Vous êtes sur la page 1sur 17
Support de cours Filière: Génie Electrique Pr MAKHROUT SAMIR Année universitaire 2013-2014 Management des projets

Support de cours

Support de cours Filière: Génie Electrique Pr MAKHROUT SAMIR Année universitaire 2013-2014 Management des projets de

Filière: Génie Electrique

Pr MAKHROUT SAMIR

Année universitaire 2013-2014

Sommaire :

Partie I: MANAGEMENT ET GESTION DES PROJETS

Chapitre 1: Introduction à la gestion des projets

Chapitre 2: Les modèles de la gestion et du management des projets

Partie II: GESTION DES SERVICES PUBLICS

Chapitre 1: introduction à la gestion des services publics

Chapitre 2: élaboration des budgets des établissements publics

Chapitre 3: la dépense du budget des établissements publics

Partie III: Jeu de projets d’entreprise

Simulation sur la création d’entreprise

Présentation des projets d’entreprise

Partie I: MANAGEMENT ET GESTION DES PROJETS

Chapitre 1: Introduction à la gestion des projets

Introduction :

La conduite de projets d’entreprise s’est complexifiée au fil du temps, suivant ainsi l’évolution général de l’économie. Autrefois et jusqu’à la fin des années 70, les entreprises industrielles fonctionnaient essentiellement en structure pyramidale ou métier, c’est-à-dire que les projets relevaient d’une direction, d’un département, d’une cellule, bref d’une fonction de l’entreprise.

Depuis les années 80, elles se sont enrichies de compétences transverses, elles-mêmes liées à plusieurs facteurs exogènes, corrélatifs aux mutations sociétales et à des causes sociologiques bien souvent initiées par des recherches de marchés nouveaux à conquérir. Les notions de projet, management de projet, management par projet, souvent liées aux exigences de qualité, se sont ainsi imposées dans le monde industriel.

Section I : La gestion des Projets

I- Définition de la notion de projet :

Etymologie :

Le mot projet vient du mot latin projectum de projacère: « jeter quelque chose vers l’avant 1 ».

Pro : « qui précède dans le temps »

Jacère : « jeter »

Projet : « quelque chose qui vient avant que le reste soit fait »

La notion de projet est très courante, elle est utilisée dans de multiples contextes:

Au niveau personnel :(projet professionnel, projet de vie) ;

Dans les organisations : (projet éducatif, projet de service, projet associatif, projet d’entreprise, etc…)

En politique:(projet de société), en architecture (projet, avant-projet de construction) ;

En développement local: (projet de territoire, projet structurant, projet d’aménagement local, etc…)

Définitions du Dictionnaire:

A- Le petit Robert:

« Image d’une situation, d’un état que l’on pense atteindre ».

1 Henri Georges Minyem, de l’ingénierie d’affaires au management de projet, Eyrolles, 2007-368 pages.

« Ce que l’on se propose de faire à un moment donnée ».

« Description, dessin, modèle antérieur à la réalisation ».

B- Larousse:

« Ce que l’on a l’intention de faire »

C- Quelques définitions :

Un projet est un effort complexe pour atteindre un objectif spécifique, devant respecter un échéancier et un budget, et qui, typiquement, franchit des frontières organisationnelles. Il est unique et en général non répétitif dans l’organisation.

Une séquence d’activités uniques, complexes et connectées, avec pour but d’atteindre un objectif. Ceci doit être réalisé à l’intérieur d’un cadre temporel, d’un budget et en respect des spécificités.

La gestion de projet est l’ensemble des outils et techniques qui permettent, au sein d’une organisation adéquate, de concevoir, structurer et piloter une réalisation dans le cadre d’une mission précise ayant un début et une fin 2 .

Un projet est un ensemble de tâches qui s’inscrivent dans une mission avec un début et une fin précises.

Un projet est une Aventure entreprise dans le but de créer un produit ou un service unique. Temporaire car un projet se termine à une date déterminée, et unique car le résultat final est propre au projet entrepris.

Le projet peut être considéré comme un processus et se caractérise par l’unicité et la complexité.

D- Quelle est la finalité du projet ?

La première finalité du projet est de satisfaire le client en atteignant les objectifs fixés en termes de techniques, délais et coûts. Mais la finalité attendue du projet est surtout de créer de l’anticipation, de l’innovation, afin de modifier la situation existante.

E- Définition de PMI (Project Management Institute) :

Un projet est une entreprise temporaire visant à créer un produit et/ou un service unique.

II- La relation opérations - projet :

Définir le concept de projet, revient à mettre en exergue ce qu’il n’est pas. Un projet n’est pas un événement permanent. La littérature propose la dichotomie opération-projet.

2 Henri Georges Minyem, de l’ingénierie d’affaires au management de projet, Eyrolles, 2007-368 pages.

A- Les opérations :

Elles sont caractérisées par leur permanence et sont répétitives. Les facteurs qui les influencent sont en général internes à l’entreprise. Ces facteurs internes sont facilement contrôlables par le personnel affecté à cette opération 3 . Dans un contexte d’opération, les tâches à exécuter sont en général connues et routinières.

L’opération est l’aboutissement logique de tout projet, c’est le stade ultime de celui-ci. S’il devait en être autrement, le passage du prototype à la production en série n’aurait jamais lieu.

B- Les relations (projets-opérations) :

Les projets sont un effort temporaire, entrepris pour créer un produit ou service unique différent d’une certaine façon de tous les autres produits ou services existants.

Ils sont à l’origine de toutes les activités nouvelles.

Les opérations sont l’exploitation des projets pour en obtenir des services permanents. Par exemple : la création d’une nouvelle usine est un projet ; la fabrication permanente de produits par cette usine est une opération.

L’interaction entre ces deux activités est une condition d’existence pour les deux activités :

Les projets engendreront des opérations qui financeront à leur tour des projets.

Les projets sont des activités plus complexes temporaires, en relation et en dépendance, parfois fortes avec leur environnement et demandant des compétences personnelles et managériales spécifiques 4 .

A partir de ce panorama théorique on peut dire que le concept de projet est polysémique, il exprime à la fois :

Une attente de changement ;

Une projection dans l’avenir ;

Une réalisation en cours ou terminée ;

Un chemin pour y parvenir.

En outre un projet est un système, ou boîte noire, caractérisé par :

3 Emmanuel Djuatio, Management des projets : techniques d’évaluation, analyse, choix et planification, Editions l’Harmattan, 2004-165 pages.

4 Monique Bélanger, Micheline Declerck , le management de projets en fiches pratiques, l’Harmattan, 2012.

Des entités d’énergie et d’informations (inputs) ;

Leur transformation en produits ou énergie résultante (outputs) ;

Le renouvellement du processus ou son développement. Les inputs sont achetés ou importés de l’environnement amont du projet et les outputs vendus ou exportés à l’environnement aval du projet 5 .

Section II : les caractéristiques d’un projet

Un projet consiste à donner une forme à un avenir proche ou éloigne, il nécessite l’élaboration d’une stratégie qui inclut des ressources, des actions adaptés aux objectifs et des savoirs.

Un projet n’est pas une simple idée jetée en l’air.

Il suppose d’être décrit et planifié selon la méthode:

Pour qui ?

Quoi ? En produisant un système unique

Quand ? La programmation dans le temps, et en tenant les délais annoncés

Comment? Les moyens et les méthodes

Avec quoi?

? Les domaines et les lieux touchés par le projet

Combien ? Le budget et les coûts

Pourquoi? Les motifs et les objectifs 6

I- Le caractère unique du projet :

Il n’y a pas deux projets identiques, malgré des ressemblances il y’a des différences:

- dans les caractéristiques du projet ;

- dans l’environnement de réalisation du projet ;

5 Monique Bélanger, Micheline Declerck , le management de projets en fiches pratiques, l’Harmattan, 2012.

6 P.Szpirglas, piloter une affaire, Economica, 1994.

En général le projet est non répétitif dans le temps (jamais de reproduction à l’identique du travail à effectuer).

II- Le caractère complexe du projet :

La conception d’un projet nécessite parfois de coordonner des activités contradictoires, de faire intervenir des disciplines multiples, et fait appel à des ressources, à des moyens et à des compétences qui ne sont pas placées sous une même autorité.

III- Le caractère novateur du projet :

Un projet comporte toujours une notion d’innovation (technique, dimensionnelle, etc ).

L'innovation est le processus consistant à innover, c'est-à-dire à chercher à améliorer constamment l'existant de façon radicale. C'est un changement dans le processus de création des projets.

IV- Les typologies de projets :

A- Les projets individuels : comme le mariage, les vacances, la retraite, etc… B- Les projets de société: ce sont des projets qui sont régulés par des valeurs de référence (projet éducatif, projet de santé, projet politique, etc…).

C- Les projets d’objets ou d’actions:

- Les projets d’objets sont centrés sur un objet technique à façonner : une construction, un barrage, un produit, etc…

- Les projets d’actions visent à dégager les moyens nécessaires pour conduire des processus d’actions : développer une stratégie commerciale, concevoir un projet d’aménagement d’un territoire.

D- La distinction selon la nature de l’investissement : la création ou l’extension d’une affaire, la modernisation ou le renouvellement. E- la distinction selon la finalité du projet :

1-

le projet ouvrage, projet ingénierie, projet client: dont la finalité est d’obtenir un résultat

considéré pour lui-même. Par exemple un ouvrage d'art, un navire, un spectacle.

2-

le projet produit, projet de développement ou projet marché : dont la finalité est la mise au point d’un produit qui fera par la suite l’objet d’une production répétitive. Par exemple : automobile, produit pharmaceutique…

F- la distinction projet interne, projet externe :

1-

Le projet interne : le client est interne et le bien livrable reste au sein de l’organisation.

2-

Le projet externe: le client est externe à la structure qui le réalise et le bien livrable est vendu à un bénéficiaire ou utilisateur externe.

G- La distinction selon la taille du projet :

Il existe plusieurs types de projets : les grands projets, les moyens et les petits projets.

H- La distinction selon le bien livrable :

Le Bien livrable est le Résultat final concret d’un projet

Les Projets durs "HARD PROJECTS" :

Dont le bien livrable est tangible par exemples (un pont, une autoroute, un barrage).

Les projets mous " SOFT PROJECTS" :

Dont le bien livrable est nettement moins tangible par exemples : (un nouveau système de gestion financière, un nouveau programme de formation professionnelle, etc…).

Section III : La distinction entre le Maître d’Ouvrage et le Maître d’Œuvre 7

1- Le Maître d’Ouvrage (Commanditaire ou Client) :

« C’est la personne physique ou le plus souvent la personne morale qui sera le propriétaire de l’ouvrage. Il est responsable après le transfert de propriété; il assure le paiement des dépenses liées à la réalisation. »

2- Le Maître d’œuvre (Chef de Projet) :

« C’est la personne physique ou morale qui réalise l’ouvrage pour le compte du maître d’ouvrage. Il assure la responsabilité globale de la qualité technique, du délai et du coût. »

3- Maître d'ouvrage délégué :

Lorsque le maître d'ouvrage ne possède pas l'expérience métier nécessaire au pilotage du projet, il peut faire appel à une maîtrise d'ouvrage déléguée (dont la gestion de projet est le métier). On parle ainsi d'assistance à maîtrise d'ouvrage (notée AMO). La maîtrise d'ouvrage déléguée est chargée de faire l'interface entre le maître d'œuvre et le maître d'ouvrage afin d'aider le maître d'ouvrage à

7 AFNOR 1996

définir clairement ses besoins et de vérifier auprès du maître d'œuvre si l'objectif est techniquement réalisable. La maîtrise d'ouvrage déléguée ne se substitue pas pour autant à la maîtrise d'ouvrage et n'a donc pas de responsabilité directe avec le maître d'œuvre.

4- Les contraintes d’un projet :

La conduite d’un projet suppose la prise en compte du triptyque délais, coûts, qualité. En effet, la réussite du projet ne peut être totale sans la maîtrise de ces trois familles de contraintes, d’une part et de chacune d’entre elle, d’autre part. la défaillance d’une seule suffit pour que le projet ne réponde plus aux conditions de départ.

A- Les délais :

C’est la fenêtre temporelle à l’intérieur de laquelle le projet doit être réalisé, en effet Chaque projet est limité dans le temps.

B- Les coûts :

Le projet doit respecter les coûts engagés pour sa réalisation, afin d’assurer un équilibre financier de l’entreprise.

C- La Qualité :

Contraintes fortes, leur non-respect est susceptible de remettre en cause le projet lui-même. Par exemple, des impératifs légaux, de santé ou de sécurité publique.

Des impératifs de nature commerciale, des engagements contractuels existent : le projet doit s'y conformer.

La certification de l'entreprise dans un système d'assurance qualité faite qu'elle se doit de respecter certaines règles.

Remarque : Le chef de projet ou chargé de projet est la personne chargée de

Remarque : Le chef de projet ou chargé de projet est la personne chargée de mener un projet

et de gérer son bon déroulement. De manière générale, il anime une équipe pendant la durée du ou des divers projets dont il a la charge. L'impact du chef de projet est majeur pour la réussite du projet.

Il s'avère que les principaux facteurs de succès d’un projet sont liés au chef de projet. Il est chargé :

De structurer le projet pour arriver à une date clé par trimestre (en moyenne) de façon à fédérer les équipes sur un objectif court terme,

D'assurer la communication avec les dirigeants pour les maintenir dans la boucle et obtenir sur la longueur leur soutien,

De travailler avec le sponsor pour faire clarifier et formaliser les objectifs,

Enfin, d'organiser des ateliers utilisateurs ou d'expression de besoin en début de projet pour impliquer les utilisateurs.

Section IV : Le management des projets

A- Définition :

1- La Définition traditionnelle:

Le Management de projet consiste à planifier, organiser, suivre et maîtriser tous les aspects d’un projet, de façon à atteindre les objectifs en respectant les coûts, les délais et les spécifications réfléchis.

2- La définition du PMI « Project Management Institut » :

Le Management de projet est l’application de connaissances, de compétences, d’outils et de techniques aux activités de projet afin d’en respecter les exigences.

B- le cycle de vie d’un projet :

Un projet passe par une série de phases successives entre lesquelles il n'existe pas réellement de démarcation ; elles sont toutes particulièrement importantes et déterminantes pour la réussite du projet, elles définissent « le cycle de vie du projet ». Le nombre de phases du cycle de vie d'un projet n'est pas constant, il dépend du type de projet ainsi que des acteurs en présence.

constant, il dépend du type de projet ainsi que des acteurs en présence. Management des projets
1- L’identification du projet : Cette phase nécessite le recours à des méthodes d'analyse de

1- L’identification du projet:

Cette phase nécessite le recours à des méthodes d'analyse de situation, d'analyse et de résolution de problèmes, d'élaboration d'une structure d'objectif, d'identification des enjeux stratégiques reliés au projet et l'arrimage du projet à l'identification de ces enjeux stratégiques, et à une étude de pré- faisabilité;

La Notion de projet amont:

Le Développement de l'idée initiale:

=> Pourquoi réaliser le projet?

=> Importance et priorité du projet

La Faisabilité et risques:

Technique (capacité à atteindre la performance).

Calendaire (capacité à supporter la charge de travail).

Budgétaire (capacité de financement).

2- La Définition du projet:

la définition du projet a recours à l'analyse de l'environnement du projet, de façon à élaborer une stratégie de gestion des parties prenantes du projet, à une méthode de formulation du projet permettant d'intégrer dans la conception du projet des préoccupations d'évaluation et à des études spécifiques permettant de statuer sur la faisabilité du projet; en général la définition du projet revient à :

- Déterminer le but du projet

- Estimer les ressources, les coûts et les délais

- Définir le type d’organisation

- Choisir le chef de projet

- Estimation des risques

- Estimation de la rentabilité

3- La Planification: planifier la réalisation

- Planification globale

- Détail des coûts et délais

- engagement des hommes clés

- Définition des responsabilités

4- L’Exécution:

Réaliser

la

planification

(c’est

la

phase

qui

génère le plus de coûts)

- Exécution du travail

- pilotage coûts-délais-spécification

- résolution des problèmes

5- La Clôture: préparer les futures planifications

- L’Analyse des écarts entre ce qui est planifié et réalisé.

- L’évaluation du projet : L’évaluation est une composante importante de la gestion d’un projet. Elle consiste à mesurer les effets réels du projet. Son but est d’apprendre du projet évalué, afin de mieux le comprendre pour mieux agir.

Évaluer c’est :

• décrire le déroulement d’un projet et de ses activités;

• constater les progrès réalisés et les résultats obtenus par la mise en œuvre d’un projet, au moyen de données appropriées et de leur analyse complète et systématique;

• porter un jugement de valeur sur des résultats constatés, en les comparant avec des objectifs pré-établis et selon des critères pré-déterminés;

- L’évaluation rétrospective : prend place après l'achèvement d'un projet. Elle a pour but, à partir de l'observation détaillée de ce qui s'est passé depuis le lancement du projet, d'analyser les écarts entre provisions et réalisations et l'origine de ces écarts, d'examiner l'impact réel du projet, mais surtout de dégager les enseignements à tirer de cette analyse pour améliorer le processus.

- La capitalisation :

Les avantages potentiels d'une démarche de capitalisation en fin de projet sont :

L'apprentissage sur les savoir-faire en gestion de projet : La phase de capitalisation et d'analyse post projet n'aura de sens que dans une démarche d'amélioration et d`apprentissage. Elle rejoint pour cela les démarches qualité.

La phase de capitalisation et d'analyse post projet doit être concrète. Elle doit donner des résultats palpables afin de faire évoluer les pratiques et les comportements dans l'organisation des projets. Cette phase doit donc être partagée avec les différents acteurs du projet et de la hiérarchie.

La prévisibilité et la gestion des risques pour les prochains projets : Un point fort de cette phase est d'améliorer les prévisions sur les prochains projets.

C'est d'ailleurs l'une des bonnes raison pour se forcer à réaliser cette phase. En capitalisant sur les leçons apprises, l'estimation et l'organisation des futurs projets seront plus pointues.

6- Les causes déchec dun projet :

Parmi les causes les plus importantes:

Linadéquation de la méthodologie de management de projet;

Choisir un chef de projet inapproprié;

Le management insuffisant des risques.

7- Un projet est une réussite lorsque:

le bien livrable du projet est produit conformément aux spécifications techniques;

Le bien livrable du projet est à l’intérieur du délai et du budget de réalisation.

Le bien livrable doit être accepté par les clients, et doit répondre à leurs attentes.

Section IV : les outils de management des projets 1- Le Diagramme de Gantt:

Le diagramme de Gantt est un outil utilisé en ordonnancement et en gestion de projet et permettant de visualiser dans le temps les diverses tâches composant un projet. Il s'agit d'une représentation d'un graphe connexe, qui permet de représenter graphiquement l'avancement du projet.

de représenter graphiquement l'avancement du projet. 2- Work Breakdown Structure (WBS): C’est une

2- Work Breakdown Structure (WBS):

C’est une Décomposition arborescente du projet, axée sur les tâches et activités, du travail que l’équipe de projet doit exécuter pour atteindre les objectifs du projet et produire les livrables voulus

3- Le Réseau PERT Le Diagramme de PERT, est un d iagramme représentant le planning

3- Le Réseau PERT

Le Diagramme de PERT, est un diagramme représentant le planning d’un projet complexe sous la

forme d’un réseau et au travers d’une succession de tâche.

d’un réseau et au travers d’une succession de tâche. Conclusion : La gestion de projet est

Conclusion :

La gestion de projet est un ensemble de techniques qui permettent d’identifier, de planifier et de piloter un projet. Toutefois l’évolution actuelle à fait susciter l’aspect managériale afin d’avoir une plus grande valeur ajoutée qui permet la conduite du projet vers la réussite.

En effet, le faite de faire vivre un projet est une question de méthodes et d’hommes. C’est aussi, pour les entreprises une question de volonté.