Vous êtes sur la page 1sur 10

Un oscillateur électrique est constitué des dipôles suivants associés en série :

 Un résistor de résistance R

 Une bobine d’inductance L et de résistance interne r

 Un condensateur de capacité C

Un générateur basse fréquence (G) impose aux bornes de ce circuit une tension
πNt) de fréquence N variable et d'amplitude Um maintenue
sinusoïdale u(t) = Um sin(2π
constante .
Soit uc(t) la tension aux bornes du condensateur . Un oscilloscope convenablement
branché permet de visualiser simultanément les tensions u(t) et uc(t) .
1°) Indiquer sur la figure -1- de la page -4- « à remplir par le candidat et à
remettre avec la copie » les connexions à établir avec l'oscilloscope bicourbe afin
de visualiser u(t) et uc(t) .

Entrée (1) Entrée (2)

Figure -1-

(G) A

2°) Pour une fréquence N0 , l’ampèremètre indique un courant d’intensité efficace de
valeur I0 = 2 2 .10-2 A et l’oscilloscope fournit deux oscillogrammes (S) et (S')
représentés sur la figure -2- .

Tensions ( en V )
(S)
6
4 (S')
Figure -2-
0 t

T0 = 6.10-3 s

Page 1/10
2°) En utilisant les oscillogrammes de la figure -2- :
a) Montrer que l'oscillogramme (S) correspond à la tension uC(t) .
b) Déterminer l’amplitude Um de la tension u(t) , l’amplitude UCm de la tension uC(t) ,
la fréquence N0 et le déphasage de u(t) par rapport à uC(t) .
Déduire la valeur de la capacité C .
c) Le circuit est-il inductif , capacitif ou équivalent à une résistance pure ?
d) Calculer alors le facteur de surtension Q .
3°) A partir de cette valeur N0 , on fait varier la fréquence N de la tension
π
excitatrice u(t) jusqu’à rendre cette dernière en avance de par rapport à i(t) .
6
La nouvelle fréquence est N1 = 204,5 Hz et l’ampèremètre indique un courant
-2
d’intensité efficace de valeur I1 =2,43.10 A .
a) Dire , en le justifiant , si le circuit est inductif ou capacitif .
di(t )
b) L'équation reliant i(t) , sa dérivée première et sa primitive ∫i(t)dt est :
dt
di( t ) 1
Ri(t) + ri(t) + L + ∫i(t)dt = u(t) .
dt C
Nous avons tracé ci-dessous deux constructions de Fresnel incomplètes
( figure-3-a et figure-3-b ) .
Echelle :

2 cm 1V

Um

+ +
R.Im
O O
R.Im

Um

Figure-3-a Figure-3-b

Page 2/10
Montrer , en le justifiant , laquelle parmi ces deux constructions celle qui
Correspond à l'équation décrivant le circuit .
c) Compléter la construction de Fresnel choisie en traçant , dans l'ordre suivant
et selon l'échelle indiquée , les vecteurs de Fresnel représentant ri(t) ,
1 di( t )
∫i(t)dt et L .
C dt
d) En déduire les valeurs de R , de r et de L .

1°)
Entrée (1) Entrée (2)

(G)

2°) a) UC(t) → (S) car UC(t) est toujours en retard par rapport à U(t) .

1 π
b) Um = 4 V UCm = 6 V N0 = soit N0 = 166,67 Hz ϕU – ϕUC = rad
T0 2

1 2.I 0 -6
UCm = Im ⇒ C = soit C = 6,37.10 F
Cω 0 2.π.N 0 .U
Cm
D
π π π
c) ϕU – ϕi = ϕU – ϕUC + ϕUC – ϕi = + ϕq – ϕi = – soit ϕU – ϕi = 0 ⇒ circuit résistif
2 2 2
UC 6
m
d) Q = soit Q = = 1,5 Um
Um 4
3°) a) U(t) en avance par rapport à i(t) ⇒ circuit inductif
b) Circuit inductif ⇒ fig-3-a +
c)
A
2,75
B
d) R.Im = 2,75 V ⇒ R = soit R = 80 Ω
R.Im r.Im
2 .I1
AB = 1,4 cm ⇒ r.Im = 0,7 V
0,7
⇒ r= soit r = 20,4 Ω
2 .I1
Im 2 I1
UCm = = = 4,2 V ,
2.π.N1 .C 2.π.N1 .C
donc BC = 8,4 cm

CD = 12,4 cm ⇒ L.ω1.Im = 6,2 V

6,2
⇒L= soit L = 0,14 H
2.π.N1 . 2 .I1

Page 3/10
C
Au cours d’une séance de travaux pratiques , on dispose du matériel suivant :
- Un oscilloscope bicourbe .
- Un générateur basse fréquence (G) pouvant délivrer une tension sinusoïdale : (G)
u(t) = Um.sin(2ππNt + ϕu) de fréquence N réglable ;
u(t) étant exprimée en volts .
- Un résistor de résistance R = 60 Ω :

- Un condensateur de capacité C : (B)


- Une bobine (B) d'inductance L et de résistance propre r :
- Des fils de connexion .
1°) Compléter le schéma du montage représenté par la figure 1 de la (à remplir par
le candidat et à remettre avec la copie) en ajoutant les connexions nécessaires avec
l'oscilloscope afin de visualiser u(t) et uR(t) .

Entrée (X) Entrée (Y)

Figure 1

(G) A

2°) Lorsqu'on ajuste la fréquence N à la valeur 50 Hz , on observe sur l’écran de
l’oscilloscope les oscillogrammes (S) et (S') représentés sur la figure 2 .

Tensions ( en V )
10 (S) Figure 2
(S’)
3 t
0

T = 2.10-2 s

En utilisant les oscillogrammes de la figure 2 :


a) Montrer que l'oscillogramme (S) correspond à la tension u(t) .
Quelle grandeur électrique , autre que la tension , peut être déterminée à
partir de l'oscillogramme (S') ?

Page 4/10
b) Déterminer le déphasage ∆ϕ = (ϕ
ϕu - ϕi) de la tension u(t) par rapport au
πNt + ϕi) parcourant le circuit électrique alimenté par
courant i(t) = Im.sin(2π
le générateur (G) .
Déduire si ce circuit électrique est inductif, capacitif ou résistif .
c) Etablir les expressions de u(t) et de i(t) .
di( t )
3°) L'équation reliant i(t) , sa dérivée première et sa primitive ∫
i( t )dt est :
dt
di( t ) 1
Ri(t) + ri(t) +L + ∫i(t)dt = u(t) .
dt C
Nous avons tracé ci-dessous deux constructions de Fresnel incomplètes où figurent
les vecteurs de Fresnel associés aux tensions uR(t) , u(t) et la tension uB(t) aux
bornes de la bobine ( figure 3-a et figure 3-b ) .

Echelle :
2 V
1 cm

Um

UBm UBm

+ URm
+
URm

Um

Figure 3-a Figure 3-b

a) Montrer , en le justifiant , laquelle parmi ces deux constructions celle qui


correspond à l’équation décrivant l’état du circuit .
b) Compléter la construction de Fresnel choisie selon l’échelle indiquée .
c) En déduire les valeurs de r et L et C .

Page 5/10
1°)
Entrée (1) Entrée (2)

(G)

2°) a) On montre que Um > URm ⇒ (S) → u(t) et (S’) → uR(t) → i(t)

2πΔt 2π × 2 π π
b) ∆ϕ = = = rad . Donc , ϕu - ϕi = - rad
T 12 3 3
u(t) est en retard de phase par rapport à i(t) ⇒ circuit capacitif
i=0 sinϕi = 0
c) A t = 0 di ⇒ ⇒ ϕi = 0
>0 cosϕi > 0
dt
π π
ϕu - ϕi = - rad ⇒ ϕu = - rad
3 3
1 URm 3
N= soit N = 50 Hz . URm = R.Im ⇒ Im = = = 0,05 A . D’où i(t) = 0,05.sin( 100πt)
T R 60
(A)
π
Donc , u(t) = 10.sin( 100πt - ) (V)
3

3°) a) u(t) en retard de phase par rapport à i(t) ⇒ figure 4-b

b)

2
d) r.Im = 2 V ⇒ r = soit r = 40 Ω
Im
UBm
ω.Im
L.ω 7,2
URm
+ L.ω.Im = 7,2 V ⇒ L = soit L = 0,46 H
ω.I m
r.Im
1 Im
.Im = 15,9 V ⇒ C = soit C = 10-5 F
1 C.ω 15,9.ω
.Im
Um C.ω

Au cours d’une séance de travaux pratiques , on dispose du matériel suivant :


- Un oscilloscope bicourbe .
- Un générateur basse fréquence (G) pouvant délivrer une tension sinusoïdale : (G)

u(t) = Um.sin(2ππNt) de fréquence N réglable ;


u(t) étant exprimée en volts .

Page 6/10
- Un résistor de résistance R = 60 Ω :

- Un condensateur de capacité C :
(B)
- Une bobine (B) d'inductance L et de résistance propre r :
- Des fils de connexion .
1°) Compléter le schéma du montage représenté par la figure 1 « à remplir par le
candidat et à remettre avec la copie » en ajoutant les connexions nécessaires
avec l'oscilloscope afin de visualiser u(t) et uC(t) .

Entrée (X) Entrée (Y)

Figure 1

(G) A

2°) Lorsqu'on ajuste la fréquence N à la valeur 50 Hz , l’ampèremètre indique un
courant d’intensité efficace de valeur 3,5.10-2 2 A et , sur l’écran de
l’oscilloscope , on observe les oscillogrammes de la figure 2 correspondant aux
tensions u(t) et uC(t) .

Tensions ( en V
)
T = 2.10-2
s uC(t)
10
u(t
) Figure 2
t
0

-13,1

a) Déterminer l’amplitude Um de la tension u(t) , l’amplitude UCm de la


tension uC(t) et le déphasage de u(t)par rapport à uC(t) .
En déduire la valeur de la capacité C .
π
b) Montrer que la tension u(t) est en retard de par rapport à i(t) .
4
Le circuit est-il inductif , capacitif ou équivalent à une résistance pure ?

Page 7/10
3°) Effectuer la construction de Fresnel sur la figure 3 « à remplir par le candidat
et à remettre avec la copie » .
En déduire la valeur de r et celle de L .

Echelle :
2 V
+ 1 cm

Figure 3

Axe origine des phases

4°) On agit sur la fréquence N du (G.B.F.) tout en gardant Um constante ,


de manière à rendre uC(t) en quadrature retard de phase par rapport à u(t) .
a) Quel est le phénomène observé ? Justifier votre réponse .
b) Préciser , en le justifiant , si l’on doit augmenter la valeur de N ou la diminuer
pour atteindre cet objectif .

1°)
Entrée (1) Entrée (2)

(G)

2°) a) Um = 10 V et UCm = 13,1 V
2πΔt 2π × 1 π
∆ϕ = = = rad .
T 8 4
π
D’autre part , u(t) est en retard de phase par rapport à uC(t) Donc , ϕu - ϕc = rad
4
1 2 .I -5
UCm = .Im ⇒ C = soit C = 1,7.10 F
C.ω 2πN.UCm
π π π π
b) ϕu - ϕi = ϕu - ϕuC + ϕuC - ϕi =
+ ϕq - ϕi = - soit ϕu - ϕi = - rad
4 4 2 4
u(t) est en retard de phase par rapport à i(t) ⇒ circuit capacitif

Page 8/10
3°)

ω.Im
L.ω
7
(R+r).Im = 7 V ⇒ r = - R soit r = 40 Ω
2I
(R+r).Im +
6
L.ω.Im = 6 V ⇒ L = soit L = 0,27 H
45° 1 2π.N. 2 .I
UCm = .Im
C.ω

Um

Axe origine des phases


π π π
4°) a) ϕu - ϕi = ϕu - ϕuC + ϕuC - ϕi = + ϕq - ϕi = - soit ϕu - ϕi = 0rad
2 2 2
Donc , u(t) et i(t) sont en phase ⇒ résonance d’intensité
1
b) Le circuit était capacitif ⇒ Lω < ⇒ ω < ω0

⇒ N < N0 ⇒ il faut augmenter la fréquence N

On monte , en série , un résistor de résistance R = 50 Ω , une bobine d'inductance L


µF . On applique entre les
et de résistance r et un condensateur de capacité C = 1µ
bornes A et M du dipôle ainsi obtenu une tension alternative sinusoïdale de fréquence N
réglable . On relie la voie I , la voie II et la masse d'un oscilloscope bicourbe
respectivement aux points A , B et M du circuit (figure 1) .
r,L C
M B A
R
figure 1

Voie II Voie I
Masse
I/ Pour une fréquence N1 de la tension d’alimentation , on obtient sur l’écran de
l’oscilloscope les courbes (a) et (b) de la Tensions ( en V )
figure 2 :
1°) Identifier chaque sinusoïde de 6
l’oscillogramme . 5 a
Justifier votre réponse ;
2°) Déterminer le déphasage ∆ϕ = (ϕ
ϕ u - ϕ i)
de la tension u(t) par rapport 0 t (ms)
0,4 0,8
au courant πNt + ϕi)
i(t) = Im.sin(2π
parcourant le circuit électrique alimenté
par le générateur . b
Déduire si ce circuit électrique est
inductif, capacitif ou résistif .
figure 2
Page 9/10
3°) Déterminer l’intensité maximale Im du courant et l’impédance Z du circuit .
4°) Faire la construction de Fresnel en tenant compte des données et déduire les
valeurs de la résistance r et de l’inductance L de la bobine .
II/ On fait varier la fréquence N du G.B.F. .
1°) Pour quelle valeur de la fréquence , les deux sinusoïdes deviennent-elles en phase ?
2°) Quel est l’état du circuit ?
3°) Définir et calculer le facteur de surtension . Conclure .
4°) Quelle est la valeur indiquée par un voltmètre entre les bornes A et B ?

I/ 1°) On montre que Um > URm ⇒ (a) → u(t) et (b) → uR(t)

2πΔt 2π × 1 π π
2°) ∆ϕ = = = rad . Donc , ϕu - ϕi = - rad
T 12 6 6
u(t) est en retard de phase par rapport à i(t) ⇒ circuit capacitif

URm 5
3°) URm = R.Im ⇒ Im = A.N. : Im = soit Im = 0,1 A
R 50
Um 6
Um = Z.Im ⇒ Z = A.N. : Z = soit Z = 60 Ω
Im 0,1
ω.Im
L.ω
π (R + r).Im Um π 6 3 +
4°) cos = ⇒r= cos - R A.N. : r = - 50 soit r = 2Ω
6 Um Im 6 0,1 2 (R+r).Im
1 1 π 1
N= = = 1250 Hz . .Im
T 0,8.10 -6 6 C.ω
1 Um
( - Lω).Im Um
π Cω 1 1 π
sin = ⇒L= ( - sin ) soit L = 0,012 H
6 Um 2 π N 2 πNC Im 6
1 1
II/ 1°) U(t) et UR(t) en phase ⇒ N = N0 = A.N. : N0 = soit N0 = 1452Hz
2π LC 2π 0,012x10 -6
2°) Il s’agit de la résonance d’intensité : Le circuit est résistif
Ucm 1 1
3°) Par définition , Q = = A.N. : Q = soit Q = 2,11
Um Cω 0 (R + r) 2πx1452X52X10 -6
On a phénomène de surtension .
4°) A la résonance d’intensité ; U = ( R + r ).I (1)
et UAB = r.I (2)
(2) UAB r r Um
⇒ = ⇒ UAB = soit UAB = 0,16 V
(1) U R+r R+r 2

Page 10/10