Vous êtes sur la page 1sur 4

MODULE EDUCATION ALTERNATIVE : Dr ANDRY

SUJET : Importance, atout et inconvénient de l’éducation alternative

L’éducation joue un rôle important dans le progrès et les ressources en hommes qui
constituent la richesse de l’humanité. L’accès à l’éducation est la condition sine qua non
d’une participation authentique à la vie du monde moderne.
D’après Wikipédia, l’éducation est, étymologiquement, l’action de « guider hors de »,
c'est-à-dire développer, faire produire. Il signifie maintenant plus couramment l’apprentissage
et le développement des facultés intellectuelles, morales, physiques, les moyens et les
résultats de cette activité de développement. L’éducation humaine inclut des compétences et
des éléments culturels caractéristiques du lieu géographique et de la période historique.
Aujourd’hui, elle désigne une quantité d’activité d’apprentissage comme : « la formation
professionnelle, le développement culturel ou animation culturelle ».
A côté de l’éducation formelle (école, collège, lycée, université), l’éducation non
formelle (extrascolaire comme le VOZAMA, ASAMA, ECCOVA, alphabétisation, cours
accéléré, … etc.), et l’éducation informelle (famille, média, bibliothèque, cinéma et théâtre
…etc.) gagnent toujours du terrain. En effet, il y a l’éducation traditionnelle et l’éducation
contemporaine.
L’éducation alternative fait partie de l’éducation non traditionnelle désignant toutes les
approches pédagogiques qui diffèrent de la pédagogie traditionnelle. C’est une forme
d’éducation qui offre une formation spécifique, dans un domaine particulier de
l’enseignement général. Les écoles alternatives qui prônent un modèle pédagogique
particulier mettent l’accent sur l’autonomie de l’élève dans sa formation. Il existe donc des
aspects particulier de la formation tels que : art-musique-sciences et techniques, éducation
physique, …
Le but c’est donc d’orienter l’élève ou l’apprenant, puis de les former plus
particulièrement en une matière bien définie et bien choisie. En effet, les soi-disant formés
deviendront des grands hommes, des spécialistes, des stars, … qui auront son autonomie, leur
confiance en soi.
Nombreux sont donc les questions qui se posent autour de ce qu’on entend au juste
par : « éducation alternative »
Le développement qui va suivre nous permettra d’examiner successivement
l’importance et atout de l’éducation alternative (I), ainsi que son inconvénient (II).

I-Importance et atout l’éducation alternative :

Toutes formes d’éducation tendent toujours vers des objectifs positifs. Cependant,
l’éducation alternative a aussi ses intérêts qu’aussi ses inconvénients. C’est à leur analyse que
nous retiendrons notre attention tout au long du présent devoir.
1- L’objectif de l’éducation alternative :
L’objectif général de l’éducation c’est de créer des situations d’apprentissage et
enseignement qui permettent à l’élève de : s’épanouir, de grandir, de se forger une
personnalité, de se construire, de se distraire, jouer, de savoir se débrouiller dans la vie,
affronter les obstacles, développer la créativité, de s’adapter et respecter la règle d’hygiène …
D’ailleurs, quant à l’éducation alternative, elle rend l’apprenant, l’élève actif, fait
participer à l’élaboration de ses apprentissages en utilisant la pédagogie participative. Elle
favorise aussi l’autonomie de l’apprenti en pratiquant la formule de Maria Montessori :
« aide-moi à faire seul ».
Ainsi, elle développe chez l’enfant la confiance en soi et l’esprit d’initiative, la
créativité et l’esprit artistique.
Enfin, l’école alternative a ses principes de renonciation à la compétition, aux notes,
aux classements et à l’adaptation forme d’intelligence particulière et aux rythmes de chaque
apprenant. Elle favorise l’opportunité d’avoir une deuxième chance pour les personnes faibles
ou défavorisés.
2- L’importance et atout de l’éducation alternative :
L’intérêt général de l’éducation c’est de pouvoir développer l’élève ou l’apprenant sur
tous les plans. Cela implique l’épanouissement personnel, familial, social, environnemental.
Tous les acteurs de l’éducation a ses propres intérêts (parents, enseignants, élèves)
a- En ce qui concerne les parents :
Les parents ont libre de choisir l’éducation donnée à leurs enfants. L’orientation
spéciale est bien définie dès le début. Choisir une école atelier (école alternative) pour leurs
enfants, c’est choisir de s’engager comme parent à vivre en cohérence et continuité avec ces
valeurs.
Ils ne prédéterminent pas les apprentissages ni les performances à atteindre. Ils
cherchent à intégrer les diverses matières scolaires.
D’après ce qu’on attend du but de l’éducation, l’enfant deviendra un homme qui aura
sa personnalité et ne dépendra plus de leur parent. En effet, celle-ci diminue le souci, allège
les charges des parents. Et c’est la réussite familiale.

b- Concernant les enseignants :


Face à la pédagogique ouverte appliqué dans cette forme d’éducation, la participation
effective des apprenants est très dominante. En général, le maître ne fait que guider, orienter,
aider ses apprenants, et c’est un technique qui facilite son travail. D’où, il devient facilitateur.
Ils peuvent aussi s’expérimenter envers eux-mêmes et s’échanger entre les collègues.
c- En ce qui concerne les apprenants :
Cette éducation constitue une porte ouverte, intéressante acceptable dans un système
public démocratique.
D’une part, elle permet à assurer et à promouvoir la diversification des projets et des
services éducatifs dans l’ensemble du système scolaire public.
D’autre part, elle favorise l’égalité des chances (c’est la seconde chance) et l’accès
démocratique à des services de qualité qui pourraient être remis en cause.
Ainsi, l’enfant pourra mobiliser ses talents. C’est lui-même qui reconnaît et valorise ce
qui distingue un individu d’un autre. Il contribue activement à son apprentissage et à la vie de
la classe.
Cette forme d’éducation permet : de spécialiser l’enfant à une discipline bien
déterminée : art, musique, dessin, sport, chant, … De plus, permet en même temps d’utiliser
les talents multiples de l’enfant tout en respectant son rythme, son style et son processus. Les
différents activités issue de cette éducation permettent à l’élève d’exprimer ses idées et
évaluer, choisir entre diverses hypothèses et solutions, créer des objets. Se communiquer entre
eux-mêmes avec des moyens variés. Prévoir et anticiper. Planifier des projets et organiser son
temps. Enfin, prendre des décisions sur ce qu’il a à faire.
L’enfant peut vivre des expériences significatives pour lui par le biais, entre autre,
d’activités ouvertes d’apprentissage. D’où, l’enfant peut formuler ses propres activités ou ses
propres projets.
L’école alternative met en exergue la philosophie de l’immanence (qui vient de
l’intérieur, respect de la nature de l’enfant) de Jean Jacques Rousseau : « apprenez à connaître
vos élèves … ». Cette idée favorise la formation de la personne, l’émancipation du sujet
(priorité au processus de personnalisation, d’autonomisation), le respect de liberté du sujet
s’éduquant. C’est l’élève ou l’apprenant lui-même qui extrait les idées, ainsi que le passage à
la limite : mythe de la réminiscence (Pédagogie centrée sur la découverte).

II-Son inconvénient :

L’inconvénient se repose également au niveau des parents, de l’enseignant et de


l’élève.
1-En ce qui concerne les parents :
Les activités ouvertes d’apprentissages données aux enfants sont des activités qui
permettent d’utiliser les talents multiples des enfants. De ce fait, cette méthode élargit le
champ d’exploration de l’enfant et l’amène à des solutions personnelles.
Pourtant, les parents pensent dès fois ce qu’ils voudraient mieux pour leurs enfants,
dont il y a petit conflit d’intérêt entre parents et enfants.
L’insatisfaction parentale règne souvent au sujet de ce que leurs enfants pensent faire.
Ainsi, le problème financier dans la famille, ou bien insuffisance matériels est un
blocage qui ne permet pas le développement de l’humanité.
Au niveau de l’Etat, on voit que l’insuffisance d’école professionnel ou école de
spécialisation en est aussi un grand problème à résoudre. Ce problème ne permet pas
d’atteindre le but de l’égalité des chances.
Il en est aussi le marché d’emploi qui n’est pas encore bien organisé. La loi de l’offre
et de la demande de l’emploi n’est pas bien structurée.
2-Concernant les enseignants :
Il y a un déséquilibre entre le nombre d’école, et enseignant en enseignement général
et en enseignement technique. Il en est aussi le nombre des enseignants spécialisés en une
discipline déterminée.
On dirait que le ratio-élève / maître / et établissement technique et professionnels, le
ratio-élève / enseignant spécialisé est très bas.
3-En ce qui concerne les apprenants :
D’après le terme « spécialisation », l’apprenant deviendra fanatique en ses disciplines
préférées, et les autres matières sont délaissées. Ils pourraient être arrivés que les autres
matières les aident aussi dans leur futur avenir
Si tel est l’état des choses en ce qui concerne les notions générales sur l’éducation alternative,
passons-nous maintenant en revue à l’analyse des types de l’éducation alternative