P. 1
19133642-ROBOTBA180

19133642-ROBOTBA180

|Views: 14,229|Likes:
Publié partuzolana
Jadot WENZI, mechanical engineer
Jadot WENZI, mechanical engineer

More info:

Published by: tuzolana on Nov 11, 2009
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/15/2013

pdf

text

original

Sections

Robot PL permet de ferrailler des éléments plans issus des modules plaques ou
coques.

Il est la continuité du module ferraillage théorique des éléments finis.

Toute la définition des structures jusquau ferraillage théorique nest pas décrite ici,
Vous la trouverez dans la documentation générale « Robot Millennium version 17.0
Manuel dutilisation
» disponible sur le CDRom de la version 17 (explorateur
Windows / CD ROBOT / Manuels / french).

7.1. Rappel sur la définition des structures et
paramètres spécifiques aux Dalles béton armé

Saisie des panneaux (cf chapitre 3.4 panneau)

Vérifier pour chaque panneaux :

- épaisseur ( remarque : cest ici que se défini lappui surfacique de type Radier)

- direction de ferraillage (cf chapitre suivant)
- orientation des éléments finis (attention : les armatures supérieures sont du coté des

z positifs du repère local des panneaux !)

- relâchement des panneaux

Saisie des barres éventuelles

: poteaux / poutre / raidisseurs (cf chapitre 3 principes

généraux de définition du modèle de la structure)

Saisie des appuis (cf chapitre 3.8 appuis)

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-151-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

Spécificité des appuis pour Robot PL

La définition dappui poteau ou voiles permet des vérifications automatisée dans
Robot PL.

Un click sur licône avancée permet daccéder à ce type dappuis :

Lappui poteau permet de vérifier le poinçonnement de la dalle grâce à la section
rectangulaire ou circulaire rentrée. La vérification au droit des poteaux se fera alors
automatiquement.

(cf. chapitre suivant : Consultation et ajout du point utilisateur de vérification de
poinçonnement)

saisie des charges : (cf chapitre 3.9 chargements)

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-152-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

Spécificité et nouveautés des charges pour les éléments finis :

Force dans le point :

Cela vous permet de définir une charge ponctuelle en nimporte quel point de la dalle,
sans avoir impérativement de nuds pour lappliquer. Ainsi, les charges ne seront plus
transféré à un seul nud mais à quatre nuds par lintermédiaire de lélément finis.

Pression hydrostatique :

Cela vous permet de charger automatiquement un ensemble de panneaux (exemple :
réservoir) par des charges surfaciques uniforme ou triangulaire.

Attention : lorientation de la charge dépend de lorientation des éléments finis !

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-153-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

Pour inverser lorientation globale de la charge, pensez à inverser le signe du poids
propre du liquide.

Si pour certains panneaux la charge est inversée, vous devez alors inverser
lorientation du repère local de ce panneau.

La coche limitation géométrique permet de couper la charge par un plan (exemple
bassin circulaire séparé par un refend : vous pourrez charger dun coté ou de lautre du
refend)

saisie des combinaisons : (cf chapitre 3.9 chargements)

ATTENTION : si vous utilisez les pondérations automatiques vérifiez bien la norme utilisée.

Rappel sur la visualisation des résultats :

cf. chapitre 5.4 : cartographies

Lorsque vous passez au bureau : résultat / cartographie vous avez accès aux résultats
RDM de la structure.

Les résultats visualisés dépendent entièrement de la direction choisie (ci dessus
direction X)

Cette direction permet dorienter la direction du repère local x suivant le repère global
(ici X)

Explication sur lexemple ci-dessus : dalle portée par 2 voiles dans le plan ZY

- pas de résultats sur les voiles : car lorientation direction X est hors du plan du voile

(ZY)

- pour la dalle : visualisation de mxx suivant la direction X global. Mxx étant le
moment qui « file suivant x », orienté suivant X, il va me donner les armatures
principales de la dalle (suivant X : chapeaux et travée longeant le grand sens)

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-154-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

dans la deuxième cartographie ci dessus, la direction est Z global :
comme précédemment :

- pas de résultats sur les dalles : car lorientation direction Z est hors du plan de la dalle (XY)

- pour les voiles : visualisation de mxx suivant la direction Z global. Mxx étant le moment qui
« file suivant x », orienté suivant Z il va me donner les armatures verticales dans le voile.
(Remarque : afin davoir des résultats identiques pour les voiles, il a fallu orienter
différemment le repère local des deux voiles (opposés))

Enfin cette dernière cartographie est la seule qui permette davoir les résultats et pour
les voiles et pour les dalles. En effet : la direction et Y global donc :

- pour la dalle : visualisation de myy (le perpendiculaire à mxx dans le plan de lélément fini)
suivant la direction y global. Myy étant le moment qui « file perpendiculairement à
mxx », orienté suivant Y il va me donner les armatures principales de la dalle (suivant X :
chapeaux et travée longeant le grand sens).

- pour les voiles

: visualisation de myy suivant la direction Y global. Myy étant le moment qui
« file perpendiculairement à mxx », orienté suivant Y il va me donner les armatures
verticales dans le voile.

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-155-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

7.2. Ferraillage théorique des plaques béton armé

Robot Millennium permet de calculer le ferraillage nécessaire pour les structures de
type plaques et coques. Les paramètres du type de ferraillage des plaques et coques
dépendent de la norme sélectionnée lors du dimensionnement de la plaque/coque
étudiée.

Dans Robot Millennium, les normes actuellement disponibles pour le ferraillage des
plaques et coques sont les suivantes :
- Eurocode 2
- norme française BAEL91
- norme britannique BS 8110
- norme hollandaise NEN6720 (VBC 1995).
- norme américaine ACI 318/95 et ACI 318/99 (metric)
- norme polonaise PN 84/B-03264
- normes espagnoles EH 91, EHE 98

Avant de calculer le ferraillage nécessaire pour la plaque/coque étudiée, vous devez
utiliser loption Type de ferraillage des plaques et coques pour sélectionner et/ou
définir les types de ferraillage des plaques et coques.

Pour ouvrir la boîte de dialogue prévue à cet effet, vous devez effectuer une des
opérations suivantes :
Sélectionnez la commande Type de ferraillage des plaques et coques... dans le menu
déroulant Structure, sous-menu Paramètres réglementaires,
Fans le bureau Géométrie cliquez sur licône

disponible dans la barre doutils

Définition de la structure.

La boîte de dialogue Nouveau type de ferraillage est disponible après un clic sur
licône Nouveau dans la boîte de dialogue Type de ferraillage des plaques et coques.
La boîte de dialogue comprend quatre onglets : Général, Matériaux, Paramètres ELS
et Ferraillage
. Les onglets Général et Ferraillage sont les mêmes pour toutes les
normes, laspect de longlet Matériaux varie en fonction de la norme sélectionnée
pour le ferraillage des plaques et coques.

ATTENTION :

Pour certaines normes BA, la boîte de dialogue Paramètres du
ferraillage
ne comprend que trois onglets : sans longlet Paramètres
ELS, cet onglet permet de calculer la fissuration et les flèches des
structures de type plaque et coque.

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-156-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

Définition du sens de ferraillage et des matériaux :

Définition des paramètres de fissurations et calcul de flèche :

Définition des enrobages et diamètre des barres utilisées pour le calcul du ferraillage
théorique

De même que dans les boîtes de dialogue de définition des autres attributs de la
structure (appuis, profilés de barres etc.), le procédé de définition du type de
ferraillage se divise en deux étapes :
définition du type de ferraillage
affectation du type de ferraillage aux panneaux.

Le dimensionnement des dalles BA peut être lancé de deux manières :

Dans la vignette de sélection de type de structure, vous pouvez choisir le
dimensionnement dune dalle BA

le module fonctionnera alors en tant que logiciel
indépendant (stand-alone) sans liaison (échange de données) avec les autres
composants du système Robot Millennium

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-157-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

Après la définition de la structure, il faut sélectionner dans cette structure la liste
appropriée de panneaux (dalles) en béton armé (pour cela, mettez-les en surbrillance)
et, ensuite, dans le menu, sélectionnez la commande Analyse / Dimensionnement
panneaux BA / Ferraillage théorique
. Par conséquent, le logiciel affichera le bureau

DALLES BA

FERRAILLAGE THEORIQUE et importera dans le menu
réglementaire la géométrie, charges et les résultats obtenus. La fenêtre de ROBOT sera
alors divisée en trois parties : fenêtre dédition avec la vue sur la dalle dimensionnée et
deux boîtes de dialogue : Ferraillage des plaques et coques et Ferraillage.

La description du dimensionnement des dalles BA sera présentée pour le deuxième cas
dappel du module de dimensionnement des dalles BA.

Loption est accessible après la sélection du bureau DALLES BA : FERRAILLAGE
THEORIQUE
disponible dans le groupe de bureaux DALLES BA .
Après la sélection de ce bureau, la boîte de dialogue représentée ci-dessous est
affichée dans la partie inférieure de lécran.

La partie supérieure de la boîte de dialogue affiche le nom de la norme pour laquelle
les paramètres du type de ferraillage du panneau ont été définis, de même les
informations sur le numéro de la version du module de calcul du ferraillage des
plaques et coques du système Robot sont affichées.

Pour commencer les calculs du ferraillage de la plaque/coque, vous devez effectuer les
actions suivantes :

Dans la zone Listes de cas, définissez les cas de charge pris en compte lors des calculs
pour les états limites spécifiques (ELU, ELS et ACC). Pour cela, vous devez saisir
les numéros des cas de charge voulus dans les champs appropriés ou bien cliquer
sur le bouton

et, dans la boîte de dialogue Sélection qui souvre, sélectionner
les cas de charge ou les combinaisons de cas de charge pour les états limites
spécifiques. Vous pouvez également utiliser à cet effet les combinaisons
réglementaires générées préalablement.

Si les combinaisons réglementaires ont déjà été créées, vous pouvez cocher les cases
spécifiques dans la zone Pondérations afin de calculer le ferraillage pour les
combinaisons réglementaires pour les états limites voulus.

Sélectionnez la méthode suivant laquelle le ferraillage de la plaque/coque sera
calculé ; les méthodes de calcul suivantes sont disponibles : analytique, moments
équivalents (EC2, NEN), moments équivalents suivant Wood et Armer.

Sélectionnez à lécran graphique un ou plusieurs panneaux pour lesquels les calculs du
ferraillage seront effectués ; si aucun panneau nest sélectionné, les calculs seront
effectués pour tous les panneaux.

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-158-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

Dans Robot, la largeur des fissures est calculée indépendamment pour les deux
directions définies par les axes des armatures. Cette méthode est analogue avec les
méthodes simplifiées présentées dans la littérature. Le logiciel utilise une méthode non
réglementaire car la norme ne fournit pas de prescription concernant les dalles
ferraillées dans les deux directions.

L'algorithme de calcul est basé sur les formules permettant de calculer la largeur des
fissures pour les éléments de type poutre. Les calculs sont effectués pour la section
dont les armatures résultent de l'ELU, les calculs sont effectués pour toutes les forces
dues aux charges définies en tant que ELS ou combinaison ELS appropriée (voir :
Ferraillage des plaques et coques - calculs). Les moments pris en compte dans les
calculs de l'ELS sont les moments équivalents calculés suivant la méthode
sélectionnée (analytique, NEN ou Wood&Armer). La méthode analytique pour ELS
ne prend pas en compte laction des moments mxy. Si vous utilisez la méthode NEN
ou Wood&Armer, dans les calculs, le logiciel prend en compte les moments mxy par
la majoration des moments mxx et myy. La méthode Wood&Armer est conseillée par
ENV 1992-1-1 EUROCODE 2 (Annexe A.2.7) pour les calculs des dalles ferraillées
dans deux directions.

La largeur des fissures calculée, dont la valeur est présentée dans le tableau des
résultats, est la valeur maximale obtenue des tous les cas analysés.

L'algorithme de calcul des flèches des dalles BA consiste à utiliser les calculs de la
dalle isotrope élastique avec la prise en compte de la rigidité de l'élément fissuré. Les
déplacements primaires sont obtenus à partir des calculs effectués à l'aide de la
méthode EF et ensuite, ils sont modifiés. Les flèches peuvent être identifiées avec les
déplacements uniquement pour les appuis non déformés. Dans le module coques (3D),
lors des calculs des flèches de la dalle BA, le déplacement de l'appui le moins déplacé
est soustrait des déplacements de chaque élément. Cela signifie que les flèches sont
mesurées par rapport au plan parallèle à la surface non déformée de la dalle passant
par un point d'appui de la dalle déformée.

Lattention est attirée sur les déplacements des autres appuis dans les coins de la
dalle.
L'algorithme de calcul utilisé dans Robot est basé sur le principe qu'il est possible
d'obtenir la flèche de la dalle BA par la multiplication de sa flèche élastique par le
coefficient définissant le changement de la rigidité.

u

D

B

ub

où :
ub - déplacement de la dalle BA
u - déplacement élastique de la dalle
D - rigidité élastique de la dalle
B - rigidité équivalente de la dalle BA

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-159-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

Une fois les calculs MEF et les calculs des armatures dues à l'ELS effectués, le
logiciel définit la rigidité pour chaque élément fini. Les calculs sont effectués pour les
deux directions du ferraillage. Ils prennent en compte la phase du travail de l'élément
BA et le rapport entre les charges permanentes et totales. A la suite de cette opération,
vous obtiendrez deux rigidités pour chaque élément fini qui, dans la plupart de cas,
sont différentes. Puisque les autres calculs n'exigent qu'une rigidité, cette dernière est
calculée en tant que la moyenne (moyenne pondérée) des rigidités composantes. Le
coefficient pondérateur est le rapport des moments agissant dans les deux directions
sur un élément donné.

Ensuite, le logiciel calcule la rigidité moyenne des éléments. Si on admet que la
rigidité de la dalle est égale à la rigidité moyenne des éléments, les flèches calculées
sont inférieures aux flèches réelles.
L'étape suivante consiste à trouver l'élément dont la rigidité est la plus faible. Si, pour
les calculs, vous prenez la même rigidité de la dalle que celle de l'élément, les flèches
seront surestimées.
Puisque la valeur recherchée se trouve entre les valeurs calculées de la sorte, on peut
admettre :

0.
1

0.
0

)

)(

1(

)

(

min

B

B

u

ub

Le coefficient alpha a été calculé à partir des données dues aux flèches types des dalles
BA et est égal à 0.25.

Si vous activez l'option Correction du ferraillage, lors des calculs, le logiciel
augmente la section d'acier afin de réduire la largeur des fissures. Le ferraillage est
disposé dans les deux directions de façon inversement proportionnelle à la rigidité.
Dans le cas où le logiciel ne pourrait pas satisfaire la condition de flèche maximale
définie par l'utilisateur, le tableau affiche un avertissement (la cellule contenant le
résultat sera affiché en rouge). Dans le logiciel, aucune limitation autre que les
limitations réglementaires nest implémentée en ce qui concerne la densité du
ferraillage, par conséquent, vous devez faire attention aux aspects économiques de la
solution obtenue.

Dans la partie centrale de la boîte de dialogue, loption Efforts dimensionnants -
moyenne globale
est disponible. Elle est affichée dans cette boîte de dialogue car les
résultats des calculs des plaques et coques sont discontinus pour les efforts dans les
nuds du maillage par élément fini (si le même nud est commun pour quatre
éléments finis, une valeur différente est calculée dans ce nud pour chaque élément).
Si loption Efforts dimensionnants - moyenne globale est inactive, la moyenne sera
calculée pour les résultats à lintérieur du panneau pour lequel le ferraillage est
calculé. Si cette option est activée, la moyenne est calculée pour les résultats dans les
nuds obtenus pour tous les panneaux.

ATTENTION :

Si loption Efforts dimensionnants - moyenne globale est activée, il faut
faire attention lors du calcul du ferraillage pour les structures dont les
panneaux ne sont pas situés dans le même plan car le calcul de la
moyenne globale peut être effectué pour des valeurs non appropriées
(non correspondantes).

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-160-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

Dans la partie inférieure de la boîte de dialogue, deux options sont accessibles :

Afficher messages derreur - si vous cochez cette case, le logiciel affichera les
messages davertissement sur les erreurs éventuelles qui peuvent se produire lors
des calculs du ferraillage.

Ouvrir dans une nouvelle fenêtre - si vous cochez cette case, le logiciel ouvrira une
nouvelle fenêtre graphique dans laquelle seront affichés les résultats pour les
panneaux sélectionnés. Si aucun panneau na été sélectionné, les calculs seront
effectués pour la structure entière.

Méthode « analytique »

La méthode de calcul de la section dacier pour le ferraillage des plaques et des coques
utilisée dans Robot, dite analytique, est basée sur la conception présentée dans larticle
[A.Capra, J-F. Maury

« Calcul automatique du ferraillage optimal des plaques et
coques en béton armé », Annales de lInstitut Technique du Bâtiment et des Travaux
Publics, N°367, Décembre 1978
].

Méthode de calcul

La procédure des calculs est fondée sur le principe de base selon lequel, si lon connaît
les valeurs des ferraillages Ax, Ay correspondant aux deux directions perpendiculaires
x et y, on peut prendre un ferraillage « équivalent » dans une direction quelconque n
suivant la formule :

)

(

sin

*

)

(

cos

*

2

2

y

x

n

A

A

A

)

,
(n
x

Comme les valeurs des forces sectionnelles (moments et efforts de membrane) Mn,
Nn peuvent être obtenues suivant les formules :

)

2

sin(

*

)

(

sin

*

)

(

cos

*

2

2

xy

y

x

n

M

M

M

M

)

2

sin(

*

)

(

sin

*

)

(

cos

*

2

2

xy

y

x

n

N

N

N

N

.

la condition du ferraillage « correct » (un ferraillage capable de transférer les efforts
pour une section quelconque désignée) peut être formulée comme linéquation
suivante :

)

,

(

)

(

sin

*

)

(

cos

*

2

2

n

n

n

y

x

N

M

A

A

A

où la fonction

)

,

(

n

nN

M

signifie la valeur du ferraillage nécessaire pour transférer les

efforts calculés dans la direction n - Mn, Nn.
Linéquation :

)

,

(

)

(

sin

*

)

(

cos

*

2

2

n

n

y

x

N

M

A

A

détermine sur le plan (Ax, Ay) la zone des valeurs admissibles du ferraillage Ax, Ay
(demi-plan). Après le calcul de cette zone pour une sélection de directions
suffisamment denses "" on obtient le domaine des valeurs admissibles Ax, Ay (le
logiciel effectue le contrôle tous les 10).
Le ferraillage pris par le logiciel est le ferraillage minimal, cest-à-dire que la somme
des aires Ax+Ay est minimale.

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-161-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

Méthode de Wood et Armer

La conception du calcul des moments équivalents a été formulée par Wood et Armer
(lappendice de la norme européenne [ENV 1992-1-1 EC2 Design of Concrete
Structures

Appendix 2, point A.2.8 Reinforcement in Slabs]). Pour les détails, conf.

[R.H.Wood

« The reinforcement of slabs in accordance with a pre-determined field
of moments », Concrete, February 1968, August 1968 (correspondence)
].

Méthode de calcul
Pour la direction x sélectionnée (et pour la direction normale correspondante y), les
moments dimensionnants M* sont calculés : « inférieurs » (les moments positifs
provoquant la traction principale dans la partie inférieure) et « supérieurs » (les
moments négatifs provoquant les tractions dans la partie supérieure). La méthode
générale est la suivante.

Calcul des moments «inférieurs» Mxd*, Myd*:
Mxd* = Mx + |Mxy|
Myd* = My + |Mxy|

Pourtant, si Mx < -|Mxy| (cest-à-dire que Mxd* calculé < 0)
Mxd* = 0
Myd* = My + |Mxy2

/Mx|.
Il en est de même quand My < -|Mxy| (cest-à-dire que Myd* calculé < 0) (*)

Mxd* = Mx + |Mxy2

/My|

(*)

Myd* = 0

(*)

Si parmi les moments Mxd*, Myd* obtenus, un moment quelconque est négatif, il faut
prendre la valeur nulle (les moments dimensionnants pour la traction des fibres
supérieures sont calculés plus loin).

Calcul des moments «supérieurs» Mxg*, Myg*:
Mxg* = Mx - |Mxy|
Myg* = My - |Mxy|

Si Mx > |Mxy| (cest-à-dire que Mxg* calculé > 0) (*)
Mxg* = 0

(*)
Myg* = My - |Mxy2

/Mx|

(*)
Il en est de même quand My > |Mxy| (cest-à-dire que Myg* calculé > 0)
Mxg* = Mx - |Mxy2

/My|

Myg* = 0.

Si parmi les moments Mxg*, Myg* obtenus, un moment quelconque est positif, il faut
prendre la valeur nulle (ces moments dimensionneraient les armatures inférieures, ce
qui est déjà assuré par les moments « inférieurs » Mxd*, Myd* calculés préalablement)

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-162-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

Méthode NEN

La méthode de dimensionnement suivant les moments équivalents donnés est la
méthode réglementaire de la norme hollandaise NEN 6720 (p. 7.3.2).

Méthode de calcul
Lalgorithme est une simplification suivante de lalgorithme de Wood et Armer.
Calcul des moments «inférieurs» Mxd*, Myd*:
Mxd* = Mx + |Mxy|
Myd* = My + |Mxy|

Calcul des moments «supérieurs» Mxg*, Myg*:
Mxg* = Mx - |Mxy|
Myg* = My - |Mxy|

Etat de contraintes complexe

Les méthodes citées ci-dessus permettent de simplifier les calculs dans le cas de létat
de flexion simple (plaques fléchies). Pour les états complexes (coques) dans lesquels,
en plus, les efforts de membrane (Nx Nxy, Ny) sont présents, aucun algorithme
simplifié na été développé. Il semble que la seule solution admissible est dutiliser
lapproche « analytique ».

Pourtant, comme très souvent les plaques modélisées travaillent comme plaques
(quand les efforts de membrane sont peu importants), il est possible de calculer les
moments suivant une méthode simplifiée sélectionnée, les forces longitudinales Nx,
Ny. seront alors ajoutées aux moments en question.

Il faut souligner que cette procédure est justifiée seulement pour les efforts de
membrane peu importants, seul lutilisateur est responsable des effets de sa
modélisation.

Comparaison des méthodes

Dans les tests effectués, en ce qui concerne les résultats pour le ferraillage, les
différences entre la méthode analytique et les méthodes simplifiées sont inférieures à
5% de la section dacier (les méthodes simplifiées donnent le ferraillage maximal un
peu plus important).

Manuel dutilisation Robot Béton Armé

-163-

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->