Vous êtes sur la page 1sur 4

Télécommunications 1 1 ère Année RT

Modulation et démodulation analogiques


Série 3

Exercice 1 :
Soit à transmettre à l’aide d’un signal H.F sinusoïdal sp(t), un message B.F sm(t), le signal transmis est noté
s(t).
1. Comment sont appelées respectivement :
a. le signal H.F ;
b. le signal B.F ;
c. le signal transmis.
Soit s(t), un signal modulé AM.
2. Donner l’expression de ce signal avec sp(t) =Ap cos (ωpt) ; une porteuse
3. Pour sm(t), signal modulant, cosinusoidal ;
i. Donner l’expression de s(t).
ii. Tracer le spectre de fréquences correspondant.
iii. Quelle est la bande de fréquences occupée par ce spectre ?
iv. Pour fm=4 KHz et fp= 180 KHz, donner la valeur de la bande de fréquence.

Réponse :
1. Les signaux sont appelés :
a. le signal H.F sp(t); porteuse ou signal porteur
b. le signal B.F sm(t); signal modulant
c. le signal transmis s(t) ; signal modulé.

2. Expression de s(t) ; signal modulé AM


s(t) = A(t) cos (ωpt) = [Ap + ksm(t)] cos (ωpt)

3. sm(t) = Am cos (ωmt):


i. s(t) = [Ap+k Am cos (ωmt)] cos (ωpt)
= Ap [ 1+( kAm/Ap) cos (ωmt)] cos (ωpt)
= Ap [ 1 + m cos (ωmt)] cos (ωpt)

avec m= kAm/Ap: Indice de modulation ou facteur de modulation ou taux de modulation.

ii. Tracé du spectre de fréquences correspondant :


Pour faire le tracé du spectre, on calcule S(f) :
s(t) = Ap [ 1 + m cos (ωmt)] cos (ωpt)
= Ap cos (ωpt) + mApcos (ωmt)cos (ωpt)
= Ap cos (ωpt) + [cos(ωp+ωm)t + cos(ωp-ωm)t]
= Ap cos (2πfpt) + [cos(2πfp+2πfm)t + cos(2πfp-2πfm)t]
= Ap cos (2πfpt) + {cos[2π(fp+fm)t]+ cos[2π(fp-fm)t]}

 Spectre bilatéral :
S(f) =

 Spectre unilatéral:
+
S (f) =

1
Télécommunications 1 1 ère Année RT

Spectre unilatéral S+(f) :


Ap

f
fm fp-fm fp fp+fm fp-fm fp fp+fm

Boccupée = (fp+fm) –( fp-fm) = 2fm


iii. Bande de fréquences occupée Boccupée
Suivant le tracé S(f) on remarque que Boccupée = (fp+fm) –( fp-fm) = 2fm

iv. Pour fm=4 KHz et fp= 180 KHz Boccupée = (fp+fm) –( fp-fm) = (184 – 176) = 8KHz = 2xfm.

Exercice 2 :
Le signal s(t) est de la forme :
s(t) = 10[1 + 0,2cos(2πx103t)]cos(2πx150.103t)
1. De quel type de modulation s’agit-il ?
2. Donner les différentes fréquences (fp, fm, fp+fm, fp-fm), leurs amplitudes ainsi que l’indice de
modulation m. Pour cela prenons k=1.
3. Quelle est la bande de fréquences du signal modulé.
4. Donner la représentation fréquentielle correspondante.

Réponse :
Le signal s(t) est de la forme :
s(t) = 10[1 + 0,2cos(2πx103t)]cos(2πx.106t)
1. Type de modulation.
s(t) est de la forme : s(t) = Ap [1 + m cos (2πfmt)] cos (2πf pt) donc c’est la modulation d’amplitude
AM.
2. Valeurs des différentes fréquences (fp, fm, fp+fm, fp-fm), leurs amplitudes ainsi que l’indice de
modulation m.

fp = 106 Hz = 1MHz Ap = 10V


fm,= 103 Hz = 1KHz Am = 0,2x10 = 2V

fp+fm = 1,001.106Hz = 1,001 MHz


A= = 1V
fp-fm = 0,999.106Hz = 0,999 MHz

m = 0,2 sous forme de (kAm/Ap) Pour k=1 on aura Am = mxAp

3. Bande de fréquences du signal modulé : Boccupée = (fp+fm) –( fp-fm) = 2fm = 2KHz

4. Représentation fréquentielle : spectre unilatéral


(V)
Ap = 10

mAp/2 = 1

fp-fm fp fp+fm f (MHz)


(0,999) 1 (1,001)

2
Télécommunications 1 1 ère Année RT

Exercice 3 :
Le signal s(t) est de la forme :
s(t) = 120 sin[6.108t + 0,3sin(1250t)]
1. De quel type de modulation s’agit-il ?
2. Donner les différentes fréquences (fp, fm), leurs amplitudes ainsi que l’indice de modulation m. Pour
cela prenons k=1.

Réponse :
Le signal s(t) est de la forme :
s(t) = 120 sin[6.108t + 0,3sin(1250t)]
1. Type de modulation.
s(t) est de la forme : s(t) = donc c’est la modulation de fréquence FM.

2. Valeurs des différentes fréquences (fp, fm) leurs amplitudes ainsi que l’indice de modulation m.

fp = 6.108/2π = 95,5 MHz Ap = 120V


fm,= 1250/2π = 199 Hz Am = 0,3x199 = 59,7V

m = 0,3 sous forme de Pour k=1 on aura Am = mxfm

Exercice 4 :
Soit à réaliser une modulation d’amplitude dont le schéma de principe est le suivant :

Le multiplieur (AD633) est de gain K

sp(t) s(t) A0 est une tension continue (composante


sm(t)+A0 continue)

AMax

Amin

1. Déterminer l’expression du signal modulé s(t) = K sp(t) [sm(t)+A0]


En déduire l’expression de l’amplitude du signal modulé s(t) ou l’amplitude modulée ; A(t).
2. Ecrire A(t) sous forme de A [ 1 + m cos (2πfmt)].
i. En déduire l’expression de m.
ii. Quelle condition doit satisfaire m pour que la modulation soit de bonne qualité ?
iii. Faut-il choisir A0 > Am ou inversement ?
iv. Conclusion
3. Donner les valeurs extrêmes AMax et Amin de A(t).
En déduire l’expression de m en fonction de AMax et Amin.

3
Télécommunications 1 1 ère Année RT

Réponse :
1. Expression du signal modulé s(t) = K sp(t) [sm(t)+A0]
Soient sp(t) = Ap cos (2πfpt)
sm(t) = Am cos (2πfmt)

s(t) = K sp(t) [sm(t)+A0] = K Ap cos (2πfpt) [Am cos (2πfmt) + A0]


= K Ap [Am cos (2πfmt) + A0] cos (2πfpt)

Sachant que s(t) = A(t) cos (2πf pt) alors A(t) = K Ap [Am cos (2πfmt) + A0]

2. Ecriture de A(t) sous forme de A [ 1 + m cos (2πfmt)]


A(t) = K Ap [Am cos (2πfmt) + A0] = A(t) = K Ap A0 [ cos (2πfmt) + 1]
Posons A = K Ap A0 et m = ; on aura
A(t) = A [1 + m cos (2πfmt)]

i. m= : Taux de modulation
ii. Pour que la modulation soit de bonne qualité il faut que m < 1
iii. Donc il faut choisir A0 > Am.
iv. Conclusion : Pour que la modulation soit de bonne qualité il faut :
a. La tension continue A0 doit être plus grande que l’amplitude du signal modulant Am (A0 > Am ; m<1)
b. La fréquence de la porteuse fp doit être supérieure à la fréquence du signal modulant f m.
Au minimum fp > 10fm

3. Valeurs de AMax et Amin de l’amplitude modulée A(t)


D’après l’expression de l’amplitude A(t) elle varie entre deux valeurs extrêmes tel que :

AMax = A (1 + m) ; pour cos (2πfmt) = 1


Amin = A (1 - m) ; pour cos (2πfmt) = -1

On a : AMax + Amin = 2A

AMax - Amin = 2A m