Vous êtes sur la page 1sur 8

FOA Reference Guide To Fiber Optics Page 1 sur 8

Chapitre 2
Le jargon de la fibre optique

Objectifs : Dans ce chapitre, vous devriez apprendrez :


Le langage de la fibre optique
Les systèmes de mesure utilisés dans la fibre optique
Les termes spécialisés de la fibre optique

La clé pour comprendre toute technologie est la compréhension de la langue de cette technologie –
le jargon. Nous avons commencé ce livre avec un aperçu du jargon de la fibre afin de vous initier à
la langue de la fibre optique et de vous aider à comprendre ce que vous allez lire dans le livre. Nous
vous conseillons de lire cette section en premier pour faciliter votre compréhension du reste du livre
et de vous y référer lorsque vous rencontrez un terme que vous ne reconnaissez pas. Vous pouvez
également utiliser le Guide de référence en ligne de la FOA pour des explications plus détaillées.

Qu’est-ce que la fibre optique ?


La communication par la fibre optique implique l’envoi de signaux d’un endroit à l’autre sous la
forme d’une lumière modulée guidée par des fibres extrêmement fines de verre ou de plastique. Ces
signaux peuvent être analogiques ou numériques et transporter de la voix, des données ou de la
vidéo. La fibre peut transporter plus d’informations sur de plus longues distances en moins de temps
que n’importe quel fil de cuivre ou que n’importe quelle méthode sans fil. Elle est puissante et très
rapide – offrant plus de bande passante et de capacité de distance que toute autre forme de
communication !

Le système métrique
La fibre optique, étant une technologie internationale, utilise le système métrique comme forme
standard de mesure. Certains des termes les plus couramment utilisés sont :

Mètre : 3,28 pieds, 39,37 pouces. Les longueurs de câble de fibres optiques sont généralement
exprimées en mètres ou en kilomètres.

Kilomètre : 1000 mètres / 3281 pieds / 0,62 miles.

Micron : 1/1'000’000e de mètre. 25 microns sont égaux à 0,001 pouce. Il s’agit du terme commun
pour la mesure du diamètre des fibres, dont la plupart sont de 125 microns de diamètre extérieur.

Nanomètre : un milliardième de mètre. Ce terme est couramment utilisé dans l’industrie de la fibre
optique pour exprimer la longueur d’onde de la lumière transmise ; par exemple, 850 ou 1300 nm.

Fibre

http://www.thefoa.org/FR/Chapitre%202.htm 25/07/2014
FOA Reference Guide To Fiber Optics Page 2 sur 8

Fibre optique : de minces brins de verre ou en plastique très transparent qui guident la lumière.

Cœur : Le centre de la fibre par lequel la lumière est transmise.

Gaine : La couche optique à l’extérieur de la fibre qui attrape la lumière dans le cœur et la guide le
long de celui-ci – même dans les courbes.

Revêtement secondaire (« buffer coating ») : un revêtement de matière plastique dure à l’extérieur


de la fibre qui protège le verre de l’humidité ou des dégâts physiques. Le revêtement secondaire est
ce que l’on dénude pour la terminaison ou l’épissure.

Mode : « Modèle de champ électromagnétique » simple (pensez à un rayon de lumière) qui se


déplace dans la fibre.

La fibre multimode : a un cœur plus grand (presque toujours 50 ou 62,5 microns – un micron
équivaut à un millionième de mètre) et est utilisée avec le laser ou des sources LED à des longueurs
d’onde de 850 et 1300 nm pour les applications à courte distance comme des LAN ou des caméras
de sécurité.

La fibre monomode : possède un cœur beaucoup plus petit, de seulement environ 8-9 microns, de
sorte qu’elle ne transmet qu’un seul mode. Elle peut aller sur de très longues distances à des vitesses
très élevées. Le monomode est utilisé pour la téléphonie (longue distance, métropolitain et fibre au
domicile) et la télévision par câble avec des sources laser de 1310 à 1550 nm.

Identification des fibres : Les fibres sont identifiées par les diamètres du cœur et de la gaine
exprimés en microns (un millionième de mètre), par exemple 50/125 microns pour une fibre
multimode ou 9/125 microns pour une fibre monomode. La plupart des fibres multimodes et
monomodes ont un diamètre extérieur de 125 microns - environ 0,005 - 5 millièmes de pouce, juste
un peu plus gros qu’un cheveu humain. Les normes internationales pour les fibres mentionnent les
spécifications détaillées qui comprennent également la capacité de la bande passante ou d’autres
caractéristiques particulières.

Fibre optique plastique (FOP) : Il s’agit d’une fibre multimode à grand cœur (généralement de 1
mm) qui peut être utilisée pour des réseaux courts, à faible vitesse. La FOP est utilisée en HiFi et
dans le cadre d’une norme pour les systèmes de communication de véhicule appelée MOST.

Câble à fibre optique

Câble : Le câble fournit aux fibres une protection contre le stress lors de l’installation et de
l’environnement une fois qu’elle est installée. Les câbles peuvent contenir d’une à plusieurs
centaines de fibres. Les câbles sont disponibles en trois variétés : gainage serré avec un revêtement
plastique épais sur les fibres pour leur protection, principalement utilisé à l’intérieur ; câble à gaine
intermédiaire flottante, où les fibres avec seulement un revêtement secondaire se trouvent à

http://www.thefoa.org/FR/Chapitre%202.htm 25/07/2014
FOA Reference Guide To Fiber Optics Page 3 sur 8

l’intérieur de tubes en plastique ; câble à ruban, où les fibres sont transformées en rubans pour
permettre de petits câbles avec le plus grand nombre de fibres possible.

Enveloppe : Revêtement extérieur robuste sur le câble. Les câbles installés à l’intérieur des
bâtiments doivent respecter les règlementations de prévention des incendies en utilisant des
matériaux d’enveloppe spéciaux.

Éléments de renfort : Fibres d’aramide (Kevlar est le nom commercial de chez Dupont) utilisées
comme éléments de résistance dans le câble pour permettre de tirer sur le câble. Le terme est
également utilisé pour la tige de fibre de verre utilisées dans certains câbles pour le rigidifier afin
d’empêcher le vrillage.

Armure : Décourage les rongeurs d’endommager le câble par la mastication.

Terminaison et épissure

Connecteur : Dispositif non-permanent pour le raccordement de deux fibres par le biais d’un joint
non-permanent ou pour connecter les fibres à un appareil. Les connecteurs sont censés être
déconnectés de temps en temps pour des tests ou le reroutage.

Epissure (ou épissage ou encore épissurage) : Joint permanent entre deux fibres, principalement
utilisé pour concaténer (joindre) de longues fibres dans des installations extérieures et fixer des
fibres amorces pour les terminaisons.

Epissurage mécanique : Epissure dans laquelle les fibres sont alignées par des moyens mécaniques.

Epissurage par fusion : Epissure réalisée par soudage ou fusion de deux fibres entre elles.

Appareil d’épissurage par fusion : Instrument qui épissure les fibres par fusion ou soudage,
généralement en utilisant l’arc électrique.

Matériel : Terminaisons et épissures nécessitent du matériel pour leur protection et manœuvre :


cabinets de raccordements, boîtiers d’épissure, etc.

http://www.thefoa.org/FR/Chapitre%202.htm 25/07/2014
FOA Reference Guide To Fiber Optics Page 4 sur 8

Caractéristiques de performance de fibre

Affaiblissement (ou atténuation) : Réduction de la puissance optique lors de son passage le long
d’une fibre, généralement exprimé en décibels (dB). Pour les fibres, on parle de coefficient
d’affaiblissement ou d’affaiblissement par unité de longueur, en dB/km. Voir perte optique

Bande passante : Gamme de fréquences de signaux ou le débit binaire dans lequel ou laquelle un
composant, lien ou réseau de fibre optique fonctionne.

Décibels (dB) : Unité de mesure de la puissance optique qui indique la puissance relative. Par
exemple, 3dB est un facteur de deux, 10dB un facteur dix. Des dB négatifs indiquent une perte, si
bien que -10dB désigne une réduction de la puissance par 10 fois, -20dB signifie encore 10 fois ou
100 fois en tout, -30 signifie encore 10 fois ou 1000 fois en tout, et ainsi de suite.

dB : Puissance optique à partir d’un niveau zéro arbitraire, utilisé pour mesurer la perte

dBm : Puissance optique référencée à 1 milliwatt, utilisé pour mesurer la puissance optique absolue
à l’émetteur ou au récepteur. Voir puissance optique.

Perte optique : Quantité de puissance optique perdue durant la transmission de la lumière à travers la
fibre, les épissures, les coupleurs, etc., exprimée en « dB ».

Puissance optique : est mesurée en « dBm », ou décibels référencés à un milliwatt de puissance.


Alors que la perte est une mesure relative, la puissance optique est une mesure absolue, par rapport à
des normes. Vous mesurez la puissance absolue pour tester des émetteurs ou récepteurs et la
puissance relative en « dB » pour tester la perte.

Dispersion : Dispersion de l’impulsion provoquée par les modes dans la fibre multimodes
(dispersion modale), la différence dans la vitesse de la lumière de différentes longueurs d’onde (DC
ou dispersion chromatique en fibre optique multimode ou monomode) ou la polarisation (DMP ou
dispersion modale de polarisation en monomode)

Diffusion : Changement de direction de la lumière après la collision avec de petites particules qui
causent la majorité des pertes dans les fibres optiques et est utilisé pour effectuer des mesures à
l’aide d’un OTDR

Longueur d’onde : Terme se référant à la couleur de la lumière, généralement exprimée en


nanomètres (nm) ou microns (m). La fibre est principalement utilisée dans la région infrarouge, là
où la lumière est invisible à l’œil humain. La plupart des spécifications de fibres (affaiblissement,
dispersion) dépendent de la longueur d’onde.

Outils

Dénudeur ou découpeur d'enveloppe : Cutter utilisé pour enlever l’enveloppe extérieure des câbles

http://www.thefoa.org/FR/Chapitre%202.htm 25/07/2014
FOA Reference Guide To Fiber Optics Page 5 sur 8

Dénudeur de fibre : Dénudeur spécifique utilisé pour enlever le revêtement secondaire de la fibre
elle-même pour la terminaison. Il en existe trois types, d’usage courant, appelés (en anglais) par
leurs noms commerciaux (de gauche à droite) : « Miller Stripper », « No-Nik » et « Micro Strip ».

Couperet : Outil qui « casse » la fibre de manière précise pour créer une extrémité plate pour le
polissage ou l’épissure.

Rainureur : Outil dur et effilé qui gratte la fibre pour permettre le clivage.

Rondelle de polissage : pour les connecteurs qui nécessitent un polissage, la rondelle maintient le
connecteur dans l’alignement adéquat par rapport à la feuille de polissage.

Feuille de polissage : la feuille de grain fin utilisé pour polir l’extrémité de la férule du connecteur.

Sertisseur : Outil qui sertit le connecteur aux fibres d’aramide dans le câble pour ajouter de la
résistance mécanique.

Appareil d’épissurage par fusion : Instrument qui soude deux fibres ensemble et crée un joint
permanent.

Equipement de test pour la fibre optique

Mesureur de puissance (wattmètre optique) : Instrument qui mesure la puissance optique à


l’extrémité d’une fibre.

Source lumineuse : Instrument qui utilise un laser ou une LED pour envoyer un signal optique dans
la fibre afin de tester la perte de la fibre ou du câble

Equipement de test d’affaiblissement optique (OLTS) : Instrument de mesure qui comprend à la fois
un appareil de mesure et la source utilisée pour mesurer la perte par insertion d’un câble ou câblage
installé. Aussi appelé source de lumière et mesureur de puissance (LSPM).

Câbles de référence d’essai : câbles courts à fibre unique avec des connecteurs aux deux extrémités,
utilisés pour tester les câbles inconnus. Un câble de lancement est fixé à la source et sert à régler la

http://www.thefoa.org/FR/Chapitre%202.htm 25/07/2014
FOA Reference Guide To Fiber Optics Page 6 sur 8

puissance de référence pour les mesures de pertes et un câble de réception est fixé au mesureur de
puissance.

Adaptateur d'accouplement : également appelé douille d’épissurage ou coupleurs, permet à deux


câbles avec des connecteurs de s’accoupler.

Traceur de fibre : source de lumière visible (LED ou lampe de poche) qui permet un contrôle visuel
de la continuité et le traçage pour des connexions correctes comme la polarité d’un connecteur
duplex.

Localisateur visuel de défaut : source de lumière laser visible à haute puissance qui permet de tester
la continuité, le traçage de la fibre et la localisation des défauts près du bout du câble.

Microscope d’inspection : utilisé pour inspecter la surface de l’extrémité d’un connecteur pour y
détecter d’éventuels défauts tels que rayures, polissage ou poussière.

Réflectomètre optique temporel (OTDR) : un instrument qui utilise la lumière rétrodiffusée pour
prendre un instantané d’une fibre optique qui peut être utilisé pour mesurer la longueur des fibres, la
perte à l’épissure, l’affaiblissement de la fibre et la localisation de défauts dans la fibre optique à
partir d’une seule extrémité du câble.

Questions de révision

Vrai/faux
Indiquez si l’affirmation est vraie ou fausse.

____ 1. La fibre optique peut transmettre des signaux soit analogiques soit numériques.

____ 2. La fibre monomode a un cœur plus petit que la fibre multimode.

Choix multiple
Identifiez l’option qui complète le mieux l’affirmation ou répond à la question.

____ 3. Dans une fibre optique, la lumière est transmise dans


A. Le cœur
B. La gaine
C. Le revêtement secondaire
D. L’enveloppe
____ 4. Le diamètre d’une fibre optique se mesure en
A. Mètres
B. Millimètres
C. Microns (micromètres)
D. Nanomètres
____ 5. Les rayons de lumières transmis dans la fibre multimode sont appelés
A. Reflets
B. Réfractions
C. Ondes
D. Modes
____ 6. La perte d’une fibre ou de toute fibre dans un câble est mesurée en

http://www.thefoa.org/FR/Chapitre%202.htm 25/07/2014
FOA Reference Guide To Fiber Optics Page 7 sur 8

A. dB
B. dBm
C. milliwatts
____ 7. 10dB correspondent à un facteur de _________ en puissance
A. 2
B. 10
C. 20
D. 100
____ 8. Un dénudeur de fibres retire le/la __________________________ de la fibre
A. Cœur
B. Gaine
C. Revêtement secondaire
____ 9. Le/la _____________________ protège la fibre des dégâts.
A. Revêtement secondaire
B. Éléments de renfort en fibres d’aramide
C. Enveloppe
D. Tous ces éléments
____ 10. Quel instrument de test de la fibre optique utilise la lumière rétrodiffusée pour
effectuer des mesures?
A. OLTS
B. OTDR
C. VFL
D. Traceur
____ 11. La longueur d’onde de la lumière utilisée par la plupart des systèmes de fibres
optiques se trouve dans la région _____________________ et est
____________________ à l’œil humain.
A. De l’ultraviolet, invisible
B. Solaire, visible
C. De l’infrarouge, invisible

Etudes complémentaires et projets

Parcourez des sites, catalogues et fiches produits de fabricants pour voir quels produits de fibre
optique sont disponibles. Voyez si d’autres termes sont utilisés et s’ils sont basés sur des noms de
marques.

Table des matières

http://www.thefoa.org/FR/Chapitre%202.htm 25/07/2014
FOA Reference Guide To Fiber Optics Page 8 sur 8

The Fiber Optic Association, Inc.


1119 S. Mission Road #355, Fallbrook, CA 92028
Tél : 1-760-451-3655 Fax 1-781-207-2421
E-mail : info@thefoa.org Site internet : http://www.thefoa.org

http://www.thefoa.org/FR/Chapitre%202.htm 25/07/2014