Vous êtes sur la page 1sur 12

Travaux Pratique

Capteurs

Filière: Master Micro-électronique Signaux et systèmes

Semestre 2

0
Sommaire

Introduction………………………………………………………….2

TP 1: Circuits de conditionnement associés aux capteurs passifs.7

TP 2: Amplificateurs d'instrumentation associés aux capteurs


fonctionnant aux fréquences élevées ……………….……...10

1
Introduction

Le capteur se distingue de l'instrument de mesure par le fait qu’il ne s'agit que d'une simple
interface entre un processus physique et une information manipulable. Par opposition,
l'instrument de mesure est un appareil autonome se suffisant à lui-même, disposant d'un
affichage ou d'un système de stockage des données. Le capteur lui en est dépourvu.

Le but de ce premier TP est d’initier les étudiants aux capteurs pour obtenir des solutions
analytiques à un problème physique et de visualiser numériquement le résultat de mesure à
l'aide du logiciel Matlab-Simulink. On utilisera essentiellement les outils Simscape.

Simscape est une extension à Simulink pour modéliser des systèmes physiques dans les
domaines électriques, mécaniques, et thermiques, etc. Contrairement à Simulink, basé sur la
notion de fonction de transfert ou des entrées-sorties d’un système, les composants de Simscape
sont décrits par les relations mathématiques qui relient ses grandeurs physiques.

I. Composants de la librairie
Dans cette partie nous présentons le contenu de quelques librairies. On ne s’intéressera qu’aux
librairies contenant les composants dont on peut avoir besoin durant la manipulation.

2
3
Fonction de quelques éléments

Le bloc "PS-Simulink Converter" convertit un signal physique en


un signal de sortie Simulink. Utilisez ce bloc pour connecter les
sorties d'un diagramme de réseau physique aux étendues Simulink
ou à d'autres blocs Simulink.
En particulier, il permet de relier des signaux physiques de Simscape à ceux de Simulink
pour être représentés dans l’oscilloscope.
Ce bloc se trouve dans la bibliothèque : Simscape/utilities

4
pulse voltage source

ce composant permet de
réaliser les sources de
tension rectangulaires
ou triangulaires

Les paramètres de cette


source peuvent être
réglés comme le montre
la figure 2.

Figure 2

Le signal généré est de la forme de la figure 3. La Configuration de ces sources de tension ou


de courant est réalisée en réglant les paramètres suivants.
TD: Temps de retard
TR: Temps de montée
PW: Largeur d'impulsion
TF: Temps de descente
PER: Période
V1: tension (courant) au repos
V2: tension (courant) impulsionnelle

Figure 3

Chaque périphérique physique représenté par un diagramme de bloc


Simscape connecté nécessite des informations environnementales
globales pour la simulation. Le bloc Solver Configuration spécifie ces
informations globales et fournit des paramètres pour le solveur dont
votre modèle a besoin avant de commencer la simulation.
Le bloc "Solver Configuration" peut être relié à n’importe quel point du circuit
Ce bloc se trouve dans la bibliothèque : Simscape/utilities

II. Création de circuits


La création de circuit peut se diviser en trois étapes.
a) Appels aux composants

5
Le lancement du logiciel se fait en tappant ‘Simulink’ sur la ligne de commande ou en
cliquant sur l’icône .
Pour commencer, dans le menu File, on choisit New - Model. Une fenêtre de travail
Untitled s'ouvrira. Faire glisser dans la fenêtre de travail les blocs dont on a besoin pour
construire le diagramme. Faire des liaisons entre les blocs à l'aide de la souris. Lorsqu'on
double clique sur un bloc, une fenêtre de dialogue s'ouvrira. On peut alors changer les
paramètres de ce bloc. Une fois terminé, on ferme la fenêtre de dialogue. Une fois le
diagramme terminé, on peut l'enregistrer dans un fichier: dans le menu File, choisir Save
As et donner un nom (*.mdl) au fichier

b) Les fils de connexion


Les fils de connexion se tracent simplement avec la souris en joignat la sortie du premier
composant à l’entrée du second..

c) Valeurs des composants


les paramètres des composants existants peuvent être paramétrés selon les besoinsde l’utilisateur.
Pour changer soit la valeur soit les paramètres d'un composant, il suffit de double-cliquer
sur l'élément considéré.

Pour chaque fenêtre de Simscape, nous devons associer un et un seul bloc solveur f(x)=0. Ce
bloc permet de spécifier les paramètres du solveur utilisé pour la simulation du modèle
Simulink comportant des composants physiques de Simscape.

Si l’on veut mettre les signaux physiques de Simscape dans le multiplexeur, ou visualiser dans
"Scope", nous devons les transformer en signaux de Simulink par le convertisseur PSS
(bibliothèque Utilities).

III Quelques conseils

Le présent T-P. illustre le cours à travers trois manipulations de trois heures sur les thèmes de:
amplificateur d'instrumentation associé aux capteurs actifs, Etude et Simulation de la Diaphonie
capacitive, et Jauge de contrainte.

a) La préparation de la manipulation :
La préparation de la manipulation est importante. Vous devez, avant de venir en salle des
T.P., avoir préparé votre travail, c'est-à-dire avoir rédigé la partie théorique. De plus, la
préparation ne doit pas se faire en copiant le travail d'un autre binôme.
Votre comportement en T.-P., c'est-à-dire votre autonomie, la façon dont vous résolvez les
problèmes, votre efficacité est prise en compte dans la note.

b) Le compte-rendu :
Le compte-rendu doit comporter pour chaque manipulation :

schéma de réalisation avec simulink en donnant les paramètres des


composants avec lesquels on a travaillé et le (ou les) résultat(s) de simulation.
(interprétation, comparaison avec la théorie).
-même de tout travail est importante.

6
TP 1: Circuits de conditionnement associés aux capteurs passifs

I. Conditionneur en Pont
1) Réaliser le montage suivant avec R1  R 2  R 3  R c  R c0 1K , E=10V, et mesurer la
tension Vm.

2) Faite varier Rc autour de R c 0 et remplir le tableau suivant:


Rc Vm Rc=Rc-Rc0 Vm
850Ω
875Ω
:
:
1KΩ
:
:
1.15KΩ
3) Tracer la courbe de variation de Vm  f ( R c ) et déduire la sensibilité. Comparer avec le
résultat théorique.

II. montage oscillateur de relaxation


Un montage astable est un générateur de signaux rectangulaires. Dans le cas d’une réalisation
à l’aide d’un amplificateur opérationnel, la tension de sortie peut avoir l’une des deux valeurs
possibles, Vsat ou -Vsat.
Grâce au retour sur la borne positive de l’amplificateur opérationnel et à la charge et décharge
du condensateur, la sortie bascule entre ces 2 valeurs.

7
Du fait du retour sur la borne +, le système est toujours dans l’état saturé. Supposons V+>V- ,
la sortie est alors à +Vsat , la capacité C se charge à travers la résistance R , ce qui fait
R1
augmenter la tension V- jusqu’à la valeur Vsat à partir de laquelle il y a basculement.
R1  R 2
La période des oscillations vaut :
 2R 1 
T  2RC log 1  
 R2 
Pour simuler cet oscillateur en utilisant les blocs de SimElectronics (Electrical Elements/
Electrical), nous devons imposer une charge initiale de la capacité afin de provoquer les
oscillations. Ceci se fait grâce au switch de Simscape. Il est commandé par un signal physique
qui le ferme lorsque sa valeur est supérieure à 0 ; ceci peut, néanmoins, se faire tout simplement
par la spécification d’une valeur non nulle de la charge initiale de la capacité C. Dans notre
exemple, le switch est commandé par un échelon qui passe à la valeur 0 (switch ouvert) au
temps t=0.1. le montage peut se faire comme le montre la figure suivante :

Lorsque l’interrupteur est fermé, on applique une tension continue de 1V grâce au bloc DC
Voltage Source de la librairie Electrical/Electrical Sources de Foundation Library.

Les paramètres de l’échelon et de l’amplificateur opérationnel sont choisis de la manière


suivante :

8
Travail à effectuer
Etude théorique: Tracer les courbes de variation des tension Vs , Vc , et V  . Calculer les
durées des états  Vsat et - Vsat . En déduire la période T.

Simulation:

1) Réaliser le montage de l’oscillateur avec : R1  2K , R 2  3K , R  1.5K ,


C=0.2mF.
2) Relever les signaux Vs, Vc et V+.
3) Mesurer les durées des états instables b(bas)Tb et (haut)Th.
4) Déduire la valeur de la période T. Comparer avec la valeur théorique.
5) L’oscillateur précédent est symétrique (Tb=Th), en modifiant légèrement ce montage,
on obtient un oscillateur non symétrique. Refaire l’étude précédente pour le montage
suivant, avec Vref=1V.

9
TP 2: Amplificateur d'instrumentation associé aux capteurs
fonctionnant aux fréquences élevées

I. Montage à deux amplificateurs opérationnels

1) Montrer que Vs  10e 2  e1 


2) A) Réaliser le montage avec e1 et e 2 des tensions sinusoïdales de fréquence 50Hz,
d’amplitudes 4V et 5V respectivement. Relever les signaux de avec e1 et e 2 et Vs.
B) prendre maintenant e1=4V et e2=6V. Interpréter le résultat.
3) Remplacer les tensions précédentes par des tensions rectangulaires e1 d'amplitude 5V
et e2 d'amplitude 6V, de période 0.2ms. Visualiser la tension de sortie Vs et mesurer le
temps d'établissement à 1% prés.
Les tensions rectangulaires peuvent être générées par le composant "pulse voltage source". En
réglant ses paramètres, on peut obtenir des sources de tension rectangulaires.

4) Maintenant réaliser le circuit suivant avec E  5V, R1 1K, R 2 10K , R 3  40K ,


et C=1nF.

En prenant une source de courant rectangulaire d'amplitude 2mA, de période 0.2mA, et de durée
de l’état haut 0.11ms, régler le temps de simulation à 0.4ms et relever le graphe de Vs , e1 et e 2
. Mesurer le temps d'établissement pour Vs.

10
II. Montage à Trois amplificateurs opérationnels
Réaliser le montage suivant

Avec R=1KΩ, RG=2KΩ.


1) Etablir l’expression de Vs en fonction de V1, V2, R et RG
2) Pour V1 et V2 des source de tensions sinusoïdales de fréquence 50Hz, d’amplitudes
respectivement 7V et 4V, relever la courbe de variation de Vs . comparer avec le
résultat théorique.

11