Vous êtes sur la page 1sur 1

Jean-Marc POPOWER, né en 1955 à Paris, professeur d’art dramatique au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lille depuis 2004.

Entre 2004 et 2007, une validation d’acquis de l’expérience, la soutenance d’une maîtrise

d’études théâtrales, le concours externe du CNFPT,une stagiairisation d’une année permis d’être titularisé à ce poste en 2007.

lui ont

En 2009, lauréat du Concours PEA de la Ville de Paris, il est nommé au Conservatoire du IX ème arrdt. Il est également diplômé d’Etat d’enseignement du Théâtre.

**********************

C’est en 1976, au Théâtre Ecole de Montreuil, dirigé par Jean Guerrin , qu’il emprunte les chemins du théâtre, jalonnés de multiples expériences artistiques, pédagogiques et humaines.

Comédien

dans « Henry VI »de Shakespeare avec le Théâtre Ecole de Montreuil « Le songe d’une nuit d’été », « Le marchand de Venise » de Shakespeare, et « Marie Tudor » de

Victor Hugo

dans les mises en scènes de Gilles Bouillon ;

« La mégère apprivoisée » d’Audiberti mise en scène de J.C. Drouot il incarne Rossini à l’Opéra du Nord dans « La cambiale di matrimonio » et participe à l’hommage à Francis Ponge proposé par Christian Rist en Avignon.

Assistant metteur en scène pour le théâtre auprès de Christian Schiaretti( Oskar Panizza), Didier Bezace( Emmanuel Bove), Hélène Vincent( Howard Barker), Catherine Anne au TEP. pour l’opéra, auprès de Mireille Larroche(« Les nuits enchantées de Mozart » avec le chœur d’enfants du CREA), auprès de Guy Coutance (« Cosi Fan Tutte »/Mozart à l’Opéra de Massy , et « Dialogue des Carmélites »/Poulenc au Théâtre Graslin-Nantes, « Pollicino »/Henze au Théâtre du Châtelet avec le chœur d’enfants Sotto Voce, Assistant et coordonnateur de la production d’un Opéra dirigé par Mstislav Rostropovitch lors des Rencontres Musicales d’Evian 1993.

De 1997 à 2000, il est assistant de Jean-Paul Wenzel à l’Ecole du Théâtre National de Bretagne, ou il assiste les ateliers de Langhoff, Régy, Hourdin, H Vincent, F Bette, Sivadier

En 2006, il met en scène « L’enfant et les Sortilèges »de Ravel /Colette au Théâtre Sébastopol de Lille, avec les élèves de la classe de chant et l’orchestre des professeurs du Conservatoire de Lille dirigé par Christian Bellegarde, qu’il retrouvera en 2008 pour « l’Opéra de quat’sous » de Weil/Brecht, joué et chanté par les élèves de la classe d’art dramatique.

« …Joue le jeu. Menace le travail encore plus. Ne sois pas le personnage principal. Cherche la confrontation. Mais n’aie pas d’intention. Evite les arrière - pensées. Ne tais rien. Sois doux et fort. Soit malin interviens et méprise la victoire. N’observe pas, n’examine pas, mais reste prêt pour les signes, vigilant. Sois ébranlable. Montre tes yeux, entraîne les autres dans ce qui est profond, prends soin de l’espace et considère chacun dans son image. Ne décide qu’enthousiasmé. Echoue avec tranquillité. Surtout aies du temps et fais des détours. Laisse-toi distraire. Mets-toi pour ainsi dire en congé. Ne néglige la voix d’aucun arbre, d’aucune eau. Entre où tu as envie et accorde-toi le soleil. Oublie ta famille, donne des forces aux inconnus, penche-toi sur les détails, pars où il n’y a personne, fous-toi du drame du destin, dédaigne le malheur, apaise le conflit de ton rire. Mets-toi dans tes couleurs, sois dans ton droit, et que le bruit des feuilles devienne doux. Passe par les villages, je te suis… »

Peter Handke « Par les villages »