Vous êtes sur la page 1sur 2

La seconde guerre mondiale, une guerre d’anéantissement (1939-1945)

 En quoi la 2de guerre mondiale est-elle une guerre d’anéantissement?

I. Stalingrad et les grandes phases militaires du conflit


 Comment cette bataille symbolise-t-elle l’affrontement dans la guerre d’anéantissement en cours?
Quelles sont les grandes phases du conflit?

1/ La Seconde Guerre mondiale oppose les forces de l’Axe aux Alliés.


Axe : l’Allemagne et ses alliés, notamment l’Italie et le Japon.
Alliés : désigne l’ensemble des pays qui s’opposent aux forces de l’Axe durant la seconde Guerre mondiale
(Etats-Unis, Royaume Uni, URSS, France Libre, Australie, Canada…)

2/ L’Allemagne déclenche la guerre en envahissant la Pologne le 1er septembre 1939.


De 1939 à 1942, l’Axe conquiert toute l’Europe, à l’exception du RU, grâce à la guerre-éclair. Dans le
Pacifique, le Japon attaque la base navale de Pearl Harbor en décembre 1941 : les Etats-Unis entrent en
guerre. Le conflit devient mondial.
Guerre éclair (Blitzkrieg) : guerre offensive, courte et brutale, grâce à l’action combinée des avions et
des chars.

3/ L’année 1942 marque le tournant de la guerre :


- Sur le front russe, Stalingrad (août 1942- février 1943) est la première grande défaite
allemande.
- - Dans le Pacifique, les Américains tiennent bon face aux Japonais (bataille de Midway)
- En Afrique du nord, les troupes allemandes, commandées par Rommel sont vaincues par les
Britanniques à El Alamein

4/De 1943 à 1945, les Alliés passe à la contre-offensive. Les débarquements, en Normandie (6 juin 1944)
et en Provence permettent la libération de la France. L’Allemagne, prise en tenaille, capitule le 8 mai
1945.
Le Japon qui résiste avec acharnement finit par capituler le 2 septembre 1945 après les bombardements
atomiques sur les villes d’Hiroshima (6 août) et de Nagasaki (9 août).

II. Une guerre d’anéantissement


 Qu’est ce qu’une guerre d’anéantissement ?

1/ C’est une guerre qui aboutit à des crimes de masse. Conflit le plus meurtrier de l’histoire (50 à 60
millions de morts), les génocides des Juifs (Shoah) et des Tziganes témoignent de la violence du conflit :
mise à l’écart dans des ghettos, assassinat par « les Einsatzgruppen », déportation massive dans les
camps d’extermination et mise à mort dans les chambres à gaz.
Le tribunal de Nüremberg est crée pour juger les crimes commis par les Nazis, au nom de la notion
nouvelle de crime contre l’humanité.
Ghetto : quartier fermé d’une ville où sont isolés les Juifs.
Einsatzgruppen : groupe mobiles chargés de massacrer des civils, principalement des Juifs, après le
passage de l’armée allemande en Pologne et sur le front Est.
Camp d’extermination : lieu où les détenus sont dès leur arrivée exterminés dans des chambres à gaz,
puis incinérés.
Crime contre l’humanité : tout acte inhumain contre une population pour des motifs politiques, raciaux ou
religieux.
2/ C’est une guerre pour terrasser l’adversaire. Les combats sont acharnés et n’épargnent pas les civils :
bombardements massifs des villes. Les résistants des territoires occupés par l’Axe, mais aussi les
prisonniers sont torturés et assassinés.

3/ C’est une guerre qui mobilisent les sociétés et les économies. Face aux régimes totalitaires qui
utilisent la répression la terreur et les massacres, les Alliés mettent en avant le combat pour la liberté,
la démocratie et les droits de l’homme. La propagande (pour soutenir les populations ou démoraliser
l’ennemi) joue un rôle essentiel.
Les états mettent en place une économie de guerre.