Vous êtes sur la page 1sur 5

DES EXERCICES SUR LE PRESENT…

CODE : en vert, exercices simples ; en jaune, niveau plus difficile !

 Identifier les valeurs du présent.

1. Identifie les valeurs du présent d'énonciation : présent immédiat,


présent d'habitude, futur proche ou passé récent.

1. Nous pouvons terminer notre promenade, même si l'orage menace. - 2. Il


rentre à peine du travail. - 3. Le Premier ministre vient de faire une déclaration. -
4. Il passe le plus clair de son temps à cultiver son potager. - S. Te rends-tu
compte de ce que tu affirmes ? - 6. Nous nous mettons en route dans une demi-
heure. - 7. François réagit toujours fermement lorsqu'il est insulté. - 8. Tu vas
terminer ton exercice avant de jouer !

2. Indique si les phrases suivantes sont au passé récent, au futur proche


ou au présent immédiat.

1. Les cours se terminent dans une heure.


2. J'attends ton retour pour commencer.
3. Mounir vient de rendre ses livres à la médiathèque.
4. Elles rentrent tout juste de la piscine.
S. Tu vas apprendre l'art et la manière de sculpter la pierre.
6. Ton frère ne veut pas me parler !
7. Les enfants sont en vacances à la fin du mois.
8. Je viens à peine de lui envoyer ce message !

3. Relève les verbes au présent d'énonciation. Indique s'ils expriment le


présent immédiat, le futur proche, le passé récent ou le présent
d'habitude.

1. Il se fait toujours remarquer... - 2. Nous entrons à l'instant sur l'autoroute. - 3.


Que veut nous dire cet homme ? - 4. L'orchestre se met en place dans quelques
minutes. - 5. Mégane ne manque aucune apparition de ce chanteur. - 6. Vous
avez manqué M. Martin : il sort juste du bureau. - 7. Ziad souhaite te parler.

4. Indique la valeur du présent dans les phrases suivantes : présent


immédiat, présent étendu ou présent de vérité générale.

1. Depuis plusieurs jours, le festival bat son plein. 2. Beaucoup de Libanais


passent leurs vacances au bord de la mer. - 3. À un rond-point, on laisse la
priorité à gauche. - 4. Je te rappelle comme convenu. - 5. Cela fait deux heures
que vous ne cessez de bavarder ! - 6. Le canal de Panama relie l'océan Atlantique
à l'océan Pacifique. - 7. Nadia te recommande beaucoup ce livre. - 8. Je sais
depuis une semaine où je partirai cet été.

5. Ces phrases sont-elles au présent d’énonciation ou de narration ?

1. Tu dois absolument être ici à quatre heures. - 2. Ce matin-là, il pleuvait ;


Mathieu sort, ouvre son parapluie et la foudre s’abat sur lui. - 3. Le 12 octobre
1492, Christophe Colomb découvre l'Amérique. - 4. Les enfants s'amusent dans le
jardin depuis ce matin. - 5. Ce bus passe tous les jours à la même heure. - 6. Les
paroles du jeune homme l'indignèrent ; il se lève et quitte la salle. - 7. Catherine
fait tout pour que tu réussisses. - 8. Le jour de ses seize ans, Fadi admire, pensif
et inquiet, le soleil levant.

6. Indique la valeur du présent dans les phrases suivantes : énonciation


ou vérité générale.

1. La Terre tourne autour du Soleil. - 2. Après le spectacle, Julien et sa mère


retournent vers leur véhicule. - 3. Carole Samaha signe volontiers des
autographes. - 4. Les aigles s'emparent de leurs proies à l'aide de leurs serres. -
5. Les deux côtés d'un triangle isocèle sont égaux. - 6. La municipalité fait
nettoyer la place après le marché. - 7. Les mots « recouvrir» et « remettre»
possèdent le même préfixe. - 8. Nous profitons du calme de la matinée pour
écrire à nos parents.

7. Relève les verbes exprimant le présent de description et ceux


exprimant le présent de narration.

Deux monstres seulement troublent la surface de la mer, et j'ai devant les


yeux deux reptiles des océans primitifs. J'aperçois l'œil sanglant de l'ichtyosaure,
gros comme la tête d'un homme. [...] Sa mâchoire est énorme et, d'après les
naturalistes, elle ne compte pas moins de cent quatre-vingt-deux dents.
Le plésiosaurus, serpent à tronc cylindrique, à queue courte, a les pattes
disposées en forme de rame. [...] Son cou, flexible comme celui d'un cygne, se
dresse à cent pieds au-dessus des flots.
Ces animaux s'attaquent avec une indescriptible furie. Ils soulèvent des
montagnes liquides qui refluent jusqu'au radeau.

Jules Verne, Voyage au centre de la Terre (1864)

8. Précise la valeur du présent dans chaque phrase. Justifie ta réponse.

1. Rien ne sert de courir : il faut partir à point (La Fontaine) - 2. L'inconnu porte
un large imperméable et un chapeau mou. - 3. Tous les jours, après le goûter, ils
révisent ensemble leurs leçons. - 4. Quand tu me parles sur ce ton, tu me mets
en colère ! - 5. La Lune est distante de la Terre de 350000 kilomètres. - 6.
Auguste et madame de Nucingen se retournent. Madame Jules arrivait vêtue de
blanc. (Balzac) - 7. Nous venons de renoncer à la dernière course. - 8. L'été
prochain, nous visitons la Grèce.

9. Relève les verbes au passé composé et précise leur valeur : action


située par rapport au présent ou action située dans le passé.

1. Je pense que tu as compris clairement ce que je veux dire. - 2. As-tu terminé


de te plaindre, alors que nous arrivons ? - 3. Le jour de son anniversaire, il les a
emmenés visiter sa maison natale. 4. Vous avez maintenant trouvé la solution à
tous vos problèmes. - 5. Le président de la République a visité la ville sinistrée. -
6. Aujourd'hui, j'ai surpris ton frère en plein travail. - 7. Lorsqu'il a aperçu la voile
blanche d'un navire, un immense soulagement l'a envahi. - 8. Tout le monde
pense que vous avez bien agi.

10. Même consigne.

1. Avant d'arriver ici, nous avons cherché longtemps !


2. J'ai vérifié trois fois ton texte : il ne comporte aucune erreur.
3. Louis Pasteur a découvert le vaccin contre la rage en 1885.
4. Nous avons commencé sans vous attendre.
5. L'homme élégant est descendu de la limousine. (M. Duras)
6. Ce groupe d'alpinistes a survécu deux jours sans nourriture.
7. Cette dame a assisté il la scène depuis sa fenêtre ; elle peut tout raconter!
8. À l'âge de seize ans, j'ai su quelle serait ma vocation.
9. Voici douze jours que tu as intégré ta nouvelle école.

11. Précise la valeur du présent et du passé composé dans les phrases


suivantes.

1. La méfiance est mère de la sûreté. (La Fontaine)


2. La mer était démontée. Le capitaine tente désespérément de maintenir le cap.
3. Vous avez cru être plus rusé que lui : voyez le résultat !
4. La conférence commence dans dix minutes.
5. En 1936, les Français découvrent les congés payés.
6. En 1936, son grand-père a pu prendre l'avion pour la première fois.
7. Le frère de Jonathan mesure plus de deux mètres.
8. Les voisins partent à peine de chez eux.
9. À chaque fois que tu racontes cette histoire, ton regard s'illumine.

 Employer le présent et le passé composé.


12. Conjugue les verbes entre parenthèses au présent ou au passé
composé.

1. Nous (envisager) de rester, mais nous (devoir) reprendre le travail dès


demain.
2. Le public (t'applaudir) maintenant, mais il (falloir) admettre que tu (connaître)
beaucoup d’années sans succès.
3. David (s'amuser) toute la journée : tous ces jeux (l'épuiser). Maintenant, il
(dormir) a poings fermés.
4. Vous (me faire) vivre hier le jour le plus mémorable de ma carrière ; je vous
(remercier) tous du fond du cœur.
5. Ils (commencer) à travailler sur ce projet l'an dernier, et ils (estimer) avoir
encore deux années de travail devant eux.
6. Hafid (commencer) actuellement sa rédaction ; il en (avoir) encore au moins
pour trois heures.

13. Réécris ces phrases en conjuguant les verbes entre parenthèses, soit
au présent de l'indicatif, soit au passé composé.

1. Je (ne pas se souvenir) si je (fermer) les fenêtres avant de partir.


2. Les pigeons (fuir) lorsque Fabien (se précipiter) sur eux.
3. Vous (pouvoir) vous installer : nous (prévoir) tout.
4. À cette époque, ce savant (devoir) se battre pour imposer ses innovations.
5. Il (être) midi, et ton père (ne pas appeler).
6. Nina (ne pas comprendre) toujours ce que tu lui (expliquer) hier.
7. Je vous (téléphoner) pour vous dire que nous (passer) une excellente soirée.
8. Vous (travailler) énormément, mais aujourd'hui vous (maîtriser) totalement
votre sujet.

 Employer les différentes valeurs du présent et du passé


composé.

14. Ces phrases sont écrites au présent. Réécris-les au passé composé, si


c'est possible. Si ce n'est pas possible, précise la valeur du présent.

1. La nuit, tous les chats sont gris. - 2. Giovanni relit sa lettre avant de la poster.
- 3. Ils passent leurs vacances à Chypre. - 4. Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong
pose le pied sur la Lune. - 5. Dans une fable, on trouve un récit et une morale. -
6. Dans le soir naissant, il aperçoit une ombre étrange.

15. Réécris ce texte en employant le présent de narration.

Le jeune héros Persée a pour mission de ramener au roi Polydecte la tête de


Méduse, l'une des Gorgones, monstres effroyables capables de pétrifier tous ceux
qui croisent leur regard...
Persée comprit alors pourquoi Vif-Argent lui avait recommandé de polir son
bouclier. Il y voyait nettement Méduse qui, troublée sans doute d'un mauvais
rêve, s'agitait convulsivement en labourant le sable de ses griffes. [...]
Persée descendit avec précaution sans cesser de fixer l'image dans l'acier poli. À
mesure qu'il s'approchait de cette face hérissée de serpents, son horreur et son
dégoût augmentaient. Il leva enfin le bras... les serpents se redressèrent...les
paupières de Méduse s'agitèrent... mais le glaive retomba et la tête de la Gorgone
roula sur le sable.

Nathaniel Hawthorne, « La Tête de la Gorgone ", Le Premier Livre des merveilles


(1851)

Centres d'intérêt liés