Vous êtes sur la page 1sur 2

Série 1 des Travaux dirigées en Thermodynamique (AP2) 2020/2021

Exercice 1 :
a. Quelle est la différence entre une chaleur latente et une chaleur sensible reçues par une
substance ? A quoi correspond une chaleur spécifique ?
b. Dans quels cas la température d’un corps reste constante lorsqu’on lui soumit de la chaleur
?
Exercice 2 :
Une mole de gaz parfait à une température initiale de 298 K se détend d’une pression de 5
atmosphères à une pression de 1 atmosphère.
Calculer, pour chacune des transformations suivantes, la température finale Tf, la variation de
l’énergie interne ΔU, le travail effectué W, la quantité de chaleur mise en jeu Q et la variation de
l’enthalpie ΔH :
1. Détente isotherme réversible ;
2. Détente isotherme irréversible ;
3. Détente adiabatique réversible ;
4. Détente adiabatique irréversible.
Présentez les évolutions 1, 2, 3 et 4 dans un diagramme de Clapeyron (p,V) ?
On donne : ; où R est la constante des gaz parfaits.

Exercice 3:

Une mole d'un gaz parfait manométrique est chauffée de 298,15 K à 398,15 K. Calculer Q, W, Δ
et Δ :
a) Processus réversible qui se réalise à volume constant.
b) Processus réversible qui se réalise à pression constante.
Exercice 4 :
Si trois moles d’un gaz parfait à 20 °C et 1 atm s’échauffent à pression constante jusqu’à une
" "
température de 80 °C, et pour ce gaz 9,50 3,2. 10 . ! .# $.

Calculer Q, W, Δ et Δ ?
Exercice 5 :
Un gaz idéal diatomique se trouve initialement à une température T1 = 300 K, une pression p1=
105 Pa et occupe un volume V1 = 0,4 m3. Le gaz se dilate adiabatiquement jusqu’à occuper un
volume V2 = 1,2 m3. Par la suite, il se comprime isothermiquement jusqu’à son même volume

Pr. A. AZZABAKH page 1/2


Série 1 TD Thermodynamique AP2 2016_2017

initial V1, et par la fin, il retourne à son état initial suivant une transformation isochore. Toutes les
transformations sont réversibles.
1. Dessiner le cycle dans le diagramme p-V. Calculer le nombre de moles du gaz et la pression
et la température après l’expansion adiabatique.
2. Calculer la variation de l’énergie interne, le travail et la chaleur en chaque transformation.
On donne : R= 8,314 J.K-1.mol-1, γ = 1,4.
Exercice 6 :
Un récipient fermé par un piston renferme 2g d’hélium, considéré comme un gaz parfait
monoatomique, dans les conditions (P1, V1). On opère une compression adiabatique de façon
réversible, qui amène le gaz dans les conditions (P2, V2). On donne : P1 = 1atm ; V1= 10 L ; P2 =
3 atm.
Calculer :
a) le volume final V2 ;
b) le travail reçu par le gaz ;
c) la variation d’énergie interne ΔU du gaz. En déduire l’élévation de température du gaz,
sans calculer la température.
On donne : R = 8,31 J. mol-1 .K-1 ; % / ' 5/3 et M = 4 g.mol-1.

Pr. A. AZZABAKH page 2/2