Vous êtes sur la page 1sur 16

Poste Asservi RTU 560

Poste Asservi RTU 560
Poste Asservi RTU 560
Poste Asservi RTU 560
Poste Asservi RTU 560
Poste Asservi RTU 560
Nos Points forts Vos avantages Configuration des périphériques orientés processus Modules d’entrées/sorties
Nos Points forts
Vos avantages
Configuration des périphériques
orientés processus
Modules d’entrées/sorties distribués
avec des fonctions avancées de
prétraitement
Nombre limité de types de modules
d’E/S pour une standardisation
efficace
Unités centrales de haute
performance avec un processeur
de 32 bits et des interfaces
multiples de communication
Concept ouvert d’échange de
données
Protocoles de communication
standard
Câblage et connexions croisées
réduits
Economie de câbles
multiconducteurs de processus
Inventaire simplifié et économique
des pièces de rechange
Flexibilité et haute performance de
traitement
Coût d’ingénierie réduit
Communication avec différents types
de systèmes et sous-systèmes de
conduite
Détection des événements avec
une résolution de 1ms
Acquisition en temps réel avec
récepteur radio horodateur
Analyse précise des perturbations
Possibilité de liaison à des
Sous-RTUs, IEDs et relais de
protection numériques
Extensibilité allant d'un RTU
"traditionnel" à un système de
conduite de poste.
Les paramètres peuvent être
chargés localement ou à distance
durant le fonctionnement
Le système de programmation et
de test orienté utilisateur est basé
sur un PC
Fonctionnalité d’automates
programmables ”PLC” (option)
Télé-diagnostic moyennant la
technologie Serveur-Web
Analyse précise des incidents sur le
réseau, à tous les niveaux du
système.
Configurations variées adaptées à
des configurations hiérarchiques
de réseau
Investissements existants sont
souvent réutilisables
Adaptation facile aux modifications
du système
Moderne, facile à utiliser et auto-
documentation intégrée
Systèmes de contrôle commande
supplémentaires superflus
Coûts de maintenance réduits

L’Application

Les réseaux de transport et de distribution d’énergie deviennent chaque jour plus complexes à gérer. Ceci s’applique aussi bien aux réseaux de transport et de distribution de l’énergie électrique, qu’aux réseaux de gaz, pétrole, eau, eaux usées et chauffage urbain. En vue de surveiller et conduire un réseau de transport d'énergie de manière efficace et économique, il est nécessaire de pouvoir accéder aux éléments du réseau à tous les niveaux. La demande croissante de disponibilité de l'énergie, de son transport et de sa distribution exigent également de plus en plus des systèmes de conduite performants. Les possibilités nouvelles et améliorées de communication à bandes passantes élevées et les nouveaux médias de transmission permettent à la technologie de téléconduite d'accomplir ces tâches.

Une nouvelle RTU doit donc pouvoir supporter ces exigences par la capabilité à s’adapter aux normes de protocoles de téléconduite ANSI et CEI, et pouvoir se connecter à de nouveaux médias et aux réseaux de communication modernes. Le travail d'ingénierie est un facteur de coût qui peut être réduit en standardisant le modèle du processus et en s'assurant qu'il supporte les outils modernes d'ingénierie. L'outil d'ingénierie du RTU doit pouvoir aussi bien remplir le rôle d'une seule RTU autonome, que de s’intégrer dans un concept global d’ingénierie des données pour un système de conduite de réseau. En plus des fonctions de base, c.-à-d. l’acquisition des données et les télécommandes, des systèmes modernes de téléconduite doivent fournir un degré de fonctionnalité plus élevé au niveau des postes, par exemple:

Gamme enrichie de fonctions de téléconduite.

Les capacités continuellement croissantes des solutions de contrôle-commande décentralisée et de contrôle asservi, basées sur les microcontrôleurs permettent d'exécuter davantage de fonctions directement dans le poste asservi. Ceci est toujours valable pour de nouveaux PA, mais aussi pour les PA existants dont le volume d’information doit être augmenté, ou sont simplement à moderniser. Dans tous les cas, l'interface de téléconduite est le pavé de fonctionalité de base. Il doit être aussi possible d’adapter les nouveaux Dispositifs Electroniques Intelligents (IED) et de les munir de nouvelles fonctions de contrôle- commande basées sur les normes d’Automates Programmables. C'est le but des concepts modernes des RTUs que de fournir les réponses appropriées à ces exigences. La dérégulation du marché de l'énergie, particulièrement pour la télémétrie, exigent plus d’information en-ligne afin de contrôler le flux et la consommation d'énergie. Les entreprises municipales de service public responsables des réseaux électrique, gaz, eau et eaux usées dans leur région, ont tendance à utiliser la commande centralisée de ces réseaux, c.-à-d. à partir d'un même centre de conduite en utilisant un seul et même système informatique pour toutes ces tâches. Ceci exige l’harmonisation des différentes liaisons de communication de téléconduite. Le modèle d'objet des données de processus doit être coordonné entre les différents types de réseau, ce qui est assuré grâce à la standardisation des protocoles de téléconduite et aux des réseaux de communication à capacités croissantes.

Applications de contrôle-commande en boucle fermée mettant en oeuvre les caractéristiques des AP (Automates Programmables) “PLC“

Archivage qui permet une disponibilité des données de processus pendant des périodes de temps prolongées pour rétablir ou découpler, par exemple l’enregistrement des perturbations captées par les relais de protection dans un archive, puis les transférer à un PC de bureautique pour analyse à postériori.

Communication avec différents Centres de Conduite (CCs), en procédant à un filtrage des données de processus conformément aux exigences de chaque CC. Ceci doit être possible avec différents protocoles de téléconduite pour chaque NCC.

 

Fonctionnalité étendue du diagnostic du matériel de la RTU pour réduire les coûts de l’analyse de problèmes et de la maintenance en accédant à l’information via Internet ou Intranet, simultanément avec les liaisons de téléconduite directes.

Interfaçage à divers types d'IEDs tels que les relais de protection numériques ou les nouveaux capteurs via des interfaces de bus local etc.

Flexibilité et espace pour les besoins d’expansion de la RTU pour les équipements supplémentaires de processus déjà installés, et/ou des exigences en termes de conduite.

L'architecture d'un système de téléconduite doit être conçue de telle manière que, grâce à sa modularité et à sa flexibilité, il puisse être adapté aux conditions et aux tailles des stations diverses. Elle doit également être ouverte pour assurer n’importe quel type d’extension.

Notre Solution, la RTU560

La réponse d'ABB à toutes ces exigences est le Poste Asservi de la série RTU 560. Une caractéristique clé du nouveau concept de RTU 560 est la possibilité d’intégrer les systèmes de communication les plus divers de manière extrêmement flexible et économique. La RTU 560 est une étape de développement continu, basée sur le PA éprouvé d’ABB du type RTU 232, possédant un nouveau concept de communication, centralisé, très flexible. En termes d’exigences de téléconduite, la RTU 560 peut satisfaire pratiquement toutes les exigences requises pour les projets les plus divers:

Fonctionnalité enrichie pour les tâches de contrôle-commande

Configuration variable permettant d’optimiser le matériel nécessaire en termes d’armoires, châssis et modules

Exécution des fonctions d’ Automates Programmables (PLC)

Concept de communication flexible adaptable à pratiquement tous les types d’IED et Centres de Conduite (CCs)

Adaptable à tous les médias de communication

Concepts de télédiagnostic via Internet indépendamment du réseau de communication de téléconduite

Ingénierie individuelle ou intégrée facile avec l’outil d’ingénierie des données du réseau.

Coûts de maintenance réduits.

Coût réduit des pièces de rechange dû à la standardisation des modules.

Configuration typique d’un système de conduite de réseau Station de Contrôle Centre de Conduite(s) CEI
Configuration typique d’un système de conduite de réseau
Station de Contrôle
Centre de Conduite(s)
CEI 60870-5-104
CEI 60870-5-101
CEI 60870-5-101
CEI 60870-5-104
WAN
DNP 3.0
DNP 3.0
RP 570/571
RP 570/571
CEI 60870-5-104
RTU RTU 560 560
CEI 60870-5-101
CEI 60870-5-101
CEI 60870-5-104
DNP 3.0
RTU
IED
SPA-Bus
RP 570/571
Modbus
RTU
IED
RTU 560
Sous-RTU
RTU 560
Processus
RTU
IED
RTU
IED
Unités de protection
et de Commande
Unités de protection
et de Commande

Concept du système

La RTU560 est structurée en deux composants principaux: • Les composants de communication dans le
La RTU560 est structurée en deux
composants principaux:
• Les composants de communication dans
le châssis de communication.
• Les composants d’entrées/sorties dans les
châssis d’E/S.
En plus du module d'horloge temps réel
et des alimentations, le châssis de com-
munication contient également tous les
modules d'unité centrale (CPU) configurés.
Châssis de Communication
du RTU560A

La conception du logiciel et du matériel est modulaire. Les tâches du logiciel peuvent être réparties sur différents modules de CPU. Ceci est possible grâce à un concept de communication interne qui tient à jour les Bases de Données de tous les modules de CPU configurés. Il existe une BD-Processus et une BD-Système qui sont disponibles en copies adaptées à chaque module CPU.

Le système de communication interne s'assure que toutes les données de processus sont cohérentes. Les divers modules des unités centrales exécutent les tâches de communication pour les lignes sérielles qui leur sont connectées. Ceci permet de définir le type et le nombre de liaisons configurées sur un seul module CPU. La performance du système est définie par la configuration des unités centrales, ce qui permet d’optimiser le coût et la configuration du châssis de communication.

Conception Matériel du RTU560 Exemple de Configuration avec Alimentation Redondante, CPUs Redondant et Lignes de
Conception Matériel du RTU560
Exemple de Configuration avec Alimentation Redondante,
CPUs Redondant et Lignes de Communication Redondantes
Vers Différents Systèmes de Contrôle
Centre de
conduite
LAN Ethernet 10 MB
RTU560
CPU
CPU
CPU
CPU
Aliment
Aliment
Horloge
CPU
CPU
CPU
CPU
CPU
ation
ation
Temps
A1
A2
B1
B1
C
1
2
Réel
Bus RTU 560
Châssis
RTU
Châssis
RTU
Châssis
RTU
Châssis
RTU
CPU
CPU
CPU
CPU
E/S
E/S
E/S
E/S
IED
Châssis
RTU
Châssis
RTU
E/S
E/S
Châssis
RTU
Châssis
RTU
E/S
E/S
Sous-RTUs, IEDs
Châssis
RTU
Châssis
RTU
E/S
E/S
Modules E/S
Modules E/S
IED
IED
IED
IED
IED
Les différents protocoles de communi- cation installés sur un module de CPU sont soumis au

Les différents protocoles de communi- cation installés sur un module de CPU sont soumis au restrictions suivantes:

Des modules CPU de plus grande capacité mémoire peuvent être fournis au cas où cette limitation n’est plus acceptable. Les châssis et les modules d’E/S ont été repris de la famille éprouvée du système RTU 232. Ils sont con- nectés aux modules CPUs par l'intermédiaire du bus périphérique, qui exécutent le logiciel d’application de téléconduite pour les signaux d’E/S directement reliés. Les signaux d’E/S sont prétraités par un micro-contrôleur logé sur chaque module d’E/S.

Maximum deux protocoles différents que ce soit vers CCs ou vers sous-RTUs ou IEDs, par exemple CEI 60870-5-101 vers NCC et CEI 60870-5-103 vers relais de protection.

Quatre segments de bus de périphériques par RTU560 avec un nombre maximum de 7 châssis de modules d’E/S par segment,

Fonctionnalité d’Automate Programmable (PLC) en option,

 

La RTU 560 permet de traiter un grand volume de signaux directement reliés aux module d’E/S. Il est possible de relier jusqu’à quatre segments périphériques de bus à un ou deux modules CPU. Chaque segment de bus périphérique peut communiquer avec jusqu’à 7 châssis de modules d’E/S, chacun équipé d’un maximum de 19 modules d’E/S. Ceci correspond à un maximum théorique de 532 modules E/S. D'autre part, les modules E/S peuvent être répartis sur deux segments de bus ou plus, en vue de réduire la durée des transactions et d’en augmenter la disponibilité grâce à une gestion parallèle.

Archivage et fonction d’impression locale.

Avec un maximum de seize modules de CPU, un total de 32 lignes de communication avec différents protocoles est configurable. La BD-Processus interne contient tous les objets de processus. Ceci inclut les signaux d’E/S directement reliés aux modules d’E/S et les signaux de processus provenants des IEDs et des Sous-RTUs. Cela permet de surveiller l’acquisition de tous ces signaux et de les utiliser dans un programme PLC. Le nombre total de signaux traités par RTU 560 est d’environ 3000 points de données. Cependant, cette limitation est dépend directement de la capacité mémoire incorporée.

3000 points de données. Cependant, cette limitation est dépend directement de la capacité mémoire incorporée. 6
3000 points de données. Cependant, cette limitation est dépend directement de la capacité mémoire incorporée. 6

Dispositions mécaniques : RTU560 Standard, Compact et Economique

En fonction des cas de mise en oeuvre de la RTU 560, il n’est pas toujours nécessaire de configurer des liaisons de communication multiples. On distingue trois types de configuration des RTU560s :

La RTU 560A standard

La RTU 560C compact

La RTU 560E économique

La RTU 560C compact permet au maximum deux modules CPU d'être insérés dans un châssis standard de modules E/S. La version standard comporte une unité centrale avec une ou deux liaisons vers CCs ou une liaison vers CC et une vers les IEDs. Les places restantes peuvent être utilisées pour des modules d’E/S.

La RTU 560C compact supporte égal- ement la totalité des modules d’E/S répartis sur les quatre segments périphériques de bus.

La RTU560A est indiquée lorsque des lignes de communication sont requises. Un ou deux châssis de communication avec toute leur flexibilité de configuration sont alors à utiliser.

Le poste asservi RTU560E est une partie intégrale de la RTU 560. Elle est ap- propriée aux applications avec faible et moyen volume de points de données; par exemple dans les stations locales de réseau ou dans les petites sous-stations de distribution.

Vue sa conception compacte et ses possibilités flexibles de configuration, la RTU 560E est convenable pour les systèmes à

la RTU 560E est convenable pour les systèmes à Compact-RTU560C avec un seul module principal CPU

Compact-RTU560C avec un seul module principal CPU

RTU RTU RTU 560A 560C 560E Architecture ++ + 0 Multiprocesseur Liaisons de communication multiple
RTU
RTU
RTU
560A
560C
560E
Architecture
++
+
0
Multiprocesseur
Liaisons de communication
multiple
++
+
+
Nombre élévé de Points de
Données (>1000)
++
++
0
Nombre moyen de Points
de Données (100…1000)
++
++
0
Nombre faible de Points de
Données (<100)
0
+
++
++ Performance excellente
+
Performance bien
0
Pas convenable
RTU560E
RTU560A avec
1 châssis de communica
et 5 châssis d’E/S

Matériels

Les modules sont au format standard européen pour insertion dans un châssis de 19". Une densité élevée d'intégration est obtenue grâce à l’utilisation des composants SMD “Surface Mounted Devices“ et les cartes à circuits imprimés multicouches. Ce qui permet d’avoir des RTUs compacts et de fonctionnalité élevée.

Le système matériel du RTU 560 inclut tous les modules et accessoires nécessaires pour une RTU. Les modules de base sont énumérés au chapitre ‘fiches techniques’ de cette brochure. Les modules supplémen- taires figurent dans la documentation du matériel.

La RTU 560 peut être alimentée soit par une tension d'entrée entre 24 et 220V courant continu (CC), soit par 220V en courant alternatif (CA) avec un convertisseur supplémentaire CA/CC.

La RTU 560 est conçue pour fonction- ner avec une alimentation redondante. Les deux alimentations sont chacune conçues pour fournir 100% de la charge. Pendant l’opération normale, elles se partagent la charge.

Chaque module peut être branché ou retiré pendant l’opération.

La RTU 560 est conforme aux normes CE et contrôlée aux normes de CEM/IEM spécifiées pour les unités de téléconduite dans la norme CEI 60870-2-1.

Modules de Communication

L'unité centrale du RTU 560 est basée sur le concept du processeur PC 104. Le module principal PC 104 contient le noyau d'un ordinateur personnel (PC) qui est devenu la norme de fait au cours des dernières années. Il permet une intégration facile des logiciels PC standards, ainsi qu’une adaptation facile aux extensions spécifiques du matériel.

Grâce à ces normes, l’investissement sera sauvegardé et l'adaptation aux générations futures de CPU sera assurée en remplaçant simplement le module principal PC 104 par la nouvelle version.

Deux types d'unités centrales sont disponibles:

Module d'interface de ligne sérielle 560SLIO2 avec :

- 2 x interfaces de bus périphérique

- 2x interfaces sérielles pour les protocoles de téléconduite, etc.

Module adaptateur Ethernet 560ETH03 avec

- 2x interface périphérique de bus

- 1x10 Mbits/Ethernet

Chacun des modules de CPU ci-dessus dispose d’une interface sérielle supplémen- aire pour IHM au PC. L’IHM est utilisée pour des fins de diagnostic, de téléchargement des fichiers de configuration, etc…

Modules d’E/S

Seulement cinq types de modules E/S sont nécessaires pour couvrir les exigences principales des signaux d’E/S connectés au RTU. Ceci est possible grâce au micro- processeur qui est identique pour tous les types de modules d’E/S, tandis que les fonctions spécifiques sont rajoutées sous forme de circuits spécialisés au module de base. Les modules d’E/S sont :

Module d’entrée binaire 23BE21

-

16 entrées

Module de sortie binaire 23BA20:

-

16 relais de sortie

Module Supervision des sorties binaires

23BA22

-

2 circuits différents de contrôle (1 des n) pour relais d’isolation galvanique

Module d’entrées analogiques 23AE21

- 8 entrées analogiques pour signaux de courant ou tension. Module de sortie analogique 23AA20 - 2 sorties analogiques pour signaux de courant.

Module 23AA20
Module 23AA20
sorties analogiques pour signaux de courant. Module 23AA20 Interface d’une Ligne Serielle 560 SLI 02 Adaptateur

Interface d’une Ligne Serielle 560 SLI 02

Module 23AA20 Interface d’une Ligne Serielle 560 SLI 02 Adaptateur Ethernet 560 ETH 03 Modules d’E/S

Adaptateur Ethernet 560 ETH 03

Modules d’E/S

Module 23BA22 Module 23BE21 Module 23BA20 Module 23AE21
Module 23BA22
Module 23BE21
Module 23BA20
Module 23AE21

Application et système

Le concept du logiciel est conforme au concept modulaire du matériel. Une structure interne de
Le concept du logiciel est conforme au
concept modulaire du matériel. Une structure
interne de communication distribue toute
information nécessaire entre les modules du
logiciel indépendamment de la localisation de
la tâche. Chaque point de donnée de pro-
cessus est décrit dans un format interne de
protocole indépendant, qui inclut tous les
attributs connus. Le fait d’avoir les divers types
d'attributs disponibles, garantit que les
éléments d’information qui peuvent apparaître
dans un protocole peuvent être supportés. Si
l’ajout d’un nouvel attribut est nécessaire, cela
peut ce faire facilement, tout en gardant le
reste inchangé.
Communication
La RTU 560 s’adapte facilement aux
nouveaux processus équipés d’une interface
interne normalisée par simple integration du
nouveau protocole de téléconduite.
Application de téléconduite
La RTU 560 peut communiquer avec
différents niveaux hiérarchiques d’un système
de conduite du réseau, avec des RTUs
subordonnés, avec d‘autres dispositifs
électroniques intelligents (IEDs), ou avec des
systèmes de test et de diagnostic. Différents
protocoles de communication en amont et en
aval, sont supportés par la RTU 560. Les
protocoles standard les plus importants pour la
communication avec le système de commande
sont les suivants:
• CEI 60870-5-101
Le traitement principal du RTU se déroule
dans l’élément de télécommande. La RTU
560 supporte toutes les fonctions principales
qui sont nécessaires pour les signaux de
processus, en particulier :
• CEI 60870-5-104
• DNP 3.0 (aussi sur Ethternet)
• Modbus
• Indactic 23
• Indactic 33
• Signaux binaires :
• RP570/RP571
o
Horodatage d'un événement
• TG800
o
Suppression digitale de rebonds
o
Suppression de bruits
o
Inversion de signal
o
Groupement d’événements horodatés
en corrélation avec un même évènement
Pour la communication avec les RTUs
subordonnés et les IEDs, tels que relais de
protection, les unités de commande locale,
etc, les protocoles suivants, entre autres, sont
disponibles:
o
Traitement des Télésignalisations
Doubles (TSD) et des Télécommandes
Doubles (TCD)
• CEI 60870-5-101,
• CEI 60870-5-103,
• CEI 60870-5-104,
o
Totalisations (compteur d’impulsions)
• DNP 3.0,
o
Contrôle (1/n) des relais de découplage
de commande
• SPA-bus,
• Modbus.
• Entrées analogiques :
o
Supervision de la bande morte
o
Supervision du zéro actif (4
20mA)
o
Lissage
La connexion des lignes de communication
respectives peut être effectuée de plusieurs
manières:
o
Surveillance de limites
o
Surveillance de seuil (absolu et par
méthode d'intégration).
• Liaisons directes avec les interfaces
RS232-C (communication locale)
Tout signal de processus est traité par la
RTU 560 selon les paramètres et les fonctions
configurés.
• Télégraphie de fréquence vocale à travers
des lignes louées de télécommunication,
des lignes privées avec les modems à
largeur de bande étroite ou à courants
porteurs sur ligne.
• Liaison radio
• Lignes commutées
• Fibres optiques
• Les réseaux de communication numérique
• Réseaux LAN ou WAN.

Synchronisation du temps

 

Le système de gestion du temps du

La précision et la résolution de l’horodatage des évènement de processus, sont importantes pour l’analyse des perturbations, en particulier pour l’analyse des événements issus des différentes stations. La RTU 560 répond à cette exigence. La gestion interne du temps est contrôlée par les unités centrales. La résolution de temps du RTU 560 est de 1ms pour les événements balayés par les modules d’E/S qui leur sont directement reliés. La synchronisation de l’horloge peut être réalisée par une des trois méthodes suivantes:

La synchronisation par le centre de conduite (CC) au moyen d’un message de synchronisation périodique.

La synchronisation par une horloge temps réel recevant la date et le temps du système GPS.

RTU560 synchronise la RTU et l’horloge avec un haut degré de précision. La précision absolue est principalement fournie

par

la source de synchronisation utilisée, par

lequel le GPS et les DCF 77 permettent une

précision de 5 ms ou mieux. Ces deux modules d'horloge temps réel du RTU 560 remplissent ces conditions.

 

La précision de la synchronisation par le

CC

dépend de la vitesse de transmission, de

la méthode employée par le CC, etc. La RTU 560 supporte cette méthode avec les protocoles RP 570 / RP 571 propriétaires ABB, et les protocoles CEI 60870-5-101, DNP3.0 et TG 800.

Une logique spéciale de contrôle et de qualité du matériel et du logiciel a été mise en oeuvre sur chacun des modules CPU pour gérer le temps réel dans la RTU 560. Une fois que la RTU 560 est synchronisée,

La synchronisation par une horloge temps réel recevant l'information de date et de temps du système DCF 77.

elle

peut maintenir une précision d'environ 2

ppM, même si la source de synchronisation

est

perdue pendant une certaine période.

d'environ 2 ppM, même si la source de synchronisation est perdue pendant une certaine période. 10

Application de PLC (optionnel)

La tâche principale du RTU 560 est la télé- conduite. C.-à-d, agir comme une interface permettant aux centres de commande du réseau d’avoir l'accès direct aux équipements primaires de processus. En outre, la RTU 560 peut être équipée en option d'un progiciel de logique programmable PLC permettant d’implémenter par exemple des séquences de commande ou des asservissements en boucle fermée et ce, simultanément aux activités de téléconduite.

Le progiciel facultatif de PLC est en conformité avec la norme de programmation du CEI 61131-3. La modularité de matériel et de logiciel du RTU 560, permet aux programmes PLC d'être exécutés soit dans l’unité centrale, parallèlement à la tâche de téléconduite, soit dans une unité centrale dédiée seulement aux applications PLC. Le choix sera dicté selon les applications PLC et leurs paramètres d'exécution, telles que la durée de cycle, la taille de programme, etc. L'avantage du RTU 560, est de disposer l’entièreté de la base de données du pro- cessus sur chaque unité centrale pour faciliter la configuration. En partageant l'information de processus via l’interface des données de processus, les pro- grammes PLC (AP) ont accés à toutes les valeurs des signaux du processus, mais seront également informés sur les états des qualificateurs des signaux du processus tels que « invalide, le temps, etc », pour sécuriser et protéger l’opération. Le programme de PLC met à jour les valeurs des signaux du processus via l'interface des données de processus. La tâche de téléconduite sera informée sur les changements et met à jour les nouvelles valeurs de sortie soit aux modules de sorties du processus, soit via la ligne de communication aux centres de conduite du réseau.

Les programmes PLC sont développés par un outil de programmation PLC séparé pouvant communiquer avec l'outil d’ingénierie RTUtil NT de RTU 560 via interfaces standards. La relation entre pour les signaux de processus utilisés par l’application PLC est coordonnée par les outils. Le module PLC permet de programmer dans les langages de programmation définis par la norme CEI 61131-3. Une bibliothèque de fonctions contient toutes les fonctions de base nécessaires. Ainsi, au moyen du service macro, il est possible de créer les blocs de fonction spécifiques à l'utilisateur pour les diverses tâches d’application. La bibliothèque contient des blocs de fonction pour s’interfacer aux signaux et aux commandes de processus avec leurs valeurs, attributs et qualificateurs.

Archivage et fonction d’impression locale :

Pour obtenir immédiatement les informations concernant le traitement des données dans la RTU, certaines données peuvent soit être imprimées directement sur imprimante locale, soit archivées dans des fichiers spéciaux dans le système fichiers du

RTU560.

Le deux fonctions qui assurent ces fonctionnalités sont :

La fonction impression locale :

Sortie en ligne à une imprimante via une interface sérielle.

La fonction archive locale :

Sortie vers les fichiers enregistrés dans la mémoire flash du système comprise dans la RTU560. De là il peut être chargé sur un système central PCs de fichiers ou être affiché par le Serveur-Web du

RTU560.

Pour les quatre catégories différentes de données générées dans la RTU560, une impression locale est possible ou bien l’historique est enregistrable dans des fichiers :

évènements du processus

évènements et messages du système

• • • mesures analogiques à gauche :
mesures analogiques
à gauche :

Information d’Archive Disponible au Serveur-Web

Programmation PLC conf. au CEI61131-1

Ingénierie

Le RTU 560 est facile à mettre en oeuvre et à maintenir.

L’ingénierie, l'installation, la connexion et la mise en marche pouvant être toutes effectuées par l'utilisateur à l'aide des outils du RTU 560.

L'ingénierie des stations RTU 560 est effectuée par l’outil de configuration RTUtil-NT, tournant sous Windows NT ou Windows 2000 et utilise les fonc- tions générales connues des applications de Microsoft Windows. La manipulation de cet outil est identique à celle des autres applications de Windows et peut donc être apprise facilement.

RTUtil NT est conçu pour l’ingénierie de toutes les tailles de RTUs, petite, moyenne y inclus un ensemble des IEDs, jusqu’aux plus grandes RTUs comprenant divers types des liaisons de communication et IEDs. Le mapping du signal de processus pour les différents protocoles de communication, est une des tâches principales d’ingénierie nécessaires dans la structure hiérar- chique du réseau de communication. Les signaux de processus d'une petite RTU installée au niveau le plus bas d'un réseau peuvent éventuellement être transférés jusqu'au centre de conduite (CC) via d’autres RTUs. RTUtil NT définit donc une ligne de communication d’un CC avec tout ses RTUs et IEDs directement et indirectement connectés. C'est une structure logique pour couvrir l'ingénierie des signaux connectés à un CC via un port unique.

Le concept est conforme à la description des structures du système spécifié dans la norme CEI1346-1. Sur cette base, l'ingénierie peut être logiquement subdivisée en trois étapes :

Ingénierie des signaux de processus, organisée selon la hiérarchie de signal qui suit l'organisation hiérarchique des postes et des équipements primaires de processus.

Ingénierie du réseau de communication organisée selon la hiérarchie du réseau de communication en terme de centre de conduite, RTUs, Sous-RTUs, IEDs, etc.

Ingénierie du matériel de RTU 560 organisée selon la hiérarchie des équipements en termes d’armoires, châssis, modules de chaque RTU. Plusieurs RTUs dans un réseau sont structurés selon la hiérarchie de matériel dans leur ordre respectif, pour permettre une liaison facile aux signaux et aux réseaux de communication.

12
12
Les conventions du projet pour la structure et l’identification des noms d’objets établiront un lien

Les conventions du projet pour la structure et l’identification des noms d’objets établiront un lien entre les équipements et les informations, décrit dans les trois arborescences pour définir une configuration complète de chaque RTU 560. Les fonctions tirer-lâcher " drag and drop " et copier - coller “ copy and paste“ facilitent le lien entre signaux matériel de RTU 560 et protocoles de communication. En groupant tous les RTUs d'une même ligne de communication de CC dans une seule activité d’ingénierie, l’assignation des signaux pour tous les protocoles de télé- conduite est effectuée par RTUtil NT, ce qui permet une ingénierie complète et facile.

Le résultat de l'ingénierie sont les fichiers de configuration par RTU 560. Ces fichiers incluent toutes les informations, les paramètres de configuration et de traitement des modules d’E/S directement reliés, et de toutes les liaisons sérielles connectées avec leurs objets de processus nécessaires pour le fonctionnement du RTU 560.

Les fichiers de configuration générés par RTUtil NT peuvent être téléchargés d'un système de conduite de plus haut niveau moyennant le transfert de fichiers qui peut être effectués de plusieurs manières. La RTU 560 est préparée pour supporter également des liaisons alternatives via Internet ou Intranet du client.

Et ce, en utilisant l’outil intégré Web Browser. Le téléchargement s’effectue de diverses manières :

Via les protocoles de téléconduite CEI 60870-5-104 et CEI 60870-5-101 permettant le transfert de fichiers,

via Intranet à travers une liaison spécialisée de communication au RTU 560,

localement en reliant le RTUtil NT au RTU 560 via une interface MMK. Une fois le fichier de configuration chargé, la RTU 560 l’utilisera à chaque démarrage. Interface Excel :

Le tableur Excel est un outil approprié pour la définition et la documentation des données d’ingénierie. RTUtil NT fournit une interface au format Excel pour importer les listes de signaux à partir des feuilles d’Excel. Pour permettre des adaptations aux clients spécifiques ou aux exigences de projet, la structure des feuilles d’Excel utilisée pour le transfert de données est extensible.

Configuration du RTU avec RTUtil NT

des feuilles d’Excel utilisée pour le transfert de données est extensible. Configuration du RTU avec RTUtil

Diagnostic via Intranet

Le bon fonctionnement de la RTU 560 est garanti par un concept de surveillance comp- réhensif. Le matériel et le logiciel sont surveillés en permanence à partir des modules d’E/S de la RTU. Ainsi, cette surveillance est effectuée par des contrôles actifs à plusieurs niveaux.

Le concept de télédiagnostic du RTU560 est par conséquent adapté aux possibilités de communication moderne. Une fois que l'accès au RTU560 par Intranet a été établi, toutes les informations de diagnostic appropriées peuvent être lues de n'importe quel endroit équipé de téléphone cellulaire ou Laptop, ou même par un palmtop le cas échéant. Ce système peut être utilisé pour l'analyse de la configuration et des valeurs de mesure ou des états des signaux. Il permet au personnel de service en astreinte d'analyser et, le cas échéant, de résoudre des problèmes apparus dans une RTU. D’autre part, quand la visite du site est inévitable, les pièces de rechange nécessaires peuvent être déterminées à l'avance.

L'accès à distance via Intranet (Web Server RTU560) est protégé par des privilèges d'autorité et permet de :

Surveiller les messages d'erreur internes au niveau du RTU560

Surveiller et contrôler la configuration du RTU 560 et l’état de tous les signaux reliés au processus

Contrôler la version courante du fichier de configuration

Télécharger le fichier de configuration du RTU

560

Contrôler et télécharger les fichiers révisés du

logiciel des unités centrales du RTU 560.

Accès à des informations dans les archives

L'accès à chaque unité centrale de traitement se fait individuellement. L’information de processus sur les états et les valeurs est présentée de telle manière que le personnel de service puisse opérer avec les mêmes désignations (clés d'identification d’objet) qu’au centre de conduite.

puisse opérer avec les mêmes désignations (clés d'identification d’objet) qu’au centre de conduite. 14

Fiche Technique du RTU560

Configuration de module d’E/S

 

Modems

 

Modem V.23 - 23WT21

 

Bus périphérique de processus Châssis d’E/S par segment Modules d’E/S par châssis

max. 4 segments max. 7

CCITT V.23, 1200 bit/s 2/4 fils, Semi- ou Full duplex Modem FSK Canaux CCITT bit/s

19

Modem FSK - 23WT22

Points de données (DP) configurables du processus

 

Modem V23 - 560MOD80 (RTU560E)

50

2400

Total général par RTU 560

approx. 3000 DPs directement connectés y compris les DPs d'IEDs et de sous-RTUs. Volumes plus élevés sont possibles sur demande

CCITT V.23, 1200 bit/s

Modem Analogique 560MOD81

2

fils, Semi duplex

(RTU560E)

Opto-Coupleur 23OK22

CCITT V. 34+, 33.600 Bit/s

canal fibre optique pour divers interfaces série Distance max. 2600 m

1

Modules d’E/S

 

Module d’Entrée Binaire 23BE21

   

Entrées

16, isolées par opto-coupleurs

Module d’Horloge Temps Réel (HTR)

 

Module GPS 560RTC01

Avec antenne externe

8

par retour commun

Module DCF 77 - 560RTC02

Avec antenne externe

Tension d’Entrée

24

… 60 V CC

Module Alimentation

 

Module de Sorties Binaire 23BA20

 

Module Alimentation 560PSU01 pour châssis de communication

Pour opération redondante

Sorties

16, relais à un pôle

24

… 60 V CC ou

8

par retour commun

 

110

… 220 V CC

Tension de fonctionnement max. Capacité de commutation

60

V CC

-20% / +15%

40

VA (L/R=30 ms)

Module Alimentation 23NG24 pour châssis d’E/S

24

… 60 V CC ou

Module d’Entrée Analogique 23AE21

 

110

… 220 V CC

Entrées

entrées différentielles 2/5/10/20/40 mA

8

 

-20% / +15%

Alimentation 560PSU80 RTU560E

24

… 60 V CC ou

uni-,bipolaire ou zéro actif

110

… 220 V CC

±2

0

20 V CC

-20% / +15%

Précision

<

0,1%

Alimentation 560PSU81 RTU560E

115

… 230 V CA

Résolution

12 bits + signe

Assemblages Mécaniques

 

Module de Sortie Analogique 23AA20

 

Type de Module RTU Châssis de communication 560CSR01

Standard Européen simple

Sorties

2, isolées galvaniquement par canal 2,5/5/10/20 mA uni-, et bipolaire

Courant de sortie

 

Etage 19", pour max. 8 CPU + 2x Alimentation + H.T.R. Max. 2 par RTU560

Nombre de 560CSR01

4

20 mA

Sous-châssis d’E/S pour cadre pivotant

 

Module de Multi E/S 560MIO80

 

23ET23

Etage 19", max. 19 module E/S + Alimentation

(RTU560E)

Entrées Binaires

16, isolées optiquement

Sous-châssis d’E/S pour cadre fixe

 

Tension d’entrée

24

… 60 V CC ou

23TP21

Etage 19", max. 19 module E/S + Alimentation Max. 28 par RTU560 Compartiment compact 366x258x310 mm (HxWxD)

110 … 220 V CC

Sorties Binaires Tension de fonctionnement max. Capacité de commutation

8, relais à un pôle

Nombre de sous-châssis d’E/S

60

V CC ou 220 V CC

RTU560E

40

VA (L/R=30 ms) ou

 

50

VA (L/R=40 ms)

Déclaration CE

 

Entrées Analogiques

4 entrées différentielle

Immunité CEM

EN 50082-2 : 1995 EN 50081-2 : 1993 EN 60950 : 1999

Précision

< 0,1%

 

Emission IEM

Résolution

12

bit + signe

Sûreté

 

Conditions d’Environnement

 

Module de Communication

 

Température

-10 … + 55 °C -20 … + 55 °C (RTU560E)

Interface d’une Ligne Sérielle 560SLI02

 

Interfaces d’une Ligne Sérielle

2

x RS 232C ou RS 485

Humidité relative

5

… 95 % sans condensation

2

x RS 232C ou RS 422

Pression atmosphérique

70

… 108 KPA

1

x MMI RS 232C

Altitude

plus de 3.000 m

Interface Ethernet 560ETH03

 
Interface Ether net 560ETH03  

Ethernet Interfaces d’une Ligne Sérielle

10

Mbits/s, 10 Base T

2 x RS 232C ou RS 485

 

1 x MMI RS 232C

Unité de Communication 560CMU80

 

(RTU560E)

Interfaces d’une Ligne Sérielle

2 x RS 232C

1 x RS 485

1 x MMI RS 232C

Ethernet (Option)

10

Mbits/s, 10 Base T

 

15

 
 
   

ABB Utilities Gmbh Kallstadter Straße 1, 68309 Mannheim/Germany P.O.Box 10 03 51, 68128 Mannheim/Germany Phone +49 (0) 621 / 381 – 7592

Fax

+49 (0) 621 / 381 – 7622

Internet: http://www.abb.de/utilities