Vous êtes sur la page 1sur 9

I- Introduction 

:
Aujourd’hui, l’énergie électrique est un élément indispensable dans la vie
quotidienne de l’être humain. Elle est utilisée pour l’éclairage, le chauffage mais aussi pour
alimenter de nombreux appareils que l’humain utilise tous les jours. L'électricité est produite
par les énergies renouvelables, par le nucléaire ou part des centrales thermiques. Ensuite, la
transporté et enfin la distribuée aux différents consommateurs.

II- Réseau électrique :

II-1- Définitions d’un réseau électrique :

Un réseau électrique est


l'ensemble des composantes
nécessaires pour conduire l'énergie
électrique de la source
(générateur) à la charge (fourniture
ou consommateur). Cet ensemble
comprend des transformateurs, des
lignes de transmission, des
pylônes, des générateurs, des
appareils de mesure et de contrôle
et les protections contre les
foudres et les court-
circuits…………etc.
Figure 1 : réseau électrique

II-2- Structure générale d’un


réseau électrique:

Un réseau électrique est composé de trois grandes parties :

II-2-1- Centre de production:

Les centres de production sont les centrales qui génèrent l’énergie électrique à partir
de différentes énergies primaires, en les transformant en électricité. Les unités de production
sont diversifiées et classées en fonction de la nature des énergies converties et de leur capacité
de production. L’énergie électrique est produite grâce à des turbo-alternateurs qui

1
transforment l’énergie mécanique des turbines en énergie électrique à partir d’une source
primaire (gaz, pétrole, hydraulique………).

II-2-1-1- Les centrales de production d’énergie électriques :

Elles sont classifiées en fonction de l’énergie primaire à convertir, on trouve les :

 Centrales thermiques.
 Centrales hydroélectriques.
 Centrales hydroélectriques.
 Les centrales nucléaires.
 Les centrales solaires (photovoltaïques).
 Centrales éoliennes.

II-2-2- Réseau de transport :

Réseau de haute tension de niveau B (HTB) ou(220kV, 400kV). Il est défini comme
un ensemble d’ouvrages constitués des lignes aériennes, des câbles souterrains, des liaisons
d’interconnexions internationales, des postes de transformation ainsi que de leurs équipements
de Téléconduite et de télécommunication. Sur ce réseau sont connectées les centrales de
production classique comme les centrales nucléaires, thermiques, hydrauliques de l’ordre du
millier de mégawatts. Ces réseaux ont une architecture maillée, ainsi les productions ne sont
pas isolées mais toutes reliées entre elles, cette structure permet une sûreté de fonctionnement
accrue par rapport à une structure de réseau dite radiale puisqu’elle assure la continuité du
service ou d’alimentation en cas d’aléas comme la perte d’une ligne, d’une production, etc. En
effet, lors de l’ouverture d’une ligne, le fait d’avoir cette structure maillée permet au flux de
puissance de trouver un nouveau chemin pour contourner cette ligne en défaut et donc de
garantir la continuité de l’alimentation en aval du problème. C’est à ce niveau de tension que
sont assurées les interconnections entre régions au niveau nationale et les échanges
(importation/exportation) d’énergie électrique au niveau internationale.

II-2-3- Réseau de distribution :

(30kV, 400V). Ce réseau a pour fonction d’alimenter l’ensemble de la clientèle


principalement connectée à ce réseau son exploitation est gérée par un Gestionnaire de Réseau
de Distribution (GRD). Les réseaux de distribution ont principalement une structure radiale. A
la différence d’une structure maillée une structure radiale est une structure arborescente; cette
structure arborescente simplifie considérablement le système de protections puisque le transit

2
de puissance se fait de manière unilatérale du poste source
(HTB/HTA) vers les postes HTA/BT et les consommateurs
finaux.

III- Structures du réseau électrique :


Il existe 3 structures différentes :

III-1- Réseaux à structure maillée :

Les réseaux maillés sont des réseaux on toutes les lignes sont bouclés formant ainsi
une structure analogue au maille d’un filet. Ce type de réseau
présent l’avantage d’offrir une meilleure sécurité
d’exploitation, d'alimentation et une continuité de service
pour les consommateurs. Son inconvénient réside au niveau de
l’étude de ce type de réseau qui est très complexe, aussi sa
Figure3 : structure maillé
réalisation est très couteuse.

III-2- Réseaux à structures radiales :

C’est une structure ultra simple, à l’origine se trouve un poste (HT/MT) relié à des
réseaux de répartition constitués de postes (MT/BT) qui assure la distribution de l’énergie
électrique.

Parmi les avantages de ce type de réseau


c’est qu’il est extra simple à étudier et à
construire, en cas de défaut il suffit d’ouvrir
l’appareille de protection placé en tête de ligne,
ainsi dans toutes les branches. L’énergie circule
dans un sens bien défini, ce qui permet de
protéger et de commander celle-ci d’une façon
simple, donc par un matériel peut onéreux.

Figure4 : structure radiales

III-3- Réseaux à structure arborescente :

3
Les réseaux de distribution sont généralement basés sur une structure arborescente de
réseau à partir d'un poste source (en rouge), l'énergie parcourt l'artère ainsi que ses dérivations
avant d'arriver aux postes de transformation MT/BT.

IV- Lignes électriques : Figure 4 : structure arborescente

Elles peuvent être aériennes, souterraines et même


parfois sous-marines. Elles servent à transporter l’électricité produite sur de longues distances
et interconnecter les réseaux électriques.

IV-1- Lignes aériennes :

Les lignes aériennes sont composées des câbles conducteurs nus, généralement en
alliage d'aluminium, suspendus à des supports, pylônes ou poteaux par l’intermédiaire de
chaînes d’isolateurs

Une ligne aérienne est composée de :

 Pylônes : Les pylônes permettent un transport aérien d’électricité.

Figure 5  :
pylônes

 Conducteurs : Les énergies transportées sont


principalement sous forme triphasées, on trouve au moins 3 conducteurs par ligne.
 Isolateurs : L’isolation entre les conducteurs et les pylônes est assurée par des isolateurs, qui
sont composés principalement de verre, de céramique ou en matériaux synthétiques.

Figure 3 : les


isolateurs

4
 Les Balises : Les balises permettent la localisation des lignes pour la circulation aérienne.

Figure 7 :
les balises

IV-2- Câbles souterrains :

Les câbles souterrains ne produisent pas de champ électrique. En effet, celui-ci est
confiné à l’intérieur de la gaine métallique qui entoure les conducteurs, les champs
magnétiques ne sont pas atténués par l’enfouissement sous terre des conducteurs, les câbles
souterrains génèrent des champs magnétiques qui peuvent même être supérieurs à ceux
générés par les lignes aériennes mais ils décroissent plus vite avec la distance.

IV-3- Types des lignes :

Nous distinguons quatre types de lignes :

IV-3-1- Ligne de transport THT :

C’est généralement le réseau qui permet le transport de l’énergie de puis les centres de
production vers les centres de consommation. C’est sur le réseau THT que sont en principe
branchées les centrales de grandes puissances (>300 MW).

IV-3-2- Ligne de transport HT :

La finalité de ce réseau est avant tout d’acheminer l’électricité du réseau de transport


vers les grands centres de consommation qui sont :

IV-3-3- distribution MT :

5
Les lignes de distribution à moyenne tension (MT) partent des postes de répartition et
aliment des postes de transformateur répartis en différents endroits de la zone à desservir, ces
postes de transformateur abaissent la tension à une valeur convenable pour alimenter le réseau
de distribution publique au quelles les abonnés sont raccordés par des branchements.

IV-3-4-Lignes de distribution BT :

C’est le réseau qui nous est en principe familier puisqu’il s’agit de la tension 220/380
V en Algérie. Nous le rencontrons dans nos maisons via la chaine : compteur, disjoncteur,
fusibles (micro disjoncteur).

V- Postes électriques :

V-1- Définition :

Un poste électrique est un élément du réseau électrique. Il permet d'élever la tension


électrique pour sa transmission, puis de la redescendre en vue de sa consommation par les
utilisateurs.

On y trouve un certain nombre d’appareils électriques (transformateurs, disjoncteurs,


sectionneurs…) qui participent au bon fonctionnement du réseau. Ont pour but :

• Interconnexion des lignes électriques de même niveau de tension.

• Passer d’un niveau de tension a un autre.

• Alimenter l’utilisateur final.

• Assurer la protection du réseau à travers ses relais de protections.

• Assurer la surveillance du réseau grâce aux mesures de tensions, courant et


fréquence.

• Avoir plusieurs et différentes schéma d’exploitation du réseau

V-2- Eléments d’un poste électrique :

 Transformateur électrique :

6
C’est une machine électrique permettant de modifier les valeurs de tension et
d’intensité du courant délivré par une source d’énergie électrique alternative, en un système
de tension et de courant de valeurs différentes, mais de même fréquence et de même forme.

 Disjoncteur :

Est un appareil qui peut interrompre des courants importants, qu’il s’agit du courant
normal ou des courants de défauts.

 Jeu de barre :

Est un ouvrage électrique triphasé dominant sur la longueur du poste. Il permet de relier
entre eux les départs de même tension qui y aboutit.

 Sectionneur :

Les sectionneurs sont des appareils destiné à ouvrir ou fermer un circuit électrique à vide,
ne possèdent aucun pouvoir de coupure, ils ne permettent d’ouvrir un circuit qu’en l’absence
de tout courant.

 Sectionneur mise à la terre :

Les sectionneurs de mise à la terre sont des interrupteurs de sécurité qui isolent un circuit
et qui grâce à leur mise à la terre empêchent l’apparition de toute tension sur une ligne
pendant les réparations.

 Parafoudre :

Les parafoudres sont des appareils destinés à limiter la surtension imposée aux
transformateurs, instruments et machines électriques par la foudre et par les manœuvres de
commutation.

V-3- Différents postes électriques :

 Poste HTB/HTA : Cet ouvrage est présent dans toute structure électrique d’un pays ;
il est situé entre le réseau de transport HTB et le réseau de distribution HTA. Sa
fonction est d’assurer le passage de la HTB (t>50kv) et HTA (1kv<T<50kv) Son
schéma type comporte deux arrivées HT, deux transformateurs HTA/HTB, et de 10 à

7
20 départs HTA. Ces départs alimentent des lignes en
Figure 8 : poste
HTA/HTB

aérien et/ou des câbles en souterrain.

 Poste HTA/BTA : C’est une installation électrique raccordée à un réseau de


distribution sous une tension nominale de 1 à 35 kV comprenant un seul
transformateur HTA/BT dont la puissance est en général inférieure ou égale à 1250
kV.

Figure 9 : poste HTA/BTA.

VI- Conclusion :

Dans ce chapitre nous avons fait une étude sur le réseau électrique, en introduisant ses
différentes composantes utilisées pour la production, le transport et la distribution. Ensuite
nous avons détaillé les différentes structures des réseaux électriques avec leurs

8
caractéristiques. Dans le chapitre suivant nous allons traiter les insuffisances présentées par
les réseaux électriques et les méthodes utilisées pour les sécuriser.