Vous êtes sur la page 1sur 38

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/319681920

Dynamique des structures. Bases et applications pour le génie civil.

Book · September 2019

CITATIONS READS

0 18,623

2 authors:

Pierino Lestuzzi Ian F. C. Smith


École Polytechnique Fédérale de Lausanne École Polytechnique Fédérale de Lausanne
254 PUBLICATIONS   1,646 CITATIONS    429 PUBLICATIONS   4,599 CITATIONS   

SEE PROFILE SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

Damage prediction for regular reinforced concrete buildings View project

Basel Erdbebenvorsorge: Earthquake Risk Mitigation for the City of Basel View project

All content following this page was uploaded by Pierino Lestuzzi on 06 September 2019.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


DYNAMIQUE Pierino Lestuzzi, Ian F. C. Smith

DYNAMIQUE DES STRUCTURES


DES STRUCTURES
Bases et applications pour le génie civil

Pierino Lestuzzi, Ian F. C. Smith

La dynamique des structures est un champ d’expertise dont la maîtrise est désormais indispensable
pour tout projet de construction. Le développement de structures toujours plus légères et élancées
impose en effet à l’ingénieur civil d’en connaître les principes, tout comme ceux du génie parasismique.
C’est à l’exposé des bases théoriques et fondamentales de cette branche commune à plusieurs do-
maines de l’ingénierie que s’attache ce manuel, illustré de nombreux exemples d’application au génie
civil. Les principes de la dynamique des structures sont tout d’abord présentés avec un, puis plusieurs
degrés de liberté, à l’image de l’amortisseur à masse accordée dont le fonctionnement, reposant sur
un système à deux degrés de liberté soumis à une excitation harmonique, fait l’objet d’une attention
particulière. Autre point décisif de l’ouvrage : le concept de spectre de réponse, qui constitue un outil
essentiel pour l’ingénieur praticien.
Le lecteur y trouvera également un développement consacré aux actions dynamiques provoquées par le
vent et les séismes, une introduction à la dynamique non linéaire, et de nombreux exemples d’utilisation
de mesures de vibration in-situ pour l’analyse dynamique. Enfin, l’ensemble des procédures de calcul
importantes sont formulées avec les instructions du logiciel de calcul numérique MatLab.
Cette deuxième édition est augmentée d’une nouvelle section dédiée aux sections modales ; les jeux
complets d’instructions MatLab des annexes ont par ailleurs été entièrement revus et améliorés, et un
index complète désormais l’ensemble.
Une référence solide et durable pour tous les étudiants et ingénieurs praticiens en construction.
2 e

Ian F. C. Smith


Pierino Lestuzzi
édit

DYNAMIQUE
ion revu
et augment e
ée
Pierino Lestuzzi est ingénieur civil de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), maître d’enseigne-

DES STRUCTURES
ment et de recherche au Laboratoire d’informatique et de mécanique appliquées à la construction (IMAC) et
expert chez Résonance Ingénieurs-Conseils SA (Carouge), bureau spécialisé en génie parasismique. Il enseigne
également la statique et la dynamique des structures aux étudiants en génie civil. Il préside par ailleurs la commission de la
norme SIA 261 (Actions sur les structures porteuses).

Ian F. C. Smith est professeur à l’EPFL et directeur du Laboratoire d’informatique et de mécanique appliquées à la construc-
tion (IMAC). Ses domaines d’enseignement et de recherche sont l’informatique pour ingénieurs, la dynamique des structures, le
contrôle actif des structures et l’interprétation de données. Ian F.C. Smith est, entre autres, membre de l’Académie suisse des
sciences techniques (SATW).
Bases et applications pour le génie civil

Presses polytechniques et universitaires romandes Presses polytechniques et universitaires romandes


Avant-Propos

La dynamique des structures constitue une connaissance de base essentielle pour l’ingénieur
en génie civil. En plus de son application évidente pour le génie parasismique, la tendance à
construire des structures toujours plus légères et élancées va encore accentuer à l’avenir
l’importance de cette branche dans l’activité de l’ingénieur spécialiste des structures. Cet
ouvrage est l’aboutissement des différents polycopiés du cours de dynamique des structures,
enseigné au niveau master aux étudiants de la section de génie civil de l’EPFL. Il ne requiert
toutefois que des connaissances de base de mécanique générale et de mécanique des
structures et constitue notamment un prérequis pour les cours de génie parasismique. Le livre
est organisé en huit chapitres :

1) Introduction;
2) Systèmes à un degré de liberté;
3) Oscillateur simple équivalent pour systèmes à masse répartie;
4) Systèmes à plusieurs degrés de liberté;
5) Réponses et spectres;
6) Vent et séisme;
7) Dynamique non linéaire: introduction;
8) Mesures in-situ pour l’analyse dynamique.

Le chapitre 2 développe les bases de la dynamique des structures en examinant en détail les
systèmes à un degré de liberté, ou oscillateurs simples. Selon une approche traditionnelle, la
résolution analytique de l’équation du mouvement est traitée progressivement, en
commençant par les oscillations libres non amorties, puis amorties, les oscillations forcées et
le mouvement de la fondation. La notion essentielle de facteur d’amplification dynamique est
particulièrement explicitée. L’intégrale de convolution, ou de Duhamel, est ensuite introduite
pour généraliser la détermination de la réponse dynamique des oscillateurs soumis à des
forces quelconques. Elle permet de traiter les cas de forces appliquées brusquement et de
forces de type impulsionnel (chocs et explosions). Le chapitre se termine par une description
des méthodes principales de résolution numériques et de leurs propriétés.

Le chapitre 3 concerne la prise en compte des masses réparties, plus particulièrement de la


manière de les incorporer dans l’équation du mouvement afin d’effectuer une analyse à un
seul degré de liberté. Pour cette raison, de nombreux auteurs décrivent cette approche sous le
terme de « généralisation des oscillateurs simples ». La démarche utilise les travaux virtuels
pour établir l’équation du mouvement. On aboutit à une analyse théoriquement exacte dans le
cas d’un assemblage de corps rigides. Cette approche constitue toutefois une approximation
pour les corps flexibles, car elle se base sur une hypothèse concernant la forme de la
déformée, supposée connue avec suffisamment de précision a priori.

Le chapitre 4 est consacré aux systèmes à plusieurs degrés de liberté, ou oscillateurs


multiples. De manière analogue au chapitre 2, l’analyse est traitée progressivement, en
commençant par les oscillations libres non amorties, puis amorties, les oscillations forcées et
le mouvement de la fondation. Une des difficultés réside dans le fait que la présence de
plusieurs degrés de liberté implique une formulation matricielle de l’équation du mouvement.
Les modes propres, leur détermination et leur signification physique, font l’objet d’une
attention particulière, car cette notion est fondamentale pour la compréhension du
comportement dynamique des structures. L’analyse modale est expliquée et illustrée sur la
base du cas sismique. L’amortisseur à masse accordée est également examiné en détail dans
ce chapitre, car c’est un exemple concret d’application de la dynamique des structures dont le
principe de fonctionnement découle directement de la solution d’un système à deux degrés de
liberté soumis à une excitation harmonique.
Le chapitre 5 présente d’abord la définition et les propriétés du spectre de réponse, outil
principal de l’ingénieur en génie civil, notamment pour le génie parasismique. A l’aide du
spectre de réponse l’analyse modale peut être simplifiée pour conduire à la méthode du
spectre de réponse qui est ensuite développée et explicitée pour le cas sismique. Des exemples
numériques détaillés du calcul de la réponse sismique d’un bâtiment de 5 étages avec
différentes répartitions des masses d’étage terminent le chapitre.

Le chapitre 6 réunit les deux actions principales agissant de manière dynamique sur les
structures : le vent et le séisme. Il offre une vue d’ensemble synthétique et des explications
concernant, d’une part, l’origine et les caractéristiques des sollicitations associées à ces deux
actions et, d’autre part, la manière dont elles sont prises en compte dans les normes de
construction, en particulier dans la norme suisse SIA 261.

Le chapitre 7 présente une introduction à la dynamique non linéaire, car l’analyse de la


réponse dynamique des structures dans ce domaine est primordiale en présence de certaines
charges, comme un violent séisme par exemple qui implique généralement des dégâts et des
plastifications pour les structures qu’il sollicite. Une analyse dynamique non linéaire requiert
un modèle hystérétique, c’est-à-dire une loi de comportement structural au-delà du domaine
linéaire. Les principaux modèles hystérétiques utilisés pour l’analyse de la réponse sismique
des structures sont examinés dans ce chapitre et leurs propriétés sont mises en évidence sur la
base de comparaisons avec des résultats expérimentaux.

Le chapitre 8 regroupe une série d’exemples concrets d’utilisation de mesures in-situ pour
l’analyse dynamique des structures. Les mesures de vibrations ambiantes constituent un
excellent moyen de connaître le vrai comportement dynamique de structures existantes. Elles
ont l’avantage d’être non destructives et peu coûteuses. Elles permettent de déterminer
expérimentalement non seulement les fréquences propres, mais également les modes propres
de la structure examinée. Les exemples présentent diverses applications des mesures in-situ.
Elles peuvent servir à déterminer les caractéristiques dynamiques (fréquence propre, modes
propres), leur évolution au cours de travaux ou de renforcement, mais aussi à déterminer
l’origine de nuisances vibratoires et à trouver des mesures pour y remédier.

Afin d’en faciliter l’assimilation, les éléments essentiels des chapitres principaux (chapitres 2
à 5) sont systématiquement repris et regroupés sous forme de synthèse dans la dernière
section de ces chapitres. Par ailleurs, une attention particulière a été portée à l’utilisation des
procédures de calcul développées dans cet ouvrage. Pour ce faire, les algorithmes de calcul
sont concrètement explicités avec les instructions du logiciel de calcul numérique MatLab.
Les jeux d’instructions complets avec les entrées et les sorties se trouvent dans les annexes
des chapitres concernés.

P. Lestuzzi et Ian F.C. Smith


EPFL, mai 2017
I

Table des matières


Introduction 1

1.1 Définitions .................................................................................................................................... 3


1.1.1 Degrés de liberté ................................................................................................................. 3
1.1.2 Types de mouvements oscillatoires .................................................................................... 3
1.2 Paramètres et hypothèses .............................................................................................................. 5
1.2.1 Masse .................................................................................................................................. 5
1.2.2 Rigidité ............................................................................................................................... 5
1.2.3 Amortissement .................................................................................................................... 5
1.2.4 Unités .................................................................................................................................. 6
1.3 Equation du mouvement ............................................................................................................... 6
1.3.1 Loi de Newton .................................................................................................................... 7
1.3.2 Hypothèses de base ............................................................................................................. 7
1.3.3 Principe de d’Alembert ....................................................................................................... 7
1.4 Instructions MatLab ...................................................................................................................... 8
1.5 Public et objectifs .......................................................................................................................... 8
1.6 Lectures complémentaires ............................................................................................................ 8
1.7 Remerciements .............................................................................................................................. 9
1.8 Références ..................................................................................................................................... 9
1.9 Notations ..................................................................................................................................... 10
1.9.1 Conventions ...................................................................................................................... 10
1.9.2 Majuscule latines .............................................................................................................. 10
1.9.3 Minuscules latines ............................................................................................................ 11
1.9.4 Majuscules grecques ......................................................................................................... 13
1.9.5 Minuscules grecques ......................................................................................................... 13

2 Systèmes à un degré de liberté ................................................................................................. 15

2.1 Introduction ................................................................................................................................. 17


2.2 Oscillations libres non amorties .................................................................................................. 17
2.2.1 Equation différentielle ...................................................................................................... 18
2.2.2 Paramètres ......................................................................................................................... 18
2.2.3 Solutions en fonction des conditions initiales .................................................................. 18
2.2.4 Influence d’une force constante ........................................................................................ 21
2.2.5 Exemple ............................................................................................................................ 21
2.3 Oscillations libres amorties ......................................................................................................... 22
2.3.1 Equation différentielle ...................................................................................................... 22
2.3.2 Paramètres ......................................................................................................................... 23
2.3.3 Résolution ......................................................................................................................... 23
II Table des matières

2.3.4 Amortissement faible: ζ < 1 ............................................................................................... 23


2.3.5 Décrément logarithmique ................................................................................................. 26
2.3.6 Amortissement fort: ζ > 1 .................................................................................................. 27
2.3.7 Amortissement critique: ζ = 1 ........................................................................................... 28
2.3.8 Exemple ............................................................................................................................ 28
2.4 Oscillations entretenues (ou forcées) .......................................................................................... 29
2.4.1 Equation différentielle ...................................................................................................... 29
2.4.2 Résolution ......................................................................................................................... 30
2.4.3 Exemple ............................................................................................................................ 34
2.4.4 Résonance ......................................................................................................................... 34
2.4.5 Transmissibilité ................................................................................................................ 36
2.5 Mouvement de la fondation ........................................................................................................ 38
2.5.1 Equation différentielle ...................................................................................................... 39
2.5.2 Déplacement prescrit ........................................................................................................ 39
2.5.3 Application des facteurs d’amplification dynamiques Rd et Rf ............................................ 40
2.5.4 Accélération prescrite (séisme) ........................................................................................ 41
2.5.5 Exemple ............................................................................................................................ 42
2.6 Force quelconque ........................................................................................................................ 42
2.6.1 Impulsion .......................................................................................................................... 43
2.6.2 Intégrale de Duhamel (ou convolution) ............................................................................ 43
2.7 Forces appliquées brusquement .................................................................................................. 44
2.7.1 Force constante ................................................................................................................. 44
2.7.2 Force augmentant linéairement ........................................................................................ 46
2.7.3 Force augmentant linéairement avant stabilisation .......................................................... 47
2.8 Forces de type impulsionnel (chocs et explosions) .................................................................... 50
2.8.1 Impulsion rectangulaire .................................................................................................... 51
2.8.2 Impulsion sinusoïdale ....................................................................................................... 53
2.8.3 Impulsion triangulaire ...................................................................................................... 56
2.8.4 Comparaison des spectres de réponse .............................................................................. 57
2.8.5 Influence de l’amortissement ........................................................................................... 59
2.8.6 Force d’explosion ............................................................................................................. 60
2.8.7 Force transmise par une masse ......................................................................................... 61
2.9 Evaluation numérique ................................................................................................................. 62
2.9.1 Discrétisation .................................................................................................................... 62
2.9.2 Approximation de l’équation du mouvement ................................................................... 63
2.9.3 Interpolation linéaire ........................................................................................................ 64
2.9.4 Méthode de la différence centrée ..................................................................................... 66
2.9.5 Méthode de Newmark ...................................................................................................... 68
2.10 Synthèse ...................................................................................................................................... 70
2.11 Références .................................................................................................................................. 72
2.12 Annexe: Instructions MatLab ..................................................................................................... 73
2.12.1 Calcul par la méthode de l’interpolation de l’excitation ................................................ 73
2.12.2 Calcul par la méthode de la différence centrée .............................................................. 74
2.12.3 Calcul par la méthode de Newmark ............................................................................... 75
III

3 Oscillateur simple équivalent pour systèmes à masse répartie ............................................. 77

3.1 Introduction ................................................................................................................................. 79


3.2 Assemblage de corps rigides ....................................................................................................... 79
3.2.1 Formulation à l’aide des travaux virtuels ......................................................................... 80
3.2.2 Exemple: assemblage de deux poutre rigides ................................................................... 80
3.2.3 Influence d’un effort normal ............................................................................................. 83
3.2.4 Exemple: plaque rigide rectangulaire ............................................................................... 84
3.2.5 Exemple: balancement latéral d’un mur rigide ................................................................. 86
3.3 Assemblage de corps flexibles .................................................................................................... 89
3.3.1 Exemple: console verticale soumise à un séisme ............................................................. 90
3.3.2 Exemple ............................................................................................................................ 93
3.4 Synthèse ...................................................................................................................................... 95
3.5 Références ................................................................................................................................... 96

4 Systèmes à plusieurs degrés de liberté .................................................................................... 97

4.1 Introduction ................................................................................................................................. 99


4.2 Oscillations libres non amorties .................................................................................................. 99
4.2.1 Equation du mouvement ................................................................................................... 99
4.2.2 Forme matricielle ............................................................................................................ 100
4.2.3 Modes propres et pulsations propres .............................................................................. 101
4.2.4 Exemple cadre bi-encastré à deux étages avec traverses infiniment rigides .................. 102
4.2.5 Illustration du comportement dynamique ....................................................................... 104
4.2.6 Coordonnées modales ..................................................................................................... 107
4.2.7 Matrice de rigidité ........................................................................................................... 108
4.2.8 Quotient de Rayleigh ...................................................................................................... 110
4.3 Oscillations libres amorties ....................................................................................................... 111
4.3.1 Equation du mouvement ................................................................................................. 111
4.3.2 Amortissement classique et non classique ...................................................................... 112
4.3.3 Amortissement de Rayleigh ......................................................................................... 113
4.4 Oscillations entretenues (ou forcées) ........................................................................................ 114
4.4.1 Cadre à deux étages ........................................................................................................ 114
4.4.2 Amortisseur à masse accordée ........................................................................................ 116
4.5 Mouvement de la fondation ...................................................................................................... 121
4.5.1 Equation du mouvement dans la cas sismique ................................................................ 121
4.5.2 Matrices et vecteurs ........................................................................................................ 122
4.6 Analyse modale dans le cas sismique ....................................................................................... 123
4.6.1 Découplage ..................................................................................................................... 123
4.6.2 Facteurs de participation ................................................................................................. 123
4.6.3 Grandeurs généralisées ................................................................................................... 124
4.6.4 Amortissement modal ..................................................................................................... 125
4.6.5 Résolution ....................................................................................................................... 125
4.6.6 Grandeurs modales (masse et hauteur) ........................................................................... 127
IV Table des matières

4.6.7 Exemple du cadre bi-encastré à deux étages avec traverses infiniment rigides ............. 129
4.7 Exemple numérique .................................................................................................................. 130
4.8 Synthèse .................................................................................................................................... 137
4.9 Références ................................................................................................................................ 139
4.10 Annexe: Instructions MatLab ................................................................................................... 140

5 Réponses et spectres ............................................................................................................... 143

5.1 Introduction .............................................................................................................................. 145


5.2 Cas sismique ............................................................................................................................. 145
5.2.1 Définition et caractéristiques .......................................................................................... 145
5.2.2 Spectre de réponse de l’accélération et spectre de réponse du déplacement relatif ....... 148
5.2.3 Influence de l’amortissement ......................................................................................... 149
5.2.4 Exemple d’application .................................................................................................... 149
5.2.5 Spectres de norme ........................................................................................................... 150
5.2.6 Spectre de réponse et spectre de Fourier ........................................................................ 150
5.2.7 Spectre de plancher ......................................................................................................... 150
5.3 Méthode du spectre de réponse ................................................................................................ 152
5.3.1 Règle de superposition ................................................................................................... 154
5.3.2 Méthode des forces de remplacement ............................................................................ 155
5.4 Exemples numériques ............................................................................................................... 156
5.4.1 Bâtiment régulier ............................................................................................................ 156
5.4.2 Bâtiment irrégulier .......................................................................................................... 160
5.5 Synthèse .................................................................................................................................... 163
5.6 Références ................................................................................................................................ 164
5.7 Annexe: Instructions MatLab ................................................................................................... 165

6 Vent et séisme .......................................................................................................................... 169

6.1 Introduction .............................................................................................................................. 171


6.2 Vent .......................................................................................................................................... 171
6.2.1 Généralités ...................................................................................................................... 172
6.2.2 Origine du vent ............................................................................................................... 172
6.2.3 Couche limite de l’atmosphère et turbulences ................................................................ 173
6.2.4 Profil vertical des vitesses moyennes ............................................................................. 174
6.2.5 Collines ........................................................................................................................... 175
6.2.6 Le vent dans la norme SIA 261 ...................................................................................... 176
6.2.7 Lectures complémentaires .............................................................................................. 183
6.3 Séisme ....................................................................................................................................... 184
6.3.1 Causes des séismes ......................................................................................................... 184
6.3.2 Effets des séismes ........................................................................................................... 185
6.3.3 Danger (ou aléa) sismique .............................................................................................. 186
6.3.4 Le séisme dans la norme SIA 261 .................................................................................. 187
V

6.3.5 Spectres de microzonage ................................................................................................ 193


6.3.6 Lectures complémentaires .............................................................................................. 194
6.4 Références ................................................................................................................................. 195

7 Dynamique non linéaire: introduction .................................................................................. 197

7.1 Introduction ............................................................................................................................... 199


7.1.1 Causes des non linéarités ................................................................................................ 199
7.1.2 Equation du mouvement ................................................................................................. 199
7.2 Résolution ................................................................................................................................. 200
7.3 Modèles hystérétiques ............................................................................................................... 201
7.3.1 Courbes d’hystérèse mesurées ........................................................................................ 202
7.3.2 Ductilité .......................................................................................................................... 202
7.3.3 Modèle élasto-plastique .................................................................................................. 203
7.3.4 Modèle en “S” ................................................................................................................. 204
7.3.5 Modèles spécifiques du béton armé ................................................................................ 208
7.3.6 Reproduction d’essais dynamiques par les modèles hystérétiques ................................. 211
7.4 Références ................................................................................................................................. 214
7.5 Annexe: Instructions MatLab ................................................................................................... 215
7.5.1 Oscillateur simple non linéaire élasto-plastique, méthode de la différence centrée ....... 215
7.5.2 Oscillateur simple non linéaire, modèle en “S”, méthode de la différence centrée ........ 217
7.5.3 Oscillateur simple non linéaire, hors plan en “S”, méthode de la différence centrée ..... 219

8 Mesures in-situ et analyse dynamique .................................................................................. 223

8.1 Introduction ............................................................................................................................... 225


8.2 Aspects sismiques de la rénovation de la Tour Bel-Air à Lausanne ......................................... 225
8.3 Bâtiment en béton armé de 12 étages ....................................................................................... 227
8.4 Rénovation d’un bâtiment en maçonnerie de pierre naturelle .................................................. 230
8.5 Démolition d’un bâtiment en maçonnerie non armée ............................................................... 233
8.6 Des cours de danse perturbants ................................................................................................. 234
8.7 Références ................................................................................................................................. 240

9 Annexe: rappel calcul des structures .................................................................................... 241

9.1 Introduction ............................................................................................................................... 243


9.2 Méthode des déplacements ....................................................................................................... 243
9.3 Cadre bi-encastré à un étage avec traverse infiniment rigide ................................................... 244
9.4 Cadre bi-encastré à un étage sollicité transversalement ........................................................... 245
9.5 Références ................................................................................................................................. 247
1

1 Introduction
Définitions 3

1.1 Définitions

Dans le contexte de la mécanique des structures, la dynamique est la branche qui concerne l’étude
des oscillations des structures soumises à diverses sollicitations en général et aux séismes en particulier.
En bref, par rapport à la statique familière aux ingénieurs du génie civil, la dynamique fait intervenir un
paramètre supplémentaire: le temps. Les bases théoriques de la dynamique proviennent de la physique
générale. Par conséquent, il s’agit d’une matière plutôt théorique dont les développements requièrent
quelques notions mathématiques, notamment de calcul matriciel pour traiter les systèmes à plus d’un
degré de liberté.

1.1.1 Degrés de liberté


Le nombre de degrés de liberté est défini comme étant le nombre minimum de coordonnées permet-
tant de décrire les oscillations de la structure considérée. Généralement, les structures peuvent être
modélisées en considérant que les masses sont concentrées dans quelques éléments particuliers, comme
les dalles d’étage des bâtiments, par exemple. Dans ce cas, le nombre de degrés de liberté par direction
principale est égal au nombre d’étages. En effet, la connaissance des déplacements horizontaux de cha-
que étage permet de décrire les oscillations du bâtiment. Sur la figure 1.1 par exemple, les deux structu-
res possèdent deux degrés de liberté. Les déplacements horizontaux des deux masses sont repérés par
les coordonnées x1 et x2. Le système de coordonnées est le système usuel avec l’axe x horizontal dirigé
positivement de gauche à droite.

x2(t)

m2 x
a) b)
x1(t) x2(t) x1(t)
k1 k2
m1 m2 x m1 x

Figure 1.1: Deux exemples de structures à deux degrés de liberté. Les oscillations sont décrites par le déplacement
horizontal des masses. Les coordonnées x1 et x2 sont repérées sur l’axe horizontal (positives de gauche à droite).

1.1.2 Types de mouvements oscillatoires


Le comportement dynamique d’une structure est caractérisé par un régime oscillatoire dépendant de
la rigidité, de la masse et de l’amortissement. Les différents types de régime de mouvement oscillatoire
sont le régime harmonique, le régime périodique et le régime transitoire.
4 Introduction

Régime harmonique
Le régime harmonique est le mouvement oscillatoire de base. Comme l’illustre la figure 1.2, il décrit
des mouvements oscillatoires (de type sinusoïdaux) au voisinage d’une position d’équilibre stable, par
exemple les vibrations induites par une machine.
déplacement

temps

Figure 1.2: Régime harmonique

Régime périodique
Le régime périodique est un mouvement oscillatoire qui se répète à intervalles réguliers. Comme
l’illustre la figure 1.3, il décrit des mouvements répétitifs, par exemple les vibrations induites par un
piéton sautant sur une passerelle.
déplacement

temps

Figure 1.3: Régime périodique

Régime transitoire
Le régime transitoire est un mouvement oscillatoire quelconque. Comme l’illustre la figure 1.4, il
décrit des mouvements à caractère aléatoire, par exemple les vibrations induites par le trafic, le vent ou
un séisme.
Paramètres et hypothèses 5
déplacement

temps

Figure 1.4: Régime transitoire

1.2 Paramètres et hypothèses

1.2.1 Masse
Dynamiquement, les masses engendrent des forces d’inertie qui font osciller la structure. Selon la
figure 1.1, elles peuvent habituellement être considérées comme concentrées en un certain nombre de
points de la structure. Dans le cas où la masse est répartie plus uniformément, il est possible de simpli-
fier l’analyse à un oscillateur simple équivalent (c.f. chapitre 3). Une alternative consiste à subdiviser
artificiellement la structure et à concentrer les masses de chaque subdivision au milieu du segment.

1.2.2 Rigidité
La rigidité est associée aux forces de rappel exercées sur les masses par les éléments stabilisateurs
d’une structure en fonction des déplacements de celle-ci. Dans le cas linéaire, ces forces sont directe-
ment proportionnelles aux déplacements. La constante de proportionnalité est la rigidité (k), horizontale
ou verticale. Conformément à la figure 1.1a, la rigidité est habituellement représentée schématiquement
par des ressorts. Pour un système composé de plusieurs ressorts, on peut déterminer une rigidité équiva-
lente. La figure 1.5 présente les cas de base de ressorts disposés en série et en parallèle avec les rigidités
équivalentes associées (kéqu). Notons que la représentation graphique peut être trompeuse, car l’analo-
gie électrique est un système de condensateurs et non un système de résistances. Avec des structures
plus complexes, il faut se référer aux méthodes habituelles de la mécanique des structures pour détermi-
ner la rigidité équivalente [1.4]. Remarquons finalement que les ressorts sont admis sans masse.

1.2.3 Amortissement
L’amortissement regroupe les phénomènes qui atténuent l’amplitude des oscillations au cours du
mouvement. Bien que son essence réelle soit beaucoup plus complexe, l’amortissement est habituelle-
ment grossièrement représenté par un amortissement de type visqueux. L’intensité de la force corres-
pondante est alors proportionnelle à la vitesse. Cette modélisation est en fait essentiellement justifiée par
les avantages analytiques (simplicité de formulation et de résolution) qu’elle procure.
6 Introduction

a)

b)

Figure 1.5: Systèmes de ressorts en série (a) et en parallèle (b). [1.3]

1.2.4 Unités
En dynamique, il faut faire très attention aux unités utilisées. En effet, la fréquence dépend de la
racine carrée du rapport de la rigidité par la masse (c.f. chapitre 2). Pour obtenir la bonne unité de la fré-
quence [s-1], il est recommandé d’exprimer systématiquement la rigidité en [N/m] et la masse en [kg].

1.3 Equation du mouvement

Conformément aux principes de base de la dynamique, l’équation du mouvement est directement


déduite de la deuxième loi de Newton.

a) x(t) b) x(t)
k·x(t) k·x(t)
m
m ..
. . m·x(t)
c·x(t) c·x(t)

Figure 1.6: L’expression de l’équation du mouvement selon Newton ne fait intervenir que les forces externes agis-
sant sur la masse (a). Une formulation alternative selon le principe de d’Alembert consiste à ajouter la force d’iner-
tie pour exprimer un équilibre dynamique de manière analogue à l’expression habituelle de la statique (b).
Equation du mouvement 7

1.3.1 Loi de Newton


Conformément à la figure 1.6a, la deuxième loi de Newton relie les forces extérieures agissant sur un
corps à la variation de la quantité de mouvement de celui-ci selon l’équation (1.1):

∑ F ext = m ⋅ x·· d ( m ⋅ x· )
∑ F ext = -------------------
- (1.1)
dt

Fext: forces extérieures


m: masse
x· , x·· : vitesse, accélération

1.3.2 Hypothèses de base


A ce stade et conformément à la représentation de la figure 1.1a, il convient de souligner que, sauf
indication contraire, tous les développements effectués dans cet ouvrage sont fondés sur les cinq hypo-
thèses de base suivantes:
1) les ressorts sont parfaitement linéaires;
2) les ressorts sont sans masse;
3) les masses sont ponctuelles;
4) il n’y a pas de friction;
5) le mouvement s’effectue dans le vide.

1.3.3 Principe de d’Alembert


Le principe de d’Alembert permet une formulation alternative de l’équation du mouvement en
exprimant un équilibre dynamique par analogie à l’expression habituelle de la statique [1.2]. Conformé-
ment à la figure 1.6b, il faut alors considérer une force d’inertie (opposée au mouvement, i.e. dirigée
vers la direction négative de l’axe x) en plus des forces extérieures. L’équation du mouvement
s’exprime alors selon l’équation (1.2):

∑ F ext + m ⋅ x·· = 0 (1.2)

Evidemment, les équations (1.1) et (1.2) conduisent à la même formulation de l’équation du mouve-
ment. Dans cet ouvrage, c’est l’expression selon la loi de Newton (équation (1.1)) qui est utilisée parce
qu’elle ne dénature pas le sens physique.
On peut également mentionner qu’il y a d’autres façons d’établir l’équation du mouvement, à l’aide
du principe des travaux virtuels par exemple (voir chapitre 3) ou notamment par le biais de principes
énergétiques (e.g. Hamilton).
8 Introduction

1.4 Instructions MatLab

Dans le but de concrétiser les procédures de calcul développées dans cet ouvrage, certains algorith-
mes de calcul sont explicités de manière détaillée. Les instructions sont celles du logiciel de calcul
numérique MatLab. Le jeu d’instructions principal se trouve dans le texte, le jeu complet avec les défi-
nitions des variables et les entrées en annexe. Pour une compréhension correcte de ces instructions, il
faut savoir que le signe pour cent “%” débute un commentaire et que le signe “;” à la fin d’une com-
mande signifie juste que le résultat n’est pas affiché à l’écran:

%commentaire
wd=w*sqrt(1-z^2);

Notons que ces instructions sont également valables pour des logiciels libres comme OCTAVE ou
SCILAB, par exemple.

1.5 Public et objectifs

Cet ouvrage s’adresse en premier lieu aux spécialistes des structures dans le domaine du génie civil.
Il sert de base pour le cours de dynamique des structures destiné aux étudiants de master de la Section de
génie civil de l’EPFL. Seules des connaissances élémentaires de mécanique générale et de mécanique
des structures sont requises [1.4]. La dynamique des structures est une branche fondamentale commune
aux ingénieurs de diverses disciplines, notamment en génie civil et en mécanique. C’est la raison pour
laquelle on retrouve un certain nombre d’autres ouvrages sur ce thème, en particulier chez le même édi-
teur [1.5] [1.6] [1.7]. Evidemment, les bases théoriques sont identiques, mais par rapport aux ouvrages
destinés aux ingénieurs mécaniciens, celui-ci se concentre sur les structures du génie civil en apportant
des exemples spécifiques de cette branche de l’ingénierie. Par ailleurs, l’analyse dynamique non
linéaire est particulièrement importante pour les structures du génie civil, car l’ingénieur doit être en
mesure de vérifier leur comportement sismique. Cet ouvrage constitue donc une introduction au génie
parasismique, car il regroupe les bases théoriques de la dynamique des structures indispensables à la
compréhension et à l’application adéquate des prescriptions parasismiques [1.8] [1.9].

1.6 Lectures complémentaires

Les éléments de la dynamique des structures appliqués au génie civil peuvent être approfondis dans
les ouvrages suivants:
- Paultre P.: Dynamique des structures. Hermes Science, Lavoisier, Paris, France, 2005.
- Chopra A. K.: Dynamics of Structures. Prentice-Hall, Inc., Englewood Cliffs, New Jersey, 1995.

Les bases de la mécanique des structures nécessaires à la bonne compréhension des développements
effectués dans cet ouvrage sont regroupées dans le volume suivant du Traité de Génie Civil:
- Lestuzzi P. et Pflug L.: Analyse des structures et milieux continus. Structures en barres et pou-
tres. Traité de Génie Civil Vol. 4. Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, 2014.
Remerciements 9

1.7 Remerciements

Le professeur Nizar Bel Hadj Ali, de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Gabès en Tunisie, a intensi-
vement collaboré à la rédaction de cet ouvrage. Romain Pasquier, Yves Reuland et Lorenzo Diana, doc-
torants et post-doctorant au laboratoire d’Informatique et de Mécanique Appliquées à la Construction
(IMAC) de la Section de génie civil (SGC), ont également été impliqué. Les remarques, les critiques et
les conseils de tous ces membres et ex-membres de l’IMAC ont été vivement appréciés. La partie
“séisme” du chapitre 6 a été attentivement relue et commentée par Souad Sellami, sismologue. Le
bureau Résonance Ingénieurs-Conseils SA à Carouge a aimablement mis à disposition les éléments de
plusieurs exemples pratiques. David Martin du bureau 2M ingénierie civile SA à Yverdon-les-Bains a
obligeamment fourni les photographies pour la converture de cet ouvrage.

1.8 Références
[1.1] Chopra A. K.: Dynamics of Structures. ISBN 0-13-521063-1. Prentice-Hall, Inc., Englewood Cliffs, New
Jersey, 1995.
[1.2] Paultre P.: Dynamique des structures. ISBN 2-7462-0893-8. Hermes Science, Lavoisier, Paris, France,
2005.
[1.3] Smith I.F.C. et Lestuzzi P.: Dynamique des structures. Notes de cours EPFL, 2012.
[1.4] Lestuzzi P. et Pflug L.: Analyse des structures et milieux continus. Structures en barres et poutres. Traité de
Génie Civil Vol. 4. Presses Polytechniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-683-4. Lau-
sanne, 2014.
[1.5] Del Pedro M., Pahud P.: Mécanique vibratoire. Systèmes discrets linéaires. Presses Polytechniques et Uni-
versitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-243-0. Lausanne, 2009.
[1.6] Gmür T.: Dynamique des structures. Analyse modale numérique des systèmes mécaniques. Presses Poly-
techniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-813-5. Lausanne, 2014.
[1.7] Preumont A.: Vibrations aléatoires et analyse spectrale. Presses Polytechniques et Universitaires Roman-
des. ISBN 978-2-88074-183-9. Lausanne, 1990.
[1.8] Lestuzzi P.: Analyse et dimensionnement sismiques. Comportement sismique, dimensionnement en capa-
cité, construction parasismique. TECHNOSUP Ellipses. ISBN 978-2-7298-4143-0. Paris, 2009.
[1.9] Lestuzzi P. et Badoux M.: Génie parasismique. Conception et dimensionnement des bâtiments. Presses
Polytechniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-747-3. Lausanne, 2008.
15

2 Systèmes à un degré de liberté

x5(t)
m5
x(t)
x4(t)
m4

x3(t) mtot
m3

x2(t)
m2
k
x1(t)
m1

xg(t)

..
xg(t)
16 Systèmes à un degré de liberté

Oscillateur simple
L’oscillateur simple constitue le système élémentaire de l’analyse dynamique des structures. Il est
surtout utile pour étudier les bases du comportement dynamique. Une modélisation par un oscilla-
teur simple équivalent convient bien par exemple pour l’analyse sismique de bâtiments réguliers qui
vont principalement osciller selon leur mode fondamental.
72 Systèmes à un degré de liberté

Force transmise par une masse


m1 ⋅ V
1
F max = k ⋅ ------------------------------------- = ω n ⋅ m ⋅ V
( m1 + m2 ) ⋅ ω 1 1
n

masse et vitesse de la masse d’impact: m1, v1


masse immobile (impactée): m2

2.11 Références

[2.1] Chopra A. K.: Dynamics of Structures. ISBN 0-13-521063-1. Prentice-Hall, Inc., Englewood Cliffs, New
Jersey, 1995.
[2.2] Smith I.F.C., Lestuzzi P.: Dynamique des structures. Notes de cours EPFL, 2012.
[2.3] Paultre P.: Dynamique des structures. ISBN 2-7462-0893-8. Hermes Science, Lavoisier, Paris, France,
2005.
[2.4] Lestuzzi P. et Badoux M.: Génie parasismique. Conception et dimensionnement des bâtiments. Presses
Polytechniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-747-3. Lausanne, 2008.
[2.5] Lestuzzi P.: Analyse et dimensionnement sismiques. Comportement sismique, dimensionnement en capa-
cité, construction parasismique. TECHNOSUP Ellipses. ISBN 978-2-7298-4143-0. Paris, 2009.
[2.6] TM5-1300, U.S. Department of the Army Technical Manual: Design of structures to resist the effects of
accidental explosions. Washington DC, 1990. (disponible sur internet)
[2.7] Mays G. C. and Smith P. D.: Blast effects on buildings. Thomas Telford Publications, London, 1995.
[2.8] Clough R. W., Penzien J.: Dynamics of Structures. ISBN 0-07-011392-0. McGrawHill Kogakusha, Ltd,
Tokyo, 1975.
77

3 Oscillateur simple équivalent pour


systèmes à masse répartie
78 Oscillateur simple équivalent pour systèmes à masse répartie

Mesures dynamiques de la passerelle de l’EPFL au-dessus du M1


A l'occasion du cours de dynamique, des mesures dynamiques ont été effectuées avec le concours
des étudiants. Les tests ont permis de mesurer la fréquence propre de la passerelle ainsi que le niveau
d'accélération engendré par le passage de groupes d'utilisateurs. La fréquence propre de telles struc-
tures peut également être calculée à l'aide d'un oscillateur simple équivalent.
Photo Alain Herzog
96 Oscillateur simple équivalent pour systèmes à masse répartie

L L
2 2
k∗ = ∫ EI ( x ) ⋅ [ Ψ'' ( x ) ] ⋅ dx – N ⋅ ∫ [ Ψ' ( x ) ] ⋅ dx
0 0

L
q∗ = u··g ⋅ ∫ m ( x ) ⋅ Ψ ( x ) ⋅ dx
0

forme (fixe) de la déformée: Ψ(x)


accélération du sol (séisme): u··g [m/s2]

Charge critique de flambage


• Corps rigides
δe z ( t ) ⋅ δz
k∗ = k∗ – N ⋅ -------------------- = 0 → N cr = k∗ ⋅ --------------------
z ( t ) ⋅ δz δe

déplacement virtuel associé à N: δe

• Corps flexibles:
L
2
∫ EI ( x ) ⋅ [ Ψ'' ( x ) ] ⋅ dx
0
k∗ = 0 ⇒ N cr = -------------------------------------------------------
-
L
2
∫ [ Ψ' ( x ) ] ⋅ dx
0

3.5 Références

[3.1] Chopra A. K.: Dynamics of Structures. ISBN 0-13-521063-1. Prentice-Hall, Inc., Englewood Cliffs, New
Jersey, 1995.
[3.2] Smith I.F.C., Lestuzzi P.: Dynamique des structures. Notes de cours EPFL, 2012.
[3.3] Lestuzzi P. et Badoux M.: Génie parasismique. Conception et dimensionnement des bâtiments. Presses
Polytechniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-747-3. Lausanne, 2008.
[3.4] Doherty K., Griffith M.C., Lam N., Wilson J.: Displacement-based seismic analysis for out-of-plane ben-
ding of unreinforced masonry walls. Earthquake Engineering and Structural Dynamics 2002; 31(4): 833-
850.
[3.5] Podestà S.: The seismic safety check of masonry buildings (en italien). Flaccovio, Palermo, 2012.
[3.6] Nguyen H.-P., Sehaqui H.: Analyse dynamique de la passerelle piétonne de l’EPFL. Projet de semestre.
Master semestre 3. EPFL, 2013.
[3.7] SIA 261 (norme): Actions sur les structures porteuses. Société Suisse des Ingénieurs et des Architectes.
Zurich 2014.
97

4 Systèmes à plusieurs degrés de liberté

x5(t)
m5
z1(t)
x4(t) z2(t)
m4
z3(t)
x3(t)
m3 m1* z4(t) z5(t)
m2*
x2(t)
m2 m3*
k 1* m4*
x1(t)
k2* m5*
m1
k 3*
k 4* k 5*

.. r1 .. r2 .. r3 .. r4 .. r5 ..
xg(t) xg(t) xg(t) xg(t) xg(t) xg(t)
m 1* m2 * m3 * m4 * m5 *

A51 A52 A53 A54 A55

A41 A42 A43 A44 A45

A31 A32 A33 A34 A35

A21 A22 A23 A24 A25

A11 A12 A13 A14 A15

z1(t) z2(t) z3(t) z4(t) z5(t)


25 25 25 25 25

20 20 20 20 20

15 15 15 15 15
temps [s]

10 10 10 10 10

5 5 5 5 5

0 0 0 0 0
-400 -200 0 200 400 -100 0 100 -100 0 100 -6 0 6 -6 0 6
déplacement [mm] déplacement [mm] déplacement [mm] déplacement [mm] déplacement [mm]
98 Systèmes à plusieurs degrés de liberté

Analyse modale dans le cas sismique


L’analyse modale consiste à décomposer un oscillateur multiple en une somme d’oscillateurs sim-
ples indépendants. Elle est basée sur la propriété d’orthogonalité des modes propres qui permet de
découpler le système d’équations du mouvement.
Dans ce processus, l’amplitude de l’accélération du sol doit être modulée par les facteurs de partici-
pation modaux.
138 Systèmes à plusieurs degrés de liberté

4.9 Références

[4.1] Lestuzzi P. et Pflug L.: Analyse des structures et milieux continus. Structures en barres et poutres. Traité de
Génie Civil Vol. 4. Presses Polytechniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-683-4. Lau-
sanne, 2014.
[4.2] Chopra A. K.: Dynamics of Structures. ISBN 0-13-521063-1. Prentice-Hall, Inc., Englewood Cliffs, New
Jersey, 1995.
[4.3] Lestuzzi P. et Badoux M.: Génie parasismique. Conception et dimensionnement des bâtiments. Presses
Polytechniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-747-3. Lausanne, 2008.
[4.4] Lestuzzi P. et Badoux M.: Evaluation parasismique des constructions existantes. Presses Polytechniques et
Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-990-3. Lausanne, 2013.
[4.5] SIA 261 (norme): Actions sur les structures porteuses. Société Suisse des Ingénieurs et des Architectes.
Zurich 2014.
[4.6] Paultre P.: Dynamique des structures. ISBN 2-7462-0893-8. Hermes Science, Lavoisier, Paris, France,
2005.
[4.7] Betbeder-Matibet J.: Génie Parasismique. Volume 3. Prévention parasismique. ISBN 2-7462-0688-9.
Hermes Science, Lavoisier, Paris, France, 2003.
[4.8] Bachmann H., Weber B.: Tuned vibration absorbers for “lively” structures. Structural Engineering Interna-
tional. Journal of the International Association for Bridge and Structural Engineering, 1/95, 1995, pp. 31-36.
[4.9] Den Hartog J. P.: Mechanical vibrations. MacGraw-Hill, New York, 1940.
[4.10] Bachmann H. et al.: Vibration problems in structures: Practical guidelines. ISBN 0-8176-5148-9. Birkhäu-
ser Verlag, Basel, Boston, 1995.
141

5 Réponses et spectres

élastique (coefficient d'amortissement fixé: c)


accélération [m/s ]
2

10
2
5 S =2.31 m/s
e
0
-5
-10
0 5 10 15 20
accélération [m/s ]
2

10
5
0
-5 2
S =7.00 m/s
e
-10 spectre de réponse de l'accélération
0 5 10 15 20

10
c=5%
Se [m/s2]

0
accélération [m/s ]

0.01 0.1 1 10
2

10 période [s]
5
0
-5 2
S =11.33 m/s
-10 e

0 5 10 15 20

séisme: accélérogramme
4
accélération [m/s ]
2

3 2
2 a =3.66 m/s
max
1
0
-1 2
-2 a = -2.62 m/s
min
-3
0 5 10 15 20
temps [s]
142 Réponses et spectres

Spectre de réponse
Le spectre de réponse est l’outil principal de l’ingénieur. Il est construit à partir des réponses maxi-
males d’oscillateurs simples linéaires, tous soumis à la même excitation. Dans le contexte parasismi-
que, le spectre de réponse est spécifié dans les normes de construction.
162 Réponses et spectres

5.6 Références

[5.1] Lestuzzi P. et Badoux M.: Génie parasismique. Conception et dimensionnement des bâtiments. Presses
Polytechniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-747-3. Lausanne, 2008.
[5.2] Lestuzzi P.: Analyse et dimensionnement sismiques. Comportement sismique, dimensionnement en capa-
cité, construction parasismique. TECHNOSUP Ellipses. ISBN 978-2-7298-4143-0. Paris, 2009.
[5.3] SIA 261 (norme): Actions sur les structures porteuses. Société Suisse des Ingénieurs et des Architectes.
Zurich 2014.
[5.4] Oropeza M., Favez P. and Lestuzzi P.: Seismic response of nonstructural components in case of nonlinear
structures based on floor response spectra method. Bulletin of Earthquake Engineering. Vol. 8, pp. 387-400,
2010.
[5.5] Chopra A. K.: Dynamics of Structures. ISBN 0-13-521063-1. Prentice-Hall, New Jersey, 1995.
[5.6] Paultre P.: Dynamique des structures. ISBN 2-7462-0893-8. Hermes Science, Lavoisier, Paris, 2005.
167

6 Vent et séisme
168 Vent et séisme

Cyclones tropicaux
Les cyclones tropicaux constituent un des plus graves dangers de nature météorologique existant
dans les zones tropicales car ceux-ci peuvent dévaster des cités entières. Ces dépressions se forment
dans la partie occidentale des océans, à la limite de la zone des calmes tropicaux, soit à une latitude
de 6 à 7°, à laquelle la force de Coriolis commence à faire sentir ses effets. C’est dans les cyclones
tropicaux que la vitesse la plus grande est observée sur la Terre. Le vent qui souvent atteint des vites-
ses de 50 m/s (i.e. 180 km/h), peut présenter des rafales de 100 m/s (360 km/h).
Cyclone Elena
Références 193

6.4 Références

[6.1] SIA 261 (norme): Actions sur les structures porteuses. Société Suisse des Ingénieurs et des Architectes.
Zurich 2014.
[6.2] SIA D 0188 (documentation): Wind - Kommentar zum Kapitel 6 der Normen SIA 261 und 261/1
Einwirkungen auf Tragwerke. Société Suisse des Ingénieurs et des Architectes. Zurich 2003.
[6.3] Dyrbye C., Hansen S.O. Wind Loads on Structures, John Wiley & Sons, 1997 (229 p)
[6.4] Eurocode 1. Actions on structures. Part 1-4: General actions. Wind actions, Stand Juni 2002
[6.5] Davenport A. G., 1961. The application of statistical concepts to the wind loading of structures. Proc. Inst.
Civ. Engrs., 19, Aug 1961.
[6.6] Davenport, A. G., 1963. The relationship of wind structures to wind loading, symposium Wind effects on
Buildings and Structures, Teddigton June 1963, Her Majesty’s stationary office, London, 1965.
[6.7] Normes concernant les charges, la mise en service et la surveillance des constructions, Société Suisse des
ingénieurs et des architectes (SIA 160, édition 1970).
[6.8] Minimum design loads for buildings and others structures, American National Standard (ANSI A58.1-
1982), (revision of ANSI A58.1-1972).
[6.9] Lastannahmen für Bauten, Verkehrslasten, Windlasten beinicht schwingungsanfälligen Bauwerken, Deuts-
che Norm, (DIN 1055, Teil 4, 1986).
[6.10] Lestuzzi P. et Badoux M.: Génie parasismique. Conception et dimensionnement des bâtiments. Presses
Polytechniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-747-3. Lausanne, 2008.
[6.11] Lestuzzi P. et Badoux M.: Evaluation parasismique des constructions existantes. Presses Polytechniques et
Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-990-3. Lausanne, 2013.
[6.12] Lestuzzi P.: Analyse et dimensionnement sismiques. Comportement sismique, dimensionnement en capa-
cité, construction parasismique. TECHNOSUP Ellipses. ISBN 978-2-7298-4143-0. Paris, 2009.
[6.13] Bolt B. A.: Les Tremblements de Terre. Bibliothèque Pour la Science, Belin, Paris 1979.
[6.14] Service sismologique suisse (SED) à l’ETH Zürich. Swiss National Probabilistic Seismic Hazard Assess-
ment 2015. Zurich: Federal Institute of Technology. (http://www.seismo.ethz.ch/fr/knowledge/seismic-
hazard-switzerland/).
[6.15] Lacave C., Koller M.: Microzonage sismique spectral de la région de Sion. Secteur A - Sion aggloméra-
tion. Rapport RT 266.02-A, Résonance Ingénieurs-Conseils SA pour le canton du Valais, 2011.
195

7 Dynamique non linéaire: introduction

F
Fy rK
γFy 1
K
1
K
1
x

1
K γFy
Fy
196 Dynamique non linéaire: introduction

Modèle hystérétique
La dynamique non linéaire nécessite la définition de la relation force-déplacement du comportement
structural qui est généralement décrite par un modèle, appelé modèle hystérétique. Le modèle γ par
exemple est basé sur les caractéristiques observées dans les courbes d’hystérèse mesurées lors
d’essais dynamiques de voiles en béton armé. Dans ce modèle les courbes de recharge se croisent en
un même point défini par le paramètre γ. Le nom du modèle reflète la forme particulière de la courbe
d’hystérèse après le premier cycle plastique (schéma à droite).
212 Dynamique non linéaire: introduction

7.4 Références

[7.1] Lestuzzi P. et Badoux M.: Génie parasismique. Conception et dimensionnement des bâtiments. Presses
Polytechniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-747-3. Lausanne, 2008.
[7.2] Lestuzzi P. et Pflug L.: Analyse des structures et milieux continus. Structures en barres et poutres. Traité de
Génie Civil Vol. 4. Presses Polytechniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-683-4. Lau-
sanne, 2014.
[7.3] Chopra A. K.: Dynamics of Structures. ISBN 0-13-521063-1. Prentice-Hall, New Jersey, 1995.
[7.4] Paultre P.: Dynamique des structures. ISBN 2-7462-0893-8. Hermes Science, Lavoisier, Paris, 2005.
[7.5] Lestuzzi P., Wenk T., Bachmann H.: Dynamische Versuche an Stahlbetontragwänden auf dem ETH-Erdbe-
bensimulator. Institut für Baustatik und Konstruktion, ETH Zürich. Bericht no. 240, ISBN 3-7643-6162-X.
Birkhäuser Verlag, Basel 1999.
[7.6] ElGawady M. A., Lestuzzi P., Badoux M.: Dynamic tests on unreinforced masonry walls before and after
upgrading with composites. ENAC-IS-IMAC, EPFL. Rapport no. 1. Lausanne 2003.
[7.7] Lestuzzi P., Belmouden Y., Trueb M.: Non-linear seismic behavior of structures with limited hysteretic
energy dissipation capacity. Bulletin of Earthquake Engineering, 5(549-569), 2007.
[7.8] Griffith M.C., Lam N., Wilson J., Doherty K.: Experimental investigation of unreinforced brick masonry
walls in flexure. ASCE Journal of Structural Engineering 2004; 130(3): 423-432.
[7.9] Doherty K., Griffith M.C., Lam N., Wilson J.: Displacement-based seismic analysis for out-of-plane ben-
ding of unreinforced masonry walls. Earthquake Engineering and Structural Dynamics 2002; 31(4): 833-
850.
[7.10] Dazio A., Wenk T., Bachmann H.: Versuche an Stahlbetontragwänden unter zyklisch-statischer Einwi-
rkung. Institut für Baustatik und Konstruktion, ETH Zürich. Bericht no. 239, ISBN 3-7643-6149-2.
Birkhäuser Verlag, Basel 1999.
[7.11] Saatcioglu M.: Modeling hysteretic force-deformation relationships for R/C elements. Earthquake-Resis-
tant Concrete Structures: Inelastic Response and Design. Special publication SP-127 of the American Con-
crete Institute (ACI). Detroit, Michigan. April 1991.
[7.12] Takeda T., Sozen M. A., Nielsen N. N.: Reinforced concrete response to simulated earthquakes. Journal of
the Structural Division. Proceedings of the American Society of Civil Engineers (ASCE). Vol. 96, No.
ST12. December 1970.
[7.13] Allahabadi R., Powell G. H.: Drain-2DX User Guide. Report No. UCB/EERC-88/06. College of Enginee-
ring, University of California, Berkeley 1988.
[7.14] Saiidi M., Sozen M. A.: Simple nonlinear seismic analysis of R/C structures. Journal of the Structural Divi-
sion. Proceedings of the American Society of Civil Engineers (ASCE). Vol. 107, No. ST5. May 1981.
[7.15] Lestuzzi P., Badoux M.: The γ-Model: a Simple Hysteretic Model for Reinforced Concrete Walls. Procee-
dings of the fib-Symposium; Concrete Structures in Seismic Regions, Athens 2003.
[7.16] Lestuzzi P.: Effective Stiffness of RC Structural Walls in Dynamic Tests. Proceedings of the 12th European
Conference on Earthquake Engineering, London, 2002. Paper Reference 861.
219

8 Mesures in-situ et analyse dynamique


220 Mesures in-situ et analyse dynamique

Application de mesures in-situ pour l’analyse dynamique


Les mesures de vibrations ambiantes peuvent être utilisées avantageusement pour l’analyse dynami-
que des structures existantes. Elles ont l’avantage d’être non destructives et sont relativement sim-
ples à appliquer et à interpréter.
Des mesures de vibrations ambiantes sont employées ici dans un bâtiment à Monthey qui a fait
l’objet d’une série de tests, notamment de vibrations forcées, juste avant sa démolition. Le capteur
de vibrations se trouve à droite. La boîte d’acquisition est placée au milieu.
Photo P. Lestuzzi
236 Mesures in-situ et analyse dynamique

8.7 Références

[8.1] Bachmann H. et al.: Vibration problems in structures: Practical guidelines. ISBN 0-8176-5148-9. Birkhäu-
ser Verlag, Basel, Boston, 1995.
[8.2] Valeiras O., Pirazzi C., Perret J.: Rénovation de la Tour Bel-Air. Structure de la Tour Bel-Air. Revue Tracés
17/2015, pp. 6-12.
[8.3] Rapport Résonance NT 300.14-02-01/ST/PL: Tour Bel-Air Lausanne : Mesure des fréquences propres des
mouvements horizontaux, 20 mars 2014.
[8.4] Lestuzzi P. et Badoux M.: Génie parasismique. Conception et dimensionnement des bâtiments. Presses
Polytechniques et Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-747-3. Lausanne, 2008.
[8.5] Lestuzzi P. et Badoux M.: Evaluation parasismique des constructions existantes. Presses Polytechniques et
Universitaires Romandes. ISBN 978-2-88074-990-3. Lausanne, 2013.
[8.6] Rapport Résonance NT 3000.15-01/ST/PL: Yverdon-les-Bains, rue des Moulins 99 : Mesure des fréquen-
ces propres des mouvements horizontaux, 09 juin 2015.
[8.7] Michel C., Karbassi A. et Lestuzzi P.: Evaluation of the seismic retrofitting of an unreinforced masonry
building using numerical modeling and ambient vibration measurements, Engineering Structures, submit-
ted.
[8.8] Koller M.G.: “Mysteriöse” Schwingungen eines massiven, sechsstöckigen Parkhauses, 19. Ziegler-Sympo-
sium, EMPA Dübendorf, 2016.
[8.9] Reinle J., Ammann J.-P.: Etude dynamique du bâtiment de l’Ecole Club Migros de Balexert. Projet de
semestre EPFL, 2014.

View publication stats