Vous êtes sur la page 1sur 37

MOTEURS ESSENCE

CARACTÉRISTIQUES
GÉNÉRALITÉS

- Jeu du piston dans le cylindre (mm) :


Généralités • 6G72 12 soupapes et 6G74.............................. 0,03 à 0,05
• 6G72 24 soupapes............................................ 0,02 à 0,04
- Largeur de gorge (mm) :
- Moteur quatre temps, 6 cylindres en V à 60°, placé longitu- • n°1 :
dinalement au-dessus de l’essieu avant. • 6G72 (→ novembre 92/après) ..... 1,51 à 1,53/1,21 à 1,23
- Moteur 3.0 l SOHC (1 arbre à cames en tête par rangée de • 6G74 ................................................................ 1,52 à 154
cylindres) à 12 soupapes (premiers modèles) puis 24 sou- • n°2 ................................................................... 1,51 à 1,53
papes. • racleur :
- Moteur 3.5 l DOHC (2 arbres à cames en tête par rangée de • 6G72 (→ novembre 92/après) ..... 4,01 à 4,04/3,01 à 3,04
cylindres) puis SOHC (à partir du millésime 1998) à 24 sou- • 6G74 ............................................................... 3,01 à 3,04
papes.
- Vilebrequin tournant sur 4 paliers. Marque “74” indiquant l’avant
- L’entraînement des arbres à cames se fait par courroie cran-
tée.
- Les arbres à cames attaquent les soupapes via des culbu-
teurs à rouleaux (moteur SOHC) ou des linguets à rouleaux
(moteur DOHC). Rattrapage du jeu par des poussoirs hydrau-
liques.
- Lubrification par pompe à huile placée en bout de vilebrequin.
MÉCANIQUE

- Refroidissement liquide assuré par une pompe à eau entraî- Marques distinctives
née par la courroie de distribution.
- Injection multipoint séquentielle.
- Allumage électronique statique à 3 bobines ou à distributeur
et une bobine (moteur 3.0 l 12 soupapes).

Type moteur 6G72 6G74 Marque indiquant


Particularité .......... 12 sou- 24 sou- DOHC SOHC l’avant (côté
............................ papes papes courroie de
distribution)
Cylindrée (cm3) .... 2972 3497
Alésage x course
(mm) .................... 91,1 x 76,0 93,0 x 85,8
Rapport volu-
métrique .............. 8,9 9,0 9,5 9,0
SEGMENT DE PISTON
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

Puissance maxi
(kW/ch) ................ 104/141 110/150 153/208 143/194
au régime de
(tr/mn) .................. 5000 5000
Couple maxi
(daN.m) ................ 22,5 23,6 30,0 31,3
au régime de
(tr/mn) .................. 3000 3000

Éléments constitutifs du moteur


BLOC-CYLINDRES
- Alésage des cylindres (mm) :
• 6G72 ............................................................. 91,10 à 91,13
• 6G74 ............................................................. 93,00 à 93,03
- Défaut de cylindricité (mm) ................................... 0,01 maxi
- Planéité du plan de joint (mm) .............................. 0,05 maxi
- Limite de rectification (mm)............................................ * 0,2
* Si le plan de joint de la culasse a déjà été rectifié, l’épaisseur du métal
CARROSSERIE

enlevé précédemment doit être incluse dans la limite de rectification - Largeur de la coupe de segment (mm) :
de 0,2 mm. • n°1 ................................................................... 0,30 à 0,45
- Hauteur du bloc-cylindres neuf (mm) : • n°2 :
• 6G72 ............................................................. 210,4 à 210,8 • jusqu’à novembre 92....................................... 0,25 à 0,45
• 6G74 ............................................................. 227,9 à 228,1 • après ............................................................... 0,45 à 0,60
• racleur :
PISTONS • 6G72 (Æ novembre 92) .................................. 0,20 à 0,70
- Diamètre (mm) : • 6G72 (novembre 92 Æ) .................................. 0,20 à 0,60
• 6G72............................................................................. 91,1 • 6G74 ............................................................... 0,10 à 0,35
• 6G74............................................................................. 93,0 - Valeur limite :
- Côte de réparation (mm)...... Majorée de 0,25-0,50-0,75-1,0 • n°1 et 2........................................................................... 0,8
• racleur............................................................................. 1,0

page 10
MOTEURS ESSENCE

- Jeu du segment dans la gorge (mm) : - Diamètre des manetons (mm) :


• n°1 : • 6G72................................................................................ 50
• jusqu’à novembre 92....................................... 0,03 à 0,09 • 6G74................................................................................ 55
• après novembre 92 ......................................... 0,03 à 0,07 - Faux rond des tourillons et des manetons (mm) :

GÉNÉRALITÉS
• n°2 ................................................................... 0,02 à 0,06 • moteurs à 2 arbres à cames .................... Moins de 0,005
• valeur limite .................................................................... 0,1 • moteurs à 4 arbres à cames ..................... Moins de 0,003
- Défauts de cylindricité des tourillons et
AXE DE PISTON des manetons (mm)..................................... moins de 0,005
- Jeu de graissage des tourillons (mm) .. 0,02 à 0,05-0,1 maxi
- Axe monté à la presse sous une force de 750 à 1750 daN.
- Jeu de graissage des manetons (mm) :
- Valeurs en mm :
• 6G72................................................... 0,02 à 0,05-0,1 maxi
Classe I II III • 6G74................................................... 0,03 à 0,05-0,1 maxi

Axe de Marque I sans marque III COUSSINETS DE TÊTE DE BIELLE


piston Diamètre
22,005-22,007 22,003-22,005 22,001-22,003
extérieur
EMPLACEMENT DES MARQUES DE COULEUR
Marque I sans marque III
Diamètre
22,003-22,005 22,001-22,003 21,999-22,001
intérieur
Piston Maneton N°1
Jeu normal Maneton N°4
(à la tempé-
-0,04-0 -0,04-0 -0,04-0
rature ambi-
ante)

MÉCANIQUE
Marque I sans marque III
Diamètre
22,012-22,020 22,010-22,018 22,008-22,016
Pied intérieur
de Jeu normal
bielle (à la tempé- -0,005-0,015 0,005-0,015 0,005-0,015 Maneton N°6
rature ambi- Maneton N°3
ante) Maneton N°5

BIELLES
- Distance entre centres de tête et de pied
de bielle (mm).................................................. 140,9 à 141,0 PRESSION DE COMPRESSION (en bar, entre
- Flambement maxi (mm).................................................. 0,05
- Parallélisme maxi entre pied et tête de bielle (mm) ......... 0,1
250 et 400 tr/mn)
- Jeu latéral de la tête de bielle (mm) : - Standard :
• nominal.............................................................. 0,10 à 0,25 • 6G72 et 6G74 FOHC ...................................................... 12

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
• maxi ................................................................................ 0,4 • 6G74 DOHC .................................................................... 13
- Minimum :
VILEBREQUIN • 6G72 et 6G74 FOHC ..................................................... 8,9
• 6G74 DOHC ................................................................... 9,2
- Jeu axial (mm)..................................................... 0,05 à 0,25
- Ecart maxi entre les cylindres ............................................. 1
- Diamètre des tourillons (mm) :
• 6G72................................................................................ 60
• 6G74................................................................................ 64
- Valeurs (en mm) pour le moteur 6G74 :

Vilebrequin Bielle

Marque
distinctive
Tête de bielle Coussinet
(couleur)
Diamètre
de maneton
Pièce Pièce de Marque Diamètre Couleur
Epaisseur
d’origine rechange distinctive intérieur distinctive
0 58,000-58,006 Rose 1,460-1,486

Néant Jaune 54,994-55,000 1 58,006-58,012 Rouge 1,486-1,489


CARROSSERIE

2 58,012-58,018 Vert 1,489-1,492


0 58,000-58,006 Rouge 1,486-1,489
Néant Neant 54,988-54,994 1 58,006-58,012 Vert 1,489-1,492

2 58,012-58,018 Blanc 1,492-1,495

0 58,000-58,006 Vert 1,489-1,492


Néant Blanc 54,982-54,988 1 58,006-58,012 Blanc 1,492-1,495

2 58,012-58,018 Brun 1,495-1,498

page 11
MOTEURS ESSENCE

CULASSE - Diamètre des portées (mm) :


• moteurs 12 soupapes...................................................... 34
Moteurs à 2 arbres à cames • moteurs 24 soupapes...................................................... 45
- Planéité du plan de joint de culasse (mm) : - Jeu de graissage :
GÉNÉRALITÉS

• moteur 12 soupapes .................... Moins de 0,05-0,2 maxi • moteurs 12 soupapes ........................................... 0,5 à 0,9
• moteur 24 soupapes .................... Moins de 0,03-0,2 maxi • moteurs 24 soupapes ....................................... 0,06 à 0,10
- Limite de rectification (mm)............................................ * 0,2
Moteurs à 4 arbres à cames
* Si le plan de joint de la culasse a déjà été rectifié, l’épaisseur du métal
enlevé précédemment doit être incluse dans la limite de rectification - Hauteur des lobes de cames (mm) :
de 0,2 mm. • admission.............................................. 35,20 à 34,70 mini
- Planeité de la surface de montage du collecteur (mm) : • échappement ........................................ 34,91 à 34,41 mini
• admission ................................................... Moins de 0,10-0,2 maxi - Diamètre des portées (mm)............................................... 26
• échappement ............................................. Moins de 0,15-0,3 maxi - Jeu de graissage (mm)........................................ 0,05 à 0,09
- Hauteur de la culasse (mm) :
• moteurs 12 soupapes...................................................... 84 CULBUTEURS (Moteurs à 2 arbres à cames)
• moteurs 24 soupapes.................................................... 120 - Alésage (mm) :
- Diamètre de réalésage des logements de guide de soupape • moteurs 12 soupapes ................................... 18,91 à 18,93
(admission et échappement) (mm) : • moteurs 24 soupapes ................................... 20,02 à 20,04
• moteurs 12 soupapes : - Jeu des culbuteurs sur l’axe (mm) :
• 0,05 ............................................................. 13,05 à 13,07 • moteurs 12 soupapes ....................................... 0,01 à 0,04
• 0,25 ............................................................. 13,25 à 13,27 • moteurs 24 soupapes ....................................... 0,02 à 0,05
• 0,50 ............................................................. 13,50 à 13,52
• moteurs 24 soupapes : AXE DES CULBUTEURS (Moteurs à 2 arbres à
• 0,05 ............................................................. 11,05 à 11,07
cames)
MÉCANIQUE

• 0,25 ............................................................. 11,25 à 11,27


• 0,50 ............................................................. 11,50 à 11,52 - Diamètre (mm) :
- Diamètre de réalésage des logements de siège de soupape • moteurs 12 soupapes ................................... 18,89 à 18,90
(mm) : • moteurs 24 soupapes ................................... 19,99 à 20,00
• Moteur 12 soupapes : - Longueur hors tout (mm) :
Soupapes 0,3....................................... 44,30 à 44,33 • moteurs 12 soupapes................................................. 333,5
d’admission 0,6....................................... 44,60 à 44,63 • moteurs 24 soupapes................................................. 344,0
Soupapes 0,3....................................... 38,30 à 38,33
d’échappement 0,6....................................... 38,60 à 38,63 SOUPAPES
• Moteur 24 soupapes : Moteurs à 2 arbres à cames
Soupapes 0,3....................................... 34,30 à 34,33
- Longueur hors tout (mm) :
d’admission 0,6....................................... 34,60 à 34,63
• moteurs 12 soupapes :
Soupapes 0,3....................................... 31,30 à 31,33 • admission .......................................... 102,97-102,47 mini
d’échappement 0,6....................................... 32,10 à 32,13 • échappement..................................... 102,67-102,17 mini
Moteurs à 4 arbres à cames • moteurs 24 soupapes :
• admission .......................................... 112,30-111,80 mini
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

- Planéité du plan de joint de culasse • échappement..................................... 114,11-113,61 mini


(mm) : ............................................. Moins de 0,03-0,2 maxi - Diamètre de la tige (mm) :
- Limite de rectification (mm)............................................ * 0,2 • moteurs 12 soupapes :
* Si le plan de joint de la culasse a déjà été rectifié, l’épaisseur du métal • admission........................................................ 7,96 à 7,98
enlevé précédemment doit être incluse dans la limite de rectification • échappement .................................................. 7,93 à 7,95
de 0,2 mm. • moteurs 24 soupapes :
- Planeité de la surface de montage du collecteur (mm) : • admission........................................................ 5,97 à 5,98
• admission ................................................... Moins de 0,10-0,2 maxi • échappement .................................................. 5,95 à 5,97
• échappement ............................................. Moins de 0,15-0,3 maxi - Angle de portée ................................................... 45° à 45,5°
- Hauteur de la culasse (mm) : .......................................... 132 - Jeu de la tige dans le guide (mm) :
- Diamètre de réalésage des logements de guide de soupape • moteurs 12 soupapes :
(admission et échappement) (mm) : • admission ...................................... 0,02 à 0,06-0,10 maxi
• 0,05 ............................................................. 12,05 à 12,07 • échappement................................. 0,05 à 0,09-0,15 maxi
• 0,25 ............................................................. 12,25 à 12,27 • moteurs 24 soupapes :
• 0,50 ............................................................. 12,50 à 12,52 • admission ...................................... 0,02 à 0,04-0,10 maxi
- Diamètre de réalésage des logements de siège de soupape • échappement................................. 0,03 à 0,06-0,15 maxi
(mm) : - Hauteur au-dessus du collet (épaisseur de bord) :
Soupapes 0,3....................................... 36,30 à 36,33 • moteurs 12 soupapes :
d’admission 0,6....................................... 36,60 à 36,63 • admission ...................................................... 1,2-0,7 mini
• échappement................................................. 2,0-1,5 mini
Soupapes 0,3....................................... 33,30 à 33,33 • moteurs 24 soupapes :
d’échappement 0,6....................................... 33,60 à 33,63 • admission ...................................................... 1,0-0,5 mini
• échappement................................................. 1,2-0,7 mini
CARROSSERIE

ARBRE À CAMES
Moteurs à 4 arbres à cames
Moteurs à 2 arbres à cames
- Longueur hors tout (mm) :
- Hauteur des lobes de came (mm) : • admission ............................................ 106-28-105,78 mini
• moteurs 12 soupapes : • échappement ....................................... 105,40-104,90 mini
• admission et échappement ................... 41,25-40,75 mini - Diamètre de la tige (mm) :
• moteurs 24 soupapes (6G72) : • moteurs 12 soupapes :
• admission .............................................. 37,58-37,08 mini • admission........................................................ 6,57 à 6,58
• échappement......................................... 36,95-36,45 mini • échappement .................................................. 6,53 à 6,55
• moteurs 24 soupapes (6G74) : - Angle de portée ................................................... 45° à 45,5°
• admission .............................................. 37,71-37,21 mini - Jeu de la tige dans le guide (mm) :
• échappement......................................... 37,14-36,64 mini • admission......................................... 0,02 à 0,05-0,10 maxi
• échappement ................................... 0,05 à 0,09-0,15 maxi

page 12
MOTEURS ESSENCE

- Hauteur au-dessus du collet (épaisseur de bord) : POMPE À HUILE


• admission......................................................... 1,0-0,7 mini
• échappement ................................................... 1,5-1,0 mini - Jeu à la pointe des dents (mm)........................... 0,06 à 0,18
• moteurs 24 soupapes : - Jeu latéral (mm) .................................................. 0,04 à 0,10
- Jeu dans le corps de pompe (mm).. 0,10 à 0,18 - 0,35 maxi

GÉNÉRALITÉS
• admission ...................................................... 1,0-0,5 mini
• échappement................................................. 1,2-0,7 mini

RESSORTS DE SOUPAPES Refroidissement


Moteurs à 2 arbres à cames
- Capacité (en l) :
- Hauteur en état libre (mm) : • sans chauffage arrière.................................................... 9,5
• moteurs 12 soupapes ................................. 40,4-41,4 maxi • avec chauffage arrière.................................................. 10,5
• moteurs 24 soupapes ................................. 27,2-28,2 maxi
- Bouchon de radiateur, pression d’ouverture du clapet (en bar) :
- Force (N)
• moteurs 12 soupapes............... 329 à la longeur en place • haute pression................................................... 0,75 à 1,05
• moteurs 24 soupapes ............ 267 à la longueur en place • dépression ........................................................ - 0,05 maxi
- Longueur en place (mm) : - Thermostat :
• moteurs 12 soupapes ................................. 40,4-41,4 maxi • température de début d’ouverture (en °C) :
• moteurs 24 soupapes ................................. 27,2-28,2 maxi • moteur 12 soupapes ..................................................... 88
- Défaut d’aplomb........................................................ 4° maxi • moteurs 24 soupapes ................................................... 82
• température de pleine ouverture (en °C) :
Moteurs à 4 arbres à cames • moteur 12 soupapes ................................................... 100
- Hauteur en état libre (mm)............................. 46,4-45,4 mini • moteurs 24 soupapes ................................................... 95
- Force (N) .................................. 240 à la longueur en place • Hauteur de levée (mm) ................................................... ??
- Longueur en place (mm)............................... 37,9-38,9 maxi - Transmetteur de jauge de température d’eau :
- Défaut d’aplomb........................................................ 4° maxi • résistance........................................ Environ 230 Ω/à 50°C

MÉCANIQUE
90,5-117,5 Ω/70°C
GUIDES DE SOUPAPES - Capteur de température de liquide de refroidissement :
• résistance ....................................................... 5,9 kΩ/à 0°C
Moteurs à 2 arbres à cames
2,5 kΩ/à 20°C
- Longueur hors tout (mm) : 1,1 kΩ/à 40°C
• moteurs 12 soupapes : 0,3 kΩ/à 80°C
• admission ...................................................................... 44 - Contacteur thermostatique (pour BVA) :
• échappement ................................................................ 48 • température de fermeture des contacts :
• moteurs 24 soupapes : • 6G72 12 soupapes et 6G74...................................... 50°C
• admission ................................................................... 45,5 • 6G72 24 soupapes.................................................... 35°C
• échappement ............................................................. 50,5
- Diamètre intérieur (mm) :
• moteurs 12 soupapes ...................................... 8,00 à 8,02
• moteurs 24 soupapes ....................................... 6,00 à 6,01 Allumage - injection
- Diamètre extérieur (mm) :
• moteurs 12 soupapes ................................. 13,06 à 13,07 MISE AU POINT DU MOTEUR

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
• moteurs 24 soupapes ................................. 11,06 à 11,07
- Côtes de réparation ......................... Majorée 0,05/0,25/0,50 - Régime de ralenti (tr/mn) ...................................... 700 ± 100
- Concentration de CO au ralenti (en %)................... 0,5 maxi
Moteurs à 4 arbres à cames
- Concentration d’HC au ralenti (en ppm) ................ 100 maxi
- Longueur hors tout (mm) : - Calage d’allumage au ralenti (en °) ... Environ 15 avant PMH
• admission ..................................................................... 45,5
• échappement................................................................ 50,5 CIRCUIT DE CARBURANT
• moteurs 24 soupapes :
• admission ................................................................... 45,5 - Pression de carburant au ralenti (bar) :
• échappement ............................................................. 50,5 • conduite à dépression débranchée....................... 3,3 à 3,5
- Diamètre intérieur (mm) ...................................... 6,60 à 6,62 • conduite à dépression branchée...................... Environ 2,7
- Diamètre extérieur (mm) ................................. 12,06 à 12,07 - Résistance des injecteurs (en ohm) à 20°C.............. 13 à 16
- Côtes de réparation ......................... Majorée 0,05/0,25/0,50
CIRCUIT D’ALLUMAGE
SIÈGES DE SOUPAPES
- Ordre d’allumage (voir fig. Mot. 9) ....................... 1-2-3-4-5-6
- Dépassement des tiges de soupapes (mm) : - Bougies (NGK/Nippondenso) :
• moteurs à 2 arbres à cames : • 6G72 12 soupapes ...................... BPR5ES-11/W16EPR11
• moteurs 12 soupapes ........................... 41,65-42,15 maxi • 6G72 24 soupapes ....................... PFR6J-11/PK20PR-P11
• moteurs 24 soupapes ........................... 49,30-49,80 maxi • 6G74............................................. PFR5J-11/PK16PR-P11
• moteurs à 4 arbres à cames :
• admission.............................................. 47,10-47,60 maxi
• échappement ........................................ 46,60-47,10 maxi Couples de serrage (en daN.m)
- Angle de siège ...................................................... 44 à 44,5°
- Largeur de portée (mm) .......................................... 0,9 à 1,3
CARROSSERIE

- Côtes de réparation (mm)........................ Majorée 0,30/0,60 Culasse


- Serrer les boulons dans l’ordre en deux ou trois passes avec un
COURROIE DE DISTRIBUTION couple de serrage de plus en plus élevé jusqu’à atteindre 11.
- Périodicité de remplacement................................ 90 000 km Admission
8 4 1 5
Lubrification
- Capacité (l) : 7 3 2 6
• carter d’huile................................................................... 4,3
• filtre à huile ..................................................................... 0,3
• radiateur d’huile.............................................................. 0,3
- Classification de l’huile ... API “for service SG” ou plus élevé Echappement

page 13
MOTEURS ESSENCE

- Collecteur d’admission ..................................................... 1,8 • moteurs 24 soupapes..................................................... 4,9


- Collecteur d’échappement : - Poulie folle de distribution :
• 6G72 12 soupapes ......................................................... 1,9 • 24 soupapes SOHC ....................................................... 4,4
• 6G72 24 soupapes et 6G74 SOHC ............................... 3,0 • 24 soupapes DOHC ....................................................... 5,5
GÉNÉRALITÉS

• 6G74 DOHC ................................................................... 4,5 - Boulon de roue dentée d’arbre à cames .......................... 9,0
- Pare-chaleur ..................................................................... 1,4 - Boulon de vidange d’huile ................................................ 4,0
- Cache culbuteurs : - Carter d’huile .................................................................... 0,6
• M6 ............................................................................... 0,35 - Carter de pompe à huile................................................... 1,4
• M8 ................................................................................. 0,9 - Chapeau de bielle............................................................. 5,2
- Chapeaux de palier d’arbre à cames : - Volant moteur.................................................................... 7,5
• 6G72 12 soupapes ......................................................... 2,0 - Chapeau de palier de vilebrequin :
• 6G74 DOHC : • boulon avec tête marquée “9” ........................................ 8,0
• chapeaux AV et AR...................................................... 2,0 • boulon avec tête marquée “10” ...................................... 9,5
• chapeaux 2, 3 et 4 ....................................................... 1,1 - Berceau moteur :
- Axe de culbuteurs ............................................................. 3,1 • M12 ................................................................................ 7,5
- Bride de butée, pièce de fixation du distributeur .............. 1,3 • M10 ................................................................................ 4,2
- Boulon de poulie de vilebrequin ..................................... 18,5 • M8 ................................................................................. 2,2
- Couvercle de courroie de distribution ............................... 1,1
- Poulie tendeuse de distribution :
• moteurs 12 soupapes..................................................... 2,6

MÉTHODES DE RÉPARATION
MÉCANIQUE

Dépose-repose du
moteur
2

Moteur 6G72 12 14
soupapes A rem-
placer
DÉPOSE ET REPOSE 10-13 N.m 12 13
9
- Dépose du capot moteur.
- Dépose du radiateur. 10
1
- Dépose de la plaque de glissement
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

40 N.m
inférieure, du couvercle inférieur, de la
plaque guide d’air.
- Dépose du tuyau d’échappement avant.
- Dépose de l’ensemble boîte de vitesses
6
et boîte de transfert.
- Déposer (fig. Mot. 1 et 2) : 7
8
1 Connexion pour le câble d’accéléra- 11
teur
2 Conduite d’admission d’air 5
3 Courroie d’entraînement
4 Compresseur de climatiseur
5 Connexion pour le câble de masse
6 Courroie d’entraînement 40 N.m
7 Pompe d’huile de direction assistée
8 Connexion pour durit de radiateur
d’huile
9 Connexion pour la durit de pression 3 4
élevée de carburant
10 Connexion pour la durit de retour de
carburant fig. Mot. 1
11 Connexion pour la durit à vide
12 Connexion pour la durit à vide du 19 Connecteur du capteur de tempéra- - Dépose de l’ensemble moteur (fig. Mot.
CARROSSERIE

servofrein ture du réfrigérant moteur 3):


13 Connexion pour durit de chauffage 20 Connecteur de contacteur thermique • vérifier si tous les câbles, durits, fais-
14 Connexion pour durit de chauffage (BVA) ceaux, connecteurs, etc. ont été débran-
(véhicules avec chauffage arrière) 21 Connecteur du transmetteur de jauge chés du moteur,
15 Connecteur de l’alternateur de température du réfrigérant moteur • soulever lentement l’ensemble du
16 Connecteur du moteur de comman- 22 Connecteur du transmetteur de moteur à l’aide du palan à chaîne et le
de de régime de ralenti jauge de pression d’huile sortir du compartiment du moteur.
17 Connecteur du capteur de position 23 Connecteur du capteur du niveau - Effectuer la repose dans l’ordre inverse
de papillon d’huile de la dépose.
18 Connecteur du contacteur de tempé- 24 Protecteurs thermiques
rature du réfrigérant moteur (climati- 25 Boulon de suspension du moteur
seur)

page 14
MOTEURS ESSENCE

6 Compresseur de climatiseur
7 Couvercle
8 Pompe à huile de direction assistée
9 Branchement du câble de masse
16

GÉNÉRALITÉS
10 Branchement du faisceau de com-
mande du moteur
15 17 11 Branchement de l’alternateur et du
faisceau de démarreur
12 Branchement du flexible de refroidis-
sement d’huile moteur
13 Branchement du câble d’accéléra-
teur
14 Branchement du câble de papillon
26 15 Branchement du flexible de dépres-
sion de servofrein
5 N.m 18 16 Branchement du flexible de chauf-
21 fage
17 Branchement du flexible de carburant
18 Branchement du flexible de retour à
8 N.m carburant
19 Branchement du faisceau du contac-
19 teur de pression d’huile
8 N.m 20 Pare-chaleurs
24 21 Boulon de fixation du moteur

MÉCANIQUE
20
- Dépose de l’ensemble moteur (fig. Mot.
3):
• vérifier si tous les câbles, durits, fais-
ceaux, connecteurs, etc. ont été débran-
chés du moteur,
24 • soulever lentement l’ensemble du
moteur à l’aide du palan à chaîne et le
sortir du compartiment du moteur.
- Effectuer la repose dans l’ordre inverse
35 N.m de la dépose.
23 35 N.m
25
22 fig. Mot. 2

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
7
8 39 N.m

5 N.m

39 N.m

fig. Mot. 3

2
Moteur 6G72 24
soupapes et 6G74 10-12 N.m
9
5
SOHC
4
DÉPOSE ET REPOSE 6
- Dépose du capot moteur.
- Dépose de la batterie et du bac de
CARROSSERIE

batterie.
- Dépose de l’articulation intermédiaire
du système de régulation automatique 3
de vitesse. fig. Mot. 4
- Dépose du radiateur.
- Dépose de la plaque de glissement
inférieure et du couvercle inférieur. 2 Courroie d’entraînement d’alternateur
- Dépose du tuyau d’échappement avant. 3 Courroie d’entraînement de compres-
- Dépose de l’ensemble boîte de vitesses seur de climatiseur
et boîte de transfert. 4 Ensemble poulie de ventilateur de
- Déposer (fig. Mot. 4 et 5) : refroidissement et embrayage
1 Courroie d’entraînement de pompe 5 Poulie de ventilateur de refroidisse-
à huile de direction assistée ment

page 15
MOTEURS ESSENCE

18 Connexions pour durit de chauffage


13 19 Protecteurs thermiques
14 20 Boulon de suspension du moteur
GÉNÉRALITÉS

10 - Dépose de l’ensemble moteur (fig. Mot.


3):
16
• vérifier si tous les câbles, durits, fais-
ceaux, connecteurs, etc. ont été débran-
chés du moteur,
12
• soulever lentement l’ensemble du
44 N.m moteur à l’aide du palan à chaîne et le
15 sortir du compartiment du moteur.
- Effectuer la repose dans l’ordre inverse
de la dépose.

COURROIE D’ACCESSOIRES
18 Moteur 12 soupapes
Courroie trapézoïdale
de compresseur de
22 climatisation
17
Poulie Poulie de ventilateur
d’alternateur de refroidissement

11 Poulie de tension
MÉCANIQUE

A remplacer de climatisation
19
5 N.m

20 Poulie de com-
13 N.m presseur de
13 N.m Courroie
21 climatisation
trapézoïdale
de pompe
20
de direction
assistée

44 N.m fig. Mot. 5 Poulie de


pompe de Courroie trapé-
Poulie de zoïdale de com-
16 Connexion pour la durit de vide du direction vilebrequin
Moteur 6G74 DOHC servofrein
assistée presseur de
climatisation
17 Connexion pour la durit de carburant
DÉPOSE ET REPOSE
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

- Dépose du capot moteur.


- Dépose de la batterie et du bac de bat- 10-12 N.m
terie. 1
- Dépose de la bielle intermédiaire de la
régulation automatique de vitesse.
- Dépose du radiateur.
- Dépose de la plaque de glissement infé-
rieure, du couvercle inférieur, de la plaque
du guide d’air.
- Dépose du tuyau d’échappement avant. 8 40 N.m
- Dépose de l’ensemble boîte de vitesses
et boîte de transfert.
- Déposer (fig. Mot. 6 et 7) :
1 Couvercle
2 Courroie d’entraînement de la pom- 40 N.m
pe de direction assistée
3 Courroie d’entraînement de l’alter-
nateur
4 Courroie d’entraînement du climati- 2
seur
5 Ventilateur de refroidissement
6 Poulie de ventilateur de refroidisse-
ment 3
CARROSSERIE

7 Compresseur de climatisation 10-12 N.m 10


8 Couvercle 6
9 Pompe à huile de direction assistée 5
10 Connexion pour le câble de masse
11 Connexion pour faisceau de com-
mande du moteur 4 7
12 Connexion pour faisceaux de l’alter-
nateur et du démarreur
13 Connexion pour durit de radiateur
d’huile
14 Connexion pour le câble d’accélé-
rateur
15 Connexion pour le câble de papillon fig. Mot. 6

page 16
MOTEURS ESSENCE

autorégleurs. Le cas échéant, efffectuer


les vérifications suivantes et si le niveau
16 14 de bruit reste inchangé, passer au point
15
suivant :
18

GÉNÉRALITÉS
13
- Attendre que le moteur ait suffisamment
21 refroidi.
45 N.m 17
- Faire tourner le vilebrequin de deux tours
complets.
11 - Effectuer un contrôle des poussoirs auto-
régleurs selon la méthode simplifiée :
• si, au cours de ce contrôle simplifié,
on constate que certains culbuteurs
s’affaissent facilement sous la pres-
sion, remplacer les poussoirs autoré-
gleurs de ces culbuteurs,
• si tous les poussoirs autorégleurs s’avè-
12 rent normaux lors du contrôle simplifié
19
(aucun des culbuteurs ne cède facile-
20 19 ment à la pression), la cause de l’ano-
26 N.m malie doit être recherchée ailleurs.
26 N.m
Remarque : Pour un contrôle plus rigou-
reux des poussoirs autorégleurs, on
peut effectuer un essai de fuite (para-
graphe “Culasse”).

MÉCANIQUE
45 N.m fig. Mot. 7 Attention : Avant la mise en place d’un
poussoir autorégleur neuf, il est indispen-
COURROIE D’ACCESSOIRES le bruit ne provient pas des poussoirs sable d’en purger complètement l’air.
Moteurs 24 soupapes autorégleurs s’il ne se manifeste pas - Purger l’air des poussoirs autorégleurs.
Courroie d’entraînement de dès la mise en marche du moteur, s’il - Si le bruit persiste même après avoir
pompe de direction assistée ne varie pas en fonction de la charge purgé l’air des poussoirs autorégleurs,
imposée au moteur. effectuer les vérifications suivantes :
Poulie de pompe à eau • En général, s’il provient d’une anomalie • effectuer un contrôle des poussoirs auto-
Poulie
d’alternateur Poulie de tension de des poussoirs autorégleurs, le bruit régleurs selon la méthode simplifiée.
climatisation persiste même si on laisse le moteur se
Poulie de com- réchauffer en le faisant tourner au CONTRÔLE SIMPLIFIÉE DES
Poulie de
tension
presseur de ralenti. Le seul cas où le bruit peut ces- POUSSOIRS AUTORÉGLEURS
clima- ser est celui d’un moteur dont l’huile n’a
de pompe - Arrêter le moteur.
tisation pas été surveillée correctement. Il arrive
de direc- - Déposer le cache-culbuteurs.
tion alors que les poussoirs autorégleurs

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
restent collés par la boue charriée par - Amener le cylindre n°1 au point mort
assistée
l’huile. haut de la course de compression.
- Mettre le moteur en marche. Moteurs SOHC 24 soupapes
Poulie - S’assurer que le bruit est audible dès la - Contrôler les culbuteurs repérés par
d’alternateur mise en marche du moteur et qu’il varie une flèche blanche sur l’illustration, en
Poulie de en fonction du régime du moteur. Si le procédant comme suit (fig. Mot. 8).
Poulie de vilebrequin Courroie bruit n’apparaît pas dès la mise en
Côté courroie de distribution
tension d’entraînement marche du moteur ou s’il ne varie pas
d’alternateur de compres- en fonction du régime du moteur, le Côté soupape d’échappement
seur de problème n’est pas dans les poussoirs
climatisation autorégleurs et la cause doit être
recherchée ailleurs ; en outre, un bruit
insensible au régime du moteur ne
Mise au point du provient généralement pas du moteur.
(Dans ces cas-là, les poussoirs autoré-
moteur gleurs peuvent être considérés comme
normaux). Côté soupape d’admission
- Le moteur tournant au ralenti, s’assurer
Jeu aux soupapes que le niveau de bruit ne change pas
quand la charge imposée au moteur
VÉRIFICATION DES varie (par exemple, lorsqu’on déplace le
levier sélecteur de “N” à “D”). Si le bruit
POUSSOIRS HYDRAULIQUES est de niveau variable, il provient vrai-
CARROSSERIE

- Si on entend un bruit anormal persis- semblablement d’un jeu dans les cous-
tant (cognement) semblant provenir des sinets de vilebrequin ou dans les cous- Côté soupape d’échappement
sinets de bielle. (Dans ces cas-là, les fig. Mot. 8
poussoirs autorégleurs depuis la mise
en marche du moteur, effectuer les poussoirs autorégleurs peuvent être
considérés comme normaux). Contrôle d’un culbuteur côté admission
vérifications suivantes.
- Quand le moteur s’est réchauffé, le - Essayer de faire descendre le culbuteur
Remarque : • Le bruit produit par une en appuyant sur le côté du culbuteur en
anomalie des poussoirs autorégleurs laisser tourner au ralenti pour s’assurer
que le bruit est toujours audible. Si le contact avec le haut du poussoir autoré-
est audible dès la mise en marche du gleur :
moteur. Bien que variable en fonction bruit est plus faible ou a disparu, la
cause en est probablement la présence • si le culbuteur cède facilement à la pres-
du régime du moteur, ce bruit n’est pas sion, prendre le fait en note car il fau-
sensible à la charge imposée au moteur. de boue dans l’huile, cette boue
entraînant un grippage des poussoirs dra intervenir sur le poussoir autoré-
Pour cette raison, on peut conclure que gleur correspondant,

page 17
MOTEURS ESSENCE

• si le culbuteur résiste fortement et ne • Lorsque le véhicule n’a pas servi depuis plus de 30 répétitions, l’anomalie n’a
cède pas à la pression, le poussoir longtemps, les canalisations d’huile probablement pas pour origine la pré-
autorégleur est normal et la cause de sont vides et il faut un certain temps sence d’air dans les poussoirs auto-
l’anomalie doit être recherchée ailleurs. avant que l’huile ne remonte jusqu’aux régleurs).
GÉNÉRALITÉS

poussoirs autorégleurs et il arrive que


Contrôle d’un culbuteur côté Marche à suivre pour éliminer l’air
l’air pénètre dans la chambre haute
échappement
pression.
Remarque : Pour les culbuteurs en forme Ouvrir progressivement
• Dans les deux cas ci-dessus, le bruit le papillon des gaz
Refermer le papillon
de Y (côté soupapes d’échappement), anormal peut être éliminé en purgeant des gaz
le contrôle par simple pression sur le cul- l’air qui a pénétré à l’intérieur des 3000 tr/mn
buteur n’est pas probant car le culbuteur poussoirs autorégleurs. environ
ne s’enfonce pas tant que l’un des deux
- Contrôler l’huile moteur. Refaire le
poussoirs autorégleurs est en bon état, Au ralenti
niveau ou vidanger si nécessaire.
même si l’autre est défectueux. Le con- 15 15
trôle doit se faire à la jauge d’épaisseur : Remarque : • Si le niveau d’huile est trop secondes secondes
• pour chaque soupape, essayer de bas, la crépine aspire de l’air en même Une fois
glisser une jauge d’épaisseur de 0,1 temps que l’huile et cet air pénètre dans
ou 0,2 mm d’épaisseur entre la sou- les passages d’huile.
pape et le poussoir autorégleur, • Si le niveau d’huile est trop haut, le vile- fig. Mot. 12
• si la jauge d’épaisseur entre facilement, brequin brasse l’huile, ce qui mélange
prendre le fait en note car il faudra une grande quantité d’air à l’huile. - Quand le bruit cesse, poursuivre enco-
intervenir sur ce poussoir autorégleur, • Si l’huile est dégradée, la séparation de re la purge en répétant encore 5 fois les
• si la jauge d’épaisseur ne peut être l’air et de l’huile se fait moins bien et la opérations indiquées sur l’illustration.
introduite facilement, le poussoir auto- quantité d’air mélangée à l’huile aug- - Laisser tourner le moteur au ralenti
pendant encore 1 à 3 minutes pour véri-
MÉCANIQUE

régleur est normal et la cause de l’ano- mente.


malie doit être recherchée ailleurs. • Si l’air qui se trouve mélangé à l’huile, fier qu’il n’y a plus de bruit anormal.
pour l’une des raisons ci-dessus, pénè-
- Tourner lentement le vilebrequin sur
360° dans le sens des aiguilles d’une
tre dans la chambre haute pression d’un
poussoir autorégleur, cet air se com-
Distribution
montre.
prime à l’ouverture de la soupape et il
- Contrôler les culbuteurs repérés par
en résulte un bruit anormal au moment
Moteur 6G72 12 soupapes
une flèche noire sur l’illustration, en
où la soupape se referme. L’effet est le
procédant comme indiqué ci-avant.
même que si le jeu de soupape avait
DÉPOSE DE LA COURROIE
Moteur DOHC été réglé à une valeur trop grande. Il DE DISTRIBUTION
- Appuyer sur le culbuteur à l’endroit indi- suffit que l’air enfermé dans les pous- - Vidanger le circuit de refroidissement.
qué par la flèche blanche pour vérifier si soirs autorégleurs soit éliminé pour que - Procéder à la dépose dans l’ordre sui-
le culbuteur s’abaisse ou pas (fig. Mot. ceux-ci fonctionnent à nouveau norma- vant (fig. Mot. 13) :
9). lement (fig. Mot. 10 et 11). 1 Connexion de la durit supérieure de
- Tourner lentement le vilebrequin de radiateur
Moteur DOHC
360° dans le sens des aiguilles d’une 2 Bouclier de radiateur
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

montre. 3 Ensemble d’embrayage de ventilateur


- De la même manière, vérifier le culbu- de refroidissement
teur à l’endroit indiqué par la flèche noire. 4 Courroie d’entraînement (direction
assistée)
N°1 N°3 N°5 5 Courroie d’entraînement (climatiseur)
6 Courroie d’entraînement (alternateur,
ventilateur de refroidissement)
7 Poulie de ventilateur de refroidisse-
ment
8 Pompe à huile de direction assistée
Chambre de 9 Support de pompe à huile
haute pression fig. Mot. 10 10 Support de pompe à huile
11 Support de poulie de tension
Côté de courroie de distribution 12 Compresseur
13 Support de compresseur
14 Ensemble de support de ventilateur
de refroidissement
15 Couvercle extérieur de courroie de
Chambre
distribution (A)
de haute
pression
16 Couvercle extérieur de courroie de
distribution (B)
N°2 N°4 N°6 17 Couvercle extérieur de courroie de
distribution (C)
CARROSSERIE

fig. Mot. 9
Moteurs SOHC 18 Poulie de vilebrequin
19 Flasque avant
PURGE DE L’AIR DES fig. Mot. 11
- Desserrer le boulon de tendeur de la cour-
POUSSOIRS AUTORÉGLEURS roie de distribution et tourner le tendeur
Remarque : • Si le véhicule reste garé - Faire tourner le moteur au ralenti pen- de courroie de distribution dans le sens
longtemps dans une pente, la quantité dant 1 à 3 minutes pour qu’il se réchauffe. inverse des aiguilles d’une montre le
d’huile à l’intérieur des poussoirs auto- - Avec le moteur tournant à vide, répéter long du trou allongé (fig. Mot. 14).
régleurs diminue, et il arrive que l’air les opérations indiquées sur l’illustration - Lorsque la courroie de distribution doit
pénètre dans la chambre haute pres- (fig. Mot. 12) jusqu’à ce que le bruit être réutilisée, faire un repère indiquant
sion au moment de la mise en marche anormal cesse. (Le bruit anormal doit le sens de rotation de façon à ne pas
du moteur. disparaître au bout de 10 à 30 répéti- l’inverser au moment de la repose (fig.
tions de ce cyle. Si le bruit persiste après Mot. 15).

page 18
MOTEURS ESSENCE

Repères de distribution
20-27 N.m Poulie de
15
10-12 N.m pompe à

GÉNÉRALITÉS
16 eau
8 35-45 N.m
Pignon de
9 Pignon de l’arbre à cames
11 l’arbre à cames (côté gauche)
14 (côté droit)
Côté de
Tendeur de tension
17 courroie de
10-12 N.m distribution Ressort de
10
tendeur
3-7 N.m 10-12 N.m 6 Repère de
distribution
2 Pignon de
vilebrequin
13
7 12 fig. Mot. 16
4
5 - Monter d’abord la courroie de distri-
1 3 bution sur le pignon de vilebrequin, puis
sur le pignon de l’arbre à cames gauche
sans qu’il y ait de mou du côté tendu.

MÉCANIQUE
3-7 N.m
- Engager ensuite la courroie sur la
poulie de la pompe à eau, le pignon de
l’arbre à cames droit et le tendeur de
courroie de distribution.
- Tourner le pignon d’arbre à cames droit
dans le sens inverse des aiguilles d’une
150-160 N.m 20 montre pour récupérer le jeu de la
19 courroie. Vérifier si les repères de
18 distribution sont tous alignés.
- Attacher la flasque.
- Desserrer les boulons de fixation du
fig. Mot. 13 tendeur provisoirement serré d’un ou
deux tours et tendre la courroie de
distribution avec la force du ressort du
tendeur.

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
- A l’aide de l’outil spécial, tourner le vile-
brequin de deux tours dans le sens de
rotation ordinaire (sens des aiguilles
d’une montre) (fig. Mot. 17).
- Aligner à nouveau les repères de calage
du pignon et serrer les boulons de fixa-
tion du tendeur.
- Effectuer la suite de la repose dans
Tendeur de
l’ordre inverse de la dépose.
courroie de
distribution fig. Mot. 14 fig. Mot. 15

- Déposer la courroie de distribution.


Attention : • La présence d’eau ou d’huile CALAGE DE LA DISTRIBUTION - Moteur 6G72 12 soupapes
sur la courroie peut réduire de façon
importante sa durée de vie ; veiller par
conséquent à ce que la courroie de
distribution, le pignon et le tendeur res-
tent propres et secs pendant qu’ils sont
déposés, et ne jamais les laver. Rem- AAC AAC
placer les pièces qui sont trop sales.
• Si certaines pièces sont souillées d’huile,
CARROSSERIE

vérifier qu’il n’y a pas de fuite d’huile au PPE


niveau des bagues d’étanchéité ou au EAU
niveau de la bague d’étanchéité de l’arbre
à cames située à l’avant du moteur.
Tension :
POSE DE LA COURROIE DE - Laisser le ressort du galet
DISTRIBUTION TDR tendeur agir.
- Aligner les repères du pignon de l’arbre - Tourner le vilebrequin de
à cames (sur les côtés droit et gauche) deux tours dans le sens
et du pignon de vilebrequin. (Au point des aiguilles d’une montre.
mort haut de la course de compression V - Serrer les boulons de fixa-
n°1) (fig. Mot. 16). tion du tendeur

page 19
MOTEURS ESSENCE

APPLICATION ADHÉSIF
Côté droit Côté gauche
GÉNÉRALITÉS

N
K a
O J

J
P
H

Coupe a-a

Joint P, H, J, O, K, N
MÉCANIQUE

11 Couvercle supérieur de courroie de - Dépose de la courroie de distribution


distribution (droit) (fig. Mot. 20) :
12 Poulie de vilebrequin • aligner les repères de distribution
13 Couvercle inférieur de courroie de • desserrer le boulon central sur la pou-
MD998716 distribution (droit) lie de tension pour déposer la courroie
14 Courroie de distribution de distribution.
15 Tendeur automatique Attention : Tracer un repère sur l’arrière
16 Poulie de tension de la courroie de distribution indiquant
17 Ensemble bras de tension le sens de rotation de manière à ce
qu’elle puisse être reposée dans le
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

même sens si elle est réutilisée.


fig. Mot. 17

Moteur 6G72 24 soupapes


et 6G74 SOHC
DÉPOSE DE LA COURROIE
DE DISTRIBUTION 3
5 39 N.m
- Dépose de la plaque de glissement infé-
rieure du couvercle inférieur. 5 N.m
- Dépose de la batterie et du bac de bat-
terie.
- Dépose du bouclier de radiateur. 9
- Vidanger du liquide de refroidissement.
- Procéder à la dépose dans l’ordre sui- 4
vant (fig. Mot. 18 et 19) :
1 Ensemble d’embrayage de ventilateur
de refroidissement
2 Poulie de ventilateur de refroidisse-
ment 10-12 N.m
3 Couvercle 1
CARROSSERIE

4 Courroie d’entraînement de la pompe 8


à huile de direction assistée
5 Ensemble pompe à huile de direction
assistée
• Alternateur 7
6 Courroie d’entraînement de compres- 44 N.m
seur de climatiseur 2
7 Ensemble compresseur de climatiseur
8 Support de compresseur
9 Ensemble support d’accessoire
10 Couvercle supérieur de courroie de 6
distribution (gauche)
fig. Mot. 18

page 20
MOTEURS ESSENCE

A
B
10

GÉNÉRALITÉS
10-12 N;m 11

12-15 N.m

10-12 N.m

12-15 N.m
fig. Mot. 22
14
Remarque : Choisir un fil en un métal
très dur (corde à piano, par exemple) et
le couder en forme de “L”.
15
• Enlever le tendeur automatique de l’étau.
- Monter le tendeur automatique.
24 N.m Attention : Laisser le fil en métal fixé au
tendeur automatique.

MÉCANIQUE
44 N.m POSE DE LA COURROIE DE
DISTRIBUTION
17 - Vérifier que les repères de distribution
10-12 N.m 16
sur les pignons d’arbre à cames et sur
5 N.m 48 N.m le pignon de vilebrequin coïncident.
- Mettre la courroie de distribution en place
12
13 en procédant comme indiqué ci-après,
sans laisser de mou entre les différents
pignons ou poulies (fig. Mot. 23) :
10-12 N.m • pignon de vilebrequin,
• poulie folle,
• pignon d’arbre à cames (côté gauche),
• poulie de pompe d’eau
177-186 N.m • pignon d’arbre à cames (côté droit),
fig. Mot. 19 • poulie de tension.

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
Pignon d’arbre à Pignon d’arbre à 98 - 196 N Pignon de Pignon de
cames (côté droit) cames (côté gauche) l’arbre à cames l’arbre à cames
Repères de Repères de (côté droit) (côté gauche)
distribution distribution Repères de Repères de
distribution distribution
A Poulie de
pompe à eau

Côté de Côté de
tension tension

Côté de
Boulon tension
central fig. Mot. 21
Poulie Poulie
de folle
- Si la course n’est pas conforme à la tension Côté de
tension
valeur normale, remplacer le tendeur
Poulie de Repères de
automatique.
tension distribution POSE DU TENDEUR AUTOMATIQUE Pignon de Repères de
Pignon de
fig. Mot. 20 vilebrquin distribution
vilebrequin - Si la tige du tendeur automatique est en
extension maximale, la régler à nouveau fig. Mot. 23
CARROSSERIE

POSE DE LA COURROIE DE de la façon suivante :


• placer le tendeur automatique bien
DISTRIBUTION horizontal et, dans cette position, le
Attention : Le pignon d’arbre à cames
(côté droit) a tendance à tourner car il
VÉRIFICATION DU TENDEUR serrer dans l’étau à mâchoires souples,
subit la force du ressort.
AUTOMATIQUE DE COURROIE • comprimer la tige de poussée le plus
lentement possible pour faire coïnci- Tourner le pignon d’arbre à cames (côté
- Tout en tenant le tendeur automatique droit) dans le sens contraire des
der le trou A dans la tige de poussée
de courroie avec la main, appuyer aiguilles d’une montre pour bien tendre
avec le trou B dans le cylindre du
l’extrémité de la tige contre une surface le côté normalement en tension de la
tendeur (fig. Mot. 22)
métallique (par exemple le bloc- courroie de distribution. Vérifier à
• Lorsque les trous coïncident, introdui-
cylindre) avec une force de 98 à 196 N nouveau que les repères de distribution
re un fil métallique de 1,4 mm de dia-
(10 à 20 kg) (fig. Mot. 21). coïncident.
mètre,
Valeur normale : 1 mm au mois

page 21
MOTEURS ESSENCE

- Faire passer la poulie tendeuse à l’in- A 8 Support d’accessoire


térieur de la courroie au moyen de l’outil 9 Couvercle supérieur de courroie de
spécial, puis serrer provisoirement le distribution
boulon central (fig. Mot. 24). 10 Connecteur de capteur de position
GÉNÉRALITÉS

de vilebrequin
11 Poulie de vilebrequin
12 Couvercle inférieur de courroie de
distribution
13 Courroie de distribution
14 Tendeur automatique
15 Poulie de tension
fig. Mot. 27 16 Levier de tension
- Dépose de la courroie de distribution
- Vérifier que les repères de distribution
MD998767 (fig. Mot. 30) :
sur les différents pignons coïncident
fig. Mot. 24 • aligner les repères de distribution,
toujours.
• desserrer le boulon central sur la pou-
- Effectuer la suite de la repose dans
lie du tendeur pour déposer la courroie
- A l’aide de l’outil spécial, tourner le vile- l’ordre inverse de la dépose.
de distribution.
brequin d’un quart de tour dans le sens
contraire des aiguilles d’une montre,
puis tourner dans le sens des aiguilles CALAGE DE LA DISTRIBUTION
d’une montre jusqu’à ce que les repè- Moteurs 6G72 24 soupapes et 6G74 SOHC
res de distribution coïncident à nouveau
(fig. Mot. 25).
MÉCANIQUE

Repères de
distribution
AAC AAC
MD998769
PPE
fig. Mot. 25 EAU
- Desserrer le boulon central de la poulie
tendeuse. A l’aide de l’outil spécial et Galet
d’une clé dynanométrique utilisés com-
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

me indiqué sur l’illustration, exercer un


couple de tension de 4,4 N.m sur la cour- TDR
roie de distribution. Dans cet état, serrer
le boulon central au couple prescrit (fig. Tension :
Mot. 26). - Exercer un couple de 4,4
N.m sur le galet tendeur
Boulon central dans le sens inverse des
aiguilles d’une montre.
Trou d’épingle
- Serrer le boulon central du
V
galet tendeur.
- Libérer le tendeur automa-
48 N.m tique.

Attention : Tracer un repère sur l’arrière


MD998767 Poulie tendeuse Moteur 6G74 DOHC de la courroie de distribution indiquant
le sens de rotation de manière à ce
fig. Mot. 26 DÉPOSE DE LA COURROIE qu’elle puisse être reposée dans le
DE DISTRIBUTION même sens si elle est réutilisée.
Attention : Pendant le serrage du boulon
- Dépose du radiateur.
central, la poulie tendeuse ne doit pas - Dépose de l’alternateur. VÉRIFICATION DU TENDEUR
tourner avec le boulon. - Dépose de la batterie et du bac de bat- AUTOMATIQUE
- Enlever l’épingle de maintien qui avait terie. - Tenir le tendeur automatique avec la
CARROSSERIE

été introduite dans le tendeur automa- - Dépose de la plaque de glissement infé- main. Ensuite, mesurer la contraction
tique. rieure, du couvercle inférieur et de la (A) lorsqu’on appuie l’extrémité de la
- Tourner le vilebrequin dans le sens des plaque de guide d’air. tige sur une surface en acier (bloc-
aiguilles d’une montre de deux tours - Procéder à la dépose dans l’ordre sui- cylindres, etc.) avec une force de 98 à
complets jusqu’à ce que les repères de vant (fig. Mot. 28 et 29) : 196 N (10 à 20 kg) (fig. Mot. 21).
distribution coïncident à nouveau. 1 Ensemble d’embrayage de ventila- Valeur normale (A) : 1 mm au mois
- Attendre au moins cinq minutes, puis teur de refroidissement - Si la course ne répond pas à la valeur
vérifier que le dépassement du pous- 2 Poulie de pompe d’eau normale, remplacer le tendeur automa-
soir du tendeur automatique est confor- 3 Compresseur de climatiseur tique.
me à la valeur normale (fig. Mot. 27). 4 Support de compresseur
Valeur normale (A) : 3,8 - 5,0 mm 5 Couvercle
- Si ce n’est pas le cas, reprendre les 6 Pompe à huile de direction assistée
opérations de tension. 7 Etau d’accessoire

page 22
MOTEURS ESSENCE

24 N.m Repère de Repère de


distribution distribution
7
5
6

GÉNÉRALITÉS
40 N.m

8
40 N.m

10-12 N.m 75 N.m


4
Repère de
distribution
fig. Mot. 30
3

2 POSE DE LA COURROIE DE
1 DISTRIBUTION
45 N.m

MÉCANIQUE
fig. Mot. 28 POSE DU TENDEUR AUTOMATIQUE
- Si la tige du tendeur automatique est en
extension maximale, la régler à nou-
Symbole d x l (mm) veau de la façon suivante :
B • placer le tendeur automatique bien hori-
zontal et, dans cette position, le serrer
A 10 x 80 dans l’étau à mâchoires souples (fig.
Mot. 31),
• comprimer la tige de poussée le plus
d
lentement possible pour faire coïnci-
B 10 x 100 der le trou A dans la tige de poussée
l avec le trou B dans le cylindre du
C
tendeur,
A • lorsque les trous coïncident, introduire
C 12 x 100
un fil métallique de 1,4 mm de dia-

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
mètre. Choisir un fil en un métal très
dur (corde à piano, par exemple) et le
couder en forme de “L”,
• enlever le tendeur automatique de l’étau.
9
B
10-12 N.m A

10

Mordache
14 Mordache
24 N.m
fig. Mot. 31

- Monter le tendeur sur le moteur.


45 N.m 10-12 N.m
Attention : Laisser le fil en métal fixé au
10-12 N.m tendeur automatique.

POSE DE LA COURROIE DE
16 DISTRIBUTION
CARROSSERIE

11 13
15 - Poser la poulie de vilebrequin et tourner
le repère de calage de pignon de vilebre-
49 N.m quin en avant de 3 dents pour déplacer
le piston au-delà au point mort haut du
12 cylindre n°1 (fig. Mot. 25).
Attention : Lorsque le pignon d’arbre à
cames est tourné avec le point mort
180-190 N.m haut du cylindre n°1, il se peut que la
fig. Mot. 29 soupape et le piston gènent.
- Aligner le repère de calage sur le pignon
d’arbre à cames du côté du banc
gauche (fig. Mot. 32).

page 23
MOTEURS ESSENCE

Banc gauche quin d’un tour dans le sens inverse des Trou de cheville MD990968
Repère de calage aiguilles d’une montre.
- Fixer la courroie de distribution sur le Boulon central
Repère de calage pignon de vilebrequin.
GÉNÉRALITÉS

- Fixer la courroie de distribution sur la


poulie de tension.
- Placer l’orifice de poulie de tendeur de MD998767
manière à ce qu’il soit orienté vers le
haut. Enfoncer la poulie du tendeur sur Poulie de Boulon central
la courroie de distribution, et serrer pro- tension
48 N.m
visoirement le boulon de fixation (fig. fig. Mot. 36
fig. Mot. 32 Mot. 35).
Attention : Au moment du serrage du bou-
- Aligner le repère de calage sur le pignon lon, s’assurer que l’arbre de la poulie de
d’arbre à cames du côté du banc droit, MD998767 tension ne tourne pas avec le boulon.
et le supporter avec une pince fermée de - Extraire la cheville du tendeur automa-
façon qu’il ne tourne pas (fig. Mot. 33) : tique. A ce point, vérifier si la cheville peut
• le pignon d’arbre à cames tourne faci- être extraite facilement.
lement à cause de la force du ressort - Tourner le vilebrequin de 2 tours dans le
de soupape, veiller à ne pas introduire sens des aiguilles d’une montre, et après
ses doigts, etc..., l’avoir laissé dans cette position pen-
• si le pignon sur un côté du banc droit dant 5 minutes ou plus, vérifier à nou-
est tourné d’un tour complet alors que veau si la cheville du tendeur automa-
les repères de calage du côté opposé fig. Mot. 35 tique peut être extraite ou introduite faci-
MÉCANIQUE

du banc droit sont alignés, il risque d’y lement.


avoir interférence entre les soupapes - Aligner les repères de calage du pignon Remarque : Si la cheville ne peut pas
d’admission et d’échappement. de vilebrequin. être introduite facilement, cela est alors
- Vérifier si chaque repère de calage de optimal si la partie en saillie de la tige
Banc droit Repère de
pignon est aligné (fig. Mot. 30). du tendeur automatique est comprise
calage
Repère de - Déposer les 4 attaches doubles. dans la valeur normale (fig. Mot. 37).
calage Valeur normale (A) : 3,8 - 4,5 mm
RÉGLAGE DE LA TENSION DE Si elle se trouve en dehors de la valeur
COURROIE DE DISTRIBUTION normale, répéter l’opération de tension.
- Après avoir tourné le vilebrequin de 1/4 - Vérifier à nouveau si chaque repère de
de tour dans le sens contraire des calage de pignon est aligné.
aiguilles d’une montre, le tourner dans
le sens des aiguilles d’une montre sur la
position où les repères de calage sont A
fig. Mot. 33 alignés.
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

- Desserrer ensuite le boulon central de


- Vérifier que le repère de calage du pignon la poulie de tension et à l’aide de l’outil
d’arbre à cames du côté du banc droit spécial et d’une clé dynanométrique,
est bien aligné, et accrocher la courroie tendre la courroie de distribution comme
de distribution au moyen des attaches indiqué ci-contre et serrer le boulon
doubles (fig. Mot. 34). central (fig. Mot. 36).
Couple prescrit (couple de tension) :
9,4 N.m fig. Mot. 37

CALAGE DE LA DISTRIBUTION - Moteur 6G74 DOHC

AAC AAC
Attaches
doubles fig. Mot. 34
AAC AAC
- Dans le cas où l’on réutilise la courroie
de distribution, s’assurer que la flèche
marquée au moment de la dépose soit
bien dirigée dans le sens des aiguilles PPE
CARROSSERIE

d’une montre. EAU


- Fixer la courroie de distribution sur la
poulie de la pompe à eau.
- Vérifier si le repère de calage du pignon Galet
d’arbre à cames du côté du banc gau- Tension :
che est bien aligné et accrocher la cour-
- Exercer un couple de 9,4 N.m
TDR
roie de distribution au moyen des atta-
ches doubles. sur le galet tendeur dans le sens
- Fixer la courroie de distribution sur la des aiguilles d’une montre.
poulie folle. - Serrer le boulon central du
- Aligner les repères de calage du pignon galet tendeur. V
de vilebrequin, puis tourner le vilebre- - Libérer le tendeur automatique.

page 24
MOTEURS ESSENCE

Refroidissement REMPLACEMENT DU LIQUIDE - Après avoir emballé le moteur plusieurs


fois, arrêter le moteur.
DE REFROIDISSEMENT - Lorsque le moteur est froid, déposer le
VÉRIFICATION DE
- Vidanger le liquide de refroidissement bouchon du radiateur et ajouter à
L’ÉTANCHÉITÉ DU CIRCUIT

GÉNÉRALITÉS
du moteur en déposant le bouchon de nouveau du liquide de refroidissement
DE REFROIDISSEMENT vidange et le bouchon de radiateur par du moteur jusqu’à ce que le radiateur
la suite (fig. Mot. 40). soit plein et remplir également le réser-
- S’assurer que le niveau de liquide atteint
voir de réserve jusqu’à la ligne FULL.
la goulotte de remplissage. Monter un
testeur pour bouchon de radiateur et Bouchon de
appliquer une pression de 160 kPa (1,6 radiateur
MESURE DE LA CONCENTRA-
bar), puis vérifier l’étanchéité à hauteur TION
des conduites de radiateur et de tous - Mesurer la température et la densité du
les raccords (fig. Mot. 38). liquide de refroidissement du moteur
pour vérifier la concentration d’antigel
(fig. Mot. 43).
Valeur normale : 30 - 60% (plage de
Desserrer concentration admissible)
Adaptateur
Bouchon de vidange fig. Mot. 40

- Déposer le bouchon de vidange du bloc-


cylindres pour vidanger le liquide de
refroidissement du moteur (fig. Mot. 41).

MÉCANIQUE
fig. Mot. 38 Côté gauche Côté droit

Attention : • S’assurer que l’on a com-


plètement essuyé toute l’humidité des
endroits à contrôler.
• Lorsqu’on retire le testeur, veiller à ne fig. Mot. 43
pas renverser du liquide de refroidisse-
ment.
• Lorsqu’on monte et que l’on démonte le Attention : Si la concentration d’antigel
testeur, et lorsqu’on effectue l’essai, est inférieure à 30%, la propriété anti-
veiller à ne pas déformer la goulotte de Bouchon de vidange fig. Mot. 41 corrosive en sera affectée de manière
remplissage du radiateur. adverse. De plus, si la concentration
dépasse 60%, les propriétés d’antigel
- S’il y a des fuites, réparer ou remplacer - Déposer le réservoir de réserve pour
comme les propriétés de refroidisse-
les pièces appropriées. vidanger le liquide de refroidissement
ment diminueront, ce qui est dangereux
du moteur.

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
pour le moteur. C’est pour ces raisons
CONTRÔLE DE LA PRESSION - Lorsque le liquide de refroidissement
qu’il faut assurer que l’on maintient le
du moteur est vidangé, verser l’eau par
D’OUVERTURE DU CLAPET l’orifice du bouchon de radiateur pour
niveau de concentration dans la plage
DE BOUCHON DE RADIATEUR spécifiée.
nettoyer la canalisation du liquide de
- Utiliser un adaptateur pour fixer le refroidissement du moteur.
capuchon au testeur (fig. Mot. 39). - Enduire le filet du bouchon de vidange Allumage - injection
du bloc-cylindres du produit d’étanchéi-
té et le serrer au couple spécifié (fig. Réglages
Mot. 42).
VÉRIFICATION ET RÉGLAGE
Adaptateur Produit d’étanchéité :
3M Nut Locking N° de DUCALAGE À L’ALLUMAGE
pièce 4171 ou équiva- (6G72 12 soupapes)
lent
- Effectuer la vérification et le réglage avec
le véhicule dans la condition suivante :
• température du liquide de refroidisse-
40 N.m ment de moteur : 80-95°C
fig. Mot. 39 • tout l’éclairage et tous les accessoires :
ARRÊT
- Augmenter la pression jusqu’à ce que • boîte de vitesses : au point mort haut
l’indicateur de la jauge s’arrête. fig. Mot. 42 (position P sur les véhicules équipés
Limite : 65 kPa (0,65 bar) d’une boîte de vitesses automatique)
Valeur normale : 75-105 kPa (0,75 - - Serrer fermement le bouchon du radia- - Introduire un trombone dans le connec-
CARROSSERIE

1,05 bar) teur. teur à 1 broche entre le côté primaire de


- Remplacer le bouchon de radiateur si la - Poser le réservoir de réserve. la bobine d’allumage et du filtre anti-
pression ne reste pas à la hauteur ou - Verser lentement du liquide de refroidis- parasite. Le connecteur ne doit pas être
au-delà de la valeur limite. sement du moteur par l’orifice du radia- débranché (fig. Mot. 44).
teur jusqu’à ce que le radiateur soit - Brancher un compteur de vitesse de
Remarque : S’assurer que le bouchon plein, et en verser également dans le
est propre avant d’effectuer l’essai, car type à détecteur de tension primaire au
réservoir de réserve jusqu’à la ligne trombone.
la rouille ou les autres corps étrangers FULL.
qui collent sur le bouchon entraîneront - Démarrer le moteur et le laisser tourner
- Reposer fermement le bouchon du au ralenti.
la lecture de valeurs fausses. radiateur. - Vérifier si le régime de ralenti est à la
- Démarrer le moteur et l’échauffer jus- valeur normale.
qu’à ce que le thermostat s’actionne. Valeur normale : 700 ± 100 tr/mn

page 25
MOTEURS ESSENCE

THERMOCONTACT, SONDE, CAPTEUR ET CONTACTEUR DE TEMPÉRATURE


DE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT
GÉNÉRALITÉS

6G72 - 12 SOUPAPES 6G74

35 N.m 2
3 1
10-12 N.m
2 30 N.m 8 N.m

35 N.m
MÉCANIQUE

3
4 10-12 N.m
1 6-9 N.m
30 N.m

6G72 - 24 SOUPAPES

1 3 29 N.m
8 N.m
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

2 et 3 1 et 4

1 Thermocontact (BVA)
2 Contacteur de température de liquide de refroidissement
(climatiseur)
3 Capteur de température de liquide de refroidissement
4 Sonde de jauge de température de liquide de
refroidissement
4 10-12 N.m

- Mettre la clé de contact sur la position Remarque : Le fait de mettre à la masse


“OFF”. la borne de réglage de calage de l’allu-
- Poser la lampe stroboscopique. mage changera le calage de l’allumage
- Déposer le connecteur femelle étanche à la valeur normale.
du connecteur de réglage de calage de
l’allumage (marron) (fig. Mot. 45). - Démarrer le moteur et le laisser tourner
- Utiliser un fil volant pour mettre à la au ralenti.
masse la borne de réglage de calage - Vérifier le calage de l’allumage normal.
Valeur normale : 5° avant le PMH ± 2°
CARROSSERIE

Trombone de l’allumage.
- Si le calage de l’allumage ne corres-
pond pas à la valeur normale, régler en
Connecteur tournant le distributeur (fig. Mot. 46).
Languette de (femelle) Fil volant Remarque : La calage de l’allumage sera
blocage retardé si le distributeur est tourné dans
le sens des aiguilles d’une montre, et
en avance s’il est tourné dans le sens
contraire des aiguilles d’une montre.
- Après avoir réglé le calage de l’alluma-
Trombone ge, serrer l’écrou de fixation, tout en veil-
lant à ne pas déplacer le distributeur.
fig. Mot. 44 fig. Mot. 45

page 26
MOTEURS ESSENCE

Remarque : • Le calage d’allumage est


variable dans une plage d’environ ± 7°,
Connecteur de réglage du même durant le fonctionnement normal.
Avance Retard calage à l’allumage (brun) • Il est avancé automatiquement d’environ

GÉNÉRALITÉS
5° à partir de la valeur standard en
haute altitude.

RÉGLAGE DE LA VIS DE
RÉGLAGE DE RÉGIME
Fil de connexion
PRÉRÉGLÉE
fig. Mot. 48
fig. Mot. 46 Remarque : • La vis de réglage de régi-
me préréglée inutilement car elle a été
Remarque : La mise à la masse de cette réglée précisément par le fabriquant.
- Arrêter le moteur, déposer le fil volant borne règle le moteur au calage de • Si le réglage a été modifié pour une
du connecteur de réglage de calage de l’allumage de base. raison quelconque, effectuer à nouveau
l’allumage (marron), et remettre le
- S’assurer que le calage de base est le réglage comme suit.
connecteur dans sa position première.
- Démarrer le moteur et vérifier si le conforme à la valeur normale. - Détendre suffisamment le câble d’accé-
calage de l’allumage correspond à la Valeur normale : 5° ± 3° avant PMH lérateur.
valeur normale. - Déposer le fil volant du connecteur de - Desserrer le contre-écrou de la vis de
Valeur normale : env. 15° avant PMH réglage de calage de l’allumage (brun). réglage de régime préréglée.
- Vérifier si le calage de l’allumage est à - Tourner la vis de réglage de régime
Remarque : • Le calage de l’allumage est la valeur normale. préréglée dans le sens contraire des
variable dans une plage d’environ ± 7°, Valeur normale : env. 15° avant PMH aiguilles d’une montre jusqu’à ce qu’elle

MÉCANIQUE
même sous des conditions d’utilisation soit desserrée suffisamment et fermer
normale. Remarque : • Le calage de l’allumage est
variable dans une plage d’environ ± 7°, le papillon des gaz complètement (fig.
• En outre, il est avancé automatique- Mot. 49).
ment davantage d’environ 5° à 10° même durant le fonctionnement normal.
avant PMH en haute altitude. • Il est avancé automatiquement d’envi-
ron 5° à 10° à partir d’avant le PMH en
VÉRIFICATION DU CALAGE À haute altitude.
ALLUMAGE (6G72 24 VÉRIFICATION DU CALAGE À
soupapes et 6G74 DOHC) L’ALLUMAGE (à partir du
- Avant la vérification et le réglage, met- millésime “98”)
tre le véhicule dans les conditions sui-
vantes : - Effectuer la vérification avec le véhicule Vis de réglage de
dans la condition suivante : régime préréglée
• température du liquide de refroidisse-
ment de moteur : 80 - 95°C • température du liquide de refroidisse- fig. Mot. 49
• tout l’éclairage et tous les accessoires : ment de moteur 80 à 95°C

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
ARRÊT • feux et tous les accessoires : ARRÊT - Serrer la vis de réglage de régime pré-
• boîte de vitesses : au point mort haut • boîte de vitesses : au point mort (posi- réglée jusqu’à ce qu’elle touche le levier
(position P sur les véhicules équipés tion P pour la boîte de vitesses auto- de papillon (point auquel le papillon des
d’une boîte de vitesses automatique) matique) gaz commence à s’ouvrir). A partir de
- Introduire un trombone dans le connec- - Brancher le MUT-II au connecteur de ce point, serrer de 1 1/4 de tour la vis de
teur à 1 broche (bleu) comme indiqué diagnostic. réglage de régime préréglée.
dans l’illustration (fig. Mot. 47). - Brancher une lampe stroboscopique. - Tout en immobilisant la vis de réglage de
- Mettre le moteur en marche et le faire régime préréglée, serrer le contre-écrou.
tourner au ralenti. - Régler la tension du câble d’accélérateur.
- S’assurer que le régime moteur est - Régler le régime de base de ralenti.
conforme à la valeur normale. - Réglager le contacteur de position de
Connecteur de Valeur normale : 700 ± 100 tr/mn
compte-tours ralenti et le capteur de position du papillon.
- Choisir n°17 du MUT-II ACTUATEUR
TEST. RÉGLAGE DU RÉGIME DE
- S’assurer que le calage de base est
conforme à la valeur normale. BASE DE RALENTI
Valeur normale : 5° avant PMH ± 3° Remarque : • Le régime de ralenti normal
- Au cas où le calage de base ne corres- a été réglé, à l’aide de la vis de réglage
fig. Mot. 47 pond pas à la valeur normale, vérifier de régime (SAS), par le fabricant, et elle
les éléments du système d’injection ne nécessite par conséquent aucun
- Brancher un compte-tours de type à multipoints se rapportant au paragra- réglage.
détection de tension primaire au trom- phe “Localisation des pannes”. • Le cas échéant, le réglage doit être
bone. - Appuyer sur la touche d’annulation du effectué après avoir vérifié les bougies,
CARROSSERIE

- Brancher la lampe stroboscopique. MUT-II (abandon du mode de simula- les injecteurs, la servocommande de
- Mettre le moteur en marche et le faire tion par activation forcée) pour mettre ralenti, la pression de compression, etc.
tourner au ralenti. fin aux essais d’actionneur (ACTUATEUR - Le véhicule doit être préparé comme
- S’assurer que la vitesse de ralenti est TEST). suit avant la vérification et le réglage :
700 ± 100 tr/mn. Attention : Si on ne désactive pas la fonc- • température du liquide de refroidisse-
- Tourner la clé de contact en OFF. tion d’essai des actionneurs, l’activation ment : 80 à 95°C
- Déposer le connecteur d’étanchéité du forcée continue pendant 27 minutes. • Lumières, ventilateur et accessoires :
connecteur de réglage de calage de Conduire dans cet état risque d’endom- ARRÊT
l’allumage (brun) (fig. Mot. 48). mager le moteur. • boîte de vitesses : position neutre (“P”
- Brancher un fil volant avec le trombone
à la borne de réglage de calage de - Vérifier si le calage d’allumage est pour véhicules à boîte de vitesses auto-
l’allumage, et le mettre à la masse de la conforme à la valeur normale. matique
carrosserie. Valeur normale : 15° avant PMH env. • volant de direction : position neutre

page 27
MOTEURS ESSENCE

Moteur 6G72 12 soupapes dans ce cas, remplacer le corps de Remarque : Si le régime de ralenti est
- Brancher le testeur à usages multiples papillon des gaz. supérieur à la plage de valeurs norma-
(MUT) au connecteur de diagnostic (fig. - Mettre le contacteur d’allumage en posi- les, y compris lorsque la vis de réglage
Mot. 50). tion d’arrêt (OFF). de régime est serrée complètement,
GÉNÉRALITÉS

- Débrancher le fil volant de la borne pour vérifier si la position de la vis de réglage


Douille de régime préréglée a été modifiée. Si
d’allume- le réglage du calage de l’allumage, et
remettre le connecteur dans sa position elle a été modifiée, régler la vis de
cigare
première. réglage de régime préréglée. Si elle n’a
pas été modifiée, il se peut qu’il y ait
- Faire démarrer le moteur pour être sûr
une fuite résultant de la détérioration de
qu’il tourne au régime régulier du ralenti.
la soupape d’air de ralenti accéléré
Moteurs 6G72 24 soupapes et 6G74 (FIAV) et dans ce cas, remplacer le
MUT DOHC corps du papillon des gaz.
- Si l’on utilise le MUT-II, le brancher au - Mettre le contacteur d’allumage sur la
connecteur de diagnostic (fig. Mot. 50). position OFF.
Remarque : Lorsque le MUT-II est branché, - Si l’on n’utilise pas le MUT-II, débran-
fig. Mot. 50 cher le fil volant de la borne de com-
la borne de commande de diagnostic
est mise à la masse. mande de diagnostic.
Remarque : La borne de commande de - Débrancher le fil volant de la borne pour
diagnostic est mise à la masse lorsque - Si l’on n’utilise pas le MUT-II, suivre les le réglage du calage d’allumage et remet-
l’on branche le testeur à usages mul- points suivants : tre le connecteur sur sa position première.
tiples. • mettre en place un trombone dans le - Démarrer à nouveau le moteur et le
- Déposer le connecteur femelle étanche connecteur à 1 broche, comme indi- laisser tourner au ralenti pendant une
du connecteur de réglage de calage de qué dans l’illustration (fig. Mot. 47), dizaine de minutes ; vérifier si le ralenti
MÉCANIQUE

l’allumage (brun) (fig. Mot. 45). • brancher un compte-tours de type à est normal.
- Utiliser un fil volant pour mettre à la détection de tension primaire au trom-
bone, Moteur 6G7 à partir du millésime “98”
masse la borne pour le réglage du cala-
ge de l’allumage. • mettre à la masse la borne de com- - S’il y a une dérivation de la valeur nor-
- Démarrer le moteur et le faire tourner mande de mode d’essai de diagnostic male, régler en utilisant la vis de régla-
au ralenti. (borne 1) du connecteur (16 broches) ge de régime (fig. Mot. 51).
- A l’aide du testeur à usages multiples, de commande de diagnostic (fig. Mot. Remarque : Si le régime de ralenti est
sélectionner le point n°22 et relever le 52). supérieur à la valeur normale même
régime de ralenti. Connecteur de com-
lorsque la vis de réglage de régime est
Valeur normale : 700 ± 50 tr/mn mande de diagnostic complètement fermée, vérifier si la posi-
Remarque : • Sur un véhicule neuf (par- tion de la vis de réglage de régime
couru 500 km ou moins) le régime du préréglée a été modifiée. Si la vis de
ralenti peut être de 20 à 100 tr/mn infé- réglage de régime préréglée a été modi-
rieur à la valeur indiquée mais dans ce MB991529
fiée, régler à nouveau la vis de réglage
de régime préréglée.
cas il n’est pas nécessaire d’effectuer
un nouveau réglage. - Appuyer sur la touche d’annulation du
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

• Si le moteur cale ou si son régime du testeur MUT-II pour quitter le mode


ralenti est trop bas alors qu’il a roulé ACTUATEUR TEST et libérer la servo-
plus de 500 km, il est probable que des commande de ralenti.
dépôts adhèrent le papillon. En ce cas, fig. Mot. 52 Remarque : Si on ne libère pas la servo-
le nettoyer. commande de ralenti, le mode ACTUA-
- S’il y a une déviation de la valeur nor- - Déposer le connecteur femelle étanche TEUR TEST se prolonge pendant 27
male, régler en utilisant la vis de régla- du connecteur de réglage de calage minutes.
ge de commande de régime du ralenti d’allumage (fig. Mot. 48). - Mettre le contacteur d’allumage en posi-
(fig. Mot. 51). - Utiliser un fil volant pour mettre à la masse tion OFF.
la borne pour le réglage du calage d’al- - Débrancher le MUT-II.
Vis de réglage - Démarrer le moteur une nouvelle fois et
de régime
lumage.
- Démarrer le moteur et le laisser tourner le laisser tourner environ 10 minutes au
(SAS)
au ralenti. ralenti ; s’assurer que le ralenti est normal.
- Vérifier si le régime de ralenti est normal. - Brancher le MUT-II au connecteur de
Valeur normale : 700 ± 50 tr/mn diagnostic (16 broches).
Remarque : • Le régime moteur risque Remarque : La borne de commande de
d’être de 20 à 100 tr/mn inférieur à la diagnostic doit être mise à la masse
valeur indiquée ci-dessus pour ce qui lorsque l’on branche le MUT-II.
concerne un nouveau véhicule (avec - Démarrer le moteur et le faire tourner
lequel l’on a parcouru environ 500 km au ralenti.
fig. Mot. 51 ou moins), mais sans que le réglage - Choisir n°30 du MUT-II ACTUATEUR
s’avère nécessaire. TEST.
CARROSSERIE

Remarque : Si le régime de ralenti est • Si le moteur cale ou si le régime moteur Remarque : Ceci a pour effet de main-
supérieur à la valeur normale même est bas même si le véhicule a parcouru tenir la servocommande de ralenti sur
lorsque la vis de réglage de régime est plus de 500 km, il se peut que des le cran le plus bas pour permettre le
complètement fermée, vérifier si la saletés se soient accumulées sur le réglage de ralenti de base.
position de la vis de réglage de régime papillon des gaz, et le nettoyer par con- - Vérifier le régime de ralenti.
préréglée a été modifiée. Si la vis de séquent. Valeur normale : 700 ± 50 tr/mn
réglage de régime préréglée a été mo-
- S’il ne correspond pas à la plage de Remarque : • Sur un véhicule neuf (par-
difiée, régler à nouveau la vis de régla-
valeurs normales, tourner la vis de couru 500 km ou moins) le régime de
ge de régime préréglée. Dans le cas con-
réglage de régime (SAS) pour effectuer ralenti peut être de 20 à 100 tr/mn infé-
traire, il est possible qu’il y ait une fuite
le réglage si cela s’avère nécessaire rieur à la valeur indiquée mais dans ce
provenant d’une détérioration de la sou-
(fig. Mot. 51). cas il n’est pas nécessaire d’effectuer
pape d’air de ralenti accéléré (FIAV), et
un nouveau réglage.

page 28
MOTEURS ESSENCE

• Si le moteur cale ou si son régime du bornes 1 et 2 n’existe plus. Serrer le


ralenti est trop bas alors qu’il a roulé boulon de fixation du capteur.
plus de 500 km, il est probable que des
dépôts adhèrent au papillon. En ce cas,

GÉNÉRALITÉS
le nettoyer.

RÉGLAGE DU CONTACTEUR Capteur de débit d’air (capteur de


température d’air d’admission et
DE POSITION DE RALENTI ET capteur de pression barométri-
DU CAPTEUR DE POSITION que incorporés)

DU PAPILLON
- Débrancher le connecteur du capteur fig. Mot. 58
de position au papillon (fig. Mot. 53).
fig. Mot. 56
A
Connecteur côté capteur
de débit d’air
- Brancher le connecteur au capteur de
position de papillon des gaz. 1 2 3 4 5 6 7 8
- Si l’on utilise le MUT-II, le brancher au
connecteur de diagnostic.
- Si l’on n’utilise pas le MUT-II, effectuer
le procédé suivant (fig. Mot. 57) :
• débrancher le connecteur du capteur
de position du papillon des gaz et

MÉCANIQUE
effectuer les branchements entre les
deux moitiés du connecteur débran- fig. Mot. 59
fig. Mot. 53
ché, en utilisant l’outil spécial (faisceau
de câblage d’essai), Température Résistance
- Brancher un ohmètre entre la borne 2
(contacteur de position de ralenti) et la • brancher un voltmètre numérique entre 0°C (32°F) 6,0 kΩ
borne 1 (masse du capteur) de capteur la borne 3 (sortie du capteur) et la bor-
ne 1 (masse du capteur) du capteur 20°C (68°F) 2,7 kΩ
de position de papillon, en utilisant des 80°C (176°F) 0,4 kΩ
fils volants (fig. Mot. 54). de position du papillon des gaz.
- Chauffer le capteur avec un séchoir à
Borne 3 (sortie Borne 1 (masse
du capteur)
cheveux en observant la variation de la
Fils volants de capteur
résistance.
1 2 3 4
Température Résistance

Plus élevée Plus faible

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
Capteur de posi- - Si les valeurs mesurées ne sont pas
MB991348 tion du papillon
des gaz conformes aux valeurs normales ou si
la résistance reste invariable, remplacer
fig. Mot. 57
fig. Mot. 54 le capteur de débit d’air complet.
- Mettre le contacteur d’allumage sur la VÉRIFICATION DU CAPTEUR
- Introduire un calibre d’épaisseur de position ON. (Ne pas démarrer le mo-
0,65 mm entre la vis de réglage de teur.) DE TEMPÉRATURE DU
régime préréglée et le levier de papillon - Vérifier la tension de sortie du capteur LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT
des gaz (fig. Mot. 55). de position du papillon des gaz. Il est - Retirer le capteur de température de
Levier du papillon noter que si l’on utilise le MUT-II, liquide de refroidissement.
sélectionner le point n°14 pour effectuer - Mesurer la valeur de résistance du cap-
une mesure de la tension de sortie du teur de température de liquide de refroi-
Calibre
Vis de d’épais-
capteur de position du papillon des gaz. dissement pendant que l’on trempe la
réglage de seur Valeur normale : 400 - 1000 mV partie du capteur dans l’eau chaude
régime - Si la valeur mesurée ne correspond pas (fig. Mot. 60).
à celle normale, vérifier le capteur de
position du papillon des gaz et le fais-
ceau de câblage correspondant.
- Déposer le calibre d’épaisseur.
- Mettre le contacteur d’allumage sur la
fig. Mot. 55 position OFF.
CARROSSERIE

- Desserrer le boulon de fixation du cap- Contrôle des composants


teur de position de papillon des gaz ; et
le faire tourner ensuite à fond dans le
VÉRIFICATION DU CAPTEUR
sens des aiguilles d’une montre (fig. DE TEMPÉRATURE D’AIR fig. Mot. 60
Mot. 56). D’ADMISSION
- Vérifier la continuité entre les bornes 1 Température Résistance
et 2. - Débrancher les connecteurs du capteur
- tourner lentement le capteur de position de débit d’air (fig. Mot. 58). 0°C 5,8 kΩ
de papillon des gaz dans le sens con- - Mesurer la résistance entre les bornes 20°C 2,4 kΩ
traire des aiguilles d’une montre jusqu’à 5 et 6 (fig. Mot. 59).
40°C 1,1 kΩ
ce que le point de continuité entre les 80°C 0,3 kΩ

page 29
MOTEURS ESSENCE

MOTEUR 6G72 12 soupapes


GÉNÉRALITÉS
MÉCANIQUE

MOTEURS 6G72 24 soupapes et 6G74 SOHC


ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
CARROSSERIE

page 30
MOTEURS ESSENCE

MOTEUR 6G74 DOHC

GÉNÉRALITÉS
MÉCANIQUE
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
1 Capteur d’oxygène • Contact d’allumage ST *1 Injecteur
2 Capteur de débit d’air • Contact d’allumage IG *2 Servo de commande de régime
3 Capteur de température d’air • Alimentation électrique de ralenti
d’admission • Capteur de vitesse de *3 Electrovanne de commande de
4 Capteur de température de liquide véhicule Bloc de purge
de refroidissement du moteur • Commutateur de ⇒ commande ⇒ *4 Electrovanne de commande
5 Capteur de position de papillon climatiseur du moteur recirculation des gaz
6 Contacteur de position de ralnti • Contacteur de pression *5 Electrovanne de commande
7 Capteur de position d’arbre à de direction assistée d’admission avriable
cames • Contacteur de sécurité • Commande de pompe de
8 Capteur d’angle de vilebrequin • Capteur de cognement carburant (relais de commande)
9 Capteur de pression barométrique • Relais de puissance de
10 Capteur d’oxygène (arrière) climatiseur
• Commande de calage à
l’allumage
• Circuit d’autodiagnostic
• Témoin du moteur
CARROSSERIE

page 31
MOTEURS ESSENCE

- S’il y a une dérivation de la valeur nor- 3 du connecteur de capteur d’oxygène


male, remplacer le capteur de tempé- (fig. Mot. 63).
rature de liquide de refroidissement.
GÉNÉRALITÉS

REPOSE
- Appliquer du produit d’étanchéité sur la
partie filetée.
1 2
Produit d’étanchéité : 3M Nut Locking
n° de pièce 4171 ou équivalent 3 4
- Poser le capteur de température de
liquide de refroidissement du moteur et
le serrer au couple de serrage spécifié. fig. Mot. 65
Couple de serrage de capteur : 29 N.m
- Fixer correctement les connecteurs de fig. Mot. 63
faisceaux.
- S’il n’y a pas de continuité, remplacer le
VÉRIFICATION DU CAPTEUR capteur d’oxygène.
DE POSITION DU PAPILLON - Echauffer le moteur jusqu’à ce que le 1 2 3 4
liquide de refroidissement atteigne 80°C 5 6 7 8
- Débrancher le connecteur du capteur
de position du papillon (fig. Mot. 61). ou plus.
- Utiliser des fils volants pour brancher la
borne 1 du capteur d’oxygène à la
Capteur de position borne + et la borne 3 à la borne - de la
MÉCANIQUE

du papillon batterie (fig. Mot. 64). fig. Mot. 66

Injecteur Borne Résistance


(à 20°C)
N°1 8 - 3
1 2 N°2 8 - 2
3 4 N°3 8 - 1
13 - 16 Ω
N°4 8 - 7
fig. Mot. 61 N°5 8 - 6
N°6 8 - 5
+ -
- Mesurer la résistance entre la borne 1
(masse du capteur) et la borne 4 fig. Mot. 64 - Brancher le connecteur de faisceau inter-
(alimentation de capteur) (fig. Mot. 62). médiaire d’injecteur.
Valeur normale : 35 - 6,5 kΩ
Attention : Être prudent lorsque l’on
VÉRIFICATION DE LA
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

branche les fils volants, car toute con-


nexion incorrecte pour endommager le SERVOCOMMANDE DE
capteur d’oxygène. RÉGIME DE RALENTI
- Brancher un voltmètre numérique entre
Vérification de son fonctionnement
1 2 3 4 les bornes 2 et 4.
- Tout en emballant plusieurs fois le moteur, - S’assurer que le son de fonctionnement
mesurer la tension de sortie du capteur du moteur pas-à-pas peut être entendu
d’oxygène. après que le contacteur d’allumage soit
mis en position de marche (ON) (mais
Moteur Tension de Observations sans mettre le moteur en marche).
sortie - Si le son de fonctionnement n’est pas
fig. Mot. 62 entendu, vérifier le circuit de mise en
Lorsque 0,6-1,0 V Si l’on enrichit le fonction du moteur pas-à-pas. Si le cir-
l’on em- rapport de mélange
- Brancher un ohmètre de type à aiguille balle le d’air/carburant en
cuit est normal, il y a probablement une
entre la borne 1 (masse du capteur) et moteur emballant le moteur, panne du moteur ou du bloc de com-
la borne 3 (sortie de capteur). un capteur d’oxy- mande du moteur.
- Actionner le papillon des gaz doucement gène normal émet- Vérification de la résistance à bobine
depuis la position de ralenti jusqu’à tra une tension de
pleins gaz et vérifier si la résistance 0,6-10 V - Débrancher le connecteur de la servo-
change régulièrement en fonction de commande de régime de ralenti (fig.
l’angle d’ouverture du papillon des gaz. Mot. 67).
- Si la résistance ne correspond pas à la VARIATION DE LA RÉSISTANCE
valeur normale, ou si elle ne change DES INJECTEURS
CARROSSERIE

pas régulièrement, remplacer le capteur Moteur 6G72 12 soupapes


de position de papillon des gaz.
Couple de pose de capteur de position - Débrancher le connecteur d’injecteur
de papillon des gaz : 2,0 N.m (fig. Mot. 65).
- Mesurer la résistance entre les bornes.
VÉRIFICATION DU CAPTEUR Valeur normale : 13 - 16 Ω (à 20°C) Servocommande
de régime de
- Brancher le connecteur d’injecteur. ralenti
D’OXYGÈNE
Moteurs 24 soupapes
- Débrancher le connecteur de capteur
d’oxygène. - Débrancher le connecteur de faisceau
- Veiller à ce qu’il y ait une continuité (envi- intermédiaire d’injecteur. fig. Mot. 67
ron 20 Ω à 20°C) entre les bornes 1 et - Mesurer la résistance entre les bornes
(fig. Mot. 66).

page 32
MOTEURS ESSENCE

- Mesurer la résistance entre les bornes - Enlever le tapis du compartiment à baga-


2 et une des bornes 1 du connecteur du ges et déposer le couvercle de plancher.
côté servocommande de régime de ralenti - Débrancher le connecteur de l’unité de
(fig. Mot. 68). pompe de carburant (fig. Mot. 73).

GÉNÉRALITÉS
Valeur normal : 28 - 33 Ω (à 20°C)
Connecteur


1 2 3
4 5 6 fig. Mot. 70

- Mesure de la résistance de la bobine


secondaire (fig. Mot. 71). Mesurer la résis- Unité de pompe
tance entre les bornes de haute tension d’alimentation
fig. Mot. 73
pour chaque bobine d’allumage comme
montré sur l’illustration.
Valeur normale : 15,3 - 20,7 kΩ - Après avoir démarré le moteur et l’avoir
Ω laissé tourner jusqu’à ce qu’il s’arrête,
1 2 3 mettre la clé de contact sur la position
OFF.
4 5 6
- Brancher le connecteur de l’unité de
pompe de carburant.

MÉCANIQUE
- Poser le joint du couvercle de plancher
et le couvercle de plancher.

fig. Mot. 68 ESSAI DE PRESSION DE


L’ESSENCE
- Mesurer la résistance entre la borne 5
et unes des bornes 6 ou 4 du connec- - Réduire la pression interne des tuyaux
teur du côté servocommande de régime fig. Mot. 71 et durits d’alimentation.
de ralenti. Moteurs 6G72 12 soupapes et 6G74
Valeur normal : 28 - 33 Ω (à 20°C) Moteurs 6G72 24 soupapes et 6G74 DOHC
SOHC (à partir du millésime “98”) - Débrancher le tuyau haute pression du
VÉRIFICATION DES BOBINES
- Mesure de la résistance de la bobine côté canalisation de refoulement (fig.
D’ALLUMAGE primaire (fig. Mot. 70). Mesurer la résis- Mot. 74).
Moteur 6G72 12 soupapes tance entre les bornes pour chaque
bobine d’allumage comme montré sur

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
- Mesurer la résistance du primaire de la
l’illustration.
bobine (fig. Mot. 69). Mesurer la résis-
Valeur normale : 0,74 - 0,90 Ω
tance entre la borne positive (+) et la
- Mesure de la résistance de la bobine
borne négative (-) de la bobine d’allu-
secondaire (fig. Mot. 72). Mesurer la résis-
mage.
tance entre les bornes de haute tension
Valeur normale : 0,72 - 0,88 Ω
pour chaque cylindre (N°1-N°4, N°2-
Borne haute N°5, N°3-N°6) comme montré sur l’illus-
tension tration.
+ - Valeur normale : 20,1 - 27,3 kΩ
fig. Mot. 74

Attention : Placer un chiffon sur le tuyau


pour éviter que l’essence ne soit
projetée si la pression de canalisation
d’alimentation n’est pas entièrement
retombée.
- Mettre une jauge de pression de
fig. Mot. 69 carburant sur l’outil spécial, en plaçant
un joint torique ou un joint entre l’outil
- Mesurer la résistance du secondaire de spécial et l’extrémité de la jauge pour
la bobine. Mesurer la résistance entre la fig. Mot. 72 éviter toute fuite (fig. Mot. 75).
borne positive (+) et la borne haute
CARROSSERIE

tension de la bobine d’allumage. Jauge de


Valeur normale : 10,29 - 13,91 kΩ
Circuit de carburant MD998753 pression de
carburant
Moteurs 6G72 24 soupapes et 6G74 RÉDUIRE LA PRESSION
Joint torique
DOHC INTERNE DANS LES CANALI- ou plat
- Mesure de la résistance de la bobine SATIONS DE CARBURANT
secondaire (fig. Mot. 70). Mesurer la résis-
tance entre les bornes pour chaque - Lorsque l’on dépose le tuyau et la durit
bobine d’allumage (cylindres N°1-N°4, de carburant, etc., du carburant sous hau-
N°2-N°5, N°3-N°6) comme montré sur te pression se touve dans la canalisa-
l’illustration. tion de carburant. Par conséquent, effec-
Valeur normale : 0,69 - 0,85 Ω tuer la dépose de la manière suivante
pour libérer la pression afin d’éviter que fig. Mot. 75
le carburant ne soit expulsé.

page 33
MOTEURS ESSENCE

Moteurs 6G72 24 soupapes et 6G74 - Déposer la manomètre et séparer l’outil


SOHC spécial de la canalisation de refoulement.
- Débrancher le régulateur de pression Attention : Placer un chiffon sur le tuyau
d’essence du côté canalisation de refou- pour éviter que l’essence ne soit projetée
GÉNÉRALITÉS

lement. si la pression de la canalisation d’alimen-


Attention : Placer un chiffon pour éviter tation n’est pas entièrement retombée.
que l’essence ne soit projetée si la - Remplacer par un neuf le joint torique à
pression de canalisation d’alimentation l’extrémité du tuyau haute pression.
n’est pas entièrement retombée. Bouchon - Rebrancher le tuyau haute pression sur
- Mettre une jauge de pression de carbu- la canalisation de refoulement et serrer
rant sur l’outil spécial, en plaçant un fig. Mot. 78 le boulon au couple spécifié.
joint torique ou un joint entre l’outil spé- Couple de serrage : 5 N.m
cial et l’extrémité de la jauge pour éviter - Faire tourner le moteur à régime élevé à - S’assurer qu’il n’y a pas de fuite d’es-
toute fuite (fig. Mot. 76). plusieurs reprises en tenant le tuyau de sence :
retour dans la main. On doit sentir ainsi • raccorder la batterie à la borne d’essai
Jauge de pression l’écoulement de l’essence sous pres- de la pompe d’alimentation pour faire
de carburant sion dans le tuyau de retour. fonctionner la pompe,
• lorsque la pression a monté, rechercher
Remarque : Si le débit d’essence est
les fuites sur les canalisations d’alimen-
Joint torique insuffisant, on ne sent pas la pression
tation.
ou joint dans le tuyau de retour.
- En cas d’anomalie au cours des con-
trôles ci-dessus, rechercher l’origine de
la panne et réparer en s’aidant des indi-
MÉCANIQUE

cations du tableau ci-après.


MD998709
Symptômes Cause probable Remède
MD998742 fig. Mot. 76 • Pression d’essence trop Filtre à essence encrassé Remplacer le filtre à
faible essence
Tous moteurs • Chute de la pression Anomalie du siège de Remplacer le régulateur
- Fixer l’outil spécial entre la canalisation d’essence pendant que soupape dans le régulateur de pression d’essence
de refoulement et la jauge de pression le moteur a tourné à de pression de carburant
de carburant. régime élevé ou fuite de carburant du
- Brancher un fil volant à la borne (noire) • Pas de pression dans le côté de retour causé par
pour l’actionnement de la pompe de tuyau de retour la détérioration du ressort
carburant et à la borne positive (+) de la Débit insuffisant de la Remplacer la pompe
batterie pour actionner la pompe de pompe d’alimentation d’alimentation
carburant (fig. Mot. 77). En appliquant la
pression, vérifier s’il n’y a pas de fuite Pression d’essence trop Clapet coincé dans le Remplacer le régulateur
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

de la jauge de pression de carburant et forte régulateur de pression de pression d’essence


la pièce de raccord de l’outil spécial. d’essence
Tuyau ou tubulure de Nettoyer ou remplacer le
Borne de vérification
retour bouché tuyau ou la tubulure
de la pompe de
carburant
Pression d’essence inva- Tuyau de dépression crevé Remplacer le tuyau de
riable que le tuyau de ou embout de raccorde- dépression ou nettoyer
dépression soit branché ment obstrué l’embout de raccordement
ou non

- Arrêter le moteur et vérifier si la valeur


change par rapport à celle indiquée sur
la jauge de pression de carburant. L’état
fig. Mot. 77 est normal s’il n’y a pas de diminution
par rapport à la valeur indiquée avant
deux minutes.
- Enlever le fil volant de la borne d’essai - S’il y a une diminution de la valeur indi-
de la pompe d’alimentation pour arrêter quée, vérifier la vitesse de diminution et
la pompe. se reporter au tableau ci-dessous, déter-
- Mettre le moteur en marche et le laisser miner la cause de l’anomalie et effectuer
tourner au ralenti. la réparation appropriée.
- Lire la pression pendant que le moteur - Dépressuriser la canalisation d’alimen-
CARROSSERIE

tourne au ralenti. tation.


Valeur normale : env. 2,7 bar au ralenti
de base
- Débrancher la conduite à dépression (à Symptômes Cause probable Remède
rayure bleue) du collecteur d’admission • La pression retombe pro- Fuite à l’injecteur Remplacer linjecteur
et boucher le bec. Mesurer ensuite la gressivement après l’arrêt
pression d’essence (fig. Mot. 78). du moteur Fermeture imparfaite d’un Remplacer le régulateur
Valeur normale : 3,3 à 3,5 bar au ralenti clapet du régulateur de de pression d’essence
de base pression d’essence
- Vérifier que la pression d’essence au
ralenti ne retombe pas même après avoir Chute rapide de la pression Le clapet de non retour de Remplacer la pompe
fait tourner le moteur à régime élevé à d’essence dès l’arrêt du la pompe d’alimentation d’alimentation
plusieurs reprises. moteur reste ouvert

page 34
MOTEURS ESSENCE

VÉRIFICATION DE LA - Cette fonction d’autodiagnostic couvre un code d’anomalie. Dans ce cas, il faut
13 (moteur 12 soupapes) ou 18 (moteurs effacer la mémoire de diagnostic en
PULVÉRISATION DE 24 soupapes) rubriques différentes (y émettant un signal d’effacement des
L’ESSENCE compris le signal “normal”). Les résul- codes d’anomalie vers le bloc de com-

GÉNÉRALITÉS
- Avant d’entamer les travaux ci-dessous, tats de l’autodiagnostic se lisent avec le mande du moteur à partir du texteur à
dépressuriser la canalisation d’alimen- testeur à usages multiples. usages multiples.
tation pour ne pas répandre l’essence. - Grâce à une alimentation de sauve- - Les codes d’autodiagnostic sont présen-
- Déposer l’injecteur. garde directement à partir de la batte- tés dans le tableau ci-après. En cas de
- Monter les outils spéciaux (matériel rie, la mémoire des codes d’anomalies coexistence de plusieurs de ces codes,
ne s’efface pas même lorsqu’on coupe ils sont affichés les uns après les autres
d’essai des injecteurs) avec l’adaptateur,
le contact à la clé. Toutefois, cette dans l’ordre croissant des numéros de
le régulateur de pression et les agrafes
mémoire s’efface si on débranche la code.
d’essai d’injecteur comme sur l’illustra-
batterie ou le bloc de commande du
tion (fig. Mot. 79). Attention : Le code d’anomalie pour le
moteur.
- En outre, le code d’anomalie peut être signal de réglage de calage de l’allu-
Tuyau de mage est émis lorsque le circuit relatif à
haute effacé en envoyant le signal d’efface-
pression de ment de code d’anomalie depuis le tes- la borne de réglage de calage de
carburant MD998741
Tuyau de teur à usages multiples au bloc de com- l’allumage est court-circuité. Par consé-
MD998706 retour mande électronique du moteur et met- quent, lorsque l’on règle le calage de
tant la clé de contact sur la position ON. l’allumage et que la borne de calage de
l’allumage est mise à la masse, le
Attention : Si on débranche le connec- voyant du moteur s’allume également,
MD991607 teur d’un capteur alors que la clé de ce qui ne signale pas la présence d’une
Injecteur contact est en position ON, cela produit anomalie.

MÉCANIQUE
Régulateur de TABLEAU DE DIAGNOSTIC (moteur 6G72 12 soupapes)
pression (MD306058
Ordre de Code de panne
Agrafes d’essai préférence Cas de diagnostic Partie à contrôler (remède)
d’injecteur (MB991692)
de sortie Numéro Mémoire
fig. Mot. 79 1 Bloc de commande - - (Remplacer le bloc de commande du
du moteur moteur)
- Faire fonctionner la pompe d’alimenta-
tion en raccordant la borne d’essai 2 Capteur d’oxygène 11 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
directement à la batterie (fig. Mot. 77). • Capteur d’oxygène
• Pression d’essence
- Mettre l’injecteur sous tension et obser-
• Injecteurs (remplacer les injecteurs
ver le jet d’essence. Dans la mesure où défectueux)
la pulvérisation est franche, le jet peut • Prise d’air à l’admission
être considéré comme normal.
- Débrancher l’injecteur et vérifier qu’il 3 Capteur de débit d’air 12 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
ferme bien. (si le faisceau de câblage et le con-
necteur sont normaux, remplacer

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
Valeur normale : moins d’une goutte
par minute l’ensemble de capteur de débit d’air)
- Mettre l’injecteur sous tension sans 4 Capteur de tempéra- 13 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
mettre la pompe d’alimentation en mar- ture d’air d’admission • Capteur de températures d’air
che. Lorsque la pulvérisation cesse, d’admission
démonter les outils spéciaux et refaire
5 Capteur de position 14 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
le montage d’origine. du papillon • Capteur de position du papillon
• Contacteur de position de ralenti
Diagnostic de la gestion
6 Capteur de tempéra- 21 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
moteur ture du liquide de • Capteur de température du liquide
refroidissement de refroidissement
CONTRÔLE DU TÉMOIN 7 Capteur d’angle du 22 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
D’ANOMALIE MOTEUR vilebrequin (si le faisceau de câblage et le con-
necteur sont normaux, remplacer le
- Vérifier que lorsqu’on met la clé de con- distributeur)
tact en position ON, le témoin s’allume
et s’éteint 5 secondes plus tard environ. 8 Capteur de point mort 23 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
- Si le témoin ne s’allume pas, contrôler haut (si le faisceau de câblage et le con-
le câblage du circuit, le fusible et l’am- necteur sont normaux, remplacer le
poule. distributeur
9 Capteur de vitesse du 24 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
AUTODIAGNOSTIC véhicule (contacteur • Capteur de vitesse du véhicule
à lames) (contacteur à lames)
- Le bloc de commande du moteur
CARROSSERIE

surveille les signaux d’entrée/sorties 10 Capteur de pression 25 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
(certains en permanence et d’autres barométrique (si le faisceau de câblage et le con-
seulement dans certaines conditions necteur sont normaux, remplacer le
particulières) qu’il reçoit ou qu’il émet. capteur de pression barométrique)
- Lorsqu’une anomalie se prolonge au- 11 Signal de réglage de 36 - • Faisceau de câblage et connecteur
delà d’un certain temps ou que le signal calage d’allumage
anormal réapparaît dans un délai déter-
miné, le bloc de commande du moteur 12 Injecteur 41 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
estime qu’il y a effectivement anomalie. • Résistance de la bobine de l’injecteur
Il mémorise le code d’anomalie corres- 13 Etat normal - - -
pondant et le transmet sous forme de
signal vers la borne de sortie des codes Remarque : Remplacer le bloc de commande du moteur si un code de panne est affiché bien
d’autodiagnostic. que la vérification indique qu’il n’y a pas de problème au niveau des parties à contrôler.

page 35
MOTEURS ESSENCE

TABLEAU DE DIAGNOSTIC (moteur 6G72 24 soupapes et 6G74 DOHC) LECTURE DES CODES D’ANO-
Ordre de Code de panne MALIE AVEC LE TÉMOIN
préférence Cas de diagnostic Partie à contrôler (remède) (témoin CHEK ENGINE)
de sortie Numéro Mémoire
GÉNÉRALITÉS

- Mettre à la masse la borne de com-


1 Bloc de commande - - (Remplacer le bloc de commande du mande d mode de test de diagnostic
du moteur moteur)
(borne 1) de la borne de commande de
2 Capteur d’oxygène 11 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur diagnostic (16 broches) (fig. Mot. 52).
• Capteur d’oxygène - Mettre le contacteur d’allumage sur la
• Pression d’essence position ON.
• Injecteurs (remplacer les injecteurs - Relevé d’émission de diagnostic en se
défectueux)
basant sur la fréquence du clignote-
• Prise d’air à l’admission
ment du témoin d’anomalie moteur (fig.
3 Capteur de débit d’air 12 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur Mot. 80).
(si le faisceau de câblage et le con-
necteur sont normaux, remplacer
l’ensemble de capteur de débit d’air)
4 Capteur de tempéra- 13 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
ture d’air d’admission • Capteur de température d’air
d’admission
5 Capteur de position 14 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur Témoin d’anomalie
du papillon • Capteur de position du papillon moteur (témoin CHEK
• Contacteur de position de ralenti ENGINE) fig. Mot. 80
MÉCANIQUE

6 Capteur de tempéra- 21 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur


ture du liquide de • Capteur de température du liquide - Se reporter au tableau de diagnostic et
refroidissement de refroidissement réparer la section présentant une ano-
7 Capteur d’angle du 22 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur malie.
vilebrequin (si le faisceau de câblage et le con- - Effacer le code de diagnostic en utilisant
necteur sont normaux, remplacer le le procédé suivant :
distributeur) • mettre le contacteur d’allumage sur la
8 Capteur de point mort 23 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur position OFF,
haut (si le faisceau de câblage et le con- • débrancher le câble de la borne néga-
necteur sont normaux, remplacer le tive de la batterie pendant au moins
distributeur 10 secondes et le brancher à nou-
veau,
9 Capteur de vitesse du 24 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
véhicule (contacteur • Capteur de vitesse du véhicule • effectuer l’échauffement initial du moteur
à lames) (contacteur à lames) et le laisser tourner au ralenti pendant
15 minutes environ,
10 Capteur de pression 25 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur • mettre le contacteur d’allumage sur la
barométrique (si le faisceau de câblage et le con-
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

position ON et relever le code d’auto-


necteur sont normaux, remplacer le
capteur de pression barométrique) diagnostic pour vérifier si un code
normal est émis.
11 Capteur de cognement 31 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
(DOHC) (si le faisceau de câblage et le con- MÉTHODE DES RÉSULTATS D’AFFI-
necteur sont normaux, remplacer le CHAGE DE DIAGNOSTIC À L’AIDE DU
capteur de cognement) TÉMOIN D’ANOMALIE MOTEUR
12 Signal de réglage de 36 - • Faisceau de câblage et connecteur Exemple de motif de clignotement de
calage d’allumage code de diagnostic
13 Injecteur 41 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
• Résistance de la bobine de l’injecteur
Pour code de diagnostic N°24

14 Système de recircu- 43 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur 15 secondes 0,5 seconde


lation des gaz • Capteur de température de recircula-
d’échappement tion des gaz d’échappement Allumé
• Vanne de recirculation des gaz
Eteint

d’échappement
Temps de Signal à Signal à
• Dépression de commande de la vanne pause : 3 Section
10 1 chiffre
de recirculation des gaz d’échappe- sec. chiffres des chif-
ment fres : 2
sec.
15 Bobine d’allumage 44 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
Bloc du transistor de • Bobine d’allumage Motif de clignotement normal
puissance • Bloc de transistor de puissance
(pour N°1-4 cylindre) 0,5 seconde
CARROSSERIE

16 Bobine d’allumage 52 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur


Bloc du transistor de • Bobine d’allumage Allumé
puissance • Bloc de transistor de puissance
(pour N°2-5 cylindre)
Eteint
17 Bobine d’allumage 44 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
Bloc du transistor de • Bobine d’allumage
puissance • Bloc de transistor de puissance Remarque : D’autres codes de diagnostic
(pour N°3-6 cylindre) sont également émis comme motifs de
clignotement du témoin d’anomalie
18 Etat normal - - - moteur. Correspondant aux mêmes
numéros de code que lorsque l’on uti-
Remarque : Remplacer le bloc de commande du moteur si un code de panne est affiché bien
lise un MUT-II.
que la vérification indique qu’il n’y a pas de problème au niveau des parties à contrôler.

page 36
MOTEURS ESSENCE

TABLEAU DE DIAGNOSTIC (moteur 6G72 24 soupapes et 6G74 SOHC → 1998)


Culasse
Ordre de Code de panne
préférence Cas de diagnostic Partie à contrôler (remède)
de sortie Numéro Mémoire Dépose-repose de la

GÉNÉRALITÉS
culasse
1 Bloc de commande - - (Remplacer le bloc de commande du
du moteur moteur) MOTEUR 6G72 12 SOUPAPES
2 Capteur d’oxygène 11 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
- Opérations précédant la dépose :
(avant) • Capteur d’oxygène
• Pression d’essence • vidange du liquide de refroidissement
• Injecteurs (remplacer les injecteurs de moteur,
défectueux) • dépose de la courroie de distribution,
• Prise d’air à l’admission • dépose de la plaque de glissement infé-
rieure, du couvercle inférieur, de la
3 Capteur de débit d’air 12 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
(si le faisceau de câblage et le con- plaque guide d’air et du protecteur de
necteur sont normaux, remplacer boîte de transfert,
l’ensemble de capteur de débit d’air) • dépose du tuyau d’échappement avant.
- Procéder à la dépose de la culasse
4 Capteur de tempéra- 13 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
droite (fig. Mot. 81) et gauche (fig. Mot.
ture d’air d’admission • Capteur de température d’air
d’admission 82) dans l’ordre suivant :
1 Couvercle de poulie d’alternateur
5 Capteur de position 14 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur 2 Alternateur
du papillon • Capteur de position du papillon 3 Câble de bougie (N°1, N°3 et N°5)
• Contacteur de position de ralenti
4 Protecteur thermique

MÉCANIQUE
6 Capteur de tempéra- 21 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur 5 Etai d’alternateur
ture du liquide de • Capteur de température du liquide 6 Collecteur d’échappement (côté droit)
refroidissement de refroidissement 7 Guide de jauge de niveau d’huile
7 Capteur d’angle du 22 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur 8 Joint
vilebrequin (si le faisceau de câblage et le con- 9 Boulon
necteur sont normaux, remplacer le 10 Cache-culbuteurs
distributeur) 11 Ensemble de culasse (desserrer les
8 Capteur de position 23 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur boulons en 3 passes)
d’arbres à cames (si le faisceau de câblage et le con- 12 Joint de culasse
necteur sont normaux, remplacer le 13 Protecteur thermique
distributeur) 14 Etai de chambre d’admission d’air
9 Capteur de vitesse du 24 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur (avant)
véhicule (contacteur • Capteur de vitesse du véhicule 15 Support
à lames) (contacteur à lames) 16 Collecteur d’échappement (côté gau-
che
10 Capteur de pression 25 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
17 Joint

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
barométrique (si le faisceau de câblage et le con-
necteur sont normaux, remplacer le 18 Cache-culbuteurs
capteur de pression barométrique) 19 Etai de chambre d’admission d’air
(arrière)
11 Capteur de cognement 31 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur 20 Ensemble de culasse (desserrer les
(6G74-DOHC à 24 (si le faisceau de câblage et le con-
boulons en 3 passes)
soupapes) necteur sont normaux, remplacer le
capteur de cognement) 21 Joint de culasse
- Pose du joint de culasse
12 Injecteur 41 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur
• Résistance de la bobine de l’injecteur • essuyer l’huile sur la surface de fixa-
tion du joint de culasse,
13 Bobine d’allumage 44 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur • poser le joint de culasse sur le bloc-
Bloc du transistor de • Bobine d’allumage cylindres en plaçant le repère d’iden-
puissance • Bloc de transistor de puissance
tification sur le dessus et vers l’avant
(pour N°1-4 cylindre)
(fig. Mot. 83).
14 Bobine d’allumage 52 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur - Pose de l’ensemble culasse :
Bloc du transistor de • Bobine d’allumage • à l’aide de l’outil spécial, serrer les bou-
puissance • Bloc de transistor de puissance lons dans l’ordre indiqué en procédant
(pour N°2-5 cylindre)
en deux ou trois fois (fig. Mot. 84) jus-
15 Bobine d’allumage 44 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur qu’à atteindre 11 daN.m.
Bloc du transistor de • Bobine d’allumage Attention : Placer la rondelle de boulon
puissance • Bloc de transistor de puissance
de culasse dans la direction indiquée
(pour N°3-6 cylindre)
sur la figure.
16 Système de verrou 54 Retenue - - Effectuer la suite de la repose dans
CARROSSERIE

17 Capteur d’oxygène 59 Retenue • Faisceau de câblage et connecteur l’ordre inverse de la dépose.


(arrière) • Capteur d’oxygène - Appliquer du produit d’étanchéité sur le
cache-culbuteurs (fig. Mot. 85).
18 Etat normal - - -
Remarque : Remplacer le bloc de commande du moteur si un code de panne est affiché bien MOTEURS 6G72 24 SOUPAPES
que la vérification indique qu’il n’y a pas de problème au niveau des parties à contrôler. ET 6G74 SOHC
- Opérations précédant la dépose :
• vidange du liquide de refroidissement
de moteur,
• dépose de la courroie de distribution,
• dépose du collecteur d’admission,
• dépose du tuyau d’échappement avant.

page 37
MOTEURS ESSENCE

- Procéder à la dépose (fig. Mot. 86) dans


Côté droit 9 N.m 5 N.m l’ordre suivant :
1 Tuyau de sortie d’eau
20-25 N.m 2 Joint torique
GÉNÉRALITÉS

3 Flexible de chauffage
4 Conduit de circulation d’eau
5 Joint (à la repose, rabattre les lan-
guettes)
6 Ensemble tuyau et flexible d’eau
10 N.m 7 Joint torique
9
1 8 Guide de jauge de niveau d’huile
(uniquement pour déposer la culasse
12-15 N.m 13 N.m de la rangée de cylindres gauche)
9 Capteur d’angle de vilebrequin (uni-
quement pour déposer la culasse
de la rangée de cylindres gauche)
Moteur froid 10 Flexible de reniflard
105-115 N.m 3
12* 11 Câble de bougie
12 Cache-culbuteurs
11 13 Culasse (desserrer les boulons en 3
passes)
14 Joint de culasse
MÉCANIQUE

12-15 N.m 4 8* Repère


d’idenrification

5
6 fig. Mot. 83
5
19 N.m
* A remplacer 24 N.m 25 N.m fig. Mot. 81

Côté gauche 9 N.m


MD998051
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

18

Rondelle
de boulon
de
culasse

20
Moteur froid 6 2 3 7
Côté droit
5 1 4 8
105-115 N.m

Avant du véhicule
19
8 4 1 5 Côté
7 3 2 6 gauche
21*
fig. Mot. 84
18 N.m

10 et 18
CARROSSERIE

17*

16

13
10 mm
14 10 mm 10 mm

12-15 N.m

18 N.m
* A remplacer 15 19 N.m fig. Mot. 82 fig. Mot. 85

page 38
MOTEURS ESSENCE

11 11 17 Conduite d’eau
10 18 Joint
12 1 19 Ensemble de tuyau d’eau
12-15 N.m
3-4 N.m 20 Joint torique

GÉNÉRALITÉS
3-4 N.m 3 21 Conduite d’eau
22 Tuyau de remplissage d’huile
23 Guide de jauge de niveau d’huile
24 Ensemble de culasse (desserrer les
12-15 N.m
5* boulons en 3 passes)
12 25 Joint de culasse
2*
4 8 Moteur froid - Pose du joint de culasse :
Moteur 13 2* 6 103-113 N.m • essuyer l’huile sur la surface de fixa-
5*
froid tion du joint de culasse,
13 • poser le joint de culasse sur le bloc-
103-113
N.m cylindres en plaçant le repère d’identi-
fication sur le dessus et vers l’avant.
14*
- Pose de l’ensemble culasse :
• à l’aide de l’outil spécial, serrer les
boulons dans l’ordre indiqué en procé-
13
dant en deux ou trois fois (fig. Mot. 84)
9 jusqu’à atteindre 11 daN.m.
7*
14* 9 N.m Attention : Placer la rondelle de boulon
* de culasse dans la direction indiquée

MÉCANIQUE
sur la figure.
* A remplacer 8
fig. Mot. 86 - Effectuer la repose dans l’ordre inverse
de la dépose.
- Pose du joint de culasse : • dépose de la courroie de distribution, - Appliquer du produit d’étanchéité sur
• essuyer l’huile sur la surface de fixa- • dépose de la plaque du collecteur d’ad- les cache-culbuteurs (fig. Mot. 89).
tion du joint de culasse, mission,
• poser le joint de culasse sur le bloc- • dépose du collecteur d’échappement. Dépose - repose des arbres
- Procéder à la dépose (fig. Mot. 87 et 88)
cylindres en plaçant le repère d’identi-
dans l’ordre suivant :
à cames
fication sur le dessus et vers l’avant
(fig. Mot. 83). 1 Connexion pour la conduite inférieure MOTEUR 12 SOUPAPES
- Pose de la culasse : de radiateur
• à l’aide de l’outil spécial, serrer les bou- 2 Raccord d’entrée d’eau - Procéder dans l’ordre suivant (fig. Mot.
lons dans l’ordre indiqué en procédant 3 Thermostat 90) :
en deux ou trois fois jusqu’à atteindre 4 Connexion pour la conduite supé- Ordre de dépose
11 daN.m (fig. Mot. 84). rieure de radiateur
1 Tête de la tubulure de remplissage
5 Raccord de sortie d’eau

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
Attention : Placer la rondelle de boulon d’huile
6 Boîte de thermostat
de culasse dans la direction indiquée 2 Tubulure de remplissage d’huile
7 Joint de ligne d’eau
sur la figure. 3 Cache-culbuteurs (B)
9 Couvercle central
- Effectuer la suite de la repose dans 4 Joint
10 Bobine d’allumage
l’ordre inverse de la dépose. 5 Culbuteurs, axes et chapeaux de
11 Câble de bougie d’allumage
palier (mettre les outils spéciaux en
12 Cache-culbuteurs
MOTEUR 6G74 DOHC 13 Tuyau de sortie d’eau
place pour éviter de faire tomber les
poussoirs autorégleurs (fig. Mot. 91)
- Opérations précédant la dépose : 14 Joint torique
6 Poussoir autorégleur
• vidange du liquide de refroidissement 15 Conduite d’eau
7 Bague d’étanchéité d’arbre à cames
de moteur, 16 Support de câble de bougie
8 Joint circulaire
10 N.m 9 Arbre à cames (droit)
10 Cache-culbuteurs (A)
11 11 Joint
9 9
12 Culbuteurs, axes et chapeaux de
palier (mettre les outils spéciaux en
3-4 N.m place pour éviter de faire tomber les
3-4 N.m poussoirs autorégleurs (fig. Mot. 91)
12 13 Poussoir autorégleur
14 Pièce de fixation du distributeur
17-20 N.m 15 Joint torique
16 Bague d’étanchéité d’arbre à cames
4 17 Joint circulaire
CARROSSERIE

5
8 12 18 Arbre à cames (gauche)
Ordre de pose
*
18 Arbre à cames (gauche)
6
10 15 Joint torique
24 N.m 3 8 14 Pièce de fixation du distributeur
2 7 13 Poussoir autorégleur
* 8 • Poser le poussoir autorégleur dans
le culbuteur en veillant à ne pas ren-
9 N.m 10-12 N.m
17-20 N.m verser le carburant qu’il contient.
1 • Poser l’outil spécial pour maintenir
en place le poussoir autorégleur
* A remplacer fig. Mot. 87 (fig. Mot. 91).

page 39
MOTEURS ESSENCE

15 12-15 N.m Joint de cache-


culbuteur

13 N.m
GÉNÉRALITÉS

13
14*
14* 10 N.m
16
21
17-20 N.m 13 N.m 10 mm
17
Moteur froid
103-113 N.m
24 18* 17-20 N.m

19 18*
fig. Mot. 89
20* 12-15 N.m

24
MD998443
Moteur froid
103-113 N.m

25* 25*
MÉCANIQUE

22

fig. Mot. 91
*
• Poser les culbuteurs, les axes et les
23 chapeaux de palier de telle manière
que les flèches portées par les
chapeaux de palier soient dans la
* A remplacer * 12-15 N.m 44 N.m même direction que celles portées
fig. Mot. 88
par la culasse (fig. Mot. 93).
12 Culbuteurs, axes et chapeaux de Nota : Veiller à ce que l’enduit ne bave • Serrer les boulons des chapeaux de
pas sur les portées d’arbre à cames palier au couple prescrit.
palier
• Retirer les outils de maintien de
• Appliquer une faible quantité d’en- dans la culasse. Si cela se produit,
poussoir autorégleur montés sur les
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

duit d’étanchéité prescrit aux quatre essuyer immédiatement.


culbuteurs.
emplacements indiqués sur l’illus- Enduit d’étanchéité à employer :
tration (fig. Mot. 92). 3M NUT Locking N° de pièce 4171 ou
équivalent
MOTEURS 24 SOUPAPES SOHC
- Pour la dépose, procéder dans l’ordre
9 N.m suivant (fig. Mot. 94) (voir page 42) :
9 N.m 1 1 Cache-culbuteurs
9 N.m
2 Joint
3 Bague d’étanchéité
4 Bague d’étanchéité
2
5 Culbuteurs et axes de culbuteurs
6 Culbuteurs et axes de culbuteurs
3 10 7 Ressort d’axe des culbuteurs
8 Culbuteur (A)
4 9 Culbuteur (B)
10 Axe de culbuteurs
20 N.m *8 11
11 Poussoir autorégleur
12 Culbuteur (C)
5 13 Axe de culbuteurs
12 14 Poussoir autorégleur
15 Bride de butée
6 13
16 Joint torique
17 Arbre à cames
CARROSSERIE

17* - Pour la repose, procéder dans l’ordre


inverse de la dépose.
9 - Tenir compte des points suivants :
7* Pose des arbres à cames
• Avant la pose, huiler les tourillons et
les cames des arbres à cames.
13 N.m
• Veiller à ne pas intervertir les arbres à
18 cames des rangées de cylindres droite
et gauche.
15*
Nota : L’arbre à cames de la rangée de
14 cylindres droite comporte deux fentes
* A remplacer 16* fig. Mot. 90 (4 mm de large) à l’arrière (fig. Mot. 95).

page 40
MOTEURS ESSENCE

Appliquer l’enduit sur les surfaces Points d’application de l’enduit Pose des culbuteurs, des axes de
correspondant aux chapeaux de culbuteurs et des ressorts d’axe des
palier N°1 et N°4 culbuteurs
• Serrer légèrement les boulons de l’axe

GÉNÉRALITÉS
des culbuteurs d’admission sans aller
jusqu’au point où les culbuteurs repous-
sent les soupapes.
• Mettre le ressort d’axe de culbuteurs
en place par le haut et le faire ensuite
tourner pour l’amener à la perpendi-
culaire du guide de bougie (fig. Mot.
97).

Ressort d’axe
des culbuteurs

Points d’application
de l’enduit fig. Mot. 92

Flèches (chapeaux de palier)

MÉCANIQUE
fig. Mot. 97

Nota : Les ressorts d’axe de culbuteurs


doivent être mis en place avant la pose
des culbuteurs d’échappement et de
l’axe des culbuteurs d’échappement.
• Enlever les outils spéciaux de main-
tien des poussoirs autorégleurs.
Ensemble axes et
• Vérifier que le méplat de culbuteurs
culbuteurs (B)
est dans la position indiquée sur l’illus-
tration (fig. Mot. 98).
Flèches (culasse)

Côté courroie de distribution

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
Ensemble axes et
culbuteurs (A)
fig. Mot. 98

MOTEURS 24 SOUPAPES DOHC


- Pour la dépose, procéder dans l’ordre
suivant (fig. Mot. 99) :
1 Pièce de fixation du capteur d’angle
Flèches (chapeaux de palier) fig. Mot. 93 de vilebrequin (modèles 1992 et anté-
rieurs
2 Joint circulaire (modèles 1993 et pos-
Rangée de cylindres Rangée de cylindres
térieurs)
droite gauche
3 Bague d’étanchéité d’arbre à cames
60° environ 4 Chapeau de palier avant
5 Chapeau de palier arrière
71° environ 6 Chapeau de palier N°2
7 Chapeau de palier N°4
CARROSSERIE

8 Chapeau de palier N°3


9 Arbre à cames
10 Culbuteur
11 Poussoir autorégleur
- Pour la repose, procéder dans l’ordre
Fentes inverse de la dépose.
fig. Mot. 96
- Tenir compte des points suivants :
fig. Mot. 95
• Poser l’outil spécial pour maintenir en Pose de l’arbre à cames et des cha-
Pose des poussoirs autorégleurs place le poussoir autirégleur (fig. Mot. peaux de palier
• Poser le poussoir autorégleur dans le 91). • Tourner le vilebrequin pour amener le
culbuteur en veillant à ne pas renver- piston du cylindre N°1 au point mort
ser le gazole qu’il contient. haut

page 41
MOTEURS ESSENCE

• Vérifier que les culbuteurs sont en


place sur les poussoirs autorégleurs
3,5 N.m et les soupapes.
• Poser les arbres à cames avec les
GÉNÉRALITÉS

31 N.m chevilles dans la position indiquée ci-


contre (fig. Mot. 100).
2
Rangée de cylindres droite
10 45° environ 65° environ
3
9
5 8 6
9
8
9
8
7
7
13 N.m Cheville
7 13
11
12
15
12 Rangée de cylindres gauche
12 16*
14
100° environ
17
MÉCANIQUE

Cheville

4* fig. Mot. 100

Nota : Pour l’assemblage sur une culasse


déposée, faire reposer la culasse sur
des cales d’au moins 10 mm (0,39 in.)
* A remplacer fig. Mot. 94 de haut car les soupapes doivent
pouvoir dépasser du plan inférieur de la
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

2* culasse (fig. Mot. 101).


5 1
7
8
6 24 N.m
4
20 N.m
11 N.m

8 10 mm fig. Mot. 101


6
4
• Les arbres à cames des rangées de
cylindres droite et gauche sont diffé-
9 rents (l’arbre à cames de la rangée de
cylindres gauche est plus long). Res-
pecter le marquage :
3* 2*
Marquage distinctif (fig. Mot. 102)
3*
9

10 10
Partie hexagonale
CARROSSERIE

(marquage distinctif)

fig. Mot. 102

• Poser les chapeaux de paliers en


respectant le marquage. De plus, les
chapeaux N°2, 3 et 4 portent une
marque indiquant l’avant qui doit être
tournée vers l’avant de la culasse (fig.
Mot. 103).
* A remplacer fig. Mot. 99

page 42
MOTEURS ESSENCE

Marquage distinctif : poussoir autorégleur fonctionne norma- Moteur DOHC


- I ...... ................................. Admission lement. Si le piston n’offre pas ou peu
Galet
- E ...... ............................ Echappement de résistance, purger le poussoir auto-
régleurs et refaire l’essai. Si le piston

GÉNÉRALITÉS
Marquage Marquage est toujours mou, remplacer le poussoir Surface de
distinctif distinctif autorégleur. contact
(numéro (numéro
gravé) gravé)
MD998442

Marquage
en relief Moteur SOHC
indiquant
l’avant fig. Mot. 103
Coupelle A
• Serrer progressivement les chapeaux
de palier en deux ou trois passes. Serrer MD998441 Gazole
au couple prescrit à la dernière passe.
Coupelle B
INSPECTION Galet Surface de contact

ARBRE À CAMES fig. Mot. 104 fig. Mot. 106

- S’assurer que les tourillons et les lobes

MÉCANIQUE
de came de l’arbre à cames ne sont pas Attention : En fin d’essai, maintenir le Révision de la culasse
excessivement usés ou endommagés. poussoir autorégleur bien droit afin de
Le cas échéant, remplacer l’arbre à ne pas renverser le gazole qu’il contient. DÉSASSEMBLAGE
cames. - Après l’avoir ainsi purgé, placer le - Cette méthode s’applique culasse et arbre
- Mesurer la hauteur des cames et rem- poussoir autorégleur sur le détecteur de à cames déposés.
placer si la limite d’utilisation est atteinte. fuites (outil spécial MD998440) (fig. - Comprimer le ressort à l’aide de l’outil
Mot. 105). spécial (fig. Mot. 107).
Valeur Valeur
standard limite Une division = 1 mm
(mm) (mm)
Admission
Moteur 12 soupapes 41,25 40,75
Moteurs 24 soupapes 37,58 37,08 MD998440
(6G72)
Moteurs 24 soupapes 37,71 37,21

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
(6G74 SOHC)
Moteur 24 soupapes 35,20 34,70
(6G74 DOHC) MD998772
Echappement Poussoir fig. Mot. 107
Moteur 12 soupapes 41,25 40,75 autorégleur
Moteurs 24 soupapes 36,95 36,45 - Enlever les segments d’arrêt de coupelle
fig. Mot. 105
(6G72) d’appui.
Moteurs 24 soupapes 37,14 36,64 - Déposer la coupelle, le ressort et la cu-
(6G74 SOHC) - Lorsque le plongeur s’est enfoncé de
vette.
Moteur 24 soupapes 34,91 34,41 0,2-0,5 mm, mesurer le temps néces-
(6G74 DOHC)
- Déposer les soupapes.
saire pour qu’il s’enfonce de 1 mm.
- Extraire le joint d’huile au moyen d’une
Remplacer le poussoir autorégleur si ce
Essai des poussoirs autorégleurs pince et s’en débarasser. Le joint d’arrêt
temps n’est pas conforme à la valeur d’huile ne doit pas être réutilisé (fig.
Attention : • Les poussoirs autorégleurs prescrite. Mot. 108).
sont des pièces usinées avec précision Valeur standard : 4-20 secondes/1 mm
qui doivent être tenues à l’abri des pous- (Température du gazole comprise entre
sières et de corps étrangers. 15-20°)
• Ne pas tenter de démonter les pous-
soirs autorégleurs. CULBUTEUR
• Pour le nettoyage des poussoirs autoré- - Contrôler visuellement le galet. S’il est
gleurs, n’employer que du gazole propre. bosselé, endommagé ou présente des
- Plonger le poussoir autorégleur dans un traces de grippage, remplacer le culbu-
CARROSSERIE

bain de gazole propre. teur (fig. Mot. 106).


- Purger soigneusement l’air en dépla- - Vérifier que le galet tourne sans point
çant verticalement le piston quatre ou dur. S’il coince ou si le jeu est trop
cinq fois tout en appuyant sur la bille important, remplacer le culbuteur. fig. Mot. 108
d’acier au moyen de l’aiguille de purge - Vérifier que la surface de contact avec
(outil spécial MD998442). Il existe un la soupape n’est pas endommagée ou INSPECTION
appui de poussoir autorégleur (outil spé- grippée. Le cas échéant, remplacer le
cial MD998441) destiné à la purge des culbuteur. CULASSE
poussoirs autorégleurs de culbuteurs - Avant de nettoyer la culasse, vérifier
(fig. Mot. 104). qu’elle ne présente pas de trace de fuite
- Retirer l’aiguille de purge (outil spécial d’eau ou de gaz d’échappement et
MD998442) et appuyer fortement sur le qu’elle n’est pas fissurée ou autrement
piston. Si le piston est dur à enfoncer, le endommagée.

page 43
MOTEURS ESSENCE

- Eliminer complètement l’huile, le tartre, - Si le défaut de planéité dépasse la contact doit être régulier et doit se faire
les traces d’enduit d’étanchéité et de limite d’utilisation, rectifier la culasse. bien au centre de la portée.
calamine. Après nettoyage, vérifier que Limite de rectification : 0,2 mm
les lumières de graissage ne sont pas Attention : A la rectification, on peut
GÉNÉRALITÉS

bouchées en soufflant de l’air comprimé. enlever une épaisseur totale de métal


- Contrôler à la règle la planéité du plan (côté culasse + côté bloc-cylindres) de
de joint de culasse dans les directions 0,2 mm au maximum.
A à G en procédant comme sur l’illus-
tration ci-contre (fig. Mot. 109). - Hauteur hors tout :
Valeur standard : • moteurs 12 soupapes SOHC : 84 mm
• moteurs 12 soupapes : 0,05 mm • moteurs 24 soupapes SOHC : 120 mm
• moteurs 24 soupapes : 0,03 mm • moteur 24 soupapes DOHC : 131,9 à
Valeur limite : 0,2 mm 132,1 mm

A G SOUPAPES Usure crantée


B - Remplacer les soupapes dont la tige
F fig. Mot. 110
C D E est usée (usure crantée) ou endomma-
gée. Les soupapes dont l’extrémité de
la tige (partie en contact avec le cul- - Remplacer les soupapes pour lesquel-
buteur) présente un creux d’usure les la valeur mesurée de hauteur au-
doivent également être remplacées (fig. dessus du collet (épaisseur du bord) est
Mot. 110). inférieure à la valeur limite (fig. Mot.
- Contrôler le bon contact des soupapes 111) :
sur leurs sièges. Le cas échéant, rec- • Valeur standard (mm) :
MÉCANIQUE

fig. Mot. 109 tifier la soupape avec une rodeuse. Le moteurs 12 soupapes
• admission ................................... 1,2
CULASSE ET SOUPAPES • échappement ............................. 2,0
moteurs 24 soupapes SOHC
• admission ................................... 1,0
1 • échappement ............................. 1,2
moteur 24 soupapes DOHC
2 • admission ................................... 1,0
• échappement ............................. 1,5
• Valeur limite (mm) :
9* moteurs 12 soupapes
• admission ................................... 0,7
• échappement ............................. 1,7
5 3 moteurs 24 soupapes SOHC
6 • admission ................................... 1,0
• échappement ............................. 1,2
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

11* 10 moteur 24 soupapes DOHC


• admission ................................... 0,5
7 • échappement ............................. 1,0
13*
12

14*

15* Contact sur


le siège de Hauteur au-
soupape dessus du
collet

16*
fig. Mot. 111

17*
- Mesurer la longueur totale des soupa-
pes. Si la mesure est inférieure à la valeur
8 limite, remplacer la soupape :
• Valeur standard (mm) :
moteurs 12 soupapes
4 • admission ............................. 102,97
CARROSSERIE

• échappement ....................... 102,67


moteurs 24 soupapes SOHC
• admission ............................. 112,30
1 : Segment d’arrêt de la coupelle d’appui - 2 : Coupelle d’appui de ressort de • échappement ....................... 114,11
soupape - 3 : Ressort de soupape - 4 : Soupape d’admission - 5 : Segment d’arrêt moteur 24 soupapes DOHC
de la coupelle d’appui - 6 : Coupelle d’appui de ressort de soupape - 7 : Ressort de • admission ............................. 106,28
soupape - 8 : Soupape d’échappement - 9 : Joint d’arrêt d’huile de tige de soupape • échappement ....................... 105,40
- 10 : Cuvette de ressort de soupape - 11 : Joint d’arrêt d’huile de tige de soupape • Valeur limite (mm) :
- 12 : Cuvette de ressort de soupape - 13 : Guide de soupape d’admission - 14 : moteurs 12 soupapes
Segment d’arrêt (uniquement sur SOHC) - 15 : Guide de soupape d’échappement • admission ............................. 102,47
- 16 : Siège de soupape d’admission - 17 : Siège de soupape d’échappement • échappement ....................... 102,17
* A remplacer

page 44
MOTEURS ESSENCE

moteurs 24 soupapes SOHC SIÈGES DE SOUPAPE REMPLACEMENT DES SIÈGES DE


• admission ............................. 111,80 SOUPAPE RAPPORTÉS
- Remonter la soupape et mesurer le
• échappement ....................... 113,61
dépassement de la tige de soupape - Pour pouvoir enlever l’ancien siège rap-
moteur 24 soupapes DOHC
(distance entre l’extrémité de la tige et porté, commencer par l’amincir par l’in-

GÉNÉRALITÉS
• admission ............................. 105,78
la portée du ressort). Si la valeur térieur et extraire le siège (fig. Mot. 116).
• échappement ....................... 104,90
mesurée excède la limite, remplacer le
0,5 - 0,1 mm
RESSORT DE SOUPAPE siège de soupape (fig. Mot. 114) :
• Valeur standard (mm) :
- Mesurer la hauteur des ressorts à l’état • moteurs 12 soupapes ............ 41,65
libre et remplacer si la valeur mesurée • moteurs 24 soupapes SOHC .. 49,30
est inférieure à la valeur limite (fig. Mot. • moteur 24 soupapes DOHC Partie à
112) : • admission............................. 47,10 éliminer
• Valeur standard (mm) : • échappement ....................... 46,60
• moteurs 12 soupapes .............. 49,8 • Valeur limite (mm) : 0,5 - 0,1 mm
• moteurs 24 soupapes SOHC ... 51,0 • moteurs 12 soupapes ............ 42,15
• moteur 24 soupapes DOHC..... 46,4 • moteurs 24 soupapes SOHC .. 49,80
• Valeur limite (mm) : • moteur 24 soupapes DOHC fig. Mot. 116
• moteurs 12 soupapes .............. 48,8 • admission............................. 47,60
• moteurs 24 soupapes SOHC ... 50,0 • échappement ....................... 47,10 - Aléser le logement de siège dans la
• moteur 24 soupapes DOHC..... 45,4 culasse au diamètre du siège de côte
Extrémité de majorée à employer (fig. Mot. 117).
la tige de

soupape

MÉCANIQUE
Dépassement
de la tige de
soupape

Hauteur à l’état Hauteur du


Portée d’appui siège rapporté
libre du ressort

fig. Mot. 112 fig. Mot. 114 Diamètre côte


majorée
- Mesurer le défaut d’aplomb des ressorts RECTIFICATION DES SIÈGES DE
SOUPAPE fig. Mot. 117
et remplacer si la valeur limite est dépas-
sée : - Avant de rectifier les sièges de sou-
• Valeur standard.............................. 2° Diamètre de réalésage des logements
pape, contrôler le jeu entre guides et de siège des soupapes d’admission
• Valeur limite ................................... 4°

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
soupape et remplacer les guides de
soupape, si nécessaire. - Moteurs 12 soupapes :
GUIDES DE SOUPAPES - Pour la rectification des sièges de sou- • côte majorée 0,30... 44,30-44,33 mm
pape, employer les outils spéciaux • côte majorée 0,60... 44,60-44,63 mm
- Calculer le jeu entre les guides et tiges - Moteurs 24 soupapes SOHC :
de soupape. Si ce jeu dépasse la valeur prévus à cet effet ou utiliser une recti-
fieuse de soupape de façon à obtenir • côte majorée 0,30... 34,30-34,33 mm
limite, remplacer la soupape ou le gui- • côte majorée 0,60... 34,60-34,63 mm
de, ou encore les deux (fig. Mot. 113) : les largeurs et angles de siège prescrits
(fig. Mot. 115). - Moteurs 24 soupapes DOHC :
• Valeur standard (mm) : • côte majorée 0,30... 36,30-36,33 mm
moteurs 12 soupapes Moteurs 12 soupapes • côte majorée 0,60... 36,60-36,63 mm
• admission......................... 0,02-0,06 0,9-1,3 mm
• échappement ................... 0,05-0,09 Diamètre de réalésage des logements
moteurs 24 soupapes SOHC de siège des soupapes d’échappement
• admission......................... 0,02-0,05 65° - Moteurs 12 soupapes :
• échappement ................... 0,04-0,07 45°
• côte majorée 0,30... 38,30-38,33 mm
moteur 24 soupapes DOHC • côte majorée 0,60... 38,60-38,63 mm
• admission......................... 0,02-0,05 - Moteurs 24 soupapes SOHC :
• échappement ................... 0,05-0,09 • côte majorée 0,30... 31,80-31,83 mm
• Valeur limite (mm) : 30° • côte majorée 0,60... 32,10-32,13 mm
• admission ................................. 0,10 - Moteurs 24 soupapes DOHC :
• échappement ........................... 0,15 Moteurs 24 soupapes • côte majorée 0,30... 33,30-33,33 mm
0,9-1,3 mm • côte majorée 0,60... 33,60-33,63 mm
0,9-1,3 mm
- Pour ne pas endommager l’alésage
65°
65° dans la culasse en introduisant le siège,
CARROSSERIE

préchauffer la culasse à 250° ou bien


25°
refroidir le siège dans l’azote liquide
avant de procéder à la mise en place.
44° - Rectifier le nouveau siège à la fraise
15° 44° pour obtenir la largeur et l’angle de siège
fig. Mot. 115 prescrits.

Diamètre de la tige - Pour la rectification des sièges de sou-


Alésage de soupape pape, roder la soupape sur son siège à
du guide la pâte à roder. Contrôler ensuite le
fig. Mot. 113 dépassement de la tige de soupape.

page 45
MOTEURS ESSENCE

REMPLACEMENT DES GUIDES DE - Après le remplacement d’un guide de


SOUPAPES soupape, vérifier le bon contact de la MD998763 ou
soupape sur son siège et rectifier le MD998729
- Enlever le segment d’arrêt du guide de Cuvette de
siège si nécessaire. Joint d’arrêt
soupape d’échappement (sauf sur ressort de
GÉNÉRALITÉS

soupape d’huile
DOHC). Moteurs 24 soupapes
- A l’aide de l’outil spécial, refouler à la - Introduire le guide de soupape à la
presse l’ancien guide de soupape en le presse jusqu’à ce que le dépassement
poussant vers le plan de joint de mesuré au-dessus du plan supérieur de
culasse (fig. Mot. 118). culasse soit de 14,0 mm (sur SOHC) et
fig. Mot. 120
de 17,5 mm (sur DOHC) (fig. Mot. 119).
Extraction Pose
Couleur distinctive : Couleur distinctive :
Presse Presse Argent Noir

MD998115 MD998115

Guide de
soupape Guide de
soupape
Admission Echappement
fig. Mot. 121
fig. Mot. 118
fig. Mot. 119 - Mettre le ressort de soupape en place
- Réaléser le logement du guide dans la
MÉCANIQUE

avec la marque de couleur tournée du


culasse au diamètre extérieur du nou-
côté du culbuteur (fig. Mot. 122).
veau guide de soupape de côte majo- Nota : • Le guide de soupape doit être intro-
rée. duit sur le plan supérieur de la culasse. Coupelle
Diamètre de réalésage des logements • Les guides de soupape d’admission et d’arrêt du
de guide de soupape d’échappement n’ont pas la même ressort
longueur 45,5 mm (côté admission) et
- Moteurs 12 soupapes :
50,5 mm (côté échappement). Veiller à
• côte majorée 0,05... 13,05-13,07 mm
ne pas les intervertir. Joint d’arrêt
• côte majorée 0,25... 13,25-13,27 mm
• Une fois le guide de soupape en place, d’huile
• côte majorée 0,50 13,50-13,52 mm -
vérifier que la soupape coulisse facile-
Moteurs 24 soupapes SOHC :
ment à l’intérieur en utilisant une sou- Cuvette de
• côte majorée 0,05... 11,05-11,07 mm
pape neuve. ressort
• côte majorée 0,25... 11,25-11,27 mm
• côte majorée 0,50... 11,50-11,52 mm fig. Mot. 122
- Moteurs 24 soupapes DOHC :
ASSEMBLAGE
• côte majorée 0,05... 12,05-12,07 mm - Mettre en place la cuvette de ressort. - Mettre en place la coupelle d’arrêt du
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

• côte majorée 0,25... 12,25-12,27 mm - A l’aide de l’outil spécial, introduire un ressort.


• côte majorée 0,50... 12,50-12,52 mm joint d’arrêt d’huile neuf dans le guide - A l’aide de l’outil spécial, comprimer le
Nota : Ne jamais remonter des guides de de soupape (fig. Mot. 120). ressort de soupape et mettre en place
soupape de même taille que les anciens. - Moteurs 24 soupapes (fig. Mot. 121) : le segment d’arrêt de la coupelle d’appui
• veiller à ne pas intervertir les joints (fig. Mot. 107).
Moteur 12 soupapes d’arrêt d’huile des tiges de soupape
- A l’aide de l’outil spécial, monter à force d’admission et d’échappement,
le guide de soupape en le rentrant par • couleur distinctive des joints d’arrêt
le haut de la culasse. d’huile de la tige de soupape :
- Une fois le guide neuf en place, vérifier • admission : Argent
que la soupape neuve coulisse bien à • échappement : Noir
l’intérieur.
CARROSSERIE

page 46