Vous êtes sur la page 1sur 5

Travaux Dirigés N 1 :

La propagation en environnement radio-mobile


1- Phénomènes physiques :
a- Réflexion :

Une réflexion lorque l’OEM franchit une surface lisse (n’absorbe pas l’onde) de dimension >> λ

Exemple : Surface d’eau calme ( Réflexion Total ) , quelques types de vitres

b- Réfraction :
Meme condition que la réflexion , en plus une partie de l’onde est absorbée par la surface
franchie . (Atténuation de la puissance de l’onde)

Exemple : Mur (vitre transparent) , quelques métaux

c- Diffusion

Onde incidente Onde diffusé

Une arrête de dimension >> λ


d- Diffraction

Surface avec déformation


L’OEM va franchir une surface de dimension >> λ et présente des déformations de l’ordre de λ

Exemple : eau agitée, arbre

Remarque :

L’expression onde = 𝐴𝑒 𝑗2𝜋𝑓𝑡+𝜑

Pour Réflexion : 𝜑 change

Réfraction 𝜑 et A changent

Diffusion : A , 𝜑 et f changent

2- Les effets des obstacles :

LOS

MS
NLOS

: obstacle de différents types


BS

a- Effet positif des obstacles :


Malgré la présence d’un obstacle qui absorbe la totalité de l’onde , le signal parvient à sa
destination grâce à une onde réfléchie : on dit que l’OEM contourne les obstacles

b- Effets négatifs :
 Perte de propagation : due à la distance parcourue entre emetteur et récepteur =>
affaiblissement de parcours
 Atténuation de la puissance du signal engendrée par la présence des obstacles entre
émetteur et récepteur : effet de masque : shadowing effect
 Evanouissement de la puissance du signal due à la présence de plusieurs copies de l’onde
reçue engendrée par l’aspect multi-trajet :fast fading
 Brouillage du signal du à l’interférence engendré par d’autres émissions du méme systéme
ou d’autres systémes . (Prépondérante dans les systémes à réutilisation de fréquences )
Remarques :
- Brouillage ambiant # interférences
- Affaiblissement du parcours = Atténuation en espace libre
- Les interférences :
a- Interférence co-canal :

Ce sont des interférences induites par des signaux émis sur la même porteuse. Ceci se produit quand
un point de la zone de couverture reçoit plusieurs signaux provenant de différents BTS et émis sur la
même fréquence.

b- Interférences canal-adjacent :

les signaux émis sur des fréquences adjacentes entrainent des interférences non
négligeables.

3- Modélisation :
 Emetteur : source isotrope (antenne idéale ) alimentée par une source de courant de
puissance Pt à une distance d de densité reçu Dr
𝑃𝑟 𝑤
Dr =
4𝜋𝐷 2 ⁄𝑚²

 Réception
- Antenne de réception à une surface équivalente Ae et puissance reçu Pr

Pr = Dr*Ae
Aire équivalente Ae
𝜆²
Ae = Gr
4𝜋

𝑃𝑒 𝐺𝑟
Pr = 𝑑 Source
(4𝜋 𝜆)²

𝜆²
Pr = Pe k
𝑑∝
- Antenne réelle de gain Ge :
𝑃𝑒 𝐺𝑒𝐺𝑟
Pr = 𝑑
(4𝜋 𝜆)²

Avec PeGe = PIRE : puissance isotropique rayonnée équivalente

 Affaiblissement du parcours (Pathloss)


𝑃𝑡 4𝜋𝑑 1
Lp = =( )² >1
𝑃𝑟 𝜆 𝐺𝑒𝐺𝑟
Pt = Puissance transmise = puissance d’émission
𝑃𝑡 4𝜋𝑑 1
Lp(dB) = 10 log10 ( ) = 20log10 ( )+ 10log10 ( )
𝑃𝑟 𝜆 𝐺𝑒𝐺𝑟
4𝜋 1
Lp(dB) = 10log 10 (( )² )
𝜆 𝐺𝑒 𝐺𝑟
Remarque : Lp(dB) augmente si d augmente
𝑐
On a λ =
𝑓
4𝜋𝑑 1
Lp(dB) = 10log 10 (( 𝑓)² )
𝑐 𝐺𝑒 𝐺𝑟
Si f augment => Lp augmente
Si f diminue => Lp diminue
Modèle à exposant ou le modèle de Rice :
On suppose que Ge ≈ Gr ≈ 1 dB par raison de simplification
4𝜋𝑑
Lp(dB) = 20log10 ( 𝜆 )
On définit d0 la plus petite distance de séparation de l’antenne d’émission et les obstacles
4𝜋𝑑 𝑑0
Lp(d) = 10 * 2log10 ( )
𝜆 𝑑0
4𝜋𝑑0 𝑑
Lp(d,d0) = 10 * 2log10 ( ) + 10 * 2log10 ( )
𝜆 𝑑0
𝑑
Lp(d,d0) = Lp(d0) + 10 * n log10 ( )
𝑑0
n : indice du milieu