Vous êtes sur la page 1sur 8

Le compteur intelligent

1
Le compteur électrique « traditionnel »
Votre habitation est actuellement équipée d’un compteur électrique « traditionnel ». Ce
compteur, dispositif électromécanique ou électronique, permet de mesurer l’énergie
consommée par votre foyer.

Pour que votre gestionnaire de réseau ait connaissance de votre consommation, il faut
impérativement procéder à une relève « physique » de l’/des index de ce système de
comptage (que ce soit par vos soins ou par un agent indexier). Cette relève est notamment
nécessaire dans le cadre de l’établissement des factures de régularisations annuelles, lors
d’un déménagement ou lorsque vous souhaitez changer de fournisseur. L’intervention d’un
technicien RESA est également indispensable pour toute modification de la puissance mise
à disposition ou encore pour relever la tension du réseau.

Qu’est-ce qu’un compteur intelligent ?


Un compteur intelligent est un système de comptage électronique capable non seulement de
mesurer l’énergie consommée, mais également de communiquer cette consommation
ainsi que d’autres informations aux gestionnaires de réseau de distribution.

Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, de nombreuses opérations pourront être réalisées à


distance, comme le relevé d’index, mais également le relevé de la tension, la modification
de la puissance de raccordement, l’activation d’une fonction « prépaiement »…

En plus de mesurer l’énergie consommée, le compteur intelligent est effectivement capable


de mesurer d’autres grandeurs, comme la tension par exemple. Cette information, donnée
capitale pour le gestionnaire de réseau, offre une meilleure vision de l’état du réseau et
permettra à RESA de diminuer la fréquence des pannes, minimiser leur ampleur et
augmenter la qualité de fourniture.

Comment fonctionne le compteur


intelligent ?
Le compteur intelligent fonctionne comme un compteur électronique « traditionnel », à ceci
près qu’il peut communiquer.

RESA a privilégié, comme vecteur de communication, l’utilisation du câble de


télédistribution, et ce, au terme d’essais réalisés précédemment.

Fort présente en Belgique et particulièrement sur le réseau RESA, cette technologie, mature
et bien connue, garantit une bonne qualité de service.

2
Quels sont les avantages pour le client
?
Comme évoqué ci-dessus, le compteur intelligent permet au gestionnaire de réseau de
garantir une meilleure qualité de service. Mais les avantages ne sont pas réservés au
gestionnaire de réseau.

La possibilité, pour RESA, de réaliser certaines tâches à distance (relevé d’index,


changement de puissance, de tarif, coupure/rétablissement…) permettra non seulement de
réaliser ces opérations dans un plus bref délai, mais aussi de pouvoir les réaliser sans que
votre présence soit nécessaire.

Les relevés à distance permettront, en outre, de simplifier certains processus liés au


marché libéralisé comme le déménagement, le changement de fournisseur. De plus, ils
assureront une facturation établie sur des données réelles, engendrant moins
d’estimation et moins de rectification de factures.

Le compteur intelligent vous fournira également directement des informations telles que
votre code EAN, la puissance de raccordement mise à disposition, etc. De plus, vous
pourrez, à l’horizon 2016, visualiser via une plateforme internet votre consommation en
quasi-temps réel. Le compteur intelligent vous aidera, de la sorte, à mieux maîtriser votre
consommation, voire à diminuer celle-ci. Effectivement, dans les pays où les compteurs
intelligents sont déjà installés à grande échelle (Pays-Bas, Suède, Italie notamment), des
économies d’énergie ont été réalisées grâce à cette nouvelle technologie.

Les informations fournies localement par le compteur pourront également s’avérer utiles pour
piloter l’installation et ainsi réaliser des économies d’énergie et réduire la facture.

Le compteur intelligent offre également un avantage en cas de situation de risque de pénurie


d’énergie (« black out »). Il permet une gestion plus aisée d’un éventuel « délestage »
sans devoir recourir à une coupure généralisée par zone géographique, comme c’est le cas
aujourd’hui.

Pourquoi changer de compteur ?


Le déploiement de compteurs intelligents est une volonté européenne.

L’Union Européenne s’est, effectivement, fixée comme objectif de remplacer 80 % du parc


de compteurs d’électricité par des compteurs intelligents d’ici 2020.

Cette volonté européenne s’intègre dans un plan plus global, appelé plan « 3X20 » qui a
pour but d’ici 2020 :

 de réduire les émissions de CO2 de 20 %,


 de porter à 20 % la part d’énergie produite de manière renouvelable ;
3
 de réaliser une économie de 20 % de la consommation d’énergie.
L’utilisation du compteur intelligent s’inscrit dans la réalisation de ces objectifs, et ce, à
plusieurs niveaux.

Un meilleur suivi des consommations devrait entraîner une diminution de la consommation,


et de facto, des émissions de CO2. De plus, l’intégration à grande échelle d’énergies
renouvelables nécessite une gestion différente du réseau électrique. Il faut rendre ce réseau
plus intelligent afin de prendre en compte le caractère intermittent de ce type de production.
Cette intelligence du réseau passe par une meilleure connaissance de l’état du réseau
auquel contribue le compteur intelligent.

Le projet pilote qu’est-ce que c’est ?


Les états membres de l’Union Européenne ont rendu un avis quant à la faisabilité d’un
déploiement à grande échelle des compteurs intelligents à l’horizon 2020.

L’étude menée en Belgique a conclu qu’un tel déploiement n’était économiquement pas
viable. Aussi, les régulateurs du marché de l’énergie (la CWaPE en Wallonie, la VREG en
Flandre et BRUGEL à Bruxelles) ont opté pour un développement du parc moins rapide, par
type de branchement.

Le projet pilote est une étape primordiale dans ce développement dans le chef de RESA. En
effet, depuis 2012, RESA a installé une centaine de compteurs intelligents afin de vérifier la
maturité des technologies utilisées. Une fois cette étape passée, un déploiement plus large
des nouveaux compteurs doit être réalisé afin de tester les processus internes du
gestionnaire de réseau. Il s’agit du projet pilote.

Qu’est-ce qui va changer pour vous ?


Tant que le projet reste dans sa phase de test, rien ne changera, hormis votre compteur. Le
relevé d’index se fera toujours annuellement soit par vos soins soit par un indexier. Les
données transmises à RESA par votre compteur ne seront utilisées qu’à des fins d’études, et
ce, de manière anonyme. Ces informations ne seront pas utilisées de manière commerciale,
ni en vue de facturation. Elles ne seront, par exemple, pas transmises à votre fournisseur.

Combien ça coûte ?
Dans le cadre du projet pilote, vous ne devrez supporter aucuns frais :

- L’ensemble des frais liés au remplacement du compteur est pris en charge par
RESA ;
- L’énergie consommée par les appareils électroniques présents dans le coffret de
comptage est prélevée avant le compteur et ne sera, dès lors, pas portée à votre
compte ;

4
- Les données qui transite via le câble de télédistribution ne passent pas par votre
modem « câble », elles sont donc aussi à charge de RESA.
A l’avenir, le remplacement du compteur « traditionnel » par un compteur intelligent sera à
charge du client s’il en fait la demande.

Qu’en est-il pour les propriétaires de


panneaux solaires ?
Le compteur intelligent est un système de comptage compatible avec une installation
photovoltaïque.

L’utilisateur du compteur intelligent bénéficiera exactement des mêmes mécanismes de


compensation qu’auparavant. Le changement du système de comptage n’affectera en rien
le bénéfice du principe de compensation prévu par la législation.

Techniquement et à l’inverse d’un compteur « traditionnel », le compteur intelligent ne


« détourne » pas, mais compte distinctement, d’un côté, l’énergie que vous prélevez du
réseau et de l’autre, l’énergie que vous injectez sur le réseau.

Votre consommation totale à facturer est donc la différence entre ces valeurs. Cette
opération mathématique est réalisée dans les systèmes informatiques de RESA avant
transmission vers votre fournisseur pour la facturation annuelle.

Notez enfin que les valeurs enregistrées par votre compteur intelligent différeront des
données indiquées par votre compteur de production (dit « compteur vert »). En effet, une
partie de l’énergie produite par vos panneaux photovoltaïques est directement
autoconsommée sans passer par le réseau de distribution. Votre « compteur vert »
comptabilise donc l’énergie totale produite, alors que le compteur intelligent ne comptera que
ce que vous injectez sur le réseau de distribution.

5
LECTURE DE VOTRE COMPTEUR

Index
code
Affichage à cristaux
liquides

Tarif en cours indiqué par le


pointeur affiché au display

Généralités de l’affichage :
L’index du code 1.8.1 correspond au prélèvement durant les heures pleines (tarif 1, jour).

L’index du code 1.8.2 correspond au prélèvement durant les heures creuses (tarif 2, nuit).

Les index des codes 2.8.1 et 2.8.2 correspondent à l’injection sur le réseau (pour les
installations avec panneaux photovoltaïques ou tout autre moyen de production).

6
Remarques :

- Si vous avez demandé une facturation en simple tarif (pas de tarif nuit), votre
consommation sera simplement calculée par l’addition de l’index 1.8.1 et de l’index
1.8.2.

- Si vous possédez des panneaux photovoltaïques, votre consommation sera égale à


la différence entre les index de prélèvement et d’injection (cette manière de procéder
remplace le compteur « qui tourne à l’envers »).

Détail de l’affichage :
Exemple d’affichage : premier affichage apparaissant dès la mise sous tension du compteur.

REGISTRE D’ENERGIE INJECTEE EN TARIF 1

6 3

4
1*
2
5
1 Présence des phases : La phase L1 est affichée, votre installation est monophasée.
Les phases L1, L2 et L3 sont affichées, votre installation est triphasée.
2 Code du registre : Le registre affiché montre l’énergie injectée en tarif 1.
3 Index contenu dans le registre : Dans ce cas, l’index est à 9,2 KWh.
4 Unité de la valeur lue : La valeur mesurée est affichée en kWh.
5 Indicateur du tarif : Pointeur affichant le tarif en temps réel, nous sommes en tarif 1.
6 Quadrant des puissances : L’énergie est prélevée par le client sur le réseau (->+P),
L’énergie est injectée par le client sur le réseau (-P <-)

Affichage par défaut :


Dès sa mise sous tension, un menu déroulant apparait au display du compteur ZMD, celui-ci
affichant successivement les différents registres utiles.

Code Affichage
Registre
1.8.1 Index d’énergie active prélevée au tarif 1 kWh
1.8.2 Index d’énergie active prélevée au tarif 2 kWh
2.8.1 Index d’énergie active injectée au tarif 1 kWh
2.8.2 Index d’énergie active injectée au tarif 2 kWh
Retour 1.8.1

7
Dans tous les affichages, les indications suivantes restent présentes:

- Présence ou manque de l’une ou plusieurs des phases : L1, L2, L3.


- Tarif en cours dans lequel s’effectuent les mesures actuelles : T1, T2.
- Quadrant des puissances qui indique le sens et le type de puissance : -P, +P.

Interprétation des valeurs affichées :


Votre consommation pour une période donnée correspond à la différence des index en fin et
début de période. (Il n’y a pas de facteur multiplicateur à utiliser).

IMPORTANT : Les mentions « prélevée » et « injectée » précisent le sens de l’énergie


comptabilisée par le compteur en tant qu’utilisateur de celle-ci.

- prélèvement : fourniture d’énergie du GRD (RESA) vers le client,


- injection : fourniture d’énergie du client vers le GRD (RESA).