Vous êtes sur la page 1sur 20

DIRECTEUR DE PUBLICATION: REDA SEDRATI / DEPOT LEGAL 65-06

Villemétéo min max Atelier. Plaidoyer pour une politique culturelle Rencontre. Samira El Ayachi, une berbère
Villemétéo
min
max
Atelier. Plaidoyer
pour une politique
culturelle
Rencontre. Samira El
Ayachi, une berbère au
service de l'arabe
Tanger
22
32
Fès
22
39
< p/10
< p/08
Rabat/Salé
22
31
Casablanca
23
29
Marra Marrakech ec
23
23
42
42
Journal Quotidien d’Information Générale. Edition du week-end du jeudi 29 juillet au dimanche 1 er août 2010 • n°800 • Prix: 0 Dh • www.aufaitmaroc.com
économie
p/04
Rachid Benzine “L’Islam passe aujourd’hui par des marqueurs identitaires” P/09
de "Les■
Rachid Benzine,
nouveaux
penseurs auteur
de lIslam".
/ DR
Christian Arnsperger:

le principe de la “prospérité sans croissance du PIB”

monde

p/07

Sommet de l'Union africaine: débat avorté sur les “Etats-Unis d'Afrique”

week-end

p/17

Livres: du bon, du beau, de l'extra-ordinaire

édito. Cut !

C 'est avec plaisir et en- thousiasme que chaque jour, du lundi au ven- dredi, l'équipe rédac-

tionnelle de votre quotidien vous informe de l'actualité. Mais il faut bien avouer que c'est aussi avec soulagement que nous ac- cueillons ce jour qui va nous em- mener loin des informations et des bouclages: celui où débutent nos vacances bien méritées. Certains partiront loin, d'autres moins, d'autres pas du tout mais quels que soient nos projets res- pectifs, la machine “info” sur vo- tre support papier s'arrête. En dehors du repos, du farniente et de la détente, cette pause sa- lutaire est la période qui permet aux travailleurs acharnés -com- me le sont parfois les journalis- tes- de se souvenir avec humi- lité que le monde peut continuer sans eux et l'actualité continuer de tomber, que nous soyons au bord de la mer, à crapahuter au sommet de l'Atlas ou même en position parallèle au plafond à déguster des petits gâteaux Rien n'arrêtera la folle course de l'information que vous pourrez toujours retrouver sur notre site www.aufaitmaroc.com. Alors, à vous, chers lecteurs, bon- nes vacances et rendez-vous le 1er septembre.

La rédaction

Illustration.■ /AUFAIT Le Maroc du Roi Mohammed VI p/05
Illustration.■
/AUFAIT
Le Maroc du Roi
Mohammed VI p/05
Illustration.■ /AUFAIT Le Maroc du Roi Mohammed VI p/05 NE JETEZ PAS CE JOURNAL SUR LA
Illustration.■ /AUFAIT Le Maroc du Roi Mohammed VI p/05 NE JETEZ PAS CE JOURNAL SUR LA

NE JETEZ PAS CE JOURNAL SUR LA VOIE PUBLIQUE : OFFREZ LE À VOTRE VOISIN !

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

02

fait jeudi 29 juillet 2010
fait
jeudi 29 juillet 2010
• www.aufaitmaroc.com 02 fait jeudi 29 juillet 2010 aujourd'hui L'AGENdA   CASABLANCA

aujourd'hui

aujourd'hui
02 fait jeudi 29 juillet 2010 aujourd'hui L'AGENdA   CASABLANCA •  Festival:

L'AGENdA

 

CASABLANCA

• Festival: Ce weekend festival  d'Anfa. Scène musicale sur  la plage Aïn Diab, expos au  complexe culturel d'Anfa, et  cinq jours de fantasia à Sidi 

Abderrahmane. >01/08

• Expo: Recueil d’œuvres  gravées de Mohamed Mourabiti,  accompagnées des folios d’art  de Adil Hajji: Feuillets de silence,  Mostafa Nissabouri: Matière  réciproque et Ruptures de  Abdelhak Serhane à Estamp’Art 

Gallery >20/09.

• Expo: “Impressions &  expressions” de Cherifa Rabeh et  Jean-Pierre Grosse Villa des arts 

>21/08.

 

RABAT

• Expo: Renc'art avec Abdellah  el Hariri, Mahi Binebine,  Abderrahman Rahoul Villa des 

Arts >31/07.

• Peinture: Aurelio Díaz “Buly”  expose sa vision de l'île à 

l'Institut Cervantes >29/07.

• Calligraphie: “Qalam, l'art du  livre”. Bibliothèque Nationale 

>31/07.

• Expo: Peintures/sculptures  de Abdelkrim Ouazzani. Galerie 

Arcanes >31/07.

• Plastiques: Œuvres féministes  de Zoulikha Bouabdellah Galerie 

CMOOA >31/07.

• Expo: “Marocaines vues par  Benyakhlef” au Grand Comptoir 

>11/09.

• Expo: “Souvenirs” de Aziz  Lkhattaf. AB Galerie et JB Design. 

Tél: 0537 701148.

• Expo permanente: Jilali  Gharbaoui et Louis Morère à  l’honneur. Villa des Arts.

 

MARRAKECH

• Photo: Michel Beine, Mourad  Gharrache, Denis Dailleux, Soo,  Diana Lui, Bernard Descamps 

présentent l'été à la galerie 127.

• Street art: Graff' à la Rempart 

Galerie >15/10.

• Art de vivre: “Le temps  du caftan”, rétrospective 

vestimentaire traditionnelle, au 2, 

derb Chérif >30/10.

• 

 

TANGER

• Expo: “Regards marocains sur 

Goya”, 3 rue Mohammed Torres à 

Tétouan >28/07.

• www.cinemathequedetanger.

com.

´

L'agenda ci-dessus prend en compte les

événements en cours ainsi que ceux des deux prochains jours.

en cours ainsi que ceux des deux prochains jours. Quotidien d'informations générales. distribué du
en cours ainsi que ceux des deux prochains jours. Quotidien d'informations générales. distribué du

Quotidien d'informations générales. distribué du lundi au vendredi à 50.000 exemplaires à Tanger, Fès, Rabat, Salé, Casablanca, Marrakech.

Impression :

Groupe Maroc Soir directeur général:

Brahim Sedrati Rédactrice en chef:

Soundouss El Kasri  directeur de publication :

Reda Sedrati Secrétaires de rédaction :

Bassirou Bâ, Samir Benmalek Journalistes :

Hayin Fadi, Wafae M’rabet, Laïla  Ziraoui, Muriel Tancrez, Kisito Ndour,  Ana Lopes, Reda Samie, Alexandra  Girard   Correspondants maroc : 25 correspondants à l 'étranger: 23 Caricaturiste:

Saïd © Photo-journalistes:Mounim Souibi, Yassine Ouali TI et Infographie:Soufiane Raja  Administration:

Imane Rajraji, Taoufik Benayad Resp. Management qualité:

Soumia El Barzouli Resp. distribution:

Abdelhakim Saidi Contacts:

Tél: 0522 39 92 55 / 77 / 87

Fax: 0522 39 93 78 E-mail: info@aufaitmaroc.com

Site: www.aufaitmaroc.com

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

04

04 fait
04 fait

fait

 

jeudi 29 juillet 2010

Ù Valeurs du mercredi 28 juillet, 15h00.

` Indices MASI 11787.86 +0.02 % MADEX 9621.75 +0.02 %
` Indices
MASI
11787.86
+0.02 %
MADEX
9621.75
+0.02 %

` Plus hauts

SCE

303.15

+6.00 %

OUL

578.00

+2.85 %

DIS

112.90

+2.68 %

MNG

475.00

+1.93 %

COL

115.00

+1.77 %

` Plus bas

` Devises

TIM

322.10

-4.70 %

EUR/MAD

11.1763

FBR

518.00

-4.07 %

USD/MAD

8.8215

M2M

540.00

-3.57 %

CHF/MAD

8.2896

SAM

648.00

-3.14 %

CAD/MAD

8.3537

MAT

554.00

-2.64 %

GBP/MAD

13.3927

` Bourses étrangères CAC40 3665.45 -0.03 % NASDAQ 1888.81 -0.08 %
` Bourses étrangères
CAC40
3665.45
-0.03 %
NASDAQ
1888.81
-0.08 %
CAC40 3665.45 -0.03 % NASDAQ 1888.81 -0.08 % économie INFRASTRUCTURE. Une enveloppe de plus de 58

économie

INFRASTRUCTURE. Une enveloppe de plus de 58 MDh a été allouée à la construction d'une route provinciale qui reliera la commune rurale de Maghraoua (province de Taza) à celle de Ras El Kasr (province de Guercif) sur une distance de 37 Km. Les travaux de construction de cette route en pleine montagne ont été lancés mercredi en présence notamment du gouverneur de la province de Taza, Abdelghani Sebbar, en célébration du 11ème anniversaire de l'intronisation de SM le Roi Mohammed VI.

de l'intronisation de SM le Roi Mohammed VI. • CHRISTIAN ARNSPERGER Le principe de la “prospérité

CHRISTIAN ARNSPERGER

Le principe de la “prospérité sans croissance du PIB”

U ne théorie assez neuve et déjà connue dans les milieux académiques se fait de plus en plus entendre. Il s'agit

de la fameuse “prospérité sans croissance”. Dans le site d'information générale lalibre.be, le professeur et Maître de recherche au FRS-FNRS, Christian Arnsperger explique les tenants et aboutissants d'un système économique où l'Être et l'Avoir peuvent s'établir en juste équilibre.

VISION. Toutes les décisions d'économie politique actuel- les sont basées sur des chif-

fres: objectifs chiffrés, résul-

Le noyau de

la croissance économique, ce fameux Produit Inté- rieur Brut (PIB) qui distin- gue le niveau d'avancement économique d'un pays par rapport à un autre, reste le concept quasi-universel sur lequel les pays, notamment émergents, se font concur- rence. Christian Arnperger, un professeur à l'Université de Louvain et maître de recherche au FRS-FNRS affirme une évidence: le problème n'est pas “la” croissance en elle-même, mais le type de croissance que nous impose la logique du système actuel.

tats chiffrés

Une nouvelle vision

Cité dans le site belge d'in- formation générale (lalibre. be), le professeur défend une thèse qui s'impose de mieux en mieux, celle d'une “prospérité sans croissance

du PIB”.

Il faut une certaine croissance du PIB par habitant dans les pays les plus pauvres, mais dans nos contrées, il faut avant tout une croissance de la richesse relationnelle et humaine.”

Christian Arnsperger, professeur et maître de recherche au FRS-FNRS

Le capital social, les re- lations humaines, la so-

briété

croissance. “Mais pas dans les mêmes domaines que ceux que nous investissons depuis trois siècles !”. Le chercheur indique bien la nécessité d'innover dans ce sens, mais pas pour ga- ver davantage les consom- mateurs et saturer davan- tage l'atmosphère.

la

c'est

aussi

de

» Ce qui compte, indique-t-il, c’est l’accès pour tout le monde à une

indique-t-il, c’est l’accès pour tout le monde à une , Christian Arnsperger, Maître de recherche du

, Christian Arnsperger, Maître de recherche du FNRS (Fonds National de la

Recherche Scientifique, Belgique)./DR

vraie convivialité qui permette de se décentrer des préoccupations d’accumulation et de consommation.

entreprises pour qu'elles créent des emplois et de la richesse. Pourtant, si ri- chesse il y a, elle s'enfuit en majorité vers des acteurs, notamment les actionnaires qui raisonnent à hyper court terme, engendrant par voie de conséquence toutes sor- tes de crises possibles, et aucun résultat prometteur. Le manque de vision, d'an- ticipation et surtout de so- briété sont l'apanage des défauts de nos actuels déci- deurs, tant dénoncés cette année par l'Association des Progrès des Dirigeants (APD), la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) ou enco- re l'Agence Nationale pour la Petite et Moyenne Entre- prise (ANPME). Le Maroc sera sans doute confronté à un problème de relocalisation des entre- prises étrangères dans les années à venir. La vraie question à se poser est quel système économique est à même de garantir un véri-

Il faut donc une action publique résolument favorable à la convivialité, et donc en rupture avec le consumérisme et le productivisme: plus de liens, moins de biens - plus de tiens, moins de miens.”

Christian Arnsperger

Le “toujours plus” n'a plus sa place

Cette théorie pourrait bien évidemment troubler cer- tains économistes, investis- seurs, spéculateurs ou en- trepreneurs, qui croient dur comme fer que les banques et la Bourse permettent d'injecter des capitaux aux

table bien-être à une popu- lation en voie de dévelop- pement? Aucune stratégie n'est clairement définie à ce jour dans ce sens. Il est certain que, dans cette économie “sobre” défendue par Arnsperger, la logique classique des bulles spécula- tives et du “toujours plus” n'a plus sa place. Mais il ne faut pas pour autant imaginer que les marchés de capitaux seraient rayés de la carte. “Si on parvient à créer un secteur financier alterna- tif, on pourra avoir des ac- teurs financiers qui soient vraiment en phase avec les impératifs d’une prospérité sans croissance: des innova- tions qui économisent des ressources, des investisse- ments immobiliers qui per- mettent de développer des écoquartiers et des écovilla- ges, des financements pour des activités économiques qui respectent de nouveaux critères, etc.” explique-t-il.

Le changement

fondamental

Il faut, selon Arnperger, changer fondamentale- ment les règles du jeu. Il faut remplacer les incitants à la consommation et à la dépense par des incitants au ralentissement et à la sobriété. Il faut donc aussi des citoyens moins angois- sés, moins obsédés par eux- mêmes et plus désireux de beauté simple, plus ouverts à l’abondance naturelle (mais sobre) qui, dans une société plus juste, plus lente et plus égalitaire, se trouve- ra juste sous leurs yeux.

Hayin Fadi /agence

La coopération Maroc-Afrique, un choix stratégique et structurel pour le Royaume

coopé-

ration économique et com- merciale entre le Maroc et l'Afrique est un choix stra- tégique et structurel pour le Royaume qui ne date pas d'aujourd'hui, a affirmé le

MULTILATÉRAL.

La

ministre du Commerce exté- rieur, Abdellatif Maâzouz. M. Maâzouz qui était l'invité de l'émission “Éclairages” diffusée lundi soir sur la chaîne 2M, a souligné que depuis son intro- nisation, le roi Mohammed VI

a effectué sept tournées dans 19 pays africains, ce qui repré- sente un signal politique très fort donné au plus haut niveau de l'État marocain. Le Maroc a toujours pris l'initiative pour un plus

Le Maroc a toujours pris l'initiative pour un plus , Abdellatif Maazouz, ministre du Commerce Extérieur.

, Abdellatif Maazouz, ministre

du Commerce Extérieur./DR

grand rapprochement avec les pays voisins et amis d'Afrique, notamment en Afrique subsaharienne, a-t- il souligné, rappelant qu'en 2001, l'initiative royale de permettre aux 35 pays les moins avancés d'Afrique d'exporter leurs produits au Maroc en exonération totale

des droits de douanes.

MAP/aufait

» EN BREF

» EN BREF PARTENARIAT. La Société du Tramway Rabat-Salé et le Grand Lyon ont signé, mardi

PARTENARIAT. La Société du Tramway Rabat-Salé et le Grand Lyon ont signé, mardi à Rabat, une convention d'assistance technique pour une durée de trois ans visant l'inté- gration du Tramway dans l'ensemble du système de transport urbain de Rabat- Salé. Cette assistance, financée par l'Agence fran- çaise de Développement (AFD) à raison de 128 mille euros par an, vise à faire intervenir le Grand Lyon qui dispose du meilleur système de transport en commun en Europe, a ex- pliqué M. François Lagier, directeur de l'AFD, dans une déclaration à la chaîne de télévision Al Oula.

une déclaration à la chaîne de télévision Al Oula . EMISSION. Bank Al Ma- ghrib a

EMISSION. Bank Al Ma- ghrib a annoncé mercredi avoir accordé sur le mar- ché monétaire un montant de 26 milliards de dirhams (MMDH) au taux de 3,25 %, au titre des avances à 7 jours, durant la période du 22 au 28 juillet. Au cours de l'appel d'offres du 28 juillet, l'Institut d'émis- sion a servi un montant de 25 MMDH au titre des avances à 7 jours, au taux de 3,25% pour un montant demandé de 38,9 MMDH, précise un communiqué de Bank Al Maghrib.

de 38,9 MMDH, précise un communiqué de Bank Al Maghrib. AFFAIRES. Une mission commerciale espagnole composée

AFFAIRES. Une mission commerciale espagnole composée d'hommes d'affaires de la région de la Galicie (Nord-ouest de l'Espagne) se rendra du 8 au 12 novembre prochain au Maroc dans le but de prospecter les opportu- nités d'affaires dans le Royaume.Organisée à l'ini- tiative de la Chambre de Commerce de La Corogne, cette mission a également pour objectif de consolider les liens de coopération entre les entrepreneurs de cette région espagnole et leurs homologues maro- cains.

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

fait jeudi 29 juillet 2010
fait
jeudi 29 juillet 2010

05

• www.aufaitmaroc.com fait jeudi 29 juillet 2010 05 maroc •  Fête du trône Le Maroc du
maroc

maroc

maroc

• Fête du trône

Le Maroc du roi Mohammed vi, 11 ans après

C e vendredi 30 juillet 2010 marque le onzième anniversaire de l'accession au trône du roi Mohammed VI, 23ème héritier de la dynastie alaouite. L'occasion de

revenir sur quelques grands chantiers ouverts sous son règne.

son numéro 2585 du 25 au 31 juillet 2010, notre confrère

Jeune Afrique écrit à juste

titre: “Lorsqu'il était monté sur le trône, en juillet 1999, on avait assuré avec une malveillance sournoise que Mohammed VI “n'aimait pas le job”. Depuis, chacun

AnniversAire.

Dans

fruits. Ou presque.

Plusieurs chantiers

D'abord la Moudawana, dont l'annonce de la ré- forme le 10 octobre 2003, avait suscité un réel sen- timent de victoire chez les femmes marocaines. Ce code “progressiste” octroie

de fonds internationaux et les autres programmes gouvernementaux comme le Millenium Challenge

Corporation (MCC), qui a déjà signé avec le Maroc un accord de 697,5 millions de dollars, conditionnent

à ce genre de réformes les

modalités de leurs prêts et

a

pu constater à loisir que

non seulement à la femme

programmes”.

le

job en question, il l'exerce

la place qui lui échoit dans

Concernant les femmes, il

sans embarras ni partage.”

la société, mais il est aussi

y

a lieu de citer également

En effet, il faut être un ni- hiliste invétéré pour ne pas reconnaître que le Maroc de 2010 n'est pas celui d'il

d'autant plus important “qu'il attire davantage de capitaux étrangers.” Dans ce sens, la juriste et

l'adoption d'une nouvelle loi qui prévoit désormais un quota de 12% de candidates aux élections locales

y

a une dizaine d'années:

experte américaine dans le

Toujours sur le plan social,

de nombreux chantiers, sur les plans économique, social, religieux, etc. ont été ouverts, dont beaucoup ont commencé à porter leurs

domaine des réformes judi- ciaires, Norman L. Greene avait estimé dans un entre- tien à la MAP il y a quel- ques mois que “les bailleurs

lancée en mai 2005 pour lutter contre l'extrême pau- vreté avec une enveloppe de 10 milliards de dirhams pour la période 2006-2010),

de 10 milliards de dirhams pour la période 2006-2010), , Le roi Mohammed VI a mis

, Le roi Mohammed VI a mis le Maroc sur le chemin de la modernité.

/AFP

l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) fait incontestable- ment partie des chantiers de règne. Près de cinq millions de personnes bénéficieraient aujourd'hui de ses program- mes, et 20.000 de ses projets auraient déjà abouti Sur le plan des infras- tructures économiques, le port de Tanger Med, qui a franchi le cap des 10 mil- lions de tonnes de fret au premier semestre 2010, le projet de Renault à Tanger

qui table sur 170.000 véhi- cules à partir de 2012, la nouvelle plateforme indus- trielle intégrée de Tétouan,

etc. sont autant de projets conçus pour accompagner et booster la nouvelle dyna- mique du Royaume. Les énergies renouvelables ne sont pas en reste. Comme annoncé dans son discours du trône de 2009 dans lequel il avait appelé le gouverne- ment à élaborer un projet de Charte nationale globale

pour préserver l'environne- ment et répondre aux im- pératifs écologiques, le Roi Mohammed VI a inauguré récemment, entre autres, le parc éolien de Tanger consti- tué de 165 éoliennes d'une puissance de 240 MW, soit le plus grand d'Afrique. L'autre chantier non moins important concerne le champ religieux, dans le- quel le Souverain a insuf- flé un vent de modernisme lorsque, face à la montée de l'islamisme radical consé- cutive aux attentats de mai 2003 à Casablanca, il dé- cida de lancer en 2004 une vaste réforme religieuse. Cette réforme porte sur la restructuration du ministè- re des Affaires islamiques, la révision de la législation sur les lieux de culte ainsi que la modernisation de l'enseignement religieux.

Résultats mitigés

Toutefois, il reste encore du chemin à faire.

Au sujet de la Moudawana par exemple, notre société a encore du mal à se départir de son mode de fonctionne- ment “tribal et patriarcal”. En témoigne la persistance de l'injustice dans le domai- ne de l'héritage par Taâssib dont la Fédération de la li- gue démocratique des droits des femmes (FLDDF) exige la suppression de la règle. Sur le plan social, les as- pérités restent toujours béantes. Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) classe le Maroc à la 130e place sur 182 concernant l'IDH (indice de dévelop- pement humain), un rang vivement contesté par les autorités marocaines. Quoi qu'il en soit, au-delà de cette gueguerre des chif- fres, il reste que le taux de l'analphabétisme au Maroc - où l'abandon scolaire reste monnaie courante - est estimé à 32% dans l'en- semble de la population. Sans oublier le taux de mortalité maternelle: 227 pour 100.000 naissances, et qui atteint 267 décès sur 100.000 en milieu rural. Et comme l'avait dit le Roi- même dans le discours du trône de 2009, il faut un nouveau contrat social pour concrétiser les objectifs des politiques sociales innovan- tes. Le projet de régionalisa- tion avancée, la création d'un Conseil économique et social vont tous dans ce sens Joyeux anniversaire!

aufait

tion avancée, la création d'un Conseil économique et social vont tous dans ce sens Joyeux anniversaire!
tion avancée, la création d'un Conseil économique et social vont tous dans ce sens Joyeux anniversaire!

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

fait 07
fait 07

fait

07

jeudi 29 juillet 2010

monde

“Le territoire mauritanien est sous contrôle après le redéploiement de l'armée dans le pays et l'instauration de 45 points de passage frontaliers, destinés à mieux contrôler les entrées, en particulier depuis l'Algérie et le Mali.”

Le ministre mauritanien de l'Intérieur, Mohamed Ould Boilil confirme ainsi la mobilisation pour renforcer le combat contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) après le raid franco-mauritanien en territoire malien qui a fait sept morts dans les rangs de cette organisation.

qui a fait sept morts dans les rangs de cette organisation. •  Fuites De DossieRs MiLitAiRes
qui a fait sept morts dans les rangs de cette organisation. •  Fuites De DossieRs MiLitAiRes

• Fuites De DossieRs MiLitAiRes Aux etAts-unis

regain de critiques sur la guerre en Afghanistan

La fuite majeure dans les dossiers militaires secrets des etats-unis révèle un autre visage sur la présence des troupes de l'otAn en Afghanistan, sur le rôle du Pakistan, et jette davantage le doute sur la stratégie de Barack obama dans ce conflit impopulaire. une situation qui oblige le président américain à justifier une fois de plus sa stratégie.

américain à justifier une fois de plus sa stratégie. , Le président obama réagit sur les

, Le président obama réagit sur les révélations du site Wikileaks sur

l'Afghanistan, le 27 juillet 2010. /DR

tourmente. Les critiques de la guerre en Afgha- nistan se sont amplifiées mardi à Washington après les révélations massives de dossiers militaires secrets aux Etats-Unis par le site

WikiLeaks.

Le président Barack Oba- ma a dû s'exprimer mardi soir sur ces publications, s'employant à minimiser leur impact.

Portrait dévastateur de la guerre

Les révélations font un portrait dévastateur de la guerre en échec en Afgha- nistan, indiquant comment les forces de coalition ont tué des centaines de civils dans des incidents non rap- portés, comment les atta- ques des talibans ont monté

en puissance et combien les commandants de l’OTAN craignent que le Pakistan et l’Iran voisins n’alimen- tent l’insurrection. Ces dossiers font un ex- posé au coup par coup des combats entre 2003 et 2009 qui ont jusqu’à aujourd’hui coûté la vie à plus de 320 soldats britanniques et à plus de 1.000 soldats des Etats-Unis, jetant davan- tage le doute sur la straté- gie de Barack Obama dans ce conflit impopulaire.

Réveille-toi Amérique. La publication par WikiLeaks des documents secrets nous donne 92.000 raisons de mettre fin à la guerre”

Dennis Kucinich, représentant

démocrate, farouche opposant au conflit afghan.

En effet, 92.000 docu- ments confidentiels livrés aux médias détaillent entre autres comment une unité “noire” secrète des forces spéciales [escadrons de la mort] pourchasse les chefs talibans pour les “assassi- ner ou les capturer” sans autre forme de procès; com- ment les Etats-Unis ont dissimulé les preuves que les talibans ont acquis des missiles sol-air mor- tels; comment la coalition emploie les meurtriers avi- ons sans pilote [drones], télécommandés depuis une base au Nevada, pour pour- suivre et tuer les talibans pris pour cible; et enfin comment les talibans ont causé des carnages de plus en plus importants avec une utilisation massive de dispositifs explosifs au bord des routes qui ont tué jusqu’à aujourd’hui plus de 2.000 civils. Certains enregistrements dénoncent également le soutien présumé du Pakis- tan aux insurgés afghans.

Les pertes civiles dissimulées

Ces dossiers secrets ont mis à jour le manque flagrant de transparence des forces de l'OTAN quant aux per-

tes civiles. Ces sinistres “dommages collatéraux” ont été volontairement dis- simulés. Rachel Reid, qui étudie les pertes civiles en Afgha- nistan pour l'organisation Human Rights Watch, a déclaré: “Ces dossiers met- tent en évidence ce qui est une tendance tout à fait délibérée des Etats-Unis et des forces de l’OTAN: la dissimulation du nombre de civils touchés. En dépit de nombreuses directives à visée tactique demandant des enquêtes transparentes quand des civils sont tués ou blessés, il y a eu des in- cidents que j’ai étudiés ces derniers mois où ceci n’est toujours pas le cas.”

Obama minimise

Face à l'agitation médiati- que et la montée des criti- ques, le président Obama a affirmé mardi que les do- cuments confidentiels sur l'Afghanistan ne révélaient rien de nouveau mais justi- fiaient simplement sa déci- sion de remettre à plat la stratégie américaine dans ce pays. S’il s’est dit préoccupé par la divulgation d’informa- tions sensibles, potentielle- ment préjudiciable pour les opérations, il a ajouté qu’il n’y avait là rien qui n’était pas déjà de notoriété publi- que. En habile politicien, il a dé- montré que non seulement les informations révélées sont périmées, l'essen- tiel des faits relatés ayant eu lieu sous l'ère Bush, mais que depuis, il avait complè- tement changé de stratégie en envoyant 30.000 soldats pour épauler des effectifs jusqu’alors insuffisants. “Ces renforts nous donnent une chance de débarrasser l’Afghanistan des insurgés et d’al-Qaïda” a-t-il conclu.

W.M.

» en bref

cAtAlogne. Le Parlement régional de catalogne a porté un coup dur à la tradition taurine espagnole, en approuvant mercredi l'interdiction des corridas dans cette riche région du nord-est de l'espagne, à partir de 2012. Les milieux conservateurs espagnols ont accusé les parlementaires catalans d'arrière-pensées nationalistes et identitaires dans ce vote contre une tra- dition séculaire “espagnole”, la catalogne devenant la deuxième région d'espagne à interdire la tauromachie, après l'archipel des canaries qui l'a fait en 1991.

JApon. Les etats-unis vont envoyer pour la première fois un représentant à Hiroshima

pour commémorer le 6 août l'anniversaire du bombarde- ment atomique de cette ville japonaise par l'armée améri- caine, ont annoncé mercredi des médias nippons.

pAkistAn. un avion de ligne pakistanais Airbus A-321 avec 150 personnes à bord s'est écrasé mercredi dans les collines proches de la capitale islamabad, tuant tous les passagers. “A première vue, la cause de l'accident est le mauvais temps. Mais ce sera aux enquêteurs de déterminer cela", a dit à l'AFP un porte- parole d'Airblue. il s'agit du premier crash d'un avion de ligne de cette compagnie qui dessert de nombreuses villes pakistanaises et quelques villes étrangères.

proche-orient. illustrant le blocage dans les négocia- tions entre Palestiniens et israéliens, à la veille d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue Arabe au caire, le vice- Premier ministre israélien a déclaré: “les Palestiniens posent trois conditions impossibles: que les négo- ciations reprennent au point où elles avaient abouti à la fin de 2008 alors qu'ehud ol- mert était Premier ministre, qu'elles soient basées sur un retrait total israélien (de cisjordanie et Jérusalem-est) et que le gel de la construc- tion (dans les colonies) se poursuive”.

irAn. L'organisme iranien chargé de surveiller les élections accuse Washington d'avoir versé un milliard de dollars aux chefs de

l'opposition et de leur avoir promis 50 autres milliards pour renverser le régime islamique, rapporte mercredi l'agence irna. D'après le chef du conseil des gardiens de la constitution, l'ayatollah Ahmad Jannati, “les meneurs de la sédition ont organisé des émeutes avec l'aide des Américains et étaient certains qu'avec l'aide des etats-unis, la Révolution s'effondrerait”.

AfghAnistAn. Au moins vingt-cinq personnes ont été tuées et plus de 20 blessées mercredi matin lorsqu'une bombe artisanale, l'arme de prédilection des talibans, a explosé au passage d'un bus bondé dans le sud-ouest de l'Afghanistan, ont annoncé à l'AFP les autorités locales.

• soMMet De L'union AFRicAine

Débat avorté sur les “Etats-Unis d'Afrique”

Le sommet de l'union africaine s’est achevé mardi soir 27 juillet à Kampala, en ouganda où trente chefs d'etat étaient réunis depuis dimanche. si le débat sur les etats-unis d'Afrique a été particulièrement éludé, le consensus s'est rétabli autour de la lutte contre le terrorisme.

s'est rétabli autour de la lutte contre le terrorisme. , cérémonie de clôture du 15e sommet

, cérémonie de clôture du 15e sommet de l'uA, le 27 juillet 2010 à

Kampala. /DR

kAmpAlA. Cher au leader lybien Kadhafi qui reçoit l'échec de ces négocia- tions comme un camouflet, le débat sur les Etats-Unis d'Afrique a été complè- tement éludé lors du 15e sommet de l'Union africai- ne qui s’est achevé mardi soir à Kampala. Les tentatives de Kadhafi épaulé par le Tchad et le Mali se sont heurtées au refus catégorique du prési- dent du Malawi, Bingu wa Mutharika, président en exercice de l’Union, d'en- gager ce débat. Ce der- nier considère en effet que la question avait été lar- gement débattue et qu’il n’était pas nécessaire d’y revenir

Consensus sur la lutte contre le terrorisme

Le sommet de l'UA a cepen- dant retrouvé le consensus pour faire face à la montée en puissance du terrorisme, sur fond de menace crois- sante d'Al-Qaïda et de ses mouvements affiliés sur le continent. Les trente chefs d'Etat - sur 53 pays membres - ont en- tériné l'envoi de plusieurs milliers d'hommes en

renfort des 6.000 chargés aujourd'hui de repousser les assauts des islamistes shebab à Mogadiscio. Ces derniers ont d'ailleurs pour la première fois opéré hors de leur territoire na- tional en revendiquant un double attentat qui a fait 76 morts le 11 juillet à Kam- pala, alors que Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi),

a annoncé dimanche avoir

exécuté un otage français enlevé au Sahel en avril. L'UA a demandé à ce pro- pos à sa Commission pour

la paix et la sécurité de lui

présenter des propositions pour renforcer la coordina- tion antiterroriste entre ses membres, notamment en matière judiciaire et poli- cière. Sur le Soudan, le sommet de l’Union a appelé tous les Etats membres à ne pas coopérer avec la Cour péna-

le

internationale (CPI) dans

le

cadre du mandat d’arrêt

contre le président el-Bé- chir. Il a même enfoncé le clou en refusant d'accueillir un bureau de liaison de la CPI auprès de son siège d'Addis Abeba.

aufait

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

08

fait jeudi 29 juillet 2010
fait
jeudi 29 juillet 2010
• www.aufaitmaroc.com 08 fait jeudi 29 juillet 2010 société •  RencontRe avec les jeunes acteuRs cultuRels
société

société

société

• RencontRe avec les jeunes acteuRs cultuRels maRocains

Plaidoyer pour la mise en place d'une politique culturelle

pour la mise en place d'une politique culturelle , Des participants à l'atelier Définir une offre

, Des participants à l'atelier Définir une offre culturelle innovante le 28 juillet 2010 à ifrane.

Ainsi, le ministère chargé de la communauté maro-

générations” de MRE dans leurs pays d'accueil, sans

caine résidant à l'étranger

pour autant les “déraciner

à

élaboré toute une straté-

par rapport à leur pays

gie où l'axe culturel occupe une place de choix.

d'origine”. Seulement voilà, cette offre

A

coup de cours de langue

culturelle telle que propo-

et

de culture arabo-musul-

sée par le Maroc ne leur

une offre culturelle inno-

mane, de sorties pédago- giques, d'animation artis- tique, etc., le ministère, à travers la “Vision 2012”, compte “accompagner l'en- racinement des nouvelles

convient pas du tout. C'est en tout cas l'idée principale véhiculée par une majorité écrasante des participants à l'atelier intitulé Définir

vante tenu mercredi dans le cadre du Forum d'Ifrane. Des cours de langue initiés pour les enfants résidant en Europe au soutien de l'industrie cinématographi- que en passant par les pres- tations offertes lors de ma- nifestations tenues ici et là dans les pays d'accueil, tout a été remis en question. “On ne peut pas forcer nos enfants à apprendre l'Arabe; tous les mercredis, mon fils rate ses entraînements de football parce qu'à raison d'une heure par semaine, il suit ses cours d'Arabe”, explique une jeune mère de famille résidant en France. “Pourquoi ne pas tout sim- plement, transmettre notre culture à travers la langue du pays d'accueil? Est-ce que pour être Marocain, il faut forcément être arabe et mu- sulman ? S'interroge-t-elle.

l'offre culturelle se limite uniquement au folklore. or, on sait qu'aujourd'hui au maroc, il y a des gens qui apprennent l'art, qu'il y a des jeunes qui font du rap, du rock metal en darija, en Français, en amazigh. nous autres expatriés on a besoin de connaître cette partie de notre pays parce que c'est un maroc moderne qui est en train de se créer. il ne faut pas qu'on se cantonne dans un esprit de traditions uniquement”.

mahmoud, diplômé de l'institut supérieur d'art dramatique et d'animation culturelle de Rabat récemment installé à strasbourg.

Du côté des cinéastes, on blâme surtout les autorités de ne pas leur accorder les facilités administratives et le soutien financier né- cessaires pour le tournage des films. Face à toutes ces contraintes, Siham Boukhari, jeune réalisatri- ce et productrice résidant

/ a. l

D éfinir une offre culture innovante". telle était la lourde tâche attribuée aux participants de cet atelier de l'espace créer. il s'agissait d'emmener les intervenants à réfléchir sur la réalisation d'un tel chantier dans une perspective socio-économique. la

problématique est grande car sur tous les plans, l'offre culturelle actuelle est très réduite et le manque de politique culturelle pesant.

Culture. C'est indéniable, depuis dix ans, le Maroc s'est ouvert de façon pres- que radicale, au monde de la culture. Aujourd'hui, presque chaque région du Royaume est fière d'abriter un festival de musique, de

mode, de théâtre. L'indus-

triecinématographiquepor-

tée par de jeunes cinéastes

marocains tels que Nabil Ayouch, Leïla Marrakchi, Nourredine Lakhmari etc, n'est pas en reste. Des Marocains de l'étran-

ger et ceux vivant au pays, tous ont contribué à cette ouverture. Conscients de la nécessité du facteur cultu- rel, les pouvoirs publics ont, eux, adopté une nouvelle démarche orientée parti- culièrement vers les MRE.

en France, ne mâche pas ses mots. “Les personnes en charge de nos dossiers manquent de réactivité. Il nous faut l'autorisation de shooting du CCM (ndlr, Centre ciné- matographique marocain), qui prend parfois jusqu'à six mois, pour lire le script. C'est trop long. Nous ve- nons avec nos propres moyens de production et en plus de cela, on ne nous fa- cilite pas la tâche. Avec les Jordaniens, c'est beaucoup

plus facile, d'ailleurs ils ont envie de prendre le marché marocain et ils vont sûre- ment y parvenir. Car on va chez le plus offrant tout simplement. Nous sommes conscients qu'il y a d'autres priorités au Maroc mais

le minimum c'est de nous

éviter certains obstacles car pour le reste, on se dé- brouillera”, lâche t-elle. En fait, le grand problème réside dans le fait que les pouvoirs publics bien qu'encourageant la visi- bilité culturelle des Ma- rocains d'ici ou d'ailleurs, n'a toujours pas adopté de politique culturelle claire et intelligible.

pas adopté de politique culturelle claire et intelligible. Pour une politique culturelle et non pas une

Pour une politique culturelle et non pas une culture politisée

Pour définir une offre cultu- relle innovante, la princi- pale recommandation qui

a émané donc de l'atelier

est celle-ci: “élaborer avant tout une politique cultu- relle et non pas une culture politisée qui prendra en compte non seulement nos

traditions mais aussi la dynamique de modernité dans laquelle se sont lancés les jeunes qu'ils soient rési- dant au Maroc ou à l'étran- ger”. Pour y parvenir, des sous- recommandations ont été formulées. Il s'agit, en- tre autres, de la création d'un Réseau entre acteurs culturels Marocains d'ici

et d'ailleurs, de l'organisa-

tion d'un Forum qui leur

est spécialement dédié, de

la création d'un Fonds au

niveau du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger. Le chantier est énorme:

quels produits culturels faut-il proposer? Quelles seront les modalités de pro- duction de cette offre? Quel sera le rôle de l'État? Com- ment distribuer l'offre (TV, internet ou autres) etc?

ana lopes

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

fait 09
fait 09

fait

09

jeudi 29 juillet 2010

• www.aufaitmaroc.com fait 09 jeudi 29 juillet 2010 société séminairE. un séminaire d'été francophone

société

séminairE. un séminaire d'été francophone sur “l'afrique et la liberté”, aura lieu du 1er au 7 août prochain à marrakech, à l'initiative conjointe du projet éducatif “un monde libre” de l'atlas economic Research Foundation, basée à Washington dc, et du projet éducatif ieS-europe. initié en partenariat avec la Faculté des Sciences Juridiques, economiques et Sociales et le laboratoire des etudes criminelles relevant de l'université cadi ayyad de marrakech (ucam), ce conclave verra la participation d'une trentaine de conférenciers, en provenance de République tchèque, côte d'ivoire, cameroun, Burkina Faso, mali, algérie, italie, estonie, Bulgarie, Roumanie, Biélorussie Belgique et maroc.

estonie, Bulgarie, Roumanie, Biélorussie Belgique et maroc. •  Rachid Benzine, univeRSitaiRe et enSeignant de

• Rachid Benzine, univeRSitaiRe et enSeignant de l’heRméneutique

“L’islam passe aujourd’hui par des marqueurs identitaires”

S ur sa perception de l'islam, Rachid Benzine, universitaire et enseignant de l'herméneutique (interprétation du texte coranique)

en France, livre des commentaires nourris par la tradition musulmane mais surtout outillés par la modernité que sont les sciences humaines et la maîtrise des langues étrangères. le résultat est un islam apaisé qui n'a pas besoin de marqueurs identitaires extérieurs.

EntrEtiEn.

Q: Quelles différences faites-vous entre la manière qu’a la première génération de vivre sa foi et celle des jeunes d’aujourd’hui qui sont confrontés à d’autres problèmes, qui ont d’autres revendications dans les pays de résidence ?

Nos parents n’avaient pas de problèmes existentiels avec l’Islam, pas de pro- blèmes identitaires comme c’est le cas actuellement des jeunes marocains. Cette question identitaire et religieuse traverse l’en- semble des religions Q: l’Is- lam, le Christianisme, le Judaïsme, etc Nos parents ont beaucoup plus vécu une foi intériorisée, c’était une foi invisible qui n’avait pas besoin de signes extérieurs pour s’exprimer. Ils arri- vaient toujours à trouver des accommodements dans les sociétés de résidence pour vivre leur foi. En revanche, la nouvelle génération, à partir du mo- ment où elle s’est installée définitivement, va essayer d’organiser son islamité qui ne passe pas malheureuse- ment par un travail inter- prétatif, historique du texte mais par des marqueurs identitaires qui se tradui- sent, par exemple chez certaines filles, par le signe du foulard qui exprime le mieux leurs revendications et leur piété. Autour du fou- lard, il y autant de lectures que de femmes qui le por- tent. Il faut donc faire at- tention à ne pas simplifier

la lecture du port du voile. Ces signes extérieurs pas- sent également par ce qu’on appelle aujourd’hui l’alimentation halal. Aujourd’hui dans certains centres commerciaux on trouve des produits ha- lal parce que les Musul- mans expriment leur at- tachement à travers ces aliments. Ils peuvent ne pas prier et faire les pires conneries du monde mais mangent halal. C’est une frontière symbolique qu’ils ne peuvent franchir.

Q: Pourquoi, selon vous, ce besoin d’ “externalisation” ?

Parce que nos parents n’étaient pas en rupture avec la tradition. Les jeu- nes n’ont pas cet encrage traditionnel, ils n’ont que cet héritage. Ce sont des gens qui ont des trous de mémoire et ces trous de mémoire, la transmission qui ne s’est pas faite entre les parents et leurs enfants dans un contexte d’immi- gration déjà très difficile, va être remplie par cette revendication identitaire. Seulement, il faut espérer que cette phase identitaire ne va pas durer très long- temps parce qu’elle pose un certain nombre de problè- mes, car l’islamité, s’il n’est pas accompagnée par un travail intérieur, un travail de compréhension du texte, on n’ira pas très loin et on restera souvent en termes de réaction. L’islam iden- titaire est une réaction à beaucoup de choses comme une agression extérieure,

à la stigmatisation qui est

faite d’eux, une manière donc de direQ: “si vous stig- matisez ma religion alors je vais l’afficher davantage”.

Q: Ne pensez-vous pas qu’il y aussi des tentatives de récupération politique à des fins électoralistes ?

Il y a encore aujourd’hui un

certain nombre d’associa- tions dites musulmanes qui veulent faire de cet islam une revendication politique pour peser davantage sur l’échiquier politique. Mais ce que l’on constate, c'est que de l’autre côté il y a des hommes politiques qui jouent avec le feu en disant on va financer des associa- tions musulmanes pour

avoir la paix. Or ni l’un ni l’autre ne fonctionne. Je parle du cas français que je connais. Les Musulmans de France sont suffisamment sécu- larisés, suffisamment in- dividualistes, je veux dire par là qu’il n’y a pas de communauté musulmane en France. L’islam reste encore très national lié au Maroc, à l’Algérie… Il n’y

a pas un Islam français qui

serait entrain d’émerger. Les Musulmans de France sont, heureusement ou mal- heureusement, des Fran- çais comme les autres. Il faut donc les traiter comme des citoyens. La récupéra-

tion politique ne fonctionne

pas

Mais la grande ma-

jorité vit son islam de ma- nière paisible.

la grande ma- jorité vit son islam de ma- nière paisible. , Rachid Benzine, auteur de

, Rachid Benzine, auteur de "les nouveaux penseurs de lislam".

/ dR

Q: Après les déboires de l’équipe de France de foot au dernier Mondial, on a entendu parler de Blacks,

de Beurs, de Musulmans, de banlieues… comme origine de l’échec. Comment avez-vous vécu cette polémique vous en tant que Musulman français d’origine marocaine ?

Cette polémique on la vit mal à partir du moment où on a besoin de désigner des boucs émissaires, et ça pose problème. L’autre problè- me est de savoir qu’est ce qui fait qu’à un moment un pays a besoin de s’identifier à une équipe ? Le fait qu’il y ait un échec de cette équipe ne veut pas dire qu’il y a eu échec de l’intégration. L’in- tégration est là, elle est en marche, mais suit-elle le processus normal des cho- ses ? En France on a du mal à mesurer la réussite. On mesure l’échec mais pas

la réussite. On a du mal à croire que dans les quar- tiers les gens se lèvent pour aller travailler et qu’il n’y a pas que le chômage. Je crois que la manière avec laquel- le on traite le symptôme est complètement fausse. Je crois au contraire du phi- losophe Alain Finkielkraut (celui qui a dit, à propos dés déboires de l’équipe de France Q: “on est passé de la génération Zidane à la

génération racailles”, ndlr) que le travail d’un philo- sophe est d’interroger les évidences, transgresser la manière avec laquelle on pense pour ouvrir d’autres horizons. Ce travail n’est pas fait. On voit même que ce philo- sophe français, au lieu d’être dans ce questionnement, au lieu de donner les outils à la population pour elle-mê- me, rentre dans un débat idéologique. Je crois que la France traverse une gran- de crise à la fois politique, mais pas simplement. Les institutions démocratiques sont en crise. La démocra- tie doit être réinventée. On n’a pas encore de solution. Nous sommes dans un pes- simisme total. C’est ce qui fait qu’on cherche des boucs émissaires, à savoir l’Islam, les banlieues. La France vit sa crise à l’aune de l’Islam. Mais ça va passer.

Q: Vous êtes l’auteur d’un ouvrage intitulé Les

nouveaux penseurs de

l’Islam dont vous faites également partie. Quelles ruptures constituent- ils avec les oulémas traditionnalistes ?

L’une des ruptures qui me parait fondamentale, c’est que ce sont des gens à la fois inscrits dans l’héritage musulman et dans la tradi-

tion islamique mais qui ont la capacité d’interroger cet héritage avec les outils de la modernité qui constitue une rupture avec la maniè- re dont on conçoit la raison, la vérité. Après la renais- sance, on a vu que la vérité

est le fruit d’accord, qu’elle n’est pas en dehors des re- présentations que l’on se fait de l’homme. La raison dans le Coran

n’estpaslaraisonduMoyen-

Age qui n’est pas la même que celle d’aujourd’hui. Par conséquent, ça nous oblige d’être beaucoup plus hum- bles même dans l’interpré- tation du Coran, dans le travail de jurisprudence. L’un des travaux des pen- seurs actuels est de savoir qu’est ce que nous enten- dons pas la parole de Dieu ? Ces nouveaux penseurs viennent également remet- tre en cause le monopole de l’interprétation. Car il n’y a pas d’interprétation sans enjeu politique. Lorsqu’un aalem émet une fetwa, il émet un acte politique de pouvoir. Donc il y a concurrence avec les gardiens de la foi. Aujourd’hui il me semble qu’un théologien doit être féru des sciences humaines et maîtriser au moins trois langues étrangères.

Propos recueillis par Samir Ben- malek

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

10 fait jeudi 29 juillet 2010 société TRANSPORT. Le Premier ministre, Abbas El Fassi, a
10
fait
jeudi 29 juillet 2010
société
TRANSPORT. Le Premier ministre, Abbas El Fassi, a présidé
mercredi à Rabat une réunion consacrée au suivi de l'action
de la commission mixte chargée de l'examen des conditions
sociales des professionnels du secteur du transport routier,
notamment la couverture médicale et l'accès au logement.

Samira El Ayachi, une berbère au service de l'Arabe

O n a plutôt tendance à croiser des militants pour la reconnaissance de la culture berbère comme faisant partie intégrante du patrimoine culturel marocain. Samira El Ayachi, jeune écrivaine française d'origine

marocaine a entrepris, elle, de défendre aussi bien ses origines berbères que l'héritage de la culture arabe. Car pour elle, les identités plurielles n'ont qu'un but: l'Universalité.

PORTRAIT. Elle a à peine 30 ans, elle est écrivaine, menue, aux cheveux fri- sés. Elle respire la jeunesse mais depuis le collège, elle sait déjà ce qu'elle veut fai- re de sa vie et du monde. Elle, c'est Samira El Ayachi, jeune romancière d'origine berbère (province de Zago- ra) mais née et grandie en France. Loin de l'éloigner de ses racines, sa double culture lui a au contraire, permis de garder et d'entre- tenir des liens étroits avec

le Maroc. Un lien d'abord affectif grâce à la famille, puis un lien artistique par- ce que fortement touchée par la culture et l'imaginai- re arabo-musulman. D'ailleurs, lasse d'entendre “beaucoup trop souvent” les gens utiliser le qualifi- catif Arabe ou à assimiler les Arabes à tout ce qui est négatif, elle a décidé de ré- diger un “coup de gueule” dans une édition spéciale du Magazine littéraire Ma- rocain où elle tente de redé-

finir le mot.

C'est quoi l'Arabe? Celui qui parle cette langue, celui qui vient d'Arabie, celui qui est né dans un pays maghrébin, celui qui est musulman? Je suis d'origine berbère et pourtant en France je suis cataloguée parmi les Arabes; il faut que cela change. Pour moi, l'Arabe c'est celui qui quelque soit son appartenance

c'est celui qui quelque soit son appartenance , Samira El Ayachi, écrivaine française d'origine

, Samira El Ayachi, écrivaine française d'origine marocaine.

/A.L

religieuse, ses origines, ses opinions etc, apporte une nouvelle forme de pensée, de création. Nos identités multiples doivent nous permettre d'atteindre un seul but:

l'universalité et cela doit être le principal souci des artistes en particulier”.

Samira El Ayachi, écrivaine

On y arrive donc

de l'Universalité! Samira El Ayachi a décidé d'en faire un cheval de bataille; tout comme Amine Maâlouf dans ses fameuses Iden-

. d'ailleurs suite à la lecture de ce roman qu'elle entre- prend de se lancer dans ce combat. Avec son premier roman intitulé La vie rêvée

C'est

la quête

tités

meurtrières

de Mademoiselle S , publié

en 2008 aux éditions Sar- bacane, cette “passionnée de la langue et de ses infi- nies possibilités”, dévoile l'histoire d'une adolescente de 18 ans, Salima, grandie elle aussi dans une double culture et à la recherche de nouveaux horizons. Aujourd'hui, le Maroc étant devenu un “espace de créa- tion”, l'écrivaine en puis- sance est en train de pré- parer un second roman où elle s'enfonce au plus près de ses origines: le grand sud du Maroc. “Je veux re- découvrir mon patrimoine pour m'en imprégner et l'emmener ailleurs”, lâche t-elle rêveuse. Car une fois cette boucle bouclée, son plus grand souhait, c'est que son roman soit distri- bué au Maroc et traduit en arabe et pourquoi pas, en berbère. Oui, c'est cela Samira El Ayachi, un exemple de par- tage, d'ouverture, d'altruis- me bref, d'universalisme tout court.

Ana Lopes

Le DAEU (Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires) est reconnu équivalent au Bac français. Grâce à
Le DAEU (Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires) est reconnu équivalent au Bac français. Grâce à ce diplôme des milliers d’étudiants ont
pu poursuivre leurs études supérieures après leur échec au BAC, que ce soit dans la filière Scientifique ou Littéraire.
Le Groupe EFET (Ecole Française d’Enseignement Technique) est leader dans ce programme au Maroc, en partenariat avec l’Université de Marseille.
Avec ses 7 centres (Casablanca, Rabat, Kenitra, Meknès, Fès, Marrakech, Agadir), EFET propose également aux étudiants des licences
professionnelles, BAC+2, formations continues, et des certifications mondialement reconnues.
Pour plus d’informations pour la rentrée 2010-2011 : Visitez notre site www.efet.ac.ma ou appelez au 05 22 49 07 07.

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

12

fait jeudi 29 juillet 2010
fait
jeudi 29 juillet 2010
• www.aufaitmaroc.com 12 fait jeudi 29 juillet 2010 actuentreprises GUIDE. Accompagner les entreprises dans
• www.aufaitmaroc.com 12 fait jeudi 29 juillet 2010 actuentreprises GUIDE. Accompagner les entreprises dans

actuentreprises

GUIDE. Accompagner les entreprises dans leur croissance économique par l’optimisation de leurs achats, tel est l'objectif du Guide de l’Acheteur Entreprises. Après le thème des achats informatique et bureautique, c'est celui du développement durable qui a été choisi afin d’apporter aux acheteurs entreprises, les réponses adéquates pour la maîtrise de leurs coûts et l’amélioration de leurs résultats tout en respectant l'environnement. Cette édition sera disponible en septembre et sera dédiée aux produits et services relatifs à l'efficacité et au recyclage des déchets industriels.

l'efficacité et au recyclage des déchets industriels. • DOMYJEANS Des jeans sur mesure à prix abordable

DOMYJEANS

Des jeans sur mesure à prix abordable

ONLINE. Né d’une alliance entre stylistes de renoms et professionnels du textile, la boutique en ligne Do- MyJeans propose une pla- teforme fiable et pratique pour concevoir des jeans ajustés à son style et à ses mesures. DoMyJeans offre à son uti- lisateur une souplesse de manipulation pour créer en un temps record, le jean de son choix et à sa taille. Grâce aux différentes op- tions de personnalisation de jeans (choix de la coupe, de la taille, du tissu, du dé- lavage, des poches…) cha- cun est libre d’exprimer sa créativité. Les possibilités se comptent par millions pour créer un jeans unique, exclusif et qui épouse parfaitement ses formes. La galerie des créa- tions offre un large éventail de modèles tendance et per- met directement de choisir un jeans sur mesure.

Des jeans personnalisés

de choisir un jeans sur mesure. Des jeans personnalisés pour des styles particuliers DoMyJeans s’adresse aux

pour des styles particuliers

DoMyJeans s’adresse aux femmes et aux hommes qui recherchent le jean le plus fashion, le plus original ou parfois le plus simple. Un large choix de tissus, de délavage et d’accessoires permet de fabriquer en 10 minutes, et à partir de 899 Dh, un jean unique, livré en moins de 21 jours grâce au partenaire de transport Aramex.

Des jeans sur mesure pour toutes les tailles

Les jeans DoMyJeans sont

disponibles dans toutes les tailles standards et il est aussi possible de rensei- gner ses propres mensura- tions pour des jeans par- faitement ajustés. Tour de ceinture, tour de hanches, tour de cuisse, entrejam-

chaque jean est conçu

bes

et confectionné selon les formes de chacun.

Chez DoMyJeans, la

qualité n’est pas en reste

DoMyJeans est une filiale de Modaline, groupe leader du prêt-à-porter et certi- fié ISO 9001 depuis 2009. Cette association avec des experts de la confection et de la mode constitue pour DoMyJeans un gage de qualité et un savoir faire in- contesté pour des produits à la qualité de fabrication et de finition irréprochables, garantis 100% satisfaits ou remboursés.

w www.domyjeans.com

Caffé Vergnano s’implante au Maroc

COFFEE SHOP. Véritable am- bassadeur de la culture du café italien, Le coffee shop Vergnano rend hommage aux valeurs de tradition et du savoir faire ancestral dans une ambiance cosy et glamour. Le coffee shop Vergnano est un concept innovant, en phase avec les préférences des amateurs du café. Ce sont des espaces conviviaux et raffinés de dégustation, de délassement ou d’ac- quisition du café en grain, moulu ou en capsule. Dans ces lieux, le café devient un art, proposant des boissons gourmandes à base de café

un art, proposant des boissons gourmandes à base de café et dérivés à consommer sur place

et dérivés à consommer sur place ou à emporter. Ainsi, après un succès ful- gurant en Europe et au Moyen Orient, l’enseigne Vergnano arrive au Maroc et octroie la distribution exclusive et le Master fran-

chiseur à Mme Hakima Touzani pour le lancement de ses deux premiers coffee shops pilotes en plein cœur de Casablanca, respective- ment en 2010 au quartier des princesses et en 2011 au Morocco Mall.

Zoom

Pour Vergnano, le café est sy- nonyme d'art, de culture et de dévotion. Une passion puisant ses sources dans la recherche permanente de la perfection qualitative. Comme dans toute production intégrée verticalement, le souci de la performance est toujours présent. Chaque produit est soumis à des analyses poussées telles que la mesure du PH, la teneur en caféine, l'analyse de la couleur et de la granulométrie avant d’être commercialisé. L’enseigne Vergnano a adhéré depuis 1999 à la politique mondiale de protection de l’environ- nement. Aujourd’hui elle marque son temps et se met aux normes Iso 14001. Tous ses process sont certifiés et toutes les capsules sont biodégradables.

Ain Ifrane…Le retour aux sources

EAU. Forte de son expérien- ce sur le marché des eaux en bouteilles, ayant lancé et commercialisé plusieurs marques sur ce marché, le Groupe des Brasseries du Maroc s’apprête à lancer une nouvelle eau de source via sa nouvelle filiale. En effet, le Groupe a fait l’acquisition de la Société Euro-Africaine des Eaux (E.A.E) qui s’occupe de l’exploitation de la source d’eau de Ben Smim. Baptisée “Ain Ifrane”, cette nouvelle eau légère et natu-

relle provient de la source originelle de Bensmim située au cœur des montagnes à quelques kilomètres d’Ifrane. L’eau naturellement pure, légère et équili- brée en oligo-éléments est acheminée jusqu’à l’usine d’embouteilla- ge qui est dotée de moyens techniques de dernière génération afin d’assurer une parfaite maîtrise de la qualité. Ain Ifrane possède des

parfaite maîtrise de la qualité. Ain Ifrane possède des caractéristiques miné- rales propres qui font d’elle

caractéristiques miné- rales propres qui font d’elle une eau saine, à consommer sans modération, re- commandée pour les nourrissons et femmes enceintes. Représentative de la beauté paradi- siaque du Moyen Atlas, la région d’Ifrane abrite un environnement pur et verdoyant. Doté d’un cadre hors du commun,

ce don de la nature produit

une eau d’une rare qualité.

A la croisée des chemins,

gardant ces traditions an- cestrales mais exploitant aussi ses ressources natu-

relles pour notre bien-être, Ifrane est véritablement l’une des icônes écologiques

du Maroc.

Ain Ifrane sera commercia- lisée sur tout le territoire marocain à partir du 1er juillet 2010 sous format 1,5 litre pour un prix spécial de lancement de 4,50 Dh.

IKTISSADIA

Une assurance tous risques accessible à tous!

PRÉVENTION. Pour répondre aux attentes des automobi- listes soucieux de disposer pour leur véhicule récent ou neuf d'une couverture complète, Wafa assurance lance sur le marché une nouvelle garantie innovan- te: La Tous Risques Iktis- sadia. Ce nouveau produit d'assu- rance est une garantie tous risques automobile cou- vrant, lors d'un choc avec un autre véhicule, la tota- lité des dommages subis, quelle que soit la responsa- bilité de l’assuré (fautif ou non fautif). Sa garantie est étendue en cas de renverse- ment du véhicule sans choc préalable. Accessible à tous les auto- mobilistes, venant en com- plément de la garantie obligatoire responsabilité civile, Iktissadia est propo- sée à un tarif très attractif,

Iktissadia est propo- sée à un tarif très attractif, son prix débutant à 1 Dh/ jour

son prix débutant à 1 Dh/ jour seulement. Outre une nouvelle confir- mation de sa vocation de compagnie proche de ses assurés, Wafa assurance facilite également, via ce tarif très abordable, l’équi- pement d’une large par- tie de la population qui se contentait jusqu’alors de la garantie obligatoire respon- sabilité civile sans pouvoir accéder à une couverture protégeant le véhicule en cas de dommage.

L'3YALAT L'HADGATE

Une initiative originale

• L'3YALAT L'HADGATE Une initiative originale SITCOM. Nestlé Maroc et Maggi Tensima vien- nent de lancer

SITCOM. Nestlé Maroc et Maggi Tensima vien- nent de lancer une nouvelle sitcom intitulée L'3yalat l'Hadgate qui sera diffusée dans les semaines à venir. Une initiative originale pour présenter un produit d'un genre nouveau au Maroc. En suivant les aventures des trois héroïnes de la sé- rie, la spectatrice pourra découvrir comment faire de Maggi Tensima sa petite

arme personnelle. Avec des histoires 100% marocaines et 100% fem- mes, tous les ingrédients sont réunis pour passer un vrai bon moment, avec

en prime, 8 recettes Maggi Tensima, et un jeu-con- cours. Maggi Tensima est une aide culinaire innovante, pré- sentée en granules, facile à utiliser avec une parfaite dissolution et diffusion dans les plats, conçue pour tou- tes les femmes désireuses de concilier plaisir gustatif et repas sain et équilibré, le tout à prix accessible. L'expertise culinaire Maggi de Nestlé est au service des femmes d'aujourd'hui qui ont de plus en plus de choses à concilier, mais veulent faire de leurs repas familiaux des moments de convivialité.

 Offre emploi DEVOCEAN SA, éditeur du quotidien d'information aufait, recherche responsable commercial junior
 Offre emploi
DEVOCEAN SA, éditeur du
quotidien d'information
aufait, recherche
responsable commercial
junior ayant un minimum
d'expérience dans la vente
d'espace publicitaire.
aufait, recherche
responsable commercial
senior avec un minimum
de trois ans d'expérience
dans la vente d'espace
publicitaire.
Prière d'envoyer votre CV au
mail suivant:
jobs@aufaitmaroc.com
DEVOCEAN SA, éditeur du
quotidien d'information

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

 
  fait 13
  fait 13

fait

13

 

jeudi 29 juillet 2010

culture DéCouvErtE. La rentrée sera musicale! en effet, la Fondation ONA organise un concert avec

culture

DéCouvErtE. La rentrée sera musicale! en effet, la Fondation ONA organise un concert avec le duo “Tisse Metis” jeudi 02 septembre 2010 à 22h00 à la Villa des Arts de Rabat et vendredi 03 septembre à 22h00 à la Villa des Arts de Casablanca. Inde, Maroc, pourtour méditerranéen, corne de l’Afrique… telles sont les sources où Khalid et Marylène du duo “Tisse Metis” puisent l'essence de leurs jongleries vocales et rythmiques. Ils mêlent avec bonheur mots, rythmes, onomatopées, souffles pour tisser une musique parfumée, un univers de jeu et de dialogue pétillant. Leur champ d'évocation s'élargit à une culture plurielle, un poème musical fait d'ailleurs et d'ici, de maintenant et de toujours, de songe, de simplicité et du plaisir d'être là, en vie, ensemble. A ne pas manquer!

de maintenant et de toujours, de songe, de simplicité et du plaisir d'être là, en vie,
• PHOTOGRAPHIeS De LeILA ALAOuI » En brEf A la découverte de "40" portraits d'artistes Exposition.
• PHOTOGRAPHIeS De LeILA ALAOuI
» En brEf
A la découverte de "40" portraits d'artistes
Exposition. La rentrée de septembre sera
culturelle ou ne sera pas! Dès le premier
septembre et ce jusqu'au 19 du même mois,
la Villa des arts de Rabat accueillera une
exposition intitulée “40” de l'artiste photo-
graphe Leila Alaoui.
Cette dernière est née à Paris en 1982, a
grandi au Maroc, et s'est formée en cinéma
et sciences sociales à New York où elle ob-
tient un Bachelor of Science en photogra-
phie.
tions, signatures,
dessins… exécutés à
l’image d’un témoi-
gnage de rencontre.
ClôturE. C'est dans une
ambiance des plus agréables
que le spectacle grandiose
“Karacena” (pirates), biennale
des arts du cirque et du voyage,
lectures de poèmes amazighs,
le programme de cette édition
prévoit une rencontre de
communication au profit des
femmes membres des Conseils
communaux et des associa-
tions locales, une conférence
a
clôturé mardi soir à Salé son
édition 2010. Organisée sous
l'égide de SM le Roi Moham-
med VI, par l'association ma-
rocaine d'aide aux enfants en
situation précaire, cette parade
mêlant feu, lumières et folie a
charmé les jeunes et les moins
jeunes du 21 au 27 juillet. A
l'espace Borj Lemraya, une
centaine d'artistes: acteurs,
chanteurs, gens du cirque mais
aussi techniciens de lumière
sur l'histoire et le patrimoine
de la région de Tighessaline,
ainsi qu'une campagne de sen-
sibilisation à la protection de
l'environnement et de collecte
des déchets. Les organisateurs
ont en outre programmé un
concours de psalmodie du
Saint Coran et une cérémonie
de remise de prix aux élèves
qui se sont distingués au cours
de l'année scolaire écoulée.
L'art vu par l'art
“ Nous voulions
témoigner, par
l'image comme
par les mots, de la
force des émotions
suscitées par ces
rencontres.”
Ses thèmes de prédilection sont les identi-
tés culturelles, la migration, l’art et le por-
trait. C'est sur ce dernier point qu'elle s'ap-
puie cette fois-ci en proposant 40 photos
portraits d’artistes représentant la scène
artistique marocaine.
Parmi eux, Mahi Binebine, Abdelkébir
Rabi, Yto Barrada, Fouad Bellamine, Nour-
Eddine Lakhmari, Narjiss Nejjar, Faouzi
Bensaidi, Lamia Naji, Safaa Erruas, Mo-
hamed El Baz, Farid Belkahia etc.
Cette exposition, tout comme le livre qui
l’accompagne, réunit ainsi pour la premiè-
re fois une pléiade d’artistes tout styles et
générations confondus. Préfacé par Serge
Lutens et publié par la CGEM, ce livre
dresse 40 portraits où les artistes prennent
la pose, où le lecteur aperçoit leurs créa-
Leila Alaoui et
Leila Belabbas
dont les textes
accompagnent
chacun des
portraits.
et de son ont offert à un public
venu en masse, un spectacle
éblouissant et unique racontant
réussitE. La région côtière
de Laghzira a vibré cette se-
maine aux rythmes de son
le
monde de la piraterie et des
mers: La sarabande du Flying
Dutchman mis en scène par
l'auteur et metteur en scène
Laurent Gachet. A l'année
prochaine!
Gageons que les
rencontres seront
intéressantes et
fructueuses
festival artistique et culturel,
une première édition réussie
organisée sous le signe de la
mise en valeur du potentiel
touristique de la jeune provin-
ce de Sidi-Ifni. Au programme
du festival, clôturé mercredi,
figuraient des compétitions
sportives (beach volley, foot-
ball de plage, surf, pétanque,
Khénifra. La première édi-
tion du festival “Tamount”, or-
ganisée dans la commune ru-
rale de Tighessaline (province
de Khénifra) sous le thème “La
solidarité, base du développe-
ment durable”, s'est ouverte
mardi soir en présence du
gouverneur de la province, M.
Ali Hajir. Outre des spectacles
de fantasia et des soirées ar-
tistiques agrémentées par des
course sur la route
),
des
Muriel Tancrez
S'y rendre
exposition “40” - Du 1er au 19 septembre 2010 à la Villa des Arts de Rabat
Vernissage: mercredi 1er septembre à 22h00 à la Villa des Arts de Rabat
campagnes de sensibilisation
à la protection de l'environ-
nement et de maîtrise des
gestes de premiers secours sur
les plages, ainsi qu'une série
d'activités récréatives au profit
des enfants.
de premiers secours sur les plages, ainsi qu'une série d'activités récréatives au profit des enfants.
de premiers secours sur les plages, ainsi qu'une série d'activités récréatives au profit des enfants.

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

14

14 fait
14 fait

fait

 

jeudi 29 juillet 2010

14 fait   jeudi 29 juillet 2010 sport tennis. La Marocaine Fatima-Zahra el Allami, tête de

sport

tennis. La Marocaine Fatima-Zahra el Allami, tête de série numéro 1, s'est qualifiée, mardi, pour le 2è tour de la 14è édition du tournoi WTA de tennis féminin comptant pour le circuit ITF, organisée du 26 juillet au 1er août sur les courts du club des PTT à Rabat et dotée de 10.000 dollars. eliminée dès le 1er tour l'an dernier, el Allami, 533è au classement mondial, a obtenu son billet en battant l'Italienne Costanza Mecchi par deux sets à un 7-6 (8), 6-2. elle affrontera au prochain tour l'espagnole Sandra Salas Gonzalez, vainqueure de l'Autrichienne Stéphanie hirsch en 5-7, 6-2, 7-2 (7).

l'Autrichienne Stéphanie hirsch en 5-7, 6-2, 7-2 (7). Le “Dieu” maradona n'a pas fait de miracles

Le “Dieu” maradona n'a pas fait de miracles comme sélectionneur

La Fédération argentine de football (AFA) a décidé, mardi, de ne pas renouveler le contrat de Diego Maradona à la tête de la sélection nationale argentine de football. Cette décision intervient trois semaines après l'élimination de l'Albiceleste du Mondial 2010.

Limogeage. Diego Mara- dona, considéré comme un dieu vivant en Argen- tine durant sa carrière de joueur, est retombé sur ter- re une fois enfilé le costume de sélectionneur et n'a pas réussi de miracles au cours de son mandat d'un peu moins de deux ans qui s'est achevé mardi. Trois semaines après l'éli- mination de l'Albiceleste en quart de finale du Mondial- 2010 contre l'Allemagne (4-0), la Fédération argen- tine (AFA) n'a pas souhaité renouveler le contrat d'“el Diez”, en raison de son re- fus de se séparer d'une par- tie de son encadrement.

fus de se séparer d'une par- tie de son encadrement. , Le sélectionneur argentin Diego Maradona

, Le sélectionneur argentin Diego Maradona au Cap (Afrique du Sud) le 3 juillet 2010.

/ AFP

De Maradona joueur

L'idée semble fonctionner le temps de trois succès

(4-0).

chupando!” (“qu'ils me la sucent et continuent à me

L'Argentine redécouvre la

Génial soliste sur les ter- rains, comme lorsqu'il drib- blait la moitié de l'équipe

initiaux, dont un festival offensif contre le Venezuela

la sucer!”)

face sombre de son numéro

d'Angleterre en quart de fi-

Mais l'Argentine tombe de

dix

préféré, celle de “la main

nale du Mondial-1986 quel-

haut en Bolivie, où elle su-

de Dieu” contre l'Angleterre

ques jours avant d'offrir son

bit l'une des pire humilia-

en

1986, de son arrestation

deuxième titre mondial à

tions de son histoire (6-1)

pour détention de cocaïne

l'Argentine, Maradona, 49

sur les hauteurs de La Paz.

en

1991 ou de son contrôle

ans, a toujours entretenu

positif à l'éphédrine lors du

des relations houleuses en

à Maradona

Mondial-1994.

dehors avec les autorités.

sélectionneur

Le gamin des quartiers

Dès ses débuts sur le banc,

L'ensemble des médias se

pauvres de Buenos Aires,

il a essuyé un refus quand il

déchaînent contre Marado-

qui a frôlé la mort en 2000

a voulu prendre comme ad-

na, accusé de n'avoir aucun

et 2004 en raison de ses ex-

joint son ancien partenaire

schéma de jeu et de pertur-

cès, écope d'une suspension

de 1986, Oscar Ruggeri.

entraîneur - “el Diez” avait

ber l'équipe avec ses essais

de

deux mois de la part de

Il a en outre dû collabo-

incessants (108 joueurs

la

Fédération internatio-

rer dans une ambiance de guerre froide avec son an- cien entraîneur Carlos Bi- lardo, nommé au poste de manageur pour compenser sa faible expérience comme

tout juste dirigé deux équi-

convoqués au total en deux ans). El Diez ne leur pardonnera pas. Après la victoire en Uruguay lors de la dernière journée de la zone Améri- que du Sud, synonyme de qualification, il vitupère

nale. Il profite de cette mise en retrait pour faire la paix

avec Bilardo. Même s'il continue à dé- frayer la chronique en se faisant mordre en jouant avec sa chienne, Marado-

pes de seconde zone argen- tine au milieu des années

contre les journalistes et lâ- che son désormais fameux

na

que jamais proche de ses

apparaît assagi et plus

1990.

“que la chupen y la sigan

joueurs au Mondial en Afri-

que du Sud. La presse continue à cri- tiquer certains choix tac- tiques, mais applaudit sa gestion du groupe, tout en accolades et preuves d'amour. Même Lionel Messi, transparent depuis des mois en sélection, sem- ble retrouver son niveau de Barcelone. L'Argentine survole son groupe et après une nou- velle victoire sur le Mexi- que, qui a surtout confirmé son potentiel offensif, es- père prendre sa revanche

de 2006 en quart de finale

contre l'Allemagne. Mais l'histoire se répète et tourne même à la déroute. “C'est le plus dur moment de ma vie”, lâche Marado- na, qui refuse de se pronon- cer sur son avenir. Il se dessinera désormais loin de cette sélection qu'il

a tant aimée

aufait/AFP

» en bref

Laurent bLanC. Laurent Blanc, le sélectionneur de l'équipe de France, affirme qu'il quittera son poste s'il ne parvient pas à qualifier les Bleus pour l'euro-2012, dans une interview publiée mercredi par le quotidien L'equipe. “C'est l'euro-2012 ou je m'en vais”, déclare Blanc, “J'ai signé pour deux ans. Après, si on se qualifie et si on fait un bon euro, on peut éventuellement discuter d'une prolongation de deux ans de plus. Je serai jugé sur les résultats. Ce n'est pas mon trip de conti- nuer quand j'ai échoué”.

fC barCeLone. Les comp- tes 2009-2010 du champion

d'espagne, le FC Barcelone, ont été négatifs, de plus de 77 millions d'euros, pour la première fois depuis sept ans, a annoncé mardi la nouvelle direction du club.

Le Barça a dû réviser en forte baisse ses résultats annuels après un audit externe, qui

a révélé des “incertitudes comptables”, a expliqué

le vice-président, Javier

Faus. M. Faus a indiqué que les chiffres présentés par l'ancienne direction avec un bénéfice net de 11 millions d'euros “ne reflétaient pas

l'image réelle” du club, mais

a exclu toute irrégularité

comptable par l'ex-président Joan Laporta, remplacé dé- but juillet par Sandro Rosell.

franCe. Le sélectionneur de

l'équipe de France Laurent Blanc déclare, dans un entretien paru mercredi dans

Le Parisien-Aujourd'hui en

France, que Franck Ribéry et Karim Benzema restent sélectionnables à ses yeux malgré leur mise en examen dans l'affaire Zahia. A

la question: “Un mis en examen est-il non sélec-

tionnable?”, le successeur Blanc a répondu: “non”.“Les enquêtes judiciaires sont très longues. Moi, je suis là pour deux ans. et Ribéry et Benzema font partie des joueurs potentiellement in-

contournables en sélection”, a-t-il ajouté.

transfert. L'espagnol Raul, ex-attaquant emblé- matique du Real Madrid, a

signé un contrat de deux ans avec le Schalke 04, a indiqué le club allemand mercredi. Raul, 33 ans, qui a fait ses adieux lundi à ses suppor- ters et au Real, où il jouait depuis 1994, a été présenté officiellement par le club de Gelsenkirchen hier après- midi et participera ensuite à son premier entraînement du Schalke. Auteur de 44 buts en 102 sélections dans l'équipe nationale, Raul va continuer de porter le maillot numéro 7 au sein de Schalke. Il a remporté avec le club madrilène six cham- pionnats et trois ligues des champions. Il a inscrit 323 buts en 740 apparitions sous le maillot madrilène.

Africa Tour: Le Maroc en tête du classement de l'UCI

Africa Tour: Le Maroc en tête du classement de l'UCI CyCLisme. Le Maroc a re- pris

CyCLisme. Le Maroc a re- pris la tête du classement individuel et par équipes de l'Africa Tour établi le 25 juillet par l'Union cycliste internationale (UCI) et rendu public mardi. Au niveau du classement individuel, le coureur cy- cliste Abdelaati Saadoune a occupé la première place avec un total de 231 points, devançant le Sud-africain Ian Mcleod (202,66 pts), et ses compatriotes Mouhcine Lahsaini (174 pts) et Adil Jelloul (154 pts), respective- ment en 3è et 4è position. S'agissant du classement par équipes, la sélection marocaine figure en tête avec 935 pts, devant l'Afri-

que du Sud (860 pts), l'Érythrée (444 pts), la Na- mibie (263,64 pts) et la Tu- nisie (184 pts). En 2009, Saadoune s'était adjugé la première place au niveau africain (147 pts) suivi du Sud Africain Ian Mcleod (106, 66 pts). Par ailleurs, le Maroc a terminé la saison en tête du classement par équipes (409 pts) devant l'Afrique du Sud (284, 64 pts). Cette position qualifie le cyclisme marocain aux phases finales des cham- pionnats du monde de cy- clisme devant se dérouler en décembre prochain en Australie.

MAP

• ChAMPIonnATS D'AThLéTISMe

Les ténors du continent ont rendez-vous au Kenya

evénement.

Plus

de

700

athlètes africains ont convergé à Nairobi où se disputent depuis hier, et ce pendant cinq jours, les championnats d'athlétisme d'Afrique, marqués par une sécurité renforcée en rai- son des récents attentats meurtriers dans l'Ouganda voisin. Les poids lourds continen- taux de la discipline, le Ke- nya et l'Éthiopie, ont retenu leurs meilleurs éléments, avec notamment les coureu- ses de fond et championnes du monde Linet Masai et Vivian Cheruiyot ou la dou- ble championne olympique Tirunesh Dibaba. Le Kenya accueille pour la première fois ce rendez- vous biennal et a réaména- gé pour l'occasion le stade de Nyayo au cœur de la ca- pitale. Il a aussi retenu pas moins de 144 athlètes. Selon l'entraîneur en chef Stephen Mwaniki, cette forte participation est jus- tifiée: “Ces athlètes croient en eux. Ils ont fait ce qu'il fallait pour gagner leur place dans l'équipe et nous les aidons à révéler leur po-

dans l'équipe et nous les aidons à révéler leur po- , La Kényane Vivian Cheruiyo, le

, La Kényane Vivian Cheruiyo,

le 16 juillet 2010 au Stade de France, près de Paris. / AFP

tentiel”.

La sécurité a aussi été ren- forcée alors que plane tou- jours le spectre des atten- tats sanglants de Kampala

le 11 juillet, revendiqués par

des islamistes somaliens et

qui ont fait 76 morts.

Pour beaucoup d'athlètes,

le rendez-vous de Nairobi,

dans une année sans Cham- pionnats du monde ni jeux

Olympiques, sera l'occasion de se préparer pour les Jeux du Commonwealth, en octobre à New Dehli en Inde.

A noter que le Maroc sera

représenté à ces champion-

nats par 21 athlètes, parmi lesquels Amine Laalou, Ab- delaati Iguider ou encore

Halima Hachlaf.

aufait/AFP

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

16

16 fait
16 fait

fait

jeudi 29 juillet 2010

 
tendances OOPS. La semaine dernière, nous vous annoncions l'ouverture d'une nouvelle école de mode à

tendances

OOPS. La semaine dernière, nous vous annoncions l'ouverture d'une nouvelle école de mode à Casablanca, l'ESCM (Ecole Supérieure de Création et de Mode), sous l'égide de l'ESITH et de l'AMITH, et dont la première pierre a été posée le 27 juillet dernier à Sidi Maarouf en présence d'un parterre de ministres et personnalités locales. Or, il s'agit de la Casa Moda Academy, qui ouvrira sa première session dès octobre 2010 au sein de l'ESITH, route d'El Jadida, en attendant que les bâtiments sis à Sidi Maarouf soient prêts. Toutes nos excuses pour cette confusion. www.cma.ma

en attendant que les bâtiments sis à Sidi Maarouf soient prêts. Toutes nos excuses pour cette

PORTRAIT

Claudy M. impressionne le cuir, entre autres

C laudie Mourlon a une quinzaine d'années d'expérience dans la mode à Milan en autres, au service de grandes marques comme Benetton, Kenzo ou Sisley. Cette

Française installée au Maroc de longue date, a présenté sa propre collection lors du défilé-évènement Mode Made in

Morocco en avril dernier à Mazagan

Découverte.

WHO'S WHO. On peut déce-

ler dans le travail de cette dame une grande origi- nalité conceptuelle ainsi qu'une prouesse technique d'impression photographi- que sur cuir. Ses idées sont réalisées par des artisans marrakchis et des petites mains de la médina qu'elle nomme affectueusement

In-

les “fées de la mode”

fluencée par les splendeurs de l'Afrique et attachée à une envie de modernité, elle crée des modèles dans l'air du temps, dont on re- connaît l'origine au premier

coup d'œil. Un défilé de pré- sentation est prévu en sep- tembre à Marrakech.

Interview

Q: Comparé à votre expérience à Milan, que pensez-vous de l'état de l'industrie de la mode au Maroc?

Je travaille de la même ma- nière qu'à Milan. Je pars de la matière, en l'occurrence de tissu, et conçois le mo- dèle. Ce qui est différent, c'est le choix offert sur le marché marocain, plus res-

treint d'où l'idée de conce- voir des modèles uniques, cela donne plus de travail mais la création est quoti- dienne, alors qu'en Europe un modèle peut être fabri- qué en grande quantité plus facilement.

Q: Donnez-nous une fourchette de prix pour vos vêtements

Entre 1.000 et 3.000 Dh l'ensemble, selon les ma- tières.

Q: Trouvez-vous qu'il y a une différence dans la conception vestimentaire

pour la silhouette occidentale et l'orientale (ou maghrébine)?

Le marché du prêt-à-porter moderne est assez nouveau au Maroc. Il faut un peu

bousculer les habitudes ves- timentaires. Pour satisfaire le marché marocain, je dois être plus sobre mais en re- vanche je bénéficie des sa- voirs artisanaux que nous n'utilisons plus en Europe que dans la haute couture, comme la passementerie,

J'ai une pas-

sion pour l'Afrique et son artisanat. La silhouette de l'Afrique du Nord est un peu différente; en Europe, la mode est aux femmes minces, voire maigres, ici la femme est un peu plus enrobée, mais pour moi créatrice, plus belle, tout simplement FEMME.

les dentelles

w youtube.com/watch?v=S4VA289CGaQ

Alexandra Girard

Coordonnées Modèles uniques, sur mesure, en vente au showroom de la Résidence Yamama à Marrakech.
Coordonnées
Modèles uniques, sur mesure,
en vente au showroom de
la Résidence Yamama à
Marrakech. Tél: 06 74 88 29
24. Email: claudy.mcouture@
gmail.com
Tél: 06 74 88 29 24. Email: claudy.mcouture@ gmail.com , Manchette en cuir sérigraphié, accessoire mais

, Manchette en cuir sérigraphié,

accessoire mais essentiel

/DR

en cuir sérigraphié, accessoire mais essentiel /DR , Création Claudy M. /DR , Le sac froufrou

,

Création Claudy M.

/DR

accessoire mais essentiel /DR , Création Claudy M. /DR , Le sac froufrou et les spartiates

, Le sac froufrou et les spartiates peau de serpent rose poudré, super

"now"./DR

FESTIVAL DES OFFRES + 200 + 200 Dhs offerts + 400 + 400 Dhs offerts
FESTIVAL DES OFFRES
+ 200
+ 200
Dhs
offerts
+ 400
+ 400
Dhs
offerts
+ 600
+ 600
Dhs
offerts
pour un prêt
de 5 000 Dhs
pour un prêt
de 10 000 Dhs
pour un prêt de 15 000
Dhs
*
Jusqu'à 600 Dhs offerts
+ 3 mois sans payer
Sans intermédiaire
Faites-vous rappeler au :
connectez-vous à
1,15 Dhs/mn à partir d’un poste fixe.
Notre barème est conforme aux dispositions Bank Al Maghreb en vigueur : Taux 14,26 HT, Frais de dossier 150 Dhs HT, TVA 10%. Assurance décès invalidité inclus aux mensualités
(1) Sous
réserve de d’acceptation
votre
demande
par souscrit
ACRED.
Offre
promotionnelle
hors
substitution
30/09/2010.
1 seul un dossier
ménage.
Pour
tout
financement
accepté
5 000 Dhs, 10 de 000
ou
000
Dhs
: Acred
un
bonus
200 Dhs
pour
un valable
prêt de à jusqu’au
5 000
Dhs,
400
Dhs contractuel.
pour
prêt (*)1,15
de promotionnel
10
000 Dhs, à par
600
Dhs
pour
un fixe.
prêt
de Dhs
15
000 15 Dhs
dans
le offre
cadre
de
cette de promotion.
(2) Exemple
titre
indicatif
et non
Dhs/mn
partir
d’un
poste

Réagissez sur > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

fait 17
fait 17

fait

17

jeudi 29 juillet 2010

• www.aufaitmaroc.com fait 17 jeudi 29 juillet 2010 weekend Best of saisonnier de la Playlist 9

weekend

fait 17 jeudi 29 juillet 2010 weekend Best of saisonnier de la Playlist 9 9 ma

Best of saisonnier de la Playlist

9 9 ma al me 10 10 P
9 9
ma
al
me
10 10
P

1 ESSER => Pop sautillante alors sautillez!

juliancasablancas

BIZZ2RISK => rap franco-

marocain qui déchire!

album: “Revolution”

meilleurs morceaux:

Flouss Flo - Le Bizz on est -

Born Bo in city (feat. 3obiz)

w www.bizz2risk.com

VAMPIRE WEEK END =>

Pop world/ funky groovy! Pour

toutes les situations!

album: “Braveface” meilleurs morceaux: Head Lock

w www.myspace.com/esserhq

album: “Contra” meilleurs morceaux: Horchata - White Sky - Cousins - Diplomat's Son – Taxi Cab

2 THE XX => Pop-Rock roman-

tique/planante à écouter en

solo sur une plage déserte et

ventée

Dakhla peut-être?!

album: “XX” meilleurs morceaux: Intro

- Fantasy - Shelter - Infinity

- VCR*** - Basic Space***

w www.myspace.com/thexx

3 WAVE MACHINES => Pop irresistible!

album: “Wave if you're Really There” meilleur morceau: Keep The Lights On

w mywavemachine

www.myspace.com/

w vampireweekend

www.myspace.com/

11 HOT CHIP => Electro Pop/

Hautement recommandé pour bouger vos fesses!

album: “One Life Stand”

meilleurs morceaux: - One Life

Stand - Hand Me Down Your Love - Take It In - Alley Cats

w www.myspace.com/hotchip

12 YEASAYER => Pop World /

sakebon!

album: “Odd Blood” meilleurs morceaux: Ambling Alp - I Remember -

w www.myspace.com/yeasayer

4 WAX TAILOR => electro hiphop funky

album: “In the Mood For Life” meilleur morceau: Say Yes

w www.myspace.com/waxtailor

5 Kings Of Convenience => Folk irresistible!

album: “Declaration of Dependence” meilleurs morceaux: I'd Rather Dance With You - Mrs Cold

w www.myspace.com/

kingsofconvenience

6 Who made who => Pour fins

ou débuts de soirées dansan- tes/planantes!

album: “The Plot” meilleur morceau: Keep me in my plane

w www.myspace.com/

whomadewhomusic

BEST OF HIVER 2010

7 VV Brown => Pop yéyé girly à souhait!

album: “Travelling Like The Light” meilleurs morceaux:Crying Blood - Leave! - Travelling like a star

w www.myspace.com/vvbrown

8 Julian Casablancas => Pop rock

album: “Phrazes For The Young” meilleur morceau: River of Brakelights

w www.myspace.com/

BEST OF PRINTEMPS

2010

album: “Congratulations” meilleur morceau:

Flash Delirium

w www.myspace.com/mgmt

14 CURRY & COCO => Electro

Pop 80's - recommandé pour bouger vos fesses!

album: “We are Beaty” meilleurs morceaux: Top of the pop - Who's next

w www.myspace.

com/curryandcoco

15 LCD SOUNSYSTEM =>

electro pop house funky!

album: “This is happening” meilleurs morceaux: Drunk girls - I Can Change

w www.lcdsoundsystem.com

16 FOALS => Pop 80's

album: “Total life fever”

meilleurs morceaux:

Miami - Blue blood - Total life forever - O.N.E

w www.myspace.com/foals

17 THE DEAD WEATHER =>

Rock - Attention rock qui tache!/Oreilles sensibles s'abstenir

album: “Sea of Cowards” meilleur morceau:

Hustle & Cuss

w www.thedeadweather.com

IZA

LIVRES

Du bon, du beau, de

l'extra-ordinaire

LITTÉRATURE. Voici une sé- lection de titres pour passer un bel été prof de littérature-,
LITTÉRATURE. Voici une sé-
lection de titres pour passer
un bel été
prof de littérature-, et de
leurs vicissitudes
Des Bédouins dans le
Polder, de Fouad La-
roui aux éditions Zellige,
2010, 230 dirhams.
, L'Art du Moyen -Orient.
/DR
 Un beau livre
, Des Bédouins dans le Polder
de Fouad Laroui./DR

Un bon livre

Fouad Laroui (Les dents

du topographe, Tu n'as rien compris à Hassan II, La femme la plus riche du

Yorkshire) nous fait la joie d'un nouveau texte dont on sait déjà qu'il va nous valoir quelques fous rires. Car ce qui est bien avec cet auteur, c'est qu'il démythifie la lit- térature en proposant des histoires abracadabrantes mais plausibles, savam- ment tournées et délicate-

ment rédigées. Comme son avant-dernier recueil de nouvelles (Le

jour où Malika ne s'est pas

mariée) était déjà assez réussi, on peut s'atteler à celui-ci les yeux fermés. Il s'agit encore de portraits de Marocains émigrés aux

Pays-Bas, -où l'écrivain est

, Le hors-série du magazine

littéraire du Maroc./DR

Un magazine spécialisé

Le Magazine Littéraire du

Maroc (MLM) vient de sor- tir un hors-série sur les écri- vains de la diaspora avec au sommaire des nouvelles et récits de Laïla Lalami, Tahar Benjelloun et Abdel- lah Taïa; un essai de Fouad Laroui (encore lui!) sur “le dilemme de l'écrivain mi- grant” et un autre sur “le devoir d'insolence” par Ab- delhak Serhane; pour finir par quelques pages de poé- sie, le tout joliment illustré sur papier doux Hors-série été 2010 de MLM, 60 dirhams, en kios- que.

w www.magazine-

litteraire-du-maroc.com

Le premier ouvrage de l’art moderne et contem- porain du monde arabe (Moyen-Orient, Afrique du Nord et Iran), de 1945 à nos jours. Outre les analyses détaillées des tableaux qui y sont repro- duits, ainsi qu’un texte complet sur le développe- ment de l’art contemporain du Moyen-Orient et ces principaux thèmes, le livre présente plus de 450 œu- vres illustrant le travail de plus de 200 artistes (Shafic Abboud, Chant Avedissian, Mona Hatoum, Susan He- funa, Nassar Mansour, Hassan Massoudy…). Un pavé avec moult réfé- rences et des calligraphies qui nourrissent l'âme

L'art

du

Moyen-Orient,

Saeb Eigner, éditions Tou- can, 2010, 767 dirhams.

Alexandra Girard

Retrouvez chaque jour l'essentiel de l'information dans le journal

jour l'essentiel de l'information dans le journal Sorties du week-end DON`T TELL MY BOYFRIEND w LIEU
jour l'essentiel de l'information dans le journal Sorties du week-end DON`T TELL MY BOYFRIEND w LIEU
jour l'essentiel de l'information dans le journal Sorties du week-end DON`T TELL MY BOYFRIEND w LIEU

Sorties du week-end

Sorties du week-end DON`T TELL MY BOYFRIEND w LIEU : POONA (CASABLANCA) w DATE : EVERY

DON`T TELL MY BOYFRIEND

w

LIEU : POONA (CASABLANCA)

w

DATE : EVERY WEDNESDAY

w

CONTACT : 06 61 78 89 61

MALAK
MALAK

w

LIEU : SANCTUARY (MAZAGAN EL JADIDA)

w

DATE : Tous les jeudis

(MAZAGAN EL JADIDA) w DATE : Tous les jeudis ORIENTAL GROOVE w LIEU : SANCTUARY (MAZAGAN

ORIENTAL GROOVE

EL JADIDA) w DATE : Tous les jeudis ORIENTAL GROOVE w LIEU : SANCTUARY (MAZAGAN EL

w

LIEU : SANCTUARY (MAZAGAN EL JADIDA)

w

DATE : Tous les dimanches

Chaque matin, une nouvelle rencontre avec l’information aufait , c'est chaque jour 45 000* exemplaires
Chaque matin, une nouvelle
rencontre avec l’information
aufait , c'est chaque
jour
45
000*
exemplaires

distribués

Casablanca, Rabat,

du lundi au vendredi.

par

notre

à

Salé, Marrakech, Fès et Tanger

réseau

de

distributeurs

(* source OJD Maroc).

Rabat, du lundi au vendredi. par notre à Salé, Marrakech, Fès et Tanger réseau de distributeurs
Rabat, du lundi au vendredi. par notre à Salé, Marrakech, Fès et Tanger réseau de distributeurs
Rabat, du lundi au vendredi. par notre à Salé, Marrakech, Fès et Tanger réseau de distributeurs
Rabat, du lundi au vendredi. par notre à Salé, Marrakech, Fès et Tanger réseau de distributeurs

jeudi 29 juillet 2010

19

horoscope loisirs Destinations 14 Tétouan T internationales 30 19 Tanger anger • Bélier 2 29
horoscope
loisirs
Destinations
14
Tétouan
T
internationales
30
19
Tanger anger
Bélier
2 29
20
Sur le plan professionnel,
vous aurez encore des efforts
à fournir pour réaliser vos
projets. Vous rencontrerez
une ancienne personne
partageant votre activité, et
vous aurez beaucoup d’avantage en sa
compagnie. Vous aurez également la chance
d’assister à une formation ou un séminaire
qui pourraient améliorer votre compétence .
• Alger
20°/33°
24
18
Oujda
• Tunis
24°/35°
37
19
Solution jeu page 18
28
18
Rabat
• Tripoli
23°/36°
37
17
Fès
Les lecteurs d’aufait sont au nombre de 7
Casablanca
• Londres
14°/24°
21
15
El Jadida
• Paris
13°/23°
Taureau
blague
11
Le dynamisme qui vous
animera aujourd’hui va forcer
l’admiration, car il vous
permettra d’abattre un travail
énorme, qui a des chances
d’être récompensé par des primes
substantielles.mais n’ayez pas la grosse
tête, et méfiez-vous de la griserie
• Berlin
13°/21°
21
15
Safi
ALLO? Un mec va aux toilettes dans un
restaurant. La première porte est occupée et
il entre dans la deuxième. À peine installé il
entend:
39
20
Beni Mellal
• Genève
12°/22°
23
19
Essaouira
41
21
Marrakech
• Madrid
19°/38°
-
Salut! Comment ça va?
16
41
24
Ouarzazate
• Barcelone
21°/28°
Surpris, il se dit que c’est un drôle d’endroit
Gémeaux
pour entamer une conversation, mais bon, on
ne choisit pas
• Rome
22°/31°
18
L’environnement planétaire
mettra avant tout l’accent sur
les loisirs sérieux et qui
servent d’investissement
pour l’avenir. La
photographie, l’informatique,
par exemple, sont des secteurs pleins de
promesses, de plaisir et de profit présents et
futurs. Ne passez donc plus votre temps
libre à tourner en rond ou à somnoler devant
votre écran de télévision !
14
Agadir
- Euh
Ça va, répond-il alors, embarrassé.
• Moscou
22°/39°
29
19
- Qu’est-ce que tu fais de beau?
- Ben, je fais comme toi,
Caca
• New York
20°/32°
Et là, il entend :
12°/24°
31
• Montréal
Écoute, je te rappelle plus tard, y’a un con à
côté qui répond à toutes mes questions!
-
Laâyoune
• Le Caire
24°/34°
31
19
Cancer
• Dubaï
33°/42°
sudoku
Prochains jours
Sur le plan matériel, les
soucis vous seront épargnés.
Il est vrai que vous saurez
gérer votre budget avec
beaucoup d’habileté, et
régler efficacement les
problèmes concrets. Et puis, vous
n’hésiterez pas à vous lancer dans des
opérations financières audacieuses, tout en
évitant de prendre des risques excessifs.
Vous obtiendrez de beaux succès .
• Tokyo
26°/28°
Le jeu Sudoku est un puzzle de 9x9 cases composée de neuf sous-
grilles 3x3, certaines déjà remplies. Le but du jeu est de remplir les ca-
ses vides, en mettant un chiffre par case, de sorte que chaque colonne,
ligne et région contiennent une fois seulement chaque chiffre de 1 à 9.
Vendredi
Samedi
Dimanche
28°/20°
31°/20°
31°/21°
• Tanger
36°/19°
36°/19°
37°/19°
37
Dakhla
• Oujda
24
19
34°/16°
36°/16°
38°/18°
• Fès
Lion
26°/18°
27°/18°
27°/19°
Avec cet aspect de Saturne, il
ne faudrait pas exclure
l’hypothèse d’une mauvaise
ambiance sur votre lieu de
travail, ainsi que le risque
d’interférence entre la vie
professionnelle et la vie affective. Vous
pourriez ressentir une grande probabilité de
jalousies entre personnes qui partagent la
même activité. Alors, méfiance, méfiance !
• Rabat / Salé
26°/21°
26°/21°
26°/21°
• Casablanca
41°/19°
40°/19°
40°/23°
• Marrakech
Vents (vitesse en km/h et direction)
27°/19°
26°/19°
25°/19°
Vierge
• Essaouira
Température maximum
29°/19°
29°/19°
28°/19°
Même si de nombreux soucis
d’argent vous inquiètent,
vous garderez le moral. Cette
attitude positive, insufflée
par Mercure, vous aidera à
tirer parti d’une occasion
inespérée et à redresser la situation .
Température minimum
• Agadir
26°/20°
26°/20°
26°/19°
• Dakhla
Balance
Les influx astraux vous
donneront une extraordinaire
détermination dans le travail.
Vous saurez relever tous les
défis, transformer les défaites
en victoires. On dirait même
que vous recherchez les obstacles, qui
semblent vous servir de starter et
déclencher chez vous une fantastique
énergie. Et dès que vous aurez pris une
décision, fait un choix, rien ne vous arrêtera :
mots-croisés du jour
vous irez jusqu’au bout. En plus, vous aurez
le goût du risque !
Scorpion
Votre équilibre financier sera
affecté par les mauvaises
combinaisons formées par
Pluton. Vous aurez vraiment
intérêt à faire attention. Vous
serez très probablement dans l’obligation de
faire face aux conséquences de votre récent
comportement pécuniaire. Si vous avez été
raisonnable et organisé, vous vous en
sortirez sans dommage
Sagittaire
Tout délai compliquera la
réalisation de ce qui vous
tient à coeur. Ne remettez
donc pas à plus tard ce que
vous pouvez faire de suite.”
Un de ces jours, c’est aucun
de ces jours” N’oubliez pas !
Capricorne
Sous l’impulsion de la
planète Mercure, vos projets
commenceront à prendre
forme. Ne vous hâtez pas, au
risque de tout faire capoter
!Accomplissez posément les
tâches journalières si vous ne voulez pas, au
premier obstacle sérieux, faire une
dépression et tout croire perdu. Pensez à
ménager vos forces !
Verseau
Le secteur argent sera calme.
Malgré votre humeur
dépensière actuelle, vous
devriez parvenir à gâter vos
proches sans mettre en péril
votre budget. Une bonne
surprise vous attendra, il pourra s’agir une
petite rentrée d’argent provenant d’un
placement. D’autre part, Mercure en cet
aspect pourrait vous donner des idées pour
améliorer vos ressources, à condition d’agir
sans hâte .
Solution du jour
Horizontalement
9. Soldat des U.S.A.
21.
Ecimerais
1.
Nourisson
11.
parfaites
23.
Mètre cube de bois
4.
Symbole de l’ Argon
12.
Rendus
24.
distraire
6.
Dignitaire musulman du
17.
Symbole du Tantale
25.
Girofle
coté du pakistan (sans h)
18.
Astuce
Poissons
Professionnellement, vous ne
manquerez ni de courage, ni de
punch, ni de responsabilités.
Vous irez de l’avant, n’hésitant
pas à prendre des risques pour
régler des litiges ou une situation bloquée.
Cependant, les affaires commerciales, elles,
seront freinées pour des raisons
indépendantes de votre volonté, et il ne
servira à rien de vouloir forcer les choses,
qui d’ailleurs trouveront bientôt des
conclusions meilleures .
Verticalement
10.
Ouverte vers
16.
Arrêt
2.
l’intérieur
Location
19.
Cour d’Espagne
3.
13. Bambin
Originelles
20.
Dans l’eau
5.
14. Petit mot attachant
Assurance
22.
Endroit tout désigné
15.
Numéro sans
pour des bains turcs
7. rigolard
précédent
8. Reprit l’essentiel