Vous êtes sur la page 1sur 25

Réaliser par:

OURIEMCHI LOUBNA
RIZKI FADWA
:
Plan d’exposé
Définition
Les types d’assainissement
assainissement autonome
assainissement collectif
Les systèmes d’assainissement des eaux usées
L’épuration
Types et formes de canalisations
Caractéristiques nécessaires des canalisations
Choix des matériaux
définition:
L’assainissement des agglomérations a pour objectif
l’évacuation des eaux usées et les eaux pluviales ainsi
leur rejet dans les exutoires naturelles en respectant
les exigences de santé publique et assurer la
protection de l’environnement.
Types de systèmes d ’assainissement
assainissement autonome
assainissement collectif
L’assainissement autonome
L’assainissement autonome concerne les
constructions individuelles non raccordées au
réseau public d’ assainissement
NB: Ce raccordement n’est pas toujours
possible
Un dispositif doit alors être mis en place afin que
les eaux usées domestiques soient:
collectées.
prétraitées.
épurées.
infiltrées ou rejetées dans milieu naturel après
épuration.
Ce dispositif peut être:
fosse toutes eaux.
station d’épuration biologique

Ce dispositif doit assurer l’épuration, infiltration


dans le sol ou l’évacuation des eaux usées traitées
vers le milieu naturel ou le réseau hydraulique
superficiel.
Système d’assainissement
autonome
coût et qualité
L’assainissement autonome coûte 5 fois moins cher que
le coût moyen de raccordement au réseau public
d’assainissement collectif.
L’assainissement autonome est obligatoire lorsque:
absence de réseau collectif.
impossibilité de raccordement de réseau collectif.
le coût de raccordement trop élevé.
assainissement collectif

En zone urbaine ou d’habitats regroupés,


les eaux usées, collectées dans un réseau
d’assainissement sont traitées en station
d’épuration.
on distingue plusieurs systèmes de transport
d’eaux usées et pluviales:
Système unitaire: ce système est souvent employé.il
assure a la fois le transport des eaux usées et des
eaux pluviales .
Domaine public domaine privé

Avaloirs de la voirie Gouttières

Avaloirs sur cour ou


U parking

Eaux usées

Système séparatif: ce système possède deux


réseaux; un pour évacuer les eaux usées et l’autre
pour évacuer les eaux pluviales.
Domaine public domaine privé
Avaloirs de la voirie Gouttières

Avaloirs sur cour ou


U parking

Eaux usées
EU

Système pseudo séparatif: ce système achemine


tous les eaux usées et les eaux de ruissellement d’un
même immeuble vers un collecteur unique .

Gouttières
Avaloirs de la voirie
Avaloirs sur cour ou
U parking

EP Eaux usées
Les systèmes d’assainissement des eaux
usées

tout immeuble doit être raccordé à un système


d’assainissement. Le but d’un tel système est de
regrouper les eaux usées, puis de les épurer par
traitement, avant de les rejeter dans le milieu naturel.
L’épuration

Le rôle d’une station d’épuration est de nettoyer


les eaux usées afin de rendre une eau propre au
milieu naturel.
l’epuration se réalise par les étapes suivant:

Le dégrillage consiste à
retenir les gros déchets solides
au moyen de grilles à barreaux
verticaux dont l'écartement
varie entre 3 et 100 mm en
fonction de l'efficacité voulue
Le dessablage est de plus en
plus associé dans le même
ouvrage au déshuilage. Il a pour
but d'extraire des eaux brutes
les sables, les graisses et
particules minérales plus ou
moins fines en suspension, de
manière à éviter l'abrasion des
pompes et conduites en aval.
Le dégraissage Cette opération élimine les graisses
(huile, beurre de cuisine, essence et huile de voiture).
Clarification

Cette étape du traitement est destinée à séparer


les boues activées (bactéries) de l’eau épurée qui
est rejetée dans le milieu naturel (canal, rivière).
Les boues: a la présence des bactéries aérobies
qui se développent en présence d’air ; les matières
organiques dissoutes et colloïdales sont
transformées en matières minérales inertes qui se
déposent sous forme de boues.
les boues des stations d'épuration sont utilisées
dans les champs comme engrais naturel.
Types et formes de canalisations

 ovoïde (hauteur 1 à 2 m)
 circulaire (∅ 10 cm à > 4 m)

Tuyaux ovoïdes et sections particulières


profils particuliers (canalisations visitables)
Types et formes de canalisations
Tuyau de section circulaire
• en amiante –ciment
canalisation légère mais
conserve cependant une
trop grande souplesse et
une faible résistance à
l'écrasement.
 Le grès
(chauffage à 1000°c d'un
mélange d'argile et de
sable).
résistance à la corrosion,
imperméable, solide
Types et formes de canalisations

 Le PVC.
Bonne résistance aux attaques
chimiques mais sa souplesse le
réserve aux petits diamètres.

La fonte ductile


Nombreux avantages, sa limite
d'utilisation étant le prix. Cette
caractéristique en font un
produit intéressant dans les
centres villes.
Caractéristiques nécessaires des
canalisations

étanchéité
inertie à l ’action des polluants
épaisseur suffisantes pour résister aux
surcharges
faible rugosité
Choix des matériaux

Il y’a 5 critères pour le bon choix des matériaux:

1. Profondeur
2. Diamètres
3. Nappe
4. Pente
5. Effluents