Vous êtes sur la page 1sur 13

Démarrage des moteurs asynchrones

En plus des démarreurs électroniques largement utilisés dans l'industrie, on distingue aussi
cinq procédés électromécaniques pour assurer le démarrage des moteurs asynchrones
triphasés. Ils ont pour intérêt de limiter le courant en ligne, de rendre le démarrage douce et
moins brutal. Pour chacun de ces procédés, il existe un schéma de puissance, un schéma de
commande et un schéma unifilaire associé.
1) Rappels :
1.1 Principe d'un démarrage direct:
C'est le procédé de démarrage le plus simple. Les enroulements du moteur sont
couplés directement sur le réseau triphasé, le moteur démarre est atteint sa vitesse
nominale.
L1
M
L2

L3 3

1.2 Couplage des enroulements


Le stator du moteur est constitué de 3 enroulements, ils peuvent être couplés en
étoile ou en triangle.

Couplage triangle

Couplage étoile

u1 v1 w1
u1 v1 w1 u1 v1 w1

w2 u2 V2
w2 u2 v2 w2 u2 v2
v2
Couplage étoile
Couplage triangle

1
2) Démarrage direct
Pour réaliser un départ-moteur de façon correcte, il faut assurer les fonctions
suivantes :
• Isoler le moteur: c’est le rôle du sectionneur.
• Protéger le moteur: On protège le moteur contre les courts-circuits, on
utilise des cartouches fusibles de type aM ou bien contre les surcharges,
fonction assurée par le relais thermique.
• Commander: Etablir et 'interrompre des courants dans les conditions
normales du circuit, on ferme à distance l'alimentation du moteur par
l'intermédiaire d'un circuit de commande, c’est le rôle du contacteur.
2.1) Schémas

F1: contact relais thermique NC

S1: Bouton marche

S2: Bouton arrêt

13

14

2.2) courbes

2
• Intensité: • Couple moteur
La surintensité au moment du démarrage Au moment du démarrage, le couple
peut être de 4 à 8 fois l’intensité nominale moteur est en moyenne de 1,5 à 2 fois le
couple nominal.
Id = 4 à 8 In Td = 1.5 à 2 Tn

2.3) Avantages inconvénients du démarrage direct

Avantages Inconvénients
 Simplicité de l’appareillage.  Appel du courant important

 Couple important.  Démarrage brutal, il peut


endommagé le moteur
 Temps de démarrage court.

3) Démarrage direct avec inversion du sens de rotation


• Pour changer le sens de rotation d’un moteur asynchrone triphasé, il faut
inverser deux des trois phases du circuit d’alimentation.

Lorsque le moteur est alimenté en U1, Pour changer le sens de rotation d’un
V1, W1, par un réseau L1, L2, L3, il moteur asynchrone triphasé, il suffit
tourne dans le sens horaire pour un d’intervertir 2 fils d’alimentation
observateur placé face au bout de l’arbre

• Un verrouillage mécanique est nécessaire pour éviter le court-circuit entre les


deux phases dans le cas ou les contacteurs KM1 et KM2 sont fermés ensemble.

3
• Un verrouillage électrique par les contacts auxiliaires fermés aux repos (NC)
1KM1 et 1KM2 permet de renforcer la protection du moteur. Ils complète le
verrouillage mécanique.

3.1 Fonctionnement:
On va utiliser deux contacteurs pour réaliser l’inversion du sens de marche.

3.2 Schémas développés F1:contact relais thermique NC.

S1: Bouton marche sens 1

S3: Bouton marche sens 2

S2: Bouton arrêt

13 13

14 14

4
4) Démarrage étoile-triangle
4.1) Principe:
Le principe du démarrage étoile triangle consiste à sous-alimenter le moteur durant
presque toute la durée du démarrage en le couplant en étoile.
Ce procédé ne peut s’appliquer qu’aux moteurs dont toutes les extrémités
d’enroulements sont sorties sur la plaque à bornes, et dont le couplage triangle
correspond à la tension nominale du réseau.
• pour un réseau 230 V entre phases, en utilise un moteur 230 / 400 V
• pour un réseau 400 V entre phases, en utilise un moteur 400 / 690 V
En distingue deux temps de fonctionnement
• Premier temps : mise sous tension et couplage en étoile des enroulements. Le
moteur démarre à tension réduite U / 3
• Deuxième temps : suppression du couplage étoile et mise en couplage triangle.
Le moteur est alimenté à pleine tension

5
4.2) Courbes

4.2) Circuits de commande et de puissance

• Circuit de puissance.
Le contacteur KM3 établit le couplage étoile, alors que le contacteur KM2 réalise les liaisons
des trois enroulements en triangle. Chacun de ces deux contacteurs remplace les barrettes sur
la plaque à bornes de moteur.
• Circuit de commande.
L'appui sur S2 "marche" provoque l'enclenchement des bobines KM3 et KM1 ; Après
quelques secondes, l'ouverture du contact temporisé KM1 55-56 provoque l’arrêt de la
bobine KM3 et l'enclenchement de KM2 par KM1 67-68.

6
• Protection des biens :
La protection contre les surcharges est réalisée par: Le relais thermique F1.
La protection contre les courts-circuits est réalisée par: Les fusibles aM dans le sectionneur
Q1. KM2 21-22 et KM3 21-22 réalisent le verrouillage électrique.
5) Démarrage statorique
Le démarrage statorique, comme le démarrage étoile triangle, à pour but de sous-
alimenter le moteur durant la période de démarrage en ajoutant en série des résistances.
1ére temps: 2éme temps:
résistance en service couplage direct

• L’avantage dans ce mode de démarrage est qu’il n’y a pas de coupure d’alimentation
pendant le démarrage.
• La caractéristique de couple est sensiblement identique à celle obtenue avec un
démarrage étoile triangle. Par contre le courant au moment du démarrage reste un peut
élevé.
5.1) Courbes

7
5.2) Schémas de démarrage

13

km1

14

Temporisateur à fermeture
retardée à l'action

• 1er temps : Impulsion sur S1, entraine l'alimentation de la bobine KM1 et la fermeture
du contact km1. Il faut dans un premier temps alimenter le moteur à travers les trois
résistances. Seul KM1est utilisé.
• 2ème temps : Temps du temporisateur est écoulé, la bobine du contacteur KM2 est
alimentée pour court-circuité les trois résistances, tout en continuant d’alimenter le
moteur à l’aide de KM1.

6) Démarrage rotorique

• Le démarrage rotorique a pour but de limiter les courants rotoriques circulant


dans l’induit.
• Le moteur se comportant alors comme un transformateur dont le primaire sera
le stator et le secondaire le rotor, on limite le courant secondaire et par
conséquent le courant de ligne en insérant des résistances dans le circuit
rotorique, que l'on élimine à fur est à mesure que le moteur prend la vitesse.
• Pour ce type de démarrage, il faut impérativement utiliser un moteur à rotor à
bague.

8
1ére temps 2éme temps 3éme temps

6.1) Courbes

6.2) Avantages inconvénients du démarrage rotorique

Avantages Inconvénients

 L’appel de courant est pour un  Nécessité d’un moteur à rotor bobiné.


couple de démarrage donné le plus
faible par rapport à tous les autres  Montage complexe.
modes de démarrage.
 Possibilité de réduire le courant Id,
en augmentant le nombre de
démarrage.

9
6.3) Schémas de démarrage

Avec ce type de démarrage, le moteur démarre en trois temps. On dispose donc de trois
contacteurs : KM1 (le contacteur de ligne), KM11 et KM12 (qui court-circuitent les deux jeux
de trois résistances rotoriques).

2 Temporisateur à fermeture
retardée à l'action

KM11 KM12

• 1er temps : On alimente le moteur en limitant les courants rotoriques au maximum


par insertion des deux jeux de résistances (RK1,RL1,RM1) et (RK2,RL2,RM2) dans
le circuit du rotor. Il faut donc alimenter KM1 seul.
• 2ème temps : t1 du temporisateur est écoulé, on élimine le premier jeu de trois

résistances (RK1,RL1,RM1) à l’aide du contacteur KM11.


• 3ème temps : t2 t1 est écoulé, On élimine le deuxième jeu de trois résistances
(RK2,RL2,RM2) à l’aide du contacteur KM12.

7) Démarrage par autotransformateur


Le moteur est alimenté sous tension réduite par l'intermédiaire d'un autotransformateur
qui est mis hors circuit quand le démarrage est terminé.

10
1ére temps 2éme temps 3éme temps

• 1ére temps : Auto-transformateur monté en étoile, le moteur est alimenté à tension


réduite.
• 2éme temps: Ouverture du point étoile, seule l'inductance de la partie supérieur de
l'enroulement raccordé au réseau limite le courant.
• 3éme temps: Alimentation du moteur sous plein tension. La portion de bobinage de
l'autotransformateur en série avec le moteur est court-circuitée, puis
l'autotransformateur est mis hors circuit.

7.1) Courbes

Id = 1.7 à 4 In Cd = 0.5 à 0.85 C n

11
7.2 Schémas de démarrage

• KM1: contacteur étoile de l'auto-transformateur. S0: bouton marche


• KM2: Alimentation de l'auto-transformateur. S1: bouton arrêt
• KM3: Contacteur de ligne temporisé KA: relais avec contact

7.3 Fonctionnement:

Impulsion sur S1  KM1 est alimenté  couplage étoile de l'auto-transformateur


• 1ére temps : - les contacts KM11 et KM12 sont fermés  alimentation de KM1 et
KA1  KA11 fermé
alimentation de KM2  Démarrage du moteur.
- le contact KM13 est ouvert  verrouillage de KM3.
• 2éme temps : lorsque le temps du temporisateur est écoulé ouverture de KM1 par le
contact temporisé KA12
 élimination du couplage étoile de l'auto-transformateur, le moteur est couplé au réseau à
travers l'inductance.
• 3éme temps : Fermeture de KM3 par KM31  ouverture de KA1 par le contact KM33
 ouverture de KA11  coupe l'alimentation de KM2  alimentation directe du
moteur et élimination de l'auto-transformateur.

12
8) Comparaison des divers procédés de démarrage

Moteur à
Moteur à rotor en court-circuit
bague

Démarrage Direct Etoile/triangle statorique


Rotorique
Courant
4 à 8 In 1,3 à 2,6 In 2 à 5 In < 2,5 In
de démarrage
Couple initial 0,6 à 1,5 Tn 0,2 à 0,5 Tn 0,1 à 0,75 Tn < 2,5 Tn
de démarrage

-Très bon rapport


- le couple et l’intensité au - Pas de coupure
couple/courant
démarrage sont réduits d’alimentation
pendant le -Possibilité de
Couple de d’environ 3 fois par rapport à
démarrage.
Avantages démarrage réglage des valeurs
un démarrage direct.
important - Possibilité de au démarrage

- Démarrage peu onéreux réglage des valeurs


au démarrage -Pas de coupure
- Bon rapport couple/courant
d’alimentation

pendant la phase de

démarrage

- Couple de démarrage le courant au -Moteur plus


Inconvénients
faible moment du onéreux
Pointe de
démarrage reste un
courant - Coupure de l’alimentation -Nécessite des
peut élevé.
importante du moteur au changement résistances
Durée de 2 à 3 secondes 3 à 7 secondes 7 à 12 secondes Fonction de la valeur
de couplage
démarrage Démarrage des résistances
-Entretien des balais
brutal Machines démarrant à vide de commutation
ou à faible charge
Petites Pompes Machines démarrant
Exemples
machines Machines ayant un couple en charge ou à
d’application pouvant résistant proportionnel au Ventilateurs
démarrage
démarrer à carré de la vitesse
pleine charge (ventilateur) Compresseurs progressif

Convoyeurs

13