Vous êtes sur la page 1sur 48
Béton armé et précontraint - Approfondissement ETUDE D’UNE PILE DE GRANDE HAUTEUR Jean Marc JAEGER
Béton armé et précontraint - Approfondissement
ETUDE D’UNE PILE DE GRANDE HAUTEUR
Jean Marc JAEGER
Setec TPI
E.N.P.C. module B.A.E.P.3
CALCUL D’UNE PILE AU SECOND ORDRE SELON L’ EC2
CALCUL D’UNE PILE AU SECOND ORDRE SELON L’ EC2

• 1. PRESENTATION DE L’ EXEMPLE

• 2. METHODES D’ANALYSE

• 3. RAPPELS RdM

• 4. SOLLICITATIONS DE CALCUL

• 5. CRITERES POUR EFFETS DU SECOND ORDRE

• 6. MOMENT EXTERNE

• 7. MOMENT INTERNE

• 8. VERIFICATION DE LA STABILITE

• 9. METHODES SIMPLIFIEES

DOCUMENTS DE REFERENCE
DOCUMENTS DE REFERENCE

• EN 1992-1-1 (décembre 2004)

Règles générales et règles pour les bâtiments

• EN 1992-2 : 2005 (octobre 2005)

Ponts en béton – règles et dispositions constructives

• NF EN 1990 (mars 2003)

Bases de calcul des structures

• EN 1990 – Annexe A2 (mai 2005)

Annex A2 : Application aux ponts (Normative)

• (EN 1991)

Action sur les structures

1. PRESENTATION DE L’EXEMPLE : Viaduc de la Clidane
1. PRESENTATION DE L’EXEMPLE : Viaduc de la Clidane
Piles dédoublées de 70m de hauteur Portée centrale de 132m ENPC – Module BAEP3– Séances
Piles dédoublées de 70m de hauteur
Portée centrale de 132m
ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

1/ Présentation du projet Le tracé de l’autoroute A89 traverse les départements du Puy de Dôme et de Corrèze entre Tulle et Saint-Julien-Lavèze. Le viaduc de La Clidane franchit une gorge encaissée et est caractérisé par des piles de grande hauteur. Le parti architectural de transparence a rejoint le souhait technique de réaliser un encastrement du tablier en tête de pile et a conduit au choix de piles constituées de deux fûts simples très élancés. Les deux fûts formant la pile sont distants de 4m et sont encastrés à leur base sur une semelle couronnant les puits de fondation. L’objet de ce projet est de vérifier, sur la base de données simplifiée, la stabilité de forme de ces fûts en béton armé ainsi que leurs conditions de fondation.

1. PRESENTATION DE L’EXEMPLE : Viaduc de la Clidane
1. PRESENTATION DE L’EXEMPLE : Viaduc de la Clidane
Viaduc de l’A89 situé à 60km de Clermont-Ferrand
Viaduc de l’A89 situé à 60km de Clermont-Ferrand
1. PRESENTATION DE L’EXEMPLE : Viaduc de la Clidane
1. PRESENTATION DE L’EXEMPLE : Viaduc de la Clidane
1. PRESENTATION DE L’EXEMPLE : Viaduc de la Clidane APOA – Planche de Charles Lavigne ENPC
APOA – Planche de Charles Lavigne
APOA – Planche de Charles Lavigne

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

1. PRESENTATION DE L’EXEMPLE : Viaduc de la Clidane APOA – Planche SEEE ENPC –
1. PRESENTATION DE L’EXEMPLE : Viaduc de la Clidane
APOA – Planche SEEE
ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2
1. CARACTERISTIQUES DU FUT
1. CARACTERISTIQUES DU FUT
1,50 m 1,50 m 26 m A A
1,50 m
1,50 m
26 m
A
A

C = 10cm

CARACTERISTIQUES DU FUT 1,50 m 1,50 m 26 m A A C = 10cm 10,00 m
CARACTERISTIQUES DU FUT 1,50 m 1,50 m 26 m A A C = 10cm 10,00 m

10,00 m

2 x 50 HA 32 sur chaque face
2 x 50 HA 32 sur chaque face
1. BETON
1. BETON

Béton : type C60

• Relation contrainte-déformation pour l’analyse structurale non-linéaire

§ 3.1.5 EC2
§ 3.1.5 EC2
contrainte-déformation pour l’analyse structurale non-linéaire § 3.1.5 EC2 ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

1. BETON
1. BETON
Béton C60 (26KN/m 3 ) f ck c E cm = 39 GPa = 0,26%
Béton C60
(26KN/m 3 )
f ck
c
E cm = 39 GPa
= 0,26%
= 0,30%
= 60 MPa
= 1.50
c1
cu1
f ck c E cm = 39 GPa = 0,26% = 0,30% = 60 MPa =
Table 3.1 EC2
Table 3.1 EC2

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

1. BETON : COEFFICIENT DE FLUAGE
1. BETON : COEFFICIENT DE FLUAGE
1.0 h 0 =1300mm § 3.1.4 fig. 3.1b EC2
1.0
h 0 =1300mm
§ 3.1.4 fig. 3.1b EC2

Coefficient de fluage

Un béton soumis à un âge t 0 à une contrainte de compression σ c constante subit immédiatement un raccourcissement instantané ε i puis continue à se raccourcir dans le temps. Cette déformation supplémentaire de fluage, tend vers une valeur

finale ε fl = φ (

En première approche la valeur obtenue à l'aide de la figure ci-dessus peut être considérée comme le coefficient de fluage, sous réserve que le béton ne soit pas soumis à une contrainte de compression supérieure à 0,45 f ck (t 0 ).

Sur cette figure :

t 0 âge du béton au moment du chargement, en jours,

h 0 représente le rayon moyen = 2A c /u

le périmètre de la partie exposée à la dessiccation,

du béton et u

, où A c est l'aire de la section transversale

, t 0 ) ε i

ou φ (

, t 0 ) est le coefficient de fluage.

S

désigne les ciments de Classe S, CEM 32,5 N

N

désigne les ciments de Classe N, CEM 32,5 R et CEM 42,5 N

R

désigne les ciments de Classe R, CEM 42,5 R, CEM 52,5 N et CEM 52,5 R

L’annexe B de l’EN1992-1-1 donne une expression analytique permettant de déterminer avec plus de précision cette valeur. Le fluage du béton dépend de l'humidité ambiante, des dimensions de l'élément et de la composition du béton. Le fluage dépend également de la maturité du béton lors du premier chargement ainsi que de la durée et de l'intensité de la charge.

1. ACIER
1. ACIER

Acier : HA 500 MPa Classe B (EC2 Annexe C Tableau C.1)

• Relation contrainte-déformation avec branche horizontale (EC2 §3.2.7)

§ 3.2.7 EC2
§ 3.2.7 EC2

Acier

f yk = 500 MPa = 1,15

s

(k uk =

= 1,08

5,0%)

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

1. EXEMPLE - CHARGES APPLIQUEES
1. EXEMPLE - CHARGES APPLIQUEES

Charges appliquées en tête de pile

Charges permanentes

Charges routières d’exploitation

Forces horizontales de freinage

N G = 30 MN M G = 4 MNm

N

Q =15MN

H Q =0.2 MN

M

Q =2MN

• Effet du vent sur la hauteur de la pile

Charge de vent

p w = 10 KN/ml

1.5 m
1.5 m

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

2. METHODES D’ANALYSE AU SECOND ORDRE
2. METHODES D’ANALYSE AU SECOND ORDRE

• Méthode générale basée sur une

ANALYSE NON-LINEAIRE au SECOND ORDRE

• Méthode simplifiée (a) : analyse au second ordre basée sur une EVALUATION de la RAIDEUR

• Méthode simplifiée (b) : méthode basée sur une EVALUATION de la COURBURE

§ 5.8.5 EC2

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

2. METHODE GENERALE
2. METHODE GENERALE

• ANALYSE PRENANT EN COMPTE :

- les non-linéarités géométriques : effets du second ordre

- les lois de comportement des matériaux adaptées à l’analyse structurale non-linéaire : pour le béton f cd et E cd =E cm /1.2

- le fluage du béton sous la forme d’une affinité d’axe

horizontale et de rapport

(1 + ef ) appliquée à ( ,

)

• Une approche limitée à l’analyse de la SECTION CRITIQUE est autorisée (§5.8.6 (6))

§ 5.8.6 EC2

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

2. METHODE GENERALE : Analyse de la section critique
2. METHODE GENERALE : Analyse de la section critique
N e i 1/r
N
e i
1/r

En tête de pile e i imperfection géométrique excentricité du second ordre

Dans la section critique en pied

M moment de flexion 1/r courbure Loi Moment-Courbure M M(1/r)
M
moment de flexion
1/r
courbure
Loi Moment-Courbure
M
M(1/r)
§ 5.8.6 EC2
§ 5.8.6 EC2

Variation appropriée de la courbure

Loi sinusoïdale ou parabolique

2. METHODE GENERALE : équilibre de la section critique
2. METHODE GENERALE : équilibre de la section critique

•L’EQUILIBRE DE LA SECTION s’exprime avec :

[M (1/ r)]externe = [M (1/ r)]int erne
[M (1/ r)]externe = [M (1/ r)]int erne
[N]externe = [N]int erne
[N]externe = [N]int erne

• LOI MOMENT-COURBURE EXTERNE (déterminée par la RdM)

• LOI MOMENT COURBURE INTERNE (déterminée par un calcul béton armé)

§ 5.8.6 EC2

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

3. RESISTANCE DES MATERIAUX - INSTABILITE ELASTIQUE
3. RESISTANCE DES MATERIAUX - INSTABILITE
ELASTIQUE

ENPC

F M

= Fy

M && y = EI l f = i ² EI Fc = l f
M
&& y =
EI
l
f
=
i
² EI
Fc =
l f ²
² E
n
=
CE
²
Fc
=
1
Fc
F
EI l f G y
EI
l
f
G
y

F

+

moment de second ordre

équation d’équilibre

élancement

force critique d’Euler

contrainte critique d’Euler

1

Fc

F

1

facteur d ’amplification

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

3. HYPOTHESES DE DEFORMEES
3. HYPOTHESES DE DEFORMEES
déformée parabolique F x x y ( x ) = 4 e (1 ) 2
déformée parabolique
F
x
x
y (
x
)
=
4
e
(1
)
2
l
l
f
f
e
2
&& y (
x
)
=
8
l
2
l
f
f
e
2
2
1
l
f
e
2 =
r
8

ENPC

c = 8

F

déformée sinusoïdale x y ( x ) = e sin 2 l f x 2
déformée sinusoïdale
x
y (
x
)
=
e
sin
2
l
f
x
2
y
&& (
x
)
=
e
(
)
sin
2 ◊
l f
l f
2
1
l
f
e
2 =
r
²
c = ²
c =
²

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

3. RELATION DEPLACEMENT - COURBURE
3. RELATION DEPLACEMENT - COURBURE

• HYPOTHESES

- Flambement plan - Déformée sinusoïdale

1/r
1/r

ENPC

y ( x ) = (1 cos( x / 2 h )) 1/ r &&
y
(
x
)
=
(1
cos(
x
/ 2
h
))
1/
r
&& y h
(
)
1/
r
=
(
/ 2
h
2 4 h = (1/ r ) 2 ( )
2
4
h
=
(1/
r
)
2
(
)

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

4. SOLLICITATIONS DE CALCUL
4. SOLLICITATIONS DE CALCUL
• Combinaison ELU fondamentale Q K1 + Gsup G sup + Ginf G inf +
• Combinaison ELU fondamentale
Q K1 +
Gsup G sup +
Ginf G inf + Q1
Qi
0i Q Ki

= 1.0 ou 1.35

avec : G Q = 1.35 actions défavorables dues au trafic routier Q = 1.50 autres actions du trafic et autres actions variables

Combinaison ELU utilisée pour la vérification

1.35 G sup + 1.35 Q K1
1.35 G sup + 1.35 Q K1

EN 1990 Sect.6 et Annex A2.4(B)

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

4. COMBINAISONS E.L.U.
4. COMBINAISONS E.L.U.
4. COMBINAISONS E.L.U. EN 1990 Annex A2.4(B) ENPC ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2 Calcul d’une
EN 1990 Annex A2.4(B)
EN 1990 Annex A2.4(B)

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

4. COEFFICIENTS POUR VALEUR DE COMBINAISON
4. COEFFICIENTS POUR VALEUR DE COMBINAISON
EN 1990 Annex A2 Table A.2.1
EN 1990 Annex A2 Table A.2.1

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

4. SOLLICITATIONS DE CALCUL
4. SOLLICITATIONS DE CALCUL
• Combinaison ELU fondamentale Q K1 + Gsup G sup + Ginf G inf +
• Combinaison ELU fondamentale
Q K1 +
Gsup G sup +
Ginf G inf + Q1
Qi
0i Q Ki

= 1.0 ou 1.35

avec : G Q = 1.35 actions défavorables dues au trafic routier Q = 1.50 autres actions du trafic et autres actions variables

Combinaison ELU utilisée pour la vérification

1.35 G sup + 1.35 Q K1
1.35 G sup + 1.35 Q K1

EN 1990 Sect.6 et Annex A2.4(B)

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

4. IMPERFECTIONS GEOMETRIQUES
4. IMPERFECTIONS GEOMETRIQUES
= 0 . i h avec
=
0 .
i
h
avec

0 valeur de base h facteur de réduction lié à la hauteur

0 = 1/200

l
l

h =2 /

;

2/3

h

1

l hauteur de la pile

e i = i l i = 2/3*1/200=1/300 e i = 0.087m
e i =
i l
i = 2/3*1/200=1/300
e i = 0.087m
§ 5.2 (3) EC2 part. 2
§ 5.2 (3) EC2 part. 2

ENPC

= 2/3*1/200=1/300 e i = 0.087m § 5.2 (3) EC2 part. 2 ENPC ENPC – Module

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

4. SOLLICITATIONS E.L.U.
4. SOLLICITATIONS E.L.U.
 

N

 

CALCUL AU 1er ORDRE

 

e i

         

bras de

 
 

Valeurs

       

Actions

 

N

levier

Moment

     

(MN)

       

M

 

(MN)

(m)

(MNm)

H

             
  Poids propre de la pile 1.35 x 1.35 x 10.14 = 0.0433 13.69 x
 

Poids propre de la pile

1.35

x

1.35

x 10.14 =

0.0433

13.69 x 0.0435 = 0.593

 

P

p

13.69

13.69

(=ea/2)

 

1.35

x

1.35

x 30,00 =

   

40,5 x 0.087 =

Actions exercées en tête de pile

N

G

40,5

40,50

0.087 (=ea)

3,51

 

pp

 

1.35

x

       
 

M

G

1.35

x 4.0

5,40

 

1.35

Nq

x

1.35

x 15 =

     

Actions exercées en tête de pile

20,25

20,25

0.087

1.755

1.35 Mq

1.35*2.0 = 2.7

2.700

 

1.35

x

1.35

* 0.2=0.7

Hq

 

26

7,020

 

M 0Eqp = 7,04MNm sous G+ 2 Q

∑∑∑∑ =

 
 

74,44

 

= 20,98

    74,44   ∑ ∑ ∑ ∑ = 20,98 ENPC ENPC – Module BAEP3– Séances
    74,44   ∑ ∑ ∑ ∑ = 20,98 ENPC ENPC – Module BAEP3– Séances

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

4. SOLLICITATIONS E.L.U. AU 1 er ORDRE
4. SOLLICITATIONS E.L.U. AU 1 er ORDRE

ENPC

N e i H pp
N
e i
H
pp

M M 0Ed : moment fléchissant de premier ordre

N Ed : effort normal de premier ordre

dans la section critique : N Ed = 74,44 MN M 0Ed = 20,98 MNm
dans la section critique :
N Ed = 74,44 MN
M 0Ed = 20,98 MNm

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

5. CRITERES POUR EFFETS DU SECOND ORDRE
5. CRITERES POUR EFFETS DU SECOND ORDRE

Les effets du SECOND ORDRE peuvent être

IGNORES si :

• 20 A.B.C / n
• 20 A.B.C /
n

élancement

A = 1/(1+0.2 eff)

B =

1+ 2

C=

eff ratio prenant en compte le fluage

= A sd f yd /(A c f cd )

1.7 – r m

(si r m non connu prendre C=0.7)

As

aire totale d ’aciers passifs

n

=

d /(A c f cd )

r m = M 01 /M 02

M o1 , M o2 moments du premier ordre aux extrémités | M o2 || M o1 |

§ 5.8.3.1 EC2

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

5. FLUAGE
5. FLUAGE

Coefficient de FLUAGE EFFECTIF

ef =

(h,t0) . M 0Eqp / M 0Ed

(h,t0) valeur finale du coefficient de fluage

M 0Eqp Moment du premier ordre sous combinaison quasi-permanente de charge (ELS)

M 0Ed

Moment du premier ordre sous combinaison ELU

• ef = 1.0*7,04/20,98 = 0.336
• ef = 1.0*7,04/20,98 = 0.336
§ 5.8.4 (2) EC2
§ 5.8.4 (2) EC2

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

5. CRITERES POUR EFFETS DU SECOND ORDRE
5. CRITERES POUR EFFETS DU SECOND ORDRE

coefficient d’élancement de la pile

= lo/ i = = 120

2* 26*

12
12

1.5

• coefficient d’élancement limite

n
n

20.A.B.C /

lim =

lim = 20*0.94*1.11*0.7/

n 20. A . B . C / lim = l i m = 20*0.94*1.11*0.7/ 70

70 /(10*1.5* 40)

lim = 38

=> on ne peut pas négliger les effets du second ordre

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

6. METHODE GENERALE : M(1/r) EXTERNE
6. METHODE GENERALE : M(1/r) EXTERNE

• RELATION MOMENT / COURBURE EXTERNE

e a N u H M u u = 1/ r ◊ (2 h /
e
a
N
u
H
M
u
u
=
1/
r
(2
h
/
p
M
= M
+
Nu
+
N
/3
pu
0
Ed
pp
M
= M
+
(
N
+
N
/ 3)
(2
h
/
0
Ed
u
pp
Loi Moment-Courbure externe
M(1/r) EXTERNE linéaire

§ 5.8.6 EC2

)² 1/

r

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

6. METHODE GENERALE : M(1/r) EXTERNE
6. METHODE GENERALE : M(1/r) EXTERNE
e a dans la section critique : N u M(1/r) EXTERNE = 20,98+ 17 893(1/r)
e a
dans la section critique :
N u
M(1/r) EXTERNE = 20,98+ 17 893(1/r)
H u
M u
M
p pu
M
0Ed
1/r

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

6. METHODE GENERALE : M(1/r) INTERNE
6. METHODE GENERALE : M(1/r) INTERNE

• RELATION MOMENT / COURBURE INTERNE

b b Ac sc Mint d N At st st
b
b
Ac
sc
Mint
d
N
At
st
st
§ 5.8.6 EC2
§ 5.8.6 EC2

ENPC

1/ r = ( ) / d b st (1/ r ) M int
1/
r =
(
) / d
b
st
(1/
r
)
M int

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

1. BETON
1. BETON

Relation contrainte-déformation pour la méthode générale

f cm est remplacé par f cd E cm est remplacé par E cd =
f cm est remplacé
par f cd
E cm est remplacé
par E cd = E cm / cE
avec cE =1.2
§ 5.8.6 (3) EC2

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

1. BETON
1. BETON

Relation contrainte-déformation pour la méthode générale

f cm est remplacé par f cd E cm est remplacé par E cd /
f cm est remplacé
par f cd
E cm est remplacé
par E cd / cE
avec cE =1.2
§ 5.8.6 (3) EC2
§ 5.8.6 (3) EC2

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

1. BETON : RESISTANCE DE CALCUL
1. BETON : RESISTANCE DE CALCUL

Résistance de calcul du béton :

f cd = cc f ck / c Avec : • cc compris en 0.8
f
cd =
cc f ck / c
Avec :
cc compris en 0.8 et 1.0 :

1.0 recommandé par EC2 part 2 DAN et 0.85 par

EC2 part 2 ( cc =1 par la suite)

c

§ 3.1.6 EC2

ENPC

= 1.5

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

7. METHODE GENERALE : M(1/r) EXTERNE - LOI ( , ) BETON
7. METHODE GENERALE : M(1/r) EXTERNE - LOI ( , ) BETON
45 40 35 30 1+ ef 25 20 15 10 5 0 . .0005 .001
45
40
35
30
1+ ef
25
20
15
10
5
0
.
.0005
.001
.0015
.002
.0025
.003
.0035
§ 5.8.6 EC2
§ 5.8.6 EC2

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

8. VERIFICATION DE LA STABILITE
8. VERIFICATION DE LA STABILITE
50 45 40 35 30 Moment 1er ordre 25 20 Moment 1er + 2ème ordre
50
45
40
35
30
Moment 1er ordre
25
20
Moment 1er + 2ème ordre
15
Mint
10
Mext
5
1/r =.00025
= .068m
0
.0000
.0001
.0002
.0003
.0004
.0005
.0006
.0007

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

8. ETAT DE CONTRAINTE A L’ EQUILIBRE
8. ETAT DE CONTRAINTE A L’ EQUILIBRE
10
10
8. ETAT DE CONTRAINTE A L’ EQUILIBRE 10 ENPC b =.324 10 - 3 b =9.71MPa

ENPC

8. ETAT DE CONTRAINTE A L’ EQUILIBRE 10 ENPC b =.324 10 - 3 b =9.71MPa

b =.324 10 -3

b =9.71MPa

sc = .299 10 -3 1.29 5
sc = .299 10 -3
1.29
5

st = -.026 10 -3

sc =-59.8MPa

st =-5.23MPa

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

8. VERIFICATION DE LA STABILITE – avec béton tendu
8. VERIFICATION DE LA STABILITE – avec béton tendu
50 « l’effet favorable de la participation du béton tendu peut 45 être pris en
50
« l’effet favorable de la participation du béton tendu peut
45
être pris en compte »
40
35
30
25
20
Mint1
15
Mext
10
Mint0
5
0
.00000
.00010
.00020
.00030
.00040
.00050
.00060
.00070
§ 5.8.6 (5) EC2
§ 5.8.6 (5) EC2
9. METHODE BASEE SUR L’EVALUATION DE LA RAIDEUR
9. METHODE BASEE SUR L’EVALUATION DE LA RAIDEUR

• 1 - RAIDEUR NOMINALE

EI
EI

Fissuration, fluage et aciers passifs

• 2 - FORCE CRITIQUE DE FLAMBEMENT

N B

A partir de EI

• 3 - MOMENT TOTAL

M ED

Par comparaison de N B et N Ed

§ 5.8.7 EC2

ENPC

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

9. EVALUATION DE LA RAIDEUR
9. EVALUATION DE LA RAIDEUR

EI

K

k

1

K E

c

k k

1

9. EVALUATION DE LA RAIDEUR EI K k 1 K E c k k 1 2

2

N

Ed

I

K E I

S

s

S

ef

)

c

2

=

=

=

=

cd

c

/(1

+

+

f

ck

/ 20

/(

A f

c

k

)

170

cd

E

I

cd

c

=

E

cm

/

cE

K

I

s

s

= 1

§ 5.8.7.2 EC2

ENPC

RAIDEUR NOMINALE

COEFFICIENT POUR FISSURATION FLUAGE ET ACIERS PASSIFS

0.2

VALEUR DE CALCUL DU MODULE BETON ( CE = 1.2)

INERTIE BETON

INERTIE ACIERS PASSIFS

ENPC – Module BAEP3– Séances 1/2

Calcul d’une pile au flambement

9. MOMENT TOTAL
9. MOMENT TOTAL

N

B

=

M

ED

² EI

=

l ²

f

M

0

Ed

1

 

=

² / c

0

c

0

§ 5.8.8.2 EC2

FORCE CRITIQUE DE FLAMBEMENT

+

(

N

B

/

N

Ed

)

1

dépend de la distribution du moment de premier ordre :

8 moment constant

9.6 moment parabolique

12 distribution symétrique triangulaire

9.METHODE BASEE SUR L’EVALUATION DE LA COURBURE 1/ r = K ◊ K ◊ 1/
9.METHODE BASEE SUR L’EVALUATION DE LA
COURBURE
1/
r
=
K
K
1/
r
r
0
COURBURE
K
=
( n
n
) /(
n
n
)
1
r
u
u
bal
n
= N
/(
A f
)
ED
c
cd
Correction dépendant de
l’EFFORT NORMAL
Effort normal relatif
n
=
(1
+
)
u

n

bal = 0.4

= A f

s

yd

K

=

1

+

1/

r

0

=

yd

= f

yd

yd

§ 5.8.8.3 EC2

/

/(

A f

c

cd

)

ef

/(0.45 d )

E

s

n correspondant M résistant max

Correction dépendant DU FLUAGE

9. METHODE BASEE SUR L’EVALUATION DE LA COURBURE
9. METHODE BASEE SUR L’EVALUATION DE LA
COURBURE

• COURBURE

1/ r 0 = yd /(0.45d )
1/ r 0 = yd /(0.45d )

• MOMENT

M = N ◊ e 2 Ed 2 l ² O e = (1/ r
M
=
N
e
2
Ed
2
l
²
O
e
=
(1/
r
)
2
c
§ 5.8.8.3 EC2
§ 5.8.8.3 EC2

Ac

At

b 0.45d f yd = yd E s
b
0.45d
f yd
=
yd
E
s

c dépend de la distribution de la courbure totale

2 c =
2
c =

sinusoïde

9. METHODE BASEE SUR L’EVALUATION DE LA COURBURE
9. METHODE BASEE SUR L’EVALUATION DE LA
COURBURE
N Nd Kr = N N (max M )
N
Nd
Kr =
N
N (max M )
§ 5.8.8.3 EC2
§ 5.8.8.3 EC2

Ac

At

b N (max M ) Nd 0.45d N f yd st = E s
b
N (max M )
Nd
0.45d
N
f yd
st
=
E
s