Vous êtes sur la page 1sur 37

Cours Réseaux Electriques L3 ELT-draft-2020

A.A Ladjici
February 6, 2021
USTHB, dept. Électrotechnique
Table des matière

1. Composantes symétriques

1
Composantes symétriques
Composantes symétriques

Rappels systèmes triphasé équilibrés


Un système triphasé est dit équilibré si et seulement si:

• les modules des phases sont égaux |Va | = |Vb | = |Vc |,


• un sens de rotation directe (inverse au sens de la montre)
• un déphasage de 2pi/3 entre Va et Vb et entre Vb et Vc ,
• en plus Vn = Va + Vb + Vb = 0.

Si une de ces conditions n’est pas respectée le système triphasé sera


déséquilibré.

2
Système Triphasés

Figure 1: Système triphasé

3
Composantes symétriques

Un système triphasé déséquilibré est due :

• Déséquilibre: dans ce cas In = Ia + Ib + Ic ̸= 0


• Défauts et Court-circuits à la terre Ig ̸= 0

4
Composantes symétriques

Composantes symétriques
Les composantes symétriques permettent de transformer tous
système de tensions ou de courants déséquilibrés en trois systèmes
équilibrés indépendants, ces systèmes sont:

• système directe,
• système inverse,
• système homopolaire

5
Composantes Symétriques

Figure 2: Système de composantes symétriques

6
Système directe

Le système directe est un système triphasé équilibré dont le sens de


rotation est directe par rapport au sens conventionnel.

Ida = Id (1)
Idb = aI 2 d
(2)
Idc = aId (3)

avec a = 1ej2π/3 , 1 + a + a2 = 0, a3 = 1
Un système triphasé équilibré est un système directe.

7
Système inverse

Le système inverse est un système triphasé dont le sens de rotation


est inverse au sens directe (sens de la rotation d’une montre), dans
ce cas nous pouvons écrire:

Iia = Ii (4)
Iib = aI i
(5)
Iic = aI 2 i
(6)

8
Système homopolaire

Dans un système homopolaire, le déphasage entre les phases a, b, c


est nul donc:
Iha = Ihb = Ihc (7)

9
Composantes symétriques

Un système triphasé déséquilibré Ia , Ib , Ic quelconque peut être écrit


sous la forme:

Ia = Iha + Ida + Iia (8)


Ib = Ihb + Idb + Iib (9)
Ic = Ihc + Idc + Iic (10)

En utilisant la définition des composantes symétriques :

Ia = Ih + Id + Ii (11)
h 2 d i
Ib = I + a I + aI (12)
h d 2 i
Ic = I + aI + a I (13)

10
Composantes symétriques

Sous forme matricielle

Iabc = AIhdi (14)

avec  
1 1 1
 
A = 1 a2 a
1 a a2

La matrice A est une matrice de transformation de Fortescue, qui est


une transformation géométrique (rotations)

11
Composantes symétriques

La transformation inverse

Ihdi = A−1 Iabc (15)

avec  
1 1 1
1 
A−1 = 1 a a2 
3
1 a2 a

1 ∗
A−1 = A
3
.

12
Frame Title

Les composantes symétriques sont définies par:

1
Ih = (Ia + Ib + Ic ) (16)
3
1
Id = (Ia + aIb + a2 Ic ) (17)
3
1
Ii = (Ia + a2 Ib + aIc ) (18)
3

De la même manière : Vabc = AVhdi et Vhdi = A−1 Vabc

13
Puissance en composantes symétriques

Pour un système triphasé déséquilibré la puissance apparente


triphasé est

S = Va Ia + Vb Ib + Vc Ic (19)
en composantes symétriques :

S = (Vabc )T (Iabc )∗ (20)


hdi T hdi ∗
= (AV ) (AI ) (21)
= Vhdi AT A∗ Ihdi∗ (22)

nous avons AT A∗ = 3 donc

S = 3(Vhdi )T (Ihdi )∗ (23)


= 3Vh Ih + 3Vd Id + 3Vi Ii (24)

14
Exemple 1

Soit le système de tension déséquilibré suivant:

Va = 0.6∠π/2[pu] (25)
b
V = 1.0∠π/6[pu] (26)
c
V = 0.8∠ − π/6[pu] (27)

Calculer les composantes symétriques Vd , Vi et Vh .

15
Exemple 1

En utilisant la transformation de Fortescue inverse:


1 a
Vh = (V + Vb + Vc ) (28)
3
1 a
Vd = (V + aVb + a2 Vc ) (29)
3
1 a
Vi = (V + a2 Vb + aVc ) (30)
3

du moment que a = ej 3

2π 2π
aV = |V|ejϕv ej 3 = |V|ej(ϕV + 3 )

1
Vd = (0.6∠(π/)) + 1.0∠(π/6 + 2π/3) + 0.8∠(−π/6 − 2π/3)
3
1
Vd = (0.6∠(π/2) + 1.0∠(5π/6) + 0.8∠(−5π/6) = 0.57∠2.72rad
3

16
Impédance en composantes symétriques

Deux cas particulier

• impédance quelconque
• une charge parallèle (Y ou ∆)
• une impédance série
• impédance d’une machine tournante
• impédance d’une Ligne de transport
• Transformateur.

17
Impédance: Charge parallèle

Figure 3: Charge parallèle

18
Charge parallèle

En appliquant la loi d’Ohm nous pouvons écrire:

Va = Zs Ia + Zm Ib + Zm Ic + Zn In (31)
Vb = Zm Ia + Zs Ib + Zm Ic + Zn In (32)
Vc = Zm Ia + Zm Ib + Zs Ic + Zn In (33)

avec In = Ia + Ib + Ic Sous forme matricielle :

Vabc = Zabc Iabc (34)


 
Zs + Zn Zm + Zn Zm Zn
 
Zabc = Zm + Zn Zs + Zn Zm + Zn 
Zm + Zn Zm + Zn Zs + Zn

19
Charge parallèle

En utilisant les définitions des composantes symétriques nous


pouvons écrire:

AVhdi = Zabc AIhdi (35)


hdi −1 abc hdi
V = A Z AI (36)
hdi hdi hdi
V = Z I (37)

avec Zhdi = A−1 Zabc A


 
Zs + 3Zn + 2Zm 0 0
 
Zhdi =  0 Zs − Zm 0  (38)
0 0 Zs − Zm

20
Charge parallèle

L’utilisation des composantes symétriques reviens à


= + 2 + 3

= −

= −

Figure 4: passage entre système triphasé et composantes symétriques

Pour une charge triangle ou étoile sans neutre Zn = ∞ donc Ih = 0


21
Exemple 2

Soit une charge triphasé en étoile, avec une impédance par phase Zs
(Zm = 0) et une impédance de neutre Zn , alimentée par un système
de tension déséquilibré, calculer le courant Iabc .

22
Exemple 2

Deux solutions possibles :


en ABC
1.  
Zs + Zn Zn Zn
 
Zabc =  Zn Zs + Zn Zn 
Zn Zn Zs + Zn

2. Yabc = inv(Zabc );
3. Iabc = Yabc Vabc

23
Exemple 2

composantes symétriques
1. Vhdi = A−1 Vabc
2. Ih = Vh /Zh , Id = Vd /Zd , Ii = Vi /Zi
3. Iabc = AIhdi

avec Zh = Zs + 3Zn , Zd = Zi = Zs

24
Impédance série

Pour une ligne courte (fig.5), nous avons Vabc − V′abc = Zabc Iabc

Figure 5: Schéma d’une impédance série

25
Impédance série

En appliquons la définition des composantes symétriques :

Vhdi − V′hdi = Zhdi Ihdi

Zhdi = A−1 Zabc A

Vh − V′h = Zh Ih (39)
Vd − V′d = Zd Id (40)
Vi − V′i = Zi I i (41)

Avec Zh = Zs + 2Zm , Zd = Zi = Zs , Zs = R + jX.

26
Impédance série

Les schémas équivalents en composantes symétriques sont


représentés sur la figure 9.

Figure 6: Schémas équivalents en composantes symétriques d’une ligne

27
Source équivalente

La figure 7 représente le schéma équivalant d’un source triphasée


couplée en étoile à la terre à travers une impédance Zn ,

Figure 7: Source triphasée équivalente

28
Source équivalente

Une source triphasé équivalente, peut être modélisé comme une


tension E derrière une impédance Zs
dans ce cas,

• Zd = Zi = Zs
• Zh = Zs + 3Zn

Les schémas équivalents en composantes symétriques: SMED, SMEI


et SMEH d’un alternateur sont représentés sur la figure 8, avec Zd , Zi
et Zh .
Cette source est supposée équilibré et ne produira qu’une tension
directe.

29
Source équivalente

Figure 8: Schémas équivalents en composantes symétrique d’un Alternateur

30
Machine Synchrone

Les valeurs des impédances en composantes symétrique d’une


machine dépendent principalement de sa construction (lisse,
saillante et amortisseurs).

• Pour la séquence directe, la machine à trois valeurs


d’impédance selon son mode de fonctionnement; Xd , Xd′ et Xd ”.
• L’impédance inverse est généralement considérée comme égale
à la réactance sub-transitoire : Xi = Xd ”
• l’impédance homopolaire est très faible correspondant à la
réactance de fuite de la machine Xl , ainsi que l’impédance de
mise à la terre Zn , Zh = Zl + 3Zn

Si l’alternateur est équilibré (ce qui est le cas en générale) il ne


produira qu’une tension directe.

31
Lignes de transport

Lignes moyennes et longues


Les impédances des séquences directe, inverse et homo-polaire sont
données par le constructeur, et dépendent de la construction de la
ligne et sa mise à la terre, généralement : Zd = Zi et Zh > 3 ∗ Zd

Figure 9: Schémas équivalents en composantes symétriques d’une ligne

32
Transformateur

Pour un transformateur et en négligeant la branche de


magnétisation, nous avons:

Zd = Zi = Zeq = (Req + jXeq ) (42)

Le circuit homo-polaire (SMEH) d’un transformateur dépend de son


couplage.

• Un transformateur avec un couplage YnYn permet au courant


homo-polaire de passer du primaire au secondaire. Dans ce cas
Zh = Zeq .
• un transformateur avec un enroulement isolé de la terre YnD,
DYn,YnY, YYn, DD ou YY isole le circuit homo-polaire et donc ne
permet pas au courant homo-polaire de passer du primaire au
secondaire.

33
Transformateur

Figure 10: Schéma monophasé homopolaire en fonction des couplages des


transformateurs 34
Exemple

Figure 11: Exemple

35