Vous êtes sur la page 1sur 9

République Algerienne démocratique et populaire

Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche


scientifique

Université des Sciences et de la


Technologie Houari Boumediene
Faculté de génie mécanique

Compte rendu du TP T.C.M

condition thermique le long d’une barre simple

Réalisé par :

HADDAR ABDERAOUF 161631083484 SGr 15

HAMROUCHE NASSIM 201500010233 SGr 15


BUT DU TP :
Cette partie de l'expérience permet la vérification de la loi de
Fourier ainsi que la détermination de la conductivité thermique
d'un matériau conducteur de chaleur. Ici, il s'agit du laiton.

INTRODUCTION :
la chaleur est une forme d’énergie qui s’écoule sous l’effet d’une
différence de températures. La chaleur pénètre comme la gravité
toutes les substances de l’univers et concourt à tous ses
phénomènes .l’unité de la chaleur dans le système international
est le joule (J). le transfert de valeur représente l’un des modes les
plus communs d’échange d’énergie. C’est un phénomène que l’on
trouve dans de nombreux secteurs de l’industries et dans notre
vie quotidienne.

MODE OPERATOIRE :
Mise en place de l’équipement :
Manipulation du TP :

La barre est chauffée en permanence à une extrémité, le


matériau constituant la barre métallique, est bon conducteur de
chaleur de sorte que la chaleur se propage par conduction le long
de la barre et transversalement à celle-ci pour se déverser dans le
milieu entourant la barre.

Procédé de relevé des températures :

Sélectionner une basse puissance (20 watts) attendre


suffisamment de temps pour atteindre le régime stationnaire puis
procéder à la lecture des neuf températures sur le lecteur digital
de température et de la puissance sur le wattmètre.

Répéter l’opération pour les différentes puissances .les


températures dans tous les cas ne doit pas dépasser les 100 degré
C (risque de détérioration du matériel)
Travail demandé :
TABLEAU ET GRAPHE :
N Puissa T T2 T3 T4 T5 T6 T T8 T9 Tmoy K
D’ess nce 1 (°C) (°C) (°C) (°C) (°C) (°C) (°C) (°C)
ai Q(W)
7
1 5 / 34 ,5 33,6 28,9 28 27,1 / 22,9 22,2 28,17

2 15 / 54,6 53 43,2 39,6 38,5 / 26,8 24 39,95


2

11

LE GRAPHE DE VARIATION DES TEMPERATURES LE LONG


DE LA BARRE POUR LES DIFFERENTES PUISSANCES
La loi de Fourier :

Pour q=5W :

Tm=28.17°C T5<Tm<T4
a=dT/dx

------

T5-T4

a= x5-x4

28-28.9
a= (1) *10 ² = -90
Avec

A= 0,00049

donc

-5
K1= = 59.52 W/mK

0.00049*(-90)

Pour q=15W :
Tm=39.95°C T5<Tm<T4

T5-T4 39.9-43.2
a= = = -330
x5-x4 (1)*10 ²

-15
K2= = 92.76 W/mK
0.00049*(-330)

La comparaison :

il y a une corrélation direct entre les valeurs de la conductivité et


les variations de température, plus la température augmente plus
la conductivité augmente .

Les valeurs pratiques de K (conductivité du laiton) sont


relativement proches de la valeur théorique qui est 110 W /K.m

K1<K2<KTh ; Les incertitudes sont causées par le mauvais état


du matériel et plus ou moins nos lectures des valeurs.

Les facteurs influent sur le profil de température  :

Effets géométrique
Contraintes et de
Changement de phases

Conclusion :
*On a appliqué la loi de Fourier pour la conduction axiale.
*On a déterminé le profil de Température sur la longueur d’une
barre simple.
*On a obtenu une droite décroissante que ne passe pas de
l’origine de la forme ax+b.
*Le K pratique qu’on a déterminé grâce a la courbe est
suffisamment proche de la valeur K théorique.