Vous êtes sur la page 1sur 119

Lect. univ. dr.

Anne-Marie Codrescu

COMMUNIQUER EN FRANÇAIS
Cours de français pour les étudiants
intermédiaires et avancés

Bucureşti 2001
Dossier 1
BIOGRAPHIES
Texte A: L'interview
Dans une grande entreprise de construction, avant une réunion de travail, le PDG arrive,
accompagné d'un nouveau directeur de section.
Le PDG: Je vous présente notre nouveau collaborateur, Philippe Aubry, chargé de mettre en
place la section urbanisme.
Un jeune cadre: Vous prenez du café, Philippe? Il est encore chaud.
P.A.: Oui, merci.
Le chef du personnel: Philippe Aubry? C'est vous qui avez écrit La vie moderne et
l'urbanisme, je suppose?
P.A.: Oui, oui. C'est un livre de jeunesse, j'étais encore à l'université.
Le chef du personnel: Vous aviez à l'époque l'intention d'enseigner à l'université, n'est-ce pas?
P.A.: En effet, j'ai enseigné quelques années à l'université de Nanterre, mais j'ai décidé
ensuite de me consacrer à la vie active des entreprises. Créativité et compétition, c'est ce que je
recherchais.
Le chef du personnel: Vous êtes tout de suite entré chez Bouin?
P.A.: Non. J'ai d'abord été chef de section au ministère de l'Equipement et du Logement.
Mais je ne m'entendais pas très bien avec mon patron. Nos conceptions en matière d'urbanisme
étaient très différentes.
Un jeune cadre: Alors vous avez quitté le ministère?
P.A.: Oui, c'est ça. J'ai profité d'une offre de l'Institut de recherche dans le bâtiment de
Boston et je suis parti aux Etats-Unis.
Un jeune cadre: Et vous êtes resté longtemps aux Etats-Unis?
P.A.: Quatre ans. C'est là que j'ai rencontré monsieur Bouin, lors d'un colloque international.
Intéressé par mes travaux, il m'a proposé de rentrer en France comme directeur de sa section
urbanisme.
Le chef du personnel: Donc vous arrivez des Etats-Unis?
P.A.: Non, non, je viens de passer une année au siège de Paris. Comme vous savez,
monsieur Bouin a décidé de créer une nouvelle section ici. Il m'a chargé d'en prendre la
responsabilité.
Le P.D.G.: Bon, c'est très bien tout ça, mais c'est l'heure de votre réunion. Alors, bonne
chance et à bientôt.

Texte B: Personnalités
Albert COHEN (1859-1981) est né à Corfou en Grèce. Il a fait ses études secondaires à
Marseille et ses études universitaires à Genève où il a obtenu la nationalité suisse. D'abord avocat,
puis fonctionnaire à l'Organisation internationale pour les Réfugiés, il a commencé très tôt sa vie
d'écrivain en collaborant à diverses revues, dont la Revue juive.
Il a publié Solal (1930), Mangeclous (1938) qui décrit la saga d'une famille juive orientale,
Le livre de ma mère (1954), Belle du Seigneur (1968), merveilleux roman d'amour, Les valeureux
(1969), Ô, vous frères humains (1972) et Carnets (1978).
Albert Cohen est un des plus grands écrivains contemporains, son œuvre reflète son amour
de la langue française. S'adressant à la France dans Ô, vous frères humains, il a écrit:
"Tu m'as formé à ton génie (...)
tu m'as donné ta langue (...)
ta langue qui est mienne et pays de mon âme,
ta langue qui m'est aussi une patrie."

Hubert REEVES, astrophysicien. Né le 13 juillet 1932 à Montréal (Canada). Fils de Joseph


Aimé Reeves, représentant et de Mme, née Manon Beaupré, Père de 4 enfants: Gilles, Nicolas,
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 3

Benoît, Evelyne. Etudes: Collège Jean-de-Brebeuf à Montréal, Université de Montréal, Université


Mc Gill (Canada). Diplômes: Bachelor of science, Master of science (physique atomique), Doctor
of physics (astrophysique nucléaire de la Cornell University (Etats-Unis). Carrière: conseiller
scientifique à la Nasa (1960-1964), directeur de recherche au CNRS (depuis 1966), membre de la
Société française de physique, membre de la Société royale du Canada (depuis 1991), auteur de
séries comme La vie dans l'univers (1982), de films scientifiques: Le Soleil, notre étoile (1981), etc.
Œuvres: Poussières d'étoiles (1984), Malicorne (1990), Compagnons de voyage (1992); nombreux
articles relatifs à l'astronomie, l'astrophysique, le nucléaire. Décorations: Chevalier de la Légion
d'Honneur, Officier de l'ordre du Canada. Distraction: musique. Sport: ski.
(D'après Who's who in France, 1995)

VOCABULAIRE

L'entreprise Les études


le PDG - président directeur général enseigner - donner des cours -
les cadres - Enseignement public, - privé - libre -
les employés confessionnel
une entreprise - publique - Enseignement universitaire
privée - coopérative-familiale diplômes universitaires.
une boîte (fam) - une société Baccalauréat - Licence - Maîtrise - Agrégation -
une PME - une petite ou moyenne Doctorat -
entreprise passer - un examen
des PME – petites et moyennes - son bac
entreprises - sa licence
monter une entreprise être - licencié
diriger une entreprise - diplomé de l'Université
mettre en place une nouvelle - bréveté
section = créer et organiser échouer un examen
embaucher - engager; l'embauche (f) recaler quelqu'un à un examen (fam.) = refuser
licencier - congédier - débaucher - Elle s'est fait recaler au bac. Il est recalé
renvoyer - mettre à pied (fam.) - mettre examen - épreuve de repêchage (fam.) = permet
à la porte (fam.); aux candidats eliminés d'être admis.
le licenciement.

Diplômes:
Enseignement secondaire
C.A.P. - Certificat d'aptitude professionnelle Etablissements
Enseignement supérieur IUT - Institut universitaire de technologie
B.E.P. - Brevet d'études professionnelles CNRS - Centre national de la recherche
B.T.S. - Brevet de technicien supérieur scientifique
D.E.U.G. - Diplôme d'études universitaires l'ENA -Ecole Nationale d'Administration
générales les "Enarques" = diplômés de l'ENA
D.U.T. - Diplôme universitaire de technologie ENS – Ecole Normale Supérieure

Présenter une personne


- Je vous présente Sylvie Durand, une amie d'enfance
architecte
celle qui a réaménagé notre maison

- Enchanté/ Ravi de faire votre connaissance.


4 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Devant un public:
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, j'ai le plaisir / l'honneur de vous présenter.
Cher(s) auditoire (invités), nous accueillons aujourd'hui ...

COMPRÉHENSION
A vous !
1. Lisez par rôles le dialogue A. Rétablissez les principales étapes du parcours professionnel de
Philippe Aubry. Notez les termes qui désignent:
- la fonction professionnelle ou la relation professionnelle;
- les lieux spécifiques de travail.
2. Rédigez votre C.V. Vous voulez postuler à un emploi à mi-temps de collaborateur à un quotidien
- une agence de publicité - un poste de radio. Comment vous présentez-vous?
3. Lisez les textes B.
a) Au Salon du livre vous présentez Albert Cohen à l'occasion de la réédition de son roman
Belle du Seigneur.
b) Vous devez parler d'Hubert Reeves dans les situations suivantes:
- Au centre culturel de votre ville Hubert Reeves vient faire une conférence. En tant
que directeur de l'établissement vous le présentez au public.
- Dans une soirée vous présentez H. Reeves à votre amie, écrivain et canadienne.
4. Vous avez la possibilité d'inviter dans votre faculté une personnalité célèbre. Choisissez cette
personnalité et expliquez les raisons de votre choix.

COMMUNICATION
Le CV et la lettre de candidature.
A. Lisez le C.V et la lettre et répondez aux questions.

Nelly Ballereau
111, boulevard des Capucines
03100 MONTLUÇON
Tél: 70 28 30 65
Née le 13 décembre 1958
FORMATION
BTS de secrétariat trilingue (anglais- allemand).
Baccalauréat série A5 - Académie de Clermont-Ferrand (1976)
EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
Secrétaire correspondancière (français-allemand-anglais). FORD, Cologne (Allemagne) 1993-1995.
Secrétaire chargée de la correspondance clients (anglais et allemand). Société Interdistri (Grenoble
38) de 1985 à 1991.
Secrétaire commerciale, chargée du suivi et des relations clientèle. Société Perrot-Lerot (Moulins
03) de 1980 à 1984.
Serveuse dans un pub Salford (Angleterre) mars à décembre 1979.

AUTRES EXPÉRIENCES
Stage ANPE: connaissance du traitement de textes Word, mars 1993.
Stage AFPA: analyste-programmeur (Blois 41) janvier à septembre 1991.
DIVERSES
Connaissance de divers systèmes informatique et de la programmation.
Maîtrise des traitements de textes Word et Ami Pro.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 5

Monitrice à l'école de ski de Superbesse (63).


LETTRE DE CANDIDATURE
Nelly Ballereau
111, boulevard des Capucines
03100 MONTLUÇON
Tél: 70 28 30 65
Née le 13 décembre 1958
Société Euroexport
ZI des Alouettes
002200 Casset
Objet: candidature à l’emploi de secrétaire trilingue
Montluçon, le 2 février 1995
Monsieur le directeur du personnel,
Suite à l’annonce parue dans le journal Le Monde du 1er février 1995, je me permets de vous
adresser mon curriculum vitae pour le poste de secrétaire trilingue.
Mes diverses expériences à l’étranger m’ont permis d’acquérir une bonne maîtrise de
l’anglais et de l’allemand et je recherche actuellement un emploi qui me permette de développer
mes qualités d’organisation et mon sens des contacts. Je suis sûre que vous apprécierez le sérieux et
le dynamisme dont je fais preuve dans mon travail.
Souhaitant que ma proposition retienne votre attention, je me tiens à votre disposition, afin
de vous exposer plus clairement mes motivations.
Je vous prie d’accepter, Monsieur le Directeur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.
B. Retrouvez le plan de sa lettre en remettant ces éléments dans l'ordre. Il en manque un, trouvez-le.
1. Exprime sa disponibilité.
2. cite les documents qu'elle joint à son courrier.
3. développe les points importants de son CV en rapport avec les demandes de l'annonce.
4. utilise une formule de politesse.
5. explique pourquoi elle écrit.
6. ..........................
Présenter une lettre de candidature
La lettre de candidature complète le CV, dont elle met en valeur certains aspects, selon les
demandes de l'annonce.
PRÉSENTATION
Écrire sur une feuille blanche de format standard (21x29 cm). La lettre doit être
manuscrite et il faut envoyer l'original.
L'écriture doit être soignée et le texte aéré (marge à droite et à gauche et paragraphe pour
chaque point développé).
ORGANISATION DE LA PAGE
Rappeler en haut et à gauche ses références (nom, prénom, adresse et numéro de téléphone).
Rappeler en haut et à droite le nom et l'adresse de l'entreprise à laquelle on s'adresse.
Indiquer l'objet de sa lettre.
CONTENU DE LA LETTRE
Adresser la lettre à: Monsieur le Directeur du personnel (pour une entreprise de plus de
200 employés) ou Monsieur le Directeur pour une plus petite entreprise.
Rappeler le numéro de l'annonce ainsi que le nom et la date du journal dans lequel elle
est parue.
Indiquer la nature de l'emploi auquel on prétend.
Développer les points importants de son CV en rapport avec les demandes de l'annonce.
6 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Exprimer sa disponibilité et soliciter un rendez-vous.


Ne pas oublier la formule de politesse.
Je vous prie d'agréer, Monsieur le Directeur, l'expression de mes sentiments les
meilleurs.
Veuillez accepter, Madame, l'expression de ma respectueuse considération.
Croyez, Monsieur, à mes meilleurs sentiments.
Je vous prie de recevoir, Monsieur, l'assurance de mes sentiments distingués.
Pièce jointe: indiquer les documents que l'on joint à sa lettre.

C. En vous aidant du tableau ci-dessus et de la lettre de N. Ballereau, reconstituez une lettre de


candidature avec les éléments proposés.
a. Intéressé par le poste de responsable du service commercial que vous cherchez à pourvoir,
je vous prie de trouver ci-joint mon curriculum vitae.
b. Je vous propose de nous rencontrer afin d'envisager une future collaboration.
c. Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.
d. Commercial depuis douze ans dans le secteur automobile, je cherche actuellement un
poste à responsabilités qui puisse me permettre de développer mon sens de l'organisation.
D. Cherchez dans les journaux, rubrique offres d'emploi, des postes dans la communication ou les
relations publiques.
Ecrivez une lettre de candidature. Vous vous présentez à l'interview. Jouez la scène.

GRAMMAIRE

Passé - Présent - Futur


Exprimer le passé, le présent, le futur
Passé composé
J'ai travaillé Je suis allé(e)
Tu as travaillé Tu es allé(e)
Hier Il/elle travaillé Il/elle est allé(e) au cinéma
L'année dernière Nous avons travaillé Nous sommes allé(e)s
Le 25 avril Vous avez travaillé Vous êtes allé(e)
Ils/elles ont travaillé Ils/elles sont allé(e)s
Imparfait
J'étais
Tu étais à Paris
Il/elle était
Nous étions
Vous étiez
Ils/elles étaient
Présent Passé récent
Je voyage Je viens de partir. pour Lyon
Aujourd'hui Tu voyages
Maintenant Il/elle voyage
Nous voyageons
Vous voyagez
Ils/elles voyagent
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 7

Présent progressif
Je suis en train de lire.
Futur proche
Je vais arriver. à Lille
Futur
Je visiterai
Demain Tu visiteras
L'année prochaine Il/elle visitera New York
Nous visiterons
Vous visiterez
Ils/elles visiteront
NB:
1. Le passé composé des verbes suivants se forme avec “être” : a) Les verbes pronominaux:
Nous nous sommes rencontré(e)s; b) les verbes: aller, venir, partir, arriver, rester, monter,
descendre, entrer, sortir, tomber, retourner, passer (déplacement), naître, mourir (changement
d’état).
2. Dans le récit le passé composé est utilisé pour les actions principales; l’imparfait est
utilisé pour les actions secondaires et les circonstances des actions principales.

EXERCICES
1. RECONNAÎTRE LES TEMPS
Michel Blin, actuellement au chômage, raconte. Je me suis disputé avec le directeur.
Remettez les phrases dans l'ordre Je travaillerai ou je m'inscrirai à l'université.
chronologique. Imaginez son récit en ajoutant C'était un travail intéressant.
des précisions de temps (Pendant six mois... Un J'organisais des expositions.
jour... Alors...) Je viens de quitter le musée.
Je suis au chômage. Nous ne nous sommes plus parlé.
J'ai travaillé musée. Je lis. Je me promène.
Je vais m'inscrire à l'ANPE (Agence nationale
pour l'emploi).
"Pendant six mois, j'ai travaillé au musée. C'était un travail..."
2. PASSÉ COMPOSÉ OU IMPARFAIT
Mettez les verbes entre parenthèses au passé composé ou à l'imparfait. Modifiez l'orthographe
des pronoms quand c'est nécessaire.
La mère du narrateur vient de mourir.
"Je (prendre) l'autobus à deux heures. Il (faire très chaud). Je (manger) au restaurant, chez
Céleste, comme d'habitude. Ils (avoir) tous beaucoup de peine pour moi et Céleste me (dire):
"On n'a qu'une mère". Quand je (partir), ils me (accompagner) à la porte. Je (être) un peu
étourdi parce qu'il (falloir) que je monte chez Emmanuel pour lui emprunter une cravate (...)"
(Albert Camus - L'Etranger)
3. DU PASSÉ AU FUTUR
Elle raconte ce qu'elle a fait et parle de ses L'an dernier...
projets. Campez son personnage tout en Beaucoup de travail.
utilisant les items ci-contre: Pas de vacances.
Examen difficile.
Rencontre avec Loïc
Cette année ... L'an prochain...
Fatiguée Prendre un an de congé
Toujours pas de vacances. Partir en voyage
8 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Travail à mi-temps. Visiter l'Asie


Mariage avec Loïc Chercher un travail là-bas.
4. RETROUVAILLES
Ils ne se sont pas vus depuis longtemps. Ils se retrouvent. Imaginez les scènes. Jouez-les.
Ils étaient étudiants dans la même université. Il sort de prison. Il retrouve ses anciens
Ils ne se sont pas vus depuis dix ans. complices.
"Alors, qu'est-ce que tu deviens? Qu'est-ce que tu as fait ces dernières années? Qu'est-ce que
tu fais en ce moment?"
Mini-portraits. Complétez avec ETRE, AVOIR, ALLER, FAIRE:
a. Il ........... français. Il ........ très connu des amateurs de football. Il ........... les cheveux
bruns. Il ................... très souvent au stade parce qu'il ...................... du football tous les jours.
b. Isabelle ......... vingt ans. Elle ........ étudiante à la Faculté des Lettres d'Aix. Elle ........
grande, elle ........ sympa1 mais elle ........ un défaut: elle ......... toujours raison! Elle ........ une
passion pour le théâtre elle y ........... une fois par mois. Elle ......... aussi du piano et du chant. Elle
déteste le sport, elle n'en ......... pas du tout.
c. Jacques et Christine .......... inséparables. Ils ......... marseillais. Ils .......... une petite
librairie au centre de Marseille. Le matin, ils ......... toujours en retard! Dans le quartier tout le
monde les aime car ils .......... le coeur sur la main2; oui, ils ............. vraiment généreux; ils ..........
plaisir a tout le monde. Et puis ils sont vraiment drôles: ils ........... des blagues du matin au soir. Ils
.............. une passion: la pêche à la ligne; ils y ............ tous les dimanches.
d. Nous ................... franc-comptois. Nous ........... la chance d'habiter un joli petit village de
Franche-Compté. Maintenant, nous ........ presque l'âge de la retraite. Nous ............... une grande
ferme à la campagne. Deux fois par semaine, nous ............. à la ville au marché pour vendre les
produits de la ferme, plus particulièrement notre fromage car nous le ....................... nous-mêmes.
e. "J'en .......... assez de vous! Vous ........... soif, vous .............. faim, vous ............. mal à la
tête ou vous ................ mal aux dents! Vous ............. trop chaud ou vous ............. froid! Vous
n'............. jamais bien! Vous .............. des enfants insupportables!"
5. Complétez cette lettre avec les formes correctes du présent des verbes: ETRE, AVOIR, FAIRE,
ALLER.
Cher Roberto,
Je .............. français, je .......... originaire du nord de la France. J'........... une grande famille,
nous ............ six frères et soeurs.
J'.......... treize ans. Je .......... assez grand. J'............. des cheveux bruns. Je ............... plutôt
bon élève. Le dimanche, je .............. du foot, j'adore le football! J'aime aussi la musique, je ............
de la guitare. Mon frère aîné .................. une moto, c'.......... super, je ............ souvent avec lui!
Et toi, qui.......-tu? Tout ce que je sais, c'......... que tu ......... italien et que tu habites à Milan.
......-ce que tu ........ de frères? ..........-ce que tu .......... du sport? Où ...........-tu en vacances?
Ecris-moi vite.
A bientôt,
Tristan
6. Selon le modèle des exercices précédents, rédigez la première lettre à un correspondant
français.

1. sympa: sympathique
2. avoir le coeur sur la main: être prêt à aider tout le monde
1. faire des blagues: plaisanter
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 9

Dossier 2
LA VIE CITADINE
Texte A: Contrastes
Une maison de pierre ocre, longue et basse. Une tonnelle de rosiers. A l'ombre d'un
châtaignier centenaire, quatre enfants sont assis autour d'une table. Les. deux plus grands mordillent
leur stylo, courbés sur les devoirs de vacances. Les deux petits font du coloriage. Sous la tonnelle,
autour de la table trois couples d'ex-citadins partagent leurs expériences:
- C'est ça, le bonheur! s'exclame Françoise, en balayant l'air d'un geste large, comme si
montagnes, vignes, ciel lui appartenaient.
- Avant, quand il faisait beau, les enfants jouaient sur le parking de l'immeuble, au milieu
des voitures. Je devais les surveiller de la fenêtre, ajoute Marion.
- Nous habitions à Massy Palaiseau, je travaillais à Versailles, comme chef comptable,
précise son mari, Jean-Pierre. En ville cela devenait invivable: toute la journée à courir, pour
s'entasser, le soir, dans un petit trois pièces. Je rêvais d'une grande maison, d'un jardin ... D'avoir le
temps ... De voir grandir mes enfants ...
- Moi aussi, je voulais changer radicalement de mode de vie, intervient Philippe, le mari de
Françoise. L'appartement trop petit. La tournée des écoles, à huit heures. Un véritable parcours du
combattant, au milieu des embouteillages. Ici, tout se fait dans le calme.
- Là-bas je travaillais à plein temps. Ici, avec les deux sociétés où je m'occupe de
comptabilité, j'aménage mes horaires comme je veux. On a d'ailleurs tout sous la main: piscine,
tennis, terrain de football, supermarchés, et cela coûte infiniment moins cher qu'à Paris.
- A Massy, les enfants tombaient malades pour un rien. Ici, au grand air, ils ne voient jamais
le médecin ... Là-bas, le soir, à table, c'était le règne du surgelé. Ici, ce sont des produits frais
achetés sur le marché. ...
Là-bas, avant. On dirait des prisonniers récemment libérés qui évoquent les heures noires
passées dans leur cachots. ... Ils ont retrouvé le goût des choses simples et authentiques. Ici tout est
possible: ils vivent au rythme de la nature, des saisons.

Texte B: Paris et sa banlieue ...


Paris est, a été et sera le lieu privilégié où aiment s'installer les étrangers du monde entier.
Que ce soit pour des raisons touristiques, professionnelles ou scolaires, les étrangers affluent vers
Paris qui représente, comme le disait si bien Joséphine Baker, "leur seconde patrie" ...
Mais ces étrangers ont volontairement choisi ou accepté de vivre pour un temps à Paris...
Il n'en est pas de même pour les étrangers immigrés, qui, eux, doivent résider dans des cités,
c'est-à-dire des grands ensembles d'habitation, dans la périphérie parisienne.
La vie dans ces cités de banlieue ne correspond pas souvent aux rêves des habitants. Ils sont
le plus souvent chômeurs, en attente d'un travail, ou très jeunes adolescents, ne s'étant pas intégrés
au milieu scolaire du pays.
Certaines cités de la banlieue parisienne sont donc des lieux de malaise et de difficultés de
vivre. Les jeunes, sans occupation, s'organisent en bandes qui effraient et parfois maltraitent les
résidents. Les plus anciens, qu'ils soient Français ou étrangers, ne s'y sentent plus en sécurité: la
peur règne.
La raison essentielle de ce malaise? le chômage, certes.
Mais aussi les difficultés d'adaptation pour ceux qui ne vivent en France que par nécessité
économique, sans pouvoir, ni vouloir s'intégrer quelque peu à ses modes de vie ...
(D'après Le Parisien 14375, 27 novembre 1990.)
10 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Avez-vous compris ?
Après la lecture du texte A, commentez les aspects ci-dessous:
1. Pourquoi les trois couples ont-ils décidé de quitter la ville pour la campagne?
2. Quels sont les inconvénients de la ville à leur avis? Partagez-vous leur opinion?
3. Imaginez quelles difficultés ils ont dû surmonter.

COMPRÉHENSION

Lisez le texte B et répondez aux questions suivantes:


(Cochez les réponses mentionnées dans le texte)
1. "J'ai deux amours, mon pays et Paris", chantait Joséphine Baker. Comment cette idée est-elle
exprimée dans le texte?
...........................
2. Les étrangers qui vivent temporairement à Paris, le font pour des raisons:
- économiques - scolaires
- touristiques - professionnelles
- politiques
3. Les immigrés viennent à Paris pour
quelles raisons?
Choisissez dans la liste ci-dessus.
4. Ils habitent:
à Paris dans la banlieue
5. Quelle phrase correspond à ce qui est dit dans le texte?
- Ils sont tous chômeurs
- La plupart d'entre eux sont chômeurs
- La vie en banlieue ne correspond jamais à leurs rêves
- La vie en banlieue ne correspond presque jamais à leurs rêves
6. D'après le texte:
- Les bandes font peur aux habitants
- Les bandes volent les habitants
- Les bandes insultent et agressent les habitants
7. Les bandes sont composées:
- de jeunes chômeurs
- de jeunes
8. Les personnes plus âgées sont exclusivement des Français:
Vrai faux
9. D'après le texte, les immigrés ont des difficultés d'adaptation:
- parce qu'ils ne veulent pas s'intégrer
- parce qu'ils ne peuvent pas s'intégrer
10. Mettez en rapport les mots qui dans le texte ont le même sens:
habiter effrayer
banlieue grands ensembles
vivre résider
cités périphérie
faire peur s'installer
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 11

VOCABULAIRE

La ville Le village
Parties d’une ville un bourg; un petit village;
capitale; cité; métropole un trou; un lieu-dit
ville-lumière; ville-sainte; ville nouvelle un(e) villageois(e)
villes-satellites; ville d’eaux un paysan
la cité-dortoir un fermier
le centre – ville; la banlieue; un bidonville une tradition; une coutume
un quartier résidentiel; un faubourg; la périphérie
La population
un citadin – la population urbaine
un banlieusard – un faubourien
Espace urbain
zone commerçante; les commerces
zone résidentielle; espaces verts
circulation: zone, rue piétonne; passage clouté; un embouteillage;
un bouchon

EXERCICES

1. Cherchez dans les textes A et B les mots et expressions qui évoquent la vie en ville et ceux
qui évoquent la vie à la campagne. Placez-les dans deux colonnes. Essayez d'en ajouter d'autres.
L’attitude qu’ils reflètent est-elle favorable ? défavorable ?
2. Associez les mots ou expressions des deux colonnes:
1. en avoir assez a) plaquer
2. abandonner b) être épanoui
3. apercevoir quelqu'un à la hâte c) aménager ses horaires
4. avoir facilement accès à ... d) avoir ras-le-bol
5. bouder e) voir quelqu'un entre deux portes
6. être radieux, joyeux f) rêver de faire quelque chose
7. caresser un rêve g) faire la tête (fam.)
8. organiser son horaire à son gré h) avoir ... sous la main
3. Réemployez les mots et expressions de la colonne de droite dans des contextes nouveaux.
4. Cherchez dans le dictionnaire les sens de:
cité - dortoir; ville - satellite; ville nouvelle; métropole; banlieue; banlieue - rouge; agglomération
Expliquez le sens de ces expressions par vos propres mots.
5. Retrouvez des mots de la même famille qu'urbanisme. Placez-les dans des contextes.
6. A l’aide des items des textes A, B et du VOCABULAIRE ci-dessus évoquez les
caractéristiques d’un quartier que vous connaissez bien (appréciations favorables, défavorables).

COMMUNICATION

Parler et convaincre
A vous de parler !
1. Selon vous, en choisissant la campagne à quoi les couples ont-ils renoncé? Peut-on parler dans ce
cas d'un bouleversement des mentalités?
2. Mini-débat:
12 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

"La ville écrase, désumanise, stresse. La quitter, c'est retrouver son identité".
Trouvez des raisons pour et contre cette affirmation de Nathalie Brault, sociologue.
Pour vous aider
I. Accord (Approuver)
Je suis entièrement d'acord avec vous
J'allais dire la même chose
Je vous rejoins entièrement
Absolument - Tout à fait - Evidemment
Mais c'est l'évidence même !
II. Développer (Argumenter)
Si vous le permettez, je voudrais signaler à ce propos
Au sujet de ... je voudrais - apporter une précision
- souligner
- ajouter
Juste quelques remarques
III. Demander une explication
Juste une question - au sujet de
- concernant
- à propos de
IV. Objecter
marquer son désaccord
Alors là, excusez-moi, mais ...
Je suis désolé, mais ...
Vous avez tort
C'est complètement faux
formuler une objection (rappel et contradiction)
Vous avez tout à fait raison de souligner ... Néanmoins, ... N’empêche que..., Toutefois,... Cela
dit,...
Si j'ai bien compris ... mais, dans ce cas ... comment expliquer ...
S'il est vrai que ... il faut quand même/tout de même/pourtant ...
3. Présentez par écrit votre opinion sur ce thème.
4. Texte B Vous venez de lire "Paris et sa banlieue":
- Est-ce que ce texte peut s'appliquer aux banlieues des grandes villes de notre pays?
Dites ce qui est semblable et ce qui est différent.
Donnez votre point de vue sur la question.
(Rédigez 15-20 lignes)
8. Ecrivez une lettre pour le courrier des lecteurs d'une revue française. Vous y raconterez une
anecdote qui s'est produite dernièrement dans une banlieue de votre pays.

GRAMMAIRE

Le récit. L'emploi de l'imparfait et du passé composé


En général, pour évoquer les souvenirs, on utilise l’imparfait:
Avant, j'habitais à Marseille et je vivais avec mes parents et grands-parents.
En général, pour évoquer les événements du récit, on utilise le passé composé:
En 1985, j'ai déménagé et je me suis installé à Lyon.
Dans le récit au passé on emploie les deux formes verbales:
Quand j'ai déménagé, j'avais vingt ans.
C'était l'hiver.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 13

L’imparfait décrit le cadre de la situation (comme une photo); le passé composé décrit une
succession d’événements (comme un film):
Elle traversait le carrefour. Soudain un voiture est passée tout près et l'a renversée.
La femme s'est évanouie, les gens se sont précipités.
Le passé composé est utilisé pour des périodes de temps ou des moments bien précisés; l’imparfait,
pour des périodes indéfinies:
De 1991 à 1995
Pendant 3 ans j'ai fait régulièrement de la natation.
Entre 30 et 33 ans
Avant,
Quand j'étais au lycée je faisais de la natation.
A cette époque-là
Le passé composé indique un changement d’habitudes ou de situation:
Imparfait Passé composé
Avant j'habitais à Marseille Un jour, j'ai déménagé
Hier, il faisait beau Tout à coup le temps a changé
Les adverbes les plus fréquents pour marquer la rupture d’une situation d’équilibre:
tout à coup; soudain; brusquement; à un moment; subitement;
un jour; alors.

EXERCICES

1. Distribuez le passé composé et l’imparfait comme dans le modèle; retrouvez les actions
principales et secondaires:
Il était environ dix heures. Soudain trois hommes qui faisaient la queue près des quichets ont
attaqué le caissier. Comme la banque était pleine de monde, le caissier a donné l'argent aux bandits,
mais il a averti secrètement la police qui est arrivée immédiatement sur les lieux. Quelque temps
après deux voleurs ont été arrêtés mais ils n'avaient plus l'argent. Le troisième a réussi à s'échapper
avec la caisse. Il portait une veste grise, un chapeau et des lunettes noires.
Imparfait Passé composé
Il était environ dix heures trois hommes ont attaqué le caissier
...................................... ....................................................
me
2. Mettez le texte au passé. Le récit de M Elise: J’étais une vieille dame...
Madame Elise est une vieille dame qui vit seule sur la colline. Elle est veuve et elle n'a pas
de famille. Un jour, la colline prend feu. Madame Elise voit le feu avancer de tous côtés. Elle est
trop vieille pour courir, alors, elle se met à genoux et elle dit une prière; elle est prête à mourir et
elle attend. Mais le feu s'arrête tout près d'elle. Alors, Madame Elise change complètement de vie:
elle vend sa maison, elle retire son argent de la banque et elle part faire le tour du monde. Elle va en
Chine. Elle monte sur le Kilimandjaro et elle descend le fleuve Amazone. Elle publie ses mémoires
et à quatre-vingts ans elle devient très célèbre.
3. Rédigez un court récit au passé. Vous pouvez utiliser ces suggestions:
Evénements: Partir en vacances - Tomber en panne - Perdre son portefeuille - Rentrer chez
soi - Prendre de l'argent - Repartir - Arriver sur la plage - etc.
Situations: Le temps - L'heure - La forme physique - Les vêtements - Le lieu.
Quand je suis parti en vacances en juin dernier, il faisait beau...
4. Complétez le texte avec les verbes qui manquent:
Hier quand Jacques s'est levé, il était cinq heures et quart. Jacques ............ habillé
rapidement et à six heures, il ............ déjà dans la rue. Il y .......... peu de gens dehors. Il .........
encore nuit. Jacques ....... le métro et il ....... à la gare chercher Maria. Le train de Madrid ....... à huit
heures, il ...... très en retard; Maria ......... un peu fatiguée et elle ......... un peu froid parce qu'elle
14 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

....... une robe très légère. A Paris, il ....... seulement quinze degrés, mais à Madrid, .............. très
chaud, c'............... encore l'été.
5. Mettez le texte au passé:
Je suis à la terrasse d'un café près de l'Opéra. Il fait très beau. J'attends une amie. Je regarde
les passants. Il n'y a pas beaucoup de monde.
Soudain, je remarque une femme sur le trottoir d'en face. Le feu passe au vert, puis au rouge
et de nouveau au vert, mais elle reste immobile, comme une statue. Elle est grande, très pâle et elle
semble fatiguée et même exténuée. Tout à coup, une voiture s'arrête devant elle. Un homme sort. Il
porte une petite valise. Il est très brun et il a de petites moustaches. Il a l'air dangereux. Je suis un
peu inquiet. Il tend la valise à la dame et il repart tout de suite. Mais je ne vois pas la suite parce que
mon amie arrive, elle m'embrasse et elle s'asseoit en face de moi. Quand je tourne la tête, la femme
n'est plus là.

REPERES
Palmares des villes françaises
Quelles sont les villes françaises les mieux préparées pour le nouveau millénaire? Où
trouve-t-on la meilleure qualité de la vie? La plus grande diversité culturelle? Le moins de
cambriolages? Le moins de chômage?
CLASSEMENT GENERAL
1) GRENOBLE ***
2) LYON ** 7) RENNES 14) TOULOUSE 19) AMIENS
3) PARIS * 9) MARSEILLE 15) ORLEANS 21) POITIERS
4) NANTES 10) CAEN 16) REIMS 22) METZ
4) BESANÇON 11) BORDEAUX 16) LILLE 23) LIMOGES
6) STRASBOURG 12) DIJON 18) CLERMONT - FERRAND 24) ROUEN
7) MONTPELLIER 13) NICE 19) SAINT-ETIENNE 25) LE HAVRE

Dans l'Europe économique qui émerge, le dynamisme de Montpellier ou de Toulouse


surpasse celui de Paris. Une des explications tient aux excès de l'hypertrophie parisienne: entre
Paris et le prétendu "désert français", ils ont été de plus en plus nombreux à choisir les charmes ou
la réactivité de la province. L'autre explication tient aux grandes lois de décentralisation du début de
la décennie.
Première: Grenoble! Dynamisme, culture, qualité de la vie, modernité ... c'est la ville de
France la plus équilibrée. Deuxième: Lyon qui, enfin, dépasse Paris. Autres surprises: Lille,
autrefois sinistrée, est la deuxième métropole la mieux armée pour le troisième millénaire;
Strasbourg est, juste derrière la capitale, la deuxième ville la plus culturelle. Et encore: c'est à
Marseille, mais aussi à Besançon et à Lyon, que la qualité de la vie est la plus agréable; Toulouse,
Montpellier mais aussi Caen sont les locomotives du dynamisme économique ...
Trois certitudes émergent: (1) Malgré son poids historique, politique et économique. Paris a
perdu sa prééminence dans deux des cinq classements retenus (le dynamisme économique
notamment). Du coup, elle cède la place au classement général à Grenoble et à Lyon. (2) Les villes
les mieux préparées à affronter l'an 2000 sont soit les villes les plus "européennes" par leur situation
géographique (Lille, Strasbourg, Grenoble), soit celles qui forment le plus grand nombre de
diplomés (Lyon, Bordeaux). (3) La notion même de ville-espace de vie se modifie. Naguère, on la
définissait par sa masse critique, son poids économique lui permettant de conduire une véritable
politique économique, culturelle ou universitaire. Avec l'Europe, l'espace d'intégration de référence,
la ville subit l'attraction des macro-régions (Catalogne, Flandres...), reléguant les départements au
niveau de simples espaces d'intervention.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 15

Au regard de la qualité de la vie Paris fait le plus mauvaise figure. La capitale paie son
gigantisme par une surdensité de ses logements et une sécurité aléatoire. Puis, chaque jour des
millions d'heures sont perdues en raison de la gestion de plus en plus difficile des mouvements
centrifuges et centripètes qui obligent Parisiens et banlieusards à passer en moyenne plus de deux
heures et demie dans les transports en commun. Le temps perdu dans les déplacements en région
parisienne représente l'équivalent du nombre d'heures de travail de l'agglomération lyonnaise !
(Le Nouvel Observateur, Nº1534, 31.03 - 06.04.1994)

Traduisez les deux derniers paragraphes en roumain.


16 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Dossier 3
LA FRANCE DANS LE MONDE
Texte A: Stéréotypes et réalités
L'image d'Epinal du Français n'a pas changé. Sur son vélo, le petit bonhomme français,
moustachu, un béret sur la tête, la baguette sous le bras, roule vers le prochain bistrot pour boire un
coup de rouge avec ses copains. Il vit à la campagne et se nourrit uniquement de fromage de chèvre,
fait à la maison... Ces images restent imprégnées dans l'esprit des étrangers, mais aujourd'hui on en
est conscient.
Une étudiante canadienne et un étudiant autrichien de l'Institut d'études politiques de Paris
interrogent des touristes étrangers:
- Pourquoi la France attire-t-elle tant de touristes ?
- A mes yeux, la France, c'est Paris, ses cafés, la foule, rue de Rivoli, l'Orangerie aussi et le
Musée d'Orsay. L'impressionisme, j'adore ... je suis étudiant à l'école des beaux arts.
- La France est le pays de la diversité culturelle, du savoir-vivre. J'ai débarqué à Paris,
naturellement, mais j'irai visiter le Périgord, Nîmes, Bordeaux, répond un Britannique.
- Quelle était votre représentation de la France et des Français à l'arrivée ?
- La France, c'est le monde des lettres, de l'art de vivre, les gens savent bien manger, bien
boire et ils ont une bonne mesure des choses, c'est-à-dire qu'ils savent se reposer quand il le faut.
C'est aussi une image légendaire, un pays de rêve, affirme une étudiante tchèque.
- J'étais séduit par la beauté. Pour moi, Canadien, ce pays, c'est "la sophistication", les vins,
les parfums, tout ce qui présente le luxe, le chic.
- Quand on arrive de Colombie on est frappé par cette vie plus élevée et plus sophistiquée
que la nôtre.
- Je vous confie que la France évoque pour moi l'Europe, la prospérité et la richesse, dit une
touriste russe.
(adapté d'après "Echos" – N075 - 1995)

Texte B: Opinions
ETATS-UNIS. Stephen Kaplan, professeur de civilisation française à Cornell
University. "La France traverse une crise identitaire sans précédent depuis l'après-guerre. Cette
déprime tient sûrement à la fin des certitudes des Trente Glorieuses, mais aussi à ce sentiment que
la culture française n'exerce plus la même influence, n'offre plus la même densité créative
qu'auparavant. Il faut que les Français se réinventent un rêve en réconciliant deux idées qui, chez
eux, sont antagonistes: d'un côté, la République toute-puissante, qui exprime la prééminence du
génie collectif; de l'autre, la "démocratie", la responsabilité individuelle, qui fonde le rêve
américain".
PORTUGAL. Mario Soares, 73 ans, président du Portugal entre 1986 et 1996:
"Après mes ennuis, sous la dictature de Salazar, c'est la France qui m'a accueilli lors de mon
exil, en 1970. A cette époque, je n'étais pour les autorités de mon pays qu'une sorte de paria. Or ici,
en France, j'ai même pu enseigner à la Sorbonne, participé à la politique française lors du congrès
d'Epinay, en 1972. En somme, la France, pour moi, est synonyme de liberté. C'est une terre
d'accueil. Bien sûr, il y a une montée de la xénophobie, si l'on en juge par les scores du Front
national. Reste que cette xénophobie n'est pas le fait de tous les Français, mais d'une minorité".
JAPON. Pionnier du multimédia au Japon, Kazuhiko Nishi, 42 ans, président d'ASCII
Corporation.
"Les Français ont un rapport à l'argent qui ressemble à celui des Japonais. Il n'y a pas que le
profit qui compte, il s'agit aussi souvent de sauver la face. Or, si on veut gagner de l'argent, il faut
n'avoir que ça en tête. Le Minitel, par exemple, était un produit très avancé, mais il s'est effacé
devant Internet. Et les Français n'ont pas voulu admettre qu'ils avaient perdu...La France peut
apporter beaucoup dans le domaine du multimédia. La seule chose qui compte pour les Américains
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 17

avec Internet, c'est de faire de l'argent. Or Internet peut aussi devenir un fantastique médium
culturel. Et dans ce domaine je pense que seuls les Français peuvent montrer l'exemple".
ALLEMAGNE. Député CDU, Karl Lamers est président de la commission des Affaires
étrangères au Bundestag et européen passionné.
"Chaque fois que je suis en France, je suis impressionné par la magnificence de l'Etat-nation,
avec le sentiment d'être passé dans un autre monde. Ce système, centralisé, hiérarchisé, est comme
une œuvre d'art: parfaite, donc difficile à modifier... Mais vous n'admettez pas l'idée que l'Etat-
nation soit détrônée. Vous fabriquez des énarques, pas des entrepreneurs..."
EGYPTE. Gamal al-Ghitany, 53 ans, auteur d'une cinquantaine de romans, essais,
nouvelles, dont plusieurs sont traduits en français. "Pour les intellectuels égyptiens, la France
demeure une référence culturelle. Je ne suis pas francophone, mais le premier roman que j'ai lu était
une traduction des Misérables, de Victor Hugo. J'ai découvert Kundera après qu'il eut été traduit à
Paris. Tous les grands courants de pensée et les écrivains étrangers débarquent en Egypte via la
France. La France est aussi le seul pays à disposer d'un instrument culturel comme l'Institut du
monde arabe".
LA FRANCE. L'Express: Beaucoup à l'étranger nous reconnaissent de fort belles
réalisations technologiques, tels Air-bus, Ariane ou le TGV, et saluent notre rôle de pionnier dans
les télécommunications ou le multimédia.
Haut les cœurs, donc ! Malgré tous nos défauts et notre obsession de "grandeur", malgré notre
fâcheuse et contradictoire tendance à l' "autoflagellation" nous séduisons encore.
(L'Express, 26/2/98)

VOCABULAIRE

Sympathie Antipathie
être sympathique - aimable - cordial - être antipathique froid - réservé
bienveillant - accueillant - sociable désagréable - détestable - odieux
avoir, ressentir de la sympathie pour quelqu'un avoir, éprouver de l'antipathie pour quelqu'un
montrer, témoigner de la sympathie à quelqu'un ne pas pouvoir sentir, souffrir, supporter
sympathiser - avoir des affinités - détester
s'entendre - s'accorder une bête noire = personne pour laquelle
L'acceptation on a de l'antipathie
accepter - tolérer quelqu'un - admettre - Le rejet
s'intégrer dans un milieu rejeter - écarter - bouder - repousser -
quelqu'un
se heurter - se disputer
se détester - se haïr
un stéréotype - des images/formules stéréotypées = des images toutes faites
l'image d'Epinal = un cliché fondé sur l'imagerie populaire
la déprime (fam.) = le fait d'être deprimé - la démoralisation
les Trente Glorieuses = la période 1950-1980, décennies d'essor économique constant en France,
par analogie avec les trois glorieuses (les 27, 28 et 29 juillet 1830).
la montée de la xénophobie du racisme = l'intensification, la hausse...
sauver la face = sauvegarder son prestige, sa dignité
haut les cœurs ! = réjouissez-vous!
18 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

EXERCICES

1. Identifier dans les textes A et B les sentiments et attitudes des personnes interviewées.
2. Trouvez dans la liste B un synonyme pour chacun des verbes de la liste A:
A B
s'entendre - se haïr - fuir - réunir - soutenir -
bouder - souder - prohiber - forcer - interdire -
contraindre - révoquer - se consacrer à -
appuyer - se dévouer à s'accorder - repousser -
se détester - renvoyer -
s'échapper
3. Caractérisez ces personnes par un adjectif:
- Marion accueille toujours les gens avec un large sourire.
- Luc pique souvent de violentes colères.
- Son visage était fermé. C'est tout juste s'il m'a dit bonjour.
- Notre directeur a semblé favorable à ma demande.
- Il se plaint, critique, médit et porte rancune à tout le monde.

COMMUNICATION

Exprimer une opinion personnelle


Vous pouvez dire: Expressions non-verbales:
Pierre est très émotif à mon -avis
Mais aussi: à mes yeux
Je trouve que Pierre est très émotif d'après moi, toi, Paul
D'après moi, Pierre est très émotif selon moi, lui,
A mon avis, Pierre est très émotif Expressions verbales:
Je suis persuadé que c'est l'émotion penser que être sûr que
qui l'émpêche de s'exprimer en public croire que être persuadé que
trouver que
Des moyens pour renforcer l'expression de l'opinion, des goûts.
Moi, je: Moi, je suis sûr qu'il est parti
Personnellement: Personnellement, je le trouve impossible.
Moi, personnellement, je ne comprends rien.
Ce qui, Ce que ... c'est
Moi, ce qui me plaît chez lui, c'est sa franchise.
Moi, ce que je déteste, c'est son arrogance
Demander un avis
Ça te plaît ?
Comment tu trouves ça ? Comment tu le trouves ?
Qu'est-ce que tu en dis ? Qu'est-ce que tu penses de lui ?
On fait une partie d'échecs ? Qu'est-ce que tu en penses ?

EXERCICES

A vous !
1. Avant de lire le texte A, inscrivez individuellement, sur deux colonnes, les cinq premiers mots
(noms, adjectifs, adverbes) qui vous viennent à l'esprit quand on dit:
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 19

La France (le pays) Les Français (les gens)


1.
2. ... etc.

2. En sous-groupes, relevez, dans chacune des colonnes, les mots identiques ou synonymes qui
reviennent. Qu'est-ce qui prédomine? Pouvez-vous dire si l'impression générale et positive ou
négative? Essayez de dire pourquoi ces mots vous sont venus en premier à l'esprit (influence de
l'école, du cinéma, de la famille, des lectures, etc).
3. Après la lecture du Texte 1, relevez les images stéréotypées sur la France et les Français.
Comparez-les aux vôtres. Quels sentiments expriment-elles: sympathie? antipathie? Discutez
ensemble.
4. Texte B. Points de vue. Présentez l'opinion de l'une des personnalités citées. A votre avis, est-elle
critique, sévère, juste, indulgente, surprenante? Utilisez les expressions de la rubrique
communication.
Imaginez les questions des journalistes de L'Express.
5. Sympathie et antipathie.
Que pensez-vous ? Comment réagissez-vous ? Que dites-vous ?
- Dans un compartiment de train vous êtes seul(e) avec un inconnu, intéressé exclusivement
par le paysage. Trois heures avant le prochain arrêt ! Essayez d'engager la conversation et de le
sortir de son mutisme !
- Un couple d'amis vous invite seul(e) chez eux. Une dispute éclate entre les deux époux ...
- Invité(e) à une réunion mondaine, vous ne connaissez personne, à l'exception de l'hôtesse,
et personne ne semble s'intéresser à vous.
Vous est-il déjà arrivé d'être déplaisant, froid ou franchement odieux avec quelqu'un ? Racontez.

GRAMMAIRE

Le subjonctif
En français, on peut présenter une information d'une manière:

objective Marie réussira On utilise des temps de l'indicatif:


Je pense que Marie réussira présent, passé composé, futur, etc.
J'espère qu'elle réussira
subjective Il faut que Marie réussisse
Je souhaite que Marie réussisse On utilise le subjonctif
Je ne crois pas qu'elle réussisse
1. Formation du subjonctif présent
3-e personne du pluriel du présent de l'indicatif -ent 1e,2e,3e pers. du singulier
3e pers. du pluriel du subjonctif
aim -e que j'aime
-es que tu aimes

e qu’il aime

-ent qu’ils aiment


ils finiss -es que tu finisses
prenn e qu'il prenne
reçoiv + qu'elle reçoive
-ent qu'ils reçoivent
20 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

1re et 2e personne du pluriel de l'imparfait 1re, 2e personnes du pluriel du subjonctif


nous aimions que nous aimions
nous finissions que nous finissions
nous prenions -ions que nous prenions
vous receviez -iez que vous receviez
Verbes irréguliers
avoir: que j'aie, que nous ayons, qu'ils aient
être: que je sois, que nous soyons, qu'ils soient
aller: que j'aille, que nous allions, qu'ils aillent
faire: que je fasse, que nous fassions, qu'ils fassent
pouvoir: que je puisse, que nous puissions, qu'ils puissent
savoir: que je sache, que nous sachions, qu'ils sachent
vouloir: que je veuille, que nous voulions, qu'ils veuillent
Emplois
On emploie le subjonctif après les verbes exprimant:
La nécessité L'obligation
Il faut que ... Il faudrait que ...
Il est nécessaire (indispensable, utile) que ...
La volonté Le souhait
Je veux que ... Je demande que ... Je voudrais que ... J'aimerais que ...
La possibilité L'improbabilité Le doute L'incertitude
Il est possible que... Il est peu probable ... Je doute que ... Il n'est pas sûr que
Il se peut que ... Il est exclu que ... Je ne crois pas ...
Les sentiments
Je crains que... J'ai peur que... Je suis désolé que... Je suis heureux que...
Je regrette que... Je suis enchanté que...
Après certaines conjonctions exprimant:
l'antériorité: jusqu'à ce que, avant que
Je lis en attendant qu'il vienne.
le but: pour que, de façon que, de sorte que, de crainte que
Cet anglais parle français afin que je le comprenne.
Il parle lentement de peur que je ne comprenne pas.
la conséquence: pour que
Il est trop malin pour qu'on lui fasse confiance.
la condition / l'hypothèse: à supposer que, pourvu que, en admettant que
J'y serai à condition que tu viennes aussi.
l'opposition / la concession: bien que, si, quelque ... que
Je l'aime quoi qu'il soit impertinent.

EXERCICES

1. Le subjonctif-Reflexion grammaticale
1
. Quand-viennent-ils ? 2. Il faut qu'elle vienne. 3. Elle doute que tu partes avec nous. 4. Est-ce que
c'est sûr que tu pars avec nous ? 5. Il est certain qu'ils s'ennuient. 6. J'aimerais qu'ils ne s'ennuient pas
à mon anniversaire. 7. Il exige que je finisse son travail. 8. Elles finissent toujours à la même heure.
9
. Je pensais que vous faisiez de la natation. 10. Il est peu probable que vous fassiez des progrès
réels. 11. Il faut que vous ayiez confiance en moi.
Distinguez les verbes au présent et à l'imparfait de l'indicatif. Les autres sont au subjonctif.
Essayez de déterminer ce qui entraîne l'emploi du subjonctif.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 21

2. Mettez les verbes entre parenthèses à la forme qui convient.


Un cadre d'entreprise se plaint de son directeur: "Comment veux-tu que je (prendre) des
vacances ? Le nouveau directeur veut que nous (participer) à des réunions sans fin. Il exige que
nous (aller) faire des week-ends de travail à la campagne. Pour que je (finir) mon travail, il faut que
je (être) au bureau à 8 heures le matin. Et encore, ce n'est pas toujours suffisant. En ce moment, un
de mes collègues est malade. Eh bien, il faut que je (faire) son travail" !
3. Même consigne.
1
Etes-vous certaine qu'elle (pouvoir) venir ? 2 Malheureusement, je crains qu'il ne (faire) pas beau.
3
Il est possible que Sylvie (être) au courant. 4 Il est douteux qu'elles (savoir) la vérité.5 Elle voudrait
que son mari (aller) consulter une voyante. 6 Il est peu probable qu'il (vouloir) lui rendre ce service.
4. Rédigez ce que disent ou pensent ces personnes dans les situations suivantes. Utilisez les
expressions de la colonne de droite.
a. Il est fatigué. Il doit réagir. Il se sent seul. Il faut que
Sortir plus souvent Il faudrait que
Aller chez des amis Il est nécessaire
Répondre au courrier que je reçois Je veux que
............................................................ Je voudrais que
b. La directrice réprimande sa secrétaire. J'exige que
Etre à l'heure J'aimerais que
Faire votre travail Je souhaite que
Venir travailler samedi matin Nous devrions
....................................................
c. Elle rêve à des projets avec son mari.
Prendre de longues vacances
Partir pour un grand voyage
Vivre une grande aventure
.....................................................
5. Rédigez des dialogues à partir des situations suivantes: Verbes à utiliser:
− Un couple explique à un architecte comment doit être leur falloir vouloir
maison. demander autoriser
vouloir bien admettre
− Mme Martin, avant de partir au travail, explique à Karen, défendre interdire
jeune fille au pair, ce qu'elle doit faire avec les enfants. refuser s'opposer à ...
− Un nouveau patron très énergique vient d'arriver pour
redresser une petite entreprise mal organisée. Il donne ses suivis du subjonctif ou
ordres. Les employés, qui avaient d'autres habitudes de l'infinitif
essaient de l'assouplir. Rien à faire.
6. Les sentiments.
"J'aime qu'on me regarde"
Nicole Garcia avoue aimer qu'on la reconnaisse dans la rue, qu'un homme l'aborde pour lui
demander un autographe, qu'on la trouve belle.

Transformez ces phrases en utilisant le subjonctif présent (les sujets des deux verbes sont
différents):
1
Il aime quand on lui fait des cadeaux. 2 Quand tu boudes, ça m'exaspère. 3 Tu me prends pour un
imbécile. J'ai horreur de ça. 4 Quand, on est gentil avec lui, il apprécie beaucoup. 5 Ne t'en va pas, ça
m'arrangerait.
22 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

REPÈRES

Voici la France
1. Superficie 2. Relief
2
550 000 km Plaines: 2/3 de la superficie totale.
Pays le plus étendu d'Europe occidentale (près Principaux massifs montagneux: les Alpes
d'un cinquième de la superficie de l'Union (dont le point culminant, le Mont-Blanc
européenne), disposant d'une vaste zone maritime est le plus haut sommet d'Europe
(zone économique exclusive s'étendant sur 11 occidentale - 4 807 mètres), les Pyrénées,
2 le Jura, les Ardennes, le Massif Central et
millions de km ).
3. Climat les Vosges.
Trois types: océanique (à l'ouest), méditerranéen Rivages côtiers: ouverte sur 4 espaces
(au sud) et continental (centre et est). maritimes (la mer du Nord, la Manche,
4. Environnement l'océan Atlantique et la mer Méditerranée),
la France dispose de 5500 km de rivages
Les zones de production agricole et forestière
côtiers.
couvrent une superficie de 45 millions d'hectares,
soit 82% du territoire métropolitain. 5. Population
Le massif forestier représente à lui seul 26% du 60,9 millions d'habitants (1998)
2
territoire et constitue le 3ème massif de l'Union Densité: 105 hab./km
européenne après ceux de Suède et de Finlande. Plus de 50% de la population vit dans des
La superficie de la forêt française a progressé de villes de plus de 50 000 habitants.
35% depuis 1945. Afin de sauvegarder et de L'agglomération de Paris regroupe près de
mettre en valeur le patrimoine naturel de la 10 millions d'habitants. La France compte
France, l'Etat a créé 6 parcs nationaux, 122 12 villes de plus de 350 000 habitants
réserves naturelles, 430 zones de protection de (parmi lesquelles Lille, Lyon et Marseille,
biotopes ainsi que 299 sites protégés par le agglomérations qui comptent chacune 1,2
Conservatoire du Littoral. S'y ajoutent 29 parcs million d'habitants) et 30 de plus de
naturels régionaux couvrant plus de 7% du 200000.
territoire. Le budget de l'Etat consacré à la La République française comprend la
protection de l'environnement a sensiblement métropole (divisée en 22 régions et 96
augmenté ces cinq dernières années, soit 1,9 départements) ainsi que 4 départements
milliard de francs (31 millions de dollars EU) en d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique,
1997. Guyane, La Réunion).
La gestion des eaux usées et des déchets S'y ajoutent 4 territoires d'outre-mer
représente les 3/4 de la dépense totale. (Polynésie française, Nouvelle-Calédonie,
Au niveau international, la France est partie à de Wallis et Futuna, les Terres australes et
nombreux traité et conventions, dont celles antarctiques françaises) et les collectivités
élaborées par les Nations Unies sur le climat, la territoriales à statut particulier (Mayotte et
biodiversité et la désertification. Saint-Pierre-et-Miquelon).

Retrouvez de plus amples informations sur l'environnement:


http://www.environnement.gouv.fr.
Retrouvez de plus amples informations sur l’outre-mer:
http://www. outre-mer.gouv.fr.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 23

Dossier 4
INFLUENCES CULTURELLES - LA FRANCOPHONIE

Texte A: Ils ont choisi le français...


Comme le Polonais Oscar Wladislas Milosz et l'Irlandais Samuel Beckett, comme Eugen
Ionesco ou Cioran dont une grande partie de l'œuvre a été en français, c'est en français que l'écrivain
tchèque Vaclav Jamek, né en 1949, a rédigé son Traité des courtes merveilles qui, publié en 1989
chez Grasset, a reçu le prix Médicis.
"Je n'ai pas choisi le français. C'est lui qui m'a choisi. Quand j'étais écolier, on m'a désigné
d'office pour apprendre cette langue. Puis on m'a envoyé en France. J'y ai passé mon bac. Je suis
ensuite revenu en Tchécoslovaquie et, pendant douze ans, je n'en suis pas sorti. Je ne lisais qu'en
français. Toutes ces années-là, ce qui paraissait en tchèque n'avait pas d'intérêt. Le français
constituait pour moi un domaine de liberté que personne ne pouvait m'ôter. Et je me suis construit
sur ce terrain inaliénable qui était également pour moi une terre d'exil (...)
J'ai été poète pendant quelque temps, maintenant je ne suis plus rien. Le tchèque, c'est ma
langue maternelle, le français, ma langue personnelle. Or en ce qui concerne cette dernière, il y a
une chose dont je ne reviens pas: c'est que par une chance inouïe, par une coïncidence qui tient du
miracle, il se trouve sur la Terre, au loin, des pays tout entiers où à peu près tout le monde parle
cette langue et trouve ça normal. J'avoue que cela dépasse largement les capacités de mon
entendement. Certains soirs, j'allume mon poste de radio sur la seule émission en ma langue
personnelle que j'arrive à capter, et je pleure en pensant qu'il y a peut-être en ce moment-même,
quelque part dans le monde, des foules sur les trottoirs, et ils se disent tous des mots de cette langue
que j'ai dans la tête.
(Vaclav Jamek, Traité des courtes merveilles, Ed. Grasset, 1989)
Texte B1: Le français québécois
Le salut de la langue au Québec est probablement en train de se trouver dans la doctrine
1
niniste. Ni le français international, ni le parisian french, ni le joual , mais le québécois. Un langage
qui ne renonce pas à certaines de ses tournures sous prétexte qu'elles ne sont pas employées à Paris
ou à Bruxelles, ou qu'elles sont "archaïques", qui ne renonce pas à son accent, pas plus ridicule que
celui de Franche-Comté, d'Alsace, de Flandre, du Valais ou de Paris, qui ne cède pas devant les
tentatives d'intimidation des professeurs ou des bureaucrates de la langue, et pas plus devant les
pressions du voisinage anglais, et ne nie pas les apports étrangers dont toutes les langues sont faites,
pas plus que les mots que les Québécois se sont forgés pour dire leur réalité. Il est beau de dire de
deux personnes qu'elles sont "accotées" plutôt que de raconter qu'elles vivent en concubinage, une
femme "en famille" n'est pas moins belle qu'une femme enceinte, les "abubaines" sont aussi
avantageuses que les soldes, la "fesse" pas moins savoureuse que le jambon. On ne traduira pas
"avoir du fun" par avoir du plaisir, même si c'est ce que dit le dictionnaire, ni "bicycle à gaz" par
vélomoteur et encore moins "musique à bouche" par harmonica. On ne fera de toute façon pas une
langue à coup de décrets, et même pas à grand renfort de publicité télévisée.
(Philippe Meyer, Québec, Éd. Le Seuil, Petite Planéte, 1980)
Texte B2: La francophonie: ETATS ou PAYS ?
Il ne faut pas confondre "État de la francophonie", notion géopolitique, "État francophone",
notion juridique, et "pays francophone", réalité sociolinguistique.
Les États de la francophonie sont les États membres de la communauté francophone, c'est-à-
dire ceux qui sont représentés à la Conférence des chefs d'État ou de gouvernement de pays ayant
en commun l'usage du français. À cette quarantaine de pays, il faut ajouter les communautés
invitées de Louisiane, de Nouvelle-Angleterre et du Val d'Aoste.
________________
(1) français populaire canadien.
24 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Dans les États francophones, le français jouit, en droit ou en fait, du statut de langue
officielle ou administrative de façon exclusive ou non. Il s'agit d'une trentaine d'États ou régions.
Les pays francophones (une trentaine) se caractérisent par l'importance du statut social du
français: son utilisation dans l'éducation, les médias et la vie professionnelle.
Texte B3: Universités et réseaux francophones
Deux cents universités ou écoles, quatre cents départements ou centres d'études françaises,
sont membres de l'Association des universités partiellement ou entièrement de langue française
(AUPELF), fondée en 1961, qui gère des programmes de coopération inter-universitaire,
d'assistance technique, d'organisation de stages et de colloques, et de publications. Pour faciliter les
échanges et la collaboration entre chercheurs, un Réseau international de néologie et de terminologie
(RINT) a été créé en 1986 au sommet de Paris: il associe quinze pays du Nord et du Sud.

(D'après État de la francophonie dans le monde,


Rapport 1990, La Documentation française)

VOCABULAIRE

d'office = sans l'avoir demandé inouïe = extraordinaire


ôter = enlever tient du miracle = est un miracle
inaliénable = qui ne peut pas être enlevé
Quelques expressions québécoises
c'est le fun = c'est super
un chien chaud = un hot-dog
la valise = le coffre de la voiture
pratiquer = s'entraîner
magasiner = faire des courses
un char = une voiture
un débosseur = un carrossier
dispendieux = cher
ça n'a pas de bout = ça n'a pas de sens

EXERCICES

1. Relevez dans le texte B1 et dans la liste d'expressions québécoises: a) des emprunts directs à
l'anglais; b) l'influence indirecte de l'anglais; c) un cas de résistance à l'anglais; d) les survivances
du vieux français; e) les créations originales.
2. Le français d'Afrique comporte de nombreux particularismes dus à sa grande vitalité.

Mots africains Mots français


bricolage - crack - aller à l'école - décapsuleur - élégant -
double - fréquenter - enceinte
gaté - gagner – ziboulateur - en panne - posséder
- travail temporaire

Reliez ces quelques mots de français d'Afrique à leur traduction en français de France.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 25

REPÈRES

Les pays francophones


Le français et devenu leur langue.
Au CANADA
Il y a 6,5 millions de francophones dans la province du Québec, 270.000 en Acadie, 500.000
en Ontario.
Origines: A partir de 1608, la France colonise l'Est du Canada (appelé Nouvelle-France). En
1763, suite à de nombreux conflits, la France cède tous ses territoires canadiens à l'Angleterre. Les
colons français demeurent au Québec. Par contre, les colons d'Acadie sont expulsés et vont
s'installer en Louisiane (aux Etats Unis et sur les bords du Mississippi). Leur descendants parlent
encore une langue assez proche du français du 18e siècle.
En EUROPE: en Belgique, au Luxembourg, en Suisse.
La Belgique: 4,2 millions de francophones dans les provinces de Wallonie. Langues parlées:
le français et le néerlandais (56%).
Origines: Après la défaite de Napoléon, un Etat tampon est créé, destiné à contenir les
ambitions territoriales françaises. Cet Etat comprenait la Belgique et la Hollande. En 1830, la
Belgique obtint son indépendance.
Luxembourg: 350.000 francophones. Les langues parlées: le luxembourgeois, le français et
l'allemand. Avoisinant la France, le duché du Luxembourg a été déclaré neutre en 1867.
La Suisse: 19% de la population parle français. On y parle egalement: l'allemand, l'italien et
le romanche (langue celto-latine).
En AFRIQUE: dans les pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie) et au Mali, au Niger, au Togo etc.
e
Origine: la colonisation de ces pays par la France au 19 siècle. Après ils retrouvent progressivement
leur indépendance, mais conservent des liens privilégiés avec la France. Le français est langue officielle et
langue d'enseignement dans certains et langue seconde avec statut privilégié dans d'autres.

COMMUNICATION:
Rédiger un texte
Vérifiez vos informations. Aidez-vous de la liste ci-contre.
1. Pouvez vous citer:
Afrique et Proche-Orient
- des régions du monde qui font partie du territoire Algérie, Cameroun, Congo, Côte d'Ivoire
français; Egypte, Liban, Maroc, Sénégal, Togo
- des pays où le français est la langue maternelle d'une Tunisie, Zaïre
partie de la population;
- des pays où le français n'est pas langue maternelle
mais langue officielle
- des pays où le français n'est ni langue maternelle ni
langue officielle mais où il est employé
Amérique
Antilles françaises, Canada, Québec,
Guyane française, Haiti, Sainte-Lucie
2. Voici des raisons historiques à l'introduction du
français dans ces pays. Pouvez-vous chaque fois
donner des exemples?
- par sa proximité géographique, l'histoire de ce pays à
été longtemps liée à celle de la France;
26 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

- l'influence française date des Croisades; Asie et Océanie


Laos, Nouvelle-Calédonie,
Île de la Réunion, Cambodge, Vietnam
- les premiers Français y sont arrivés à l'époque des
grandes explorations (XVIe siècle)
- ce pays a fait partie de l'empire colonial français Europe
e e
(XIX siècle et début du XX siècle); Belgique, France, Monaco, Suisse
- ce pays n'a jamais été occupé militairement par la
France mais a eu des relations politiques et culturelles
privilégiées avec celle-ci.
3. Quelles sont, d'après Ph. Meyer, les conditions de
survie du français au Québec ?
Texte à rédiger: La francophonie
PRODUCTION DE TEXTES
1. Qui écrit ? Auteur
2. Au nom de qui ? Narrateur
3. A propos de quoi ? Thème, sujet
4. Pour qui ? Destinataire
5. Pourquoi ? Intentions, message
La réponse à ces questions permet de définir le type de texte à produire: lettre, rapport, article...
Pour préciser la situation de communication, répondez aux questions suivantes:
a) Pour qui allez-vous écrire ?
- un ami - les lecteurs d'un magasine
- vos collègues - les auditeurs d'une emission radio
- vos parents - autre
b) A propos de quoi ?
- la francophonie en général
- un aspect de la francophonie
- quelques symboles culturels
- autre
c) Pourquoi ?
- parce que c'est utile de résumer un dossier;
- parce que vous voulez présenter un aspect;
- parce que ce thème présente de l'intérêt;
- autre
En fonction de vos réponses précédentes décidez:
- ce que vous allez retenir du dossier (Relisez-le rapidement)
- du type de texte que vous allez écrire (Compte rendu, lettre, article)
- écrivez un premier texte
Relisez-le et répondez:
- Quelles ont été vos intentions en écrivant le texte ?
- Avez-vous dit tout ce que vous saviez sur le sujet ? Avez-vous ajouté un commentaire ? De quelle
nature ?
- Vouliez-vous simplement informer ou amuser ? ..... critiquer ou approuver le sujet?
- Voulez-vous y apporter des modifications ?
- Rédigez la forme finale de votre texte.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 27

EXERCICES

1. Texte A. Comment expliquez-vous les sentiment de l'écrivain tchèque pour le français ? Pouvez-
vous donnez d'autres exemples parmi les écrivains roumains de langue française ?
2. Table ronde. Cherchez des exemples concrets pour illustrer le thème "Interférences culturelles
franco-roumaines".
3. Texte B. Suivez-vous les chaînes TV françaises ou en français ? Lesquelles ? Y a-t-il des
différences thématiques, de programme ?
4. Regardez constamment pendant une ou deux semaine(s) TV5. Quelles sont vos remarques
Pouvez-vous présenter quelques conclusions sur: les types d'émissions, les destinataires, la manière
de s'adresser au public francophone, l'image de tel ou tel pays à travers cette chaîne?
5. Présentez par écrit un aspect du thème FRANCOPHONIE - influences culturelles, à partir des
informations recueillies dans ce dossier.

GRAMMAIRE

Interroger
A propos d'une personne:
Qui a fait ça ? - A qui pensez-vous ? - De qui parlez-vous ?
Avec qui ...? Pour qui ...? Contre qui ....? etc.
A propos d'une chose:
Que faites-vous ? - Vous faites quoi ?
A quoi pensez-vous ? - De quoi parlez-vous ?
Avec quoi ....? Sur quoi ...? etc.
A propos d'un lieu:
Où étiez-vous ? - Dans quelle rue ? -
A quel endroit ?
A propos du temps:
Quand êtes-vous parti ? - A quelle heure/date ?
A quel moment ....?
Depuis quand êtes-vous ici ? - Depuis combien de temps ...?
Il est parti pour combien de temps ?
Pendant combien de temps êtes-vous resté ?
A propos de la cause:
Pourquoi est-il parti ? - Pour quelle raison ?

Attention! Dans le français familier les mots interrogatifs sont placés avant ou après le verbe
sans inversion du sujet.

Français familier
Il va où ? Pourquoi il part ?
Où il va ? Il veut quoi ?
Il part quand ? C'est quoi ?
Il fait comment ? Tu connais qui ?.
Comment il fait? Qui tu connais ?
Il est là depuis quand ?
Il vient d'où ?
Il vit avec qui ?
Tu fais ça avec quoi ?
28 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

EXERCICES

1. Avec chacune des phrases suivantes, utilisez les mots de la liste pour poser des questions.

Michèle Robin est une femme célibataire approchant la qui


quarantaine. Elle passe ses vacances dans une station balnéaire de que / qu'
la Charente Maritime. Un célibataire, Marcel Druoz, tombe en pourquoi
panne près de l'hôtel-pension où est descendue Michèle. Il y est où
logé et pendant son séjour forcé il essaie de communiquer et de quand, etc.
vaincre la timidité de cette vieille fille.

2. En tant que reporter, imaginez autant de questions que possible sur l'abbé Pierre et son activité:

Personnage: "L'abbé Pierre"


La barbe grise, le béret, la canne et la cape noire symbolisent l'abbé Pierre, figure légendaire
s'il en est, l'une des trois personnalités nationales les plus aimées des Français, selon un sondage de
février 1989. C'est sous le nom de l'abbé Pierre (qu'il choisit durant l'occupation), que tout le monde
connaît Henri Grouès, né à Lyon en 1912. D'abord moine capucin, il devient vicaire de Grenoble.
Mobilisé en 1939, il entre ensuite dans la Résistance. En 1945 il est élu député. Quatre ans plus tard,
il fonde à Neuilly-Plaisance la première communauté Emmaüs. En 1951, ayant abandonné la
politique, pour survivre, avec ses compagnons, l'abbé Pierre devient chiffonnier.
Aujourd'hui, le mouvement Emmaüs est implanté dans 32 pays, répartis sur 4 continents. Le
25 novembre 1989, il fête son quarantième anniversaire.
(Télérama, 8 novembre 1989)

3. Associez les questions de la liste de gauche avec les réponses de droite.


Questions Réponses
1. Est-ce que tu veux venir avec nous? a. Qui peut le savoir ?
2. Partez-vous bientôt ? b. Bientôt, il faut que je m'inscrive à un club.
3. Ton frère arrive-t-il jeudi ou samedi ? c. Sûrement pas encore.
4. Faites-vous du ski ? d. Volontiers, mais attention à vos pieds !
5. Voulez-vous danser avec moi ? e.Nous voudrions bien le savoir.
6. Préférez-vous voyager en train ou en avion ? f. Tout ce que j'aime !
7. Qu'est-ce que vous faites dans la vie ? g. Où tu veux.
8. Qu'est-ce que vos amis pensent de vous? h. Oui, avec plaisir.
9. Qu'aimez-vous chez lui ? i. Personne.
10. Que font vos parents ? j. Avec ma famille.
11. Qui est-ce qui chante ? k. Pour avoir une formation.
12. Qui a peur de Virginia Wolf ? l. Pas assez.
13. Combien gagnez-vous ? m. C'est une bonne idée, je vais le faire.
14.Quand ferez-vous de la gymnastique ? n. Samedi, je crois.
15. Quand les hommes seront-ils raisonables ? o. Va voir Viva la vie.
16. De quoi demain sera-t-il fait ? p. Beaucoup de bien, j'espère.
17. Pourquoi faut-il étudier ? q. Tout.
18. Quel film choisir ? r. Sans doute jamais.
19. Où allons-nous ? s. Oui, la semaine prochaine.
20. Pourquoi ne vous inscrivez-vous pas au club? t. Oui, une fois par semaine.
21. Est-ce la fin de la crise ? u. Ni l'un ni l'autre, je prends ma voiture.
22. A qui confions-nous nos enfants ? v. La moins chère.
23. Laquelle de ces voitures achèteriez-vous ? w. C'est mon mari, sous la douche.
24. Avec qui voyagez-vous ? x. Ils sont à la retraite, ils voyagent.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 29

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24

4. Choisissez 3 questions dans cette liste et posez-les à vos collègues. Réponses spontanées
souhaitées !
30 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Dossier 5
LES INFORMATIONS ENTRE MENSONGE ET VERITÉ

Texte A: Le temps et l'image


Jean Guitton, de l'Académie française a traversé le siècle et a vu progresser avec une rapidité
étonnante les techniques d'information et de communication. Ses réponses sur la place de l'éthique
dans les médias et sur l'influence de l'image incitent à la reflexion.
Entretien avec Jean Guitton:
PW: Maître, vous n'avez cessé de penser à l'étrangeté de ce siècle. Dans votre ouvrage
Un siècle, une vie, vous êtes "persuadé que nous avançons en aveugle vers un avenir inimaginable,
vers des événements inouïs". Quelle est votre opinion sur le rôle des médias dans l'avenir: peuvent-
ils éclairer l'homme dans cette évolution ou, au contraire, estimez-vous qu'ils ne sont que les
témoins de l'histoire humaine?
Jean Guitton: Je suis frappé de la rapidité extrême des progrès à notre époque. Ainsi, en dix
ans, tout a changé, notamment dans le domaine des moyens de communication. Dans dix ans, il en
sera de même; nous serons en présence de moyens de communion, de communication, qui ne
peuvent être esquissés aujourd'hui, car l'homme peut décrire ce qui est et non ce qui sera.
PW: Quelles définitions donneriez-vous de l'information et de la communication à notre
époque ?
Jean Guitton: L'information et la communication ont toujours existé. L'homme est un
animal qui ne peut pas rester sans communier, c'est-à-dire sans communiquer avec son semblable
par des signes, que ce soit le langage, l'écriture ou la sympathie mystique. C'est une caractéristique
qui ne se retrouve pas chez les grands singes. Nous sommes donc en présence d'un fait
véritablement nouveau de la grande mutation qu'on appelle la pensée.
Aujourd'hui, avec l'apparition des moyens de communication modernes, les satellites par
exemple, le rôle de l'intervalle temporel va diminuer. Ce qui demandait mille ans ne demandera plus
que cent ans; ce qui demandait cent ans ne demandera plus que dix ans. Ce qui demandait dix ans
ne demandera peut-être plus qu'une seconde. Mais nous ne pouvons pas changer le plan qui régit
l'univers: nous avançons vers un langage instantané.
PW: Maintes personnes ont souligné que la télévision faisait perdre le véritable savoir. Pour
d'autres, elle représente le monde de l'instantané. Partagez-vous ces jugements ?
Jean Guitton: Je crois que l'univers de la télévision était, dans mon enfance, imprévisible.
Et je suis frappé qu'à la fin de mon existence, alors que j'ai presque cent ans, j'entre dans un monde
nouveau, dans lequel la notion d'intervalle va probablement disparaître. Et comme vous le dites, la
notion de l'instantanéité va, au contraire, apparaître. Par conséquent, nous allons connaître des
formes nouvelles de communion et de communication. Mais quelles sont-elles? L'avenir est
toujours difficile à prévoir dans ses détails, mais je peux toutefois en esquisser un schéma de son
ensemble. Je crois vraiment que nous allons vers une période où l'instant va se substituer à
l'intervalle qu'on appelle la durée.
PW: Quel sens donnez-vous à l'image ?
Jean Guitton: Je suis né il y a quatre-vingt quinze ans; j'ai vécu des périodes très
différentes. En même temps, j'observais les progrès de l'image. Il y a cinquante ans, l'éducation était
plutôt auditive; maintenant, elle devient plutôt visuelle. À l'avenir, elle cessera peut-être de l'être
pour devenir instantanée.
PW: Le manque d'éthique est le reproche le plus courant adressé à ceux qui utilisent,
mettent en œuvre, voire manipulent les médias.Que vous inspire le terme d'éthique ?
Jean Guitton: Je suis frappé de constater que le mot "morale" n'est plus guère employé, et
qu'il est remplacé par celui d'éthique. Pour quelles raisons? Y a-t-il vraiment une différence entre
l'enfant d'aujourd'hui et celui de 1906? Je ne le crois pas. Un enfant ressemble toujours à un enfant,
et il est soumis aux tentations de son âge. Ainsi, le fond de l'être humain ne changera pas. Ce qui est
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 31

en train d'évoluer, c'est la signification de la vie morale. La vie morale de l'enfant d'élite de l'an
2000 sera plus haute, plus profonde et plus adorante que celle de l'enfant que j'étais. L'humanité
entière progresse ainsi d'un point de vue moral.
PW: Saint Paul disait que "tout est permis, mais tout n'est pas utile".Quelles réflexions vous
inspire cette phrase ?
Jean Guitton: La différence d'utilité des actes est un phénomène facile à observer, mais je
suis de ceux qui croient aux progrès de l'humanité prise dans son ensemble. Ainsi, je pense que la
part d'utilité va diminuer au profit d'une part plus solide, et je me réjouis qu'au mot morale tend à se
substituer celui, plus religieux, d'éthique.
(propos recueilli par Philippe Weber,
Armées d'aujourd'hui N0213)
Texte B: Les médias - la méfiance règne
Y aurait-il quelque chose de pourri au royaume des médias? De fait, le prestige de la chose
lue dans le journal ou vue à la télévision est aujourd'hui moins éclatant qu'auparavant.
Ce phénomène n'est pas nouveau; entamé depuis plusieurs années, il n'épargne aucun média.
En effet, alors que la crédibilité des journaux et de la radio est demeuré pratiquement stable en 1990
et 1991, celle du petit écran a, pour sa part, continué à décliner. Surtout, la télévision a désormais
assez nettement perdu au profit de la radio son image de média le plus crédible.
Il faut cependant souligner que cette baisse de crédibilité de la télévision n'est pas du tout
uniforme parmi les différentes catégories de la population. Il est en effet frappant de constater que
l'attitude critique à l'égard des médias progresse sensiblement avec le niveau d'instruction des
interviewés. A cet égard, leur jugement très sévère sur l'indépendance des journalistes est
révélateur.
Indéniablement, les interviewés jugent excessif le pouvoir qu'ils prêtent aux médias. Dans ce
sens, la moitié approuvent l'attitude de certains hommes politiques qui se permettent de critiquer les
médias.
Au fond, l'on peut se demander quelle est la signification de cette défiance à l'égard des
médias qui, en dépit de nombreux reproches, ne va pas jusqu'à la condamnation. Peut-être est-ce la
traduction d'une forte attente? Les interviewés reconnaissent l'importance du pouvoir des médias,
mais souhaitent sans doute qu'il s'exerce autrement... Trop de sensationnel, trop de spectaculaire que
l'on apprécie peut-être sur le moment, mais qui laisse finalement un sentiment d'insatisfaction.
L'attitude des personnes interrogées est en fin de compte pleine de sagesse. Ils rappellent aux
médias que leur pouvoir est grand et, par conséquent, grande leur responsabilité. Ils souhaitent être
distraits, mais pas à n'importe quel prix. En un mot, ils revendiquent leur droit d'être considérés
comme individus majeurs et non pas simplement comptabilisés en points d'audimat.
(in Télérama N02192 - 15.01.1992)

VOCABULAIRE
être frappé que = surpris que
esquisser = présenter en lignes générales
l'égard (n.m.) - à l'égard de = envers quelqu'un ou quelque chose
à tous égards = sous tous les rapports
quel manque d'égards ! = quel manque de manières, de considération !
avoir égard à = considérer quelqu'un ou quelque chose avec une particulière attention
Ex.: Il faut avoir égard aux circonstances.
Ex.: Une maison agréable à tous égards.
32 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Vérité Mensonge
admettre, reconnaître, dire la verité mentir
détester le mensonge cacher, dissimuler, altérer la vérité
La vérité d'un récit, d'un témoignage abuser, tromper quelqu'un par un mensonge
une vérite première, absolue une mystification - une farce - un mensonge
un accent de vérité un récit mensonger
la sincérité - la franchise des propos mensongers
Une vérité de La Palisse - une lapalissade =
un truisme, une évidence
Expressions
c'est vrai c'est faux, une erreur, un mensonge
c'est la vérité même avoir tort
c'est évident = ça crève les yeux commettre une erreur
avoir raison être dans l'erreur

EXERCICES
1. Cherchez dans le dictionnaire d'autres sens ou expressions avec le mot égard. Introduisez-les
dans des phrases.
2. Dites le contraire des phrases suivantes:
- C'est une histoire mensongère
- Vous êtes dans l'erreur, monsieur
- Il a commis une erreur grossière
- Cette information dissimule la vérité

COMMUNICATION
Interviewer
A vous !
1. Sur ce thème de la crédibilité de l'information, réalisez un sondage d'opinion parmi les jeunes de
votre âge. Présentez vos conclusions.
Questions suggérées:
1. L'intérêt pour l'information. Suivez-vous les informations données par les médias avec un
intérêt:
très grand très faible
assez grand assez faible
2. Qui donne la meilleure information politique. Parmi les sources d'information suivantes,
quelle est celle à laquelle vous faites le plus confiance?
la télévision
la radio
les quotidiens
les hebdomadaires et les magazines
3. L'indépendance des journalistes. Pensez-vous que les journalistes sont indépendants des partis
politiques, du pouvoir ou de l'argent?
Non, ils ne sont pas indépendants
Oui, ils sont indépendants
4. La crédibilité de journaux. En général, à propos des nouvelles que vous lisez dans le journal,
vous dites que ....
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 33

les choses se sont passées vraiment comme ça


il y a pas mal de différences ou les choses ne se sont pas passées comme on les raconte
5. La crédibilité de la radio. Pensez-vous que ....
les choses se sont passées vraiment ou a peu près comme la radio les raconte
il y a pas mal de différences
Pour la radio à quelle station faites-vous le plus confiance comme source d'information?
6. La crédibilité de la télévision. Pensez-vous que ....
les choses se sont passées vraiment ou à peu près comme la TV les montre
A quelle chaîne de télévision faites-vous le plus confiance comme source d'information ?
(Télérama N02192)
Pour vous aider
Afin de pouvoir commenter les résultats statistiques, utilisez le tableau suivant:
Statistiques Mots et expressions à utiliser
(en pourcentage)
100% Tous; tous les sujets
90% La plupart des jeunes
70% une forte majorité; beaucoup
60% la majorité
10% Certains; certains jeunes; une minorité
3% quelques-uns
0% aucun; pas un

EXERCICES

1. Vous avez lu l'entretien avec Jean Guitton. Revelez dans le texte les idées que vous partagez mais
aussi celles qui vous surprennent ou avec lesquelles vous n'êtes pas d'accord. Justifiez votre point de
vue.
2. Comment auriez-vous répondu aux questions du journaliste? Organisez une table ronde.
3. Dans Un siècle, une vie, Jean Guitton affirme que "ce qui rend difficile l'interprétation des signes
d'avenir, c'est que le progrès va plus vite que l'intelligence". Organisez un débat. Trouvez chacun
des arguments pour et contre cette affirmation.
4. Mensonge et vérité dans les médias. Trouvez des exemples concrets pour illustrer ce thème de
réflexion.
5. Est-ce que l'image des personnalités politiques est déformée par les médias?
6. Ecrivez un court exposé sur le thème de la crédibilité de l'information.

GRAMMAIRE

Les indéfinis (adjectifs, pronoms, adverbes)


A. Pour parler d'une quantité indéfinie
Adjectifs / Adverbes Pronoms
Tous (toutes) mes ami(e)s ..... Tous (toutes) sont invité(e)s ...
Je les invite tous
Je les ai tous invités
Chaque ami(e)s ..... Chacun (chacune) est invité(e)
J'invite chacun d'eux
La plupart de mes ami(e)s ..... La plupart sont invité(e)s ...
Beaucoup d'ami(e)s ..... Beaucoup sont invité(e)s ...
Quelques ami(e)s ..... Quelques un(e)s sont invité(e)s ...
34 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Certains (certaines) ami(e)s ..... Certains (certaines) sont invité(e)s ...


Peu d'ami(e)s ..... Peu sont invité(e)s ...
B. Absence de quantité
Aucun (aucune) ami(e) .... Aucun(e) n'est invité(e)
Je n'en ai invité aucun / pas un
Pas un (pas une) ami(e) .... Pas un n'est invitée
Je n'en invite aucun
Je n'en invite un seul
Nul (nulle) ami(e) .... Nul /Nulle n'est venu(e)
Personne
Rien
C. Qualité indéfinie
Quelque Quelqu'un a sonne
Il a quelque difficulté à comprendre Quelque chose a bougé
D. Pour présenter deux choses ou deux
groupes
L'un (l'une) ....... l'autre
Les uns (les unes) ......... les autres Certains ...... d'autres

EXERCICES

1. Complétez avec chaque ou chacun, chacune.


Exemple: .......... étudiante de la classe a reçu sa note aujourd'hui
Chaque étudiante de la classe a reçu sa note aujourd'hui
.............. des étudiantes a contribué au projet.
Chacune des étudiantes a contribué au projet.
a. Il y avait des prix pour ............ élève.
b. La maîtresse faisait l'éloge de ........... des participants.
c. Les filles étaient là, ................ avait pris sa place dans la classe.
d. ................. jour on peut les voir dans la cour de l'école.
e. Il distribue des bulletins à ........... des jeunes garçons.
f. Il pleurait .......... fois qu'on l'interrogeait.
g. ............ faisait ce qui lui plaisait en classe.
h. Que ........... s'occupe de ce qui le regarde !
2. Complétez avec personne, rien, aucun, aucune, pas un, pas une.
Exemple: Je n'ai rencontré .......... Je n'ai rencontré personne.
a. Elle n'avait .......... idée du risque.
b. Ils n'ont .......... compris à ses paroles.
c. ............... possibilité ne s'est présentée.
d. ............... seul sportif n'est à l'abri de ces risques.
e. Vous n'avez ........... espoir de le sauver.
f. Je n'ai ............. d'autre à dire.
g. ................... seul enfant n'a voulu participer.
h. ................ ne nous avait jamais parlé comme ça.
i. Elle a perdu sa valise et n'a plus ............. à se mettre.
3. Complétez avec n'importe qui ou n'importe quoi.
Exemple: .......... peut faire ce travail.
N'importe qui peut faire ce travail.
Il dit ....... quand il est énervé.
Il dit n'importe quoi quand il est énervé.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 35

a. Elle ferait ........ pour leur faire plaisir.


b. .......... a le droit d'entrer ici !
c. Les animaux font .......... dans la maison.
d. Attention à ce monsieur: ce n'est pas ...........
e. On ne donne pas ........... à boire aux enfants.
f. Je ferais ........... pour éviter cette éventualité.
g. Ils sortiraient avec .........
4. Complétez avec n'importe quel, n'importe quelle ou n'importe lequel, n'importe laquelle
Exemple: Ils mangent à .......... moment de la journée
Ils mangent à n'importe quel moment de la journée
Ces deux autobus vont au centre: vous pouvez prendre ........
Ces deux autobus vont au centre: vous pouvez prendre n'importe lequel
a. Je devais la faire à ........ prix.
b. Vous pourriez le mettre dans ......... catégorie.
c. Ces billets ont la même valeur, tu peux utiliser ..........
d. Les trois feuilles sont similaires; vous pouvez prendre ............
e. On trouve à manger à .................. heure ici.
f. ............ de ces propositions fera l'affaire.
g. Les deux ordinateurs ont la même puissance, servez-vous de ..............
5. Une famille traditionnelle. Complétez avec tout, toute, tous, toutes.
Exemple: C'est la mème histoire dans .......... les familles.
C'est la mème histoire dans toutes les familles.
a. Le père de famille travaille ........... le temps, il est rarement chez lui.
b. La mère reste .......... la journée à la maison à s'occuper de tout.
c. Les enfants rentrent ........... les jours à midi pour le déjeuner.
d. ............. les courses et ........... les repas sont faits pour eux.
e. .............. ce travail laisse peu de temps à la mère pour ses propres distractions.
f. Elle ne sort pas ......... les fois qu'elle le voudrait.
g. Et c'est comme ça pendant ......... l'année !
6. On est vraiment comme ça? Complétez avec tous ou toutes.
Exemple: Les garçons font du sport?
Oui, ils en font tous
Tu as prêté tes disques ?
Oui, je les ai tous prêtés.
a. Les enfants ont attrapé la rougeole ?
........................................................................
b. Les jeunes filles rêvent-elles d'amour ?
........................................................................
c. Les adolescents sont très sensibles ?
........................................................................
d. Les étudiants ont bien préparé leur examen ?
........................................................................
e. Tes amis sont allés au concert ?
........................................................................
7. Adjectifs. Complétez en faisant l'accord si nécesaire:
1
On ne voyait de ...... parts, que la mer. 2 ......... étudiant ne s'est même
absenté à cet examen où ........ les notes ont été excellentes. 3 .......... certain
gens préfèrent la télévision au cinéma ou, au théâtre. 4 Mon fils a les tout
........ résultats que le vôtre, l'institutrice en est contente. 5 Les ........ quelque
heures que j'ai passées en sa compagnie m'ont suffi pour le chaque
6 7
36 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

connaître. 6 Nettoyez et mettez ....... chose à sa place. 7 Devant une tel


...... réponse, j'ai préféré me taire. 8 Je regrette mais votre réponse à nul
l'examen oral est ...... 9 Elle n'avait reçu ... nouvelle de son fils, elle aucun
était inquiète. 10 Quand j'ai été hospitalisée, ........... ami n'est venu
me voir.
8. Pronoms indéfinis. Même exercice:
1
... d'eux suit sa propre route. 2 Gabriel n'est pas très doué; il sera tout, tous
un enfant comme tous ... 3 Les jours passaient, pareils ... à ........ 4 les autres, chacun
........ s'étaient préparés, mais ...... d'entre eux n'étaient pas sûrs de la certains
réussite. 5 Mon amie ne me cache ..., elle dit ........ ce qui lui arrive. 6 l'un, l'autre
Je me demandais si on me cachait ......... quelque chose
rien
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 37

Dossier 6
LA CAMPAGNE PUBLICITAIRE

Texte A: Une consommatrice piégée


Surtout, je me désole de retomber sans cesse dans les mêmes pièges à sous qui s'organisent
et se multiplient autour de moi pour me faire succomber, tentations matérielles qui me sautent aux
yeux dès que je les ouvre. Il me suffit de feuilleter un magazine, d'allumer la télévision, de lécher
les vitrines ou de faire mon marché pour sentir monter en moi mille envies aussi peu indispensables
qu'un appareil à raclette ou une paire de chaussettes vert pomme pas mûre. Les impulsions d'achat
ne m'attaquent pas seulement par les yeux: dès la radio du petit matin, elles m'envahissent par les
oreilles avec une efficacité répétitive.
Les stylistes, les responsables-marketing, les publicitaires, les commerçants du monde entier
dépensent des trésors d'énergie et de créativité pour me faire craquer. Ils y parviennent trop souvent
à mon gré, pas encore assez au leur.
Ma vie de consommatrice internationale s'envenime de jour en jour. Il ne me suffit plus,
pour tenir en équilibre sur mes finances, de résister à mes habitudes de vie hexagonale qui me font
préférer l'eau minérale à celle du robinet, le beurre des Charentes à la qualité ordinaire, le bon
Bordeaux au vin de table 12º, un chemisier bien coupé à une blouse-tablier. Désormais, je dois
également me défendre des industriels japonais, des confectionneurs taïwanais, des fromagers
hollandais et des hôteliers grecs. Plus les progrès de l'économie mondiale rapprochent les quatre
coins de la planète, plus j'ai du mal à joindre les deux bouts (...)
(Christiane Collange, Nos sous, Librairie Arthème Fayard, 1989)
Texte B: Nous vivons tous de la vente de quelque chose
En lisant ces lignes, vous êtes en train d'accomplir un acte de consommation. Le premier
choc dans l'étude de la consommation est la prise de conscience de son ubiquité. Nous sommes
pratiquement toujours en train de consommer quelque chose, la plupart du temps à la suite d'achats
préalablement effectués. Dès la plus tendre enfance jusqu'à l'heure de notre mort, nous sommes
impliqués dans l'acquisition et l'utilisation de multiples biens et services, depuis le plus banal (une
feuille de papier, un verre d'eau minérale) jusqu'au plus conséquent (une résidence principale, la
voiture de ses rêves...).
Le second choc a trait aux enjeux. Dans un supermarché, une ménagère prend
machinalement un paquet de lessive qu'elle place dans son caddie. De cet acte, répété des millions
de fois, en d'autres temps et d'autres lieux, et des choix de marques qui en résultent, dépendent le
succès ou l'échec d'un produit, la construction ou l'abandon d'une usine, l'essor ou le déclin d'une
entreprise.
Qu'il s'agisse d'un produit, d'un service, d'une idée, nous vivons tous comme aimait à le dire
Robert Louis Stevenson, de la vente de quelque chose. L'ouvrier vit du produit qu'il fabrique,
l'auteur de la publication de ses œuvres, l'artiste de l'accueil de son public. Toute production
n'acquiert de la valeur qu'à condition d'être échangée, en réponse à des besoins.
Il n'est guère nécessaire de justifier à quelqu'un dont la prospérité dépend des relations
d'échange réussies, la nécessité d'étudier le consommateur. Qu'il travaille pour une entreprise, un
organisme public ou simplement pour lui-même, le responsable ne peut éviter d'émettre
implicitement ou explicitement, consciemment ou non, des idées relatives au comportement du
marché auquel il s'adresse. Il en a besoin pour effectuer ses choix: lorsqu'une entreprise réduit ses
prix, elle en attend un accroissement de demande.
Bernard Dubois, Comprendre le consommateur, Dalloz, 1990)
38 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

COMPREHENSION

1. Texte A. Pour vérifier votre compréhension répondez aux questions suivantes:


Par qui et par quoi la consommatrice est-elle piégée ?
Comment évoque-t-elle ce sentiment de "cible permanente" ? Relevez les expressions qui
l'évoquent.
2 Retrouvez les expressions qui impriment un ton humoristique au texte.
Pour vous aider, voici quelques expressions figées utilisées:
"les pièges à sous"
"sauter aux yeux"
"faire du lèche-vitrines"
"déployer un trésor d'énergie"
"partir aux quatre coins du monde"
3 A votre avis quel est l'ennemi principal de cette consommatrice ?
Revelez les termes qui indiquent qu'il s'agit d'une lutte.
4 Retrouvez dans la colonne de droite l'équivalent des mots ou expressions soulignés:
1
Je passe mon temps à répartir mes gains et mes a. essayer de
avoirs.
2
Je tente d'adapter mes sous à mes envies. b. occuper de force
3
Dans un sursaut de raison. c. se détériorer/se dégrader
4
Les impulsions d'achat m'envahissent. d. distribuer équitablement
5
Pour me "faire craquer". e. avoir de la difficulté à
6
Ma vie de consommatrice s'envenime de jour en f. une brusque réaction
jour.
7
J'ai du mal à "joindre les deux bouts". g. succomber / ne pas pouvoir résister

Texte B
5. Cherchez dans le texte de Bernard Dubois les phrases clès qui correspondent aux idées
suivantes:
- Nous sommes tous des consommateurs.
- Le comportement du consommateur est une question vitale pour les entreprises.
- Nous sommes aussi tous des vendeurs.
- Il y a une condition essentielle pour que la production des produits ait de la valeur.
- Cette condition intéresse beaucoup les responsables d'entreprises.
- Le désir des responsables d'agir sur le comportement des consommateurs.
- Un exemple de stratégie d’agir sur le marché.
6. Résumez en 5-7 lignes le texte B.
7. Justifiez par des exemples cette affirmation: "Nous vivons tous ... de la vente de quelque chose".
8. A partir des textes A et B faites le portrait-type d'un consommateur (ou d'une consommatrice).

REPÈRES

La publicité
Dialogue
Réunion au siège de la société Lecler-Reflexes. Une dizaine de personnes assistent à la
réunion dont Michèle Lecler elle-même, Jacques Filliol, responsable de la publicité, Brigitte
Lannier, directeur commercial, et deux publicitaires, Pierre Dami et le directeur de son agence,
Alain Bouineau.
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 39

Michèle L.: Je vous rappelle qu'ils s'agit de mettre au point la campagne publicitaire de
notre nouveau produit pour hommes. Je propose que nous commencions par arrêter le nom du
produit. M. Bouineau, vous avez réfléchi à la question ?
Alain B.: Que diriez-vous de DANDY ? Ça m'a semblé suggérer l'élégance, une certaine
désinvolture cultivée et surtout un côté romantique qui revient à la mode.
Michèle L.: C'est assez bien trouvé. Nous visons effectivement une clientèle qui se veut
raffinée. Qu'en pensez-vous, Jacques Filliol ?
Jacques F.: Bof ... Je n'en pense rien. Ce n'est pas génial, mais il faut y réfléchir.
Michèle L.: Et vous, Brigitte ?
Brigitte L.: Je ne crois pas que ce soit un nom vraiment porteur. DANDY évoque trop la
fragilité. Il y a de l'affectation et du maniérisme dans ce mot. Je n'ai pas l'impression que le dandy
soit le modèle idéal des hommes et des femmes d'aujourd'hui.
Michèle L.: Mais je crois que M. Dami a préparé un autre projet...
Pierre Dami: Effectivement ! La société dans laquelle nous vivons est instable, changeante
et fragile. Il faut donc sécuriser les gens en leur montrant des images de stabilité, de solidité et de
permanence. Voici donc mon projet d'affiche. Pour le nom du parfum, je vous propose CARRARE,
un mot qui associe la beauté, la dureté et la solidité du marbre, la grâce des statues antiques et le
culte du corps, ainsi que le charme de la Toscane.
Michèle L.: Messieurs, vous êtes les premiers concernés. Quel est votre sentiment sur le
projet de P. Dami ?
Jacques F.: Si vous me permettez, je dirai que ça ne m'emballe pas.
Brigitte L.: Je trouve, au contraire, l'idée excellente. P. Dami a réussi à associer le
raffinement, la force et la sensualité.

A vous !
1. Opposez les arguments pour les deux produits. Lequel achèteriez-vous ?
2. Classez dans le tableau ci-dessous les mots qui caractérisent les deux marques de parfums ainsi
que les clients potentiels.

Parfums Caractéristiques Clientèle


DANDY
CARRARE

3. Trouvez d'autres valeurs ou traits représentatifs de l'homme / de la femme moderne.


LA PUBLICITE fait désormais partie du décor quotidien: journaux, TV, paneaux et porte un
jugement moral sur nos habitudes de consommation, notre comportement, nos valeurs, nos rêves ...
Définition: C'est l'ensemble des techiques de persuasion collective destinées à suciter ou accroître
le désir d'acquérir tel ou tel produit, ou de faire appel à tel ou tel service. Son discours vise un but
pratique (texte pragmatique) : agir avec le maximum d'efficacité sur les croyances, opinions ou
comportements du public.
Destinataire: la société de consommation
Supports: les mass-média
Motivation: La publicité suit le système sociologique et de valeurs de l'époque
Nous vivons l'ère tertiaire de la publicité
Elle se manifeste par une tendance psycho-affective parce qu'elle touche le domaine, de
l'inconscient: le désir, le rêve, l'interrogation, les mythes contemporains.
Ses formes d'expressions: l'énigme, le choc, le rêve (l'imaginaire), l'érotisme, la sensualité.
Conclusion: La publicité est l'imaginaire de la société, touchant aussi les frontières de l'art et de
l'économie.
De nos jours elle déborde la notion de consommation pour se mettre au service de la sauvegarde de
l'humanité et de la propagande.
40 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

VOCABULAIRE

La publicité
une affiche
un poster
un spot: bref message publicitaire
un clip: film vidéo, assez court, réalisé pour promouvoir (un produit, une chanson)
un placard publicitaire: insertion d'un texte ou d'illustrations séparé(es) dans un périodique
un encart: feuille volante ou petit cahier que l'on insère dans une brochure
un autocollant
Une campagne publicitaire
faire un sondage - une étude de marché
l'image de marque - l'image d'un produit
trouver un sponsor - sponsoriser - parrainer - patronner
lancer une opération publicitaire - un slogan
l'impact - l'audience
Une exposition, une foire
un démonstrateur - distribuer des échantillons, une plaquette, une brochure, un dépliant, un
prospectus, un catalogue
La langue de la publicité
Les slogans publicitaires s'inspirent souvent du langage quotidien et deviennent ensuite des
automatismes.
Exemple: Publicité contre l'alcool au volant:
"Un verre ça va. Trois verres, bonjour les dégâts !"
Ce slogan a été décliné ensuite à toutes les sauces:
"Un jour de pluie, ça va. Trois jours, bonjour les dégâts ! "
La magie des mots:
- associations d'idées qui excitent l'intellect
- associations de sonorités qui provoquent un plaisir auditif
"Les mots, c'est comme des piles: ça s'use quand on s'en sert."
Donc à éviter les mots trop utilisés:
génie, talent, art premier, numéro 1, expérience
excellence, exigence qualité, performance, expérience
santé, beauté, liberté aimer, amour, vivre, vie, bonheur
désir, plaisir, passion, rage

EXERCICES

1. Choisissez les mots les plus utilisés dans les slogans publicitaires qui font vendre, chez nous, un
savon, une lessive, un parfum, une voiture.
2. Associez des mots par paires:
fraîcheur / saveur
dignité / solidarité
solidité / sécurité
puis associez-les à un produit:
fraîcheur / saveur: dentifrice

3. A partir de ces associations, créez un ou deux slogans pour la diffusion de ces produits en France:
Ex. Avec Dentimenthal, fraîcheur et saveur se conjuguent.
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 41

4. Cherchez des mots du champ lexical qui évoque le produit de votre publicité.
Ex. fauteuil: relaxation, confort,
détente, bien-être,
plaisir - loisir
Groupez-les de façon a inciter à l'achat du produit.
Ex. Actiflex: confort, relaxation,
détente, qualité: la meilleure réponse à vos exigences
Un système de relaxation unique au service de votre bien-être.
Créez vous-mêmes un texte publicitaire pour une agence de voyages, une agence immobilière, un
film, un magazine, un espace commercial, etc.

COMMUNICATION:

Rédiger et interpréter un message publicitaire


Etude de motivation
Questionnaire sociologique
- Quel public ? à choisir les catégories socio-professionnelles (9)
- Quels besoins humains ? à consulter la hiérarchie des besoins humains de Maslow. Ces 5 grandes
classes peuvent être désignées ainsi:
- Les besoins physiologiques
- Les besoins de sécurité
- Les besoins d'appartenance
- Les besoins d'estime
- Les besoins de dépassement

Besoin
de
dépassement
(auto-accomplissement)
Besoin de
considération
(réalisation, reconnaissance,
indépendance, espoir, estime de soi)
Besoin d'appartenance
(affection, appartenance)
Besoin de sécurité
(sécurité, ordre, stabilité, structure)
Besoins physiologiques
(nourriture, sommeil, absence de douleur, etc.)

- Faut-il faire des annonces en couleur / en noir et blanc ?


- Quels slogans, quelles phrases d'accrochage choisir ?
Pour interpréter:
QUI ? DIT QUOI ? A QUI ? AVEC QUELS EFFETS ? AVEC QUELS MOYENS ?
Analysez les textes publicitaires suivants, selon la grille proposée. Choisissez une illustration pour
accompagner chaque texte.
42 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

1. LES "JOURS CLAIRS" CHEZ MERCURE


100% DE QUALITE MERCURE
A 50% DE REDUCTION
ELLE 100% de la qualité LUI ... l'accueil, le fameux petit
Mercure, déjeuner, les services feutrés, la
la grande chambre, carte des grands vins, (Ah ! cette
la grande baignoire carte)
(Ah ! la grande baignoire !), le Bref, la qualité
confort, la prévenance Toute la qualité
* En semaine ou en week-end, certains
jours vous offrent toute la qualité, tout le hôtel Mercure
confort Mercure, à des prix beaucoup plus
bas. Jusqu'à 50% plus bas.
2. Pour parler franchement, votre argent m'intéresse
BNP - banque nationale de Paris
3. MERINOS, le matelas des réveils en beauté
La tendresse partagé du réveil au lever.

A vous !
1. Imaginez des publicités originales pour un produit de consommation de votre choix. Choisissez le
support visuel. Rédigez le slogan et le texte publicitaire.
2. Choisissez dans des magazines des publicités qui vous semblent suggestives. Proposez-les à la
classe pour les interpréter. Discutez-en.
Repères d'analyse:
Analysez l'image (choix du sujet, des personnages, du décor - des cadrages - éclairages - autres
détails).
Commentez le texte.
A quel public s'adresse chacune des publicités. Les trouvez-vous réussies ?
Commentez les symboles, les allusions culturelles, la fantaisie.
3. Rédigez une légende publicitaire portant l'un des titres suivants:
légende de la première voiture
légende de l'Internet
légende du premier portable
Vous pouvez vous inspirer du texte de Jean-Marie Le Clézio:

Autrefois, les hommes ne connaissaient pas le feu. Ils vivaient dans l'ombre, et ils
ressemblaient à des chauves-souris. En ce temps-là, il y avait une femme très belle qui
s'appelait Pal Mal. Elle avait peur, parce que tout était noir, qu'il n'y avait même pas
d'étoiles. Alors un jour elle a pris une feuille de journal, elle a mis dedans de la poussière, et
elle l'a fumée. Mais ce n'était pas bon. Alors elle a essayé avec des poils de chien, mais ce
n'était pas bon. Et puis un jour, elle a eu l'idée d'y mettre ses cheveux, et elle a commencé à
fumer. Et la fumée était si suave, si douce, il y avait tellement de chaleur et de lumière, que
les autres hommes ont voulu faire comme elle.
Mais, comme toutes les femmes n'avaient pas des cheveux couleur d'or, comme Pal Mal, il
y a eu toutes sortes de cigarettes. Il y en avait avec des cheveux noirs, d'autres avec des
cheveux rouges, d'autres avec des cheveux gris. C'est depuis ce temps-là que les hommes
n'ont plus peur la nuit et qu'ils aiment respirer la fumée des cigarettes où brûlent les
cheveux de leurs femmes.
J.-M.G. Le Clézio, La Guerre, Éd. Gallimard, 1970.
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 43

GRAMMAIRE

Les pronoms relatifs


Les propositions relatives

Pronoms Fonctions des pronoms Exemples

Qui est le sujet Je connais un homme:


- il est assis sur le banc
Qui - cet homme est assis sur le banc
- celui-ci est assis sur le banc
Je connais l'homme qui est assis
sur le banc
Que est complément d'objet Je mange les pommes:
- tu as acheté les pommes
Que - tu les as achetées
- tu as acheté ces pommes
Je mange les pommes que tu as
achetées
d'un nom J'ai un ami:
- la mémoire de cet ami est
exceptionnelle
- sa mémoire est exceptionnelle
Dont remplace J'ai un ami dont la mémoire est
Dont un complément exceptionnelle
précédé de la d'un verbe Prenez ces médicaments:
préposition DE, il - vous avez besoin de ces
est complément: médicaments
- vous en avez besoin
Prenez ces médicaments dont
vous avez besoin
d'un adjectif J'ai un fils:
- je suis fier de mon fils
- Je suis fier de lui
J'ai un fils dont je suis fier
- de lieu Ce quartier est très animé:
- j'habite dans ce quartier
-J'y habite
Où Où est complément - j'habite là
circonstanciel Le quartier où j'habite est très
animé
- de temps Vous vous rappelez ce jour
ce moment
cette période
Vous avez pleuré ce jour-là
à ce moment-là
à cette période-là
Vous vous rappelez le jour
le moment
la période
où vous avez pleuré.
44 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

I. Pour présenter, pour mettre en valeu: les présentatifs:


L'équipe de B a gagné un match dans ce stade
a. sujet b. complément direct c. complément de lieu
c'est ..... qui c'est .... que c'est ... où

a. C'est l'équipe de Bordeaux qui a gagné le match.


b. C'est le match que l'équipe de B. a gagné.
c. C'est la stade où l'équipe de B. a gagné.
les pronoms + Verbe
C'est moi qui suis coupable.
C'est nous qui avons gagné.
II. Pour caractérisez un nom.

QUI: L'équipe de B., qui est la meilleure, a remporté la victoire.


La compétition a lieu dans le stade qui est à côté de moi.
QUE: Le coureur, que vous avez vu, est champion du monde.
L'équipe n'a pas accepté la décision que la Fédération lui a communiquée.
OU: Sinaia est une station de montagne où j'aime passer mes vacances de neige.
DONT de + Nom. : Je vous ai parlé d'un ami médecin.
pour présenter: Voici l'ami médecin dont je vous ai parlé.
Son fils, dont il était très fier, n'a pas réussi.
pour caractériser: La maison dont le toit dépasse les arbres est à M. Martin.

EXERCICES

1. Complétez avec QUI, QUE, OÙ:


J'ai des amis ... adorent jouer au football. Le samedi après midi, ils viennent souvent s'entraîner dans
le stade ... est à côté de moi. C'est un grand stade ... viennent jouer de grandes équipes. Le football
est un sport ... je n'aime pas beaucoup pratiquer mais ... j'aime bien regarder. Alors, quelquefois, je
vais voir jouer mes amis, François surtout ... est un très bon joueur. C'est toujours lui ... marque les
buts.
Samedi dernier, leur gardien de but était absent. C'est moi ... ai dû le remplacer. Quelle catastrophe !
Nous avons pris cinq buts.
2. Reliez les deux phrases en employant un pronom relatif.
QUI, QUE, OÙ:
- Le ski est un sport agréable. On peut le pratiquer à tous les âges.
- Envoie-moi le ballon. Il est sous la voiture.
- La piscine Deligny est une piscine d'été. J'y vais souvent en août.
- J'ai fait du tennis avec Florence. Je l'ai trouvée excellente.
- L'Américain Lewis a couru le 100 m en 9 secondes 99. Je l'ai vu aux Jeux Olympiques de L.A.
DONT:
- M. Renaud a acheté une propriété. La terre de cette propriété est très fertile.
- J'ai fait la récolte des pommes dans une propriété. Le fermier de cette propriété est mon
cousin.
- Dans cette forêt, nous avons des arbres immenses. Nous ne connaissons pas le nom de ces
arbres.
- Elle a un nom bizarre. Je ne me souviens jamais de ce nom.
- Jacques a essayé un costume. La veste de ce costume est trop grande.
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 45

- Cet outil est cassé. Je me suis servi de cet outil pour réparer la porte.
3. La forme du verbe après un pronom relatif. Complétez les réponses.
C'est toi qui as gagné la course ?
Oui, c'est moi qui ...
C'est Jean-Luc est Didier qui préparent le repas ?
Non, c'est nous qui ...
C'est vous qui m'avez téléphoné ?
Non, c'est mon mari qui ...
C'est Jacques qui a eu le meilleur résultat ?
Non, c'est toi qui ...
4. Pronoms relatifs simples.
QUI, QUE, DONT, OÙ
Phrases à construire presque entièrement. Complétez les lettres en utilisant un pronom relatif.
1
Marie a un frère. Il est professeur. Elle écrit à Françoise:
- Viens samedi prochain, je te présenterai .................
2
Miribel est un petit village. Chaque année dans ce village, il y a une grande fête. Marie
veut y aller. Elle écrit à Françoise:
- Veux-tu venir avec moi, je vais à Miribel ...............
3
Monsieur Leroux est en train de réparer une machine. Le directeur en a besoin; il écrit un
mot à monsieur Leroux:
- Monsieur Leroux, avez-vous ................
4
Le directeur, doit aller à une réunion. Il a besoin d'une lettre et il veut que sa secrétaire la
tape pour lui. Elle n'est pas là. Il laisse la lettre sur son bureau avec un mot:
- Mademoiselle, voulez-vous ...............
5
Madame Fumet a parlé d'un jeune homme à son patron. le patron voudrait voir le jeune
homme mais il a oublié son nom. Il écrit à madame Fumet:
- Madame, voudriez-vous ............
6
Monsieur Puce a perdu sa serviette. Il y avait des dossiers importants dedans. Il voudrait
retrouver sa serviette. il écrit à un ami policier.
- J'ai perdu .......... Veux-tu m'aider à la retrouver ?
7
Marc a aperçu dans le métro, mardi 10 octobre à 18 heures, une ravissante jeune Asiatique
habillée tout en rouge. Il écrit une petite annonce pour le journal Libération:
- Message personnel. Je voudrais revoir ........
8
Aglaé est amoureuse de Pierre. Pierre est amoureux de Sophie. Aglaé écrit au courrier du
cœur du journal Elle pour demander conseil: - Comment faire pour ...
5. Examinez les articles ci-dessous et refaites les phrases comportant des relatifs en plusieurs
phrases simples:
ETATS-UNIS - ACCIDENT D'AVION AVEC MARIJUANA
Un avion de tourisme, à bord duquel ont été retrouvés plus de 200 kg de marijuana, s'est
écrasé hier sur la base aéronavale de Jaksonville (Floride), tuant les deux personnes qui se
trouvaient à bord, a indiqué la marine américaine. L'appareil, un bimoteur Piper Apache, qui s'était
égaré dans un épais brouillard, a raté son atterrissage. Sept balles de marijuana ont été retrouvées
dans les débris de l'avion et un des passagers avait sur lui 4000 dollars en liquide, a précisé un
porte-parole de la marine.
VENEZUELA - SYNDICALISTE ASSASSINÉ
Le président de la Centrale unique des travailleurs du Venezuela (CUTV, communiste),
Hemmy Croes, a été tué par balles dans la nuit de dimanche à lundi à Caracas. Des inconnus qui se
trouvaient à bord d'une automobile ont tiré une rafale de mitraillette sur Hemmy Croes, cinquante-
quatre ans, qui a succombé sur le coup, a précisé la police.
6. Rédigez des articles comportant des phrases relatives en incise à partir de ces éléments:
46 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

Article 1:
Phrase 1 - Un bateau a coulé hier au large de Brest. Il transportait des produits toxiques. Il y a trois
morts et deux blessés.
Phrase 2 - Le bateau a heurté un récif près de la côté. Son radar venait de tomber en panne.
Phrase 3 - Cette zone maritime est la plus dangereuse de la Bretagne. De nombreux bateaux y
circulent.
Article 2:
Phrase 1 - L'acteur Alain Delon a critiqué la France. Il habite en Suisse.
Phrase 2 - L'acteur est mécontent des orientations politiques du gouvernement. Toute sa carrière
s'est faite en France.
Phrase 3 - On est étonné que cet auteur célèbre se plaigne de la France. Elle ne lui a pourtant pas
trop mal réussi ...
Article 3:
Phrase 1 - Les consommateurs rejettent de plus en plus l'abus de la publicité par courrier. Ils ont
trouvé un nouveau mode d'action.
Phrase 2 - Une association marseillaise vient d'imprimer un autocollant "retour à l'envoyeur". Elle
reprend ainsi une initiative parisienne.
Phrase 3 - Vous pouvez coller cet autocollant sur les lettres des sociétés de vente par
correspondance. Il permet de les renvoyer à l'expéditeur.
Phrase 4 - Ce nouveau mode d'action sera bientôt élargi à toute la France. Son efficacité semble
grande.
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

Dossier 7
DISPARITION ET RETOUR D'UNE SCIENCE:
LA GÉOPOLITIQUE

Texte A: Une tentative de définition


La géopolitique est de retour. Après 45 ans d'absence officielle, la géopolitique a fait sa
réaparition.
A la fin du second conflit mondial, frappée injustement de collusion avec le national-
socialisme, la géopolitique fut officiellement écartée de toute analyse et de toute politique
prospective. Il n'empêche que toutes les nations qui aspiraient encore à une certaine puissance ne
purent se passer de ses analyses, mais aucun Etat ne mentionna officiellement l'emploi du
raisonnement géopolitique. Ce n'est qu'à la fin des années soixante-dix, à l'occasion du conflit
Cambodge-Vietnam, que la géopolitique est réapparue...
Depuis 1989, année des grands boulversements géopolitiques intra-européens, une discipline
qui, depuis un demi-siècle, était restée dans l'ombre est revenue sur le devant de la scène. Saluons le
retour de la géopolitique. Le théâtre du monde s'étant mis singulièrement en mouvement depuis
plusieurs années, la géopolitique ne peut que servir à mieux en appréhender la dynamique. Ce
retour se traduit par une multiplication d'ouvrages, d'articles, de revues, de débats où l'on use, et
parfois abuse, du mot magique expliquant... l'inexplicable. La géopolitique est trop souvent
confondue, voire assimilée à la géostratégie ou à la stratégie. Une confusion sémantique s'est un peu
installée. Rappelons que la stratégie détermine les projets politiques d'un État, et que la géostratégie
est "l'étude des rapports entre les données naturelles de la géographie et les stratégies des États".
Donner une définition de la géopolitique est délicat, tant la discipline est, avant tout, fusion et
synthèse de sciences diverses (anthropologie, biologie, etc.), mais aussi de données politiques,
géographiques, religieuses, etc. La géopolitique est une matière pluridisciplinaire. Une rapide
définition pourrait la réduire à l'étude des rapports entre l'espace et la politique. Raccourci non
inexact, mais réducteur.
La géopolitique est une matière évolutive. Avant toute chose, elle est un formidable
instrument d'observation et d'interprétation des réalités politiques, historiques, géographiques, etc.
Elle nous rappelle que l'homme est avant tout un être inscrit dans des communautés politiques
toujours en mouvement.
Texte B: Chronique d'une science méconnue. Les pères fondateurs.
Friedrich Ratzel (1844-1904), géographe allemand: "La géopolitique est fille de la géographie".
Rudolf Kjellen (1804-1922), politologue suédois, introduit le néologisme "géopolitique" et en
donne la première définition:
"La géopolitique est l'étude de l'Etat considéré comme un organisme géographique, ou
encore comme un phénomène spatial, c'est- à -dire comme une terre, un territoire, un espace
ou plus exactement encore un pays".
Halford J. Mackinder (1861-1947), universitaire et géographe britannique, envisageant la terre
comme une totalité, affirme:
"Qui contrôle le cœur du monde commande à l'île du monde, qui contrôle l'île du monde
commande au monde".
Alfred Mahan (1840-1914), amiral américain, sera le premier à conceptualiser la stratégie maritime
et à accorder une place prépondérante à la maîtrise de la mer (sea power).
Nicolas Spykman (1893-1943), américain, affirmait qu' "un Etat fait la politique de sa géographie".
(Sélection faite de l'article Leçon de géopolitique, Armées d'aujourd'hui N0213)
48 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

VOCABULAIRE

Définir Réfléchir
Faire connaître par une formule précise ce qui Réfléchir à une question
est une chose
Donner sa (ses) signification(s) Réfléchir sur quelque chose
Définir une idée, un concept Examiner - approfondir - étudier - considérer
- peser.
Préciser - caractériser - spécifier Envisager le pour et le contre-discerner
Expliquer - faire connaître
Expressions
METTRE: la maîtrise: d'une langue étrangère
mettre en cause des mers
mettre en place des destinées du monde
mettre en contact, en présence avoir sa maîtrise
mettre en lumière maîtriser sa colère, son émotion
mettre en œuvre un incendie, une situation
mettre en état

EXERCICES

1. Donnez le nom correspondant aux verbes suivants:

définir: étudier:
préciser: considérer:
spécifier: peser:
réfléchir:
Introduisez ces noms dans des phrases.
2. Les verbes de la réflexion. Complétez ce texte avec des verbes choisis dans la liste ci-contre:
Une approche historique nous permettra de ......... avec plus discerner
de précision les fondements de la géopolitique et d'en ....... déterminer
les principaux initiateurs. Cette approche nous aidera à ...... comprendre
en quoi cette science peut ètre utile à mieux ....... et ....... les cerner
palpitations qui secouent notre planète. connaître
3. Quel sens donneriez-vous aux expressions verbales avec “mettre”? Choisissez dans la liste
suivante: présenter, préparer, douter de, souligner , réaliser, installer. Utilisez ces expressions dans
des phrases.
4. Essayez d'expliquer par des paraphrases le sens des mots soulignés dans le texte ci-dessous:
Ensuite, les bouleversements géopolitiques de 1989 au centre de l'Europe, l'effondrement de
l'Union Soviétique, les conflits à l'intérieur de la sphère européenne, la montée en puissance de
l'Europe politique et la mise en place de vastes zones économiques ont fortement contribué au
retour de cette science. Son approche pluridisciplinaire devrait permettre aux politiques, mais aussi
à des décideurs, militaires, économiques, etc., de préparer l'avenir, de prévoir dans la longue durée
en écartant l'éphémère et l'événementiel.
5. Connaissez-vous la signification de ces sigles ? Afin de contenir la puissance continentale, la
théorie de "l'anneau maritime" ("anaconda") s'est concrétisée par la création d'organisations
régionales. Reliez chaque sigle à son épellation en toutes lettres:
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 49

1. l'OTAN a. Organisation du traité central, au Moyen Orient


2. l'ASEAN b. Australie, Nouvelle Zélande, Etats-Unis
3. l'ANZUS c. Organisation du Traité de l'Atlantique du Nord
4. le CENTO d. Association des nations du Sud-Est asiatique

COMMUNICATION

Informer
Définir des termes, des concepts:
En expliquant, en précisant
c'est - ce sont
il s'agit de
cela signifie - cela veut dire
appeler - définir - se définir comme
En formulant autrement
c'est-à-dire
autrement dit
En caractérisant
caractériser - se caractériser par
le trait principal, la caractéristique, la spécificité de
En proposant une comparaison, une équivalence
correspondre - représenter - équivaloir à
En opposant à autre chose
ce n'est pas - cela ne signifie pas
cela ne veut pas dire

EXERCICES

1. Dans les textes A et B repérez les définitions données au concept de géopolitique et les
expressions utilisées pour les introduire.
2. Quelle distinction fait l'auteur entre géopolitique, géostratégie et stratégie.
3. Justifiez par des arguments cette affirmation de l'auteur: “la géopolitique est une matière
pluridisciplinaire".
4. Retrouvez dans le texte les dates qui marquent l'évolution sinueuse de cette science et précisez-les.
5. Rédigez, en synthèse, une définition de cette discipline (10-15 lignes).
6. Cherchez des arguments pour et/ou contre pour répondre à la question:
En quoi la démarche géopolitique peut se révéler utile à la mise en application des différentes
politiques de puissance des peuples et des nations ?
7. Définissez les termes et les expressions suivantes:
la maîtrise des mers - une politique paneuropéenne - une zone de prospérité - les pères fondateurs;
paneuropén – panaméricain – panasiatique – panpacifique

REPÈRES

Karl Haushofer
Lisez le texte suivant. Présentez oralement la contribution de Karl Haushofer (1861-1947).
Traduisez ensuite le texte.
50 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

Général de l'armée imperiale allemande de ce début du siècle, ayant participé à la Première Guerre
mondiale, K. Haushofer interrompit sa carrière militaire pour une carrière universitaire. Il orientera
sa pensée vers la construction de grands ensembles continentaux (grand espace ou Grossraum),
thèmes repris dans la revue Zeischrift für Geopolitik qu'il fonda en 1924. Cela l'amènera à
s'intéresser aux "pan-idées" (paneuropéennes, panaméricaines, panasiatiques, panpacifiques) et à
porter une grande attention à l'élaboration d'une politique de collaboration entre l'Allemagne et les
peuples colonisés par l'impérialisme anglo-saxon. C'est également avec Haushofer que la
géopolitique acquerra ses lettres de noblesse en devenant pluridisciplinaire et en prenant en compte
les "forces transcendant l'espace", à savoir les idéologies, les religions et les philosophies.
Dans cette époque trouble de l'Allemagne, Haushofer fut confronté au national-socialisme. Mais, s'il
eut effectivement des relations privilégiées avec Rudolf Hess, il se montra rapidement hostile aux
visées expansionnistes nazies, qui allaient porter un coup fatal à toute constitution d'un "bloc
continental eurasiatique" auquel il aspirait (Haushofer fut l'inspirateur du pacte germano-
soviétique). En fait, Hitler ne fut qu'un interlocuteur distant de Haushofer, et ne retiendra de la
géopolitique haushoférienne que ce qui confortera et ira dans le sens de ses thèses.
(Armée d'aujourd'hui, N0213)

GRAMMAIRE

Les constructions passives


Formation du passif
Phrase active:
La maire a reçu la délégation belge
Sujet actif Verbe Complément d'objet direct
(il fait l'action) (il subit l'action)

Phrase passive:
La délégation belge a été reçue par le maire
Sujet passif être+part.passé complément d'agent
(il subit l'action) (il fait l'action)

Le temps de la ph. active est le temps du verbe être de la ph. passive


Le complément d'agent est introduit par la préposition par ou de.
Ex.: La rue de mon enfance était bordée de tilleuls.
Les trafficants ont été arrêtés par la police de frontière.
PAR met en valeur le caractère d’agent réel, qui fait vraiment l’action.
DE se rapproche du complément de cause, de moyen, de manière (moins fréquent).
Types de constructions passives:
Construction passive complète:
Ces artistes sont applaudis par le public.
Construction passive incomplète. (-compl. d'agent)
Tous les suspects ont été interrogés.
Construction avec un verbe pronominal de sens passif.
Le cognac se sert dans des verres ballons
Autres constructions passives incomplètes :
La maison, protégée par une haie d'arbres touffus était très agréable.
Aidée par ses amis, elle a pu surmonter cette épreuve.
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 51

ÉCRITURE

Passif et organisation du discours


Observez les exemples:
Informations:
- On a attaqué au sud les dirigeants de Managua.
- On les a menacés au nord.
- Auparavant on les avait bloqués sur mer.
- Ils accentuent à l'intérieur leur orientation communiste.
Remarquez
La transformation passive des 3 premières phrases ci-dessous - chacune d'elle a le même sujet:
- Les dirigeants de Managua ont été attaqués au sud.
- Ils ont été menacés au nord.
- Auparavant ils avaient été bloqués sur mer.
- Ils accentuent à l'intérieur leur orientation communiste.
Organisation du paragraphe autour de ce sujet commun:
Attaqués au sud, menacés au nord, après
avoir été bloqués sur mer, les dirigeants
de Managua accentuent, à l'intérieur, leur orientation communiste.

EXERCICES

1. Mettez les phrases suivantes à la forme passive.


1
La municipalité va fermer le musée d'art pour travaux.
2
L'entreprise réembauchera les ouvrières licenciées il y a un mois.
3
Cette offre me tente beaucoup.
4
Les ravisseurs ont abandonné l'enfant devant la poste.
5
Je croyais que la tempête de neige retarderait l'avion.
2. Mettez les phrases à la forme active.
1
Chaque année la fête des "bizuts" est organisée par les "anciens".
2
D'habitude les petits enfants sont gâtés par les grands-parents.
3
Le règlement intérieur devra être rédigé par la directrice.
4
Le spectacle a été annoncé par de grandes affiches mais peu sont venus le voir.
5
En France, la carte de séjour temporaire est délivrée par la préfecture.
3. PAR ou DE ? Voici des verbes qui sont suivis de la préposition DE:
couvrir de; border de; accompagner de; décorer de; équiper de; entourer de ... (état)
aimer de; adorer de; estimer de; apprécier de; respecter de (sentiments)
Complétez le texte en utilisant les verbes suivants à la forme passive:
léguer – entourer – planter – couvrir – parsemer – dessiner - aider – décorer – équiper -apprécier

Irène a visité récemment la nouvelle maison de ses amis. Elle leur _______ "l'oncle d'Amerique".
Ils habitent une villa de caractère ______ un grand parc ________ arbres centenaires. Le jardin,
avec des pelouses ________ gazon et ________ fleurs, _______ Julien qui est paysagiste.
Sara s'occupe de l'entretien, ______ son mari; l'intérieur ______ elle-même, la cuisine _____
tous les appareils modernes. Le jeune couple ______ ses nouveaux voisins pour leur gentillesse.
4. A partir des informations données faites des paragraphes autour du sujet commun en utilisant le
passif comme moyen d'organisation.
1
Une voiture a renversé Mme. Morin. Une ambulance l'a transportée immédiatement à
l'hôpital. Des mèdecins qualifiés l'ont soignée et sauvée malgré ses graves blessures
52 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

2
Le célèbre mannequin Naomi Léon est arrivée hier soir au "Ritz" au bras de l'acteur Alain
Delon. Yves Saint-Laurent l'avais habillée. Sonia Lee l'avait coiffée. Christine Valentin l'avait
maquillée.
3
Les patrons ont pris une décision. Les syndicats ont desaprouvé cette décision. Les
travailleurs l'ont mal accueillie. Le gouvernement va la modifier.

Les pronoms relatifs composées


Le pronom relatif remplace un - Ils ont demandé de l'aide à des
complément construit avec la gens. Ils ont bien réagi.
À qui préposition À Les gens à qui ils ont demandé de
l'aide ont bien réagi.

À qui est réservé aux - Je pense à une voiture; elle est


Auquel personnes trop chère pour moi.
À laquelle Les pronoms relatifs composés La voiture à laquelle je pense est
Auxquels sont obligatoires pour les trop chère pour moi.
Auxquelles objets et les idées. - Nous participons à des réunions,
Ils peuvent aussi s'utiliser pour elles sont ennuyeuses.
les personnes. Les réunions auxquelles nous
participons sont ennuyeuses.
1. Le pronom relatif remplace
un complément construit avec:
- la préposition DE
- un groupe prépositionnel Une personne pue le parfum; je
De qui avec DE: suis à côté d'elle.
à cause de, à côté de, près de, La personne à côté de qui je suis
loin de, à droite de, à gauche assis pue le parfum.
Duquel de, au milieu de, au-dessus de, J'habite en face d'un pont; il est
au-dessous de, en face de, en très beau.
dehors de, etc. Le pont en face duquel j'habite est
De laquelle très beau.
De qui est réservé aux
personnes
Desquels Les formes composées sont
obligatoires pour les objets et Je pense à l'avenir de ce garçon; il
Desquelles les idées, possibles pour les n'écoute pas mes conseils.
personnes.
2. Le pronom relatif remplace Ce garçon à l'avenir de qui je
un complément d'un nom pense n'écoute pas mes conseils.
précédé d'un groupe
prépositionnel avec DE
Avec Le pronom relatif remplace un J'ai sacrifié ma vie pour cette
En qui complément précédé d'une femme. Elle se moque de moi.
Sous lequel préposition autre que À ou DE Cette femme pour qui j'ai sacrifié
Pour + laquelle ma vie se moque de moi.
Par lesquels J'ai usé ma vie sur ces travaux.
Sur lesquelles Ils sont enfin récompensés.
Dans Les travaux sur lesquels j'ai usé
ma vie sont enfin récompensés.
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 53

EXERCICES

Pronoms relatifs composés


1. AUQUEL / À LAQUELLE / AUXQUELS / AUXQUELLES
Complétez avec le pronom relatif qui convient.
Réfléchissons bien
1
La question ___________ j'aimerais répondre est la suivante: où allons-nous ?
2
Les conclusions ____________ aboutissent nos adversaires politiques sont inacceptables.
3
Le problème ________ notre parti a le plus réfléchi est le problème majeur de notre époque.
4
C'est une affaire très difficile ___________ j'ai déjà consacré beaucoup d'énergie.
5
C'est un sujet très délicat ______________ il faut réfléchir sérieusement.
6
Voilà les obstacles majeurs ________________ peut se heurter notre programme.
7
Je vous proposerai demain la solution __________________ m'ont amené mes réflexions.
8
Cette solution a des avantages ______________ vous n'avez pas pensé jusque-là.
2. LEQUEL / LAQUELLE / LESQUELS / LESQUELLES
Associez les éléments de la colonne A et de la colonne B. Attention au sens, au genre et au
nombre:
A B
1
La voiture sous .... a) laquelle ils se sont battus est toujours d'actualité.
2
Le faux passeport avec... b) lesquelles nous avions fait des graffitis ont disparu.
3
Le lait en poudre sans... c) lesquels se sont cachés les terroristes sont connus.
4
La cause pour... d) laquelle on avait mis la bombe est entièrement détruite.
5
Les logements dans... e) lequel ils ont passé la frontière était d'origine française.
6
Les affiches sur... f) lequel on ne pourrait pas nourrir ces enfants est arrivé hier.
3. Continuez les phrases suivantes:
1
Il porte encore aujourd'hui les vêtements avec ________________.
2
Elle a conservé toute sa vie la petite boîte dans ________________.
3
Ils collectionnent depuis longtemps des photos sur ________________.
4
Voilà notre plus vieux fauteuil sous ________________.
5
Je suis très fier de ces résultats pour ________________.
6
Ils ont décidé de monter cette pièce dans ________________.
54 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

Dossier 8
LA TELEVISION EN QUESTION

Texte A: Pour ou contre la télévision ?


- Que pensez-vous de la télévision d'aujourd'hui ?
Janine, caissière de grande surface: La télé, c'est pas mal ... Y a des emissions drôles. Moi, je
regarde surtout les feuilletons et je joue en même temps que les candidats de la "Roue de la fortune".
Roger (représentant): Au moins quand la télé est allumée, les enfants se taisent et je n'ai pas
besoin de parler. Faut dire que j'en use de la salive toute la journée! La télé, c'est le repos du guerrier.
Antoine (retraité): Moi, je ne pourrais pas m'en passer. C'est ma compagnie et ma
distraction. Elle est toujours allumée quand je suis à la maison ...
Coralie (mère de famille): Au moins, avec la télé, on est plus souvent en famille ! Et, le
dimanche matin, les enfants nous laissent en paix !
- Qu'est ce que vous ne supportez pas à la télé ?
Antoine (60 ans): Je ne supporte pas la pub. J'ai horreur d'être soumis à de constantes
pressions plus ou moins honnêtes.
Luc (15 ans): Les jeux sont en général débiles.
Jean-Philippe (45 ans, architecte): Ça endort intellectuellement. La télévision donne une
image trop simplifiée de la vie.
Elisabeth (35 ans, professeur): Pourquoi tant d'images violentes et souvent gratuites? On
dirait qu'il n'y a dans le monde que des guerres et des catastrophes.
Odile (40 ans, éditrice): Pour voir de bonnes émissions culturelles, il faut allumer son poste
tard, après 22 h 30. Pourquoi les chaînes ne s'intéressent qu'à l'Audimat et veulent toujours avoir le
meilleur pourcentage de téléspectateurs ? Si je l'avais, je me laisserais piéger. Par paresse
intellectuelle, je regarderais n'importe quoi.
Sylvain (23 ans, étudiant): Que de soirées passées chez mes parents où on baclait le repas et
on parlait à peine pour pouvoir regarder une émission sans intérêt. Ça ne se passera pas comme ça
chez moi.
Alain (50 ans, sociologue): Savez-vous que des Américains de 17 ans ont déjà passé sept
années entières devant leur téléviseur ?
Marie-Louise (37 ans, femme au foyer): Le dialogue n'existe plus. J'en arrive à me dire qu'il
faudrait que je passe à la télé pour que mon mari me regarde.
Catherine (24 ans, étudiante): La télé ? C'est avant tout une gardienne d'enfants au tarif
imbattable de 0,28 franc à l'heure, quel que soit le nombre d'enfants.
Odette (30 ans, psychologue): C'est une drogue, et pas la moins dangereuse.
Texte B: Portrait du téléphobe-type
On ne sera pas étonné de l'apprendre: le téléphobe type vit dans une grande ville où les
distractions sont plus nombreuses qu'à la campagne. Et surtout en Ile-de-France où un foyer sur dix
n'a pas de téléviseur ! Célibataire de moins de 35 ans, il a généralement été élevé avec la télévision,
mais a le sentiment très net que les programmes étaient plus intéressants avant, quand il n'y avait
que deux chaînes publiques.
Les sans-télé, qu'en pensent-ils ?
Près de trois millions de Français refusent obstinément d' "avoir la télé".
Pourquoi rejettent-ils un média qui fascine les autres ?
De quoi parlent-ils à l'école, au bureau, quand les autres discutent de l'émission de la veille ?
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 55

COMPREHENSION

A vous !
1. Relisez les témoignages du texte A. Précisez à quel(s) argument(s) des "sans-télé" se réfèrent-ils?

Arguments Nom
1
Le manque de temps. La télé est une invitation permanente à la paresse. Télé
mangeuse de soirées.
2
La bas niveau des programmes. Les seules émissions intéressantes sont
diffusées tard dans la soirée. Contre la médiocrité il faut se mettre en grève
illimitée.
3
L'invasion de la publicité qui transforme le téléspectateur en cible
permanente.
4
La passivité. Les enfants deviennent victimes du petit écran et de sa vision
simplificatrice des événements.
5
Le risque de devenir insensible à la douleur des autres. Trop d'images
violentes, de guerre, de séismes, de famine.
6
La télé efface peu à peu la vie de famille. Elle fait office de baby-sitter et
anéantit la vie de couple.
7
L'objet télé est inesthétique et prend de la place.
8
Comme pour les cigarettes, il est plus facile d'y renoncer totalement que de
se "modérer".
(Télérama, N02049, 19 avril 1989)
2. Que pensez-vous des critiques ci-dessus ?
3. Cherchez des arguments en faveur de la télé. Organisez un débat.

VOCABULAIRE

LA TÉLÉ - Mots clés


la téléviseur - un poste de télé - la télévision - par câble
- par satellite
les chaînes - publiques (France 2, France 3, Arte, la 5e)
- privées (TF1, Canal+, M6)
- à péage; crypté (Canal+) - un décodeur
une chaîne généraliste - culturelle - européenne
passer sur une autre chaîne: zapper – le zapping – le zappeur
l'audience élargie / réduite
l'audimat statistiques réalisées pour mesurer l'audience des principales
émissions télévisées
le multimédia sera la grande révolution technologique et commerciale du XXIe
siècle. C'est la fusion de l'informatique et de la télématique: texte,
son, image et interactivité.
les programmes Le journal télévisé; les documentaires; un feuilleton - une série; une
émision de variétés - culturelle - une reality-show - un magazine -
un débat
phénomènes la "téléphagie galopante"
la télémanie - la drogue cathodique
les "bébés zappeurs" - le zapping
le pouvoir incontrolé
56 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

la génération télé
l'information une nouvelle - un sujet - un scoop
un reportage - une enquête
important - essentiel / sans importance - secondaire - futile
complet / incomplet - superficiel / sérieux
documenté

EXERCICES

1. Complétez le texte avec le mot correspondant (préfixe "télé-"): téléviseur


La plupart des Français (95%) possèdent la ____________. Ces télémaniaques
heureux _______ ou _____________ ont presque tous un téléspectateurs
___________, utilisent une ___________. S'ils regardent la télé téléphagie
plus de 3 heures par jour, ils sont irrémédiablement "atteints" de télécommande
________________ ! télévision
2. Définissez les phénomènes qui reflètent l'impact de la télévision
sur la vie quotidienne:
- télémanie - téléphagie - drogue cathodique - la génération télé - les
bébés zappeurs.
3. Utilisez le vocabulaire proposé pour caractériser une chaîne de
télévision (types d'émissions, public visé, variété des programmes)

COMMUNICATION:

Critiquer
Peut-on tout dire et tout montrer ?
"Mais jusqu'où va-t-on aller ? D'après le magazine Télérama, un spectateur (adulte ou
enfant) peut voir en une semaine, sur les cinq chaînes de télévision, 3340 scènes de violence, 464
meurtres et 80 tortures. Tout cela a une mauvaise influence, en particulier sur la jeunesse.
Récemment, des enfants de treize ans ont fait exploser une bouteille de gaz. Ils voulaient imiter le
héros de la série américaine Mac Gyver. Ils confondent la fiction et la réalité. Est-ce qu'il est
normal que dans ces émissions qu'on appelle les "reality-show" les gens viennent raconter leurs
problèmes familiaux, leurs disputes...? Et un téléspectateur sur cinq regarde ces émissions ! Je
trouve ça immoral, parce qu'on fait croire à ces gens qu'on s'intéresse à eux comme à des stars. Et
ces pauvres gens confondent la fiction et la réalité. Ce sont des victimes de la télévision.
Et enfin, je trouve qu'il y a des émissions satiriques où on exagère. Il est normal qu'on se
moque des personnalités politiques. On l'a toujours fait. Mais quand on montre, avec des
manipulations d'images, un Premier ministre qui reçoit une poubelle sur la tête, je suis
scandalisée!"
(Une téléspectatrice révoltée)
Pour vous aider
être surpris - choqué - interdit - scandalisé
critiquer - critiquer injustement - blâmer
trouver immoral - mauvais - ridicule
mériter une critique - une observation - une remarque
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 57

Ex.:
Je trouve que ................. Je trouve ridicule ......................
Je tiens à remarquer que ....................................
Réactions: Ça, c'est n'importe quoi !
C'est complètement débile ! (fam.)
Ils passent vraiment n'importe quoi !
1. Quelles sont les émissions qui sont critiquées ? Pourquoi ?
2. Choisissez une émission qui est considérée par certains contraire à la morale. Recherchez en
groupes des arguments favorables et défavorables à cette émission. Présentez vos réflexions à
l'ensemble de la classe.

REPÈRES

Télévision et morale
Paradoxalement, les médias peuvent jouer dans le sens d'un renforcement des préjugés. Car
s'ils apportent parfois des informations objectives, propres à fonder une culture authentique, ils
développent aussi une sous-culture, pétrie de préjugés: les médias, même publics, obéissent à la loi
du marché, souhaitent répondre à une demande du public plus ou moins consciente; et peuvent,
dans ces conditions, alimenter les préjugés au lieu de chercher à les détruire comme devrait être leur
mission. Ainsi voit-on des journaux se spécialiser dans l'occultisme, la parapsychologie, l'astrologie
et entretenir l'ignorance, accréditer des préjugés vieux de plusieurs siècles. Mais les médias
n'exploitent pas que l'ignorance; ils exploitent aussi des préjugés plus inquiétants, liés, par exemple,
à l'ethnocentrisme, au racisme. Qui ne voit la gravité de la chose ? A la manière du tam-tam, les
médias diffusent les préjugés et, au passage, leur confèrent une manière d'aura, de majesté. Dans
cette perspective, l'analyse d'Einstein est confirmée au-delà du prévisible: la technologie la plus
sophistiquée - celle de la télévision, de la télématique par exemple - peut se mettre au service de
préjugés séculaires; cette technologie qu'on attendait au service du progrès intellectuel, de la vérité,
et qui favorise l'obscurantisme.

EXERCICES

1. Résumez en 50 mots le contenu de cet article. Respectez le point de vue exprimé; utilisez les
mots soulignés pour articuler votre texte.
2. Mettez en roumain ce texte de Jean Cazeneuve.
L'homme extrodéterminé(1) dépeint par David Riesman, dans son livre "La Foule solitaire", est
pour ainsi dire téléguidé par la société, il n'obéit plus à son initiative propre ni même à la tradition,
il est le reflet de la masse, précisément parce que la technique moderne a mis au point des
instruments de communication ou plutôt de diffusion qui le rendent plus perméable à la vie
collective et presque consubstantiel à la societé globale. Ainsi l'organisme social n'a même pas,
pour se faire obéir, à briser les résistances, à user de contrainte; il est pour ainsi dire présent dans
chaque individualité, grâce à l'osmose que réalise le bombardement d'images et de sons par les
mass-media, principalement par la télévision. La société de consommation devient spectacle
permanent et spectacle d'elle-même.
(Jean Cazeneuve, in La Nef, N037)

3. Mettez en français:
Televizorul a pătruns în viaţa, în sufletul, în casele noastre, angajându-ne într-o operaţie ale
cărei rezultate cine le ştie oare ? Televiziunea ne apropie, convocând unificator în jurul aceleiaşi
58 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

trăiri a planetei, ne ţine la distanţă impunând izolarea şi diminuând comunicarea interpersonală


directă. Televiziunea încurajează alegerea pe pistele existenţei, construieşte mituri, distruge mituri,
confirmă realităţile, derutează şi abate de la realităţi, seduce, inhibă, complexează dar şi destramă
complexe, seamănă idei, în aceelaşi timp şi omoară idei. (Neagu Udroiu, Tehnologia în tranşeele
informaţiei, Bucureşti, 1999, p.97)
(1)L'homme extrodéterminé, tel que le décrit D.Riesman dans "La foule solitaire", est celui dont les
idées et les comportements sont conditionnées par les influences extérieures et les systèmes de
communication de masse.

GRAMMAIRE
Expression du temps
Mode Antériorité Simultanéité Postériorité
Avant le moment Moment précis Succession de 2 faits
où Quand Après que
En attendant le Lorsque Une fois que
moment où Au moment où
Jusqu'au moment le jour où Succession rapide de 2
où Durée courte faits
comme Dés que
alors que Àussitôt que
tandis que Sitôt que
Durée longue
pendant que
INDICATIF alors que nuance
tandis que d'opposition
2 actions évoluent parallèlement
à mesure que
2 actions durent ensemble
aussi longtemps que
tant que
Habitude
toutes les fois que 2 actions
chaque fois que se répètent
ensemble
quand + présent
Point de départ de 2 actions
depuis que
maintenant que
Avant que
SUBJONCTIF Jusqu'à ce que
En attendant que
INFINITIF Avant de Au moment de Après + infinitif passé
En attendant de
PARTICIPE En
PRÉSENT
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 59

Expression de la date
Nous avons rendez-vous mardi
ce mardi
mardi 25 (janvier)
le mardi
tous les mardis
Elle est née un mardi (de janvier)
un mardi 25 janvier
le mardi 25 janvier
en janvier
au mois de février
en hiver, en été, en automne, au printemps
en 1968
au XIXe siècle

Les prépositions de temps


Moment Point de départ
Antériorité Durée Postériorité
précis d'un événement
avant son à midi / Noël dès son retour dans un mois après sa nais-
arrivée en hiver depuis leur depuis quelques jours sance
en au moment mariage pendant le voyage
attendant de l'accident à partir de cette durant
l'été semaine au cours de cette annonce
jusqu'à d'ici à samedi lors de
lundi partir pour un mois
finir en une semaine

Expression du temps - Marqueurs temporels


Par rapport à un autre moment
Par rapport au moment du locuteur
(passé ou futur)
jadis jadis
autrefois autrefois
naguère naguère
il y a un(e) an(née) un(e) an(née) avant / auparavant
l'an(née) dernier(ère) l'année précédente / d'avant
la semaine passée la semaine précédente / d'avant
l'autre jour un jour
avant-hier l'avant-veille
hier la veille
ce matin ce matin-là
aujourd'hui ce jour-là
en ce moment à ce moment-là
à l’heure actuelle / actuellement alors
ce mois-ci ce mois-là
ce soir ce soir-là
le lendemain le lendemain
après-demain le surlendemain
la semaine prochaine la semaine suivante / d'après
l'an / l'année prochain(e) l'année suivante / d'après
60 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

EXERCICES

Expression de la date
1. La femme aux clefs d'or
Pour la première fois, une femme vient d'être nommée chef de réception d'un hôtel 4 étoiles
luxe de Paris. Danielle Stoll trente quatre ans, a effectué toute sa carrière dans l'hôtellerie: elle
débute au Trianon Palace, hôtel 3 étoiles de Paris, après un BTH passé à Bourges. Elle est
ensuite nommée première attachée de direction féminine à l'hôtel Intercontinental où elle passe
deux ans et demi avant de partir un an au Canada, à l'hôtel Bonaventure. Enfin, elle revient à
Paris pour s'occuper de la "main-courante" au Georges V, et est présente à la réouverture du
Scribe en 1981. C'est en ce même endroit qu'elle vient d'être promue, accédant ainsi à l'AICR,
Amicale internationale des sous-directeurs et chefs de réception des grands hôtels, en tant que
premier membre féminin. Une ascension irrésistible... même pour un des derniers bastions
masculins !
Repérez tous les éléments qui permettent d’organiser les événements dans le temps.
2. Rédigez un court article sur la carrière de Pierre Tronchet avec les éléments ci-dessous:
Pierre Tronchet
Date de naissance: 1950
Etudes: licence de droit, réussite au concours de la police: 1972
- 1973: inspecteur dans la police à Nevers
- 1976 à 1978: stagiaire dans la police new-yorkaise
- 1979: stagiaire dans la police
- 1980: inspecteur principal à Lyon
- 1985: promotion: chef de la police judiciaire au Quai des Orfèvres à Paris
3. Rédigez des entrefilets à partir des éléments donnés ci-dessous. Utilisez les expressions de
temps adaptées. Cherchez la précision
I. Publié le 17 avril 1990
Accident: voiture et moto
Campus
Devant le restaurant universitaire
16 avril 1990 / 14 heures
II. Publié le 24 mai 1990
Procès du cambrioleur
Pierre Jacquet: 25 mai 1990
Arrestation: 8 novembre 1989
Prison préventive: 10 novembre 1989 - 25 mai 1990
Peine prévisible: 3 mois de prison
III. Publié le 28 juin 1990
Départs en vacances
Encombrements: 31 juin et 10 juillet
Heures les plus chargées: 9 h - 16 h
Conseils de Bison Futé: éviter de rouler à ces heures
4. Récrivez ce texte de Camus au passé et à la troisième personne du singulier
Ce jour-là, sa mère était morte...
"Aujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J'ai reçu un télégramme de
l'asile: "Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués" Cela ne veut rien dire.
C'était peut-être hier.
L'asile de vieillards est à Marengo, à quatre vingts kilomètres d'Alger. Je prendrai l'autobus à
deux heures et j'arriverai dans l'après-midi.
Ainsi, je pourrai veiller et je rentrerai demain soir. J'ai demandé deux jours de congé à mon
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 61

patron et il ne pouvait pas me le refuser avec une excuse pareille. Mais il n'avait pas l'air
content. Je lui ai même dit: "Ce n'est pas de ma faute." Il n'a pas répondu. J'ai pensé alors que je
n'aurais pas dû lui dire cela. En somme, je n'avais pas à m'excuser. C'était plutôt à lui de me
présenter ses condoléances. Mais il le fera sans doute après-demain, quand il me verra en deuil.
Pour le moment, c'est un peu comme si maman n'était pas morte. Après l'enterrement, au
contraire, ce sera une affaire classée et tout aura revêtu une allure plus officielle.
J'ai pris l'autobus à deux heures. Il faisait très chaud. J'ai mangé au restaurant, chez Céleste,
comme d'habitude. Ils avaient tous beaucoup de peine pour moi et Céleste m'a dit: "On n'a
qu'une mère." Quand je suis parti, ils m'ont accompagné à la porte. J'étais un peu étourdi parce
qu'il a fallu que je monte chez Emmanuel pour lui emprunter une cravate noire et un brassard. Il
a perdu son oncle il y a quelques mois."
(Extrait de l'Etranger – Camus)
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

Dossier 9
LA PRESSE ET LE FAIT DIVERS

Textes:
Ils avaient battu à mort leur victime. Confondus par un portable volé, les malfaiteurs avaient
commis l'erreur d'emporter un téléphone avec leur butin. Et de s'en servir.
(A) Le 20 mai dernier, deux hommes cagoulés et gantés font irruption dans la propriété de Guy
Jeannot, 70 ans, gérant d'une entreprise de plomberie employant une soixantaine de personnes à
Champigny-sur-Marne. L'un des voyous est porteur d'une arme de poing, l'autre d'une batte de
basse-ball. Peu avant minuit, ils surprennent le septuagénaire qui s'affaire encore à son bureau,
installé dans le fond du jardin.
Les inconnus, vraisemblablement bien renseignés, exigent d'emblée que Guy Jeannot livre
l'emplacement où il a caché ses économies. Puis, ils le molestent pour qu'il passe plus rapidement
aux aveux. A moitié évanoui, il est traîné dans le pavillon familial où se trouvent son épouse
Raymonde, 77 ans, et son fils Pierre, âgé de 45 ans. Les trois parents sont tour à tour ligotés et
frappés à de multiples reprises.
Ivres de colère, les tortionnaires ont finalement brisé le crâne de Guy Jeannot avant de
dérober un butin estimé à plus de 400 000 francs en espèces (40 975 euros) dispersés dans diverses
caches. C'est grâce au travail effectué sur le téléphone mobile volé à la famille que les policiers ont
pu identifier les meurtriers.
La veuve de Guy Jeannot, qui a eu un genou brisé, et son fils Pierre, dont les côtes ont été
cassées, ont commencé leur convalescence en tentant d'oublier leur nuit de cauchemar.

INTERNET
Logiciels contrefaits
(B) Un réseau de contrefacteurs de logiciels distribués sur Internet vient d'être démantelé par le
Service d'enquête sur les fraudes aux technologies de l'information. Plusieurs centaines de CD-
ROM, contenant 7 000 titres de programmes, ont été saisies. Sept personnes, âgées de 20 à 26 ans,
ont été interpellées en région parisienne notamment. Elles seront prochainement convoquées devant
un juge parisien. Le préjudice subi par les sociétés d'édition serait "très important".

LES MUREAUX
Ecrasé par un bus
(C) Jeudi, aux Mureaux (Yvelines), un chauffeur de poids lourd s'estimant bloqué par un
autobus est descendu de sa cabine pour s'en prendre verbalement au conducteur. Celui-ci a
redémarré brutalement écrasant le chauffeur qui est mort trois heures plus tard. L'enquête en cours
devra déterminer s'il s'agit d'un accident ou pas.
(Extraits du Figaro, 26-27 juin 1999)

COMPRÉHENSION

1. Lisez les titres et les sous-titres de ces faits divers. Formulez des hypothèses sur leur contenu.
2. Lisez les articles, retrouvez le type d'événement, le lieu, la date, les personnes impliquées, les
circonstances, les causes et les conséquences des faits présentés.
Complétez le tableau.
1 2 3
Type d'évenement
Lieu
Acteurs (responsables, victimes, témoins)
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 63

Circonstances
Causes
Conséquences

3. Une semaine après, Pierre, fils de la victime, rencontre son meilleur ami. Imaginez le récit de
l'événement (texte A).
4. La presse abonde en faits divers. En connaissez-vous ?
5. Recherchez dans les journaux roumains des articles sur la violence ou des faits divers. Présentez-
les en français.

VOCABULAIRE

Les faits divers


Pour parler d'un événement
se passer: Qu'est-ce qui s'est passé ?
arriver: Un accident est arrivé ....
se produire: Un attentat s'est produit ....
avoir lieu: Un incendie a eu lieu.
se dérouler: Une manifestation s'est deroulée

Les catastrophes Les conséquences


une inondation (inonder) les victimes - les dégâts
un tremblement de terre - un séisme les dommages (endommager)
une tempête - un ouragan détruire (une destruction)
un incendie démolir (une démolition)
détériorer (une détérioration)
réparer – reconstruire - remettre en état

Les crimes et les délits - les délinquants


commettre un crime / un délit / une infraction
un vol (voler) - un voleur
un cambriolage (cambrioler) - un cambrioleur
attaquer une banque à main armée - un bandit
faire un hold-up - un gangster
commettre un attentat - un meurtre - un viol
commettre un assassinat - l'assassin
un rapt - un enlèvement - un kidnappping
demander la rançon - un malfaiteur
une prise d'otages
La prison
arrêter - une arrestation - capturer - passer les menottes-mettre en prison - emprisonner - incarcérer
un prisonnier - un détenu - un surveillant - un gardien
une évasion - s'évader - s'échapper - s'enfuir
Les accidents
un accident - se blesser - se tuer
une noyade - se noyer
un empoisonnement - s'empoisonner
64 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

EXERCICES

1. Retrouvez le type de délit et le délinquant.


Pour voler les bijoux il a cassé une vitre et il est entré dans la maison.
Il a fait exploser une bombe dans le métro.
Ils ont menacé le personnel de la banque et ont demandé l'argent des coffre-forts.
Elle a enlevé l'enfant du milliardaire et a demandé une rançon.
Il a tué l'ami de sa femme, par jalousie.

2. Catastrophes et dégâts. Complétez avec les verbes de la liste à la forme qui convient.
Le bilan du séisme d'Arménie
Les régions d'Arménie ________ par un tremblement de terre en détruire
1988. Une ville de 50.000 habitants ________ et deux autres très subir
_________. raser
Les districts avoisinants _________ de graves dégâts matériels. ravager
Spitak _____ entièrement _____, ce n'est plus qu'un amas de provoquer
décombres. endommager
Le tremblement de terre ____________ de nombreux incendies. s'écrouler
Au moment précis de la relève des équipes de sapeurs-pompiers, le s'effondrer
combinat textile ______. Des quartiers récents dont les immeubles
dépassaient dix étages _____ comme des "châteaux de cartes".

3. Lisez le titre de ce fait divers. Elaborez un inventaire de verbes qui indiquent la succession
logique des événements jusqu'au moment d'une condamnation à mort.
Reconstituez un scénario hypothétique.
Ex.: dénoncer, arrêter ...
Le condamné à mort se suicide
CARSON CITY. - Un condamné à mort qui avait demandé à ne pas terminer ses jours en
prison s'est suicidé un jour après le report de son exécution, ont indiqué vendredi les responsables
de la prison d'état du Névada, à Carson City.
Dennis Nogue, vingt-six ans, avait été condamné à mort pour l'assassinat d'un garçon de dix-
neuf ans qui l'avait dénoncé à la police. Il avait été déjà reconnu coupable de meurtre d'un pêcheur
californien, commis alors qu'il était encore adolescent.
La Haute Cour de l'Etat avait décidé mercredi, de reporter son exécution, prévue le 4 mars
prochain, pour déterminer si son renoncement à tout appel était recevable.
4. Recherche de chronologie. Retrouvez maintenant, après la lecture du texte, les différentes actions
dans leur chronologie. Utilisez les indications temporelles (modes et temps des verbes, expressions,
dates...)
Réécrivez le texte dans son déroulement chronologique.
5. Production écrite. Rédigez la déclaration écrite du directeur de la prison.
Imaginez et écrivez la lettre du condamné à son avocat.

GRAMMAIRE

L'expression de la durée et le récit


Depuis / il y a ... que / Ça fait .... que: expriment la durée par rapport au moment où l’on parle.
Exemples: le moment
Depuis trois ans il vit à Paris.
Il vit à Paris depuis 3 ans.
Il y a trois ans qu'il vit à Paris. Avant il habitait Marseille.
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 65

Ça fait une demie heure qu'il est parti.


Voilà
Il vit à Paris depuis 1996.
Il y a trois ans, en 1996, il s'est installé à Paris.
Il est arrivé mercredi, il y a deux jours.

Depuis / Il y avait ... que / Cela faisait ... que


Voilà
Exemples: la durée par rapport à un moment passé
Jean avait rendez-vous avec Thérèse à 8 h. A 9 h elle n'était pas encore arrivée.
Jean l'attendait depuis 1 heure.
Il y avait une heure qu'il attendait.
Cela faisait une heure qu'il attendait.
Exemples: la durée dans le futur:
Dans dix ans nous travaillerons dejà dans une entreprise.
D'ici
Il reviendra dans un quart d'heure
d'ici
Au bout de / Pendant / Pour
Exemples: avec un temps passé:
Il est rentré au bout d'une demi-heure.
Pendant / Pour
Il s'absente / s'absentera / s'est absenté pendant une semaine.
Il est / sera parti pour une semaine.

EXERCICES

1. Lisez le dialogue suivant. Retrouvez le calendrier des activités de Sebastien.


Sebastien et Nathalie se retrouvent après plusieurs années. C'est la veille de Noël 1996.
N: Il y a combien de temps qu'on ne s'est pas vus ?
S: Attends, oui on ne s'est plus vus depuis Noël 1993. Ça fait 3 ans exactement.
N: Et qu'est-ce que tu as fait pendant ce temps - là. Si je ne me trompe pas, à Noël 93 ça faisait 3
mois que tu étais en stage dans une entreprise de produits chimiques.
S: Tu as une bonne mémoire. Mon stage a duré six mois, après quoi j'ai fait mon service militaire
pendant un an. Je suis revenu ensuite à CHIMEXPORT, mais je ne suis resté que quatre mois.
L'entreprise a fermé ses portes et je me suis retrouvé sans emploi.
N: Et tu as retrouvé du travail ?
S: Au bout de six mois, j'ai été engagé par PETROMEX pour aller travailler au Koweit. Là je suis
rentré juste pour Noël. Dans une semaine je repars là-bas, pour finir mon contrat.
Septembre 1993 ...
2. Depuis / il y a. Complétez par l'expression correcte:
1
Je l'ai rencontrée ... une dizaine d'années. 2 Ils garde le lit ... plusieurs jours. 3 Quel sale temps !
Il pleut ... hier soir sans arrêt. 4 Tu ne l'as plus vue parce que ... trois semaines elle a commencé un
voyage autour du monde. 5 ... leur départ, je n'ai plus de nouvelles.
3. Expression de la durée dans le futur
Complétez par au bout de, dans, en, jusqu'à, pour.
1
Ils s'en vont ______ un semestre au Maroc. 2 Je reviens _____ cinq minutes. 3 Ce devoir doit se
faire ______ temps limité. 4 Je n'aime pas partir pour longtemps, car _______ un mois j'ai le mal du
pays et je rentre. 5 Autrefois, on allait à Paris _______ une journée; maintenant on y va _______
trois heures et demie; ______ quelques années on s'y rendra sans doute _______ trois heures.
66 Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

6
Chaque année elle partait _____ trois semaines au Club Mediterranée et ne rentrait pas _______ la
mi-septembre.
4. Chronologies et durée. Jouez les scènes.
Préparez une chronologie originale et précise.
Suggestions
l'Insomniaque
Départ - la nuit du 31.12
Arrivée - le jour du 31.12
- travail (3 heures)
le globe-trotter
Mai ................ Alexandrie
Juillet ............ Bombay ................
Jouez votre rôle. Dialoguez avec un collègue. Indiquez qui vous êtes et ce que vous faites:
"Je suis insomniaque. Je visite Insomnia...”
Il vous pose des questions:
- Quand êtes vous arrivé là-bas ?
- Ça fait combien de temps que vous êtes insomniaque ? etc.
5. Demandez des informations sur le moment et la durée. Les informations données dans les deux
articles suivants sont incomplètes. Posez les questions qui vous permettent de demander des
compléments d'information.
Une grand-mère de 75 ans est en prison à Quimper. Elle allait dans les meilleurs hôtels et
restaurants de France et partait sans payer ses notes (La Montagne, 22.10.1995).
a. Vous l'interrogez. Vous voulez savoir:
- la date de sa condamnation
- le temps qu'elle a passé en prison
- le temps qui lui reste à passer en prison
- la période où elle a commis des délits (commencement - durée).
Ex.: En quelle année avez-vous été condamnée ?
Dans l'est de la Suisse un homme a passé une partie de la nuit du 24 décembre dans une cabine
téléphonique. La porte de la cabine s'était bloquée. (Aujourd'hui, 03.01.1996).
b. Vous interrogez l'homme. Vous voulez savoir:
- l'heure qu'il était quand il est entré dans la cabine
- le temps passé dans la cabine avant qu'on vienne le délivrer
- comment il a passé son temps dans la cabine.
6. Traduisez
Adieu, glaciers de l'Himalaya.
Les glaciers de l'Himalaya disparus en 2035 ! C'est ce que prévoit une étude de la Commission
internationale sur la neige et la glace, comme conséquence du réchauffement dû à l'effet de serre. Les
glaciers himalayens, qui accumulent la plus grande quantité de glace sur Terre en dehors des régions
polaires, reculent depuis des décennies, à raison de plusieurs dizaines de mètres par an. Or ces glaciers
alimentent de nombreux fleuves et rivières (à commencer par le Gange) qui arrosent une grande partie de
l'Asie et font vivre des centaines de millions de personnes. Le déclin des glaciers affectera évidemment le
débit de ces cours d'eau. Mais l'une des menaces les plus inquiétantes, au Népal surtout, est le déferlement,
dans les vallées, de lacs formés par la fonte d'anciens glaciers.
Enserrés par des moraines instables, ces lacs sont susceptibles de se vider brutalement,
provoquant des avalanches de boue et des inondations catastrophiques.
(in Science et Vie, Nº983, août 1999)
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français 67

Dossier 10
PROFESSION: JOURNALISTE

Texte A. Enquête sur la lecture des journaux dans votre langue


Lisez vous des journaux ? oui - non
Entourez la bonne réponse.
Quelle sorte de journaux ?
Cochez la ou les bonne(s) réponse(s).
un/des quotidien(s)
un(e)/des revues, hebdomadaire(s)
Quels sujets d’articles préférez-vous en général ?
Numérotez de 1 à 3 en commençant par le sujet que vous préférez :
- les sciences - la médecine
- la politique - la mode
- les sports - la culture (livres, cinéma...)
- l’économie - les faits divers
- la société - autre sujet: indiquez-le
Quand vous avez choisi de lire un article, vous commencez par:
Vous pouvez cocher une ou plusieurs cases.
- le titre - les sous-titres
- la photo - la légende sous la photo
- les lignes en gros caractères - autre chose ...
- le premier paragraphe
Quand vous lisez un article, vous lisez en général:
Lisez tout avant de répondre.
- en diagonale et en vous arrêtant sur les passages intéressants;
- en sautant des paragraphes;
- en sautant des morceaux de paragraphes;
- en entier, d’un bout à l’autre en commençant par le début;
- par paragraphe;
- en commençant par le début et en vous arrêtant quand vous en avez assez;
- le premier et le dernier paragraphe;
- par “sondages” à partir d’un sous-titre;
- autrement ...
1. Communiquez les résultats de votre analyse de lecture ou de votre enquête.
Comparez vos résultats. Qu’en concluez-vous ?

Texte B : Comment lit-on ? Que lit-on ?


Tous ces Français ont une même curiosité, une même envie de tout savoir et de tout connaître. Quel
temps fera-t-il demain? Qui sera leur nouveau maire? A quelle école inscrire les jumeaux? Qui a
remporté le derby local? Quelles sont les dernières perspectives de l’emploi? Qui seront les
prochains ministres? Que se passe-t-il en Russie?
Tout petits déjà, ils fouillaient dans le grenier à la recherche de vieilles piles de journaux dont ils
parcouraient les histoires, les yeux pétillants de bonheur, les joues roses et le cœur battant.
Aujourd’hui, ils sont devenus des actifs, repérables à leur allure-costume-cravate ou col ouvert - et
toujours chargés de stress, celui des embouteillages, de la promiscuité des transports en commun et
des déjeuners sur le pouce. Avec eux, ce ne pourrait être que survol des gros titres et coups d’œil
rapides jetés à la Une ou à la rubrique sportive. Mais ils profitent chaque jour d’un moment
privilégié. Là, rien ne leur échappe - des événements dans le monde jusqu’à la vie de leur cité, en
passant par le sort de leur pays. De la première à la dernière page, ils dévorent leur quotidien avant
68 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

de commencer leur journée ou même avant de céder au sommeil. Il y a ceux qui se lèvent tôt le
samedi matin pour descendre acheter leur journal au coin de la rue et ne rentreront souvent qu’après
en avoir pris entièrement connaissance en savourant un café sur le zinc ou au soleil sur une terrasse.
Et puis, il y a ceux qui le reçoivent à domicile parce qu’ils ont toujours eu un penchant avoué pour
les grasses matinées vraiment grasses et les petits déjeuners tardifs où l’on peut prendre le pouls de
l’actualité, l’œil encore à demi clos.
Qu’ils soient hommes ou femmes, cadres ou employés, patrons, médecins ou avocats, jeunes et
beaux ou plus âgés et plus sages, tous ont un point commun: ils s’intéressent à leur ville, à leur
région, à leur pays, à leur planète...
(In Express 40 ème anniversaire 13/19 mai 1993)

COMPRÉHENSION

1. Quel est le thème de cet article?


2. Quels sont les centres d’intérêt des lecteurs français?
3. Relevez les différents types de comportements par rapport à la lecture de la presse.
4. Parlez de vos habitudes d’information.
5. “Ils fouillaient dans le grenier à la recherche de vieux journaux. Ils parcouraient les histoires les
yeux pétillants de bonheur. Chargés de stress, toujours pressés, ils déjeunent sur le pouce, jettent
des coups d’œil rapides à la Une. D’autres ont un penchant avoué pour les grasses matinées
vraiment grasses où l’on peut prendre le pouls de l’actualité, l’œil encore à demi clos”.
Cherchez dans le texte ci-dessus l’équivalent des expressions suivantes:
inspecter; brillant; prendre un repas rapide; un regard; une préférence; la paresse matinale;
s’informer sur.
6. Expliquez les mots et les expressions soulignés:
la Une...
ils dévorent leur quotidien ...
le survol des gros titres ...
prendre le pouls de l’actualité ...

VOCABULAIRE:
La presse
un journal: publication périodique donnant diverses informations
un quotidien - hebdomadaire - mensuel - bimensuel
journal politique, littéraire, scientifique, humoristique, satirique - un magazine
Contenu d’un journal: Titre. Manchette. Colonnes. Pages. La une (première page). Les
informations - un scoop (nouvelle sensationnelle publiée en priorité). Les faits divers – Articles.
Article de tête. Editorial.
Titre - sous-titre - surtitre - chapeau (petit texte résumant et précédant un article pour l’annoncer) -
cheval (article dont la suite se trouve sur une autre page).
Rubriques: Vie politique, sociale, économique. Tribunaux, Spectacles. Etranger. Culture.
Communication. Bourse. Sports. Météo. Le courrier des lecteurs. Carnet mondain. Les petites
annonces.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 69

EXERCICES

1. Observez par groupes quelques journaux différents roumains ou français. Quel est
approximativement le pourcentage de la place accordée:
- aux nouvelles nationales et internationales,
- au bulletin de l’étranger,
- à la publicité, au dessin,
- au sommaire?
2. En fonction de l’importance accordée aux diffèrentes rubriques, quel est le public visé par votre
journal.
3. Observez la une du journal choisi et désignez les différentes parties avec l’un des termes
suivants:
• publicité - sommaire - bulletin de l’étranger – articles - titre
• sous-titre - surtitre – chapeau - cheval.
Commentez la mise en page.
4. Classez les différents titres de Libération du 3 janvier 2000 dans les rubriques habituelles d’un
quotidien:
- débat - étranger - politique - société - culture
- communication - économie - sport.
*
Le coût de la tempête remet en cause les projets européens de l’opérateur
EDF: LA FACTURE DU DESASTRE
L’électricien devra dépenser entre 14 et 17 milliards
pour reconstruire son réseau.
*
Les grands réseaux ont évité la catastrophe. Les PME passent le test aujourd’hui.
QUI A ENCORE PEUR DU VILAIN BUG ?
*
“Fantasia 2000”, léger
comme un ballet d’hippopotames
La nouvelle version du dessin animé mythique des studios Disney ne retrouve pas la féerie de sa
devancière.
*
A Gard Tex, le succès tient à un fil
Assez de vivoter. Trois PME cévenoles de textiles ont créé un
collectif pour valoriser leurs compétences complémentaires.
*
VOILE. Demi-finales des challengers de la Coupe de l’America.
SIX VOILIERS
A TOUTE VAPEUR
*
Le crépuscule de “Nord-Éclair”
Chute des ventes, déficit chronique, sureffectif: le quotidien de Rubaix
craint de devoir vendre son âme à son ennemi lillois, “la Voix du Nord”.
*
“On voulait être là où ça brille”
A Paris, la foule populaire a vécu la Saint-Sylvestre au milieu des beaux quartiers, près des
Champs-Elysées
*
Le Parlement ne doit pas refuser de voter la nécessaire réforme constitutionnelle,
70 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

mais améliorer les textes sur l’action publique et la présomption d’innocence.


Dessine-moi un procureur
*
ELTSINE, LA RETRAITE

5. Imaginez des nouvelles brèves inspirées de l’actualité, selon les modèles ci-dessous (titre et
chapeau).
L’adieu au tsar
De la chute de l’Union soviétique à une fin de règne marquée par la corruption et des maladies à
répétition, retour sur les années Eltsine, après sa démission surprise de vendredi.
Marée noire: imbroglio juridique
Pour dégager les responsabilités dans le naufrage, la justice devra d’abord dénouer
l’enchevêtrement des sociétés de fret.
Ferré posthume
Six ans après la mort de Léo Ferré, Libération publie en exclusivité une adresse posthume dans
laquelle le poète livre sa vision du siècle à venir.
Lendemain de fête
New York, Venise … au premier jour du millénaire, retour sur le réveillon, de Paris à Strasbourg,
pourquoi le bug n’a pas – encore – eu lieu et des chroniques de nos envoyés spéciaux.

COMMUNICATION

Projet: Journal d’information ou Journal parlé pour la radio


Chacun de vous rédigera un bref article (10 à 15 lignes) qui servira à la composition du journal écrit
ou qui sera lu pendant le bulletin d’information radio.
Etape 1
• Choisissez le type de journal que vous allez réaliser. Vous pouvez choisir:
– un journal qui parle de l’actualité de notre pays;
– un journal destiné à un public particulier; par exemple, les étudiants de votre
école;
– un journal imaginaire; par exemple, le journal du 1er janvier 2010.
Etape 2
• Constituez une petite équipe pour chaque rubrique de votre journal:
ROUMANIE, ECONOMIE, SPORTS, LA VIE CULTURELLE,
MONDE, SAVOIR, METEO
• Dans chaque équipe, recherchez des sujets d’articles. Choisissez et répartissez-vous ces sujets.
• Organisez, en grand groupe, le plan de votre journal.
Etape 3
• Dans les pages suivantes, vous travaillerez sur l’expression des opinions, paroles rapportées,
description, récit .
• Rassemblez la documentation et les idées nécessaires à la rédaction de votre article (étape
finale).
Etape 4
• Rédigez votre article.
• Organisez une présentation collective des articles (après les avoir classés).
Plusieurs possibilités:
– bulletin d’information radio
– articles affichés
– articles collés sur des grandes feuilles (imitation d’un journal)
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 71

Pour vous aider: Description – Fonction - Organisation


Pour décrire
• se trouver – être situé à, dans, etc.
• se voir – se rencontrer
• prépositions et adverbes de lieu

Avec A l’intérieur (de) / à l’extérieur (de) – en haut (de) / en bas (de)


un verbe - autour (de) – au – dessus (de) / au dessous (de) – au bord
ou un nom - (de) – à côté (de) – etc.

Avec Dans-sur-entre-parmi - le long de – du côté de – à travers, etc.


un nom

Seulement avec Dedans – dehors – ailleurs – partout – quelque part – n’importe où –


un verbe là-bas – par là – tout droit etc.

• Verbes descriptifs: s’élever – dominer – surplomber – longer – entourer – border – s’étendre.

Pour parler de la fonction


• servir: A quoi ça sert ? – Ça sert à ...
• être utilisé pour: C’est utilisé pour …
• être destiné à: Cette salle est destinée à accueillir 400 personnes.
• permettre (de). Le fax permet - la transmission des messages écrits
- de transmettre des messages écrits

Décrire l’organisation, la structure


• comporter – comprendre: Le musée d’Orsay comporte trois niveaux.
• contenir: Il contient des oeuvres d’art du XIX e et XX e siècles
• faire partie de: La tour du Moyen Age fait partie de cet ensemble architectural
• appartenir: Ce château appartient à une vieille famille de la région

EXERCICES

1. Complétez ces phrases avec les mots et expressions indiqués; mettez les verbes à la forme convenable:

Description.
La ville de Sarlat est née _____ d’une abbaye fondée au haut Moyen se dresser
Age. C’est dans un étroit vallon, en plein cœ ur du Périgord Noir, qu’on s’étendre
____ Sarlat. La ville fut bientôt ____ de murailles. entourer
A présent elle ____ dans le vallon de la Cuze, tandis qu’une multitude trouver
de villas _____ sur les hauteurs. autour
Place du Peyrou, ______ l’hôtel de la Boétie et la cathédrale. se disperser
72 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Fonction.
La ville ____ un patrimoine monumental exceptionnel. exercer une fonction
Elle _____ aujourd’hui _____ de centre régional. Pôle important des offrir
services, elle ____ une gamme très diversifiée de commerces de détail. favoriser
La rénovation du vieux Sarlat _______ l’essor de la construction. conserver

Organisation.
Le Futuroscope ____ le parc européen de l’image avec ses trois constituer
pavillons consacrés au Futuroscope, à la Vienne et à la Communication. comprendre
Il ____ également le Monde des enfants qui ___ deux hectares de jeux offrir
et découvertes. comporter
Il _____ un complexe destiné à la formation et à la recherche ainsi faire partie
qu’une aire d’actualité économique. En matière de loisirs, en ____ aussi
____ le parc aquatique et son lac enchanté, théâtre d’un spectacle
nocturne féérique.
2. Vous êtes journaliste et vous devez faire une brève présentation d’un monument, d’une
réalisation architecturale récente. Vous devez:
– faire une brève description de l’extérieur;
– dire quelle est la fonction du bâtiment (à quoi il sert);
– donner quelques indications sur son organisation intérieure.

GRAMMAIRE

Présenter un fait
Certitude / doute – Possibilité / impossibilité – Probabilité / improbabilité
Constructions Doute ou certitude
Le degré de certitude, de possibilité, de Je suis sûr(e) – persuadé(e) – convaincu(e)
probabilité d’un fait peu être présenté: qu’elle viendra. (indicatif)
Par un verbe d’opinion: Je ne suis pas sûr(e), etc., qu’elle vienne.
Je crois qu’elle viendra. Je ne suis pas sûr qu’elle (subjonctif)
vienne. Il est certain (sûr) qu’elle viendra.
Par une forme impersonnelle: Il n’est pas certain (sûr) qu’elle vienne.
Il est possible qu’elle vienne. Probabilité ou improbabilité
Par une phrase séparée: Il est probable qu’elle viendra (indicatif)
Elle viendra. C’est sûr. Il est improbable (peu probable) qu’elle
Possibilité ou impossibilité vienne. (subjonctif)
Je crois que c’est possible / impossible Elle doit / Elle ne doit pas venir.
Il est possible Il (me) semble qu’elle est fatiguée.
Il se peut qu’elle vienne. (subjonctif) Il ne (me) semble pas qu’elle soit en pleine
Il se pourrait forme.
Il est impossible
Il est exclu qu’elle vienne. (subjonctif)
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 73

EXERCICES

Indicatif ou Subjonctif 2) Imaginez une suite aux événements racontés


1) Présentez les faits suivants en exprimant en 1).
l’opinion entre parenthèses: Exemple: Il est possible qu’il y ait de nouvelles
Le gouvernement va augmenter les impôts élections.
(possibilité) 3) Quelles sont les conséquences possibles /
Il est possible que le gouvernement augmente les impossibles, probables / improbables, etc., des
impôts faits suivants:
Les gens resteront calmes (improbabilité) Pierre n’a jamais de chance. Il part quinze jours
Les syndicats organiseront des grèves (certitude) aux sports d’hiver …
Le pays sera désorganisé (possibilité) Valéria a 18 ans. Ses parents veulent qu’elle
Le gouvernement démissionnera (probabilité) soit médecin. Elle souhaite devenir
Un nouveau Premier ministre sera nommé chanteuse…
(incertitude) Patrice, 18 ans, vit chez ses parents. Mais
depuis trois jours ses parents ne l’ont pas vu…

Le discours indirect
Rapporter les paroles de quelqu’un
I. Une phrase déclarative - Verbes introducteurs:
dire
affirmer
déclarer + que
constater
penser
Ex.: Jean: “Il fait froid” - Jean dit qu’il fait froid
affirme
constate

II. Questions: (Phrases à caractère informatif):


a) Est-ce qu’il part ce soir ? Il demande
Part-il ce soir ? veut savoir + SI
Il est d’accord ? s’interroge
Elle demande si tu es d’accord
Elle veut savoir s’il part ce soir
b) Où, quand, etc., sans inversion
Michel: “Où va-t-il?” Michel veut savoir où il va.
c) Que, qu’est-ce que ? ce que (ce qu’)
qu’est-ce qui ? ce qui
Marie:“Qu’est-ce qu’il veut” ? Marie demande ce qu’il veut, s’interroge sur ce qui se passe.
“Qu’est-ce qui se passe?”

III. Ordres (impératif): DE + Infinitif


Ne criez pas ! Le voisin demande DE ne pas crier
Ne rentre pas tard ! Papa dit de ne pas rentrer tard
Marche plus vite ! Papa dit de marcher plus vite
Attention: à l’ordre des mots
à la ponctuation
aux changements de pronoms personnels, adjectifs et pronoms possessifs
74 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Exemples: Ils nous disent: “Vous devez partir”.


Ils nous disent que nous devons partir.
Papa dit à Luc: “Prends tes lunettes !”
Papa dit à Luc de prendre ses lunettes.

EXERCICES

1. Marc vient de recevoir cette lettre de son amie d’enfance, Nathalie. Il communique le contenu de
la lettre à sa femme. Que dit-il?
Je viens de recevoir. ... Elle demande ...
Périgueux, le 20 avril
Mon cher Marc,
Comment vas-tu? Ça fait longtemps que je n’ai pas eu de tes nouvelles. Que devenez vous,
Sylvie et toi?
Est-ce que vous connaissez la nouvelle? Nous venons d’avoir une petite fille. Elle s’appelle
Marion et elle est adorable. Je me porte bien et me consacre avec affection à notre petite merveille.
Si vous êtes libres le 15 mai, venez à la petite fête que nous organisons!
Gros bisous,
Nathalie
2. Formulez les questions en style direct selon le modèle:
Dites-moi si vous aimez les bêtes - “Aimez-vous les bêtes?”
Je me demande ce que tu peux bien faire toute la sainte journée – Dis-moi où tu caches tes
lettres. – Explique-moi pourquoi tu fais la tête. – On se demande où tu trouveras tout cet argent. – Je
demande combien coûte un ticket. - Je veux savoir depuis quand tu m’attends. - J’ignore où tu
habites. – Rappelez-moi vos noms et qualités. – Explique-moi comment tu t’en tires. Je demande si
nous partons encore aujourd’hui.
3. Complétez avec les mots interrogatifs qui conviennent:
1
______ tu veux faire samedi soir? 2 Oh! Là, là: il y a beaucoup de monde dans cette rue, _______
se passe? 3 Tu as des disques de Francis Cabrel? Oui, j’en ai plusieurs. ______ chansons veux-tu
écouter? 4 _______ as-tu rencontré hier soir? 5 ________ est-elle allée au cinéma? 6 _________ a
cassé les branches? Mais, c’est l’orage, bien sûr. 7 Il y a tellement de jolies chaussures dans ce
magasin. ______ acheter? 8 Quand vous étudiez à Paris, _______ faisiez-vous le samedi et le
dimanche? 9 _______ a gagné le gros lot? 10 ________ pensez-vous?
4. Ecrivez la lettre de Faustine à sa mère en style direct.
Dès son arrivée elle écrit à sa mère qu’elle est bien arrivée et qu’elle va bien. Elle lui raconte que, la
veille, son oncle l’a emmenée à la pêche mais qu’ils n’ont attrapé aucun poisson. Pourtant son oncle
avait fait une pêche extraordinaire la semaine précédente.
Elle explique qu’ils retourneront à la pêche le samedi prochain. Elle demande à sa mère si celle-ci
ne voudrait pas les rejoindre à ce moment-là, car elle lui manque beaucoup.
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

Dossier 11
LIEUX DE MEMOIRE

Texte A. Une région: Charente-Maritime, la clairière atlantique


La Charente-Maritime est une terre de la mesure et de l’équilibre, baignant dans une lumière légère
et un climat adouci par l’Atlantique.
Terre de lumière et d’eau, traversée de chemins ancestraux et de cours d’eau sinueux, la Charente-
Maritime est une palette qui offre au visiteur de goûter à maintes nuances et à de saisissants contrastes.
Contraste entre un rivage incertain et mouvant, dont les îles semblent vouloir se détacher, et les collines
solidement campées de l’arrière-pays, peu élevées et doucement vallonnées. Contraste aussi, que vit un
peuple de marins toujours attirés par quelque rivage lointain, et de paysans attachés à leur sol. Nuance
d’une terre où le continent s’estompe et se fond avec l’océan, en un subtil équilibre d’îles et de marais, de
prairies et de méandres qui se confondent aux crues hivernales.
... L’homme a investi là dans la diversité des paysages pour créer une diversité des terroirs et des
activités: cueillette du sel et ostréiculture dans les marais côtiers couvrant d’anciens golfes; élevage,
agriculture, et surtout viticulture, dans les plaines et sur les collines défrichées depuis l’Antiquité;
commerce dans les ports et batellerie sur les fleuves et dans les estuaires; pêche sur les côtes.
Mais le tourisme est aujourd’hui un des principaux pôles d’activité de ce territoire dont l’attrait est
triple, puisqu’il allie une façade océane, un arrière-pays de villes et de campagnes préservées et une
exceptionnelle richesse en matière de patrimonie historique et archéologique.
Au-delà des joies du loisir balnéaire, c’est donc une plongée dans l’Histoire qu’effectue celui qui
vient ici. Les deux vieilles provinces d’Aunis et de Saintonge, tant aimées de ce grand voyageur que
fut Pierre Loti, ont en effet une résonance quasi mythique.
Cette Histoire, parfois terrible et mouvementée, mais aussi féconde en grands monuments, en
personnages illustres et en événements marquants, nous en lisons les traces dans chaque ville, dans
chaque village, dans chaque paysage. Elle est inscrite dans les noms des lieux et dans la pierre des
maisons, elle se rencontre au détour de chaque rue, de chaque chemin. Ici, une modeste ferme aura
conservé un magnifique pigeonnier du XVIIe siècle, là un immense cèdre annonce le parc d’une
vieille demeure seigneuriale.
Le patrimoine de la Charente, qu’il soit urbain ou rural, maritime ou fluvial, archéologique ou
naturel, se pose comme un élément indissociable du tissu subtil que forme un “pays”. Outre un
habitat rural souvent préservé, la Charente-Maritime possède un ensemble de logis, châteaux et manoirs
impressionnant par son nombre et sa qualité. De plus, les villes, qui sont restées à taille humaine, ont su
conserver leur particularité. Et partout, malgré cette diversité et cette dispersion, tous ces vestiges vivants
nous parlent du peuple des Santons, de la grande civilisation gallo-romaine, d’Aliénor d’Aquitaine et des
luttes entre Plantagenêts et Capétiens, des guerres de Religion, de l’aventure du Nouveau Monde et d’une
civilisation fixée à une terre tout en étant ouverte sur le monde.

COMPRÉHENSION ET EXPRESSION

1. Relevez dans le texte ci-dessus les expressions qui présentent les aspects spécifiques de la région.
Complétez le tableau.

L’homme et ses L’intérêt


Le paysage L’histoire L’habitat
activités touristique
terre de lumière et peuple de marins loisir balnéaire civilisation gallo- la pierre des
d’eau romaine maisons

2. Présentez oralement les aspects retenus.


76 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

3. Choisissez une région que vous connaissez bien, et faites une présentation nuancée selon les
mêmes critères.
Texte B. Une ville et son histoire: Sarlat
C’est à une dizaine de kilomètres de la vallée de la Dordogne, dans un étroit vallon, en plein cœur
du Périgord noir, qu’on trouve Sarlat.
Du Moyen Age et de la Renaissance, la ville a conservé un patrimoine monumental exceptionnel.
Hôtels, églises, maisons de calcaire blond coiffées de lauzes grises, ornées de tourelles et de façades
cizelées, s’ouvrent sur de courtes rues sinueuses et pentues. Se promener dans Sarlat, c’est un peu
remonter le temps pour revivre quelques heures dans une petite ville de Moyen Age.
La ville dans l’histoire
La ville est née autour d’une abbaye fondée au haut Moyen Age; l’existence n’en est attestée de
façon certaine qu’en 937-938. Placée d’abord sous le vocable de saint Sauveur puis, au XIIe siècle,
sous celui de saint Sacerdos, cet établissement religieux fut vite prospère grâce à un temporel de
multiples domaines dispersés dans tout le Périgord noir. Commerçants et artisans s’établirent autour
de ce noyau monastique. Ainsi se développa Sarlat.
Pour s’émanciper de la tutelle de l’abbé, les bourgeois de Sarlat prêtèrent serment de fidélité au roi
de France, Louis VIII, en 1223. La ville fut bientôt entourée de murailles. On ignore la date de leur
erection; on sait seulement qu’elles furent renforcées vers 1340-1350 pour faire face aux attaques
anglaisses pendant la guerre de Cent Ans. Les hostilités achevées, la fin du XVe siècle et la moitié
du XVIe siècle furent pour Sarlat une sorte d’âge d’or grâce à l’éclat de son rôle politique,
judiciaire, religieux, et de ses activités commerciales et artisanales. Alors, clercs, notables, riches
commerçants rivalisent de zèle pour élever églises et hôtels.
Visite de la ville
C’est à pied qu’il faut découvrir la vieille ville de Sarlat. Un grand boulevard circulaire, plus
précisément en forme de cœur en raison des contraintes imposées par le relief, a été installé à
l’emplacement des anciens fossés et glacis de fortifications. Le noyau historique est coupé en deux
parties par une grande rue commerçante de 300 m de longueur, la Traverse, percée sans
ménagement au milieu du siècle dernier. La partie orientale est de loin, la plus vaste et la plus riche
en monuments. La place du Peyrou où se dressent l’hôtel de La Boétie, la cathédrale et quelques
belles maisons anciennes, est le point de départ traditionnel des visites.

La Boétie
Né en 1530 Etienne de La Boétie,
dont la père était lieutenant du sénéchal
de Sarlat, fut conseiller au parlement de
Bordeaux où il servit le roi avec fidelité.
C’est là qu’il rencontra Montaigne. L’un
avait 26 ans, l’autre 23. Une grande
amitié unit les deux hommes. Mais en
1563, à l’âge de 33 ans, Etienne de la
Boétie meurt et l’auteur des “Essais”
pleure celui qui fut pour lui un modèle et
un ami incomparable.

Découverte et analyse
1. Retrouvez les repères géographiques qui vous permettent de localiser cette ville sur la carte de la
France.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 77

2. Vous êtes passionné d’histoire et de “vieilles pierres”. Quels sont les moments importants qui ont
marqué l’histoire de la ville.
3. Les monuments et leur architecture. Relevez dans le texte le vocabulaire lié à ce thème et
complétez le tableau ci-dessus.

Monuments Epoque Eléments d’architecture

Texte C. Décrire un paysage:


Le Périgord
Situé entre les pentes cristallines des derniers contreforts du Massif Central et les riches plaines
alluviales du Bassin Aquitain, il connaît toute une variété de reliefs, de végétations, de climats si
bien qu’il est plus exact de parler de “Périgords”. Traditionnellement, le Périgord se décline selon
ses couleurs.
Le Périgord blanc est celui qui fait le centre de la province et qui a l’éclat des falaises où
s’abritèrent les hommes du temps de la guerre du feu. Cette blancheur, ou plutôt cette blondeur du
calcaire, se retrouve dans la plupart des monuments.
Le Périgord noir a reçu ce nom en référence avec les sombres feuilles de chênes qui couvrent le
sud-est de la contrée. La couleur des raisins du vignoble de Bergerac a servi à baptiser du nom de
Périgord pourpre les régions occidentales qui préfigurent le Bordelais. Pour faire bonne mesure, on
nomma en même temps Périgord vert la partie de la région que nombre de cours d’eau issus du
Massif Central rendent effectivement verdoyante.

COMPRÉHENSION

1. Qu’est-ce qui fait l’originalité du paysage périgourdin?


2. Quelles couleurs sont associées à cette région et qu’évoquent-elles?
3. Décrivez en 10-12 lignes un paysage naturel familier.

VOCABULAIRE

Décrire un site touristique


Verbes décrivant l’espace
autour; entourer en haut; dominer
le long; longer à travers; traverser – parcourir
près; s’approcher - se rapprocher
loin; s’éloigner - s’écarter
L’architecture
• un château – un château fort – la muraille – les remparts – une tour – un fossé
• une église un clocher – une cloche
une cathédrale un portail – le parvis
une abbaye la voûte
un monastère un vitrail (des vitraux)
un hôtel du XVIe siècle
un style (roman – gothique – baroque – classique - moderne)
78 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Verbes de perception Verbes de description


voir se trouver
apercevoir être situé
distinguer s’élever
remarquer s’étendre
observer dominer
contempler surplomber
découvrir couvrir

EXERCICES

1. Complétez avec l’un des verbes du tableau


• Regarde! Au fond de la vallée on peut ... une petite église. découvrir
• Il y a du brouillard. On ... mal le sentier. repérer
• C’est un poète. Il aime s’asseoir dans un pré, au bord d’une rivière voir
pour ... le paysage. contempler
• Elle est passionnée par les insectes. Quand elle est en vacances, distinguer
elle passe son temps à les ... dans l’herbe des champs. observer
• J’ai ... que cette année, il y avait moins de fleurs que d’habitude. apercevoir
C’est sans doute à cause de la sécheresse. remarquer
regarder
2. Complétez les textes suivants avec les mots indiqués. Vous découvrirez deux beaux sites
touristiques.
Cirques et lacs des Pyrénées
Le parc national des Pyrénées... sur 100 km la frontière avec l’Espagne enneigés
et s’appuie sur le parc espagnol d’Ordesa. site
A travers la forêt de sapins vous... de 1000 à 2500 mètres d’altitude grimper
vers les sommets... et les pics... Vous longerez des..., des précipices et glaciers
découvrirez des petits lacs de haute montagne. Vues magnifiques sur torrents
le... impressionant des... de Gavarnie. longer
rocheux
Les gorges de l’Ardèche
L’une des plus récentes réserves naturelles créées en France (1980).
Sur environ 35 km, la rivière Ardèche ... entre des falaises de 200 à cascades
300 mètres de hauteur. Les rapides et les petites ... alternent avec les ... collines
calme. Au delà des falaises, c’est un paysage méditerranéen de ... plans d’eau
couvertes de chênes et de ... serpenter
Les ... de la rivière en canoë-kayak, les ... à pied ou en VTT vous randonnées
permettront de découvrir une flore et une faune intéressantes. descentes
pins
3. Reformulez les phrases en utilisant un verbe descriptif ou un verbe de mouvement à la place de la
préposition de lieu.
• Il est allé près du château - Il s’est approché du château.
• Autour du château il y a les douves.
• Pour arriver à la cathédrale il faut passer à travers la vieille ville.
• Nous avons marché le long des remparts de Carcassonne.
• Du haut de la falaise rocheuse on peut voir la vallée de la Dordogne.
4.a. Classez les édifices et monuments suivants selon le rôle qu’ils avaient à leur origine
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 79

- une abbaye - un arc de triomphe – un aqueduc – des arènes – un autel – une cathédrale – une
chapelle – un château – un donjon – un hôtel particulier – un palais – un pont – une pierre levée (un
menhir) – un rempart – une statue – un temple – un théâtre antique – une tour.

Logement défense religion commémoration loisir urbanisme et vie


quotidienne

4.b. Dans quel lieu peut-on faire les activités suivantes?


Citez un lieu par activité.
- s’amuser – se baigner – se battre – célébrer un culte – combattre – se défendre – se distraire – dire
une messe – se divertir – honorer quelqu’un – se loger – méditer – prier – se protéger.

5. Décrivez l’endroit préféré de vos vacances: paysages, habitat, monuments etc.

COMMUNICATION

Projet: Un reportage.
Vous êtes chargé de faire la promotion d’une belle région, mal exploitée.
I Choisissez une région ou un site intéressant
II Renseignez-vous sur son passé, ses monuments historiques, ses personnalités.
III Quelle est la spécificité de cette région: les gens, les traditions, les activités, la gastronomie?
IV Comment pourriez-vous exploiter ses richesses et son image à des buts touristiques: activités de
loisirs, visites, etc.?
Ecrivez un texte sous forme de reportage pour un dépliant touristique. Vous pouvez
l’accompagner de photos.

GRAMMAIRE
Le passé simple
1. Formation
Verbes en –ER: terminaisons: - AI
- AS
- A
- ÂMES
- ÂTES
- ÉRENT
RACONTER AVANCER MANGER
je RACONT-ai je AVANÇ-ai je MANGE ai
tu RACONT-as tu AVANÇ-as tu MANGE-as
il il il
elle RACONT-a elle AVANÇ-a elle MANGE-a
on on on
nous RACONT-âmes nous AVANÇ-âmes nous MANGE-âmes
vous RACONT-âtes vous AVANÇ-âtes vous MANGE-âtes
ils ils ils
RACONT-èrent AVANÇ-èrent MANG-èrent
elles elles elles
80 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Conjugaison d’autres verbes:


* en (y) * en (i) * en ( ∼ε )
TYPE CROIRE TYPE DIRE TYPE VENIR
Je CR-us je D-is je V-ins
Tu CR-us tu D-is tu V-ins
Il il il
elle CR-ut elle D-it elle V-int
on on on
nous CR-ûmes nous D-îmes nous V-înmes
vous CR-ûtes vous D-îtes vous V-întes
ils ils ils
CR-urent D-irent V-inrent
elles elles elles

Autres verbes: Autres verbes: Autres verbes:


vouloir; falloir; courir; mourir; finir; partir; ouvrir; faillir; tous les verbes en –enir tenir;
conclure; savoir; pouvoir; vendre; répondre; suivre; devenir; parvenir; retenir; etc.
devoir; lire; plaire; paraître; s’asseoir; peindre; conduire,
croire; boire; recevoir; vivre; écrire; faire; voir; prendre;
pleuvoir; etc. mettre; apprendre; naître; etc.

ETRE AVOIR
je FUS j’EUS
tu FUS tu EUS
il il
elle FUT elle EUT
on on
nous FÛMES nous EÛMES
vous FÛTES vous EÛTES
ils ils
FURENT EURENT Prononcez (y) pour “eu”
elles elles

2. Emploi
• être ou avoir au passé simple + participe passé marquent l’antériorité:
Exemples: Des qu’elle fut partie, la fête commença!
Aussitôt qu’ils eurent mangé, on arrangea la salle pour le bal.

Le passé simple: * utilisé à l’écrit imprime un style élégant.


* utilisé à la place du passé composé:
- dans le style littéraire:
A ce moment là il s’arrêta de parler.
- dans le récit historique:
Louis IX mourut en 1270.
- dans les textes documentaires:
Pendant tout le Moyen Age les dès devinrent une occupation favorite.
- dans le style journalistique:
A 4 h 41 je décolai le 25 juillet. Je piquai directement vers la côte anglaise.
* utilisé le plus souvent avec les personnes il(s) et elle(s), sujets fréquents de
la narration.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 81

EXERCICES

1. Relevez les verbes au passé simple, indiquez leur infinitif et la forme correspondante au passé composé.
Dès qu’elle entra sur scène, l’assistance se leva et l’acclama. Elle s’approcha du piano et commença à
chanter. Divinement... Quand les dernières paroles s’envolèrent, les spectateurs restèrent figés quelques
instants puis ils laissèrent exploser leur émotion dans un tonnerre d’applaudissements.
elle entra entrer elle est entrée
.............. .................... ......................
2. Complétez avec les verbes proposés au passé simple:
a. François 1er, roi de France de 1515 à 1547
François 1er ..., à son cousin Louis XI. Il ... les guerres d’Italie; il succéder / continuer
... les Alpes et ... la fameuse bataille de Marignan en 1515 contre passer / remporter
les Suisses. En 1519, il ... de se faire élire empereur du Saint- essayer
Empire (Allemagne, Espagne, Naples, Sicile et Amérique Latine)
mais c’est Charles-Quint qui l’... En France, il ... les arts et les emporter/encourager
lettres, ... à la Cour, les poètes et les peintres (notamment Léonard attirer
de Vinci), ... le Collège de France (1530) et ... l’Imprimerie fonder
nationale (1530). En 1539, par l’Ordonnance de Villers-Cotterêts, créer
il ... le français, au lieu du latin, dans la rédaction des textes imposer
juridiques.
b. A la manière d’un auteur du XIXe siècle attirer
La famille de Mareuil avait connu ce que l’on appelle un revers de parler/commencer
fortune*. Le plus jeune des fils, que je rencontrais fréquemment au déclarer
cours de promenades à cheval dans la forêt, ... mon attention. Nous s’opposer
... et nous ... à nous aimer. insister/parler
Mais, mes parents ... que ce garçon n’était pas de notre rang et ... à céder
nos fiançailles. J’..., ... de ma passion, de la sensibilité d’Hubert, se fâcher/menacer
de son intelligence. Ils ne ... pas! A la fin, je ... et ... de disparaître aller
pour toujours. J’... passer un mois chez ma tante, la Marquise de se montrer
Boulensac qui ... compréhensive et m’... Quand je ... au château, encourager/rentrer
ma vieille mère m’..., me ... Nous ... beaucoup. Elle me ... embrasser/supplier
d’attendre, de laisser passer le temps. Je ...: “Je n’attendrai pas pleurer/demander
plus, je lui ai donné ma parole. Je préfererais mourir!” Nous ... protester
dans les cris et les larmes et je ... dans ma chambre. se quitter
s’enfermer
* un revers de fortune: un échec financier
3. Mettez les verbes entre parenthèses au passé simple:
1
Je (voir) que sa casquette de drap noir cachait ses jolies boucles blondes. Cette casquette me
(déplaire). (A.France) 2 Pasteur (naître) à Dôle. 3 Il (se résoudre) à prendre une décision importante.
4
Quand (venir) le moment du départ, elle (comprendre) qu’elle ne pourrait cacher son émotion.
5
Van Gogh (vivre) misérablement à Arles. 6 A force de faire des pieds et des mains, il (obtenir)
enfin un rendez-vous avec le directeur. 7 Il (s’abstenir) de tout commentaire. 8 A la force de ses
poignets il (acquérir) une belle situation et (pouvoir) acheter la villa de ses rêves. 9 Durant son
séjour en Italie, elle (aller) plusieurs fois à Florence. 10 Je (savoir) avant tout le monde ce qui était
arrivé.
4. Créativité. Ecrivez le texte au passé simple:
1
Quel est le personnage historique de notre pays que vous préférez? Racontez sa vie. 2 Que
s’est-il passé dans notre pays au XIXe siècle?
82 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Dossier 12
ENVIRONNEMENT 2000

Texte A: Marée noire sur le littoral Atlantique. Le naufrage de l’Erika


... mercredi 29 décembre 1999:
Hier matin, la nouvelle nappe de fioul longue de 10 km et large de 400 m, repérée dimanche et
lundi à l’aplomb de la partie arrière du pétrolier Erika avait disparu. Ou plutôt, l’avion qui a survolé
la zone ne l’a pas repérée. Ce qui ne veut pas dire qu’elle ne se trouve pas ailleurs. Depuis le
naufrage de l’Erika, chacun craint de voir remonter à la surface les 20000 tonnes de fioul lourd
renfermées dans les cuves du pétrolier. Contrairement au fioul de propulsion qui peut être absorbé
par les bactéries, le fioul lourd est extrêmement nocif pour l’environnement. C’est lui qui pollue le
littoral atlantique depuis une semaine.
... les Verts accusent le groupe pétrolier de “ne rien faire“ :
C’est l’hallali. Quinze jours après le naufrage de l’Erika, le groupe TotalFina, affréteur du navire,
est placé par la France entière au premier rang des accusés. Hier, les Verts ont appelé “les
citoyennes et les citoyens à boycotter Total” pour obliger la compagnie “à prendre toutes ses
responsabilités” dans les conséquences de la marée noire.
“Ce désastre écologique, qui dépasse celui de l’Amoco Cadiz, est le résultat de la course aux profits
à tout prix”, estiment les Verts. Greenpeace, lui, n’a pas voulu se joindre à l’appel au boycott,
préférant demander à TotalFina d’avancer un plan d’action pour montrer sa détermination à
assumer sa responsabilité morale, juridique et financière. “On a un pétrolier français qui pollue les
plages françaises, il est 4e pétrolier mondial, il a fait plus de 100 millions de bénéfices. Ce qu’on
voudrait, c’est qu’il commence à investir dans la sécurité de son transport”, déclare un responsable,
de Greenpeace-France.
Quant au Web, il est assailli de messages d’internautes scandalisés. “L’Internet a prouvé à maintes
reprises qu’il est un outil de mobilisation formidable. En tant qu’Internet citoyen, j’apporte donc ma
petite boule de neige à l’avalanche numérique qui, je l’espère, aboutira à une action réelle de
boycott contre Total”, écrivait hier l’un d’entre eux.
... lundi 3 janvier 2000:
La pollution s’étend vers le sud
“... le fioul qui s’est échappé du pétrolier depuis son naufrage continue de descendre vers le sud.
Samedi la pollution a atteint La Tranche-sur-Mer (Vendée) et l’île de Ré (Charente Maritime). La
partie nord du littoral (de la pointe de Penmac à l’estuaire de la Loire) qu’avait atteinte la première
marée noire et qui a été partiellement nettoyée, n’a en revanche pas été touchée de nouveau... “
... “L’arrivée du mazout sur l’île de Ré est une catastrophe pour les oiseaux. Le plus inquiétant est la
grande diversité des espèces touchées”.
Jean François Louineau, de la Ligue pour la protection des oiseaux: “Sur les 200 oiseaux récupérés
à Ré, à peine 20% sont vivants: il y a aussi bien des oiseaux de grand large que des oiseaux côtiers
et littoraux”.
Texte B: Témoignages
A Lorient, une centaine de bénévoles ont recueillis quelques 5000 volatiles
Depuis l’ouverture du CDS (centre départemental de secours) à Lorient, la centaine de bénévoles
présents sur place 20 heures sur 24 a recueilli 5000 oiseaux. 2000 sont morts, 2600 ont été
réexpédiés vers différents centres de soins en France et à l’étranger et 400 environ sont soignés sur
place. Pour l’essentiel il s’agit d’oiseaux de pleine mer. “Pour l’instant on n’a pas encore vu
d’oiseaux de bord des côtes, observait Patrick Luhan, bénévole qui a ouvert le centre avec sa femme
Martine, mais, avec l’avancée des nappes, on va les voir arriver”. “15% maximum du total des
oiseaux mazoutés seront sauvés”, affirme-t-il.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 83

Vendredi soir, à quelques heures de l’an 2000, l’ambiance était mélancolique, au CDS.
“Aujourd’hui, on a eu beaucoup de pertes. Chaque fois c’est un petit coup au moral. Quand on les a
entre les mains au gavage, on leur parle, on leur dit: “Mon petit chéri, mon loulou”. Quand vous
voyez des petites choses comme ça qui se battent, ça vous fait quelque chose. Quand elles vont
mourir ça se voit dans leurs yeux. Vous vous imaginez faire la fête après ça?” observait Olivier,
militaire à la carrure impressionnante qui a passé ses vacances à soigner les oiseaux.
Les cuves de l’Erika contiennent encore 20000 tonnes de fioul, donc ces volontaires se tiennent
prêts pour le prochain coup de vent qui rabattra les oiseaux mazoutés sur la côte.
Sélection de Libération du
29.12.1999 et du 3.01.2000

COMPRÉHENSION

Avez-vous compris?
1. Survolez les titres, sous-titres, paragraphes du texte.
- Quel est le thème commun à tous ces textes?
- Précisez le type de texte: journalistique, littéraire, scientifique; la source
2. Lisez le texte A et répondez aux questions:
- Quand l’accident s’est-il produit?
- Quelles en sont les causes?
- Qui est responsable de ce désastre écologique?
- Que lui reproche-t-on? Que lui demande-t-on?
- Comparez les attitudes des “Verts” et de Greenpeace.
- Comment définiriez-vous les Verts? et Greenpeace? Chaque présentation sera de 7 à 10
lignes.
- Repérez dans le texte les conséquences de la marée noire sur l’environnement. Ajoutez-y
d’autres, prévisibles ou envisageables.

3. Commentez les témoignages du texte B: attitude, sentiments, circonstances de l’action des


bénévoles.
4. Que feriez-vous dans une situation similaire? Etes-vous un peu “écolo”?
5. L’environnement, une préoccupation majeure de notre époque. Défendez ou attaquez cette
affirmation. Argumentez votre point de vue.
6. Ecrivez un article où vous exprimez votre position sur la catastrophe de décembre 1999 et sur les
problèmes de l’environnement en général.

REPÈRES

Etes-vous pour ou contre l’écologie? Cela pourraît être une question lancée en France par une
chaîne de télévision au moment du journal télévisé de 20 h.
On peut estimer que cette question obtiendrait 80% de réponses favorables, presque avant le score
en faveur des augmentations de salaires. Après tout, qui refuse de condamner le veau aux hormones,
les fuites radioactives, la destruction progressive des espèces animales, le déchirement de la couche
d’ozone, les pluies acides, l’urbanisme catastrophe, l’enlaidissement progressif et général de la
planète?
En ces temps d’œcuménisme idéologique, le seul mot d’ordre révolutionnaire est maintenant: vivre
sans saccager.
Refusant les antiques clivages gauche - droite, exploité – exploiteur, socialisme – libéralisme, le
programme des Verts contient plus d’orientations générales que de véritables solutions.
84 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

La substitution des énergies douces au nucléaire, par exemple, fait sourire tout le monde, à
l’exception peut-être des gogos qui se gèlent chaque hiver dans leurs maisons solaires.
Quant à la défense passive (désarmement, non-violence, et, en cas d’occupation militaire, non-
collaboration économique) comme idée de force d’une doctrine de défense, on mesure facilement le
peu de confiance qu’elle suscite en ces temps agités. Pis encore, derrière les esquisses de retour à
une vie plus proche de la nature, les mauvais esprits n’hésitent pas à dénoncer un projet qui
ressemblerait en bien des points à l’expérience des Khmers rouges: abandon des villes, retour à la
campagne, rejet de la technique.
Le mouvement ne semble donc pas encore avoir trouvé de théoricien ni même de leader à la mesure
du grand tremblement de terre qu’il prône” .
D’après Richard Planck, L’écologie ou le dilemme, Maintenant 2,
Le consensus, automne 1990

COMMUNICATION

Défendre une attitude, réagir


Point de vue Lexique
1.Relevez les six aspects négatifs de votre vie actuelle, gogo: personne naïve qui croit tout ce
dénoncés par les écologistes. qu’on lui dit
2. Choisissez un de ces aspects. Présentez la situation et Khmers rouges: révolutionnaires du
ses conséquences sur la vie de l’homme et de la planète. Cambodge
3. Trouvez le sens du mot clivage en observant les mots pis: pire (superlatif de “mal”)
qui le suivent dans le texte (Repères). prôner: souhaiter très fort
4. Rapprochez les deux mots clivage et œcuménisme idéologique. Quel est leur rapport?
5. Relevez les trois arguments critiques du programme écologiste:
argument 1: _____________________
argument 2: _____________________
argument 3: _____________________
6. Comment chaque argument est-il introduit?
7. Quelle phrase résume la critique générale?
8. Projet
• Thème de réflexion: La Terre en danger!
• Groupe de réflexion.
Par groupes:
- choisissez l’une des différentes formes d’agression contre l’environnement de la Planète;
- rassemblez des articles, points de vue, témoignages, photos, dans un “dossier-document”;
- écrivez-en une synthèse qui contienne: les causes, les effets, les conséquences, les
mesures prises; votre point de vue
• Table ronde – Vous présentez vos opinions et cherchez à trouver en commun des solutions ou
des mesures à prendre.

VOCABULAIRE

L’homme et la Nature – comportements et attitudes


Comparaisons, dictons et proverbes / Comportements et attitudes
“La météo”:
“Il est passé en coup de vent” - quelqu’un qui fait une visite brève
Il est “rapide comme l’éclair” - il réagit très vite
Il a “une voix de tonnerre - il parle d’une voix très forte
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 85

Il “fait la pluie et le beau temps” - il a beaucoup d’influence


Il a “les pieds sur terre” - il est réaliste
Il a “la tête dans les nuages”
- il est distrait
Il est “dans la lune”
“Les animaux”
“gai comme un pinson”
“laid comme un pou”
être “bavard comme une pie”
“doux comme un agneau”
“grand comme un girafe”
“un appétit d’oiseau”
avoir “une mémoire d’éléphant”
“une taille de guêpe”
“travailler comme une fourmi”
ou bien “dormir comme un loir/une marmotte”
“courir comme un lièvre”

Termes dépréciatifs:
“cochon”; “âne”; “sale bête”; “espèce de moule”; “poule mouillée” .
Termes affectuex:
“ma puce”; “ma colombe”; “mon petit lapin”; “mon petit chat”.

EXERCICES

1. Recherchez des expressions écologiques en roumain.


2. Cherchez l’équivalent roumain des proverbes, dictons et comparaisons présentés dans la
rubrique “vocabulaire”. Quelles sont les ressemblances? Quelles sont les différences?
3. Utilisez les expressions données pour caractériser quelqu’un que vous connaissez bien.
4. Imaginez des situations concrètes pour illustrer 5 de ces expressions au choix.
Ex.: Après avoir réussi au concours, il passe un week-end formidable en compagnie de ses
meilleurs amis ... il est donc “heureux comme un poisson dans l’eau”.
5. Commentez par groupes la place qu’occupe l’écologie dans le langage ordinaire.

GRAMMAIRE

La nominalisation
C’est une opération qui intéresse deux propositions et qui consiste à transformer une des deux
propositions en syntagme nominal et à l’insérer dans l’autre phrase comme sujet, complément
d’objet ou complément circonstanciel.
Elle se fait à partir d’un adjectif, d’un verbe ou d’une proposition complétive introduite par que.
Nominalisation à base adjective
Soient deux propositions simples:
1. Sophie est émotive
2. Cela la perturbe pour ses examens.
Transformation de la première proposition: l’émotivité de Sophie
ou son émotivité
On obtient: L’émotivité de Sophie la perturbe pour ses examens
ou Son émotivité perturbe Sophie pour ses examens
86 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Nominalisation à base verbale


Soient deux propositions simples: 1. On a élu le député au premier tour.
2. Cela a surpris tout le monde.
Transformation de la première proposition: l’élection du député
On obtient: L’élection du député au premier tour a surpris tout le monde

Nominalisation de la proposition complétive


Soient les deux propositions: J’ai constaté que Pierre était malhonnête.

1 2
Transformation de la deuxième proposition: la malhonnêteté de Pierre
On obtient: J’ai constaté la malhonnêteté de Pierre

Base adjective. Suffixes


Suffixes Quelques adjectifs et leur nominalisation
aimable/amabilité fidèle/fidélité réel/réalité
crédule/crédibilité grave/gravité sensible/sensibilité
-ité
curieux/curiosité inutile/inutilité sensuel/sensualité
divers/diversité limpide/limpidité simple/simplicité
beau/beauté clair/clarté fier/fierté
-té
bon/bonté étrange/étrangeté gratuit/gratuité
abondant/abondance constant/constance insistant/insistance
-ce
clairvoyant/clairvoyance élégant/élégance permanent/permanence
juste/justesse poli/politesse délicat/délicatesse
-esse
gentil/gentillesse large/largesse riche/richesse
courtois/courtoisie galant/galanterie mesquin/mesquinerie
-ie
drôle/drôlerie inepte/ineptie sensible/sensiblerie
-rie
étourdi/étourderie jaloux/jalousie sympathique/sympathie

Base verbale. Suffixes.


Quelques verbes et leur nominalisation
Suffixes
A. La nominalisation indique l’action du verbe
administrer/administration
-tion
annexer/annexion
-ation
apparaître/apparition
-sion
arrêter/arrestation
-ion
augmenter/augmentation
-xion
autoriser/autorisation
abattre/abattement se comporter/comportement élargir/élargissement
-ment acquitter/acquittement déchirer/déchirement emballer/emballement
agir/agissement dégager/dégagement payer/paiement
bavarder/bavardage éplucher/épluchage masser/massage
-age
chômer/chômage essayer/essayage passer/passage
abandonner/abandon s’efforcer/effort pleurer/pleur
appeler/appel s’élancer/élan poser/pose
arrêter/arrêt s’envoler/envol réformer/réforme
Absence
bondir/bond essayer/essai relever/relevé
de sufixe
changer/change s’entretenir/entretien rencontrer/rencontre
chanter/chant étudier/étude répondre/réponse
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 87

B. La nominalisation indique le résultat de l’action (abstrait ou concret)


blesser/blessure cultiver/culture mordre/morsure
-ure brûler/brûlure déchirer/déchirure ouvrir/ouverture
casser/cassure éplucher/épluchure plier/pliure

EXERCICES

1. Indiquez le nom correspondant aux adjectifs suivants, introduisez-le dans une phrase: grave;
réel; ponctuel; grand; hardi; faux; maladroit; lourd; faux; franc.
2. Indiquez le nom à partir des verbes suivants et introduisez-le dans une phrase: déserter; glisser;
opposer; payer; elire; changer; éditer; démolir; prendre; étudier.
3. Lisez le texte et soulignez les adjectifs:
Je suis indépendante et j’ai besoin
d’être prise en charge,
je suis forte et fragile,
rationnelle et intuitive,
c’est simple,
je suis compliquée.
Reformulez le texte pour répondre à la question:
Pourquoi est-elle compliquée?
Elle est compliquée à cause de ...
Quelles transformations avez-vous dû opérer?
4. Faites une seule phrase en transformant la phrase soulignée en groupe nominal:
Ex.: Pierre est très curieux: cela le pousse à lire énormément. La curiosité le pousse à lire
enormément.
a. La conférence a été brève; cela m’a déçu.
b. Cet homme est méchant; je ne comprends pas cela.
c. Ce vendeur est très insistant; cela est vraiment désagréable.
d. L’administration est très lourde: cela est un gros problème.
e. Je suis certain de partir: cela me remplit de joie.
f. Le directeur est extrêmement calme: cela m’étonne beaucoup.
g. Cet homme est charmant: cela lui attire beaucoup de succès féminins.
h. Les Corses sont nationalistes: cela n’est plus à démontrer.
i. Valérie est désesperée: je supporte difficilement cela.
j. Fabienne est toujours éclatante: elle est souvent remarquée à cause de cela.
5. Transformez les phrases complexes en phrases simples:
Cause. Exemple: Je déteste la publicite parce qu’elle est inutile; Je déteste l’inutilité de la publicité.
a. Je n’aime pas les tempêtes parce qu’elles sont violentes.
b. J’aime ces escalades parce qu’elles sont difficiles.
c. J’apprécie ces enfants parce qu’ils sont très polis.
À cause de/grâce à + nominalisation
Ex.: Nous avons fini plus tôt parce que nous sommes efficaces. Nous avons fini tôt grâce à notre
efficacité.
a. Elle s’est sortie de cette sombre histoire parce qu’elle était réaliste.
b. Il a toujours des problèmes en bricolant parce qu’il est maladroit.
c. Elle n’a pas pu faire son exposé parce qu’elle est émotive.
Opposition. Malgré + Nominalisation
Ex.: Elle a pu faire cet exercice bien qu’il soit difficile. Elle a pu faire cet exercice malgré sa
difficulté.
a. Elle le comprenait toujours bien qu’il soit incohérent.
88 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

b. Ils se sont bien entendus bien qu’ils soient différents.


c. Elle a demandé le divorce bien qu’il soit désespéré.
d. Ils se sont disputés bien qu’ils soient habituellement courtois.
6. Publicité.
L’évasion, la plaisir, le joie de vivre,
la joie tout court, la tranquillité,
la redécouverte de la nature,
le bonheur tout simple, depuis 30 ans,
nous faisons tout pour que cela existe.
Le Club Mediterranée a 30 ans cette année.
Sur ce modèle, rédigez des publicités pour
- une grande marque de voitures
- un parti politique
- un journal
- une grande entreprise
- un produit de beauté
- un film
7. Trouvez dans les entrefilets suivants les formes verbales qui correspondent aux noms soulignés
dans le titre.
Exemple:
Emanuela Orlandi: 200 interpellations
La police, qui recherche les ravisseurs
d’Emanuela Orlandi, a interpellé plus de 200
personnes au cours de la nuit de mardi à mercredi,
dans les quartiers de la gare centrale de Rome et -interpellations
de la piazza Navona. - a interpellé (interpeller)
1. Maroc: Report des élections législatives. 2. Fermeture de la halte-garderie
Le roi Hassan. Il a annoncé vendredi 8 juillet qu’il La halte-garderie de Meylan sera fermée du
avait décidé de reporter, après la tenue d’un lundi 1er août au vendredi 19 août. La
référendum au Sahara occidental, les élections réouverture se fera lundi 22 août à 8 h 15.
législatives qui devaient avoir lieu en septembre.
3. 52 noyades au Japon 4. Biviers: Arrosage interdit
Au moins 52 personnes, dont 19 enfants, se sont En raison de la sécheresse, le Maire de la
noyés pendant le week-end où les vacanciers ont commune de Biviers signale qu’il est
envahi plages et piscines pour échapper à la interdit d’arroser les pelouses.
canicule..
5. Vol de timbres de valeur
Une collection de timbres, d’une valeur
estimée à 500 000 F a été volée, dans un
parking de Saint-Maur, par trois gangsters
qui ont dévalisé, après les avoir ligotés, un
négociant en timbres et deux personnes qui
l’accompagnaient.
8. A partir des deux phrases données, faites une seule phrase en transformant la phrase soulignée en
groupe nominal.
a. On a détruit cette vieille maison; cela m’a fait de la peine.
b. Il a demandé qu’on lui permette de sortir; on lui a refusé cela.
c. On détourne les avions; cela n’étonne plus personne.
d. Les uns s’enrichissent; cela ne profitent pas aux autres.
e. L’avion a atterri; cela s’est bien passé.
f. Les eaux sont montées rapidement; cela a inondé tout le village.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 89

g. On veut remettre en marche la machine; cela nécessite beaucoup d’argent.


h. Les militaires marchaient rapidement; cela nous a impressionné.
i. On a fermé les portes à six heures: il est arrivé après cela.
j. On va signer le contrat: pour cela il faut préparer tous les papiers nécessaires.
9. Phrases. Transformez la proposition complétive en effectuant une nominalisation sur le verbe ou
l’adjectif:
Exemple: J’ai appris que son mari était parti
J’ai appris le départ de son mari.
a. Les ouvriers ont obtenu que leur salaire soit augmenté.
b. Les députés ont demandé que le ministre réponde rapidement à leurs questions.
c. Les professeurs n’admettent pas que les étudiants soient insolents.
d. Les syndicats refusent energiquement que les deux employès soient licenciés.
e. Les élèves souhaitent qu’on élise très vite le responsable de la classe.
Et vous?
Que demandez vous? Que souhaitez-vous?
Que refusez-vous? Qu’appréciez-vous?
Qu’exigez-vous?
10. Programmes: Imaginez que vous êtes un candidat écologiste aux élections. Quel serait votre
programme électoral (5 propositions et 5 refus):
Je propose: ________
Je refuse: ________
Vous êtes délégué de votre classe. Faites la liste des demandes que vous adresseriez au chef
d’établissement.
...Nous souhaitons ...
11. Transformez les informations suivantes en titres de journaux (= phrases nominales)
Exemple: Le ministre va diminuer les impôts.
Diminution des impôts par le ministre.
Politique
1
Le nouveau gouvernement sera mis en place dans une semaine. – 2 Le budget a été accepté par
l’Assemblée. – 3 Les critiques du parti communiste contre le parti socialiste se durcissent. – 4 Le
parti communiste a pris position publiquement.
Société
1
50 personnes vont être licenciées à l’usine textile de Grenoble. – 2 Les étudiants ont protesté
violemment. – 3 Les travailleurs ont manifesté à Bastille. – 4 Les négociations entre les syndicats et
le patronat ont échoué.
Economie
1
L’agriculture sera développée dans le département de la Lozère. – 2 Le prix de l’essence va
beaucoup baisser avant l’été. – 3 La balance du commerce extérieur français est déficitaire de 5
milliards en 1989.
Culture
1
La Joconde a été vendue à un milliardaire inconnu. – 2 Des cinéastes, des critiques et des
intellectuels protestent contre les atteintes à la liberté d’expression. – 3 Le nouveau roman de J.M.G.
Le Clezio paraîtra au printemps prochain. – 4 Le directeur de la maison de la culture a démissionné.
Sports
1
La course de voiliers partira demain à 14 heures. – 2 L’équipe de France a gagné brillamment le
tournoi. – 3 Le champion du monde de cyclisme a abandonné dans la montée de l’Alpe-d’Huez. –
4
Les deux skieurs français ont sauté magnifiquement sur le nouveau tremplin inauguré à
Chamrousse.
90 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Faits divers
1
Le Vieux Pont sur l’Isère sera bientôt détruit. – 2 L’autoroute Grenoble-Lyon va être élargie. –
3
Les auteurs du cambriolage de la BNP ont été arrêtés hier soir. – 4 Un OVNI aurait atterri sur le
campus de Grenoble.
Météo
1
Il pleuvra abondamment demain toute la journée. – 2 Des nuages se formeront peu à peu sur les
Alpes. – 3 Les températures s’élèveront de quelques degrés demain dans la journée.
12. A partir des titres de journaux ci-dessous, écrivez une phrase verbale reprenant le nom souligné.
Exemple: Ottawa. Révision de la Constitution
La constitution sera / va être / a été révisée.
a. Le regroupement des familles immigrées.
b. Pakistan. Violents affrontements entre sunnites et chiites.
c. Le financement des associations.
d. Détournement d’un avion saoudien vers Téhéran.
e. Ralentissement de la progression des dépenses d’assurance – maladie.
f. Paris-Rhône. Rejet des 10,5 suppressions d’emplois par les syndicats.
g. Préparation des élections munnicipales: les écologistes dans la mêlée.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 91

Dossier 13
LA TECHNOLOGIE INFORMATIONNELLE
DANS LA VIE QUOTIDIENNE

Texte A
La technologie permet desormais de communiquer instantanément (par la voix, l’écrit et l’image) à
travers toute la planète.
Les limites entre vie privée et vie professionnelle disparaissent peu à peu, rognées par le télécopieur
ou le téléphone portable. Et les hommes – harcelés par l’information – doivent s’inventer des
défenses originales contre ces nouveaux despotismes.
Les trains à grande vitesse, qui sillonnent désormais l’Europe, déforment l’espace-temps des pays
traversés et dessinent de leurs réseaux la nouvelle géographie de l’an 2000.

HALTE AU HARCELEMENT FAXUEL !


L’été dernier, Gilles a acheté une voiture d’un modèle plus spacieux pour partir en vacances. Le
poisson rouge, les planches à voile, la télévision, le chien, les enfants et sa femme prenaient
pourtant toujours place. Mais cette fois-ci, il y eut deux invités supplémentaires, plutôt
encombrants, faisant l’objet de soins méticuleux: un fax et un micro-ordinateur portable qui exigent
d’être à l’arrière. Accueillis avec des cris de joie, “quand il pleuvra, les enfants pourront se servir du
micro”, les deux nouveaux venus furent très vite victimes d’un rejet total. “Papa joue plus avec eux
qu’avec nous”, fut le sentiment général. [… ].
L’absence de frontière entre maison et bureau a toujours caractérisé certaines professions.
Journalistes, universitaires, professeurs, écrivains ont rarement une notion sacro-sainte du repos
dominical et ne posent pas souvent le stylo à 18 h 30. Le fait d’être hors de toute hiérarchie,
d’effectuer un travail de dossiers et de réflexion, a supprimé l’idée même d’un lieu de travail. On
peut écrire ou réfléchir sur un banc public, dans un café, à la plage ou à la montagne.
Mais, la nouveauté, avec l’arrivée des téléphones mobiles, des Alphapage, des télécopieurs, fait
qu’un nombre croissant de salariés, autrefois à l’abri, sont sollicités, n’importe où et n’importe
quand.
Les cadres supérieurs habitués à la mondialisation des échanges savent depuis longtemps que, pour
joindre un client japonais ou américain, il faut téléphoner à 3 heures du matin, décalage horaire
oblige. Mais même des cadres plus modestes, qui n’en demandaient pas tant, sont à présent touchés
par le harcèlement faxuel. Sachant qu’il existe en France 450.000 téléphones mobiles et que 1% de
la population en est équipée, on évalue à 30% les salariés poursuivis dans leur intimité par les
moyens modernes de communication. Responsables: la hiérarchie et les organisations à flux tendu,
où il faut des réponses immédiates.
Les foyers de célibataires ou de personnes seules ressentent cette intrusion de leur entreprise dans
leur vie privée très différemment d’un père ou d’une mère de famille chargée d’enfants. Ceux qui
travaillent à domicile savent bien les trésors d’ingéniosité qu’il leur faut déployer pour faire
respecter par leur entourage une zone de tranquillité pour l’exercice de leur profession. Lorsque les
progrès techniques (ou les contraintes) ne tracent plus de frontière entre le bureau et la chambre, un
ras-le-bol risque de s’installer. En vacances, un coup de fil ça va, tous les jours, bonjour les dégâts.
L’ambiguïté de ce “progrès” se voit par le mode d’utilisation détourné et inattendu du répondeur
téléphonique. Créé pour prendre les messages pendant l’absence du destinataire afin que ce dernier
ne soit jamais déconnecté, il joue à présent le rôle de filtre pour ceux qui, restant chez eux à
proximité de l’appareil, ne veulent pas être dérangés.
Astuce pour aller vite et gagner du temps, c’est devenu une astuce pour ne pas être joint. Troublante
technologie qui règle un problème que la technologie a posé. Il est temps, grand temps d’inventer
un nouveau code, une nouvelle déontologie, qui ne fasse pas de ces appareils des tyrans. Faute de
quoi, de bons serviteurs ils deviendraient de mauvais maîtres.
Liliane Delwasse, Le Monde, 24.2.1993
92 Lect.univ.dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

COMPRÉHENSION

Pour mieux comprendre


• le harcèlement faxuel: expression calquée sur le “harcèlement sexuel” (pressions sexuelles
dont sont parfois victimes les femmes qui travaillent de la part de leurs collègues ou de leurs
supérieurs hiérarchiques masculins).
Ici “sexuel” est remplacé par le néologisme “faxuel”, adjectif dérivé de fax, mot anglais pour
“télécopieur”.
• le ras-le-bol: (pop.) l’exaspération due à un excès qu’on ne peut plus supporter.
• “un coup de fil ça va, tous les jours, bonjour les dégâts”: référence au slogan d’une célébre
campagne nationale de lutte contre les méfaits de l’alcool: “un verre, ça va; trois verres, bonjour les
dégâts”.
• un Alphapage: marque d’un système de radio-messagerie qui transmet à un petit récepteur un
signal avertissant le porteur qu’un correspondant souhaite le contacter,
• une organisation à flux tendu: un système d’organisation des entreprises qui cherche à réduire
au minimum les attentes entre la prise de commande, la production et la livrasion, tout en essayant
de supprimer les stocks.
1. Exprimez en une phrase l’idée principale de chaque paragraphe.
2. A l’aide du tableau, relevez tous les moyens de communication cités dans l’article:
Moyen Informations transmises Avantages
Radio-messagerie Code, numéro de téléphone ou Peut être utilisé partout
message bref du correspondant

3. Quelles sont les personnes soumises au “harcèlement faxuel”? Comment se défendent-elles?


Qui en souffre le plus? Pourquoi?
4. Apprécier. En quoi le premier paragraphe de l’article est-il différent de la suite du texte. Quelle
est son utilité?
5. Analyser et comparer. Analysez les motivations et les réactions des travailleurs à domicile
“traditionnels” (écrivains, journalistes, etc.) et celles des cadres moyens harcelés chez eux par leur
employeur.
6. Comparez le fax et la lettre classique: à quels besoins répondent-ils? Quels sont les avantages et
les inconvénients pour celui qui écrit? Pour le destinataire?
7. Imaginer. Imaginez les régles du nouveau code de déontologie dont parle l’auteur de cet article.
8. Si vous vous trouvez dans l’une des situations décrites dans l’article, présentez votre cas et dites
comment vous réagissez.
9. Convaincre. Vous voulez convaincre un de vos collaborateurs d’emporter chez lui un fax ou un
micro-ordinateur qui lui permettra de rester en contact permanent avec l’entreprise. Jouez la scène.
Texte B: Le bond technologique
Les années ‘80-’90 ont créé une véritable révolution dans la technologie de la communication et du
travail. Jamais le travail et la vie de tous les jours n’ont été bouleversés à ce point en un laps de
temps aussi court.
En 1980, n’existaient pas ou n’étaient pas d’usage courant :
- la carte à puce (indispensable désormais pour téléphoner d’une cabine);
- le Minitel;
- le magnétoscope;
- le vidéodisque;
- le fax ou le télécopieur;
- le répondeur téléphonique avec interrogation à distance, capable de “détourner” une
communication à des milliers de kilomètres;
Lect.univ.dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 93

- le Modem, la petite carte électronique qui permet à l’ordinateur gros et micro, de communiquer
des informations par téléphone à un autre ordinateur;
- l’Alphapage, le petit récepteur que l’on met dans sa poche et qui vous prévient, en tout lieu et à
toute heure, qu’un correspondant essaie, de vous joindre, en vous indiquant le numéro d’appel;
- le téléphone de voiture et le téléphone de poche;
- le disque compact à lecture laser;
- l’électronique dans la voiture avec, entre autres, la synthèse vocale;
- le scanner, tous les scanners, que l’on utilise aussi bien en médecine pour explorer les organes
que relié à un ordinateur pour lui transmettre des images;
- l’imagerie par résonance magnétique (IRM), qui découvre davantage encore le corps humain-les
robots industriels.
Repérer et interpréter
1. Classez les découvertes qui servent à la communication à distance: communication simultanée ou
communication différée.
2. A quoi servent les autres objets? Qui les utilise ?
3. Imaginez des situations dans lesquelles ces moyens de communication à distance sont
nécessaires:
a) pour des raisons personnelles,
b) pour des raisons professionnelles.
4. En quoi votre vie a-t-elle été changée, suite aux innovations technologiques de ces deux dernières
décennies?
5. Que peut-on prévoir pour l’avenir? D’où viendront les innovations technologiques?
Texte C: Le livre du troisième type
Le CD-I (Compact-Disc Interactif) permet de stocker sur un disque du texte, des images et des sons.
“Il ne s’agit plus de suivre ligne à ligne le déroulement d’un texte, mais de déambuler de façon
ludique, participative, intuitive et personnalisée au travers des chemins de la connaissance.”
Question. – L’électronique propose un mode de lecture radicalement différent. Cela signifie-t-il
qu’une génération de lecteurs radicalement différents va apparaître?
Marc Menahem – Il s’agit d’une évolution, non d’une mutation! D’autant que l’édition
électronique se présente comme un complément stimulant de l’édition traditionnelle. [… ] Mais,
c’est évident, des fonctions comme l’interactivité vont modifier les habitudes de lecture et
d’écriture. La lecture n’est plus universelle, mais personnalisée. Par exemple, un manuel
d’économie proposera sur le même disque tous les niveaux de compréhension. À chacun de faire
son menu. De la même façon, la lecture n’est plus linéaire mais mobile: à chaque moment vous
pouvez changer de registre, de recherche, puis revenir au point de départ. Autres changements: le
lecteur devient également auteur à travers ses choix, en fonction de ses besoins. Et le support
informatique offre la possiblité d’enrichir le texte, de le communiquer ou de le consulter à plusieurs.
La lecture ou l’écriture ne sont plus des activités solitaires. [… ]
Question. – Quelles sont les limites d’un tel changement?
Marc Menahem – Elles ne sont pas techniques mais culturelles. [… ] Et l’enjeu est d’importance
car les Américains et les Japonais, très en avance, risquent d’inonder le marché au détriment de
créations françaises si les éditeurs qui disposent d’un fonds fabuleux et d’un savoir-faire sans
équivalent ne sortent pas du bois.
Lire, octobre 1992.
Analyser et interpréter
1. “Il s’agit d’une évolution, pas d’une mutation”: relevez dans l’interview les arguments en faveur
de cette thèse.
2. Comparez le “livre papier” et le “livre électronique”: quelles applications voyez-vous pour le
livre électronique? Pour quels types d’ouvrages? Dans quelles conditions d’utilisation?
3. Pensez-vous que le roman se prête à la transposition sur CD-I ? Pourquoi?
4. Vous rédigez un résumé de cette interview pour un magazine francophone de notre pays.
94 Lect.univ.dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

VOCABULAIRE

Les télécommunications (Les télécoms)


Pour transmettre: Les moyens:
- un document • la télécopie (télécopier) ou le fax (“faxer”, envoyer,
recevoir un fax)
- la voix • le téléphone – le téléphone portable (téléphoner, passer
un coup de fil), - le répondeur (enregistrer / laisser un
message)
- une image • la télévision – visiophone – la téléconférence – la
visio-conférence
- un message (lettres ou chiffres) • le télex (télexer) – le Minitel
- des informations entre • la messagerie électronique – un modem (lancer,
ordinateurs recevoir un message)

1. Vous séjournez en France et vous vous équipez d’un répondeur téléphonique: rédigez le
message que vous voulez enregistrer. Lisez-le à haute voix.
2. Votre ami vient de recevoir un téléphone portable.
Vous lui donnez des conseils d’emploi et lui faites des recommandations.
L’informatique
• un ordinateur – une station de travail – un terminal – un micro (-ordinateur) – ou un ordinateur
personnel – un (ordinateur) portable
• la quincaillerie: une unité centrale – un écran – un clavier (les touches du clavier) – une souris –
un lecteur de disquettes – un disque dur – la mémoire interne, externe – un périphérique – une
imprimante – un lecteur optique – un lecteur de CD Rom
• les logiciels: un système – un programme – une application – un fichier
• les traitements; une transaction – un traitement
• saisir, entrer, stocker, traiter, sauvegarder des données
• ouvrir, lire, fermer, “écraser” un fichier – ouvrir, quitter une application
• éditer des données, un “listing”.
3. Complétez les phrases suivantes par l’un des mots du mini-lexique ci-dessus:
1
Comme il voyage beaucoup, il s’est acheté un _______ qu’il utilise dans le train ou l’avion. Arrivé
à l’hôtel, il transmet par l’intermédiaire du téléphone les ________ qu’il a stockées à _________
central situé à Paris.
2
Le ________ de CD Rom révolutionne le monde de l’informatique en permettant de stocker des
millions d’informations sur un petit ________
3
Attention! Si vous travaillez longtemps devant votre ________, le rayonnement émis peut être, à
la longue, dangereux pour la vue.
4
Allô! Que dois-je faire? Au cours d’une ________ j’ai écrasé par mégarde un ________ important.
5
Un conseil: pour choisir votre _______, tenez compte du nombre de pages tirées à l’heure et de la
qualité de l’impression souhaiteé.
Les différents sens du verbe “aller”
4.Remplacez le verbe “aller” par l’un des verbes plus précis de la liste suivante:
convenir – être adapté à – être en jeu – marcher – partir – rouler – se décourager – se diriger – se
porter – se rendre.
1
Des TGV qui (vont) à 300 km/h.
2
Tous les matins, il (va) à pied jusqu’à son bureau.
3
Il faut désormais une heure pour (aller) de Paris à Dijon par le train.
Lect.univ.dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 95

4
Mon grand-père (va) de mieux en mieux depuis son opération.
5
Nous pouvons (aller) vers des aciéries sans ouvriers.
6
Il s’en est (allé) comme il était venu.
7
Cette solution me (va) très bien.
8
Ce n’est pas cette clé qui (va) dans cette serrure.
9
Il y (va) de notre honneur.
10
Ne te laisse pas (aller).

GRAMMAIRE

L’expression de la supposition et de l’hypothèse


1. Expression de la supposition avec “si” :

SUPPOSITION CONSEQUENCE EXEMPLES


• Si + présent futur Si j’ai le temps, je viendrai
• Si + imparfait conditionnel présent Si j’avais le temps, je viendrais
• Si + plus-que-parfait conditionnel passé Si j’avais eu le temps, je serais venu
2. Verbes: supposer, admettre, imaginer + indicatif ou subjonctif :
Elle n’est pas venue. Je suppose qu’elle a eu un empêchement.
Supposons qu’il pleuve demain. Que ferions-nous?
A supposer que
En supposant que + subjonctif
En admettant que
A supposer qu’il ne puisse venir, que proposez-vous?
3. Au cas où... Pour le cas où... Dans l’hypothèse où + conditionnel :
Au cas où vous auriez un empêchement, téléphonez-moi!
En cas de + nom. En cas de panne, téléphonez au garage le plus proche.
4. Soit que... soit que ... + subjonctif (double supposition)
Il n’est pas venu dîner soit qu’il ait été malade, soit qu’il ait oublié.

EXERCICES

1. Répondez aux questions en utilisant une hypothèse au conditionnel:


- Vous avez besoin d’argent, qu’est-ce que vous faites?
- Si j’avais besoin d’argent, j’irais à la banque.
a) Vous trouvez un dossier dans un taxi, que faites-vous?
b) Un voisin appelle au secours, qu’est-ce que vous faites?
c) Nous gagnons une grosse somme au Loto, que faisons-nous?
2. Complétez les phrases avec une hypothèse au conditionnel en prenant les idées dans les deux
colonnes suivantes:
Ex.: S’il avait meilleur caractère, nous nous entendrions mieux avec lui.
1. LUI 2. NOUS
- Ne pas être de mauvaise humeur le matin - Lui parler avec moins de précautions
- Etre plus tolérant
- Accepter plus facilement les défauts des - Lui dire plus souvent des gentillesses
autres - Ne pas avoir peur de ses réactions
- Sourire plus souvent
96 Lect.univ.dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

- Avoir plus de patience avec les autres - Ne pas partir en claquant la porte
- Lui offrir plus de cadeaux

3. Que feriez-vous dans ces circonstances?


Repondez par plusieurs hypothèses au conditionnel présent
Que feriez-vous .... si vous manquiez le train?
.... si vous passiez vos vacances à la campagne?
.... si vous pouviez vous acheter une vélo?
.... si vous alliez à l’étranger?
.... si vous aviez moins d’argent?
.... si vous restiez davantage dans cette ville?

4. Ah, si j’étais! ... par Catherine Rihoit.


Chronique des fantasmes.
Si j’étais Marilyn, je serais très belle mais si fragile!
Si j’étais Dieu, je serais bien embêtée.
Si j’étais une fleur, ce ne serait pas un myosotis.
Si j’étais Marie Curie, je serais sur les timbres-poste.
Si j’étais Voltaire, je serais sur les billets de banque. ... Si j’étais une rivière, je roulerais sur le
monde. ... Si j’étais la mer, je changerais tout,
A vous!
Votre chronique personnelle: Si j’étais ...
Faites des questions pour les autres: Que feriez-vous si vous étiez ______ ?
5. Avenir-fictions
- Que se passerait-il si, tout d’un coup, l’argent disparaissait?
- Que se passerait-il si nous ne pouvions plus mentir ?
- Que se passerait-il si le climat refroidissait brutalement ?
Rédigez un texte décrivant en détail ce qui se passerait dans ces circonstances. Envisagez les
conséquences dans les domaines: politique, économique, relations humaines, conditions matérielles.
6. Complétez les phrases avec une hypothèse au conditionnel passé:
- Avez-vous acheté un journal ce matin?
- Non, mais si j’avais acheté un journal, j’aurais acheté le “Times”.
1
- Vous avez regardé la télé hier soir?
- Non, mais __________ la deuxième chaîne
2
- Vous avez pris un apéritif à midi?
- Non, mais __________ un porto
3
- Etes-vous parti en week-end la semaine dernière?
- Non, mais __________ en Touraine
7. Mettez au conditionnel passé, selon le modèle:
Il n’a pas pu venir au cocktail, parce qu’il avait trop de travail.
S’il n’avait pas eu trop de travail, il serait venu au cocktail.
1
Je ne suis pas allé à la plage, parce qu’il y avait trop de vent.
2
Elle n’a pas pris son vélo parce qu’il y avait trop de circulation.
3
Je ne suis pas allé à la piscine, parce qu’il y avait trop de monde.
4
Tu as eu mal à la tête parce que tu as bu trop de vin.
8. Mettez au conditionnel ces “propositions pour améliorer les grandes villes”.
Interdire le stationnement dans les vieux quartiers. Multiplier les passages souterrains pour les
voitures. Doubler le nombre de taxis. Créer de nouvelles lignes de bus. Remettre des bus à
impériale. Planter des arbres. Utiliser les fleuves pour les transports publics. Etc.
Si j’étais maire d’une grande ville, j’interdirais ....
Lect.univ.dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 97

9. Continuez l’exercice précédent en donnant vos propres suggestions.


10. Faites une seule phrase avec les deux; utilisez si + plus-que-parfait + conditionnel et ... une
négation.
Modèle: Si j’étais né au XVIIIr siècle tu n’aurais pas eu la joie de me connaître.
1
La police: arriver plus vite / La bagarre: devenir générale
2
Les Gaulois: être plus disciplinés / Les Romains: les vaincre
3
Le conducteur de bus: respecter le code de la route / La police: l’arrêter
4
Ce film: être vraiment nul / Le public; se précipiter pour le voir
5
Les amis de Marie; arriver plus tôt / Le rôti : brûler.
11. Complétez les phrases suivantes.
1
Il a manqué son train. Je suppose __________
2
A supposer que __________
3
Ne leur parlez pas au cas où __________
4
Supposons que le climat refroidisse __________
5
Vous risquez beaucoup au cas où __________
6
En cas d’accident __________
7
En admettant que __________
98 Lect.univ.dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Dossier 14
VIE PUBLIQUE, VIE PRIVEE

Texte A: L’héritage d’Athènes


Les habitants de la cité athénienne ont été les premiers à poser les jalons d’une séparation franche
entre vie publique et vie privée. Or, si de nos jours la vie privée est un domaine sacro-saint
d’expression de la liberté individuelle, il en était tout autrement pour les citoyens de la démocratie
grecque. Pour les Grecs, vie privée signifiait davantage “privation de la vie”. En revanche la vie
publique était le lieu de l’excellence citoyenne, celui du débat public et de la participation à la
gestion des affaires de la cité. Celle-ci s’opposait radicalement au mode de vie domestique,
gouverné par la nécessité et centré autour du foyer et de la famille. Le lieu du politique (polis =
cité), celui de l’épanouissement de la liberté, libérté du travail et du souci de conservation,
s’opposait donc à celui de l’économie (hoikos = maison), apanage des femmes, des esclaves et des
étrangers exclus de la citoyenneté qui était garantie par cette indépendance vis-à-vis du domestique
et du privé, et donc finalement par l’esclavage. Ainsi, l’animal politique aristotélicien, doué de
langage, tenait sa liberté, son égalité, bref sa citoyenneté, de sa participation au débat public. Ce qui
fait dire à Jacqueline de Romilly que l’égalité y résidait en réalité dans la parole.
En fait, la disparition de cet abîme entre vie privée et vie publique est un phénomène
essentiellement moderne. L’irruption de la conscience individuelle dans la religion chrétienne, le
“je” cartésien, plus l’exploration de l’intimité par Jean-Jacques Rousseau, ont été les temps forts de
cette modernité restauratrice de l’individualité privée. Cette restauration s’achèvera alors sous la
coupe de l’utilitarisme libéral et de la philosophie des droits de l’Homme. Et au XIXe siècle, alors
que “le bonheur est une idée neuve en Europe” selon le mot de Saint-Just, le modèle du petit-
bourgeois flaubertien, épris de confort et de liberté individuelle, va connaître son heure de gloire.
C’est d’une révolte du cœur sur la raison qu’est ainsi né l’individu moderne.
Loïc Rivière
Réflexions
1. Comment se sont modifiés les rapports entre vie privée, vie publique à travers les époques?
Faites-en un compte-rendu de 100 mots.
2. Traduisez en roumain le dernier paragraphe du texte ci-dessus.

Texte B: L’actualité
Titre du Monde, 12 février 1999:
Bill Clinton, le président acquitté.
“Après quatre ans et demi d’enqûete, le procureur Kenneth Starr a échoué et il pourrait lui-même
faire l’objet de poursuites pour ses méthodes musclées. Tout au long du procès dont il sort
innocenté, Bill Clinton a bénéficié du soutien d’une opinion plus tolérante et plus respecteuse de la
vie privée, fût-elle celle des hommes politiques, que ne l’ont cru les républicains”.
(Le Monde, 12 Fevrier 1999)
“Maintenant cette affaire ne relève que de moi, des deux personnes que j’aime le plus, ma femme et
notre fille, et notre Dieu. Je dois réparer cela et je suis prêt à faire tout ce qui sera nécessaire pour y
parvenir. Rien n’est plus important pour moi personnellement, mais c’est une question privée et j’ai
l’intention que ma vie de famille revienne à ma famille. Cela ne regarde personne d’autre que nous.
Même les présidents ont une vie privée. Il est temps de cesser l’acharnement personnel et
l’ingérence dans les vies privées et de s’occuper de notre pays”.
(Discours télévisé du Président Clinton,
publié dans la presse le 19 août 1998)
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 99

Texte C: Intimité, mensonge et politique


François Mitterand est parvenu à contrôler ses “affaires” jusqu’à son décès, Diana en est morte et
Bill Clinton est sur la sellette. Chaque fois la tornade associe sexe, politique, caisse de raisonance
médiatique, transgression du privé, non-dit et mensonge.
Dans le cas Clinton, le monde entier, stupéfait, s’est demandé pourquoi une banale infidélité a pu
menacer d’asphyxie la vie politique de la première puissance mondiale. Pour répondre à cette
angoissante question, il faut prendre en compte le banal et l’exceptionnel. Le banal, c’est le jeu
immémorial du voilement et du dévoilement. L’exceptionnel, c’est sa forme actuelle.
André Petitat
Analyse et réflexion
La vie privée des personnes publiques
Vie privée dérobée
1. Parmi les exemples pris dans l’actualité, dans quels cas la révélation s’est-elle faite à l’insu de
l’intéressé? En connaissez-vous d’autres exemples?
2. Quels sont les journaux et revues spécialisés dans ce genre de révélation? (En France: Point de
vue-images du monde, Gala, Voici, Hola, France-Dimanche et, dans une certaine mesure,
Paris-Match). Et dans notre pays?
3. Quelles sont les professions des personnes dont la vie privée est traquée par ces publications?
(En France: les familles royales, les vedettes du cinéma, de la chanson, des médias et du sport.
Ceux qui sont tenus à l’écart: financiers, patrons, techniciens, chirurgiens, écrivains, et même
hommes politiques). Et dans notre pays?
4. Comment expliquez-vous cette curiosité de la part du public? La partagez-vous?
Vie privée exposée
1. Certaines vedettes préfèrent prendre les devants, convoquer la presse et exposer les aspects de
leur vie privée qui pourraient donner prétexte à des indiscrétions. Quels exemples connaissez-
vous? De quelle nature peuvent être ces révélations? (En France: liaisons amoureuses, enfants
cachés, maladies graves, démêlés avec la justice). Et dans notre pays?
2. Les hommes politiques invitent parfois la presse à venir les “surprendre” dans leur intimité. Le
choix des situations dans lesquelles ils s’exposent est révélateur de l’image qu’ils veulent
donner d’eux. Quel est le message contenu dans les attitudes suivantes: un président en short en
train de courir ? un président jouant avec ses petits-enfants ? un président jouant de l’accordéon
? un président caressant son chien?

VOCABULAIRE
Exercices
1. Expliquez, dans le contexte, le sens des expressions soulignées:
des méthodes musclées _________
être sur la sellette _________
la caisse de raisonance médiatique _________
menacer d’asphyxie _________
2. Utilisez les expressions suivantes pour caractériser la manière dont certains médias audio-visuels
“s’intéressent” à la vie privée des personnes publiques: menacer – traquer – les paparazzis –
s’acharner – l’ingérence – action politique – toucher à la vie privée – s’attaquer à – légitime –
illégitime – dénoncer – dissimuler. Rédigez un texte cohérent de 10-15 lignes.
100 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

COMMUNICATION
Comment chacun protège-t-il sa vie privée?
Contacts – Noms – Espaces
Premiers contacts:
La première prise de contact avec des inconnus, telle qu’elle se pratique ordinairement en France,
en dit long sur les protections dont chacun entoure sa vie privée.
Comparez les comportements qui ont cours dans notre pays avec les comportements habituels en
France.
En France, supposons que deux personnes se voyant fréquemment (dans un train, à la cafétéria; à la
piscine...), mais ne s’étant jamais adressé la parole, rompent un jour le silence, quels sujets
pourront-elles aborder de façon convenable?
Sujets autorisés:
- l’habillement (vous avez une jolie veste...);
- les lieux (celui où l’on se trouve, ceux que l’on connait en commun);
- la situation familiale (marié, enfants, etc.);
- la profession (quand on est à proximité du cadre de travail; dans un groupe de randonneurs
fraichement réunis, la question est délicate);
- les commentaires sur la météorologie;
- les commentaires sur l’actualité du moment telle que la rapportent les journaux, ainsi que sur
l’actualité culturelle.
Sujets proscrits:
- l’âge;
- les questions financières (quels revenus? quels salaires? En revanche, les informations
concernant le prix des choses et des lieux où on peut se les procurer sont bienvenues);
- l’appartenance politique;
- les convictions religieuses;
- les questions sexuelles.
La question du nom:
Dans le type de rencontre évoqué plus haut (train, cafétéria), il est rare que l’on commence par se
nommer. En revanche, si on pense se revoir, la conversation se termine souvent par l’échange des
prénoms amené par une formule du type “Au fait, je ne sais même pas votre nom. Moi, c’est
Françoise” . Ces précautions sont prises vraisemblablement pour que l’entretien ne puisse pas être
assimilé à un interrogatoire de police où l’on s’informerait dans l’ordre des nom, date de naissance,
adresse, profession.
Du vouvoiement au tutoiement
Si la première rencontre est suivie d’autres rencontres, si un climat de confiance règne entre les
deux interlocuteurs, ceux-ci peuvent décider de donner à leur relation la marque d’une certaine
intimité en se tutoyant. C’est une transition difficile qui est souvent différée car il faut évaluer les
réactions de l’autre avant de faire une telle proposition. Entre un maintien à distance mal vécu ou un
rapprochement trop rapide, l’estimation du bon moment est souvent délicate. Ce qui est clair, c’est
d’interpréter le tutoiement entre deux personnes comme la marque d’une certaine proximité due au
partage de situations communes. En effet, dans plusieurs situations, le tutoiement peut être
immédiat: jeunes entre eux, milieux sportifs, activité commune...
Lieux publics, lieux privés:
“En Occident, ces dix dernières années auront été celles du passage de la dimension publique à la
sphère du privé”, écrit Willy Pasini. Plus une société est individualiste, plus les espaces privés sont
protégés. Plus les sociétés privilégient le groupe social, moins la notion de privé est importante.
Privatiser l’espace public:
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 101

• Comment, dans les entreprises, les personnes parviennent-elles souvent à faire de leur bureau un
espace privé? (plantes vertes, dessins d’enfant, photos, etc.)
• Les professeurs d’un lycée parisien ont fait une journée de grève en décembre 1998 parce qu’un
élève avait diffusé sur une radio libre un cours enregistré en classe. Ni le nom du professeur ni celui
de la classe n’avaient été divulgués à l’antenne. La salle de classe est-elle un espace privé?
Chaque individu, chaque groupe social a le sentiment de l’espace du dedans et de l’espace du
dehors. Mélanger ces notions constitue une transgression.
Réfléchir et comparer
1. Comparez ces habitudes à celles que vous constatez dans la société roumaine. Y voyez-vous des
différences? Comment les expliquez-vous?
2. Répondez aux questions du paragraphe “Privatiser l’espace public”, ajoutez-y votre
commentaire personnel.
3. La vie privée des écrivains a souvent été sujet d’intérêt pour les critiques et les biographes.
Saviez vous que:
- François Villon (XIVe siècle) avait tué un homme,
- Molière a épousé Armande Béjart qu’il avait élevée et dont il était peut-être le père,
- Verlaine et Rimbaud vécurent ensemble,
- Marcel Proust s’affichait avec des garçons,
- Marguerite Yourcenar avec des femmes?
Pensez-vous que la connaissance de la vie intime des écrivains éclaire la lecture de leurs œuvres?
4. Ecrivez un essai de 2-3 pages sur le thème: “Vie publique – vie privée”.
5. Vous allez voyager plusieurs heures avec une personne, inconnue mais que vous trouvez
sympathique. Comment l’abordez-vous? De quoi parlez-vous? Imaginez le dialogue (10-15 lignes).

GRAMMAIRE

Test
1. Complétez les ennoncés suivants par le pronom relatif qui convient:
1
L’affirmation selon ... la municipalité a donné son accord pour construire un nouveau
centre de loisir est fausse.
a. laquelle b. lequel c. que
2
Le thème ... nous allons parler aujourd’hui concerne tous les citoyens, pas seulement les
écologistes.
a. de quoi b. duquel c. dont
3
Les ordures ... s’accumulent dans les rues des grandes villes deviennent vite une véritable
nuisance.
a. qui b. lesquelles c. auxquelles
4
Les villes ... nous vivons n’ont rien à voir avec les cités ... habitaient nos ancêtres.
a. lesquelles b. quoi c. où d. lesquelles e. où
5
Athènes, ... connaît une forte pollution atmosphérique, a dû interdire la circulation un jour
sur deux.
a. que b. laquelle c. qui
6
Tu connais la personne avec ... tu as rendez-vous?
a. quoi b. qui c. laquelle
7
Le candidat ... nous pensons pour ce poste possède une très solide expérience.
a. auquel b. dont c. à qui
8
La voiture ... nous avons choisie possède tous les perfectionnements.
a. dont b. que c. laquelle

2. Participe passé ou infinitif? Complétez avec la forme verbale convenable:


102 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

1
C’est un projet à ... d’urgence.
a. examiner b. examiné
2
Nous leur avons ... de nous répondre le plus rapidement possible.
a. demander b. demandé
3
Nous tenons à vous ... pour l’aide que vous avez bien voulu nous ... .
a. remercier b. remercié c. apporter d. apportée
4
Les plaignants se sont estimés ... par la décision du tribunal de commerce.
a. léser b. lésés

3. Relater un événement suppose la maîtrise des temps du passé. A vous de décider à quels temps
conjuguer les verbes entre parenthèses dans le dialogue suivant:
- “Vous souvenez-vous des événements de 1968, de ce qui (se passer) au moment de la révolte des
étudiants?
- Je (ne pas encore être né)! Vous (y être), vous?
- Si je (y être)? Et comment! Je (participer) à presque toutes les manifestations importantes au
quartier Latin.
- Ça (devoir être) impressionant.
- Oui, ça (être) une période très riche dont je me souviens avec une certaine nostalgie. Nous (être)
pleins de fougue, d’imagination; on (écrire) toutes sortes de slogans sur les murs: “Il est interdit
d’interdire!” ... On (connaître) le quartier comme notre poche: quand la police (arriver), nous (déjà
brûler) quelques poubelles et (briser) quelques vitrines ... mais ça (ne pas aller plus loin), en tout cas
en ce qui concerne mes amis et moi.
- Vous (être arrêté)?
- Non, je (ne pas rester) quand on (commencer) vraiment à se battre. Je (préférer) la violence
verbale: les discours, les discussions qui (durer) toute la nuit!
- Vous (garder) le contact avec vos anciens camarades de Fac?
- Avec certains, oui. Beaucoup (faire ensuite) des études très classiques et (devenir) des hommes
et des femmes très “comme il faut” . Rien à voir avec les jeunes enthousiastes et idéalistes qu’ils
(être) alors” .
Exercice de traduction
Mettez en roumain le texte suivant extrait de l’article d’André Petitat.
Le drame contenu de Mitterrand, celui de Diana et mieux encore celui de Clinton sont des drames
de la communication. Entre conjoints, entre amants, entre amis, entre chefs et subordonnés, entre
citoyens juges et avocats, entre chefs d’État et députés, entre ces acteurs et les journalistes, etc.
Tous voilent et dévoilent en jouant autour des conventions. Chaque jour, devant nous, en moins
sophistiqué, se déroule ce palpitant et banal jeu des échanges symboliques. Nous tenons là le nœud
primordial de la communication: un mouvement permanent de bascule entre ce qui est caché,
déguisé, et ce qui est dévoilé, arraché ou confié.
La communication ne se résume ni à un rapport de pouvoir, ni à un idéal de coopération, ni à la
construction d’un monde commun.
Elle consiste d’abord en un jeu fondé sur trois virtualités fondamentales. Chacun de nous peut: 1)
dire ou ne pas dire; 2) exprimer authentiquement ou déformer ses représentations; et 3) respecter ou
transgresser les conventions réglant la communication.
La première liberté de jeu se fonde sur la nature cachée des représentations mentales; la deuxième
prend appui sur l’imaginaire; la troisième repose sur la nature conventionnelle des règles de nos
échanges symboliques.
En combinant ces trois axes, nous retrouvons les postures de base de nos interactions (mensonge,
pieux mensonge, non-dit mensonger, intimité, exagération, euphémisme, indiscrétion, sincérité ...),
postures qui ont toutes été mobilisées lors du “Monicagate”.
On théorise la communication comme code et interprétation du code; elle est plutôt transgression et
ravaudage permanent des conventions à travers lesquelles nous tissons le monde. Elle est
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 103

déséquilibre virtuel permanent, absence de repos, historicité. L’enjeu du “Monicagate” était


considérable, puisqu’il s’agissait du dispositif de contrôle de la présidence américaine installé après
le Watergate, c’est-à-dire après une immixtion de l’État (public) dans les affaires du parti de
l’opposition (privé). Ce dérapage a été suivi d’une dérive inverse: l’immixtion du procureur Starr,
investi d’un pouvoir de contrôle hors contrôle, dans les affaires privées du président.
Cette bascule de l’insuffisance à un excès de contrôle illustre de façon saisissante l’instabilité et
l’incertitude foncières de nos échanges symboliques. Ceux-ci doivent néccessairement recourir à
des procédures permanentes de régulation. Mais qui contrôlera les contrôleurs? Qui a contrôlé
Starr? L’automne dernier, les électeurs américains ont voulu arrêter la dérive partisane d’un
mécanisme régulateur de la communication. un jeu pervers sur une frontière du privé et du public a
été sanctionné par les citoyens américains et aussi, en partie, par les citoyens du monde.
L’opposition privé/public n’est nullement une invention de la modernité. Les plus vieux textes du
monde en parlent; toutes les micro-sociétés orales la connaissent. Les frontières du privé et du
public découlent de notre liberté de voilement/dévoilement et de sa faillible régulation. Chaque
acteur dispose de cette liberté, de l’individu isolé à l’acteur collectif (famille, clan, tribu, cité, État).
Il existe donc autant de frontières privé/public que de niveau d’acteurs individuels et collectifs.
(Le Français dans Le Monde, N0303)
Lect. univ. dr. Anne-Marie Codrescu – Communiquer en français

REVISION 1

TEXTE Moulinex, l’art d'être au four et au moulin


Le presse-purée de votre grand-mère ? Signé Moulinex. Votre micro-ondes aujourd'hui ?
Encore Moulinex. Mais entre les deux il a fallu trouver une sacrée cuisinière.
Martine Lafforgue est la femme moderne dernière version: efficace et affective. Patronne et
maîtresse de maison. Elle sait tout de l'art des chiffres et de la table. Cette descendante, par son
mari, du poête et, par ses études, d'HEC jeunes filles (1971), semblait toute désignée pour être le
directeur général de Moulinex-France. Ainsi fut fait. Un cas rare. Les résultats s'en ressentent. Et si
ceux de Moulinex se redressent, c'est en grande partie grâce à cette mentalité proche de la ménagère
qui donne au numéro un français de l'électroménager, le "sens de l'essentiel".
Martine Lafforgue a été à l'école de Francine Gomez: directeur financier de Waterman de 1974 à
1982, elle a voulu ensuite voler de ses propres ailes. Pour 1 franc, elle reprend les briquets
Flaminaire. mais, faute d'aides publiques, elle dépose le bilan. Elle entre alors chez Management
Partenaires, une société de conseil à laquelle en avril 1987 Roland Darneau, nommé directeur
général de Moulinex, lance un véritable SOS. Jean Mantelet, le fondateur, inventeur du presse-
légumes et du petit électroménager bon marché, vient, à 87 ans, de régler sa succession en vendant
ses actions à son personnel. Mais l'entreprise coule. Après une érosion de 5 à 6 % par an depuis
quelques années, le chiffre d'affaires de Moulinex-France dégringole brusquement de 42 % au
premier semestre 1987.
Le diagnostic de Martine Lafforgue sera sans appel: à force de faire n'importe quoi, Moulinex a
perdu tout pouvoir de séduction. De nouveaux produits ont envahi les rayons sans que les anciens
en aient été retirés. Pis: les principaux distributeurs, ont été négligés. Bref, Moulinex, qui était
devenu le symbole de l'électroménager, n'assure plus un bon rapport qualité/prix.
Que faire ? Roland Darneau commence par débaucher Martine Lafforgue, qu'il met à la tête de la
division France. Des cartons du bureau d'études la jeune femme sort une friteuse automatique, des
mini-fours d'appoint, des micro-ondes, une gamme de fers à repasser, des cafetières haut de
gamme... Le reliftage de l'image est confié au cabinet de design Jean-Louis Barrault. Mais c'est elle
qui au milieu d'un code couleur à base de blanc impose un bleu ciel. De son cru encore, une friteuse
tachetée de jaune et un aspirateur couleur chlorophylle.
Fin 1988: pas un produit n'a plus d'un an et demi d'âge. "Notre talent, aujourd'hui affirme Martine
Lafforgue, c'est d'être au ras des pâquerettes, au côté des ménagères." Preuves à l'appui: Moulinex
a réussi - avec 2,9 milliards de francs de chiffre d'affaires en 1989, à prendre 30 % du marché des
micro-ondes. Intarissable, la "patronne", sur les performances de ses fours. "Les ménagères veulent
tout: que ça aille vite, que ça soit grand dedans, petit dehors, et que leur viande soit grillée à
cœur." Sur ses consignes, Moulinex sortira le four micro-ondes "le plus rapide du monde". Pas
besoin non plus de touches super-sophistiquées comme celles de ces micro-ondes japonais qui ont
dû être bradés à moitié prix. "Jamais les appareils qu'on peut faire fonctionner sans lire la notice.
Plus la technologie est complexe, plus elle doit savoir se faire oublier." Deuxième grand marché
pour Moulinex: l'aspirateur. Grâce à de nouveaux modèles, la part de la firme est passée en deux
ans de 2 à 9 %, à égalité avec Philips.
Entre-temps, les Français(es) ont changé. Il faut consommer intelligent. Le produit est-il utile ?
Innovant ? Beau ? Pratique ? Au fabricant d'apporter la preuve de ce qu'il dit. "70 % des cuisines
font moins de 7 mètres carrés, constate Martine Lafforgue. Il faut faire du compact. Mais aussi de
l'esthétique puisque la cuisine sert de plus en plus de pièce de réception."
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 105

Résultat: la communication de Moulinex a suivi. Les campagnes de l'agence RSCG mettent en


valeur le produit à travers des scènes de famille, dans le style cinéma intimiste. mais le message
restera hexagonal. Affaire de sensibilité. En Europe du Nord, on passe beaucoup plus de temps à la
maison. la consommation d'électroménager y est une fois et demie supérieure à celle du Sud. Les
Allemands, par exemple, dépensent sept fois plus d'argent pour les arts de la table que les Français.
Ils sont aussi plus exigeants: en RFA, 85 % du marché des cafetières est haut de gamme, contre 30
% en France. Et le petit robot qui représente 40 % des ventes chez nous est méprisé outre-Rhin.
Quant aux couleurs, plus on va vers le nord, moins elles sont vives. Tous les peuples n'ont pas le
même ses de "l'essentiel".

COMPREHENSION

A vous !
1. Qui est Martine Lafforgue ?
A partir des informations du texte, élaborez le C.V. de M.Lafforgue.
Quel a été son apport au relancement des produits Moulinex ?
Relevez les qualités professionnelles de M.Lafforgue.
2. L'entreprise. Echecs et réussites. Reconstituez les avatars de Moulinex. Complétez le tableau
avec les expressions trouvées.
Années Echecs Réussites

3. Présentez oralement l'évolution de cette entreprise; soulignez le rôle de la publicité (du


marketing).

VOCABULAIRE

1. Trouvez dans la liste de gauche les équivalents des expressions soulignées:

relifter (a) L'entreprise échoue.


brader (b) La baisse de production se situe à 10 %.
couler (c) Le chiffre d'affaires baisse rapidement.
dégringoler (d) Le P.D.G. nomme M.Lafforgue directeur de la division France.
mettre à la tête (e) Les créateurs s'efforcent de relancer l'image du produit.
la chute (f) Il a fallu liquider un stock de 50 millions de FF d'anciens modèles de
l'électroménager.
2. A quoi ça sert ? Faites l'inventaire des appareils électroménagers, mentionnés dans l'article.
Definissez leur utilité.
Ex.: un (four à) micro-ondes: appareil électrique qui sert à chauffer ou à cuire des aliments
.....
3. Connaissez-vous le sens de ces expressions imagées ? Reliez chacune à sa définition:
1. être au four et au moulin a. être réaliste
2. être au ras des paquerettes b. de la meilleure qualité
3. un (produit) haut de gamme c. d'intérêt national
4. un bas de gamme d. de qualité inférieure
5. le message reste hexagonal e. se partager entre deux tâches
4. Cherchez dans le dictionnaire des expressions imagées ou des proverbes avec "moulin" et
"terre".
5. Essayez d'expliquer le sens du titre et du chapeau de l'article.
106 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

6. Vous êtes responsable de publicité. Parlez de votre travail.


Choisissez le domaine, le produit, le slogan.
7. Remplacez le blanc par la nominalisation qui permet de reprendre la phrase précédente:
1
Les défenseurs de l'école sont descendus dans 4 La carlingue du Bœ ing japonais aurait
la rue (......) avait pour but de demander la présenté des fissures (......) est avancée par
titularisation des enseignants. certains spécialistes.
2 5
Madame Thacher a échappé de peu à une La France protégera par la force ses essais
collision aérienne (......) aurait pu lui être fatal. nucléaires en Polynésie. (......) du Président
de la République est contestée par le parti
3
Une voiture piégée a explosé dans le quartier communiste.
musulman de Beyrouth (......) a fait 30
victimes.

8. Remplacez le blanc par la nominalisation qui permet de reprendre l'ensemble de l'énoncé


précédent:
1
La science et ses applications tiennent dans la 3 Certains responsables font remarquer que
vie des sociétés contemporaines une place de l'opinion publique ne réclame pas avec
plus en plus grande. (......) ira en s'accentuant. force, comme elle l'avait fait entre 1956 et
1973, un développement de la scolarisation.
2
Les études manquent actuellement de Il serait donc préférable, selon eux de faire
cohèrence parce qu'elles sont conçues comme un effort qualitatif. (......) nous semble
une juxtaposition de disciplines, et chaque erroné et dangereux.
discipline, comme une suite de chapitres. (......)
marque surtout les sections d'enseignement
général où les programmes ont été jusqu'à
présent élaborés sans véritable coordination.

GRAMMAIRE
Test
1. Faut-il un déterminant devant le nom et si oui, lequel: article défini ? article indéfini ? adjectif
possessif ? adjectif démonstratif ? Complétez ces énoncés:
1
Comment expliquer ......... paradoxe suivant ? ......... France ne manque pas ......... logements,
mais trouver ......... location à ......... Paris ou dans ......... grande ville est, la plupart ......... temps,
presque impossible.
2
......... trac n'est pas ......... maladie, mais il fait beaucoup ......... victimes parmi ......... comédiens,
......... hommes politiques, ......... étudiants.
3
......... région Midi-Pyrénées dispose ......... vastes surfaces non construites, mais peu à peu .........
béton envahit tout ......... paysage.
4
Pour ............... quatrième fois, s'ouvre ........... Paris-............... 18........ 25 octobre-....... Semaine
de ......... architecture qui propose ......... professionnels et ......... grand public: visites guidées,
débats, rencontres, expositions, autant ......... occasions de porter ......... autre regard sur .........
ville.
5
Connaissez-vous ......... mini-déprime ......... lundi matin ? Elle est sans doute due ......... fait que
vous n'avez pas bu ......... dose habituelle ......... café pendant ......... week-end. Vous êtes en
manque ......... caféine !
2. On, quelqu'un, quelque chose, tel, rien, tout, personne, le meilleur, les uns, les autres, certains,
etc. Savez-vous bien utiliser les pronoms indéfinis ? Complétez ces énoncés avec les pronoms qui
conviennent:
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 107

1
"...................... ne va plus !" affirment les pessimistes. "Au contraire, ...................... va très
bien!" répliquent les optimistes.
2
Il y a encore ...................... au bureau? -Mais non, il n'y plus ...................... à cette heure !
3
Vous avez fait ...................... d'important dans votre vie? -Hélas ! Je n'ai ...................... fait qui
mérite d'être cité.
4
Est-ce qu'...................... sait s'il va pleuvoir demain ?
5
Pourquoi le maire n'a-t-il pas suivi l'avis de son adjoint? -Oh ! vous savez, ...................... n'est
prophète dans son pays !
6
La situation est ...................... qu'il faut prendre immédiatement des mesures impopulaires.
7
Parmi les membres du Comité olympique, ...................... voudraient organiser les prochains jeux
d'été à Paris.
8
Elles sont bien, ces chaussures, mais elles sont un peu petites. Vous auriez ...................... en 39
1/2 ?
9
D'où viennent les nouveaux mots employés dans ce texte ? -...................... sont des néologismes,
......................, des anglicismes.
10
Vous avez trouvé une solution pour l'hébergement des participants ? -Nous en avons trouvé
......................, mais ...................... c'est de trouver des chambres dans l'hôtel où a lieu le colloque.
Cela évite tous les déplacements.
11
Les salariés qui travaillent à domicile sont-ils satisfaits de leur situation? Pas......................: par
exemple, les mères de famille se plaignent presque ...................... de l'absence de frontière entre
la maison et le bureau.
3. Il y a plusieurs façons de construire une phrase à l'aide des tournures impersonnelles.
Transformez ces énoncés en commençant par la tournure proposée:
1
Il est grand temps, pour nous, d'inventer une nouvelle méthode de travail.
Il est grand temps que nous .......................................................
2
Les petites entreprises se doivent de trouver des marchés à l'exportation.
Il est indispensable .......................................................
3
Cette idée peut paraître fantaisiste: elle est cependant très sérieuse.
Il est possible .......................................................
4
Vous ne pouvez pas ne pas venir !
Il est impossible .......................................................
5
Ils n'ont pas compris ? C'est invraisemblable !
Il est invraisemblable .......................................................
6
Le cours de ces actions va remonter ? J'en doute !
Il est certain .......................................................
7
L'unification de l'Allemagne était impensable au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.
Il était impensable .......................................................
4. Complétez par la préposition qui convient. Le signe Ø indique qu'il n'y a pas lieu de mettre une
préposition. Attention à l'orthographe !
1
Qui décide dans ce cas ? -Bonne question, mais c'est trop difficile ........... y répondre.
a. à b. de, d' c. Ø
2
Les pilotes de ce nouvel avion sont soumis ....... toutes sortes d'exercices pendant leur
entraînement.
a. à b. de, d' c. Ø
3
Il a tout quitté ...... s'installer à la campagne avec sa famille.
a. dans b. pour c. Ø
4
Quand on lit les pages consacrées à Midi-Pyrénées, on comprend mieux ....... le déséquilibre
dont souffre cette région.
a. de, d' b. sur c. Ø
5
Vous allez ...... le dentiste cet après-midi ? -Oui, j'ai un rendez-vous à 15 h 30.
a. chez b. à c. Ø
108 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

6
Les industriels de l'automobile se sont mis ...... une situation très difficile en acceptant ces
modification des horaires de travail.
a. sous b. dans c. Ø
7
La nouvelle majorité au Parlement s'est emparé ...... tous les postes ministériels importants.
a. de, d' b. à c. Ø
8
Les élèves ........ 1re B ......... lycée de la Communication se sont constitués ......... trois équipes
autonomes.
a. en b. de, d' c. Ø
5. L'interrogation directe est parfois un peu difficile à construire. Transformez ces énnoncés en
interrogations directes avec inversion du sujet.
Exemple: Est-ce qu'il y a des éléments positifs dans la manière dont notre langue évolue ?
Y a-t-il des éléments positifs dans la manière dont notre langue évolue ?
1
Qu'est-ce que vous allez penser de moi ?
2
Vous disposez de combien d'argent ?
3
Nos enfants sont des mutants ?
4
Il n'a pas pris le train, pourquoi ?
5
Cette femme ne peut vraiment pas supporter la critique ?
6
Qu'est-ce qu'on aurait pu faire pour éviter l'accident de l'Airbus A320 ?
7
Est-ce qu'on a jamais félicité un tricheur d'avoir triché ?
8
Il n'y a pas moyen d'accélérer le mouvement ?
9
Vous avez remis votre dernière note de frais à la comptabilité ?
10
Est-ce que les Français sont en train de changer d'attitude à l'égard de l'argent ?
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 109

REVISION 2

1. Lisez le texte suivant:


Vie publique, vie privée
En réalité, les rapports du public et du privé ressemblent à une poupée russe (compliquée de
variations transversales relatives aux distinctions hommes/femmes, dominants/dominé...).
Multiples, ces lignes de démarcation hantent nos comportements. Songeons, par exemple, aux
transformations révolutionnaires de la fin du XVIIIe siècle: le passage de sujet à citoyen, les idéaux
du laissez-faire et de l’égalitarisme, les ambitions de l’État enseignant, le repli forcé de l’Église,
l’émergence de cultures de référence nationales, le triomphe universaliste de la science et
l’explosion parallèle des subjectivités. Toutes ces mutations impliquent, à tous les niveaux, les
glissements conflictuels des frontières privé/public.
La poupée russe de la modernité a considérablement élimé les poupées intermédiaires entre
l’individu et l’État. C’est la raison pour laquelle nous opposons la sphère étatique à la sphère
familiale et individuelle.
Cette polarisation a favorisé l’expression des subjectivités sur la place publique. Aussi longtemps
que familles et clans familiaux ont servi d’enveloppes publiques consistantes aux individus, les
subjectivités ont accepté l’horizon de l’oralité familiale. Et l’écriture est restée pour l’essentiel un
outil des États et des Églises. En revanche, dès que s’amorce le processus de polarisation
institutionnelle, les subjectivités investissent massivement l’écriture. Depuis la révolution
romantique du XVIIIe siècle, ce processus ne s’est jamais démenti.
Chaque apparition de nouveaux médias (radio, TV, télématique) a suscité le même investissement;
nous trouvons là des lieux de rencontre et d’expression à la hauteur des processus d’objectivation
sociale, fiction et reality shows télévisés mettent en scène de façon ininterrompue les subjectivités;
chacun cherche dans l’expérience d’autrui des points de repère que la limitation relative de son
réseau privé ne lui offre plus. La mise en scène publique du privé, la subjectivation à la hauteur de
l’objectivation sociale (… .)
(André Petitat, professeur de sociologie à l’Université de Lausanne,
Le Monde, Horizons-débats, 8 janvier 1999)
2. Répondez aux questions:
- Qu’est-ce qui explique l’explosion de la subjectivité à l’époque moderne?
- De quelle façon les médias y contribuent-ils?
3. Débat: Prenez position! Etes-vous pour ou contre la mise en scène publique du privé? Justifiez
votre point de vue.

GRAMMAIRE

Exercises:
1. Mettez le verbe de la subordonnée au présent, au passé composé et au futur et finissez les
phrases:
Je pense qu’il (finir) …
Tu affirmes qu’il (venir) …
Vous savez que je (partir) …
2. Dans les phrases ainsi obtenues, mettez le verbe de la principale à l’imparfait et faites les
modifications qui s’imposent.
3. Mettez, la phrase complète au passé:
Exemple. Je crois qu’il arrive la 12; Je croyais qu’il arrivait le 12.

* investir (sens militaire), assiéger, cerner.


110 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

1
Vous savez qu’il est parti en voyage et qu’il ne reviendra pas avant huit jours. 2 On raconte que tu
vendras ta ferme. 3 Je t’affirme qu’elle t’aime et qu’elle viendra à ton rendez-vous. 4 Tu dis qu’il a
bien répondu.
4. Transformez les phrases d’après le modèle:
J’ai répondu: “Je suis pressé” ; J’ai répondu que j’étais pressé.
1
La radio a annoncé: “On n’a pas retrouvé les terroristes” . 2 Nous disions: “Nous serons absents un
mois. 3 Il a déclaré: “Les habitants de ce village seront sauvés”. 4 Elle m’a affirmé: “Il n’aime pas
les romans policiers”. 5 La radio a annoncé: “Les policiers ont cherché partout les gangsters mais ils
ne les ont pas trouvés”.
5. Vous êtes journaliste et vous faites un compte rendu de cette interview:
- Votre dernier film est un énorme succès. Comment vivez-vous ce succès?
- Je le vis d’une manière assez étrange; je reçois des lettres extraordinaires tous les jours.
- Est-ce que vous aviez pensé que vous auriez du succès?
- Je suis content que le public réagisse très fort à mon film, puisque j’ai été moi-même le premier
à réagir ainsi.
- Vous souvenez-vous du moment exact où vous avez décidé de vous lancer dans le film?
- Je m’en souviens très bien; juste après avoir lu la dernière page du livre, j’ai su que j’allais faire
le film.
- Cela a-t-il été un plaisir de mettre en scène un film?
- Cela a été un plaisir immense, un moment que je n’oublierai jamais.
- Avez-vous des projets?
- La semaine prochaine, je dois commencer le tournage d’un autre film
Exemple. Le journaliste a fait remarquer au jeune réalisateur que ______ et il lui a demandé ____
6. A partir des fragments suivants reconstituez les déclarations des personnes interviewées (en style
direct):
“Nous lui avions demandé s’il lui arrivait parfois de faire des arrangements pour rendre
l’exécution de certains passages plus facile et il avait répondu qu’il ne l’avait jamais fait, qu’il ne le
ferait jamais. Il avait ajouté que si un jour il ne pouvait plus jouer la Sonate de Waldstein de
Beethoven, telle qu’elle était écrite, il ne la “jouerait plus”.
*
* *
Il a estimé que l’on avait atteint en matière de racisme la limite et qu’il fallait tout tenter
pour l’enrayer. Il a ajouté que ce serait extrêmement difficile dans le contexte de chômage qui
désespérait les jeunes et le climat d’insécurité qui envahissait les esprits.
*
* *
Le président du groupe industriel a affirmé qu’il avait peine à croire que des accords se
feraient; il a estimé que si on faisait des accords, avec ces pays-là, c’était l’emploi, le niveau de vie
qui en souffriraient gravement.
(Extraits du Monde, 11 juin 1991)
Lect.univ.dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

SOMMAIRE

Dossier 1: Biographies
Textes: A. L’interview – B. Personnalités
Vocabulaire
Compréhension
Communication Le CV et la lettre de candidature - Exercices
Grammaire Passé – Présent - Futur – Exercices

Dossier 2: La vie citadine


Textes: A. Contrastes – B. Paris et sa banlieue
Compréhension
Vocabulaire Exercices
Communication: Parler et convaincre – Exercices
Grammaire: Le récit. L’emploi de l’imparfait et du passé composé
Exercices
Repères: Palmarès des villes françaises - Exercice de traduction

Dossier 3: La France dans le monde


Textes: A. Stéréotypes et réalités – B. Opinions
Vocabulaire Exercices
Communication: Exprimer une opinion personnelle - Exercices
Grammaire: Le subjonctif
Exercices
Repères: Voici la France

Dossier 4: Influences culturelles – la francophonie


Textes: A. Ils ont choisi le français – B.1: Le français québécois – B.2:
La francophonie: Etats ou pays ?
B.3: Universités et réseaux francophones
Vocabulaire Exercices
Repères: Les pays francophones
Communication: Rédiger un texte
Exercices
Grammaire: Interroger
Exercices

Dossier 5: Les informations entre mensonge et vérité


Textes: A. Le temps et l’image – B. Les médias – la méfiance règne
Vocabulaire Exercices
Communication: Interviewer. Exercices
Grammaire: Les indéfinis (adjectifs, pronoms, adverbes)
Exercices

Dossier 6: La campagne publicitaire


Textes: A. Une consommatrice piégée – B. Nous vivons tous de la vente
de quelque chose
Compréhension
Repères: La Publicité – dialogue, exercices, texte
Vocabulaire Exercices
112 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Communication: Rédiger et interpréter un message publicitaire - Exercices


Grammaire: Les pronoms relatifs. Les propositions relatives
Exercices

Dossier 7: Disparation et retour d’une science: la géopolitique


Textes: A. Une tentative de définition – B. Chronique d’une science
méconnue. Les pères fondateurs
Vocabulaire: Exercices
Communication: Informer, définir des termes, des concepts - Exercices
Repères: Karl Haushofer - Exercice de traduction
Grammaire: Les constructions passives
Exercices
Les pronoms relatifs composés
Exercices

Dossier 8: La télévision en question


Textes: A. Pour ou contre la télévision ? – B. Portrait du téléphobe - type
Compréhension Vocabulaire – Exercices
Communication: Critiquer – Exercices
Repères: Télévision et morale
Exercices de traduction
Grammaire: Expression du temps
Exercices

Dossier 9: La presse et le fait divers


Textes: Faits divers (A, B, C)
Compréhension
Vocabulaire Exercices
Grammaire: L’expression de la durée et le récit
Exercices

Dossier 10: Profession journaliste


Texte: A. Enquête – B. Comment lit-on ? Que lit-on ?
Compréhension Vocabulaire
Exercices
Communication: Journal d’information – Projet
Description, fonction, organisation - Exercices
Grammaire: Présenter un fait: certitude, doute, (im)possibilité, (im)probabilité
Exercices
Le discours indirect - Exercices

Dossier 11: Lieux de mémoire


Textes: A. Une région: Charente – Maritime, la clairière atlantique
Compréhension et expression
B. Une ville et son histoire: Sarlat
Découverte et analyse
C. Décrire un paysage: Le Périgord - Compréhension
Vocabulaire Exercices
Communication: Un reportage - Projet
Grammaire: Le passé simple
Exercices
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 113

Dossier 12: Environnement 2000


Textes: A. Marée noire sur le littoral atlantique. Le naufrage de l’Erika
B. Témoignages
Compréhension Exercices
Repères: Etes-vous pour ou contre l’écologie ?
Communication: Prendre position, défendre une attitude, réagir – Exercices –
Projet
Vocabulaire Exercices
Grammaire: La nominalisation
Exercices

Dossier 13: La technologie informationnelle dans la vie quotidienne


Textes: A. Halte au harcèlement faxuel -
Exercices
B. Le bond technologique
Repérer et interpréter
C. Le livre du troisième type
Analyser et interpréter
Vocabulaire Exercices
Grammaire: La supposition et l’hypothèse
Exercices

Dossier 14: Vie publique, vie privée


Textes: A. L’héritage d’Athènes
Réflexions
B. L’actualité
C. Intimité, mensonge et politique
Analyse et La vie privée des personnes publiques
reflexion Vocabulaire - Exercices
Communication: Contacts – Noms - Espaces
Réfléchir et comparer
Grammaire Test
Exercice de traduction

Rèvision 1
Texte Compréhension
Vocabulaire Exercices
Grammaire Test

Rèvision 2
Texte Compréhension
Grammaire Exercices

Sommaire

Corrigé

Bibliographie
FACULTATEA DE COMUNICARE ŞI RELAŢII PUBLICE
”David Ogilvy”
Lect.univ.dr. Anne-Marie CODRESCU Corrige

CORRIGÉ

Dossier 1
Grammaire
- Ex.2. J’ai pris; il faisait; j’ai mangé; ils avaient; m’a dit; je suis parti; m’ont accompagné; j’étais;
il fallait;
- Ex.3. (variante): L’an dernier j’ai eu ..., je n’ai pas pris ..., j’ai passé ..., j’ai rencontré Loïc: ... .
Cette année je me sens fatiguée ..., je n’ai toujours pas de vacances ..., je travaille aussi à mi-temps
..., nous nous marions ... . L’an prochain je prendrai ..., nous partirons ..., nous visiterons ..., je
chercherai un travail ... .

Dossier 2
Vocabulaire
- Ex.2. 1 d; 2 a; 3 e; 4 h; 5 g; 6 b; 7 f; 8 c.
- Ex.4. cité-dortoir: agglomération habitée par des personnes qui ont leurs occupations dans une
grande ville voisine; ville-satellite: petite ville à proximité d’une métropole inclue dans
l’agglomération urbaine dont celle-ci est le centre; métropole: ville principale; banlieue: ensemble
des agglomérations qui entourent une grande ville; banlieue-rouge: zone périphérique d’insécurité
où il y a de fréquents problèmes sociaux et des délits.
Grammaire
- Ex.2. étais, vivais, étais, avais, a pris, ai vu, étais, me suis mise, ai dit, étais, attendais, s’est
arrêté, ai changé, ai vendu, ai retiré, suis partie, suis allée, suis montée, ai descendu, ai publié, suis
devenue.
- Ex.4. s’est, était, avait, faisait, a pris, est allé, est arrivé, était, était, avait, portait, faisait, faisait,
était.
- Ex.5. étais, faisait, attendais, regardais, avait, j’ai remarqué, est passé, restait, était, semblait,
s’est arrêtée, est sorti, portait, était, avait, avait, étais, a tendu, est reparti, n’ai pas vu, est arrivée,
m’a embrassé, s’est assise, ai tourné, était.

Dossier 3
Vocabulaire
- Ex.2. s’entendre–s’accorder; se haïr–se détester; fuir-s’échapper; bouder-repousser; souder-
réunir; prohiber-interdire; contraindre-forcer; révoquer-repousser; appuyer-soutenir; se dévouer à –
se consacrer à.
- Ex.3. (variantes) agréable, nerveux (colérique), renfermé (maussade), bienveillant, désagréable.
Grammaire - Ex.2. prenne, participions, allions, finisse, sois, fasse.
- Ex.3. puisse, fasse, soit, sachent, aille, veuille.
- Ex.6. Il aime qu’on lui fasse ... Ça m’exaspère que tu boudes. J’ai horreur que tu me prennes
pour un imbécile. Il apprécie ... qu’on soit gentil ... Ça m’arrangerait que tu ne t’en ailles pas.

Dossier 4.
Vocabulaire. bricolage – travail temporel; crack – en panne;
Mots africains- double – enceinte; fréquenter – aller à l’école;
mots français: gaté – élégant; gagner – posséder; ziboulateur – décapsuleur.
Grammaire
- Ex.2. Quelles sont les caractéristiques vestimentaires de l’Abbé Pierre ? Qu’indique le sondage
de février 1989 ? Quand est-ce que l’abbé Pierre à choisi son surnom ? Comment s’appelle-t-il
réellement ? Où est-il né ? Quand est-il né ? Où a-t-il commencé à travailler ? En quelle année a-t-il
été mobilisé ? A quoi a-t-il participé pendant la dernière guerre ? Quand a-t-il été élu député?
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 115

Comment s’appelle la communauté qu’il a fondée ? Qu’est-ce qu’il a fait après avoir abandonné la
politique ? Où est implanté actuellement le mouvement? Quel âge a le mouvement Emmaüs?
- Ex.3. 1 h, 2 s, 3 n, 4 t, 5 d, 6 u, 7 f, 8 p, 9 q, 10 x, 11 w, 12 i, 13 l, 14 b, 15 r, 16 a, 17 k, 18 o, 19
g, 20 m, 21 c, 22 e, 23 v, 24 j.

Dossier 5.
Grammaire
- Ex.1. chaque, chacun, chacune, chaque, chacun, chaque, chacun, chacun.
- Ex.2. aucune, rien, aucune, pas un, aucun, rien, pas un(e), personne, rien.
- Ex.3. n’importe quoi, n’importe qui, n’importe quoi, n’importe qui, n’importe quoi, n’importe
quoi, n’importe qui.
- Ex.4. n’importe quel, n’importe quelle, n’importe lequel, n’importe laquelle, n’importe quelle,
n’importe laquelle, n’importe lequel.
- Ex.5. tout, toute, tous, toutes ... et tous ..., tout, toutes, toute.
- Ex.6. Oui, ils l’ont tous attrapé. Oui, elles en rêvent toutes. Oui, ils le sont tous. Oui, ils l’ont
tous bien préparé. Oui, ils y sont tous allés.
- Ex.7. toutes, nul – toutes, certains, mêmes, quelques, chaque, telle, nulle, aucune, aucun.
- Ex.8. chacun, les autres, l’un – l’autre, tous – certains, rien – tout, quelque chose.

Dossier 6
Compréhension - Ex.4. 1 d, 2 a, 3 f, 4 b, 5 g, 6 c, 7 e.
Grammaire
- Ex.1. qui, qui, où, que-que, qui, qui, qui.
- Ex.2. QUI, QUE, OÙ. Le ski est un sport agréable que l’on peut ... . Envoie-moi le ballon qui
est sous la voiture. La piscine Delgny est la piscine d’été où je vais souvent ..., J’ai fait du tennis
avec Florence que j’ai trouvée excellente. L’Américain Lewis que j’ai vu aux Jeux Olympiques de
L.A. a couru ...
- DONT ... une propriété dont la terre est ...; ... une propriété dont le fermier est ...; ... des arbres
immenses dont nous ne connaissons pas le nom; ... un nom bizarre dont je ne me souviens jamais;
... un costume dont la veste est trop grande; cet outil dont je me suis servi ... est cassé.
- Ex.3. ai gagné; le préparons; vous a téléphoné; as eu le meilleur.

Dossier 7.
Vocabulaire
- Ex.1. une définition – précision - spécification – réflexion – étude – considération; un poids.
- Ex.2. connaître – déterminer; discerner – cerner – comprendre.
- Ex.3. mettre en cause = douter de; mettre en place = installer; mettre en lumière = souligner;
mettre en œuvre = réaliser; mettre en état = préparer; mettre en présence = présenter.
- Ex.5. 1 c, 2 d, 3 b, 4 a.
Grammaire
Le passif - Ex.3. a été léguée par; entourée d’ - planté d’ ; couvertes de – parsemées de –
dessiné par; aidé par – est décoré par – est équipée de; est apprécié par.
Pronoms - Ex.1. à laquelle, auxquelles, auquel, à laquelle, auquel, auxquels, à laquelle,
relatifs auxquels.
composés - Ex.2. 1 d, 2 e, 3 f, 4 a, 5 c, 6 b.

Dossier 8
Vocabulaire - Ex.1. télévision, téléspectateurs, télémaniaques, téléviseur, télécommande,
téléphagie.
Grammaire - Ex.1. BTH, Trianon Palace, Intercontinental, Canada, Georges V, Scribe, AICR.
116 Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

Dossier 9
Vocabulaire
- Ex.1. un cambriolage – un cambrioleur; un attentat – agresseur (terroriste); un hold-up – un
gangster; un enlèvement – un kidnappeur; un assassinat – un assassin.
- Ex.2. on été ravagées; detruite – endommagées; ont subi; a été rasée; a provoqué; s’est
effondré; se sont écroulés.
Grammaire
- Ex.2. il y a; depuis; depuis; il y a; depuis.
- Ex.3. pour, dans, en, au bout d’ ; en - en – dans-en; pour – jusqu’à.

Dossier 10
Vocabulaire - Ex.1. autour – trouve – entourée - s’étend – se sont dispersées – se dresse;
conserve-exerce ... la fonction – offre – favorise; constitue – comprend – offre – comporte – fait ...
partie
Grammaire
- Ex.2. Qu’est-ce que ... ? – Où caches-tu ...? – Pourquoi fais-tu la tête? – Où trouveras-tu ...? –
Combien coûte ...? – Depuis quand m’attends-tu ? – Où habites-tu ? – Quels sont vos noms et
qualités ? – Comment t’en tires-tu ? – Est-ce que nous partons encore aujourd’hui ?
- Ex.3. Qu’est-ce que ... – qu’est-ce qui ... – Quelles ... – Qui – Avec qui / Quand / Où ... –
Qu’est-ce qui ... – Lesquelles ... – que – Qui – A qui / A quoi.

Dossier 11
Vocabulaire
- Ex.1. apercevoir – distinguer – contempler – observer – remarquer.
- Ex.2. longer – grimper – enneigés – rocheux - torrents – site – glaciers; serpenter – cascades –
plans d’eau – collines – puis – descentes – randonnées –
Grammaire
- Ex,2. a. succéda – continua – passa – remporta – essaya – emporta – encouragea – attira – fonda
– créa – imposa. b. attira – parlâmes – commençâmes – déclarèrent – s’opposèrent – insistai –
parlai – cédèrent – me fâchai – menaçai – allai – se montra – encouragea – rentrai – m’embrassa
– suppléa – pleurâmes – demanda – protestai – nous quittâmes – m’enfermai.
- Ex.3. vis – déplus – naquit – résolut – vint – comprit – vécut – obtint – s’abstint – acquit – put –
alla – sus.

Dossier 12
Grammaire
- Ex.1. gravité – réalité – ponctualité – grandeur – hardiesse – fausseté – maladresse – lourdeur –
fausseté – franchise.
- Ex.2. désertion – glissade – opposition – paiement – élection – changement – édition –
démolition – prise – étude.
- Ex.4. la brièveté – la méchanceté – l’insistance – la lourdeur – la certitude de mon départ –
l’extrême calme – le charme – le nationalisme – le désespoir – l’éclat.
- Ex.5. a. la violence des ... b. la difficulté de ... c. la politesse de ...; d-f grâce à son réalisme /
maladresse / émotivité; g-j malgré son incohérence / leurs différences / son désespoir / leur
courtoisie.
- Ex.7. reporter – sera fermée – se sont noyés – arroser – a été.
- Ex.8. la destruction – la permission ... le détournement – l’enrichissement – l’aterrissage – la
montée – la mise en marche – la marche – la fermeture – la signature ...
- Ex.9. l’augmentation – une réponse – l’insolence – le licenciement – l’élection.
Lect. univ. dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français 117

Dossier 13
Vocabulaire
- Ex.3. un ordinateur portable – données – ordinateur – lecteur – disque dur – écran – application
– fichier – imprimante.
- Ex.4. 1. rouler - 2. marcher – 3. se rendre – 4. se porter – 5. se diriger – 6. partir – 7.
convenir – 8. être adapté à - 9. être en jeu – 10. se décourager.
Grammaire
- Ex.6. 1. si je l’avais regardé / j’aurais regardé; 2. ... si j’en avais pris un / j’aurais choisi; 3.
... si j’étais parti / je serais allé ...
- Ex.7. 1. s’il n’y avait pas eu trop de vent / je serais allé ...; 2. s’il n’y avait pas eu trop ... /
elle aurait pris ...; 3. s’il n’y avait pas eu trop ... / je serais allé ...; 4. si tu n’avais pas bu trop ... /
tu n’aurais pas eu mal ...
- Ex.10. 1. Si la police était arrivée ... la bagarre ne serait pas devenue ...; 2. Si les Gaulois
avaient été disciplinés, les Romains ne les auraient pas vaincus; 3. Si le conducteur ... avait
respecté ..., la police ne l’aurait pas arrêté; 4. Si ce film avait été nul, le public ne se serait pas
précipité ...; 5. Si les amis de Marie étaient arrivés plus tôt, le rôi n’aurait pas brûlé.

Dossier 14
Grammaire - Ex.1. 1 a, 2 c, 3 a, 4 c-f, 5 c, 6 c, 7 a-c, 8 b.
-Test - Ex.2. 1 a, 2 b, 3 a-c, 4 b.
- Ex.3. s’est passé – n’étais pas encore né – y étiez – y étais – j’ai participé – devait être – a été –
étions – écrivait – connaissait – est arrivée – avions déjà brûlé – brisé – n’est pas allé plus loin –
avez été arrêté - ne suis pas resté – a commencé – préférais – duraient – avez gardé – ont fait ensuite
– sont devenus – étaient.

Révision 1
Vocabulaire - Ex.1. (c) – coule; (f) – la chute; (d) dégringole; (e) – met ... à la tête; (a) – relifter;
(b) – brader.
- Ex.3. 1 e, 2 a, 3 b, 4 d, 5 c.
- Ex.7. 1 – la dèfense; 2 – l’accident; 3 – l’attentat; 4 – l’hypothèse; 5 – la décision.
- Ex.8. 1 – Cette tendance; 2 – La critique; 3 – Ce point de vue (Cet avis).
Grammaire
- Test
- Ex.1. 1 le – La – de – une – Ø - une – du. 2. Le – une – de – les – les – les. 3. La – de – le – son.
4. la – à – du – au – La – l’ – aux – au – d’ – un – cette. 5. la – du / au – votre – de – le / de.
- Ex.2. 1. Rien – tout. 2. quelqu’un – personne. 3. quelque chose – rien. 4. on. 5. nul. 6. telle. 7.
certains. 8. les mêmes. 9. les uns – les autres. 10. une – l’autre. 11. tous – toutes.
- Ex.4. 1 b, 2 a, 3 b, 4 c, 5 a, 6 b, 7 a, 8 b (de), b (du), a.

Révision 2
Grammaire
- Ex.3. 1. saviez – était parti – reviendrait; 2. racontait – vendrais; 3. Je t’ai affirmé – t’aimait –
viendrait; 4. Tu as dit (Tu disais) – avait bien répondu.
- Ex.4. 1. ... qu’on n’avait pas retrouvé ...; 2. que nous serions absents ...; 3. ... que les habitants
seraient sauvés; 4. ... qu’il n’aimait pas ...; 5. ... que les policiers avaient cherché ... mais qu’ils
ne les avaient pas trouvés.
Lect.univ.dr. Anne-Marie CODRESCU – Communiquer en français

BIBLIOGRAPHIE

1. Etudes théoriques

BERARD, Evelyne, LAVENNE, Christian, Grammaire utile du français. Mode d’emploi,


Les Editions Didier, Paris, 1991.
CRISTEA, Teodora, Grammaire structurale du français contemporain, Editura Didactică şi
Pedagogică, Bucureşti, 1979.
CUNIŢĂ, Alexandra, La Formation des mots. La dérivation lexicale en français
contemporain, Editura Didactică şi Pedagogică Bucureşti, 1980.
GREVISSE, Maurice, Le Français correct. Guide pratique, Troisième édition, Editions
Duculot, Paris – Louvain-la-Neuve, 1982.
MAUCHAMP, Nelly, La France d’aujourd’hui. Civilisation, Clé International, Paris, 1991.
MERMET, Gérard, Francoscopie 1995. Qui sont les Français, Larousse, Paris, 1994.
MONNERIE, Annie, Le français au présent. Grammaire. Français langue étrangère, Les
Editions Didier, Paris, 1987.
PAOLETTI, Michel, STEELE, Ross, Civilisation française quotidienne. Les Editions
Didier, Paris, 1991.
RUSU, Ioan, L’art de la composition française, Arta compunerii în limba franceză, Scripta,
Bucureşti, 1998.

2. Manuels, méthodes, livres d’exercices, ouvrages pratiques


ABRY, D, CHALARON, M-Z, A propos de ... Manuel de F.L.E. pour le niveau
intermédiaire. Deuxième edition revue et corrigée, Presses Universitaires de Grenoble, 1992.
CRISTEA, Teodora, CUNIŢĂ, Alexandra, Verbul. Le Verbe, Editura Ştiinţifică şi
Enciclopedică, Bucureşti, 1975.
DESCOTES-GENON, Ch., MORSTEL, M-H., RICHOU, C., L’Exercisier. L’expression
française pour le niveau intermédiaire, Presse Universitaires de Grenoble, 1992.
GORUNESCU, Elena, Lexicul francez prin exerciţii, Editura Ştiinţifică şi Enciclopedică,
Bucureşti, 1984.
GREVISSE, Maurice, Exercices sur la grammaire française, Editions Duculot, S.A.,
Gembloux, Belgique, 25e édition.
MITTERAND, H., GRUNENWALD, J., EGEA, F., Nouvel itinéraire grammatical.
Grammaire française. Vocabulaire et expression, Classe de 3e, Fernand Nathan Editeur, Paris,
1980.
TUŢESCU, Mariana, Du mot au texte. Exercices de français pour les avancés, Editions
Cavallioti, 1996.