Vous êtes sur la page 1sur 22

MERCREDI 18 NOVEMBRE 2009

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1034 PRIX 20 DA


De nos envoyés spéciaux à Khartoum
Ce soir à 18h30 Algérie – Egypte

Ils sont à vous,


bouffez-les !
Edition spéciale

Ziani
«Ce n’est plus du foot,
c’est une question
de vie ou de mort»
2 Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009

Coup d’œil Algérie - Egypte


De nos
Ce soir à 18h30 à Khartoum : Algérie-Egypte Belkhadem et Tounsi
ont accompagné les
envoyés spéciaux
au Soudan supporters à l’aéroport

Place au terrain,
Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
place au vrai match !
Les prix des billets
d’Algérie - Egypte les
plus élevés que
connaîtront le Soudan
Le vice-président de la Fédé-
ration soudanaise de football et Le représentant officiel du Pré-
le président de la Commission sident de la république, Abdelaziz
d’organisation du match barrage Belkhadem, ainsi que le directeur
Algérie-Egypte, Djaffar Motas- général de la police, Ali Tounsi,
sem, ont confirmé que le Sou- ont accompagné, hier, les suppor-
dan est fin prêt pour accueillir ters algériens qui s’apprêtaient à
cette rencontre capitale. Motas- embarquer à l’aéroport interna-
sem a ajouté qu’un accord a été tional Houari-Boumediène. Les
conclu pour distribuer dema- deux hommes ont accédé à la
nière équitable les billets d’entrée salle d’embarquement où se trou-
vaient les supporters tout en leur
entre les supporters algériens et
demandant d’honorer au plus
égyptiens. C’est ainsi que l’Algé- haut niveau notre patrie l’Algérie.
rie a réussi à avoir 10 000 tickets, Belkhadem et Tounsi ont aussi
soit le même quota que pour les demandé aux supporters de rester
Egyptiens. Idem pour les Souda- est ce soir qu’on y aura deux hommes : le joueur am- match aller, le gardien de but Lou- aux côtés des Verts jusqu’à la der-
nais. Les prix des billets d’entrée,
qui varient entre 5 et 40 dollars,
sont les plus élevés qui se ven-
dront au Soudan. Pour rappel, le
stade d’Al Merreïkh a une capa-
cité de 40 000 places.
C’ saura qui de l’Al-
gérie ou

lifiée pour la
phase finale de la Coupe du monde
de
l’Egypte sera qua-

de football qui aura lieu en Afrique


du Sud l’été prochain. Après la mas-
bitieux qui veut la qualification
pour le Mondial et l’Algérien blessé
dans son amour-propre (et pour
certains blessés même dans leur
chair) avide de revanche pour son
honneur et l’honneur de son pays.
Ce soir, à 18h30, les Algériens se-
nès Gaouaoui et le milieu de terrain
Khaled Lemouchia, sont suspendus
pour la confrontation de ce soir. Si
on sait que Faouzi Chaouchi sera
dans le but algérien, on ignore qui
suppléera Lemouchia au milieu.
Hassan Yebda est une option, tout
nière seconde de la partie, sa-
chant qu’ils auront un grand rôle
à jouer sur les gradins du stade
d’EL Merreikh ce soir.

Belkhadem aux
supporters : «Soyez
carade du Caire où il y a eu un com- ront au rendez-vous de l’Histoire, comme Yacine Bezzaz. Ce qui est des hommes et
Les infos sur Canal bat plutôt qu’une rencontre de non pas seulement parce qu’il y a, certain, c’est que ceux qui seront sur revenez-nous avec la
Algérie suivies par les football, c’est à Khartoum que se comme enjeu, une qualification le terrain ou sur le banc sont gon- qualification !»
joueurs jouera le vrai match pour la qualifi- pour la Coupe du monde, mais sur- flés à bloc et donneront le meilleur Le se-
Sur demande des joueurs, la cation, celui qui verra les deux tout parce que les incidents qui ont d’eux-mêmes. Place au terrain, le crétaire
direction de l’hôtel où est héber- équipes partir à égalité de chances émaillé le séjour des joueurs et sup- vrai. général
gée notre Equipe nationale a complète, sans coups fourrés, sans porters algériens au Caire ont fait le F. A. S. du FLN a
installé les deux chaînes satelli- hostilité hystérique à sens unique, tour du monde et que l’opinion pu- prononcé
taires Canal Algérie et A3. Les sans tentatives d’intimidation et blique internationale aura le regard un court
joueurs suivent avec une grande sans agression caractérisée. braqué sur Khartoum, territoire Previsions méteo à Khartoum discours
attention les événements qui se Il serait superfétatoire de parler neutre devant l’Eternel, pour voir Mercredi devant
de tactique et de technique dans qui de l’Algérie ou de l’Egypte mé- 18 Novembre 2009 les sup-
déroulent en Algérie. Ils ont ac-
une confrontation pareille où c’est rite vraiment d’aller au Mondial. porters
cueilli avec une grande joie la Bien ensoleillé présents
décision du président de réduire surtout la motivation et l’envie qui Arrivés si près de la fontaine, les
Matin : 18°C hier à l’aéroport international
les prix du voyage au Soudan, feront la différence. Les Algériens Verts ne vont pas se priver de boire, A.-M. : 33°C d’Alger. En voici un extrait : «Je
afin de permettre à un grand seront onze sur le terrain, mais la surtout qu’ils ont soif de reconnais- Vent : N sais bien que votre présence au
nombre de supporters des Verts détermination qui les anime les fera sance au plan international. Direction : 7 km/h
stade d’’El Khartoum donnera
se dédoubler pour en faire vingt- Sur le plan purement technique, Humidité : 24%
d’assister au match d’au- des ailes à nos joueurs et les mo-
jourd’hui. deux. En chaque joueur algérien, il il faut savoir que deux titulaires du tivera aussi. C’est pour cette rai-
son que je vous demande de vous
comporter en hommes et de re-
venir sur le sol algérien avec la
Bouteflika
promet une prime
spéciale
Yebda «Nous prendrons
notre revanche
qualification au Mondial 2010.
Comme je vous invite à représen-
ter l’Algérie comme il se doit. Il
s’agit d’un match de football, éloi-
gnez-vous de la violence, soute-
aux joueurs nez les Verts jusqu’au coup de

sur les agressions sifflet final de la partie.

MCA, USMH, ESS,

du Caire» CABBA… tous unis


derrière les Verts !
Alors que la rivalité entre sup-
porters de certains clubs a atteint
Je sais que l’Algérie entière est juré de donner le maximum sur le son paroxysme en Algérie,
suspendue aux nouvelles de terrain pour ne rien lâcher. On ne jusqu’à provoquer parfois de véri-
l’équipe nationale. Qu’ils sachent va pas se laisser avoir comme la tables batailles rangées à cou-
que nous allons nous donner to- dernière fois. teaux et épées tirés, la perspective
talement, ça il n’y a pas le moin- de la confrontation de ce soir
dre doute. Nous sommes tous entre l’Algérie et l’Egypte à Khar-
Un mot pour les Algériens ? toum a réussi à rassembler les en-
conscients de notre responsabilité Qu’ils se rassurent pour ce
envers le peuple. Nous allons nemis d’hier. Ainsi, à Khartoum,
match, car l’envie qui nous anime nos envoyés spéciaux ont
nous battre à fond pour offrir est extraordinaire. Nous voulons
cette qualification à tous les Algé- constaté que tous les supporters
prendre notre revanche sur les algériens, quels que soient les
riens du monde. agressions et tout ce qu’on nous a clubs qu’ils soutiennent, ont mis
Le ministre de la Jeunesse et Alors Hassan, ça va mieux ? fait vivre au Caire. Nous étions si leurs différends de côté pour faire
des Sports, El Hachemi Djiar, a Oui hamdoullah, je ne ressens Fini l’enfer du Caire ? près du but lors du dernier match l’union sacrée autour de la sélec-
annoncé à la radio que le prési- plus de douleur et l’équipe médi- Tout est derrière nous au- et nous savons un peu plus ce tion d’Algérie. Ainsi, les suppor-
dent de la République, cale a fait un excellent travail avec jourd’hui. Ce qui nous importe qu’il faudra faire pour ne pas re- ters du MCA se sont réconciliés
Abdelaziz Bouteflika, a promis moi et avec les autres. Je me sens c’est le match de mercredi. Et je faire les mêmes erreurs. Cette fois, avec ceux de l’USMH, les fans de
une prime spéciale aux joueurs complètement rétabli cette fois. peux vous assurer que nous in cha Allah, nous répondrons l’ESS ont fait la paix avec leurs
en cas de qualification pour la sommes tous concentrés et déter- présents de la première à la der- homologues du CABBA. Toutes
Coupe du monde. Il n’a pas ré- minés à réussir notre match. les appartenances clubardes ont
Vous serez titulaire cette fois, nière seconde du match.
vélé le montant de la prime, été abandonnées pour s’unir sous
L’ambiance au sein du groupe est Entretien réalisé par un seul drapeau : l’emblème na-
mais elle doit certainement être vous savez que l’Algérie formidable et chacun de nous a Nacym Djender
entière compte sur vous ? tional.
astronomique.
Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009 3

S
Coup d’œil Algérie - Egypte

aâdane LE
LE
LE
LEREGARD
LE
LE REGARD
REGARD
REGARD
REGARD
REGARD
de
Derradji
Hafid

«Nous avons des


hommes et ils vont Un stade
le prouver mercredi» neutre,
un match
«Cette fois, mes joueurs ont tous au moins tout autre
un match dans les jambes» l est certain que d’aucuns
Comment est l’ambiance à Khartoum, loin
des hostilités du Caire ?
Très, très bonne. Je dirai même qu’elle est ma-
?
Complètement ! Ici, ça va être un tout autre
match qui n’aura rien à voir avec celui du Caire.
I vont être pris à contresens de
ce que j’entends ici par ce ouf
de soulagement que l’EN n’est pas
gnifique. Les Soudanais nous gâtent depuis notre Nous repartons de zéro, mais sur un terrain non revenue du Caire avec la
arrivée à l’aéroport. Tout le monde nous soutient hostile comme celui du Caire. On sera à chances qualification. Car personne n’ose
dans la rue et dans l’hôtel. C’est vraiment au-delà égales cette fois, sur un terrain neutre et c’est là que aujourd’hui imaginer le carnage
de ce qu’on pouvait espérer. On ne les remerciera le vrai football dira son mot. Je suis sûr qu’on va les qui se serait produit là-bas au
jamais assez pour ce qu’ils sont en train de faire battre cette fois, comme on les avait battus à Blida. regard de tout ce qu’on avait fait
pour nous. J’ai une grande confiance en mes joueurs. Ce sont
des Hommes avec un grand H et ils vont le prou- vivre à nos supporters. L’Algérie
Et au sein de l’Equipe nationale ? aurait sans doute payé un lourd
Tout va pour le mieux, El Hamdoulillah. Les ver mercredi sur le terrain. Je suis sûr qu’ils ne vont
joueurs se sont tous remis de leurs blessures et la pas nous décevoir et qu’ils répondront présents tribut en contrepartie d’une
fatigue du match du Caire est en train de passer, cette fois du début jusqu’à la fin du match. qualification que nul ne pourrait
grâce aux efforts de l’équipe médicale qui fait un La déception de la défaite du Caire a-t-elle souhaiter dans un contexte pareil.
excellent travail depuis le début du stage à Flo- laissé des traces dans la tête des joueurs ? Alors, dans ce cas, oui ! Dieu
rence. C’est sûr que ça les a beaucoup affectés et ils ne merci, l’EN ne s’est pas qualifiée !
Que s’est-il passé au Caire exactement ? s’en remettront qu’après avoir pris leur revanche. Il Car nul ne peut imaginer les
Je ne voudrais pas trop revenir sur le match, car faut qu’ils se rappellent de cette défaite et tout le lourdes conséquences qu’un tel
je veux me concentrer essentiellement sur celui de mal que ça leur a fait pour ne pas la subir une succès aurait généré, dès lors que
mercredi. C’est celui-là qui m’intéresse le plus. deuxième fois. Nos supporters sont en train d’af-
fluer par milliers et nous les en remercions vive- la défaite de l’équipe d’Egypte
Celui du Caire, on l’a revu et décortiqué pour ex- n’allait pas être gobée aussi
pliquer à nos joueurs comment rectifier leurs er- ment. Nous avons besoin d’eux, nous aimons
reurs. Je crois que tout le monde a compris ce qu’il sentir la présence des Algériens dans les tribunes. facilement par ces milliers de
doit faire mercredi et c’est le plus important à mon Vous ne pouvez pas imaginer combien ils nous supporters chauffés à bloc par ces
sens. ont manqué au Caire. Cette fois, on va les retrou- soi-disant pros de l’info qui ont
ver avec un immense plaisir ! tout fait pour donner au match
Mais les Egyptiens ont jubilé comme s’ils
s’étaient qualifiés... Les joueurs aussi auront récupéré toutes un cachet extrasportif. Ceux-là
C’est vrai qu’ils se croyaient déjà en Afrique du leurs forces physiques et mentales après ce mêmes qui étaient là à jouir, tout
Sud, alors qu’ils n’ont fait que revenir de loin. De duel du Caire... vautrés dans l’ordure qu’ils ont
plus, s’ils sont parvenus à nous rattraper, c’était La récupération est très importante pour ce eux-mêmes générée, du spectacle.
dans des conditions affreuses, avec une ambiance match. Mais je n’ai aucun souci à me faire, car
l’équipe médicale est de plus en plus rassurante de
Car dans ce contexte électrique
vicieuse et des pratiques peu honorables. Ce n’est dans lequel s’est joué le match,
pas de cette manière que nous avons l’habitude de ce côté. De plus, nous avons des joueurs plus frais
gagner nos matchs. On les gagne sur le terrain, pas qui vont être intégrés et je suis sûr qu’ils vont nous voire la qualification reportée à
avec des pierres et des menaces. apporter le plus qu’on attend d’eux. Les suspen- plus tard, est la meilleure chose
sions de nos joueurs ne nous inquiètent pas avec qui pouvait arriver à nos
Vous imaginez ce que cela aurait été si on tous les joueurs qu’on possède. Mais le plus im-
avait gagné au Caire ? compatriotes, à qui l’«égalisation»
portant, c’est cette fois, tous nos joueurs ont au égyptienne n’a pas épargné ce
Je ne veux même pas l’imaginer, car je suis sûr moins un match dans les jambes. Ils ne seront
qu’il y aurait eu une vraie catastrophe. Le public passage à tabac. Dans ce contexte
donc pas à court physiquement.
avait été chauffé à blanc par les mensonges des fielleux, je n’ose même pas
Egyptiens qui occultaient toutes les vérités sur les Un mot pour le peuple d’Algérie qui vous imaginer ce qui se passera
intimidations et les agressions que subissaient et soutient comme jamais ?
Je voudrais leur dire que nous sommes à
lorsque les 10 000 supporters
notre équipe et nos compatriotes. Ce n’était pas un algériens acheminés à Khartoum
match de football, malheureusement. l’écoute de tout ce qu’ils sont en train de vivre là-
bas. On sait qu’ils attendent tout comme nous se frotteront aux Egyptiens qui ne
Le manque de compétition a joué un mau- cette qualification pour le Mondial. Je voudrais
Il a promis de seront sans doute pas en reste, du
vais tour à certains joueurs qui étaient cuits qu’ils sachent que nous ferons tout pour leur re- jouer l’offensive côté du nombre, cela s’entend.
en fin de match, non ? venir avec ce billet pour l’Afrique du Sud. Qu’ils Lors de la séance de travail d’avant-hier, les joueurs de
C’est sûr que le fait de ne pas jouer a pesé sur Nul doute qu’il y aura grabuge,
sachent que tous les joueurs vont bien et qu’ils la se
sélection nationale ont eu une discussion avec Rabah Saâ- que seuls ceux, j’y insiste, qui l’on
certains joueurs. Ils ont fini le match sur une seule sont promis de se battre avec rage pour nedane rienau cours de laquelle ils ont spécifié clairement leur volonté
jambe. Dans d’autres conditions, ils n’auraient pas provoqué sauront apprécier, du
laisser passer cette fois. L’équipe a un mentalded’aprôner
cier un jeu tourné vers l’offensive. Cheikh Saâdane a aussitôt
joué, car non seulement ils revenaient de blessures et je vous assure que nous croyons fermement mis à l’aise
en ses protégés en les rassurant qu’il avait en tête une tactique
haut de leur perchoir, bien à l’abri
importantes mais manquaient de compétition. cette victoire. Nous les ferons sortir encore ultrauneoffensive qu’il compte mettre sur pied pour l’affiche de ce soir. des tirs au papegai ! Car ce sera
Malheureusement, on ne pouvait pas faire autre- fois dans la rue pour faire la grande fête, inch’ Cela
Al-prouve que les Verts ne vont certainement pas adopter ce ces jeunes innocents - dont le
ment au Caire. lah. soir une stratégie défensive comme cela a été le cas samedi seul tort et d’aimer, beaucoup,
Entretien réalisé par
A Khartoum, les données vont changer, non Nacym Djender passé au Cairo Stadium. Osez plus, tel sera le leitmotiv passionnément, à la folie, leur
des Verts qui sont déterminés à tout mettre en pays - qui seraient jetés en pâture.
œuvre pour venir à bout des Pha- Cela étant dit, j’espère me
raons.
tromper. J’ose encore espérer que,
cette fois-ci, on jouera au foot ! Et
là, l’Algérie à toutes ses chances,
car l’histoire retient que l’Egypte
ne nous a jamais battus dans un
stade neutre. Cette Egypte qui ne
pourrait souffler la qualification à
l’EN en dépit de ce qu’ils ont
montré au Caire. Dieu merci,
l’Algérie ne s’est pas qualifiée, car
voici une chance à ceux qui ont
crée cette fitna de revoir leur
copie. A bon entendeur !
Hafder@yahoo.fr
4 Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009

De nos
envoyés spéciaux
Coup d’œil Algérie - Egypte
au Soudan

Les joueurs se sont réunis entre eux

Nacym Redouane
«Pour tous ces supporters qui se sont
Djender

Raouraoua permet
Bouhanika

privés du mouton, nous devons gagner !»


out au long de leur sé-
aux supporters
d’assister
aux entraînements
La séance d’entraînement
d’hier soir a vu une présence
importante des supporters algé-
T jour au Caire, les
joueurs de la sélection
nationale se faisaient
un sang d’encre par
rapport à la situation des supporters
algériens. Ayant été eux-mêmes
agressés avec des pierres, en dépit
riens. En effet, le président d’une escorte policière et de la pré-
Mohamed Raouraoua a ordonné sence d’un cortège officiel, ils re-
d’ouvrir les portes du stade afin doutaient le pire pour les
de permettre aux fans des Verts supporters et même pour les jour-
d’assister à l’entraînement. Ini- nalistes présents là-bas. A plusieurs
tialement, la séance devait se dé- reprises, durant les contacts télé-
rouler à huis clos afin que les phoniques que nous avons eus avec
joueurs puissent se concentrer et certains d’entre eux, ils avaient les
éviter l’intrusion d’éventuels es- mêmes mots : «Faites attention à
pions égyptiens, mais voyant vous !» A présent qu’ils sont à Khar-
que les forces de l’ordre ne pou- toum et qu’ils ont constaté de visu
vaient pas contenir la masse des la masse de supporters algériens pris, par le biais de leurs familles en mouton crée au sein des familles, d’Algérie au Soudan, ou les membres
supporters, Raouraoua a décidé présente aux abords de l’hôtel qu’ils Algérie et de quelques journalistes Mansouri et ses coéquipiers ont pris de la FAF présents sur place, leur ont
de leur ouvrir les portes. occupent dans la capitale souda- présents sur place, que de nom- conscience de l’ampleur du sacrifice fait prendre conscience de l’ampleur
naise, leur moral est remonté en breux supporters étaient des jeunes consenti par ces fans pour venir les de la responsabilité qu’ils ont sur
Séance spéciale flèche car ils savent que, cette fois- étudiants, chômeurs et désœuvrés soutenir et ne pas les laisser seuls leurs épaules.
qui ont dû recourir soit à leurs mai- dans ce match hyper-important.
balles arrêtées ci, en dehors de la tanière égyp-
gres économies ou à des prêts pour «Nous ne serons pas
tienne, les Algériens, joueurs,
La séance d’entraînement a été financer leur déplacement et leur Des jeunes filles, des des hommes si nous ne
journalistes et supporters sont en
axée sur les balles arrêtée, l’arme séjour à Khartoum. vieux et même des
favorite de l’EN, puisqu’elle lui a
sécurité et sont à même de remettre gagnons pas !»
permis d’inscrire des buts
les Egyptiens à leur place le cas vieilles ont fait le «Des milliers de supporters sont
échéant. Beaucoup ont sacrifié déplacement
presque à chacun de ses venus ici pour nous sans rien. Pour
le budget du mouton de tous ces gens-là et pour toutes leurs
matches. Les balles étaient tirées Plus même : les joueurs ont
du côté droit par Karim Ziani et La présence de l’Aïd constaté que, parmi les supporters, il familles qui s’inquiètent sans doute
du côté gauche par Nadir Bel- chômeurs et de Cependant, le détail qui a boule- y avait même des jeunes filles, des à leur sujet, nous devons gagner le
hadj. Le sort du match pourrait désœuvrés les a émus versé le plus les Verts est le fait que, vieux et des vieilles, soit toutes les match. Nous se serons pas des
se jouer sur une balle arrêtée. Non seulement les joueurs ont parmi les supporters présents, tranches de la population algérienne, hommes si nous ne gagnons pas !»
été rassurés, mais ils ont surtout été beaucoup ont utilisé le budget qu’ils tous mobilisés pour les soutenir. La Telle est la quintessence de la dis-
Chaouchi s’illustre émus. Tellement émus que, sans destinaient à l’achat du mouton de majorité des supporters, surtout cussion qu’ont eue les joueurs entre
protocole, ils ont décidé de se réu- l’Aïd-el-Adha pour se payer le ceux arrivés hier, n’ont même pas eux. Ce soir, il n’y aura aucune rai-
dans les tirs au but voyage. Sachant la place particulière trouvé de chambres d’hôtel et il y en son pour ne pas jouer à l’aise,
nir entre eux, juste entre eux. La
Comme avant-hier, l’entraîne- présence massive des supporters les qu’occupe cette grande fête reli- a parmi eux qui dorment à la belle comme ils le feraient à domicile.
ment d’hier s’est achevé par une a touchés au plus profond d’eux- gieuse dans les traditions et cou- étoile. Tous ces détails, qui ont été N. D.
séance de tirs au but. Dans cet mêmes, surtout lorsqu’ils ont ap- tumes algériennes et, surtout, rapportés aux Verts soit par les jour-
exercice, Faouzi Chaouchi, qui l’effervescence que l’achat d’un nalistes, le personnel de l’ambassade
remplacera Lounès Gaouaoui,
suspendu, ce soir contre
Gaouaoui et Lemmouchia ont Les Les Verts saluent le public soudanais

Q
l’Egypte, s’est illustré en stoppant
de nombreux tirs, ce qui a ras- participé à l’entraînement supporters A la fin de l’entraînement, et comme cela avait été le

Q
suré ses coéquipiers quant à sa Même s’ils ne sont pas concernés par le match de cas dimanche et lundi, les joueurs de la sélection al-
escortent les Verts gérienne ont salué le public soudanais qui était pré-
capacité de réaliser un grand ce soir du fait qu’ils sont suspendus, le gardien
de but Lounès Gaouaoui et le milieu de terrain jusqu’à leur hôtel sent au stade. C’est une marque de reconnaissance pour la
match.
Khaled Lemmouchia ont participé à l’entraînement Après la sortie des joueurs algériens qualité de l’accueil qu’ils ont reçu et une preuve que les
le plus normalement du monde. C’est dire qu’un vé- du stade Red Castle à l’issue de la joueurs se sentent désormais en sécurité.
Le match aura lieu ritable esprit de famille règne au sein du groupe et séance d’entraînement, les supporters al-
avec public que tout le monde fait bloc en prévision du match gériens présents ont escorté le bus
Des camions distribuent des denrées
Au cours d’une discussion en de ce soir. jusqu’à l’hôtel, scandant à tue-tête les
slogans à la gloire de la sélection et alimentaires aux supporters
aparté avec Mohamed Raou- de l’Algérie. Cette présence et
raoua, président de la FAF, ce Les Soudanais ont appris Les supporters algériens sont soutenus par les autorités
«One, two, three ! Viva l’Algérie !» cette chaleur ont fait énor- algériennes même au plan de la restauration. En effet, des ca-
dernier a démenti les rumeurs mément plaisir aux mions ont sillonné les camps où se trouvent les Algériens pour
colportées par les médias égyp- A force de côtoyer les supporters algériens depuis trois joueurs. leur distribuer des denrées alimentaires envoyées par le gouverne-
tiens selon lesquelles le match jours, les Soudanais ont fini par apprendre le slogan phare des ment algérien.
Algérie-Egypte se déroulera à Algériens : «One, two, three ! Viva l’Algérie !» Ils n’ont pas hésité à le
huis clos afin d’éviter des dépas- scander tout au long de la séance d’entraînement.
Kouici, Megharia, Kaci-Saïd et Ouadia
sements. La rencontre aura lieu
en présence du public, a-t-il as- Ils ont tenu à prendre des photos avec les Verts à la distribution
suré, tout en affirmant que les Au Soudan, les joueurs algériens sont considérés comme des stars, surtout Présents à Khartoum afin de soutenir la sélection nationale, les anciens
joueurs auront besoin de l’ap- qu’ils sont nombreux parmi eux à évoluer dans des clubs européens. C’est pour- internationaux Mustapha Kouici, Fodhil Megharia, Mohamed Kaci-Saïd et
port des supporters. quoi les Soudanais ayant assisté à l’entraînement des Verts ont attendu patiem- bien d’autres, ainsi que le journaliste Benyoucef Ouadia, ont été mis à contri-
ment leur sortie du vestiaire afin de prendre des photos souvenir avec eux. bution pour distribuer les denrées alimentaires aux supporters algériens. Ils
se sont acquis de la tâche de bon cœur, considérant cela comme un devoir.

Saâdane comptera encore une fois sur l’expérience de Saïfi. Raouraoua et Sadi en pleine discussion avec Ziani. Ghilas répond aux sollicitations des supporters à Khartoum.
Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009 5
Coup d’œil Algérie - Egypte

Ziani
«Ce n’est plus du foot, c’est une
«Belle au
canon !»
e n’est pas par un

question de vie ou de mort»


C lâcher de colombes
blanches, mais de
bombes de pierres
qui fracassent le crâne et tran-
chent le cuir chevelu à coups
d’éclats de vitres brisées que
nos Verts ont été accueillis à
«Si la FIFA veut qualifier «On verra ce que feront les leur arrivée au Caire. Ce n’était
là qu’une entrée en matière du
l’Egypte, qu’elle nous le dise !» Egyptiens loin de chez eux» plan machiavélique comman-
dité par ce triste sieur de
Zaher, consistant, de prime
jourd’hui. Comment se présente-
C’est un Karim Ziani t-il pour vous ?
abord, à déjà imprégner nos
encore affecté par la Pour être franc, et par rapport à ce
joueurs du climat de guerre
défaite et les incidents du qui s’est passé au Caire, je dirai que les dans lequel ils venaient de se
choses ont maintenant dépassé le jeter. Et pour les épouvanter
Caire que nous avons davantage après une nuit où le
cadre sportif. Le sang des Algériens a
accroché lundi soir après coulé, nous devons donc être des cauchemar s’est poursuivi avec
la séance d’entraînement. hommes sur le terrain et avoir un es- le tintamarre redoublant de
Cependant, la présence prit de soldat appelé à une grande ba- férocité dans la rue, ils ont
des milliers de supporters taille pour arracher la qualification battu le rappel de la grosse ar-
algériens à Khartoum le pour le Mondial. D’ailleurs, nous tillerie, la vraie cette fois-ci.
sommes prêts à mourir pour attein- C’est en effet, un bataillon de
rassure. A quelques dre cet objectif. blindés, le doigt sur la gâ-
heures seulement du coup Il y aura aussi la présence en chette, qui leur fit escorte dès
d’envoi du match, il se dit force des supporters algériens. la première fois qu’ils ont dû
prêt à mourir lui et ses C’est un facteur psychologique mettre le nez dehors pour
coéquipiers sur le terrain important, n’est-ce pas ? aller s’entraîner au stade juste
pour offrir une Tous les joueurs sont heureux de à côté. Notez au passage que le
la présence des supporters à Khar- parcours a été, bien évidem-
qualification à l’Algérie. toum. C’est très encourageant de ment, tout aussi vilement étu-
jouer devant son public. On verra
maintenant ce que vont faire les
dié sans lésiner sur les détours
Egyptiens sans leur grand public. Je par les différentes artères de la
ne vous cache pas que nous, joueurs, ville se donnant des airs d’état
étions prêts à mettre la main à la d’urgence, avec en arrière-
poche pour permettre à nos suppor- plan, de part et d’autre, une
ters de faire le déplacement. Les foule déchaînée à l’image des
Egyptiens doivent comprendre une fauves promettant aux gladia-
fois pour toutes que nous sommes un teurs, une fois dans l’arène,
peuple hospitalier et d’une correc- une mort certaine sans la
tion exemplaire, mais on ne se laisse moindre chance de salut. Et il
jamais faire. Je profite de cette occa- en fut ainsi, à l’heure de vérité,
Ziani et Saïfi hier à l’entraînement sion pour remercier le peuple souda- quand à leur entrée sur le ter-
nais pour son hospitalité et pour rain, nos joueurs se sont re-
Comment est l’état d’esprit de qualification ? d’un match, alors que des joueurs l’accueil qu’il nous a réservé.
l’équipe, à la veille de ce rendez- Par rapport à tout ce qui s’est passé sont agressés à 48 heures du match trouvés confrontés à un décor
Ne craignez-vous pas le manque vociférant, aux contours de
vous ? avant et après le match, je dirai que par des supporters adverses. A moins de récupération pour certains
Depuis notre arrivée à Khartoum, notre défaite a été peut-être salutaire. que la FIFA attendait des décès pour l’apocalypse promise, sur fond
joueurs ? d’une effarante hostilité à vous
toutes les conditions d’une bonne Je pense que beaucoup d’Algériens y reporter la rencontre. Maintenant, si Non, tous les joueurs ont déjà ré-
préparation sont réunies. Le groupe auraient laissé leur vie. Je ne peux vraiment la FIFA veut la qualification glacer le sang dans les veines.
cupéré leurs moyens physiques et
a retrouvé ses esprits après le cauche- vous décrire ce qui s’est passé et les de l’Egypte, que cela soit dit claire- La suite, tout le monde la
sont prêts à relever le défi. Je suis cer-
mar que nous avons vécu au Caire. agressions dont ont été victimes les ment pour qu’on le sache. tain que l’équipe d’Algérie présentera connaît, l’Algérie a perdu,
Nous avons trouvé de Soudanais très supporters ainsi que les membres de Malgré tout ce qui s’est passé, un visage différent de celui du Caire mais sans être éliminée et
hospitaliers avec tous les Algériens. la délégation algérienne au Caire. vous étiez à une minute de la où les conditions étaient défavorables heureusement d’ailleurs qu’elle
Cela me laisse penser que toutes les Aucun Algérien n’a été lâché, y com- qualification ? pour notre équipe. n’a pas gagné, autrement elle
conditions nous sont favorables pour pris les femmes et les enfants. Malgré Oui en effet, et je crois que si on se serait fait éliminer au pro-
réaliser un grand match et arracher cela, la FIFA a décidé de maintenir la Pour l’Egypte, sa victoire par 2 à
avait réalisé la qualification, cela au- 0 au Caire peut s’avérer un avan- pre comme au figuré. Alors,
la qualification. date et le lieu du match au Caire sans rait été considéré comme un miracle. de grâce, que se taisent ceux
prendre aucune sanction contre tage sur le plan psychologique,
Comment est l’état de santé des Figurez-vous que malgré les blessures non ? qui, pour quelques intérêts à
joueurs blessés ? l’Egypte. Ce qui est plus que surpre- de certains éléments, nous avons ré-
nant. D’ailleurs, le monde entier n’a Les Egyptiens ne méritaient pas de préserver, directement ou in-
L’état de santé des blessés s’est sisté 95 minutes. Il faut savoir que gagner par un tel score. Ils ont mar- directement du côté du Caire
amélioré. Tous s’entraînent de façon rien compris. l’équipe a évolué avec des éléments qué les deux buts dans des conditions et/ou dans ces environs entre
normale et aucun d’eux ne se plaint Vous pensez donc que l’Algérie a pas totalement rétablis de leurs bles- qui leur étaient favorables. Sur le pre- le Hidjaz et le Moyen-Orient,
d’une quelconque douleur. Par été lésée par la FIFA ? sures. Là, je veux parler surtout de mier but, ils nous ont pris à froid.
conséquent, leur présence pour le Certainement, et puis on ne peut Bougherra et Antar Yahia. Je ne vous se la ramènent avec leurs « pa-
Alors que sur le second, il y avait thétiques » appels au calme et
match ne fait aucun doute. A mon appeler cela autrement. Oui, l’Algérie cache pas que vers la fin du match, je d’abord une position de hors-jeu et
avis, ils seront tous présents sur le ter- a été lésée par la FIFA. Personne n’a ne pouvais même plus marcher. Je l’apaisement ! Il est vrai que
n’oubliez pas que notre défense s’était ces bons Samaritains, sou-
rain. pensé que la FIFA n’allait prendre au- voulais sortir, malheureusement, cela dégarnie avec la sortie de Halliche et
Avez-vous des regrets par rap- cune sanction contre l’Egypte. Per- n’était pas possible. Les changements cieux donc d’assurer leurs ar-
la blessure de Antar Yahia.
port à cette défaite par 2-0, alors sonnellement, je n’ai jamais vu une ont été épuisés. rières, n’ont pas été atteints
Entretien réalisé par Redouane B.
que vous étiez à une minute de la instance fédérale internationale pren- Parlons à présent du match d’au- dans leur chair, et puis quand
dre la décision de maintenir la date bien même pourrait-il s’en
trouver parmi eux, certains
Les Verts visionnent Zaher tente Les restaurateurs soudanais baissent qui sont animés de nobles et
saines intentions sans dissi-
Egypte-Algérie deux d’amadouer les les prix pour les Algériens mulation du plus petit atome
fois Soudanais
Q Les restaura- d’arrière-pensée, alors disons-

Qjoueurs
La rencontre Egypte-Algérie a
été visionnée deux fois par les
de l’Equipe nationale. Le sé-
Q Il ne déroge pas à la règle, Samir
Zaher, le président de la Fédéra-
tion égyptienne de football, qui a
teurs soudanais
sont littéralement
leur d’accord : pardonner,
peut-être, mais oublier ja-
mais… et encore ce ne sera
pris d’assaut, ces
lectionneur Rabah Saâdane est re- fait des déclarations à la presse sou- derniers jours, eux qu’après qu’on aura eu gain de
venu sur le match pour relever les danaise, pour gagner la sympathie qui ne sont pas ha- cause. Et donc, puisqu’on ap-
erreurs commises. Toutes les péripé- du peuple soudanais. Il a réagi suite bitués à une telle pelle cette ultime manche «la
ties de la rencontre ont été passées au caillassage du bus de la sélection affluence. Devant Belle», faisons alors en sorte
au peigne fin. Rien n’a été laissé au de son pays. Il redoute d’autres inci- l’arrivée de plus en qu’ils ne l’échapperont pas
hasard. Les fautes, les moments de dents. Les déclarations du président plus nombreuse de belle… et balle au canon, arra-
flottement dans chaque comparti- de la FEF laissent perplexes les Sou- nos compatriotes, chons cette qualification de
ment. Une analyse qui a certaine- danais qui voient dans les sorties des restaurateurs gré ou de force, car ce sera le
ment été instructive pour nos Samir Zaher une façon de s’attirer la soudanais ont dé- seul prix à débourser pour
joueurs. sympathie du public de Khartoum, cidé de baisser les laver le sang versé.
en prévision du match contre l’Algé- prix des repas. M. Raber
rie.
6 Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009
De nos
envoyés spéciaux
au Soudan
Coup d’œil Algérie - Egypte

Effacé il y a deux ans, titulaire indispensable aujourd’hui

Halliche, la fulgurante
Nacym Redouane
Djender Bouhanika

ascension d’un gladiateur


Il y a deux ans, Rafik Halliche était un jeune
défenseur prometteur au NA Hussein Dey au-
crié à l’humiliation, alors qu’il s’agissait en fait
d’humilité. La nuance est de taille : Halliche
s’y est opposé fermement, exigeant d’être prêté
à nouveau au Nacional où il était en pleine as-
aussi bien en public qu’en aparté, qu’il consi-
dérait Halliche comme un petit frère qu’il aide
tour duquel les présidents des clubs de pre- avait l’humilité et la modestie nécessaires pour cension, surtout que la perspective de prendre volontiers du mieux qu’il peut. Tout cela parce
mière division rôdaient comme des prédateurs reconnaître qu’il lui fallait une période d’adap- part à la phase finale de la Coupe du monde se que le jeune défenseur du Nacional est d’une
rôderaient autour de leurs proies, mais sans tation et qu’il ne s’agissait nullement d’une hu- profilait à l’horizon. éducation exemplaire, respectueux et respecté.
être pour autant ce qu’on peut appeler un titu- miliation. Il fait son travail, ne parle pas trop et n’est pas
laire. Aujourd’hui, c’est un élément quasi in- Son secret : vouloir du tout un type à problèmes.
dispensable dans la sélection algérienne, où il A présent, c’est lui qui refuse toujours apprendre
a su s’imposer au fil des matches au poste de de retourner au Benfica Voilà le vrai secret de Rafik Halliche : sa dé- Le gladiateur au front bandé
défenseur central. Il a également revêtu, à son La suite, on la connaît. Le défenseur algérien termination à progresser avant tout. Il n’a pas Si Rafik Halliche est plutôt discret sur le ter-
corps défendant, l’habit du combattant témé- a joué quelques matches qui ont contribué à honte d’apprendre. Déjà, en Algérie, il avait re- rain, il impose son autorité sur le terrain.
raire, résistant avec l’arcade ouverte aux assauts montrer ses qualités à l’entraîneur de l’époque, jeté toutes les propositions, souvent très allé- Grâce à son gabarit, à son excellent jeu de tête,
désordonnés et désespérés des Egyptiens. Hal- si bien que le Nacional a insisté auprès du Ben- chantes financièrement, émanant des à sa solidité dans les duels physiques (son
liche est, en dépit de son jeune âge (c’est ac- fica pour avoir le joueur toujours à titre de prêt présidents «friqués» et il avait choisi de rester passé de judoka lui a appris à résister aux
tuellement le plus jeune titulaire au sein de pour une autre saison. Une saison au cours de au NAHD où il se sentait bien et, surtout, où il chutes et aux chocs) et ses qualités dans la re-
l’équipe), un Vert mûr qui incarne la renais- laquelle Halliche a littéralement explosé, arra- avait la possibilité de jouer et d’apprendre. Il a lance, c’est un roc qu’il est difficile de passer.
sance du football algérien. chant une place de titulaire et contribuant à hérité cet amour du labeur des vertus de son Même son apport offensif, sur les balles arrê-
hisser son équipe dans le carré des meilleurs père, Mouloud Halliche, ancien judoka inter- tées, peut se révéler précieux, comme dans
Premier joueur du championnat à dans le championnat, terminant juste derrière national, qui se trouve être son conseiller et cette action en première mi-temps du match
être recruté par un grand d’Europe les trois grands, Porto, Benfica et confident. Lorsqu’on a la sagesse d’écouter ses Egypte-Algérie où il avait failli égaliser. En
En janvier 2008, son recrutement surprise le Sporting, gagnant ainsi aînés, il y a peu de chances qu’on se perde. Le dépit d’une entaille au front suite à la lâche
par le Benfica Lisbonne a fait l’effet d’un grand le droit de jouer l’Europa choix d’être prêté, c’est également un agression de supporters égyptiens contre le
coup d’éclat. Non seulement cela faisait long- League, et parvenant conseil du père et de son ancien prési- bus transportant la sélection algérienne, il a
temps qu’un joueur algérien issu du cham- même, en Coupe du dent, Mourad Lahlou. Le choix de rester joué le front bandé, tel un gladiateur, partici-
pionnat algérien n’avait pas été recruté par un Portugal, dans le der- encore au Nacional, c’est un conseil de pant courageusement aux combats aériens et
club européen de première division, mais Hal- nier carré pour la pre- Rabah Saâdane et Mohamed Raou- n’hésitant pas à aller au choc. Il a eu le mérite
liche est le premier joueur algérien depuis l’in- mière fois de l’histoire raoua. C’est aussi un conseil de de sauver un but sur sa ligne et de neutraliser
dépendance à avoir été recruté par un grand du club. Consé- quelques-uns de ses coéquipiers expé- Mohamed Zidan, carrément mis sous l’étei-
d’Europe, possédant l’un des plus beaux pal- quence : Benfica a rimentés en sélection qu’il a pris le soin gnoir.
marès de l’histoire du football. Même le grand tenu absolument à ré- de consulter. Rafik écoute, consulte et ré-
Rabah Madjer n’avait pas eu cette chance à son cupérer son joueur, de- fléchit avant de décider. D’autres jeunes L’Algérie au cœur,
départ de l’Algérie, ayant été recruté par le venu mûr pour jouer au footballeurs algériens, dont certains sont le Mondial à l’esprit
Matra Racing qui évoluait, à l’époque, en plus haut niveau, mais peut-être même plus doués que Halliche, «Vous ne pensez pas savoir à quel point l’Al-
deuxième division française. C’est dire que le c’est Halliche, cette ont vu leur carrière gâchée parce qu’ils ont gérie me manque.» Cette affirmation de Rafik
transfert du défenseur algérien vers le Benfica fois-ci, qui été mal conseillés ou qu’ils n’en ont fait qu’à Halliche date de février 2008, lorsque l’envoyé
n’était pas peu banal et démontrait bien que leur tête. spécial du Buteur et d’El Heddaf l’avait ren-
l’Algérie tenait là une valeur montante sûre. contré à Funchal, chef-lieu de l’île de Madère
Ni local ni pro, (Le Buteur et El Heddaf avaient été, par ail-
Accepter d’être prêté plutôt Algérien ! leurs, les seuls médias algériens à couvrir son
a été de l’humilité, Rien d’étonnant que Hal- transfert vers le Benfica Lisbonne). Après
pas une humiliation liche, avec son humilité et la quelques semaines à Madère, il avait déjà la
Il y a eu, certes, cette décision de la sagesse qui le caractérisent, nostalgie de son pays. Cet amour infini et in-
direction du Benfica de prêter le soit particulièrement appré- conditionnel pour l’Algérie lui a fait aimer et
joueur au Nacional de Madère, cié au sein de la sélection. Il écouter en continu une chanson du regretté
mais cela n’était pas pour dévalori- s’entend avec tous les Kamel Messaoudi, «Ya bladi nwelli lik» (Mon
ser le joueur. Si le club lisboète a joueurs, jouit de la consi- pays, je reviendrai vers toi). En attendant de
recruté Halliche, c’est qu’il avait dération du staff tech- rentrer au pays au terme de sa carrière, il a en-
les qualités pour jouer au Ben- nique et est respecté par le tamé, depuis, une brillante carrière internatio-
fica. Seulement, il lui fallait président de la FAF. En sa nale qui en a fait l’un des éléments qui ont le
une période d’adaptation, qualité de joueur issu du plus contribué au brillant parcours de la sélec-
surtout qu’il était arrivé au championnat d’Algérie et tion nationale dans les éliminatoires pour la
milieu de la saison, et le évoluant en Europe, il Coupe du monde. Contre l’Egypte, il a résisté
Nacional constituait un constitue, tout comme avec bravoure en étant blessé, jusqu’à ce que
cadre idéal pour lui Rafik Saïfi et Yacine Bez- les douleurs vives le poussent à quitter ses co-
afin de s’acclimater au zaz, le ciment qui fait des équipiers. Ce soir, on n’en attend pas moins de
championnat du Por- locaux et des pros un seul lui. Blessé dans sa chair et dans son âme, il ré-
tugal. Il a accepté et même bloc. D’ailleurs, serve sa réponse sur le terrain. Comme un
avec sagesse. Ses dé- son copain de chambre est grand. Comme un Halliche.
tracteurs – il y a des Anthar Yahia. Ce dernier a F. A. S.
jaloux partout – ont répété à plusieurs reprises,

Le Buteur s’est invité chez les Halliche


Maman Halliche : «Que
s
Dieu préserve nos enfant
et leur donne le succès» u
manqué d’invoquer Die
La mère de Rafik n’a pas
l’EN soit récompe nsée de tous ses efforts
pour que
lle a vécues ne soient pas
et que toutes les peines qu’e prie Dieu pour qu’il
res, je
vaines. «Dans mes priè à
les musulmans. Quant
allège les peines de tous ère que tout ce qu’ils
ses cam arad es, j’esp
mon fils et

ont enduré ne sera pas vain r
hdjarrah, le héros a pou
Bien sûr que du coté de Bac les moins jeunes de ce
es et
prénom Rafik et les jeun
irablement.
quartier le montrent adm
Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009 7
Coup d’œil Algérie - Egypte

«Que les Algériens se


rassurent, on arrachera
la qualification !»
Tous les Algériens pensent et les Algériens n’ont pas de sou- A quelques heures du match, tout ce que
que votre présence face à cis à se faire. Dites-leur que Hal- les Algériens s’inquiètent vous avez
l’Egypte est incertaine ; alors liche sera bel et bien présent face quant au résultat final. donné lors
qu’en est-il ? à l’Egypte. Qu’avez-vous à leur dire ? de ce
Ce sont les médias égyptiens Les Algériens n’ont pas à s’in- match
qui avancent cela. Mais moi, je quiéter. Ils doivent savoir que contre
D’aucuns affirment que cette
rassure tous les Algériens que nous sommes des hommes prêts l’Egypte ?
confrontation sera différente
ma présence sur le terrain ne fait à mourir pour prendre notre re- Ces propos
aucun doute. C’est une rencontre de celle que vous avez jouée vanche sur notre adversaire et m’e n c o u r a -
sur laquelle je ne peux pas faire au Caire ? réaliser leur vœu, à savoir la qua- gent, mais ce
l’impasse. Je n’oublierai jamais ce Certainement, parce que les lification pour le Mondial. qui importe le
que nous avons enduré au Caire. conditions seront différentes. Au
plus pour
Pour moi, cette rencontre est une Caire, la pression était insuppor-
moi, c’est le
occasion inouïe de pendre ma table. Tout le monde était contre Comment voyez-vous l’issue
match d’au-
revanche sur les Egyptiens. nous et l’esprit sportif chez les de cette rencontre où tous les
jourd’hui.
Egyptiens était totalement ab- pronostics sont possibles ? Croyez-moi, notre déter-
sent. Ce n’est pas le cas pour ce Nous allons nous engager à mination à arracher la qua-
De l’avis de tous les match. Là, nous sommes au Sou- fond dans cette partie afin lification est inimaginable.
Algériens, vous avez été dan, un pays frère, où les habi- d’exaucer le vœu de millions C’est le plus beau cadeau
l’homme du match face à tants nous ont accueillis avec des d’Algériens. Les joueurs sont ani- qu’on peut offrir à tous les
l’Egypte, mais beaucoup fleurs et non pas avec des més d’une grande volonté et cela Algériens qui ont été à nos
s’inquiètent de votre état de cailloux. Dans les gradins, les Al- me fait croire que la victoire sera côtés depuis le début des
santé. Pouvez-vous les gériens seront nombreux aux- pour nous. éliminatoires.
quels s’ajouteront les Soudanais
rassurer ? Savez-vous que le public Entretien réalisé par Re-
dont le soutien est déjà acquis.
Mon état de santé est très bon algérien est fier de vous après douane B.

Amrouche : «Halliche doit Meftah : «La présence de Zeghdoud : «Halliche Lazizi : «Si Halliche n’avait pas quitté
impérativement jouer» Halliche est indispensable» a prouvé qu’il méritait le terrain, on n’aurait jamais encaissé
sa place de titulaire» le 2e but»

G De son côté,
G Rafik Halliche est

G
l’ancien dé-
fenseur interna-
tional de la
l’un des meilleurs
défenseurs algériens à
son poste. Afin d’avoir
G M o u n i r
Zeghdoud,
l’un des défen-
L’ex-défenseur de l’Equipe
nationale et du MCA Tarek
Lazizi est revenu sur la presta-
sélection Arezki l’avis d’un ancien joueur seurs les plus ta- tion de Rafik Halliche au Caire.
Amrouche nous a qui évolue dans le même lentueux de sa «Ce défenseur jouit d’une force
parlé de la bles- poste, nous avons jugé génération, nous a et joue avec la hargne. La
sure de Rafik Hal- utile de prendre attache affirmé que Hal- preuve, il s’est battu bec et on-
liche. Il estime avec Meftah. L’actuel ad- liche méritait bel gles au Caire, malgré la blessure
que sa participa- joint de Saâdi à l’USMA nous a déclaré au et bien sa place de titulaire pour la dont il a été victime avant le match. Nous avons
tion pour le match d’aujourd’hui est sujet de l’ancien Nahdiste : «Je suis fier de simple raison qu’il fait à chaque justement besoin dans cette équipe de 11 guer-
indispensable. Il dira à ce pro- lui. Halliche joue avec une grande motiva- fois son devoir proprement. «Hal- riers de sa trempe. Le match d’aujourd’hui est
pos : «J’estime que Rafik Halliche est tion. Il y met le cœur et c’est ce qui me fait liche a été fabuleux lors du match celui des joueurs, pas de Saâdane ni des suppor-
un joueur indispensable pour la sé- plaisir. Il a été victime d’une agression juste retour. Il est combatif sur le terrain ters, surtout que nous aurions pu revenir avec la
lection, surtout face à l’Egypte. Je après l’arrivée de l’EN au Caire, mais il a et il n’a peur de rien. Je pense que s’il qualification du Caire. Je peux vous dire que si
pense que sa blessure n’est pas très quand même joué et s’est montré courageux n’avait pas été blessé, son rendement Halliche n’avait pas quitté le terrain, on n’aurait
inquiétante. Il pourra jouer sans face aux attaquants égyptiens. Avec Bou- aurait été plus séduisant. Tout ce jamais encaissé le 2e but. Il joue avec beaucoup de
souci. Sa participation apportera un gherra et Yahia, ils forment une défense qu’il faut retenir, c’est que malgré sang-froid, même à l’intérieur de la surface de ré-
grand soutien à notre défense. J’es- très solide. Maintenant qu’ils sont tous ré- son jeune âge, il a assumé ses res- paration. J’espère aussi que les attaquants seront
père que ce sera suffisant pour la tablis, j’espère qu’ils se montreront plus effi- ponsabilités. Il évolue dans un poste dans leur jour. Les Egyptiens sont revenus de loin,
qualification au Mondial.» caces. Pour Halliche, je pense que sa délicat. Son rôle sera déterminant il faut donc les écarter définitivement de notre
présence est indispensable.» au Soudan», nous a-t-il confié. chemin. Les conditions seront meilleures.»

Ammi Mouloud : «Rafik et ses coéquipiers ont le moral au beau fixe et promettent la victoire»
Il a sûrement hérité de chair de poule. lique. Ils ont agressé les coup d’émotions les exac- avons pu avoir au téléphone «Je suis en contact per-
son père cette hargne de joueurs avec une indéniable tions dont ont été victimes les services de notre ambas- manent avec Rafik et tout
vaincre et cet esprit de com- «Les joueurs pen- complicité de leurs services les Algériens. «Figurez- sade. Nous avions vu juste va pour le mieux pour tout
pétiteur qui animent le dé- saient à la sécurité de de sécurité et établi un véri- vous que nous n’avons car dès que le bus a franchi le monde.
fenseur central de l’EN. En leurs proches qui table climat de terreur. quitté le stade qu’à trois les grilles du stade, il fut co- Mon fils et ses coéqui-
effet, le papa de Rafik est un étaient dans les tri- Tous les joueurs avaient des heures et demie du matin. pieusement caillassé.» piers de l’EN ont le moral
ancien champion de judo et bunes» parents ou des proches Les policiers ont voulu Ammi Mouloud nous ra- au beau fixe et n’attendent
il a même été entraîneur Après nous avoir donné dans les tribunes. Selon une nous faire croire qu’en quit- contera, par la suite, l’enfer qu’une seule chose : le
national de la discipline. Il des nouvelles de Rafik, qui confidence de Rafik, au mo- tant le terrain, c’était pour qu’ont vécu les supporters match de ce mercredi. Pour
nous a ouvert les portes de sont excellentes, et assuré ment où ils étaient sur le notre sécurité. Ces derniers algériens en Egypte. ce qui est de Khartoum,
son modeste appartement à qu’il était fin prêt pour le terrain, ils pensaient très ont commencé à s’éclipser Rafik m’a révélé que tout le
Bachdjarrah. Il nous par- match d’aujourd’hui, fort à eux et à leur sécurité. l’un après l’autre et c’est à ce «Khartoum, c’est monde se sentait comme à
lera des graves événements Ammi Mouloud nous rela- Des mots ont même été moment-là que nous avons chez nous» Blida, tant l’accueil des
qui se sont déroulés au tera ce qu’il a vécu au dits à ce sujet à la mi- compris que quelque chose Halliche père nous rassu- Soudanais a été chaleu-
Caire et qu’il a lui-même Caire : «Les Egyptiens ont temps.» Le père de Rafik se tramait. rera en ce qui concerne les reux.»
vécus. C’est à en avoir la monté un plan machiavé- nous relatera avec beau- Heureusement que nous conditions à Khartoum.
8 Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009
De nos
envoyés spéciaux Coup d’œil Algérie - Egypte
au Soudan

Madjer Megharia
Q«La chance
ne sera
Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
«Il faut se rappeler pas du côté
égyptien

«Etat de Blida et jouer» cette fois»

piège II»
Pourquoi ne doit-on pas suc-
tiennent tous à vous en
remercier.
Je n’ai fait que ce que mon cœur
m’a dicté. C’est un devoir pour tous
comme des prisonniers de guerre
qu’on doit protéger impérative-
ment. Je ne trouve pas cela normal.
Ce ne sont pas des conditions na-
les Algériens de rester près de notre turelles pour aborder un match de
comber à ces appels au calme équipe et de la soutenir comme on Coupe du Monde.
qui se sont fait entendre ici et peut. Je ne suis pas le seul à l’avoir
là, hier mardi ? Pour la sim- Et pour le second but ?
fait. Les joueurs reçoivent des Celui-là aussi est arrivé à la cin-
ple raison qu’obtempérer se- centaines ou des milliers d’en-
rait la meilleure façon de se quième minute des arrêts de jeu. La
couragements chaque jour. pression était terrible sur les
faire entuber une seconde Nous sommes tous scotchés à
fois. Ceci, dans la mesure épaules des joueurs. Ils avaient tel-
l’Equipe nationale et à la lement résisté que chacun croyait «La victoire de l’Egypte était
où si cette fois ci, le match forme des joueurs. un coup de chance, mais pour
va être recadré dans son que ça allait durer jusqu'au bout.
Comment avez-vous vécu Ajoutez à cela la fatigue et surtout cette fois, on doit dire que cette
contexte purement spor-
tif, il va sans dire que les hostilités vécues par le hors-jeu flagrant que les arbitres équipe égyptienne devra se
les Algériens au Caire ? n’ont pas sifflé. Cela vous met dans faire une raison à Khartoum.
les Egyptiens partiront
Avec la rage au ventre. l’impossibilité de décrocher le bil- Notre EN a fourni l’un de ses
avec un ascendant psy-
Ça m’a révolté ! J’ai vu cer- let pour la Coupe du monde. meilleurs matches, malgré tout
chologique certain. Re-
taines scènes sur Internet et Et le match de mercredi ? ce qui s’est passé avant la ren-
vigorés par leur succès je peux vous assurer que les
de samedi passé, ils abor- Là, ça va être complètement dif- contre. Je suis persuadé que les
Algériens n’étaient pas les bienve- férent. Le bus des Algériens n’a pas joueurs se sont libérés après
deront les débats avec un nus au Caire. Je ne pouvais pas
moral bien retapé, contraire- été attaqué et les joueurs vont aller leur arrivée au Soudan où ils
penser que ça allait atteindre un tel tranquillement dans le bus pour
ment aux nôtres qui, d’une acharnement. C’est vraiment très, ont trouvé un peuple hospita-
manière ou d’une autre, n’au- aller jouer un vrai match de foot- lier. C’est pour cette raison que
très regrettable ce qui est arrivé à ball. Ce sera le talent qui va faire la
ront pas tout à fait récupéré de nos compatriotes. je reste persuadé que la quali-
ce qu’ils avaient enduré et, différence dans ce match, mais il y
fication sera nôtre ce mercredi.
surtout, de ce deuxième but Et le match en lui-même ? a aussi le mental et la volonté des
Vous savez, on ne peut pas juger joueurs qui détermineront le vain- Saâdane va sans aucun doute
assassin qui les avaient com- adopter une autre stratégie de
plètement abattus, en même nos joueurs après ce qu’ils ont queur. Dans ce registre, je suis sûr
donné. Les gens oublient que plu- que nos joueurs sont nettement jeu», nous dira Megharia.
temps que nous tous d’ailleurs.
sieurs joueurs traînaient des bles- mieux armés. Il devait partir
Non, on ne s’en remet pas du
sures. C’est déjà un miracle de les Pour quelles raisons ?
jour au lendemain de ce genre
voir aujourd’hui debout, car on ne D’abord parce qu’ils ont été vic- au Soudan
de défaite qui vous tombe se remet pas facilement d’une élon-
comme le ciel sur la tête, à un time de hogra en Egypte et de ce
gation ou d’une déchirure muscu- Cependant, l’ex-défenseur
moment où vous pensez avoir fait, la rage sera plus grande dans le
laire. C’est dans leur mental que ça camp algérien. Mais aussi et surtout de la sélection nationale nous
atteint votre but avant de vous Pourquoi cette initiative de la
s’est passé et je suis sûr qu’ils ont fait que d’après ce qu’on a vu sur les a confié qu’il était très déçu en
retrouver renvoyer à tout re- vidéo sur Internet pour
soutenir les Verts ? énormément de sacrifices pour deux matchs, les Algériens ont 1989, suite à l’élimination de
faire en perdant sur le fil du jouer ce match. On doit sincère- l’EN dont il faisait partie au
rasoir tout le gain que vous Je n’ai pas voulu les déranger en montré qu’ils jouaient nettement
les appelant au téléphone ? De plus, ment les féliciter pour ce qu’ils ont mieux au football. Si on avait réussi Caire, lors du dernier match
croyiez pourtant bien tenir en réalisé.
c’était tout simplement un élan du à concrétiser les occasions qu’on des éliminatoires pour la
main. Il ne sert à rien de se
mentir, car même si le match cœur d’un Algérien qui veut trans- Ils ont été à deux doigts de la s’était créées, on aurait parlé d’au- Coupe du monde (0-1 ; 1-1 à
se déroulera en terrain plus ou mettre ses encouragements aux qualification et ils ont fléchi tres sujets aujourd’hui. l’aller). Megharia estime d’au-
joueurs de l’Equipe nationale. J’ai dans les dernières minutes. La clé de ce match, selon vous ? tre part que malgré cette dé-
moins neutre dans un pays
été entraîneur et avant cela joueur Ils ont encaissé un but dans les La concentration, le calme et la faite, l’Algérie méritait tout de
dont on nous dit que sa popu-
de cette équipe. Les couleurs qu’ils premières minutes, à cause de toute foi en nos possibilités. Il faut que les même de se qualifier au vu
lation et ses différentes autori- cette pression qu’on leur a fait vivre
tés n’ont que de la sympathie défendent aujourd’hui sont aussi joueurs sachent qu’ils jouent un des conditions qui ont en-
les miennes. Nous défendons aussi la veille et le jour du match. Le fait meilleur football et de loin même ! touré cette rencontre. Megha-
pour l’Algérie, rien ne nous si- d’être transportés par des camions
en tant qu’Algériens tous la même S’ils ont la même détermination qui ria nous a affirmé par ailleurs
gnifie que notre équipe sera à blindés pour jouer un match de
cause, celle de la mère patrie qu’est les a animés lors du match aller à qu’il allait faire le déplace-
point sur tous les autres do- football n’est pas quelque chose
notre douce Algérie que je porte Blida, l’Algérie entière fêtera la vic-
maines (technique, physique d’ordinaire. Dans tous les stades du ment à Khartoum pour soute-
profondément dans mon cœur. Je toire après le match. Il faut se rap-
et psychologique) susceptibles ne pouvais donc pas rester à l’écart monde, on y va en bus escorté, nir l’EN.
d’influer sur l’issue d’une ren- peler le match de Blida et jouer au
d’un tel événement. certes, par une ou deux voitures et

Q Akrour
contre de football disputée football tout simplement.
Les joueurs de l’EN nous ont deux motards, mais en appréciant Entretien réalisé par Nacym
dans les règles de l’art. Certes, le paysage et l’architecture de la
tous dit qu’ils ont été très Djender
on ne saurait remettre en
cause le courage de nos touchés par votre message et ils ville. Eux, ils ont été conduits confiant
joueurs qui ont démontré en L’ex-international Nassim
maintes occasions qu’ils sa-
vaient mettre du cœur à l’ou-
vrage, mais s’il peut tout aussi
Dahleb Altobelli :
«Nous souhaitons que le match
Akrour, aujourd’hui à Greno-
ble, se dit confiant quant à
une qualification de l’EN al-
être vrai que le football n’est «On n’aurait pas gérienne au Mondial. Il es-
pas une science exacte, il n’en dû jouer samedi» barrage se déroule dans des conditions time que les joueurs ont
demeure pas moins que dans meilleures que celles en Egypte» donné un nouvel élan et une
l’écrasante majorité des cas, le «On n'aurait «J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt la confrontation entre l’Egypte nouvelle stature à l’équipe
résultat d’un match est dicté pas dû jouer le et l’Algérie. J’ai même pu confirmer tout ce qui s’est passé pour la d’Algérie.
par l’implacable logique de- match samedi.

Q
délégation algérienne à son arrivée en Egypte. Certes, je n’ai pas pu
vant laquelle le sportif digne Les joueurs suivre le match, mais les images rapportées par la télévision et les
de ce nom ne peut que se plier étaient trauma- différents canaux d’information ont démontré que le match était Nasri souhaite
pour ne pas être traité de mau- tisés. Je ne com- sorti de son cadre purement sportif. Ce sont des choses regrettables
vais perdant, comme diraient prends pas le
la qualification
toutefois, car à mon avis, le sport est un moyen d’union, pas pour
justement ceux qui ont cru silence assour- diviser des peuples, malgré l’importance des matchs. J’ai participé à de l’Algérie
bon prôner l’apaisement. Ce dissant de la la phase finale d’une Coupe du monde et je sais parfaitement ce que
n’est pas pour autant qu’on va Confédération ça représente. Dans L’international français
de notre côté s’amuser à appe- africaine, ni pourquoi la Fifa n'a pas tous les cas de fi- d’origine algérienne Samir
ler à la violence, mais être pa- été plus véhémente. Le sport, c'est gure, les confronta- Nasri a affirmé lors d’une
cifiste, n’a jamais été l'épanouissement, pas la régression. tions sportives émission diffusée sur Canal +,
synonyme de renoncement à Un jour, il y aura une catastrophe. Ce doivent garder leur avoir suivi la rencontre qui a
la lutte pour faire triompher nouveau match va être compliqué. Je cachet purement opposé l’Egypte et l’Algérie,
sa cause, surtout lorsqu’elle est pensais que notre équipe était capable sportif. Nous sou- samedi dernier au Caire, tout
juste, comme l’est celle de l’Al- de jouer un grand match, mais pour haitons tous que le en disant sa déception suite à
gérie aujourd’hui contre l'instant, elle ne réalise que de bonnes prochain match se la défaite de l’EN. Il affirme
l’Egypte qui doit s’attendre à mi-temps. Le plus important, c'est déroule dans les qu’il suivra le match d’appui
tout, sauf à nous refaire son l'animation du jeu, mais il manque meilleures condi- ce mercredi tout en souhai-
sale coup une seconde fois. un patron. Ce sont l'intelligence et tions possibles que tant de voir la qualification de
M. Raber l'abnégation qui feront la différence.» celles en Egypte.
l’Algérie au bout.
Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009 9
Coup d’œil Algérie - Egypte
Le médecin de
Les Soudanais confient les clés Bochum
avec les Verts
Qle médecin
Comme déjà annoncé au

de Khartoum aux Algériens


est ce soir qu’on
tout début par nos soins,
de Bochum, qui
était présent avec la sélection
depuis le week-end dernier

C’ saura qui de l’Al-


gérie ou l’Egypte
ira au Mondial 2010. Tard
«Nous allons net-
toyer le sang de
notre ennemi com-
au Caire, a pris la décision de
se déplacer avec les Verts au
Soudan. Bien qu’il soit chargé
de prendre soin du joueur de
dans la soirée, il y aura des mun !»
klaxons un peu partout L’anecdote qu’on a vécue son équipe Antar Yahia, le
dans l’un des deux pays et avec des amis soudanais médecin allemand n’a pas
de la tristesse aussi. Une peut à elle seule expliquer la manqué de faire bénéficier de
profonde tristesse qui ac- situation ici à Khartoum. A ses précieux services
compagnera le peuple des elle seule, elle peut rassurer l’ensemble des joueurs de la
perdants jusqu’à la pro- toute l’Algérie qui doute à sélection algérienne.
chaine revanche, si la FIFA propos du match de ce soir.
le permettra un jour. De- C’est Ahmed qui la conte. «On ne compte
main soir donc, l’Algérie en- «Depuis qu’on a vu ce que
tière saura si notre drapeau ces salauds d’Egyptiens vous aucun blessé»
flottera encore parmi ceux
des plus grandes nations de
ont fait au Caire, on ne
pense qu’à vous venger. Mais QYahia,
Afin d’en savoir davantage
sur la blessure de Antar
nous avons interrogé à
football. Et pourquoi n’en après l’arrivée de vos vail-
sera-t-il pas ainsi ! Pourquoi lants guerriers de supporters, ce propos le médecin de
donc ne sera-t-on pas quali- on sait que vous n’aurez pas Bochum qui a répondu avec
fiés demain au Mondial ? refusée, nous a appris le rades ont fait taire les 80 Egyptiens voulaient gagner besoin de renforts. Leur dé- un grand sourire à nos
Prophète Mohamed millions d’Egyptiens en les ce match à tout prix, et en- termination est telle que le questions. C’était lundi
La prière d’une per- (QSSSL). Pourquoi alors faisant douter jusqu’au terrer les Algériens sur combat que vous allez mener dernier et il nous a rassuré
sonne victime d’une douter de notre qualifica- bout. Ou plutôt jusqu’au se- place. Dieu merci qu’on n’a aux Egyptiens sera une par- que la sélection ne compte
injustice n’est jamais tion, après cette certitude et cond but égyptien que l’ar- pas gagné ce match ! Mais le tie de plaisir pour nous. Un plus aucun blessé dans ses
refusée ! les millions de prières de bitre a avalisé par pression, destin qui nous a conduits spectacle. Nous resterons rangs : «La bonne nouvelle,
Pourquoi ce pessimisme nos femmes, de nos enfants malgré le hors-jeu flagrant ici à Khartoum ne peut pas derrière et on attendra votre c’est que les joueurs de la
qui prend certains d’entre et de tous les Algériens vic- dont il était entaché. Rappe- nous réserver autre chose signe, même si on sait qu’il sélection seront tous présents
nous, alors que nous savons times de cette hogra vécue lez-vous Blida les gars pour que de bonnes nouvelles. A ne viendra pas. Sachez juste le jour de la rencontre. Avec
que les Verts n’ont pas été au Caire ? ne plus douter de nos commencer par le soutien que nous allons vous confier quatre jours de repos, ils
défaits loyalement au Caire. chances dans le match de ce du peuple soudanais qui les clés de Khartoum seront rétablis», nous a-t-il
Oui, le monde entier a vu Rappelez-vous soir. Rappelez-vous com- marche aux côtés de nom- jusqu’au 19 au matin. Faites dit.
comment les Algériens ont Blida les gars ! ment Matmour et les Verts breux supporters algériens votre travail convenable-
été malmenés pendant leur Ceux qui ne croient pas ont baladé les Egyptiens et présents à Khartoum. Les ment, puis repartez chez «Chouachi»
séjour dans cet enfer du autant que nous n’ont qu’à vous serez plus calmes défilés auxquels on assiste vous avec la qualification
Caire. Une injustice, une revoir les matchs que les avant le coup d’envoi. depuis notre arrivée sur ce dans vos bagages. On saura, plutôt que
hogra à l’égyptienne que Verts ont livrés tant à Blida lieu de tous les crimes ne de notre côté, nettoyer le Chaouchi
Les 4 000 Egyp-
QaussiChaouchi
personne ne pouvait stop- qu’au Caire pour se rendre présagent que du bon pour sang de nos ennemis com- Le portier Faouzi
per, à part Allah, en nous à l’évidence. Chez nous, tiens ne se montrent les Verts. Les Algériens sont muns !» Voilà qui résume bénéficie lui
privant de cette qualifica- c’était du cinéma sur écran plus à Khartoum si chauds et si bruyants que l’ambiance qui règne ici à d’une cote assez élevée
tion en terre égyptienne, géant, comme diraient les Ceux qui ont vécu la les 4 000 Egyptiens résidant quelques heures du début auprès des Soudanais. La
pour la retarder à ce soir nôtres. Au Caire aussi, on a pression du Caire et les à Khartoum ne se montrent de la guerre. raison en est que ces derniers
par Sa Grâce et Son im- vu comment Meghni, Ziani, agressions savent qu’il plus. «Où sont-ils passés ?», De Khartoum, se souviennent toujours de
mense Bonté. La prière Bougherra, Mansouri, n’était pas possible de sortir ricanent les Soudanais qui Nacym Djender ce keeper au grand gabarit de
d’une victime n’est jamais Lemmouchia et leurs cama- indemnes de cet enfer. Les les narguent. la JSK à la coupe de cheveux
spéciale. Toutefois, le nom de
Faouzi leur a quelque peu

Lemmouchia, le plus connu échappé. Ils l’appellent


Chouachi. Il nous fallait à
chaque fois leur rappeler son
nom juste.
Parmi les joueurs passé avec son club Khartoumiens se sont expliquer que sa
locaux, c’est Khaled actuel l’ESS, en Coupe montrés très anxieux doublure, Hassen Yebda,
Lemmouchia qui est le arabe. quant à cette absence. Ils est aussi talentueux que La JSK, l’ESS et
plus connu, nous ont fait savoir qu’il lui, et qu’il joue en
contrairement à Réda Les Soudanais le considèrent comme Angleterre, en vain.
l’USMA, les plus
Babouche, Samir Zaoui déçus de son étant le meilleur joueur Pour eux, Lemmouchia connues
Qquiquelques
ou Abdelkader Laïfaoui. absence de la sélection et qu’il est reste le meilleur et donc Les Soudanais connaissent
Il faut dire que cela est Sachant qu’il est indispensable au milieu ils ne demanderaient clubs algériens
dû aux belles prestations suspendu pour cumul de du terrain. Nous avons qu’à voir de quoi Yebda ont eu par le passé à
réalisées par le milieu de cartons, les de notre côté mis un est capable. affronter les formations de
terrain algérien par le bon moment à leur leur pays. Il s’agit de la JSK,
l’ESS et l’USMA qu’ils
considèrent toujours comme
les piliers du championnat
Des drapeaux algériens à national algérien.

l’entraînement des Egyptiens Plus d’une heure


d’attente pour
Qaffluence
Contrairement à la séance des Verts, l’entraînement des Egyptiens
s’est déroulé en présence du public, vu qu’il y avait une faible voir les Verts
Qà huis
de supporters dans les tribunes. Toutefois, et afin de les La séance d’entraînement
taquiner, quelques Soudanais ont brandi le drapeau algérien en de lundi soir s’est déroulée
montrant clairement leur penchant pour les Verts. clos. S’il y avait un
grand calme à l’intérieur du
stade, ce n’était pas le cas en
Les joueurs ont la même dehors. En effet, les
Soudanais ainsi qu’une
cote que ceux de 82 poignée de supporters
algériens étaient frustrés, car

Qparfaitement
Ce que nous avons constaté au cours de notre tournée dans la ils voulaient voir à l’œuvre les
ville soudanaise est que les Khartoumiens connaissent joueurs. Il leur a fallu
les noms des joueurs de la sélection algérienne. En attendre jusqu’aux 10
plus de Ziani, Bougherra, Saïfi et Yahia, ils connaissent aussi dernières minutes pour que
certains joueurs locaux qui ont eu la chance de les croiser avec Rabah Saâdane autorise
leurs clubs respectifs, en l’occurrence l’ESS et la JSK. Certains l’accès des supporters.
sont même allés jusqu’à dire que la cote dont jouit la sélection Aussitôt, une foule de
actuelle est la même que celle de 82, à l’époque de Korichi, supporters a rempli d’un
Assad, Beloumi, Zidane, Merzekane et les autres. coup les tribunes.
10 Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009
De nos
envoyés spéciaux Coup d’œil Algérie - Egypte
au Soudan

Rien ne fait peur


à cet homme
Nacym Redouane
Djender Bouhanika

Lettre de
Barcelone
Algérie-Egypte
plus important que uspendu lors du tuation n’a nullement effrayé Fawzi nouvelle ère pour ce portier pétri de
Brésil-Argentine
S match barrage pour
cumul de cartons,
Lounès Gaouaoui, ir-
réprochable au Cairo Sta-
dium, devra céder sa place
Chaouchi lequel a su attendre le mo-
ment propice pour détrôner Lounès.
Dès lors la succession était toute faite à
la JSK qui n’avait de yeux que l’enfant de
Bordj Menaïel. L’histoire a tendance à se
qualité mais qui est connu aussi pour
être très impulsif. A Chaouchi de se
maîtriser face aux provocations des
Egyptiens pour donner le meilleur de
lui-même, car connaissant Fawzi, il est
à Fawzi Chaouchi. Ce répéter puisque Chaouchi, après avoir certain que lorsqu’il est dans un grand
dernier, malgré toute la gagné sa place en sélection nationale, a jour, il peut, à lui seul, faire basculer une
pression qui va peser enfin l’occasion de succéder à Gaouaoui. rencontre.
sur ses épaules avec l’es- Et de quelle manière, puisque le keeper
poir de tout un pays qui de l’ESS a l’opportunité de jouer le big Gaouaoui le soutien à fond
souhaite voir la bande à match, celui que toute le monde arabe Dès la fin du match au Cairo Stadium,
Saâdane en Afrique du attend avec impatience. Lounès Gaouaoui avait immédiatement
Sud, a semblé très dé- rassuré tout le peuple algériens en pré-
contracté lors de la Tous les joueurs sont cisant dans nos colonnes que Chaouchi
On ne parle que très peu du derrière lui
football africain de l’autre dernière séance de allait être l’homme de la situation au
travail des Verts. Sachant le rôle prépondérant que Soudan. Une marque de confiance et de
côté de la Méditerranée. soutien à celui qui était sa doublure à la
Beaucoup de gens ne jouera Chaouchi ce soir, tous les joueurs
Il est son sont en soutien avec le portier enten- JSK. Qui mieux placé que Lounès pour
seraient pas capables de vous éternel tiste. Ils lui ont d’ailleurs spécifié que ce juger les qualités et les capacités de
donner le nom d’un club de successeur match barrage serait celui de sa vie et Chaouchi considérer comme le meilleur
football du continent et celui Bien que Lou- qu’il avait là une excellente opportunité et le plus talentueux à son poste en Al-
d’un joueur qui n’a pas nès Gaouaoui de se faire ses dents avec les Verts, lui qui gérie.
encore fait le grand saut vers jouisse de son statut a toujours souhaité jouer pour l’équipe N . D.
l’Europe. de gardien numéro nationale. Pour Chaouchi, un gros
Depuis samedi dernier, les un à la JSK, cette si- match ce soir serait synonyme d’une
gens me demande : « Et, as-
tu vu ce qui s’est passé lors du
match Egypte-Algérie ?» Les
images de Rafik Halliche en
sang et le bus de l’équipe
détruit ont fait le tour des
rédactions européennes.
Il s’exerce aux tirs au but
Lors d’une séance d’entraînement, les joueurs de totale que l’on a remarquée même au travers des
D’autres images de chaos et l’Equipe nationale se sont exercés aux tirs au but. déclarations des membres du staff technique.
de violence au lendemain du Faouzi Chaouchi a réussi des arrêts intéressants. Ces derniers n’hésitent pas à nous rappeler la
match au Caire et à Alger s’y Malgré son jeune âge, il a montré qu’il a acquis de prestation de Chaouchi lors de la rencontre amicale
sont collées. Non, messieurs, l’expérience grâce aux matchs de son ex-club la JSK face à l’Uruguay. Le portier de l’Entente y avait joué 45
le football n’a pas besoin de disputés en Afrique. minutes. A 23 ans, Chaouchi est appelé à être le
ça. Encourager son équipe nouveau gardien de but titulaire de l’EN. Pour peu que
de toutes ses forces, jouer à Les joueurs encouragent le nouveau lors de la rencontre d’aujourd’hui, il ne soit pas
fond. Et lorsque le billet de gardien de but impulsif. En matière de provocation, il peut par contre
qualification en Coupe du Les coéquipiers de Rafik Halliche s’attellent à beaucoup nuire aux Egyptiens.
monde aura été arraché par encourager le gardien de but Chaouchi. Une confiance
l’une des deux équipes, il
faudra la féliciter.
Le monde du football est
suspendu au match de
Khartoum, et plus après le
Ferradji Zemma
but illégal et dans le temps
additionnel des Egyptiens. «Chaouchi peut relever le défi»
Algérie-Egypte à Khartoum :
celui qui gagne sera en Il est le concurrent direct de Chaouchi à rapporte
Afrique du Sud et celui qui
perd restera dans l’histoire
Ghoul l’Entente. Mohamed Seghir Ferradji que nous
avons joint hier dans la matinée nous a fait sa- l’ambiance
pour avoir joué un match «Chaouchi est voir que l’ancien portier de la JSK pourra rele-
ver le défi, et offrir à l’Algérie un billet pour le algéroise à ses
qui restera dans l’histoire. Le
choc sera sans doute brutal. le numéro 1» Mondial. «Le match s’annonce très difficile,
mais j’espère de tout mon cœur que les Verts coéquipiers
Ce soir, il n’y aura pas un réussissent à valider leur billet pour l’Afrique du
match plus important que Sud. La rencontre se jouera sur le terrain, c’est
celui-là même si le Brésil de pour cela que les joueurs ne doivent pas penser à autre chose. C’est un
Pelé ressuscite et affronte terrain neutre, donc nos chances sont égales à celles de l’adversaire. C’est
l’Argentine de Maradona. De vrai que Gaouaoui a un grand rôle dans le bon parcours de l’EN, mais
l’extérieur, la sensation que son absence ne va pas nous déstabiliser du moment que c’est Chaouchi
j’ai en ce moment c’est de qui prendra la relève. Fawzi est jeune, très talentueux, et personne ne
laisser la violence sur la pourra dire le contraire. Je suis sûr qu’il aura son mot à dire. Chaouchi
touche et m’amuser. Tous les regards seront sait ce qu’on attend de lui», nous a dit l’ancien keeper de l’OMR.
Encourager l’Algérie une braqués sur lui, Fawzi
équipe et un pays que j’ai Chaouchi aura la lourde
appris à aimer et profiter tâche de faire oublier
d’un moment unique auquel Gaouaoui, suspendu pour
cumul de cartons. Nadjib
Fellah «Chaouchi, c’est le meilleur
on assistera pas de sitôt à
l’avenir. Si l’Algérie gagne, la Ghoul, l’actuel gardien de à son poste actuellement» L’arrivée de Zemmamouche au lieu
fête va durer plusieurs jours but de l’USMA, n’a hésité à de regroupement de la sélection na-
là-bas et chez moi. Et si par rendre hommage au natif de La star de la dernière finale de la Coupe d’Algérie, tionale a eu des répercussions posi-
malheur c’est l’Egypte qui Bordj Menaïl. «Le match va Ahmed Fellah en l’occurrence, nous a parlé de tives sur le moral des joueurs,
passe, je demanderai aux être difficile à négocier, mais Chaouchi. Pour le portier belouizdadi, son homo- puisque ce dernier leur a relaté l’am-
Algériens d’être dignes je suis sûr que tous les logue de l’ESS a un caractère très fort qui lui per- biance qui règne à Alger et dans les
comme ils l’ont toujours été joueurs, pas seulement mettra d’être à la hauteur, ce soir, à Khartoum. «Je ne différents coins du pays, ainsi que
en pensant que dans le Chaouchi, savent ce qu’on le connais pas bien, mais j’ai déjà eu l’occasion de l’af- l’optimisme qui anime les suppor-
monde il y a d’autres drames attend d’eux. En ce qui fronter. Croyez-moi, à chaque fois j’ai été surpris par ters de voir l’EN au Mondial et qui
plus cruels qu’une défaite concerne Fawzi, je dirai qu’il son rendement. J’espère qu’il sera au top face aux seront tous comme un seul homme
sportive. est le numéro 1, ça veut tout Egyptiens. Il est le meilleur à son poste actuellement. J’espère que nous derrière leur équipe. Il est à rappe-
Gonçal Pérez, journaliste dire», a déclaré l’ancien réussirons demain à décrocher notre billet pour l’Afrique du Sud.» Des ler que Zemmamouche devait s’en-
international espoirs. propos qui ne devront que faire plaisir à l’ancien portier de la JSK. traîner hier avec ses coéquipiers.
Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009 11
Coup d’œil Algérie - Egypte

Hannachi Aigle Azur met


en place
des vols
supplémentaires
«Un Chaouchi dans un grand evant l’affluence des

jour pourra qualifier D


supporteurs algériens
gonflés à bloc pour aller
au Soudan soutenir leur équipe
nationale face à l’Egypte, la
compagnie française Aigle
Azur met à disposition trois à

l’Algérie au Mondial»
Comment voyez-vous les Dans ce type de match, quels sont tériel. Le fait que nos supporters soient
quatre vols, selon l’autorisation
des autorités et de l’aviation ci-
vile, dès mercredi, entre Paris-
Alger et Khartoum. Il s’agit du
choses à quelques heures les joueurs qui peuvent, selon présents en très grand nombre au Sou- dernier match comptant pour
de cette confrontation fra- vous, faire la différence contre les dan ne pourra que booster le moral la qualification au Mondial
tricide avec les Egyptiens ? Egyptiens ? des troupes qui vont se sentir comme 2010. Ces vols sont destinés aux
La pression commence à Comme je vous l’ai dit, nous avons en Algérie. Algériens de France désireux de
monter au fil des heures. Les un groupe qui possède un énorme po- Chaouchi remplacera Gaouaoui
se rendre dans la capitale sou-
choses ont changé, car à tentiel. Mais je crois que Bezzaz, Djeb- danaise comme aux suppor-
qui est suspendu pour ce match ;
présent, nous allons jouer bour et Ghezzal, s’ils sont alignés en teurs bloqués à Alger faute de
un commentaire ?
sur un terrain neutre. De même temps, apporteront beaucoup à places dans les avions qu’Air
Chaouchi est capable de réussir un
ce fait, je suis convaincu notre sélection nationale. Algérie a mis en place à la de-
très grand match comme il peut pas-
qu’en jouant loin de la mande du président de la Ré-
Ne pensez-vous pas que le fait de ser à côté de son sujet. Personne pour
pression du Caire, nos publique, Abdelaziz Bouteflika.
ne pas avoir aligné d’entrée les l’instant ne peut répondre à cette
joueurs vont se libérer et «Nous sommes prêts à décoller
joueurs que vous avez cités a été question. Mais je suis sûr d’une chose,
pourront développer leur dès que nous obtenons l’autori-
préjudiciable à notre équipe qui si Chaouchi est dans son jour, il qua-
jeu. Personnellement, je sation pour ces vols exception-
n’est pas parvenue à inscrire le but lifiera notre équipe nationale au Mon-
suis convaincu qu’on revien- nels. Nous mettons à la
libérateur ? dial. Il est capable de vous faire
dra de Khartoum avec la disposition des supporteurs 3 ou
Je ne peux pas m’avancer sur ce basculer le cours d’un match à lui seul.
qualification. 4 avions pour ce pont aérien de
sujet. Mais une chose est sûre : nous C’est en tout cas le souhait de tout le
Paris à Khartoum via Alger
Vous qui connaissez par- n’avons pas utilisé pleinement le po- peuple algérien.
mercredi», a indiqué au pari-
faitement le football, com- tentiel de certains joueurs qui étaient Où avez-vous suivi le match face sien.fr le directeur de la compa-
ment nos Verts devraient sur le banc de touche, en optant pour aux Egyptiens ? gnie Aigle Azur. Depuis
jouer pour se qualifier au des éléments qui étaient amoindris Je l’ai suivi en France dans une salle dimanche soir, les autorités al-
Mondial ? physiquement. Avec ce match de bar- pleine à craquer. Il y avait pas moins gériennes ont mobilisé des
C’est simple, il faut que rage, il va falloir y remédier, car on n’a de 300 fans qui ont suivi cette rencon- avions et bradé des billets pour
nos joueurs se montrent dé- pas le choix. tre. Nous étions tous très déçus de la les supporteurs des Verts pour
terminés à vaincre. Il faut Que pensez-vous de l’intervention défaite. Mais ce qui a attiré mon at- le match d’appui contre les Pha-
qu’on soit combatifs sur le du président de la République qui tention, c’est l’attitude des supporters raons égyptiens, mercredi à
terrain et qu’on ne laisse au- qui sont sortis dans les rues de Paris. Il Omdurman, la ville jumelle de
a tout mis en œuvre afin de per-
cune parcelle de terrain aux y avait une très grosse mobilisation Khartoum sur la rive occiden-
mettre aux supporters de se dé-
Egyptiens. Nous sommes des Algériens qui étaient corps et âme tale du Nil. De leur côté, les au-
supérieurs à cet adversaire placer en masse à Khartoum pour
derrière les Verts. Nous souhaitons torités soudanaises facilitent
sur plusieurs plans. Nous soutenir les Verts ?
tous que notre joie soit totale à l’issue l’obtention des visas aux Algé-
avons un groupe très tech- Je profite de cette occasion pour re-
de ce dernier match face aux Egyp- riens à l’aéroport de Khartoum.
nique qui peut battre n’im- mercier le président de la République
tiens. Les autorités égyptiennes ont,
porte quelle équipe. Il suffit qui a toujours été derrière notre
Entretien réalisé par A. Z. quant à elles, mis à disposition
de jouer notre jeu sans se équipe nationale, que ce soit sur le
plan psychologique ou au niveau ma-
de leurs supporteurs pas moins
soucier de notre adversaire. d’une trentaine de vols. Sans
compter quelques milliers de
personnes qui ont choisi la
algré la déception d’avoir raté la qualification lundi dernier. Deux vols à partir de l’aéroport de
Pas M directe à la Coupe du monde, en encaissant le Annaba ont transporté 500 supporteurs, alors que
route pour rejoindre le Soudan.
In le parisien.fr
moins de 780 second but égyptien dans les arrêts de jeu, les An- les autres ont été contraints de partir à Alger par
bus avant de rejoindre la capitale soudanaise via
nabis ont rapidement tourné la page en faisant de
Annabis seront à l’aéroport Houari-Boumediène. Tout cela, bien sûr,
Khartoum
nouveau la fête dans les rues de la ville. Surtout, ils
veulent profiter de l’offre exceptionnelle des autori-
tés pour rallier le Soudan. En effet, pas moins de
dans la joie et la bonne humeur.
Allik s’est
Les Hooligans 3 000 Annabis se sont rapprochés de la compagnie
aérienne Air Algérie avec l’espoir de décrocher le
fameux billet pour s’envoler à Khartoum afin de
Le wali de Annaba : «J’espère que
vous représenterez dignement la
population annabie»
déplacé
en force soutenir les protégés de Rabah Saâdane. Présent à l’aéroport Rabah-Bitat, le wali de An-
naba, a tenu à partager avec les Hooligans leur joie
au Soudan
500 supporteurs par avion, d’aller soutenir les Verts au Soudan. Il leur a de-
derrière le reste par bus
Vu le mince quota laissé à la disposition des Al-
mandé juste de représenter dignement la popula-
tion annabie et de revenir avec la joie de la
qualification pour faire durer la fête une fois de re-
les Verts gériens au stade du Soudan, quelque 780 Annabis
ont eu le privilège de se rendre à Khartoum depuis
tour au pays.
Mehdi T.

Condor prend en
charge le voyage
Henkouche
de 100 supporters «Nous prendrons notre revanche à Khartoum»
du CABBA Préoccupé par ce qui est arrivé çons. Je suis confiant vu que nous Saïd Allik, le président de l’USM
aux Verts, le coach du CABBA est possédons un bon groupe qui sera Alger, se trouve depuis avant-hier à
dans les
L’entreprise spécialisée cependant optimiste concernant le animé, j’en suis sûr, d’une très grande Khartoum, pour assister au match
ers
équipements électroménag match de barrage de ce mercredi. motivation pour prouver qu’il est Algérie-Egypte et encourager les
le
Condor a pris en charge «Nous avons été volés au Caire, nous meilleur sur tous les plans et que, si le Verts. Allik n’était pas le seul à faire
rs du
voyage de 100 supporte aurions bien pu clore ce dossier sa- match s’était déroulé dans des condi- ce voyage, puisqu’il était accompa-
sent
CABBA pour qu’ils puis medi dernier. Il n’empêche, notre tions normales, l’Algérie n’aurait ja- gné par le secrétaire du club, ainsi
apporter leur soutien aux équipe nationale est capable de pren- mais été contrainte à jouer ce match que du soigneur, Ali Hemmache. En
groupe
camarades de Ziani. Ce dre sa revanche à Khartoum même de barrage. Enfin, ce sera sur terrain prenant la décision de se déplacer au
lé hier à
de supporters s’est envo si l’adversaire est dans de meilleures neutre et c’est déjà un avantage pour Soudan, le premier responsable us-
de la
14 heures à destination conditions psychologiques puisqu’il a nous», nous a déclaré Henkouche miste s’est joint ainsi aux autres pré-
ir de
capitale soudanaise à part réussi à revenir de loin après sa der- en substance. sidents de clubs à l’image de Serrar
l’aéroport Houari- nière victoire à domicile. Je compte A. B. et Medouar.
Boumediène. sur le sursaut d’orgueil de nos gar-
Le Buteur n°1034 Mercredi 18 novembre 2009
13
Coup d’œil Algérie - Egypte

Rabah Ziani
«Karim est prêt à mourir pour
défendre ce drapeau !»
Avec beaucoup de rage et Et comment ! Il m’a appelé tout de suite bien leur adversaire. Les Egyptiens ne vont
d’espoir. J’étais pratique- pour me rassurer. Il sait que je m’inquiète pas changer leur jeu en quatre jours. Et tout
ment sûr qu’ils al- pour lui et pour l’EN. Je n’aurais pas dormi si le monde a bien vu qu’ils ne peuvent pas in-
laient tenir je ne lui avais pas parlé. Il m’a dit qu’ils l’ont quiéter nos joueurs sans la pression de leur
jusqu’au bout, échappé de justesse avec toutes ces pierres public.
puis vint ce but lancées sur leur bus. Ils ont même été agres- La preuve, c’est qu’ils n’ont rien fait après
dans les arrêts sés une seconde fois, mais c’était moins grave. les 15 premières minutes et avant les
de jeu. Mais ce Mais que voulez-vous faire avec de tels gens.
toutes dernières, dans les arrêts de jeu…
n’est pas grave, C’est vraiment regrettable d’être reçu de la
Exactement ! Les Egyptiens ont profité de
car l’Egypte ne sorte.
deux moments de flottement pour inscrire
s’est pas qualifiée Karim a terminé le match du Caire sur leurs deux buts. Le premier d’entrée de jeu,
avec ce score. On les rotules, tellement il était fatigué… alors que nos joueurs n’étaient pas encore en-
est maintenant à Il ne s’en cache pas. Il a tenu à jouer ce trés dans le match ; et le second après la sor-
égalité de points, match au risque d’aggraver sa blessure, mais tie de Halliche et la fatigue de tous les joueurs
et tout va se jouer je savais qu’il allait être sur le terrain parce qui revenaient de blessure. Ce n’était pas vrai-
équitablement au qu’il a un mental d’acier. En plus, lorsqu’il ment équitable. A Khartoum, ce sera un autre
Soudan. s’agit de l’Algérie, Karim ne match, nettement plus équilibré et nos
calcule pas. Il fonce droit joueurs seront dans des conditions totale-

« allez devant. Dieu merci, il a ment favorables. C’est là qu’on verra le vrai vi-
Cette fois, vous de réussi à jouer et c’est le plus sage de notre équipe.
sa ge important. Maintenant,
voir le vrai vi
« Est-ce que Karim vous a dit dans quel
c’est vrai qu’il n’en pouvait
état d’esprit il se trouve, ainsi que ses ca-
l’EN et de Karim
plus dans les dernières mi-
nutes. Il faut le compren- marades, avant ce match ?
Cette Déjà en temps normal, Karim ne lâche rien
Rabah Ziani aurait aimé être fois,
dre, car il revient d’une
sur un terrain. Maintenant qu’il s’agit d’un
avec les Verts, à Khartoum, déchirure musculaire et il manquait de com-
l’EN aura aussi son public et les hostili- pétition. Mais ne vous inquiétez pas, vous match comme celui-là, que toute l’Algérie at-
mais son cœur y est. Sa chair tés vont diminuer. Tout est à notre avan- verrez le vrai Karim Ziani à Khartoum. tend avec le cœur serré, je ne vous dis pas.
aussi, puisque son fils Karim est tage, n’est-ce pas ? Mon fils, tout comme ses camarades, ont juré
Il vous l’a promis ? d’arracher la qualification. Pour défendre le
l’un des joueurs clés de l’EN. C’est sûr que ce sera à notre avantage.
En discutant avec mon fils, je sais avant le
Karim m’a dit au téléphone que les Soudanais drapeau algérien, Karim est prêt à laisser sa
Nous l’avons appelé de Khar- match s’il va bien jouer ou pas. Cette fois, je vie sur le terrain. Je vous jure qu’il se donnera
les soutiennent comme s’ils étaient leurs pro-
toum pour lui raconter l’am- pres joueurs. Ils défilent même dans les rues peux vous assurer qu’il ne fléchira pas. Il y a totalement. Il m’a promis cette qualification
biance qui y règne et lui avec des drapeaux algériens. On ne pouvait un élément important à souligner avant ce pour le Mondial et je suis sûr qu’il tiendra sa
demander ses impressions, à pas espérer mieux. Le stade sera plein de sup- match. C’est que tous les joueurs de l’EN qui parole.
étaient un peu dans le même cas que Karim Entretien réalisé par
quelques heures du match. porteurs des Verts.
ont joué contre l’Egypte. Ils ont donc tous un Nacym Djender et
Alors Rabah, comment avez-vous suivi Vous a-t-il parlé de ce qu’ils ont vécu au match dans les jambes et ils connaissent très Redouane Bouhanika
le match du Caire ? Caire ?
PUB
14 Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009
De nos
envoyés spéciaux Coup d’œil Algérie - Egypte
au Soudan
Raouraoua-Zaher
Nacym
Djender

Shehata
Redouane
Bouhanika

Le clash ! Raouraoua, le grand absent


Pour le premier responsable du football al-
gérien, Mohamed Raouraoua, il était hors de
qui l’a remportée en 2006. Après avoir été
scruté à l’aéroport international de Khartoum,
la coupe a pris la destination de l’Erythrée. Il
est à rappeler que jeudi 3 décembre, le trophée
superstitieux question d’assister à cette réunion, pour une
le plus convoité prendra le chemin de l’Afrique
L’entraîneur égyptien Hassen question de nif.
Shehata est superstitieux. A son du Sud, pays organisateur de la compétition
arrivée à Khartoum, il a refusé
Pas question de rencontrer Zaher planétaire.
à son équipe de descendre à Pour Mohamed Raouraoua, il n’était pas N. D.
l’hôtel Rotana Salem, les question de rencontrer son homologue égyp-
orientant au Hilton. La cause tien, Samir Zaher, qui a été l’instigateur de
de ce changement est évidente :
la sélection égyptienne, qui
tous les dépassements qui ont eu lieu au
Caire. Usant de tous les stratagèmes pour Samir Zaher :
avait pris son quartier général à
Rotana Salem, s’était inclinée la
battre les Verts, le président de la Fédération
égyptienne est considéré comme un traître
«C’est Raouraoua qui a
saison passée contre le Soudan, et un menteur par la délégation algérienne. déclenché les hoségypt tilités»
ienne de
en encaissant quatre buts ; alors Et pour ne pas être contraint de lui serrer la Le président de la Fédération
é la mèche, après avoir
que bien avant, l’Egypte, qui main, Raouraoua a préféré déléguer un res- football a encore allum la FAF, Raouraoua,
avait passé la nuit à l’hôtel ponsable de la FAF pour assister à cette réu- accusé le président de
incen-
Hilton, avait gagné sur le score nion. d’avoir été l’auteur de déclarations
aoua qui
de 3 à 1. diaires et mensongères. «C’est Raour dû se
aurai t
L’ambassadeur était présent a déclenché les hostilités, lui qui
condu ire en homme responsable.» Et d’enchaî-
«Nous allons Son excellence l’ambassadeur d’Algérie au
raoua doit agir en homme respon-
Soudan, Mohamed Yarki, était, pour sa part, ner : «Raou ni supporter ni joueur de football,
jouer à domicile» il n’est
présent lors de cette réunion qui avait pour sable, président de la Fédération algérienne
Le sélectionneur égyptien, c’est un a ac-
unique but d’apaiser les tensions.
Hassen Shehata, a affirmé que de football que nous respectons.» Zaher crise
la rencontre décisive entre Nouveau matériel pour le stade cusé Raouraoua d’être à l’origine de cette
que la sélecti on
l’Egypte et l’Algérie se jouera en El Merreikh : «Ce n’est pas la première fois
ie nous a
Egypte et non au Soudan, et ce de son pays a perdu. A Blida, l’Algér
Pour permettre au match choc de se dérouler battus sur le score de trois buts à un et on n’a
vu les liens forts qui unissent
dans les meilleures conditions, la plus haute rien fait.» et d’ajouter : «Le président de la Fé-
les deux pays. Dans une
déclaration au journal instance du football mondial (FIFA) a envoyé dération algérienne de football a oublié que
soudanais Al Sada, Shehata des nouveaux poteaux de corner, des filets et nous avons digéré la défaite de notre sélection
s’est dit heureux que son équipe des cages de but qui équiperont le stade d’Al à Blida sans faire de bruit. Le match barrage
joue au Soudan, un pays où il Merreikh. Dès la réception du matériel en déterminera bien évidemment celui qui ira au
ne se sentira pas dépaysé. Le question, les responsables du stade ont procédé Mondial. L’histoire retiendra qui de nous deux
ités.»
coach égyptien a indiqué par fin d’apaiser la tension entre les à son installation. a allumé le feu et déclenché les hostil
ailleurs que son équipe aspirait
à achever sa mission de
qualification au Mondial à
Khartoum, et de rappeler que
la Fédération égyptienne avait
A deux pays, une rencontre a été or-
ganisée par la FIFA entre les deux
délégations algérienne et égyp-
tienne. Il a été ainsi question des moyens à
mettre en œuvre pour permettre au match de
Le trophée de la Coupe du monde
a transité par Khartoum
Dans le cadre de la tournée mondiale du
trophée de la Coupe du monde, la FIFA a fait
Il expédie «son» rapport à la
FIFA
Le président de la FEF n’a pas hésité à rédiger
pour
choisi d’emblée le Soudan en
se dérouler dans de bonnes conditions.
transiter la coupe tant convoitée par Khar- un rapport qu’il a transmis à la FIFAbus de la
prévision de cette rencontre. toum. Pour rappel, c’est la Squadra Azzurra protester contre l’attaque dont le
la part de
Shehata a conclu que les formation égyptienne a fait objet de Zaher a
Pharaons joueront ce match supposés supporters algériens. Samir

Raouraoua
à témoin
comme s’ils étaient au Caire. même pris le représentant de la FIFA hésité à
quant à cet incident puisqu’il n’a pas la vitre
faire appel à lui pour constater de visu
brisée dudit bus.

«J’ai refusé d’être présent au dîner


pour éviter de saluer Zaher»
tion à un dîner auquel l’ont convié des res- arrivée jeudi au Caire. Bien au contraire, ils ne rien lâcher à Khartoum. Les joueurs sont
ponsables soudanais. Il nous en donne les rai- sont restés dans leur match et même après. Le très solidaires et conscients de la grosse respon-
sons. «J’ai été, en effet, convié hier à un dîner, groupe est déterminé à aller chercher cette qua- sabilité dont ils ont héritée. Franchement, ce
mais j’ai préféré décliner cette invitation poli- lification avec les tripes. Cela me procure du groupe-là me rend très fier de la sélection.»
ment non pas par maque d’égards à mes amis coup un sentiment de confiance quant à notre
soudanais auxquels je voue le plus grand res- qualification, car je sais que nous possédons «L’arrivée des supporters
pect, mais parce que je ne voulais pas saluer une équipe de compétiteurs avec un esprit com- galvanise les joueurs»
Zaher ni m’attabler avec lui. Il ne mérite pas batif, car les joueurs connaissent parfaitement «J’avoue que l’arrivée des supporters qui ont
que je lui serre la main, après tout ce qui s’est le poids de la confiance placée en eux par tout répondu en masse à l’appel de la sélection a gal-
passé au Caire.» un peuple. C’est là où réside notre source de vanisé les joueurs. C’est quand même un signe
motivation», a fait savoir le président de la fé- révélateur de l’attachement du peuple à son
«J’ai rompu toute relation avec dération. EN. Ceci a créé chez les joueurs une détermi-
les responsables égyptiens» nation sans faille à honorer tous ceux qui ont
Il est clair que le président de la Fédération «Le peuple algérien fêtera la consenti l’effort de faire le déplacement
n’est pas près de passer l’éponge sur ce qu’ont qualification, inch’Allah» jusqu’ici», a tenu à préciser Raouraoua.
vécu l’EN et les supporters durant leur séjour Le président de la Fédération a tenu à
au Caire. «Après tout ce que nous avons vécu adresser un message rassurant le peuple algé- «On remercie le peuple
là-bas avant, durant et après le match, il n’y a rien auquel il promet la qualification. «Le soudanais pour sa sympathie et
plus de place à la fraternité. Toutes les relations peuple fera, inch’Allah, la fête de la qualifica- son hospitalité»
n marge de la séance d’entraîne- qui pouvaient me lier aux responsables égyp- tion ce mercredi. Nous avons une équipe capa- Le président de la Fédération n’a pas omis

E ment de lundi, nous avons eu une tiens par le passé sont désormais rompues. On ble de nous offrir cette qualification, j’en suis de remercier le peuple soudanais pour sa
petite discussion avec le président ne peut fermer les yeux sur ce qui s’est passé. persuadé», rassure-t-il. sympathie et son hospitalité. «Franchement,
de la Fédération, Mohamed Raou- On ne peut aussi pardonner.» depuis notre arrivée ici, on n’a vu que des amis.
raoua. C’est en présence d’une ca- «Le groupe que nous possédons Un peuple accueillant et chaleureux qui fait
méra d’une chaîne de télévision soudanaise tout pour nous faire comprendre que nous
«Je suis très optimiste quant à me rend fier de cette sélection» sommes chez nous. C’est extraordinaire cet élan
qu’«El Hadj» est revenu longuement sur notre qualification»
l’après Egypte-Algérie et l’état d’esprit du M. Raouraoua ne tarit pas d’éloges sur le de soutien qui nous parvient du peuple souda-
groupe depuis son arrivée ici à Khartoum. «Ce qui est positif, c’est le fait que les joueurs groupe qui compose la sélection : «J’admire nais. J’espère qu’il viendra le jour où on rendra
D’aucuns l’ignorent peut-être, mais le prési- n’ont à aucun moment été affectés par la dé- chez nos joueurs leur solidarité et leur natio- la pareille à ce peuple qui nous a tant donné
dent de la Fédération algérienne, Mohamed faite encore moins par les tentatives de désta- nalisme. Après la défaite au Caire, le seul mot par son hospitalité.»
Raouraoua, a décliné avant-hier une invita- bilisation dont ils ont fait l’objet depuis notre d’ordre qu’il y avait au sein du groupe était de Redouane B.
Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009 15
Coup d’œil Algérie - Egypte

Neutralité du terrain, force à l’Algérie


équipe nationale s’apprête ce soir à jouer l’ultime rencontre contre l’Egypte. Sur les Egyptiens de la finale que les Algériens disputeront contre le Nigeria. A Abidjan, en Côte

L’ terrain neutre, loin de la fournaise du stade international du Caire. On n’a pas


rencontré un seul ancien joueur ayant déjà joué face aux Egyptiens qui s’est dit
étonné de ce que l’EN a vécu. Tous les Africains reconnaissent la dangerosité de ce stade.
d’Ivoire, en 1984, Hocine Yahi, auteur d’un des trois buts, est persuadé que l’équipe nationale
pouvait marquer une flopée de buts. Enfin, peut-on laisser passer sous silence ce 2 à 1 de
Sousse ? En 2004, les joueurs avaient pour noms Karim Ziani, Antar Yahia, Yazid Mansouri
Mais, depuis 1976 et le premier match officiel entre les deux pays, même si le match de cette et Lounès Gaouaoui. Les mêmes qui affronteront les Egyptiens, ce soir, dans un ultime
année-là s’est joué dans le cadre d’un tournoi international, les Verts ont toujours eu le déçu combat, sur un terrain neutre. Gageons que les Algériens récidiveront et continueront sur la
sur les Egyptiens. Ainsi, en 1976, l’Algérie battait l’Egypte 1 à 0, but de Omar Betrouni. A même voie que leurs aînés.
Ibaden, au Nigeria en 1980, ils sont revenus au score après avoir été menés 0-2. Ils priveront

Algérie 1 - Egypte 0 Algérie 2 - Egypte 2 (4 à 2, ap)

04.01.1976 19.03.1980
Assad : «En 2e mi-temps,
Betrouni : «Chez eux, ils sont Ibadan
Phase finale Coupe on prenait le
coriaces, à l’extérieur ils nous craignent» d’Afrqiue des nations
Arbitre : Lawsen (Togo) match en main»
Il faut remonter à 1976 pour Buts : Assad (54' sp), Deux acteurs de la rencon-
Stade Riad retrouver une rencontre entre Benmiloudi (63') (Algé- tre Algérie-Egypte à Ibaden
(Arabie Saoudite) les deux pays sur terrain neu- rie) ; Khatib (32'), Ram-
Tournoi amical (demi- nous racontent cette folle
tre. On ne s’étalera pas sur ce dane (47') (Egypte) partie où l’Algérie avait réussi
finale)
Arbitre : Mokness match, juste deux mots pour un exploit en revenant au
(Iran) dire que le match s’était joué le Algérie : Cerbah, De- score. Menés deux à zéro,
Buts : Betrouni (41’) 4 janvier 1976 et a eu pour rouaz, Khedis, Merze- Assad nous confiait : «Nous
(Algérie) théâtre le stade de Riad, la ca- kane, Larbès, Slimani, étions la grande équipe et
Algérie : Cerbah, Ali pitale de l’Arabie Saoudite. Madjer, Bensaoula, Bel- avions beaucoup d’assurance.
Messaoud Abdelmalek, Omar Betrouni se rappelle de loumi, Assad, Fergani On était persuadés de revenir
Keddou, Kheddis, Maâ- cette rencontre : «Le tournoi Entraîneurs : Khalef et à la marque, malgré les deux
ziz, Safsafi Abdelaziz, organisait par l’Arabie Saoudite Rajkov buts encaissés en première mi-
Naïm, Draoui, Benkada, était assez relevé. On était ar- Egypte : Ikramy, Salah, temps. En seconde période, on
Ighili, Betrouni rivé en finale aux dépens de Hamane, Bedir, Ma- avait repris les choses en
Entraîneur : Mekhloufi l’Egypte. On avait reçu un brouk, Shehata,
Egypte : El Batel, Moha- main. Coup sur coup, l’Algérie marqué un but au cours du
chèque de 2 millions de rials. Chawki, Abdou, Khatib, égalisait, on est allés jusqu’aux
med Saleh, Hamdi Es- match sur penalty. On n’avait
L’Italie, la Hollande et la Grèce Mokhtar, Hassan tirs au but pour connaître
said, Galab, Abughreisa, pas laissé passer la chance de
Mustapha Abdou, y participaient. En demi-finale, l’équipe qualifiée aux quarts passer les huitièmes de finale.»
Gonim, Mahmoud El on était opposés aux Egyptiens. de finale de la CAN 80. J’avais
Khatib, Chaker, Oussa- La veille, le défunt Mohamed
mer, Ibrahim, Youssef, Khedis me disait ses appréhen-
Echal.
Entraîneur : Taha Is-
sions. Je l’avais rassuré en lui
disant que je marquerai à la fin Larbès : «J’ai marqué le penalty
mael du match. Ce qui avait été
fait.» qui nous a qualifiés à la finale»
Algérie 2 - Egypte 1 L’autre acteur est Salah Larbès, il avait eu
une lourde responsabilité. Il lui incombait
29.01.2004 de frapper le dernier penalty. «Je devais frap-
per le dernier penalty, je ne suis pas posé de
question. Il fallait mettre le ballon dans les

Mamouni : «On a des possibilités buts du gardien Ikramy. On est passés au tour
suivant. On n’a jamais perdu face aux Egyp-
tiens sur terrain neutre.»
sur les balles arrêtées»
Stade Sousse
(Tunisie)
A Sousse, plus de la
moitié de l’effectif qui a
Algérie 3 - Egypte 1
Phase finale de la Coupe battu les Pharaons est
d’Afrique des nations soit partie en retraite, 17.03.1984
Arbitre : Alain Hamer soit ne joue plus en
(Luxembourg) équipe nationale. Mais
Buts : Mamouni (13'),
Hocine Achiou (86’) (Al-
ceux qui forment l’ossa-
Abidjan
Yahi : «En dehors du Caire,
ture actuelle seront pré-
gérie) ; Bellal (25’)
(Egypte)
sents à Khartoum. Le
parfum de la victoire 2 à
Phase finale de la Coupe
d’Afrique des nations
les Egyptiens sont
Algérie : Gaouaoui, Za-
four, Aribi, Mansouri
1 de 2004 est toujours là.
Mamouni avait ouvert
Arbitre : Larache (Maroc) prenables»
Buts : Madjer (68'), Bel-
Yazid, Cherrad Abdlema- la marque à la 10’, Les coéquipiers de Mahmoud
loumi (71'), Yahi (90’) (Al-
lek, Kraouche, Belmadi Achiou avait assuré la Guendouz n’avaient pas pu arriver au
gérie) ; Abdelghani (76')
(Achiou), Boutabout victoire dans les der- stade de la finale de la Coupe
(Egypte)
(Haddou), Ziani (Had- nières minutes du d’Afrique des nations de l’édition 84.
Algérie : Cerbah, Sadmi, Les Vert rencontraient l’Egypte pour
jadj), Mamouni, Antar match. Mamouni est re- Laroum, Chaïb Moha- le compte de la troisième place. Yahi,
Yahia venu, ces derniers jours, med, Guendouz, Jefjef, qui avait marqué le 3e but, se rappelle
Entraîneurs : Saâdane, sur ces mêmes colonnes Madjer, Fergani, Ben- : «Je veux bien retourner dans le passé
Charef, Cheradi au sujet de la victoire : «Les joueurs algériens qui avaient un saoula (Yahi), Belloumi, pour motiver nos jeunes. Si les matchs
Egypte : E Nader, Zahir grand gabarit montaient à chaque fois sur les balles arrêtées. Bouiche Nacer face à l’Egypte sont un peu spéciaux au
(Khachaba), Tarek, Ba- J’avais pris l’habitude de me rendre au premier poteau, c’est Entraîneur : Khalef Caire, en dehors de leurs bases, les
chir, Tarek (Hazem), Has- comme cela que je n’ai pas raté l’occasion de couper la tra-
san (Barakat), Hany, jectoire du ballon de la tête quand j’ai vu venir le centre en Egypte: Ikramy, Shehata, Egyptiens sont vulnérables. En Côte
Amer, Ahmed, Belal, devançant le défenseur égyptien. Je regrette seulement d’avoir Sedki, Salah, Yassine, An- d’Ivoire, en 84, on aurait pu les battre
Ahmed répondu à la provocation d’Ahmed Hassen, (aujourd’hui, le delghani, Chawki, Zeid avec un score plus lourd. Ils se sentent
Entraîneur : Mohsen capitaine de l’équipe d’Egypte). C’est à cause de lui si l’arbi- (Radouane), Wahid, diminués. Ils nous ont toujours craints.
Salah tre m’avait expulsé. Je m’en serais voulu à vie si nous avions Nouh (Zakaria), Soleiman Je demande à nos jeunes d’y croire au
été éliminés par l’Egypte.» Entraîneur : Saleh. Soudan. Les Egyptiens sont prena-
Mouloud B. bles.»
16 Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009

Coup d’œil Algérie - Egypte De nos


envoyés spéciaux
au Soudan

Alors que les Pharaons ont perdu leur dernier match à Omdurman (4-0)
L’Algérie n’a jamais Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika

été défaite à Khartoum


est aujourd’hui, précisément à
Dimanche 28 décembre 1980
(éliminatoires de la Coupe du
monde 1982)

C’ 18h30 heure algérienne,


qu’aura lieu la grande explica-
tion, la grosse bataille doit-on
dire, entre Algériens et Egyp-
tiens. Ce sera au stade Omdurman de Khartoum,
l’arène du club mythique du Soudan, le célèbre Al
Merreïkh. Ce sera un match pas comme les au-
Soudan 1 - Algérie 1
Adam Abo Beïda répond
à Gamouh
Stade : Khartoum
Arbitre : Youssef Mohammed El-
tres vu les hostilités déclenchées par les Egyptiens Ghoul (Libye)
avec le lynchage dont les Algériens ont été la cible Buts : Adam Abo Beïda (82’) (Sou-
au Caire à l’occasion de ce fameux match du 14 dan), Gamouh (67’) (Algérie)
novembre. Un climat et une pression tels que l’EN Avertissements : Defall Hag Saïd
s’est fait voler la qualification dans les ultimes se- (Soudan), Assad (Algérie)
condes de cette rencontre et contrainte de ce fait Expulsions : Monaïm Abdel Mo-
de livrer un match d’appui prévu dans la capitale naïm (Soudan), Bensaoula (Algé-
soudanaise Khartoum. Si les Egyptiens connais- rie)
sent parfaitement le stade qui doit abriter ce bar- Algérie : Cerbah, Larbès, Kourichi,
rage pour y avoir évolué à plusieurs reprises, les
joueurs algériens, à quelques exceptions près, ne Djadaoui, Guendouz, Mahiouz
savent rien de cette enceinte. Les exceptions tien- (Safsafi), Fergani, Ghrib, Assad,
nent bien sûr à cette poignée d’internationaux qui Bensaoula, Gamouh.
ont affronté Al Merreïkh en club dans le cadre des Entraîneur : Evgueni Rogov
compétitions continentales. Il s’agit de Babouche, rez deviné, il s’agit de Rabah Madjer qui a pré- pour le match barrage qui reste à jouer entre l’Al-
Chaouchi, Zaoui et Raho, Lemmouchia n’étant senté un amalgame fait de jeunes et d’anciens gérie et l’Egypte, mérite mille respects de notre Pour le compte des éliminatoires de
pas compté pour cause de suspension. Mais le comme Saïb, Chérif El Ouazzani et Menad, le part. la Coupe du monde 1982, qui de-
plus important dans toute cette histoire, c’est que meilleur buteur de la fameuse CAN-90. Mais ce vait avoir lieu en Espagne, l’Algérie
depuis l’indépendance de l’Algérie, notre équipe jour-là, les poulains de Madjer ont sombré sur ce 1re victoire sur le terrain a rencontré le Soudan dans le cadre
nationale s’est produite à trois reprises à Khar- terrain en s’inclinant sur le score de deux buts à
toum. Deux fois pour le compte des éliminatoires zéro, avant que ce résultat ne soit inversé au pro- aujourd’hui du deuxième tour. Après une vic-
de la Coupe d’Afrique des nations et une fois dans fit de l’Algérie suite aux réserves formulées à la Avec cette rétrospective, toutes les conditions toire à l’aller ici même à Alger par
le cadre des qualifications pour la Coupe du CAF à cette époque. sont réunies pour que les Verts arrachent cette deux buts à zéro, les Algériens se
monde. Les Verts n’y ont jamais connu la défaite qualification. Les Egyptiens ont souvent laissé des sont déplacés à Khartoum pour dé-
avec un bilan de deux matchs nuls en 1980 et plumes à Omdurman, comme cela a été le cas il y fendre cette avance de deux buts.
Soudan 4 - Egypte 0 a une année. De l’autre côté, les Verts n’ont jamais
1987 et une victoire en 1995. Le dernier match disputé par les Pharaons au Finalement, les Verts ont pu arra-
perdu à Omdurman. Le moins que l’on puisse
stade Omdurman ne remonte pas à loin. Il a eu dire, c’est que c’est un atout de taille pour nos cher un nul précieux un but par-
En 1995, la baraka de Madjer lieu le 20 août 2008 dans un cadre amical (date Verts qui sont dans l’obligation de laver l’affront tout. C’est Rabah Gamouh qui a
évite la défaite aux Algériens FIFA). Ce match a tourné au drame pour les et redonner le sourire au peuple algérien, mais ouvert le score, mais à huit minutes
A Khartoum, la chance a toujours souri aux Egyptiens qui ont été terrassés par les Soudanais aussi de lui rendre son honneur après tout ce qui de la fin, les locaux ont pu égaliser
Verts. En 1995 par exemple, l’équipe nationale sur le score sans appel de quatre buts à zéro. Les s’est passé au Caire. A présent, au Soudan, les co- grâce à un but d’Adam Abo Beïda.
s’est présentée avec une nouvelle composante au Pharaons n’étaient que l’ombre d’eux-mêmes en équipiers de Bougherra ne devraient faire qu’une
n’ayant fait que subir la loi des locaux. Là, on doit bouchée de ces Egyptiens qui, le moins qu’on
stade de Khartoum. C’était le renouveau du foot-
ball algérien avec de jeunes joueurs convoqués dire que l’idiot de Samir Zaher, l’actuel président puisse dire, sont allés s’aventurer loin de leur pe- Kourichi : «C’était ma
sous la houlette de l’attaquant historique des de la Fédération égyptienne de football, qui tite coquille. première convocation
Verts, reconverti depuis en entraîneur. Vous l’au- croyait avoir fait le bon choix d’aller au Soudan Hamza Rahmouni et pour l’adaptation
j’étais vraiment loin»
Dimanche 28 juin 1987 Lundi 24 avril 1995
(éliminatoires CAN-88) (éliminatoires CAN-96)
Soudan 1 - Algérie 1 Soudan 2 - Algérie 0
(score inversé en faveur
Stade : Khartoum Dans le cadre des élimina-
de l’Algérie par la CAF)
Arbitre : Mohamed Hus- toires de la Coupe d’Afrique des
sam El-Din (Egypte) nations 1988, qui a eu lieu au Stade : Khartoum En 1995, les Algériens se sont in-
Buts : Sami (82’) (Soudan), Maroc, le match aller s’était dé- Arbitre : M. Abdelfettah (Egypte) clinés sur ce terrain d’Omdurman
Boukar (70’) (Algérie) roulé à Khartoum et les Verts Buts : Hilo Babacar (21’ et 79’) par deux buts à zéro. L’auteur des
ont pu y arracher un nul un but - Score inversé en faveur de l’Algérie deux buts est Hilo Babacar. C’était oureddine Kourichi, le stop-

N
Algérie : Kadri, Chaïb,
Benhalima, Belgherbi, Me- partout. Le rentrant Boukar une nouvelle équipe composée de peur de l’équipe nationale
gharia, Mansouri, Maâtar, avait ouvert le score, avant que Algérie : Haniched, Benhamlat, Mef- jeunes, que la CAF a vite fait de sau- algérienne des années 1980,
M. Kaci-Saïd (Boukar), Sami n’égalise pour le Soudan. tah, Amrouche, Lazizi, Chérif El ver en inversant le score en sa faveur a honoré sa première convocation en
Au retour, les Verts se sont im- Ouazzani, Dziri, Saïb, Menad, Kaci suite aux réserves formulées par la équipe nationale à l’occasion de ce
Bellal, Belloumi, Menad match à Khartoum. Joint par nos
Entraîneur : E. Rogov posés par trois buts à un. Saïd, Tasfaout (Kaoua) FAF à cette époque-là pour partici-
Entraîneur : Rabah Madjer pation illégale d’un joueur soudanais. soins hier, il nous a raconté ce qui
s’était passé ce jour-là : «Je ne pourrai
jamais oublier ce match qu’on a joué à

Menad «Lescontrairement
Khartoum. C’était ma première
Soudanais sont très respectueux, convocation en équipe nationale. Il y
avait un climat très difficile à suppor-
aux Egyptiens» ter, il faisait, je m’en souviens très bien,
vers les 51 degrés et on avait joué à 15
Djamel Menad, l’un des meil- souffert de la pression, les Souda- la sélection et d’autres sous le heures. D’ailleurs, je ne me suis pas re-
leurs avants-centres qu’a en- nais se sont contentés uniquement maillot de la JSK, et je n’ai jamais eu trouvé sur le terrain, heureusement
fantés le football algérien, a de pousser leur équipe à fond. Seu- de problèmes particuliers. Pour le qu’il y avait mes coéquipiers à mes
disputé deux rencontres à lement, il y avait des conditions un match de 1995, on s’est présentés côtés. A Khartoum, c’était des condi-
Khartoum en 1987 et 1995. peu difficiles pour nous. avec une équipe qui devait refléter tions un peu dures, je l’avoue.»
Il nous parle dans l’entretien le renouveau du football algérien.
qui suit de l’ambiance du De quelles conditions voulez- J’ai disputé cette rencontre, mais il 29 ans après, il remet
stade Omdurman. vous parler ? faut reconnaître tout de même que
c’était le début de la descente aux
les pieds à Khartoum
C’était sur une pelouse imprati- Noureddine Kourichi a remis les
Vous avez disputé deux cable que ce match a eu lieu. En enfers pour notre football.
pieds dans la capitale soudanaise 29
matches au stade de Khartoum. outre, en 1987, il y avait un très ans après son dernier voyage au Sou-
Pouvez-vous nous raconter mauvais éclairage. Sur le terrain, je Et pour ce match de barrage ? dan. C’était, comme signalé plus
l’ambiance qui régnait dans ne pouvais même voir certains de Ce sera difficile pour les deux haut, à l’occasion de sa première
cette enceinte ? mes coéquipiers. Mais on nous a équipes, mais j’ai bon espoir que convocation en EN. Kourichi est ac-
C’était une bonne ambiance. Le très bien accueillis. Comme je vous l’Algérie l’emporte à la fin. On a les tuellement à Khartoum pour souenir
public soudanais est très respec- l’ai dit, on n’a jamais subi de pres- moyens de les battre. les Verts.
tueux, contrairement aux Egyp- sion là-bas. Moi, j’ai joué à maintes Entretien réalisé par Hamza R. H. R.
tiens. A Khartoum, on n’a pas reprises au Soudan, deux fois avec
Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 octobre 2009 17
Coup d’œil Équipe nationale
L’envoyé spécial d’Al Jazeera dément Dream Déclaration
Mais où ont-ils vu des de la FIFA
concernant
Algériens saccager ce bus ?
undi soir, la chaîne égyp- tout cas, ce n’est pas l’accueil réservé
le match
Egypte - Algérie

L tienne Dream a diffusé,


autour d’un plateau de pa-
cotille, une émission pré-
sentée par une animatrice
maquillée comme un carré d’As et
consacrée au match d’appui qui reste
à jouer entre l’Algérie et l’Egypte et à
aux Pharaons à leur arrivée sur le sol
algérien dans le cadre du match aller
qui va nous démentir.
Bizarrement, ils tentent
l’apaisement !
Ce qui nous intrigue le plus dans
toute la polémique née après le match la manière de faire de cette chaîne
du Caire et les représailles des Algé- Dream, c’est qu’aujourd’hui elle tente
riens contre les ressortissants et les l’apaisement à travers la même émis-
intérêts égyptiens en Algérie. A un sion. D’aucuns penseront bien sûr, et
moment donné, la chaîne annonce on ne va pas les contrarier, que c’est
une information d’extrême urgence parce que ce match est prévu désor-
en bas de l’écran, faisant état que le mais sur un terrain neutre. Il reste
bus de la sélection égyptienne a été que ladite chaîne n’a eu de cesse de A l’heure actuelle, la FIFA
caillassé par des supporters algériens diaboliser l’équipe algérienne et tous étudie les différents
à Khartoum à l’issue de sa séance les Algériens avec elle avant le match rapports et documents
d’entraînement. Quelques secondes retour entre les deux sélections en relatifs aux incidents qui
plus tard, la même chaîne prend at- dépit des appels au calme par milliers ont entouré le match
tache avec son envoyé spécial au Sou- qui fusaient de-ci, de-là. Egypte-Algérie. En
dan pour montrer l’image d’une vitre Soudain, ces mêmes Egyptiens qui
attendant que la procédure
brisée du bus transportant la sélec- nous ont traités de tous les noms, en
dépassant toutes les limites comme arrive à son terme, la FIFA
tion égyptienne. Sans le moindre ne fera aucun commentaire
scrupule, l’animatrice a remercié le couverture un démenti catégorique que seule cette chaîne a vus. cette atteinte grave à la mémoire de
nos martyrs, se découvrent mainte- et ne livrera aucune
ciel qu’aucun joueur de la sélection aux élucubrations égyptiennes qui,
manifestement, tendent à faire de
Dream porte bien nant des vertus de réconciliateurs. information sur le sujet.
n’ait été blessé ni même eu la moindre Dans un premier temps, la
égratignure, alors que jeudi dernier, l’agresseur une victime expiatoire. Le son nom Normal, la rencontre ne se déroulera
correspondant de cette chaîne donc, Ceux qui ne connaissent pas la pas au Caïro-Stadium et qu’ils ne FIFA doit établir les faits.
cette chaîne et d’autres n’ont pas hé-
sité à accuser les joueurs algériens témoin oculaire s’il en est, indiquait langue de Shakespeare doivent savoir peuvent plus se permettre de bomber L’instance internationale
d’avoir fomenté l’agression dont leur de la main la vitre brisée du bus de la que Dream signifie rêve. Elle porte le torse. Une attitude qui confine à la demande à l’ensemble de la
bus a fait l’objet, alors que le visage de sélection égyptienne, mais en n’omet- son nom d’autant mieux qu’elle pleurnicherie. On le dit aussi crû- famille du football et aux
Halliche et celui de Lemouchia tant pas de préciser qu’il n’y avait donne l’impression d’avoir vu dans ment, même si on sait que le com- fans du monde entier, en
étaient bien maculés de sang. Des aucun supporter algérien sur les lieux ses rêves cette supposée agression al- mun des Algériens ne peut pas être particulier ceux concernés
images qui avaient d’ailleurs choqué et que seuls les supporters égyptiens gérienne contre le bus de la sélection surpris, voire n’est pas dupe d’une par ce match, de respecter
le monde entier à l’exception des et soudanais se trouvaient aux alen- égyptienne. Il est vrai que le bus de la «opinion» qui change de posture l’esprit du fair-play et de
Egyptiens comme Samir Zaher, le tours. Al Jazeera désavoue donc le sélection égyptienne a été caillassé, comme on changerait de chemise. faire preuve de la plus
président de la FEF, aidé de son ami «commentaire» de Dream qui veut mais pourquoi donc cette chaîne Sacrés Egyptiens, on n’oubliera pas de grande retenue afin que
Blatter. Cependant, comme il y a une coûte que coûte faire imputer la res- Dream voulait en imputer la respon- sitôt le mal que vous nous avez fait. chaque rencontre se déroule
justice divine, la chaîne qatarie Al Ja- ponsabilité de cet acte, s’il a réelle- sabilité aux supporters algériens K. M. dans les meilleures
zeera a apporté par l’honnêteté de sa ment été commis, à des Algériens pourtant absents de ces lieux ? En conditions.

Le Washington Post parle travers son correspondant aux Etats- date initiale par Blatter sans que l’Egypte soit
de Blatter Gate
A Unis, la Chaîne 2 a évoqué que le
fameux journal américain The Washington
sanctionnée. Le fameux journal américain,
qui avait fait éclaté le scandale du Water «La sévérité
Post a critiqué sévèrement l’attitude du
président de la FIFA, Sepp Blatter, qui est
Gate dont l’ex-président américain Richard
Nixon est le principal accusé, vient de
de la FIFA est
resté indifférent envers l’agression dont la
sélection algérienne a été victime en Egypte,
prouver aussi la partialité du président de la
FIFA dans la gestion des derniers
à géométrie
alors que son instance n’a pas hésité à sévir
en sanctionnant lourdement la star Diego
évènements entre Egyptiens et Algériens,
dans ce qu’on appellera prochainement
variable»
e communiqué de la FIFA,
Maradona. Le Washington Post s’est aussi
étonné sur le maintien de la rencontre à sa
Blatter Gate.
K. M.
L pour employer une
expression usitée, montre on
ne peut mieux qu’il y a une
Même l’oncle Sam Les Américains relatent l’agression contre les Verts politique de deux poids et deux
s’indigne mesures dont est victime l’Algérie
depuis le début de ces éliminatoires
de l’agression,
sauf Blatter Le monde en jeu, le football plus qu’un jeu jumelées CAN-Mondial 2010. Il
serait intéressant de faire un rappel
de tous les passe-droits dont ont
e porters égyptiens. «Toute- bénéficié la sélection ainsi que les

«L monde
en jeu,
le football n’est
fois, l’instabilité au Caire
nous fait craindre pour la
loi et l’ordre autour de ce
clubs égyptiens de la part de
l’instance internationale et de ses
«succursales» comme la CAF, etc.
plus qu’un jeu» C’est le titre d’un article paru dans sport. Les répercussions se font encore sentir, après L’Algérie a été menacée de perdre le
le célèbre quotidien américain New York Times. que les joueurs de l’Algérie ont été violemment inti- match sur tapis vert (3 à 0) si un
L’auteur de l’article s’est étalé sur les dernières ren- midés, jeudi, par des voyous lançant des briques à seul fumigène était allumé lors du
contres du week-end dernier consacrées aux éli- travers les fenêtres de l’autobus de l’équipe à son ar- match aller à Blida. Au Caire, après
minatoires de la Coupe du monde de football. En rivée au Caire», pouvait-on lire encore dans cet ar- l’agression de toute une équipe et la
misant sur l’enjeu financier de la rencontre qui a ticle du New York Times qui, de manière indirecte, blessure de trois titulaires
opposé les Néo-Zélandais et les Bahreïnis, puisque illustre le climat instable qui règne en Egypte à indiscutables, les Egyptiens
les All Blacks ont fixé la barre plus haut en mon- cause du football auquel les Egyptiens accordent reçoivent une simple tape sur les
La presse internationale, par ses nayant le prix de 10 millions de dollars en monnaie une grande importance, en l’assimilant à la poli- doigts, un simple avertissement, et
grands titres, a rapporté locale (7,4 millions de dollars américains) pour at- tique au point que leur «hôtes» ont été accueillis par le match n’est même pas reporté.
fidèlement l’agression sauvage teindre l’objectif souhaité, à savoir la qualification des jets de pierres. Le célèbre quotidien américain Cette mollesse, voulue soit dit en
dont a été victime l’équipe au Mondial. Ce pactole sera donc offert aux pou- a aussi rapporté, contrairement aux torchons égyp- passant, de la part de l’instance
nationale au Caire. Cet acte lains de Ricki Herbert, l’entraîneur de cette forma- tiens, la déclaration à la presse du président de la présidée par Blatter a eu des
indigne de la part des Egyptiens a tion néo-zélandaise, le dernier parmi les joueurs Fédération algérienne de football, Mohamed Raou- conséquences gravissimes qui, il est
même été relaté au pays de l’oncle qui ont pris part au Mondial espagnol en 1982. raoua, à l’issue de la rencontre : «Nous avons joué inutile de le cacher, peuvent aller
Sam par le biais du New York «N’ayez pas de fausses idées à mon encontre, j’aime dans des conditions proches de la guerre», et aussi jusqu’au grave incident
Times. Ainsi, tout le monde a le rugby, mais on peut aussi changer les choses en «Il était difficile pour nous de bien jouer, mais nous diplomatique entre deux
condamné l’agression à l’exception Nouvelle-Zélande par le football», dira Ricki Her- allons gagner au Soudan, car l’atmosphère sera plus leaderships de l’Afrique et du
de Sepp Blatter qui a fermé les bert. En plus de l’enjeu financier du football et de calme.» Donc, même la presse américaine qui ne monde arabo-musulman. Un
yeux. La Suisse est connue pour son impact sur la société même dans un pays où le s’intéresse que peu au football – connu sous le nom véritable scandale, lorsqu’on
être un pays neutre, mais pas le rugby est roi. L’auteur de l’article, et pour illustrer de soccer – a relaté l’agression dont a été victime la connait la sévérité de la FIFA,
Suisse Blatter qui a dérogé à la l’impact du football sur la société, s’est étalé sur les sélection algérienne, vu la gravité de cet incident. surtout dans les grandes
politique de son pays, en incident survenus jeudi dernier au Caire lorsque le K. M. compétitions. Il semble que cette
choisissant son camp. bus des joueurs algériens a été caillassé par les sup- sévérité soit à géométrie variable
pour ne pas dire à la tête du client.
18 Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009

Coup d’œil Algérie - Egypte


De nos
envoyés spéciaux
au Soudan

Les techniciens livrent les


Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika

Ils ont pour noms Belhout,


secrets du Merreikh Stadium
commun de bien connaître le Merreikh Stadium. En effet, ces soudanaises, en compétitions
Nouzaret, Benzekri, stade qui abritera, aujourd’hui entraîneurs ont eu à diriger internationales. Ces derniers
Hammouche, Ifticen et Amrani. à Khartoum, le match barrage leurs équipes dans cette n’ont pas manqué de nous
Ces techniciens ont pour point entre l’Algérie et l’Egypte, le enceinte face à des formations livrer les secrets de ce stade.

Nouzaret «Ce qui s’est


passé avant cet Egypte-Algérie
est tout simplement ignoble»
L’ex-sélectionneur de la Guinée, Robert Nouzaret, nous parle dans l’entretien qui suit sur
l’avant et l’après Egypte-Algérie. Aussi spontané, loin de verser dans la langue de bois, il
nous livre son point de vue sur ce choix de faire jouer le match au Soudan. Entretien.

Vous avez sans doute suivi avec maintenant le match au Caire ritait de passer au regard des grosses gérie ? part des joueurs algériens évo-
intérêt cet Egypte-Algérie… après ce qui s’est passé ? occasions qu’elle s’est procurées. Car Non ! Non ! Aucunement. Ce ne luent dans les championnats eu-
En effet. C’était quand même l’af- Je reviens à ce que je vous disais, à l’Egypte, hormis quelques coups sera pas la même ambiance. Ce ne ropéens, le temps un peu chaud
fiche de la journée. On ne peut que savoir que les dirigeants de la Fédé- d’éclats, elle n’a fait que balancer dans sera pas Blida ni Le Caire. Je m’at- qu’il fait à Khartoum peut-il
s’y intéresser… naturellement, si je ration auraient dû le paquet… balancer tends à un tout autre match. Après, constituer un handicap ?
puis dire. taper des poings pour dans le paquet, sans une j’ai peur que l’Egypte ne reproduise Pas du tout ! Les joueurs algériens
Quelle analyse faites-vous de faire valoir les droits «Entre l’Egypte perspective de jeu appa- le même match. Elle ne peut que ont déjà joué le Rwanda, la Zambie.
l’avant et l’après-match ? de la sélection. Après, et le Soudan, il rente (sic). Ça s’est joué montrer du bon après ce qu’elle a Les conditions riquiqui, ils en
En parlant de l’avant-match, c’était il faut dire que durant vraiment sur pas laissé entrevoir. Et puis, j’attends de connaissent sans doute.
le match, il ne s’est
y a juste la grand-chose. voir si les joueurs algériens n’ont pas
tout simplement ignoble. Il fallait frontière. Ce Ce ne sera qu’accessoire,
vraiment avoir l’esprit tordu pour rien passé de dé- Le match de bar- reçu un coup derrière la tête après c’est ça ?
oser mettre l’équipe adverse dans de plorable. Il y avait match, on rage se jouera à tout ce qui s’est passé. Pas tout à fait… ça peut compter,
telles conditions. C’est vraiment na- du monde, c’est vrai. aurait pu Khartoum au Soudan Côté infrastructure, le stade mais pas au point de contrôler le des-
vrant pour le foot, partant du prin- Beaucoup de bruit l’emmener demain soir (entretien de Khartoum répond-il, à tin d’une rencontre, si je puis dire. En
cipe qu’il s’agit là, comme je vous aussi, mais ceci est réalisé hier, ndlr). votre avis, aux fait, dites-moi, c’est à quelle
normal, je dirai. ailleurs»
disais à l’instant, de l’affiche du jour. Pensez-vous que c’est normes interna- heure le match ?
Lorsqu’on se fait péter la tête avec des Les incidents sur- le meilleur choix à tionales pour «Telle que je
A 18h30, heure algé-
pierres grosses comme ça, il est clair venus avant le match n’ont-ils faire que d’emmener les deux abriter un l’ai connue, la rienne…
que l’intention de nuire est certaine. pas eu des répercussions néga- équipes dans ce pays ? match d’une pelouse du Ça nous fera une heure
Franchement, je trouve que les gars tives sur les joueurs, car on sait Assurément, non ! Du moins du telle enver- stade de de décalage avec la
de la Fédération auraient dû prendre que le but déstabilisateur de l’ac- point de vue géographique. Le Sou- gure ? France, c’est ça ?
les mesures plus fermes après ce qui tion ne peut être contesté ? dan et l’Egypte sont quand même Ce stade, je l’ai Khartoum est
s’est passé. Après, l’ambiance en elle- Non ! Enfin, je ne pense pas. On voisins. Il suffit juste de passer la joué avec le Mou- plutôt
Non, à la même heure.
même, il fallait être dedans pour tout cas, ça ne s’est pas fait sentir sur frontière. Si je me mets du côté de loudia par le passé bonne» Ok ! Merci…
pouvoir en parler. Moi, je me fie de le terrain. Hormis les quinze pre- l’Algérie, il est clair que je ferai la (sic). Je pense que
ce que j’ai vu et lu dans les médias. mière minutes, la sélection algé- moue ! Honnêtement, on aurait pu le côté vestiaires et Entretien réalisé par
rienne a bien réagi par la suite. Je placer ailleurs. pelouse, il n’est pas si mal. Achour Aït Ali
Pensez-vous sincèrement que la
FIFA a pris la bonne décision en pense même sincèrement qu’elle mé- Est-ce désavantageux pour l’Al- Partant du principe que la plu-

Ifticen «La largeur du terrain Benzekri «Les conditions du


correspond à notre style de jeu» match nous seront favorables»
Ayant une connaissance précise du stade d’Omdorman, l’ancien en- Nour Benzekri a dirigé deux matchs au Merreikh Stadium de Khar-
traîneur de la JSK, Younès Ifticen, qui avait affronté la saison passée la toum dont il garde un excellent souvenir. «Une fois, j’étais à la tête de
formation d’El Merreikh du Soudan, nous parle du stade qui abritera l’USMA et une autre fois avec le CRB et je peux vous dire que cette fois-ci
la rencontre. Il dira à ce sujet : «La qualité de la pelouse est excellente. la rencontre Algérie – Egypte se déroulera dans des conditions extérieures
J’ai aussi constaté que le stade est très vaste. Ce qui facilitera la tâche à normales, voire même favorables aux Algériens car les Soudanais sont des
nos joueurs. L’autre atout, c’est que les tribunes sont très proches de la pe- gens agréables et accueillants», se rappelle Benzekri qui pense que le stade
louse. Les joueurs vont se sentir comme chez eux. De plus, le soutien des où aura lieu le match est large, donc favorable aux équipes qui jouent au
supporters soudanais nous sera bénéfique. Le seul point noir, c’est le taux ballon, comme notre sélection nationale. «C’est vrai qu’il était un peu bos-
d’humidité qui sera élevé. Tout ce que je souhaite, c’est qu’à l’heure de la selé, mais je présume que pour un tel match, il doit être arrangé.» Nour
rencontre, l’atmosphère soit meilleure.» Benzekri est convaincu que «le résultat dépendra du mental des joueurs
car dans ce genre de match, il faut avoir une tête solide et là je peux vous dire que les nôtres sont ca-
Amrani «Le stade, le terrain et pables de nous ramener la qualification de Khartoum.»

le climat seront favorables Belhout Hammouche «L’humidité,


à nos joueurs» «Le ballon sautille le seul point noir»
«Avec belle pelouse qui favorisera le jeu de
l’ASO, je me l’Equipe nationale. Les tribunes ne sur ce terrain» Saïd Hammouche, l’actuel entraîneur de
l’ASK, s’était déjà rendu au Soudan, à l’occa-
souviens sont pas loin du terrain, elles sont «Concernant le terrain, sion d’un match de Ligue des champions
que notre très proches, ce n’est pas comme le 5- je dirai que c’est une pe- arabe en 2003 qui a mis aux prises le
match là- Juillet ou le stade du Caire. Il n’y a louse sur laquelle le bal- NAHD, dont il était l’adjoint de Biskri, avec
bas avait qu’un seul inconvénient toutefois, ce lon sautille. Mais si on El Merreikh. Joint par nos soins, il nous a
coïncidé sont les vestiaires qui j’ai trouvés un s’applique, on pourra faire fait des confidences sur un stade qu’il
avec la pé- peu exiguës. En général, ce stade a circuler convenablement connaît bien. «La pelouse est moins bonne
riode des grandes chaleurs, au moins beaucoup d’avantages dont pour- la balle. L’herbe du stade que celle du 5-Juillet. Pour être plus précis, elle ressemble à celle de
40°, et il y avait un grand taux d’hu- raient bénéficier les Verts. Il nous ar- est un peu drôle, elle res- Tchaker. Les joueurs ne devront pas trouver de difficultés. Je pense
midité. Mais actuellement, je ne range parfaitement, d’autant que semble beaucoup plus à qu’elle ressemble à celle du stade du 20-Août-55 avec une piste
pense pas qu’il fasse aussi chaud. La comme je viens de vous le dire, les de la mousse. Ce stade a d’athlétisme. Les tribunes ne sont pas très loin de la pelouse», avant
température est clémente en cette pé- conditions climatiques nous sont fa- aussi la particularité d’avoir des tribunes proches d’enchaîner : «Mon seul souci, c’est l’humidité. Ce ne sera pas facile
riode à Khartoum et le taux d’humi- vorables. Je ne peux pas m’empêcher à du terrain. On sent la pression des supporters. de gérer une telle rencontre. Je me rappelle que nous avions joué à
dité est très bas. Un climat qui la fin de souhaiter bonne chance à Pour ce qui est du climat, lorsque j’y suis allé 19h (heure locale, ndlr), et nos joueurs avaient trouvé du mal à res-
n’handicapera en aucun cas nos notre sélection qui a largement les avec l’ESS, il faisait très chaud (36 degrés), alors pirer. Heureusement que notre médecin a eu l’idée de ramener des
joueurs. En ce qui concerne le stade et moyens de se qualifier. Mais il va fal- que nous avions joué… le soir. Je pense qu’il est sachets d’eau avec du citron. C’est une bonne astuce pour les Verts.»
le terrain, ce dernier est aux dimen- loir, à mon avis, corriger certaines er- important que les joueurs profitent des séances L’ex-coach de Blida n’a pas manqué de dire qu’il est de tout cœur
sions règlementaires. Il est doté d’une reurs techniques constatées au Caire.» d’entraînement dans ce stade, pour avoir leurs avec eux :«J’espère qu’ils vont arracher cette qualif ’.»
repères.»
Le Buteur n°1034 Mercredi 18 novembre 2009
19
Coup d’œil Algérie -Egypte

Le Monde et le Parisien
avec les Verts à Khartoum
La presse du monde entier s’intéresse de près à tout ce qui se passe en Algérie et à Khartoum, après l’enfer qu’ont vécu les Algériens
au Caire. Sans le cacher, plusieurs titres, particulièrement ceux de la presse française, se sont rangés du côté de la cause algérienne.
Ce match barrage suscite, entre autres, l’intérêt de tout le monde, à l’image du prestigieux Le Monde et le premier journal de la capi-
tale française, le Parisien.

Le Monde a dépêché un envoyé spécial sur les lieux qui


a fait le voyage avec les supporters des Verts.

Union sacrée en Algérie


Ils ont confondu le hall bondé de l'aéroport
de Khartoum avec une tribune de stade. Rien
a offert le billet. Mais tous n'espèrent pas une bataille ran-
gée. «Je ne suis pas pour la vengeance, riposte
gagne.» «Cet élan patriotique spontané a sur-
pris tout le monde, assure l'éditeur Abdallah
de grave : ici, au Soudan, les supporteurs al- «Dans l’avion, entre chants et Hadjassa Boudjemaa, 28 ans, un ingénieur. Si Benadouda. On pensait que la jeunesse avait
gériens semblent être chez eux. Le contrôle on doit les taper, ça sera sur le terrain : nous tourné le dos à son pays.»
du passeport se transforme en séance photos youyous des hôtesses»
Dans l'avion, entre deux chants et les ne sommes pas des Egyptiens.» Ainsi, cette qualification pour la Coupe du
avec les douaniers. Dehors, une dizaine La jeunesse - sur les 35 millions d'habitants, monde - les Fennecs n'y sont plus allés depuis
d'adolescents acclament plus de deux cents youyous des hôtesses, on décortique les jour-
naux. On lit et relit en français, en arabe, les 35 % de la population à moins de 25 ans - est 1986 - représente un espoir pour cette jeu-
Algériens. Et eux ? Ils embrassent les plus «amoureuse» de son équipe nationale. Les nesse traumatisée par la «décennie noire» des
vieux, enlacent les enfants... Dans les rues articles consacrés à ces supporteurs morts à
la sortie du stade - les autorités algériennes Fennecs sont une morphine pour «oublier la années 1990 où des dizaines de milliers d'Al-
ternes de la capitale, entassés dans les taxis, misère» du pays. Une jeunesse coincée entre gériens sont morts dans une guerre civile lar-
les fans maghrébins sont reconnus, klaxon- démentent -, à cette femme déshabillée de-
vant un soldat égyptien, aux joueurs blessés, la Méditerranée, le Sahara, la zetla (le canna- vée contre le terrorisme islamique. «Le
nés, encouragés par les Soudanais : «Allez
l'Algérie ! Faut battre l'Egypte !» aux drapeaux brûlés, on apprécie ces éditos bis), le chômage et la prière. Lorsque l'Algérie renouveau du football algérien correspond au
qui rappellent que l'Algérie était venue épau- s'était inclinée samedi (0-2) au Caire, Alger retour de l'Algérie sur la scène mondiale», af-
ler son «frère» lorsqu'il était en guerre contre avait cessé de vivre. Les jeunes y racontaient firme Azzedine Mihoubi, secrétaire d'Etat à la
Air Algérie lui a offert le billet leur désespoir. «Tu veux savoir c'est quoi ma communication. Pour lui, voir flotter autant de
Lundi 16 novembre, 21 heures. Une jeu- Israël.
«Quand les Pharaons sont venus jouer à vie ?, lançait Adel Kouidri, 18 ans, étudiant en drapeaux dans le pays «réaffirme la présence
nesse surexcitée vient de débarquer d'Alger droit. C'est ça ! Tu comprends ? C'est le vide. Il de l'Etat, de la République et de la démocratie,
dans l'un des trente vols affrétés par Air Al- Blida, en juin, on les a accueillis avec des
fleurs», martèle Mohamed Kouchik, 23 ans, n'y a pas d'avenir ici.» «Si tu n'as pas de piston, tout ce que les intégristes voulaient détruire.»
gérie. La compagnie aérienne prévoit d'ache-
un supporteur qui a passé la nuit à l'aéroport tu ne peux rien faire», jurait Rachid Akouri,
miner plus de 7 000 supporteurs vers
Khartoum où doit se dérouler, mercredi 18, d'Alger pour arracher un billet. Pour beau- 24 ans, au chômage en «CDI». «L'Etat algé- «Le pays a rarement été aussi
l'ultime rencontre entre l'Algérie et l'Egypte. coup de jeunes, le match ne sera pas sur la pe- rien ne fait rien pour nous, enchaînait Islam uni»
Le vainqueur ira au Mondial en juin. Les prix louse, mais dans les rues poussiéreuses de Louhadi, 28 ans, chômeur aussi. Il a de l'ar- L'adhésion populaire aux Fennecs leur a
des billets - pris d'assaut dans les agences Khartoum. «Vengeance !», réclament-ils. «On gent mais pas pour nous. C'est pas grave : on valu le surnom «d'équipe du consensus natio-
d'Alger - ont été divisés par plus de quatre, va leur faire le double, le triple de ce qu'ils nous aime l'Algérie.» nal». Tous les Algériens sont considérés sur
bradés à 20 000 DA (200 euros), ce qui repré- ont fait», lance un autre. Le gouvernement le même plan, même ceux qui sont nés en
sente quand même l'équivalent d'un mois de soudanais a mobilisé 15 000 policiers prêts à «Le renouveau du football France. C'est le cas des 14 joueurs - sur 25 - de
salaire. Hamine Bakha aurait tellement voulu intervenir en cas de débordements avant, algérien correspond au l'équipe d'Algérie. Et ceux qui ne parlent pas
voir son équipe nationale vaincre les Pha-
raons, samedi 14. Au Caire, «j'ai vécu plus que
pendant et après la rencontre. Sur les 41 000 retour de l'Algérie sur la arabe ? C'est pardonné. Hassan Yebda et
places du stade d'Omdurman, 9 000 seront scène mondiale» Mourad Meghni avaient même gagné la
l'enfer», explique ce commerçant de 26 ans,
réservées aux publics des Fennecs, autant Pour Nacer Djabi, sociologue, cette équipe Coupe du monde des moins de 17 ans en
maillot de l'AS Saint-Etienne sur les épaules.
A la presse algérienne, à d'autres supporteurs, pour les Pharaons. de football peut être «un déclic pour réconci- 2001 avec... les Bleus. «Les immigrés sont aussi
il raconte comment il s'est fait «chasser» à la lier les jeunes et le nationalisme». «Les jeunes des Algériens», assurent en chœur les suppor-
sortie du stade, «caillasser» dans le bus. «Des «Tu veux savoir c’est quoi ma sont très critiques contre le système, ils ne teurs. Comme le rappelle le sociologue Nacer
Egyptiens nous ont balancé des fumigènes, on vie, c’est le vide, mais c’est croient plus en rien, explique-t-il. Mais si Djabi.
aurait pu brûler dans ce bus.» Air Algérie lui l'équipe nationale gagne, c'est l'Algérie qui In Le Monde.fr
pas grave, on aime l’Algérie»

Une déferlante verte


annoncée sur les bords du Nil
C’est la mobilisation générale. match n’ont fait qu’aviver les ten- participation au Mondial 1986 tour au lieu des habituels 900 €).
Contrainte de disputer un match sions. au Mexique, le peuple algérien Hier, les agences d’Air Algérie à
d’appui mercredi contre l’Egypte
à Omdurman, près de Khar-
souhaite ardemment découvrir
l’Afrique du Sud. Mais ce voyage
Alger ont été prises d’assaut, la
police devant même barrer des
Bagarre entre
«On va leur montrer
toum, capitale du Soudan, l’Algé-
rie entraîne dans son sillage une
que Khartoum est la pour le rêve fera une escale obli-
gatoire mercredi au Soudan.
routes pour juguler l’impression-
nant flot de clients. Le premier
Algériens et
Egyptiens à
marée humaine. 20 000 suppor- banlieue d’Alger !» C’est donc une déferlante verte avion sur les trente affrétés pour
teurs sont en effet attendus au Al Depuis quelques jours, c’est qui est annoncée sur les bords du la capitale soudanaise a décollé
Seine-Saint-Denishier
Merreikh Stadium, qui compte donc camp contre camp. La dé- Nil. dès hier à minuit. Samir, chô-
40 000 places. Cette rencontre cision du ministre du Travail al- meur de 21 ans, lui, prendra un éclaté
décisive pour la qualification au gérien ne va pas être de nature à vol charter ce matin : «C’est ma Une rixe assez violente a
«Je ne sais pas où on entre des di-
apaiser les esprits. Celui-ci aurait après-midi vers 16 heures
Mondial a désormais débordé de va dormir, mais on mère qui m’a prêté l’argent. Je vais algériens et
son cadre purement sportif pour en effet demandé de ne plus déli- y aller avec deux voisins. Je ne sais zaines de supporteurs
des Quatre-
vrer de permis de travail à tout s’en fiche» égyptiens dans le quartier
rejoindre le terrain politique avec pas où on va dormir, mais on s’en (Seine-Saint-
Egyptien souhaitant s’installer en Conscient de l’enjeu, le gou- Chemins à Pantin
de forts relents nationalistes. Sa- fiche. On va leur prouver qu’on s de pied et
medi soir, les bagarres entre sup- Algérie ! Quand un match de vernement algérien a décidé aime notre équipe.» Dahmane, Denis). La bagarre à coup
légers. Cinq
porteurs (32 blessés dont 20 foot devient une affaire d’Etat… d’encourager les candidats à cette un commerçant d’une quaran- de poing a fait trois blessés e, ont été
plac
graves avec une rumeur évo- Mais les plus acharnés des sup- expédition : pas de visas néces- taine d’années, va plus loin : «On protagonistes, arrêtés sur
quartier a été
porteurs algériens n’ont que faire saires, 5 000 à 10 000 places de placés en garde à vue. Le
quant la mort d’un Algérien dé- va leur montrer que Khartoum est r la nuit.
de cette récupération politique. stade d’ores et déjà offertes et des placé en «sécurisation» pou
mentie officiellement dans la
Sevré de sensations fortes depuis tarifs bradés pour les billets
la banlieue d’Alger !» In Le Parisien.fr
soirée) et même entre… journa- In Le Parisien.fr
listes qui ont émaillé l’après- vingt-quatre ans et une dernière d’avion (180 € pour un aller-re-
20 Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009
De nos
envoyés spéciaux
au Soudan
Coup d’œil Algérie - Egypte

Ruée des Blidéens sur Nacym


Djender
Redouane
Bouhanika

les billets pour Khartoum de soutenir Haliche, Belhadj et leurs camarades


La Kabylie
croit dur
comme fer
jusqu’à la victoire. «Les sélectionnés algériens ont
donné le meilleur d’eux-mêmes. Il va sans dire que
notre confiance en eux n’a nullement été altérée en la victoire
par le score de samedi passé», lance, d’emblée
Samia, qui, émue, ajoutera : «Désormais, ces des Verts
ertes, la défaite des

C
joueurs sont une partie de nous. Ils sont coura-
geux et ils l’ont démontré. Toutes nos prières et nos Verts samedi dernier au
pensées vont vers eux». Caire a déçu plus d’un
en Kabylie, mais le sujet de dis-
Ils se sont cotisés pour en- cussion a aussitôt changé après
voyer l’un d’entre eux au Caire la fin du match pour céder place
Dire que les joueurs de notre sélection natio- à la rencontre d’appui de ce
nale ont conquis, en peu de temps, les cœurs de mercredi, au Soudan. Depuis
trente-six millions d’Algériens n’est pas exagéré. samedi dernier l’on ne parle que
Jugez-en. Samir, Raouf, Merouane, Hakim et de ce match puisque c’est, une
Riad sont un groupe d’amis qui ne jurent que par nouvelle fois, une bataille sans
Saâdane et ses protégés. Chômeurs, ils ont tra- merci que vont livrer les co-
vaillé dur ces derniers mois pour réaliser un rêve équipiers de Fawzi Chaouchi
cher à leur cœur, aller supporter l’Equipe natio- qui remplacera son ex-coéqui-
nale au Caire. Cependant, faute de moyens fi-
pier à la JSK, Lounès Gaouaoui
nanciers, ils n’ont pu que cotiser pour envoyer
l’un des leurs. «C’est comme si nous y étions», di- suspendu pour cumul de car-
lusieurs milliers de supporteurs chacun, dans tous les coins de la Mitidja, de tons. Plusieurs Kabyles sont

P
sent-ils. Pour ce qui est de la rencontre, ils affir-
blidéens manifestaient sponta- partir au Soudan. ment que «l’espoir est encore permis avec le match déjà au Soudan, ayant profité
nément dimanche dans les ar- Les certitudes de Ammi Ahmed barrage et que c’est tout un peuple est décidé à ar- des mesures prises par l’Etat al-
tères de la ville des Roses, en Ce septuagénaire de Blida, Ami Ahmed, et racher le billet pour l’Afrique du Sud». La lâche gérien dans l’optique de faciliter
soutien à l'équipe nationale qui néanmoins féru de ballon rond nous explique en agression dont ont été victimes les Verts était sur la tâche à un plus grand nombre
disputera, aujourd’hui à Khar- quelques mots pourquoi il croit fermement que toutes les lèvres. Pour Khaled, universitaire «les d’Algériens de se rendre au Sou-
toum, un match d'appui contre l'Egypte, en l’Algérie se qualifiera pour le Mondial en Afrique Egyptiens, passés maîtres dans les magouilles de dan. Ainsi, l’agence Air Algérie
qualifications pour le Mondial-2010. «Djeich, du Sud. coulisses, ont chauffé leurs supporters à blanc pour sise au centre-ville de Tizi a été
Chaâb, maâk ya, Saâdane» et autres slogans à - L'Egypte n'a pas gagné ce samedi mais a juste déstabiliser nos joueurs et démoraliser nos sup- prise d’assaut par les supporters
rattrapé son retard en utilisant des moyens dont porters. Seulement, l’image qu’ils ont donné sur le
la gloire des camarades de Bouguerra scandait terrain était celle de joueurs violents, sans fair- à la quête d’une place pour
cette foule de jeunes à l'attention de l'entraî- elle a le secret, et qui font d’elle la nation la plus Khartoum. Les autres, et ils sont
honnie du monde arabe et musulman. Il faut play et mus par un complexe d’infériorité et le
neur de l'équipe nationale, Rabah Saâdane. Ces désir de nuire». Pour ce qui est du match qui se des milliers, vont devoir se
manifestations se poursuivront lundi et mardi ajouter à cela la pression politique, médiatique, contenter des projections sur les
agrémentée par la violence physique calculée et jouera à Khartoum, Khaled affirme que «les sé-
et cela jusqu’à une heure tardive de la nuit. lectionnés algériens déjà qualifiés pour la Coupe grands écrans qui seront instal-
organisée par les autorités locales.
Exceptionnellement, les cafés du centre-ville Je vais vous dire pourquoi l'Algérie gagnera au d’Afrique ont toutes les chances de gagner, surtout lés à Tizi Ouzou, le chef lieu, et
ont retardé leur horaire de fermeture et les Soudan : que les supporteurs sont décidés à se rendre en dans d’autres communes de tout
consommateurs avaient les yeux rivés sur le ré- -le terrain est neutre masse au Soudan, car conscients que les Verts, le territoire de la wilaya. On a
cepteur de télévision qui diffusait toutes les -l'Algérie détient un onze et des remplaçants plus que jamais, ont besoin de se sentir entourés déjà la tête au Mondial il faut le
images concernant cet important rendez-vous. de qualité par Ouled Lebled». dire et les Kabyles ne jurent que
Depuis le début de l'après-midi, les alentours -l'Egypte n'aura pas de pavés à jeter par la belle revanche que Antar
d'une agence d'Air Algérie au centre-ville - la logique du football (qui préfère les équipes En passant par Cherchell, et consorts vont prendre aux
vaillantes à celles qui trichent) va s'imposer tout Hadjout et Koléa…
étaient envahis par des prétendants au voyage, Les habitants de la Mitidja ont tenu à expri- dépens des Egyptiens qui les ont
souvent drapés du drapeau national, qui simplement. lâchement agressés au Caire. Le
mer dans la rue leurs sentiments mitigés.
criaient «One, two, three, Viva l'Algérie» tandis A Cherchell, Hadjout, ou Koléa, Boufarik et comble, disaient les supporters
que la police tentait de canaliser la foule. «Les joueurs sont une partie l’Arbaâ, la fièvre verte a tenu en effervescence les des Verts en kabylie, est que la
«J'ai réussi, j'ai simplement donné mon nom, de nous» mordus d’El Khadra jusqu’à des heures indues plus haute instance du football
mais j'ignore ce qui va se passer ensuite», a dé- Les mordus des Verts soutiennent plus que ja- de la nuit. «Qu’ils gagnent ou qu’ils perdent, ils (FIFA) n’a à ce jour prononcé
claré l'un de ces supporteurs en sortant de mais leur équipe, malgré les deux buts encaissés. sont et resteront notre fierté. Blessés jusqu’au sang, aucune décision : «Je me de-
l'agence bondée. De très nombreux suppor- Quelques minutes après le coup de sifflet final ils se sont battus comme seuls les héros savent le mande si de tels actes s’étaient
teurs se sont également déplacés au siège de de la rencontre Algérie-Egypte des centaines de faire. Quel que soit le score de la prochaine ren- produits à Blida lors du match
supporteurs des Verts ont envahi de nouveau les contre, pour nous les Verts sont les meilleurs»,
l'ambassade du Soudan à Alger, passeport à la aller, quelle aurait été la réaction
rues et les places désertées pendant 90 minutes. martèle un sexagénaire rencontré au café «Ro-
main, pour réclamer des visas. Manifestement, A Blida comme à Alger, à l’instar d’autres villes, binson» de Bab Dzaïer, à Blida. Son camarade, de la FIFA. Je suis sûr que nous
ils n’avaient pas connaissance des dernières dis- le même sentiment : un peu de déception mais, Mohamed, renchérit : «Avec l’Equipe nationale, serions pas arrivés à ce stade de
positions concernant ce document. Le fait et surtout, beaucoup d’optimisme, d’espoir et de le peuple algérien s’est réconcilié avec son drapeau. la compétition, Blatter nous au-
qu’Air Algérie ait annoncé dimanche qu'elle détermination. Ce que certains, avec leurs sempiternels discours rait directement exclus de toutes
pouvait transporter jusqu'à 10.000 supporteurs Pour les inconditionnels d’El Khadra, tout sur le nationalisme, n’ont pas réussi à faire, des les compétitions se déroulant
algériens vers Khartoum, et que le prix aller- n’est pas encore fini. Spontanément, ils se sont jeunes de la valeur de Lemmouchia, Ghezzal et sous l’égide de l’instance qu’il di-
retour entre les deux capitales a été ramené à mis à scander haut et fort: «Maâk ya Saâdane fi leurs compagnons l’ont fait. Ils ont réussi à faire rige», nous disait hier un chau-
20.000 DA (soit le quart du tarif habituel) et Soudan». Excepté un soupçon de dépit constaté vibrer tout un peuple et susciter en lui l’amour de vin de la JSK rencontré sur les
que les frais de visa et les billets d'entrée au chez les uns et les autres, l’ambiance était la la Patrie jamais soupçonné jusque-là.» Alors, gradins lors du match amical
stade seraient gratuits pour les Algériens ex- même que celle qui a prévalu avant le match. De chapeau bas les Verts, et qui s’est déroulé au stade du 1er-
la musique, des chants, des slogans, des klaxons bon vent.
plique l’engouement populaire et le désir de Novembre entre la JSK et la for-
et même des youyous de femmes qui ont décidé S. B.
mation de Boudouaou. Les sup-
porters étaient nombreux hier à
Les Oranais ne veulent plus des acteurs égyptiens condamner l’attitude de la FIFA.
Par contre, le fait important,
Quel avenir pour le Festival du film arabe ? c’est que l’optimisme est de mise
et tout le monde croit dur
les autres. Ce festival, parrainé par notre part, ce ne sont pas les inci- cueillir à nouveau avec cette même
comme fer que les Verts ont un

E
n plus du boycott de l’opéra-
teur de téléphonie mobile le président Abdelaziz Bouteflika et dents qui ont éclaté au Caire qui chaleur. D’aucuns estiment que le bon coup à jouer : «Au Soudan,
Djezzy, à Oran l’on se sou- dirigé par Hamraoui Habib nous obligent à rafraîchir la mé- Festival du Film arabe qui se dé- ils ne seront pas chez eux, et en
vient surtout de la façon avec la- Chawki, a été une réussite totale moire de nos frères égyptiens, mais roule généralement au moins de face ils auront un onze algérien
quelle les acteurs égyptiens ont été selon les présents, notamment les la déclaration de certains acteurs juin de chaque année à Oran risque déterminé à prendre sa revanche.
accueillis l’été dernier, à l’occasion différents acteurs égyptiens qui ont après ce match. A titre d’exemple, de ne plus avoir cet engouement Nous sommes de tout cœur avec
du Festival du film arabe dans sa passé, selon leurs propres dires, un Yousra aurait traité les supporters des Oranais, qui ne souhaitent plus l’EN, je me sens déjà au Mon-
deuxième édition. Les acteurs, la séjour inoubliable à Oran où ils ont algériens de voyous, elle qui est accueillir des Egyptiens, quel que dial. Allez les Verts, on est avec
plupart Egyptiens, ont passé une été hébergés à l’hôtel Sheraton. Les censé raisonner ses compatriotes. soit leur rang social, sur les terres vous ! », a déclaré un membre
dizaine de jours de rêve à El Bahari, Oranais, pour leur part, ont assisté Une déclaration pleine d’arrogance d’El Bahia. Des jeunes filles ora- de la délégation de Boudouaou
à leur tête les actrices Yousra ainsi à des soirées VIP dans les endroits et d’ingratitude envers l’Algérie qui naises portant le maillot national se hier à Tizi Ouzou. La ville de
que Ilham Chahine, Nabila Obeïd, les plus luxueux d’Oran. Vous allez lui a ouvert les bras à plusieurs re- sont retournées contre ceux qui
certainement dire que c’est normal, prises. Dépités par la sortie média- étaient leurs idoles des séries Tizi Ouzou est parée de dra-
Ahmed Badir et Ahmed Saâdani.
A noter que le père de ce dernier, du moment que les Oranais en par- tique de la plupart des acteurs et télévisées des différentes chaînes peaux aux couleurs nationales,
qui est également un acteur, a fait ticulier et la Algériens en général des musiciens égyptiens qui ont ré- égyptiennes. Désormais, les Ham- et l’on ne jure que par
un appel au calme à travers la sont connus pour leur hospitalité et vélé au grand jour leur haine envers raoua souhaitent voir les leurs au la victoire de la sélection
chaîne télévisée Dream. Ce n’est qu’un tel festival, avec son aspect le peuple algérien, l’on voit mal Shetaton, pas ces Egyptiens. algérienne.
malheureusement pas le cas pour arabe, devait être une réussite. Pour comment on pourrait encore les ac- Amine L. L. A.
Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009
21
Coup d’œil Algérie -Egypte

Cela s'est passé la nuit d'avant-hier

Emeutes à l'aéroport international d'Alger

l faut dire que la décision prise par le tervenues pour faire évacuer les supporters décrocher le fameux billet. Nous sommes avec «Khartoum est un pays

I président de la République, Abdelaziz


Bouteflika, de baisser les prix du billet
du voyage vers le Soudan a été accueillie avec
qui avaient complètement bloqué la circula-
tion à l'aéroport international d'Alger. Il faut
rappeler que les autorités algériennes ont, en
les Verts, en dépit de leur défaite face aux
Egyptiens au Caire. Nous sommes toujours à
leurs côtés, après tout ce qu'ils ont enduré en
Egypte.»
neutre, que Hosni Moubarak
nous envoie ses guerriers»
A la sortie de l'aéroport, les supporters
beaucoup de joie par le peuple algérien. En effet, mis à la disposition des supporters des étaient très excités. Tous veulent partir au
effet, les supporters des Verts ont envahi les Verts 9 000 places, alors que pas moins de 30 Soudan pour pousser les Verts à arracher la
agences de la compagnie nationale Air Algé- 000 demandes ont été enregistrées. Les forces de l'ordre renvoient qualification en Coupe du monde et, du coup,
rie pour s'acquérir des billets d'avions à desti- des supporters barrer la route du Mondial aux Egyptiens. Ils
nation de Khartoum. C’est d’ailleurs à juste La police intervient en faisant Devant la situation anarchique, les forces veulent aussi en découdre avec les fans des
titre que les autorités ont décidé de transférer usage de gaz lacrymogène de l'ordre ont pris la décision de refouler les Pharaons, qui ont matraqué et tabassé les Al-
l’opération vente des billets vers les guichets Devant une telle situation, la police est in- supporters qui arrivaient au fur et à mesure, gériens en Egypte. «On ira au Soudan pour
du stade du 5-Juillet. Toutefois, un bon nom- tervenue pour ramener l'ordre. Tous les accès dans le but d'éviter le pire, surtout que la si- défiler après la qualification au Mondial, car
bre de supporters ont envahi avant-hier l'aé- menant vers l’aéroport Houari-Boumediène tuation avait déjà dégénéré. Les forces de l'or- on est plus forts qu'eux. On va infliger une sé-
roport international d'Alger, dans le but de étaient complètement fermés à la circulation. dre avaient même perdu le contrôle de la vère défaite à ces Egyptiens qui prétendent être
décrocher le fameux sésame pour se rendre au Les forces de l'ordre ont dû faire usage de gaz situation, vu qu'il y avait un grand nombre de les meilleurs de la planète. Mais la réalité est
pays de Omar El Bachir. «Je veux aller au Sou- lacrymogènes, pour éviter tout incident à l'in- supporters. On avait même rencontré des tout autre. Ils sont les plus mauvais de la pla-
dan, le passeport est là ainsi que les deux mil- térieur de l'aéroport, surtout qu'il y'avait aussi supporters un peu loin de l'entrée de l'aéro- nète sur tous les plans, y compris footballis-
lions de centimes. J'irai pour soutenir les Verts», de nombreux passagers étrangers. D’ailleurs, port qui nous ont dit : «Les forces de l'ordre tique. On ira au Soudan pour corriger leur
dira un fan. Un autre, très en colère, lâchera : de nombreux supporters ont été blessés. Cer- nous ont interdit l'accès à l’aéroport. Ce qui public qui a agressé nos frères. Dites à Hosni
«Je suis là depuis ce matin et je n'ai pas pu ob- tains d'entre eux avaient même passé la nuit à nous importe, c’est d’aller coûte que coûte au Moubarak de nous envoyer ses guerriers. Le
tenir de billet. C'est de l'injustice.» Il faut dire l'aéroport Houari-Boumediène. «On est Soudan.» C’est dire que les forces de l'ordre Soudan est un pays neutre, ça ne se passera pas
que les supporters n’ayant pu se procurer des venus ici à l'aéroport pour décrocher des billets ont pris la meilleure des décisions en interdi- comme au Caire. On va leur montrer qui nous
billets n’ont pas manqué d’afficher leur colère. d'avion. Mais certains de nos amis se sont re- sant l'accès aux supporters, car il y avait foule sommes», hurlaient les supporters des Verts
Pis, ça a tourné à la fin au cauchemar, puisque trouvés à l'hôpital. Nous avons passé la nuit ici à l'intérieur de l'aéroport. Autrement dit, le déchaînés.
des émeutes ont été déclenchées entre les sup- pire a été évité de justesse. Hamza R.
et nous allons rester là, jusqu'à ce qu'on puisse
porters et les forces de l'ordre qui étaient in-

Le reportage de Canal+ sur


1,5 milliard pour le déplacement des supporters au Soudan, roaming gratuit
Egypte-Algérie rediffusé et 1 million de puces distribuées gratuitement
cet après-midi
Nedjma à fond derrière les Verts
n perspective de la rencontre dé- sure la plus importante prise par

E cisive entre l’Algérie et l’Egypte,


l’opérateur de téléphonie mobile
Nedjma a démontré qu’il est plus ja-
Nedjma est de consacrer 1,5 milliard
pour assurer le transport des algériens
vers le Soudan. Le directeur général de
mais un soutien important pour Nedjma, Joseph Jed, reste confiant
émission Canal Football Club, diffusée chaque di- l’Equipe nationale, non seulement en sa quant à la qualification des Verts pour

L’ manche sur Canal+, a proposé dimanche passé, entre


autres sujets, un reportage de 9 minutes sur le match
Egypte-Algérie de samedi passé, réalisé par son envoyé spécial
qualité de sponsor majeur mais en ai-
dant les supporters à encourager leur
sélection. En effet, Nedjma a offert gra-
tuitement aux supporters algériens qui
le Mondial. «Nous sommes arrivés au
dernier virage sur la route de la Coupe
du monde. C’est la raison pour laquelle
nous avons décidé de nous mobiliser
au Caire, Guillaume Pivot, celui-là même qui avait filmé l’at-
taque du bus de la sélection algérienne à son arrivée au Caire ont effectué le déplacement au Soudan pour soutenir l’Equipe nationale d’Algé-
et dont les images ont contribué à dévoiler le guet-apens tendu le roaming afin de rester en contact rie. Nedjma restera solidaire de l’Algérie
aux joueurs algériens. Ce reportage montre l’état d’esprit des avec leurs familles en Algérie. Ajoutez à et de ses supporters. Notre grand espoir
joueurs avant le match, l’hostilité manifeste des supporters cela le 1 million de puces qui seront of- est de voir la sélection algérienne au
égyptiens, l’ambiance électrique qui régnait au Cairo Stadium fertes aux supporters des Verts à travers Mondial, inch’Allah», dira le P-DG de
et les réactions des joueurs à la fin de la rencontre. Le repor- tout le territoire national. Mais la me- Nedjma.
tage a été tellement apprécié que de nombreux Algériens se
refilent des copies enregistrées ou des adresses de liens sur des
sites vidéo avant de pouvoir le regarder. Dans le but de ré-
pondre à l’attente des Algériens, Canal+ Algérie (sur le satel-
La «pelouse» de
lite Arabsat) a décidé de rediffuser l’intégralité de Canal
Football Club de dimanche dernier cet après-midi à 16h15
heure algérienne, afin que les abonnés algériens puissent re-
Tchaker à Khartoum
Une dizaine de supporters des Verts qui résident à Blida n’ont
garder non seulement le reportage en question, mais aussi les pas hésité à faire le déplacement jusqu’à Khartoum pour
commentaires qu’en ont fait les consultants de l’émission, soutenir la sélection nationale. Superstitieux, les Blidéens n’ont
Christophe Dugarry et Pierre Ménès, ainsi que l’invité de pas manqué de ramener avec eux dans un bocal une petite
l’émission, l’international français d’origine algérienne, Samir parcelle de la pelouse de Mustapha-Tchaker. Les fans en
Nasri. Dans l’émission, les abonnés de Canal+ Algérie pour- question comptent planter cette petite parcelle sur la pelouse
ront voir tous les buts des matches disputés samedi et di- du Merreïkh Stadium, question de conjurer le sort. Le fait que
manche dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du Tchaker ait porté chance à Halliche et consorts a incité les
monde. A 17h20, l’émission Les Spécialistes Maghreb sera supporters blidéens à faire cette petite opération pour ramener
consacrée à l’actualité de la sélection nationale algérienne. un peu de la baraka à Khartoum.
22 Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009

De nos
envoyés spéciaux
Coup d’œil Algérie - Egypte L’éditorial d’un journaliste américain
au Soudan Egypte-Algérie : quand
Orascom Telecom accuse le fair-play se meurt
La première pierre a été lancée avec une force telle
quʼelle a traversé le bus, brisant les vitres dans la fou-

Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
ses concurrents en Algérie lée à lʼintérieur comme à lʼextérieur, témoigne Michel
Gaillaud, médecin français. Pris de panique, lui et les
footballeurs quʼil soigne se sont couchés pour se cou-
vrir. «Nous avons été bombardés avec des pierres», dit
Gaillaud. «Les gens criaient. Nous nous trouvions sur
le plancher. Quelquʼun sʼest mis à crier : «Il y a du
sang ! Il y a du sang !» (…)
L’Egypte obtient Imaginez lʼindignation et les condamnations rapides qui

les droits de auraient suivi un tel acte si cela avait été une sélection
prestigieuse comme lʼAngleterre, lʼEspagne, la France
retransmission ou le Portugal qui aurait été attaquée par les hooligans
en Egypte avant un match décisif pour la qualification
sur la chaîne à la Coupe du monde. Imaginez les répercussions sé-
vères quʼengendreraient la vision de David Beckham,
terrestre Fernando Torrès, Thierry Henry ou Cristiano Ronaldo
jouer avec un bandage au crâne, comme le milieu de
L’Union de la radio et de la télévi- terrain Khaled Lemmouchia. Mais ces victimes sont des
sion égyptienne a acheté les droits Algériens. Des Africains. Des riens, apparemment. Car,
de retransmission de la rencontre pour la honte du football, le spectacle a continué
décisive entre l’Egypte et l’Algérie comme si de rien nʼétait. Aligner deux joueurs aux
crânes bandés, comme lʼa fait lʼAlgérie, nʼest pas une
qui se déroulera aujourd’hui à Khar- manière de jouer. Sans surprise, défaite 2-0. (…)
toum. N’ayant obtenu que le droit de Que dit la FIFA, censée être garant du football interna-
retransmission sur la chaîne terres- tional et des règlements qui le régissent ? Rien. Il est
tre, les Egyptiens sont en train de difficile dʼexpliquer pourquoi le match nʼa pas été re-
opérateur téléphonique Oras- matériels causés au niveau de la direction gé-

L’
porté ou déplacé vers un lieu moins chaud après que le
négocier avec ART pour une diffu- com Telecom, par l’intermé- nérale de Dar El Beïda, notamment les puces bus des Algériens eut été écorché par des pierres deux
sion sur les chaînes satellitaires. Mis- diaire de sa directrice des et les cartes de recharge confisquées par les jours avant le rendez-vous durant un court déplace-
sion difficile pour les Egyptiens, ment de lʼaéroport du Caire vers leur hôtel. Contacté, le
relations générales Manel Ab- assaillants, est de l’ordre d’un million de dol-
puisque ART a mis la barre très bureau de presse de la FIFA a demandé que les ques-
delhamid, a accusé indirecte- lars. Manel Abdelhamid a affirmé par ailleurs tions soient envoyées par écrit, puis nous a envoyé
haut. ment les concurrents de Djezzy d’être derrière que les forces de l’ordre sont intervenues et cette réponse par e-mail : «La FIFA est en train de
l’opération de saccage de plusieurs de ses ont instauré un périmètre de sécurité après consulter les rapports et documents reçus à ce sujet.

Zidan agences commerciales à travers le territoire


algérien. Cette responsable a précisé que ces
actes de destruction n’ont pas fait de victimes
avoir évacués les «fauteurs de troubles» dont
le nombre varie entre 1 000 et 2 000. Abdel-
hamid a rappelé que Djezzy était le sponsor
Nous ne sommes en mesure de faire aucun commen-
taire à lʼheure actuelle, vu que la procédure est encore
en cours.» (…)
«Nous dédierons dans les rangs du personnel de la société, officiel de l’EN algérienne pendant sept ans,
LʼEgypte est chanceuse dʼavoir obtenu cette seconde
chance. En tant que pays hôte, elle était responsable
la qualification puisqu’ils ont été perpétrés en dehors des ho- un contrat qui a expiré l’année passée. Elle est de la sécurité des Algériens. Les règlements de la FIFA
raires de travail, mais que les dégâts matériels toujours le sponsor de quatre joueurs impor- sont clairs : «Les organisateurs du match sont tenus
au Soudan» sont très importants. «Nous avons des doutes tants des Verts avec un demi-million de dol- de garantir, en collaboration avec la police locale et les
que les actes de violence qui ont visé nos lars. Il s’agit de Karim Ziani (200 000 dollars autorités, la sécurité des équipes participantes et de
leurs accompagnateurs ainsi que celle des officiels de
agences ne soient pas liés seulement à la ren- pour 8 mois), Rafik Saïfi (100 000 dollars pour la FIFA durant tout leur séjour, depuis leur arrivée
contre entre l’Egypte et l’Algérie, il pourrait bien 12 mois), Bougherra et Anthar Yahia (100 000 jusquʼà leur départ.» (…)
y avoir manipulation de la part des autres opé- dollars pour 12 mois). La responsable égyp- Le journaliste français Guillaume Pivot, qui suivait le
rateurs téléphoniques qui sont en concurrence tienne a ajouté que Djezzy a participé active- convoi dans une voiture, affirme que le bus était es-
avec Djezzy», a-t-elle déclaré au journal égyp- ment à l’initiative du président de la corté par des policiers en moto. «Cʼétait le genre de
convoi quʼon peut avoir pour un match de Ligue 1 en
tien Al Destour. Manel Abdelhamid fait allu- République, Abdelaziz Bouteflika, de trans- France. Cʼétait complètement inadapté pour la situa-
sion à El Wataniya (Nedjma) et Mobilis qui porter le maximum d’Algériens au Soudan tion», affirme-t-il. (…)
veulent profiter de l’occasion pour récupérer pour ce match contre l’Egypte. Le chargé de Le premier projectile, par exemple, a manqué dʼun che-
la part de marché de l’opérateur égyptien qui la communication de Djezzy en Algérie a dé- veu Karim Matmour. «Il a senti le souffle de la pierre sur
a atteint les 63% avec ses 14 millions d’abon- claré hier, dans ces mêmes colonnes, que sa tête», affirme Gaillaud. «Il était aussi livide quʼune
nés. «Nous n’avons pas encore évalué les dégâts Djezzy est 100% algérien et fonctionne avec feuille blanche.» Matmour a joué juste une mi-temps,
avant dʼêtre remplacé. «Ils étaient physiquement capa-
au niveau de la direction générale, qui est com- une main-d’œuvre algérienne, qui dépasse les bles de jouer, mais mentalement, cʼétait une toute autre
posée de trois immeubles de sept étages chacun. 4 000 fonctionnaires, menacée par le chômage chose», affirme le médecin. «Je doute quʼil aient été à
Le nombre de fonctionnaires au niveau de si la situation continue ainsi. A noter que 100 % de leurs capacités et, avec tout ça dans leur tête,
notre société a atteint les 45 000 dont la plu- Djezzy a accordé un congé à ses travailleurs je pense que les choses étaient biaisées.» «Le match
part sont Algériens. Seuls 20 Egyptiens y tra- depuis avant-hier, et ce, jusqu’à ce que le nʼaurait pas dû se jouer.»
vaillent», a-t-elle ajouté. Mais, selon l’un des calme soit de retour. John Leicester, éditorialiste à lʼAssociated Press
In USA Today
fonctionnaires algériens de Djezzy, les dégâts C. K.

Les Egyptiens versent dans la Les Algériens ont refusé Au Caire, on s’est attaqué
L’attaquant égyptien Zidan a dé-
provocation de s’attaquer aux femmes à une femme enceinte
claré qu’en cas de victoire sur l’Algé-
rie, il dédiera la qualification au
peuple frère du Soudan, avant
même celui de l’Egypte. L’attaquant
G Lors de la séance de travail qu’ont effec-
tuée les Verts avant-hier sur le terrain
G pour les supporters algériens qui étaient sur le Gtiens n’avaient pas hésité une seule se-
Les deux véhicules devenaient une cible facile Alors qu’au Caire, les voyous égyp-

point de se venger en bombardant de toutes sortes conde à s’attaquer à une femme enceinte,
principal, deux véhicules de fans égyptiens ont
du Borussia Dortmund a promis par de projectiles les voitures des fans égyptiens. Mais les fans des Verts bien que pas loin de l’es-
fait éruption aux abords du stade pour verser
ailleurs de réaliser un grand match ayant constaté la présence de femmes dans les prit de vengeance, ont pu se maîtriser en
dans la provocation et taquiner les nombreux
à Khartoum pour aller en Afrique deux véhicules, les supporters des Verts ont refusé ne s’attaquant pas aux femmes.
supporters algériens présents sur les lieux.
du Sud. de s’attaquer à la gent féminine.

L’association des Oulémas du Soudan 3 groupes électrogènes en plus


Un restaurateur
recommande la neutralité aux Khartoumis au stade de Khartoum
égyptien mena-
ceses employés de G L’association des Oulémas du Soudan a demandé à ceux d’entre la jeunesse
soudanaise qui comptent faire le déplacement pour assister à cet Algérie- G Nous avons pu apprendre d’une source officielle que le
Merreïkh Stadium, qui abritera aujourd’hui la rencontre
Egypte de la dernière chance d’observer la neutralité vis-à-vis des deux camps afin entre l’Algérie et l’Egypte, a été doté de trois nouveaux
licenciement d’éviter la propagation des hostilités entre les deux peuples algérien et égyptien. groupes électrogènes pour assurer le bon déroulement de la

G Devant l’engouement des Ladite association a aussi demandé aux organes de presse de se montrer objectifs, confrontation et éviter toute mauvaise surprise.
Soudanais pour la sélection car l’une des deux équipes représentera le football arabe au Mondial sud-africain.
algérienne, un restaurateur égyp-
tien installé à khartoum semble Djiar offre des trompettes Des émigrés en colère contre Aïssaoui Hamza de Blida
avoir trouvé la parade. Il a tout
simplement menacé ses employés aux supporters Boutrig n’est pas décédé
de licenciement au cas où ils affi-
cheraient ouvertement leur soutien
aux Verts. Encore un coup bas G C’plein
est un camion
à craquer de G Des émigrés installés en France nous
ont contactés pour dire leur colère et G Lecitéaprès
décédé
citoyen Hamza Aïssaoui demeurant à la
Bouarfa, dans la ville de Blida, n’est pas
le match Egypte-Algérie. Ce suppor-
signé un chauvin des Pharaons qui trompettes que le mi- leur mécontentement à l’encontre du journa-
n’a pas trouvé mieux que le langage liste de la chaîne Canal Algérie qui avait ter avait été déclaré mort par la presse. Or, il se
nistre de la Jeunesse et
de la force pour imposer son choix commenté la rencontre Egypte-Algérie. Il trouve qu’il est vivant. Pour preuve, il est revenu
des Sports a offert aux
et ses préférences à ses salariés qui s’agit de Mohamed Boutrig. «Ce journaliste sain et sauf du Caire. Son frère nous a appris que
supporters de l’EN qui
ont pourtant la liberté de choisir avait lors de son commentaire incité les Algé- Hamza n’avait pas pu contacter sa famille, parce
allaient rallier Khar-
leur camp. Mais faisons confiance riens à sortir manifester leur joie. Pourtant, il qu’il n’avait plus d’argent. Il a réussi tout de
toum. Chacun en a pris
à ces Soudanais qui supporteront restait six minutes à jouer. Comment peut-on même à entrer en contact avec sa famille dans la
pas moins de six afin
certainement, même en catimini, se permettre ce manque de professionnalisme ? soirée d’avant-hier. Ce qui a beaucoup soulagé la
d’en distribuer à d’au-
Ziani et consorts. Il avait vendu la peau de l’ours avant l’avoir famille du jeune supporter.
tres fans.
abattu», nous ont-ils déclaré.
Le Buteur n° 1034 Mercredi 18 novembre 2009 23
Coup d’œil International
Le Mexicain De Nigris victime d’une crise cardiaque
Dimanche passé, la famille du football a été plongée dans le cha-
grin en apprenant le décès du Mexicain Antonio De Nigris, vic-
Real Madrid time d'une crise cardiaque chez lui à Larissa, en Grèce.
L'attaquant était arrivé au Larissa FC en août dernier en prove-
nance du club turc d'Ankaragucu. Né le 1er avril 1978, Antonio
Ronaldo De Nigris à fait ses débuts à Monterrey en 1999, et dès ses pre-
miers matches, il impressionne les observateurs par son sens du
jouera Zurich
Si tout se passe comme prévu,
jeu et son jeu aérien dévastateur. Au bout de deux ans, il est
convoqué par Enrique Meza en sélection mexicaine, laquelle dis-
pute les qualifications pour la Coupe du monde de la FIFA,
Cristiano Ronaldo jouera Corée/Japon 2002. Il fête sa première sélection le 7 mars 2001 lors
quelques minutes contre le FC Zu- d'un match amical contre le Brésil (3-3). Cette rencontre le voit
rich lors de la 5e journée de la marquer ce qui restera peut-être comme le plus beau but de sa carrière : une spectaculaire reprise de volée en pivot
Ligue des champions. Le milieu qui permet au Mexique d'ouvrir le score. Idole à Monterrey, l'attaquant entame alors une vie de globe-trotter qui
portugais, qui ne savait pas di-
le voit passer par 11 clubs en 7 ans : Villarreal (Espagne), Santos (Brésil), Once Caldas (Colombie) - avec lequel
manche soir quand il pourrait re-
prendre l'entraînement, a effectué il disputera la finale de la Coupe Intercontinentale Toyota en 2004 -, ainsi que dans plusieurs clubs au Mexique
la session de lundi après-midi. Tou- et en Turquie. Il effectuera également un bref passage en Chine, à Shandong Luneng. De Nigris a disputé 264
ché à une cheville le 30 septembre contre l'OM, il s'était remis avant matches et marqué 74 buts en tant que professionnel. Il comptait 16 sélections et 4 réalisations en équipe natio-
de rechuter lors d'un match avec la sélection lusitanienne le 10 octo- nale. Bien qu'arrivé très récemment au Larissa FC, il était vite devenu un titulaire indiscutable et l'un des cadres
bre. Le joueur souhaite même rejouer dès ce week-end contre San- de l'équipe, avec laquelle il a disputé six matches sans trouver le chemin des filets.
tander. Mais le Real Madrid ne veut prendre aucun risque et devrait
attendre le milieu de la semaine prochaine et la C1 pour lui donner
du temps de jeu. Et le voir monter en puissance avant le Clasico
contre le Barça prévu le 29 novembre au Camp Nou. FC Barcelone Bayern Munich
VDV ne veut Arsenal prêt à céder Alaba rêve d’Arsenal
Le jeune prodige David Alaba, 17 ans, fait
pas partir ! Fabregas ? des débuts prometteurs avec le Bayern Mu-
Annoncé à la Juventus, Hambourg ou L'affaire devrait nich, mais il rêve déjà d’ailleurs. Dans les co-
bien à Chelsea Rafael Van Der Vaart est faire grand bruit lonnes de Der Standard, le jeune milieu de
toujours un joueur du Real Madrid. Et sur le marché des terrain fait de l’appel du pied à Arsenal, et notamment à son coach Ar-
il compte bien le rester toute cette sai- transferts. An- sène Wenger. Connaissant le politique de jeunisme menée par le Fran-
son. Interrogé par le journal allemand noncé partant ré- çais, Alaba a déjà tout du vieux briscard. «Enfant, je rêvais de jouer pour
Bild, VDV a une nouvelle fois réitéré gulièrement, Cesc Arsenal, a-t-il révélé, j’admire leur philosophie». Entré en jeu en Ligue des
son désir de rester dans la capitale es- Fabregas pourrait Champions avec les Bavarois, l’adolescent est déjà international avec l’Au-
pagnole et refuse de retourner à Ham- retourner au FC triche. Cela dit, il reste lucide sur ses performances et ce qui lui reste à ac-
bourg. «Les choses ne se sont pas Barcelone. Selon complir : «Je tiens à jouer dans un tournoi majeur avec l’Autriche, mais je
déroulées comme prévu, mais main- El Mundo Depor- dois m’améliorer dans tous les domaines». David Alaba cherche tout d’abord
tenant je commence à jouer plus tivo, Arsenal serait prêt à laisser à faire ses preuves au sein du club de Ribéry et a même ajouté : «Je me sens
souvent et je crois que je vais partir son meneur de jeu en Cata- très bien au Bayern». Rummenigge, et surtout Wenger, apprécieront…
vivre de bons moments au Real logne en échange de Bojan Krkic et
Madrid. Cela ne signifie pas que de Yaya Touré. Le tout accompagné
j’ai quelque chose contre Ham- d'un chèque de 50 millions d'euros. Espagne
bourg, c’est juste une décision person- L'international espagnol de 22 ans
nelle pour le Real et non contre le est sous contrat jusqu'en juin 2014
HSV.» avec les Gunners. G. Piqué : «Remporter le Mondial»
Pour les Espagnols, l'appétit vient en man-
geant. Avant d'affronter l'Autriche mercredi
à Vienne en amical, le défenseur Gérard
Benfica Le club s’oppose au départ de Di Maria Piqué ne cache pas ses ambitions. «Nous
faisons partie d'un groupe d'équipes qui ont
On le sait, le championnat an- surtout Manchester City qui se des chances de remporter le Mondial, à cause
glais est l’un des plus attractifs et serait manifesté afin de se renfor- de ce qu'elles représentent, de leur histoire, a
nombre de joueurs rêvent d’y cer suite au très probable départ déclaré le joueur du FC Barcelone. Nous es-
évoluer. S’il est souvent difficile de son attaquant brésilien, Ro- pérons pouvoir le remporter le Mondial.»
de refuser les offres britanniques, binho, pour Barcelone. Cela dit, Championne d'Europe en titre, l'Espagne a
il y en a un qui a été catégorique il est fort peu envisageable que battu samedi l'Argentine en match amical
quant à l’avenir d’un de ses Benfica laisse filer son joueur ar- (2-1). La Roja s'est qualifiée pour sa trei-
joueurs. En effet, le président de gentin, sur lequel le club compte zième phase finale de Coupe du monde en
Benfica, Luis Filipe Vieira, a mis beaucoup. Son président a été ca- réussissant l'exploit inédit de remporter les dix matchs de son groupe qua-
fin aux rumeurs de départ du mi- tégorique : Di Maria ne partira lificatif.
lieu de terrain Angel Di Maria. pas en janvier.
Pisté par plusieurs clubs, c’est
Portugal
Inter O. Marseille Pays-Bas Les Portugais chahutés en Bosnie
La rencontre s'annonce tendue.
Vainqueurs (1-0) du barrage aller
Maicon met fin Valbuena et la Bakkal remplace face à la Bosnie les Portugais ont
été chahutés à leur arrivée à l'aéro-
aux espoirs du Real et colère de Deschamps Sneijder port de Sarajevo. Ils ont été ac-
Mathieu Absent cueillis par les insultes des
de City ! Va l b u e n a lors de supporters bosniaques qui se sont
Malgré de est revenu, l'amical de montrés très agressifs, rapporte
nombreuses ap- pour le site samedi L'Equipe. Une protestation offi-
proches de la officiel de joué par les cielle devrait être formulée par la
part du Real Ma- l'OM, sur Pays-Bas Fédération portugaise.
drid et de Man- la causerie contre l'Ita-
chester City, de son en- lie (0-0),
Maicon va met-
tre fin aux es-
traîneur We s l e y Italie
qui a suivi Sneijder ne
poirs de ces le match pourra pas
derniers en pro- nul à Lyon non plus Amauri sélectionnable
longeant son contrat de deux saisons (5-5) : «On jouer ce
avec l’Inter Milan annonce ce soir se met toujours à la place du soir contre le le 5 mars
son agent, Antonio Caliendo sur coach dans ces cas-là. On a en Paraguay. Le milieu néerlandais de Des sources du ministère italien de l'Inté-
Sky. L’international brésilien, qui quelque sorte commis une faute l'Inter Milan souffre d'un problème à rieur ont révélé que l'attaquant de la Juventus
vient de dépasser le cap symbolique professionnelle en prenant trois la cuisse droite. Robin van Persie Turin, Amauri, n'aurait la double nationalité
des 100 matches de Serie A sous les buts en dix minutes alors qu'on s'étant blessé gravement à la cheville, italo-brésilienne qu'à partir du 5 mars 2010. Le
couleurs nerazzuri est très attaché au menait 2-4. On n'a pas le droit de le sélectionneur Bert van Maarwijk a processus a pris plus de temps que prévu. Du
club lombard et souhaite s’inscrire faire ça. Il a poussé une sacrée fait appel à Otman Bakkal, milieu du coup, le buteur né au Brésil ne pourra pas parti-
dans la durée avec l’Inter. Avec ce gueulante, c'est la première fois PSV Eindhoven. Le champion d'Eu- ciper au dernier amical prévu par la Nazionale avant la sélection officielle
nouveau bail, il sera engagé contrac- que je le vois comme ça. Et c'était rope Espoirs 2007 (24 ans) est appelé qui sera donnée par Marcelo Lippi pour le Mondial. Cela devrait défini-
tuellement avec le champion d’Italie à juste titre», a expliqué le milieu en Oranje pour la première fois. tivement sceller le sort d'Amauri qui n'ira pas en Afrique du Sud avec l'Ita-
jusqu’en 2013. de terrain. lie... Mais qui pourrait toujours être appelé par Dunga en Seleçao.

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA Contact@lebuteur.com Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
 Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, ou bien contactez lʼANEP :
Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. 1, avenue Pasteur - Alger
Imprimerie : SIA - Distribution : Entreprise Nationale de Distribution. Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Centres d'intérêt liés