Vous êtes sur la page 1sur 7

Corrigé de phénomène de transfert de matière matériaux 4ième semestre

II. CORRIGE DES EXERCICES DE PHENOMENES DE TRANSFERT DE MATIERE

EXERCICE 22

Remarque : La variation de composition est "courbe" dans les phases car le coefficient de
diffusion dépend de la composition. A l'interface entre deux phases on observe un saut de la
concentration dû au changement de phase.

1
Corrigé de phénomène de transfert de matière matériaux 4ième semestre

EXERCICE 23

c − cs ⎛ x ⎞
= erf ⎜ ⎟ équ. 10.9
c0 − cs ⎝ 2 Dt ⎠ c0
a) atmosphère oxydante: t1 t2 t3
c ⎛ x ⎞ ⎛ x ⎞
Avec cs = 0 et = erf ⎜ ⎟ ⇒ c = c0 ⋅ erf ⎜ ⎟ x
c0 ⎝ 2 Dt ⎠ ⎝ 2 Dt ⎠ cs

b) atmosphère avec méthane


cs = cste > 0 et c0 = 0
c − cs ⎛ x ⎞
On a donc : = − erf ⎜ ⎟ cs
cs ⎝ 2 Dt ⎠
c ⎛ x ⎞
soit − 1 = − erf ⎜ ⎟ t2 t3
cs ⎝ 2 Dt ⎠ t1
⎛ x ⎞ c0
et donc c = cs erfc ⎜ ⎟ ( car erfc ( x ) = 1 − erf ( x ) ) x
⎝ 2 Dt ⎠ t1 < t2 < t3
note: cs < cmax
Fe

EXERCICE 24

A l'aide de l'interface de Matano (avec la conversion 1 inch ≅ 2.54cm (cf. formulaires et


tables)) et avec l'équation 10.16:
c

D(c) = −
1 c1 x ⋅ dc∫sur le graphique on prend dc/dx :
∆c = 20 % at
2t dc
dx c( ) ∆x = 4.2 ⋅ 10−3 inchs = 1.067 ⋅ 10−4 m

On trouve dc/dx = 1874.766 ≅ 1875 [% at./cm] reste l'intégrale:


c =90
∫ c =100
x ⋅ dc = − 0.095 % at cm (aire  112mm 2 avec 1mm 2  8.46 ⋅ 10−4 %at cm)
et avec t = 48 jours = 4'147'200 secondes on trouve
−1 − 0.095
D= = 6.11 ⋅ 10−12 [cm 2 / s ]
2 ⋅ 4,147 ⋅ 10 1875
6

c = 90


c =100
x ⋅ dc

2
2
Corrigé de phénomène de transfert de matière matériaux 4ième semestre

EXERCICE 25

c − cs ⎛ x ⎞
a) à l'aide de l'équ. 10.9 = erf ⎜ ⎟ car la concentration superficielle reste
c0 − cs ⎝ 2 Dt ⎠
constante. Avec c0 = 0 et cs = 2 [%at.] il reste
c ⎛ x ⎞ ⎛ ⎛ x ⎞⎞
= erfc ⎜ ⎟ et donc ⇒ c( x, t ) = cs ⎜ 1 − erf ⎜ ⎟⎟
cs ⎝ 2 Dt ⎠ ⎝ ⎝ 2 Dt ⎠ ⎠
⎛ ⎛ x ⎞⎞
c( x, t ) = 0.02 ⎜ erfc ⎜ ⎟ ⎟⎟
⎜ −7
⎝ ⎝ 2 2 ⋅ 10 ⋅ t ⎠ ⎠

x (cm) erfc (t = 3600) c (x,t1 = 3600s) c (x,t2 = 14400s) c (x,t3 = 36000s)


0.01 0.8 0.016 0.018 0.019
0.02 0.6 0.012 0.016 0.017
0.04 0.33 0.0066 0.012 0.014
0.08 0.047 0.001 0.0064 0.010
0.16 Æ0 Æ0 0.0008 0.003

Diffusion du carbone dans le fer

0.02

0.018

0.016

0.014
c (% atome)

0.012

0.01

0.008

0.006
t1 t2 t3
0.004

0.002

0
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6 1.8

x (mm)

b)
1mm
√t
t x (1%) = 0.25 √t
0.5mm x en mm si t est en
heure!

t [h]
1 4 10

3
Corrigé de phénomène de transfert de matière matériaux 4ième semestre

EXERCICE 26

1 ζ
A l'aide de l'équation d'Einstein (11.20): Dx = ∑
2 s =1
Γ s xs2

1 ⎛ a2 a2 ⎞
On démontre l'équation (11.22): D = Γ s ⎜ 4 + 4 ⋅ 0 + ⎟ = Γ s a 2
2 ⎝ 4 4 ⎠
Car l'atome peut faire 3 types de saut : 1)un saut en "arrière" (p.r à l'axe x)de a/2
2)un saut "profondeur" (nul sur l'axe x)
3)un saut en avant de a/2

EXERCICE 27

Posons tout d'abords les hypothèses nécessaires


à la résolution de ce problème:
1)cas stationnaire
2)on considère DH = constante ext H2 H2 1 kmol/m3
3)Pas de transport CH2=0 Dans un
4)concentration de H2 (interne) constante container en
acier
5)concentration nulle à l'extérieur
6)aucune réaction chimique entre H et l'acier
Après toutes ces simplifications on peut DH = 0.26 10-12 m2/s
10mm
aisément calculer le flux molaire de H2
dans l'acier:
∂c ∂c cint − cext 1000 − 0
J = −D ⋅ avec = = = 105
∂x ∂x e 0.01
−12 −8
J = −0, 26 ⋅ 10 ⋅ 10 = −2.6 ⋅ 10
5

Remarque : si on considère un régime transitoire (concentration de H2 (t = 0) = 0) on aurait,


avant l'établissement du régime stationnaire (établi):

e = 10mm e = 10mm

int ext int ext

t4

t1 t2 t3 Stationnaire

[H2] [H2]
∂c
En régime transitoire dépend de x et de t et D varie tandis qu'en régime stationnaire
∂x
∂c
= cste et D est connu et constant
∂x

4
Corrigé de phénomène de transfert de matière matériaux 4ième semestre

EXERCICE 28
Co radioactif
a) Avec l'équation 13.7 : D = D0 exp ( −∆H / kT )
−∆H 1 Co
ln DCo = ⋅ + ln D0
k T
On trace un graphique (lnD en fct de 1/T) avec le tableau.
On vérifie la plage de linéarité du graphe (D = env.10-15 à 10-21).
En prenant 2 valeurs extrêmes dans cette plage on calcul la pente.

−∆H ∆ ln DCo
pente de la droite : = ≅ −35578 [ K ] Ln Dco
R 1 1

T1 T2
Avec T1= 944K et T2= 1381K
Si on veut un résultat en Joules par mole on ne va pas utiliser
-∆H/k
k mais R (rappel : k ⋅ N A = R ≅ 8.31) on a donc:
l'énergie d'activation cherchée : ∆H = 35578 ⋅ 8.31 ≅ 296 [ kJ / mole] 1/T
on peut avec ce résultat pour calculer D0 :
∆H
ln D0 = ln DCo + ⇒ D0 = 1.07 ⋅ 10−4 ( pour T = 1337 K )
RT
⎛ −304 ⎞
Dans la littérature on trouve D = 2.54 ⋅ 10−4 ⋅ exp ⎜ ⎟ . Nos approximations ne sont donc
⎝ RT ⎠
pas mauvaise.

5
Corrigé de phénomène de transfert de matière matériaux 4ième semestre

EXERCICE 29

On a t = 1 année =3.1536 107


0.2%
T = 510°C = 783 K
Solubilité de C dans cet acier (à 510°C) = 0.02 %
DC = 1.0 10-9 [cm2/s] Fe (α) Fe + Fe3C
L'utilisation de l'équation 10.9 bis serai possible dans un
cas simple mais ici nous avons un changement de phase,
nous devons donc utiliser l'équation 10.33 0.02%
c −c ⎛ x ⎞ x
cα = cs + 0 αη2 π γ erf ⎜ ⎟
exp ( −γ ) ⎜2 D t ⎟
⎝ α ⎠ Profondeur de
avec cs = 0 décarburation
cherchée
On cherche γ (0.2 < γ < 0.3) avec l'équation 10.34
1 cαη − cs 1 0.02 − 0
γ exp (γ 2 ) ⋅ erf (γ ) = = = 0.0627
π c0 − cαη π 0.2 − 0.02
en tâtonnant on trouve γ ≈ 0.23
on peut alors calculer avec ξ = 2γ Dα t . (équation en dessous de 10.34) qui représente la
profondeur de décarburation cherchée :
ξ = 2 ⋅ 0.23 ⋅ 1 ⋅ 10−9 ⋅ 3.1536 ⋅ 107 . = 8.17 ⋅ 10−2 ≅ 0.08 cm (après une année!!)
Remarque: le profil de concentration est donné (car cs et cαη sont constant) par :
c x − cs ⎛ x ⎞
= erf ⎜ ⎟
c0 − cs ⎝ 2 Dt ⎠

EXERCICE 30
On a DB = 10-14 [cm2/s]
Bore
A l'aide de l'équation 10.11:
Si dopé à l'As
c ⎛ x ⎞
= erfc ⎜ ⎟ et c0 = 0
cs ⎝ 2 Dt ⎠
On cherche l'épaisseur (en fonction du temps) à laquelle
c = cAs = 1016 on cherche donc une constante a telle que :
c 1016
= = 0.01 = erfc ( a ) = 1 − erf ( a ) ⇒ erf ( a ) = 0.99
cs 1018
On trouve a ≅ 1.9 on peut écrire l ' équation cherchée
⇒ x = a ⋅ 2 ⋅ Dt = 3.8 ⋅ 10−7 t [ cm ]

EXERCICE 31
T = 1000°C t = 5h
Dans cet exercice ce n'est plus une concentration de P
surface constante mais une couche fine qui est déposée. Si
On utilise alors l'équation 10.7:
Q ⎛ x2 ⎞
c ( x, t ) = exp ⎜ − ⎟
2 π Dt ⎝ 4 Dt ⎠

6
Corrigé de phénomène de transfert de matière matériaux 4ième semestre

sans oublier d'enlever le facteur ½ (car ce n'est pas un sandwich)


∞ ⎡ kg ⎤
ρ ⎢ atome 3 atome ⎥
Avec ∫ cdx = Q [atome/m ] ⇒ Q = N A ⋅
2
⋅e ⋅ m ⋅m =
M ⎢ mole kg m2 ⎥
⎣⎢ ⎦⎥
0
mole
On peut donc calculer pour le phosphore:
2000 ⋅ 10−6 ⎡ mole ⎤
QP = = 6.458 ⋅ 10−2 ⎢ 2 ⎥
0.03097 ⎣ m ⎦
mole( P ) CP
et on cherche X P = = = 0.001 ( avec C = concentration )
mole( P ) + mole( Si ) CP + CSi
0.001 2300
soit C p = ⋅ CSi = 0.001001 ⋅ CSi avec CSi = = 81879.6
0.999 0.02809
⎡ mole ⎤
donc C p = 81.96 ⎢ 3 ⎥
⎣ m ⎦
En injectant dans l'équation 10.7:
Q ⎛ x2 ⎞ 6.46 ⋅ 10−2 ⎛ − x2 ⎞
c ( x, t ) = exp ⎜ − ⎟ ⇔ 81.96 = exp ⎜ − ⎟
π Dt ⎝ 4 ⋅ 1.7 ⋅ 10 ⋅ 18000 ⎠
17
⎝ 4 Dt ⎠ π ⋅ 1.2 ⋅ 10−17 ⋅ 18000
⎛ − x2 ⎞
ln (1.045 ⋅ 10 ) = ⎜
−3
−13 ⎟
⇒ x = 2.435 ⋅ 10−6 m ≅ 2.4 µ m
⎝ 8.64 ⋅ 10 ⎠

EXERCICE 32 50h à 900°C


C'est le cas d'un placage (chap.10 p.6) et on utilise
l'équation 10.13: Cu 5% Zn Cu 25% Zn
c − c1 1 ⎡ x ⎤
= erfc ⎢ ⎥
c2 − c1 2 ⎣ 2 Dt ⎦
connaissant toute les données, on calcul:
20.205 − 25
2⋅ = 0.4795 = erfc ( cste )
5 − 25
x
⇒ cste = 0.5 = ⇒ x = Dt = 2 ⋅ 10−10 ⋅ 50 ⋅ 3600 = 6 ⋅ 10−3 cm = 60µ m
2 Dt
Remarque: on a considéré D = cste, la concentration à l'interface reste donc constante
c +c
et égale à 1 2
2

25%

20.205%
15%

5%

60µm