Vous êtes sur la page 1sur 8

INTRODUCTION POURQUOI CE LIVRE ET CE QU’IL VOUS APPORTERA

« La pente est raide, mais la route est droite ! »

C ette phrase, plutôt convenue il faut bien le reconnaître, illustre cependant parfaitement l’état d’esprit dans lequel il faut être pour aborder la prépa.

En effet, la pente est raide : il n’est pas exagéré de dire qu’avant

la prépa, vous n’aviez jamais vraiment travaillé. Certes, vous aviez peut-

être rédigé des fiches de lecture développées pour votre bac français. Certes, vous aviez peut-être multiplié les intégrations par parties

Mais dites-vous bien dans

tous les cas qu’en prépa, l’effort requis prend une autre dimension :

vous allez devoir étudier bien davantage, et apprendre bien plus efficacement.

pour être fin prêt pour les maths du bac

Cependant, la route est droite car vous n’avez plus tellement à

vous poser de questions : votre objectif est clair (intégrer l’école de vos rêves), et vous bénéficiez du meilleur encadrement possible pour vous

y préparer sans dévier. Votre prépa est un cursus unique au monde,

tout spécialement imaginé dans le but de vous aider à réussir. Vos professeurs, en particulier, ont le même objectif que vous (la meilleure récompense pour eux : de belles statistiques pour leur classe !), et toute leur énergie est focalisée sur un nombre d’élèves relativement limité 1 .

En somme, vous êtes sur des rails solides qui vous emmèneront vers la prochaine station de votre vie. Reste, d’ici là, à fournir un travail important, et à le canaliser de la manière la plus optimale possible. C’est ici qu’intervient le livre que vous tenez entre vos mains.

1. Par exemple, un professeur agrégé en maths n’a qu’une seule classe de prépa !

Je Vais Vous Apprendre à Intégrer l’X

Pourquoi ce livre

Tant de rumeurs circulent sur la charge « insurmontable » de travail en prépa que cela en devient assez absurde. Cette désinformation est aussi regrettable car elle décourage un bon nombre de têtes bien faites d’entreprendre ces études pourtant intellectuellement gratifiantes, formatrices, et qui ouvrent énormément de portes dans notre pays - et ailleurs.

Ne vous y trompez pas, c’est une étape de votre parcours qui va exiger une application et un temps très importants. Vous passerez par des moments, surtout au début, où passer une demi-heure à lire Closer tiendra lieu de divertissement acceptable en quantité comme en qualité. Mais rendez-vous bien compte d’une chose : si au-delà des trois premiers mois, la prépa est pour vous un ogre qui réduit considérablement votre temps de sommeil, et qui dévore votre temps éveillé, c’est que vous vous y prenez mal - et rien d’autre.

Et comment vous le reprocher ? Tout le monde a l’air de tenir pour acquis le fait que nous savons travailler. Mais le vrai défi, c’est d’apprendre à travailler efficacement. En étant exigeant dans sa recherche de l’efficacité et de l’efficience 1 , et en mettant à jour vos compétences d’acquisition des connaissances et votre rythme de vie, il est possible de remplir ses objectifs et de maintenir un rythme de vie humain en prépa.

Ce livre a été spécialement rédigé dans un but : vous pousser le plus loin possible sur ces rails que représente la prépa, et vous accompagner tout au long de ce périple vers le but de ces deux années : l’intégration.

Qui est l’auteur ? Pourquoi l’écouter ?

JVVAIX est écrit par un ex-préparationnaire qui, comme vous, a été confronté au défi de la prépa.

1. Si l’efficacité est la comparaison des résultats obtenus avec les objectifs fixés, l’efficience est l’optimisation des moyens mis en oeuvre pour parvenir à un objectif. L’un est stratégique, l’autre est technique.

3

Introduction

Pierre, après son lycée à Nantes, a effectué deux ans de prépa au Lycée Sainte-Geneviève (Versailles), pour ensuite intégrer l’Ecole Polytechnique. Enfin, il est revenu dans sa prépa comme khôlleur en maths. En tant qu’élève en prépa, il a minutieusement décomposé, matière par matière, ajustement après ajustement, les éléments précis qui faisaient progresser ses notes mécaniquement. Une fois intégré, en tant que khôlleur, il a renversé son point de vue et progressivement discerné avec précision ce que les correcteurs recherchent dans la prestation d’un candidat ; ainsi que les biais qui caractérisent leur notation.

« Jusqu’à la prépa, j’avais toujours été très bon élève, mais je sentais que je n’avais pas les mêmes facilités que d’autres. Cela allait-il suffire en prépa ? Je n’en avais aucune idée, mais je ne me suis pas mis la pression pour autant. J’ai continué sur ma lancée de bon élève qui fait, mais surtout qui comprend, ce qu’on lui dit. Je me suis attaché à parfaitement comprendre ce qu’il y avait derrière toute recommandation des professeurs. En apprenant intelligemment son cours, en cherchant seul certains exercices de base, en appliquant scrupuleusement les conseils des professeurs sur la rédaction, je parvenais petit à petit à obtenir de meilleurs résultats que certains de mes camarades qui paraissaient comprendre plus vite ou qui parfois brillaient en résolvant l’exercice difficile du TD. Construire cette base petit à petit, en restant serein à l’idée de ne pas réussir un certain nombre de choses, m’a permis de ne jamais être perdu et de toujours garder le cap ».

Ce parcours a forgé chez lui une conception particulière de ces deux ans, à l’opposé de celle de beaucoup de préparationnaires : réussir en prépa requiert beaucoup d’autres facultés que celles apprises en cours – et paradoxalement, personne ne cherche à nous inculquer ces facultés.

Par la suite, avec l’idée en tête de transmettre les préceptes qu’il avait tirés de sa double expérience, il a également consulté de nombreux autres intégrés et khôlleurs de profils variés, afin de récolter les meilleures astuces et de confronter les différents points de vue.

4

Je Vais Vous Apprendre à Intégrer l’X

Ce livre a l’ambition de transmettre l’expérience, d’éclaircir, pour ceux qui emprunteront ce chemin, ce qui apparaît comme un malentendu fondamental en prépa. Il aura donc rempli son objectif si vous êtes parfaitement convaincu de la vérité suivante : une prépa réussie n’a pas à être aussi difficile.

Une mission, un programme, un plan

Le livre que vous tenez entre les mains détaille un système cohérent de méthodes et techniques utilisables de façon automatique pour optimiser la productivité et la qualité de votre travail. Il est conçu pour synthétiser les secrets que les intégrés passent à leurs petits frères, les raccourcis que les professeurs font prendre à leurs élèves, et les biais des correcteurs, déduits par des générations d’intégrés ou à demi avoués dans les rapports de jury année après année.

Une fois à plein régime (quatre à six semaines), il vous permettra d’une part d’alléger votre charge de travail d’environ dix heures par semaine en vous concentrant sur les efforts précis qui maximisent vos progrès objectifs et tangibles, et d’autre part de mettre toutes les chances de votre côté pour intégrer en deux ans l’école que vous souhaitez.

Les principes exposés dans cet ouvrage se fondent sur l’expérience de son auteur, ainsi que celle des dizaines d’intégrés et de khôlleurs interrogés. Ils s’échafaudent en un système cohérent représenté par le schéma ci-dessous. Ils visent à maximiser, pour ceux qui les suivent, leurs chances d’intégrer les écoles les plus sélectives.

Cela commence par l’instauration des bases d’un apprentissage sain, dépouillé de réflexes acquis dans le secondaire et contre- productifs en prépa (vision court-termiste, concentration aléatoire, impératif aveugle d’exhaustivité), puis se poursuit par l’acquisition de techniques d’apprentissage spécifiques issues d’autres univers que la prépa (mémorisation efficace, maîtrise des cycles du sommeil), et qui y trouvent une utilité providentielle. Ce n’est qu’ensuite que ce programme met l’accent sur la maîtrise, dans chaque matière, des

5

Introduction

méthodes mises au point par des successions de promotions d’intégrés des dernières années, pour enfin guider le perfectionnement de l’exécution dans chacune des copies.

Partie III. Assimilation de méthodes efficaces, matière par matière • Ce qu’on ne vous dit
Partie III.
Assimilation de
méthodes efficaces,
matière par matière
• Ce qu’on ne vous dit pas (assez)
- Les conseils des intégrés
- Les partis-pris des jurys
• Les méthodes par matière
- Préparation au jour le jour
- Ré�lexes dans le feu de l’action
Partie II. Maîtrise de techniques spécifiques • Mieux dormir • Mémoriser rapidement et durablement Partie
Partie II.
Maîtrise de techniques
spécifiques
• Mieux dormir
• Mémoriser rapidement et durablement
Partie I.
Organisation du travail
• Motivation, dé�inition objective des enjeux et organisation
• Ciblage précis des efforts à l’origine des progrès effectifs
• Ancrage de ré�lexes de productivité centrés sur ces efforts

Ces méthodes, qui vous seront livrées dans les pages qui suivent, ont été élaborées avec deux exigences incompressibles :

1. Chaque nouvelle méthode que vous adopterez doit vous per- mettre d’améliorer l’espérance de votre note. Travailler mieux pour travailler moins d’accord, mais votre niveau doit progres- ser à chaque étape.

2. Chaque ajout doit être simple, utilisable immédiatement et

6

Je Vais Vous Apprendre à Intégrer l’X

marcher dans les faits.

En partie IV enfin, les annexes hébergent deux chapitres supplémentaires : le premier indique aux 5/2 en quoi ils ont intérêt à adapter leur préparation pour obtenir un rendement maximal de leur deuxième « deuxième année ». Le second regroupe des fiches pratiques utiles aux candidats, enrichies d’année en année et à utiliser sans modération.

A vous de jouer

L’auteur a vu le bout du tunnel et la bonne nouvelle, c’est que rien n’est aussi difficile qu’il n’y paraît. A condition que vous preniez les bonnes habitudes. Ce livre a été conçu pour vous prendre par la main et vous montrer comment, pas-à-pas et concrètement.

Mais retenez une chose : JVVAIX n’est pas une recette miracle pour intégrer une quelconque école sans travailler. Certes, les méthodes et astuces que vous trouverez dans ce guide vous permettront de vous économiser quelques heures par jour, de comprendre ce qui marche et d’y concentrer vos efforts pour accomplir un travail plus gratifiant et plus rentable, et améliorer votre qualité de vie de préparationnaire. Mais apprendre ces techniques nécessitera un temps de travail incompressible et une application minutieuse, et ne vous exemptera pas de travailler sans relâche votre cours dans toutes les matières. Les deux éléments vont de pair. Rien ne se passera avec ces méthodes si vous ne vous faites pas la promesse de les mettre en pratique, ou si, au contraire, vous les substituez entièrement aux cours et aux conseils de vos professeurs.

Faites-vous la promesse de travailler consciencieusement, ce livre s’occupera du reste.

7

Introduction

L’ÉDITION 2017

L’édition 2017 est la cinquième édition de JVVAIX, et la première qui se fonde sur la publication des rapports de concours nouvelle version, inaugurés au printemps 2015.

Si certaines épreuves ont évolué, les concours n’ont pas été révolutionnés par rapport à ceux qu’ont passés vos illustres prédécesseurs. Ainsi, votre préparation peut s’appuyer sur les enseignements tirés par les promotions précédentes dans une très large mesure.

Néanmoins, nous souhaitons vous mettre en garde : même si vous n’avez aucunement à vous soucier de ce qui s’est déroulé avant, et que d’ailleurs nous n’en ferons même pas référence dans la suite du livre, il se peut que certains profs et/ou manuels que vous vous procureriez ne soient pas parfaitement à la page !

En particulier, les manuels qui ne mentionnent pas explicitement qu’ils ont été mis à jour sur la base des nouveaux concours doivent faire l’objet d’une saine méfiance : vous ne voulez pas plancher sur des notions qui auraient disparu des programmes !

Sur ce, nous vous remercions de votre confiance cette année, et nous vous souhaitons une excellente lecture.

8