Vous êtes sur la page 1sur 12

tribune tribunal de paris rétropédalage

« Le dynamisme des OSC 3 activistes Camerounais Quand Maurice


est unanimement reconnu » condamnés avec sursis Kamto se ravise
Par James Mouangue Kobila, président de la Cdhc
P.4 Pp10-11 P.9 P.9 PpP.8
10-11

Bihebdomadaire - n°587
n° du du
jeudi
jeudi
8 au
8 au
11 juillet
11 juillet
2021
2021
- Directeur
- Directeur
de de
la publication
la publication
: François
: François
BAMBOU
BAMBOU
- 500
- 500
Fcfa
Fcfa

Pp4-5 Pp6-7
587
du jeudi 8 au 11 juillet 2021

ExpLoitation MinièrE Par Jean Omb Njéé

L'arnaque des multinationales


Le secteur minier au Cameroun tarde à décoller malgré l'attribution de plusieurs licences pour des projets
importants. Ces retards sont préjudiciables pour les finances publiques tandis que les entreprises minières
internationales se remplissent les poches sans exploiter le moindre minerai.

O
n va finir par croire que les ap- tourne en rond dans le discours gouver-
paritions de Geovic dans l’actua- nemental depuis des années. En début
lité camerounaise sont cycliques. d’année, toutefois, le ministre des Mines
La dernière fois où il a été question de cette est descendu sur le terrain avec les ex-
entreprise américaine dans les journaux té- perts de Camalco, la filiale de Canyon Re-
lévisés nationaux remonte à 2019. Le pa- sources à qui a été délivré un permis de
tron de l’entreprise minière venait alors réi- recherches. Gabriel Dodo Ndoke s’est fait
térer à Paul Biya sa volonté de se remet- dire que la mine pourrait produire un mil-
tre au travail sur le terrain à Nkamouna, liard de tonnes de bauxite sur le site de
près de Lomié, dans la région de l’Est. Au Minim-Martap. Peut-on dès lors s’atten-
sortir de l’audience au Palais de l’Unité, Mi- dre à une exploitation commerciale du
chael Mason, le PDG de la junior améri- site à court terme ? Peut-être en 2022
caine, annonçait que son groupe allait met- avait avancé le patron de Canyon Re-
tre la main à la poche et injecter 400 mil- sources l’année dernière au moment de
lions de dollars (lire 235 milliards de signer un protocole d’accord avec l’entre-
francs CFA) pour enfin exploiter cobalt, prise Camrail. En cas d’exploitation, Ca-
manganèse et nickel. Les Américains pro- malco envisage une production de 5 mil-
mettaient de créer 700 emplois directs, de lions de tonnes sur une période initiale de
se plier à l’obligation du transfert des tech- tre temps, ses dirigeants essayaient de re- insomnies à une société civile extrêmement 20 ans. L’entreprise dépenserait alors 6,6
nologies et de former la jeunesse. Pour par- vendre la concession aux Chinois de critique et représentée par Eugène Nyam- milliards de francs CFA et s’attend à une
faire la mélodie déjà si douce aux oreilles Jiangxi Rare Metals Tungsten Holdings bal, un cadre du FMI à la retraite. En 18 rentabilité de 37 %. Bien sûr, si le pro-
des autorités camerounaises, M. Mason de Group Company Ltd. Les deux parties ont ans, le premier coup de pioche pour ex- jet se fait.
louer « le soutien et la patience » du Ca- signé un Memorandum of Understanding traire le moindre minerai reste attendu. Le D’une manière générale, la question mi-
meroun dans ce dossier. le 23 juillet 2013. Au final, l’opération a ca- projet d’exploitation du cobalt, manganèse nière reste en chantier malgré les bonnes
La rencontre avec Paul Biya avait été pré- poté. Un échec, un autre, dans ce projet et nickel est emblématique des difficultés promesses du gouvernement. La pru-
parée un an auparavant, lors d’une rencon- visiblement destiné à ne pas se réaliser. que l’État du Cameroun rencontre dans son dence des pouvoirs publics au moment
tre entre le PDG de Geovic et le secrétaire Le site web du ministère des Mines classe ambition d’exploiter pleinement le poten- de s’engager avec AustSino Resources fin
général de la présidence de la République. pourtant le projet de Nkamouna parmi les tiel minier national. juin est symptomatique d’une meilleure
L’entreprise minière américaine était por- dossiers dont les travaux sont à « un stade Le projet d’exploitation de la bauxite de prise de conscience de la difficulté inhé-
tée disparue à l’époque depuis six ans. En- avancé de travaux ». De quoi donner des Minim-Martap, non loin de Ngaoundal rente à l’exploitation du sous-sol national.

Zoom Par O.N.

Manœuvres dilatoires des multinationales minières


Les retards accumulés sur l’exploitation du minerai de fer depuis 2010 démontrent que l’État n’est
pas toujours en cause.

À
deux contre un, Sundance Re- que la Convention minière a été signée en
sources est dos au mur. La ré- 2010 avec des avantages fiscaux extraor-
cente visite du ministre congolais dinaires. Mais en 11 ans, aucune avancée
des Industries minières et de la Géologie réelle n’a été enregistrée sur le terrain et
à Paul Biya a convaincu la junior austra- les caisses de l’État restent désespérément
lienne qu’elle ne parviendra pas à extraire vides. Mais pas les poches des investisseurs
un gramme de fer des gisements de Mba- de Sundance ! nuance le ministre congo-
lam. Pierre Oba a été très loquace à sa sor- lais des Industries minières. « Vous savez
tie d’audience avec le chef de l’État le 31 quand ils ont des titres comme cela, ils les
mai dernier. Il a révélé que sa visite avait cotent en bourse. S’ils les cotent en
pour objet l’avenir du gisement de fer Mba- bourse dans l’intérêt réciproque de nos par-
lam – côté camerounais – et Nabeba – côté tenariats… Mais cela leur sert beaucoup
congolais - après la rupture du partenariat plus qu’à nous ! Ils sont devenus des mag-
entre Brazzaville et Sundance. Le ministre nats, ils sont tous devenus richissimes. Mais
d’État congolais a été dépêché à Yaoundé nous continuons à piétiner », a-t-il expli-
par Denis Sassou N’Guesso pour expliquer qué à la fin de son audience avec Paul Biya.
les raisons pour lesquelles le Congo ne veut Fort de ce constat, Brazzaville a retiré les
plus entendre parler des Australiens. Braz- Deux jours après le tête-à-tête Paul publié sur le site web de la présidence de droits miniers à la junior australienne en
zaville souhaite ramener l’exploitation du fer Biya/Pierre Oba, Sundance, jusque-là re- la République sous le titre « Cameroun- décembre 2020. Le Congo a pris la tête
de Mbalam dans le domaine de l’État et a lativement conciliant avec l’État du Came- Congo. Recréer l’harmonie autour du pro- du vent de rébellion qui souffle sur les pro-
souhaité que le Cameroun se joigne défi- roun, a redoublé d’agressivité. L’entreprise jet de fer Mbalam-Nabeba ». Pour Sun- jets miniers en Afrique centrale. Le pré-
nitivement à son option face à la « mafia minière australienne a lancé une procédure dance, cela est la preuve que « le Came- sident Sassou Nguesso a d’ores et déjà
» des investisseurs de Sundance qui « mar- devant la Chambre de commerce interna- roun compte se comporter en dehors du pris le parti de faire affaire avec Sangha
chent sur nos lois, sur nos règlements [et tionale (CCI) à Paris contre le Cameroun. cadre légal au même titre que le Congo ». Mining, entreprise adossée sur des capi-
qui] ne respectent pas nos États ». La mis- Dans un communiqué publié le 2 juin, l’en- Ces derniers mois, Sundance a privilégié taux chinois. Son émissaire à Yaoundé
sion de l’émissaire congolais a mis le feu treprise australienne explique que sa pro- la voie de la négociation amiable avec le avait pour mission de convaincre Paul Biya
aux poudres entre les Australiens et l’État cédure contre Yaoundé se justifie par le Cameroun, se plaisent à répéter les Aus- de rejoindre le mouvement. C’est semble-
du Cameroun. compte-rendu de la visite du ministre Oba traliens. À quoi les Camerounais répondent t-il chose faite.

2
587
du jeudi 8 au 11 juillet 2021

Juniors MinièrEs Par Jean Omb Njéé

Le signal d’alarme dure depuis plus d’une décennie


David Beylard a déconstruit chez nos confrères du bulletin Les afriques, les « arnaques » des entreprises
minières présentes au Cameroun depuis 2009.

L
e géologue et analyste considé- mited est elle-même dotée d'une «
rait par exemple que Geovic est structure ambidextre ». En d'autres
dotée d'une structure en pelure termes, elle est située fiscalement dans
d'oignon propice à toute sorte de mani- les Îles Vierges Britanniques, est cotée
gances. Dans le montage de cette entre- à la bourse de Toronto au Canada, gé-
prise particulière, la filiale camerounaise rée administrativement depuis Londres
appartient à 60 % à une entreprise-mère au Royaume-Uni, bien que l'essentiel de
basée elle aux Îles Caïmans - contre 39,5 ses actifs sont au Cameroun ! Cerise sur
% pour la Société Nationale d'Investis- le gâteau, plus de 88,23 % des proprié-
sement qui représente les intérêts du Ca- taires des titres émis par l'entreprise ne
meroun. Cette entreprise-mère est pour sont pas identifiables par l'État du Came-
sa part propriété à 100 % de Geovic Mi- roun.
ning Corp, la véritable société qui possède
Geovic. L'expert explique alors que PLus-vaLue
même si l'État du Cameroun siège au Les pêcheurs en eau trouble ne sont pas
conseil d'administration de Geovic Came- les seuls acteurs présents dans le mari-
roon, il est en réalité complètement ab- got minier camerounais, avertissait alors
sent du véritable conseil d'administration le géologue. Des entreprises comme Sun-
de l'entreprise. « Il n'a aucun droit de re- dance Resources Limited ainsi que Méga
gard ni sur la stratégie de l'entreprise, ni Uranium Limited sont parvenues à faire canadienne s'est empressée d'émettre l'objet d'un début d'exploitation dans
sur l'identité de ses propriétaires ou de de l'argent sans avoir donné un seul coup des titres à la bourse de Toronto juste les faits.
ses alliés, ni sur ses moyens et ses ob- de pioche pour exploiter les mines qui après avoir acquis le droit d'exploiter À travers cette étude assez exhaustive
jectifs », s'inquiétait-il en conclusion. leur ont été confiées. Pour Sundance, de l'uranium au Cameroun. Pour pro- de la politique minière du Cameroun à
L'opacité est aussi le maître-mot dans le la stratégie a été simple. Dès la signa- fiter de cette plus-value boursière, ni la fin de la première décennie du mil-
management des entreprises créées par ture de l'accord-cadre pour une meil- vu ni connu, Mega Uranium Limited a lénaire, l'expert en était arrivé à la
Africa Aura Resources Limited. La société leure coopération minière avec le gou- créé deux sociétés : la première au Ca- conclusion que « les juniors minières
a obtenu des concessions pour l'exploi- vernement camerounais en 2008, les nada chargée globalement des ques- [...] n'apportent pas au Cameroun ce
tation de l'or, du diamant et du fer no- dirigeants de la junior australienne ont tions de spéculation et la seconde au qu'un État est en droit d'attendre de
tamment dans la région de l'Est. Le pro- commencé à vendre des actions à la Cameroun. La conséquence immé- partenaires auxquels il confie de tels
blème identifié par les équipes de David volée au point de se distribuer des di- diate est que tandis que la filiale cana- potentiels de richesses si stratégiques
Beylard est qu'aucun Camerounais ne videndes. Problème : aucun gramme dienne fait du bénéfice tout simplement pour son développement économique
siège dans des postes de direction des de fer ou d'hématite n'est encore sorti par des jeux boursiers, sa consœur ca- ». Plus d'une décennie plus tard, le Ca-
entités mises en place pour gérer ces ac- des mines de Mbalam depuis le temps. merounaise est à la traîne. De fait, les meroun n'est pas encore totalement
tifs au courant de la décennie 2000. Une stratégie similaire a été mobilisée 4 654 km² de concession qu'elle pos- sorti de l'auberge avec ces accords léo-
Plus, la société Africa Aura Resources Li- par Mega Uranium Limited. L'entreprise sède au Cameroun n'ont jamais fait nins qu'il traîne comme des boulets.

Zoom Par O.N.

L’exploitation de Mbalam enfin sur de bons rails ?


depuis une décennie. Les deux en- meroun ouvre la voie à des études
treprises promettent de mettre 500 de faisabilité « afin de déterminer les
milliards de francs CFA sur la table opportunités et de développer un
afin de réaliser le chemin de fer en- plan de travail sur la manière avec
tre Mbalam et le port de Kribi. À la laquelle l’infrastructure devrait être
clé, le projet devrait créer 20 000 conçue, développée et utilisée ».
emplois directs à court terme. D’ex- En rappel, AustSino est entrée en
cellentes perspectives que les auto- partenariat avec les Chinois de Best-
rités camerounaises prennent cepen- way Finance (maison-mère de la so-
dant avec des pincettes. En lieu et ciété de droit congolais Sangha Mi-
place d’un accord définitif, le gouver- ning Development) depuis seule-
nement s’est contenté de signer un ment janvier 2021. Il s’agit d’un re-
protocole d’entente ; par définition tournement d’alliance quand il est
non-contraignant. apparu que Sundance Resources de-
Le fait est qu’AustSino n’est pas tout vait être éjectée des mines du Ca-
à fait prête à se lancer à la conquête meroun et du Congo. Un signal
du fer de Mbalam. Il lui faudrait au d’alarme toutefois pour les autorités
minimum encore réfléchir sur le rail camerounaises : AustSino Resources
destiné à transporter 100 millions de qui était jusqu’ici en dehors du

I
l faudra peut-être deux mains sino-autralienne AustSino Resources tonnes de fer/an. Dans une lettre du marché boursier, pense à nouveau
pour finalement exploiter le Group Ltd et Bestway Finance se conseil d’administration aux action- à rejoindre l’Australian Stock Ex-
minerai de fer et d’hématite donnent la main pour accélérer le naires en date du 26 juin, on peut change, la principale place d’Austra-
dans la région de l’Est. La société mouvement dans ce projet qui traîne lire que le protocole signé avec le Ca- lie.

3
587
du jeudi 8 au 11 juillet 2021

prograMMation budgétairE 2022-2024 Par Canicha Djakba

Les députés adoptent la vision de l’Etat


réunis le 6 juillet dernier dans le cadre du débat d’orientation budgétaire, les élus de la nation ont été satisfaits des
propositions du gouvernement, portées et défendues par le ministre des finances Louis Paul motaze.

L
a programmation économique et première génération ; l'exécution des
budgétaire pour les deux plans de reconstruction des Régions du
prochaines années satisfait les Nord-ouest, du Sud-ouest et de l'Ex-
élus de la Nations. Les députés ont ap- trême-nord ; le renforcement du proces-
prouvé les choix et priorités du gouverne- sus de décentralisation ; le lancement de
ment pour relever l’économie la Couverture Santé Universelle, la veille
camerounaise durant les trois prochaines sécuritaire, l’organisation de la CAN
années. Le document de programmation 2021, la réduction progressive du stock
économique et budgétaire (Dpeb) est de la dette et la mise en œuvre des ré-
passé à l’examen devant la Commission formes structurelles visant à maintenir le
des finances et du budget le 4 juillet Cameroun sur le chemin de l’émergence
dernier, puis de 6 juillet en session à l’horizon 2035, notamment par la mise
plénière. Présenté et défendu par le min- en œuvre de la Stratégie Nationale de
istre des Finances Louis Paul Motaze, et le Développement (SND30) », a listé le
ministre délégué au ministre de l’É- ministre Louis Paul Motaze. L’État compte
conomie, de la Planification et de l’Amé- consacrer un peu plus de 5649 milliards
nagement du Territoire (Minepat) Paul de francs CFA de budget équilibré en re-
Tasong, il a permis aux députés de con- cettes et en dépense. Soit 68 milliards
naître et comprendre la vision du gou- document comprenant quatre parties. Le trairement à la même période en 2020. (+1,2 %) de francs CFA de plus qu’au
vernement, et ce précisément pour contexte macro-économique, l’exécution Cependant, a-t-il indiqué, les recettes dernier exercice. Le déficit budgétaire
l’exercice budgétaire 2022, au cours de du budget en cours, les orientations pétrolières ont connu une baisse de -14 devrait être réduit, passant de 753 mil-
cette troisième session du débat budgé- stratégiques et les perspectives budgé- % sur la même période. Les dépenses liards de francs CFA en 2021 à 516 mil-
taire. Prévu par le Régime financier de taires pour la période 2022-2024. ont par contre baissé de -7,4% au cours liards en 2022, soit une embellie de 237
l’État et des autres entités publiques, ce Le contexte macro-économique étant de ce même trimestre. milliards de francs CFA.
débat permet d’inclure les élus dans le principalement influencé par les effets de En 2022, les orientations stratégiques Le résultat de ces orientations
Nation dans le processus d’élaboration la crise sanitaires et des menaces sécu- que comptent mettre en œuvre le gou- stratégiques devrait consacrer la reprise
du budget. ritaires, le ministre des Finances a révélé vernement portent notamment sur « la de l’économie camerounaise avec un
Pour les mettre au même niveau d’infor- qu’à fin avril 2021, l’exécution du budget poursuite de la mise en œuvre du Plan taux de croissance d’au moins 4,4 % en
mations que le gouvernement, le min- en cours est marquée par une hausse global de riposte au Coronavirus ; l'en- 2022, après les 3,4 % qu’elle compte en-
istre des Finances a présenté un généralisée des recettes de l’État, con- trée en service des grands projets de granger en 2021.

Zoom Par C.D.

orientation budgétaire : les préoccupations des députés


Pression fiscale, gestion de la dette, décentralisation, professionnalisation des formations et import-substitution… les
députés ont sollicité davantage de clarifications de la part du gouvernement.

s
’accrochant au principe du débat tient compte de la conjoncture », a fait dans le paiement des arriérés des Petites ment d’une part, et d’autre part, la ré-
d’orientation budgétaire qui savoir le ministre, qui a par la suite indi- et Moyennes Entreprises. « Nous avons duction des taxes et droits de douane
voudrait que soit définies à l’As- qué que le niveau de pression au Came- lancé un audit de la dette intérieure qui sur certaines matières premières et ma-
semblée nationale les priorités du gou- roun reste encore inférieur à celui des est en cours. Cet audit permettra de chines industrielles. Bien plus, le ministre
vernement pour le prochain exercice, des pays de même niveau de développement connaitre l’encours réel de la dette inté- est revenu sur le fonds de 50 milliards
dizaines de députés se sont succédé au que lui. Cette pressions pourrait même rieure du pays et de la titriser puis pro- alloué à la promotion des filières maïs,
pupitre. Les interventions s’articulant passer à 15 % dans les prochaines an- céder aux paiements. Cela participe riz, poisson. Pour ce dernier produit pré-
presque autour des mêmes thématiques. nées, a fait savoir le membre du gouver- aussi de la relance de l’économie », a-t- cisément, les parlementaires ont souhaité
Notamment la pression fiscale, la justice nement. il fait savoir. Quant à la dette publique voir bannir le monopole observé dans la
fiscale, la gestion de la dette, la réalisa- Toujours dans le cadre des recettes fis- de manière générale, le ministre a indi- commercialisation du poisson. Le minis-
tion des grands chantiers, l’apport de la cales, l’honorable Célestin Tabouli s’est qué qu’ à seulement 43 % du PIB du Ca- tre a annoncé qu’une réflexion est en
Sonamines aux recettes de l’État, la ges- enquis de l’absence d’une prévision sur meroun, la dette du Cameroun reste cours avec son collègue du Commerce à
tion de la dette, la professionnalisation les recettes qui émaneraient du secteur viable. propos.
de l’enseignement supérieur, la gestion de la mine solide maintenant que la So-
des fonds publics, l’abandon des pro- ciété Nationale des Mines est opération- POLItIque De L’ImPOrt PrOfessIOnnaLIsatIOn De L’en-
jets… nelle. Préoccupation qui pour le ministre -suBstItutIOn seIGnement suPÉrIeur
des Finances, devrait être exaucée, mais L’honorable Ngo Issi du Pcrn comme Regrettant le fait que pour plusieurs
PressIOn fIsCaLe et reCettes seulement après au moins une année plusieurs autres députés s’est attardée grands projets la main d’œuvre reste im-
Faisant remarquer le projet du gouver- d’activité de cette nouvelle entreprise. « sur la politique de l’import-substitution portée, les parlementaires ont questionné
nement d’accroître le taux de pression C’est sur la base de ses contributions et les mécanismes sur lesquels elle est le ministre sur la professionnalisation des
fiscale à 11,8% en 2021 à 12,5% en après un an que nous pourrons prévoir fondée, afin de promouvoir le Made In enseignements. Les députés ont milité
2022 et à 13,55 % en 2023, les parle- un montant à collecter pour la Sona- Cameroon. Le ministre Louis Paul Mo- pour une subvention des formations pro-
mentaires ce sont interrogés sur l’oppor- mines », a-t-il précisé. taze d’énumérer les mesures protection- fessionnelles qui restent assez élevées
tunité de cette démarche, ce d’autant nistes mises en place par le dans le privé. Admettant le bienfondé
plus que l’économie camerounaise GestIOn De La Dette gouvernement depuis quelques années, d’une telle réforme, le ministre a par ail-
cherche à retrouver ses marques, depuis Sur la gestion de la dette, Louis Paul Mo- avec notamment l’augmentation des leurs présenté les tensions de trésorerie
la survenue de la crise, et que les contri- taze s’est voulu rassurant, et ce davan- droits et taxes de Douanes sur des pro- que cela pourrait entrainer les finances
butions des particuliers aux recettes fis- tage lorsque le député Pierre Marie duits à forte concurrence telles que les de l’État, qui souhaite même réduire le
cales restent faibles. « Le gouvernement Tikobeau l’a interrogé sur les retards produits cosmétiques et textiles notam- volume des subventions.

4
587
du jeudi 8 au 11 juillet 2021

Verbatim rassemblés par Arthur Wandji

« nous avons racheté près de 80 % de l’eurobond de 2015 »


face aux députés à l’occasion du débat d’orientation budgétaire, puis devant la presse le 6 juillet dernier, le ministre des
finances est notamment revenu sur les clés de la réussite de l’opération d’émission de l’eurobond à Paris le 30 juin dernier.

Les aCteurs quI Ont


COntrIBuÉ À La reussIte
De L’eurOBOnD
Avant que nous allions à Paris, nous
sommes venus à la rencontre des
parlementaires. Beaucoup ont été
surpris de voir le ministre des Fi-
nances à l’Assemblée national un
vendredi, puis en plénière le lende-
main matin. La loi étant voté par
l’Assemblée nationale samedi matin,
le ministre des Finances passait déjà
devant la Commission des finances
du Sénat samedi après-midi. Ça
veut dire que nous avons travaillé
extrêmement vite ; parce que l’ha-
bilitation que les parlementaires ont
accordé nous était nécessaire à
Paris. Nous sommes allés rencontrer
les marchés financiers, et ces
marchés voulaient s’assurer que ce
que nous sommes en train de faire
est accepté par le corps social. Les
parlementaires l’ont fait, le chef de
l’Etat également. Parce qu’après que
le Sénat a adopté lui-aussi le projet robond de 2015 allait avoir lieu en a PrOPOs Des fÉLICIta- Cameroun voulait que cette opéra-
de loi habilitant le ministre des Fi- 2023, 2024 et 2025, nous avons tIOns Des DÉPutÉs tion se fasse. Tout le monde a mis
nances, immédiatement après, le renvoyé l’échéance au-delà de 2030. Nous avons en effet été heureux de du sien et c’est grâce à cela que
chef de l’Etat a promulgué la loi. Ça aussi, c’est un franc succès. Mais recevoir les félicitations des par- nous avons eu ce résultat. Ce suc-
Cela a rendu les choses facile pour la plus grande victoire c’est que, le lementaires. Le gouvernement a cès, nous le devons à tout le monde.
le ministre des Finances, lorsqu’il ar- Cameroun a renforcé son crédit, le été félicité pour ce qui a été fait sur
rive à Paris. Il a pu démontrer que Cameroun a renforcé sa signature. le marché des eurobonds (le 30 sur Le DÉrOuLement Du
tout le corps social, le gouverne- Parce que, à la vérité, les investis- juin dernier Ndlr.). Et nous avons eu DÉBat D’OrIentatIOn
ment, les parlementaires et le chef seurs ne vont pas dans un pays, à rappeler aux parlementaires que BuDGÉtaIre Du 6 juILLet
de l’Etat parlent d’une seule voix. alors qu’ils ne sont pas certains de ce n’est pas seulement une victoire Nous sommes au débat d’orientation
rentrer dans leurs fonds. Les in- du gouvernement ; mais une vic- budgétaire. Et nous avons bien ex-
Les ChIffres-CLÉs De pliqué aux députés qu’il ne s’agit pas
L’OPÉratIOn rÉussIe À de discuter de la loi de finances
ParIs Le 30 juIn DernIer 2022. Il s’agit de voir les grandes
Le gouvernement a été habilité à tendances ; parce que le débat
aller chercher 450 milliards. Mais au ...C’est un autre succès. Le quatrième d’orientation budgétaire permet aux
fond, il y a deux opérations : l’émis- élément, c’est que, alors que le pic du parlementaires d’apporter égale-
sion et le rachat des eurobonds. Sur remboursement de l’eurobond de 2015 ment leur touche dans la prépara-
les 450 milliards sollicités, les in- tion du budget. C’est-à-dire que le
vestisseurs qui sont venus à notre
allait avoir lieu en 2023, 2024 et 2025,
gouvernement leur dit comment il
rencontre nous ont proposé le triple. nous avons renvoyé l’échéance au-delà de voit les choses, et les parlemen-
C’est à dire, plus de 1 400 milliards. 2030. Ça aussi, c’est un franc succès. mais taires avec le ressenti qui est le
Sur ce plan, l’opération est déjà un la plus grande victoire c’est que, le leur parce qu’ils connaissent cer-
succès. Nous avons ensuite, l’opéra- tains problèmes locaux parfois
Cameroun a renforcé son crédit, le
tion de rachat des eurobonds. En mieux que nous, disent que
2015, l’opération que nous avons Cameroun a renforcé sa signature... d’après eux, il faudrait qu’on in-
réalisée a été faite à un taux de 9,5 siste sur tel ou tel point. Certaines
% d’intérêt. Cette fois-ci, nous de ces recommandations nous
avons moins de 6 %. C’est le deux- semblent pleines de bon sens, et
ième succès de notre opération. Le vestisseurs font confiance au Camer- toire de tout le corps social. Nous nous allons les prendre en consid-
troisième élément c’est que, si on se oun, sous la direction du chef de nous souvenons que le parlement a ération pour que lorsque nous re-
réfère à l’habilitation qui nous a été l’Etat, Son Excellence Paul Biya. C’est travaillé dans des conditions ex- viendrons en novembre-décembre
donnée, l’opération consistait à ra- pourquoi le ministre des Finances a trêmement particulières. Aussi bien pour les discussions et le vote de
cheter toute ou une partie de l’émis- pris l’engagement de revenir plus à l’Assemblée nationale qu’au la loi de finances, que les préoccu-
sion de 2015. Nous avons racheté souvent dans les marchés financiers ; Sénat. Ce qui nous a permis d’être pations des parlementaires aient
près de 80 % de l’eurobond de parce que nous nous sommes rendu confortable devant les marchés fin- été prises en compte. Nous
2015. C’est un autre succès. Le qua- compte que la signature du Camer- anciers qui avaient besoin de savoir sommes en train de nous projeter
trième élément, c’est que, alors que oun est respectée, la signature du que tout le Cameroun était derrière vers les années 2022, 2023 et
le pic du remboursement de l’eu- Cameroun est restaurée. cette opération et que tout le 2024.

5
587
du jeudi 8 au 11 juillet 2021

prix CastEL Par Tatiana Meliedje

un accompagnement pour les entrepreneurs locaux


six jeunes porteurs de projets ont été primés dans le cadre du fonds Castel et bénéficieront d’un soutien pour
la mise en œuvre de leurs projets.

P bon à savoir
our la quatrième année
consécutive, le fonds Castel

Conditions de
encourage l’entrepreneuriat
local. Ce fonds destiné à soutenir des
jeunes et des femmes dans les do-
maines de l’agriculture et de l’agroa-
limentaire vient de livrer une autre
cuvée. Au terme de l’appel à candi-
dature lancé en Mars 2021 six pro-
participation
jets sur 117 candidatures enregistrés
ont retenu l’attention du jury. Deux
sont des lauréats (Premier et
deuxième prix) et les quatre autres
au prix Castel
des finalistes. Ils ont tous reçu leurs § Avoir la nationalité d’un des pays
récompenses au cours d’une cérémo- concerné (Burkina Faso, Cameroun,
nie officielle tenue le 02 juillet der- Côte d’Ivoire ou République Démo-
nier à Douala. Un événement auquel cratique du Congo) ;
ont pris part les membres du jury du § Avoir entre 18 et 45 ans ;
prix Castel dont Emmanuel de Tailly, § Avoir une entreprise relevant des
directeur général du groupe Société secteurs de l’agriculture et/ou de
Anonyme des Brasseries du came- l’agroalimentaire ;
roun (Sabc) en était le Président. francs ) et 5000 euros pour le qu’un accord a été signé avec le mi- § Justifier de l'existence légale de
Les noms des lauréats avaient été deuxième lauréat soit un peu plus de nistre de l’Enseignement supérieur en son entreprise datant d’au moins un
dévoilés le 10 mai 2021 après qu’ils 3 millions de Fcfa. Ceci en plus d’un janvier dernier pour la création d’une an ;
aient affronté le grand jury de Bor- coaching et d’une formation d’un an chaire sur les systèmes alimentaires § Avoir un projet qui s'inscrit dans
deaux en France présidé par Pierre avec l’Institut Européen de Coopéra- et l’entrepreneuriat des jeunes à le cadre du développement de son
Castel. Le 02 juillet dernier, ils ont tion et de Développement. Les 4 fi- l’Université de Dschang. Précisé- entreprise, et qui a un impact social,
reçu officiellement leurs récom- nalistes 2021 ont quant à eux droit ment au sein de la faculté d’Agrono- économique et/ou environnemental
penses. Le 1er prix est décerné au à une formation certifiante par e-lear- mie et des Sciences Agricoles (FASA). mesurable sur son territoire
projet Coopérative TPA porté par Ah- ning avec le Centre du Commerce In-
madou Wadiri. Il promeut l’accrois- ternational de Genève. aPPuI À L’entrePrenarIat
sement de la production du riz Made Le fonds Castel comprend en effet fÉmInIn de la femme africaine. Pour l’édition
in Cameroun à travers un cluster de une dotation financière, un accom- Ce fonds porte également un intérêt de 2020, le Fonds a par exemple ap-
300 GIC à Yagoua, à l’extrême Nord pagnement dans la mise en œuvre sur des projets innovants de dévelop- porté un appui particulier aux
du pays. Le 2e prix est attribué à la des projets, la formation et le finan- pement des circuits alimentaires femmes classées parmi les 10 fina-
Cuisine de nounou de Manuella Es- cement d’une chaire. C’est à ce titre courts qui favorisent l’autonomisation listes. Manuella Essomba Minkoulou,
somba epse Njankouo. Elle a pré- 4e finaliste, avait bénéficié de l’ac-
senté un projet sur la transformation compagnement du Groupe Sabc
et la commercialisation des épices lo- pour la protection de sa marque à
cales, des fruits et des légumes. l’Oapi, en plus de la formation entre-
preneuriale certifiante. Nfor Nora
etenDu Du fOnDs Bih, 5e finaliste, promotrice de Zuciya
Le Prix Pierre Castel lancé en 2018 Sarl, spécialisée dans la production
est décerné dans quatre pays en et la transformation du gingembre,
Afrique dans lesquels Pierre Castel a bénéficié d’un soutien financier d’un
exerce des activités. Le Burkina montant de 700 000 francs CFA
Faso, la Côte d’Ivoire, la République pour accroître ses capacités de pro-
Démocratique du Congo et le Came- duction. Le même montant a été at-
roun où il est présent à travers la tribué à Adeline Simo Simo, 6e fina-
SABC. Comme au Cameroun, six liste, promotrice d’Industrial Light,
meilleurs projets ont été sélectionnés spécialisée dans la Transformation
dans les autres pays. Le premier lau- des graines d’arachide en huile végé-
réat bénéficie d’un appui financier de tale, en vue de renforcer son équi-
15000 euros (près de 10 millions de pement.

Directeur de publication Coordonnateur de la rédaction secrétariat de rédaction


et rédacteur en Chef Arthur Wandji Ali Ghator
François Bambou
francoisbambou@yahoo.fr Comité de rédaction Design et PaO
1er News Magazine Camerounais Jean Luc Fassi Christelle Djomo
Récépissé N° 00069/RDDJ/J06/BASC Conseillers Arthur Wandji Nekam Adrien Hervé
Edité par Overland Company Degaulle Yemkwa - Adolphe Péné
Conseil juridique Joseph Essama Impression
BP 15552 Yaoundé Me Ludovic L. Sabzé Canicha Djakba OVERLAND PRINT
Tel : 699 99 71 65 /673 25 25 94 administration & Commercial Yves Tchenang
222 230 745 Sorelle Noumi Kamdem Janvier Duclair Mvondo Distribution
Email : dactuel@yahoo.fr (+237) 696 96 95 35 Bonaventure Tchouange MESSAPRESSE

6
587
du jeudi 8 au 11 juillet 2021

réactions et présentation des projets des six finalistes


« notre objectif est de mettre sur le marché « Je pourrai rendre mes
25000 tonnes de riz » produits accessibles aux
n ménagères à partir de 100F »
ous avons formulé le faisait manuellement.
notre projet sous Comme nous ne mettons
« forme de cluster pas les conservateurs,
c'est-à-dire un regroupement avec le système de scel-

m
des différentes entreprises lage il sera mieux on projet porte sur
qui sont dans un écosystème conservé et plus attrayant la transformation
du riz local dans le bassin de ; et Cela nous permettra « des épices locales,
production de Yagoua. Notre aussi de livrer nos com- des fruits et légumes du terroir.
objectif est d’augmenter l’of- mandes à temps. Nous Être 2ème sur 117 candidats re-
fre du riz prêt pour la consom- avons également prévu tenus est un honneur. Cela mo-
mation en mettant sur le mar- un projet pour les étu- tive davantage mes efforts. Au-
ché 25000 tonnes de riz de diants dans les minis cités delà des 5000€, du coaching
notre marque Nouria naturel- qui sont de véritables personnalisé et de la formation
lement parfumé. Les 10 mil- consommateurs du riz. Il certifiante que je recevrai, le Prix
lions de FCFA mis à notre dis- est question de mettre le Pierre Castel est une grande vi-
position seront orientés dans riz de 1 kilo à leur dispo- trine qui donnera à mon entre- mettra de rendre mes gammes
le renforcement des équipe- sition à un prix compétitif. prise tant une visibilité sur le de sauces barbecues et d'épices
ments. J’ai prévu acheter Tout ceci aura un impact signi- 10%. On pourra créer 200 plan national, qu’international. 100% naturelles accessibles à
une ensacheuse automatique ficatif au niveau de notre chif- emplois à court terme et 24 Avec cette dotation, je compte toutes les ménagères. Les prix
pour améliorer notre techno- fre d’affaires et sur notre 500 emplois sur le long terme acheter un nouvel équipement seront compris entre 100F et
logie au niveau de l’unité de compte d’exploitation. La ren- soit au total 24700 emplois ; une ensacheuse automatique 200F. »
conditionnement parce qu’on tabilité va croître à raison de pour les jeunes et les femmes. de nos mini formats qui me per-

« nous transformons les graines « notre réseau de distribution


d’arachides en huile dietétique » couvre la ville de Yaoundé »
C n
otre entre- Yaoundé (Dovv, Mahima,
Commerciali- respectivement. Notre
prise kl in- Santa Lucia, Casino, Bou-
sée sous le la- projet souhaite mettre
« bel light oil, en place une industrie
« dustry sarl langerie le fournil, Boun’s
transforme l’arachide en hôtel). Nous employons
notre huile végétale dié- de transformation des
chips. Le paquet de chips 10 personnes. Dans
tétique est conditionnée graines d'arachide en
de 25 g coûte 200 francs l’avenir, nous voulons une
en 1l et 5 litres aux prix huile de marque : Light
CFA et son réseau de dis- usine semi-industrielle
de 1 800 – 2000 francs Oil accessible à travers le
tribution couvre essen- de chips d'arachide
CFA et 9 000 francs CFA Cameroun.
tiellement la ville de marque : Biakis

« Cette visibilité du prix Castel nous ouvre « nous allons ouvrir un


au marché international » bar à chocolat »
n
otre projet porte à la fin de la journée à cause

L
sur la transforma- du manque du système de es chocolateries ar-
« tion des légumes conservation. Nous avons donc tisanales Nohi Sarl
indigènes africains. Pour la développé un système pour « font dans la produc-
compétition Pierre Castel nous acheter ces légumes, les trans- tion artisanale du chocolat
avons présenté les 7 types de former et les commercialiser. Made in Cameroun. Choco
légumes que nous utilisons Donc notre projet vise à aug- Nohi propose trois variétés :
(Ndolè amer et non amer, eru, menter la capacité financière chocolats classiques (chocolat
felong, waterleaf, zom et de ces personnes mais aussi l’accompagnement du prix noir, chocolat au lait et blanc)
Okong obong) ce qui nous a valoriser les légumes pour les nous permet de voir comment ; chocolats thérapeutiques
valu d’être finaliste. Ce projet consommer en saison de pénu- mieux conserver nos produits (chocolat au miel, à la spiru-
est basé sur l’agriculture com- rie. Cette visibilité du prix cas- et augmenter leur valeur pour line, au yorrihimbe et à la
mune. Nous souhaitons en ef- tel fait réaliser qu’il y a un mar- pouvoir les exporter. Nous courge) ; et des Chocolats
fet augmenter la production ché pour ces légumes ce qui va comptons avec ce coaching grand public (chocolat à tarti-
des petits agriculteurs et aider encourager davantage les pro- augmenter notre réseau de ner, chocolat pâtissier, etc.)
les commerçants qui voient ducteurs. Il nous ouvre aussi au cultivateurs et assurer un mar- pour des conditionnements comptons ouvrir un bar à cho-
souvent leurs légumes pourrir marché international parce que ché aux petits producteurs. » allant de 50g à 10. Nous colat Nohi Marque.

7
587
du jeudi 8 au 11 juillet 2021

rétropédaLagE Par Joseph Essama

Quand Maurice Kamto se ravise


Depuis quelques temps, le leader du mouvement pour la renaissance
du Cameroun fait montre d’une attitude de plus en plus conciliante.

C
’est un Maurice Kamto de plus du MRC a frappé un coup fort en se dés- seaux sociaux, en dépit de
en plus conciliant qui s’exprime olidarisant ouvertement du projet séces- ma condamnation réitérée
ces derniers temps. Par le sionniste. « Penser s’allier au MRC dans et sans ambages des pro-
passé, le leader du MRC a par exemple l’espoir d’obtenir la sécession est une pos haineux, tribalistes, mé-
été taciturne sur la question de la séces- grosse illusion. Le MRC se bat pour un prisants ou dégradants et
sion anglophone. Il a aussi gardé le si- Cameroun uni avec tous ses enfants y mes exhortations à l’expres-
lence sur les actes de délinquance compris ceux qui ont pris des armes à sion des désaccords dans la
perpétrés par certains mouvements ex- cause des frustrations et injustices civilité », avait-il déploré
trémistes notamment la Brigade anti-sar- consécutives à la mauvaise gouvernance dans un communiqué.
dinard. Mais ces derniers jours, Maurice du régime en place. Le MRC n’entend Si au sein de l’opinion l’on
Kamto semble s’être ravisé. L’homme sous aucun prétexte céder un seul cen- estime que Maurice Kamto
multiplie des sorties pour se désolidari- timètre du territoire du Cameroun. Le est revenu à de meilleurs
ser de certains projets. Le 3 juillet der- MRC est ouvert à un dialogue franc et sentiments, plusieurs ana-
nier, alors qu’une manifestation de la sincère avec tous les fils et filles du Ca- lystes pensent plutôt que le
diaspora débutait à Paris, Maurice Kamto meroun afin d’aplanir nos différents et leader du MRC n’est pas sin-
a tenu à mettre les choses au clair. Sur mettre sur pied les fondations d’une na- cère dans ses prises de po-
sa page Facebook, le président du MRC tion de paix, de justice et de prospérité sition et que son discours tide Mono qui pense qu’ « on a l’impres-
a informé l’opinion que sa formation po- pour tous ses enfants », a écrit Maurice est contradictoire. « C’est un jeu. Mau- sion d’avoir à faire à un discours contra-
litique n’est pas liée aux manifestations Kamto. Et d’ajouter : « Le MRC se bat rice Kamto n’est pas sincère dans ce qu’il dictoire quand on sait qu’il y a un certain
de Paris. « Le MRC n’organise aucune pour l’unité du Cameroun et jamais il ne dit. Il faut qu’il soit politiquement cohé- écart entre ce qu’il dit et ce qui est fait.
manifestation ce jour devant l’Ambas- sera complice de sa division ». rent. Il ne peut pas dire qu’il ne soutient Lors de la manifestation de Paris, on a
sade des USA à Yaoundé ou ailleurs dans En fin de semaine dernière le président pas la sécession et félicité une mobilisa- observé une certaine prédominance de
le monde. Il n’en organise aucune de- du MRC avait déjà condamné les per- tion où des gens ont manifesté en pre- la figure de Maurice Kamto. On n’arrive
vant l’ambassade d’aucun pays dans le sonnes qui tiennent des discours haineux mière ligne avec le drapeau donc pas à établir à priori une distance
monde. Les commanditaires de tels pro- sur les réseaux sociaux : « Mon attention sécessionniste. Il s’agit d’un théâtre sa- entre ce qu’on a vu et ce qui a été dit.
jets doivent se dévoiler et en assumer a été attirée sur la persistance des dé- vamment orchestré », explique le polito- Surtout qu’on a vu des militants bien
l’entière responsabilité », écrivait l’oppo- rives langagières de certains de nos logue Eric Mathias Owona Nguini. Un connu du MRC, notamment Wilfried
sant à Paul Biya. Mardi encore, le leader compatriotes, notamment dans les ré- avis qui n’est pas très loin de celui d’Aris- Ekanga dans cette manifestation.»

8
587
du jeudi 8 au 11 juillet 2021

FonCiEr Par Joseph Essama

Les députés dénoncentl’accaparement des terres par les élites


CassE dE L’aMbas-
sadE du CaME-
roun En FranCE
Les élus ont en outre soulevé le problème des indemnisations relatives aux « Par J.E

3 activistes
expropriations pour cause d’utilité publique».

h
enri Eyebe Ayissi, ministre des
Domaines, du Cadastre et des

condamnés
Affaires foncières n’a pas eu de
répit lundi dernier à l’Assemblée natio-
nale. De bout en bout les députés ont
voulu voir clair sur quelques questions

avec sursis
liées au foncier. Parmi les questions
abordées, celle de l’accaparement des
terres par une minorité de Camerounais.
Une préoccupation qui a retenu l’atten-
tion de plusieurs élus, au cours de la
séance plénière spéciale sur la gestion et
Les éléments de la
la réforme foncière, présidée par l’hono-
rable Kombo Gberi, vice-président de Brigade anti-
l’Assemblée nationale. Les députés qui sardinards ont écopé
sont intervenus sur la question disent de 3 et 4 mois avec
avoir constaté que dans la plupart des lo- sursis et une amende
calités, les terres sont de plus en plus à payer .
confisquées par les élites. « Les minori- Les députés ont en outre soulevé la ques- démolitions perpétrés à Douala au lieu-

L
tés des riches, celle de la classe adminis- tion des indemnisations. Selon plusieurs dit New Town aéroport le 26 juin dernier. e verdict dans l'affaire qui
trative et économique, s’accaparent des élus, il existe un flou sur les mécanismes Le député s’est notamment intéressé sur opposait l’Etat du Came-
terres au Cameroun au détriment des po- mis sur pied pour gérer les indemnisa- le volet juridique de l’affaire. Selon Ca- roun aux activistes de la
pulations vulnérables et sans défense », tions relatives aux « expropriations pour bral Libii, la mise en demeure qui est cen- Brigade anti-sardinards est tombé
s’est offusquée l’honorable Marguerite cause d’utilité publique ». Selon plusieurs sée être servie 30 jours avant, par l’au- lundi dernier. Les trois activistes
Dissake. Cet accaparement des terres se députés rencontrés, « il est douloureux torité administrative, l’a été pour le cas jugés ont été condamnés à 3 ou 4
fait selon les députés, au détriment que des familles qui ont vu leurs titres d’espèce seulement deux jours avant. Le mois de prison avec sursis. Ainsi
certaines couches sociales, notamment fonciers abandonnés à l’administration, leader du Parti Camerounais pour la Ré- qu'à une amende de 127 euros
les jeunes et les femmes. et qui ont perdu leurs biens ne puissent conciliation Nationale a fait ressortir chacun et à 4500 euros de dom-
A côté de cet accaparement, les dépu- pas, après des années, être indemnisées. d’autres irrégularités liées à ces opéra- mages et intérêts précise un com-
tés déplorent une multiplication des Alors que les discours que nous enten- tions. Il déplore le difficile accès aux ti- muniqué de la Brigade
conflits et des litiges liés à l'insuffisance dons sont que ces indemnisations sont tres de propriété par l’autorité morale qui anti-sardinards. Concrètement, le
des outils de modernisation de la gestion souvent faites après l’expropriation ». a demandé ces déguerpissements. L’élu commandant de la BAS Calibri Ca-
foncière. Ils notent aussi l'insuffisance Une difficulté qui s’accompagne des au- du peuple a fait remarquer que « des libro a écopé de 3 mois de prison
de la protection des droits des collecti- tres complications qui sont l’acquisition milliers de Camerounais sont virtuelle- avec sursis. Il en est de même du
vités coutumières sur leurs terres ances- des titres fonciers, leur sécurisation, et ment riches des hectares de terre héri- nommé Robert Wanto dit « Général
trales et surtout une difficile prise en l’obsolescence des textes juridiques qui tés coutumièrement de leurs ascen- Wanto ». Nelson Azonsop Tchet-
compte des spécificités du foncier rural, encadrent ce processus. dants. Mais ils ne peuvent en jouir, atten- chago quant à lui s’en tire quant à
face aux perspectives et exigences du dé- A côté des problématiques soulevées par dant patiemment d’en être dépossédés lui avec 4 mois. L’on apprend par
veloppement agricole et la nécessité de ses pairs, l’honorable Cabral Libii s’est par les riches et les puissants, faute de ailleurs que ces différentes peines
garantir l'expression des coutumes. appesanti sur les déguerpissements et les titre foncier », a déploré le député. d’emprisonnement ne sont pas por-
tées sur le casier judiciaire des trois

Zoom Par J.E


activistes.
Le 26 janvier 2019, des activistes

dorothy atabong Motaze prend fonction


se réclamant de la Brigade anti-sar-
dinard, un mouvement hostile au
président Paul Biya avait saccagé
de l’ambassade du Cameroun à
Paris. Protestant le résultat issu des
La toute première Public independent conciliators” a été installée à son poste mardi dernier par urnes lors de l’élection présiden-
Bernard Okalia Bilai, gouverneur de la région du sud-Ouest. tielle du 7 octobre 2018. L’ambas-
sade du Cameroun en France avait

D
orothy Atabong Motaze a convié la nouvelle promue à promou- leurs régions. Ils ont pour fonction alors porté plainte pour association
pris fonction mardi dernier. voir la bonne gouvernance, à œuvrer d’examiner et de régler à l’amiable les de malfaiteurs, vandalisme, dégra-
Pendant les 6 prochaines en faveur de la justice sociale et être litiges opposant les usagers à l’admi- dations volontaires, vol aggravé,
années, la toute première Public in- une ambassadrice de la paix. nistration régionale et communale ; menaces et autres, étant entendu
dependent conciliators du Sud-Ouest Originaire de Menji, région du Sud- mener à la demande de cinq parle- que ces infractions ont été com-
sera chargée de gérer les litiges entre Ouest, Dorothy Atabong Epouse Mo- mentaires ou de cinq conseillers ré- misses en réunion et en bandes or-
les usagers et les Collectivités Terri- taze est une enseignante à la retraite. gionaux, toute investigation sur le ganisées, les enquêtes se sont
toriales Décentralisées. Dans son ré- Âgée de 61 ans, la toute première fonctionnement des services régio- accélérées et trois prévenus consi-
quisitoire, le représentant du Public indépendent conciliator du naux et communaux ; dresser un rap- dérés comme les meneurs de ces
ministère public devant qui elle a Sud-Ouest est une ancienne délé- port annuel sur l’état des relations bandes, membres de la BAS, les
prêté serment l’a exhortée à lutter guée régionale de l’Education de base entre les citoyens et les services ré- nommés Waffo Wanto dit ‘‘général
contre toutes formes de discrimina- dans la même région. gionaux et communaux. Nommés Wanto’’, Thiam Abdoulaye dit ‘‘Cali-
tions. Elle l’a ensuite appelée à faire Selon l’article 367 alinéa III du Code pour un mandat de six ans non re- bro Calibri’’, Azonsop Tchetchago
preuve de probité et d’équité et à général des collectivités territoriales nouvelable, les Public independent Nelson, dit ‘‘maître corbeau’’,
combattre toute forme d’injustices. décentralisées, les “Public indepen- conciliators prêtent serment devant la avaient été renvoyés devant le Tri-
La première vice-présidente de la dent conciliators” défend et protège Cour d’Appel territorialement compé- bunal Correctionnel de Paris le 28
cour d’appel de Buea a également les droits et libertés des citoyens de tente. février 2020 pour y être jugés».

9
587
du jeudi 8 au 11 juillet 2021

pr. JaMEs MouanguE KobiLa, président de la Cdhc

« Le dynamisme des osC est unanimement reconnu »


Le président de la Commission des Droits de l’homme au Cameroun a présidé mardi dernier, le lancement d’une série
d’ateliers de renforcement sur toute l’étendue du territoire national, des capacités organisationnelles des Organisations
de la société Civile membres de l’Observatoire des Libertés Publiques du Cameroun. morceaux choisis de son discours.

Chers participants, Les DrOIts De L’hOmme au CamerOun


Mesdames, Messieurs, […] Cependant, il ne fait l’ombre d’aucun doute que seules
Je mesure l’honneur qui m’est accordé de prendre la pa- les OSC qui font preuve de probité, de professionnalisme
role dans le cadre de cet Atelier qui vise à renforcer les et d’abnégation peuvent accompagner les pouvoirs publics
capacités organisationnelles des associations membres de dans la mise en œuvre des engagements de l’Etat en ma-
l’Observatoire des Libertés Publiques du Cameroun tière de respect des Droits de l’Homme. Il n’est donc pas
(OLPC) – que je rebaptiserais volontiers « Observatoire des inutile de souligner que l’amélioration de la situation des
Droits Fondamentaux au Cameroun ». Droits de l’Homme et des libertés au Cameroun nécessite
J’aimerais d’emblée renouveler la profonde gratitude des une société civile bien structurée, professionnelle et cré-
membres et du personnel de la Commission des Droits de dible.
l’Homme du Cameroun (CDHC) à laquelle j’associe celle Telle est l’ambition du PACEL, mis en œuvre par la Com-
des 241 Organisations de la Société Civile (OSC) membres mission nationale des Droits de l’Homme et des libertés,
de l’OLPC à l’égard de l’Union Européenne, en tant que devenue Commission des Droits de l’Homme du Cameroun,
partenaire financier du Projet d’Amélioration des Condi- sur le fondement de la loi n° 2019/014 du 19 juillet 2019,
tions d’Exercice des Libertés Publiques au Cameroun (PA- qui la crée, l’organise et régit son fonctionnement.
CEL).
[…] L’un des aspects de ce Projet vise à favoriser une meil- […] Distingués participants,
leure structuration des interventions des organisations de Permettez-moi maintenant de situer la problématique gé-
défense des Droits de l’Homme qui collaborent avec la nérale des Droits de l’Homme dans le contexte camerou-
Commission des Droits de l’Homme du Cameroun et de nais. Je commencerai par la typologie des acteurs du pay-
renforcer leurs capacités opérationnelles en matière de pro- sage des Droits de l’Homme ici et ailleurs, avant de pré-
motion et de protection des Droits de l’Homme. Ces am- ciser le positionnement spécifique de la CDHC en tant
bitions se sont notamment traduites par la création de initiale ou de formation continue pour la mise à jour de leurs qu’institution de souveraineté chargée des Droits de
l’OLPC, qui regroupe à ce jour 241 organisations de dé- connaissances ; l’Homme.
fense des Droits de l’Homme actives sur le terrain, permet- vi) en renforçant leurs capacités sur l’éthique et l’intégrité En ce qui concerne la typologie des acteurs en matière de
tant un maillage du territoire national de cette nature sans du défenseur des Droits de l’Homme et, enfin, promotion et de protection des Droits de l’Homme, le pay-
précédent par la société civile, parallèle au réseau des 547 vii) en instituant en leur sein un contrôleur de gestion qui sage mondial actuel permet de distinguer, du moins im-
OSC à la CDHC. veillera à l’application des standards de la bonne gouver- portant au plus important : les OSC, les organisations non-
nance. gouvernementales (ONG), les organisations internationales,
OBjeCtIfs De La fOrmatIOn Des OsC À cet égard, la CDHC se donne en exemple, car moins d’un les organes des traités et les branches classiques du pou-
[…] C’est pour permettre à l’OLPC et à ses Organisations mois après la prestation de serment de ses nouveaux res- voir de l’État, étant entendu que la CDHC, en tant qu’INDH,
membres, prises individuellement et collectivement, de jouer ponsables et membres nommés par décrets présidentiels fait également partie des organes de l’État.
efficacement le rôle attendu d’eux que la présente forma- le 19 février 2021 – et avant tout déploiement des nou- […] Les OSC militent pour les Droits de l’Homme avec des
tion est proposée. Conforme aux recommandations de la veaux promus sur le terrain – elle a bénéficié, avec le sou- méthodes qui leur sont propres ; mais leur action est sou-
consultation de Kampala, les travaux de cet atelier vous tien de divers partenaires dont le Centre des Nations Unies vent piégée par cinq biais :
permettront certainement de connaître, en vue de les sur- pour les Droits de l’Homme et la démocratie en Afrique cen- i) le biais de la recherche des financements qui les conduit
monter, les difficultés d’ordre structurel, fonctionnel et trale ici représenté, d’une formation initiale destinée à ses soit à exagérer la réalité pour espérer les financements vou-
conjoncturel qui peuvent inhiber vos actions en tant que membres et à certains de ses cadres à l’Hôtel Mont Febe, lus, soit à tenir le langage et à travailler sur les thématiques
défenseurs des Droits de l’Homme, voire compromettre l’ef- du 25 au 28 mai 2021. Deux autres ateliers spécifiques se- prioritaires des bailleurs de fonds et non sur les leurs ni
ficacité opérationnelle de votre organisation, et partant, celle ront prochainement organisés pour former les membres sur celles du pays où elles déploient leurs activités ; c’est
de l’OLPC dans son ensemble. et le personnel de la nouvelle institution des Droits de ainsi que certaines OSC, loin, d’agir par conviction ou dans
Il avait en effet été convenu à Kampala que les acteurs pu- l’Homme ( INDH ») du Cameroun sur le nouveau volet de l’intérêt des populations qu’elles prétendent protéger, se
blics et privés du Mouvement des Droits de l’Homme en ses attributions, à savoir le mécanisme national de préven- font les relais ou se transforment en perroquets qui se
Afrique centrale ont principalement besoin de renforcer leurs tion de la torture, puis sur la rédaction de son règlement contentent de répéter les discours dictés par les bailleurs
capacités pour que la sous-région bénéficie d’un Mouve- intérieur. de fonds, parfois tapis dans l’ombre ;
ment des Droits de l’Homme plus efficace, plus compétent Je ne saurais donc assez encourager les responsables de ii) le biais de la recherche des visas pour leurs membres
et plus professionnel. En ce qui concerne le renforcement l’OLPC et, à travers eux, l’ensemble des OSC membres de ou pour leurs proches ou encore pour des tiers contre ré-
des capacités organisationnelles qui nous intéresse ici, il cet Observatoire à tirer le meilleur avantage de la présente munération, en les présentant comme des personnes per-
avait été recommandé aux uns et aux autres de prêcher série d’ateliers et de celle à venir. C’est ainsi que vous contri- sécutées par le régime ; Ce phénomène a été dénoncé à
par l’exemple : buerez effectivement, utilement et efficacement au déve- la télévision il y a quelques années par le Pr Kum’a Ndumbe
i) dans la gouvernance des structures de défense des Droits loppement d’une culture des Droits de l’Homme, à la pro- III ;
de l’Homme et en dehors, car il a été constaté que nom- motion de l’Etat de droit et au renforcement de la démo- iii) le biais de l’incompétence ou du manque de profession-
bre de dirigeants d’OSC ne respectent pas souvent les Droits cratie camerounaise. nalisme qui les conduit parfois à mener des batailles ab-
de leur personnel et ne respectent ni les attributions ni les surdes comme celle d’une OSC qui a récemment dénoncé
Droits de leurs collègues (liberté d’expression, liberté d’opi- mesdames, messieurs, des « atrocités et des actes de torture » à la suite du glis-
nion, etc.) et qu’ils ne prêchent donc pas par l’exemple ; […] Le dynamisme des OSC camerounaises est au- sement de terrain à Bafoussam, dans la Région de
ii) en privilégiant la spécialisation, en tant que gage d’ef- jourd’hui unanimement reconnu. L’on peut ainsi relever pour l’Ouest, alors qu’aucune allégation de torture ni de traite-
ficacité optimale pour les plus petites OSC ainsi que pour s’en féliciter un certain engagement de vos associations ment cruel inhumain ou dégradant n’a été enregistrée à
les magistrats et avocats chargés des questions touchant respectives – avec des résultats évidemment variables – l’occasion de cette catastrophe naturelle ;
aux Droits de l’Homme ; dans les domaines comme la défense des Droits des iv) le biais politique qui amène certaines OSC à trahir l’in-
iii) en mettant en place et en respectant des règles de base groupes vulnérables, la lutte contre toutes les formes de tégrité du défenseur des Droits de l’Homme en adhérant
de la méthodologie du travail comme le respect du prin- discrimination, la lutte contre la traite des êtres humains, à des plates-formes de partis politiques ou en portant des
cipe du contradictoire dans le traitement des allégations la promotion de la bonne gouvernance, l’encouragement demandes politiques telles que le soutien aux marches in-
de violations ou d’atteintes aux Droits de l’Homme ainsi que des citoyens à prendre part à la gestion des affaires pu- surrectionnelles et l’appel à renverser le régime pour met-
l’approfondissement des enquêtes pour éviter des rapports bliques, la facilitation des voies de recours au profit des vic- tre en place un gouvernement de transition ;
biaisés) ; times de violations des Droits de l’Homme, l’appui aux ac- v) le biais de la manipulation consciente qui consiste sou-
iv) en développant des coopérations et des synergies fé- tivités gouvernementales et l’interaction avec les méca- vent à faire passer des actes répression pénale légitimes
condes ; nismes régionaux et internationaux de protection des Droits pour des actes de persécution d’une catégorie de citoyens
v) en organisant des séminaires et ateliers de formation de l’Homme… (cas du chroniqueur de Radio France internationale en

10
587
du jeudi 8 au 11 juillet 2021

langue Haoussa pris en possession du téléphone du fils du tale des Droits de l’Homme n’est pas uniforme et qu’ainsi, forces destructrices de tous les réseaux et de tous les pou-
gouverneur d’un État du Nigéria assassiné par Boko Haram en matière de respect de la vie privée, aux Etats-Unis la li- voirs qui manipulent les Droits de l’Homme à des fins qui
ou celui, remontant à deux décennies, d’un journaliste qui, berté prime sur la dignité, tandis qu’en Europe, c’est l’inverse n’ont rien à voir avec la noble cause affichée.
désirant rejoindre son épouse dans un pays occidental, a ; Bien que la question des Droits de l’Homme tombe dans le
insulté le président de la République ; une fois arrêté, il a - le non-respect de la proportionnalité : les acteurs non éta- champ de la coopération internationale et que certains pays
joué les martyrs de la liberté d’expression et a ainsi pu ob- tiques sont auteurs de 85 à 95% des atteintes aux Droits l’instrumentalisent à des fins inavouées, les États considè-
tenir le visa tant convoité). de l’Homme à l’Extrême-Nord et au Nord-Ouest / Sud-Ouest rent à juste titre que le respect des Droits de l’Homme re-
Pour ce qui est des Organisations Non Gouvernementales où ils viollent massivement le droit des millions d’enfants à lève de l’intérêt national ; car, le respect des Droits de
(ONG) qui sont en fait des associations nationales qui dé- l’éducation en prônanty le boycott de l’école et en attaquant l’Homme – dans tous les secteurs d’activité – est un impor-
ploient leur activité dans plusieurs pays ou dont les mem- les Etablissements de formation, les élèves et les enseignants tant levier de progrès, de développement et d’épanouisse-
bres sont issus de plusieurs pays, elles ne sont pas très dif- qui sont souvent harcelés, pourchassés, enlevés, tués ou dé- ment des populations dont ils ont la charge. Certains pays
férentes des OSC nationales ; Hubert Védrine l’ancien mi- capités ; le droit des millions de personnes à la santé en brû- ont confié à leur INDH des mandats très larges incluant la
nistre français des Affaires étrangères qu’il ne faut certes lant les hôpitaux, le droit de propriété en incendiant les biens lutte contre la corruption ou la qualité de Médiateur natio-
pas trop solliciter classe les quelque trente mille ONG qui publics et privés ou en volant du bétail et autres victuailles nal. Dans certains pays voisins, l’INDH est classée parmi les
existent de par le monde en plusieurs catégories, dans son ; la liberté du commerce et de l’industrie en s’attaquant aux institutions prioritaires en matière de déblocage de res-
livre précité : « on y rencontre tout, écrit-il, le meilleur et entreprises et en brûlant les commerces, etc. Comment ex- sources, de sorte que son financement est toujours suffi-
le reste : la générosité, le dévouement, les réseaux, le mi- pliquer que dans ce contexte, 95 à 98% d’un rapport d’Am- sant et disponible.
litantisme, les intérêts, les lobbies, les croyances et bien des nesty international sur ces régions soit consacré aux alléga- La particularité des INDH résulte de leur composition plu-
pouvoirs réels déguisés » (p. 20) ; de sorte que, sans dis- tions de non-respect de Droits de l’Homme imputées aux États raliste et inclusive qui renforce leur indépendance et leur ef-
cernement dans ce paysage, on prendra très souvent des et seulement 2 à 5% aux atteintes perpétrées par Boko Ha- ficacité par rapport aux réseaux, aux lobbies, aux pouvoirs
vessies pour des lanternes, d’autant que les « hiérarchies de ram ? Normalement le principe de proportionnalité exige que réels qui se dissimulent souvent derrière des OSC ou les ONG
puissances » et les « rapports de force mondiaux » s’y re- la plus grande partie du rapport soit consacrée à dénoncer des Droits de l’Homme. La CDHC comprend ainsi un mé-
trouvent : « [c]e sont donc, explique-t-il, les sociétés civiles les atteintes les plus massives et leurs auteurs. decin représentant de l’Ordre national des médecins du Ca-
et les ONG issues des pays riches, ultra-médiatisées, dispo- Quant aux organisations internationales, elles ont généra- meroun, un avocat représentant du Barreau, un journaliste
sant de moyens pour communiquer, et donc du pouvoir d’im- lement une approche plus objective et plus technique représentant les syndicats de cette corporation, un repré-
poser leur lecture d’un événement, qui exerceront le maxi- lorsqu’elles sont universelles (HC-NUDH, CNUDHD-AC, sentant des handicapés, une représentante des associations
mum d’influence dans le monde : l’américaine, pas celle du HCR, Commonwealth, Organisation internationale de la Fran- de femmes, un expert en administration pénitentiaire, un
Niger, de la Bolivie ou du Bangladesh ! Ce ne sont pas les cophonie, etc.), bien qu’elles soient au centre de multiples expert en questions syndicales, un universitaire spécialiste
ONG du Nigeria qui interviendront en Irlande du Nord ou ma- manœuvres et de tentatives de manipulations d’acteurs in- des Droits de l’Homme, etc. Une INDH forte et efficace
nifesteront à Seattle ! » (ibid.). Sinon, comment se fait-il qu’on téressés qui y évoquent les Droits de l’Homme quand ils ne constitue le meilleur moyen d’assurer l’effectivité du respect
entend plus de bruit à Paris sur les 20 morts de Ngarbuh que les inondent pas d’allégations de violations des Droits de des Droits de l’Homme dans un État et de préserver l’inté-
sur les 43 000 morts de la guerre des États-Unis contre l’Af- l’Homme – souvent très sélectives – pour les amener à pren- rêt supérieur de l’État en matière de promotion et de pro-
ghanistan depuis les attaques terroristes du 11 septembre dre des décisions ou à se prononcer dans le sens de leurs tection des Droits de l’Homme.
2001 ? Comment se fait-il qu’à Bruxelles, on s’est montré plus intérêts. Les INDH sont tellement importantes qu’il en existe dans
préoccupé par les 10 terroristes exécutés au Tchad en 2015 Le paysage des organisations régionales ou sous régionales environ deux tiers des États de par le monde et dans 47 pays
que par les 17 274 personnes assassinées aux États-Unis en est très contrasté. Certaines organisations régionales font africains sur 53. Elles sont régies par les Principes de Paris
2017 ou par les 10 129 personnes tuées aux États-Unis en du prosélytisme de leur propre conception des Droits de adoptés le 20 décembre 1993 par la résolution 48/134 de
2018 par des armes à feu, des sources médiatiques et doc- l’Homme et veulent imposer leurs valeurs partout dans le l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies.
trinales évoquant même 40 000 morts par armes à feu dans monde par la conversion, à l’instar de la protection spéci- […] L’INDH du Cameroun est actuellement classée au sta-
ce pays en 2017 dont 60 % de cas de suicide et 40% d’ho- fique des LGBT-I, qu’elles désignent désormais sous le vo- tut A, celle des INDH entièrement conformes aux principes
micides, soit en moyenne 3334 morts par mois et 112 morts cable de « personnes clés », tandis que d’autres protègent de Paris. Mais la CDHC sera évaluée dans deux ans, dans
par jour… efficacement les Droits de l’Homme et des peuples dans leur le cadre du processus d’accréditation de l’Alliance mondiale
espace sous régional à l’instar de la Cedeao dont la Cour des INDH. L’enjeu étant de conserver notre statut A, source
aLerte : OnG DanGereuses de Justice a reçu compétence en la matière par recours di- de divers droits et de prestige. Or, ce statut ne nous sera
Les ONG sont souvent les vecteurs de biais spécifiques qui rect des citoyens, sans l’exigence de l’épuisement préala- conservé que si nous remplissons les critères prédéfinis ou
faussent la compréhension et parfois sabotent la noble cause ble des recours internes et sans se préoccuper outre me- de moins la plupart d’entre eux.
des Droits de l’Homme dans notre pays : sure de ce qu’il se passe en dehors de leur espace géogra-
- l’idée saugrenue que l’État serait le seul détenteur des obli- phique. D’autres posent progressivement les jalons de la pro- mesdames et messieurs,
gations en matière de Droits de l’Homme, puisque c’est lui tection des Droits de l’Homme comme la CEMAC, à travers Le travail de défenseurs des Droits de l’Homme est très com-
seul qui signe les traités, ce qui signifie que le coupable dé- son Traité révisé de 2009 dont le préambule réaffirme, en- plexe, en ce sens qu’il suppose des connaissances histo-
signé et l’unique responsable du non respect des Droits de tre autres, l’attachement des États membres aux Droits de riques, politiques, philosophiques et… évidemment juridiques,
l’Homme dans un pays est l’Etat ; on oublie ainsi la dimen- l’Homme, à l’État de droit et aux questions de genre ainsi avec la mobilisation du Droit national, du Droit régional afri-
sion horizontale des Droits de l’Homme ; Si tel est le cas, qu’à travers la jurisprudence de plus en plus audacieuse de cain et du Droit international des Droits de l’Homme. Il né-
pourquoi des résolutions du Conseil de sécurité dénoncent- sa Cour de justice à cet égard. cessite l’emploi de méthodes d’intervention appropriées, par-
elles les atrocités et les attentats d’Al Qaida, de l’Etat Isla- À ce stade je voudrais lancer un appel à la valorisation des fois spécifiques. Mais il est exaltant, puisqu’il contribue
mique ou de Boko Haram ? Pourquoi ces mêmes ONG consa- instruments et des mécanismes nationaux et africains des concrètement à l’amélioration du bien-être des populations
crent-elles des rapports aux atteintes aux Droits de l’Homme Droits de l’Homme, car les autres régions du monde privi- à travers le plein respect de leurs Droits individuels et col-
commises par tel ou tel groupe terroriste, aux violences faites légient systématiquement leurs propres instruments et leurs lectifs.
aux femmes ou aux atteintes portées par les parents aux mécanismes auxquels ils n’hésitent du reste pas à donner En tout état de cause, pour remplir au mieux les missions
Droits des enfants ? Pourquoi la Charte africaine des Droits priorité sur les instruments et sur les mécanismes univer- qui sont les vôtres, vous devrez non seulement systémati-
et du bien-être de l’enfant désigne-t-elle expressément les sels. quement vous référer à la Constitution, aux instruments ré-
parents ou toute autre personne ayant la garde de l’enfant Quant aux plus grandes puissances, elles sont dans l’uni- gionaux et universels des Droits de l’Homme mais aussi à
comme le « responsable au premier chef de son éducation latéralisme de l’empire : c’est ce qu’ils font qui est bien et la jurisprudence, tout en respectant scrupuleusement les
» ? Pourquoi la thématique des « entreprises et Droits de ils évaluent ce que font les autres à l’aune de leur intérêt textes qui régissent l’OLPC. Ces textes vous invitent à l’im-
l’Homme » est-elle portée par l’Organisation francophone des national. périeux devoir de respect des institutions, de la légalité ; ils
commissions nationales des Droits de l’Homme et par toutes L’avant-dernière catégorie des acteurs des Droits de vous invitent à faire preuve de responsabilité, de probité,
les INDH du monde ? l’Homme que je mentionnerai brièvement avant d’en venir d’impartialité, d’intégrité et de transparence. Ne perdez pas
- l’idée erronée que les prononcés des mécanismes non ju- aux INDH, ce sont les organes créés par les traités des Droits de vue qu’étant réputés professionnels dans le domaine de
ridictionnels régionaux et universels des Droits de l’Homme de l’Homme, dits « organes des traités » ; ils disent le Droit, la protection des Droits de l’Homme, vos erreurs et vos fautes
sont néanmoins obligatoires, dès lors que ces mécanismes mais parfois avec beaucoup de militantisme, sans doute en en la matière sont majorées du coefficient de la présomp-
ont été créés par des traités obligatoires ou que certaines raison de leurs interactions poussées avec les OSC et les tion de mauvaise foi.
stipulations des traités obligent les États à appliquer les trai- ONG, ou du fait de l’origine de leur financement Si nous convenons avec Anatole France que « l’avenir est
tés en vigueur ; le lieu commode pour y mettre des songes » j’émettrais le
- l’idée que les normes relatives aux Droits de l’Homme sont […] mesdames, messieurs, vœu que cette formation contribue effectivement à accroî-
des dogmes absolus qui s’appliquent de manière uniforme Venons-en aux INDH en général et à la CDHC en particu- tre l’efficacité opérationnelle de l’OLPC, tout en favorisant
dans tous les pays et n’admettent aucune dérogation ni ex- lier. Leur spécificité tient au fait qu’il s’agit des organes in- la saine émulation des acteurs appelés à animer Le Mou-
ception ou que l’État doit les appliquer sous peine d’être traité dépendants mis en place par les États pour assurer la pro- vement des Droits de l’Homme dans notre cher et beau pays.
d’État voyou, au mépris de la « marge nationale d’apprécia- motion et la protection des Droits de l’Homme à l’abri de vive les Droits de l’homme !
tion des autorités nationales », consacrée par la jurisprudence tous les biais précédemment cités et avec intégrité. Si on vive la coopération nationale et internationale
de la Cour européenne des Droits de l’Homme et en totale ne le fait pas avec efficacité, c’est-à-dire en parvenant à des en matière de Droits de l’homme !
méconnaissance du fait que même la conception occiden- résultats mesurables, nous livrerons le pays à l’appétit des vive le Cameroun un, debout et indivisible !

11
587
du jeudi 8 au 11 juillet 2021

EgLisE EvangéLiQuE du CaMEroun Par Jean Luc Fassi

35 millions récoltés pour le presbytère de nlongkak


La pose de la première pierre de l’édifice a eu lieu le 4 juillet dernier à Yaoundé, au cours du
culte de collecte de fonds, présidé par jean samuel hendje toya, président général de l’eeC.

a
l’Eglise évangélique du Came- Dieu avait prié, lui demandant de l’aide
roun (EEC), paroisse de Nlong- pour soutenir les ouvriers engagés
kak, on célébrait dimanche, 4 dans la reconstruction de sa maison. Une
juillet dernier, le culte spécial de pose de analogie faite avec le contexte socio-éco-
la première pierre du presbytère, avec nomique que vit le monde actuelle-
appels de fonds. L’édifice va bientôt sor- ment, le pasteur a appelé les fidèles à se
tir de terre. Sa maquette, conçue par l’ar- tourner vers Dieu afin qu’il vienne les ai-
chitecte camerounais Dieudonné Yis- der à construire sa maison. En posant la
sibi, a été présentée aux fidèles pendant première pierre, le Révérend Pr. Jean Sa-
l’office cultuel. 35,7 millions ont été col- muel Hendje Toya, a précisé: « Si Christ
lectés pour le lancement des travaux dont ne bâtit, celui qui bâtit travaille en vain
15 millions en cash et 19,7 millions en ». Il a encouragé l’assemblée à faire de
promesses venant des paroissiens, invi- ce projet le sien, afin de mobiliser la to-
tés qui ont massivement répondu à talité des 450 millions de francs CFA né-
l’appel de la pasteure Abestine Me- cessaires pour l’aboutissement du projet.
miafo, chef de la paroisse. Plusieurs personnalités administratives et
« Nous assistons là à ce que nous politiques étaient présentes. Le président
considérons comme le miracle que Dieu du Sénat, Niat Njifenji, s’est fait représen-
peut opérer lorsque ses enfants se met- ter par son épouse Marcie.
tent à genoux. Nous nous sommes mis Le presbytère est un immeuble R+4 avec
à genoux, avons imploré la grâce de Dieu deux sous-sols, sur une superficie de 800
et Dieu s’est glorifié. Les riverains qui re- un miracle de Dieu », se satisfait toute livre de Néhémie 2 : 11-20. Le pasteur m2. Il abritera 11 appartements destinés
fusaient de libérer le site du projet ont émue, la révérende Abestine Memiafo. a voulu que le peuple de Dieu inspire de à l’hébergement des pasteurs de Nlong-
accepté de partir, sans que nous n’ayons Une joie perceptible sur l’ensemble des l’exemple de Néhémie. Malgré l’ordre du kak. Trois appartements seront destinés
eu recours à des déguerpissements for- fidèles, dont le sermon du révérend doc- roi de Babylone d’interrompre les travaux à la location pour subvenir aux besoins
cés. Le plus réfractaire des occupants a teur Philemon Mbele venait de pénétrer de reconstruction du temple et des mu- d’entretien du bâtiment.
déménagé en bénissant le Seigneur. C’est les cœurs. Son enseignement était tiré du railles de Jérusalem, le fidèle serviteur de

rEaCtions

« dieu est un dieu bâtisseur » « Ce presbytère est la maison de dieu »


C
’est la maison du de l’édifice, le princi-

C
e geste est un indice de la vita- peuple de Dieu pal défi que nous
lité de l’Eglise. Nous ne marchons « et de ses bergers. avions à relever était
« pas par la vue, mais par la foi et Les bergers sont des person- celui de proposer une
marchant par la foi, nous sommes sous l’im- nels d’astreinte, ils doivent maquette qui repré-
pulsion du Saint-Esprit qui nous anime afin loger près de l’église. Si un sente les attentes de
que quelles que soit les circonstances que fidèle a un problème, il doit l’église et qui embel-
nous traversons, nous puissions aller vers être à même d’être reçu à lit le paysage voire le
de l’avant et bâtir, parce que Dieu est un n’importe quelle heure par patrimoine immobilier
Dieu bâtisseur. Le chantier est lancé dans son pasteur. Lorsqu’il y a de la ville, le tout sur
un contexte de crise sanitaire, mais la foi cinq ans nous avons été un site accidenté.
des fidèles de l’EEC déplace les mon- saisis pour proposer un pro- Nous croyons que
tagnes ». jet de presbytère et concevoir le plan nous avons su relever ces défis ».

« désormais, l’accent sera mis « Construire comme


sur l’exécution de l’ouvrage » à babylone » « un privilège et une grâce »
L j
a réalité vé- qui occasionne beau- e faisais 2016. Je ne peux

C
cue dimanche coup de dépenses. La ’est avec l’exemple de Néhémie partie des qu’être heureux
« dernier est al- commission de beaucoup lorsqu’il fallait faire face « personnes parce que c’est un
lée au-delà des attentes. construction du presby- « d’émotion que à l’hostilité du roi de Ba- qui ont assisté à la privilège et une
Récolter 15 millions en tère dont je suis mem- j’ai présidé le culte spé- bylone. Aujourd’hui la pause de la première grâce de vivre tous
espèces et 19 autres en bre, va désormais met- cial de pose de première crise sanitaire, les turbu- pierre de l’ancien ces grands moments
promesses en deux tre l’accent sur l’exécu- pierre de la construction lences socio-écono- temple de Nlongkak de ma paroisse.
heures de culte est sim- tion de l’ouvrage dans la du presbytère de Nlong- miques sont des obsta- en juillet 1996. En Lorsqu’on a tout osé
plement un exploit. La règle de l’art. Elle veil- kak. Cette paroisse a été cles. Des obstacles qu’on juillet 2021 j’assiste en se basant sur la
réalité a dépassé nos es- lera à faire avancer le mon dernier poste de peut surmonter si on re- de nouveau au lan- vérité, sur la parole
pérances. N’oublions chantier, étape par travail en tant que pas- garde à l’Eternel. Les cement des travaux de Dieu et sur la jus-
pas que nous sommes étape. Elle continuera teur en 2013. Je suis ouvriers et tous ceux qui de construction du tice, il n’est que nor-
en période de crise sa- aussi à exhorter les fi- donc chez moi. Dieu m’a soutiennent ce projet ont presbytère, après mal que Dieu fasse
nitaire et en début de dèles à une mobilisation mis à cœur d’encourager ma bénédiction et je suis l’inauguration du grandir son œuvre
vacances, un contexte permanente » les fidèles à suivre en prière avec eux » nouveau temple en ».

12