Vous êtes sur la page 1sur 33

couv_ok outil2 1/09/03 17:25 Page 2

Outil
d’auto-évaluation
des projets

Réseau économie sociale et environnement d’Ile-de-France


couv_ok outil2 1/09/03 17:25 Page 3

Document réalisé par :

ARENE Ile-de-France
Agence Régionale de l’Environnement et des Nouvelles Energies
94, bis avenue de Suffren, 75015 PARIS
Tél. : 01 53 85 61 75
Fax : 01 40 65 90 41
E-mail : arene@areneidf.com

Avec la participation de :

DIREN Ile-de-France
Direction Régionale de l’Environnement
18, avenue Carnot, 94234 Cachan Cedex
Tél. : 01 41 24 18 18
Fax : 01 41 24 18 55
E-mail : diren@ile-de-France.environnement.gouv.fr

Et des organismes membres du Réseau économie sociale


et environnement d’Ile-de-France que nous remercions vivement
avec le concours technique de BECA environnement.
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 3

édito

( La création de l’outil d’auto-évaluation des projets répond au besoin des organismes du Réseau économie
sociale et environnement de suivre efficacement l’impact de leurs activités à dominantes environnementale
et sociale, et ainsi de s’inscrire dans une démarche de développement durable.
L’évaluation constitue une aide essentielle à la décision et à l’optimisation dans la dynamique de projet.
De plus, dans une logique de développement durable, elle est un moyen de rendre compte de situations
complexes en intégrant l’ensemble des composantes du projet à cerner, qu’elles soient économiques,
partenariales, sociales ou environnementales.
Au-delà de l’intérêt propre au fonctionnement interne des structures, la valorisation des résultats de
l’évaluation peut contribuer au développement ou au renforcement de partenariats, et notamment des
partenariats publics. En effet, devenue une obligation pour les services de l’Etat, l’évaluation a pour
objectif de rechercher plus de rationalité et de cohérence dans les programmes et actions menés, mais
aussi de mieux appréhender leur efficience et leur utilité.
L’outil d’auto-évaluation des projets a pour ambition de donner les moyens aux organismes de s’inscrire
dans une démarche d’évaluation au service d’une meilleure gestion, mais aussi de leur permettre de
révéler et rendre plus lisible le sens de leurs projets en les inscrivant dans la durée et la transversalité.

Alain PIALAT Christian BRETT


Directeur Régional de l’Environnement Président de l’Agence régionale de l’environnement
d’Ile-de-France et des nouvelles énergies d’Ile-de-France

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 3


interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 5

sommaire
E d i t o . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3

1 I n t r o d u c t i o n . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6

2 L ’ é v a l u a t i o n . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8
Objectif de ce guide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8
Quand et comment évaluer ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10
Quel outil pour évaluer ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14

3 L ’ o u t i l d ’ a u t o - é v a l u a t i o n . . . . . . . . . . . . . . .16
Première étape : construction de votre outil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16
Deuxième étape : évaluer votre action . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .19
Grille de référence : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20
- Axe économique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20
- Axe social . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22
- Axe environnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24

4 A n n e x e s . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26
Annexe 1 : Liste des structures ayant participé à l’élaboration de l’outil . .27
Annexe 2 : La charte de qualité du RESE et extrait de son règlement . . . .28
Annexe 3 : Pour en savoir plus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .32
Annexe 4 : Les organismes du RESE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .34

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 5


interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 6

1 Introduction
( Le Réseau économie sociale et environnement a été créé
à l’initiative de l’ARENE et de la DIREN en 1998, avec
pour objectif de favoriser la création d’activités durables
dans le domaine de l’environnement. Ce réseau a pour
vocation d’être à l’échelle régionale un lieu de ressour-
ces et de développement de projets d’environnement
créateurs d’emplois.

Le fonctionnement du réseau est fondé sur les échanges


d’expériences, la mise en commun d’outils, de pra-
tiques et la diffusion d’informations entre les porteurs
de projet, afin de favoriser la pérennisation de leurs
activités et l’émergence de nouveaux projets.

Par ailleurs, le RESE joue un rôle de sensibilisation


concernant les questions d’emplois, d’insertion et de
création d’activités dans l’environnement, en faisant
connaître les expériences et actions innovantes réalisées
par ses structures membres, et en assurant la reconnais-
sance du réseau auprès des partenaires extérieurs.

6
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 7

C’est dans ce cadre qu’une charte de qualité a été Veiller à la qualité du suivi social
élaborée (extrait de la charte présenté en annexe 2). Elle
Mettre en place un accompagnement adapté pour les
formalise les engagements des structures pour la mise
personnes en insertion (dans le cadre d’une démarche
en œuvre d’une démarche de développement durable
partenariale locale), évaluer la progression des
qui réponde à des objectifs d’équité sociale, d’efficacité
personnes en formation ou en poste, monter ou
économique et d’amélioration de l’environnement, à
proposer des formations visant la professionnalisa-
travers leurs projets et actions. Les trois principes
tion des personnes…
fondateurs de la charte établis sur la base de ces
objectifs sont les suivants :

Favoriser la pérennisation des activités


Veiller à la qualité environnementale et des emplois créés
des actions et de la structure Rechercher des solutions pour ancrer les activités :
mobilisation de partenariats locaux techniques et
Suivre au mieux la trame idéale en matière de qualité
financiers, professionnalisation des personnes et de
environnementale, notamment en veillant à ne pas
la structure…
avoir une activité ou un fonctionnement nuisible à
l’environnement, en mettant en place une gestion
La démarche d'évaluation présentée dans ce guide doit
environnementale en adéquation avec le projet…
faciliter la mise en œuvre par les structures de ces
principes, dans le cadre de leurs propres objectifs.

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 7


interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 8

2 L’évaluation
2.1 Objectif de ce guide
Ce guide s’adresse aux porteurs de projets et organismes qui Il s'agit notamment de savoir
souhaitent mettre en place une démarche d’évaluation, pour
au niveau de la structure :
comprendre et améliorer le fonctionnement de leur structure
• quel était son objectif de départ ?
et l’efficacité de leurs actions, et pour formuler des objectifs
• comment répond-elle à cet objectif ?…
de développement.
au niveau de ses projets et de ses activités :
• quels sont les objectifs de départ de chacun des projets
La démarche d'évaluation est une démarche et de chacune des activités ?
• comment les moyens mis en œuvre permettent-ils
constructive d’y répondre ?…
Elle traduit la dynamique d'une structure et de ses actions
(possibilité de réadapter le projet, base pour communiquer Plusieurs niveaux d’évaluation se complètent et s’alimentent
sur un projet, …). réciproquement. À chaque niveau, l’évaluation répond à un
objectif général : repérer les limites et les points à améliorer,
Elle permet de renforcer les partenariats (gain de confiance, valoriser les points positifs, et ainsi mettre en place l'amélio-
argument pour démarcher de nouveaux partenaires, …). ration continue de la structure et des activités qu'elle porte.

Elle offre un moyen de capitaliser un savoir-faire


(le partager, le valoriser, …).
L’évaluation doit porter à la fois sur la structure (et son projet
global) et sur ses activités et projets, une structure n'existant que
par les activités et les projets qu'elle porte et réciproquement.

8
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 9

Dans l'exemple présenté dans le schéma ci-contre, plusieurs Création de la structure


niveaux d'évaluation peuvent être identifiés : Action Organisation d’un service
l’évaluation de la structure (son organisation,
Gestion d’une activité
ses principes de fonctionnement…) Lancement d’un projet…

l'évaluation de chacun des services de la structure


(y compris l’administration générale)

l'évaluation des activités en cours


[exemple : cas d’une structure d’insertion
l'évaluation des projets à lancer.
L'objectif de ce guide est de vous donner la possibilité d'éva-
luer l'ensemble de ces éléments ou certains d'entre eux. Dans
la suite du document, le terme "action" sera utilisé pour
résumer tous les cas de figures.

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 9


interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 10

2 L’évaluation

2.2 Quand et comment Peu de structures du RESE sont en phase de création, la majorité
d’entre elles existant depuis plusieurs années. Ces structures
évaluer ? mettent en œuvre de nouvelles actions, suivent des actions en
cours et/ou en achèvent d'autres. Par ailleurs, rares sont celles
L'évaluation peut intervenir à toutes les qui ont mis en place une procédure complète d'évaluation.
étapes d'une action : Ce guide s’adresse donc prioritairement aux structures
qui, sans disposer d’un outil d’évaluation complet, suivent
au début de l'action : évaluation préalable déjà partiellement certains projets, et ont besoin d’une
Ex : création de la structure. méthode leur permettant de mettre en œuvre une procé-
Votre structure est en phase de conception. Cette évaluation dure plus complète.
vise à analyser la pertinence des objectifs par rapport aux
enjeux identifiés, la cohérence des objectifs entre eux et la La démarche d’évaluation nécessite :
cohérence des moyens par rapport aux objectifs.
d’établir un état des lieux (“état zéro ou état initial”) et
au cours de sa réalisation : évaluation intermédiaire de fixer des objectifs à atteindre, à un moment t,
Ex : fonctionnement d'une activité.
de réaliser un état des lieux à un moment t+1,
Une activité est en cours de réalisation. L'évaluation permet
de confirmer la pertinence des objectifs et du choix de de mesurer l’écart entre cet état et l’état initial, au regard
moyens mis en œuvre. des objectifs fixés.
à la fin de l'action : évaluation finale Pour effectuer cette mesure, il faut disposer d’indicateurs,
Ex : bilan d'un projet ponctuel. c’est-à-dire d’éléments dont la variation quantitative ou
Le projet arrive à sa fin : il est entièrement réalisé. qualitative permette de mesurer cet écart. Par exemple, si
L'évaluation permet de porter un jugement sur l'efficacité et l’objectif est d’augmenter le nombre de personnes bénéfi-
l'utilité de ce projet et la durabilité de ses effets. ciaires de l’action, un indicateur simple est le nombre de
personnes accueillies. Mais souvent les objectifs sont plus
Idéalement, il faudrait pouvoir mettre en place l'évaluation complexes (par exemple améliorer la sensibilité du public
d'une action le plus en amont possible. aux questions d’environnement) et de ce fait les indicateurs
plus difficiles à identifier et à mettre en œuvre.
10
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 11

Qu’est-ce qu’un indicateur ? Indicateur de réponse : indicateur permettant de suivre et mesurer


les programmes d’actions mis en place pour améliorer l’état de
La notion d’indicateur est évoquée systématiquement dans l’environnement et/ou de réduire les pressions humaines sur
les démarches d’évaluation. Ces démarches sont récentes et l’environnement : exemple nombre d’autorisations d’installations
la définition des indicateurs fluctue encore un peu comme en émettant du SO2”.
témoignent les dernières publications du Ministère de Corinne Larrue, Evaluation environnementale préalable
l’Ecologie et du Développement durable. des contrats de plans Etat-Région et documents uniques
de programmation 2000-2006, Ministère de l’Aménagement
“Un indicateur est une donnée qui a été sélectionnée à partir du Territoire et de l’Environnement 1999.
d’un ensemble statistique plus important car elle possède une
signification et une représentativité particulière. Par exemple,
“Indicateur : un indicateur d’environnement est l’unité sur
les émissions nationales de CO2 constituent la contribution de
laquelle porte la prévision d’impact (par exemple le nombre
notre pays à l’effet de serre. Les indicateurs condensent ainsi
d’espèces en danger)”,
l’information et simplifient l’approche de phénomènes environne-
mentaux souvent complexes, ce qui en fait des outils de commu- Corinne Larrue, Michel Lerond, Suivi et évaluation
nication précieux. Les indicateurs d’effet (ou de pression) rendent environnemental des contrats de plans Etat Région,
compte de l’effet ou de la pression exercée par un projet ou une Ministère de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement 1998.
activité humaine sur l’environnement.”
Patrick Michel, Thierry Monier, L’évaluation environnementale des
Ces différentes définitions établies dans le cadre de travaux
plans et programmes de transport, Ministère de l’Aménagement
du Territoire et de l’Environnement 2001. sur l’environnement, peuvent également valoir pour les
volets économiques et sociaux. Un indicateur doit permettre
de vérifier qu’un objectif a été complètement, partielle-
“Indicateur d’état : indicateur permettant de suivre et mesurer ment ou pas du tout atteint. Un projet pouvant avoir
l’état de l’environnement et son évolution. Exemple : qualité de différents niveaux d’objectifs, il est nécessaire de disposer
l’air (mesurée en mg SO2/m3 d’air).
d’indicateurs de niveaux variables comme le montre le
Indicateur de pression : indicateur permettant de suivre et mesu- schéma suivant.
rer les pressions humaines sur l’environnement. Exemple quantité
de polluants émis dans l’air (mesurée en tonne de SO2/an).

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 11


interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 12

2 L’évaluation

[ Les différents niveaux d’objectifs d’un projet

Des liens existent entre les différents niveaux d’objectifs et niveau de l’eau”. Si cet objectif n’est pas rempli, donc si l’in-
d’indicateurs. dicateur correspondant (variations du niveau de l’eau) est
Les objectifs de rang 1 ne peuvent être réalisés que si les négatif (variations importantes), des espèces tendront à
objectifs de rang 2 le sont et ainsi de suite. Les indicateurs de disparaître. Donc l’indicateur de rang 1 (nombre d’espèces)
rang 2 vont permettre d’expliquer les variations des indica- présentera probablement une variation négative (diminu-
teurs de rang 1. Dans l’exemple 1 page suivante, “Conserver tion du nombre d’espèces). L’objectif de rang 1 ne sera pas
la biodiversité” est un objectif principal, global, de rang 1. rempli, car l’objectif de rang 2 est mal rempli. Il conviendra
Pour remplir cet objectif, il est notamment nécessaire de donc de revoir les moyens de rang 2 donc les objectifs de
maintenir un niveau d’eau indispensable à la survie de rang 3.
certaines espèces, d’où l’objectif A, de rang 2 “maintien du

12
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 13

[Exemple 1 : cas de la gestion écologique d’un marais


Rang 1 Rang 2 Rang 3

Objectifs (a) Poser des vannes


(A) Maintenir le niveau d’eau (b) Mettre en place un système de surveillance
Conserver la biodiversité du marais
(B) Empêcher le boisement (c) Couper les saules
(d) Faucher régulièrement

Indicateurs (IA) Variations annuelles de niveau d’eau (Ia) Nombre de vannes en place
Nombre d’espèces (IB) Surface boisée (Ib) Nombre d’interventions
(Ic) Volume de bois coupé
(Id) Nombre de fauches par an

[Exemple 2 : cas du recrutement de publics pour une action de formation


Rang 1 Rang 2 Rang 3

Objectifs (A) Mobiliser les partenaires locaux du réseau (a) Diffusion d‘informations.
d‘accueil des demandeurs d’emploi pour le
repérage et l’information du public.
Remplir la formation avec des personnes
motivées dont le profil correspond aux
critères d’entrée de la formation.
(B) Intégrer les partenaires sociaux dans le (b) Organisation de réunions du comité de pilotage.
comité de pilotage de l’action.

Indicateurs (IA) Nombre de candidats envoyés par (Ia) Nombre de documents diffusés ou de journées
les relais locaux un mois avant le début portes ouvertes organisées.
de la formation.
Nombre de candidats intégrant la formation. (IB) Nombre de partenaires mobilisés au sein (Ib) Nombre de réunions du comité de pilotage.
du comité de pilotage.

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 13


interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 14

2 L’évaluation

2.3 Quel outil pour évaluer ?


Chaque structure étant particulière, notamment au sein du variété d’actions, de domaines d’intervention (gestion des
RESE, il n'existe pas de grille d'évaluation, c’est-à-dire milieux naturels, éducation à l'environnement, gestion des
de liste standard croisant des objectifs et des indicateurs, déchets, ingénierie de projet, …) et de types de structures
adaptée à toutes les structures. La méthode proposée consiste (ancienneté, taille, lien avec une structure plus importante,
à aider chaque structure à construire elle-même sa propre territoire d'action,…).
grille d'évaluation en fonction de son contexte et de ses choix.

Nous vous proposons dans le chapitre suivant : d'une analyse de la bibliographie existante :
des éléments de méthode pour construire votre grille • Contrechamp – Avril 2002 (document projet) – Guide
d’évaluation et réaliser l’évaluation de vos actions, Plus-value environnementale du programme NS/NE.
une grille de référence construite à partir de la vision globale • MES, DGEFP, 2001 – Diagnostic employeurs dans le cadre
du développement durable. Elle est structurée en trois axes du programme "Nouveaux Services Nouveaux Emplois".
(économique, social et environnemental) entre lesquels de
nombreuses interactions existent. Vous pourrez vous inspirer • RESEAU DES AGENCES REGIONALES DE L'ENERGIE ET DE
des informations qu’elle contient pour votre évaluation. L'ENVIRONNEMENT, 2000 – Le développement durable :
une autre politique pour les territoires ? Rhônealpénergie-
Environnement, 66 pages.
La démarche et la grille de référence
• LARRUE, C., 1999 – Evaluation environnementale préalable
proposées ont été élaborées à partir : des contrats de plan Etat-Région et documents uniques de
d'entretiens réalisés en 2002 auprès d’une dizaine de programmation 2000-2006, Ministère de l'Aménagement
structures du RESE (liste en Annexe 1) afin d'analyser une du Territoire et de l'Environnement, 70 pages.

14
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 15

• OREE, 1996 – Guide d'auto-diagnostic pour la mise en place • Leurs méthodes et pratiques d’évaluation : ces pratiques ne
d'une stratégie environnement à l'usage des PME-PMI, sont pas encore systématiques et souvent incomplètes.
INEM France, 100 pages.
• Leurs besoins et difficultés : certaines ont des difficultés
• BECA-Environnement – Des Contrats Verts au Réseau à recueillir les informations nécessaires au montage de
économie sociale et environnement – Suivi et évaluation, projet, d’autres à travailler avec certains partenaires, ou
ARENE Ile-de-France, Conseil Régional Ile-de-France, DIREN encore à suivre l’impact de leurs activités en terme social,
Ile-de-France 1990-1999. environnemental et économique…
• Charte du Réseau économie sociale et environnement, Différents outils d'évaluation partielle existent, mais
ARENE Ile-de-France. il manque un outil d'évaluation proposant une vision
globale, celle du développement durable.
L'analyse des entretiens et de la bibliogra-
phie a permis de mettre en avant plusieurs L’outil d’auto-évaluation présenté ici tient compte de cette
analyse. Il est destiné aux structures du RESE et peut
éléments : facilement s'adapter à d'autres structures. Il a été testé
L’identification des problématiques et caractéristiques auprès de quelques structures du réseau pendant un mois
générales des structures du réseau concernant : (liste en Annexe 1). Il a été ensuite présenté aux membres du
réseau lors de la rencontre-atelier du Réseau économie
• Leur structuration et leur mode d’organisation (dépendant
sociale et environnement du 28 novembre 2002.
de leur taille et de leurs activités),

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 15


interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 16

3 L’outil d’auto-évaluation
Situation idéale : L'outil d'évaluation devrait être construit
au moment de la définition d'une action, à partir d’un état 3.1 Première étape :
des lieux. L’exercice consiste à définir une liste d’objectifs et
de sous-objectifs pour cette action dans chacun des trois construction de votre outil
axes du développement durable (économique, social et envi- Savoir d'où vous partez et se fixer des
ronnement), puis les moyens à mettre en œuvre pour les
atteindre et enfin les indicateurs permettant de les suivre. Le objectifs dans chaque axe.
bilan régulier des résultats des indicateurs permet de vérifier La première question à se poser est : quelle action va être
la réalisation et la pertinence de ces objectifs, et s'il y a lieu, évaluée ? quelle va être l’étendue de l’évaluation ?
de les réajuster. La structure et ses objectifs globaux,
Les activités d’un service,
Cas plus fréquent : L'action a déjà démarré depuis quelques
années. Quelques éléments de suivi ont été mis en place, Une activité particulière,
c’est-à-dire une amorce de grille d’évaluation, parfois une …
grille d’évaluation sur un axe seulement. Il s’agit d’identifier
les objectifs et indicateurs existants et de les compléter pour La question suivante sera : de quoi disposez-vous déjà ?
arriver à une véritable grille d’évaluation de la structure et de quel est votre point de départ ?
ses actions dans les trois axes du développement durable de quels outils disposez-vous ?
(économique, social et environnement). quels objectifs vous êtes-vous fixés ?
quels moyens avez-vous mis en œuvre ?
quels indicateurs de résultat avez-vous choisi ?
Ces questions sont à se poser pour chacun des trois axes du
développement durable (axe économique, axe social et axe
environnement).

16
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 17

Plusieurs cas se présentent : Attention ! La liste des questions proposées dans la grille
de référence n’est pas exhaustive ; il est conseillé de ne pas
Cas n ° 1 se limiter à celles-ci. Par ailleurs, dans le cadre de vos
Vous avez fixé des objectifs de départ, mis en œuvre des questionnements il est important de pointer à la fois les
moyens et choisi des indicateurs pour votre action dans un difficultés rencontrées mais également d’identifier les
des trois axes. potentialités à développer.
Utilisez la grille de référence (présentée p. 20) pour vérifier
que vous avez bien identifié des objectifs et des indicateurs
dans les différents domaines concernés par votre activité. Cas n ° 3
Vous avez identifié des objectifs pour votre action, mais vous
Vous pouvez effectuer ce même travail (définition d’objec- n'avez pas mis en œuvre de moyens pour les atteindre ni
tifs, de moyens à mettre en œuvre et d’indicateurs) pour le choisi d'indicateurs pour les suivre.
ou les autre(s) axes non traités. Identifiez les moyens que vous pourriez mettre en œuvre.
Il vous faut maintenant évaluer votre action, c’est la seconde Choisissez les indicateurs qui vous permettront de suivre ces
étape. Reportez-vous au chapitre 3-2. objectifs (à remplir dans le tableau 1).
La grille de référence vous donnera des exemples de moyens
et d’indicateurs et vous permettra de vérifier que vous avez
Cas n ° 2 bien identifié des objectifs et des indicateurs dans les
Vous n'avez pas fixé d'objectifs pour votre action dans un différents domaines concernés par votre activité.
des axes.
Il vous faut commencer par faire un état des lieux dans cet
axe : d'où partez-vous ? La grille de référence vous propose
une liste de questions qui vous permettra de préciser ce point
de départ (diagnostic de l'état actuel). A vous d'identifier les
domaines les plus pertinents à analyser dans votre cas et de
remplir ainsi le tableau n°1.

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 17


interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 18

[Tableau n ° 1 : votre état des lieux avec quelques exemples


Domaine Etat des lieux Objectifs à atteindre Moyens à mettre Indicateurs
en œuvre à suivre
Axe économique Stabilité générale de Problèmes de trésorerie Anticiper les difficultés Mettre en place une Montant de la réserve
la structure récurrents liés au retard de de trésorerie réserve
paiement des partenaires

Partenaires Dépendance vis à vis d’un Impliquer davantage Faire une prospection Pourcentage du budget
partenaire unique de partenaires systématique des imputable à chaque partenaire
partenaires possibles

Axe environnemental Ressources naturelles Forte consommation Baisser les coûts Choisir des équipements Quantité d'électricité
électrique de fonctionnement peu consommateurs consommée par mois
de 1000 € par an d'énergie

Axe social

Commentaires cf. la grille Faire apparaître les points Se fixer des objectifs Sélectionner quelques
de référence à valoriser et ceux à réalistes indicateurs faciles à suivre
améliorer

18
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 19

3.2 Deuxième étape : Quels sont les résultats obtenus ?

évaluer votre action Pour répondre à cette question, il est nécessaire de mesurer
l’écart entre la situation au moment de l’évaluation et celle
Après un laps de temps à définir selon votre contexte (un an, observée lors de l’état des lieux.
un trimestre, 6 mois, 18 mois, …), vous allez pouvoir évaluer Quelle appréciation donnez-vous ?
votre action en utilisant votre outil. Exemples : L'objectif est-il atteint ?
Partiellement atteint ?
Renseignez le Tableau n ° 2 : Pas atteint ?
Quels objectifs vous êtes-vous fixés ? Quelle décision prenez-vous ?
Quels moyens avez-vous mis en œuvre ? Exemples : Vous définissez de nouveaux objectifs
Vous arrêtez l'action
Quels indicateurs avez-vous choisis ? Vous poursuivez l'action
Vous pouvez reporter dans le tableau n ° 2 les éléments notés Vous définissez de nouveaux moyens à mettre en œuvre
précédemment dans le tableau n ° 1. Vous définissez de nouveaux indicateurs de résultat, …

[Tableau n ° 2 : votre grille d’évaluation


Axe économique Domaines Objectifs à Moyens mis Indicateurs Résultat des Appréciation Décision
atteindre en œuvre suivis indicateurs
Résultats positifs :
Résultats négatifs :
Axe social Domaines Objectifs à Moyens mis Indicateurs Résultat des Appréciation Décision
atteindre en œuvre suivis indicateurs
Résultats positifs :
Résultats négatifs :
Axe Domaines Objectifs à Moyens mis Indicateurs Résultat des Appréciation Décision
environnemental atteindre en œuvre suivis indicateurs
Résultats positifs :
Résultats négatifs :

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 19


interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 20

3.3 Grille de référence Légende de la grille de référence


Cette grille illustre chacun des trois axes du développement Chaque axe propose les domaines d’évaluation les plus courants (liste non exhaustive).
Axe économique : stabilité générale de la structure, rentabilité de chaque action, partenaires économiques et
durable par une présentation des questions qu'il convient de
financiers.
se poser dans différents domaines. Les colonnes suivantes Axe social : équipe, formation, partenaires, public cible de vos actions, insertion.
présentent des exemples d'objectifs, de moyens et d'indica- Axe environnement : santé et sécurité, ressources naturelles, paysage, biodiversité, pollution et nuisances,
teurs correspondant à certaines de ces questions. écocitoyenneté.

Certaines rubriques de cette grille de référence ne seront pas La colonne "état des lieux" liste des exemples de questions auxquelles il faut répondre pour savoir d'où
vous partez (diagnostic de l'état actuel) et pouvoir vous fixer des objectifs.
pertinentes dans certains contextes, d’autres s’avèreront A chacun d'identifier les domaines les plus pertinents à analyser dans son cas. A titre d'exemples, plusieurs
manquer : à chacun d'en juger. questions sont proposées dans le tableau. Les moyens et indicateurs peuvent répondre à plusieurs objectifs.

Les parties en italique permettent de mettre en évidence les interactions qui existent entre chacun des trois axes.

[Axe économique
Domaines Etat des lieux Objectifs à atteindre Moyens à mettre en œuvre Indicateur s
dont est mesurée la progression

Stabilité générale Avez-vous des difficultés budgétaires ? Diminuer les problèmes Mettre en place des outils Indicateurs généraux (pour
de la structure de trésorerie ? de trésorerie de gestion (du fonctionnement l'ensemble de la structure) :
D'où proviennent vos recettes Augmenter le budget interne et de chaque action) évolution du budget prévisionnel,
(ventes, subventions, …) ? de la structure annuels et assurer un suivi de la trésorerie, du temps passé
mensuel et des dépenses pour chaque
Quelle est votre part d'auto-financement ? Atteindre une stabilité poste du fonctionnement interne (1)
(recettes propres : ventes, cotisations,… économique
par rapport aux subventions) Coût de fonctionnement
Maintenir une stabilité de la structure (dépenses –
Quel est votre résultat annuel économique subventions)
(recettes sur dépenses, avec subventions
et sans subvention) ?
De quelles réserves financières disposez- Faire face à des difficultés Mettre en place une réserve Montant de la réserve financière
vous en cas de difficulté ? éventuelles (difficultés de financière
trésorerie, notamment retard Réaliser des investissements
de paiement des clients et pouvant offrir une garantie
partenaires, nécessité de en cas de difficultés
licenciements…)
De quels matériels et locaux disposez-vous ? Améliorer les conditions de Réaliser les travaux et achats Taux de satisfaction des personnes
quelle valeur représentent-ils ? travail nécessaires (salariés, bénévoles, usagers,
Dans quel état sont-ils ? quelle incidence clients) qui utilisent les locaux, le
a cet état sur votre fonctionnement ? matériel, sur la base d’un ques-
tionnaire régulièrement distribué

20 (1) Il s'agit d'outils de comptabilité analytique. Ils permettent de différencier ce que l'on peut affecter à chaque action de ce que l'on affecter au fonctionnement général de la structure.
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 21

Domaines Etat des lieux Objectifs à atteindre Moyens à mettre en œuvre Indicateurs
dont est mesurée la progression

Rentabilité de chaque Combien d'actions ou groupe d'actions Augmenter la rentabilité Effectuer un suivi individualisé Indicateurs par action : évolution
action mène votre structure dans la même de chaque action de chaque action du budget, du temps par salarié
période ? Compenser une action non ou bénévole, de la part du budget
Quelle est la part des recettes-dépenses rentable par une action à forte des sous-traitants, des dépenses
propres à chaque mission / contrat ? rentabilité spécifiques (déplacements,
achats, repas, …)
Quelles sont les actions pour lesquelles
ce rapport est positif ? Taux d'auto-financement de la
structure et de chaque action
Comment évaluez-vous le prix de vente
de vos prestations ?

Contexte Dans quel contexte s’inscrivent vos activités Mieux situer vos actions dans Participer à des regroupements Actions réalisées dans le cadre
économique et (activités concurrentes, politiques de l’Etat le contexte local professionnels de ces groupements
et des collectivités locales en la matière…), Mieux connaître la concurrence Mettre en place une stratégie Nombre de partenaires
financier
avez-vous exploité ces éléments lors du et se situer par rapport à elle de démarchage
lancement de vos actions ? Montant des aides par partenaire
Développer les partenariats Facilités de trésorerie, crédits
Quels sont les organismes qui mènent
des activités similaires aux vôtres, au niveau Développer des relations de accordés
communal, intercommunal, régional ? confiance avec vos banques
Quels sont vos partenaires économiques ?
Quels sont leurs critères de financement ?
Quels suivis exigent-ils ?
Quelles relations entretenez-vous avec
vos banques ?
Quelles sont vos possibilités de crédit ?

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 21


interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 22

[Axe social
Domaines Etat des lieux Objectifs à atteindre Moyens Indicateurs
dont est mesurée la progression

Gestion de l’équipe Comment prenez-vous en compte Permettre la progression Evaluer les connaissances acquises Résultat d'un entretien
Management
la progression des salariés? des salariés et le travail réalisé individualisé
Comment prévoyez-vous de les faire Reconnaître et valoriser
progresser ? les compétences acquises
Organisation interne Comment avez-vous organisé les 35h ? Appliquer la convention Faire évoluer les postes et carrières Niveau de salaire et contenu
A quelle convention collective vous ratta- collective des missions
chez-vous ? Quels sont vos écarts entre Changer de convention
celle-ci et la réalité de vos activités ? collective
Constitution de l’équipe Comment est constituée votre équipe Gérer l'évolution des Suivre l'évolution de la constitution Taux d'absence
Salariés, bénévoles / élus (répartition % salariés - bénévoles/élus) ? équipes de l'équipe Rapport temps de travail
Dans quelle mesure prenez-vous en Identifier les responsabilités bénévoles/salariés
compte l'évolution des équipes de chacun Comparaison entre les missions
(salariés - bénévoles/élus) ? Partager les responsabilités des bénévoles et des salariés
Socio-environnement Quelles sont les compétences Intégrer des compétences Embaucher un spécialiste de Nombre de spécialistes
environnementales de vos salariés ? environnementales dans l'environnement (dans chacune des 4 catégories
Dans quelle mesure intégrez-vous votre structure, votre action Participer à des formations dans de l'environnement) intégrés
des compétences environnementales le domaine de l'environnement à l'action
dans vos actions ? dans votre structure ? Créer des lieux d'échanges Caractéristiques des formations
Quels liens avez-vous avec les pour aborder les questions en environnement suivies :
professionnels de l'environnement ? environnementales (réunions, nombre, thèmes, type
documentation, …) (théorique, pratique)
Développer un partenariat
avec des structures du champ
de l’environnement
Partenaires Quels sont vos partenaires sociaux ? Développer les pratiques Recenser les partenaires par Nombre de partenaires par
(socio-économique)
Comment les démarchez-vous ? partenariales échelle géographique (locale, échelle géographique
Diversifier avec cohérence départementale, régionale, nationale,…) Nombre de partenaires
Quels rendus/retours exigent-ils ?
vos partenaires Caractériser les types de par typologie
Comment les intégrez-vous à votre projet ? partenariat (financier, technique,
Impliquer davantage Nombre de réunions organisées
Dans quelle mesure développez-vous les partenaires dans structurel, méthodologique,
des pratiques partenariales ? montage de projet, …) Pourcentage d'aides apportées
le suivi des actions par chaque partenaire dans
Comment êtes-vous organisés pour menées conjointement Assurer un suivi du projet auprès votre budget
répondre à de nouvelles sollicitations des partenaires
de partenaires ? Nombre de partenaires
Organiser des réunions présents aux réunions
d’information ou de travail

22
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 23

Domaines Etat des lieux Objectifs à atteindre Moyens Indicateurs


dont est mesurée la progression

Public cible A qui s’adressent vos actions ? Améliorer la qualité du Identifier le niveau de satisfaction Nombre de plaintes
de vos actions quels sont vos "clients/bénéficiaires" service rendu de vos "clients/bénéficiaires" ? Nombre de questionnaires
(directs et indirects)? Répondre à vos priorités Identifier les besoins de vos distribués et remplis
Quel type de relation entretenez-vous en terme de public cible "clients/bénéficiaires" Nombre de participants
avec eux ? Répondre aux attentes Recenser l’ampleur et les spécificités (par exemple pour une structure
Quelles sont vos priorités ou celles et besoins de vos publics de vos publics cibles d’animation s’adressant aux scolaires) :
induites par vos partenaires en matière nombre de classes contactées, nombre
de réponses, nombre de visites, nombres
de public cible ? d’implications dans un projet à long terme.

Socio-environnement Quelles sont les nuisances qui peuvent Limiter les nuisances liées Identifier et mettre en œuvre des Selon le cas, réaliser des
atteindre vos clients ? vos voisins ? à vos activités processus de réduction des nuisances mesures de bruit, d’émanations
de fumée, etc.
Socio-économique Quel est le coût de fonctionnement Adapter au mieux le coût Rapprocher les coûts de fonctionne- Ecart entre le coût de fonction-
par usager, par activités, par période ? au public et à ses moyens ment des prix de ventes praticables nement par produit ou activité
Comment évolue-t-il ? Trouver des partenaires (c’est-à-dire son prix de revient
pérennes pour les réel) et le prix de vente
prestations destinées à
des publics peu solvables
Insertion Dans quel cadre accueillez-vous Mieux coordonner l’ensemble Intervention de professionnels Nombre de rendez-vous
des publics en insertion ? des interventions : formation extérieurs pour l’accompagnement individuel pour accompagne-
• Chantier école ou chantier d’insertion technique et théorique, suivi social ment social
social. Suivre les parcours Temps consacré à la recherche
• Formation pré-qualifiante ou qualifiante
Développer des relations Evaluer les connaissances acquises d’un emploi
• Suivi social partenariales avec les acteurs (théoriques et pratiques) Notes obtenues
• Accompagnement pour la recherche sociaux.
d’emploi Evaluer la motivation, l’hygiène, Nombre de sorties positives
Améliorer l’insertion sociale la santé, le relationnel, la prise (vers l’emploi, une formation,
Rencontrez-vous des difficultés de des personnes bénéficiaires d’initiatives, etc. etc.)
recrutement ? Evaluer la progression Valoriser les compétences acquises Caractéristiques des formations
Comment suivez-vous la progression des personnes en insertion qualifiantes suivies
du public ? Améliorer l'efficacité de A partir d’une échelle simple
Comment prévoyez-vous de les faire l'accompagnement (1 à 5 par exemple) pour chacun
progresser ? des critères retenus, nombre
de personnes à chaque niveau
de l’échelle

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 23


interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 24

[Axe environnement
Domaines Etat des lieux Objectifs à atteindre Moyens Indicateurs
dont est mesurée la progression

Santé et sécurité Dans quelle mesure votre projet Baisser le niveau sonore à 30dB(A) Identifier les équipements bruyants Mesure du niveau sonore
risque t-il d'engendrer des impacts maximum dans les bureaux à changer ou à isoler d’un point intérieur et extérieur
Nuisances sonores, sur la santé des personnes de vue acoustique
olfactives, confort, Eviter toute incidence sur le niveau Nombre de plaintes
(salariés, riverains, clients,…) ? sonore extérieur Sensibiliser le personnel au rôle de
santé, nuisances olfactives, Enquête de voisinage
toxicité, risques sanitaires Quels sont vos partenaires dans Améliorer la sécurité au travail chacun dans le niveau sonore créé
ce domaine? Nombre d'accidents survenus
Réduire les nuisances olfactives Réaliser et afficher un plan d'urgence
Quelles sont vos relations avec les Identifier les équipements et
riverains de votre structure ou les matériaux dangereux à changer
personnes concernées par vos ou à isoler géographiquement
actions ?
Sensibiliser le personnel aux risques
liés aux équipements et aux produits

Quelles ressources naturelles Economiser la ressource en eau : Installer des équipements moins Suivi de la consommation d’eau :
Ressources naturelles utilisez-vous ? ne pas dépasser xx m3 d'eau consommateurs (WC avec chasse volume d'eau potable
Énergies renouvelables Dans quelle mesure votre action potable consommée par an économique, réducteurs de pression consommée par mois
ou non, eau, matières risque-t-elle d’avoir un impact Economiser l’énergie, favoriser individuels, économiseurs d'eau, …) Suivi de la consommation par
premières, sol sur celles-ci ? les énergies renouvelables Réaliser une sensibilisation du type d’énergie
Quels sont vos partenaires dans Economiser les matériaux, personnel (panneaux, réunions, Suivi de la consommation
ce domaine? favoriser l’utilisation de matériaux plaquettes, démonstrations, …) par type de matériaux
renouvelables ou recyclables Analyse physico-chimique
Maintien et amélioration de du sol
la qualité du sol

Biodiversité Dans quelle mesure la biodiversité Respecter les espèces protégées Connaître les espèces protégées Nombre et type d’espèces
du site a-t-elle une importance et d’habitats présents
Faune, flore, habitats, Améliorer la biodiversité des sites Mettre en œuvre des mesures pour
dans vos actions ? où vous intervenez protéger ces espèces Inventaire de la végétation :
rareté, protection
Vos actions risquent-elle d’avoir un liste des espèces présentes
Améliorer la qualité du boisement Suivre l'évolution de ces espèces (herbacées, arbustes, arbres)
impact sur elle ?
Vérifier la qualité de l’eau avec indication de rareté
Quels sont vos partenaires dans ce
domaine? Inventaire et état sanitaire du
peuplement arborescent
Inventaire de la faune
vertébrée, voire invertébrée
Indices biologiques globaux
selon la norme AFNOR
Suivi photographique

24
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 25

Domaines Etat des lieux Objectifs à atteindre Moyens Indicateurs


dont est mesurée la progression

Paysage Dans quelle mesure veillez-vous Préserver, améliorer le paysage Choisir des matériaux locaux Nombre de plaintes des
patrimoine bâti, à l'intégration de votre action Préserver le patrimoine local Respecter les prescriptions du POS riverains
dans le paysage, en particulier (Plan d'Occupation des Sols) ou Enquête de voisinage
espaces verts S'assurer que l'aménagement lié
vos locaux, le parking de vos du PLU (Plan Local d'Urbanisme)
véhicules… ? au projet ou le bâtiment de la Etat des du patrimoine
structure s'insère dans le paysage et avancée des restaurations
Comment vos actions et votre
structure sont perçues par votre Suivi photographique du site
entourage ?
Quels sont vos partenaires dans
ce domaine?

Pollutions et Avez-vous développer en interne Limiter la production de déchets Informer, sensibiliser et former Volume de déchets par type
nuisances un système de gestion des Augmenter le tri les salariés aux pratiques de tri, de déchets
déchets ? de limitation des gaspillages Suivi du devenir des déchets
(Déchets, eaux usées, Valoriser les déchets (papier, etc.)
publicité et signalisation)
Limiter les eaux usées, recycler Suivi photographique du site
les eaux usées
Veiller à une bonne intégration
dans le site de la publicité et de
la signalisation liées à la structure
et à ses activités

Ecocitoyenneté Dans quelle mesure favorisez- Améliorer l’écocitoyenneté Réaliser des animations auprès des Nombre de personnes touchées
vous le développement de publics ciblés (scolaires, adhérents, Enquêtes d’évaluation
Des clients et bénéficiaires l’écocitoyenneté de vos clients grand public, etc.) (questionnaires distribués
ou publics cibles ? Réaliser des journées d’informations à la fin de chaque prestation)
ou de sensibilisation sur des thèmes Nuisances liées à la
spécifiques fréquentation
Réaliser des journées Respect de la réglementation
portes-ouvertes de votre structure officielle ou propre au site
Participer à des colloques nationaux,
régionaux, etc.

Economie et Quels sont les économies, les Valoriser les efforts faits en Estimer les coûts évités et publier Montants économisés par
environnement coûts évités grâce aux mesures matière d’économie d’énergie régulièrement les résultats en exemple en eau, énergie au fur
prises en matière d’environnement ? et d’eau potable interne et/ou en externe et à mesure des efforts faits
pour réduire les volumes
Publications
outil d'auto-évaluation des projets - RESE 25
interieur_outil3 10/09/03 14:04 Page 26

Annexes
Annexe 1
Liste des structures ayant participé à l’élaboration de l’outil

Annexe 2
La charte de qualité du RESE et extrait de son règlement

Annexe 3
Pour en savoir plus

Annexe 4
Les organismes du RESE

26
interieur_outil3 10/09/03 14:05 Page 27

Annexe 1
Liste des structures du RESE ayant participé à l’élaboration de l’outil

Structures rencontrées dans le cadre Structures ayant testé l’outil :


du diagnostic préalable :
ACR
ACR IDEMU
APRAE Le Centre Ornithologique d’Ile-de-France (CORIF)
Base de loisirs de Buthiers Le Pain de l’Espoir
Fraternité Saint-Jean Vie Vert
Initiatives 77
Le Centre Ornithologique d’Ile-de-France (CORIF)
La Fondation des orphelins apprentis d’Auteuil
Le Pain de l’Espoir
Les Tri-Porteurs
L’Union régionale de la CLCV (Confédération de la
consommation du logement et du cadre de vie)
Vie Vert

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 27


interieur_outil3 10/09/03 14:05 Page 28

Annexe 2
La charte de qualité du RESE

Les membres fondateurs du Réseau économie sociale et envi- A cette fin, le RESE crée, met en œuvre et développe des
ronnement (RESE), issus des organismes bénéficiaires des actions et des outils spécifiques au bénéfice de ses membres.
Contrats Verts Ile-de-France, sont conscients de l’enjeu que
représente la démarche de développement durable, c’est-à-
Qualité des projets
dire de concilier l’environnement avec le développement La présente Charte est bâtie sur trois principes fondateurs :
économique en intégrant la dimension sociale. • La qualité environnementale des projets,
Afin de poursuivre, voire de renforcer cette démarche initiée • La qualité du suivi social, de l’encadrement et de la formation,
dans le cadre de leurs projets, les membres du RESE ont cons- • La perspective de pérennisation des activités et des emplois.
truit cette charte afin de formaliser pour ce réseau, les prin- Ces principes sont mis en application dans le cadre des pro-
cipes généraux d’organisation et d’animation, ainsi que les jets et des actions des membres du RESE.
règles de fonctionnement et leurs modalités d’application.

Activités recevables du réseau


Principes généraux Elles concernent, dans le domaine de l’environnement et
de la charte qualité de l’économie sociale, les activités suivantes :
Axe environnement
Objectifs du réseau • Gestion écologique de l’espace
• Gestion des ressources (eau, énergie, déchets), dont collecte
Créé en 1998, le Réseau économie sociale et environnement a sélective et valorisation des déchets
été initié et est animé par l’ARENE (Agence régionale de l’en- • Jardinage et agriculture biologiques
vironnement et des nouvelles énergies), en collaboration • Animation, formation, pédagogie de l’environnement
avec la DIREN Ile-de-France. Il a pour but de contribuer au • Ingénierie, aide au montage de projet dans le domaine de
développement d’activités durables dans le domaine de l’environnement.
l’environnement, permettant la création d’emplois.
Ainsi, le réseau est un lieu, à l’échelle régionale, de ressources Axe économie sociale et emploi
et de développement de projets d’environnement créateurs • Formation
d’activités et d’emplois, un lieu d’échange d’expériences et • Insertion
de mise en commun d’outils, de pratiques, de compétences, • Lien social
d’informations. • Animation locale

28
interieur_outil3 10/09/03 14:05 Page 29

Le réseau pourra s’ouvrir à d’autres domaines de l’environ-


nement en fonction de l’émergence de nouveaux projets. Extrait du règlement
de la charte(1) de qualité
Membres du RESE
1 Qualité des projets et des actions
Les membres actifs sont les signataires de la présente Charte.
Ils s’engagent à en respecter les principes, bénéficient des 1.1 Qualité environnementale des projets
actions et échanges mis en œuvre dans ce cadre et partici-
Les membres du réseau s’engagent à suivre au mieux, en
pent à l’évaluation annuelle.
fonction de leur projet, la trame idéale en matière de qualité
Des structures, non signataires, peuvent participer à certai- environnementale.
nes actions du réseau en tant que “membre associé”.
Les membres actifs ou associés ont au moins une partie de Cette trame est à adapter en fonction du projet. Elle concerne
leur activité en Ile-de-France. plus spécialement les projets d’aménagement ou de gestion
des espaces, mais peut se décliner sur d’autres types de
projets.
Articulation avec d’autres réseaux
Le Réseau économie sociale et environnement Ile-de-France La mise en place d’une gestion environnementale se
intervient sur un champ spécifique, à la croisée de l’écono- déroule toujours en trois phases :
mie sociale et de l’environnement. Il œuvre pour la création • Un diagnostic sur l'état actuel de l'environnement du site
d’activités durables et d’emplois dans le domaine de considéré et du contexte dans lequel il se situe, ses atouts,
l’environnement. ses faiblesses et son potentiel. Le diagnostic est un passage
De ce fait, il est nécessaire d’établir des liens avec d’autres indispensable pour définir les objectifs et s’assurer de ne pas
réseaux qui interviennent sur des champs connexes et avoir d’impacts négatifs sur l’environnement.
complémentaires. Parmi ceux-ci, on peut citer l’UREI, • La définition des objectifs de gestion d'un site à court,
l’Association Chantiers Ecoles antenne Ile-de-France, la moyen et long terme, tenant compte de l’ensemble des
FNARS, Ile-de-France Environnement, le GRAINE Ile-de-France, contraintes et orientations (utilisation du site, cadre régle-
Territoires Environnement Emplois. mentaire, priorité en terme de préservation de la faune, de la
flore et des paysages, etc.).

(1) Charte consultable dans son intégralité sur le site Internet de l’ARENE (www.areneidf.com).
outil d'auto-évaluation des projets - RESE 29
interieur_outil3 10/09/03 14:05 Page 30

[Annexe 2 • La charte de qualité du RESE]


• L’établissement d’un plan d'actions et/ou d’un cahier des 1.2 La qualité du suivi social
charges qui répondent à ces objectifs comprenant les tra-
vaux éventuels de remise en état, les travaux d’entretien et Pour les projets développant des actions d’insertion,
les modalités de suivi de gestion. les membres du réseau veilleront à la qualité du suivi des
personnes, le développement d’outils dans ce domaine, la
Le périmètre d’étude doit être suffisamment large pour per- qualité de la formation, la réflexion sur les métiers.
mettre une analyse cohérente des facteurs environnementaux
et une prise en compte complète des diverses composantes Les membres du réseau acceptent les termes de la Charte
de l’équipement envisagé, sans tenir compte des limites Chantier Ecole, qu’ils en soient signataires ou non.
administratives (par exemple : considérer plutôt le bassin L’insertion sociale des individus passe par la mise en œuvre
versant de la rivière que les limites du département). de pratiques intégrées à une dynamique locale. Afin d’opti-
miser les chances de réussite de leurs actions, les membres
A chaque étape du travail, la consultation des différents du réseau solliciteront l’appui de l’ensemble des dispositifs
acteurs (usagers du site, voisins, partenaires locaux) est et des acteurs locaux institutionnels ou/et associatifs. Il s’agit
très importante : de mobiliser, autour de la recherche de la meilleure solution,
• parce qu’ils détiennent des données sur l’environnement, des acteurs aux pratiques et cultures différentes, tels que les
• pour éviter des conflits d’usage ultérieurs et surtout, travailleurs sociaux de la CAF, de l’unité territoriale d’actions
• parce que “la meilleure façon de traiter les questions d’en- sociale, le coordinateur emploi formation de la DDTEFP, la
vironnement est d’impliquer tous les citoyens” (Rio 1992). mission locale ou la PAIO, le PLIE, l’agence locale pour l’emploi,
le ou les organismes de formation, les entreprises locales
Il est fondamental de motiver les différents acteurs par rapport du domaine concerné, etc. De cette confrontation naîtra
à la gestion de leur environnement et, pour cela, la démarche l’efficacité.
du diagnostic écologique préalable doit également être une
action pédagogique, une occasion d’apprendre à compren- L’objectif principal est de conduire des jeunes et des adul-
dre et à gérer son environnement. tes en situation de chômage et de désinsertion sociale et
Les membres du réseau, s’engagent à travailler avec les professionnelle, vers une situation d’emploi. De fait, il est
acteurs de terrain, à faciliter le dialogue entre ceux-ci et les important que pour tout projet, une attention particulière
aider dans l’analyse des éléments de l’environnement. soit portée à :
• l’organisation du travail pour permettre une intégration de
la personne au sein de l’équipe et sur le poste de travail ;
• la mise en place d’un encadrement adapté en vue d’assurer
une progression de l’individu dans un contexte professionnel

30
interieur_outil3 10/09/03 14:05 Page 31

(présence de salariés formés au management, à la gestion comparaison de celles référencées dans les entreprises et les
sociale, au droit du travail, etc.) ; politiques.
• la professionnalisation des postes, envisagée au travers de L’activité développée aura fait l’objet d’une réflexion finan-
la recherche d’une formation permettant une confirmation cière sur les prix.
du projet professionnel et facilitant une plus grande adapta-
tion au poste de travail. Pérennisation des postes
La pérennité du poste pourra se résumer à cette question : au
1∑ .3 Qualité de la pérennisation de l’activité et bout de x années, quelle sera la part du budget du poste
des postes directement assurée par la structure ?
Différents critères permettront d’évaluer cette pérennité.
Pérennisation de l’activité A titre d’exemple, nous pouvons citer :
L’activité existera parce que l’on aura identifié un besoin qui • le niveau de compétence en environnement de la personne
correspond à une utilité sociale et/ou environnementale. recrutée,
Sa pérennisation dépendra du niveau, de la nature et de la • la nature du contrat,
solvabilité de ce besoin. Ce dernier pourra être potentiel, • le niveau de formation,
émergent ou marchand. • le coût du poste,
• l’existence de conventions collectives en référence à une
L’activité proposée pourra satisfaire plutôt un intérêt général
nomenclature PCS,
avec un financement d’origine public, ou plutôt répondre à
• l’ancienneté de la structure et sa taille,
un intérêt particulier avec un financement d’origine privée.
• son assise financière,
Sa pérennisation devra s’inscrire dans les lois du système • son réseau,
économique productif actuel : • sa capacité de développement et de créativité.
• sa rémunération sera la principale / la première forme de Les membres du réseau s’engagent, dans le cadre d’une
reconnaissance, de valorisation d’une activité, création d’emploi dans le domaine de l’environnement, à
• la mesure permettra d’estimer cette rémunération. étudier ses différents paramètres, notamment ceux qui
favoriseront la pérennité du poste.
L’activité devra faire la preuve d’un retour sur investissement
qui supposera une “capitalisation de l’environnement”, avec
l’extrême complexité de qualifier une plus-value environne-
mentale sur des échelles de temps relativement courtes en

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 31


interieur_outil3 10/09/03 14:05 Page 32

Annexe 3
Pour en savoir plus

Sites Internet Monde associatif


• Site d’informations (juridique, social, comptable, fiscal) sur les
Union Européenne - Fonds structurels- Régions associations
http://www.cicos.asso.fr
• Site officiel de l’Union Européenne
• Vie associative
http://europa.eu.int
http://www.associationmodeemploi.fr
• Site d’information sur l’Union Européenne
http://www.info-europe.fr Emploi / formation
• Site sur les fonds européens de développement régional et les • ANPE
fonds structurels européens de cohésion http://www.anpe.fr
http://inforegio.cec.eu.int • AFPA
• Office des publications officielles http://www.afpa.fr
http://publications.eu.int/general/fr/index_fr.htm • Territoires Environnement Emploi
• DATAR - Délégation à l’Aménagement du territoire http://www.reseau-tee.net
et à l’action régionale http://www.tee-idf.net
http://www.datar.gouv.fr • Formations et métiers en environnement
http://ecoformations.fr.st
Services publics
• Service public actualités
http://service-public.fr
• Service public de la diffusion du droit (JO de la République
Bibliographie
française et JO des communautés européennes) Evaluation de l’action d’éducation à l’environnement sonore
http://www.legifrance.gouv.fr à Issy-les-Moulineaux - mars 2001 - ARENE IDF
• Journal officiel Etude sur “l’Approfondissement de la dimension
www.journal-officiel.gouv.fr qualitative de l’éducation à l’environnement
Evaluation en Ile-de-France” - décembre 2000 - ARENE IDF
• Site du Conseil national de l’évaluation Culture et Promotion, Éclairages sur l’évaluation
http://www.plan.gouv.fr/organismes/cne de l’utilité sociale des associations,
• Site de la Société Française d’Evaluation Dossiers pour notre temps n°99 octobre-décembre 2001
http://sfe.asso.fr Culture et Promotion, Comment évaluer son utilité sociale ?
• Site de la Société Européenne d’Evaluation Bilan d’une expérimentation associative,
http://europeanevaluation.org Dossier pour notre temps n°98 juillet-septembre 2001

32
interieur_outil3 10/09/03 14:05 Page 33

Conseil scientifique de l’évaluation, Petit guide DRASS -Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales
de l’évaluation des politiques publiques, 58-62, rue de Mouzaïa - 75935 PARIS Cedex 19
La Documentation française, 1996. http://ile-de-France.sante.gouv.fr
Eckert D., Évaluation et prospective des territoires, Reclus, DRDJS -Direction Régionale et Départementale
La Documentation française, 1996. de la Jeunesse et des Sports
Conseil scientifique de l’évaluation, 6-89, rue Eugène Oudiné - 75013 PARIS
L’évaluation en développement, 1995. http://www.jeunesse-sports.gouv.fr
DRTEFP - Direction Régionale du Travail, de l’Emploi
et de la Formation Professionnelle
Adresses utiles 66, rue de Mouzaïa - 75951 PARIS Cedex 19
ADEME – Délégation Régionale Ile-de-France Fédération Nationale des Conseils d’Architecture,
Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie d’Urbanisme et d’Environnement
6-8, rue Jean Jaurès - 92807 PUTEAUX cedex 20, rue du Commandeur - 75014 Paris - http://www.fncaue.org
http://ademe.fr/ile-de-france IFEN - Institut Français de l’Environnement
Agence de l’eau Seine Normandie 61, bd Alexandre Martin - 45058 ORLEANS Cedex 1
51, rue Salvador Allende - 92027 NANTERRE Cedex http://www.ifen.fr
http://aesn.fr Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable
ARENE Ile-de-France - Agence régionale de l’environnement 20, avenue de Ségur - 75302 PARIS 07 SP
et des nouvelles énergies http://www.environnement.gouv.fr
94 bis, avenue de Suffren - 75015 PARIS Ministère des Affaires Sociales, du Travail et de la Solidarité
http://www.areneidf.com • Administration travail
CARIF – Centre d’Animation de Ressources et d’Informations 127, rue de Grenelle - 75007 PARIS - http://www.travail.gouv.fr
sur les Formations en Ile-de-France • Administration affaires sociales et solidarité
63, avenue de Suffren - 75007 PARIS - http://www.carif.asso.fr 8, avenue de Ségur - 75007 PARIS - http://www.social.gouv.fr
Conseil Régional d’Ile-de-France Préfecture de la région Ile-de-France
33, rue Barbet de Jouy - 75700 PARIS - http://iledefrance.fr 29, rue Barbet de Jouy - 75007 PARIS
DIREN Ile-de-France - Direction Régionale de l’Environnement http://www.idf.pref.gouv.fr
18, avenue Carnot - 94234 CACHAN Cedex
http://www.environnement.gouv.fr/ile-de-france

outil d'auto-évaluation des projets - RESE 33


interieur_outil3 10/09/03 14:05 Page 34

Annexe 4 Les organismes du RESE


Organismes Ville Dpt Organismes Ville Dpt
ACIF LA FERTÉ-SOUS-JOUARRE 77 Le RELAIS Val de Seine CHANTELOUP-LES-VIGNES 78
ACR Insertion CONFLANS SAINTE HONORINE 78 Le Renard ROISSY-EN-BRIE 77
Action Emploi ETAMPES 91 Les Amis de Boissets BOISSETS 78
AIPreFon VERNOU-LA-CELLE-SUR-SEINE 77 Les Amis de l’Atelier CHATENAY-MALABRY 92
Alliage Vert et Or BAGNEUX 92 APRAE - Les jardins biologiques du Pont Blanc SEVRAN 93
Amis des Domaines de Champs et Jossigny ENGHIEN 95 Les Mains Vertes du District BRIIS-SOUS-FORGES 91
APCIS STAINS 93 Les Orphelins Apprentis d’Auteuil PARIS Cedex 16 75
APIJ SAINT-DENIS 93 Les Orphelins Apprentis d’Auteuil – Maison St Vincent de Paul TOURNAN-EN-BRIE 77
Association Brunoyenne de Prévention et d’Animation BRUNOY 91 Les Orphelins Apprentis d’Auteuil – Maison St Antoine MARCOUSSIS 91
Association Naturalistes des Coteaux d’Avron - ANCA NEUILLY-PLAISANCE 93 LES TRI PORTEURS LES MUREAUX 78
Association Relais Nature de Bièvres BIEVRES 91 Commune d’Antony ANTONY 92
Association Sauvegarde Nature Seine-et-Marnaise GUERARD 77 Commune d’Avon AVON CEDEX 77
Association AIME : ICI ET LA-BAS CLICHY-LA-GARENNE 92 Commune d’Elancourt ELANCOURT 78
Association Chantier Yvelines VERSAILLES 78 Commune d’Everly EVERLY 77
Association ESIF PARIS 75 Commune de Bonnelles BONNELLES 78
Association Objectif Emploi ! SAINT-DENIS 93 Commune de Bougligny BOULIGNY 77
Association de Sauvegarde de notre Environnement Sonore PARIS 75 Commune de Bussy-St-Georges BUSSY-ST-GEORGES 77
Association Territoires SAINT-DENIS 93 Commune de Cesson CESSON 77
Autour de Vous AUBERVILLIERS 93 Commune de Chelles CHELLES CEDEX 77
AYE AYE Environnement PARIS 75 Commune de Corbreuse CORBREUSE 91
BUPALO - Base de plein air et de loisirs de Buthiers BUTHIERS 77 Commune de Couilly-Pont-aux-Dames COUILLY-PONT-AUX-DAMES 77
CAUE du Val d’Oise CERGY PONTOISE CEDEX 95 Commune de Fontainebleau FONTAINEBLEAU CEDEX 77
CCAS de Versailles VERSAILLES CEDEX 78 Commune de Jouars-Pontchartrain JOUARS-PONTCHARTRAIN 78
Centre des Bâteaux Lavoirs SAINT-DENIS 93 Commune de Mantes-la-Ville MANTES-LA-VILLE 78
CFPPA Bougainville BRIE-COMTE-ROBERT CEDEX 77 Commune de Montereau-Fault-Yonne MONTEREAU-FAULT-YONNE CEDEX 77
CHEP LE TREMBLAY SUR MAULDRE 78 Commune de Nemours NEMOURS 77
CLCV Union Régionale PARIS 75 Commune de Pantin PANTIN 93
COMURNAT PARIS 75 Commune de Pontault-Combault PONTAULT-COMBAULT 77
Conseil Général de Seine et Marne DAMMARIE-LES-LYS 77 Commune de Rambouillet RAMBOUILLET 78
Conseil Général de l’Essonne EVRY CEDEX 91 Commune de Saint-Prix SAINT-PRIX 95
Conseil Général des Hauts de Seine NANTERRE CEDEX 92 Commune de Sceaux SCEAUX 92
Consommation Logement & Cadre de Vie - CLCV PARIS 75 Commune de Souppes-sur-Loing SOUPPES-SUR-LOING 77
CORIF MONTREUIL 93 Commune de St-Fargeau-Ponthierry ST- FARGEAU-PONTHIERRY 77
CPIE Marne et Seine - Maison de l’environnement MORET-SUR-LOING 77 Commune de St-Pierre-les-Nemours ST-PIERRE-LES-NEMOURS 77
Communauté de communes du Pays de l’Ourcq LIZY-SUR-OURCQ 77 Commune de Thomery THOMERY 77
Communauté de communes Le Pays Créçois VILLIERS-SUR-MORIN 77 Maison de l’environnement de Morsang-sur-Orge MORSANG-SUR-ORGE 91
Communauté de communes Les Portes de l’Essonne JUVISY-SUR-ORGE 91 Mission d’Education Permanente de Torcy TORCY 77
Didaction BOISSY-SAINT-LÉGER 94 Natur’Essonne LONGPONT-SUR-ORGE 91
Ebullition L’ILE-ST-DENIS 93 Nature et Société St-MAUR-DES-FOSSES 94
Espaces MEUDON 92 Planète Sciences IDF EVRY 91
Essonne Nature Environnement CHAMARANDE 91 PLIE de Gennevilliers GENNEVILLIERS 92
Fédération Nationale des clubs CPN ETAMPES 91 PNR du Vexin Français THEMERICOURT 95
Fondation Energies Pour Le Monde PARIS 75 Provins Etape PROVINS 77
Fraternité Saint Jean SAINT-PRIX 95 REALITE COULOMMIERS 77
Graine Ile-de-France JUVISY-SUR-ORGE 91 SAN de Sénart LIEUSAINT CEDEX 77
Halage L’ILE-SAINT-DENIS 93 SAN du Val d’Europe MARNE-LA-VALLÉE Cedex 4 77
Humus et Vie VILLEJUIF 94 SICTOM de La Région de Provins POIGNY 77
IDEMU L’ILE-SAINT-DENIS 93 SICTOM de Rambouillet RAMBOUILLET 78
Ile-de-France Environnement PARIS 75 SIVATRU TRIEL-SUR-SEINE 78
Initiatives 77 MELUN 77 SIVOM des Etangs de Hollande ST-LEGER-EN-YVELINES 78
Initiatives Environnement L’ILE-SAINT-DENIS 93 SMETOM POIGNY 77
INSERPRO ELANCOURT 78 Territoires Environnement Emplois PARIS 75
Itinéraires Services SEVRES 92 Travail Entraide TOURNAN 77
Jeunes dans la Cité FONTENAY-AUX-ROSES 92 URCAVIE VILLIERS-LE-BACLE 91
Jeunes pour la Nature ETAMPES 91 Val de Seine Vert SEVRES 92
Jeunes pour la Nature IDF PARIS 75 Vie Vert CORMEILLES-EN-VEXIN 95
L’Intercommunal VERNOU-LA-CELLE-SUR-SEINE 77 Vivacités IDF MONTREUIL 93
La Croix du Bois Ville Verte VOISINS-LE-BRETONNEUX 78 Yvelines Environnement VERSAILLES 78
Le Pain de L’Espoir MELUN 77

34