Vous êtes sur la page 1sur 8

Exemplaire destiné exclusivement à Hajer Troudi Service Documentation - Abonné n°AA020644

Les hommes, les affaires, les réseaux UNE


PUBLICATION
DU SITE
Nº840
PARIS, LE 14 MAI 2019

Pétrole Gaz Electricité Réseaux d'affaires Hommes de pouvoir


Kenya Total veut des Tanzanie Tanzania LNG : Angola Rushydro, Rosatom : Afrique Barclays/Equity : les Nigeria Benedict Peters
meilleurs coûts récupérables Equinor et Shell désormais en Poutine avance ses pions argentiers du brut poussés (Aiteo), plus que jamais dans
sur le Turkana, sinon… NP.3 opposition frontale NP.2 sur l'électricité NP.6 vers la finance verte NP.7 les mains de Shell N P.8

Algérie/Ghana/Mozambique ricain et a proposé à Oxy de les racheter pour comme Anadarko l’avait prévu. Tous les
8,8 milliards $. En cas d'un - très probable - plans de développement ont été acceptés
accord final entre Oxy et Anadarko - estimé par le gouvernement mozambicain en 2018.
L'HISTOIRE à plus de 57 milliards $ -, Total s'emparera
ainsi de tous les blocs africains d'Anadarko.
Autre intérêt pour la major française dans
le portefeuille d'Anadarko, les blocs 6/7 et
SECRÈTE DU RAID La principale raison de l'activisme de Pou- 8 dans l'offshore d'Afrique du Sud, jouxtant

DE TOTAL yanné sur ce dossier est que, si Chevron


rachetait Anadarko, la major américaine allait
le 11B/12B qu'elle opère en coopération
avec Qatar Petroleum, et où une découverte
SUR ANADARKO largement distancer Total en termes de pro-
duction et de chiffres d'affaires. Inacceptable
significative de gaz a été annoncée en février
(   AEI nº834). Les géologues de Total se
pour le PDG de Total, qui tient à sa place de projettent déjà dans un projet de dévelop-
numéro quatre des majors privées dans le pement du 11B/12B dans l'hypothèse où
Voulant conserver sa suprématie en Afrique, monde après ExxonMobil, Shell et BP. les forages d'appréciation seraient positifs.
Total n'a pas voulu se laisser distancer par Une découverte dans les 6/7 et 8 permettrait
Chevron dans la course au rachat des actifs Rovuma et l'Afrique du Sud : les joyaux une synergie en termes d'infrastructures.
africains d'Anadarko. La major française a gaziers. Alors que les autorités mozambi-
donc fait cause commune avec Occidental caines ont régulièrement approché la major Algérie/Ghana. En volume de brut, Anadarko
Petroleum (Oxy), ce dernier visant les actifs française pour qu'elle entre dans le pays, est le premier producteur privé d'Algérie. Ce
américains d'Anadarko tandis que le pétro- les géologues de Total n'ont pourtant jamais très probable rachat de Total permettrait au
lier français garderait les permis africains. cru au potentiel du Mozambique, où près groupe de devenir le partenaire privilégié
Enquête sur une course de vitesse à coups de 180 trillions de pieds cubes ont finale- d'Alger grâce aux gisements pétroliers d'Ou-
de milliards de dollars. ment été découverts à partir de 2010 par rhoud, HBNS et El Merk sur lesquels il est
Anadarko et ENI. Le rachat d'Anadarko, qui déjà actif depuis 2018 via le rachat des Danois
Rush hour. Le PDG de Total, Patrick Pou- contrôle 26,5% du bloc 1 où près de la moi- de Maersk Oil. En Algérie, Total était déjà
yanné, sait que le temps compte. Avec son tié des volumes mozambicains sont concen- parvenu à se renforcer depuis 2017 grâce à
nouveau directeur financier, Pierre Sbraire, trés, permettrait à Total de reprendre la main la signature de nouveaux permis avec le
Pouyanné a ainsi constitué une petite dans ce pays dans lequel ils n'ont pas osé ministère et l'ex-patron de Sonatrach Abdel-
d'équipe d'une dizaine de cadres capables prendre des risques il y a dix ans. Total a moumen Ould Kaddour (voir  p. 2). Quant
de proposer en un temps record une offre à rendu ses seuls blocs mozambicains (3 et au Ghana, après plusieurs tentatives man-
Oxy pour le rachat de tous les actifs africains 6), sans aucune découverte, il y a trois ans. quées, Total y prendrait enfin une position
d'Anadarko dont ils ne veulent pas. En dix Total a envoyé en catimini deux de ses privilégiée étant donné qu'Anadarko est un
jours, dès l'annonce de la contre-proposition cadres, Momar Nguer et Laurent Vivier, à des partenaires des gisements géants de
d'Oxy à Anadarko mi-avril - Chevron avait Maputo le week-end dernier afin de réaf- Jubilee (120 000 b/j) et ceux de TEN (80 000 b/j)
auparavant proposé 33 milliards $ et a décidé firmer que la major appuierait bien une dont la production a été lancée respective-
de ne finalement pas renchérir -, Total a étu- décision finale d’investissement sur les deux ment en 2010 et en 2016 avec le concours de
dié tous les actifs africains du groupe amé- premiers trains de liquéfaction à la mi-juin, Tullow Oil et Kosmos Energy.

En coulisses
CONGO-B TOTAL DÉGOÛTE NOBLE ENERGY DU BUSINESS PÉTROLIER À BRAZZAVILLE
Le vice-président exploration de doubler par Total (   AEI nº830). jouissent d'une influence considé- Energy est uniquement actif en Gui-
Noble Energy, Jim Demarest, ne C'est finalement la major française rable au ministère du pétrole dirigé née équatoriale et au Cameroun. La
risque pas de se rendre à nouveau qui opérera ce bloc situé dans l'off- par Jean-Marc Thystère Tchicaya plus grande partie de ses investis-
dans les locaux du ministère congo- shore profond. Noble Energy, qui et surtout à la présidence, où ils ont sements est en Israël, où la société
lais du pétrole à Brazzaville. Alors n'a aucun permis dans le pays, a un accès privilégié au chef de l'Etat a découvert les champs gaziers de
que la société américaine avait reçu ainsi compris, avec cette expérience, Denis Sassou Nguesso. Pourtant, Tamar et surtout de Leviathan, qui
des autorités congolaises un docu- que le Congo-B était un terrain péril- les Congolais souhaiteraient attirer sera mis en production cette année.
ment officiel lui attribuant le bloc leux pour tout nouvel entrant. de nouveaux investisseurs dans le Noble Energy a d'importants gise-
Marine XX, compris dans l'appel Perenco, ENI et Total contrôlent la nouvel appel d'offres en cours. ments de gaz et pétrole de schiste
d'offres lancé en 2018, elle s'est fait quasi-totalité de la production et Actuellement, en Afrique, Noble aux Etats-Unis.

Tous les articles depuis 1992 sur AfricaIntelligence.fr 1/8 14 MAI 2019 - Nº840
Exemplaire destiné exclusivement à Hajer Troudi Service Documentation - Abonné n°AA020644
Pétrole & Gaz Electricité Réseaux d'affaires Hommes de pouvoir

Tanzanie Equinor défend sa partition. Ce que Shell ExxonMobil tente de vendre son actif tan-
craignait depuis plusieurs années est en zanien mais se retrouve totalement para-
train de se produire. La major norvégienne lysé, car le contrat d'exploration a expiré
TANZANIA LNG : Equinor privilégie une négociation directe,
sans Shell, avec le représentant désigné de
depuis 2018 (  AEI nº832). Seules des "let-
ters of comfort" ont été envoyées aux opé-
EQUINOR ET SHELL l'Etat tanzanien sur le GNL, le cadre du rateurs par le ministère des mines et de
DÉSORMAIS ministère des mines et de l'énergie Norbert
Kahyoza (  AEI nº838). Equinor souhaite-
l'énergie afin de garantir que les licences
ne soient pas vendues à d'autres pétroliers.
EN OPPOSITION rait désormais développer un plus petit
projet grâce à ses seules réserves sur le bloc 2, Shell attentiste. La major anglo-néerlandaise
FRONTALE et ce sans attendre de se mettre d'accord
avec Shell, opérateur des blocs 1 et 4. Equi-
qui a l'habitude de développer des gros projets
de GNL (Australie, Nigeria, Brunei, Russie,
nor, dont le capital est détenu en majorité Oman, Qatar, Trinidad-et-Tobago, etc.) ne
Les Norvégiens d'Equinor tentent par l'Etat norvégien, est moins critique sur croit pas à une petite unité, comme celle
les demandes de contrôle sur le projet GNL poussée actuellement par Equinor, la consi-
une nouvelle percée en solo de la part de la Tanzanie, exprimées de façon dérant non rentable sur un marché où
afin de développer une petite encore plus forte depuis l'arrivée en 2015 d'énormes projets seront prochainement
usine GNL avec le gouvernement de John Magufuli comme président. lancés aux Etats-Unis, en Australie et au
Magufuli. Mozambique. De plus, Shell considère que
ExxonMobil mis au coin. Difficulté supplé- les mesures de règlement des conflits propo-
Le projet Tanzania LNG ne cesse d'être mentaire pour Equinor : son principal par- sées par le gouvernement depuis 2017, où les
reporté. Cette unité de trains de liqué- tenaire sur le bloc 2, ExxonMobil, est de tribunaux tanzaniens seraient rendus obliga-
faction dans la province de Lindi, appro- moins en moins intéressé par ce projet. Le toires, sont de nature à freiner sa volonté
visionnée par les gisements de Shell et pétrolier américain concentre ses investis- d'investissement. La construction d'une usine
Equinor, est encore loin de voir le jour. sements gaziers dans le bloc 4 du bassin GNL coûte plusieurs milliards $ et aucune
Les deux majors, qui étaient parties sur de Rovuma, au Mozambique, au sud de la banque ne souhaiterait mettre de l'argent dans
une unité de minimum 10 millions de Tanzanie (  AEI nº839). La major n'est d'ail- un projet pour lequel la résolution d'éventuel
tonnes via deux trains, sont aujourd'hui leurs même pas conviée à la table des dis- conflit passerait par des tribunaux étant poten-
brouillées. cussions avec les autorités tanzaniennes. tiellement soumis à un pouvoir politique.

Et le gagnant des parts


CONGO-B ALGÉRIE MAJOR
Total inquiet depuis le départ de Kaddour
de New Age sur Marine XII est… Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, est très
anxieux de la situation politique algérienne pour sa
En vente depuis plusieurs mois, rer trois blocs au Mexique ensemble. Leur
société. Depuis la mise à l'écart du patron de
l'actif Marine XII de New Age va coopération date de la fin des années Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, le
être racheté par une firme russe, 1990 dans les pays de l'ex-URSS comme 23 avril, et son remplacement par Rachid Hachichi,
pas encore active dans le pays. le Kazakhstan ou l'Azerbaïdjan. Cependant, la société craint un retour à un fort protectionnisme,
Révélations. c'est leur première association en Afrique. plutôt rétif au secteur privé étranger. L'embellie des
New Age avait lancé le processus de relations entre Total et Sonatrach depuis 2017 était
Selon nos sources, c'est la société russe vente mi-2018 et de nombreuses firmes principalement due aux relations de confiance
Lukoil qui devrait s'emparer des 25% déte- s'étaient montrées intéressées. Comme nouées entre Pouyanné et Kaddour (  AEI nº807,
 AEI nº826). Total avait notamment obtenu
nus par New Age sur Marine XII. Le mon- nous l'avions révélé, Perenco et l'extension sur le bloc TFT, ainsi que le feu vert
tant de la transaction, négociée en partie Maurel & Prom étaient sur les rangs d'Alger sur l'acquisition des actifs de Maersk Oil.
par les banques conseils Evercore et Bank (   AEI nº838). New Age était poussé
of America Merrill Lynch, devrait s'appro- par ses actionnaires, comme les Chinois
cher des 400 à 500 millions $. Ce permis d'HOPU Investment ou le fonds d'inves- LIBYE MAJOR
produit du pétrole et du gaz - via les gise- tissement Kerogen Capital, à vendre Kidnapping du salarié de Total :
ments de Litchendjili depuis 2014 et Nene, au plus vite Marine XII. New Age a connu un message anti-France ?
dont le débit sera en phase plateau cette une année 2018 très difficile avec le Le salarié libyen de Total, Bashir Bzezi, kidnappé le
année - grâce à son opérateur, l'italien ENI. départ de son fondateur et président 26 avril à Tripoli (  AEI nº839), a été libéré le
Le contact entre New Age et son acheteur Steve Lowden et la réorganisation de week-end du 4 mai. Il était payé depuis plusieurs
a été plutôt aisé, étant donné que Lukoil son management. La firme est désormais mois par la major, acquéreur en février 2018 des
et New Age sont déjà partenaires sur le dirigée par David Stoopin (ex-BP). 16,33% de Marathon Oil dans la concession de
bloc camerounais d'Etinde. Lukoil a été fondé au début des années Waha - transaction contestée par la NOC libyenne
Lukoil fait ainsi son premier investisse- 1990 par le milliardaire Vaguit Alekperov, qui l'a préempté (  AEI nº839). La major française
ment dans l'offshore congolais, jusqu'alors devenu au fil des années un très proche considère que le rapt est la conséquence directe
du mouvement anti-Français à Tripoli. Le
chasse gardée des français Total et du président russe Vladimir Poutine. gouvernement de Fayez Sarraj soutenu par l'ONU
Perenco ainsi que d'ENI. Ce dernier Lukoil est la plus importante société pri- reproche le soutien de Paris à Khalifa Haftar, qui
connaît toutefois bien Lukoil, les deux vée pétrolière russe après les masto- assiège la capitale depuis plusieurs semaines.
pétroliers venant de s'associer pour opé- dontes Gazprom et Rosneft.

Tous les articles depuis 1992 sur AfricaIntelligence.fr 2/8 14 MAI 2019 - Nº840
Exemplaire destiné exclusivement à Hajer Troudi Service Documentation - Abonné n°AA020644
Pétrole & Gaz Electricité Réseaux d'affaires Hommes de pouvoir

KENYA Total
veut des meilleurs coûts NIGERIA ARBITRAGE
P&ID bataille toujours contre Abuja
récupérables sur le Turkana, sinon… et réclame ses 9 milliards $
Les avocats de la société Process & Industrial
La major française Total n'est pas Turkana (ouest) au port de Lamu (nord de la Development (P&ID) domiciliée aux Îles Vierges
enthousiasmée par les conditions côte du pays). Total, qui détient 25% du 10BB britanniques font feu de tout bois pour obtenir la
actuelles proposées par et 13 t à la suite du rachat de Maersk Oil en confirmation par la justice américaine de
le gouvernement. Son départ 2018 et est représenté à Nairobi par la ken- l'arbitrage qui les a opposés en 2017 à l'Etat
du projet est possible. yane Purity Karau, ne souhaite pas rester nigérian. Alors qu'Abuja a fait valoir le 1er avril sa
cantonné à un rôle de partenaire secondaire. "souveraineté" pour refuser de payer à la société
les 9 milliards $ auxquels le tribunal arbitral de
Selon nos sources, de nouvelles négocia- Si les négociations sur les coûts récupérables
Londres l'avait condamnée (  AEI n°838), la
tions ont débuté le 2 mai au ministère du patinent trop longtemps, la major française firme dirigée par l'irlandais Michael Quinn a
pétrole entre les représentants de l'adminis- pourrait envisager de vendre ses parts. En riposté le 1er mai. Dans un texte soumis à la Cour
tration, Total-Tullow Oil-Africa Oil et le cas d'accord avec le gouvernement, elle d'appel du district de Columbia, la défense de
National Treasury (ministère des finances). pourrait au contraire prendre le rôle d'opé- P&ID soutient que l'immunité du Nigeria n'a pas
Objectif de ces échanges : se mettre d'accord rateur et racheter une partie des actifs de été établie par le tribunal et que la clause de
sur les coûts récupérables pour les pétroliers Tullow Oil, scénario identique à ce qui s'est souveraineté ne peut être examinée. Elle
afin de permettre le développement des déjà passé en Ouganda avec la junior bri- rappelle qu'Abuja a accepté que l'arbitrage soit à
Londres et reconnu une convention qui lie les
blocs 10 BB et 13T, sur lesquels 600 millions tannique (  AEI nº836). Cependant, l'une juridictions nigériane et américaine et ne peut
de barils sont théoriquement récupérables. des raisons qui avaient poussé Total à privi- donc y échapper, appelant le tribunal à rejeter la
Tullow, tout comme Total, dont les dossiers légier le passage par le territoire tanzanien clause de souveraineté. Le litige remonte à 2010
relatifs au Kenya sont supervisés à Paris par et éviter le Kenya pour exporter le brut et au refus du Nigeria de livrer du gaz à P&ID, qui
son vice-président Khaled Kouki, considère ougandais demeure dans le cas du déve- développait un projet gazier. La firme avait
que la formule de coût récupérable prévue loppement du brut du Turkana. Le pétrolier obtenu de l'arbitrage que le Nigeria leur verse
actuellement dans les accords avec le gou- craint que la proximité de Lamu - où devrait les profits qu'elle aurait pu réaliser en 20 ans
avec des intérêts, soit 9 milliards $.
vernement rend le projet non-rentable. Ce aboutir le pipeline - avec la frontière soma-
dernier prévoit notamment la construction lienne, où les terroristes islamiques d'Al-
d'un oléoduc de plus de 600 kilomètres allant Shabaab ont déjà frappé, soit facteur de ANGOLA CONSEIL
de la zone de production, dans le comté de risque sécuritaire.
Proche du MPLA, Pugliese représentera
la chambre africaine de l'énergie
La Chambre africaine de l'énergie, plateforme
GABON Le FMI veut-il oui ou non d'intermédiation entre acteurs privés et
liquider la Gabon Oil Co (GOC) ? gouvernementaux du secteur sur le continent, va
pouvoir compter sur un ambassadeur de poids à
Luanda après avoir nommé le 1er mai Sergio
La publication, dans notre dernière Le FMI, lui, est resté muet durant tout l'épi- Pugliese à la tête de son antenne angolaise.
édition, des échanges entre le FMI et sode. Et pour cause : l'institution a effecti- Fondateur des cabinets de conseil Amipa et
le ministère du budget sur la GOC, a vement fait part de son inquiétude sur les Motiva et ex-cadre des majors BP et Statoil
suscité un torrent de démentis. finances très dégradées de la GOC et de la (devenu Equinor) en Angola, il s'est marié en
Retour sur un dossier sensible. GOM (  AEI n°835) à ses deux interlocuteurs 2012 avec la chanteuse Irina Jardim França. La
première dame de l'époque, Ana Paula dos
au sein du gouvernement gabonais, à savoir
Santos, mais aussi l'actuel chef de l'Etat João
A la suite de la publication, dans l'édition le ministère du budget et de l'économie. Le Lourenço, qui était alors député et secrétaire
du 30 avril d'Africa Energy Intelligence FMI, qui mène depuis 2017 un programme général du MPLA au pouvoir, et son épouse Ana
(   AEI n°839), d'un article sur le point visant, entre autres, à réduire le nombre des Dias Lourenço, alors ministre du plan, étaient
de vue du Fonds monétaire internatio- sociétés publiques au Gabon en échange présents à la cérémonie. Par ailleurs, Irina França
nal (FMI) sur la Gabon Oil Co (GOC) et de ses prêts (642 millions $) au pays, ne voit est la fille du général Antonio dos Santos
sa filiale, la Gabon Oil Marketing (GOM), pas comment la GOC et sa filiale peuvent França, dit Ndalu, ancien chef d'état-major et
le ministère gabonais du pétrole a large- apurer leurs comptes, grevés par une masse vice-ministre de la défense sous la présidence
dos Santos (  LC n°207). Ancien footballeur
ment diffusé un communiqué niant les salariale hypertrophiée et des revenus insuf- star du pays dans les années 1970 et longtemps
faits, publié par les principaux journaux fisants. Le fonds a donc demandé aux auto- membre du bureau politique du MPLA, Ndalu a
locaux. Il faut dire que la publication de rités gabonaises de lui soumettre des pro- fait fortune dans le secteur minier (  AMI
notre article a coïncidé avec la visite d'une jections sur l'évolution de ces deux sociétés n°118) et s'est rapproché de João Lourenço. Fin
délégation du FMI à Libreville, emmenée qui, si elles étaient privées, auraient été 2018, il a notamment pris la tête d'un groupe de
par l'économiste Boileau Loko. Dans son liquidées depuis longtemps. L'institution veut cadres du MPLA appelant à la démission
démenti, le ministre du pétrole Pascal absolument régler le problème avant la fin d'Eduardo dos Santos de la direction du parti,
poste qu'il occupait encore après son départ du
Houangni Ambouroué indique qu'il s'est de son programme dans le pays, prévu pour
pouvoir en septembre 2017. Dirigée par l'influent
entretenu avec les fonctionnaires du FMI s'achever l'an prochain. Dans le secteur avocat équato-guinéen NJ Ayuk (Centurion), la
et que ces derniers n'ont pas "donné pétrolier, le FMI s'inquiète également des chambre africaine de l'énergie est partenaire du
d'injonction au gouvernement gabonais créances de TVA considérable détenues par sommet Angola Oil & Gas, du 4 au 6 juin, lors
de liquider la GOC et la Sogara" (nous les pétroliers sur le trésor gabonais (  AEI duquel Luanda devrait lancer un nouvel appel
n'avions parlé que de la GOC et de la n°827), qui faussent les indicateurs macro- d'offres pour neuf nouveaux blocs d'exploration.
GOM, et pas de la Sogara). économiques du Gabon.

Tous les articles depuis 1992 sur AfricaIntelligence.fr 3/8 14 MAI 2019 - Nº840
Exemplaire destiné exclusivement à Hajer Troudi Service Documentation - Abonné n°AA020644
Pétrole & Gaz Electricité Réseaux d'affaires Hommes de pouvoir
Premier cercle
NIGER AGADEM : POURQUOI LA CNPC
SOUDAN Qui est le maître du pétrole DEVRAIT FINALEMENT PRIVILÉGIER
LE BÉNIN AU TCHAD ?
depuis le départ d'el-Béchir ? Selon nos sources, la cadence des réunions au
sujet de l'exportation du brut d'Agadem entre
Le régime militaire Transitional Military production de 90 000 b/j, en novembre 2018. les cadres du ministère nigérien du pétrole et
Council, qui a succédé mi-avril au gouver- Située à 70 km au nord de la capitale sou- les fonctionnaires béninois s'est récemment
nement d'Omar el-Béchir, continue de se danaise, elle est gérée par Khartoum accélérée. Plusieurs rencontres se sont
reposer sur les élites en place pour gérer Refinery Co (KRC), une joint-venture à parts déroulées fin avril à Paris en présence du
les questions pétrolières. Le départ de égales entre la China National Petroleum ministre nigérien du pétrole Pierre Foumakoye
Gado et de son directeur des hydrocarbures
l'éphémère ministre du pétrole et du gaz Corp (CNPC) et le gouvernement. Abdul-
Adolphe Gbaguidi. Les discussions autour de
Ishag Bashir Gamaa, nommé en mars Rahman doit cependant se contenter la construction d'un oléoduc entre Agadem (est
(  AEI n°837) et débarqué avec le reste du d'expédier les affaires courantes, dans un du Niger) et Cotonou sont largement
gouvernement le 11 avril, a laissé le champ contexte d'instabilité où la transition militaire encouragées par l'opérateur chinois CNPC qui
libre à Ali Abdul-Rahman pour prendre en subit de nombreuses défections sous la a fait comprendre au ministre nigérien
main le secteur. Désigné sous-secrétaire du pression des manifestations (  LOI n°1497). Foumakoye Gado que la solution de passer par
ministère à l'arrivée de Gamaa, cet ingénieur Selon nos sources, les négociations sont au le Tchad - puis par le Cameroun pour atteindre
de formation connaît particulièrement bien point mort avec l'Egypte au sujet de l'appel Kribi - n'était plus souhaitable. CNPC s'inquiète
le sérail pétrolier. Entre 2011 et 2018, il était d'offres pétrolier lancé par Le Caire au large d'investir près d'1 milliard $ dans un pipeline
vers le Tchad où le président Idriss Déby a
directeur adjoint puis DG de la raffinerie de de la zone frontalière contestée de Hala'ib déjà fait fermer en 2012 la raffinerie qu'il
Khartoum, la plus grande du pays avec une (  AEI n°837). contrôle (  AEI nº682). Il lui avait aussi infligé
de fortes amendes pour absence de respect de
la législation environnementale en 2013
MADAGASCAR A qui Lalanirina Ranoroarisoa
(  AEI nº705). Si l'oléoduc à construire entre
Agadem et Cotonou, soit 1 800 kilomètres,
doit-elle sa couronne de l'Omnis ? serait largement plus long que celui envisagé
vers le Tchad, il représenterait moins de risques
politiques. De plus, la relation entre le
Nommée en avril DG par intérim de diplomatiques et stratégiques (CEDS) de président béninois Patrice Talon et son
l'Omnis (Office des mines nationales et Madagascar où sont formés les cadres de homologue nigérien Mahamadou Issoufou est
des industries stratégiques,  LOI n°1497), la fonction publique, Ramaroson est éga- plutôt bonne.
Lalanirina Ranoroarisoa devrait en bonne lement proche de l'ancien DG de l'Omnis,
partie son poste à l'activisme de la juriste Bonaventure Rosoanaivo, qui avait quitté CONGO-B SIÈGE DE L'APO : SASSOU
du groupe, Diane Ramaroson. Jusqu'ici son poste en février 2018 au profit de POURSUIT SON OPÉRATION SÉDUCTION
directrice des hydrocarbures au sein de Voahangy Nirina Radarson. Dans les AVEC BUHARI ET KACHIKWU
l'Omnis, Ranoroarisoa serait très proche hydrocarbures, l'Omnis aura pour principale Le président congolais Denis Sassou Nguesso
de cette dernière, qui serait particulière- mission de relancer l'appel d'offres pétro- est de plus en plus obsédé par le premier
ment influente parmi les différents conseil- lier pour 44 blocs d'exploration, suspendu sommet des chefs d'Etat de l'Organisation des
lers du premier ministre Christian Ntsay. par Andry Rajoelina après son retour au producteurs africains (APO) qui se déroulera en
Diplômée du prestigieux Centre d’études pouvoir en janvier (  AEI n°837). janvier 2020. Après avoir marqué des points lors
de la conférence, début avril, des ministres de
l'APO à Malabo (  AEI nº839), le Congo-B voit
déjà le coup d'après afin de rapatrier le siège de
ZIMBABWE Invictusfait son nid à Harare cette institution à Brazzaville, depuis 2017 à
Abuja. Selon nos informations, le secrétaire d'Etat
grâce à l'empire Masawara aux ressources pétrolières du Nigeria, Emmanuel
Ibe Kachikwu - également président par intérim
La junior australienne Invictus Energy, qui Bothwell Patrick Nyajeka, est le bras droit de l'APO - a prévu de se rendre courant juin dans
détient le bloc d'exploration SG 4571 dans de Mutasa et figure lui-même au board de la capitale congolaise afin de s'enquérir des
le nord du Zimbabwe, multiplie les connexions nombreuses firmes détenues par Masawara, capacités du pays de recevoir les futurs locaux. Il
avec l'élite politique et financière du pays. à l'instar du fonds TA Holdings, dont il est se déplacera notamment sur le site prévu pour la
construction du siège. Sassou Nguesso voudrait
Le groupe dirigé par Scott Macmillan (ex- le directeur financier, qui investit dans le impressionner Kachikwu afin que non seulement
Woodside) a signé le 7 mai un mémorandum tourisme en Afrique de l'Est (  LOI n°1216). le sommet des chefs d'Etat de janvier se tienne
d'entente avec un groupe industriel particu- Invictus disposait déjà de relais très connec- bien à Brazzaville, comme il est prévu, mais qu'il y
lièrement en vue à Harare, Sable Chemicals, tés grâce à son partenaire local One-Gas soit annoncé que l'APO revienne pour de bon
qui détient le monopole sur la fabrication de Resources, qui détient 20% du bloc SG 4571 dans le pays. Le président congolais fait de ce
fertilisants au nitrate dans le pays. Non et est dirigé par Paul Chimbodza, actif dans dossier une véritable affaire personnelle. Et
contraignant, le texte prévoit la fourniture le secteur minier depuis le début des années pourtant, les moyens manquent : l'Etat est
de 70 milliards de pieds cube annuels de 2000. Ce dernier s'était notamment associé incapable de payer la cotisation annuelle à
l'OPEP et est contraint de demander aux
gaz pendant 20 ans en cas de découverte à MacDonald Chapfika, frère de l'ex-vice- pétroliers de lui avancer la somme
importante d'hydrocarbures. Sable Chemicals ministre des finances du président Robert (  AEI nº839). Lors du transfert en 2017 à Abuja
est détenu par le fonds d'investissement Mugabe, David Chapfika, en fondant du personnel de l'APO dirigé par l'ex-ministre
Masawara du millionnaire Shingai Mutasa, Needgate Mining, qui a racheté en 2003 nigérien Mahaman Laouan Gaya, le Congo-B
soutien revendiqué de la politique d'Emmer- les 15% du géant minier Zimplats dédiés avait plus de trois ans de cotisation en retard.
son Mnangagwa. Le PDG de Sable, aux entrepreneurs noirs (  LOI n°1058).

Tous les articles depuis 1992 sur AfricaIntelligence.fr 4/8 14 MAI 2019 - Nº840
Exemplaire destiné exclusivement à Hajer Troudi Service Documentation - Abonné n°AA020644
Pétrole & Gaz Electricité Réseaux d'affaires Hommes de pouvoir

GAMBIE BP enterre l'ère African Petroleum


CONGO-B STRATÉGIE D'ÉTAT
Sur quels champs Sassou reprend-il
en rejoignant Petronas dans l'offshore le contrôle de son brut à ENI ?
Après avoir construit en 2010 à Pointe-Noire la
Après son acquisition, le 1er mai, du bloc l'arrivée de BP enterre les chances de la Centrale électrique du Congo (CEC, 300 MW) qui
offshore gambien A1, la major britannique junior de reprendre la main sur son ancien fonctionne au gaz, ENI vient de finir de se
BP devient le poids lourd du bassin MSGBC actif gambien à court terme. rembourser en nature sur ses coûts grâce à du brut
(Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée Cette acquisition renforce BP en Afrique congolais de la SNPC et en a été notifiée par le
Bissau et Conakry) au détriment de la de l'Ouest, où la major est représentée par ministre des hydrocarbures Jean-Marc Thystère
junior australienne African Petroleum sa présidente régionale Emma Delaney. Tchicaya et celui des finances et du budget Calixte
Nganongo. La fin de cette période permettra à
(APCL, devenue Petronor -  AEI n°837). BP possède déjà 60% sur les blocs sénégalo-
Brazzaville de récupérer davantage de pétrole
Le bloc faisait partie des quatre licences mauritaniens de Saint Louis Offshore Profond produit dans le pays : jusqu'à janvier, le Congo-B
que cette dernière détenait au Sénégal et C8 du gisement gazier Tortue dont la laissait chaque mois l'équivalent d'un peu plus de
et en Gambie et qui lui ont été retirées en production commencera en 2022. Le pré- 171 000 barils au groupe italien dans le cadre de cet
2017, notamment pour absence de forage sident gambien Adama Barrow peut, lui, accord. Ce pétrole était issu des champs non-
(  AEI n°832), ce que conteste APCL dans se réjouir de l'arrivée d'une nouvelle major opérés par ENI, à savoir Moho Nord, Moho Bilondo,
un arbitrage en cours devant le Cirdi dans l'offshore, après Petronas, qui détient Nkossa et Secteur Sud qu'opère la major Total.
(   AEI n°833). Depuis, le permis séné- le bloc voisin A2. Banjul peinait à attirer les
galais Rufisque Offshore Profond (ROP) a pétroliers depuis le lancement de son appel ANGOLA STRATÉGIE D'ÉTAT
été attribué à la major française Total, et d'offres en 2017 (  AEI n°835).
Pouyanné (Total) pas mécontent
du choix de Martins à Sonangol

ZIMBABWE Carburant :
Mnangagwa gâte Nommé le 8 mai pour remplacer Carlos Saturnino
à la tête de la Sonangol (voir ci-dessous),
Total, Engen… et son allié Zuva Sebastião Pai Querido Gaspar Martins aurait déjà
la bénédiction des pétroliers du pays, notamment
Total. Malgré la proximité affichée de son PDG
Le gouvernement zimbabwéen d'Emmer- tions-service, Zuva appartenait à la major Patrick Pouyanné avec Saturnino lors du sommet
son Mnangagwa multiplie les concessions BP jusqu'en 2010, date de son rachat par pétrolier de Paris en avril (  AEI n°839), la major
aux principaux distributeurs de carburant le groupe Masawara de l'influent Shingai française verrait d'un bon œil l'arrivée de Martins
pour faire face aux pénuries qui affectent Mutasa. En 2013, Zuva a ensuite été racheté du fait de son expérience. Accompagné de
régulièrement le pays depuis par John Mushayavanhu. Réputé très techniciens nommés le même jour au board de
novembre 2018. Le ministre de l'énergie et proche de Mnangagwa, ce banquier est à Sonangol, il a passé 41 ans au sein du groupe et est
de l'électricité Joram Gumbo a annoncé le la tête du puissant FBC Holdings, histori- devenu un interlocuteur fréquent des opérateurs
en Angola. PDG de la branche exploration et
10 mai avoir octroyé pour 50 millions $ aux quement lié au parti au pouvoir ZANU-PF production de Sonangol dans les années 2000, au
fournisseurs du pays en lettres de crédit et au sein duquel l'actuel chef de l'Etat a moment où Pouyanné était secrétaire général de la
pour les aider à approvisionner le marché joué un rôle important dans les années 2000 branche angolaise de Total, Gaspar Martins a eu
local. Si le sud-africain Engen reçoit le gros (  LOI n°1120). A l'automne, en pleine crise l'occasion de travailler avec Total sur le prolifique
lot avec 25 millions $ devant Total Zimbabwe monétaire, Mushayavanhu avait été pres- bloc 17 (600 000 b/j en 2017) lors de son passage
(13  millions  $), le groupe local Zuva senti pour prendre la tête de la banque (2015-2017) à la tête de la junior angolaise Somoil,
Petroleum peut aussi se satisfaire d'une centrale, la Reserve Bank of Zimbabwe qui détient 10% de cet actif.
aide de 12 millions $. Disposant de 72 sta- (RBZ), sans succès.

Focus
ANGOLA LOURENÇO NOMME UN ALLIÉ DE MANUEL VICENTE POUR METTRE SONANGOL AU PAS
Le limogeage de Saturnino fait du groupe, doit son licenciement à une ailleurs, Saturnino fait les frais de sa vice-président (2012-2017) de José
suite aux tensions l'opposant accumulation d'erreurs. D'une part, il réticence à transférer le rôle de conces- Eduardo dos Santos, qui conseille
à l'Agence nationale paie sa mauvaise gestion des pénuries sionnaire de Sonangol au profit d'une désormais Lourenço (  AEI n°817).
du pétrole et du gaz (ANPG). de carburant qui affectent le pays Agence nationale du pétrole et du gaz Comme Saturnino, Martins est un
depuis début mai, sachant que Sonan- (ANPG) créée en février (   AEI proche de Vicente et a gravi les éche-
En remplaçant le 8 mai Carlos Satur- gol est en charge de l'importation de n°835). L'ex-PDG, qui s'est toujours lons à Sonangol sous sa présidence,
nino par Sebastião Pai Querido Gas- produits raffinés dans le pays et est le opposé à cette structure (   AEI en étant directeur général (1999-
par Martins à la tête de la Sonangol, principal distributeur via sa filiale n°821), aurait fait le coup d'éclat de 2000), DG de la branche exploration
le président João Lourenço veut faire Sonangol Distribuidora. Cette crise trop en demandant à l'ANPG le chan- & production Sonangol P&P (2000-
preuve de tolérance zéro, à trois est due à la difficulté pour Sonangol gement du contrat du bloc 21/09 que 2010), puis membre du board du
semaines de la grande conférence de s'approvisionner en devises auprès Sonangol a racheté à la junior Cobalt groupe (2010-2013). Entre  2015
pétrolière nationale Angola Oil & Gas. de la banque centrale Banco Nacional International Energy (  AEI n°839). et 2017, il a été PDG de la junior Somoil,
Saturnino, qui avait remplacé la fille de Angola (BNA), qui exercerait un Cette nomination démontre le poids fondée à la fin des années 1990 par
de l'ex-président Eduardo dos Santos, contrôle accru sur les transactions du des réseaux de Manuel Vicente, ex- des caciques du MPLA au pouvoir,
Isabel dos Santos, en 2017 à la tête groupe depuis plusieurs semaines. Par président de Sonangol (1999-2012) et dont Vicente (  AEI n°817). 

Tous les articles depuis 1992 sur AfricaIntelligence.fr 5/8 14 MAI 2019 - Nº840
Exemplaire destiné exclusivement à Hajer Troudi Service Documentation - Abonné n°AA020644
Pétrole & Gaz Electricité Réseaux d'affaires Hommes de pouvoir

Angola quer le secteur électrique devant plus de AFRIQUE DE L'OUEST


100 entreprises angolaises et 400 russes. Nyota à la chasse aux contrats avec
Ces dernières veulent suivre l'exemple de Philip Rand, son pétrolier connecté
RUSHYDRO, Technopromexport, filiale du géant d'Etat
Rostec, qui a construit le barrage de
Fondateur de la junior Simba Essel Energy,
ROSATOM : POUTINE Capanda (520 MW) entre 1987 et 2007.
Hassan Hassan recourt à ses réseaux pétroliers
pour développer sa société électrique Nyota
AVANCE SES PIONS Numéro deux mondial de l'hydroélectri-
cité, la société d'Etat RusHydro, un temps
Power, créée en 2016. La firme canadienne vient
de recruter Philip Rand à son board dans l'optique
SUR L'ÉLECTRICITÉ intéressée par le Gabon (  LC n°786), pour-
rait accroître sa présence en Angola. Sa
de se renforcer en Afrique de l'Ouest. Nyota
possède des bureaux au Liberia, au Ghana, en
Guinée et au Mali et devrait signer son premier
filiale, Lenhydroproject, avait fourni ses
contrat en juin. Ayant occupé des fonctions de
services d’ingénierie pour le barrage de directeur financier dans des sociétés pétrolières
Les entreprises énergétiques Chicapa (16 MW) dans la province de (Equator Exploration, Burren Energy), Rand a
russes passent à l'offensive pour Lunda Norte. Alors que les travaux pour travaillé en 2010 sur un projet de centrale
conquérir le marché angolais. raccorder les quatre segments du réseau thermique de 120 MW à Grand-Bassam en Côte
électrique du pays représentent un marché d'Ivoire aux côtés de la firme américaine Lushann
Les ténors russes de l'énergie cherchent à alléchant, la Russie mise aussi sur le International Energy Corp et de l'avocate Lucie
profiter de la lune de miel entre les prési- nucléaire avec Rosatom, qui multiplie les Bourthoumieux, proche de l'ex-président ivoirien
Laurent Gbagbo. Rand a aussi été DG d'Allied
dents de la Russie et de l'Angola Vladimir investissements sur le continent (   LC Energy en 2012-2013, années où la junior, contrôlée
Poutine et João Lourenço pour rempor- n°790). Enfin, les Russes peuvent compter par Kase Lukman Lawal, a vendu les blocs
ter de gros contrats. La rencontre à Moscou, sur la VTB-Africa, filiale luandaise de la nigérians OML 120 et 121 à Erin Energy, conduisant
le mois dernier, des deux chefs d'Etat au banque publique russe VTB, qui a prêté à un long feuilleton judiciaire (  AEI n°834).
cours d'un forum bilatéral a permis d'évo- 1,5 milliard $ à l'Angola en 2014.
CÔTE D'IVOIRE
Artisan de Grand Inga, Yehudi Levy
MOZAMBIQUE CSIrevient à Maputo (AEE Power) fait irruption à Abidjan
en soignant sa Japan connection Déjà présente dans huit pays d'Afrique, l'entreprise
espagnole spécialisée dans les infrastructures
Le groupe mauricien CSI Energy Group Systems & Services, que la société a aidée électriques AEE Power s'apprête à mettre le pied
fait son retour à Maputo en y ouvrant en dans la construction de la centrale tanza- en Côte d'Ivoire, après avoir créé une filiale
mai une filiale en charge d'un projet de nienne à cycle combiné de Kinyerezi II. En domiciliée dans le quartier des affaires abidjanais
sous-station électrique financé par l'agence 2013-2014, CSI a également travaillé avec du Plateau. Ayant pour mission de construire et
exploiter des centrales électriques, l'antenne
de coopération japonaise JICA, et avec pour Mitsubishi sur les réseaux de Tanzanie ivoirienne sera dirigée par le directeur pays d'AEE
principal exécutant le géant japonais Hitachi continentale et de Zanzibar. CSI est aussi Power au Congo-K, Yehudi Levy. Le groupe est
Plant Construction. Co-fondée en 2007 actif dans les hydrocarbures, et a été sollicité particulièrement influent à Kinshasa, où il est
par Christopher Glasson, la branche élec- sur le projet gazier tanzanien de Songo membre du consortium ProInga rassemblant ses
trique CSI Electrical fournit des services Songo. La firme devrait poursuivre son rap- compatriotes ACS et Eurofinsa, en charge de
d'ingénierie à la plupart des mastodontes prochement avec Tokyo avec le déplace- construire le projet de barrage Inga III aux côtés du
japonais en Afrique dont les projets sont ment de Glasson au sommet Japon-Afrique groupement, Chine d'Inga (  AEI n°796).
financés par la JICA, comme Toshiba Plant Ticad7 de Yokohama, du 28 au 30 août.

Actuellement
MOZAMBIQUECadres du PC chinois et sur le site
AfricaIntelligence.fr
du Frelimo s'allient dans le thermique
Le consortium Central Térmica de Tete chinois Xuhong Lu est à la tête de Mozam- Compris dans votre abonnement
Moçambique a été créé en avril pour bique Mining Resources et Golden Garden.
construire une centrale thermique dans la Leur partenaire local est Marrangwe & Com- GRANDE ENQUÊTE
province du Tete. Il a pour actionnaire la firme panhia, de l'ex-ministre des mines et de
hongkongaise ZhuoSheng Holdings (70%) l'énergie de l'ancien président mozambicain BURKINA FASO/AFRIQUE
que dirige Cheng Bing. Diplômé de la pres- Joaquim Chissano (1986-2005), Castigo Mahamadou Bonkoungou soigne
tigieuse Ecole centrale du Parti communiste José Carreia Langa. Très présent dans le ses activités BTP en faisant voler
qui forme les élites politiques du pays, celui-ci secteur des hydrocarbures, il est membre du les présidents
est à la tête du géant Sino-Harbor Construc- comité central du Frelimo au pouvoir (  AEI
tion Group, qui dit prendre part à la politique n°777). Bing et Lu ont accueilli fin 2018 en
des Nouvelles routes de la soie du chef de Chine le DG de l'opérateur public Electrici- A découvrir aussi
l'Etat chinois Xi Jinping. Le groupe a investi dade de Moçambique (EDM), Antonio Gimo LIBYA - Khalifa Haftar relance
depuis 2016 dans une usine de ciment dans Jr, et lui avaient fait visiter le barrage des la vente du pétrole de l'Est
le Cabo Delgado, au Mozambique. Actionnaire Trois-Gorges ainsi que la centrale thermique
avec Sulaco
à 29% via son groupe Mineral Resources, le de Yuting (700 MW).

Tous les articles depuis 1992 sur AfricaIntelligence.fr 6/8 14 MAI 2019 - Nº840
Exemplaire destiné exclusivement à Hajer Troudi Service Documentation - Abonné n°AA020644
Pétrole & Gaz Electricité Réseaux d'affaires Hommes de pouvoir

AFRIQUE Barclays/Equity : les argentiers


SOUDAN CONSULTANT
Mis hors-jeu, le dernier pétrolier
du brut poussés vers la finance verte d'el-Béchir se relance dans le privé
Chassé avec le reste du gouvernement le 11 avril
Les banques sont incitées membres du board de Barclays à Maurice, dernier en même temps que le président
à se tourner vers le financement Kiran Juwaheer, est également le directeur soudanais Omar el-Béchir (voir  page 4),
de projets décarbonés en Afrique, exécutif de l'antenne de Vivo Energy. l'ancien ministre du pétrole et du gaz Ishag Bashir
au détriment des pétroliers. D'autres banques bénéficient de largesses Gamaa n'a pas pour autant quitté le jeu pétrolier.
de l'IFC en échange de miser sur l'énergie Selon nos informations, celui-ci a repris dans la
En accordant le 29 avril un prêt de 140 mil- verte. En février, cette branche de la Banque foulée de son départ ses activités de consultant
avec la société de conseil qu'il a fondée il y a
lions $ sur sept ans à l'antenne mauricienne mondiale a débloqué 100 millions $ pour
plusieurs années, Viking Energy. Membre jusqu'à
de la banque britannique Barclays pour l'Equity Bank Kenya afin de soutenir ses sa nomination au gouvernement du parti politique
promouvoir ses investissements dans la investissements dans les énergies renouve- Umma, Gamaa a l'atout d'être actif dans plusieurs
finance climatique, la Société financière lables, alors même que la banque a signé un secteurs : outre une expérience en tant que
internationale (SFI) tente de décarboner partenariat début 2018 avec la société pétro- secrétaire d'Etat au pétrole en 2012-2013, il a
une banque jusqu'alors très active dans le lière d'Etat National Oil Corp (NOC) pour travaillé dans le département énergies
secteur pétrolier. Barclays Bank Mauritius améliorer l'accès au carburant dans le pays. renouvelables du gouvernement soudanais dans
avait pris part en 2016 à un prêt de 43 mil- En février, dix filiales de la Bank of Africa les années 1980 (  AEI n°837). Bon connaisseur
de l'Afrique de l'Est, il avait été invité à Madrid en
lions $ pour que le distributeur Star Oils (BOA) ont également bénéficié de 60 millions $ 2015 avec Viking par le consultant espagnol
Tanzania développe ses activités de l'IFC pour investir dans les PME actives Office for Sustainable Architecture (OSA),
downstream en Afrique de l'Est. L'un des dans les projets environnementaux. spécialisé dans les bâtiments à énergie passive,
pour évoquer une collaboration au Soudan, en
Ethiopie et au Tchad.

MOZAMBIQUE Rachat d'Anadarko : qui est


Berkshire Hathaway, l'allié d'Oxy ? MADAGASCAR BAILLEURS DE FONDS
Pour son arrivée à la Banque
Soutien crucial d'Occidental pour le nées vers l'Amérique du Nord, le groupe a mondiale, Malpass gâte la Jirama
rachat d'Anadarko, le fonds de Warren aussi tissé des liens avec le continent africain. Première destination de la tournée africaine
Buffett Berkshire Hathaway a déjà Dans les années 2000, Berkshire fournissait inaugurale de David Malpass, devenu en avril le
des ramifications sur le continent. 20% de la réassurance des contrats d'assu- nouveau président de la Banque mondiale,
rance de la société d'Etat algérienne Sonatrach Madagascar va bénéficier d'une rallonge
Le groupe américain Occidental (   AEI n°525), partenaire clé d'Anadarko. budgétaire bienvenue, malgré des annonces de
prêts en demi-teinte (  LOI n°1496). Celle-ci,
Petroleum a pu compter sur un partenaire Plusieurs dizaines des quelque 4 700 filiales qui fait passer à 100 millions $ un prêt d'un
de poids pour racheter son compatriote ou sociétés dans lesquelles Berkshire a des montant originel de 40 millions $, va renforcer en
Anadarko, dont les actifs de schiste aux parts sont également domiciliées sur le conti- priorité la compagnie électrique nationale
Etats-Unis et gaziers au Mozambique atti- nent, comme le producteur de lubrifiants Jirama. L'état critique des finances de celle-ci
raient les convoitises de la supermajor Lubrizol South Africa et le géant de l'assu- (  LOI n°1487) avait été pointé du doigt par
Chevron (voir  p. 1 et  AEI n°839). Le rance General Reinsurance South Africa. De l'institution de Bretton Woods en mars dernier, à
groupe Berkshire Hathaway du milliardaire son côté, le fils aîné de Warren Buffett, Howard l'occasion d'un prêt de 150 millions $ destiné au
secteur électrique (  AEI n°836). Ce nouveau
américain Warren Buffett a en effet promis G. Buffett, connaît bien le Congo-K, où il
financement viendra notamment renforcer la
le 30 avril à Occidental un investissement s'implique dans des projets hydroélectriques solvabilité de l'entreprise d'Etat, dont la
de 10 milliards $ dès l'acquisition d'Anadarko. dans le parc des Virunga (  AEI n°769). Pour transparence et le contrôle par le parlement
Si les activités de la branche énergétique, ses activités, ce dernier a été décoré par le seront aussi renforcés dans ce programme.
Berkshire Hathaway Energy, restent tour- président rwandais Paul Kagame.

Consultants
MOZAMBIQUE CONTROL sein du bureau irakien de Bassora. NAMIBIE KAPENDA (GROOT) Société financière internationale
RISKS CHASSE LES CONTRATS Little a passé 17 ans dans l'armée RECRUTE UN POIDS LOURD DU (SFI), notamment en Ethiopie. Un
PÉTROLIERS ET FAIT VENIR britannique, prenant part à des CONSULTING SUR SA CENTRALE soutien de poids qui renforce Groot,
JACK LITTLE D'IRAK opérations militaires en Sierra Le namibien Simon Kapenda veut dont le projet phare de centrale à gaz
Le géant britannique de la sécurité Leone ou encore dans les Balkans. mettre toutes les chances de son côté namibien de Silentu (900 MW) était
Control Risks Group compte se Control Risks, qui gère déjà la pour développer la centrale solaire décrit comme "ayant très peu chances
renforcer au Mozambique avec sécurité de la supermajor Exxon- de Tses (80 MW) que construit son de se poursuivre" dans un rapport de
l'arrivée au conseil d'administra- Mobil dans le nord du pays, groupe Groot Glass dans le sud du 2018 de l'agence américaine USAID.
tion de son antenne locale de Jack s'affaire à doubler son concurrent pays. Pour ce faire, il vient de recruter Kapenda est un ancien ingénieur du
Little, spécialiste des questions GardaWorld. Elle vient notam- le cabinet de conseil allemand son, revendiquant sa participation à
énergétiques et pétrolières. Ce ment de racheter la société Suntrace. En Afrique, ce dernier col- des interviews de personnalités
dernier était auparavant l'un des mozambicaine Neptune Segu- labore régulièrement avec des géants comme George H. W. Bush, Tony
deux partenaires du groupe au rança (  LOI n°1496). comme Siemens, Total ou encore la Blair ou Nelson Mandela.

Tous les articles depuis 1992 sur AfricaIntelligence.fr 7/8 14 MAI 2019 - Nº840
Exemplaire destiné exclusivement à Hajer Troudi Service Documentation - Abonné n°AA020644
Pétrole & Gaz Electricité Réseaux d'affaires Hommes de pouvoir

Nigeria Chike Onyejekwe, mis à la retraite et rem- UN PATRON OMNIPRÉSENT ET OMNIPOTENT


placé par l'actuel vice-président du groupe,
également un ancien responsable commer- BENEDICT PETERS
BENEDICT PETERS cial de Shell pour la production de NLNG.
Autre départ, celui du directeur des opéra-
Le fondateur d'Aiteo n'est pas homme à déléguer
facilement lorsqu'il s'agit de ses affaires. Si la nouvelle
(AITEO), PLUS QUE tions Emmanuel Ukegbu, passé par Addax organisation de la société est officiellement la
conséquence d'un manque de performance, Benedict
JAMAIS DANS Petroleum, qui verra ses responsabilités
transférées à un autre ex-Shell, Emmanuel Peters n'a jamais pu transférer les fonctions essentielles
d'Aiteo. Même son frère, Francis Peters, qui gère les
LES MAINS DE SHELL Ogagarue. Même passé pétrolier avec la
major anglo-néerlandaise pour le nou-
affaires courantes depuis le Nigeria, n'aurait qu'un rôle
mineur. L'OML 29, seul actif du groupe, produit entre
veau directeur de la production James 60 000 et 80 000 b/j, mais son débit est fortement
Iwoh. Quant au poste de directeur impacté par la persistance de vols de brut le long de
Invités à la dernière minute fin avril à Accra, financier par intérim, il échoit à Taiye l'oléoduc d'exportation (Nembe Creek Trunk Line) et
la ville d'adoption du nigérian Benedict Eyewuoma, ex-Seplat/Schlumberger. surtout au niveau du terminal de Bonny opéré par Shell.
Peters, le patron d'Aiteo, les principaux Embauché en 2017 en tant que directeur L'absence de réaction d'Aiteo quant à ce phénomène,
durant depuis près de quatre ans, inquiète les
directeurs de ce dernier se demandaient financier, Bruce Burrows a été écarté en
banquiers qui viennent pourtant d'accepter de
bien ce qu'allait annoncer le grand chef. octobre (  AEI nº828). Depuis 2018, c'est un nouvelles discussions quant au refinancement des
Aiteo, qui opère le prolifique OML 29, racheté proche de Peters établi à Accra, Razak prêts du pétrolier (  AEI nº836). Sur les
en 2014 à Shell, va donc changer la plupart Shittu, banquier de l'United Bank for Africa, 2,58 milliards $ qu'a coûté la transaction d'achat des
de ses têtes du fait d'un manque de perfor- qui épaule Aiteo sur ses finances. Cepen- parts de Shell, Total et ENI, plus d'1,5 milliard $ aurait
mance, selon les mots de Peters. Exit l'ex- dant, aujourd'hui, personne n'a le titre de été prêté par des banques nigérianes.
cadre de Shell et DG du pétrolier nigérian, directeur financier plénipotentiaire.

dossiers que Rachid


ALGÉRIE Les SÉNÉGAL Que se sont dit
Hachichi (Sonatrach) devra enterrer Macky Sall et Andrew
L'arrivée fin avril du nouveau patron de voir le jour. Et ce d'autant que l'activité trading Inglis (Kosmos) lors de
Sonatrach, Rachid Hachichi, pourrait com-
promettre des investissements à l'étranger.
de Sonatrach fait l'objet de soupçons pour
des transactions douteuses (  AEI nº839). leur rencontre à Dakar ?
L'ex-patron, Abdelmoumen Ould Kaddaour, De même, aucune signature de contrats Le président de Kosmos Energy, Andrew
bénéficiait de l'appui du clan d'Abdelaziz d'exploration avec les majors occidentales Inglis, et les deux vice-présidents, Mike
Bouteflika et donc de confortables marges (Total, ENI, Equinor...) dans le gaz de schiste Anderson - en charge des relations gouverne-
de manœuvre pour faire aboutir ses projets n'est désormais concevable. Enfin, le projet mentales - et Todd Niebrugge - responsable
(  AEI nº838) alors que Hachichi jouit, dans de partenariat en Turquie pour la production des projets sénégalo-mauritanien - ont été reçus
le contexte actuel, d'une légitimité très faible. de polypropylène est aussi menacé. Cela fin avril par le président Macky Sall. Si la visite
La signature d'un partenariat de long terme nécessiterait l'accord de la Banque d'Algé- a été rendue publique, la teneur de la discussion
avec Glencore ne devrait par exemple pas rie, ce qui semble inenvisageable. ne l'a pas été. Selon nos sources, les trois
hommes étaient venus expliquer le calendrier
de la vente des 20% du bloc de Saint Louis
Les dessous de la discussion
OUGANDA offshore profond où se situe la découverte
géante de Tortue - 15 tcf - (  AEI nº836). Inglis
Museveni-Pouyanné (Total) à Entebbe a expliqué qu'ils évalueraient toutes les offres
en juillet et boucleraient la vente avant la fin
Si la rencontre à Entebbe, le 29 avril, du deux hommes tablaient plutôt sur un règle- de l'été. L'objectif étant que Kosmos Energy en
patron de Total, Patrick Pouyanné, et du ment du dossier en avril. Afin d'accélérer le conserve 8 à 10%. Ce bloc est opéré par BP,
président ougandais, Yoweri Museveni, a processus, Total a avancé à Tullow Oil une tout comme le C8 en Mauritanie où se prolonge
bien été rendue publique, le contenu des partie des fonds que lui réclame l'Uganda le gisement et où Kosmos compte aussi vendre
échanges ne l'a pas été. Selon nos sources, Revenue Authority, au titre de la taxe sur ses participations. Autre sujet de discussion
Pouyanné a promis que la vente des 22% de les plus-values de cession (  AEI nº837). avec le président Macky Sall, le plan de déve-
Tullow Oil à son groupe et à Cnooc serait Pouyanné a également assuré à son hôte loppement des autres gisements de gaz situés
finalisée avant la fin juin. Lors de leur dernière que la décision finale d'investissement sur sur le bloc de Cayar offshore profond : Yakaar
entrevue, le 18 janvier (  AEI nº833), les les blocs ougandais ne devrait plus tarder. (15 tcf) et Teranga (5 tcf).

Abonnement annuel AFRICA ENERGY INTELLIGENCE est une publication du site Africa Intelligence, édité par le groupe
Indigo Publications. Elle parait tous les 15 jours depuis 1983, en français et en anglais
L’édition bimensuelle (en ligne et PDF) X Directeur de publication : Maurice BOTBOL X Rédacteur en chef : Benjamin AUGE
+ Les Alertes par e-mail X Journaliste : Noé MICHALON X Coordinateur des enquêtes : Philippe VASSET
+ Les Enquêtes et monographies Insiders X Contact : AEI@indigo-net.comX Tél : +33 1 44 88 26 09
+ Les archives depuis 1992 © Indigo Publications - Reproduction et diffusion interdites sans autorisation écrite.
ISSN : 1635-9011 X Publié sur www.AfricaIntelligence.fr (Commission paritaire : 1220 W 90644) 142, rue Montmartre
75002 Paris
Demander un devis Découvrir X Autres publications : La Lettre du Continent, La Lettre de l’Océan Indien, Maghreb Confidentiel, Tél : + 33 1 44 88 26 10
personnalisé nos offres Africa Mining Intelligence, Intelligence Online, La Lettre A. client@indigo-net.com

Tous les articles depuis 1992 sur AfricaIntelligence.fr 8/8 14 MAI 2019 - Nº840