Vous êtes sur la page 1sur 8

Chapitre 

III : DESIGNATION NORMALISEE DES METAUX ET ALLIAGES  

Chapitre III :

DESIGNATION NORMALISEE DES METAUX ET ALLIAGES

I- DESIGNATION DES ALLIAGES FERREUX:

(NF A 026001, NF EN 10020/10027-1/10027-2)

I-1- DESIGNATION DES ACIERS :

La désignation symbolique des aciers est basée soit sur l’emploi et les caractéristiques
mécaniques, soit sur la composition chimique.

I-1-1- Désignation à partir de l’emploi :

La désignation comprend une ou plusieurs lettres suivies d’un nombre donnant la valeur
minimale de la limite élastique ou de la résistance à la traction en MPa. Le tableau ci dessous
donne la signification des principaux symboles.
Lettre Emploi (acier) Nombre
S De construction Re
P Pour appareils sous pression Re
L Pour tubes de conduite Re
E De construction mécanique Re
B A béton Rm
Y Pour béton précontraint Rm
R Pour ou sous formes de rails Re
H ou HT Laminé pour emboutissage à froid Re ou Rm
DC, DD, DX Laminé pour formage à froid *

Remarque :
Si l’acier est spécifié sous la forme d’une pièce moulée, sa désignation doit être précédé de la
lettre G.
Application :
S 235 :............................
E 295 :............................
GE 235 :.........................

I-1-2- Désignation à partir de la composition chimique :

Selon la composition chimique de l’acier, on distingue :


¾ Les acier non alliés.
¾ Les aciers faiblement alliés.
¾ Les aciers fortement alliés.

- 24 -
JEDIDI.J  &  HADJ BRAHIM.F                                                                                              AU : 2006/2007 
Chapitre III : DESIGNATION NORMALISEE DES METAUX ET ALLIAGES  

I-1-2-1- Acier non alliés :

La désignation sa commence par la lettre C suivie du pourcentage de la teneur moyenne en


carbone multiplié par 100.
Exemple :
C40 :.......................
GC25 :........................ (Acier moulé).
Dans le tableau ci dessous, on donne quelques nuances avec leurs caractéristiques ainsi que leurs
emplois ; (les symboles qui sont entre parenthèses, correspondent à l’ancienne désignation)
Nuances R min Re min Emplois
S185 (A33) 290 185 Construction
S235 (E24) 340 235 mécanique et
S275 (E28) 410 275 métalliques générales
S355 (E36) 490 355 assemblées ou
E295 (A50) 470 295 soudées. Ces aciers
E335 (A60) 570 335 ne conviennent pas
E360 (A70) 670 360 aux traitements
Moulage GS235 ; GS275 ; GS355 ; GE295 ; GE335 thermiques.
GE360.
R min : résistance minimale à la rupture par extension (MPa).
Re min : limite minimale apparente d’élasticité (MPa).

Nuances R min Re min Emplois


C22 (XC18) 410 255 Construction
C25 (XC25) 460 285 mécanique.
C30 (XC32) 510 315
C35 (XC38) 570 335
C40 (XC42) 620 355 Ces aciers
C45 (XC48) 660 375 conviennent aux
C50 (XC50) 700 395 traitements
C55 (XC54) 730 420 thermiques et
C60 (XC60) HRC ≥ 57 forgeage.
NB : Cette symbolisation ne s’applique pas aux aciers de décolletage.

I-1-2-2- Aciers faiblement alliés: (teneur de chaque élément d’alliage < 5%) :

La désignation comprend dans l’ordre :


• Un nombre entier, égal à cent fois le pourcentage de la teneur moyenne de carbone
• Un ou plusieurs groupes de lettres, qui sont les symboles chimiques des éléments
d’addition rangés dans l’ordre des teneurs décroissantes.
• Une suite de nombre, rangés dans le même ordre que les éléments d’alliages, indiquant
leurs teneurs affectés par un multiplicateur et arrondies à l’unité la plus proche.

- 25 -
JEDIDI.J  &  HADJ BRAHIM.F                                                                                              AU : 2006/2007 
Chapitre III : DESIGNATION NORMALISEE DES METAUX ET ALLIAGES  

Le tableau ci dessous donne les multiplicateurs associés aux éléments d’alliages :


Eléments d’alliages Facteurs
Cr, Co, Mn, Ni, Si, W 4
Al, Be, Cu, Mo,Nb,Pb, Ta, Ti, V,Zr 10
Ce, N, P,S 100
B 1000

Application:
Donner la composition approximative de ces aciers:
25 CrMo 4 :..................................
20 Ni Cr 14 :................................
34 Cr Mo 4 :................................
Le tableau ci dessous donne les éléments d’alliages et leurs symboles chimiques :

Elément Symbole Elément Symbole Elément Symbole Elément Symbole


d’alliage. chimique d’alliage. chimique d’alliage. chimique d’alliage. chimique
Aluminium Al Cérium Ce Lithium Li Silicium Si
Antimoine Sb Chrome Cr Magnésium Mg Strontium Sr
Argent Ag Cobalt Co Manganèse Mn Titane Ti
Béryllium Be Cuivre Cu Molybdène Mo Vanadium V
Bismuth Bi Etain Sn Nickel Ni Zinc Zn
Bore B Fer Fe Niobium Nb Zirconium Zr
cadmium Cd Gallium Ga plomb Pb
I-1-2-3-Aciers fortement alliés : (teneur de l’un des éléments ≥ 5%).

La désignation commence par la lettre X suivie de la même désignation que celle des aciers
faiblement alliés, à l’exception des valeurs des teneurs qui sont des pourcentages réel.
Exemple : X 30 Cr 13 et X 10 CrNi 18-8 :..................

- 26 -
JEDIDI.J  &  HADJ BRAHIM.F                                                                                              AU : 2006/2007 
Chapitre III : DESIGNATION NORMALISEE DES METAUX ET ALLIAGES  

I- 2- DESIGNATION DES FONTES : (symbolique).

1- 2-1- Structure générale d’une désignation symbolique :

Désignation EN - ...P2.... .. P3.... -.. ..-. ..-


normalisée des P P P6
fontes.

Le symbole GJ ; G
pour dire pièces
Préfixe utilisé moulées et J pour
pour les fontes. Voir page
fontes.
suivante.

Si la structure du graphite est à S’il est nécessaire d’identifier les fontes


spécifier, on doit choisir dans le tableau la aussi par leur microstructure ou
lettre appropriée : macrostructure, les lettres supplémentaires
L Lamellaire. données au tableau ci dessous doivent être
Sphéroïdale. placées en suffixe aux lettres du tableau1.
S
M Graphite de recuit (malléable) 1. Austénite.
A
V Vermiculaire. Ferrite.
F
Exempte de graphite (dure), Perlite.
N P
lédéburitique.
Structure spéciale, identifiée dans M Martensite.
Y
la norme produit correspondante. L Lédéburite.
1. Y compris les fontes malléable à cœur Q Trempée.
blanc.
• Tableau1 T Trempée et revenue.
B Cœur noir.1
W Cœur blanc.1
1. Uniquement pour les fontes malléables.
• Tableau 2

P5 : La position 5 doit être utilisée pour classer les fontes d’après leurs caractéristiques
mécaniques ou leurs compositions chimiques :
1. Classification selon les caractéristiques : les fontes classées selon leurs caractéristiques
mécaniques doivent être désignées par des chiffres qui représentent les caractéristiques en
question, et des lettres qui désignent le mode de production de l’échantillon de l’essai (voir
tableau 3) et/ou la température du mesurage de la valeur de résistance à la flexion par choc
(tableau 4).

- 27 -
JEDIDI.J  &  HADJ BRAHIM.F                                                                                              AU : 2006/2007 
Chapitre III : DESIGNATION NORMALISEE DES METAUX ET ALLIAGES  

S Echantillon pour essai coulé séparément.


RT Température ambiante.
U Echantillon pour essai attenant.
C Echantillon pour essai prélevé sur pièce LT Basse température.

moulée.
• Tableau4 :
Domaine de température d’essai au moment de la
• Tableau3 : détermination de la valeur de résistance à la
Les lettres C et U ne sont utilisés que lorsque la
flexion par choc.
norme de produit offre la possibilité de choisir le
mode de production des échantillons pou essais.

Exemples :
EN-GJL-150 C : (résistance à la traction) ;.........................
EN-GJS-350-22 C : (allongement pour cent) ;....................
EN-GJL-HB 155 : (dureté Brinell) ;...................................

2. classification selon la composition chimique : lorsque les fontes sont classées d’après leurs
compositions chimiques, la lettre X doit alors être le premier symbole en position 5. les
autres symboles de cette position doivent être les suivant ;
Exemples :
EN-GJL-X Ni Mn 13-7 : (% de carbone non indiqué)...........................................
EN-GJN-X 300 Cr Ni Si 9-5-2 : (% de carbone indiqué =3%-->.300)..................

P6 : lorsque les fontes doivent être classées suivant des exigences complémentaires, les
lettres données au tableau 5 doivent être placées en position 6.
Exemples :
EN-GJMW-360-125-W :..............................

D Pièce brute de fonderie.


H Pièce ayant subit un traitement thermique.
W Soudabilité pour les soudures d’assemblage
Exigences complémentaires spécifiées dans la
Z
commande.

• Tableau 5 :

- 28 -
JEDIDI.J  &  HADJ BRAHIM.F                                                                                              AU : 2006/2007 
Chapitre III : DESIGNATION NORMALISEE DES METAUX ET ALLIAGES  

I-2-2- EXEMPLES DE DESIGNATIONS :

• Fontes à graphite lamellaire :

EN-GJL 250 :
o EN Préfixe des fontes
o GJL, Symbole de la fonte à graphite lamellaire.
o 250, Résistance minimale à la rupture par extension R min 250Mpa.

• Fontes à graphite sphéroïdal :

EN-GJS 600-3 :
o EN Préfixe des fontes
o GJM ou GJS, Symbole de la fonte à graphite sphéroïdal.
o 600, Résistance minimale à la rupture par extension R min 600Mpa.
o 3, Allongement en % mesuré après rupture, A 3%.

• Fontes malléables à cœur blanc :

EN-GJMW 400-10 :
o EN Préfixe des fontes
o GJMW, Symbole de la fonte malléable à cœur blanc.
o 400, Résistance minimale à la rupture par extension R min 400Mpa.
o 10, Allongement en % mesuré après rupture, A 10%.

• Fontes malléables à cœur noir :

EN-GJMB 350-10 :
o EN Préfixe des fontes
o GJMB, Symbole de la fonte malléable à cœur noir
o 350, Résistance minimale à la rupture par extension R min 350Mpa.
o 10, Allongement en % mesuré après rupture, A 10%

- 29 -
JEDIDI.J  &  HADJ BRAHIM.F                                                                                              AU : 2006/2007 
Chapitre III : DESIGNATION NORMALISEE DES METAUX ET ALLIAGES  

II – DESIGNATION DES ALLIAGES NON FERREUX:

II-1- L’ALUMINUIM ET SES ALLIAGES: (NF EN 573-1)

II-1-1-Produits corroyés :

Le corroyage c'est le forgeage, le laminage, l'étirage. Les tôles, les profilés et les fils sont
obtenus par ces procédés. Dans le cas de ces produits corroyés la désignation est composée de :

• Le préfixe EN, suivi d’un espace.


• La lettre A, Pour codifier l'aluminium.
• La lettre W, Pour définir les produits corroyés.
• Un tiret.
• Une série de quatre chiffres.
• [Al.........]

EN AW- X1X2X3X4 [Al.........]

X1 : Chiffre indiquant le groupe d’alliage ; (voir tableau ci dessous)


1 Aluminium (teneur ≥99,00%) 5 Aluminium-magnésium
2 Aluminium- cuivre 6 Aluminium-magnésium-
silicium
3 Aluminium-manganése 7 Aluminium-zinc
4 Aluminium-silicium 8 Autres alliages d’aluminium
(Les chiffres 0 et 9 sont réservés à l’usage privé des producteurs)

X2 : Pour le groupe 1, ce chiffre indique les limites d’impuretés ou


dans les éléments d’additions (zéro correspond à des limites
d’impuretés naturelles).

Pour les groupes 2 à 8, ce chiffre indique les modifications de


l’alliage (zéro correspond à l’alliage original).
X3X4 :
Pour le groupe1, ces chiffres indiquent le pourcentage minimal
d’aluminium au delà de 99,00%.

Pour les groupes 2 à 8, ces chiffres servent pour l’identification de


l’alliage.

- 30 -
JEDIDI.J  &  HADJ BRAHIM.F                                                                                              AU : 2006/2007 
Chapitre III : DESIGNATION NORMALISEE DES METAUX ET ALLIAGES  

[Al.........] : Dans le cas d’aluminium pur, le symbole Al (de l’aluminium) est


suivi du pourcentage de pureté. Exemple : EN AW-1199[Al 99,99].
Si un élément est ajouté en faible quantité, le symbole de cet élément
est ajouté après le pourcentage de pureté de l’aluminium. Exemple :
EN AW- 1100 [Al 99,0Cu].

Dans le cas d’alliages, le symbole Al est suivi des symboles des


éléments principaux d’alliages dans l’ordre de teneurs décroissants.
Ces derniers sont suivis aussi par leurs pourcentages. Exemple :
EN AW-2011[AlCu5PbBi]. (Voir tableau page3 pour les symboles).
Remarque : Le nombre d’éléments est limité à quatre.

II-2- CUIVRE ET SES ALLIAGES : (NF A 02-009)

La désignation comporte les symboles chimiques de l’élément de base (Cu) et ceux des éléments
d’alliages, suivis de nombres indiquant leurs teneurs (≥1%). Ces éléments sont rangés dans
l’ordre décroissant de teneurs, ou par ordre alphabétique en cas d’égalité, à condition que
l’élément d’alliage principal soit inscrit le premier (sans tenir compte de sa teneur).
Exemples :
o CuNi30Mn1Fe
o CuZn36Pb2
Cu, Symbole chimique (cuivre).
Zn, 1er élément d'addition zinc avec 36%.
Pb, 2 ème élément d'addition plomb 2%.

Test d’évaluation :
1. Définir les aciers non alliés, faiblement alliés et fortement alliés.
2. Donner les formes générales des désignations des aciers faiblement et fortement alliés.
3. Donner la désignation des nuances ci dessous :
Nuances Désignation
C40
GC25
S 235
E 295
GE 235
C25
25 CrMo 4
X 10 CrNi 18-8
HS 7-4-2-5

4. Donner la forme général de la désignation des fontes.


5. Donner la désignation des nuances suivantes :
Nuances Désignation
EN-GJMB 350-10
EN-GJMW 400-10
EN-GJMW-360-125-W

- 31 -
JEDIDI.J  &  HADJ BRAHIM.F                                                                                              AU : 2006/2007