Vous êtes sur la page 1sur 10

UNIVERSITÉ SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH - DHAR EL MAHRAZ

FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALES DE FES

MASTER : MANAGEMENT ET CONTROLE DES


ORGANISATIONS

Thème sur

LA PHASE D’AVANT PROJET &


LE CADRAGE
MANAGEMENT DE PROJET

Réaliser par : Sous l'encadrement de :

Lotfi lqorri Mohammed Mr. Abdellaoui


Yakoubi Mohammed

Année universitaire 2016/2017


Plan du travail

Introduction

I : la phase d’avant-projet

1.1 : Les phases de projet

1.2 : La phase d’avant-projet

II : le cadrage du projet

2.1 : Qu’est-ce qu’une mission de cadrage ?

2.2 : Le cadrage du projet

2.3 : La note de cadrage

Conclusion

Bibliographie

1
Introduction

Partant de l’idée initiale, la phase d’avant-projet consiste à mener les pré-études qui conduiront à la
décision de lancer ou non le projet, c'est-à-dire de passer ou non à la phase de réalisation. Cette
phase d’avant-projet consiste à identifier le besoin, définir comment se déroulera le projet et ce que
sera le produit à réaliser.

Pour traduire une idée en projet il faut transformer l’idée en objectifs :

 Objectif technique : qu’est-ce que je souhaite réaliser ?


 Objectif de délai : combien de temps pour préparer mon projet ?
 Objectif de coût : mon projet doit-il être rentable ? De quelle somme d’argent je dispose
pour réaliser mon projet ?

Il faut ensuite définir les moyens nécessaires à la réalisation du projet puis prévoir l’organisation et la
gestion du projet.

I : la phase d’avant-projet

1.1 : Les phases de projet

Lorsqu’un projet débute, il convient de le situer par rapport à ses différentes phases de la vie. De
l’avant-projet à son achèvement. Les activités majeures constituant chacune de ces phases y sont
décrites, avec la présentation du contenu de chaque activité, ainsi que l’état d’esprit à avoir pour
réussir chacune de ces étapes.

Un projet se décompose en cinq phases majeures, puis en plusieurs activités. La figure ci-dessous
représente le cycle de vie d’un projet avec la courbe des efforts à fournir.

1.2 : La phase d’avant-projet


2
Commençons par dire quelques mots sur la phase 0 ou avant-projet. Selon la définition de la norme
FD ISO 10006:20032, l’avant-projet représente « l’étude sommaire de l’ouvrage permettant de
définir les principales caractéristiques nécessaires à la prise de décision quant à la suite à donner au
projet ».

Cet avant-projet sert de base à l’établissement du contrat entre le maître d’ouvrage et le maître
d’œuvre, ou à la préparation d’un appel d’offres pour sélectionner le futur maître d’œuvre. Si le
projet est réalisé en interne, l’avant-projet sert de base de départ à l’opération (cahier des charges
interne ou expression des besoins).

Cette étape d'avant-projet permet d'étudier la demande de projet et de décider si le concept est
viable. Cette première étape a pour enjeu de valider la demande des utilisateurs par rapport aux
objectifs généraux de l'organisation.

Elle consiste à définir le périmètre du projet (on parle également de contexte), notamment à définir
les utilisateurs finaux, c'est-à-dire ceux à qui l'ouvrage est destiné (on parle de ciblage ou profilage).
A ce stade du projet il est donc utile d'associer les utilisateurs à la réflexion globale.

3
II : le cadrage du projet

2.1 : Qu’est-ce qu’une mission de cadrage?

Le cadrage consiste à définir l'ouvrage à venir. Bien comprendre le fondement du besoin est
indispensable pour fixer des objectifs cohérents et donner ainsi toutes les chances de réussite à
l'ouvrage. Par la suite il convient de décrire les travaux à venir sous 2 horizons : temporel et
budgétaire. Pour le premier, fixer la date de fin attendue et pour le second évaluer une enveloppe
globale.

Une autre précision se révèle utile : quels sont les types d'acteurs impliqués. C'est-à-dire mentionner
globalement les services et profils sans nommer précisément de collaborateurs. Le chef de projet
étant en général déjà choisi.

Cette réflexion aboutit sur une note de cadrage. Elle est généralement issue de la rencontre des
demandeurs et du maître d'ouvrage. Elle permet de communiquer en interne et d'être utilisée
comme premier référentiel avant d'aller plus loin. Elle requiert également la participation des
membres de l'équipe à sa rédaction. Ils doivent s'approprier les tâches à venir.

Cette note contient des informations descriptives telles que les parties prenantes, l'équipe, le chef.
Elle informe également sur son fondement : les besoins et les objectifs. Elle précise son périmètre
(services, processus...). Elle fixe les moyens et planifie les échéances après avoir décrit les grandes
étapes.

2.2 : Le cadrage du projet

On va utiliser la méthode dite CPS :

 Cadrage : trouver une idée.


 Pragmatique : pourquoi trouver une idée, il faut être en adéquation avec notre structure,
être intuitif et novateur.
 Synthétique : être rigoureux, aller à l’essentiel, se poser les bonnes questions.

Il faut du recul, du bon sens, avoir une démarche structurée et l’expérience du projet.

On doit se poser un certain nombre de question :

1 : Le projet Le Quoi
2 : Les objectifs
3 : La technique Le comment
4 : Le planning
5 : Les moyens
6 : Le management du projet L’organisation
7 : La communication

A - Le Quoi

4
Le projet : Il faut donner un nom et une définition au projet : il faut donner les caractéristiques et les
motifs.
Les caractéristiques vont être par exemple :
 Public concerné.
 La date.
 Le lieu.
Les motifs eux sont en amont : ils supposent qu’il y ait déjà eu une analyse de la situation donnée,
une sorte d’état des lieux qui nécessite de se documenter sur l’ensemble de la question ils
regroupent les points positifs et les points négatifs.

Les objectifs : Les objectifs sont diverses :


 Objectifs techniques (principaux et secondaires).
 Objectifs de délai (date de début et de fin, échéancier).
 Objectif de coût (coût raisonnable pour monter le projet) Hiérarchisation des objectifs.

B - Le COMMENT

La technique : C’est la base sur laquelle le projet s’applique : une étude technique et une étude de
faisabilité sont nécessaires pour déterminer les difficultés principales du projet. Elle doit prévoir les
solutions de repli en cas de problème
Le planning : Il est nécessaire dans un premier temps de griffonner les dates clefs : il faut remonter
dans le temps en partant du jour J. Sans oublier le bilan à J + 1 (ex : tâches administratives, rendre
des comptes, rendre le matériel loué, suivi du projet). Lorsque l’on a une date précise de projet on
effectue un rétro planning.
Dès lors que l’on touche à la nature humaine, il ne faut pas négliger l’aspect psychologique. La
planification du projet, va apporter la sécurité du projet. C’est un cheminement logique et cohérent.
Il va pouvoir poser la question de savoir si les objectifs ont été atteints. Le planning doit être affiché
afin que toute l’équipe puisse le consulter : il motive et rassure les troupes !
L’objectif de délai doit être tenable, si c’est confortable pour nous ça le sera pour les autres. On va
transmettre nos propres sentiments à notre équipe. Il va falloir se forcer à tenir les délais posés :
l’humain donne priorité au court terme, c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à mettre des objectifs
intermédiaires : il faut maximiser le temps.

Les moyens : Ils sont de plusieurs sortes :


 Moyens humains : toute l’équipe qui va participer de quelque façon que ce soit au projet
 Moyens matériels : il ne faut rien négliger dans l’organisation matérielle : aspect
administratif, restauration, assurance, règlementation légale, etc.…

C - L’ORGANISATION

Le management du projet : Il s’agit de savoir qui est responsable et de quoi


 Son pouvoir (Ce qu’il peut décider, ce qu’il doit soumettre à une décision supérieure, de qu’il
dépend)
 L’équipe, le rôle de chacun (Responsables technique, financier; Experts,...)-
 L’organisation de l’équipe

5
La communication : Cela comprend 2 types de communication :
 Communication interne ; il y a nécessairement des comptes à rendre en amont :
management de l’équipe, c’est quelque chose de dynamique un va et vient entre les
différents protagonistes : courrier, téléphone, réunion
 Communication externe ; promotion du projet et information

2.3 : La note de cadrage

La note de cadrage est définie au tout début du projet lorsque la décision de mettre en œuvre le
projet a été prise (donc à l’issue de la phase de Go/No go). Elle a pour but d’expliciter les objectifs
attendus et les éléments majeurs du projet.

La note de cadrage contient toutes les informations qui sont nécessaires pour comprendre le projet
et la façon dont l’établissement compte le mener.

Elle répond aux questions suivantes :

 Qui est le client ?


 Quels sont les objectifs ?
 Quel est le délai ?
 Quel est le budget ?
 Quelle rentabilité est attendue ?

A - PRESENTATION

Dans le déroulement d’un projet, la note de cadrage intervient à la suite de la décision de lancer le
projet, elle-même prise sur la base du dossier d’étude d’opportunité. La note de cadrage a pour
finalité de définir le cadre du projet dans ses grandes lignes : quels acteurs, quelles étapes… De plus,
elle sert de référence à l’ensemble des acteurs du projet, tout au long de celui-ci.

B - COMMENT FAIRE ?

Renseigner les rubriques suivantes :

Origine du projet et directions «clientes» : préciser les événements qui ont déclenché le projet, ainsi
que les services/directions à l’origine du besoin et qui participeront aux étapes de validation du
projet.

Objectifs et vision du problème : indiquer les besoins exprimés et les résultats attendus en termes
de productivité, de qualité de service, de réduction des coûts, de sécurité (si possible quantités).

Périmètre du projet : indiquer les fonctions/caractéristiques que devront remplir les nouveaux
processus, produits, structures, applicatifs et les volumes concernés et préciser les interdépendances
avec d’autres projets en cours ou à venir.

Périmètre hors projet : précisé, si nécessaire, les fonctions, acteurs, structures non incluses dans le
périmètre du projet afin d’éviter toute ambiguïté dans la communication du projet et prévenir
d’éventuelles dérives.

6
Contraintes à prendre en compte : identifier les contraintes internes et externes réelles qui pèseront
sur le choix des solutions.

Organisation du projet : Cette partie présente dans le détail les différents intervenants dans la mise
en œuvre du projet, ainsi que leurs rôles, responsabilités et tâches imparties.

S’il y a des interlocuteurs externes, il faudra les spécifier.

 Equipe projet : membres à plein temps sur le projet


 Equipe étendue : intervenants ponctuels apportant une expertise précise au projet
 Comités de pilotage client : instance de validation des étapes/phases du projet, des livrables
clients clés.

Calendrier : indiquer la durée du projet et de chacune des grandes étapes.

Budget : préciser le budget alloué au projet, en le détaillant par métier (organisateurs,


informaticiens, responsables des ressources humaines).

Exemple du Note de cadrage

7
Conclusion

Le succès de la phase d’initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives d’une part
l’étape d’avant-projet qui correspond à l’identification des besoins et des objectifs en vue de
préparer l’appel d’offre et de valider la demande des utilisateurs par rapport aux objectifs généraux
de l'organisation et d’autre part passer à l’étape de cadrage qui consiste à déterminer les objectifs, le
périmètre du projet, définir les ressources, moyens et l’organisation du projet repris dans un
document de synthèse s’appelant la note de cadrage.

Apres cette étape elle vient celle de conduite qui subdivise en phase de lancement et phase
d’exécution pour achever les objectifs atteints.

8
Bibliographie

Etienne Clet HENRI-PIERRE MADERS. Pratiquer la conduite de projet. Edilivre Edition Classique (26
mai 2005). 256 pages.

Patrick BONNIN. Gérer un projet efficacement. Association française de normalisation (20 avril 2012).
86 pages.

Jérôme MAES. La Boîte à outils du Chef de projet. Dunod (4 septembre 2013). 192 pages.

Thierry LAURIERS. Manager un projet. Julhiet INSEP Consulting (26 novembre 2009). 47 pages.

Webographie

https://noidteam.files.wordpress.com/2013/01/note-de-cadrage-v2.pdf