Vous êtes sur la page 1sur 22

TP N°1

Capteurs de déformation, de force et de pression


Partie théorique
- Définir brièvement la masse d’un objet.
- Définir brièvement la pression, et les différentes pressions mesurables (pression absolue,
pression relative, et pression différentielle,..).
- Définir les relations entre les différentes unités de pression: Pa, bar, psi, Kgf/m2
- Décrire le Manomètre à tube de Bourdon
- Décrire le Vérin à double effet
- Décrire un Condensateur d’air dans une conduite d’air comprimé
- Définir un Transmetteur de pression 4 – 20 mA
- Définir un Convertisseur Courant Pression I/P 4-20 mA/3-15 psi

Manipulation
1 Mesure du Poids
On dispose d’un pont complet formé de 4
jauges, enfermées dans une pièce cylindrique
(cellule à jauges). La cellule communique
avec l’extérieur par 4 fils conducteurs: 2 fils
noirs N1, N2 et 2 fils blancs B1, B2.

On Mesure la résistance de chacune des 4 jauges formant le pont de la cellule.


Les résultats expérimentaux sont regroupés dans le tableau suivant :
Masse en Kg 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Poids en N

Vm en mV

De même, on relève la tension de mesure Vm, dans le sens décroissant des masses :
Masse en Kg 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 0
Poids en N

Vm en mV
Tracer sur papier millimétré les deux courbes de Vm=f(m). :
En déduire de la courbe ascendante l’équation liant Vm et le poids P, puis Vm et la masse m.
Préciser bien les unités.
- Evaluer les différentes caractéristiques du nouvel instrument.
2 Mesure de la pression.
Un vérin double effet associé au support de la cellule à jauges permet de relever
expérimentalement la tension Vm=f(P), où P est la pression d’air comprimé fourni par un
compresseur, et mesurée par un manomètre à tube de Bourdon.
Les mesures sont relevées dans le tableau suivant :
P en bar 0 1 2 3 4 5 6
Vm en mV

- Tracer la courbe Vm=f(pression)


3 Transmetteur de pression 4 – 20 mA.
Le capteur de pression analogique 4-20mA/1-5V, communique avec l’extérieur par 4 fils
conducteurs de couleurs différentes. Il nécessite une alimentation en tension continue de 24 V.
Le fil rouge doit être raccordé à +24 V de l’alimentation, et le bleu à 0 V.
Le conducteur de couleur blanche permet une mesure de courant, le noir, une mesure de
tension.
Les résultats expérimentaux sont regroupés dans le tableau suivant :
P en bar 0 1 2 3 4 5 6
Vm en V

Im en mA

- tracer sur papier millimétré Vm=f(P) et Im=f(P). P étant La pression appliquée.


- En déduire les différentes caractéristiques des capteurs.
4. Capteurs TOR de pression à une entrée.
- Tester le capteur TOR de pression à une entrée. Noter vos remarques et observations.
- Réaliser un montage permettant d’Allumer une lampe sous une tension de 220V, lorsque la
pression dépasse 2 bar. Tester votre montage
TP N°2
Capteurs et Régulation de Pression
à l’aide de la carte Arduino
Partie théorique
- Définir brièvement la pression, et les différentes pressions mesurables (pression absolue,
pression relative, et pression différentielle,..)
- Ecrire les relations entre les différentes unités de pression: Pa, bar, psi, Kgf/m2
- Expliquer le fonctionnement d’un Manomètre à tube de Bourdon
- Expliquer le fonctionnement d’une Vanne manuelle de pression
- Expliquer le fonctionnement d’un Condensateur d’air dans une conduite d’air comprimé
- Expliquer le fonctionnement d’un Convertisseur Courant Pression I/P 4-20 mA/3-15 psi
- Donner puis Interpréter la relation liant le débit d’air et la pression différentielle
- Schématiser puis expliquer le fonctionnement d’un circuit électronique extracteur de racine
carrée. En déduire ses applications.

Manipulation
I. Pression relative
- Observez le banc, faites un schéma descriptif et. Donner la fonction des différents blocs.
- On alimente le pont par une tension 5V générée par la carte Arduino, et on relève la tension
Vm (Acquisition) en fonction de la pression P, mesurée à l’aide d’un manomètre gradué en
psi.
P en psi 0 2 4 6 8 10 12 14 16
Vm en V

- tracerVm=f(P) sur le papier millimétré puis on déduit l’équation de la courbe Vm en


fonction de Pr, puis Pr en fonction de Vm (équations à écrire et à encadrer sur le même papier
millimétré).
- Evaluer les différentes caractéristiques du nouvel instrument.
II Etude de la vanne automatique.
II.1 Convertisseur Courant/Pression
Le convertisseur courant-pression I/P est un dispositif électromécanique nécessitant à son
entrée un courant électrique d’intensité variant entre 4 et 20 mA, permettant une variation de
pression dans un circuit pneumatique entre 3 et 15 psi.
- Mesurer la résistance à l’entrée du convertisseur I/P.
- Associer à la sortie de la tension PWM de la carte, un filtre RC dont on vous demande
d’évaluer les valeurs.
- Donner le schéma du montage et Montrer que le courant généré ne peut pas dépasser 20 mA.
II.2 Vanne automatique
On applique une pression de 22 psi à l’entrée du circuit d’air secondaire alimentant la
chambre d’air de la vanne automatique à travers le convertisseur courant pression I/P. Le
circuit d’air principal est maintenu à une pression de 15 psi. Le courant 4 - 20 mA, appliqué à
l’entrée du convertisseur, fait varier la pression d’air de la vanne entre 3 et 15 psi, ce qui a
pour effet de commander le clapet à piston qui ferme avec un certain taux le circuit d’air
principal. La position du clapet est repérée par un curseur qui pointe une indication variant
entre 0 et 100% de fermeture.
- Observer l’action de la commande du convertisseur sur la pression relative mesurée. Quel
est le type de cette action.
III Régulation TOR de la pression relative
En se basant sur ce qui précède, réaliser un programme sous LabVIEW qui permet de faire
une régulation PID de la pression relative.
TP N°3
CAPTEURS TOR
Partie théorique
- Décrire le Fonctionnement du capteur à contact reed.
- Décrire le Fonctionnement du Capteur à contact à mercure
- Ci-dessous la documentation technique du constructeur du capteur inductif
1 Oscillator
2 Demodulator
3 Triggaring stage
4 Switching status indicator LEO
5 Output staga with protective circuit
6 External voltage
7 Internal stabilised voltage
8 Active switching zone(ext. magnetic field)
9 Switching output

Signal generation — contact less sensor


Function description:
Inductive sensors contain an oscillator circuit, which consists of a parallel resonance circuit with
inductance and capacitance as well as an amplifier. By means of a ferrite shell core of the inductance
(coil), the electromagnetic field is directed towards the outside. If an electrically conductive material
is introduced into the electromagnetic stray field then, according to the laws of inductance, eddy
currents are created, which attenuate oscillation. Depending on the conductivity, the dimensions and
the distance of the approaching object, the oscillator can be attenuated to such an extent that
oscillation stops. Attenuation of the oscillator is evaluated via subsequent electronic devices, and
an output signal generation.Référence : inductive sensor DER-SIE
- A partir de la documentation technique, expliquez le fonctionnement du capteur inductif

Ci-dessous la documentation technique donnée par le constructeur du capteur à Ultrasons.


1 Oscillator
2 Evaluation unit
3 Triggering stage
4 Switching status indicator LEO
5 Output stage with protective circuit
6 External voltage
7 Internal stabilised voltage
8 Active switching zone
(ultrasonic transducer)
9 Switching oulput

Signal génération — ultrasonicsensor


Function description:
The-operational principle of an ultrasonic proximity sensor is based on thegeneration, emission, and
reception of sound waves in the non-audible range, mostly between 30 and 300 kHz.
-The ultrasonic proximity sensor is built up from three principal modules, the ultrasonic transducer,
the evaluation unit, and the output stage. The ultrasonic transducer is usually a piezoelectric module,
which is excited to generate vibrations in the range of 30 to 300 kHz by the application of a sinusoidal
voltage. The ultrasonic pulses are emitted with a frequency of between 1 Hz and 100 Hz. An
evaluation is made of the time between the emission of an ultrasonic pulse and the reception of the
pulse reflected by an object. If the object is located within the switching range of the ultrasonic sensor,
an output signal is emitted.
A partir de la documentation technique, expliquez le fonctionnement du capteur à
ultrasons

Ci-dessous la documentation technique donnée par le constructeur du Détecteur Reflex


Functional description
1 Oscillator
2 Photoelectric emitter
3 Photoelectric receiver
4 Preamplifier with potentiometer'
5 AND connection
6 Pulse level converter
7 Switching status indicator LED
8 Output stage with protective circuit
9 External voltage
10 Internal stabilised voltage
11 Optical path
12 Switchinq output

Signal génération — retro-reflective sensor


optical proximity sensors consist of two principal modules, the emitter and the receiver. In the
case of a retro-reflective sensor these two are mounted together in a common housing. An
additional reflector is required. Normally, LEDs emitting light in the red or infra-red wave
length range are used as emitters. Suitable semi-conductor receivers detect this light inside
the receiver module. The object interrupts the existing light beam connection be- tween
emitter and receiver. Reflectingobjectscanpreventthis interruption
A partir de la documentation technique, expliquez le fonctionnement du détecteur reflex

- Définir la fibre optique, principe de fonctionnement, les différents types et leurs


caractéristiques.

Manipulation
Banc de Capteurs de Proximité TOR
Mode Opératoire :
Les capteurs tout ou rien (TOR) sont largement utilisés en industrie. Le mesurande
correspond à l’absence ou la présence d’un objet à proximité du capteur. La réponse est une
tension nulle ou 24 V.
Dans cette manipulation, plusieurs capteurs de proximité sont étudiés et caractérisés. On
distingue deux grandes familles, les capteurs de proximités non optiques et les capteurs de
proximité optiques. La première famille comporte trois types de capteurs:
- le capteur de proximité du champ magnétique.
- le capteur inductif.
- le capteur à ultrason.
Les capteurs optiques de proximité constituent la deuxième famille. On étudie cinq types de
capteurs:
- capteurs optiques à barrage.
- capteur optique réflexe.
- capteur optique direct.
- capteur optique à barrage avec fibre optique.
- capteur optique réflexe avec fibre optique.
Ces détecteurs sont enfermés dans des boîtiers qui communiquent avec l’extérieur par 3 fils,
parfois 4 de couleurs différentes. Ils sont alimentés par une tension continue de 24 Volt. Le fil
rouge doit être raccordé à la borne 24V de l'alimentation, le bleu à la borne 0V. Le fil noir
représente la sortie du capteur. Elle est sous forme d’une tension, représentant le signal de
détection, image de la réponse du capteur, traduisant la présence ou l’absence d’un objet à
proximité du capteur. Elle ne peut avoir qu’une valeur parmi deux possibles 0V ou 24V. Le fil
blanc, quand il existe, représente le signal inversé du noir.
Une boite à buzzer, alimentée par une tension continue de 24Volt, émet un signal sonore
lorsque la tension de sortie du capteur (noir) passe de 0 à 24Volt. Un dispositif de mesure de
déplacement et d'angle, muni d'un pied à coulisse électronique (figure 1, figure 2 de
l’annexe), permet de mesurer les déplacements et les angles de détection.
Un certain nombre d’applications sont étudiés, parmi lesquelles, la mesure de la vitesse de
rotation du moteur, le comptage, et le chronométrage.

Détecteur à contact Reed


On dispose de deux aimants 1 et 2 collés sur une structure métallique graduée. On teste la
réponse du capteur à contact Reed à l’approche des deux aimants. On augmente la distance
entre le capteur et l'aimant, depuis la position initiale correspondante au contact du capteur
avec l'aimant, jusqu'à une distance où le capteur ne répond plus au champ magnétique.
- Tester le capteur à contact Reed à l’approche des 2 aimants, noter et observer les
différences qui existent.
Capteur Inductif
Tester la réponse du capteur aux différents objets. Observer et noter vos remarques.
1

Capteur à Ultrasons
- On place l’objet à 15 cm du capteur. Tester la réponse du capteur aux différents objets.
Observer et noter vos remarques.
- Vérifier les lois de réflexion, en mettant l’objet 1 à 45 ° du faisceau ultrasonique, et l’objet 2
à 45° de l’objet 1, de telle manière que l’objet 2 renvoie la lumière à l’objet 1 puis au
récepteur ultrasonique, comme en optique dans l’expérience du prisme.
- Vérifier la réponse du capteur à la détection des objets tels que l’éponge.

CAPTEURS OPTIQUES
Détecteur Réflex
Tester la Réponse du capteur aux différents objets.
Détecteur Direct
Introduire les objets de différentes couleurs face au faisceau lumineux, noter la distance
d'enclenchement et la distance de déclenchement, évaluer l'hystérésis
Détecteur Réflex à fibre optique
Tester la Réponse du capteur aux différents objets.
Applications
1) Comptage
A l’aide de la carte Arduino, réaliser un programme permettant de compter le nombre
d’objets passant devant un détecteur de votre choix.
2) Chronométrage
A l’aide de la carte Arduino, réaliser un programme permettant de chronométrer le temps qui
s’écoule entre le passage d’un objet devant un détecteur ‘start’ et un autre ‘stop’.
3) Mesure de la vitesse de rotation d'un moteur :
A l’aide de la carte Arduino, réaliser un programme permettant de mesurer la vitesse de
rotation du moteur en tr/mn.
Tableau de mesure:
Capteur Inductif:
V alim 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22
en V
N tr/mn

Capteur à fibre optique:


V alim 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22
en V
N tr/mn

- Visualiser à l’oscilloscope et déterminer la fréquence limite d'utilisation. Comparer la


fréquence du signal de sortie donnée par la carte à celle donnée par un multimètre.
Attention : la carte Arduino ne peut pas acquérir des tensions au-delà de 5V, utilisez un pont
diviseur.
TP N°4
Capteurs à Ultrasons, Capteurs de chocs, Capteurs d’humidité et Capteurs de Gaz
Maquettes 6806, Maquette 6807 (Voir Annexes)
Photorésistance et Optocoupleur
Partie théorique
Capteurs d’ultrasons
- A partir de la documentation technique en annexe, Décrire le Fonctionnement, les
caractéristiques, et schéma équivalent d’un capteur ultrasonique.
- Décrire ce qui est un gaz et ses caractéristiques
- Décrire ce qui est l’humidité, ses caractéristiques, et le taux HR d’humidité relative.
- Décrire le Fonctionnement du capteur de Gaz TGS-813 (voir annexe).
- Dessiner puis décrire le rôle et le fonctionnement des circuits associés au capteur de gaz
TGS-813 (voir annexe).
- Décrire le Fonctionnement, et la caractérisation, d’un capteur d’humidité (voir annexe).
- Définir la grandeur physique ‘Eclairement’ et le principe de fonctionnement de son
instrument de mesure ‘le Luxmètre’.
- Définir ce qui est une photorésistance
- Résumer en une page le fonctionnement et la caractéristique de l’optocoupleur 4N25
- Définir ce qui est un encodeur

Manipulation
Capteur d’ultrasons
a- A l’aide d’un fréquencemètre, Régler la fréquence de l’oscillateur autour du NE555 à
40KHz. Visualiser le signal Ve à l’oscilloscope (Ch1).
b- Le signal reçu par le capteur d’ultrasons est amplifié par un montage amplificateur
inverseur dont la sortie est Vs. Visualiser Vs sur Ch2, et comparer avec Ve.
c- Pour une distance donnée entre l’émetteur et le récepteur, varier la fréquence de
l’oscillateur et mesurer la tension crête à crête de Vspp. Noter vos résultats dans un tableau
20 KHz 25 KHz 30 KHz 40 KHz 50 KHz 60 KHz 70 KHz 80 KHz
….cm
….cm
….cm

- Noter vos remarques et observations.


d- Dessiner puis Décrire le fonctionnement du circuit de redressement « circuit rectifier »
présent sur la maquette 6806.

e- Attaquer le NE 555 par un signal carré provenant d’un GBF, d’amplitude 15V crête à
crête, et de fréquence 100Hz. Expliquer le fonctionnement.
g- Brancher la sortie de l’amplificateur ultrasonique Vs, à l’entrée du circuit de
redressement, puis visualiser sa sortie Vr. Mettre l’émetteur ultrasonique au dessus du
récepteur. Comparer Vr et Vs.
Noter vos remarques et observations :

Capteur de Gaz
a- A l’aide d’un multimètre, mesurer la résistance du capteur Rs de Gaz TGS813 ( maquette
6807, entre les pin 6 et 8, ou bien 4 et 7) sans chauffage (pin 1 et 2 déconnectée) et après le
chauffage ( pin 1 et 2 connectées). Mettre vos résultats dans un tableau.
Rs sans chauff. Rs avec chauff. à Rs avec chauff. à Rs avec chauff. à Rs avec chauff. à
t=0 mn t=1mn t=2mn t=3mn

Noter vos observations et Remarques


b- La variation de la résistance du capteur de gaz est insérée dans un circuit de
conditionnement et d’amplification (figure 4-41). Dessiner le montage et expliquer son
fonctionnement.
c- Réaliser le montage précédent, et mesurer la tension de sortie de l’amplificateur
différentiel Vs dans les trois cas suivants. Mettre vos résultats dans un tableau. Prévoir un
briquet pour décharger le gaz (LPG or LNG) sur le capteur.
Après 1 mn Après 2 mn
Air Libre
Décharge du gaz
Arrêt de décharge
Noter vos remarques et observations.
Alarme de Gaz
a- La sortie de l’amplificateur différentiel est connectée à un comparateur dont la tension de
référence est réglable DC offset. Dessiner le schéma du montage et expliquer son
fonctionnement.

b- Réaliser le montage précédent, et régler l’offset de telle manière à ce que la LED s’allume
dès qu’une petite décharge de Gaz est détectée. Noter vos observations et remarques

c- Connecter la sortie de l’ampli diff à l’entrée du bloc « comparators » dont la sortie doit
être branchée à l’entée de l’alarme (figure 4-44). Mettre le niveau d’alarme au maximum
(Alarmlevel à 10). A l’air libre, toutes les LED doivent être éteintes. Attendre deux minutes et
décharger une faible quantité de Gaz, et observer l’état des LED. Refaire la même manip
avec une quantité de Gaz déchargée plus importante. Noter vos remarques et observations.

Capteur d’humidité
a- l’oscillateur sinusoïdal attaque le circuit de redressement comportant le capteur résistif
d’humidité. Lorsque R1A et R2A sont connectés, la fréquence de l’oscillateur est de 1000Hz,
et seulement de 500Hz pour R1B et R2B. Dessiner le schéma du montage et expliquer son
fonctionnement (figure 4.46).
b- Réaliser le montage précédent, mesurer la tension de sortie Vm pour différentes valeurs du
taux de l’humidité relative HR. Mettre vos résultats dans un tableau.
Pour f=500Hz
HR
Vm
Pour f=1000Hz
HR
Vm
- Tracer sur le même papier millimétré les courbes Vm en fonction de HR
-Noter vos observations et remarques.
Optocoupleur, et Encodeur
I Photorésistance
Tester le fonctionnement de la photorésistance, noter vos remarques et observations.
II Optocoupleur
L’optocoupleur 4N25 est un circuit intégré composé d’un phototransistor NPN et d’une diode
électroluminescente (LED).

2.1 Test de la LED


- mesurer la tension de seuil:
2.2 Montage Emetteur Commun
On prend R1= 2,2 KΩ et R2= 320Ω. V1 et V2 sont deux sources de tension de force
électromotrice respective V1= 12V variable et V2= 12V variable.

Test de fonctionnement :
S1 ouvert ou V1 éteint :
En théorie :Le phototransistor est……………, le courant collecteur est……………., la chute
de tension aux bornes de R2 est …………….., la tension Vce entre le collecteur et l’émetteur
doit être égale à……………
En pratique :On fait varier V2 de 0 à 12 V, et on compare les tensions Vce et V2, on constate
que Vce est…………V2.Ce qui……………………..avec la théorie.
S1 fermé ou V1 allumé :
En théorie : Si V1 augmente, le courant Ip dans la LED ………….., le phototransistor
devient …………, le courant collecteur Ic …………, la chute de tension aux bornes de
R2……………….., la tension Vce ……………….
En pratique ::V2 est maintenu fixe et égale à 10V. On fait varier V1 de 0 à 12 V, et on
observe…………………… de la tension Vce, Ce qui……………………..avec la théorie.
Mesures
2.3 Optocoupleur
a – étude statique
On utilise le montage émetteur commun. On maintient Vce fixe égale à 10V, en faisant varier
V2, chaque fois que c’est nécessaire. Ip est le courant de polarisation de la LED rendu
variable grâce à V1. On relève Ic=f (Ip).
Ip en mA

Ic en mA

- tracer la courbe Ic=f(Ip) et l’interpréter.


- Calculer Le coefficient de transfert IC/Ip. exprimé en % dans le domaine linéaire
b – Etude dynamique
On attaque le circuit de la LED par un courant de forme carré de fréquence 1KHz.
- visualiser forme courant Ic(Vc aux bornes de la résistance R2)
On Règle le générateur GBF à l’aide du bouton OFFSET pour obtenir un signal sinusoïdal Ve
(t) d’amplitude 1 V mélangé avec une tension offset de 3V ( composante continue):
Ve(t) = 3 + 1.sin (wt) Volt
On attaque le montage précédent par ce signal, et on fait varier la fréquence.
- Expliquer comment déterminer expérimentalement la fréquence de coupure, l’évaluer, et
conclure sur la bande passante du circuit.

IIIEncodeur Rotatif, Maquette 6805


- Dessiner les schémas de figure 4-19 et expliquer le fonctionnement du montage :
- Dessiner le schéma de figure 4-20 et expliquer le fonctionnement du montage, en précisant
les formes des signaux A et B, et l’état des LED CW et CCW:
- L’encodeur se trouve sur la maquette 6805. Vérifier avec la main que le moteur tourne
librement. Mettre en marche, et visualiser à l’oscilloscope les signaux A et B.
- Faites varier la vitesse du moteur, noter vos remarques et observations :
- Commuter l’interrupteur CW/CCW, et observer l’état des LED correspondants, noter vos
remarques et observations :
- L’encodeur délivre 100 impulsions pour un tour. Faites varier la vitesse de rotation du
moteur, mesurer la tension appliquée DC Vin « motor input voltage », et relever la fréquence
du signal ( A ou B) en le connectant à un fréquencemètre. En déduire la vitesse de rotation du
moteur en RPM. Mettre vos résultats dans un tableau :
Vin en V 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
f imp/s
N tr/mn

- Tracer la courbe Ntr/mn en fonction de la tension appliquée Vin


- L’encodeur sert aussi pour la mesure de la position angulaire. Se référer aux figures 4-26 et
4-27, pour expliquer le fonctionnement, et le rôle du TOP ‘0’ (signal Z).
- A quoi correspond en degrés, une seule impulsion, sachant que l’encodeur utilisé délivre
100 impulsions pour un tour.
- Quel est l’angle correspondant à 36 impulsions :
j- Tester les résultats précédents, en faisant tourner manuellement le disque, et en connectant
la sortie A ou B au compteur d’impulsion. Noter vos observations et remarques :
Annexe
Maquettes 6804 et 6805
Encodeur Rotatif