : 1

transaction :

- Débit : 2

débit

ou

crédit

du

compte

du

déclarant

MOIS_REF

Mois

de

Alph

2

FA

Les déclarants mensuels renseignent obligatoirement le champ correspondant au mois de référence (MOIS-REF). Ce champ n’est pas renseigné par les déclarants annuels. Sa

valeur est comprise entre 01 et

référence

 

12.

ANNEE_REF

Année

de

Num

4

OB

 

référence

TYPE_FLUX

Type de flux (annuel/men suel)

Num

1

OB

-

Mensuel : 1

-

Annuel : 2

5.10. Exemple complet de remise en mode A2A

5.10.1. Remise pour le domaine HPD

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8" standalone="yes"?> <DeclarationReport xmlns="http://www.onegate.eu/2010-01-01"> <Administration creationTime="2010-03-26T09:29:25.154+01:00"> <From declarerType=" SIREN">123456789</From> <To>BDF</To> <Domain>HPFD</Domain> <Response> <Email>mail@mailfff.com</Email> <Language>FR</Language> </Response> </Administration> <Report date="2010-12” code="HPD"> <Data form="HPFDRES"> <Item>

<Dim prop="MONNAIE">EUR</Dim> <Dim prop="PAYS-CTPT">DE</Dim> <Dim prop="CODE-ECO">SV051</Dim> <Dim prop="MTT-TRSCT">120000</Dim> <Dim prop="SENS-TRSCT">1</Dim> <Dim prop="MOIS-REF">02</Dim> <Dim prop="ANNEE-REF">2011</Dim> <Dim prop="TYPE-FLUX">1</Dim>

<Item>

<Item>

<Dim prop="MONNAIE">USD</Dim> <Dim prop="PAYS-CTPT">US</Dim> <Dim prop="CODE-ECO">RV010</Dim> <Dim prop="MTT-TRSCT">150000</Dim> <Dim prop="SENS-TRSCT">2 </Dim> <Dim prop="MOIS-REF">02</Dim> <Dim prop="ANNEE-REF">2011</Dim> <Dim prop="TYPE-FLUX">1</Dim>

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 22 sur 22

<Item> </Data> <Data form="HPFD"> <Item>

<Dim prop="MONNAIE">CHF</Dim> <Dim prop="PAYS-CTPT">CH</Dim> <Dim prop="CODE-ECO">ID051</Dim> <Dim prop="MTT-TRSCT">50000</Dim> <Dim prop="SENS-TRSCT">2</Dim> <Dim prop="MOIS-REF">02</Dim> <Dim prop="ANNEE-REF">2011</Dim> <Dim prop="TYPE-FLUX">1</Dim>

<Item> </Data> </Report> <Declaration Report>

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 23 sur 23

5.10.2. Remise pour le domaine PFD

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8" standalone="yes"?> <DeclarationReport xmlns="http://www.onegate.eu/2010-01-01"> <Administration creationTime="2010-03-26T09:29:25.154+01:00"> <From declarerType=" SIREN">123456789</From> <To>BDF</To> <Domain>PFD</Domain> <Response> <Email>mail@mailfff.com</Email> <Language>FR</Language> </Response> </Administration> <Report date="2011-02" code="PFD"> <Data form="PFD"> <Item>

<Dim prop="MONNAIE">EUR</Dim> <Dim prop="PAYS-CTPT">DE</Dim> <Dim prop="CODE-ECO">OA110</Dim> <Dim prop="MTT-TRSCT">1200000</Dim> <Dim prop="SENS-TRSCT">1</Dim> <Dim prop="MOIS-REF">02</Dim> <Dim prop="ANNEE-REF">2011</Dim> <Dim prop="TYPE-FLUX">1</Dim> </Item> </Data> </Report> <Declaration Report>

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 24 sur 24

6. COMPTES-RENDUS RELATIFS AUX FLUX DINVESTISSEMENTS DIRECTS

Les comptes-rendus relatifs aux investissements directs sous forme d’opérations en capital social et investissements immobiliers recensent des informations complémentaires aux flux déclarés dans les CRT (données qualitatives concernant les acteurs de l’investissement direct ou du désinvestissement, les modalités et le règlement de l’investissement ou du désinvestissement).

6.1. Seuil de déclaration

Les formulaires dits « A1, A2, B1, B2 » doivent être établis pour tous les investissements ou désinvestissements directs en capital social ou immobiliers français à l’étranger et étrangers en France d’un montant supérieur à 15 millions d’euros.

6.2. Périodicité

Remise à la demande du déclarant.

6.3. Échéances

Les formulaires doivent être renseignés et transmis dans les 20 jours ouvrés suivant l’investissement ou le désinvestissement.

6.4. Paramétrage du rapport

Le découpage en onglets correspond à 4 formulaires :

-

Identifiant du domaine : FID (Formulaire Investissements Directs)

-

Identifiant du rapport 1 : A1 (Investissements directs français à l’étranger)

-

Identifiant du formulaire 1 : OPE (Opération)

-

Identifiant du formulaire 2 : ACTR (Actionnaires résidents)

-

Identifiant du formulaire 3 : ACTNR (Actionnaires non résidents)

-

Identifiant du rapport 2 : A2 (Désinvestissement direct français à l’étranger)

-

Identifiant du formulaire 1 : OPE (Opération)

-

Identifiant du formulaire 2 : ACTR (Actionnaires résidents)

-

Identifiant du formulaire 3 : ACTNR (Actionnaires non résidents)

-

-

Identifiant du rapport 3 : B1 (Investissement direct étranger en France)

-

Identifiant du formulaire 1 : OPE (Opération)

-

Identifiant du formulaire 2 : ACTR (Actionnaires résidents)

-

Identifiant du formulaire 3 : ACTNR (Actionnaires non résidents)

-

Identifiant du rapport 4 : B2 (Désinvestissement direct étranger en France)

-

Identifiant du formulaire 1 : OPE (Opération)

-

Identifiant du formulaire 2 : ACTR (Actionnaires résidents)

-

Identifiant du formulaire 3 : ACTNR (Actionnaires non résidents)

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 25 sur 25

6.5. Unité de mesure et de valorisation

Les transactions sont converties en euros à la date de la transaction. Les déclarations de montants doivent être effectuées en milliers d’euros sans décimale.

6.6. Règles de gestion

Les déclarants remettent selon le cas qui convient un rapport A1 (investissement direct français à l’étranger), A2 (désinvestissement direct français à l’étranger), B1 (investissement direct étranger en France) ou B2 (désinvestissement direct étranger en France).

Les déclarants vérifient que l’opération faisant l’objet d’un rapport A1, A2, B1 ou B2 a également donné lieu à une déclaration sous la forme d’un compte-rendu de transaction (formulaire 2 HPFD du rapport HPD).

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 26 sur 26

6.6.1. Description des champs du rapport A1 (resp. A2)

6.6.1.1. Description des champs du formulaire OPE

Renseignements concernant l’investisseur (resp. le désinvestisseur), l’entreprise investie (resp. désinvestie) et les modalités de l’opération

CODE XML

LIBELLE

TYPE

LONG-

PRESENCE

COMMENTAIRES

UEUR

OB/FA/CO

SIREN_

SIREN

Num

9

OB

 

DENOM_R

Dénominatio

Alph

50

OB

 

SIGLE_R

Sigle

Alph

10

FA

 

ADR_R

Adresse

Alph

50

FA

 

CODP_R

Code postal

Num

5

FA

 

COMMUNE_R

Commune

Alph

25

FA

 

TETE_GRP_R

Tête de g

Alph

25

FA

 

PAYS_GRP_R

Pays

Alph

2

FA

 

NOM_CTC

Nom de la personne à interroger en cas de besoin

Alph

25

OB

 

PNOM_CTC

Prénom

Alph

10

FA

 

TEL

Téléphone

 

10

FA

 

MEL

Mel

Alph

25

OB

 

FAX

FAX

Alph

10

FA

 

DENOM_NR

Dénominatio

Alph

50

OB

 

ADR_NR

Adresse

Alph

50

FA

 

PAYS_NR

Pays

Alph

2

OB

 

ACT_ECO_NR

Activité

Alph

5

FA

Choix de l’activité dans une liste déroulante

économique

reprenant la NACE_rev2

COTEE_NR

L’entreprise est-elle cotée en bourse ?

Bool

1

FA

 

DATE_OP

Date de

Date

10

OB

 

l’opération

NATURE_OP

Nature de

Alph

 

FA

Choix de la nature de l’opération dans une

L’opération

liste déroulante (distincte selon qu’il s’agit

d’un formulaire A1 3 ou A2 4 )

3 Pour le formulaire A1, la liste déroulante comprend les modalités suivantes : « Souscription à une augmentation de capital », « Création de société », « Augmentation de capital par incorporation de réserves ou de bénéfices reportés », « Achat de titres de participation en numéraire », « Acquisition de titres de participation par échange de titres », « Autre »

4 Pour le formulaire A2, la liste déroulante comprend les modalités suivantes : « Réduction de capital », « Cession de titres de participation en numéraire », « Cession de titres de participation par échange de titres », « Liquidation de l’entreprise non résidente », « Autre »

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 27 sur 27

DENOM_TIER

Nom du

Alph

25

OB

 

vendeur

ADR_TIERS

Adresse du

Alph

50

FA

 

vendeur

PAYS_TIERS

Pays

Alph

2

FA

 

MONNAIE

Monnaie du

Alph

3

OB

 

Règlement de

L’opération

MTT

Montant du

Num

< 9

OB

Montant du règlement en euros sans décimales et strictement positif

règlement

INV_IMM

Nom

Alph

50

FA

Fournir le nom du notaire français, s’il y a lieu

AUTR_OBS

Commentaire

Alph

100

FA

 

libre

NOM_RESP

Nom du

Alph

25

FA

 

Responsable

De la

Déclaration

QULT_RESP

Qualité du

Alph

25

FA

 

Responsable

De la

déclaration

6.6.1.2. Description des champs du formulaire ACTR

Liste des actionnaires résidents détenant au moins 10 % du capital social de l’entreprise non résidente après l’opération faisant l’objet du compte rendu

CODE XML

LIBELLE

TYPE

LONG-

PRESENCE

COMMENTAIRES

UEUR

OB/FA/CO

NOM

Nom

Alph

50

FA

 

TX_PART

Taux de

Num

 

FA

 

participation

6.6.1.3. Description des champs du formulaire ACTNR

Liste des actionnaires non résidents détenant au moins 10 % du capital social de l’entreprise non résidente après l’opération faisant l’objet du compte rendu

CODE XML

LIBELLE

TYPE

LONG-

PRESENCE

COMMENTAIRES

UEUR

OB/FA/CO

NOM

Nom

Alph

50

FA

 

TX_PART

Taux de

Num

 

FA

 

participation

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 28 sur 28

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 29 sur 29

6.6.2. Description des champs du rapport B1 (resp. B2)

6.6.2.1. Description des champs du formulaire OPE

Renseignements concernant l’investisseur (resp. le désinvestisseur) , l’entreprise investie (resp. désinvestie) et les modalités de l’opération

CODE XML

LIBELLE

TYPE

LONG-

PRESENCE

COMMENTAIRES

UEUR

OB/FA/CO

SIREN_

SIREN

Num

9

OB

 

DENOM_R

Dénominatio

Alph

50

OB

 

SIGLE_R

Sigle

Alph

10

FA

 

ADR_R

Adresse

Alph

50

FA

 

CODP_R

Code postal

Num

5

FA

 

COMMUNE_R

Commune

Alph

25

FA

 

COTEE_R

L’entreprise est-elle cotée en bourse ?

Bool

1

FA

 

NOM_CTC

Nom de la personne à interroger en cas de besoin

Alph

25

OB

 

PNOM_CTC

Prénom

Alph

10

FA

 

TEL

Téléphone

 

10

FA

 

MEL

Mel

Alph

25

OB

 

FAX

FAX

Alph

10

FA

 

DENOM_NR

Dénominatio

Alph

50

OB

 

ADR_NR

Adresse

Alph

50

FA

 

PAYS_NR

Pays

Alph

2

OB

 

TETE_GRP_NR

Tête de

Alph

25

FA

 

PAYS_GRP_NR

Pays

Alph

2

FA

 

DATE_OP

Date de

Date

10

OB

 

l’opération

NATURE_OP

Nature de

Alph

 

FA

Il faut supprimer les lignes suivantes, de

L’opération

SCRPT_AUGT à AUTR, mais ouvrir ici la

possibilité de remplir la nature de

l’opération dans une liste déroulante

(distincte selon qu’il s’agit d’un formulaire

B1 5 ou B2 6 ) en mettant soit souscription…

soit création de société, soit …

5 Pour le formulaire B1, la liste déroulante comprend les modalités suivantes : « Souscription à une augmentation de capital », « Création de société », « Augmentation de capital par incorporation de réserves ou de bénéfices reportés », « Achat de titres de participation en numéraire », « Acquisition de titres de participation par échange de titres », « Autre »

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 30 sur 30

DENOM_TIER

Nom du

Alph

25

OB

 

vendeur

ADR_TIERS

Adresse du

Alph

50

FA

 

vendeur

PAYS_TIERS

Pays

Alph

2

FA

 

MONNAIE

Monnaie du

Alph

3

OB

 

Règlement de

L’opération

MTT

Montant du

Num

< 9

OB

Montant du règlement en euros sans décimales et strictement positif

règlement

INV_IMM

Nom

Alph

25

FA

Fournir le nom du notaire français, s’il y a lieu

AUTR_OBS

Commentaire

Alph

100

FA

 

libre

NOM_RESP

Nom du

Alph

25

FA

 

Responsable

De la

Déclaration

QULT_RESP

Qualité du

Alph

25

FA

 

Responsable

De la

déclaration

6.6.2.2. Description des champs du formulaire ACTR

Liste des actionnaires résidents détenant au moins 10 % du capital social de l’entreprise résidente après l’opération faisant l’objet du compte rendu

CODE XML

LIBELLE

TYPE

LONG-

PRESENCE

COMMENTAIRES

UEUR

OB/FA/CO

NOM

Nom

Alph

50

FA

 

TX_PART

Taux de

Num

 

FA

 

participation

6.6.2.3. Description des champs du formulaire ACTNR

Liste des actionnaires non résidents détenant au moins 10 % du capital social de l’entreprise résidente après l’opération faisant l’objet du compte rendu

CODE XML

LIBELLE

TYPE

LONG-

PRESENCE

COMMENTAIRES

UEUR

OB/FA/CO

NOM

Nom

Alph

50

FA

 

TX_PART

Taux de

Num

 

FA

 

participation

6 Pour le formulaire B2, la liste déroulante comprend les modalités suivantes : « Réduction de capital », « Cession de titres de participation en numéraire », « Cession de titres de participation par échange de titres », « Liquidation de l’entreprise résidente », « Autre »

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 31 sur 31

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 32 sur 32

6.7. Exemple complet de remise en mode A2A du rapport A1

L’exemple suivant a été modifié par rapport à la version précédente de ce CDCI afin de correspondre à la structure XML utilisée dans la version de OneGate qui sera mise en place en février 2011. Les modifications apparaissent en rouge.

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8" standalone="yes"?> <DeclarationReport xmlns="http://www.onegate.eu/2010-01-01"> <Administration creationTime="2010-03-26T09:29:25.154+01:00"> <From declarerType="SIREN">123456789</From> <To>BDF</To> <Domain>FID</Domain> <Response> <Email>mail@mailfff.com</Email> <Language>FR</Language> </Response> </Administration> <Report date="2010-12” code="A1"> <Data form="OPE"> <Item>

<Dim prop="SIREN">123456789</Dim> <Dim prop="DENOM_R">INVESTISSEUR</Dim> <Dim prop="SIGLE_R">INV</Dim> <Dim prop="ADR_R">RUE DE INVESTISSEUR</Dim> <Dim prop="CODP_R">75000</Dim> <Dim prop="TETE_GRP_R">GROUPE INVESTISSEUR</Dim> <Dim prop="PAYS_GRP_R">US</Dim> <Dim prop="NOM_CTC>DUPONT</Dim> <Dim prop="PNOM_CTC">CHARLES</Dim> <Dim prop="TEL">0102030405</Dim> <Dim prop="MEL">charles.dupont@investisseur.fr</Dim> <Dim prop="FAX">0103050507</Dim> <Dim prop="DENOM_NR">FILIALE</Dim> <Dim prop="ADR_NR">SUBSIDIARY STREET</Dim> <Dim prop="PAYS_NR">GB</Dim> <Dim prop="ACT_ECO_NR">6419Z</Dim> <Dim prop="COTE_NR">0</Dim> <Dim prop="DATE_OP">20110125</Dim> <Dim prop="NATURE_OP">ACQUISITION DE TITRES DE PARTICIPATION EN NUMERAIRE</Dim> <Dim prop="DENOM_TIERS">VENDEUR</Dim> <Dim prop="ADR_TIERS">RUE du VENDEUR</Dim> <Dim prop="PAYS_TIERS">BE</Dim> <Dim prop="MONNAIE">GBP</Dim> <Dim prop="MTT">1000000</Dim> <Dim prop="INV_IMM">NEANT</Dim> <Dim prop="AUTR_OBS">NEANT</Dim> <Dim prop="NOM_RESP">DURAND</Dim> <Dim prop="QULT_RESP">CHARGE AFFAIRE</Dim>

<Item> <Data form="ACTR"> <Item>

<Dim prop="NOM">ACTIONNAIRE_R_1</Dim> <Dim prop="TX_PART">50.0</Dim>

<Item>

<Item>

<Dim prop="NOM">INVESTISSEUR</Dim> <Dim prop="TX_PART">10.1</Dim>

<Item> <Data form="ACTNR"> <Item>

<Dim prop="NOM"> ACTIONNAIRE_NR_1</Dim> <Dim prop="TX_PART">29.4</Dim>

<Item>

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 33 sur 33

<Dim prop="NOM"> ACTIONNAIRE_NR_2</Dim> <Dim prop="TX_PART">10.5</Dim>

<Item> </Data> </Report> <Declaration Report>

7. ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES SUCCURSALES, FILIALES ET PARTICIPATIONS À LÉTRANGER

Cette enquête annuelle est menée dans le cadre de l’élaboration de la position extérieure de la France sur les stocks d’investissements directs (dont les résultats de l’année de référence sont un élément). Elle concerne tous les intermédiaires financiers résidents qui détiennent directement au moins 10 % du capital social d’une entreprise non résidente à la date d’arrêté de l’enquête.

7.1. Seuil de la remise

La déclaration annuelle recouvre les stocks d’investissements directs dans les succursales, filiales et participations non résidentes en fin d’année dès lors que l’une des deux conditions suivantes est respectée :

la quote-part dans les capitaux propres représente au moins 5 millions d’euros ;

la valeur comptable brute des titres de participation dans la filiale est supérieure ou égale à 5 millions d’euros.

Dans tous les autres cas, aucune déclaration n’est requise.

La Direction des enquêtes et des statistiques sectorielles apprécie la situation des remettants par rapport à ce seuil lors de chaque arrêté annuel. La liste des déclarants est publiée sur le site internet.

7.2. Périodicité

Remise annuelle.

7.3. Échéance

Les agents déclarants doivent communiquer à la Direction des enquêtes et statistiques sectorielles les informations permettant d’établir un contact aisé avec le ou les correspondant(s) désignés, à savoir leur nom, qualité, adresse, numéro de téléphone et adresse électronique par internet. La mise à jour de ces informations incombe aux agents déclarants et doit être effectuée sans délai de telle sorte que la continuité du service soit assurée.

L’échéance est fixée à 120 jours ouvrés après la date d’arrêté annuel des comptes (le 31 décembre 2011 pour la première remise)

7.4. Paramétrage du rapport

- Identifiant du domaine : SFP

- Identifiant du rapport : SID (Stocks Investissements Directs)

- Identifiant du formulaire 1 : INV (Investisseur)

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 34 sur 34

- Identifiant du formulaire 2 : FIL (Filiale)

- Identifiant du formulaire 3 : PRT (Prêt)

- Identifiant du formulaire 4 : DET (Dette)

7.5. Unité de mesure et de valorisation

La quote-part du capital social de la filiale, de la participation ou de la succursale détenue (IF1) est exprimée en % avec une décimale. Pour une succursale, le taux de détention à indiquer est conventionnellement de 100% ; Les montants du capital social de la filiale, de la participation ou de la dotation de la succursale (IF2), des autres capitaux propres (IF3), des profits ou pertes de l’exercice de l’affilié (IF5), le montant des dividendes et acomptes versés par l’affilié (IF7), la valeur comptable brute des titres (IF11), les encours des prêts et emprunts (IF12 et IF13) sont exprimés dans la monnaie de libellé avec indication du code ISO correspondant.

Les déclarations de montants doivent être exprimées en milliers d’unités monétaires sans décimale.

7.6. Contenu

La déclaration comporte des données descriptives concernant le déclarant :

- raison sociale ;

- adresse ;

- numéro SIREN ;

- Numéro CIB (pour les IFM) ;

- secteur d’activité économique ;

Des données descriptives concernant les succursales, filiales et participations :

- raison sociale ;

- secteur d’activité économique ;

- pays du siège social ;

- adresse ;

- numéro d’ordre de la filiale (attribué par la Banque de France pour les participations faisant l’objet d’une première déclaration)

Des données comptables concernant les succursales, filiales et participations (sur base sociale) :

- quote-part du capital social détenu (IF1);

- capital social de la filiale ou participation ou dotation de la succursale (IF2) ;

- autres capitaux propres (IF3) ;

- profits ou pertes de l’exercice de l’affilié (IF5) ;

- résultat exceptionnel de l’exercice de l’affilié (IF6) ;

- montant des dividendes et acomptes versés par l’affilié (IF7) ;

- valeur comptable brute des titres (IF11) ;

- encours des prêts, à court ou long terme, de l’intermédiaire financier déclarant à l’affilié non

résident,

l’intermédiaire financier déclarant et l’affilié non résident sont tous deux des institutions financières monétaires (dans ce cas, il s’agit de prêts interbancaires qui n’ont pas à être

les prêts participatifs et subordonnés, hormis dans les cas où

y

compris

déclarés en investissements directs) [IF12].

Collecte des déclarations pour compte propre

Cahier des charges informatique

Page 35 sur 35

- encours des emprunts, à court ou long terme, de l’intermédiaire financier déclarant à l’affilié non résident, y compris les prêts participatifs et subordonnés, hormis dans les cas où l’intermédiaire financier déclarant et l’affilié non résident sont tous deux des institutions financières monétaires (dans ce cas, il s’agit d’emprunts interbancaires qui n’ont pas à être déclarés en investissements directs) [IF13].

7.7. Règles de validation

Les déclarants vérifient que les dividendes et acomptes annuels versés par les affiliés (code IF7) sont cohérents avec le montant annuel des dividendes déclarés dans les comptes- rendus de transactions (voir note technique DGS n° 09-01).

7.8. Description des champs du rapport SID

7.8.1. Description des champs du formulaire INV

Etat civil du déclarant

CODE XML

LIBELLE

TYPE

LONG-

PRESENCE

COMMENTAI

UEUR

OB/FA/CO

RES

DENOM_R

Raison sociale

Alph

25

OB

 

ADR_R

Adresse

Alph

50

FA

 

SIREN

SIREN

Num

9

OB

 

CIB

Numéro CIB

Num

5

FA

 

ACT_ECO_R

Secteur

Alph

5

FA

 

D’activité

économique

DATE_ARR

Date d’arrêté des comptes

Date

 

OB

 

7.8.2.

Description des champs du formulaire FIL

 

Données descriptives et comptables concernant les succursales, filiales et participations

 

CODE XML

LIBELLE

TYPE

LON-

PRESENCE

COMMENTAI

UEU

OB/FA/CO

RES

DENOM_NR

Raison sociale

Alph

50

OB

 

ACT_ECO_NR

Secteur

Alph

5

FA

 

D’activité

économique

PAYS_NR

Pays du

Alph

2

OB

 

Siège social

ADR_NR

adresse

Alph

50

FA

 

NUM_ORD

Numéro d’ordre filiale