Vous êtes sur la page 1sur 3

ANTINEMATODES

Benzimidazoles Pro-benzimidazoles Imidazothiazoles Tétrahydropyrimidines Lactones Macrocycliques Nitroscanate


-DAZOLE: Thabendazole, Nétobimine, fébantel Lévamisole Pyrantel, Morantel -ECTINE: avermectine, mil-
albendazole,oxfendazole, bémycine
Mode d’action Liaison irréversible à la Métabolisées en ben- action paralysante par induc- Paralysie du vers par Renforce les effets du GABA Inhibe ∑ ATP
tubuline du parasite (liai- zimidazole tion d’une contraction soute- action “nicotine-like” -> paralysie flasque. Ne tra-
son réversible sur tubuline nue -> parasympaticomiméti- et inhibiteur de la fu- verse pas la B HM -> bien
des ¢ que marate réductase toléré.
cinétique Mal absorbé per os pour Métabolites éliminés Vite absorbé PO,IM,SC,percu- Bien absorbé PO, éli- Ivermectine: absorption très
la plupart, elimination ≠ par le foie tanée. Métabolisé par le foie, miné ss forme inactive lente après injection, effica-
selon les composés, éliminé par bile et urine ss par reins et féces. Pas cité longue, eliminé dans
Temps d’attente long, forme active. d’action systémique féces, T attente long
passage dans le lait (métabolisation ra- Eprinomectine: Pas dans lait:
pide) Temps d’attente temps d’attente:0j
nul
Toxicité Index thérapeutique éle- Marge de sécurité Effets cholinomimétiques: diar- Faible: Marge de sécu- Ivermectine: Marge de sé- Dépression,
vé, effet tératogènes au élevée, tératogène rhée,vomissement, sudation, rité élevée -> anx débi- curité élevé sur espèces ci- perte d’appétit
stade précoce de gesta- chez la brebis. Fé- bradycardie, bronchospasme, lité, jeune, gestants,... bles. Pas appliquer en fin de
tion, oedème pulmonaire bantel+praziquantel salivation. Toux ou irritation gestation
chez MT -> abortif chez CH,CT. cutanée CV très sensible.
Formes Suspensions, comprimés, Solution injectable, , bolus, Pâte Ivermectine: solution injec-
bolus, pâtes, libérat° con- comprimé, pâte. table, poudre orale, bolus,
trolée pâte, pour-on.
Abamectine: solution I
Milbemycine: PO et solution
injectable
Spectre formes larvaire et adulte, Nématodes (cesto- Nématode GI/R Nematodes digestifs Ivermectine: nématodes,in- Nématodes,
tout types de vers y com- des et douves chez Pyrantel: Vers du colon sectes. cestodes
pris formes inhibées RT) Abamectine: nématode GI/
Résistance décrite chez R et ectoparasites.
RT et CV
Application RT et CV: plus puissant, Nétobimine: BV: né- toutes espèces CV,CH,CT,Bovin Ivermectine: BV, CH: seule- Chiens: même
forme insoluble pour RT matodes, cestode et CH: filaires, ankylostomes ment préventif contre filaire. jeune ou ges-
CH, CT: traitement de douve, CV: némato- Abamectine: BV tants Mais pas
plusieurs jours des + immunostimulant à 1/3 de la Sélamectine: CH: puces, chez le Chat et
Fébantel: dose gale, Toxocara, ankylosto- animaux pré-
CH,CT,CV,RT: néma- ma, tubaeformis, dirfilaria. sentant une
todes. Milbemycine: MT,BV,CV, CH: insuffisance
préventif pour puce, nema- hépatique
tode GI et dirofilaria
Note: Dérivé phénols et salicylanidés: Cfr antitrématodes
ANTITREMATODES
Dérivés phénols et salicyalanilides Benzenesulfonamide
Oxyclozanide Nitroxinil Rafoxanide Closantel Clorsulon(associé à ivermectine)
Mode d’action Inhibes la synthèse d’ATP, dé- Inhibes la synthèse d’ATP Inhibes la synthèse d’ATP Inhibes la synthèse d’ATP, dé- Inhibition du système glycolyti-
couplage de phosphoryla- couplage de phosphoryla- que.
tion oxydative chez adultes. tion oxydative
cinétique très peu soluble dans l’eau, Eliminé par urine et feces pdt t1/2ß= 17j t1/2ß= 14,5j Absorption ss-cut rapide, fixation
t1/2= 6,4j. [] élevées dans le 31j. Temps d’attente viande: Temps d’attente de 28j aux GR. éliminé par urines et
foie, éliminé par la bile sous 30j chez BV, 15j chez ovins. pourle lait et les viandes. feces, t1/2ß court
forme active. Temps d’at-
tente pour le lait nul. viande:
14j.
Toxicité Marge de sécurité élevé -> Marge de sécurité étroite, indice de sécurité élevé Bien toléré: gestation, anx Bonne tolérance. y compris anx
anx gestants et débilités. réduire dose aux 2/3 chez débilités débilité. Pas pdt la lactation et
animaux débilités. inflamma- 28j après mise-bas.
tion au site d’injection. Surdo-
sage: hyperpnée, hyper-
thermie, bradicardie
Formes Suspension PO pour BV,MT injectable Orales injectable
Spectre adulte, peu d’action sur les Douves, oestrose (ovin), anky- Douve: adultes et larves adulte et larve: Trématodes, Fasciola hépatica adulte et ±
larves lostomiase (chien), synga- Pas chez vache laitière. nématodes, arthropodes formes larvaires
mose (oiseaux) chez RT.
Application

Note: Anticestodes: Benzimidazoles, Nitroscanate, Antitrématodes: Benzimidazoles -> cfr antinematodes

Antiamibes et flagellés: Nitroimidazoles, Nitrofuranes, Benzimidazoles

Anticoccidiens: Sulfamidés, amprolium (dindon), halofuginone (veau), Ionophores,triazines, Clindamycine

anti-babésiose: dérivés de la thiamidine, carbanilide,tétracyclines,

-> en fait on s’en fou un peu!


ECTOPARASITICIDES
Substances naturel- Organo-chlorés: Organo-phospho- Amitraz agents interférent avec le déve- agents interferant avec re- Imidaclopride
les, Pyréthinoïdes, DDT, lindane, mé- rés et carbamates (formamidine) loppement des formes immatures cepteur gaba-ions +perméthrine
Roténone thoxychlore
H. juvenile like Inhibit° ∑ chitine Frontline® Advantage®
Mode interaction avec interaction avec Agoniste des ré- Imite les hormo- Les larves issu de Empêche le récepteurs Active et blo-
d’action canaux à Na+, ré- canaux à Na+ et cepteurs octo- nes juvéniles et la ponte d’un transfert des nicotiniques que les récep-
cepteur Gaba, dé- récepteur GABA -> pamine du SNC maintient l’in- insecte intoxiqué ions chlores, de la teurs nicotini-
polarsation des ataxie, convulsion, secte au stade ne peuvent syn- activité in- puce.spot-on: ques, stimula-
centres nerveux et incoordinations. larvaire. thétiser de chi- considérée Les puces tion constante
apparition de dé- tine de l’insecte sont tuées des ¢ nerveu-
charges successives immédiate- ses.
Roténone: blocage ment par
de la chaine respi contact sur la
de l’insecte. peau.
cinétique Peuvent agir pdt DDT trop stable dans Très peu ré- action pro-
périodes prolon- l’environnement sorbé après longée
gées pulvérisation.
Toxicité Faible chez mammi- Hyperestésie, hallu- Dangereux: poso- Somnolence, Peut-être appli- Peu etre ad- Bonne marge
fères si emploi de cinations,fascicula- logie doivent être vomissement, qués au femelles ministré pen- de sécurité,
forme topique. tion musc, nys- précises. -> SNA hypotension, gestantes dant gesta- pour anx de
tagmus, spasmes Traitement: atro- bradycardie tion et lacta- plus de 8 se-
chroniques puis co- pine Antidote: alpha2- tion maines
ma. agonistes.
Formes colliers, shampoings, Spray, coliier, Solution, collier Topiques Traitement doit
spray,dip, boucles spot-on, sham- commencer
d’oreilles, pour-on poing, dip avant la saison
et pdt 6 mois.
Spectre Puces, tiques et in- surtt tique, dé- Acaricide, larve et
sectes modectes insecticide, adulte de
anti-tique puce
Applica- INTERDITS mais lin-
tion dane continue mal-
gré tout à être utilisé