Vous êtes sur la page 1sur 2

La Terre et la formation de la Terre

Troisième planète du Système solaire, elle est la seule planète connue sur laquelle se trouve des
êtres vivants. La révolution de cette planete autour du Soleil, qui définit l'année sidérale, dure
365 jours et 6 heures. Elle accomplit aussi une rotation sur elle-même en 23 heures et 56 minutes
et 4,1 secondes (et non 24 heures), ce qui définit la durée d’un jour sidéral.

Cette planete est parfois appelée Gaïa, en souvenir de la déesse grecque de la fertilité de la terre et
du sol. Du fait de l’étendue des océans et mers, elle est souvent surnommée la planète bleue.
Je m’imagine que vous avez deja devine de quoi je parle – la Terre.

Il y a 5 milliards d'années, la Terre n'existait pas. A la périphérie de notre galaxie, la voie lactée, il
n'y avait qu'un vaste nuage de gaz et de poussières. A l'origine de ce nuage : l'explosion d'une
supernova.

La naissance de la Terre remonte donc à 5 milliards d'années environ. Un nuage de poussière,


formé de débris d'étoiles explosées (fer, carbone, or et substances radioactives comme
l'uranium), se densifie pour former une planète qui ressemble à la Lune : c'est la Terre primitive.
Rien d'extraordinaire ne se passe durant 400 millions d'années, jusqu'à ce qu'une énorme
météorite percute la Terre...
Suite au choc, des débris sont projetés dans l'espace et entrent en orbite autour de la Terre. Ils
tournent, se regroupent pour former un anneau puis une boule : c'est la Lune, qui s’éloignera petit à
petit de la Terre.

Vers - 3,8 millions d'années, la pression monte en flèche au centre de la Terre, si bien que la croû te
terrestre se déchire. La surface de la Terre est bombardée par des comètes et n'est que lave en
fusion, crachée (scuipat, aruncat) par d'immenses volcans. Mais ces volcans rejettent des gaz :
azote, vapeur d'eau et gaz carbonique forment l'atmosphère primitive.

Certains chercheurs pensent que l'eau serait venue des comètes formées de poussière et de glace.
Sous la violence des impacts, la glace se serait évaporée et aurait formé des nuages de vapeur acide
et chaude.
La Terre se refroidit lentement, la vapeur d'eau devient pluie. Cette pluie durera plus d'une
centaine de millions d'années, formant ainsi des rivières et des lacs, avant de former les premiers
océans couleur vert-olive, source de la vie.

Mais l'eau des océans actuels contient du H2O et une eau moins connue, appelée "eau lourde", dont
les comètes jusque-là étudiées ne sont pas dotées. L'origine des océans de notre planète reste donc un
mystère.

Les océans sont acides, l'atmosphère toxique et la surface terrestre bombardée d'astéroïdes. Mais
malgré ces conditions extrêmes, de nombreux scientifiques pensent qu'une forme de vie primitive
pouvait déjà voir le jour. On peut penser que la vie est apparue sur la Terre il y a environ 3,8
milliards d'années ou même avant.

En Australie, on trouve encore des stromatolites fossiles, habitats naturels des bactéries qui ont vécu
des milliards d'années en transformant l'hydrogène sulfuré en acide. On ne sait pas ce qui a incité ces
bactéries a se reproduire et évoluer en êtres vivants* (la métaphysique commence là où la
biophysique s'arrête) : c'est le deuxième grand mystère qui plane sur la naissance de la vie terrestre
et sûrement l'une des plus grandes énigmes scientifiques.

- 250 millions d'années : la Terre est en mouvement constant. Les continents se regroupent en un
seul qu'on nomme la Pangée.(Pangeea) Commence dès lors le règne des dinosaures. Petit à petit le
continent unique se disloque en plusieurs continents.

- 65 millions d'années : une autre météorite percute la Terre (Chicxulub, Mexique). Sous l'effet du
choc, l'atmosphère se charge de poussière et les températures chutent. C'est la fin du règne des
dinosaures.
Au fur et à mesure que le climat s'améliore, les petits mammifères qui ont survécu se développent,
et puis l'homme apparait.