Vous êtes sur la page 1sur 10

ESCOLAS OFICIAIS DE IDIOMAS

Proba de certificación de nivel avanzado


Francés – XUÑO 2011 – Proba A
Comprensión de lectura

Apelidos e nome da persoa candidata: ..................................................................

PROBA DE CERTIFICACIÓN DE NIVEL AVANZADO

Francés

Comprensión de lectura

Puntuación e duración:

NON ESCRIBIR
Espazo para a
corrección

Tarefa 1 Aprox. 10 minutos 5 puntos


Tarefa 2 Aprox. 10 minutos 7 puntos
Tarefa 3 Aprox. 20 minutos 5 puntos
Tarefa 4 Aprox. 20 minutos 8 puntos

TOTAL TOTAL
....... /25
máx. 60 MINUTOS 25 PUNTOS

Materiais ou instrumentos que se poden empregar durante a proba:


• Bolígrafo con tinta negra ou azul.

Advertencias para a persoa candidata:


• Os tempos son orientativos e non haberá ningunha pausa entre as distintas tarefas.
• Os teléfonos móbiles deben permanecer apagados durante a proba.
• Non se avaliará ningunha tarefa escrita con lapis ou emendada con líquidos ou
cintas correctoras.
• Anularanse as respostas nas que se marque máis dunha opción, sempre que non
se indique con suficiente claridade que se trata dun erro.
• En caso de erro, as persoas candidatas marcarán a nova resposta cun X rodeado
por un círculo x .
• Anularanse as respostas que non sexan claras e/ou lexibles e que non estean
dentro dos espazos habilitados para tal fin.
• Deberá asinar a entrega desta proba no documento correspondente.

Páxina 1 de 10
FrAVCEA
ESCOLAS OFICIAIS DE IDIOMAS
Proba de certificación de nivel avanzado
Francés – XUÑO 2011 – Proba A
Comprensión de lectura

TÂCHE 1 (....../5)

Sur le forum de Lemonde.fr, des enseignants et des documentalistes expliquent


comment ils forment leurs élèves à la recherche et à la vérification d'informations en
ligne.

Lisez les textes et les titres suivants.


Dans le tableau de réponses, écrivez LA LETTRE du texte qui correspond au titre
correct, comme dans l’exemple 0.
Attention, 2 textes ne correspondent à aucun titre !
Vos réponses doivent se baser uniquement sur l’information contenue dans les textes.

A. Je leur apprends à privilégier les sites universitaires (Jstor, Muse, Cairn, 18th
Century online, Gallica Bnf, Archive.org, Fabula, Vox poetica). Pour Wikipédia, je les
mets en garde, tant les articles sont inégaux. Les notes et les références sont un bon
indicateur de sérieux : s'il n'y en a pas, méfiance !

B. Les élèves utilisent beaucoup Internet dans les phases de recherche


documentaire. C'est alors que les risques de méprise ou de confusion sont
importants. Voici quelques conseils que je leur transmets: croiser les sources
d'informations, exiger la reformulation des idées pour éviter les copier-coller, aller
directement sur le site dont la source est citée et, sur Wikipédia, consulter l'historique
des mises à jour pour éviter les ressources obsolètes.

C. Je me suis fixé l'objectif d'aider mes élèves à "bien" chercher. C’est un objectif
difficile à atteindre, principalement en raison du format des cours qui laisse peu de
temps et de l'équipement qui n'est pas fait pour recevoir une classe. Par ailleurs,
même s'ils se font fort d'être des experts, les élèves sont en fait assez mauvais.

D. Les professeurs-documentalistes font découvrir et utiliser les ressources


documentaires et celles du Net ! Nous, documentalistes, faisons souvent "poil à
gratter" auprès des élèves (ou des collègues), rappelant le droit d'auteur ou
l'interdiction d'imprimer telle image. Dans mon collège, j'assure pour les élèves de 5e
une formation aux outils de recherche, à l'évaluation d'un site ou d'une info.

E. La documentaliste intervient pour que les élèves croisent au maximum leurs


sources afin de les amener à questionner le sérieux de l'information. Néanmoins,
malgré toutes ces démarches, je constate que l'éducation à Internet sera un long
chemin de croix. Les parents n'ont aucun recul et sensibilisent très peu leurs enfants
à l'outil informatique.

Páxina 2 de 10
FrAVCEA
ESCOLAS OFICIAIS DE IDIOMAS
Proba de certificación de nivel avanzado
Francés – XUÑO 2011 – Proba A
Comprensión de lectura

F. J'ai demandé à mes élèves un devoir portant sur l'analyse d'un texte littéraire. Sur
33 élèves, plus de la moitié se sont contentés de faire un "copier-coller" d'analyses
existant sur Internet. On dit de ces élèves qu'ils savent mieux que quiconque se
servir des ordinateurs et d'Internet. Je m'inscris absolument en faux contre ces
préjugés. Nos élèves n'ont malheureusement aucun regard critique et pensent que
ce qui est écrit est forcément la vérité.

G. L'utilisation des ressources du Web en histoire-géographie entre dans la maîtrise


des sources en général, à travers l'étude et la critique de textes médiévaux sur les
icônes françaises (Clovis, Jeanne d'Arc) et la critique de ces icônes. Une fois l'esprit
critique éprouvé par l'écrit, les élèves sont chargés de rédiger des biographies avec
les ressources du Web, sachant qu'ils doivent sélectionner leurs sources selon
qu'elles sont institutionnelles, d'encyclopédies en ligne, de blogs.

H. Enseignant en lycée, j'encadre les élèves lors des TPE (travaux personnels
encadrés), où le travail autonome permet d’évaluer leurs capacités à utiliser Internet.
Voici le résultat: ils n’ont aucune notion de mot-clé, de registre lexical induisant le
type de réponse; ils tapent des morceaux de phrases, avec articles, sans guillemets;
ils lisent de manière littérale et maladroite: au bout de deux lignes, si l'info n'y est
pas, on zappe.

Source : Le Monde
Textes adaptés pour cette épreuve

TABLEAU DE RÉPONSES

LETTRE NE PAS ÉCRIRE


TITRES Réservé à la
DU TEXTE correction

0. L’importance des références A √


1. Des lacunes sémantiques et d´écriture flagrantes

2. Difficultés matérielles propres au collège

3. Ils croient tout ce qu´ils trouvent sur le Net !

4. Recommandations de travail

5. Une implication des familles est nécessaire

Páxina 3 de 10
FrAVCEA
ESCOLAS OFICIAIS DE IDIOMAS
Proba de certificación de nivel avanzado
Francés – XUÑO 2011 – Proba A
Comprensión de lectura

TÂCHE 2 (....../7)

Dans un dictionnaire paru récemment, des écrivains racontent les héros de la


littérature qui les ont marqués depuis l’enfance.
Lisez les textes suivants et les 7 questions.
Dans le tableau de réponses, écrivez la lettre du texte qui correspond à chaque
question comme dans l´exemple 0.
Attention ! Un même texte peut être la réponse à différentes questions. Une seule
réponse est possible pour chaque question.
Vos réponses doivent se baser uniquement sur l’information contenue dans les textes.

A. COSETTE, par Amélie Nothomb


Ce que Cosette explique suprêmement, c'est le pouvoir obsessionnel exercé par «les
Misérables» sur ses lecteurs. J'ai lu pour la première fois ce roman quand j'avais 9
ans, je sais donc ce qu'est la lecture de ce livre par un imaginaire primitif: «les
Misérables», c'est l'histoire de Cosette. C'est l'histoire délectablement douloureuse de
l'enfant victime, de la pureté outragée. C'est l'histoire jouissivement révoltante d'une
petite fille martyre. J'étais moi-même une petite fille quand j'ai découvert ce scandale
et le récit de ses souffrances exaltait mon sadisme enfantin. La géniale mauvaise foi
d'Hugo (1802-1885) permet au lecteur de s'adonner à cette volupté sadique en toute
bonne conscience: il croit s'indigner quand en vérité il tremble de plaisir. Nous
sommes tous des Thénardier: il suffit de s'émouvoir du calvaire de Cosette pour le
devenir.

B. D'ARTAGNAN, par Denis Tillinac


J'ai lu cent fois «les Trois Mousquetaires»: impossible de perdre d'Artagnan, c'est
mon sésame. Sans lui, mes moments de cafard auraient tourné à l'aigre, c'est mon
modèle, mon frère idéal, l'incarnation de mon patriotisme. Fougueux sous l'outrage et
impassible sous la mitraille, sentimental comme une petite midinette, extrêmement
sceptique et totalement soumis à une règle implicite qui tolère la coquinerie, pas la
mesquinerie: il incarne les ambivalences d'un héros bien français et fier de l'être.
Absolutisme du panache, comme Cyrano. D'Artagnan, c'est mon puits d'éternelle
jouvence. Chaque fois que je contemple la statue de bronze à Auch, que je me
hasarde aux alentours du château de famille à Lupiac, une émotion m'assiège, je me
sens plus frais, plus altier. En même temps, un regret me navre, je suis perdu dans
cette France où liberté ne rime jamais avec gratuité et où le principe de précaution
récuse le sens de l'aventure.

Páxina 4 de 10
FrAVCEA
ESCOLAS OFICIAIS DE IDIOMAS
Proba de certificación de nivel avanzado
Francés – XUÑO 2011 – Proba A
Comprensión de lectura

C. MAIGRET, par Pierre Assouline


Jules Maigret est impardonnable. À cause de lui, l'opinion lettrée est persuadée que
Georges Simenon (1903-1989) est un auteur de romans policiers. Et voilà comment,
en raison de son importance durable et internationale, un personnage récurrent
éclipse l'une des plus grandes œuvres de fiction du XXe siècle. Pas tout à fait mais
presque. Elle a encore de beaux restes. Les enquêtes du commissaire ne
représentent pourtant qu'un tiers de la somme romanesque mais le cinéma, puis la
télévision, lui ont offert de tels prolongements un peu partout dans le monde que, pour
beaucoup, Maigret, c'est Simenon, et Simenon, c'est Maigret. Passé ce léger
mouvement d'humeur, l'évidence s'impose: le personnage existe. On l'entend
respirer, on hume le parfum de son tabac, on devine ce qu'annoncent ses murmures
et silences. On sent cette lourdeur paysanne en devinant son pas dans l'escalier de
l'immeuble du boulevard Richard-Lenoir.

D. SON ALTESSE SÉRÉNISSIME MALKO LINGE DIT «SAS», par Jérôme Leroy
Avec la chute du mur de Berlin, le roman d'espionnage a connu sa crise de 1929. Ce
genre romanesque était à l'affrontement Est-Ouest ce que le roman de la Table ronde
était à la quête du Graal: leur seule raison d'exister. Parmi les très rares survivants qui
ont réussi une reconversion dans le monde multipolaire, SAS représente un
archétype. De son vrai nom, Malko Linge, il est créé en 1965 par Gérard de Villiers,
alors journaliste. Dans la grande tradition des nobles chics mais désargentés, il
travaille comme espion «hors cadre» pour la CIA. Il dispose de quelques atouts: il est
grand, il est blond, il a les yeux pailletés d'or, un don des langues et une
extraordinaire mémoire visuelle. Il croit dans les vertus de la libre entreprise et dans le
caractère intrinsèquement pervers du communisme.

Source : Le Nouvel Observateur


Textes adaptés pour cette épreuve

TABLEAU DE RÉPONSES

Lettre Réservé
QUEL TEXTE PARLE D’UN PERSONNAGE... à la
du texte correction

0. qui travaille comme agent secret ? D √


1. dont l’allure maladroite fait penser aux campagnards ?
2. dont l’histoire douloureuse provoque une sensation
agréable au lecteur ?
3. dont l’innocence est méprisée et profanée ?
4. dont la sensibilité est comparée à celle d’une jeune fille ?
5. qui est convaincu du détournement d’un système politique ?
6. qui monopolise la renommée de son auteur ?
7. qui représente une source de jeunesse pour le lecteur ?

Páxina 5 de 10
FrAVCEA
ESCOLAS OFICIAIS DE IDIOMAS
Proba de certificación de nivel avanzado
Francés – XUÑO 2011 – Proba A
Comprensión de lectura

TÂCHE 3 (....../5)
Dans la presse en ligne, vous trouvez cet article consacré à l’avenir des énergies.
Lisez le texte suivant et les 5 énoncés.
Dans le tableau de réponses, indiquez si les énoncés sont vrais (V) ou faux (F) comme
dans l´exemple 0.
Vos réponses doivent se baser uniquement sur l’information contenue dans le texte.

Dans les moteurs de l’avenir


À l’avant-scène, une profusion d’informations contradictoires sur la fin du pétrole, le
boom des énergies vertes et le bruit des éoliennes. Dans les coulisses, un ballet réglé
d’intérêts: les forgerons de l’ordre mondial s’affairent. Spectacle à fronts renversés ?
Comprendre le grand jeu de l’énergie dont dépend l’avenir de l’humanité implique une
démarche volontariste.
Trois traits caractérisent le paysage énergétique global. En premier lieu, les
connaissances fiables dont nous aurions besoin pour peser sur les choix de demain
sont confisquées au public: elles hibernent dans les coffres d’Etats et d’entreprises.
Ensuite, les investissements nécessaires à la mise en œuvre d’une nouvelle filière
sont si lourds qu’ils engagent un pays sur plusieurs générations. Dès lors, les intérêts
économiques priment, même lorsqu’ils fusionnent avec d’autres considérations
d’allure plus présentable: aux questions géopolitiques, aux débats éthiques, aux
controverses climatiques répondent presque toujours les profits des multinationales.
Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), le «pic» pétrolier aurait été atteint en
2006. Mais il faut se méfier des effets d’annonce. Dans ce domaine, on ment et on
bluffe pour influencer les marchés et justifier des investissements irrationnels. La
perplexité est aussi de mise quand l’Organisation de coopération et de développement
économiques (OCDE) affirme que les coûts de l’électricité solaire et éolienne
rejoignent ceux du courant d’origine nucléaire ou fossile. Difficile d’oublier que les
énergies dites «vertes» constituent le nouveau Graal des industriels. Les géants de
l’économie mondiale tiennent désormais deux fers au feu: d’un côté, les
«renouvelables» ; de l’autre, les hydrocarbures.
Contrairement au négoce des clarinettes, le commerce de l’énergie est condamné à
tenir compte des enjeux stratégiques. Gazoducs et oléoducs doivent répondre à des
critères de sécurité maximum pour irriguer les cœurs économiques. Au-delà du calcul
classique de rentabilité, les sommes engagées intègrent une dimension politique et
stratégique. Pour éviter les zones dangereuses et s’assurer le contrôle des routes, les
grandes puissances se livrent des batailles épiques.
L’emprise des peuples sur leur avenir énergétique peut donc paraître bien limitée et la
perspective d’une planète à dix milliards d’êtres humains obligera à rationaliser un
secteur esclave des absurdités du marché. «En six heures, les déserts dans le monde
reçoivent plus d’énergie que l’humanité entière n’en consomme en une année.» Cette
citation orne le site Internet de la fondation Desertec, un projet intercontinental qui
regroupe différents pays au sein d’un immense réseau de production d’énergie
renouvelable spécialisée selon les milieux géographiques: panneaux solaires dans le
désert, éoliennes sur les côtes, barrages dans les montagnes... Utopie éblouissante
qui ne pourra nous faire oublier cette réalité: un tiers de l’humanité utilise encore
exclusivement le bois et le charbon de bois pour se nourrir, se chauffer et travailler.
Source : www.monde-diplomatique.fr
Texte adapté pour cette épreuve

Páxina 6 de 10
FrAVCEA
ESCOLAS OFICIAIS DE IDIOMAS
Proba de certificación de nivel avanzado
Francés – XUÑO 2011 – Proba A
Comprensión de lectura

TABLEAU DE RÉPONSES

NE PAS
ÉCRIRE
ÉNONCÉS V F Réservé à
la
correction

0. La situation énergétique est comparée à un spectacle. X √


1. La population ne dispose pas de toutes les données
pour décider.

2. Les intérêts des grandes multinationales se


camouflent souvent derrière d’autres arguments.

3. Selon l’AIE et l’OCDE, les énergies renouvelables


sont moins chères que les énergies fossiles.

4. Les investissements visent uniquement à obtenir des


bénéfices.

5. Desertec propose de tirer profit du potentiel


énergétique propre à chaque site.

Páxina 7 de 10
FrAVCEA
ESCOLAS OFICIAIS DE IDIOMAS
Proba de certificación de nivel avanzado
Francés – XUÑO 2011 – Proba A
Comprensión de lectura

TÂCHE 4 (....../8)
Dans un journal en ligne, vous consultez les résultats d’une enquête sur la conciliation
entre la vie professionnelle et la vie privée.
Lisez le texte suivant et les 8 questions à choix multiple.
Dans le tableau de réponses, indiquez l´option correcte (a, b, c) comme dans
l´exemple 0. Attention ! Une seule réponse est possible.
Vos réponses doivent se baser uniquement sur l’information contenue dans le texte.

Concilier travail et vie de famille reste compliqué


Parce que la vie familiale relevait à leurs yeux de la sphère privée, les entreprises ont
longtemps négligé les politiques de conciliation entre le travail et la famille. Mais depuis
le début des années 2000, le vent a tourné: poussées par les instances européennes et
les gouvernements français, elles sont aujourd'hui sommées, au nom de l'égalité
hommes-femmes, d'inventer des politiques de soutien à la parentalité.
Mise en place, en 2004, du crédit d'impôt famille destiné à favoriser la création de
crèches, lancement, en 2006, de chèques emploi-service pour financer les modes de
garde: les pouvoirs publics demandent aux entreprises d'accompagner l'une des
révolutions du XXe siècle, le travail féminin. De 1962 à 2005, le taux d'activité des
femmes est passé de 42% à 82%: près de 60% des enfants de moins de 6 ans
grandissent désormais au sein de couples "biactifs".
Pour mesurer les efforts des employeurs, l'Institut national des études démographiques
(INED) a réalisé, en 2004-2005, une grande enquête sur les politiques de conciliation
des entreprises. Près de 10.000 personnes de 20 à 49 ans et plus de 2500 entreprises
de plus de vingt salariés ont été interrogées. Il s'agit, précise l'économiste Thomas
Piketty dans sa préface, de "l'enquête la plus ambitieuse menée à ce jour sur
l'articulation entre vie familiale et vie professionnelle".
Premier constat: malgré les efforts du secteur public et des grandes entreprises, les
politiques de conciliation restent rares. Plus de la moitié des établissements (20% des
salariés) n'offrent quasiment aucun soutien à la parentalité. "Les aides ne sont pas
toujours bien ciblées et elles ne font que rarement l'objet d'une politique cohérente et
délibérée".
Les entreprises font des gestes: beaucoup d'établissements ont ainsi mis en place des
prestations financières à destination des familles, qu'il s'agisse de complément
d'indemnisation aux congés maternité et paternité, de primes à la naissance ou d'aides
aux frais de garde. Mais les services, notamment les crèches, restent rarissimes: en
2005, elles concernaient à peine 3% des établissements. Surtout, les entreprises
rechignent à répondre à la principale revendication des salariés: l'introduction d'une
certaine souplesse dans les horaires. "Lorsque des ajustements existent, ils concernent
bien plus souvent des événements rares que l'organisation quotidienne du travail. Ainsi,
des assouplissements d'horaires sont permis de façon ponctuelle le jour de la rentrée
scolaire ou en cas d'enfant malade, mais il existe peu d'aménagements réguliers."
Deuxième constat: contrairement à ce que l'on dit souvent, l'entreprise est un lieu où les
dissymétries hommes-femmes restent encore très marquées. Avant même de choisir un
emploi, les femmes anticipent le fait qu'elles assumeront en moyenne 80% du noyau dur
des tâches domestiques: elles accordent beaucoup plus d'importance que les hommes
aux horaires, ce qui les cantonne souvent dans les emplois de "petits temps" (temps
partiel).

Páxina 8 de 10
FrAVCEA
ESCOLAS OFICIAIS DE IDIOMAS
Proba de certificación de nivel avanzado
Francés – XUÑO 2011 – Proba A
Comprensión de lectura

Pour les chercheurs qui ont participé à ce travail, la conciliation travail-famille passe
donc par une réflexion approfondie sur l'organisation du travail. Il faut, affirment-ils,
rompre avec les cultures d'entreprises qui font de la présence un signe de motivation.
"Tant que les réunions importantes se tiendront à 19 heures, il est sans doute vain
d'espérer une réelle égalité hommes-femmes dans les carrières professionnelles et les
tâches domestiques".
Ils plaident aussi pour des politiques publiques ambitieuses - développement massif des
modes de garde et création d'un congé parental plus court, mieux rémunéré et mieux
partagé avec le père. Nicolas Sarkozy a promis une réforme du congé parental mais en
matière d'offre de garde, les ambitions, en un an, ont été sérieusement revues à la
baisse: après avoir annoncé la création de 350.000 places d'accueil pour les moins de 3
ans d'ici à 2012, le gouvernement évoque maintenant le chiffre de 200.000 places.
Source : www.lemonde.fr – Texte adapté pour cette épreuve

TABLEAU DE RÉPONSES

Ex. NE PAS ÉCRIRE


La conciliation entre les vies professionnelle et familiale : Réservé à la
0. correction

□ a) a toujours été une priorité pour les entreprises

 b) est actuellement un devoir pour les entreprises √


□ c) fait partie du domaine privé, pas des entreprises

Réservé à la
1. L´État demande aux entreprises de/d´ : correction

□ a) adapter les conditions du travail des mères

□ b) employer 60% de femmes avec enfants

□ c) payer les chèques emploi-service

Réservé à la
2. L´INED a réalisé une enquête : correction

□ a) après la parution du livre de Picketty

□ b) pendant plus de deux ans

□ c) sur plus de 2500 moyennes entreprises

Réservé à la
3. Les premiers résultats indiquent que la politique d´aides : correction

□ a) a bénéficié seulement 20% des salariés

□ b) est cohérente et délibérée

□ c) est souvent incohérente

Páxina 9 de 10
FrAVCEA
ESCOLAS OFICIAIS DE IDIOMAS
Proba de certificación de nivel avanzado
Francés – XUÑO 2011 – Proba A
Comprensión de lectura

Réservé à la
4. Quand un employé devient parent, les entreprises : correction

□ a) l´aident, en général, financièrement

□ b) lui offrent rarement des prestations économiques

□ c) permettent un prolongement du congé parental

Réservé à la
5. Actuellement, les entreprises : correction

□ a) assouplissent les horaires sporadiquement

□ b) refusent constamment d´assouplir les horaires

□ c) sont favorables aux horaires souples

Les femmes travaillent plus souvent à temps partiel que les Réservé à la
6.
hommes: correction

□ a) à cause de leur conjoint

□ b) à cause des entreprises

□ c) par décision personnelle

Réservé à la
7. Pour favoriser l´égalité du travail homme-femme, il faut : correction

□ a) considérer et développer le travail à distance

□ b) motiver les salariés qui sont présents plus d´heures

□ c) répartir d´abord les tâches domestiques chez soi

Pour concilier la vie professionnelle et familiale, le Réservé à la


8.
gouvernement va : correction

□ a) diminuer le nombre de places d´accueil

□ b) favoriser le développement des crèches

□ c) prolonger le congé du père

Páxina 10 de 10
FrAVCEA