Vous êtes sur la page 1sur 5

Chapitre II DÉSIGNATION NORMALISÉE DES MATÉRIAUX 4éme Sciences technique

I‐ MÉTAUX FERREUX :
A‐ Les fontes : 2/ Fontes malléables :
1/ Fontes à graphite lamellaire : 21‐ Fontes à graphite sphéroïdal :
Désignation numérique : Après le préfixe EN les fontes sont Désignation numérique : Après le préfixe EN les fontes sont
désignées par le symbole JL suivi d’un code numérique. désignées par le symbole JM ou JS suivi d’un code numérique.
Exemple : EN‐JL‐1010 Exemple : EN‐JS‐1010 (Fonte à graphite sphéroïdal)
Désignation symbolique : Après le préfixe EN les fontes sont Désignation symbolique : Après le préfixe EN les fontes sont
désignées par le symbole GJL suivi de la valeur en méga‐ désignées par le symbole (GJMW, GJMB,GJS) suivi de la valeur en
pascals (1 MPa = 1 N/mm2) de la résistance minimale à la méga‐pascals (1 MPa = 1 N/mm2) de la résistance minimale à la
rupture par extension. Exemple : EN‐GJL‐100 rupture par extension et de pourcentage de l’allongement après
rupture. Exemple : EN‐GJS‐350‐22
Fontes à graphite lamellaire Fontes malléables
Numérique Symbolique Emplois Numérique Symbolique Emplois
EN‐JL‐1010 EN‐GJL‐100 Bonne moulabilité ‐Bonne usinabilité‐Bonne EN‐JM 1010 EN‐GJMW‐350‐4 Malléabilité améliorée (pièce
EN‐JL‐1020 EN‐GJL‐150 résistance à l’usure par frottement‐Bon EN‐JM 1030 EN‐GJMW‐400‐5
amortissement de vibration.
complexes)
EN‐JL‐1030 EN‐GJL‐200 EN‐JM 1040 EN‐GJMW‐450‐7 Bonne résistance
EN‐JL‐1040 EN‐GJL‐250 ‐ Bonne Caractéristiques mécaniques et EN‐JM 1050 EN‐GJMW‐550‐4
EN‐JL‐1050 EN‐GJL‐300 frottantes Bonne usinabilité
EN‐JM 1110 EN‐GJMB‐300‐6 Bon amortissement des
EN‐JL‐1060 EN‐GJL‐350 ‐ Bonne étanchéité (Bloc moteurs, Engrenages…)
EN‐JM 1130 EN‐GJMB‐350‐10 vibrations
EN‐JM 1140 EN‐GJMB‐450‐6
EN‐JM 1150 EN‐GJMB‐500‐5 Très bonnes
B‐ Les aciers : EN‐JM 1160 EN‐GJMB‐550‐4 caractéristiques mécaniques
EN‐JM 1170 EN‐GJMB‐600‐3 Bonne résistance à l’usure.
1/ Classification par emplois :
EN‐JM 1180 EN‐GJMB‐650‐2
On trouve deux catégories : EN‐JM 1190 EN‐GJMB‐700‐2
‐ Les aciers d’usage général désigné par la lettre (S)
‐ Les aciers de construction mécanique désignés par la lettre (E)
Fontes à graphites sphéroïdal
Acier d’usage général Résistance élastique Re
Numérique Symbolique Emplois
EN‐JS 1010 EN‐GJS‐350‐22 Bonne résilience
EN‐JS 1020 EN‐GJS‐400‐18 Très Bonne usinabilité (vannes, vérins …)
S 235 EN‐JS 1030 EN‐GJS‐400‐15
EN‐JS 1040 EN‐GJS‐450‐10
NB : si s’agit d’un acier moulé c G E 295 EN‐JS 1050 EN‐GJS‐500‐7
EN‐JS 1060 EN‐GJS‐600‐3
EN‐JS 1070 EN‐GJS‐700‐2 Très bonnes caractéristiques mécaniques.
EN‐JS 1080 EN‐GJS‐800‐2 Bonne résistance à l’usure.
2/ Classification par composition chimique EN‐JS 1090 EN‐GJS‐900‐2 Bonnes qualités frottantes.

21‐ Aciers non alliés : Aciers (Classification par emplois)


Nuance Rmin Re min Emplois
S 185 (A 33)* 290 185
Teneur en manganèse < 1% S 235 (E 24) 340 235 Construction mécanique et métalliques
S 275 (E 28) 410 275 générales assemblées ou soudées.
Acier non allié 0,4 % de carbone S 355 (E 36) 490 355
S 295 (A 50) 470 295 Ces aciers ne conviennent pas aux
S 335 (A 60) 570 335 traitements thermiques et au forgeage.
C 40 S 360 (A 70) 670 360
Moulage GS 235 ‐ CS 275 ‐ GS 355 ‐ GE 295 ‐ GE 335 ‐ GE 360

NB : si s’agit d’un acier moulé c G C 25 R min : Résistance minimale à la rupture par extension (N/mm2) « Mpa » ;
Re min Limite minimale apparente d’élasticité (N/mm2) « Mpa » ;
* : Représente approximative avec l’ancienne symbolisation ;

Labo mécanique Page 1/5 Préparé par Mr Ben abdallâh Marouan


Chapitre II DÉSIGNATION NORMALISÉE DES MATÉRIAUX 4éme Sciences technique

21‐ Aciers Faiblement alliés : Aciers Non alliés


Nuance Rmin Re min Emplois
C22 (XC 18)* 410 255
Teneur en manganèse ≥ 1% C25 (XC 25)* 460 285
Teneur de chaque élément d’alliage < 5% C30 (XC 32)* 510 315 Construction mécanique.
C35 (XC 38)* 570 335
x 100 % de Carbone Chrome C40 (XC 42)* 620 355 Ces aciers conviennent aux
C45 (XC 48)* 660 375 traitements thermiques et au
C50 (XC 50)* 700 395 forgeage.
55 Cr 3 C55 (XC 54)* 730 420
C60 (XC 60)* HRC ≥ 57
0,75 %
NB : Cette symbolisation ne s’applique pas aux aciers de décolletage
NB : Le % de l’élément d’addition est multiplié par un facteur variable en fonction de l’alliage
Elément d’alliage Facteur
Cr, Co, Mn, Ni, Si,W 4
Al, Be, Cu, Mo, Nb, Pb, Ta, Ti, V, Zr 10
Symbole d’élément
Ce, N, P, S 100
B 1000 Elément Symbole Elément Symbole Elément Symbole
d’alliage chimique d’alliage chimique d’alliage chimique
22‐ Aciers Fortement alliés :
Aluminium Al Cobalt Co Nickel Ni
Teneur d’au moins un élément d’alliage ≥ 5% Antimoine Sb Cuivre Cu Niobium Nb
2 % de Carbone 11 % de Nickel
Argent Ag Etain Sn Plomb Pb
Béryllium Be Fer Fe Silicium Si
X 2 Cr Ni 19‐11 Bismuth Bi Gallium Ca Strontium Sr
Bore B Lithium Li Titane Ti
Acier fortement 19 % de Cadmium Cd Magnésium Mg Vanadium V
allié Chrome Cérium Ce Manganèse Mn Zinc Zn
Chrome Cr Molybdène Mo Zirconium Zr

I‐ MÉTAUX ET ALLIAGES NON FERREUX :


A‐ aluminium et ses alliages :
Métal léger, Blanc, malléable, peu oxydable, très conducteur de la chaleur et de l’électricité. Fabriquer en tôles, Bandes, disques,
barres, profilés, tubes, fils et câbles. Sa température de fusion est de 660 °C.
On trouve l’aluminium de fonderie qui se moule et s’usine bien et on le trouve aussi sous forme de produits corroyés (étire, laminés,
forgés, files…)
ALUMINIUM ET ALLIAGE D’ALUMINIUM DE FONDERIE
1‐ Aluminium fonderie : Nuances usuelles Etat R min Re min Emplois
A5 Y 30 80 35 Appareils ménagers, Matériels électriques,

A‐U 5 GT Y 34 330 200 Se moule bien ,S’usine très bien , Ne pas utiliser en air salin.
Moulé
Désignation : Se moule très bien ; S’usine et se soude bien ; Convient en air
A‐S 10 G en Y 33 250 180
Silicium coquille salin
Se moule et se soude très bien ; La forte teneur en silicium
A‐S 13 Y 30 170 80
rend l’usinage difficile.
A – S 13 Excellentes aptitudes à l’usinage, au soudage, au polissage,
13 % de A‐G 6
Y 30 180 100
résiste bien à l’air salin.
Aluminium Silicium

Labo mécanique Page 2/5 Préparé par Mr Ben abdallâh Marouan


Chapitre II DÉSIGNATION NORMALISÉE DES MATÉRIAUX 4éme Sciences technique
Aluminium Produits corroyés
2‐ Aluminium corroyé :
EN A W ‐ 1350 [ Al 99,5]
Désignation numérique :
Préfixe 4 chiffres code de Désignation chimique
composition chimique (Éléments et leur teneur)

ALUMINIUM ET ALLIAGES D’ALUMINIUM CORROYÉS


Nuances usuelles Etat Rmin Remin Emplois
EN AW‐1350 [Al 99,5] Recuit 0 65 ‐ Matériels électrodomestiques,
Bonne résistance aux
Chaudronnerie ; Matériels pour industrie
EN AW‐1050 [Al 99,5] ½ dur H14 100 75 agents atmosphériques
chimiques et alimentaire
et à l’air salin.
EN AW‐5154 [Al Mg 3,5] ¼ dur H32 220 130 Pièces chaudronnées : Citernes, Gaines,
Bonne soudabilité.
EN AW‐5086 [Al Mg 4] ½ dur H24 310 230 Tubes, etc. Tuyauteries
EN AW‐2017 [Al Cu 4 Mg Si] Tr.Mûri T4 390 240 Pièces usinées et forgées. Eviter de les utiliser à
EN AW‐7075 [Al Zn5,5MgCu] Tr. Rev. T6 520 440 Pièces usinées et forgées de hautes l’air salin.
EN AW‐7049 [Al Zn8MgCu] Tr. Rev. T6 600 560 caractéristiques mécaniques. Se soude difficilement

B‐ Cuivre et ses alliages :


Le cuivre se trouve généralement sous forme de minerai mais parfois à l’état natif (Métallique) de couleur rouge. Il est obtenu par
raffinage de ce minerai qui est appelé PYRITE CUIVREUSE. Sa température de fusion est de 1083 °C.
1‐ Cuivre non allié : Très bonne conductibilité électrique 3‐ Le Maillechort : Inoxydable, résiste au courant électrique
(Câble, contacts, bobinages, etc.…) (rhéostats), instruments de mesure, compas
Désignation : de dessinateur etc.
Ex : Cuivre raffiné Cu / a2 Désignation : Ex : Cu Zn Ni 15 Pb 1
Cuivre Indice de 4‐ les laitons : Cuivre + Zinc (6 à 45%)
pureté Le Zinc donne au cuivre la résistance, le rend moulable, forgeable
et inoxydable
2‐ Alliages de cuivre : Etain Zinc
Nuances Emplois
Désignation : Cu Zn 30
Cu Sn 10 Zn 1 Robinetterie, hélices de bateaux,
Cu Zn 36
pompes etc.…
Cu Zn 40
Cuivre 10% 1% de Zinc Cu Zn 39 Pb 2 Pièces décolletées
d’étain Cu Zn 20 Sn 5 Coussinets…

Nuances Emplois
5‐ Les Bronzes : Cuivre + Etain (0 à 20%) Cu Sn 5 Zn 4 Ressort
L’étain donne au cuivre la dureté, la résistance, la rend Cu Sn 9 P Chemises, segment, bagues…
moulable, mais détruits sa malléabilité. Cu Sn 10 Zn 1 Robinetterie…
Cu Sn 12 Zn 1 Roues d’engrenages, écrous de
Cu Sn 12 P transformation de mouvement, etc.…

Labo mécanique Page 3/5 Préparé par Mr Ben abdallâh Marouan


Chapitre II DÉSIGNATION NORMALISÉE DES MATÉRIAUX 4éme Sciences technique

Annexes
DOMAINES D’UTILISATION CUIVRE ET SES ALLIAGES

Cu Zn 20 Ni 15 Pb 1

Cu Pb 6 Sn 6 Zn 4
Cu Sn 7 Zn 5 Pb4

Cu Zn 41 Pb 2 Al

Cu Al 11 Ni 5 Fe
Cu Pb 20 Sn 5
Cu Zn 39 Pb 2

Cu Ni 26 Zn 17
Cu Sn 12 Zn 1P
Pour la

Cu Zn 33 Al 5
Cu Sn 3 Zn 9
Cu Sn 8 Zn 2

Cu Al 11 Fe 3
Cu Sn 9 P
Fabrication des…

Cu Zn 30
Cu Zn 36
Cu Zn 40
Cu Sn 14

Cu Zn 10

Cu Al 9
Barres x x x
Boulonneries ‐visseries x x x
Coussinets‐Bagues x x x x x x x
Fils x x
Profilés x x x
Quincaillerie x x
Résistances électriques x x x
Ressorts x x x
Rivets x
Robinetteries x x x x x
Roues dentées x x x x
Tôles x x
Tubes x x

DOMAINES D’UTILISATION DES ACIERS ALLIÉS

X 8 CrNiMdTi 17‐12
X 6 CrNiMd 17‐11
X 6 CrNiTi 18‐11
40 CrAlMd 6‐12

X 6 CrNi 18‐09
X 2 CrNi 18‐10
Pour la
35 NiCrMd 6
45 SiCrMd 6

X 30 Cr 13
20 MgCr 5

25 CrMd 4
42 CrMd 4
18 CrMd 4

20 NiCr 6

Fabrication des…
50 CrV 4

X 8 Cr 17
100 Cr 6
20 Mg 5

38 Cr 4
55 Si 7

Arbres x x x x x x x x x x
Arbres cannelés x x x x x
Barres de torsion
Bielles x x
Boulonneries‐Visseries x x x
Chaudronnerie x x x x
Chemises des moteurs x
Inoxydables x x x x
Résistance à l’usure x x x x x
Ressorts x x
Roues dentées x x x x x x x
Roulements x x
Soudables (aisément) x x x x
Tubes x x
Vilebrequins x x

Labo mécanique Page 4/5 Préparé par Mr Ben abdallâh Marouan


Chapitre II DÉSIGNATION NORMALISÉE DES MATÉRIAUX 4éme Sciences technique
III‐ Les Matières Plastiques :
Ce sont des groupements de grosses molécules ou macromoléculaire, des hautes polymères parfois additionnés de matières
minérales ou végétales qui sous différentes formes constituant les charges.
Les grosses molécules caractérisent les résines.
Les matières plastiques sont des matières solides (en général), stables à l’état commercial, mais plastiques pendant leur mise en
œuvre, celle‐ci se faisant à chaud avec ou sans pression.
Charges, renforts, Plastifiants, Stabilisants, Antioxydants etc.…

Plastique = Polymère + Adjuvants + Additifs


Pigments et colorants, Ignifugeants, Lubrifiants, Fongicides etc. …

Matières plastiques Thermoplastiques Matières plastiques Thermodurcissables


Désignation Désignation
Désignation chimique Symbole Désignation chimique Symbole
commerciale commerciale
Polyéthylène Latrène Lacqtène PE Phénoplaste Bakélite Norsophen PF
Polypropylène Napryl Prylène PP Aminoplaste Célamine Formica MF
Polychlorure de vinyle Lucarex Afcodur PVC Polyester Cégémix Norsydyne UP
Polystyrène Lustrex Lacqrène PS Poly‐époxyde Araldite Lopox EP
Polyacrylique Plexiglas Altuglas PMM Polyuréthane réticulé Ekamère PUR
Polyamide Nylon Rilsan PA Plasticité ne peut être obtenue qu’une fois
Polytétrafluoréthylène Téflon PTFE (Par premier chauffage).
Plasticité peut être reprise plusieurs fois La matière devient dure et perd toute réversibilité thermique par
(Par des chauffages successifs). l’action d’un catalyseur (Agent chimique, Chaleur, lumière …)
Domaines d’Utilisations des Matières Plastiques
Emplois PF MF UP EP PUR PE PP PVC PS PMM PA PTFE
Appareil électriques x x
Carrosseries ‐Coques x x
Colles‐Enduits x
Coussinets –Bagues x x
Isolant électriques x x x x
Joints x x
Panneaux décoratifs x x
Profilés x x
Récipients ‐ Cuves x
Robinetterie x x
Roue dentées x
Tuyauterie x x x x x
Vitres x

NB : Les plastiques présentent de nombreux avantages, notamment : Les emplois sont limités dans les cas suivant :
­ Faible masse volumique (830 à 2300 Kg/m3) ­ Tenue en température
­ Bonnes résistances chimiques (Corrosion …) ­ Résistance mécanique
­ Qualités esthétiques (Forme, Couleur…) ­ Stabilité dimensionnelle
­ Isolation électrique et thermique ­ Conservation des caractéristiques dans le temps.
­ Coût généralement faible.

Labo mécanique Page 5/5 Préparé par Mr Ben abdallâh Marouan