Vous êtes sur la page 1sur 6

BASSIGNOT

                                                   LABORATOIRE                                                                                BTS  TP  1  


MILLAT  
CHAUVIN  

COMPTE  RENDU  
 ESSAI  DE  CISAILLEMENT  A  LA  BOITE  
 
 
Présentation  de  l’essai  :      
   
Il  s'agit  de  déterminer  les  caractéristiques  mécaniques  d'un  sol  en  procédant  au  
cisaillement  rectiligne  d'un  échantillon  sous  charge  constante.  
L'essai  de  cisaillement  permet  de  tracer  la  courbe  intrinsèque  du  sol  étudié,  et  de  
déterminer  son  angle  de  frottement  interne  ϕ  et  sa  cohésion  C.  
 
Matériel  utilisé  :      
 
L'échantillon  de  sol  à  étudier  est  placé  entre  deux  demi-­‐boites  qui  peuvent  se  
déplacer  horizontalement  l'une  par  rapport  à  l'autre.  
Un  piston  permet  d'exercer  sur  le  sol  une  contrainte  normaleσdéterminée.  
 
 

 
 
                 Boite  de  cisaillement    
Matériaux  :        
   
 
 
   
 
 
 
 
 
  Sable  concassé  0/4   Sable  roulé  0/2  
   

  1  
Principe  de  l’essai  :      
 
Mise  en  place  de  l’échantillon  dans  la  boite  
 
 Les  deux  demi-­‐boites  étant  verrouillées,  on  place  successivement  :  
-­‐  le  fond  de  boite,  
-­‐  une  pierre  poreuse  
-­‐  une  plaque  striée,  les  stries  étant  perpendiculaires  au  sens  de  cisaillement  (les  
plaques  perforées  permettent  les  essais  drainés,  les  plaques  pleines  sont  
utilisées  pour  les  essais  non  drainés)  
-­‐  l'échantillon  de  sol  
 -­‐  une  plaque  striée  identique  à  la  première  
-­‐  une  pierre  poreuse  
-­‐  le  piston.  
 
Mise  en  place  de  la  boite  sur  la  machine  
 
-­‐  Placement  de  l'étrier  de  charge  sur  le  piston  de  la  boite,  
-­‐  Placement  du  comparateur  vertical  et  mise  à  zéro  de  celui  ci  
-­‐  Montage  de  l'anneau  dynamométrique  sur  la  machine  
-­‐  Reliage  à  la  boite  et  bien  compenser  les  jeux  en  mettant  l'anneau  légèrement  en  
traction  et  en  ramenant  lentement  le  comparateur  de  l'anneau  au  zéro  
-­‐  Nous  appliquons  sur  l'éprouvette  la  charge  désirée,  en  principe  :  
50  -­‐  100  -­‐  200  -­‐  300  kPa  
-­‐  Désolidarisation  des  deux  demi-­‐boites  en  enlevant  les  goupilles  
-­‐  Mise  en  route  à  la  vitesse  désirée  (1mm/min)  
-­‐  Nous  arrêtons  la  manipulation  à  6  mm  de  déplacement.  
 
Essai  consolidé  et  drainé  :  CD  (consolidated  drained)  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  2  
Résultats  de  l’essai  :      
 
 
   
Δl A Δh Newton MPa  
0,00  
  3600  
  0  
    0,000   0,0000  
0,25   3585   2,5   3,435   0,0010  
0,50   3570   5,5   7,557   0,0021  
0,75   3555   62   85,188   0,0240  
1,00   3540   98   134,652   0,0380  
1,25   3525   125   171,750   0,0487  
1,50   3510   146   200,604   0,0572  
1,75   3495   161   221,214   0,0633  
2,00   3480   178   244,572   0,0703  
2,25   3465   192   263,808   0,0761  
2,50   3450   201   276,174   0,0801  
2,75   3435   212   291,288   0,0848  
3,00   3420   217   298,158   0,0872  
3,25   3405   225   309,150   0,0908  
3,50   3390   231   317,394   0,0936  
3,75   3375   239   328,386   0,0973  
4,00   3360   245   336,630   0,1002  
4,25   3345   251   344,874   0,1031  
4,50   3330   256   351,744   0,1056  
4,75   3315   260   357,240   0,1078  
5,00   3300   265   364,110   0,1103  
5,25   3285   267   366,858   0,1117  
5,50   3270   268   368,232   0,1126  
5,75   3255   272   373,728   0,1148  
6,00   3240   278   381,972   0,1179  
 
 
 
 

  3  
 
 
Masse  en  Kg     2   4   8   12  
Contrainte          
normal  en  MPa   0,05   0,10   0,20   0,30  
Contrainte          
tangentielle    en  MPa   0,0612   0,1103   0,1753   0,2636  

  4  
Afin  de  calculer  l’angle  de  frottement  interne  nous  appliquons  la  formule  de  
Rankine  
 
Calcul  :  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  5  
Conclusion  :      
 
Ces  valeurs  servent  entre  autre  à  déterminer  la  contrainte  admissible  par  le  sol  
dans  le  cas  de  fondations  superficielles  et  la  poussée  du  sol  sur  un  mur  de  
soutènement.  
 
Justification  GTR  :      
   
  L’essai  à  la  boite  de  cisaillement  ne  rentre  pas  en  compte  dans  la  GTR  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  6