Vous êtes sur la page 1sur 3

DESIGNATION DES MATERIAUX : ALLIAGES FERREUX

SYMBOLES CHIMIQUES
ACIERS
FONTES DES ELEMENTS
ACIERS NON ALLIES ACIERS ALLIES D’ALLIAGE
A) LES FONTES A GRAPHITE LAMELLAIRE : A) LES ACIERS D’USAGE GENERAL :S A) LES ACIERS FAIBLEMENT ALLIES : Elément
Symbole d’alliage
(Aucun élément d’alliage n’atteint 5%)
Exemple de désignation symbolique :
B) LES ACIERS DE CONSTRUCTION MECANIQUE :
Al Aluminium
EN-GJL-200 Exemple de désignation :
E Sb Antimoine
Préfixe Rr en Mpa
Exemple de désignation : 30 Ni Cr Mo 8-6 Ag Argent
Symbole du type de fonte
% de carbone Be Béryllium
S 235 x 100 Bi Bismuth
E 335
* Rr = Limite à la rupture en Mpa (N/mm²) Symbole des B Bore
Symbole Re en Mpa éléments d’alliage par
Cd Cadmium
teneur décroissante
B) LES FONTES MALLEABLES : * Re = Limite minimal d’élasticité en Mpa Ce Cérium
(N/mm²) % des éléments d’alliage
Exemple de désignation symbolique : Cr Chrome
x4 pour Cr, Co, Mn, Ni, Si, W
C) LES ACIERS POUR TRAITEMENT THERMIQUE ET Co Cobalt
EN-GJMB-450-6 x10 pour Al, Be, Cu, Mo, Nb, Pb,
FORGEAGE : Ta, Ti, V, Zr Cu Cuivre
Préfixe A%
Exemple de désignation : x100 pour Ce, N, P, S Sn Etain
Rr en Mpa x1000 pour B
C 40 Fe Fer
Symbole du type de fonte o 16 Ni Cr Mo 8-6 : 0,16 % de carbone – 2% de
Ga Gallium
Symbole % de carbone Nickel – 1,5% de Chrome – faible % de
x 100 Molybdène Li Lithium
* A% = Pourcentage d’allongement après Mg Magnésium
rupture o Acier non allié – 0,4% de carbone B) LES ACIERS FORTEMENT ALLIES :
Mn Manganèse
(Au moins un élément d’alliage atteint 5%)
Exemple de désignation : Mo Molybdène
C) LES FONTES GRAPHITE SPHEROÏDAL : D) LES ACIERS NON ALLIES MOULES : Ni Nickel
Exemple de désignation symbolique : Si un acier est moulé, sa désignation est X 5 Cr Ni 18-10 Nb Niobium
Symbole % réel des
EN-GJS-400-18 précédée de la lettre G Pb Plomb
% de carbone éléments d’alliage
Préfixe A% Si Silicium
Exemples : x 100 Symbole des
Rr en Mpa éléments d’alliage par Sr Strontium
GS 235 teneur décroissante
Symbole du type de fonte Ti Titane
GS 335
GC40 o X 5 Cr Ni 18-10 : 0,05% carbone – 18% de V Vanadium
Chrome – 10% de Nickel Zn Zinc
Zr Zirconium

8/10 - ELABORATION DES MATERIAUX-


ALLIAGES NON FERREUX

ALLIAGES D’ALUMINIUM ALLIAGES DE ZINC MOULES ALLIAGES DE CUIVRE

Exemple de désignation : La mise en œuvre des alliages de zinc est facile en Bons conducteurs électriques.
Désignation symbolique fonderie. Il est possible de réaliser des pièces
Code numérique éventuellement Exemple de désignation :
robustes à parois minces très complexes avec des
EN AB-21 000 [Al Cu4 Mg] Cu Zn 39 Pb2
tolérances serrées.

Symbole du métal de
Principales nuances d’alliage de Zinc :
base : ALUMINIUM Symbole du métal de
er - ZAMAK (2, 3 et 5) : Alliage de fonderie sous base : CUIVRE
1 élément d’addition suivi
de son pourcentage réel pression (Carburateurs, boîtiers …). 1er élément d’addition suivi
de son pourcentage réel
2e élément d’addition suivi
e
de son pourcentage réel - KAYEM (1 et 2) : Alliage pour la fabrication par 2 élément d’addition suivi
de son pourcentage réel
fonderie d’outillages de presse et de moules pour
 EN AB-21 000 [Al Cu 4 Mg] : Alliage
d’aluminium – 4% de Cuivre – faible % de plastiques.  Cu Zn 39 Pb2 : Alliage de Cuivre – 39% de
Magnésium Zinc – 2 % de Plomb
- ZA (8 et 27) : Alliage pour moulage coquille ou sous
Exemples d’alliage de Cuivre :
Exemples d’alliage d’Aluminium :
pression. Bonnes caractéristiques mécaniques et - BRONZE : Cuivre (Cu) + Etain (Sn)
- ALPAX : Aluminium (Al) + Silicium (Si)
bonne résistance au frottement. Cu Sn 8
EN AB-44 200 [Al Si 12]
Matériau de frottement (Bague, douille, segments)
Bonne moulabilité
- LAITON : Cuivre (Cu) + Zinc (Zn)
- DURALIUM : Aluminium (Al) + Cuivre (Cu)
Cu Zn 15
EN AW-2017 [Al Cu 4 Mg Si]
Bonne usinabilité (robinetterie, pompe)
Bonne usinabilité
- CUIVRE AU BERYLIUM :Cuivre (Cu) + Béryllium (Be)
- DURALINOX : Aluminium (Al) + Magnésium (Mg)
Cu Be 2
EN AW-5086 [Al Mg 4]
Ressorts, rondelles onduflex, connecteurs
Bonne soudabilité (Pièces chaudronnées: Citernes,
tuyauterie)

09/10 - ELABORATION DES MATERIAUX-


MATERIAUX PLASTIQUES, ELASTOMERES
CLASSIFICATION EMPLOIS DES PRINCIPAUX PLASTIQUES ET ELASTOMERES
A) LES MATERIAUX PLASTIQUES :

*Soudabilité
*Usinabilité
Symboles
Ils se présentent souvent sous la forme de pièces
Significations
moulées, certains peuvent être usinés. Utilisations
PLASTIQUE = POLYMERE + ADJUVANTS + ADDITIFS
* Polymère = Résine (constituant de base) THERMOPLASTIQUES
* Adjuvants = Renforts, anti-oxydant … CA
Acétate de cellulose TB TB Plus vieux plastique (1905). Peignes, jouets
ABS
Acrylonitrile-butadiène-styrène B F Carrosserie Auto. Articles ménagers
* Additifs = Colorants, lubrifiants, ignifugeants …
PMMA Polyméthacrylate de méthile TB F Transparent. Vitres, optiques d’éclairage
On distingue deux catégories principales de plastiques : (PLEXIGLASS)
PA6/6 Polyamide type 6-6 (NYLON) TB B Engrenages, coussinets
- Les thermoplastiques
PA 11 Polyamide type 11 (NYLON) TB B Canalisations
- Les thermodurcissables PC Polycarbonate TB B Transparent. Visières de casque. Bols de robots
PE hd Polyéthylène haute densité TB TB Poches plastiques, récipients
PE bd Polyéthylène basse densité TB TB Flacons, bidons
1- Les thermoplastiques : PTFE Polytétrafluoréthylène (TEFLON) B Non Joints, patins de glissement
POM Polyoxyméthylène (DELRIN) TB TB Robinets, engrenages
Sous l’action de la chaleur, ils arrivent à une phase
PP Polypropylène TB TB Tuyaux, bouteilles
pâteuse et peuvent être moulés. Après solidification, ils PS Emballages électroménagers
Polystyrène M TB
peuvent à nouveau être chauffés et devenir liquides ou PSB Polystyrène résistant aux chocs B TB Carters électroménagers
pâteux. PVC U Polychlorure de vinyle (rigide) TB TB Canalisations
PVC P Polychlorure de vinyle (souple) TB TB Tuyaux, gaines isolantes

2- Les thermodurcissables : THERMODURCISSABLES


PF 21 Phénoplaste (BAKELITE) Plus vieux des thermodurcissables (1907).
Sous l’action de la chaleur, ils ne peuvent devenir pâteux Selon Isolant électrique et thermique. Vernis de bobinage
qu’une seule fois. Après solidification, si on les chauffe à EP Epoxyde (ARALDITE) la Enrobage, colle puissante
nouveau, ils gardent leur état solide. UP Polyester charge Carrosserie, cuves. Bonne tenue mécanique
PUR Polyuréthanne Pare-chocs, volants
ELASTOMERES
B) LES ELASTOMERES :
NBR Butadiène-Acrylonitile (PERBUNAN)
Ils se présentent sous la forme de pièces très élastiques, Joints, membranes,
EPM Ethylène-Propylène
joints d’étanchéité, membranes, pièces d’amortissement FPM Fluorocarbone Essuie-glaces, amortisseurs
Soufflets, pneus …
des chocs. FKM Elastomère fluoré (VITON)
* TB = Très bon – B = Bon – M = Moyen – F = Facile

10/10 - ELABORATION DES MATERIAUX-