Vous êtes sur la page 1sur 35

Introduction à l’OFDM

Philippe Ciblat

École Nationale Supérieure des Télécommunications, Paris, France


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Système mono-porteuse

Modulation linéaire :
.

P
k∈Z sk ga (t − kTs ) ma(t) = <[xa(t)e2iπf0t ]
Mise en forme ga(t)
sk xa(t)
(suite iid) e2iπf0t
débit 1/Ts

Canal Bruit
Physique
ca (t)

Ts e−2iπf0 t
Organe de ya (t)
Filtre adapté
décision ra (t)
ŝk
P
k∈Z sk (c ? g}a )(t
|a {z − kTs) + ba(t) .
ha

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 2 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Interférence entre symboles (IES)

Soient

za (t) = ha (−t) ? ya (t) et h̃a (t) = ha (−t) ? ha (t).

Au niveau de l’organe de décision, on a


Lh
X
z(n) = za (nTs ) = h̃k sn−k + b(n)
k =0

où h̃n = h̃a (nTs ) et bn = ba (nTs ).

Canal ca (t) 6= δ(t) ⇒ h̃a (t) différent de Nyquist.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 3 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Egalisation

Pour combattre l’IES, étape d’égalisation nécessaire

Maximum de vraisemblance ⇒ Algorithme de Viterbi


Egaliseur à retour de décison (DFE)
Egaliseur de Wiener
Egaliseur de forçage à zéro

Etape soit complexe, soit aux performances mitigées

But
s’affranchir de cette étape.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 4 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Le canal ca (t) (1/2)

PLc
Canal multi-trajets : ca (t) = l=1 λl δ(t − τl ).

.
|C(f )|

Bcoh f
.

Bc : bande de cohérence du canal.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 5 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Le canal ca (t) (2/2)


Soit B la bande du signal émis :
B < Bc : seulement atténuation et déphasage
.
|C(f )|

|X(f )|


Y (f ) ≈ C(f0)X(f ) ⇒ ya(t) ≈ C(f0)xa(t)


f0 f
.

B > Bc : IES dû au canal physique ca (t).


.
|C(f )|
|X(f )|

Y (f ) = C(f )X(f ) ⇒ ya(t) = ca(t) ? xa(t)





























f
.

Comment se retrouver dans une configuration B < Bc ?

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 6 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Principe du multi-porteuses

Rappel : B requise = Débit-symbole (1/Ts )

Idée naïve : Diviser la suite des symboles en N sous-suites de


symboles (de période T = NTs ) telles que

1
< Bc .
T
Chaque sous-suite n étant émise sur une sous-bande différente
associée à une sous-porteuse fn .

Intérêt : Pour chaque sous-bande, pas d’IES.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 7 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Schéma récapitulatif

.
|C(f )|

|X0 (f )| |Xn (f )| |XN −1 (f )|

 

··· ···
 

 

 

 

 

 

 

f0 f1 fn fN −1
f
.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 8 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Ecriture formelle

(n)
Soit sk = skN+n une sous-suite, le signal émis vaut

N−1
XX (n)
xa (t) = sk ga (t − kT )e2iπfn t .
n=0 k ∈Z

Notations :
Ts : période des symboles
N : nombre de porteuses
PN−1 (n) 2iπfn t
n=0 sk e : symbole OFDM
T = NTs : période des symboles OFDM

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 9 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Equation d’orthogonalité

On a
X N−1
X (n)
xa (t) = sk Φn,k (t)
k ∈Z n=0
avec
Φn,k (t) = ga (t − kT )e2iπfn t .

Z
Porteuses orthogonales ⇔ Φn,k (t)Φn0 ,k 0 (t)dt = δn,n0 δk ,k 0
R

{Φn,k (t)}n,k base orthonormale de l’espace des signaux.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 10 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Vérification de l’orthogonalité
.
(i) (ii)

f f
Sans chevauchement Avec chevauchement .

Cas (ii) : fn régulièrement espacé ⇒ fn = n∆f .

ga (t) fonction porte de support [0, T ].


orthogonalité ssi ∆f = 1/T = 1/NTs
OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing)
ga (t) un racine de cosinus surélevé.
orthogonalité ssi ∆f = 2/T = 2/NTs
OFDM filtrée avec modulations décalées (OQAM)

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 11 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Historique

Fin-50 : Concept multi-porteuses

Fin-60 : Multiporteuses orthogonales (OFDM)

Début-70 : Utilisation de la TFD

Mi-80 : Projet européen Eurêka pour le DAB


? Notion d’intervalle de garde
? Association de l’OFDM et du codage

Début 90 : Normalisation du DAB

Fin 90 : Développement de l’ADSL, du DVB-T, du Wifi . . .

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 12 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Applications

Sans fil :
Radio numérique (DAB)
Réseaux locaux sans fil (WLAN) : Wifi (802.11, HIPERLAN)
Boucle locale radio (BLR/WLL)
Télévision numérique (DVB-T)
... 4G

Avec fil :
ADSL
VDSL
... CPL

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 13 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Modem OFDM

Hypothèse : Cas d’école (pas de canal ca (t)).

Constellation sk quelconque.
Filtre de mise en forme : fonction porte.

Bande occupée :

1 1 1
Btot = NBsp ≈ N =N =
T NTs Ts
Quasiment occupation spectrale du mono-porteuse

Rq : Souplesse de la gestion du spectre.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 14 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Emetteur analogique

.
(0)
sk
Φ0,k (t)

sk S xa (t)
/ +
P
ΦN−1,k (t)
(N−1)
sk .

Batterie de filtres analogiques ⇒ coûteux.


Appliquer des traitements numériques suivis d’un CNA.
.

sk x(k) xa(t)
Boîte noire CNA
.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 15 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Récepteur analogique

Projection sur la base des signaux :


Z
(n)
zk =< ya (t)|Φn,k (t) >= ya (t)Φn,k (t)dt
R

.
(0)
zk
< .|Φ0,k (t) >

ya (t) P zk ŝk
/
S

< .|ΦN−1,k (t) > (N−1)


zk .

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 16 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Emetteur numérique (1/2)

On pose Te = Ts = T /N.
(m)
xk = xa (kT + mTs )
avec
k : bloc OFDM.
m ∈ {0, · · · , N − 1} : emplacement dans le bloc.

N−1
!
(m)
X 1 X (n) 2iπn(m/N) √
xk = √ sk 0 e Nga ((k − k 0 )T + mTs )
k 0 ∈Z
N n=0
| {z }
| {z } filtrage
(m)
ck 0 TFD inverse

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 17 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Emetteur numérique (2/2)

(0) (0) (0)


sk ck xk
ga (t)

sk S P
(0) (N −1)
{xk , · · · , xk } xa(t)
/ IFFT / CNA
P S

ga (t + (N − 1)Ts)
(N−1) (N−1)
(N−1)
sk ck xk

Débit 1/Ts Débit 1/T Débit 1/T Débit 1/T


.

Simplification pour l’OFDM classique (ga (t) = √1 rectT (t)).


T

Rq : x dans le domaine temporel. m indice de temps


s dans le domaine fréquentiel. n indice de fréquence.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 18 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Récepteur numérique (1/2)

Z
(n)
zk = ya (t)Φn,k (t)dt
R
Z (k +1)T
1
= √ ya (t)e−2iπnt/T dt (OFDM classique)
T kT
N−1
Ts X
= √ ya (kT + mTs )e−2iπnmTs /T (Poisson)
T m=0
√ N−1
Ts X
= √ ya (kT + mTs )e−2iπnm/N
N m=0

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 19 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Récepteur numérique (2/2)

.
(0)
ya (kT ) zk

Ts
ya(t) P zk ŝk
FFT /
S
(N−1)
ya (kT + (N − 1)Ts) zk

Récepteur simple (dual de l’émetteur).

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 20 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Insertion du canal

ya (t) = ca (t) ? xa (t)


X N−1
X (n)
= sk Ψn,k (t)
k ∈Z n=0

avec Ψn,k (t) = ca (t) ? Φn,k (t).

Constat : Ψn,k (t) n’est plus une base orthonormale.

Idée : Attendre que l’étalement du symbole OFDM ’k’ soit finie pour
émettre le symbole OFDM ’k+1’.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 21 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Intervalle de garde
Le canal ca (t) étale le signal d’un temps ∆ = LTs = LT /N.

.
Intervalle de garde
   

       

       

t
∆ T Bloc sans interférence

En réception, on filtre par Φn,k (t).


Intervalle de garde élimine interférence inter-blocs.

⇒ Rétablissement de l’orthogonalité temporelle.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 22 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Préfixe cyclique (1/3)

Chaque bloc OFDM contient :


(0) (L−1) (0) (N−1)
x̃k , · · · , x̃k , x , · · · , xk .
| {z } |k {z }
Intervalle de garde sortie de TFDI

On reçoit :

(N−1) (N−1) (N−2) (N−L−1)
 yk

 = c0 xk + c1 xk + · · · + cL xk
..
 .

 y (0) (0) (L−1) (0)
k = c0 xk + c1 x̃k + · · · + cL x̃k

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 23 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Préfixe cyclique (2/3)

h iT
(N−1) (0)
Y (k ) = yk , · · · , yk = C1 X (k ) + C2 X̃ (k )

avec C1 et C2 de taille N × N et N × L respectivement.


(N−1) (N−L) T
Si X̃ (k ) = [xk , · · · , xk ] , alors

Y (k ) = CX (k )

avec C une matrice circulante.

Donc
C = F −1 DF
N−1
avec F matrice de TFD et D = diag(c(1), · · · , c(e2iπ N )).

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 24 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Préfixe cyclique (3/3)

On a
F Y (k ) = DF X (k )

(n) (n)
⇒ zk = c(e2iπn/N ).sk ∀n

Absence d’interférence entre porteuses.


Passage d’une convolution à une simple multiplication.

⇒ Rétablissement de l’orthogonalité fréquentielle.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 25 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Bilan d’efficacité spectrale (1/2)

Efficacité spectrale : Débit/Bande (b/s/Hz).

Cas MDP-2 :
Mono-porteuse : (1/Ts )/(1/Ts ) = 1.
OFDM : (N/(T + ∆))/(1/Ts ) = N/(N + L).

Perte d’efficacité :
L/(N + L).

En pratique, on choisit N tel que

L  N ⇔ Bsp  Bc

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 26 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Bilan d’efficacité spectrale (2/2)

Si B constant, alors
augmenter N ne fait pas augmenter le débit, car

B = N∆f = N/T = 1/Ts

mais espacement entre porteuse (∆f ) diminue.

Si ∆f constant (c.f. VDSL),


augmenter N fait augmenter le débit mais aussi B

Efficacité spectrale invariante / N (au préfixe cyclique près)

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 27 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Egalisation

Il faut égaliser un filtre-cœfficient


Démodulation cohérente
Filtre adapté : c ∗ (e 2iπn/N )
Forçage à zéro : 1/c(e 2iπn/N )
Wiener : c ∗ (e 2iπn/N )/(|c(e 2iπn/N )|2 + σn2 )

Démodulation non-cohérente
Modulation différentielle : absence de traitement

Conclusion
Egalisation très simple

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 28 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Canal inconnu à l’émetteur

Contexte radio-mobile
Sur chaque porteuse, on a un canal de Rayleigh.

⇒ Si évanouissement fréquentiel, détection peu fiable.

Adaptation du système :
Codage.
Entrelacement
? fréquentiel
? temporel

On parle alors de COFDM.

En pratique, code convolutif.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 29 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Canal connu à l’émetteur

Contexte filaire
Voie de retour nécessaire (canal lentement variable).

Maximiser le débit à probabilité d’erreur identique sur chaque


porteuse ⇒ Adapter les constellations M-MAQ pour chaque
porteuse.
Si RSB élevé sur la porteuse k , alors M grand.
Si RSB faible sur la porteuse k , alors M petit.
s !
3Eb log2 (M)
Pe = Nmin Q
N0 (M − 1)

Puissance totale constante ⇒ attribution intelligente des


puissances par porteuse augmente la capacité (« waterfilling »).

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 30 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Facteur de crête

maxt |x(t)|2
Soit x (t) un signal, on a R = E[|x(t)|2 ]
.

Si R %, on sort de la plage linéaire des amplificateurs.

N−1
(m) 1 X (n) 2iπmn/N
Signal OFDM ⇒ xk =√ sk e
N n=0
⇒ R = N (Modulations MDP : R = 1).
(m)
⇒ xk tend vers un signal gaussien (si N → ∞)
Rq : Seules quelques séquences de s produisent un fort R.

Solutions
Coupage : augmentation des lobes secondaires ;
Utilisation du codage

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 31 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Synchronisation

Soit
ya (t) = (ca ? xa )(t − τ )e2iπ(∆f0 t+φ0 ) .

L’OFDM admet une sensiblité plus grande aux erreurs :

Temps de retard
(sauf si inclus dans l’intervalle de garde)
Résidu de fréquence porteuse
Désynchronisation entre horloges d’échantillonnage

⇒ Quelques symboles pilotes + porteuses pilotes.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 32 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Dimensionnement (DAB)

Radio-numérique (1990).
MDP-4 et Code convolutif de rendement 1/2

Fréquence 900 MHz


Bande 2 MHz
Longueur filtre qq dizaines de µs
∆ 64 µs
Intervalle de Garde ∆ = T /4
Symbole OFDM 320 µs
Porteuse N = BT = 512

Débit : 1,6 Mb/s - Efficacité spectrale : 0,8 b/s/Hz.

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 33 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Performances (DAB)

0
10
MDP−4 / Canal BBGA − non codé
MDP−4 / Canal BBGA − codé
OFDM / Canal DAB − non codé
OFDM / Canal DAB− codé

−1
10
TES

−2
10

−3
10

−4
10
0 5 10 15 20 25 30
Eb/No

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 34 / 35


Introduction Principe Modem Préfixe Performances

Conclusion

Avantages :
Bonne gestion du multi-trajet.
Allocation dynamique des ressources.
Robuste aux brouilleurs bande étroite.
Inconvénients :
Très sensible à la désynchronisation.
Facteur de crête.
Gestion de la diversité.
Bibliographie :
R. van Nee et R. Prasad, « OFDM for wireless multimedia
communications », 2000
A. Burr, « Modulation and coding for wireless communication », 2001
A. Molisch, « Wideband wireless digital communication », 2001

Philippe Ciblat Introduction à l’OFDM 35 / 35